ETHICS & COMPLIANCE. * éthique et Conformité L intégrité, moteur de notre entreprise

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ETHICS & COMPLIANCE. * éthique et Conformité L intégrité, moteur de notre entreprise"

Transcription

1 ETHICS & COMPLIANCE OUR BUSINESS POWERED BY INTEGRITY * Notre Éthique d Entreprise * éthique et Conformité L intégrité, moteur de notre entreprise

2 5

3 Table des matières Message du Président- Directeur Général Notre ÉTHIQUE D ENTREPRISE : DE QUOI S AGIT-IL? LES PRINCIPES L Éthique Nous sommes tous responsables Mise en œuvre de l éthique au sein de Technip LES PRINCIPALES RÈGLES DE CONDUITE Corruption, trafic d influence, pots-de-vin et blanchiment d argent Cadeaux et invitations Activités politiques, dons et parrainage Conflits d intérêts Alertes professionnelles et information de la hiérarchie LA CHARTE ÉTHIQUE DE TECHNIP Références

4 2

5 MESSAGE DU PRéSIDENT- DIRECTEUR GÉNÉRAL Dans le monde actuel, Technip se doit de mener à tout moment ses activités de façon éthique et de respecter scrupuleusement les lois en vigueur. J ai eu à de nombreuses reprises l occasion de rappeler cette conviction. En réalité, il n y a aucune autre manière de nous conduire. Cela doit être un engagement absolu pour le Groupe et pour chacun d entre nous. Ces dernières années, nous avons relevé le niveau d exigence de nos pratiques professionnelles et mis en œuvre de nouvelles politiques et de nouvelles procédures en matière de gouvernance, d éthique et de conformité. Le General Counsel et le Group Compliance Officer sont les protagonistes de la modernisation de notre démarche et ils ont le soutien plein et entier de l encadrement et de la direction. Le présent livret Notre Éthique d Entreprise est un maillon dans la chaîne de notre évolution permanente. Il ne s agit pas d édicter de nouvelles règles pour l entreprise. Avec ce livret, nous portons à la connaissance de chacun les idées cruciales propres à l éthique, à savoir, notre mode de comportement vis-à-vis du monde extérieur et notre façon de mettre nos valeurs en pratique. La conformité à nos règles de conduite relève de la responsabilité de chacun d entre nous. Appliquer les règles de Notre Éthique d Entreprise et adopter une éthique à son plus haut niveau constituent la clé de l avenir de Technip. C est pourquoi chacun d entre vous recevra mon soutien et celui de la direction en faveur de la défense de nos règles de conduite et de la promotion de nos valeurs auprès des nos partenaires. Thierry Pilenko Président - Directeur Général 3

6 Notre Éthique d entreprise : DE QUOI S AGIT-IL? Technip s engage à mener ses activités conformément à la législation et à la réglementation en vigueur dans tous les pays où le Groupe intervient. Il n existe pas d autres façons d agir dans le cadre des relations que l on crée avec toutes les parties prenantes à notre activité. En axant l essentiel de ce livret Notre Éthique d Entreprise sur la lutte contre la corruption, nous réaffirmons notre volonté indéfectible de mener avec éthique nos activités au jour le jour. L éthique est l une des valeurs fondamentales de Technip et une partie intégrante de notre Golden Book - le guide de nos opérations régissant les principes et les responsabilités de gestion du Groupe. Mais l éthique est plus que le respect de la loi. Si nous sommes réellement porteurs de cette valeur, nous devons adopter un comportement exemplaire en toutes circonstances aussi bien dans notre vie professionnelle que dans notre vie privée. Tel est l objectif de ce livret. Notre Éthique d Entreprise définit les engagements de Technip envers nos clients, fournisseurs, partenaires et parties prenantes en général et, ce faisant, il fixe les grandes lignes des comportements applicables au sein du Groupe. Ce livret a pour but de vous guider dans votre prise de décision et vous aider à toujours adopter un comportement professionnel, loyal et légal dans la gestion de situations auxquelles vous pourriez être confrontés. Ce livret Notre Éthique d Entreprise vous appartient car il est essentiel que tous les collaborateurs de Technip, où qu ils soient dans le monde et quels que soient leur fonction et parcours, appliquent ces mêmes principes scrupuleusement. Notre Éthique d Entreprise doit aussi faire l objet de partage et de discussion avec nos clients, fournisseurs et partenaires pour leur expliquer nos règles de conduite et renforcer notre culture de la responsabilité. Comportez-vous toujours en ayant à l esprit le sens de l éthique : c est essentiel. 4

7 LES PRINCIPES 5

8 L ÉTHIQUE Technip vise l excellence. Cela suppose de construire et de maintenir un climat de respect mutuel avec l ensemble de nos partenaires. Aussi devons-nous appliquer les mêmes principes de responsabilité dans toutes nos relations d affaires. Ces principes sont définis dans notre Charte Éthique*. La Charte Éthique précise que l objectif de Technip est de conduire nos affaires, partout dans le monde, selon les plus hauts standards d honnêteté, d intégrité et d équité. Responsabilités envers nos partenaires L excellence impose à chacun d entre nous de mener nos activités avec un sens aigu de notre responsabilité envers nos partenaires, clients, fournisseurs et entreprises sous-traitantes. Pour cela, nous devons : Fournir des informations véridiques et sincères, N obtenir les renseignements de quelque nature que ce soit sur nos fournisseurs, sous-traitants et clients que par des moyens légaux, Protéger leur image, Utiliser avec le plus grand soin toutes les informations confidentielles, Respecter la propriété intellectuelle des tiers, S assurer que les règles d achat et d approvisionnement sont transparentes, Respecter la diversité culturelle dans toutes les activités et décisions, 6

9 Établir des relations de coopération basées sur la bonne foi mutuelle, Respecter les principes de la libre concurrence et de l économie de marché, Traiter tous les clients et fournisseurs avec sincérité et équité, Établir des relations contractuelles loyales, Fournir ce que nous promettons et ne pas promettre plus que ce que nous pouvons faire, Répondre à la confiance de nos clients, sous-traitants et fournisseurs, Promouvoir les engagements du Pacte Mondial (voir ci-après). Nous appliquons les mêmes principes de responsabilité dans nos autres relations professionnelles : Responsabilité vis-à-vis des fonctionnaires en écartant la corruption, le trafic d influence et les versements illicites. Responsabilité vis-à-vis des communautés locales et de la société en général en renforçant notre engagement auprès des communautés où nous intervenons, en fondant notre action sur le respect des coutumes locales et en comprenant les aspirations de ces communautés. Responsabilité vis-à-vis des concurrents en favorisant une concurrence loyale et ouverte, en s abstenant de toutes pratiques anticoncurrentielles, en n obtenant que par des moyens légaux des informations sur la concurrence. Technip et les 10 principes du Pacte Mondial Le Pacte Mondial des Nations Unies invite les entreprises à adopter, soutenir et appliquer dans leur sphère d influence un ensemble de 10 valeurs fondamentales dans les domaines suivants : droits de l homme, normes de travail, environnement, lutte contre la corruption. Ces principes sont unanimement approuvés et découlent de : La Déclaration universelle des droits de l homme La Déclaration sur les principes et droits fondamentaux au travail de l Organisation Internationale du Travail La Déclaration de Rio sur l environnement et le développement La Convention des Nations Unies contre la corruption L application universelle de ces principes est essentielle pour nouer des relations solides avec tous nos partenaires. C est pourquoi, Technip promeut et encourage l application du Pacte Mondial dans sa sphère d influence, depuis * La Charte Éthique est l une des Chartes Technip (Éthique, Sociale, Environnement, Santé et Sécurité, Sûreté et Qualité). Ces six chartes définissent l ensemble de nos engagements vis-à-vis de nos parties prenantes. 7

10 Nous sommes tous responsables Technip applique au quotidien les valeurs d intégrité, d excellence professionnelle, de protection de la santé, de sécurité, de sûreté, d environnement et de responsabilité sociale. L intégrité est la valeur la plus importante dans la mise en œuvre de nos principes d éthique. Ce mot porte en lui la condition fondamentale du respect scrupuleux de la loi partout où Technip intervient. Mais il recouvre également l idée d absence de mauvaise intention. Ceci accroît la portée de cette valeur essentielle et exige de chacun d entre nous d adopter un comportement professionnel exemplaire et en toutes circonstances. L intégrité est l une de nos plus grandes forces Avoir une réputation d intégrité est l un de nos points forts vis-à-vis de nos partenaires. Nous sommes jugés sur nos actes, et notre réputation n en sera que meilleure si chacun de nous agit conformément à ce principe. Technip s engage à se conformer pleinement aux législations nationales et internationales applicables dans tous les pays où nous intervenons ou envisageons de mener nos activités. Tous les collaborateurs doivent se conformer aux règles applicables. Cela relève de leurs obligations et de leur responsabilité. À cette fin, ils doivent se montrer vigilants vis-à-vis d eux-mêmes, de leur réseau professionnel, de leurs équipes et des personnes placées sous leur responsabilité. 8

11 L intégrité et d autres valeurs doivent définir notre conduite Nous ne pouvons fonder notre comportement uniquement sur les règles de droit. Les principes contenus dans ce livret ne sont pas la simple reproduction des législations, réglementations, normes internes et accords qui régissent les activités de Technip. Agir de façon intègre nécessite que chacun d entre nous reconnaisse que nos décisions peuvent affecter ceux qui n ont pas l occasion de participer à la prise desdites décisions. Agir de façon intègre impose que le comportement individuel soit régi par l honnêteté, le respect des autres et l équité. Il revient à chaque collaborateur d examiner chaque situation et d agir à la lumière de ces principes. Le développement des pratiques intègres au sein de Technip Technip appelle ses collaborateurs à avoir une conduite professionnelle exemplaire en toutes circonstances. Chacun doit agir avec intégrité dans sa vie quotidienne, ce qui nécessite de notre part : - d être vigilant - de former et d être formé - de respecter les règles et les normes - d aider et de demander de l aide si nécessaire Chacun doit s efforcer d aider les autres en : - étant à l écoute - partageant - conseillant Chacun a le devoir d émettre une alerte en cas de risque pour l entreprise ou pour l individu en : - agissant avec courage - pensant aux conséquences dommageables pour ne pas avoir attiré l attention sur un risque 9

12 Pourquoi est-il essentiel d intégrer à nos activités un comportement éthique? Respecter la législation et la réglementation est un devoir Nous courons des risques graves si nous ne respectons pas, notamment, le droit pénal et le droit civil. L éthique et l intégrité sont depuis longtemps des valeurs essentielles intégrées à Technip Pour Technip, l esprit et la lettre des lois constituent un cadre précis qui doit être partagé avec nos partenaires. L éthique est un critère fondamental de la réussite économique de notre entreprise Le respect des règles nous vaut la confiance de nos clients. Ce respect nous aide aussi à éviter de lourdes amendes éventuelles. L éthique est une source essentielle de fierté pour tous La grande majorité des individus partagent les mêmes valeurs d éthique, d intégrité, d honnêteté et de respect des autres. 10

13 Mise en œuvre de l éthique au sein de Technip L encadrement et la direction de Technip prennent des mesures pour insuffler les valeurs éthiques essentielles dans l entreprise : règles de gouvernance, éthique au conseil d administration, diffusion interne des politiques, chartes et procédés rigoureux, gestion loyale des ressources humaines, contrôles internes, procédures d audit financier, etc. Dans nos activités quotidiennes, Technip est engagé dans la lutte contre la corruption sous toutes ses formes. Nous devons avoir à l esprit que la corruption et le non-respect des lois sont les facteurs de risque les plus graves pour l entreprise (coûts économiques directs, éventuelles amendes élevées, procédures pénales, cours de l action et réputation). Aussi mettons-nous en œuvre divers moyens pour aider chacun d entre nous à les éviter. Organisation Technip a mis en place une organisation spécifique pour assurer la mise en œuvre des procédures internes, surveiller l application concrète de la Charte Éthique du Groupe et apporter son soutien à tous les niveaux de l entreprise sur les questions d éthique et de conformité. Le Comité d Éthique et de Conformité veille à ce que la Charte Éthique et toutes les exigences internes qui y sont associées soient correctement mises en œuvre. Le Group Compliance Officer préside le Comité d Éthique et de Conformité et vérifie la conformité, en particulier au regard des lois internationales relatives à l anti-corruption, ainsi que la qualité des partenaires au niveau du Groupe. 11

14 Les Regional Compliance Officers sont les points de contact au niveau opérationnel dans chaque région. Ils sont responsables de la diffusion des règles d éthique et de conformité et ils vérifient leur application. Ils s assurent aussi que les collaborateurs reçoivent la formation et les informations dont ils ont besoin. Procédures Technip met en œuvre des procédures spécifiques de conformité aux lois anti-corruption et à la politique de conformité. La procédure Doing Business Abroad, Technip Anti-corruption Compliance Policy and Guide définit un cadre opérationnel précis et complet pour mener les activités de Technip dans chaque pays où nous sommes présents. La procédure Know your Partner Due Diligence Procedure précise comment enquêter sur l historique et la réputation de nos partenaires éventuels pour s assurer qu ils respecteront intégralement notre politique de conformité anti-corruption. La procédure Gifts and Hospitality définit le cadre opérationnel permettant de garantir que les cadeaux et invitations ne sont pas et ne seront jamais considérés comme des pots-de-vin. La procédure Procédure d alertes professionnelles ( Whistleblowing Procedure ) donne à chaque collaborateur de Technip l itinéraire à suivre pour informer le Comité d Éthique et de Conformité de tout comportement jugé contraire aux règles dans les domaines de la comptabilité, de la finance et de la lutte contre la corruption. Formation Les principes de Notre Éthique d Entreprise doivent être appliqués par tous les collaborateurs et à tous les échelons de l entreprise. Chacun d entre nous est in fine responsable du respect des règles et des réglementations applicables à nos activités. Nous devons nous informer des risques et apprendre les bonnes pratiques pour lutter contre la corruption. Un programme de formation est mis en place permettant ainsi à chacun d améliorer ses connaissances en la matière et de partager une culture commune de l éthique : Séances de formation destinées aux encadrants qui ont une mission renforcée en matière d éthique car ils doivent diriger de façon exemplaire selon les 12

15 principes d éthique et d intégrité. De plus les encadrants doivent s assurer que les collaborateurs et les fournisseurs placés sous leur responsabilité connaissent Notre Éthique d Entreprise et s y conforment. Séances de formation sur le respect des lois pour l ensemble du personnel de Technip. L ignorance de la loi n est pas une raison acceptable pour s exonérer de l application de la loi et des règles. Cela étant, nous ne pouvons demander à tous d être des experts du droit régissant leurs activités professionnelles. Aussi, les sessions de formation aident-elles les collaborateurs à acquérir un niveau de connaissances suffisant de la législation applicable à leurs activités afin qu ils sachent quand demander l avis de leur direction ou de leur Regional Compliance Officer. Ces séances de formation encouragent tous les collaborateurs à partager les pratiques et les règles de bonnes conduites d éthique de Technip et à se comporter loyalement dans l intérêt de l entreprise. Soutien et contrôle Des contrôles internes Éthique et Conformité sont diligentés dans chaque région par le Group Compliance Officer et les Regional Compliance Officers. Ces revues prennent en compte les facteurs de risques géographiques tels qu édictés par Transparency International. Les Regional Compliance Officers gèrent au quotidien les questions et aident tous les cadres, collaborateurs et agents de l entreprise à éviter la corruption sous toutes ses formes. Ils savent ce qui est coutumier dans un pays et ce qui ne l est pas. Leur action est exclusivement pragmatique et axée sur la gestion des affaires sans négliger les différences culturelles. 13

16 14

17 LES PRINCIPALES RÈGLES DE CONDUITE 15

18 Avant-propos Certaines situations sont connues pour être porteuses de risques majeurs pour les collaborateurs et pour Technip. Les règles suivantes de conduite ne prétendent pas couvrir tous les sujets éthiques mais donnent des axes de conduite. En résumé, nous devons agir : 1. Avec réflexion, bon sens et discernement, 2. Avec respect, en considérant l effet de nos décisions sur les autres, 3. Et, en cas de doute, nous devons demander conseil. Les grandes règles de conduite concernent : La corruption, les pots-de-vin, le trafic d influence et le blanchiment d argent, Les cadeaux et les invitations, Les activités politiques, les dons et le parrainage, Les conflits d intérêts, Les alertes professionnelles et l information de la hiérarchie. 16

19 Corruption, trafic d influence, pots-de-vin et blanchiment d argent Loi anti-corruption et engagements de Technip La corruption, notamment le trafic d influence, est le dévoiement d un procédé par des pratiques déloyales en vue d obtenir des avantages. Le pot-de-vin est l une des pratiques de la corruption qui consiste à offrir de l argent à quelqu un en échange d une décision favorable. Tous ces actes de corruption sont strictement prohibés. La convention de l OCDE (Organisation de Coopération et de Développement Economique), la législation des Etats Unis d Amérique Foreign Corrupt Practices Act, le Bribery Act 2010 au Royaume Uni, et de nombreux autres textes législatifs et réglementaires proscrivent tous les actes de corruption de personnes chargées d une responsabilité publique, citoyenne ou étrangère, dans le but d obtenir, de réserver un marché ou de bénéficier d un avantage de nature quelconque. Il en résulte qu aucune somme d argent ne peut être proposée directement ou indirectement à des personnes chargées d une responsabilité publique ou responsables politiques, dans le but d influencer le comportement d une administration. De même, il est strictement interdit de procéder à des versements ou de fournir des objets de valeur tels que cadeaux, prêts, remises ou frais de réception dispendieux, ou d utiliser les capacité ou le patrimoine de l entreprise dans le but d influencer une décision de quelque nature qu elle soit. Technip, ses collaborateurs et ses représentants encourent 17

20 des sanctions civiles ou pénales en cas de violation des législations relatives à la lutte contre la corruption. Technip est tenue de respecter les législations internationales et nationales contre tout versement illicite. Technip s interdit de donner, proposer, promettre ou solliciter, directement ou indirectement, une somme d argent ou la fourniture de services, cadeaux ou divertissements dans le but d obtenir ou de conserver par des moyens illégaux un marché ou un avantage concurrentiel. Cela s applique aux transactions avec un fonctionnaire d Etat, une entreprise ou une personne privée, dans le cadre des activités nationales ou internationales. Technip peut être, en outre, tenue responsable de versements illicites effectués par ses partenaires commerciaux. Nous devons donc également nous assurer que nos agents, nos sous-traitants et nos fournisseurs ne s en rendent pas coupables. Blanchiment d argent Le blanchiment d argent est le procédé par lequel les origines délictueuses de fonds ou la valeur des fonds sont dissimulées dans l entreprise ou dans des activités commerciales justifiables. Voici quelques situations suspectes : Transactions dans lesquelles on ne connaît pas les noms et coordonnées des parties, Transactions conduites par des intermédiaires inconnus ou inutiles, Transactions inutiles ou inexpliquées, Méthodes de règlement anormales. En règle générale, la législation sur le blanchiment retient la responsabilité pénale de l entreprise ainsi que celle de ses collaborateurs. 18

21 Ce qu il faut faire... Refuser de verser ou de recevoir un pot-de-vin ou tout autre avantage personnel. Résister à la pression et prendre contact avec votre supérieur. Informer votre supérieur de tout incident de tentative de corruption, demande de versement illégal ou toute autre pratique de corruption. Informer le Comité d Éthique et de Conformité, en déclenchant la procédure d alertes professionnelles en cas d acte de corruption ou tentative de dissimulation de corruption par rapport aux règles établies, et prendre l initiative d empêcher un comportement délictueux si nécessaire. Vérifier le caractère et l intégrité de chaque agent et s assurer qu il/elle comprend la politique anti-corruption de Technip. Noter avec précision et sincérité toutes les transactions faites au nom de Technip dans les comptes de l entreprise. Agir avec courtoisie et enthousiasme dans la défense des pratiques de Technip. Se renseigner soigneusement sur l origine des fonds que nous recevons. Vérifier la légitimité de la destination de tous les versements que nous effectuons. Rechercher l avis d un supérieur hiérarchique ou d un Regional Compliance Officer en cas de doute sur la légitimité d un versement auquel il vous est demandé de procéder, y compris les paiements de facilitation (bakchich). Ce qu il ne faut pas faire... Proposer des paiements de facilitation (bakchich), des versements illégaux ou des pots-de-vin pour quelque raison que ce soit (offre directe ou indirecte). Utiliser des participations à des œuvres caritatives pour dissimuler des actes de corruption. Utiliser des agents pour proposer ou accepter indirectement des pots-de-vin ou des commissions. Essayer d enquêter seul en cas de blanchiment d argent. Faire part de vos suspicions de blanchiment d argent à votre co-contractant sans rechercher l avis de votre supérieur hiérarchique ou de votre Regional Compliance Officer. 19

22 Cadeaux et invitations Les cadeaux et invitations peuvent constituer des actes de corruption strictement interdits. Ils peuvent entraîner des sanctions civiles et pénales et exposer Technip et/ou ses collaborateurs à des poursuites judiciaires. C est pourquoi les collaborateurs de Technip s interdisent d accorder ou d accepter un avantage illégitime, en nature ou en argent, directement ou indirectement, au profit ou en provenance d une personne chargée d une responsabilité publique *, d un client (actuel ou potentiel), fournisseur, entreprise ou sous-traitant et tout autre tierce partie. Les cadeaux et invitations ne doivent jamais influencer sur les décisions, ou être perçus comme ayant influencé ces décisions. Il existe toutefois des exceptions : L échange de petits cadeaux ou invitations de faible valeur peut, occasionnellement, constituer une simple contribution aux relations d affaires courantes. Il convient de ne pas offenser nos partenaires locaux en refusant un cadeau lorsqu offrir un tel cadeau est une coutume locale acceptable. En résumé, donner ou promettre des cadeaux ou des services gratuits est proscrit, sauf si, dans le cadre de coutumes de courtoisie et d hospitalité, ces cadeaux ont une valeur symbolique. *Les personnes chargées de responsabilités publiques comprennent notamment les fonctionnaires et représentants de tout gouvernement, les candidats à un poste gouvernemental, les membres des partis politiques, les fonctionnaires des organisations internationales d organismes gouvernementaux (voir la définition complète de «Government Officials» dans la GOPS disponible sur notre intranet TP) 20

23 Cadeaux et invitations tolérés L Instruction du Groupe sur les cadeaux et invitations qualifie comme suit les cadeaux et les invitations tolérés : Les cadeaux de type supports publicitaires non sollicités tels que calendriers, agendas, etc. à condition qu ils n aient qu une valeur symbolique, Les cadeaux de nature purement honorifique (médailles, etc.), Les invitations limitées aux repas, loisirs, frais de voyage, Les paniers de fruits, Les fleurs. Dans tous les cas, il convient de s assurer que lesdits cadeaux et invitations sont : directement liés à une affaire donnée, de valeur raisonnable, remis en toute bonne foi et autorisés par la législation locale. Au moindre doute sur les coutumes locales, demandez l avis de votre Regional Compliance Officer. Cadeaux et invitations non tolérés Certains cadeaux et invitations sont de facto illicites et proscrits par la politique de Technip : paiement en espèces, services personnels, prêts, cadeaux et invitations de nature incorrecte ou dans des lieux incorrects, événements ou repas auxquels le partenaire commercial ne participe pas, cadeaux ou invitations au cours de périodes de prise de décisions importantes. Les questions qui suivent vous aideront à définir si vous pouvez accepter un cadeau ou une invitation ou s il est contraire aux règles de l éthique : Les cadeaux et invitations sont-ils interdits par la législation? Des cadeaux ou invitations sont-ils trop souvent offerts à ou sollicités par la même personne? Serais-je gêné si le cadeau ou l invitation venait à être connu publiquement? Le fait que j accepte ou que je propose quelque chose crée-t-il une obligation pour moi? Pour ma relation d affaires? Au moindre doute sur les coutumes locales, demandez l avis de votre Regional Compliance Officer. 21

24 Ce qu il faut faire... Informer son supérieur hiérarchique de tout cadeau ou invitation proposé ou accepté, quelqu en soit la valeur. Informer votre partenaire commercial de la politique de Technip sur les cadeaux et les divertissements dès le début de toute nouvelle relation d affaires. Parler à votre supérieur hiérarchique quand un fournisseur ou un sous-traitant vous offre des cadeaux ou des invitations de valeur. Solliciter l accord de votre supérieur hiérarchique avant d offrir des cadeaux ou des divertissements aux représentants d un fonctionnaire. Traiter un cadeau, invitation ou offre faite par un intermédiaire de la même façon qu une offre directe. Accepter une invitation au restaurant que si celle-ci est liée à un événement particulier. Se renseigner sur les réglementations et usages locaux avant d offrir des cadeaux, des divertissements ou autres avantages. Tenir compte de la politique de l entreprise où travaille la personne recevant le cadeau ou l invitation. Noter avec précision tous les cadeaux offerts et reçus dans les livres de l entreprise concernée, accompagnés des factures et des reçus. Au moindre doute, demander l avis de votre supérieur hiérarchique ou de votre Regional Compliance Officer. Ce qu il ne faut pas faire... Solliciter des cadeaux ou des invitations. Offrir, accepter des cadeaux, ou fournir un service que vous ne pourriez pas justifier auprès de vos collègues, votre famille ou les médias. Accepter des cadeaux ou des invitations au nom de fournisseurs potentiels, ce qui pourrait vous mettre en position d obligé. En particulier, il faut éviter une telle situation pendant la phase d évaluation. Avoir peur de refuser une offre qui dépasse le niveau toléré pour Technip. Pour cela, faites référence à la politique de Technip pour expliquer votre position et étayer votre décision. 22

25 Activités politiques, dons et parrainage Activités politiques Membre de la société civile, Technip observe une stricte neutralité politique, religieuse et philosophique. Aussi, la politique de Technip exclut-elle notamment, tout financement de candidats politiques, représentants élus ou partis politiques. Technip respecte également l engagement individuel de ses collaborateurs qui, en tant que citoyens, participent à des activités politiques ou publiques. Néanmoins, ces engagements ne doivent pas affecter les activités ou l image de Technip ni la position de neutralité de Technip vis-à-vis du public. Certaines règles doivent donc être respectées : Les collaborateurs de Technip peuvent participer à des activités politiques en leur nom propre et en dehors des heures de travail. Aucun des locaux, matériels ou autres actifs appartenant à Technip ne peuvent être utilisés dans le cadre d activités politiques personnelles. Les collaborateurs de Technip s interdisent de mettre l image de Technip au service de leurs convictions. Les collaborateurs de Technip s engagent à respecter les croyances des autres. Tout collaborateur qui participe aux décisions d un État, autorité publique ou administration locale dans le cadre de ses activités politiques s engage à s abstenir de prendre part aux décisions qui concernent Technip. 23

26 Dons et parrainage Technip favorise le soutien des communautés locales où l entreprise intervient et autorise des dons raisonnables aux organismes de bienfaisance. Ce faisant, Technip entend également se conformer strictement à la législation. Le risque principal des dons est que certains d entre eux peuvent facilement être considérés comme des versements illicites déguisés. Pour éviter ce risque, Technip ne finance que des associations ou des fondations et ne participe à des projets de parrainage que dans la mesure où leurs activités sont juridiquement acceptables et en accord avec les valeurs et les priorités définies précédemment. Pour sécuriser chaque contribution faite au nom de Technip, les dons ou le parrainage doivent être préalablement validés conformément à l Instruction du Groupe sur la politique sociale de dons et de parrainage. Vous pouvez également consulter l Instruction du Groupe relative aux Gifts and Hospitality. 24

DACHSER Code de conduite

DACHSER Code de conduite DACHSER Code de conduite 1. Préambule Toute action chez Dachser repose sur le respect des dispositions juridiquement contraignantes aux niveaux national et international ainsi que sur tous les engagements

Plus en détail

N'imprimez ce document que si nécessaire. Protégez l'environnement. Principes de Conduite ÉTHIQUE. des affaires. SPIE, l ambition partagée

N'imprimez ce document que si nécessaire. Protégez l'environnement. Principes de Conduite ÉTHIQUE. des affaires. SPIE, l ambition partagée Protégez l'environnement. N'imprimez ce document que si nécessaire Principes de Conduite ÉTHIQUE des affaires SPIE, l ambition partagée Les ENGAGEMENTS de SPIE LES 10 PRINCIPES DIRECTEURS COMPORTEMENT

Plus en détail

Politique anti-corruption

Politique anti-corruption Politique anti-corruption 1. Introduction Notre compagnie attache une valeur importante à sa réputation et s engage à maintenir les normes les plus élevées en matière d éthique dans la gestion de ses affaires

Plus en détail

Ethics & Compliance. Instruction du Groupe relative aux Dons aux organisations caritatives

Ethics & Compliance. Instruction du Groupe relative aux Dons aux organisations caritatives Instruction du Groupe relative aux Dons aux organisations caritatives Ethics & Compliance 1/6 1. Préambule Le Code d Éthique d Alstom est essentiel. Il décrit la bonne conduite que les collaborateurs doivent

Plus en détail

Olivier Huart Directeur Général

Olivier Huart Directeur Général J ai souhaité, dès mon arrivée à la tête du Groupe TDF, doter l entreprise de valeurs fortes pour rassembler les collaborateurs et créer la confiance de nos partenaires. Ces valeurs, au nombre de cinq

Plus en détail

Politique de conformité relative à la lutte contre la corruption et la Loi sur les manœuvres frauduleuses étrangères

Politique de conformité relative à la lutte contre la corruption et la Loi sur les manœuvres frauduleuses étrangères Politique de conformité relative à la lutte contre la corruption et la Loi sur les manœuvres frauduleuses étrangères Crawford & Compagnie et toutes ses filiales à travers le monde sont soumises à certaines

Plus en détail

Code d éthique et de conduite des affaires - Gestion des installations et services auxiliaires

Code d éthique et de conduite des affaires - Gestion des installations et services auxiliaires Code d éthique et de conduite des affaires - Gestion des installations et services auxiliaires Énoncé de valeurs La direction Gestion des installations et services auxiliaires (GISA) s est engagée à protéger

Plus en détail

GDF SUEZ CODE DE CONDUITE A L USAGE DES FINANCIERS DU GROUPE

GDF SUEZ CODE DE CONDUITE A L USAGE DES FINANCIERS DU GROUPE CODE DE CONDUITE A L USAGE DES FINANCIERS DU GROUPE SOMMAIRE Préambule 1 Article 1 2 Conflits d Intérêts Article 2 3 Qualité de l information du Public Article 3 3 Respect des lois, règles et règlements

Plus en détail

CHARTE ÉTHIQUE GROUPE

CHARTE ÉTHIQUE GROUPE CHARTE ÉTHIQUE GROUPE L électricité n est pas un bien comme un autre : c est pourquoi la produire, la transporter, la distribuer et la commercialiser concourent à une mission d intérêt général. Cette mission

Plus en détail

La Politique Anti-corruption de Goodyear 1 juillet 2011

La Politique Anti-corruption de Goodyear 1 juillet 2011 La Politique Anti-corruption de Goodyear 1 juillet 2011 Page 1 La Politique Anti-corruption Goodyear ne souhaite pas obtenir d avantages commerciaux en offrant ou en recevant des paiements abusifs ou quoi

Plus en détail

CORPORATION CANADIENNE DE COMPENSATION DE PRODUITS DÉRIVÉS CODE DE CONDUITE DU CONSEIL

CORPORATION CANADIENNE DE COMPENSATION DE PRODUITS DÉRIVÉS CODE DE CONDUITE DU CONSEIL CORPORATION CANADIENNE DE COMPENSATION DE PRODUITS DÉRIVÉS CODE DE CONDUITE DU CONSEIL APPLICATION Le présent code de conduite (le «code du conseil») s applique à vous si vous êtes membre du conseil d

Plus en détail

PROTÉGER ET CONSOLIDER LA RÉPUTATION DE LA SOCIÉTÉ

PROTÉGER ET CONSOLIDER LA RÉPUTATION DE LA SOCIÉTÉ IV L éthique dans vos relations d affaires Nos activités sont tributaires de la qualité des relations que nous entretenons avec les clients, la collectivité, diverses organisations et nos partenaires.

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES DE RÉSOLU À L INTENTION DES FOURNISSEURS

LIGNES DIRECTRICES DE RÉSOLU À L INTENTION DES FOURNISSEURS LIGNES DIRECTRICES DE RÉSOLU À L INTENTION DES FOURNISSEURS INTRODUCTION Chez Produits forestiers Résolu Inc. («Résolu»), nous attachons beaucoup d importance à nos relations avec nos clients, nos fournisseurs,

Plus en détail

Code de conduite des fournisseurs

Code de conduite des fournisseurs Code de conduite des fournisseurs Novembre 2014 1. Introduction La Société canadienne des postes (Postes Canada), une société d État fédérale, vise à maintenir la confiance de tous ses intervenants en

Plus en détail

PROCESSUS RÉGISSANT L UTILISATION DE LA LIGNE ÉTHIQUE DU BUREAU DE L INSPECTEUR GÉNÉRAL DE LA VILLE DE MONTRÉAL

PROCESSUS RÉGISSANT L UTILISATION DE LA LIGNE ÉTHIQUE DU BUREAU DE L INSPECTEUR GÉNÉRAL DE LA VILLE DE MONTRÉAL PRÉAMBULE OBJECTIFS PROCESSUS RÉGISSANT L UTILISATION DE LA LIGNE ÉTHIQUE DU BUREAU DE L INSPECTEUR GÉNÉRAL DE LA VILLE DE MONTRÉAL PRÉAMBULE Considérant la reconnaissance par la Ville de Montréal (ci-après

Plus en détail

CODE D'ETHIQUE GROUPE CGR

CODE D'ETHIQUE GROUPE CGR CODE D'ETHIQUE GROUPE CGR Chaque salarié et dirigeant du groupe CGR s'engage à : RESPECTER LA PERSONNE ET SON ENVIRONNEMENT AVOIR UNE CONDUITE PROFESSIONNELLE ETHIQUEMENT IRREPROCHABLE AVOIR DES RELATIONS

Plus en détail

Politique de lutte contre la corruption

Politique de lutte contre la corruption Politique de lutte contre la corruption Introduction Le RPC Group Plc («la Société») applique la tolérance zéro en matière de corruption dans ses opérations commerciales mondiales, tant dans le secteur

Plus en détail

Code de conduite de la Banque de Développement du Conseil de l Europe

Code de conduite de la Banque de Développement du Conseil de l Europe Code de conduite de la Banque de Développement du Conseil de l Europe applicable au Gouverneur, aux Vice-Gouverneurs, aux membres du personnel et aux collaborateurs ou prestataires contractuels (Approuvé

Plus en détail

Les présentes sont la traduction d un document en langue anglaise réalisée uniquement pour votre convenance. Le texte de l original en langue

Les présentes sont la traduction d un document en langue anglaise réalisée uniquement pour votre convenance. Le texte de l original en langue Les présentes sont la traduction d un document en langue anglaise réalisée uniquement pour votre convenance. Le texte de l original en langue anglaise régira à tous égards vos droits et obligations. L

Plus en détail

Code d éthique des employés de Loto-Québec et de ses filiales. Nos valeurs. Notre fierté.

Code d éthique des employés de Loto-Québec et de ses filiales. Nos valeurs. Notre fierté. Code d éthique des employés de Loto-Québec et de ses filiales Nos valeurs. Notre fierté. 2 Table des matières Pages 1. But du code 4 2. Champ d application 4 3. Durée d application du code 4 4. Interprétation

Plus en détail

UL NORMES DE CONDUITE DES FOURNISSEURS INTERNATIONAUX

UL NORMES DE CONDUITE DES FOURNISSEURS INTERNATIONAUX Page 1 sur 9 UL NORMES DE CONDUITE DES FOURNISSEURS INTERNATIONAUX Page 2 sur 9 TABLE DES MATIÈRES 1.0 OBJET... 4 2.0 ÉTENDUE... 4 3.0 DEFINITIONS... 4 4.0 PRATIQUES EN MATIÈRE D EMPLOI... 5 4.1 TRAVAIL

Plus en détail

Politique de conflits d intérêts

Politique de conflits d intérêts Politique de conflits d intérêts Politique internationale de Novartis 1 er septembre 2015 Version GIC 101.V1.FR Introduction 1.1 Objectif Novartis s engage à conduire ses activités de manière à garantir

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE

POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE Section I : Dispositions générales 1. But La Ville de Kirkland établit par la présente politique des règles en matière de gestion contractuelle afin de favoriser la transparence,

Plus en détail

CODE DE CONDUITE ET D ÉTHIQUE DES ADMINISRATEURS

CODE DE CONDUITE ET D ÉTHIQUE DES ADMINISRATEURS CODE DE CONDUITE ET D ÉTHIQUE DES ADMINISRATEURS Référence : Type de politique : Références juridiques : Autres références : INTRODUCTION Gouvernance autonome Code des professions, Code civil du Québec

Plus en détail

ARROW ELECTRONICS, INC.

ARROW ELECTRONICS, INC. 7459 South Lima Street Englewood, Colorado 80112 Aout 2013 P 303 824 4000 F 303 824 3759 arrow.com CODE DE CONDUITE DES PARTENAIRES COMMERCIAUX ARROW ELECTRONICS, INC. Cher partenaire commercial, Le succès

Plus en détail

ML12983f-0 CODE DE CONDUITE APPLICABLE AU PERSONNEL DE LA BERD

ML12983f-0 CODE DE CONDUITE APPLICABLE AU PERSONNEL DE LA BERD ML12983f-0 CODE DE CONDUITE APPLICABLE AU PERSONNEL DE LA BERD CODE DE CONDUITE APPLICABLE AU PERSONNEL DE LA BERD Table des matières Introduction Normes générales de conduite Devoirs du personnel de la

Plus en détail

CODE OF CONDUCT. à l intention des fournisseurs et partenaires commerciaux

CODE OF CONDUCT. à l intention des fournisseurs et partenaires commerciaux CODE OF CONDUCT à l intention des fournisseurs et partenaires commerciaux Version : 2.0 Valable à partir du : 01/01/2015 Contact : MAN SE, Compliance Awareness & Prevention, Oskar-Schlemmer-Straße 19-21,

Plus en détail

Code de Déontologie des Agents de Recherches Privées.

Code de Déontologie des Agents de Recherches Privées. Code de déontologie des Agents de Recherches Privées page 1 / 5 Code de Déontologie des Agents de Recherches Privées. Science des droits et des devoirs qu'impose aux Agents de Recherches Privées également

Plus en détail

Form 54001 (4/2014) Administration Page 1 / 5

Form 54001 (4/2014) Administration Page 1 / 5 PORTÉE Xerox Corporation et ses filiales. SOMMAIRE Ce document décrit les règles éthiques et comportementales que les collaborateurs de Xerox Corporation et ses filiales («Xerox») sont tenus de respecter

Plus en détail

RELATIONS AVEC LES PARTENAIRES COMMERCIAUX

RELATIONS AVEC LES PARTENAIRES COMMERCIAUX RELATIONS AVEC LES PARTENAIRES COMMERCIAUX Politique Groupe Keolis - Mai 2015 - Document à usage interne et externe RE Rappels des principes fondamentaux posés par le GUIDE ETHIQUE DE CONDUITE DES AFFAIRES

Plus en détail

Edition Juin 2015 Propriété de Charvet la Mure Bianco. 2 - Code de conduite

Edition Juin 2015 Propriété de Charvet la Mure Bianco. 2 - Code de conduite Code de conduite 1 Edition Juin 2015 Propriété de Charvet la Mure Bianco 2 - Code de conduite Sommaire CODE DE CONDUITE RESPECT - RESPONSABILITE - EXEMPLARITE Message du Président Qu est-ce que le Code

Plus en détail

Code de conduite. www.polygongroup.fr

Code de conduite. www.polygongroup.fr Code de conduite Toujours À Vos Côtés. www.polygongroup.fr Our Responsibility Présentation du Code de conduite de Polygon Le Code de conduite de Polygon expose les principes les plus importants de la responsabilité

Plus en détail

ETHIQUES & ENGAGEMENTS SOCIE TE EDIPOST ----------------------- MISE A JOUR :

ETHIQUES & ENGAGEMENTS SOCIE TE EDIPOST ----------------------- MISE A JOUR : ETHIQUES & ENGAGEMENTS SOCIE TE EDIPOST ----------------------- MISE A JOUR : Mercredi 2 Février 2011 ----------------------- Mercredi 2 Février 2011 Auteur : Direction Générale EDIPOST Page : 2 sur 13

Plus en détail

RSE Charte Responsabilité Sociétale Vignal Lighting Group

RSE Charte Responsabilité Sociétale Vignal Lighting Group RSE Charte Responsabilité Sociétale Vignal Lighting Group «Comment Vignal Lighting Group intègre les problématiques de développement durable dans son activité» Page 1 Mot du Président Le Développement

Plus en détail

RÈGLEMENT SUR LA DÉONTOLOGIE DU PERSONNEL DE LA CHAMBRE DE LA SÉCURITÉ FINANCIÈRE

RÈGLEMENT SUR LA DÉONTOLOGIE DU PERSONNEL DE LA CHAMBRE DE LA SÉCURITÉ FINANCIÈRE RÈGLEMENT SUR LA DÉONTOLOGIE DU PERSONNEL DE LA CHAMBRE DE LA SÉCURITÉ FINANCIÈRE Loi sur la distribution de produits et services financiers (L.R.Q., c. D-9.2, a. 310) CHAPITRE I DÉFINITION, OBJET ET CHAMP

Plus en détail

CHARTE ETHIQUE SOMMAIRE

CHARTE ETHIQUE SOMMAIRE CHARTE ETHIQUE SOMMAIRE AVANT PROPOS 3 I. POURQUOI UNE? 4 II. LES VALEURS COMMUNES ET REGLES 5 III GUIDES DE BONNE CONDUITE 7 IV. MISE EN ŒUVRE DE LA CHARTE 9 Mis à jour le 27/06/2013 2 AVANT PROPOS QUALITROPIC

Plus en détail

CODE D ETHIQUE ET DE BONNE CONDUITE (LE «CODE») Date : 27 Septembre 2013

CODE D ETHIQUE ET DE BONNE CONDUITE (LE «CODE») Date : 27 Septembre 2013 CODE D ETHIQUE ET DE BONNE CONDUITE (LE «CODE») Date : 27 Septembre 2013 Table des Matières 1. INTRODUCTION ET OBJET... 3 2. VALEURS ETHIQUES... 3 3. PRINCIPES D'ETHIQUE GENERAUX POUR LES EMPLOYES... 4

Plus en détail

L ENGAGEMENT ETHIQUE de GSF. dans les AFFAIRES

L ENGAGEMENT ETHIQUE de GSF. dans les AFFAIRES L ENGAGEMENT ETHIQUE de GSF dans les AFFAIRES AVANT-PROPOS Ce document présente les règles éthiques de GSF. Celles-ci sont destinées à servir de ligne de conduite claire et sécurisante à tous les salariés

Plus en détail

CODE DE CONDUITE CONFORMITÉ AUX EXIGENCES JURIDIQUES

CODE DE CONDUITE CONFORMITÉ AUX EXIGENCES JURIDIQUES CODE DE CONDUITE LE PRÉSENT CODE DE CONDUITE EST FONDÉ SUR LES VALEURS DE GMI- DISTRIBUTION. IL A POUR OBJET DE GARANTIR QUE L ENSEMBLE DES EMPLOYÉS, DES GESTIONNAIRES ET DES DIRIGEANTS DE GMI-DISTRIBUTION

Plus en détail

POLITIQUE MONDIALE DE LUTTE ANTI-CORRUPTION

POLITIQUE MONDIALE DE LUTTE ANTI-CORRUPTION INTRODUCTION Chez Capital Safety, nous agissons toujours avec intégrité. Nous agissons de façon éthique et légale à tous les niveaux et dans tous les pays où nous sommes implantés, sans exception. Nos

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT CHARTE DU COMITÉ D AUDIT Comité d audit 1.1 Membres et quorom Au moins quatre administrateurs, qui seront tous indépendants. Tous les membres du comité d audit doivent posséder des compétences financières

Plus en détail

CHARTE ETHIQUE DE WENDEL

CHARTE ETHIQUE DE WENDEL CHARTE ETHIQUE DE WENDEL Mars 2015 1 Message du Directoire Wendel est l une des toutes premières sociétés d investissement en Europe. Grâce au soutien d un actionnariat familial stable, Wendel a su se

Plus en détail

L éthique, un engagement de chacun qui se concrétise par :

L éthique, un engagement de chacun qui se concrétise par : Code d Éthique 2 L éthique, un engagement de chacun qui se concrétise par : une prise de responsabilités, dans le cadre de principes de gouvernement d entreprise approuvés par les pays de l OCDE ; une

Plus en détail

CHARTE ETHIQUE GROUPE HEURTEY PETROCHEM

CHARTE ETHIQUE GROUPE HEURTEY PETROCHEM CHARTE ETHIQUE GROUPE HEURTEY PETROCHEM SOMMAIRE I. OBJET DE LA CHARTE ETHIQUE GROUPE... 1 II. DROITS FONDAMENTAUX... 1 1. Respect des conventions internationales... 1 2. Discrimination et harcèlement...

Plus en détail

Génération responsable LE CODE ÉTHIQUE. du groupe Generali

Génération responsable LE CODE ÉTHIQUE. du groupe Generali Génération responsable LE CODE ÉTHIQUE du groupe Generali Assicurazioni Generali S.p.A. Piazza Ducca degli Abruzzi, 2 34132 Trieste Italie Approuvé par le Conseil d Administration Milan, le 12 mai 2010

Plus en détail

CODE DE BONNE CONDUITE

CODE DE BONNE CONDUITE CODE DE BONNE CONDUITE CONCERNANT LES INTERACTIONS AVEC LES PROFESSIONNELS DE SANTÉ Déclaration de l ensemble des membres du COCIR Le COCIR se consacre à l avancement de la science médicale et à l amélioration

Plus en détail

CODE D ETHIQUE ET DE DEONTOLOGIE DES MEMBRES DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA VILLE DE VICTORIAVILLE

CODE D ETHIQUE ET DE DEONTOLOGIE DES MEMBRES DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA VILLE DE VICTORIAVILLE Victoriaville CODE D ETHIQUE ET DE DEONTOLOGIE DES MEMBRES DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA VILLE DE VICTORIAVILLE Règlement numéro 986-2011 Adopté le 2011 Entrée en vigueur le 2011 ARTICLE 1 : TITRE Le titre

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE À L UTILISATION DES MÉDIAS SOCIAUX

POLITIQUE RELATIVE À L UTILISATION DES MÉDIAS SOCIAUX Page 4005-1 1.0 Contexte Présents depuis quelques années tant dans notre vie personnelle que dans notre vie professionnelle, les médias sociaux ont été très rapidement adoptés par les jeunes et les moins

Plus en détail

Charte Achats et Responsabilité d Entreprise. www.thalesgroup.com

Charte Achats et Responsabilité d Entreprise. www.thalesgroup.com www.thalesgroup.com Charte Achats et Responsabilité d Entreprise Introduction Thales, leader mondial des systèmes d information critiques sur les marchés de l Aéronautique et de l Espace, de la Défense

Plus en détail

MAGNA INTERNATIONAL INC. CODE DE CONDUITE ET D ETHIQUE

MAGNA INTERNATIONAL INC. CODE DE CONDUITE ET D ETHIQUE MAGNA INTERNATIONAL INC. CODE DE CONDUITE ET D ETHIQUE Ce Code de Conduite et d Ethique énonce les principes fondamentaux auxquels nous nous engageons dans nos relations avec l ensemble de nos partenaires

Plus en détail

RECOMMANDATIONS COMMISSION

RECOMMANDATIONS COMMISSION L 120/20 Journal officiel de l Union européenne 7.5.2008 RECOMMANDATIONS COMMISSION RECOMMANDATION DE LA COMMISSION du 6 mai 2008 relative à l assurance qualité externe des contrôleurs légaux des comptes

Plus en détail

CHARTE RSE FOURNISSEURS ET SOUS-TRAITANTS

CHARTE RSE FOURNISSEURS ET SOUS-TRAITANTS CHARTE RSE FOURNISSEURS ET SOUS-TRAITANTS Construire l avenir, c est notre plus belle aventure J e suis convaincu que la performance globale de Bouygues est intrinsèquement liée à celle de nos fournisseurs

Plus en détail

AUCUN LIEN DE DÉPENDANCE AVEC LES FOURNISSEURS

AUCUN LIEN DE DÉPENDANCE AVEC LES FOURNISSEURS V L es conflits d intérêts Il y a «conflit d intérêts» lorsque vos intérêts personnels nuisent de quelque façon que soit aux intérêts de la Société. Une situation peut être conflictuelle lorsque vous prenez

Plus en détail

Charte de déontologie

Charte de déontologie Charte de déontologie Notre ambition Le groupe Solendi a pour ambition d être, au sein d Action Logement, le leader de l Immobilier social, au service des entreprises et des salariés. Cette charte de déontologie

Plus en détail

UK Bribery Act & Guidances Présentation Enjeux Exemples

UK Bribery Act & Guidances Présentation Enjeux Exemples UK Bribery Act & Guidances Présentation Enjeux Exemples LEEM 17 Mai 2011 Jonathan Schur Guillaume Briant EU17549328 2011 Dechert LLP Avertissement Ce document est destiné à fournir une présentation générale

Plus en détail

VILLE DE L ÎLE-DORVAL POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE

VILLE DE L ÎLE-DORVAL POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE VILLE DE L ÎLE-DORVAL POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE SECTION 1 DISPOSITIONS GÉNÉRALES (p. 2-3) 1. But 2. Portée 3. Objectifs 4. Définitions TABLE DES MATIÈRES SECTION II OBLIGATIONS DE L ADMINISTRATION

Plus en détail

POLITIQUE DE PRÉVENTION ET DE GESTION DES CONFLITS D INTÉRÊTS AU SEIN D HOSPIMUT SOLIDARIS RÉSUMÉ

POLITIQUE DE PRÉVENTION ET DE GESTION DES CONFLITS D INTÉRÊTS AU SEIN D HOSPIMUT SOLIDARIS RÉSUMÉ POLITIQUE DE PRÉVENTION ET DE GESTION DES CONFLITS D INTÉRÊTS AU SEIN D HOSPIMUT SOLIDARIS RÉSUMÉ Rue Saint-Jean 32-38 à 1000 Bruxelles Table des matières 1. Introduction 3 2. Réglementation 3 3. Rappel

Plus en détail

POLITIQUE ANTI-CORRUPTION

POLITIQUE ANTI-CORRUPTION POLITIQUE ANTI-CORRUPTION 1. ÉNONCÉ ET OBJECTIF DE LA POLITIQUE Le CN croit qu une entreprise «honnête» est une entreprise durable, et il est déterminé à n utiliser que des pratiques commerciales qui sont

Plus en détail

Anti-Slavery International Politique anti-corruption d Anti-Slavery International

Anti-Slavery International Politique anti-corruption d Anti-Slavery International Anti-Slavery International Politique anti-corruption d Anti-Slavery International Introduction Le Conseil d administration et l équipe de direction d Anti-Slavery International s engagent à appliquer une

Plus en détail

Code de conduite des fournisseurs de Bombardier

Code de conduite des fournisseurs de Bombardier Code de conduite des fournisseurs de Bombardier 1 À PROPOS DE BOMBARDIER Bombardier croit qu un solide engagement et une approche stratégique à l égard de la responsabilité d entreprise sont essentiels

Plus en détail

SECTION 16- CODE DE CONDUITE ET DE PRATIQUES COMMERCIALES

SECTION 16- CODE DE CONDUITE ET DE PRATIQUES COMMERCIALES SECTION 16- CODE DE CONDUITE ET DE PRATIQUES COMMERCIALES 16.1) DÉFINITIONS Les définitions suivantes s appliquent aux lignes directrices : «Compagnie» Désigne la Compagnie SouthEastern Mutual Insurance.

Plus en détail

Administration portuaire de Halifax

Administration portuaire de Halifax Administration portuaire de Halifax POLITIQUE SUR LES CONFLITS D INTÉRÊTS, LE CODE DE CONDUITE ET L APRÈS-MANDAT 1. La présente politique peut être citée sous le titre Politique de l Administration portuaire

Plus en détail

FONDATION FIDUCIAIRE CANADIENNE DE BOURSES D ÉTUDES. Mandats des comités du conseil d administration 2.4

FONDATION FIDUCIAIRE CANADIENNE DE BOURSES D ÉTUDES. Mandats des comités du conseil d administration 2.4 FONDATION FIDUCIAIRE CANADIENNE DE BOURSES D ÉTUDES Mandats des comités du conseil d administration 2.4 2.4.2 Comité de vérification et de la gestion des risques 1. Mandat Le Comité de vérification et

Plus en détail

CHARTE DEONTOLOGIQUE DU SECTEUR

CHARTE DEONTOLOGIQUE DU SECTEUR CHARTE DEONTOLOGIQUE DU SECTEUR Préambule L ouverture des activités d assurances économiques aux opérateurs privés nationaux et étrangers ainsi que la réintroduction des intermédiaires et des experts d

Plus en détail

sommaire Avant-propos 3 Introduction 4

sommaire Avant-propos 3 Introduction 4 code ethique sommaire Avant-propos 3 Introduction 4 1 L intégrité et le respect du droit dans nos activités 5 1 1 Concurrence loyale 5 1 2 Prévention de la corruption 6 1 3 Les cadeaux ou avantages créant

Plus en détail

Code de Bonnes Pratiques des Affaires

Code de Bonnes Pratiques des Affaires LA MISSION DE BEL Apporter du sourire dans toutes les familles par le plaisir et le meilleur du lait. Des règles à partager Le mot du Président-directeur général Bel est un Groupe familial, qui a développé

Plus en détail

Politique de Prévention et de Gestion des Conflits d Intérêts

Politique de Prévention et de Gestion des Conflits d Intérêts Politique de Prévention et de Gestion des Conflits d Intérêts 1 POLITIQUE DE PREVENTION ET DE GESTION DES CONFLITS D INTERETS 1.1 PRINCIPES Le présent document a pour but d informer les investisseurs des

Plus en détail

RÈGLES du CONSEIL D ADMINISTRATION (les «règles») de YELLOW MÉDIA LIMITÉE (la «Société»)

RÈGLES du CONSEIL D ADMINISTRATION (les «règles») de YELLOW MÉDIA LIMITÉE (la «Société») RÈGLES du CONSEIL D ADMINISTRATION (les «règles») de YELLOW MÉDIA LIMITÉE (la «Société») AUTORITÉ Le conseil d administration de la Société (le «conseil») établit les politiques générales de la Société,

Plus en détail

Brookfield Renewable Energy Partners L.P. POLITIQUE ANTI-POTS-DE-VIN ET ANTI-CORRUPTION

Brookfield Renewable Energy Partners L.P. POLITIQUE ANTI-POTS-DE-VIN ET ANTI-CORRUPTION Brookfield Renewable Energy Partners L.P. POLITIQUE ANTI-POTS-DE-VIN ET ANTI-CORRUPTION TABLE DES MATIÈRES APPLICATION DE LA POLITIQUE 1 ENGAGEMENT CONTRE LES POTS-DE-VIN ET LA CORRUPTION 1 INTERDICTION

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES CONFLITS D INTERETS

POLITIQUE DE GESTION DES CONFLITS D INTERETS POLITIQUE DE GESTION DES CONFLITS D INTERETS 21 Juillet 2015 SOMMAIRE I. PREAMBULE... 3 II. LES ACTIVITES DE BCEE ASSET MANAGEMENT... 3 III. DEFINITION DU CONFLIT D INTERET... 3 IV. IDENTIFICATION DES

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION Mis à jour le 4 mars 2015 PREAMBULE Le conseil d administration d ARKEMA (la «Société») a arrêté le présent règlement intérieur contenant le recueil des

Plus en détail

Groupe SNC-Lavalin inc. Rév. 6 août 2015 Page 1 MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET D ÉTHIQUE

Groupe SNC-Lavalin inc. Rév. 6 août 2015 Page 1 MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET D ÉTHIQUE Page 1 MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET D ÉTHIQUE Le comité de gouvernance et d éthique («comité») est un comité du conseil d administration de Groupe SNC-Lavalin inc. («Société») qui aide le conseil

Plus en détail

RÈGLES DE CONDUITE DE L ENTREPRISE D ASSURANCES

RÈGLES DE CONDUITE DE L ENTREPRISE D ASSURANCES RÈGLES DE CONDUITE DE L ENTREPRISE D ASSURANCES 3 AVANT-PROPOS Le présent code de bonne conduite définit les règles auxquelles les entreprises d assurances ont souscrit à l égard de leurs nombreux interlocuteurs:

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE À L UTILISATION DES MÉDIAS SOCIAUX

POLITIQUE RELATIVE À L UTILISATION DES MÉDIAS SOCIAUX POLITIQUE RELATIVE À L UTILISATION DES MÉDIAS SOCIAUX 1- CONTEXTE Compte tenu de la popularité et de l influence grandissantes des médias sociaux comme véhicule d information, la présente politique a pour

Plus en détail

POLITIQUE SUR LE SIGNALEMENT ET

POLITIQUE SUR LE SIGNALEMENT ET LA BANQUE DE NOUVELLE ÉCOSSE POLITIQUE SUR LE SIGNALEMENT ET PROCÉDURES Y AFFÉRENTES Supplément au Code d éthique Octobre 2015 BANQUE SCOTIA Table des matières SECTION 1 INTRODUCTION... 3 SECTION 2 RAISON

Plus en détail

CODE D ÉTHIQUE DU FOURNISSEUR

CODE D ÉTHIQUE DU FOURNISSEUR CODE D ÉTHIQUE DU FOURNISSEUR 1. Introduction Le groupe Fluidra est fermement engagé dans le respect des principes établis en matière de droits de l homme, du travail, de l environnement et des pratiques

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE AUX LOIS ANTI CORRUPTION D ALCOA, INC.

POLITIQUE RELATIVE AUX LOIS ANTI CORRUPTION D ALCOA, INC. POLITIQUE RELATIVE AUX LOIS ANTI CORRUPTION D ALCOA, INC. CONTEXTE : Alcoa Inc. («Alcoa») et sa direction se sont engagés à mener toutes leurs activités dans le monde entier, avec éthique et en conformité

Plus en détail

CODE DE DEONTOLOGIE INDICATION SUR LES PAIEMENTS INCORRECTS ET LA CORRUPTION

CODE DE DEONTOLOGIE INDICATION SUR LES PAIEMENTS INCORRECTS ET LA CORRUPTION CODE DE DEONTOLOGIE INDICATION SUR LES PAIEMENTS INCORRECTS ET LA CORRUPTION MAGNA INTERNATIONAL INC. INDICATIONS SUR LES PAIEMENTS INCORRECTS ET LA CORRUPTION Magna interdit la corruption et les paiements

Plus en détail

POLITIQUE SUR LES ACHATS

POLITIQUE SUR LES ACHATS POLITIQUE SUR LES ACHATS Adoption : Conseil d administration du RCDR, 24 février 2006 Dernière révision : Conseil d administration du RCDR, 19 mars 2014 1. OBJET Définir les responsabilités et les obligations

Plus en détail

CHARTE ETHIQUE ACHATS

CHARTE ETHIQUE ACHATS Page : 1/5 CHARTE ETHIQUE ACHATS LES ENJEUX Les conflits d intérêts sont aujourd hui un thème essentiel du débat de société. Il convient de garantir l intégrité des achats et la saine concurrence entre

Plus en détail

RESOLUTION. Objet : Adoption des normes universelles visant à lutter contre la corruption au sein des forces/services de police

RESOLUTION. Objet : Adoption des normes universelles visant à lutter contre la corruption au sein des forces/services de police Page 1 RESOLUTION Objet : Adoption des normes universelles visant à lutter contre la corruption au sein des forces/services de police L Assemblée générale de l O.I.P.C.-Interpol, réunie en sa 71 ème session

Plus en détail

Présentation du Système de Gestion de la Conformité de Seves

Présentation du Système de Gestion de la Conformité de Seves Présentation du Système de Gestion de la Conformité de Seves 1. Responsable de la Conformité et Représentants de la Conformité 2. Analyse et évaluation des risques 3. Documents 4. Formations 5. Certificats

Plus en détail

Code de déontologie des affaires

Code de déontologie des affaires Code de déontologie des affaires Révisé février 2014 Smiths Group plc Code de déontologie des affaires Notre code s applique à toutes les entreprises et à tout le personnel du Groupe Smiths dans le monde

Plus en détail

Directives concernant le Code of Conduct Schindler (principes de conduite) tous les collaborateurs du group Schindler en Suisse août 2008

Directives concernant le Code of Conduct Schindler (principes de conduite) tous les collaborateurs du group Schindler en Suisse août 2008 Directives concernant le Code of Conduct Schindler (principes de conduite) À tous les collaborateurs du group Schindler en Suisse Ces directives font partie intégrante des principes de conduite et doivent

Plus en détail

COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS (COPS) DANS L INTÉGRATION DES PRINCIPES DU PACTE MONDIAL DES NATIONS UNIES. Paris, le 09/05/2014

COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS (COPS) DANS L INTÉGRATION DES PRINCIPES DU PACTE MONDIAL DES NATIONS UNIES. Paris, le 09/05/2014 COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS (COPS) DANS L INTÉGRATION DES PRINCIPES DU PACTE MONDIAL DES NATIONS UNIES Paris, le 09/05/2014 1 1 Global Compact o Lancé en 2000, le Pacte Mondial des Nations Unies est un

Plus en détail

Préambule. Charte de déontologie des Acteurs de la finance participative (Crowdfunding) en France

Préambule. Charte de déontologie des Acteurs de la finance participative (Crowdfunding) en France Automne 12 Charte de déontologie des acteurs de la finance participative (Crowdfunding) en France. Impulsée par l association Française de la Finance Participative en France. Il n existait pas de charte

Plus en détail

Le Groupe DELACHAUX se développe depuis plus de cent ans dans des métiers variés où il a su devenir un acteur respecté et incontournable.

Le Groupe DELACHAUX se développe depuis plus de cent ans dans des métiers variés où il a su devenir un acteur respecté et incontournable. CODE D ETHIQUE Groupe DELACHAUX «L engagement du Groupe DELACHAUX» : Respect des lois et Ethique professionnelle Le Groupe DELACHAUX se développe depuis plus de cent ans dans des métiers variés où il a

Plus en détail

Norbord inc. CODE DE CONDUITE PROFESSIONNELLE (le «Code»)

Norbord inc. CODE DE CONDUITE PROFESSIONNELLE (le «Code») CODE DE CONDUITE PROFESSIONNELLE (le «Code») RÉSUMÉ DU CODE En tant qu employé, lorsque vous agissez au nom de la Société, vous êtes tenu de respecter ce qui suit : Page Observation de la loi Vous conformer

Plus en détail

Formulaire 1.9 Code de déontologie du programme CanadaGAP

Formulaire 1.9 Code de déontologie du programme CanadaGAP Formulaire 1.9 Code de déontologie du programme CanadaGAP MISE EN SITUATION Programme de salubrité des aliments CanadaGAP Politique relative au conflit d'intérêts et à l impartialité Dans le présent document,

Plus en détail

Annexe I CODE DE DÉONTOLOGIE ET RÈGLES D ÉTHIQUE DES ADMINISTRATEURS PUBLICS DE L ÉCOLE NATIONALE DES POMPIERS DU QUÉBEC (L ENPQ) Adopté par le conseil d administration 6 juin 2003 Code d éthique et de

Plus en détail

POINT DE CONTACT NATIONAL MAROCAIN pour les Principes directeurs de l OCDE à l'intention des entreprises multinationales

POINT DE CONTACT NATIONAL MAROCAIN pour les Principes directeurs de l OCDE à l'intention des entreprises multinationales POINT DE CONTACT NATIONAL MAROCAIN pour les Principes directeurs de l OCDE à l'intention des entreprises multinationales LE POINT DE CONTACT NATIONAL MAROCAIN (PCN) En 2009: Adhésion du Royaume du Maroc

Plus en détail

Guide relatif au Code de Conduite et aux Principes Commerciaux de Smith & Nephew pour les Tiers

Guide relatif au Code de Conduite et aux Principes Commerciaux de Smith & Nephew pour les Tiers Guide relatif au Code de Conduite et aux Principes Commerciaux de Smith & Nephew pour les Tiers Tél. : 44 (0) 207 401 76461 5 Adam Street Fax : 44 (0) 207 960 2350 London WC2N 6LA Angleterre Message du

Plus en détail

CHARTE DE L AUDIT INTERNE

CHARTE DE L AUDIT INTERNE CHARTE DE L AUDIT INTERNE Septembre 2009 Introduction La présente charte définit la mission et le rôle de l audit interne de l Institut National du Cancer (INCa) ainsi que les modalités de sa gouvernance.

Plus en détail

PACTE MONDIAL L engagement du Groupe CIS

PACTE MONDIAL L engagement du Groupe CIS PACTE MONDIAL L engagement du Groupe CIS Depuis 1992, CIS a développé une gamme complète de services pour ses clients du secteur pétrolier et parapétrolier (Total, Shell, Bouygues, Technip, KBR, Hyundaï,

Plus en détail

Résolutions et décisions prises par la Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption

Résolutions et décisions prises par la Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Résolutions et décisions prises par la Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption V.07-80749 (F) 150207 160207 *0780749* Table des matières A. Résolutions... 3

Plus en détail

Code d éthique. Créé le 9 mai 2007. Comité : Aline Couture, intervenante sociale Yolaine Simoneau, présidente Denis Pelletier, administrateur

Code d éthique. Créé le 9 mai 2007. Comité : Aline Couture, intervenante sociale Yolaine Simoneau, présidente Denis Pelletier, administrateur Code d éthique Créé le 9 mai 2007 Comité : Aline Couture, intervenante sociale Yolaine Simoneau, présidente Denis Pelletier, administrateur TABLE DES MATIÈRES 1. Avant-propos Mission du CPCQ Philosophie

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 220 CONTRÔLE QUALITE D UN AUDIT D ETATS FINANCIERS

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 220 CONTRÔLE QUALITE D UN AUDIT D ETATS FINANCIERS NORME INTERNATIONALE D AUDIT 220 CONTRÔLE QUALITE D UN AUDIT D ETATS FINANCIERS Introduction (Applicable aux audits d états financiers pour les périodes ouvertes à compter du 15 décembre 2009) SOMMAIRE

Plus en détail

POLITIQUE SUR LE SIGNALEMENT ET

POLITIQUE SUR LE SIGNALEMENT ET LA BANQUE DE NOUVELLE ÉCOSSE POLITIQUE SUR LE SIGNALEMENT ET PROCEDURES Y AFFERENTES Supplément au Code d éthique Septembre 2013 Table des matières SECTION 1 INTRODUCTION...3 SECTION 2 RAISON D ÊTRE DE

Plus en détail

Code d éthique et de déontologie des membres du personnel # 2011-04

Code d éthique et de déontologie des membres du personnel # 2011-04 POLITIQUE Code d éthique et de déontologie des membres du personnel # 2011-04 Adoptée par le conseil d administration le 24 novembre 2011 En vigueur le 24-11-2011 Note : Dans ce document, le générique

Plus en détail

CADRE DE RÉFÉRENCE SUR LE PARTENARIAT DE FINANCEMENT PUBLIC, PARAPUBLIC ET PRIVÉ

CADRE DE RÉFÉRENCE SUR LE PARTENARIAT DE FINANCEMENT PUBLIC, PARAPUBLIC ET PRIVÉ CADRE DE RÉFÉRENCE SUR LE PARTENARIAT DE FINANCEMENT PUBLIC, PARAPUBLIC ET PRIVÉ Adopté par le conseil d administration de l ASPQ Le 11 octobre 2013, et amendée le 12 avril 2014, version finale Dans le

Plus en détail