LE FINANCEMENT DES ORGANISMES COMMUNAUTAIRES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LE FINANCEMENT DES ORGANISMES COMMUNAUTAIRES"

Transcription

1 LE FINANCEMENT DES ORGANISMES COMMUNAUTAIRES Par Denys Légaré, directeur général Daniel Asselin, président Grand forum de la préven0on du suicide 14 octobre 2014

2 Plan de la présentation Les tendances en philanthropie au Québec en 2014, selon l étude Épisode/Léger présentée par la Banque Nationale - Sondage auprès des individus - Sondage auprès des PME et grandes entreprises - Sondage auprès des grands organismes de bienfaisance Le financement de la Fondation Hôtel-Dieu de Lévis - Situation avant , la planification stratégique - Situation depuis 2009

3 qui sommes-nous? Nos services Campagne pluriannuelle Campagne annuelle Recherche Positionnement et gestion d organisme Service de recrutement Sondage Étude sur les tendances en philanthropie

4 TENDANCES EN PHILANTHROPIE AU QUÉBEC EN 2014 Source : Étude Épisode/Léger sur les tendances en philanthropie au Québec en 2014

5 MÉTHODOLOGIE DU SONDAGE Sondage auprès des individus Ques0onnaire en ligne du 1 er au 16 octobre Canadiens rejoints, dont Québécois Sondage auprès des PME et des grandes entreprises 201 dirigeants de PME québécoises rejoints par un ques0onnaire en ligne du 10 au 12 octobre responsables des dons de grandes entreprises installées au Québec rejoints par un ques0onnaire en ligne du 9 au 31 octobre 2013 Sondage auprès des grands organismes Ques0onnaire en ligne du 11 au 28 octobre dirigeants de grands organismes à but non lucra0f du Québec

6 SONDAGE AUPRÈS DES INDIVIDUS

7 LES Y: génération née entre 1981 et 1995 Québec 48% donnent Don moyen de 79 $ Contribuent à 2,3 organismes en moyenne Canada 59% donnent Don moyen de 169 $ Contribuent à 2,2 organismes en moyenne Caractéristiques générales : Participent à des activités à caractère défi Donnent de petits dons Sensibles aux organismes d aide internationale

8 LES X: génération née entre 1965 et 1980 Québec 61% donnent Don moyen de 190 $ Contribuent à 2,2 organismes en moyenne Canada 64% donnent Don moyen de 379 $ Contribuent à 2,7 organismes en moyenne Caractéristiques générales: Privilégient le secteur des sports et loisirs, en comparaison avec les autres générations Participent à des activité à caractère défi Génération qui donne le plus sous forme de biens Soutiennent le plus les organismes d aide locale

9 LES BABY-BOOMERS: génération née entre 1946 et 1964 Québec 67% donnent Don moyen de 299 $ Contribuent à 2,9 organismes en moyenne Canada 68% donnent Don moyen de 564 $ Contribuent à 3,7 organismes en moyenne Caractéristiques générales: Privilégient le secteur de la protection des animaux, en comparaison avec les autres générations Répondent bien à la sollicitation postale Soutiennent plus les organismes d aide locale et provinciale

10 LES MATURES: génération née avant 1946 Québec 74% donnent Don moyen de 405 $ Contribuent à 3,8 organismes en moyenne Canada 69% donnent Don moyen de 823 $ Contribuent à 5,1 organismes en moyenne Caractéristiques générales: Privilégient le secteur de la religion, en comparaison avec les autres générations Répondent très bien à la sollicitation postale Font le plus de bénévolat Soutiennent plus les organismes d aide locale et provinciale

11 Dons en 2013, prévision de dons pour 2014 et indice de générosité DONS TOTAUX MOYENS MOYENNES 2011 ET 2013

12 INTENTION DE DONNER EN 2014 (données en pourcentage)

13 INDICE DE GÉNÉROSITÉ PAR GÉNÉRATION AU QUÉBEC

14 INDICE DE GÉNÉROSITÉ POUR LE CANADA

15 FIDÉLITÉ AUX CAUSES SOUTENUES

16 PRÉFÉRENCES QUANT À LA PORTÉE GÉOGRAPHIQUE DES DONS (plusieurs mentions possibles, données en pourcentage)

17 AU QUÉBEC, PAR GÉNÉRATION Y Donnent le plus à l international X Donnent le plus localement Baby-boomers et matures Donnent aux causes locales et provinciales

18 LES TYPES DE SOUTIEN AUX ORGANISMES, AUTRES QUE MONÉTAIRE (plusieurs mentions possibles, données en pourcentage)

19 AU QUÉBEC, PAR GÉNÉRATION Y Participent deux fois plus que la moyenne aux activités de type défi X Donnent le plus sous forme de biens Baby-boomers Peu nombreux à participer aux défis Cible importante car ils ont le souci de préserver leur santé Matures Font le plus de bénévolat

20 SECTEURS PRIVILÉGIÉS (plusieurs mentions possibles, données en pourcentage)

21 (plusieurs mentions possibles, données en pourcentage) SECTEURS PRIVILÉGIÉS PAR GÉNÉRATION

22 MOYENS DE COMMUNICATION PRÉFÉRÉS DES DONATEURS (plusieurs mentions possibles, données en pourcentage)

23 AU QUÉBEC, PAR GÉNÉRATION Y Visitent les sites web des organismes soutenus Communiquent avec les organismes soutenus par les médias sociaux Baby-boomers La moitié lit l information reçue par la poste de la part des organismes soutenus Participent moins aux activités face à face X 1/3 lit l information reçue par la poste de la part des organismes soutenus Matures La majorité lit l information reçue par la poste de la part des organismes soutenus Visitent moins les sites web

24 FAÇONS LES PLUS POPULAIRES DE DONNER, PAR GÉNÉRATION (plusieurs mentions possibles, données en pourcentage)

25 SOURCE DE MOTIVATION POUR UN DON DE PLUS DE 100 $ (plusieurs mentions possibles, données en pourcentage)

26 AU QUÉBEC, PAR GÉNÉRATION Y Sont motivés par le projet à soutenir X et Baby-boomers Les motivations sont les mêmes que la moyenne: Le lien avec la cause ou l organisme Le projet à soutenir Matures Sont plus motivés que la moyenne à donner s ils ont un lien avec la cause ou l organisme Sont moins motivés que la moyenne par le projet à soutenir

27 POURCENTAGE DE QUÉBÉCOIS AYANT DONNÉ DANS LEUR MILIEU DE TRAVAIL

28 DONATION DANS LE MILIEU DE TRAVAIL La proportion des dons fait en milieu de travail des Québécois et des Canadiens du ROC est pratiquement identique. X La moitié donne en milieu de travail. C est la génération qui donne le plus de cette manière.

29 PROBABILITÉ D EFFECTUER UN DON PLANIFIÉ (données en pourcentage)

30 LES 10 ORGANISMES DU SECTEUR DE LA SANTÉ LES PLUS CRÉDIBLES AU QUÉBEC (trois mentions possibles) 1 Opéra0on Enfant Soleil 2 Société canadienne du cancer 3 Fonda0on Rêves d enfants 4 Leucan 5 Fonda0on des maladies du cœur et de l AVC du Québec 6 Fonda0on du cancer du sein du Québec 7 Fonda0on de l hôpital de votre territoire 8 Les Amputés de guerre 8 Fonda0on Centre de cancérologie Charles- Bruneau 9 Fonda0on québécoise du cancer 10 Société Alzheimer

31 LES 10 ORGANISMES DU SECTEUR DES SERVICES SOCIAUX ET COMMUNAUTAIRES LES PLUS CRÉDIBLES AU QUÉBEC (trois mentions possibles) 1 Croix- Rouge 2 Fonda0on Mira 3 Le Club des pe0ts déjeuners du Québec 4 Centraide 5 Fonda0on du Dr Julien 6 Jeunesse au Soleil 7 Tel- jeunes 8 Jeunesse, J écoute 8 Les Pe0ts Frères des Pauvres 10 Les Moissons 10 YMCA

32 LES 5 VEDETTES QUÉBÉCOISES QUI INCITENT LE PLUS À FAIRE UN DON (trois mentions possibles) 1 Céline Dion 2 Pierre Bruneau 2 Véronique Clou0er 3 Yvon Deschamps 4 Chantal Lacroix 4 Dominique Michel 5 Claude Legault

33 LES ENTREPRISES JUGÉES LES PLUS GÉNÉREUSES AU QUÉBEC (trois mentions possibles) 1 McDonald s 7 Power Corporation du Canada 2 Tim Hortons 8 Ameublements Tanguay 3 Desjardins 8 Remax 4 Jean Coutu 8 WalMart 5 Cirque du soleil 9 Hydro-Québec 5 Québecor 9 St-Hubert 6 Canadian Tire 10 Banque Nationale du Canada 7 Loto-Québec 10 Bell Canada

34 SONDAGE AUPRÈS DES PME

35 UN PETIT MOT SUR L ÉCHANTILLONNAGE 75 % des entreprises comptent moins de 10 employés Représentatif de la réalité québécoise 22 % œuvrent dans les services personnels et d affaires 16 % œuvrent dans le commerce de détail

36 DONS ET COMMANDITES EN 2013 Moyenne des dons : $ Moyenne des commandites : $ Moyenne des dons et commandites en biens et services : $

37 SONDAGE AUPRÈS DES GRANDES ENTREPRISES

38 DONS ET COMMANDITES EN 2013 Moyenne des dons : $ Moyenne des commandites : $ Moyenne des dons et commandites en biens et services : $

39 SECTEURS PRIVILÉGIÉS EN MATIÈRE DE DON (plusieurs mentions possibles, données en pourcentage)

40 ACTIVITÉS-BÉNÉFICE LES PLUS EN DEMANDE AUPRÈS DES EMPLOYÉS (plusieurs mentions possibles, données en pourcentage)

41 IMPACTS DES ENQUÊTES SUR LA CORRUPTION PARTICIPATION DES GRANDES ENTREPRISES AUX ACTIVITÉS-BÉNÉFICE

42 PRINCIPAUX CRITÈRES DE DÉCISION JUSTIFIANT UN DON (excluant la cause, plusieurs mentions possibles, données en pourcentage)

43 PRINCIPALES ATTENTES PAR RAPPORT AUX FONDATIONS ET ORGANISMES SOUTENUS (plusieurs mentions possibles, données en pourcentage)

44 SONDAGE AUPRÈS DES GRANDS ORGANISMES DE BIENFAISANCE

45 Situation financière des OBNL en 2013 ÉVOLUTION DES REVENUS TOTAUX AU COURS DES DEUX DERNIÈRES ANNÉES

46 PRINCIPAL ENJEU SUR UN HORIZON DE TROIS ANS

47 ACTIVITÉS- BÉNÉFICE ORGANISÉES AU COURS DES DEUX DERNIÈRES ANNÉES (plusieurs mentions possibles, données en pourcentage)

48 ACTIVITÉS-BÉNÉFICE LES PLUS RENTABLES AU COURS DES DEUX DERNIÈRES ANNÉES (plusieurs mentions possibles, données en pourcentage)

49 IMPACT DES ENQUÊTES SUR LA CORRUPTION PARTICIPATION CORPORATIVE AUX ACTIVITÉS- BÉNÉFICE

50 PRÉSENCE D UN PROGRAMME DE DONS PLANIFIÉS NOMBRE DE DONS PLANIFIÉS ENCAISSÉS DEPUIS UN AN

51 AUGMENTATION DU NOMBRE DE DONS PLANIFIÉS ENCAISSÉS DEPUIS CINQ ANS AUGMENTATION DU NOMBRE DE PROMESSE DE DONS PLANIFIÉS AU COURS DES CINQ DERNIÈRES ANNÉES

52 MOYENS PRIVILÉGIÉS POUR COMMUNIQUER AVEC LES DONATEURS (plusieurs mentions possibles, données en pourcentage)

53 SOURCE DES DONS PROVENANT DES INDIVIDUS (plusieurs mentions possibles, données en pourcentage)

54 STRATÉGIES VISANT À ASSURER UNE PRÉSENCE SUR LES MÉDIAS SOCIAUX (plusieurs mentions possibles, données en pourcentage)

55 LE FINANCEMENT DE LA FONDATION HÔTEL- DIEU DE LÉVIS (FHDL)

56 La Fondation HDL, qui sommes-nous? Depuis 30 ans, la Fondation recueille et administre avec rigueur les dons de ceux qui désirent contribuer concrètement à la réalisation des objectifs de notre hôpital. La FHDL finance l achat d équipements, le développement d infrastructures et la recherche afin d améliorer les diagnostics, les traitements et les soins prodigués aux usagers de l Hôtel-Dieu de Lévis.

57 Avant 2009 Fondation fondée le 27 août 1980 Premier don en 82-83; un bilimètre pour la pouponnière de 2 500$ Fondation basée sur le financement par des activités Peu d historique en philanthropie

58 Avant 2009 Quelques campagnes ponctuelles Peu de donateurs dans la banque : <1500 Peu de médecins donateurs Peu de cadres donateurs Peu de membres du conseil d administration donateurs CA peu réseauté Peur de demander des dons Peur de charger des montants importants pour participer aux activités

59 Avant $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ Revenus annuels de la Fondation Hôtel-Dieu de Lévis de 2001 à $ 2001/ / / / / / / /2009

60 Avant $ $ $ $ $ $ $ $ $ Contributions annuelles à l'hôtel-dieu de Lévis de 2001 à $ 2001/ / / / / / / /2009

61 Avant ,00 $ Revenus annuels des activités-bénéfices de 2001 à ,00 $ ,00 $ ,00 $ ,00 $ ,00 $ - $ 2001/ / / / / / / /2009 DÉGUSTATION ENCAN VÉLO

62 2009 : planification stratégique Les enjeux : Élargir la mission de la Fondation Accepter de financer les infrastructures Augmenter les revenus de la Fondation pour en augmenter l impact Améliorer la gestion et la gouvernance Moderniser l image de la Fondation Dynamiser les communications Campagne d acquisition de donateurs Télémarketing ou poste CILAC : Centre interdisciplinaire de lutte au cancer

63 2009 : planification stratégique Les enjeux : Élargir notre territoire d influence ( Bellechasse, Lotbinière et à l extérieur de la région) Mettre en place des campagnes annuelles et des cycles de sollicitation Site transactionnel Optimiser les revenus provenant des activités et éliminer les nonrentables. Favoriser les activités par des tiers Mettre en place un programme de commandite

64 2009 : planification stratégique Les enjeux: Développer une culture philanthropique Rendre compte Reconnaissance Infolettre

65 De 2009 à 2014 Changement de plus de 75% du CA Campagne importante de Télémarketing : $ nets et nouveaux donateurs Financement à 100% du CILAC (2,9M$) Création de campagne de fidélisation 2 fois/an Augmentation sensible de la participation interne Meilleure contribution à l interne

66 Revenus annuels de la Fondation Hôtel-Dieu de Lévis de 2000 à 2014 De 2009 à $ $ $ $ $ $ $ $ $ - $ $ $ $ $ $ $ $ Contributions annuelles à l'hôtel-dieu de Lévis de 2000 à $

67 De 2009 à $ $ $ $ $ $ $ $ Revenus annuels des activités-bénéfices de 2000 à 2014 * - $ 2007/ / / / / / / /2015 DÉGUSTATION ENCAN VÉLO * Les informations présentée sont à chaque deux ans

68 Aujourd hui Préparation d une campagne majeure de 38M$ sur 5 ans Le thème : le CRIC (Centre régional intégré en cancérologie) 9 projets dont le lien est le cancer Création du cabinet de campagne 3 co-présidents Campagne interne en cours médecins et cadres Plusieurs grands donateurs ont confirmé leur contribution

69 Aujourd hui Préparation d une campagne majeure de 38M$ sur 5 ans Lancement de la campagne en février 2015 Plus de 25M$ déjà confirmés Nous ne sommes pas seuls: CHU, Diocèse, IUCPQ, CHUM Université Laval, UQAR, CUSUM, Mcgill, etc.

70 Quelques éléments essentiels La valeur ajoutée de votre cause pour le donateur Dissocier la cause et le financement Créer des grappes naturelles Donateurs motivés Sollicitation Groupe de proximité OSEZ DEMANDER!

71 Merci!

72 Questions

LA RECHERCHE DE DONS - COMMENT CRÉER UN BASSIN DE DONATEURS. Par Daniel Asselin, président

LA RECHERCHE DE DONS - COMMENT CRÉER UN BASSIN DE DONATEURS. Par Daniel Asselin, président LA RECHERCHE DE DONS - COMMENT CRÉER UN BASSIN DE DONATEURS Par Daniel Asselin, président Montréal, le 27 avril 2012 PLAN DE LA PRÉSENTATION Épisode en bref Comment créer un bassin de donateurs : o La

Plus en détail

Atelier A Enjeux et tendances en philanthropie - 5 novembre à 10 h 00. Caroline Bergeron, responsable de programmes à l Université de Montréal

Atelier A Enjeux et tendances en philanthropie - 5 novembre à 10 h 00. Caroline Bergeron, responsable de programmes à l Université de Montréal Biographies Atelier A Enjeux et tendances en philanthropie - 5 novembre à 10 h 00 Caroline Bergeron, responsable de programmes à l Université de Montréal Boursière McConnell en philanthropie en 1994, Rising

Plus en détail

Les dons d entreprise au Canada : Dernières statistiques, tendances et répercussions. Steven Ayer

Les dons d entreprise au Canada : Dernières statistiques, tendances et répercussions. Steven Ayer Les dons d entreprise au Canada : Dernières statistiques, tendances et répercussions Steven Ayer Les entreprises veulent satisfaire leurs intervenants Employés Cadres supérieurs Cadres intermédiaires Consommateurs

Plus en détail

PROGRAMME DE DONS PLANIFIÉS. Août 2014

PROGRAMME DE DONS PLANIFIÉS. Août 2014 PROGRAMME DE DONS PLANIFIÉS Août 2014 Introduction La Fondation Sainte-Croix/Heriot Le CSSS Drummond Les retombées du partenariat entre la Fondation et le CSSS Drummond Plan de la présentation Programme

Plus en détail

Présentation Plan Marketing UDEM

Présentation Plan Marketing UDEM Association pour les enfants atteints de cancer Présentation Plan Marketing UDEM Janvier 2015 Lysanne Groulx Directrice communications et marketing Leucan - Plus de 35 ans d espoir Mission : Accroître

Plus en détail

POURSUIVRE SON DÉVELOPPEMENT PHILANTHROPIQUE EN TEMPS DE CRISE ÉCONOMIQUE

POURSUIVRE SON DÉVELOPPEMENT PHILANTHROPIQUE EN TEMPS DE CRISE ÉCONOMIQUE POURSUIVRE SON DÉVELOPPEMENT PHILANTHROPIQUE EN TEMPS DE CRISE ÉCONOMIQUE CULTURE-MONTRÉAL, LE 20 MARS 2009 PRÉSENTÉ PAR GIL DESAUTELS - VICE-PRÉSIDENT PRINCIPAL TOUR CIBC 1155, boul. René-Lévesque Ouest

Plus en détail

Encourager tous les Canadiens à donner aux organismes de bienfaisance

Encourager tous les Canadiens à donner aux organismes de bienfaisance Encourager tous les Canadiens à donner aux organismes de bienfaisance Incitatifs fiscaux pour les dons de charité Présentation à l intention du Comité permanent des finances de la Chambre des communes

Plus en détail

Présentation de Gil Desautels Vice-président principal - KCI

Présentation de Gil Desautels Vice-président principal - KCI Présentation de Gil Desautels Vice-président principal - KCI Programme de webconférences d Imagine canada Le 9 novembre 2011 De grands enjeux 1. Bien comprendre les donateurs et les tendances de dons 2.

Plus en détail

DEUX ENTREPRENEURS LANCENT BÉNÉVOLES D AFFAIRES Objectif : mettre l expertise des gens d affaires au profit des organismes à but non lucratif

DEUX ENTREPRENEURS LANCENT BÉNÉVOLES D AFFAIRES Objectif : mettre l expertise des gens d affaires au profit des organismes à but non lucratif Pour diffusion immédiate DEUX ENTREPRENEURS LANCENT BÉNÉVOLES D AFFAIRES Objectif : mettre l expertise des gens d affaires au profit des organismes à but non lucratif Une impressionnante liste de partenaires

Plus en détail

Ce qu il faut savoir sur la philanthropie 6 grands enjeux actuels pour les Fondations en santé

Ce qu il faut savoir sur la philanthropie 6 grands enjeux actuels pour les Fondations en santé 1 Ce qu il faut savoir sur la philanthropie 6 grands enjeux actuels pour les Fondations en santé Présentation de Carl Julien, CFRE, vice-président et Gil Desautels, vice-président principal Le 20 octobre

Plus en détail

TABLE RONDE DES ORGANISMES DE SOUTIEN AUX ARTS ET À LA CULTURE DE MONTRÉAL COMPTE RENDU DES DÉBATS 31 MAI 2012

TABLE RONDE DES ORGANISMES DE SOUTIEN AUX ARTS ET À LA CULTURE DE MONTRÉAL COMPTE RENDU DES DÉBATS 31 MAI 2012 TABLE RONDE DES ORGANISMES DE SOUTIEN AUX ARTS ET À LA CULTURE DE MONTRÉAL COMPTE RENDU DES DÉBATS 31 MAI 2012 Présenté par : Julie Arsenault et Lara Evoy Préparé pour les affaires pour les arts et le

Plus en détail

La performance économique du secteur de l assurance à Québec et au Québec. Québec, 29 avril 2015

La performance économique du secteur de l assurance à Québec et au Québec. Québec, 29 avril 2015 La performance économique du secteur de l assurance à Québec et au Québec Québec, 29 avril 2015 La performance économique du secteur de l assurance à Québec et au Québec Modérateur: Jean-Pierre Lessard

Plus en détail

Rapport annuel d activités

Rapport annuel d activités Rapport annuel d activités 1 er Juillet 2010 au 30 Juin 2011 «Il faut dire et redire que, sans musique, il n'y a pas d'éducation véritablement complète, humaine, informante." Étienne SOURIAU «La musique

Plus en détail

ÉCOSYSTÈME PHILANTHROPIQUE: PERSPECTIVES, PERCEPTIONS ET ÉCHANGES

ÉCOSYSTÈME PHILANTHROPIQUE: PERSPECTIVES, PERCEPTIONS ET ÉCHANGES ÉCOSYSTÈME PHILANTHROPIQUE: PERSPECTIVES, PERCEPTIONS ET ÉCHANGES 10 et 11 novembre 2015 Centre Mont-Royal 2200 rue Mansfield, Montréal (Québec) H3A 3R8 ÉCOSYSTÈME PHILANTHROPIQUE: PERSPECTIVES, PERCEPTIONS

Plus en détail

POUR AIDER LES JEUNES DE MONTRÉAL QUI EN ONT VRAIMENT BESOIN

POUR AIDER LES JEUNES DE MONTRÉAL QUI EN ONT VRAIMENT BESOIN LA (FIMJ) VOUS INVITE À DEVENIR UN PARTENAIRE OFFICIEL DE SA GRANDE CAMPAGNE DE RECYCLAGE DE PAPIER EN COLLABORATION AVEC LES PROPRIÉTAIRES ET GESTIONNAIRES D IMMEUBLES DE MONTRÉAL. OBJECTIF La Fondation

Plus en détail

POLITIQUE D OCTROI DES DONS ET COMMANDITES

POLITIQUE D OCTROI DES DONS ET COMMANDITES POLITIQUE D OCTROI DES DONS ET COMMANDITES Groupe Affaires corporatives et secrétariat général 19 avril 2013 TABLE DES MATIÈRES 1. CADRE GÉNÉRAL...3 1.1 Politique NOTRE RÔLE SOCIAL...3 1.2 Imputabilité...3

Plus en détail

État de situation des soins palliatifs au Québec et défis qui nous attendent.

État de situation des soins palliatifs au Québec et défis qui nous attendent. État de situation des soins palliatifs au Québec et défis qui nous attendent. Plan de présentation Le Québec c est État des soins palliatifs au Québec. Éléments de réflexion. Les défis qui nous attendent.

Plus en détail

L ESSENTIEL DES COMTPES

L ESSENTIEL DES COMTPES L ESSENTIEL DES COMTPES l association qui lutte contre la leucémie L ESSENTIEL 2014 DES COMPTES I - En préambule 3 II - Chiffres clés 4 III - Une volonté forte de limiter les frais de fonctionnement 5

Plus en détail

ÉVOLUTION FUTURE DE LA SANTÉ ET DES BESOINS EN ASSURANCE SOINS DE LONGUE DURÉE DES AÎNÉS AU QUÉBEC

ÉVOLUTION FUTURE DE LA SANTÉ ET DES BESOINS EN ASSURANCE SOINS DE LONGUE DURÉE DES AÎNÉS AU QUÉBEC ÉVOLUTION FUTURE DE LA SANTÉ ET DES BESOINS EN ASSURANCE SOINS DE LONGUE DURÉE DES AÎNÉS AU QUÉBEC Pierre-Carl Michaud, ESG UQAM, CIRPÉE, CIRANO et Chaire de recherche Industrielle Alliance sur les enjeux

Plus en détail

PANORAMA. organismes communautaires

PANORAMA. organismes communautaires PANORAMA des types de financement accessibles aux organismes communautaires 3 février 2011 Formes de financement Financement direct gouvernemental (soutien à la mission globale, ententes de service, projets)

Plus en détail

Idées de campagnes pour Mardi je donne. Boîte à outils pour les organismes de bienfaisance

Idées de campagnes pour Mardi je donne. Boîte à outils pour les organismes de bienfaisance Idées de campagnes pour Mardi je donne Boîte à outils pour les organismes de bienfaisance Choisir un objectif pour Mardi je donne constitue la première étape d une campagne fructueuse. Voici quelques idées

Plus en détail

Cadre de gestion du fonds régional d investissement (FRIJ) en Chaudière-Appalaches

Cadre de gestion du fonds régional d investissement (FRIJ) en Chaudière-Appalaches Cadre de gestion du fonds régional d investissement (FRIJ) en Chaudière-Appalaches Document mis à jour en avril 2014 Table de matière 1. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX 3 1.1 PRÉSENTATION DU FONDS RÉGIONAL D INVESTISSEMENT

Plus en détail

HÉLÈNE JOLIN. 405, rue de Dieppe Saint-Jean-sur-Richelieu (Québec) J3B 1S9 Tél. : (450) 359-0141 Courriel : jolin.h@sympatico.ca SOMMAIRE D EXPÉRIENCE

HÉLÈNE JOLIN. 405, rue de Dieppe Saint-Jean-sur-Richelieu (Québec) J3B 1S9 Tél. : (450) 359-0141 Courriel : jolin.h@sympatico.ca SOMMAIRE D EXPÉRIENCE HÉLÈNE JOLIN 405, rue de Dieppe Saint-Jean-sur-Richelieu (Québec) J3B 1S9 Tél. : (450) 359-0141 Courriel : jolin.h@sympatico.ca SOMMAIRE D EXPÉRIENCE Expérience acquise dans l intervention et le développement

Plus en détail

Fédération Québécoise de d Athlétisme

Fédération Québécoise de d Athlétisme Fédération Québécoise de d Athlétisme COURIR, SAUTER, LANCER. C EST ÇA L ATHLÉTISME Présenté par: Mélanie Lacroix, M.S. 1 FORMATION PLACEMENTS-SPORTS Problématiques Fédérations sportives Historique du

Plus en détail

PRINCIPES DIRECTEURS et ORIENTATIONS

PRINCIPES DIRECTEURS et ORIENTATIONS 1 PRINCIPES DIRECTEURS et ORIENTATIONS Le comité de travail pour la fondation d un nouveau distributeur de films indépendants au Québec ET les membres fondateurs de ce même organisme, incorporé sous le

Plus en détail

Cercle Finance du Québec Le 8 décembre 2015

Cercle Finance du Québec Le 8 décembre 2015 Cercle Finance du Québec Le 8 décembre 2015 Présentation Origine et mission L assurance, un puissant moteur économique pour la région Québec-Lévis La face cachée des membres de Puissance Onze PUISSANCEONZE.CA

Plus en détail

Le médicament générique au service de l assuré privé

Le médicament générique au service de l assuré privé Le médicament générique au service de l assuré privé 2011 1. QUI SOMMES-NOUS? Pharmapar est une entreprise familiale québécoise distributrice de médicaments génériques. L entreprise a été fondée en 1998

Plus en détail

ÉVÈNEMENT-BÉNÉFICE. LE 13 MAI 2014 Cocktail à 18 h Souper à 19 h. Marché Bonsecours de Montréal

ÉVÈNEMENT-BÉNÉFICE. LE 13 MAI 2014 Cocktail à 18 h Souper à 19 h. Marché Bonsecours de Montréal Fondation Centre de santé et de services sociaux Jeanne-Mance ÉVÈNEMENT-BÉNÉFICE LE 13 MAI 2014 Cocktail à 18 h Souper à 19 h Marché Bonsecours de Montréal LE CSSS JEANNE-MANCE COPRÉSIDENTS D HONNEUR Madame

Plus en détail

Desjardins. Desjardins. Bienvenue dans nos nouveaux locaux. des Métaux blancs. Caisse des Métaux blancs

Desjardins. Desjardins. Bienvenue dans nos nouveaux locaux. des Métaux blancs. Caisse des Métaux blancs Numéro 06 - Octobre 2009 Desjardins des Métaux blancs Bienvenue dans nos nouveaux locaux Ceci n est pas un simple journal C est un espace pour faire vivre la différence Desjardins :: Un centre de gestion

Plus en détail

Liste des sections du Guide

Liste des sections du Guide Introduction Liste des sections du Guide Introduction Aspects éthiques et légaux Identification des cibles Formulation de la question d intérêt Recherche de littérature Évaluation de la documentation Évaluation

Plus en détail

De la masse salariale des organismes de bienfaisance

De la masse salariale des organismes de bienfaisance De la masse salariale des organismes de bienfaisance Ces derniers jours, un courriel faisant état des salaires fort alléchants que touchent les dirigeants des organismes de charité a beaucoup circulé sur

Plus en détail

PLAN D'ACTION 2009-2010

PLAN D'ACTION 2009-2010 PLAN D'ACTION 2009-2010 Adopté par le conseil d administration, le 21 septembre 2009 - 2 - INTRODUCTION En 2009-2010, une des actions à mener en priorité sera de poursuivre la sollicitation des entreprises

Plus en détail

Vos Besoins = Nos Outils

Vos Besoins = Nos Outils Vos Besoins = Nos Outils Pour que la philanthropie Rayonne! www.philanthropie-quebec.ca/fr ou www.philanthropie-quebec.ca/en philanthropie québec facebook.com/philanthropieqc twitter.com/philanthropieqc

Plus en détail

FONDS SPORTS-QUÉBEC POLITIQUE DE DONS ET

FONDS SPORTS-QUÉBEC POLITIQUE DE DONS ET FONDS SPORTS-QUÉBEC POLITIQUE DE DONS ET GUIDE D OPÉRATIONS UN DON AU FONDS SPORTS-QUÉBEC POURQUOI? SPORTSQUÉBEC LÉGALEMENT APTE À ÉMETTRE DES REÇUS FISCAUX À titre d association canadienne de sport amateur

Plus en détail

Actif et dons. des fondations donatrices du Canada SEPTEMBRE 2014

Actif et dons. des fondations donatrices du Canada SEPTEMBRE 2014 Actif et dons des fondations donatrices du Canada SEPTEMBRE 2014 Actif et dons des fondations donatrices du Canada Introduction...1 Objet et structure du rapport...1 Les fondations au Canada...2 Fondations

Plus en détail

Ensemble vers de saines habitudes de vie!

Ensemble vers de saines habitudes de vie! Ensemble vers de saines habitudes de vie! Du plan d action gouvernemental «Investir«pour l avenir» et du Fonds pour la promotion des saines habitudes de vie aux balises de déploiement du soutien de Québec

Plus en détail

LES ORGANISMES DE BIENFAISANCE, LES CITOYENS ET LE GOUVERNEMENT FÉDÉRAL :

LES ORGANISMES DE BIENFAISANCE, LES CITOYENS ET LE GOUVERNEMENT FÉDÉRAL : LES ORGANISMES DE BIENFAISANCE, LES CITOYENS ET LE GOUVERNEMENT FÉDÉRAL : UN PARTENARIAT POUR BÂTIR DES COLLECTIVITÉS PLUS FORTES, PLUS PROSPÈRES ET PLUS DYNAMIQUES Mémoire prébudgétaire présenté par Imagine

Plus en détail

Enquête de perceptions

Enquête de perceptions Enquête de perceptions sur les Québécois et le voyage de groupe par autocar Présenté lors du colloque d ARF Québec 2 Pourquoi une enquête de perceptions? Dernière étude sur le tourisme de groupe et le

Plus en détail

État des lieux de la collecte 2006-2010. Chris Olivier CerPhi

État des lieux de la collecte 2006-2010. Chris Olivier CerPhi État des lieux de la collecte 2006-2010 Chris Olivier CerPhi Un panorama basé sur 3 sources d information 2006-2008 Source DGFIP Données de la Direction Générale des Finances Publiques : évolution annuelle

Plus en détail

Tour d horizon et rapport sur les tendances de l industrie

Tour d horizon et rapport sur les tendances de l industrie Tour d horizon et rapport sur les tendances de l industrie Vue d ensemble de l atelier Qui nous sommes et nos qualifications en animation d atelier Définir les commandites et la philanthropie Tendances

Plus en détail

630 spectacles grâce aux Entrées en scène

630 spectacles grâce aux Entrées en scène 124 M$ en contributions sociales 14 M$ en commandites d événements culturels et sportifs 4 900 30 000 propriétaires et employés de bars et brasseries sensibilisés au jeu problématique 989 employés engagés

Plus en détail

Fondation de Bibliothèque et Archives nationales du Québec. Rapport d activités 2013-2014 de la Fondation

Fondation de Bibliothèque et Archives nationales du Québec. Rapport d activités 2013-2014 de la Fondation Table des matières Fondation de Bibliothèque et Archives nationales du Québec Rapport d activités 2013-2014 de la Fondation 1. Message du président de la Fondation 2. Présentation de la Fondation 3. Campagne

Plus en détail

L économie sociale: un levier de développement durable en Chaudière-Appalaches

L économie sociale: un levier de développement durable en Chaudière-Appalaches L économie sociale: un levier de développement durable en Chaudière-Appalaches CAHIER DU PARTICIPANT VENDREDI, 23 NOVEMBRE 2012 CLUB DE GOLF DE MONTMAGNY Une réalisation de TABLE DES MATIÈRES Mot du président

Plus en détail

Étude sur les efforts de recherche et d'innovation dans le secteur agricole

Étude sur les efforts de recherche et d'innovation dans le secteur agricole Étude sur les efforts de recherche et d'innovation dans le secteur agricole Allocution d Alex Ciappara Directeur, Analyses économiques Association des banquiers canadiens Prononcée devant Le Comité sénatorial

Plus en détail

État de la situation: dépenses en médicaments au Québec, comparaison canadienne et internationale

État de la situation: dépenses en médicaments au Québec, comparaison canadienne et internationale Journée d étude - Contrôle du coût des médicaments : cible prioritaire pour les finances publiques Union des consommateurs, 21 octobre 2010. État de la situation: dépenses en médicaments au Québec, comparaison

Plus en détail

Par: Yves Dubeau, ing. Consultant et Vice-président du CRAIM Le 23 novembre 2010

Par: Yves Dubeau, ing. Consultant et Vice-président du CRAIM Le 23 novembre 2010 Bilan de l'étude du CRAIM sur les meilleures pratiques observées pour la concertation locale en gestion des risques industriels majeurs - L'expérience des CMMI. Par: Yves Dubeau, ing. Consultant et Vice-président

Plus en détail

Rapport annuel de la Fondation du Cégep de Lévis-Lauzon. Exercice terminé le 30 juin 2012

Rapport annuel de la Fondation du Cégep de Lévis-Lauzon. Exercice terminé le 30 juin 2012 Rapport annuel de la Fondation du Cégep de Lévis-Lauzon Exercice terminé le 30 juin 2012 Table des matières Mot du président... 3 Activités de financement... 4 1. Tournoi de Golf... 4 2. Tirage... 5 Nos

Plus en détail

D un tsunami à l autre. Etat des lieux de la générosité des français. «Défricher les nouveaux champs de la générosité» 3 décembre 2009

D un tsunami à l autre. Etat des lieux de la générosité des français. «Défricher les nouveaux champs de la générosité» 3 décembre 2009 D un tsunami à l autre. Etat des lieux de la générosité des français Antoine Vaccaro Chris Olivier Les sources L étude annuelle du CerPhi réalisée à partir des données de la Direction Générale des Finances

Plus en détail

Atelier Campagne Marketing social

Atelier Campagne Marketing social Atelier Campagne Marketing social Vous devez mettre sur pied, au cours de ce bref atelier, une campagne de marketing social. Vous devrez aussi justifier vos activités de communication. Le nom d une organisation

Plus en détail

réseaux sociaux, une occasion de mobilisation citoyenne

réseaux sociaux, une occasion de mobilisation citoyenne Internet t et les réseaux sociaux, une occasion de mobilisation citoyenne JASP, MARS 2010 Introduction Situation de la Société canadienne du cancer (SCC) : diagnostic, objectifs et stratégies Explosion

Plus en détail

POLITIQUE DIRECTIVE RÈGLEMENT PROCÉDURE X. Procédure encadrant les activités de financement, les dons et les legs

POLITIQUE DIRECTIVE RÈGLEMENT PROCÉDURE X. Procédure encadrant les activités de financement, les dons et les legs Code : 1517-04-13-01 POLITIQUE DIRECTIVE RÈGLEMENT PROCÉDURE X Procédure encadrant les activités de financement, les dons et les legs Date d approbation : 17 septembre 2013 Service dispensateur : Direction

Plus en détail

Bilan synthèse 4 e édition de la

Bilan synthèse 4 e édition de la Bilan synthèse 4 e édition de la 1 er au 7 avril 2006 Présenté par L institut de coopération pour l éducation des adultes (ICÉA) Mai 2006 Rapport synthèse Semaine québécoise des adultes en formation Édition

Plus en détail

Pénétration du marché par les petites et moyennes entreprises du Québec. Rapport d analyse

Pénétration du marché par les petites et moyennes entreprises du Québec. Rapport d analyse Pénétration du marché par les petites et moyennes entreprises du Québec Rapport d analyse Sommaire Aéro Montréal, forum de concertation stratégique de la grappe aérospatiale du Québec, a demandé à PwC

Plus en détail

COORDONNÉES. R.A.P. Jeunesse des Laurentides 7260, boul. Cloutier Québec, Québec G1H 3E8. Téléphone : 418-621-5279 Télécopieur : 418-621-0885

COORDONNÉES. R.A.P. Jeunesse des Laurentides 7260, boul. Cloutier Québec, Québec G1H 3E8. Téléphone : 418-621-5279 Télécopieur : 418-621-0885 COORDONNÉES R.A.P. Jeunesse des Laurentides 7260, boul. Cloutier Québec, Québec G1H 3E8 Téléphone : 418-621-5279 Télécopieur : 418-621-0885 Courriel : rapj@rapjeunesse.com Site Web : www.rapjeunesse.com

Plus en détail

ISBN-13 : 978-2-922325-43-0 Dépôt légal : Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2009

ISBN-13 : 978-2-922325-43-0 Dépôt légal : Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2009 REMERCIEMENTS AUX PARTENAIRES Cette étude a été réalisée grâce à la participation financière de la Commission des partenaires du marché du travail et du ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport.

Plus en détail

Je donne pour qu on trouve

Je donne pour qu on trouve Je donne pour qu on trouve En donnant, vous avez le pouvoir de faire progresser la recherche et les soins aux patients. Aidez-nous à atteindre l objectif de la première campagne de financement sur le myélome

Plus en détail

Planification stratégique 2012 2015

Planification stratégique 2012 2015 Faculté de médecine Département de chirurgie Planification stratégique 2012 2015 Luc Valiquette MD Directeur du département Travail de L. Conrad Pelletier MD, MBA Conseiller en gestion 22 octobre2012 Introduction

Plus en détail

Une structure innovatrice dans un CHU pour favoriser l application des connaissances et une meilleure gouvernance clinique

Une structure innovatrice dans un CHU pour favoriser l application des connaissances et une meilleure gouvernance clinique 11 juin 2010 Une structure innovatrice dans un CHU pour favoriser l application des connaissances et une meilleure gouvernance clinique DOLORÈS LEPAGE-SAVARY Directrice de l évaluation, de la qualité,

Plus en détail

Demi-journée : 9h/12h30 ou 14h/17h30 150 HT par personne (groupe de 10 personnes minimum)

Demi-journée : 9h/12h30 ou 14h/17h30 150 HT par personne (groupe de 10 personnes minimum) 1) Les différentes sources de financement du projet associatif Revue de tous les modes de financement et de leurs spécificités : o Les ressources propres non commerciales o Les ressources propres commerciales

Plus en détail

Modèle d évaluation des pratiques sociales des festivals et événements

Modèle d évaluation des pratiques sociales des festivals et événements Modèle d évaluation des pratiques sociales des festivals et événements Conférence annuelle du loisir municipal 9 octobre 2014 Luce Proulx, Coordonnatrice Recherche Qui sommes-nous SATQ-FEQ Regroupement

Plus en détail

L éducation financière dans le réseau de l éducation

L éducation financière dans le réseau de l éducation L éducation financière dans le réseau de l éducation L Institut collégial de la littératie financière, le Cégep Gérald-Godin et le Collège de Rosemont proposent trois cours sur la gestion des finances

Plus en détail

NOTRE OFFRE DE SERVICE Nos solutions d assurance collective complètes et concurrentielles

NOTRE OFFRE DE SERVICE Nos solutions d assurance collective complètes et concurrentielles NOTRE OFFRE DE SERVICE Nos solutions d assurance collective complètes et concurrentielles Connaître Desjardins Assurances Composante du Mouvement Desjardins et partenaire financier solide Desjardins Assurances

Plus en détail

La différence COMMUNAUTAIRE

La différence COMMUNAUTAIRE LES ORGANISMES SANS BUT LUCRATIF EN HABITATION La différence COMMUNAUTAIRE LE RQOH, UN RÉSEAU EN MOUVEMENT! Les OSBL d habitation Au Québec, des organismes sans but lucratif (OSBL) ont mis en place des

Plus en détail

Recherche et relations internationales (RRI) Elisa Pylkkanen Directrice adjointe, partenariats internationaux

Recherche et relations internationales (RRI) Elisa Pylkkanen Directrice adjointe, partenariats internationaux Recherche et relations internationales (RRI) Elisa Pylkkanen Directrice adjointe, partenariats internationaux ADARUQ - Novembre 2013 RRI : Un aperçu «Habiliter, faciliter, créer des liens» Habiliter les

Plus en détail

Association des Patients Immunodéficients du Québec

Association des Patients Immunodéficients du Québec Association des Patients Immunodéficients du Québec National CIPO British Columbia Alberta Saskatchewan Manitoba Ontario Quebec Atlantique APIQ Plan de 5 ans 5 CA - CE Coordonnatrice -------------------

Plus en détail

Assemblée Annuelle des délégués 2015

Assemblée Annuelle des délégués 2015 Assemblée Annuelle des délégués 2015 Arielle Courty Un défi à relever : le (presque) tout numérique 7 Sommaire Le digital, un outil incontournable état des lieux Collecte digitale : Les enjeux Digital

Plus en détail

Le plan/schéma vélo pour un usage utilitaire. Réunion des agents de développement des Pays et PNR - 18 septembre 2008 -

Le plan/schéma vélo pour un usage utilitaire. Réunion des agents de développement des Pays et PNR - 18 septembre 2008 - Le plan/schéma vélo pour un usage utilitaire Réunion des agents de développement des Pays et PNR - 18 septembre 2008 - Contexte général La part modale de la voiture augmente malgré une progression des

Plus en détail

MAXIMISEZ VOS DOLLARS MARKETING

MAXIMISEZ VOS DOLLARS MARKETING CONFÉRENCE MAXIMISEZ VOS DOLLARS MARKETING MANUEL DU PARTICIPANT Conférencier : Ronald Martineau, Conseiller stratégique, TAO Design & Marketing Collège de l immobilier du Québec 600, chemin du Golf, Île

Plus en détail

Sondage Politique provinciale Campagne électorale 2014. Rapport étude quantitative. 15 mars 2014

Sondage Politique provinciale Campagne électorale 2014. Rapport étude quantitative. 15 mars 2014 Sondage Politique provinciale Campagne électorale 2014 Rapport étude quantitative 15 mars 2014 Méthodologie MÉTHODOLOGIE SONDAGE INTERNET Un sondage Internet réalisé auprès du grand public dans l ensemble

Plus en détail

Impact économique de l industrie canadienne du camping et analyse des tendances SOMMAIRE EXÉCUTIF. www.ccrvc.ca

Impact économique de l industrie canadienne du camping et analyse des tendances SOMMAIRE EXÉCUTIF. www.ccrvc.ca Impact économique de l industrie canadienne du camping et analyse des tendances SOMMAIRE EXÉCUTIF Le camping est une belle occasion de passer du temps en famille, de créer de beaux souvenirs qui dureront

Plus en détail

ÉTUDE SPÉCIALE LES EFFETS DU BÉNÉVOLAT ET DES DONS DE BIENFAISANCE. Services économiques TD

ÉTUDE SPÉCIALE LES EFFETS DU BÉNÉVOLAT ET DES DONS DE BIENFAISANCE. Services économiques TD ÉTUDE SPÉCIALE Services économiques TD LES EFFETS DU BÉNÉVOLAT ET DES DONS DE BIENFAISANCE Faits saillants Les Canadiens donnent généreusement du temps et de l argent aux causes qui leur tiennent à cœur.

Plus en détail

Écoutez ce qui se dit sur l épargne-retraite au Canada

Écoutez ce qui se dit sur l épargne-retraite au Canada MARS 2014 ÉCHEC ET MAT! LES RÉGIMES D ÉPARGNE EN MILIEU DE TRAVAIL : UNE SOLUTION GAGNANTE POUR LES CANADIENS EN VUE DE LA RETRAITE Notre 6 e sondage annuel Indice canadien de report de la retraite montre

Plus en détail

Organismes partenaires 2012-2013 Soutien communautaire

Organismes partenaires 2012-2013 Soutien communautaire Organismes partenaires 2012-2013 Soutien communautaire ASSOCIATION D'ENTRAIDE LE CHAÎNON Hébergement pour les femmes vulnérables de 50 ans et plus ASSOCIATION DES SOURDS DE L ESTRIE ASSOCIATION QUÉBÉCOISE

Plus en détail

Tendances et enjeux Tendances de l emploi dans les institutions sans but lucratif au service des ménages (ISBLSM), 1997 2009

Tendances et enjeux Tendances de l emploi dans les institutions sans but lucratif au service des ménages (ISBLSM), 1997 2009 Tendances et enjeux Tendances de l emploi dans les institutions sans but lucratif au service des ménages (ISBLSM), 1997 2009 Les institutions sans but lucratif au service des ménages (ISBLSM) constituent

Plus en détail

bilan de la distinction coopérative Une caisse près de ses membres et de son milieu.

bilan de la distinction coopérative Une caisse près de ses membres et de son milieu. bilan de la distinction coopérative 2009 Une caisse près de ses membres et de son milieu. Message du président et du directeur général La distinction coopérative, c est ce qui différencie votre caisse

Plus en détail

CAS MARKETING JEUX DU COMMERCE 2013

CAS MARKETING JEUX DU COMMERCE 2013 CAS MARKETING JEUX DU COMMERCE 2013 Marketing Philanthropique Fondation UAM Votre équipe de consultation a récemment été conviée par la Fondation de l Université d Administration de Montréal à un déjeuner

Plus en détail

UPSKILL : Un test crédible de la formation en littératie et compétences essentielles en milieu de travail

UPSKILL : Un test crédible de la formation en littératie et compétences essentielles en milieu de travail UPSKILL : Un test crédible de la formation en littératie et compétences essentielles en milieu de travail Points saillants UPSKILL propose une évaluation rigoureuse de la formation en compétences essentielles

Plus en détail

ACTUALITÉS LÉGISLATIVES ET RÉGLEMENTAIRES. Octobre 2014

ACTUALITÉS LÉGISLATIVES ET RÉGLEMENTAIRES. Octobre 2014 ACTUALITÉS LÉGISLATIVES ET RÉGLEMENTAIRES SANTÉ ET SERVICES SOCIAUX Octobre 2014 Notre équipe de droit de la santé vous propose, mensuellement, une vigie des textes législatifs et réglementaires tant fédéraux

Plus en détail

Utiliser les médias sociaux. Julie Laporte, MBA Julie Morin, Candidate au BAA

Utiliser les médias sociaux. Julie Laporte, MBA Julie Morin, Candidate au BAA Utiliser les médias sociaux Julie Laporte, MBA Julie Morin, Candidate au BAA Plan de présentation Les médias sociaux au Québec L utilisation des plateformes Les médias sociaux : Un outil d affaire? Pour

Plus en détail

RAPPORT ANN UE L 2014-2015

RAPPORT ANN UE L 2014-2015 RAPPORT ANN UE L 2014-2015 TABLE DES MATIÈRES Mots du président et de la direction... 4 Historique... Mission... Territoire... Présentation de l équipe... 5 6 6 7 Les bénévoles experts Processus d action

Plus en détail

Budget 2015. Réunion de consultation prébudgétaire Automne 2014

Budget 2015. Réunion de consultation prébudgétaire Automne 2014 Budget 2015 Réunion de consultation prébudgétaire Automne 2014 Ordre du jour Le Canada et l économie mondiale L incertitude économique mondiale Les finances provinciales et la situation financière du Manitoba

Plus en détail

Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées. Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives

Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées. Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives Le Partenariat rendra possible la collaboration d un

Plus en détail

FONDATION QUÉBÉCOISE DU CANCER

FONDATION QUÉBÉCOISE DU CANCER FONDATION QUÉBÉCOISE DU CANCER Notre mission! Soutenir au quotidien les Québécois atteints de cancer et leurs proches en offrant des milieux de vie et des services qui favorisent leur bien-être. Ce qui

Plus en détail

Politique de dons et de commandites aux organismes à but non lucratif (OBNL) lors de la tenue d évènement

Politique de dons et de commandites aux organismes à but non lucratif (OBNL) lors de la tenue d évènement Politique de dons et de commandites aux organismes à but non lucratif (OBNL) lors de la tenue d évènement ADOPTÉE LE 7 AVRIL 2014 RÉSOLUTION NUMÉRO 2014 04 112 POLITIQUE DE DONS ET DE COMMANDITES AUX ORGANISMES

Plus en détail

Horaire et programmation préliminaire

Horaire et programmation préliminaire Hôtel Le Victorin - Victoriaville 2-3 décembre 2014 Horaire et programmation préliminaire Mardi 2 décembre 2014 7h30 à 9h00 9h00 à 9h30 9h30 à 9h45 Accueil des participants Formulaire de demande d adhésion

Plus en détail

le don, le bénévolat et la participation

le don, le bénévolat et la participation L Enquête canadienne de 2007 sur le don, le bénévolat et la participation Lindsey Vodarek David Lasby Brynn Clarke Le don et le bénévolat au Québec Résultats de l'enquête canadienne de 2007 sur le don,

Plus en détail

Message de la présidente. États financiers

Message de la présidente. États financiers Message de la présidente États financiers L année 2014 a été bien remplie pour la Fondation Pierre-Marchand. Présidente depuis la création de la Fondation, en 2012, j ai assisté au début de cette nouvelle

Plus en détail

Sommaire. Rentabilité du retour d une franchise de baseball de la Ligue majeure de baseball à Montréal (les «Expos»)

Sommaire. Rentabilité du retour d une franchise de baseball de la Ligue majeure de baseball à Montréal (les «Expos») Sommaire Rentabilité du retour d une franchise de baseball de la Ligue majeure de baseball à Montréal (les «Expos») Novembre 2013 Table des matières 1. CONTEXTE ET OBJECTIFS... 3 2. MÉTHODES DE RECHERCHE...

Plus en détail

Fiche 04 COMPÉTITIVITÉ DES ENTREPRISES

Fiche 04 COMPÉTITIVITÉ DES ENTREPRISES La région de la Chaudière-Appalaches est reconnue pour la multitude de PME qu on retrouve sur son territoire. Dans le sondage mené par la CRÉ auprès d acteurs du développement de la région en janvier dernier,

Plus en détail

Enjeux jeunesse présentés dans le cadre de la campagne électorale fédérale. Pour que la voix des jeunes montréalaises et montréalais soit entendue!

Enjeux jeunesse présentés dans le cadre de la campagne électorale fédérale. Pour que la voix des jeunes montréalaises et montréalais soit entendue! Enjeux jeunesse présentés dans le cadre de la campagne électorale fédérale Pour que la voix des jeunes montréalaises et montréalais soit entendue! Les décisions prises au niveau fédéral peuvent sembler

Plus en détail

Le Lean Santé. un changement culturel aux multiples axes d intervention pour les DRH

Le Lean Santé. un changement culturel aux multiples axes d intervention pour les DRH Le Lean Santé un changement culturel aux multiples axes d intervention pour les DRH Ce midi. Le contexte d intervention et le mandat confié La présentation de l équipe Le cadre conceptuel La démarche suivie

Plus en détail

CAMPAGNE DE FINANCEMENT DU PROGRAMME PROTECTION & SÉCURITÉ

CAMPAGNE DE FINANCEMENT DU PROGRAMME PROTECTION & SÉCURITÉ CAMPAGNE DE FINANCEMENT DU PROGRAMME PROTECTION & SÉCURITÉ AUX PROFITS DES ÉQUIPES DE FOOTBALL DES ASSOCIATIONS ET INSTITUTIONS DU QUÉBEC : En collaboration avec : INVITATION AUX DIRIGEANTS ET ADMINISTRATEURS

Plus en détail

www.groupetrigone.com

www.groupetrigone.com TRIGONE 2001, rue Université, bureau 1700, Montréal (Québec) H3A 2A6 T 514 670-5140 C 514 893-7171 iris@groupetrigone.com Montréal Québec Saguenay Alma Vancouver Kitimat Saint-Jean-de-Maurienne (France)

Plus en détail

PROGRAMME DE CERTIFICATION EN MICROFINANCE

PROGRAMME DE CERTIFICATION EN MICROFINANCE PROGRAMME DE CERTIFICATION EN JUSTIFICATION ET OBJECTIFS DU PROGRAMME La micro finance ayant atteint une certaine maturité, il apparaît clairement que seules les institutions efficaces, compétentes et

Plus en détail

La Capitale en un coup d œil

La Capitale en un coup d œil La Capitale en un coup d œil Guidée par les valeurs mutualistes qui l animent, La Capitale accompagne les personnes pour bâtir, protéger et valoriser ce qu elles considèrent comme essentiel à leur sécurité

Plus en détail

Rapport d activité 2012-2013

Rapport d activité 2012-2013 Rapport d activité 2012-2013 Mai 2013 TABLE DES MATIÈRES 1. L introduction... 1 2. Le Conseil... 1 2.1 Les responsabilités et la composition du Conseil... 1 2.2 Les réunions du Conseil... 2 2.3 La mise

Plus en détail

Un puissant réseau de recherche universitaire pour la santé dans la grande région de Québec

Un puissant réseau de recherche universitaire pour la santé dans la grande région de Québec Un puissant réseau de recherche universitaire pour la santé dans la grande région de Québec Michel J. Tremblay Vice-doyen, recherche et études supérieures Faculté de médecine ESPÉRANCE DE VIE AU QUÉBEC

Plus en détail

9/12/2012 CCCR-CCRC 1 1. Comment diversifier ses revenus Modèles d entreprises sociales. Ethel Côté

9/12/2012 CCCR-CCRC 1 1. Comment diversifier ses revenus Modèles d entreprises sociales. Ethel Côté Comment diversifier ses revenus Modèles d entreprises sociales Ethel Côté 30 années d expérience en développement économique communautaire, coopératif, social et solidaire. Formation, accompagnement, mobilisation

Plus en détail

Droits de scolarité : contexte et argumentaire

Droits de scolarité : contexte et argumentaire Droits de scolarité : contexte et argumentaire Plan de la présentation Contexte actuel Les prochaines hausses Argumentaire du gouvernement Contre-argumentaire Conclusion et discussion Contexte actuel Augmentation

Plus en détail

AU NOM DE: L Association canadienne pour l avancement des femmes, du sport et de l activité physique (ACAFS)

AU NOM DE: L Association canadienne pour l avancement des femmes, du sport et de l activité physique (ACAFS) Programmes d activités physiques s parascolaires pour les filles et les jeunes femmes POLITIQUE ET RECOMMANDATIONS DROIT D AUTEUR 2011 ACAFS Octobre 2011 Les fournisseurs de programmes d activités physiques

Plus en détail