Contrat de Destination «Voyage dans les Alpes» Volet 4 : observation, Intelligence économique et territoriale

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Contrat de Destination «Voyage dans les Alpes» Volet 4 : observation, Intelligence économique et territoriale"

Transcription

1 Contrat de Destination «Voyage dans les Alpes» Volet 4 : observation, Intelligence économique et territoriale Pilotage : Atout France Délégation Montagne 1 ère réunion de réflexion du comité technique Valence TGV le 25 mars 2015 TRAME D ANIMATION DE LA REUNION

2 Présentation Muriel Faure et Luc Fournier

3 Les 4 volets du CD «VDA» -Volet 1 : Ingénierie -Volet 2 : la qualité de l accueil -Volet 3 : marketing, promotion et communication -Volet 4 : observation, intelligence économique et territoriale

4

5

6

7 Rappel des principaux objectifs à traduire en indicateurs de mesure : - Six marchés cibles : GB, D, B, NL, I, S, augmentation de 10 % de plus sur 3 ans - Les clientèles cibles : seniors actifs et retraités (55-75 ans), les familles, les actifs classe moyenne, les jeunes (moins de 30 ans) - Accessibilité temps (le dernier km), mode doux, train et avion (SIMA) - Les référentiels qualité, requalification des hébergements, des paysages - Innovation territoriale et performance économique et sociale (SIMA) - Accroître les retombées économiques - Déployer la culture d accueil de l itinérance en particulier européenne - Accompagner la mise en marché de la destination - Accroître la notoriété du massif des Alpes l été et en renouveler l image comme une terre d itinérance douce, durable, accessible, attractive - Renforcer l IE en consolidant les outils de veille, d observation et d évaluation à l échelle du massif alpin

8 La demande du volet 4 :

9

10 Les grandes itinérances mythiques des Alpes existantes : - Le GR 5 et la via alpina 660 km - Le tour du Mont Blanc 170 km - La route des grandes Alpes 17 gds cols alpins 720 km - Les Chemins du Soleil VTT Préalpes 1300 km - Les Petites routes du soleil traversée des Préalpes en vélo électrique - Les routes de la lavande 1000 km - Grand tour du Mercantour Alpi Marittime 550 km - Route Napoléon à cheval - Les grandes traversées à VTT - Les grandes traversées pédestres ou grands tours de massifs - Les routes buissonnières et les échappées belles Les itinérances en cours d émergence, non citées ou à venir :

11 A pied La grande traversée des Alpes GR5 Variante GR 55 Vanoise GR52 Mercantour Des Houches à Menton 23 étapes, 450 km, 27000m de dénivelé positif et 28000m de dénivelé négatif, le tout pour environ 150h de marche.

12

13 La route des Grandes Alpes en vélo, en moto, en voiture

14

15 La Via Alpina : un réseau de 5 itinéraires de randonnée pédestre à travers les huit pays de l arc alpin, plus de 5000 km et 342 étapes journalières.

16 VTT les chemins du soleil Au total, plus de km de sentiers VTT tracés «par des vététistes pour des vététistes». Un itinéraire unique en son genre, jalonné de monotrace et parfaitement balisé, roulant à la montée et ludique (voire technique) à la descente : c est le principe fondamental des Chemins du Soleil Le Raid VTT "Chemins du Soleil" : (événementiel) En 2014, la 12ème édition du raid VTT «Chemins du Soleil» se déroulera du 29 Mai au 1er Juin 2014 entre Gap et Die avec pas moins de 243 km et 8200 mètres de dénivelés sur les 3 jours

17 La route des lavandes Six parcours Vallée de la drôme Diois et Buech Drôme provencale au Vaucluse Baronnies au Buech Ventoux, Lure et Lubéron Haute Provence au Verdon Préalpes d azur et pays grassois

18 Les préalables

19 Périmètre géographique : la zone massif des Alpes (réflexion de lien intelligent cependant avec d autres produits comme la via Alpina????) Périmètre temporel de la saison estivale? : Mai, juin, juillet, août, septembre, octobre 15-juillet-15 août, différents selon les produits??? Définition de l itinérance retenue au regard de l objectif du CD VDA : L itinérance c est un voyage réalisé pour un motif d agrément ou de loisirs (inclut-on le motif personnel afin d avoir également par exemple l incentive compte tenu de la sportivité des itinéraires pour certains?), voire introduire un motif pratique sportive?, qui a un lieu de départ et un lieu de destination, et passe par un itinéraire précis en réalisant des étapes différentes à chaque nuit (ou au plus deux nuits sur un même lieu?) sur une durée minimale de combien de jours? Au minimum un court séjour (3 nuits)?, empruntant l itinéraire partiellement ou en totalité? Sur des produits identifiés seulement à la commercialisation? On exclut de ce champ toutes les formes d excursionnisme ou de tourisme qui rayonne sur des itinéraires à partir d un lieu de séjour unique (schéma de consommation en marguerite utilisation partielle des itinéraires ou de boucles)? On ne mesure pas non plus la pratique de sports de nature réalisés à la carte sur les itinéraires observés.

20 Exemple de proposition de définition à formuler : «L itinérance retenue pour le CD VDA est (à définir ensemble lors du 1 er comité) un voyage (en dehors de sa zone de résidence habituelle) effectué sur plusieurs jours (au minimum un court séjour c est-à-dire 3 nuits), comprenant un point de départ et une destination d arrivée, traversant la zone Massif des Alpes ou une de ses parties pour les ¾ du voyage ou totalement? avec des étapes intermédiaires d une nuit (ou deux nuits maximum) réalisées sur différents lieux de séjour, quel que soit le motif, empruntant partiellement ou complètement les grands itinéraires identifiés, ayant emprunté plus de la moitié de celui observé, librement organisé ou dans le cadre de produits packagés?...

21 Les approches : - Par l offre (les professionnels et institutionnels) - Par la demande (par les canaux de distribution) - Par le terrain (rencontre de l offre et de la demande) Les caractéristiques : -On n est pas sur de la donnée de masse, plutôt sur de la niche, plus difficile et coûteuse à faire émerger, attention aux outils ou épuisettes pour recueillir de la donnée significative! - Une relative difficulté méthodologique et la nécessité de faire les bons choix - Privilégier le léger au lourd, méfiance pour tout ce qui n a pas fait encore ses preuves! - la hausse de la fréquentation des clientèles internationales (GB, D, B, S, I, NL), avec un suivi du DD au cœur des objectifs Les questions préalables : -S intéresse t-on au comportemental, c est-à-dire aux types de formes et de consommation de l itinérance globale (les «pick and peck») ou seulement à certains grands itinéraires? - Quel niveau de précision veut-on?, un ordre de grandeur ou de la statistique, marges d erreurs acceptées - La commande n est pas de créer un observatoire, mais un dispositif d observation Il faut déjà prévoir l après 2017

22 Scénarii exemples de dispositifs dispositif classique permanent dispositif ponctuel léger dispositif alternatif Exhaustif Panel Tournant Inventaire et gestion de base de données et SIG Un système quantitatif exhaustif avec des enquêtes quali hébergement Restauration, activités produits et pas seulement De la veille, évaluation en continu Un système d enquêtes tous les 3-ans profils quali Des systèmes de comptage au départ et à l arrivée des principaux lieux d étapes et quelques uns sur des points clés De la conjoncture Une veille ciblée De l évaluation tous les 3 ans Un dispositif en rotation par produit, on suit un produit complet par an (quanti et quali) On s intéresse aux suivis des canaux de distributions pour le quanti chaque année Veille, évaluation rotative par produit

23 Les outils de l observation : - Les bases de données de l offre et les cartographies, SIG (mapinfo) - Les systèmes de comptage - Les enquêtes actuelles et spécifiques - La conjoncture - fluxvision finalisé? Les outils de l IE (observation et veille) : Veille, notoriété, image, e-réputation, blogs, réseaux sociaux, etc Les outils de IT (observation, évaluation, prospective) : - Etudes d impacts DD, RSE - Etudes retombées économiques - ADN - Prospective

24 De la commande aux principes de réalité Le choix du T0 à effectuer ensemble

25 Le volet 4 comprend 3 phases : 1/Le dispositif IET 2015 à 2017 (données externes et de cadrage, données itinérance, et le TdB de suivi des actions des volets 1, 2 et 3 du CD VDA) T0 en 2015 ou 2016 et un T2 en 2017????? Inertie il faut du temps pour mesurer des impacts au risque de dépenser de l argent pour rien Mesure de l itinérance (en fonction de la définition et des objectifs assignés) Mesure des retombées économiques Impacts DD Veille, notoriété, image, e-réputation,. Architecture, méthode, niveau de production souhaité, fréquence, moyens, porteur, mise en œuvre, cartographies, sous traitance Inventaire et évaluation de l existant TdB de suivi d évaluation des actions des volets 1,2 et 3 (indicateurs à mettre en place)

26 Le volet 4 comprend 3 phases : 1/Le dispositif IET 2015 à 2017 et le TDB des volets 1, 2 et 3 du CD VDA 2/Le tableau de bord de la durabilité des itinéraires? 3/L évaluation du contrat du destination en 2017? -Impact environnemental des pratiques -empreinte carbone - eau -

27 Le volet 4 comprend 3 phases : 1/Le dispositif IET 2015 à 2017 et le TDB des volets 1, 2 et 3 du CD VDA 2/ Le tableau de bord de la durabilité des itinéraires? 3/ L évaluation du contrat du destination en 2017? - La pertinence des actions - L efficacité de la mise en œuvre - Le rapport investissement/retour sur investissement - la gouvernance du projet et le niveau des coordinations Le dispositif de suivi de l itinérance et de ses impacts L évaluation des actions du CD volets 1, 2 et 3 TdB de la durabilité des itinéraires L évaluation du CD VDA

28 Organisation de Sous comités techniques P2 Suivi actions volet 3 PACA Pilote : Jean BERTHIER P1 Le dispositif IET AC/CR/RA/PACA RA Suivi actions volets 1 et 2 P2 Evaluation du CD VDA P1 AC CR TdB DD P2 Qui est volontaire pour travailler dans le Comité technique et les sous comités?

29 Méthode et calendrier : 3 plans annuels Une architecture d ensemble esquisses à présenter au COPIL du 28 mai Le principe d une réunion tous les deux ou trois mois du comité technique pour faire le point et résoudre les problèmes Fin 2015 Un programme 2016 Fin 2016 Un programme Fin 2017 livrables Un programme observation 2015 à l été 2015? Un mode de travail des sous comités sans déplacement est privilégié, skype, mél

30 Livrables en 2017 : - Un dispositif de mesure permanent de l itinérance - Une mesure de l évolution de l itinérance T0 et T Une mesure des retombées et impacts T0 et T Une évaluation du suivi des actions des volets 1, 2 et 3 (sous forme de TdB) - Un TdB de la durabilité des itinéraires - Une évaluation du CD VDA

31 Tour de table inventaire de l existant ou de ce qui pourrait concourir à éclairer le sujet

32 Esquisse d architecture et d organisation à construire ensemble

Conférence de presse 17 février 2012, Marseille. Contrat de destination. Volet marketing. 23 octobre 2015 Valence TGV

Conférence de presse 17 février 2012, Marseille. Contrat de destination. Volet marketing. 23 octobre 2015 Valence TGV Les clientèles Projet touristiques T-NET de 26 Provence-Alpes-Côte novembre 2013 d Azur Conférence de presse 17 février 2012, Marseille Contrat de destination Voyage dans les Alpes Volet marketing 23 octobre

Plus en détail

Valorisation touristique de la francovélosuisse

Valorisation touristique de la francovélosuisse Valorisation touristique de la francovélosuisse La Francovélosuisse Une démarche transfrontalière et partenariale L objectif : mener une politique de coopération transfrontalière en faisant de la Francovélosuisse

Plus en détail

Liste de l ensemble des actions proposées lors de l atelier 4, classées par thème :

Liste de l ensemble des actions proposées lors de l atelier 4, classées par thème : LES ATELIERS DU TOURISME DU TERRITOIRE DE BELFORT 12 avril 2012, l ATRIA, Belfort Atelier 4 La communication et la commercialisation du territoire Animateur : Emilie LUA MaHoC Rapporteur : xxx Thème de

Plus en détail

Schéma Départemental de Développement Touristique des Hautes-Alpes 2014-2020

Schéma Départemental de Développement Touristique des Hautes-Alpes 2014-2020 Schéma Départemental de Développement Touristique des Hautes-Alpes 2014-2020 Le poids du tourisme dans l économie locale Moteurs de développement DDT05 - Public 13% : revenus des trois fonctions publiques

Plus en détail

Evaluation des retombées des itinéraires

Evaluation des retombées des itinéraires Evaluation des retombées des itinéraires Route des Grandes Alpes Saison 2012 Chemins du Soleil Les enjeux de l évaluation Veiller à la qualité de l offre GTA et à son adéquation avec la demande Apporter

Plus en détail

2.Bien se commercialiser

2.Bien se commercialiser POUR TOUS Par filière Restaurateurs Débits de boissons Hébergeurs 2.Bien se commercialiser Activités de pleine nature Lieux de visite et sites culturels Bien se commercialiser : les 5 C 1. Connaître son

Plus en détail

Information Economique

Information Economique Information Economique L ACTIVITE DE L HOTELLERIE en AVEYRON Analyse de données, saisons 211 et 212 L Observatoire mensuel d activité ACTISCOPE TOURISME est un outil qui a pour but de permettre aux différents

Plus en détail

Aménités naturelles et valorisation touristique sur les territoires de l'estuaire de la Gironde : quelles demandes, quelles organisations?

Aménités naturelles et valorisation touristique sur les territoires de l'estuaire de la Gironde : quelles demandes, quelles organisations? Aménités naturelles et valorisation touristique sur les territoires de l'estuaire de la Gironde : quelles demandes, quelles organisations? Magali Pautis (Mission estuaire de la Gironde, CG 33) Christophe

Plus en détail

CONSEIL ECONOMIQUE ET SOCIAL REGIONAL

CONSEIL ECONOMIQUE ET SOCIAL REGIONAL CONSEIL ECONOMIQUE ET SOCIAL REGIONAL Avis du C.E.S.R. Adopté lors de la Séance Plénière du Vendredi 5 mai 2006 LE SCHEMA REGIONAL POUR L AMENAGEMENT, LE DEVELOPPEMENT ET L ORGANISATION TOURISTIQUE & LE

Plus en détail

Cahier des charges de l appel d offres n 2013-03-EC

Cahier des charges de l appel d offres n 2013-03-EC Cahier des charges de l appel d offres n 2013-03- Baromètre des PME régionales innovantes 2013 Appui à la réalisation du terrain de l enquête et accompagnement pour le traitement statistique des données.

Plus en détail

Groupe Expert Dialogue de Gestion. 1 ère rencontre 30 mai 2013

Groupe Expert Dialogue de Gestion. 1 ère rencontre 30 mai 2013 Groupe Expert Dialogue de Gestion 1 ère rencontre 30 mai 2013 Plan de la présentation LE CONTEXTE LES OBJECTIFS SPECIFIQUES DES TRAVAUX DU GROUPE EXPERT DIALOGUE DE GESTION DEFINITION DU PROGRAMME DE TRAVAIL

Plus en détail

Tableau de Bord du Réseau Graine Midi Pyrénées

Tableau de Bord du Réseau Graine Midi Pyrénées Tableau de Bord du Réseau Graine Midi Pyrénées Un outil de connaissance et de suivi du réseau EE de Midi Pyrénées Contexte / Enjeux : Le contexte actuel, dans lequel, l environnement prend une place de

Plus en détail

L hébergement des jeunes touristes en Ile-de-France

L hébergement des jeunes touristes en Ile-de-France L hébergement des jeunes touristes en Ile-de-France ----------------- Synthèse Etude sur les structures d accueil réalisée par l Unat IDF, pour le compte de la DRT IDF et du CRT IDF Septembre 2001 Unat

Plus en détail

Pourquoi devenir Accueil Vélo?

Pourquoi devenir Accueil Vélo? Pourquoi devenir Accueil Vélo? (Comité départemental du tourisme & Fédération des offices de tourisme et syndicats d initiative de l Anjou) - 2015 - P a g e 1 Pourquoi devenir Accueil Vélo? Entrer dans

Plus en détail

Observatoire de l e-tourisme. Sommaire

Observatoire de l e-tourisme. Sommaire 2 Sommaire Présentation de Next Content... 9 Nos activités... 9 NC Etudes... 9 NC Event... 10 NC Factory... 11 NC Formation... 12 NC Conseil... 13 Qui sommes-nous?... 13 L Observatoire des décideurs de

Plus en détail

APPEL A CONCURRENCE Dispositif PLIE Melun Val de Seine

APPEL A CONCURRENCE Dispositif PLIE Melun Val de Seine APPEL A CONCURRENCE Dispositif PLIE Melun Val de Seine ENVELOPPE NON PRE-AFFECTEE 2014 Le comité de pilotage du PLIE Melun Val de Seine, réuni le 27 janvier 2014, a validé les orientations de la programmation

Plus en détail

INDICATIONS DE CORRECTION

INDICATIONS DE CORRECTION SUJET NATIONAL POUR L'ENSEMBLE DES CENTRES DE GESTION ORGANISATEURS CONCOURS INTERNE ET TROISIÈME VOIE DE TECHNICIEN TERRITORIAL PRINCIPAL DE 2 ème CLASSE SESSION 2014 SPÉCIALITÉ : INGENIERIE, INFORMATIQUE

Plus en détail

Séminaire animateurs AESN Avril 2011

Séminaire animateurs AESN Avril 2011 Séminaire animateurs AESN Avril 2011 Retour d expérience Le SAGE «Aisne Vesle Suippe» B. NIVOY Déroulement 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 Janvier AP définissant périmètre Juin AP composant CLE

Plus en détail

Séminaire évaluation des Parcs du grand quart nord-est de la France

Séminaire évaluation des Parcs du grand quart nord-est de la France Séminaire évaluation des Parcs du grand quart nord-est de la France Synthèse des ateliers Jardin des Rosiers 3 avenue de Castelnau 34090 Montpellier Tél : 04-67-02-29-02 roudier@edater.fr carrillo@edater.fr

Plus en détail

Danielle Romagnoli. Chef de projet ViaRhôna au sein de Rhône Alpes Tourisme AG DROME TOURISME 03 JUIN2013

Danielle Romagnoli. Chef de projet ViaRhôna au sein de Rhône Alpes Tourisme AG DROME TOURISME 03 JUIN2013 Danielle Romagnoli Chef de projet ViaRhôna au sein de Rhône Alpes Tourisme AG DROME TOURISME 03 JUIN2013 Mise en tourisme Stratégie touristique : Direction Tourisme Montagne et Parcs (DTMP) +participation

Plus en détail

Le plan/schéma vélo pour un usage utilitaire. Réunion des agents de développement des Pays et PNR - 18 septembre 2008 -

Le plan/schéma vélo pour un usage utilitaire. Réunion des agents de développement des Pays et PNR - 18 septembre 2008 - Le plan/schéma vélo pour un usage utilitaire Réunion des agents de développement des Pays et PNR - 18 septembre 2008 - Contexte général La part modale de la voiture augmente malgré une progression des

Plus en détail

Question 1 : Quelle mode de fonctionnement pour l EcoTeam?

Question 1 : Quelle mode de fonctionnement pour l EcoTeam? EcoTeams dans les structures publiques Compte rendu de l atelier «Ruche» Rencontre du réseau de coaches internes - Mons Jeudi 12 novembre 2015 Synthèse de l exercice de production en sous-groupes autour

Plus en détail

Le programme d'accompagnement E-tourisme des CCI de Provence Alpes Côte d'azur Parcours : «Approfondissement»

Le programme d'accompagnement E-tourisme des CCI de Provence Alpes Côte d'azur Parcours : «Approfondissement» Le programme d'accompagnement E-tourisme des CCI de Provence Alpes Côte d'azur Parcours : «Approfondissement» JOURNEE 1 : LA DEMARCHE MARKETING JOURNEE 2 : SITE WEB ET OPTIMISATION DE SA VISIBILITE WEB

Plus en détail

«Gîtes de France Horizon 2015» Synthèse du Projet d Orientation Stratégique 2007-2015

«Gîtes de France Horizon 2015» Synthèse du Projet d Orientation Stratégique 2007-2015 «Gîtes de France Horizon 2015» Synthèse du Projet d Orientation Stratégique 2007-2015 Synthèse de présentation du projet Horizon 2015 approuvée par le Conseil d Administration Fédéral Gîtes de France du

Plus en détail

Formation 2015-2016 en Région Midi Pyrénées pour l obtention :

Formation 2015-2016 en Région Midi Pyrénées pour l obtention : Formation 2015-2016 en Région Midi Pyrénées pour l obtention : du Diplôme d Etat de la Jeunesse, de l Education Populaire et des Sports (DE-JEPS, spécialité perfectionnement sportif, mention basket-ball)

Plus en détail

Plan marketing 2010-2014. Doubs tourisme (Cdt)

Plan marketing 2010-2014. Doubs tourisme (Cdt) Plan marketing 2010-2014 Doubs tourisme (Cdt) Pourquoi un plan marketing? Le schéma départemental de développement touristique Ce schéma (SDDT) définit cinq grands axes pour le développement touristique

Plus en détail

Outil de stratégie marketing

Outil de stratégie marketing Les Rendez-vous du CRT PACA De l observation à l action Observatoire ADT Vaucluse Tourisme : Connaître, Mesurer, Evaluer, Analyser, Accompagner Outil de stratégie marketing Mercredi 12 mars 2014 - Palais

Plus en détail

Cahier des charges de l application visant à effectuer un suivi de consommation énergétique pour les communes. Partenaires du projet :

Cahier des charges de l application visant à effectuer un suivi de consommation énergétique pour les communes. Partenaires du projet : Cahier des charges de l application visant à effectuer un suivi de consommation énergétique pour les communes Partenaires du projet : 1 Sommaire A) Contexte... 3 B) Description de la demande... 4 1. Les

Plus en détail

EXTRANET ORGANISMES DE FORMATION GUIDE DE L UTILISATEUR A DESTINATION DES ORGANISMES DE

EXTRANET ORGANISMES DE FORMATION GUIDE DE L UTILISATEUR A DESTINATION DES ORGANISMES DE EXTRANET ORGANISMES DE FORMATION GUIDE DE L UTILISATEUR A DESTINATION DES ORGANISMES DE FORMATION 1. Objectifs PRESENTATION DE L EXTRANET ORGANISMES DE FORMATION A travers la mise en place d un «extranet

Plus en détail

CRT Picardie. Enquête auprès des acteurs du tourisme

CRT Picardie. Enquête auprès des acteurs du tourisme CRT Picardie Enquête auprès des acteurs du tourisme 1 Votre entreprise ou structure / organisme institutionnel Votre nom : Votre titre : Votre e-mail : (pour pourvoir vous envoyer le résultat de l enquête)

Plus en détail

Elaboration de l Ad AP Définition d une stratégie

Elaboration de l Ad AP Définition d une stratégie Direction des Bâtiments Service GTOP Direction de l Environnement Service Déplacement Accessibilité Ville de Grenoble STRATÉGIE PATRIMONIALE DE MISE EN ACCESSIBILITÉ DES ERP Elaboration de l Ad AP Définition

Plus en détail

COMMENT FAIRE UN PLAN DE COMMUNICATION. Présentation : Chrystel Skowron Responsable communication à Côte-d Or Tourisme

COMMENT FAIRE UN PLAN DE COMMUNICATION. Présentation : Chrystel Skowron Responsable communication à Côte-d Or Tourisme COMMENT FAIRE UN PLAN DE COMMUNICATION Présentation : Chrystel Skowron Responsable communication à Côte-d Or Tourisme Introduction Définition Globalement un plan de communication, c est : «Un outil qui

Plus en détail

Dossier de consultation pour une mise en concurrence AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES

Dossier de consultation pour une mise en concurrence AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES Dossier de consultation pour une mise en concurrence AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES ALPES DE HAUTE-PROVENCE ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE REFLEXION MARKETING ET ACCOMPAGNEMENT A LA MISE EN ŒUVRE

Plus en détail

pour conforter la fréquentation de ces deux saisons?

pour conforter la fréquentation de ces deux saisons? Alpes du Sud, quelles synergies pour les clientèles été et hiver? Domaine Domaine de Charance de Charance Gap Gap 28 avril (05) 2010 Pascal Ferrero Enov Research Comment capitaliser sur les clientèles

Plus en détail

animateur opérant en station et établissement de montagne

animateur opérant en station et établissement de montagne Trouvez votre animateur opérant en station et établissement de montagne Contrat de professionnalisation Validé par un diplôme de niveau IV La meilleure école d animation «Happy Resort» école d animation

Plus en détail

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Association Rhône Alpes des professionnels des Développeurs Economiques Locaux 14 rue Passet 69007 Lyon Tél. : 04

Plus en détail

Méthodes et techniques de la Prospection commerciale

Méthodes et techniques de la Prospection commerciale Méthodes et techniques de la Prospection commerciale Maison de l'entreprise de l'yonne 6 route de Monéteau - BP 303 89005 AUXERRE Cedex Tél. : 03 86 49 26 00 Fax : 03 86 46 47 00 Nom de l émetteur 09/2006

Plus en détail

Chantier Ecole 09 mars 2012 DES SOLUTIONS DE FINANCEMENT SOLIDAIRE POUR ACCOMPAGNER VOS PROJETS. Avec le soutien de

Chantier Ecole 09 mars 2012 DES SOLUTIONS DE FINANCEMENT SOLIDAIRE POUR ACCOMPAGNER VOS PROJETS. Avec le soutien de Chantier Ecole 09 mars 2012 DES SOLUTIONS DE FINANCEMENT SOLIDAIRE POUR ACCOMPAGNER VOS PROJETS Avec le soutien de QUI SOMMES-NOUS? QUI EST ILE DE FRANCE ACTIVE? Association membre du réseau France Active

Plus en détail

Assemblée générale 2015 1 er juin 2015

Assemblée générale 2015 1 er juin 2015 Assemblée générale 2015 1 er juin 2015 Une année déterminante Virage marketing Virage lean Virage intelligence d affaires Continuité dans l amélioration de nos actions Web: site Internet, mobilité, réseaux

Plus en détail

Etude pour la mise en place de démarches environnementales dans la conception et la gestion de zones d activité

Etude pour la mise en place de démarches environnementales dans la conception et la gestion de zones d activité Etude pour la mise en place de démarches environnementales dans la conception et la gestion de zones d activité COMMUNAUTE URBAINE DE CHERBOURG Groupe de travail n 1 «Gouvernance de la qualité environnementale

Plus en détail

APPEL À PROJETS RÉGIONAL «STRUCTURATION TOURISTIQUE DES TERRITOIRES AQUITAINS»

APPEL À PROJETS RÉGIONAL «STRUCTURATION TOURISTIQUE DES TERRITOIRES AQUITAINS» APPEL À PROJETS RÉGIONAL «STRUCTURATION TOURISTIQUE DES TERRITOIRES AQUITAINS» BILAN 2007-2013 Convention d Organisation et de développement Touristique des Territoires (pays Loi Voynet), autour de deux

Plus en détail

Le Var. Colloque CEREMA - Cotita 17 novembre 2015 Aix-en-Provence. Ingrid VILLEMARD-AMATE - Céline GARDY

Le Var. Colloque CEREMA - Cotita 17 novembre 2015 Aix-en-Provence. Ingrid VILLEMARD-AMATE - Céline GARDY Le Var Colloque - Cotita 17 novembre 2015 Aix-en-Provence Ingrid VILLEMARD-AMATE - Céline GARDY Var Tourisme Var Tourisme, présidée par Madame Françoise DUMONT, 2ème vice-présidente du Conseil Départementale

Plus en détail

Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN

Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN AXE 4 du PON FSE ASSISTANCE TECHNIQUE Objectif spécifique 1 :

Plus en détail

Schéma directeur d accessibilité Ad AP. Transports collectifs

Schéma directeur d accessibilité Ad AP. Transports collectifs Schéma directeur d accessibilité Ad AP Transports collectifs Présenté par Eric Heyrman délégation ministérielle à l accessibilité 1 SOMMAIRE Pages Le SDA Ad AP (dépôt- contenu) 3 Prorogation possible des

Plus en détail

Dossier de consultation pour une mise en concurrence AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES

Dossier de consultation pour une mise en concurrence AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES Dossier de consultation pour une mise en concurrence AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES ALPES DE HAUTE-PROVENCE ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE REFLEXION MARKETING ET ACCOMPAGNEMENT A LA MISE EN ŒUVRE

Plus en détail

- Le réseau de GREETERS - Le Pass Tourisme - Le petit train touristique

- Le réseau de GREETERS - Le Pass Tourisme - Le petit train touristique La saison touristique estivale commence et l Office de Tourisme et des Congrès de Valence Agglo est prêt à accueillir ses 300 visiteurs quotidiens tout au long de l été. L Office de Tourisme & des Congrès

Plus en détail

L ORGANISATION DES TOURNEES DE VISITES :

L ORGANISATION DES TOURNEES DE VISITES : L ORGANISATION DES TOURNEES DE VISITES : On part du principe qu un plan d action bien préparé fait gagner du temps, des clients et permet d économiser son énergie et des kms. Le temps consacré à la préparation

Plus en détail

chos Tourisme Enquête auprès des touristes ayant demandé des brochures au C.R.T. Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne

chos Tourisme Enquête auprès des touristes ayant demandé des brochures au C.R.T. Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne N 125 - Décembre 2013 chos Tourisme Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne Enquête auprès des touristes ayant demandé des brochures au C.R.T. Photo : Festival Mondial de Théâtres

Plus en détail

SUIVI DE LA DEMANDE TOURISTIQUE

SUIVI DE LA DEMANDE TOURISTIQUE SUIVI DE LA DEMANDE TOURISTIQUE Baromètre du 24 eme ème trimestre 2013 Au cours du, 2,3 millions de touristes ont visité le Maroc, dont 1,3 millions de touristes étrangers. 36% de ces derniers ont visité

Plus en détail

Observatoire régional des Circuits courts en PACA

Observatoire régional des Circuits courts en PACA Comité Régionale de l Alimentation 08 juillet 2015 Observatoire régional des Circuits courts en PACA Groupe «Restauration Hors Domicile de proximité» Historique Constats partagés autour de la thématique

Plus en détail

éq studio srl Gestion des informations pour un choix- consommation raisonnée - GUIDE EXPLICATIVE

éq studio srl Gestion des informations pour un choix- consommation raisonnée - GUIDE EXPLICATIVE Résumé PREFACE 2 INTRODUCTION 2 1. BUT ET CHAMP D APPLICATION 2 2. REFERENCES DOCUMENTAIRES ET NORMES 3 3. TERMES ET DEFINITIONS 3 4. POLITIQUE POUR UNE CONSOMMATION RAISONNEE (PCC) 3 5. RESPONSABILITE

Plus en détail

2014-2015 FESTIVALS ET ÉVÉNEMENTS QUÉBEC SOCIÉTÉ DES ATTRACTIONS TOURISTIQUES DU QUÉBEC SATQ-FEQ DÉVELOPPEMENT DURABLE DÉVELOPPEMENT GESTION GÉNÉRALE

2014-2015 FESTIVALS ET ÉVÉNEMENTS QUÉBEC SOCIÉTÉ DES ATTRACTIONS TOURISTIQUES DU QUÉBEC SATQ-FEQ DÉVELOPPEMENT DURABLE DÉVELOPPEMENT GESTION GÉNÉRALE FESTIVALS ET ÉVÉNEMENTS QUÉBEC SOCIÉTÉ DES ATTRACTIONS TOURISTIQUES DU QUÉBEC COACHING DE DE GESTION GESTION - UN ACCOMPAGNEMENT COACHING EN SUR DURABLE MESURE EXCLUSIF AUX COACHING MEMBRES EN DE SATQ-FEQ

Plus en détail

FICHE ENFANCE : Accueils de loisirs sans hébergement (ALSH) Mercredis et vacances scolaires

FICHE ENFANCE : Accueils de loisirs sans hébergement (ALSH) Mercredis et vacances scolaires Ville de Roissy en Brie 9, rue Pasteur 77680 ROISSY EN BRIE FICHE ENFANCE : Accueils de loisirs sans hébergement (ALSH) Mercredis et vacances scolaires Il s agit de ce que l on appelle traditionnellement

Plus en détail

Formations 2016, spécifiquement dédiées aux professionnels de l hébergement, de la restauration et du tourisme. et du tourisme.

Formations 2016, spécifiquement dédiées aux professionnels de l hébergement, de la restauration et du tourisme. et du tourisme. Formations 2016, spécifiquement dédiées aux professionnels de l hébergement, de la restauration et du tourisme. et du tourisme. Votre contact : Carole T o r l a s c o, P. 06 16 45 26 09 à Toulouse 1 Toutes

Plus en détail

Cahier des Charges Techniques Particulières CCTP

Cahier des Charges Techniques Particulières CCTP Pouvoir adjudicateur : Monsieur le Directeur du Parc national des Ecrins MARCHÉ A PROCÉDURE ADAPTÉE passé en application des articles 28 et 35 du Code des Marchés publics Cahier des Charges Techniques

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Chargé (e) de projets industriels OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Chargé (e) de projets industriels OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : C* Dernière modification : 08/11/2012 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Chargé (e) de projets industriels I OBJECTIF

Plus en détail

Le tourisme vert, moteur. économique. Contexte. Une plate forme. Une plate forme. Des projets. Le geocaching

Le tourisme vert, moteur. économique. Contexte. Une plate forme. Une plate forme. Des projets. Le geocaching Contexte Le tourisme vert, moteur de développement économique Deux projets innovants dans l Aisne L Aisne : une destination de pleine nature. Un objectif : générer des retombées économiques grâce au tourisme

Plus en détail

Avantages économiques

Avantages économiques I. QU EST CE QUE LE SYSTEME DE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL? Le SME est un outil de gestion interne qui favorise l intégration précoce d objectifs écologiques précis dans les autres systèmes de gestion et

Plus en détail

Assises nationales des randonnées

Assises nationales des randonnées Les TIC au service de la promotion et de la valorisation des randonnées Assises nationales des randonnées 18 juin 2009 Balades curieuses, familles heureuses! www.e-coguide.com Emmanuel GASTAUD Parc national

Plus en détail

SCHEMA REGIONAL de RACCORDEMENT au RESEAU des ENERGIES RENOUVELABLES (S3REnR)

SCHEMA REGIONAL de RACCORDEMENT au RESEAU des ENERGIES RENOUVELABLES (S3REnR) Avis CCI de région PACA SCHEMA REGIONAL de RACCORDEMENT au RESEAU des ENERGIES RENOUVELABLES (S3REnR) Suite à la validation du Schéma régional Climat Air Energie (SRCAE) en juillet 2013, les ambitions

Plus en détail

Résultats de l enquête client 2010-2011. Hôtellerie

Résultats de l enquête client 2010-2011. Hôtellerie Résultats de l enquête client 2010-2011 Hôtellerie Plan de la présentation L enquête Les chiffres-clés Quand et où viennent nos clients Qui sont nos clients Pratiques et comportements Satisfaction Les

Plus en détail

Manifestations européennes à but non lucratif

Manifestations européennes à but non lucratif FICHE D AIDE A LA LECTURE DU GUIDE DU PROGRAMME ERASMUS+ 2016 Manifestations européennes à but non lucratif #ErasmusPlus #Sport Manifestations européennes à but non lucratif / SPORT Références Critères

Plus en détail

La segmentation : «On ne peut pas plaire à tout le monde et à sa mère» «Qui trop embrasse mal étreint» Dictons populaires

La segmentation : «On ne peut pas plaire à tout le monde et à sa mère» «Qui trop embrasse mal étreint» Dictons populaires Cours Marketing «Segmentation» - Annelaure Cotte-Bouteillat 1/5 La segmentation : «On ne peut pas plaire à tout le monde et à sa mère» «Qui trop embrasse mal étreint» Dictons populaires Définition de la

Plus en détail

LA TRINITE SUR MER STRATEGIE 2015/2016

LA TRINITE SUR MER STRATEGIE 2015/2016 LA TRINITE SUR MER STRATEGIE 2015/2016 OFFICE DE TOURISME - 30 cours des Quais - 56470 LA TRINITE-SUR-MER www.ot-trinite-sur-mer.fr date d'application : 26 mai 2015 rev 001 PREAMBULE 2 L Office de Tourisme

Plus en détail

29 mars 2012. Support de correction : Grille d évaluation. Observations générales relatives à l évaluation des copies

29 mars 2012. Support de correction : Grille d évaluation. Observations générales relatives à l évaluation des copies 51 ème Concours National de la Commercialisation 29 mars 2012 Support de correction : Grille d évaluation Observations générales relatives à l évaluation des copies Le sujet du concours 2012 porte sur

Plus en détail

IUT Info-Com 2 ème année LE MARKETING DIRECT. Sandrine Michel. Formation 2012. sandrine.michel@gmail.com

IUT Info-Com 2 ème année LE MARKETING DIRECT. Sandrine Michel. Formation 2012. sandrine.michel@gmail.com Sandrine Michel 1 LE MARKETING DIRECT Formation 2012 sandrine.michel@gmail.com Objectifs : Comprendre ce qu est le marketing direct Comprendre comment il s inscrit dans le secteur de la communication Connaître

Plus en détail

OBSERVATOIRE DU TOURISME DE L AGGLOMÉRATION NANTAISE

OBSERVATOIRE DU TOURISME DE L AGGLOMÉRATION NANTAISE OBSERVATOIRE DU TOURISME DE L AGGLOMÉRATION NANTAISE Synthèse de l enquête de fréquentation touristique estivale 2014 Estimation de la fréquentation touristique d agrément et des retombées économiques

Plus en détail

LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER

LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER L Association France Alzheimer est une association de familles créée par des familles et des professionnels du soin en 1985. A cette époque il n existe aucun traitement

Plus en détail

LE TEMPS PERISCOLAIRE ORGANISATION ET REGLEMENTATION

LE TEMPS PERISCOLAIRE ORGANISATION ET REGLEMENTATION LE TEMPS PERISCOLAIRE ORGANISATION ET REGLEMENTATION QU'EST-CE QUE LE TEMPS PÉRISCOLAIRE? Le temps périscolaire est constitué des heures qui précèdent et suivent la classe durant lesquelles un encadrement

Plus en détail

Schéma Régional de Développement du Tourisme et des Loisirs de Rhône-Alpes

Schéma Régional de Développement du Tourisme et des Loisirs de Rhône-Alpes Schéma Régional de Développement du Tourisme et des Loisirs de Rhône-Alpes Livre Blanc du Tourisme et des Loisirs en Rhône Alpes diagnostic, prospective, enjeux 10-15 ans Stratégie opérationnelle régionale

Plus en détail

Techniques des prévisions de ventes

Techniques des prévisions de ventes Techniques des prévisions de ventes Introduction Les techniques des prévisions de ventes servent à : Anticiper, à éviter les risques et à maitriser au mieux l avenir dans un contexte concurrentiel. PLAN

Plus en détail

Shé Schéma Régional de développement du

Shé Schéma Régional de développement du Shé Schéma Régional de développement du Tourisme Limousin Des valeurs, des objectifs et des principes autour de priorités fortes - Faire de l activité touristique un facteur d attractivité du territoire,

Plus en détail

10km de plus soit 100 km et 4800m de D-/+ à parcourir sur les terres du Haut Languedoc, une nouvelle édition préparée au top par l équipe Wildtrack.

10km de plus soit 100 km et 4800m de D-/+ à parcourir sur les terres du Haut Languedoc, une nouvelle édition préparée au top par l équipe Wildtrack. Une grosse base foncière agrémentée de travail explosif et technique, une bonne préparation physique à base de gainage et de proprioception, voici l objectif de ce premier cycle de préparation au SHIMANO

Plus en détail

régionale. politique Garonne

régionale. politique Garonne Enquêtes de fréquentation : le pourquoi du comment Observer, développer, promouvoir La première mission du Comité Régional de Tourisme d Aquitaine (CRTA)) consiste à promouvoir la région en France et à

Plus en détail

entre Le Ministère de l Education Nationale (Académie d Aix-Marseille)

entre Le Ministère de l Education Nationale (Académie d Aix-Marseille) Convention de partenariat entre Le Ministère de l Education Nationale (Académie d Aix-Marseille) et Le Ministère de la Culture et de la Communication ( Direction régionale des affaires culturelles de Provence-Alpes-Côte

Plus en détail

Territorialisation et coordination des services aux entreprises sur le Pays Thur Doller: schéma d organisation et d animation

Territorialisation et coordination des services aux entreprises sur le Pays Thur Doller: schéma d organisation et d animation Schéma d organisation et d animation territoriale sur le Pays Thur Doller Pépinières et hôtels d entreprises Accompagnement des porteurs de projet Pôle de service aux entreprises 1 Sommaire Préliminaire

Plus en détail

Les Rendez-vous de l UD 92

Les Rendez-vous de l UD 92 Les Rendez-vous de l UD 92 12 e édition - Mardi 3 décembre 2013 La Gestion Prévisionnelle des Emplois et Compétences En partenariat avec : La FROTSI Lorraine Intervention de : Anne-Karine Bentz-Ivanov

Plus en détail

EVOLUTIONS EXOGENES. REVER S.A. Belgique Tél : +32 71 20 71 61 http://www.rever.eu

EVOLUTIONS EXOGENES. REVER S.A. Belgique Tél : +32 71 20 71 61 http://www.rever.eu EVOLUTIONS EXOGENES Les contenus de ce document sont la propriété exclusive de la société REVER. Ils ne sont transmis qu à titre d information et ne peuvent en aucun cas être considérés comme un engagement

Plus en détail

Département de la Drôme

Département de la Drôme Département de la Drôme Mise en place des Programmes Personnalisés de Réussite Educative. Comment cibler les élèves? Les procédures de choix des élèves sont essentielles Certaines interprétations peuvent

Plus en détail

Sponsoring solidaire. Un axe de communication qui prend tout son sens aujourd hui. Kidogos asbl 127 Rue Vivegnis 4000 Liège, Belgique

Sponsoring solidaire. Un axe de communication qui prend tout son sens aujourd hui. Kidogos asbl 127 Rue Vivegnis 4000 Liège, Belgique Kidogos asbl 127 Rue Vivegnis 4000 Liège, Belgique info@kidogos.org www.kidogos.org Un axe de communication qui prend tout son sens aujourd hui Table des matières Introduction... 3 Une entreprise et une

Plus en détail

GUIDE SUIVI EVALUATION RIDER SUODE

GUIDE SUIVI EVALUATION RIDER SUODE GUIDE SUIVI EVALUATION RIDER SUODE Ce document, réalisé dans le cadre du GT5 «suivi / évaluation», est un guide pour les experts du Comité Scientifique. Les critères et indicateurs choisis dans ce document

Plus en détail

Département de l Hérault

Département de l Hérault Du diagnostic à l opérationnel, quelles priorités? Le cas des collèges de l Hérault Jean-Pierre Quentin, directeur d exploitation du pôle éducation Patrimoine Conseil général de l Hérault mai 2009 AUDIT

Plus en détail

Etude du système intégré de transport sur le périmètre du territoire de Sénart - Atelier de coconstruction. 6t-Bureau de recherche 22 septembre 2015

Etude du système intégré de transport sur le périmètre du territoire de Sénart - Atelier de coconstruction. 6t-Bureau de recherche 22 septembre 2015 Etude du système intégré de transport sur le périmètre du territoire de Sénart - Atelier de coconstruction 6t-Bureau de recherche 22 septembre 2015 1 Plan de séance I. Rappel des objectifs, des méthodes

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) Master Sciences Humaines et Sociales mention CONDUITE DE PROJETS CULTURELS spécialité professionnelle CONDUITE DE PROJETS TOURISTIQUES

Plus en détail

Formations LES CLES POUR COMPRENDRE LES MECANISMES DE LA PROSPECTION ET POUR ATTIRER DE NOUVELLES ENTREPRISES SUR SON TERRITOIRE

Formations LES CLES POUR COMPRENDRE LES MECANISMES DE LA PROSPECTION ET POUR ATTIRER DE NOUVELLES ENTREPRISES SUR SON TERRITOIRE Formations LES CLES POUR COMPRENDRE LES MECANISMES DE LA PROSPECTION ET POUR ATTIRER DE NOUVELLES ENTREPRISES SUR SON TERRITOIRE GéoLink développe des programmes de formation pour les développeurs économiques

Plus en détail

Observatoire National des Stations de Montagne Atout France ANMSM Vague 5

Observatoire National des Stations de Montagne Atout France ANMSM Vague 5 Observatoire National des Stations de Montagne Atout France ANMSM Vague 5 10 avril 2014 Méthodologie Cette enquête repose sur l interrogation de l ensemble des stations membres du réseau ANMSM. Sa dimension

Plus en détail

Le Schéma Directeur d Accessibilité des Transports

Le Schéma Directeur d Accessibilité des Transports Le Schéma Directeur d Accessibilité des Transports I. L Objet du document... 2 II. Les finalités du Schéma Directeur d Accessibilité des Transports... 2 III. Les objectifs de la loi.... 3 IV. Les étapes

Plus en détail

Des centrales villageoises photovoltaïques dans les Parcs Naturels Régionaux

Des centrales villageoises photovoltaïques dans les Parcs Naturels Régionaux Des centrales villageoises photovoltaïques dans les Parcs Naturels Régionaux Comité de Pilotage n 1-26 octobre 2010 Dominique JACQUES RAEE L expérimentation Objectifs: Mettre en place une démarche reproductible

Plus en détail

Coordinateur Finances et Ressources Humaines

Coordinateur Finances et Ressources Humaines Coordinateur Finances et Ressources Humaines L ASSOCIATION ALIMA ALIMA (the Alliance For International Medical Action) fête ses 4 ans d existence en 2013. Depuis sa création, l association a su se développer

Plus en détail

Le système documentaire

Le système documentaire Le système documentaire Sommaire : 3. PRESTATION DE SERVICE A DOMICILE... 4 3.1 : Principes et cadre d intervention... 6 Exemple 1 : Projet de service type d une entité adhérent à ADESSA.... 7 Exemple

Plus en détail

Proposition de services exclusifs aux festivals et événements membres de FEQ Étude de provenance des clientèles 2013

Proposition de services exclusifs aux festivals et événements membres de FEQ Étude de provenance des clientèles 2013 Festival de montgolfières de Gatineau, Mondial des cultures de Drummondville, crédit : Frédéric Côté Les grands feux du Casino du Lac-Leamy, Festival Juste pour rire / Just For Laughs Festival Proposition

Plus en détail

Accompagnement des établissements scolaires vers des actions de prévention

Accompagnement des établissements scolaires vers des actions de prévention Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr R4 Accompagnement des établissements scolaires vers des actions de prévention Pour rappel, les collèges sont de la compétence des conseils généraux,

Plus en détail

Classification et balisage des parcours VTT

Classification et balisage des parcours VTT Classification et balisage des parcours VTT Randonnée Enduro Descente Guide à l attention des clubs et des maîtres d ouvrage Sommaire Edito Page 2 1 : Parcours de randonnée et itinérance Page 3 A- Identification

Plus en détail

Un outil développé par

Un outil développé par Un outil développé par 1 SOMMAIRE Calendrier de campagne... 3 Identification... 4 Paramétrage... 5 Page d accueil... 5 Tableau de bord de la campagne... 6 Ciblage des clients... 7 Choix du format... 13

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Liste des activités visées par le diplôme, le titre ou le certificat

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Liste des activités visées par le diplôme, le titre ou le certificat RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) MASTER Spécialité MANAGEMENT DU SPORT Autorité responsable de la certification (cadre 2) Qualité du(es) signataire(s) de la certification

Plus en détail

La classification des salariés

La classification des salariés La classification des salariés Cette Fiche pratique vous propose de vous présenter la grille de classification des salariés introduite par le chapitre 9 de la Convention collective nationale du sport (CCNS).

Plus en détail

T R A V A I L E T E V A L U A T I O N P A R C O M P E T E N C E S A U C Y C L E 3

T R A V A I L E T E V A L U A T I O N P A R C O M P E T E N C E S A U C Y C L E 3 T R A V A I L E T E V A L U A T I O N P A R C O M P E T E N C E S A U C Y C L E 3 C O M P E T E N C E 7 : L A U T O N O M I E, L I N I T I A T I V E. D après Ph Meirieu. Année scolaire 2011/2012 http://www.meirieu.com/index.html

Plus en détail

Introduction. Sur une superficie d une dizaine d hectares, orienté plein Sud, le site du Crêt du Bief offre un panorama exceptionnel.

Introduction. Sur une superficie d une dizaine d hectares, orienté plein Sud, le site du Crêt du Bief offre un panorama exceptionnel. Introduction Sur une superficie d une dizaine d hectares, orienté plein Sud, le site du Crêt du Bief offre un panorama exceptionnel. Un site exceptionnel Photo 1. Prise sur le site du Crêt du Bief Que

Plus en détail

BILAN PÉDAGOGIQUE- TOURNÉE DES ZONES

BILAN PÉDAGOGIQUE- TOURNÉE DES ZONES BILAN PÉDAGOGIQUE- TOURNÉE DES ZONES VÉLIZY - PÔLE ESPOIRS GAM Du 31 octobre au 01 novembre 2011 Échanges pratiques Formation des jeunes gymnastes, richesse et polyvalence dans le travail Page 2 Mise en

Plus en détail