On doit répondre en deux mois pour un financement d un espace virtuel de travail collaboratif. Les personnes intéressées par cet appel d offre sont

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "On doit répondre en deux mois pour un financement d un espace virtuel de travail collaboratif. Les personnes intéressées par cet appel d offre sont"

Transcription

1 On doit répondre en deux mois pour un financement d un espace virtuel de travail collaboratif. Les personnes intéressées par cet appel d offre sont nombreuses : service production, R&D, service approvisionnement, commercial et marketing avec pour chaque service, le chef de service et son adjoint administratif. Cet espace virtuel devrait faire gagner du temps à chaque service. Certains en sont convaincus, d autre moins. Tous nos concurrents le font et surtout cela permet de nous adapter avec nos filiales et nos services externalisés dans d autres parties du monde. Comment faire travailler ensemble des gens ayant des contraintes et des horizons si différents? Il faut trouver des intégrateurs ou des personnes relais. Autre idée, on fixe une réunion et on voit qui vient, on bricolera et notre stratégie émergera. Q : Comment constituer le groupe de travail?

2 On monte le groupe avec un représentant de la direction On monte le groupe en fonction du degré de connaissance technologique et on le met à part pour répondre précisément à un objectif On fixe une réunion et on voit qui vient

3 Q : Comment constituer le groupe de travail? Introduction Cas Auteurs Concepts Résolution Plan 1 Structurer par fonctions H. Fayol 11 Métier, compétences et activités 12 Choix du niveau hiérarchique : une lecture par l organigramme II Structurer par facteurs de contingence - L Lawrence et L. Lorsch 21 Pas une structure unique et idéale du groupe de travail 22 Contingence technologique ou structurer en fonction de l intérêt et des connaissances ( ou non) de la technologie 23 Vers une cellule de travail différenciée mais quid de l intégration et de l acceptation par l ensemble? III Se structurer dans l action 31 En fonction de ce que l on a en termes de ressources et de moyens S. Sarasvathy 32 Une structure qui émerge de la stratégie choisie H. Mintzberg C. Fonrouge

4 Vous les écoutez et réalisez qu ils ont des demandes de micro ondes pour réchauffer leur repas. Vous connaissez déjà les membres de ce groupe car vous faites une activité sportive avec eux. Mais là ce n est pas pareil. Serez vous autoritaire, démocratique ou laisserez vous faire? Une idée répondre à un concours de la meilleure innovation ensemble. Mais avez peur de tout faire vous même!

5 Introduction et problématisation Comment dynamiser un groupe de travail? La dynamique des groupes, la vie de groupe, le leardership Un groupe : au moins 3 30 = 1. mise en commune du but; 2. définition frontières Différents types de groupes :

6 Les pères fondateurs de la psychologie des groupes Ch. Fourier Concept I : harmonie sociale et conditions de travail Contexte la peur de la foule : G. Le Bon Actualité : rumeur et réputation dans les réseaux sociaux des 15 minutes de célébrité aux 15 minutes de honte 2 La dynamique des groupes K. Lewin Contexte : gestalt, guerre et randonnées Concept II : champ de forces Concept III : capital social chez P. Bourdieu Application : comment augmenter cohésion groupe? 3 Productivité des groupes E. Mayo Concept III : expérience de Hawthorne Actualité : Quel leader êtes vous?

7

8 Suite révolution : imaginer une société fondée sur l harmonie sociale Comme attraction universelle Newton explique l harmonie de l univers, l attraction des passions rend compte de la constitution des groupes Utopie patronale Vision du groupe fondé sur un équilibre interne

9 Godin, Michelin, Schneider, Menier à Noisiel «Le plaisir de chacun est augmenté du plaisir de tous»

10 Définition, problèmes : dans les années 2000, le nombre d accidents avec arrêt de travail a varié entre et pour 14 millions de salariés relevant du régime générale de Sécu OIT «decent work» CHSCT obligatoire dans + 50 salariés

11 «Psychologie des foules» 1895 Fusion des individus dans une pensée collective Cette fusion abaisse les facultés intellectuelles = modifications psychiques analogues à un sujet sous hypnose

12 Distorsion dans la transmission de l information soit par 1. Assimilation à un élément connu ou reconnaissable = stéréotype du voleur 2. Intensification d un élément E-reputation ebay amazone par les clients le blog «Jeboycottedanone.com» Effet barbara streisand

13 1. Dimension cognitive : ce que les consommateurs savent de vous (Origine de l entreprise, ancienneté de l offre, les diverses localisations, importance des services associés, etc. 2. Dimension comportementale : ce que les clients ont acheté (Fréquence d achat, de réachat, quantités, type d offre, jour de la semaine, saisonnalité, couverture de la zone de chalandise. 3. Dimension affective : les jugements favorables ou défavorables des clients

14

15

16 Allemand Humbolt Berlin Expérience des tranchées en 1917 Vision du même paysage différent si l on est soldat ou randonneur En 1931 : comportement C est une fonction (f) de la personnalité (P) et de l environnement (E) C= f(p,e) 1933 montée du nazisme part US nationalité en MIT

17 A <-> B >-< <-> Psychologie de la forme >-< Tout est différent de la somme des parties Application mix marketing

18 Notre environnement = champ magnétique avec existence de forces = zone où se manifeste des forces Notre comportement change si l état des forces change. Il résulte donc de sa relation dynamique à son environnement

19 Un groupe de travail fait du sport ensemble depuis longtemps = équilibre des forces = interdépendance Un des membres est promu chef = rupture de l état des forces en présence Conséquences possibles : agressivité, abandon ou. audace de certains

20 Champ de forces car a)distribution inégale des ressources +b) rapport de forces entre dominants / dominés Exemple capital social d un entrepreneur : 1. Capital financier 2. Capital connaissance 3. Capital relations

21 Définition ensemble des processus qui permettent maintien groupe + cohésif + nombre relations, + efficacité, + satisfaction individuelle, + influence groupe sur ses membres

22 Fondateur de la psychologie industrielle et de l école des relations humaines Suite F. Taylor où climat de travail important Expérience inaugurale atelier Hawthorne entreprise Western Electric entre équipements téléphonique

23 En 1927, un groupe de chercheurs de Harvard, sous la dir de Mayo entreprend dans les ateliers Hawthorne de la Western Electric, à Chicago, une série de recherches. Au départ, une constatation des ingénieurs de l usine : l amélioration de l éclairage Augmentation des rendements, Mais curieusement une augmentation du rendement était aussi enregistré pour le groupe de contrôle (pour lequel on n avait rien changé). Mieux quand on diminuait l éclairage dans le groupe expérimental, le rendement continuait à progresser.

24 L expérience Hawthorne Les ouvriers travaillent mieux lorsqu on s occupe d eux Découverte de l importance des phénomènes affectifs Le travail est une activité de groupe et l individu tend à vouloir collaborer avec ses collègues

25 Que retient-on de l École des Relations humaines? L importance de s intéresser aux gens Récompenser les réalisations est plus efficace que récompenser les comportements L argent n est pas la seule façon de motiver les gens L importance de porter de l attention aux gens, les féliciter, les encourager, les soutenir

26 Mayo et ses contributions L équation de la motivation Taylor Mayo Efficacité Satisfaction au travail Rémunération Efficacité Satisfaction au travail Rémunération

27 " Lewin, Lippitt, & White (1938) recherche sur l impact des formes de leadership " Description de 3 styles: " Autoritaire " Democratique " Laissez-faire 2009 SAGE

28 " Il pense que les membres d un groupe ont besoin de direction et donc de directives " Il exerce un contrôle voire une influence sur les autres " Communication is top-down " Agenda is set by the leaders " Praise/criticism given freely " is based on personal standards 2009 SAGE

29 " Pense que chacun est autonome " Les subordonnées sont capables de se prendre en main " Se sent au meme niveau que les autres membres du groupe 2009 SAGE

30 " Pense qu on a juste donné son nom = il est une ressource comme une autre " Ne chercher pas à influencer les autres " Ne se sent pas responsable 2009 SAGE

31 Situation Les blattes Temps Simple Seul 40,5 Groupe 33 Complexe Seul 110,5 Groupe 129,5 Expérience de Zajonc sur des cafards se dirigeant dans une tube et un labyrinthe. Cécile Fonrouge Master IDL

32 Vous les écoutez et réalisez qu ils ont des demandes de micro ondes pour réchauffer leur repas. Vous connaissez déjà les membres de ce groupe car vous faites une activité sportive avec eux. Mais là ce n est pas pareil. Serez vous autoritaire, démocratique ou laisserez vous faire? Une idée répondre à un concours de la meilleure innovation ensemble. Mais avez peur de tout faire vous même!

33 micro ondes condition de travail groupe avec lequel vous faites du sport donc modification du champ de forces Faire un concours = modifier conditions de travail pour chercher à valoriser le groupe quel style de leader êtes vous?

34 Vous êtes artisan d art fabricant de parapluie au viaduc des arts à Paris 12em. Vous avez l idée de faire une manifestation pour faire connaître ce véritable «cluster» d art. Les autres sont relieurs, fabricants de meubles etc. Comment se faire comprendre par des artisans aux univers si différents et les faire communiquer avec l agence d événements? Vous vous connaissez tous le monde et vous savez qui contacter pour faire circuler au plus vite l information. Votre expérience du réseau vous permet de répondre à la question : que faire pour travailler efficacement en réseau?

L ÉCOLE DES RELATIONS HUMAINES (ERH) Références

L ÉCOLE DES RELATIONS HUMAINES (ERH) Références L ÉCOLE DES RELATIONS HUMAINES (ERH) 1 Références AKTOUF, O. Le management entre tradition et renouvellement, p. 137-135. 4-400-94 - Comportement humain au travail 4-410-12 - Comportement social et entreprise

Plus en détail

Intérêt pour les personnes 1.9. 9.9 Club social. 5.5 Compromis 1.1. 9.1 Laisser-faire. Intérêt pour la tâche. Travail équipe.

Intérêt pour les personnes 1.9. 9.9 Club social. 5.5 Compromis 1.1. 9.1 Laisser-faire. Intérêt pour la tâche. Travail équipe. Cours 12 Le pouvoir au sein d une organisation Les liens entre pouvoir, autorité et obéissance Le leadership et les traits personnels Les théories du leadership situationnel Pouvoir Capacité d un individu

Plus en détail

ME LES MOTIVATIONS Ch 2 LES MOTIVATIONS. Michel EMERY Conseil et Formation. juin 13 MANAGEMENT ET GESTION DE PROJET

ME LES MOTIVATIONS Ch 2 LES MOTIVATIONS. Michel EMERY Conseil et Formation. juin 13 MANAGEMENT ET GESTION DE PROJET 2 LES MOTIVATIONS 1 2. 1 LES MOTIVATIONS DANS L HISTOIRE DU MANAGEMENT 2 - 1900-1950... LE TAYLORISME - 1950-1980... LES RELATIONS HUMAINES - 1980... LE MANAGEMENT PARTICIPATIF - 1990.. LA CRISE DE L EMPLOI

Plus en détail

DEVENIR MANAGER. PUBLIC : Manager débutant

DEVENIR MANAGER. PUBLIC : Manager débutant PARCOURS MANAGEMENT Un parcours permettant le développement commun et cohérent des managers du groupe qui facilite des passerelles en entre BU/ métiers. DEVENIR MANAGER Manager débutant Réussir sa prise

Plus en détail

SOLUTIONS RESSOURCES HUMAINES SUD

SOLUTIONS RESSOURCES HUMAINES SUD «Impacts de la pratique de la reconnaissance au travail sur la santé des salariés» Jean-Marie GOBBI La reconnaissance, une préoccupation actuelle Le contexte social Montée de l individualisme Effritement

Plus en détail

Table des matières. 1. La performance organisationnelle : définition et mesure... 16

Table des matières. 1. La performance organisationnelle : définition et mesure... 16 Table des matières PRÉFACE... 5 Patrice Roussel AVANT-PROPOS ET REMERCIEMENTS... 11 Sylvie Saint-Onge et Victor Y. Haines III CHAPITRE 1 LA GESTION DES PERFORMANCES DES ORGANISATIONS ET DES PERSONNES..

Plus en détail

Les qualités s et les compétences requises des gestionnaires dans un contexte d ouvertured

Les qualités s et les compétences requises des gestionnaires dans un contexte d ouvertured Les qualités s et les compétences requises des gestionnaires dans un contexte d ouvertured Par Natalie Rinfret, Ph.D. Professeure Titulaire de la Chaire La Capitale en leadership dans le secteur public

Plus en détail

SECTION : BTS MANAGEMENT DE L UNITE COMMERCIALE ( première et deuxième année) MATIERE : MANAGEMENT DE L UNITE COMMERCIALE ENVIRON 200 HEURES

SECTION : BTS MANAGEMENT DE L UNITE COMMERCIALE ( première et deuxième année) MATIERE : MANAGEMENT DE L UNITE COMMERCIALE ENVIRON 200 HEURES SECTION : BTS MANAGEMENT DE L UNITE COMMERCIALE ( première et deuxième année) MATIERE : MANAGEMENT DE L UNITE COMMERCIALE ENVIRON 200 HEURES Manuel Murgia Page 1 19/08/2006 LES FONDEMENTS DU MANAGEMENT

Plus en détail

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes :

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes : CONCLUSIONS L application de la PNL à l entreprise est confrontée aux besoins des leaders d équipe, tels que: la gestion de son propre développement, du stress, la résolution des problèmes tels que les

Plus en détail

LE MODELE GESTIONNAIRE DE LA PERFORMANCE (boucle courte)

LE MODELE GESTIONNAIRE DE LA PERFORMANCE (boucle courte) LE MODELE GESTIONNAIRE DE LA PERFORMANCE (boucle courte) Les gestionnaires, à l instar de Philippe Lorino, qualifient la performance comme «tout ce qui dans l entreprise contribue à atteindre les objectifs

Plus en détail

Séance 3 :La gestion des hommes, management et motivation. 1- Les liens entre sciences humaines et gestion des hommes

Séance 3 :La gestion des hommes, management et motivation. 1- Les liens entre sciences humaines et gestion des hommes Séance 3 :La gestion des hommes, management et motivation 1- Les liens entre sciences humaines et gestion des hommes 2- Les théories de la motivation 3- Management de proximité et GRH eleonore.marbot@cnam.fr

Plus en détail

Sciences des conduites

Sciences des conduites Sciences des conduites La dynamique des groupes Cours de L1S2 C.Teulier 1 But= comprendre Plan comment du cours fonctionne le Chap1: groupe pour Introduction apprendre ààl étude mieux le des gérer groupes

Plus en détail

RENDRE NOS ENTREPRISES PLUS ATTRACTIVES

RENDRE NOS ENTREPRISES PLUS ATTRACTIVES 1 RENDRE NOS ENTREPRISES PLUS ATTRACTIVES 2 Plan Introduction : Attractivité qu est-ce? Pourquoi être attractif? Peut-on être attractif en France? Comment être attractif : Les leviers? Positionnement :

Plus en détail

Section 3 L EQUIPE. Team Work

Section 3 L EQUIPE. Team Work Section 3 L EQUIPE Team Work «It is teamwork that remains the ultimate competitive advantage, both because it is so powerful and so rare» Patrick Lencioni 30/11/2015 Chadli BENELHADJSAID 1 Qu est-ce une

Plus en détail

A-Typic Parcours. Le Bilan de Compétences Parcours Accompagnement au repositionnement professionnel. Intégral Manager Accompagnement au changement

A-Typic Parcours. Le Bilan de Compétences Parcours Accompagnement au repositionnement professionnel. Intégral Manager Accompagnement au changement A-Typic Parcours Le Bilan de Compétences Parcours Accompagnement au repositionnement professionnel Intégral Manager Accompagnement au changement A-Typic Parcours est un cabinet de Repositionnement professionnel

Plus en détail

PARCOURS MANAGEMENT RESSOURCES MANAGERS

PARCOURS MANAGEMENT RESSOURCES MANAGERS La transversalité des compétences managériales Un parcours sur 3 niveaux pour tous les managers du Groupe selon leur expérience dans la fonction. Cette segmentation a pour objectif de doter les managers

Plus en détail

Quelles pratiques managériales innovantes pour accroître l engagement des salariés et améliorer ainsi la performance de l entreprise?

Quelles pratiques managériales innovantes pour accroître l engagement des salariés et améliorer ainsi la performance de l entreprise? Quelles pratiques managériales innovantes pour accroître l engagement des salariés et améliorer ainsi la performance de l entreprise? Sous la direction de Jean-Marie Peretti Mars 2014 Un thème d actualité

Plus en détail

Charte des ressources humaines

Charte des ressources humaines Charte des ressources humaines ANTICIPER Pour être acteurs stratégiques du changement ACCUEILLIR Savoir identifier, attirer, choisir et fidéliser les collaborateurs RECONNAÎTRE Apprécier les compétences

Plus en détail

Coaching Séminaires Développement de carrière

Coaching Séminaires Développement de carrière Coaching Séminaires Développement de carrière apporte aux entreprises, aux équipes et aux individus, un soutien au développement des ressources et du potentiel. Nous proposons des services basés sur des

Plus en détail

Enquête sur. rémunération

Enquête sur. rémunération Enquête sur les juristes d entreprise et leur rémunération Cette note de synthèse est le résultat d une enquête sur le métier de Juriste d entreprise, menée conjointement par l AFJE, Association Française

Plus en détail

TABLE DES MATIERES CDPME Tome 1 «Concepts, outils, problématiques»

TABLE DES MATIERES CDPME Tome 1 «Concepts, outils, problématiques» Avant-propos Mode d emploi du guide TABLE DES MATIERES CDPME Tome 1 «Concepts, outils, problématiques» Chapitre 1 Les PME : Spécificités et problématiques liées au développement 1.1 Le monde méconnu des

Plus en détail

Modules de formation

Modules de formation Modules de formation Nos modules de formation sont conçus de façon à être interactifs et ludiques (nombreuses mises en situations, jeux de rôles, exemples tirés du vécu des étudiants et de l expérience

Plus en détail

Les sept péchés capitaux de la gestion de carrière. Kathleen Grace, M.A, Ph.D. ABD Grace Consulting Services (GCS)

Les sept péchés capitaux de la gestion de carrière. Kathleen Grace, M.A, Ph.D. ABD Grace Consulting Services (GCS) Les sept péchés capitaux de la gestion de carrière Kathleen Grace, M.A, Ph.D. ABD Grace Consulting Services (GCS) À propos de GCS Cabinet de services-conseils en psychologie organisationnelle, spécialisé

Plus en détail

LA GESTION DE LA FORCE DE VENTE ABORDEE SOUS L ANGLE DE LA REMUNERATION

LA GESTION DE LA FORCE DE VENTE ABORDEE SOUS L ANGLE DE LA REMUNERATION LA GESTION DE LA FORCE DE VENTE ABORDEE SOUS L ANGLE DE LA REMUNERATION Depuis quelques années, on constate une grande évolution de la fonction vente ; avec le passage de la notion de l acte de vente à

Plus en détail

Introduction. Marketing des services? De quoi parle-t-on? copyright 1

Introduction. Marketing des services? De quoi parle-t-on? copyright 1 Introduction Marketing des services? De quoi parle-t-on? copyright 1 Marketing des services de l information Vos attentes Redéfinir clairement à qui vous vous adressez Mieux connaître les attentes de votre

Plus en détail

Mis à jour : Décembre 2007. Catherine VOYNNET FOURBOUL. La confiance

Mis à jour : Décembre 2007. Catherine VOYNNET FOURBOUL. La confiance Mis à jour : Catherine VOYNNET FOURBOUL Décembre 2007 La confiance Bibliographie Ouvrages : A. Duluc(2000),Leadership et confiance, édition DUNOD Revue : Lewicki R. J. et Bunker B. B. (1995), Trust in

Plus en détail

Bien-être et performance au travail

Bien-être et performance au travail Bien-être et performance au travail Synthèse des résultats de l enquête «Parlons bienêtre au travail» en Suisse romande Cette enquête porte sur 723 employés de Suisse romande. Elle s est déroulée sous

Plus en détail

1 Les différents courants de pensée de la théorie des organisations

1 Les différents courants de pensée de la théorie des organisations 1 Les différents courants de pensée de la théorie des organisations 1 Comment définir la théorie des organisations? Avec la seconde révolution industrielle, de grandes entreprises industrielles émergent,

Plus en détail

L équipe d ISF Qu est-ce qui nous rend uniques?

L équipe d ISF Qu est-ce qui nous rend uniques? Gestionnaire de l implication et du recrutement de talent pour le portefeuille africain : Nous cherchons un leader stratégique, passionné par la découverte et le développement d individus talentueux et

Plus en détail

Pour une structure de communication efficace Les buts de cet outil sont de Instructions remarque :

Pour une structure de communication efficace Les buts de cet outil sont de Instructions remarque : Outil Pour une structure de communication efficace L outil Pour une structure de communication efficace vous aidera à mettre en place une structure de communication et de résolution de problèmes essentielle

Plus en détail

Introduction : La psychologie, une science qui a rapporté à l humanité depuis son apparition.

Introduction : La psychologie, une science qui a rapporté à l humanité depuis son apparition. Plan Introduction I. Application de la psychologie au domaine professionnel : Apparition de la psychologie du travail 1. définition : la psychologie du travail 2. historique. 3. Les domaines d intervention

Plus en détail

INTEGRALMANAGER by EICL

INTEGRALMANAGER by EICL by EICL Le management Humaniste Integral Manager by EICL Le coaching Humaniste 1 Cycle de formation Le management Humaniste Le management de proximité qui réconcilie éthique et performance Integral Manager

Plus en détail

LE KIT DU MANAGER OPÉRATIONNEL

LE KIT DU MANAGER OPÉRATIONNEL Prendre la pleine mesure de son potentiel pour réussir sa mission de manager Maîtriser les différents outils du manager Améliorer l efficacité collective de son équipe et de son entreprise Affirmer son

Plus en détail

BILAN DE COMPETENCES PROFESSIONNELLES

BILAN DE COMPETENCES PROFESSIONNELLES INSTITUT DU SALARIE SARL au capital de 20.000 - R.C.S. Paris 752 468 900 46 avenue des Ternes, 75017 PARIS Téléphone 01 40 68 93 22 - Télécopie : 09 72 35 70 45 - Centre de formapon enregistré sous le

Plus en détail

Formations Management

Formations Management Formations Management MANAGEMENT ET COMMUNICATION Ecole du Management : Cycle Animateur d équipe Ecole du Management : Cycle Maîtrise Ecole du Management : Cycle Coordinateur Technique Animateur (trice)

Plus en détail

Jardins carrés et Culture d Entreprise

Jardins carrés et Culture d Entreprise Jardins carrés et Culture d Entreprise Un concept innovant pour développer l efficacité collective Le concept Les jardins carrés sont une méthode de jardinage élaborée dans les années 1980 par l américain

Plus en détail

Expertise. Catherine NADIG

Expertise. Catherine NADIG Expertise Catherine NADIG Expérience Head of Human Resources & Learning Development, DHL Suisse Certification en Coaching IDC, Genève et Montréal Master en Programmation Neuro Linguistique Spécialisation

Plus en détail

Objectifs : Définir le comportement d achat Repérer les catégories de clients Définir les besoins, motivations, mobiles et freins à l achat

Objectifs : Définir le comportement d achat Repérer les catégories de clients Définir les besoins, motivations, mobiles et freins à l achat Objectifs : Définir le comportement d achat Repérer les catégories de clients Définir les besoins, motivations, mobiles et freins à l achat BESOINS ET DESIRS BESOINS DESIRS PRODUITS FAIM PATISSERIE RESTAURATION

Plus en détail

LES ETAPES DU MANAGEMENT LE CONTEXTE MONDIAL

LES ETAPES DU MANAGEMENT LE CONTEXTE MONDIAL LE CONTEXTE MONDIAL LE CONTEXTE COUTS QUALITE DELAIS LE RÔLE DU MANAGER ROLE DU MANAGER A ) ROLE DE GESTIONNAIRE FINALITE PRODUIRE. Ateindre les objectifs MOYENS GERER Organiser / Planifier / coordonner

Plus en détail

Pour en savoir plus sur le projet initial : www.qualicarte.ch

Pour en savoir plus sur le projet initial : www.qualicarte.ch Le projet QualiCarte a été initié par la Conférence suisse de la formation professionnelle en collaboration avec des organisations suisses du monde du travail, et plus particulièrement l Union suisse des

Plus en détail

Sommaire. Mobilisation/Motivation. Compétences/Potentiel. Descriptif de l épreuve...6. Fiches

Sommaire. Mobilisation/Motivation. Compétences/Potentiel. Descriptif de l épreuve...6. Fiches Sommaire Descriptif de l épreuve...6 Mobilisation/Motivation Fiches Pages 1 Les facteurs de motivation au travail...9 2 Le cadre juridique de la relation de travail (1)...11 3 Le cadre juridique de la

Plus en détail

DEVENEZ UN CONSULTANT PROFESSIONNEL ET PROSPÈRE TRAVAILLER SELON SON TYPE DE PERSONNALITÉ UNE ÉQUIPE ENGAGÉE ET PERFORMANTE

DEVENEZ UN CONSULTANT PROFESSIONNEL ET PROSPÈRE TRAVAILLER SELON SON TYPE DE PERSONNALITÉ UNE ÉQUIPE ENGAGÉE ET PERFORMANTE FOCUS Ressources humaines & Stratégies de développement vous offre différentes formations. Elles sont spécialement dispensées pour votre entreprise et ne sont pas disponibles en séance publique. Chacune

Plus en détail

RECRUTER RECR EN 2012

RECRUTER RECR EN 2012 À L AGENDA Recruter en 2012 Comment valoriser son entreprise auprès des candidats? Utiliser les bons outils pour séduire un candidat Devenir un meilleur recruteur et développer une approche client RH RECRUTER

Plus en détail

FAVORISER LA MOTIVATION SCOLAIRE CHEZ LES ÉLÈVES

FAVORISER LA MOTIVATION SCOLAIRE CHEZ LES ÉLÈVES Germain Duclos Psychoéducateur et orthopédagogue FAVORISER LA MOTIVATION SCOLAIRE CHEZ LES ÉLÈVES Image tirée sur Google 3 Le décrochage scolaire pose le problème de la motivation scolaire chez plusieurs

Plus en détail

Master en Développement des Techniques Neurocognitives dans les Entreprises: Neuromanagement 1

Master en Développement des Techniques Neurocognitives dans les Entreprises: Neuromanagement 1 CADRE BOLOGNE Le premier master Européen en Neurosciences appliquées Master en Développement des Techniques Neurocognitives dans les Entreprises: Neuromanagement 1 (Programme certifié et approuvé en 2012

Plus en détail

Référentiel d Activités Industrielles et de compétences de l Ingénieur de l Ecole des Mines d Alès

Référentiel d Activités Industrielles et de compétences de l Ingénieur de l Ecole des Mines d Alès Référentiel d Activités Industrielles et de compétences de l Ingénieur de l Ecole des Mines d Alès L ingénieur diplômé de l Ecole des Mines d Alès est un généraliste de haut niveau scientifique. Il est

Plus en détail

Découvrez la Formation EQUICOACHING «Journée portes ouvertes»

Découvrez la Formation EQUICOACHING «Journée portes ouvertes» Dans la foulée des Jeux Equestres Mondiaux 2014 Découvrez la Formation EQUICOACHING «Journée portes ouvertes» 17 novembre 2014 La Grande Ecurie du Château de Versailles Equicoaching.fr/Marque et Valeurs/SMS

Plus en détail

Compétences de gestion et leadership transformationnel : les incontournables liés au nouveau contexte environnemental

Compétences de gestion et leadership transformationnel : les incontournables liés au nouveau contexte environnemental Compétences de gestion et leadership transformationnel : les incontournables liés au nouveau contexte environnemental Natalie Rinfret, Ph.D. Colloque de l Association des directeurs généraux des services

Plus en détail

Management général. Management. gestion. 1. Définition et délimitation du concept de. 2. Les écoles de pensée du Management

Management général. Management. gestion. 1. Définition et délimitation du concept de. 2. Les écoles de pensée du Management Management général 1. Définition et délimitation du concept de Management 2. Les écoles de pensée du Management 3. Le rôle du Manager et les processus de gestion 4. Styles de Direction 5. Planification

Plus en détail

Aujourd hui, pas un seul manager ne peut se dire à l abri des conflits que ce soit avec ses supérieurs, ses collègues ou ses collaborateurs.

Aujourd hui, pas un seul manager ne peut se dire à l abri des conflits que ce soit avec ses supérieurs, ses collègues ou ses collaborateurs. MANAGERS : COMMENT PRENEZ-VOUS EN CHARGE LES CONFLITS? AUTO-EVALUEZ-VOUS! Dans un contexte économique morose et qui perdure, nous sommes confrontés à un grand nombre de difficultés et de frustrations.

Plus en détail

BIEN SECONNAÎTRE POUR MIEUX ENTREPRENDRE

BIEN SECONNAÎTRE POUR MIEUX ENTREPRENDRE BIEN SECONNAÎTRE POUR MIEUX ENTREPRENDRE CONTEXTE Contraintes externes Environnement en changement permanent Une nouvelle vie Un projet dans une dimension systémique CHACUN EST UNIQUE Son histoire personnelle

Plus en détail

L ORGANISATION SOCIALE DE L ENTREPRISE

L ORGANISATION SOCIALE DE L ENTREPRISE 1 L ORGANISATION SOCIALE DE L ENTREPRISE Métiers opérationnels et fonctionnels Définition d une structure 2 «la structure de l organisation est la somme totale des moyens employés pour diviser le travail

Plus en détail

Journée d étude ADL Comment passer de l idée au projet 7 juin 2010

Journée d étude ADL Comment passer de l idée au projet 7 juin 2010 Journée d étude ADL Comment passer de l idée au projet 7 juin 2010 PLAN de la journée Comment passer de l idée au projet Comment réaliser une étude de marché Ateliers pratiques: techniques d entretien

Plus en détail

3 principes fondamentaux pour un management efficace : 5 formations indispensables pour les managers

3 principes fondamentaux pour un management efficace : 5 formations indispensables pour les managers 3 principes fondamentaux pour un management efficace : A chaque objectif opérationnel un objectif managérial La motivation des collaborateurs : préoccupation centrale La relation Manager / collaborateur

Plus en détail

Le succès ne peut pas être conservé ; le succès est le résultat d un mouvement et d une conception constante.

Le succès ne peut pas être conservé ; le succès est le résultat d un mouvement et d une conception constante. Le succès ne peut pas être conservé ; le succès est le résultat d un mouvement et d une conception constante. w w w. c e d r e - e u r o p e. e u Cabinet Européen pour le Développement des Ressources des

Plus en détail

PERFORMANCE ET RESPONSABILITÉ MICHELIN

PERFORMANCE ET RESPONSABILITÉ MICHELIN LES FONDAMENTAUX PERFORMANCE ET RESPONSABILITÉ MICHELIN UNE MEILLEURE FAÇON D AVANCER UNE MEILLEURE FAÇON D AVANCER SOMMAIRE UNE MEILLEURE FAÇON D AVANCER 03 UNE FAÇON DE FAIRE 04 UNE CULTURE UNIQUE 06

Plus en détail

Catalogue des Formations

Catalogue des Formations 67, Rue Aziz Bellal, Etage 3, N 2, Maarif. 32, Avenue Abdelali Benchekroune, Etage 5, N 20. Nos atouts formation Thèmes de formation En partenariat avec un réseau national et International, nous dispensons

Plus en détail

FORMATION CONTINUE 2015-2016. Accélérateur de compétences commerciales

FORMATION CONTINUE 2015-2016. Accélérateur de compétences commerciales FORMATION CONTINUE 2015-2016 Accélérateur de compétences commerciales LA VENTE AU COEUR DE NOS FORMATIONS Sup de V, l école supérieure de vente de la CCI Paris Ile-de-France, est une école d excellence

Plus en détail

Êtes-vous prêt à entreprendre?

Êtes-vous prêt à entreprendre? Êtes-vous prêt à entreprendre? 1 La CCI Oise : qui sommes nous? 20 000 entreprises Etablissement public au service des entreprises Sous la responsabilité des chefs d entreprises Proximité : 3 implantations

Plus en détail

La P N L appliquée à la vente

La P N L appliquée à la vente La P N L appliquée à la vente Public concerné : Cadres et cadres supérieurs. Objectifs : Maîtriser les outils de programmation de la démarche commerciale. Programmer les objectifs de la réussite commerciale.

Plus en détail

groupement humain 1 La prise en compte du facteur humain 2 L approche sociologique des organisations

groupement humain 1 La prise en compte du facteur humain 2 L approche sociologique des organisations [L organisation, groupement humain PLAN 1 La prise en compte du facteur humain A. q Une nouvelle approche B. q Principauxapportsdel écoledesrelations humaines C. q Intérêt et limites de l école des relations

Plus en détail

«Devenez efficaces en développement de produits» Bénéfices pour les entreprises participantes

«Devenez efficaces en développement de produits» Bénéfices pour les entreprises participantes «Devenez efficaces en développement de produits» Une formule qui a fait ses preuves Pour faciliter l intégration des pratiques et favoriser le transfert des connaissances auprès des collègues, ce programme

Plus en détail

AFIN DE S ADAPTER À UN CONTEXTE DE FORTE MUTATION DES MÉTIERS ADMINISTRATIFS. Dématérialisation des informations Évolutions technologiques

AFIN DE S ADAPTER À UN CONTEXTE DE FORTE MUTATION DES MÉTIERS ADMINISTRATIFS. Dématérialisation des informations Évolutions technologiques AFIN DE S ADAPTER À UN CONTEXTE DE FORTE MUTATION DES MÉTIERS ADMINISTRATIFS Nouvelles formes d organisation du travail Dématérialisation des informations Évolutions technologiques Le Gestionnaire-Administratif

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE

DOSSIER DE CANDIDATURE Lundi 23 mars 2015 5 e NUIT DE L ENTREPRISE NUMERIQUE «Les technologies à travers la performance de l entreprise et l amélioration de la vie de ses collaborateurs» DOSSIER DE CANDIDATURE 1 Vos coordonnées

Plus en détail

L innovation dans l entreprise numérique

L innovation dans l entreprise numérique L innovation dans l entreprise numérique Toutes les entreprises ne sont pas à l aise avec les nouvelles configurations en matière d innovation, notamment avec le concept d innovation ouverte. L idée de

Plus en détail

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte Fiche pour les directeurs: Accepter un étudiant/ page 1 Contexte À l occasion du premier contact entre un professeur (directeur potentiel) et un étudiant à la recherche d un superviseur dans le cadre de

Plus en détail

WEB 2.0, E RÉPUTATION ET PERSONAL BRANDING

WEB 2.0, E RÉPUTATION ET PERSONAL BRANDING WEB 2.0, E RÉPUTATION ET PERSONAL BRANDING Magali Evanno UE Ressources Humaines Jacques Naymark Master MC3 2009 Universités Pierre et Marie curie, Paris Dauphine Plan 2 Introduction I. Le web 2.0, le pouvoir

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DU MARKETING POUR LES CRÉATEURS D ENTREPRISE

GUIDE PRATIQUE DU MARKETING POUR LES CRÉATEURS D ENTREPRISE MICHEL BADOC EN COLLABORATION AVEC ISABELLE SELEZNEFF GUIDE PRATIQUE DU MARKETING POUR LES CRÉATEURS D ENTREPRISE Éditions d Organisation, 2005 ISBN : 2-7081-3215-6 SOMMAIRE Remerciements... 11 Table des

Plus en détail

LEADERSHIP & MANAGEMENT

LEADERSHIP & MANAGEMENT LEADERSHIP & MANAGEMENT 3 JOURS SEQUENCES Présentation DE LA VISION A L ACTION Diriger aujourd hui un service, une direction régionale, une filiale ou une entreprise nécessite la maîtrise des outils et

Plus en détail

PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR. Date. Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcom-conseil.com

PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR. Date. Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcom-conseil.com PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR Date Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcomconseil.com SOMMAIRE SOMMAIRE...2 LE PORTEUR...4 L IDEE DE DEPART...5 L ETUDE DE MARCHE...6 Le marché et son environnement...6

Plus en détail

LE MANAGEMENT DE LA STRATÉGIE : LE ROLE DES ACTEURS, DU POUVOIR, DE LA CULTURE ET DE L IDENTITÉ

LE MANAGEMENT DE LA STRATÉGIE : LE ROLE DES ACTEURS, DU POUVOIR, DE LA CULTURE ET DE L IDENTITÉ CHAPITRE 5 LE MANAGEMENT DE LA STRATÉGIE : LE ROLE DES ACTEURS, DU POUVOIR, DE LA CULTURE ET DE L IDENTITÉ 1. MYTHE DU MANAGER et MANAGEMENT STRATÉGIQUE 2. CULTURE ET IDENTIÉ 1.1. LE MYTHE DU MANAGER Le

Plus en détail

Le Programme Deb Futurs Leaders 2014

Le Programme Deb Futurs Leaders 2014 Le Programme Deb Futurs Leaders 2014 www.debgroup.com Maintenant que vous avez investi dans votre diplôme, optimisez votre potentiel et investissez avec Deb Group dans votre avenir. En tant qu'innovateurs

Plus en détail

Parcours de formation modulaire

Parcours de formation modulaire Parcours de formation modulaire CQPM 0264 : Coordinateur (trice) du développement des ressources humaines de l entreprise Public concerné Assistant(e) RH débutant dans le poste ou personne chargée de la

Plus en détail

Relevez les expressions de temps et employez-les en parlant de vous.

Relevez les expressions de temps et employez-les en parlant de vous. 1 Sarah 1 Une jeune femme va vous parler de son travail. Lisez les questions suivantes, ensuite, écoutez l enregistrement et répondez en quatre mots au maximum. 1 Où est-ce que la jeune femme travaille?

Plus en détail

INNOVATION COLLABORATIVE APPEL À MANIFESTATION D INTÉRÊT

INNOVATION COLLABORATIVE APPEL À MANIFESTATION D INTÉRÊT Qu est-ce que la Filière Innovation Entrepreneurs (FIE)? La FIE est un programme d entrepreneuriat technologique de 2 ans dans lequel les étudiants testent des idées en position de porteurs, dans une réelle

Plus en détail

Révélateur de Potentiel

Révélateur de Potentiel 2015 Révélateur de Potentiel Parce que nous croyons profondément en l Etre humain ainsi qu en sa capacité à changer et à mobiliser son potentiel, pour concrétiser ses rêves, Sésam Up vous propose de la

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE

DOSSIER DE CANDIDATURE Lundi 23 mars 2015 5 e NUIT DE L ENTREPRISE NUMERIQUE «Les technologies à travers la performance de l entreprise et l amélioration de la vie de ses collaborateurs» DOSSIER DE CANDIDATURE 1 Vos coordonnées

Plus en détail

L Accompagnement Durable

L Accompagnement Durable L Accompagnement Durable Notre objectif: contribuer à la performance de l entreprise créatrice de valeur 1 Sept 2012 L Accompagnement Durable Notre Offre Le coaching systémique global d une organisation

Plus en détail

ECOLE SUPÉRIEURE DE COMMERCE

ECOLE SUPÉRIEURE DE COMMERCE ECOLE SUPÉRIEURE DE COMMERCE MASTERE et 3 CYCLE SPECIALISE EN ENTREPRENEURIAT SYLLABUS Année 2013/2014 Responsables : Olivier IGON Secrétaire : Zohra BA ( : (33) 05.61.29.48.80 Bâtiment Le Bosco Bureau

Plus en détail

LES PARTICULARITÉS DE LA COOPÉRATIVE DE SOLIDARITÉ

LES PARTICULARITÉS DE LA COOPÉRATIVE DE SOLIDARITÉ Vous envisagez de vous lancer en affaires sous la formule «Coopérative»? Une coopérative est une personne morale regroupant des personnes ou sociétés qui ont des besoins économiques, sociaux ou culturels

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Introduction. 1 Le management face aux défis du XXI e siècle Julie Tixier C HAPITR E

TABLE DES MATIÈRES. Introduction. 1 Le management face aux défis du XXI e siècle Julie Tixier C HAPITR E TABLE DES MATIÈRES Introduction C HAPITR E 1 Le management face aux défis du XXI e siècle Julie Tixier I. L évolution de l environnement de l entreprise... 17 A. Entre le local et le global : la gestion

Plus en détail

Management Interculturel

Management Interculturel Management Interculturel La mondialisation et l ouverture des marchés ont permis l interconnexion des mondes. Ces phénomènes ont en même temps accéléré la mutation des modes de pensée et de consommation.

Plus en détail

Savoir déléguer CADRES DE SANTE

Savoir déléguer CADRES DE SANTE Savoir déléguer CADRES DE SANTE Le 3 avril 2015 Walter DALLE VEDOVE Qu est-ce que déléguer? Nous avons vu que le manager: répartit le travail entre ses subordonnés coordonne les activités (dans son équipe

Plus en détail

Faculté des Sciences juridiques Economiques et Sociales Agadir G.R.H. Semestre : 5 Prof : Dr. Mohamed BINKKOUR Numérisation : Môůlàý Řàşhěd Ēl

Faculté des Sciences juridiques Economiques et Sociales Agadir G.R.H. Semestre : 5 Prof : Dr. Mohamed BINKKOUR Numérisation : Môůlàý Řàşhěd Ēl Faculté des Sciences juridiques Economiques et Sociales Agadir G.R.H Semestre : 5 Prof : Dr. Mohamed BINKKOUR Numérisation : Môůlàý Řàşhěd Ēl 1 I-L approche «ressources humaines» Conviction qu'il est plus

Plus en détail

Ateliers du coaching Le programme des leaders authentiques

Ateliers du coaching Le programme des leaders authentiques Ateliers du coaching Le programme des leaders authentiques Qu est-ce que les ateliers du coaching? L ambition des ateliers du coaching est de faciliter l émergence d un leadership réticulaire pour accompagner

Plus en détail

INTER-ENTREPRISES 2014

INTER-ENTREPRISES 2014 Votre prochaine formation MANAGEMENT COMMUNICATION ORALE EFFICACITÉ RELATIONNELLE COMMERCIAL RELATION CLIENT TÉLÉMARKETING... AGENDA FORMATION INTER-ENTREPRISES paris - Lyon MANAGEMENT A travailler, même

Plus en détail

Programmes inter-entreprises

Programmes inter-entreprises Brochure interactive Programmes inter-entreprises France, 2014-2015 Pour plus d informations sur les lieux, dates et prix de nos training, veuillez consulter www.krauthammer.fr (rubrique Programmes inter-entreprises

Plus en détail

Casablanca Lundi 21 avril 2014 0/6

Casablanca Lundi 21 avril 2014 0/6 Allocution du Dr. Abdelkader AMARA Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement A l occasion de la Cérémonie de lancement du Cluster Solaire Casablanca Lundi 21 avril 2014 0/6 Monsieur

Plus en détail

Le questionnement pertinent La méthode du Triangle de la découverte

Le questionnement pertinent La méthode du Triangle de la découverte Le questionnement pertinent La méthode du Triangle de la découverte Maitriser le questionnement à 360 Etre pertinent dans ses questions est au moins aussi important que de savoir maîtriser sa présentation

Plus en détail

Management des processus opérationnels

Management des processus opérationnels Ecole Nationale Supérieure de Management Master Management des organisations Management des processus opérationnels Dr TOUMI Djamila Cours n 1: La vision processus dans le management des organisations

Plus en détail

LES PARTICULARITÉS DE LA COOPÉRATIVE DE TRAVAIL

LES PARTICULARITÉS DE LA COOPÉRATIVE DE TRAVAIL Vous envisagez de vous lancer en affaires sous la formule «Coopérative»? Une coopérative est une personne morale regroupant des personnes ou sociétés qui ont des besoins économiques, sociaux ou culturels

Plus en détail

5 formations indispensables pour une relation managériale efficace!

5 formations indispensables pour une relation managériale efficace! 5 formations indispensables pour une relation managériale efficace! Edition 2010 Des formations -s & -s Nouveauté rentrée 2010 : Réduction de l offre : Le socle + 4 déclinaisons spécifiques www.management-progression.fr

Plus en détail

Les carrières dans un contexte global- par Jean Luc Cerdin

Les carrières dans un contexte global- par Jean Luc Cerdin Master professionnelle Ressources Humaines et Communication Faculté des sciences économiques, des sciences de gestion et des sciences commerciales Les carrières dans un contexte global- par Jean Luc Cerdin

Plus en détail

Divulgation 2.0 : approche comportementale. Comment détecter ou prévenir cette démarche compulsive amplifiée par les outils de mobilitédirectement

Divulgation 2.0 : approche comportementale. Comment détecter ou prévenir cette démarche compulsive amplifiée par les outils de mobilitédirectement Divulgation 2.0 : approche comportementale. Comment détecter ou prévenir cette démarche compulsive amplifiée par les outils de mobilitédirectement connectés aux médias sociaux? Agenda La divulgation compulsive

Plus en détail

La gestion des ressources humaines Résumé du Cours

La gestion des ressources humaines Résumé du Cours La gestion des ressources humaines Résumé du Cours I) Les fondements de la gestion des ressources humaines : La gestion des ressources humaine : est un ensemble de fonction et mesures ayant pour objectif

Plus en détail

Communication MANAGERIALE, comment la renforcer? Convention E&M du 25 novembre 2011 Muriel.humbertjean@tns-sofres.com

Communication MANAGERIALE, comment la renforcer? Convention E&M du 25 novembre 2011 Muriel.humbertjean@tns-sofres.com Communication MANAGERIALE, comment la renforcer? Convention E&M du 25 novembre 2011 Muriel.humbertjean@tns-sofres.com L étude exclusive Echantillon représentatif de1300salariés de GRANDES ENTREPRISES (+

Plus en détail

Séance 11 «Le métier de gestionnaire»

Séance 11 «Le métier de gestionnaire» Séance 11 «Le métier de gestionnaire» Automne 2012 Groupe SO2 Renée Bedard 2012 1 Aimer son métier (Cardolle) Faits saillants Remise en cause de l organisation du travail actuelle Les valeurs morales sont

Plus en détail

C- Évaluation des performances RH I/ Raison d être et nature de l évaluation

C- Évaluation des performances RH I/ Raison d être et nature de l évaluation C- Évaluation des performances RH I/ Raison d être et nature de l évaluation A- Raison d être Connaître et préparer une relève adéquate ; Mesurer la contribution de chaque employé à l organisation Pouvoir

Plus en détail

LES JEUNES ET L INTENTION ENTREPRENEURIALE

LES JEUNES ET L INTENTION ENTREPRENEURIALE LES JEUNES ET L INTENTION ENTREPRENEURIALE Ce document a été réalisé à partir d un sondage mené par Opinion-Way pour l APCE, CER France et le CODICE à l occasion du 17 e Salon des entrepreneurs de Paris

Plus en détail

Sommaire : c) Champions d assiduité et d engagement. ville qui a été choisi pour vendre notre produit. Population ciblée

Sommaire : c) Champions d assiduité et d engagement. ville qui a été choisi pour vendre notre produit. Population ciblée Sommaire : A. Introduction B. Missions et valeurs de Marinnov C. Département des Ressources Humaines : a) Organigramme et responsabilités. b) Conflits et problèmes. c) Champions d assiduité et d engagement.

Plus en détail