Sondage du grand public L importance de la diffusion : Une étude sur la diffusion des arts au Canada

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sondage du grand public L importance de la diffusion : Une étude sur la diffusion des arts au Canada"

Transcription

1 Sondage du grand public L importance de la diffusion : Une étude sur la diffusion des arts au Canada SOMMAIRE Soumis à : Strategic Moves & CAPACOA LES ASSOCIÉS DE RECHERCHE EKOS Mars 2012

2 LES ASSOCIÉS DE RECHERCHE EKOS ureau d Ottawa 359, rue Kent, pièce 300 Ottawa (Ontario) K2P 0R6 Téléphone : (613) Télécopieur : (613) Courriel : ureau de Toronto 181 Harbord Street Toronto (Ontario) M5S 1H5 Téléphone : (416) Télécopieur : (416) Courriel :

3 SOMMAIRE Objectif Les réseaux de diffusion des arts de la scène ont entrepris une vaste étude en vue de comprendre et de faire connaître l importance et les bienfaits de la diffusion des arts de la scène pour les Canadiens et les Canadiennes et afin de sensibiliser le public au rôle du diffuseur des arts de la scène dans la chaîne du spectacle, les collectivités et l ensemble de la société. Le compte rendu du présent sondage sur la perception que le public se fait des diffuseurs et des arts de la scène sera l un des éléments d un rapport intérimaire, prévu pour avril 2012, qui résumera les observations glanées au cours de la première année de l étude. Le rapport final de l étude paraîtra dans les deux langues officielles au printemps Méthodologie Ce sondage effectué auprès de Canadiens adultes a été conçu comme instrument hybride, électronique et téléphonique; il comporte un échantillon tiré de façon aléatoire de Probit, le panel grand public d EKOS pour enquête en ligne et hybride. La majorité des répondants (85 p. 100) ont rempli eux-mêmes le sondage en ligne. Les 15 p. 100 restants y ont répondu au téléphone. La marge d erreur s établit dans l ensemble à 3,1 p Les questions du sondage ont été formulées en tenant compte d autres sondages menés ces dernières années, pour permettre la comparaison avec les observations obtenues antérieurement. Les questions portaient sur les habitudes et les attitudes des Canadiens en ce qui concerne les arts de la scène. Les résultats ont été analysés par sous-groupes pour en faire ressortir les différences selon, entre autres, la fréquence de l assistance, la discipline artistique en cause, la région ou l endroit, l âge, le sexe et le statut socioéconomique. Principales observations Les Canadiens sont de fervents consommateurs des arts de la scène. Ils ont, pour la majorité, assisté à au moins deux à quatre spectacles d artistes professionnels au cours de la dernière année. Les trois quarts des Canadiens ont assisté à au moins un événement des arts de la scène au cours des douze derniers mois. De toutes les formes de divertissement, l assistance à un spectacle d artistes professionnels est l activité la plus fréquente, comparativement à la visite d un musée des beaux-arts ou autre, à la visite d un site historique, au séjour dans une aire de conservation ou une réserve naturelle, à la visite d un jardin zoologique et à l assistance à un événement sportif. Les Canadiens qui ont fréquenté les arts de la scène pendant la dernière année ont le plus souvent assisté à un spectacle de musique, à une pièce de théâtre ou à un festival artistique ou culturel. Plus de deux Canadiens sur cinq ont assisté à une représentation théâtrale, LES ASSOCIÉS DE RECHERCHE EKOS, 2012 iii

4 comme une pièce ou une comédie musicale (44 p. 100), ou à un spectacle de musique populaire (42 p. 100) au cours des douze derniers mois. Les adeptes des arts de la scène professionnels ne font pas qu assister sur place à des spectacles mais s intéressent aussi à la diffusion des arts de la scène à la télévision et sur Internet. Sept sur dix se sont servis de la télévision et 46 p. 100 ont recouru à Internet pour visionner ou écouter un spectacle des arts de la scène au cours de la dernière année. Les endroits où les Canadiens assistent à des spectacles offerts par des artistes professionnels sont divers. On ne saurait s étonner que les salles de concert ou les théâtres soient les lieux où la plupart des Canadiens (75 p. 100) ont assisté à un spectacle au cours de la dernière année, mais d autres endroits sont également populaires, notamment les scènes extérieures, les centres communautaires, les bars et restaurants, les stades polyvalents, les musées des beaux-arts et autres, ainsi que les lieux de culte. Presque tous les Canadiens (87 p. 100) sont à même d assister dans leur propre collectivité ou à peu de distance de leur collectivité à des spectacles offerts par des artistes professionnels. La plupart des Canadiens (79 p. 100) affirment aussi que cela leur manquerait s ils n avaient pas accès à des représentations des arts de la scène. L assistance à des représentations offertes par des artistes professionnels, en général, est jugée tout au moins assez importante par les trois quarts des Canadiens. Les chiffres sont toutefois beaucoup plus élevés parmi les répondants qui ont effectivement assisté à des spectacles dans les diverses disciplines artistiques. En fait, neuf Canadiens sur dix qui ont assisté régulièrement (c.-à-d. au moins une fois au cours des douze derniers mois) à une représentation d une de ces formes d art trouvent qu il est tout au moins assez important, voire très important pour eux, personnellement, de pouvoir assister à des spectacles présentés dans la discipline concernée. Invités à donner leur opinion sur ce que signifie pour eux l assistance à un spectacle, la plupart des Canadiens disent qu il s agit de voir sur place un spectacle donné sur scène ou dans un autre lieu (87 p. 100), et sept sur dix (71 p. 100) affirment que cette sorte d expérience vécue en direct est importante à leurs yeux. ien qu il soit beaucoup moins courant pour les Canadiens de penser que le fait de regarder à la télévision ou d écouter à la radio un spectacle diffusé en direct correspond à leur définition personnelle de l assistance à un spectacle, ils sont près des deux tiers (65 p. 100) à trouver que ces modes correspondent au moins assez bien à leur définition personnelle, et plus du tiers (36 p. 100) disent qu il est important pour eux d avoir accès de cette façon à une représentation artistique. La participation personnelle aux arts de la scène revêt moins d importance pour les Canadiens que la possibilité d assister à un spectacle donné par des artistes professionnels, mais trois Canadiens sur cinq trouvent que la participation est au moins assez importante pour eux. Le résultat est encore plus marqué parmi ceux qui assistent souvent à des spectacles offerts par des artistes professionnels. iv LES ASSOCIÉS DE RECHERCHE EKOS, 2012

5 Neuf Canadiens sur dix croient qu il est bénéfique pour eux-mêmes d assister à des spectacles d artistes professionnels. Pour la plupart, le principal bienfait des arts du spectacle dans leur vie réside dans le divertissement que cela leur procure (84 p. 100), mais d autres bienfaits sont aussi mentionnés, comme de recevoir une stimulation sur le plan affectif, spirituel ou intellectuel, d apprendre ou de vivre quelque chose de nouveau, d être exposé à des cultures différentes et de sortir avec des amis ou de rencontrer des gens. Les Canadiens reconnaissent que les arts de la scène et les lieux où ils sont diffusés profitent non seulement au public qui assiste aux spectacles mais aussi à l ensemble de la collectivité. Quatre sur dix sont d avis que les arts de la scène apportent énergie et vitalité dans la collectivité (42 p. 100). Les deux tiers (66 p. 100) croient que les lieux de diffusion des arts de la scène améliorent la qualité de vie et le bien-être, sentiment que les deux cinquièmes partagent en ce qui concerne les arts de la scène en général (38 p. 100). Six répondants sur dix (61 p. 100) estiment que les lieux de diffusion des arts de la scène rehaussent la fierté de la collectivité, et ils sont le tiers à penser que les arts de la scène en général ont pour bienfait de rehausser la fierté de la collectivité et/ou de renforcer le sentiment d appartenance. Le public ne comprend pas vraiment qui sont les diffuseurs et quels sont leurs rôles. Ainsi, invités à dire ce à quoi ils associent le plus un diffuseur des arts de la scène, deux répondants sur cinq (39 p. 100, soit la plus forte proportion) l identifient à un spécialiste du marketing ou à un promoteur. Heureusement, la connaissance (ou méconnaissance) des diffuseurs exerce peu d influence sur la décision du public d assister à une représentation des arts de la scène. Le cinquième seulement (21 p. 100) des répondants juge qu il est très important de savoir quelle est l organisation qui diffuse tel ou tel spectacle avant de décider d y assister. LES ASSOCIÉS DE RECHERCHE EKOS, 2012 v

6

7 ANNEXE A QUESTIONNAIRE

8

9 Nouveau sondage sur les arts et la culture par Probit (An English version follows) Cher/chère membre du Panel de recherche Probit, Nous effectuons un sondage sur les arts et la culture au nom d une association nationale d organisations des arts de la scène (incluant notamment tous les arts vivants qui ne sont pas nécessairement présentés sur une scène). Vous allez sûrement trouver que le sujet abordé est à la fois intéressant et mobilisateur. Le sondage devrait vous prendre environ 10 minutes. Pour y accéder, CLIQUER ICI si le lien ci-dessus ne fonctionne pas, veuillez copier l adresse suivante dans votre fureteur : Comme toujours, soyez sans crainte : vos réponses seront traitées en toute confidentialité (ce qui signifie qu'aucun nom ne sera associé aux résultats du sondage - ceux-ci vont plutôt être réunis en grandes catégories pour préserver l'anonymat de chaque répondant), et vous êtes tout à fait libre de participer ou non au sondage. En gage de notre reconnaissance, parce que vous aurez participé à ce sondage, nous ajouterons votre nom au tirage mensuel de $ et vous gagnerez 2 $ de charité. Merci d avance de votre participation. Probit LES ASSOCIÉS DE RECHERCHE EKOS,

10 PINTRO PHONE INTRO onjour. Je m'appelle... et je travaille pour Probit. Puis-je parler à? Nous effectuons un sondage sur les arts et la culture au nom d une association nationale d organisations des arts de la scène (incluant notamment tous les arts vivants qui ne sont pas nécessairement présentés sur une scène). Vous allez sûrement trouver que le sujet abordé est à la fois intéressant et mobilisateur. Le sondage devrait vous prendre environ 10 minutes. Soyez sans crainte : l information que vous communiquerez sera traitée en toute confidentialité, en conformité avec les dispositions de la Loi sur la protection des renseignements personnels et des autres lois de même nature. Puis-je commencer? WINTRO WE INTRO ienvenue! Nous effectuons un sondage sur les arts et la culture au nom d une association nationale d organisations des arts de la scène (incluant notamment tous les arts vivants qui ne sont pas nécessairement présentés sur une scène). Nous vous garantissons que vos réponses vont demeurer absolument confidentielles (c està-dire que personne ne sera associé aux résultats du sondage - ceux-ci seront plutôt réunis en de vastes catégories afin de protéger l anonymat de chaque répondant); vous êtes libre, aussi, de répondre au présent sondage. Voici un petit aide-mémoire avant de commencer : Sur chaque écran, après avoir sélectionné votre réponse, cliquez sur le bouton «Continuer» au bas de l écran pour pouvoir avancer dans le questionnaire. Si vous quittez le sondage avant d avoir terminé, vous pourrez y revenir plus tard au moyen de l adresse URL du sondage, et vous obtiendrez la page où vous l avez quitté. Les réponses que vous aurez données jusque-là auront été sauvegardées. Pour toute question sur la façon de remplir le sondage, veuillez communiquer avec Probit au ou envoyer un courriel à Merci à l avance de votre participation. 2 LES ASSOCIÉS DE RECHERCHE EKOS, 2012

11 PRIV Cet appel peut être enregistré pour contrôle de la qualité ou formation. Q1 Auxquels des spectacles ci-dessous, présentés par des artistes professionnels, avez-vous assisté au cours des 12 derniers mois en tant qu activité de loisir (et non dans le cadre d études ou d un travail rémunéré)? Sélectionner toute réponse pertinente Une pièce de théâtre, par exemple a une dramatique, une comédie musicale, un souper-théâtre, ou une comédie Inclure les pièces dramatiques, les comédies, théâtre d avant-garde, les souper-théâtre et les comédies musicales (incluant les opéras rock tels que Tommy, les spectacles style roadway tels que My Fair Lady et West Side Story ainsi que les spectacles plus dramatiques tels que Le fantôme de l Opéra, Mamma Mia et Showboat) Des spectacles professionnels de musique populaire tels que de la musique pop, du rock, du jazz, du blues, du folk, du country et du western.. 2 Des spectacles de musique symphonique ou classique Notamment, concert de musique symphonique, de musique symphonique «pop», de musique classique contemporaine (nouvelle et expérimentale, écrite par des compositeurs du 20e siècle et exécutée par des solistes, des ensembles ou des orchestres complets) et de musique de chambre (jouée par de petits ensembles de moins de 20 musiciens, des quatuors ou des solistes) Un festival culturel ou artistique (film, «fringe», danse, jazz, folk, rock, amuseurs de rue ou comédie) Notamment, le Festival international du film de Toronto, le Festival de jazz de Montréal ou d Ottawa, le Edmonton Fringe Festival et le Festival Juste pour rire de Montréal Un spectacle culturel ou patrimonial de musique, théâtre ou danse (p. ex., autochtone, chinois, ukrainien)... 5 Un spectacle de danse (p. ex., ballet, danse contemporaine ou autre)... 6 Une autre forme de spectacle culturel Notamment, chant choral, opéra et autre genre de spectacle culturel multidisciplinaire non mentionné cidessus Aucun Je ne sais pas/pas de réponse QEVER If... Q1 = 98 Avez-vous DÉJÀ assisté à un spectacle d artistes professionnels? Oui... 1 Non... 2 Je ne sais pas/pas de réponse... 9 X X LES ASSOCIÉS DE RECHERCHE EKOS,

12 Q2 En tenant compte de tous ceux qui précèdent, combien de fois avez-vous assisté à un spectacle d artistes professionnels au cours des 12 derniers mois? Une fois (1 fois)... 1 De 2 à 4 fois par année (2 à 4 fois) fois ou plus, mais non à chaque mois (5 à 11 fois)... 3 Au moins une fois par mois (12 fois ou plus)... 4 Aucune dans les 12 derniers mois... 5 Je ne sais pas/pas de réponse... 9 Q3 Ces 12 derniers mois, avez-vous pratiqué l une ou l autre des activités de loisir ci-dessous (non dans le cadre d études ou d un travail rémunéré)? Sélectionner toute réponse pertinente Assister à un événement sportif sur place... 1 Visiter un musée, des beaux-arts ou autre, ou un site historique... 2 Visiter un zoo, un aquarium ou autre exposition ou attraction animalière... 3 Aller dans un parc de divertissement/d amusement... 4 Aller dans une aire de conservation ou une réserve naturelle... 5 Assister à un spectacle qui n appartient pas aux arts de la scène... 6 Aucun... 8 Je ne sais pas/pas de réponse... 9 Q4 Au moyen de quels médias, parmi les suivants, avez-vous regardé un spectacle d artistes professionnels au cours des 12 derniers mois? Sélectionner toute réponse pertinente À la télévision... 1 Sur DVD/vidéo/lu-Ray... 2 Au cinéma... 3 Sur Internet (p. ex., diffusion en mode continu, baladodiffusion, Youtube)... 4 Autre (veuillez préciser) Aucun Je ne sais pas/pas de réponse Q5 Dans quels genres d endroit, parmi les suivants, avez-vous assisté en direct à un spectacle d artistes professionnels au cours des 12 derniers mois? Sélectionner toute réponse pertinente Une salle de spectacle, comme un théâtre ou une salle de concert... 1 Un musée, des beaux-arts et autre... 2 Une scène extérieure, comme dans un parc ou dans la rue... 3 Un stade polyvalent/un chapiteau de cirque... 4 Un restaurant/un bar... 5 Un lieu public, comme un centre communautaire ou culturel, une école, une bibliothèque... 6 X X X X 4 LES ASSOCIÉS DE RECHERCHE EKOS, 2012

13 Un lieu de culte... 7 Un endroit privé (p. ex., récital dans une maison)... 8 Autre (veuillez préciser) Aucun Je ne sais pas/pas de réponse X X PQ6 Dans quelle mesure l assistance à... est-elle importante pour vous, personnellement? Q6A Un spectacle de danseurs professionnels (p. ex., ballet, danse contemporaine ou autre) Sans objet... 8 Q6 Un concert de musiciens professionnels : pop, rock, jazz, blues, hip hop, folk, country et western Sans objet... 8 Q6C Un concert symphonique ou de musique classique avec des musiciens professionnels Sans objet... 8 LES ASSOCIÉS DE RECHERCHE EKOS,

14 Q6D Une pièce de théâtre par des comédiens professionnels : tragédie, comédie musicale, dîner-théâtre, comédie Sans objet... 8 Q6E Un spectacle des arts de la scène, en général, par des artistes professionnels Sans objet... 8 Q11 D après vous, quels bienfaits retirez-vous surtout, personnellement, de l assistance à un spectacle des arts de la scène? Sélectionner toute réponse pertinente Apprendre ou vivre quelque chose de nouveau... 1 En apprendre sur le passé/comprendre le présent/enseigner aux futures générations les événements actuels... 2 Se divertir ou s amuser... 3 Être exposé à des cultures différentes... 4 Sortir avec des amis/rencontrer des gens... 5 Recevoir une stimulation sur le plan affectif, spirituel ou intellectuel... 6 Trouver un moyen de s exprimer... 7 Autre (veuillez préciser) Aucun bienfait Je ne sais pas/pas de réponse Q12 Les résidants de votre collectivité sont-ils à même d assister en direct à des spectacles professionnels sans un déplacement de plus de 45 minutes ou 70 km? Oui... 1 Non... 2 Je ne sais pas/pas de réponse... 9 X 6 LES ASSOCIÉS DE RECHERCHE EKOS, 2012

15 Q13 skip if q12=no or don t know If... Q12 = 1 À quel point cela vous manquerait-il, si vous ne pouviez pas assister en direct à des spectacles d artistes professionnels dans votre collectivité? 1 pas du tout moyennement énormément... 5 Q14 Dans quelle mesure votre participation personnelle aux arts de la scène est-elle importante pour vous? Comme participation personnelle, il peut s'agir de suivre un cours de danse, de danser dans une troupe officielle ou comme activité de loisir, de prendre des leçons de musique ou de jouer d'un instrument de musique, de chanter dans une chorale ou un groupe, de faire de la musique à la maison ou d'écouter de la musique enregistrée, de jouer dans une pièce ou de lire du théâtre Sans objet... 8 Q15 Lorsque vous décidez si vous assisterez ou non à un spectacle ou à un événement des arts de la scène, dans quelle mesure le lieu où le spectacle ou l événement va se dérouler est-il important PQ16 Dans quelle mesure chaque réponse ci-dessous correspond-elle à votre propre définition de l assistance en direct à un spectacle d artistes professionnels? S S S S LES ASSOCIÉS DE RECHERCHE EKOS,

16 Q16A Voir un spectacle en direct sur scène/sur place 1 Ne correspond pas du tout à votre définition des arts de la scène en direct Correspond assez bien à votre définition des arts de la scène en direct Correspond parfaitement à votre définition des arts de la scène en direct Q16 Voir à la télévision ou écouter à la radio un spectacle diffusé en direct 1 Ne correspond pas du tout à votre définition des arts de la scène en direct Correspond assez bien à votre définition des arts de la scène en direct Correspond parfaitement à votre définition des arts de la scène en direct Q16C Voir un spectacle diffusé en direct sur Internet (diffusion en continu) 1 Ne correspond pas du tout à votre définition des arts de la scène en direct Correspond assez bien à votre définition des arts de la scène en direct Correspond parfaitement à votre définition des arts de la scène en direct Q16D Voir ou écouter en différé un spectacle qui a été enregistré en direct (p. ex., à la télé, sur Internet, à la radio) 1 Ne correspond pas du tout à votre définition des arts de la scène en direct Correspond assez bien à votre définition des arts de la scène en direct Correspond parfaitement à votre définition des arts de la scène en direct LES ASSOCIÉS DE RECHERCHE EKOS, 2012

17 PQ20 Skip any that are not rated as 3,4,5 above - i.e., fits definition at least moderately If... Q16A = 3,4,5 OR Q16 = 3,4,5 OR Q16C = 3,4,5 OR Q16D = 3,4,5 À propos de votre assistance en direct à un spectacle d artistes professionnels, quelle importance ou valeur accordez-vous à chacune des façons ci-dessous d y assister? Q20A If... Q16A = 3,4,5 Dans quelle mesure est-il important ou précieux pour vous de pouvoir... voir en direct un spectacle sur scène/ sur place Q20 If... Q16 = 3,4,5 Dans quelle mesure est-il important ou précieux pour vous de pouvoir... voir à la télévision ou écouter à la radio un spectacle diffusé en direct Q20C If... Q16C = 3,4,5 Dans quelle mesure est-il important ou précieux pour vous de pouvoir... voir un spectacle diffusé en direct sur Internet (diffusion en continu) LES ASSOCIÉS DE RECHERCHE EKOS,

18 Q20D If... Q16D = 3,4,5 Dans quelle mesure est-il important ou précieux pour vous de pouvoir... voir ou écouter en différé un spectacle qui a été enregistré en direct (p. ex., à la télé, sur Internet, à la radio) Q25 Quelles sont quelques-unes des activités que vous associez au travail qu'effectue un diffuseur des arts de la scène? Réponse Je ne sais pas/pas de réponse Q24 Un diffuseur des arts de la scène est une organisation qui sélectionne des artistes et présente leurs spectacles à un public local dans le cadre d un festival ou d une saison. Certains diffuseurs possèdent leur propre salle de spectacle. Certains aussi créent leurs propres productions originales tandis que d autres ne présentent exclusivement que les productions provenant d ailleurs. Quand il est question d un «diffuseur» des arts de la scène, à quel genre d organisation cela vous fait-il penser normalement? Je vois surtout le diffuseur comme un spécialiste du marketing/un promoteur de spectacles/d événements... 1 Je vois surtout le diffuseur comme un vendeur de billets pour des spectacles/des événements... 2 Je vois surtout le diffuseur comme le lieu dans une localité où doit avoir lieu un spectacle/un événement... 3 Je pense surtout aux artistes locaux ou aux compagnies locales qui présentent leur travail en tournée... 4 Je ne sais pas Je n y avais pas réfléchi avant ce sondage Autre (veuillez préciser) Je ne sais pas/pas de réponse Q26 Dans quelle mesure est-il important pour vous de savoir qui est l organisation qui diffuse un spectacle auquel vous songez à assister? X 10 LES ASSOCIÉS DE RECHERCHE EKOS, 2012

19 S Q27 Lorsque vous envisagez d assister à un spectacle, préférez-vous normalement y voir des artistes locaux ou des artistes en tournée? Je préfère voir un spectacle créé par un artiste local/une compagnie locale... 1 Je préfère voir le spectacle d un artiste/d une compagnie venant d ailleurs/qui est en tournée... 2 Ça dépend du spectacle/de l artiste... 3 Ça m est indifférent... 8 Je ne sais pas/pas de réponse... 9 Q28 À long terme et de façon générale, qui bénéficie le plus de la présentation des arts de la scène dans votre collectivité...ceux qui assistent à des spectacles ou l ensemble de la collectivité? Ceux qui assistent à des activités liées aux arts de la scène... 1 L ensemble de la collectivité... 2 Autant les uns que les autrres... 3 Ni les uns ni les autres... 8 Je ne sais pas/pas de réponse... 9 Q29 Quels sont, d après vous, les principales incidences de la présentation des arts de la scène dans votre collectivité? Accepter jusqu à concurrence de trois réponses Rehausser la fierté de la collectivité... 1 Renforcer le sentiment d appartenance à la collectivité... 2 Apporter énergie et vitalité dans la collectivité... 3 Accroître la compréhension interculturelle... 4 Améliorer la qualité de vie et le bien-être des résidents... 5 Renforcer le développement économique de la collectivité... 6 Accroître les partenariats entre les diverses organisations de la collectivité... 7 Permettre d attirer et de retenir dans la collectivité des travailleurs qualifiés... 8 Avoir une collectivité plus créative... 9 Soulever des enjeux publics et susciter le débat à leur sujet dans la collectivité Renforcer la sécurité grâce à une activité accrue le soir Autre (veuillez préciser) Je ne sais pas/pas de réponse X X LES ASSOCIÉS DE RECHERCHE EKOS,

20 PQ30 Peu importe que vous vous en prévaliez ou non régulièrement, dans quelle mesure est-il important, selon vous, d avoir dans votre collectivité des lieux de diffusion des arts de la scène comme un théâtre ou une salle de concert ou de récital afin d atteindre chaque objectif ci-dessous? Q30A rehausser la fierté de la collectivité Q30 accroître la compréhension interculturelle Q30C améliorer la qualité de vie et le bien-être des résidents de la collectivité Q30D renforcer le développement économique de la collectivité 12 LES ASSOCIÉS DE RECHERCHE EKOS, 2012

21 Q30E renforcer la sécurité de la collectivité grâce à une activité accrue le soir DEMIN Les questions de la dernière section que voici visent à tracer le profil de nos interlocuteurs et vos réponses, ici encore, vont demeurer absolument confidentielles. EDUC Quel est le plus haut niveau de scolarité que vous avez atteint? École primaire terminée ou non (1ère à 8e années)... 1 Un peu d école secondaire... 2 Diplôme d études secondaires... 3 École technique, enseignement professionnel ou CÉGEP... 4 Certificat de compétence... 5 Études universitaires partielles... 6 accalauréat... 7 Grade légal... 8 Études supérieures... 9 Pas de réponse QAGEX En quelle année êtes-vous né(e)? Année... 1 Pas de réponse... 9 QAGEY If hesitant If... QAGEX = 9 Puis-je inscrire votre âge dans l une des catégories suivante? Moins de 25 ans... 1 De 25 à 34 ans... 2 De 35 à 44 ans... 3 De 45 à 54 ans... 4 De 55 à 64 ans... 5 De 65 à 74 ans ans ou plus... 7 Refus de répondre... 9 LES ASSOCIÉS DE RECHERCHE EKOS,

22 INC20 Quel a été en 2010 le revenu de votre ménage avant les déductions fiscales? Moins de $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ ou plus Je ne sais pas / Refus de répondre ISEX Êtes-vous.../ SVP inscrire le sexe du répondant Homme... 1 Femme... 2 RURAN Diriez-vous que la taille de votre collectivité est de? Moins de à à ou plus... 4 Je ne sais pas / Refus de répondre... 9 QSTAT Diriez-vous que vous vous identifiez à l'un ou l'autre des suivants? Un immigrant récemment arrivé au Canada (dans les 5 dernières années).. 1 Une collectivité ethnoculturelle particulière... 2 Une collectivité religieuse particulière... 3 La communauté autochtone... 4 Une personne handicapée... 5 Aucun... 8 Je ne sais pas/pas de réponse... 9 THNK Merci beaucoup d avoir pris le temps de répondre à notre sondage. X X 14 LES ASSOCIÉS DE RECHERCHE EKOS, 2012

Sondage d opinion sur les livres, les longs métrages, les périodiques canadiens et les œuvres musicales

Sondage d opinion sur les livres, les longs métrages, les périodiques canadiens et les œuvres musicales Sondage d opinion sur les livres, les longs métrages, les périodiques canadiens et les œuvres musicales Sommaire exécutif Préparé pour le ministère du Patrimoine canadien 4 septembre 2012 Date d attribution

Plus en détail

POINTS DE VUE DES CANADIENS SUR LA COUVERTURE DES MÉDICAMENTS D ORDONNANCE

POINTS DE VUE DES CANADIENS SUR LA COUVERTURE DES MÉDICAMENTS D ORDONNANCE www.ekos.com POINTS DE VUE DES CANADIENS SUR LA COUVERTURE DES MÉDICAMENTS D ORDONNANCE [Ottawa 22 mai 2013] Selon un nouveau sondage commandé par la Coalition canadienne de la santé (CCS) et la Fédération

Plus en détail

RAPPORT FINAL. Étude sur la littératie financière chez les jeunes POR # 441-07

RAPPORT FINAL. Étude sur la littératie financière chez les jeunes POR # 441-07 POR # 441-07 RAPPORT FINAL Étude sur la littératie financière chez les jeunes Préparé pour : L Agence de la consommation en matière financière du Canada Date du rapport : Août 2008 This report is also

Plus en détail

Sondage d opinion auprès des Canadiens Perception à l égard des couples de même sexe PROJET 12717-014

Sondage d opinion auprès des Canadiens Perception à l égard des couples de même sexe PROJET 12717-014 Sondage d opinion auprès des Canadiens Perception à l égard des couples de même sexe PROJET 12717-014 Table des matières Contexte et objectifs... 6 Méthodologie... 8 Résultats détaillés 1. Perception

Plus en détail

SONDAGE AUPRÈS DES ÉTUDIANTS CANADIENS

SONDAGE AUPRÈS DES ÉTUDIANTS CANADIENS SONDAGE AUPRÈS DES ÉTUDIANTS CANADIENS Sommaire exécutif Présenté par : TABLE DES MATIÈRES PUBLICITÉ SUR CAMPUS P. 3 COMMUNICATIONS MOBILES P. 8 HABITUDES EN LIGNE P. 18 HABITUDES MÉDIA P. 26 MÉTHODOLOGIE

Plus en détail

Homosexualité et milieu de travail

Homosexualité et milieu de travail Sondage d opinion auprès des Canadiens GAI ÉCOUTE ÉTUDE OMNIBUS PAN CANADIENNE Homosexualité et milieu de travail Mai 2006 Dossier : 12717-008 507, place d Armes, bureau 700, Montréal, Québec H2Y 2W8 Téléphone

Plus en détail

Sondage web sur la démocratie et la participation citoyenne

Sondage web sur la démocratie et la participation citoyenne Sondage web sur la démocratie et la participation citoyenne Sondage web sur la démocratie et la participation citoyenne Rapport d analyse des résultats Présenté à l'institut du Nouveau Monde 22 mai 2012

Plus en détail

L expérience des services financiers et la connaissance de l ACFC - le point de vue du public

L expérience des services financiers et la connaissance de l ACFC - le point de vue du public L expérience des services financiers et la connaissance de l ACFC - le point de vue du public 5R000-040048/001/CY Présenté à : L Agence de la consommation en matière financière du Canada 24 mars 2005 Table

Plus en détail

Sondage sur le climat. scolaire. Guide d utilisation à l attention des administratrices et des administrateurs

Sondage sur le climat. scolaire. Guide d utilisation à l attention des administratrices et des administrateurs Sondage sur le climat scolaire Guide d utilisation à l attention des administratrices et des administrateurs SONDAGE EN LIGNE Table des matières Introduction...2 Instructions étape par étape à l intention

Plus en détail

Economie des chœurs. Année civile 2006 Année scolaire 2006-2007 Autre : Précisez combien de formations sont rassemblées au sein de la structure :

Economie des chœurs. Année civile 2006 Année scolaire 2006-2007 Autre : Précisez combien de formations sont rassemblées au sein de la structure : Economie des chœurs Cette enquête a pour but de recueillir des données qui viendront étayer une étude du fonctionnement économique des chœurs. Nous vous rappelons que ce questionnaire est totalement anonyme.

Plus en détail

Sondage sur le phénomène de la cyberintimidation en milieu scolaire. Rapport présenté à la

Sondage sur le phénomène de la cyberintimidation en milieu scolaire. Rapport présenté à la Sondage sur le phénomène de la cyberintimidation en milieu scolaire Rapport présenté à la Mars 2008 Tables des matières Contexte et objectifs.... 2 Page Méthodologie.3 Profil des répondants...6 Faits saillants..10

Plus en détail

Sondage sur l endettement des propriétaires Banque Manuvie. Printemps 2015

Sondage sur l endettement des propriétaires Banque Manuvie. Printemps 2015 Sondage sur l endettement des propriétaires Banque Manuvie Printemps 2015 1 Points saillants Les propriétaires canadiens ont pris ou sont disposés à prendre des mesures concrètes pour se désendetter plus

Plus en détail

Les pratiques culturelles en Suisse Enquête 2008. Musique

Les pratiques culturelles en Suisse Enquête 2008. Musique Les pratiques culturelles en Suisse Enquête 2008 Musique Neuchâtel, 2009 Les pratiques culturelles relatives à la musique Introduction «Sans la musique, la vie serait une erreur.» (F. Nietzsche) La musique

Plus en détail

environics research group

environics research group environics research group Sommaire Sondage en ligne sur les perceptions du public concernant le développement de carrière et le milieu de travail Janvier 2011 Préparé pour : Parrainé en partie par : 33,

Plus en détail

Devenir un employeur de choix. Utilisation du régime de pension agréé collectif pour attirer et fidéliser les meilleurs éléments

Devenir un employeur de choix. Utilisation du régime de pension agréé collectif pour attirer et fidéliser les meilleurs éléments Devenir un employeur de choix Utilisation du régime de pension agréé collectif pour attirer et fidéliser les meilleurs éléments Les propriétaires de petites et moyennes entreprises ont tout intérêt à mettre

Plus en détail

Étude auprès de la génération X. Le paiement virtuel et la gestion des finances personnelles

Étude auprès de la génération X. Le paiement virtuel et la gestion des finances personnelles Étude auprès de la génération X Le paiement virtuel et la gestion des finances Rapport Présenté à Madame Martine Robergeau Agente de Développement et des Communications 11 octobre 2011 Réf. : 1855_201109/EL/cp

Plus en détail

Présentation du programme de danse Questions-réponses

Présentation du programme de danse Questions-réponses Présentation du programme de danse Questions-réponses Description du programme Le DEC préuniversitaire en Danse du Cégep de Rimouski offre une formation collégiale préparatoire à la poursuite d études

Plus en détail

Montréal Québec Toronto Ottawa Edmonton Philadelphie Denver Tampa. www.legermarketing.com

Montréal Québec Toronto Ottawa Edmonton Philadelphie Denver Tampa. www.legermarketing.com Montréal Québec Toronto Ottawa Edmonton Philadelphie Denver Tampa www.legermarketing.com Méthodologie À l aide d une méthode d échantillonnage sophistiquée répliquant les conditions d un échantillon aléatoire

Plus en détail

Intérêt des membres de la GMMQ, l APASQ, l ARRQ et la SPACQ à adhérer aux projets de régime de retraite et d assurance collective

Intérêt des membres de la GMMQ, l APASQ, l ARRQ et la SPACQ à adhérer aux projets de régime de retraite et d assurance collective Intérêt des membres de la GMMQ, l, l et la à adhérer aux projets de régime de retraite et d assurance collective Dossier 77122-013 Février 2007 580, Grande-Allée Est, bureau 580, Québec, Québec G1R 2K2

Plus en détail

Sommaire. Rentabilité du retour d une franchise de baseball de la Ligue majeure de baseball à Montréal (les «Expos»)

Sommaire. Rentabilité du retour d une franchise de baseball de la Ligue majeure de baseball à Montréal (les «Expos») Sommaire Rentabilité du retour d une franchise de baseball de la Ligue majeure de baseball à Montréal (les «Expos») Novembre 2013 Table des matières 1. CONTEXTE ET OBJECTIFS... 3 2. MÉTHODES DE RECHERCHE...

Plus en détail

Enquête commandée par le Jeune Théâtre National Réalisée par l institut de sondages ISL Analyse réalisée en collaboration avec le CESTA (EHESS-CNRS)

Enquête commandée par le Jeune Théâtre National Réalisée par l institut de sondages ISL Analyse réalisée en collaboration avec le CESTA (EHESS-CNRS) Analyse de l enquête sur le devenir professionnel des artistes issus des écoles supérieures d art dramatique signataires de la plateforme de l enseignement supérieur pour la formation du comédien Enquête

Plus en détail

Étude nationale sur les besoins des clients

Étude nationale sur les besoins des clients Étude nationale sur les besoins des clients Rapport sommaire Canadian Legal Information Institute Institut canadien d information juridique Octobre 2012 CorbinPartners Inc. 2012 Contexte et méthodologie

Plus en détail

Nobody s Unpredictable

Nobody s Unpredictable Connaissance qu a le public de la Banque du Canada (Comparaison des résultats de l enquête téléphonique et de l enquête en ligne) Enquête de décembre 2010 commandée par la Banque du Canada Nobody s Unpredictable

Plus en détail

Régime d assurance-maladie, de soins dentaires et d assurance-vie pour les artistes professionnels. Proposition de partenariat public-privé

Régime d assurance-maladie, de soins dentaires et d assurance-vie pour les artistes professionnels. Proposition de partenariat public-privé Régime d assurance-maladie, de soins dentaires et d assurance-vie pour les artistes professionnels Proposition de partenariat public-privé Résumé En règle générale, les artistes et les autres professionnels

Plus en détail

Étude sur les dépenses des étudiants universitaires

Étude sur les dépenses des étudiants universitaires Rapport final Étude sur les dépenses des étudiants universitaires Projet 13574-010 Décembre 2010 507, place d Armes, bureau 700 Montréal (Québec) H2Y 2W8 Téléphone : 514-982-2464 Télécopieur : 514-987-1960

Plus en détail

Enquête sur l importance du patrimoine en Suisse. réalisée pour l Office fédéral de la culture

Enquête sur l importance du patrimoine en Suisse. réalisée pour l Office fédéral de la culture Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la culture OFC Enquête sur l importance du patrimoine en Suisse réalisée pour l Office fédéral de la culture Juillet 2014 Table des matières 1.

Plus en détail

Écoutez ce qui se dit sur l épargne-retraite au Canada

Écoutez ce qui se dit sur l épargne-retraite au Canada MARS 2014 ÉCHEC ET MAT! LES RÉGIMES D ÉPARGNE EN MILIEU DE TRAVAIL : UNE SOLUTION GAGNANTE POUR LES CANADIENS EN VUE DE LA RETRAITE Notre 6 e sondage annuel Indice canadien de report de la retraite montre

Plus en détail

Sondage auprès des employés du réseau de la santé et des services sociaux du Québec - Rapport sommaire -

Sondage auprès des employés du réseau de la santé et des services sociaux du Québec - Rapport sommaire - Sondage auprès des employés du réseau de la santé et des services sociaux du Québec - Rapport sommaire - Juin 2009 1 Objectifs Réalisée par CROP pour le compte de l Association québécoise d établissements

Plus en détail

L investissement en fonction du passif : qu en est-il de son usage à travers le monde?

L investissement en fonction du passif : qu en est-il de son usage à travers le monde? GROUPE DE RECHERCHE SUR LES PRATIQUES DE GESTION DES RÉGIMES DE RETRAITE L investissement en fonction du passif : qu en est-il de son usage à travers le monde? SOMMAIRE Le Groupe de recherche sur les pratiques

Plus en détail

Cette année, Edmonton, la capital de l Alberta, sera l hôte du Chant Ouest et du Contact Ouest dans le cadre du Grand marché des arts.

Cette année, Edmonton, la capital de l Alberta, sera l hôte du Chant Ouest et du Contact Ouest dans le cadre du Grand marché des arts. Le Réseau des grands espaces et le Regroupement artistique francophone de l Alberta vous présentent le Chant Ouest et le Contact Ouest, deux événements culturels importants au développement et à la diffusion

Plus en détail

DU RAPATRIEMENT DE LA CONSTITUTION PRÉSENTÉE PAR CROP. de la vie aux idées

DU RAPATRIEMENT DE LA CONSTITUTION PRÉSENTÉE PAR CROP. de la vie aux idées ÉTUDE À e ANNIVERSAIRE DU RAPATRIEMENT DE LA CONSTITUTION PRÉSENTÉE PAR CROP de la vie aux idées TABLE DES MATIÈRES CONTEXTE ET OBJECTIFS 3 NOTORIÉTÉ DU RAPATRIEMENT DE LA CONSTITUTION CANADIENNE 4 DE

Plus en détail

Mon argent pour la vie

Mon argent pour la vie Mon argent pour la vie Bâtir son épargne. Protéger ses avoirs. Prendre sa retraite en toute confiance. QUESTIONNAIRE SUR LE STYLE DE VIE À LA RETRAITE NAME DATE CURRENT AGE AGE YOU HOPE TO RETIRE La vie

Plus en détail

L endettement chez les jeunes Rapport final

L endettement chez les jeunes Rapport final L endettement chez les jeunes Rapport final Résultats du sondage pour le secteur d Alma L école secondaire Séminaire Marie-Reine-du-Clergé ainsi que le Collège d Alma Remis au : Service budgétaire de Lac-

Plus en détail

bourse de 1000$ remise lors de la Finale Showcase RepreZent 2015

bourse de 1000$ remise lors de la Finale Showcase RepreZent 2015 Compétition 2015 Ouvert à tous les styles, solos à grands groupes, de débutants à semi-professionnels du 27 au 29 mars 2015 Théâtre Marcellin-Champagnat 1275 Ave du Collège, Laval, QC H7C 1W8 Plusieurs

Plus en détail

Association des banquiers canadiens

Association des banquiers canadiens Association des banquiers canadiens Littératie financière : adolescents et parents Décembre 009 Données techniques Données techniques Le Strategic Counsel est heureux de présenter les résultats des deux

Plus en détail

L'usage des réseaux sociaux chez les 8-17 ans. Juin 2011

L'usage des réseaux sociaux chez les 8-17 ans. Juin 2011 L'usage des réseaux sociaux chez les 8-17 ans Juin 2011 Sommaire 1. La moitié des 8-17 ans connectés à un réseau social p. 4 2. L attitude des parents face à l utilisation des réseaux sociaux par leurs

Plus en détail

INVESTIR EN CULTURE. Crédit pour dons de bienfaisance

INVESTIR EN CULTURE. Crédit pour dons de bienfaisance INVESTIR EN CULTURE Les Québécois sont réticents à investir en culture. Déjà qu ils effectuent moins de dons de bienfaisance qu ailleurs au Canada, environ 3 % de ces dons sont consentis à des organismes

Plus en détail

Danseur / Danseuse. Les métiers du spectacle vivant

Danseur / Danseuse. Les métiers du spectacle vivant Les métiers du spectacle vivant Filière : artistique Domaine : art chorégraphique Appellations voisines : artiste chorégraphique Autres métiers du domaine : chorégraphe, maître de ballet, notateur Danseur

Plus en détail

Les groupes de médecine familiale (GMF) Sondage Omniweb. Dossier 70902-019 21 septembre 2012

Les groupes de médecine familiale (GMF) Sondage Omniweb. Dossier 70902-019 21 septembre 2012 Les groupes de médecine familiale (GMF) Sondage Omniweb Dossier 70902-019 21 septembre 2012 La méthodologie 6 Le profil des répondants 9 L analyse détaillée des résultats 10 Conclusions stratégiques

Plus en détail

Les Bâtisseuses. Trousse de levées de fonds Conseils pratiques

Les Bâtisseuses. Trousse de levées de fonds Conseils pratiques Les Bâtisseuses 2015 Trousse de levées de fonds Conseils pratiques La collecte de fonds est importante pour HHQ puisqu elle relève le profil de l organisation. Elle fait connaître nos programmes et nous

Plus en détail

Sondage de référence 2005 sur la satisfaction des clients du CRSH

Sondage de référence 2005 sur la satisfaction des clients du CRSH Rapport Final Conseil de recherches en sciences humaines du Canada 1 Réseau C i r c u m I n c. Conseil en gestion et en recherche 74, rue du Val-Perché Gatineau (Québec) J8Z 2A6 (819)770-2423, (819)770-5196

Plus en détail

Date de diffusion publique : 4 septembre, 2012

Date de diffusion publique : 4 septembre, 2012 En règle générale, les Canadiens sont confiants de pouvoir reconnaître les signes d une urgence médicale, mais ils sont moins certains d avoir les compétences nécessaires pour intervenir. Quatre Canadiens

Plus en détail

Direction de la Programmation

Direction de la Programmation Direction de la Programmation CONDITIONS DE LOCATION ET RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX SAISON 2013-2014 Loyer de base par représentation plus Loyer variable (% sur les billets vendus) Salle Wilfrid-Pelletier

Plus en détail

Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE)

Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE) Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE) Février 2008 SOMMAIRE Communiqué de presse de synthèse... 3 1. Le Bureau d accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE)........

Plus en détail

Sondage sur l endettement mené par la Banque Manuvie

Sondage sur l endettement mené par la Banque Manuvie Sondage sur l endettement mené par la Banque Manuvie 12 septembre 2011 Le sondage Le sondage effectué pour le compte de la Banque Manuvie du Canada a été mené auprès de 1 000 propriétaires canadiens âgés

Plus en détail

Institut économique de Montréal. Rapport d un sondage omnibus. Juin 2005

Institut économique de Montréal. Rapport d un sondage omnibus. Juin 2005 Institut économique de Montréal Rapport d un sondage omnibus Juin 2005 Opinion des Québécois à l égard du jugement de la Cour suprême du Canada relatif à l interdiction aux citoyens de payer pour des soins

Plus en détail

Test d évaluation en éducation générale

Test d évaluation en éducation générale Test d évaluation en éducation générale GED : un service d évaluation permettant aux adultes d obtenir l équivalent d un diplôme d études secondaires INDEPENDE NT LE ARNI NG CE NTRE CENTRE D ÉTUDES INDÉPENDANTES

Plus en détail

BVA / Orange / Forum d Avignon. Les Français et la culture numérique

BVA / Orange / Forum d Avignon. Les Français et la culture numérique Octobre 2010 BVA / Orange / Forum d Avignon Les Français et la culture numérique Ce sondage est réalisé par pour et le et sera présenté lors du du 4 au 6 novembre Contact BVA : Céline Bracq Directrice

Plus en détail

SERVICE DES PRIX Bourse John-G.-Diefenbaker 2016. 1 re étape Lisez les lignes directrices pour connaître l objet de la bourse, les candidats et

SERVICE DES PRIX Bourse John-G.-Diefenbaker 2016. 1 re étape Lisez les lignes directrices pour connaître l objet de la bourse, les candidats et LIGNES DIRECTRICES ET FORMULAIRE DE MISE EN CANDIDATURE SERVICE DES PRIX Bourse John-G.-Diefenbaker 2016 Veuillez suivre les trois étapes suivantes pour soumettre une candidature à cette bourse : 1 re

Plus en détail

Étude de référence sur la satisfaction de la clientèle : consommateurs à domicile

Étude de référence sur la satisfaction de la clientèle : consommateurs à domicile Résumé du rapport Étude de référence sur la satisfaction de la clientèle : consommateurs à domicile Numéro de contrat : 90030-121581/001/CY Contrat attribué le : 2013-01-18 Préparé pour : Office national

Plus en détail

LE 3 e CYCLE DE FORMATION À LA PRATIQUE EN AMATEUR

LE 3 e CYCLE DE FORMATION À LA PRATIQUE EN AMATEUR Schéma d'orientation pédagogique de la musique avril 2008 FICHE PÉDAGOGIQUE A3 LE 3 e CYCLE DE FORMATION À LA PRATIQUE EN AMATEUR Sommaire Introduction I Différents profils d élèves pour différentes situations

Plus en détail

Notre planète mobile : Suisse

Notre planète mobile : Suisse Notre planète mobile : Suisse Mieux comprendre les utilisateurs de mobiles Mai 2013 1 Synthèse Les smartphones font désormais partie intégrante de notre vie quotidienne. Le taux de pénétration du smartphone

Plus en détail

Grâce à l investissement

Grâce à l investissement Appuyer la prospérité économique Grâce à l investissement Mémoire de l ACCC au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Mémoire préparé par : Association des collèges communautaires du

Plus en détail

MUSIQUE ET POINTS DE VENTE FOCUS SALONS DE COIFFURE

MUSIQUE ET POINTS DE VENTE FOCUS SALONS DE COIFFURE 1 Date Titre présentation MUSIQUE ET POINTS DE VENTE FOCUS SALONS DE COIFFURE Service études et prospective, Direction des ressources et de la stratégie, Juliette Delfaud Octobre 2014 www.sacem.fr SOMMAIRE

Plus en détail

Observatoire Orange Terrafemina

Observatoire Orange Terrafemina Observatoire Orange Terrafemina Vague 8 Du 20 heures à Twitter : Les réseaux sociaux bousculent l info n 1101347 Octobre 2011 Etude réalisée conformément à la norme internationale ISO 20252 2, rue de Choiseul

Plus en détail

Coût des opérations bancaires

Coût des opérations bancaires Bureau de la consommation Coût des opérations bancaires Coût des opérations bancaires On peut obtenir cette publication sur demande en médias substituts. Communiquer avec le Centre de diffusion de l information

Plus en détail

LE PARTENARIAT : CLÉ DE LA RÉUSSITE

LE PARTENARIAT : CLÉ DE LA RÉUSSITE LE PARTENARIAT : CLÉ DE LA RÉUSSITE Au Canada, plus de mille chercheurs en sciences humaines financés par le CRSH étudient des questions qui contribuent à la prospérité des entreprises. Ils s intéressent

Plus en détail

Programme de formation continue 2012-2013

Programme de formation continue 2012-2013 Programme de formation continue 2012-2013 1. Logiciel d éclairages WISYWIG Présentation Le logiciel Wisywig a été développé spécifiquement par et pour des concepteurs d éclairages. Très performant, il

Plus en détail

Enquête québécoise sur les couvertures vaccinales contre l influenza et le pneumocoque 2001-2002. Questionnaire français. Direction Santé Québec

Enquête québécoise sur les couvertures vaccinales contre l influenza et le pneumocoque 2001-2002. Questionnaire français. Direction Santé Québec Direction Santé Québec Institut de la statistique du Québec Enquête québécoise sur les couvertures vaccinales contre l influenza et le pneumocoque 2001-2002 Questionnaire français Bonjour (bonsoir) monsieur,

Plus en détail

SONDAGES RELATIFS AUX SERVICES D INFORMATION ET DE RÉFÉRENCE OFFERTS PAR LA DIRECTION GÉNÉRALE DE LA DIFFUSION DE BANQ

SONDAGES RELATIFS AUX SERVICES D INFORMATION ET DE RÉFÉRENCE OFFERTS PAR LA DIRECTION GÉNÉRALE DE LA DIFFUSION DE BANQ SONDAGES RELATIFS AUX SERVICES D INFORMATION ET DE RÉFÉRENCE OFFERTS PAR LA DIRECTION GÉNÉRALE DE LA DIFFUSION DE BANQ RÉSULTATS DE L ÉTÉ 2008 JUMELÉS À CEUX DE L HIVER 2008 RAPPORT VERSION FINALE Daniel

Plus en détail

Canada. Bulletin d information. Réfugiés pris en charge par le gouvernement. Réinstallation des réfugiés au

Canada. Bulletin d information. Réfugiés pris en charge par le gouvernement. Réinstallation des réfugiés au Réfugiés pris en charge par le gouvernement Canada Réinstallation des réfugiés au Bulletin d information Vous souhaitez vous réinstaller au Canada et votre demande a fait l objet d un examen initial par

Plus en détail

Marketing social. PPA Mars 2007

Marketing social. PPA Mars 2007 Marketing social PPA Mars 2007 Objectifs Survol des principes du marketing social. VOUS en tant que spécialiste du marketing social. Qu est-ce que le marketing social? Le marketing social est «l utilisation

Plus en détail

Diabète : le Canada à l heure de la remise en question Le point de vue du public

Diabète : le Canada à l heure de la remise en question Le point de vue du public Diabète : le Canada à l heure de la remise en question Le point de vue du public ENQUÊTE NATIONALE SUR LA POPULATION CANADIENNE Document destiné à l Association canadienne du diabète Préparé par Environics

Plus en détail

Baromètre de l innovation Janvier 2015

Baromètre de l innovation Janvier 2015 Baromètre de l innovation Janvier 2015 Les pratiques culturelles des français et leurs usage s numériques Un baromètre BVA Syntec numérique Sondage réalisé par pour le Méthodologie Recueil Enquête réalisée

Plus en détail

Notre planète mobile : Canada

Notre planète mobile : Canada Notre planète mobile : Canada Mieux comprendre les utilisateurs de mobiles Mai 2012 1 LES TÉLÉPHONES INTELLIGENTS ONT TRANSFORMÉ LE COMPORTEMENT DES CONSOMMATEURS 2 Le téléphone intelligent représente

Plus en détail

Comment les Québécois cherchent-ils sur le Web? Cette étude a été réalisée par Skooiz.com et Mastodonte Communication

Comment les Québécois cherchent-ils sur le Web? Cette étude a été réalisée par Skooiz.com et Mastodonte Communication Comment les Québécois cherchent-ils sur le Web? Cette étude a été réalisée par Skooiz.com et Mastodonte Communication Introduction Il se dit beaucoup de choses sur les habitudes de recherche des internautes

Plus en détail

Livret du jeune spectateur

Livret du jeune spectateur Page1 Livret du jeune spectateur NOM : PRENOM : CLASSE : ETABLISSEMENT : PROFESSEUR DATE DE L'OPERA / DU CONCERT : LIEU DE L'OPERA / DU CONCERT : Page2 AVANT D'ALLER AU CONCERT / A L'OPERA : SE PREPARER

Plus en détail

Étude nationale 2015 sur la rémunération des membres CFA. 11 août 2015

Étude nationale 2015 sur la rémunération des membres CFA. 11 août 2015 Étude nationale 2015 sur la rémunération des membres CFA 11 août 2015 Table des matières Profil des répondants sommaire 3 Mesures de rémunération sommaire 4 Profil d emploi sommaire 11 Méthodologie et

Plus en détail

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Musique instrumentale (deuxième partie)

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Musique instrumentale (deuxième partie) Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle Musique instrumentale (deuxième partie) Annexe D Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Mai 2005 This document is available

Plus en détail

Notre planète mobile : Canada

Notre planète mobile : Canada Notre planète mobile : Canada Mieux comprendre les utilisateurs de mobiles Mai 2012 1 Les téléphones intelligents constituent une plateforme par laquelle les annonceurs peuvent entrer en contact avec les

Plus en détail

MÉMOIRE SUR LE PROJET DE PLAN D ACTION FAMILLE DE MONTRÉAL

MÉMOIRE SUR LE PROJET DE PLAN D ACTION FAMILLE DE MONTRÉAL MÉMOIRE SUR LE PROJET DE PLAN D ACTION FAMILLE DE MONTRÉAL NOVEMBRE 2007 Montréal, le 23 novembre 2007 À l attention de Madame Jocelyne Beaudet, Présidente Commission de l Office de consultation publique

Plus en détail

sites.csdraveurs.qc.ca/musique/

sites.csdraveurs.qc.ca/musique/ Guide du chef de choeur THÈME : La bonne chanson «au cœur de notre culture» Le thème des Choralies 2014 vous invite à mettre en valeur un répertoire riche et varié. Plusieurs chants qui nous semblent si

Plus en détail

LA CIBLE Ce que nous savons des 9-13 ans

LA CIBLE Ce que nous savons des 9-13 ans FAIREBOUGERLES9-13.org 1 LA CIBLE Ce que nous savons des 9-13 ans TABLE DES MATIÈRES 3 4 5 DONNÉES SOCIO- DÉMOGRAPHIQUES HABITUDES MÉDIATIQUES ET DE CONSOMMATION EN MATIÈRE DE MODE DE VIE PHYSIQUEMENT

Plus en détail

Car la santé LGBTQ, ça compte. Prospectus de commandite

Car la santé LGBTQ, ça compte. Prospectus de commandite Prospectus de commandite de Santé arc-en-ciel Ontario Survol de la conférence La conférence biennale de Santé arc-en-ciel Ontario (SAO) est la seule au Canada à se consacrer à la santé et au bien-être

Plus en détail

C H A P I T R E 7.4 UTILISATION D INTERNET

C H A P I T R E 7.4 UTILISATION D INTERNET C H A P I T R E 7.4 UTILISATION D INTERNET Dans une société de l information, l accès à un ordinateur et à une connexion Internet à faible coût apparaît de première importance pour toutes les couches de

Plus en détail

Participation au capital-actions

Participation au capital-actions Annexe II Participation au capital-actions Exigence législative : Loi sur les déclarations des personnes morales If you prefer to receive this questionnaire in English, please call us at 1-866-825-5975.

Plus en détail

Devenir un gestionnaire de personnes

Devenir un gestionnaire de personnes Devenir un gestionnaire de personnes SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Déterminer vos besoins Trouver les bonnes personnes Conserver les bons employés SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Le passage de personne d

Plus en détail

Les publics de l art contemporain

Les publics de l art contemporain Direction générale de la création artistique Les publics de l art contemporain Première approche Exploitation de la base d enquête du DEPS «Les pratiques culturelles des Français à l ère du numérique -

Plus en détail

PLAN D INTÉGRATION COLLABORATIF DU RÔLE DES INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS PRATICIENS AU CANADA 2011-2015

PLAN D INTÉGRATION COLLABORATIF DU RÔLE DES INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS PRATICIENS AU CANADA 2011-2015 PLAN D INTÉGRATION COLLABORATIF DU RÔLE DES INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS PRATICIENS AU CANADA 2011-2015 Novembre 2011 . Pour faciliter la lecture, les mots de genre féminin appliqués aux personnes désignent

Plus en détail

CPA Canada Tendances conjoncturelles (T1 2015)

CPA Canada Tendances conjoncturelles (T1 2015) CPA Canada Tendances conjoncturelles (T1 2015) Préparée pour les Comptables professionnels agréés du Canada Le 1 er mai 2015 Renseignements sur le sondage Le rapport trimestriel CPA Canada Tendances conjoncturelles

Plus en détail

FD/YMC N 1-5961 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Yves-Marie Cann POUR

FD/YMC N 1-5961 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Yves-Marie Cann POUR FD/YMC N 1-5961 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Yves-Marie Cann POUR Enquête sur la responsabilité sociale du scientifique Résultats détaillés Février 2007 Annexes La publication des données qui fondent

Plus en détail

SONDAGE COMPARATIF SUR LA PERCEPTION DES QUÉBÉCOIS SUR LES HYDROCARBURES

SONDAGE COMPARATIF SUR LA PERCEPTION DES QUÉBÉCOIS SUR LES HYDROCARBURES www.som.ca MONTRÉAL 1180, rue Drummond Bureau 620 Montréal (Québec) H3G 2S1 T 514 878-9825 QUÉBEC 3340, rue de La Pérade 3 e étage Québec (Québec) G1X 2L7 T 418 687-8025 SONDAGE COMPARATIF SUR LA PERCEPTION

Plus en détail

2014-2015 GABARIT DE PRÉSENTATION DES SOUMISSIONS PAR LES INSTITUTIONS FÉDÉRALES

2014-2015 GABARIT DE PRÉSENTATION DES SOUMISSIONS PAR LES INSTITUTIONS FÉDÉRALES Rapport annuel sur l application de la canadien 2014-2015 GABARIT DE PRÉSENTATION DES SOUMISSIONS PAR LES INSTITUTIONS FÉDÉRALES INSTRUCTIONS : Conformément aux exigences en matière de rapport prévues

Plus en détail

LE CIRQUE DU SOLEIL EN BREF

LE CIRQUE DU SOLEIL EN BREF LE CIRQUE DU SOLEIL EN BREF De la vingtaine de saltimbanques qui le constituaient à ses débuts en 1984, le Cirque du Soleil est une entreprise québécoise de divertissement artistique de haute qualité qui

Plus en détail

Comité aviseur sur les mesures de performance en médias numériques À DES FINS DE DISCUSSION

Comité aviseur sur les mesures de performance en médias numériques À DES FINS DE DISCUSSION FONDS DES MÉDIAS DU CANADA Comité aviseur sur les mesures de performance en médias numériques Date : Le 28 juin 2011 Présentatrices : C. Briceno et J. Look À DES FINS DE DISCUSSION OBJET : Indicateurs

Plus en détail

ÉPREUVES D'ADMISSION 2011 QUESTIONNAIRE SOCIO-CULTUREL RC-R/TV

ÉPREUVES D'ADMISSION 2011 QUESTIONNAIRE SOCIO-CULTUREL RC-R/TV Le questionnaire est à remettre le premier jour des épreuves, à savoir, le 31 août 2011 lors de l épreuve langage cinéma ÉPREUVES D'ADMISSION 2011 QUESTIONNAIRE SOCIO-CULTUREL RC-R/TV NOM PRENOM : : NATIONALITE

Plus en détail

Chats. Chiens SONDAGE LÉGER. On estime qu en 2013, les Québécois ont fait l acquisition d environ 730 000 chats et chiens

Chats. Chiens SONDAGE LÉGER. On estime qu en 2013, les Québécois ont fait l acquisition d environ 730 000 chats et chiens SONDAGE LÉGER On estime qu en 2013, les Québécois ont fait l acquisition d environ 730 000 chats et chiens Laval, le 25 février 2014. C est ce que révèle une toute nouvelle étude 1 réalisée dans le cadre

Plus en détail

Un partenariat pour une meilleure représentation et un meilleur traitement de la diversité ethnoculturelle dans les médias et la publicité

Un partenariat pour une meilleure représentation et un meilleur traitement de la diversité ethnoculturelle dans les médias et la publicité Un partenariat pour une meilleure représentation et un meilleur traitement de la diversité ethnoculturelle dans les médias et la publicité dans le cadre du 12 e Congrès national de Metropolis Immigration

Plus en détail

Les Américains, les Britanniques et les Canadiens ont une position sévère envers la criminalité

Les Américains, les Britanniques et les Canadiens ont une position sévère envers la criminalité Page 1 de 6 CRIME ET CHÂTIMENT Les Américains, les Britanniques et les Canadiens ont une position sévère envers la criminalité Les répondants du Québec sont plus enclins que tous les autres répondants

Plus en détail

RAPPORT SUR LA CONFIANCE DES INVESTISSEURS DE PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE

RAPPORT SUR LA CONFIANCE DES INVESTISSEURS DE PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE 2 0 1 5 RAPPORT SUR LA CONFIANCE DES INVESTISSEURS DE PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE 2 Le premier rapport sur la confiance des investisseurs (fondé sur un sondage mené auprès de 1 502 Canadiens ayant au

Plus en détail

Aider une personne à cesser de fumer UNE ÉTAPE À LA FOIS. Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca

Aider une personne à cesser de fumer UNE ÉTAPE À LA FOIS. Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca Aider une personne à cesser de fumer UNE ÉTAPE À LA FOIS Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca Documents imprimés Une étape à la fois 1 2 Pour les personnes qui ne veulent pas cesser

Plus en détail

Littératie financière : un investissement dans l avenir

Littératie financière : un investissement dans l avenir Littératie financière : un investissement dans l avenir Allocution de Terry Campbell Président Association des banquiers canadiens Prononcée devant La Conférence de Montréal Le 12 juin 2012 Montréal SEUL

Plus en détail

À cette fin, l enfant ou le petit-enfant d'un membre en règle du SEI est :

À cette fin, l enfant ou le petit-enfant d'un membre en règle du SEI est : LE SYNDICAT DES EMPLOYE E S DE L'IMPOT - AFPC BOURSES D'ETUDES LIGNES DIRECTRICES ET DEMANDE Le Syndicat des employé-e-s de l'impôt (SEI) offre chaque année deux (2) bourses d'études nationales de deux

Plus en détail

Montréal CANADA. Fiche Technique 2013. Age minimum : - Toute l année : à partir de 16 ans, moyenne d âge 20 ans.

Montréal CANADA. Fiche Technique 2013. Age minimum : - Toute l année : à partir de 16 ans, moyenne d âge 20 ans. Montréal CANADA Fiche Technique 2013 Age minimum : - Toute l année : à partir de 16 ans, moyenne d âge 20 ans. Date des sessions : tous les lundi, toute l année. Montréal Montréal, plus grande ville francophone

Plus en détail

Demande d examen du parcours d intégration au Québec en vue de l obtention du Certificat de sélection du Québec. Renseignements généraux

Demande d examen du parcours d intégration au Québec en vue de l obtention du Certificat de sélection du Québec. Renseignements généraux mande d examen du parcours d intégration au en vue de l obtention du Certificat de sélection du A-0523-IF (2015-02) Renseignements généraux titre de requérant principal ou de requérante principale, vous

Plus en détail

L ACCÈS AU CRÉDIT ET LES ATTITUDES DES QUÉBÉCOIS QUANT À L ENDETTEMENT UN SONDAGE RÉALISÉ POUR JECOMPRENDS.CA. de la vie aux idées

L ACCÈS AU CRÉDIT ET LES ATTITUDES DES QUÉBÉCOIS QUANT À L ENDETTEMENT UN SONDAGE RÉALISÉ POUR JECOMPRENDS.CA. de la vie aux idées L ACCÈS AU CRÉDIT ET LES ATTITUDES DES QUÉBÉCOIS QUANT À L ENDETTEMENT UN SONDAGE RÉALISÉ POUR JECOMPRENDS.CA de la vie aux idées L accès au crédit et les attitudes des Québécois quant à l endettement

Plus en détail

ÉTUDE DE CAS. La Radio par satellite Saturne IV

ÉTUDE DE CAS. La Radio par satellite Saturne IV ÉVALUATION ET ANALYSE DES SYSTÈMES D INFORMATION INF 9002 La Radio par satellite Saturne IV Deuxième partie ÉVALUATION ET ANALYSE DES SYSTÈMES D INFORMATION INF 9002 La Radio par satellite Saturne IV

Plus en détail

OBJECTIF. «Ma première scène» 2015-2016, le W:Halll, Centre Culturel de Woluwe-Saint-Pierre, Avenue Charles Thielemans 93, 1150 Bruxelles Whalll.

OBJECTIF. «Ma première scène» 2015-2016, le W:Halll, Centre Culturel de Woluwe-Saint-Pierre, Avenue Charles Thielemans 93, 1150 Bruxelles Whalll. OBJECTIF «Ma première scène», organisé par le W:Halll, est un concours qui s adresse aux groupes de musiques (chanson française, classique, pop, indie rock, rock, métal, funk, rap, reggae, électro, jazz)

Plus en détail

Les jeunes et les métiers de l industrie

Les jeunes et les métiers de l industrie Novembre 2013 Institut Lilly N 111442 Contacts : Damien Philippot / Esteban Pratviel 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l étude A - B - C - D - Le

Plus en détail