Comment motiver les apprenants : Innovation et créativité en cours de langues

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Comment motiver les apprenants : Innovation et créativité en cours de langues"

Transcription

1 REAL LLP FR-KA2-KA2NW 2010/06/06 Comment motiver les apprenants : Innovation et créativité en cours de langues Motiver à apprendre et apprendre à motiver Cracovie, Pologne, septembre 2010 Michel BOIRON Directeur général du Centre d Approches Vivantes des Langues et des médias CAVILAM de Vichy, France Auteurs: Beata Galan et Renata Klimex-Kowalska Ce module a été conçu comme témoignage d atelier ; il n a pas été réalisé par l intervenant luimême, et adopte une perspective nécessairement subjective.

2 Introduction Que toute l action humaine exige un moteur pour qu elle soit effectuée, la chose semble évidente. Dans l apprentissage des langues, la motivation est extrêmement importante et même nécessaire. Sans elle, l apprentissage est inefficace et, qui pis est, les apprenants sont découragés et insatisfaits. C est le raisonnement que tient Michel Boiron lorsqu il énonce que «la langue est sens» ; elle imprime une «direction», propose une«signification» et un«contenu». Pour être efficace, la démarche pédagogique a besoin d une direction, pour que les apprenants voient que la connaissance d une langue étrangère est un outil qui leur ouvrira un dialogue avec les cultures. Les élèves peuvent être amenés à découvrir la langue française par les sens : l odorat, la vue, le toucher, l ouïe et le goût. Il faut les amener à sentir, voir, toucher, entendre et goûter la langue qui est vivante, sans oublier cette part d intuition appelée notre «sixième sens» qui nous amène à «ressentir» la langue. 1. Méthodologie Deux aspects sont à souligner : premièrement, il est important que l apprentissage de la langue française guide les apprenants vers un dialogue entre les cultures (la direction). Deuxièmement, pour que les apprenants puissent trouver un vrai plaisir dans l apprentissage de la langue, il faut qu ils l apprivoisent par les sens (l odorat, la vue, le toucher, l ouïe et le goût). Pour illustrer ces réflexions, plusieurs activités pratiques ont été organisées. Le travail a eu lieu en groupe, par paires et individuellement. Les commentaires de l animateur et des participants de l atelier accompagnaient chaque activité et permettaient de partager nos propres expériences, ainsi que les doutes et les difficultés rencontrées. Supports pédagogiques Le volet pratique s appuie sur une grande variété de supports pédagogiques. Très bien adaptés, ils nous ont donné envie de les exploiter pour nos propres cours de français. 2/8

3 Les vidéos - L interprétation de la chanson À quoi ça sert l amour, réalisée par Louis Clichy. - Une animation «L enfant sur le trampoline» de Nicolas Deveaux. - «Le Bourgeois gentilhomme», un extrait du film de Martin Fraudreau. Les textes - Eric-Emmanuel Schmitt,«C est un beau jour de pluie», Odette Toulemonde et autres histoires. - Erik Orsenna «La grammaire est une chanson douce». - Molière, extrait de la pièce: «Le Bonhomme gentilhomme» Acte II, scène 4. - Henri Salvador, «Le loup, la biche, le chevalier» accompagné de la musique. - Philippe Claudel, «Le monde sans les enfants et autres histoires». - Keren Rose, «De ma fenêtre», paroles et chanson + biographie de la chanteuse 2. L atelier en bref L atelier a permis de faire ressortir un certain nombre de règles d or pouvant être utiles à chaque enseignant de français, assorties de quelques explications de notre part. La motivation Apprendre le français c est «mordre» dans la culture française. Il est impossible et même inutile d enseigner le français en dehors de son contexte culturel et historique. La langue française n est pas seulement une matière scolaire, mais implique la connaissance des cultures et des mœurs. Il ne s agit pas de s amuser en classe mais de se sentir bien! Se sentir bien en classe de langue est un plus incontestable pour l apprentissage. Pour que les apprenants se sentent bien en classe, il faut d abord que l enseignant le soit aussi. Dans une ambiance agréable, mais pas forcément construite par les jeux ou le divertissement, les apprenants sont à l aise et reviennent en classe avec plaisir. C est une condition fondamentale pour que l enseignement soit efficace et agréable en même temps. Motiver à apprendre, apprendre à motiver Il est évident que la motivation est un aspect primordial dans l apprentissage des langues. Cependant, on ne peut pas oublier qu il faut aussi apprendre aux élèves à trouver leur propre motivation à l apprentissage d une langue étrangère. En salle de classe, la motivation est la responsabilité de l enseignant, mais au dehors, elle devra être acquise par les élèves eux-mêmes. La tâche de l enseignant consiste à les inciter à la trouver. 3/8

4 La préparation d un cours Chaque enseignant sait qu un cours commence au moment de sa préparation, et que cette phase est essentielle pour que l apprentissage soit fructueux. Se poser les bonnes questions est un point essentiel : - Quel est l objectif de la leçon? - Que vont faire les élèves? - Quelle va être la première activité? Comment éveiller l intérêt des élèves? L enseignement Enseigner = travailler avec les élèves Afin que les cours réussissent, il ne faut pas laisser les apprenants travailler tous seuls. Il est crucial qu ils sentent la présence de l enseignant. Il doit être un guide aux côtés des apprenants, prêt à partager ses connaissances et à résoudre les problèmes pouvant voir le jour. Sa présence doit être fortement marquée dans la classe. Apprendre grâce à nos 5 sens Nous avons déjà souligné dans l introduction qu il est souhaitable de faire découvrir aux apprenants la langue française à travers leur sens : - l ouïe (écouter des chansons, des poèmes, des enregistrements, différents bruits d ambiance) ; - la vue (travailler les images, regarder des vidéos, apprendre les noms des couleurs) ; - le toucher (explorer les formes et les textures des objets) ; - l odorat (sentir le parfum, les fruits, les fleurs) ; - le goût (faire de la cuisine). Valoriser ce que l élève sait faire Chaque élève est différent et chacun apprend de façon différente ; chacun est capable d apprendre à sa propre manière. Il faut essayer de se focaliser sur ce que l apprenant sait déjà, en éveillant en lui le plaisir d apprendre de nouvelles choses. J enseigne ce que je sais, mais surtout ce que je suis En classe, l enseignant n est pas le défenseur de ses propres idées, mais un facilitateur qui aide l apprenant à trouver son identité et sa propre opinion. L essentiel est que l enseignant transmette à ses élèves un savoir tout en développant leur esprit critique. L adolescence est une période très importante dans la formation des 4/8

5 points de vue ; le respect de l autre et de ses idées doit être enseigné pour que l apprenant se développe autant que possible et qu il s ouvre à la différence. Apprendre une langue étrangère signifie aussi apprendre à connaître l Autre. Quelques règles simples - Entrer dans la classe avec le sourire - Poser des questions admettant plusieurs réponses - Eviter de demander aux élèves ce qu ils ne comprennent pas, mais se concentrer sur ce que l élève maîtrise déjà, sait dire et sait faire. Conclusion En résumé, l atelier nous a permis d approfondir notre réflexion sur nos démarches pédagogiques centrées sur la motivation des apprenants. Il nous a proposé des éléments de méthodologie pour la recherche de supports pédagogiques intéressants non seulement pour l enseignant mais surtout pour l élève ; il nous a invités à nous souvenir de certains éléments clé pour la préparation d un cours réussi. L atelier a permis de partager nos idées et nos expériences pédagogiques, mais également de nos interrogations, une remise en question précieuse pour la construction de l approche pédagogique. Lien vers la présentation multimédia de Michel Boiron 5/8

6 Le panorama des affiches des participants du séminaire 6/8

7 Le séminaire en photo 7/8

8 8/8 REAL /06/06

VADÉMÉCUM FORMATIONS DE FORMATEURS

VADÉMÉCUM FORMATIONS DE FORMATEURS CREFECO Centre régional francophone pour l Europe Centrale et Orientale VADÉMÉCUM FORMATIONS DE FORMATEURS Document élaboré par les stagiaires Formation Formateurs de formateurs CREFECO, 10-14 octobre

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

ateliers de création plastique catalogue Karine WITTIG

ateliers de création plastique catalogue Karine WITTIG ateliers de création plastique catalogue Karine WITTIG Karine WITTIG Artiste plasticienne www.pluri-l.com Ateliers créatifs proposés Ateliers créatifs par tranche d âge Animations évènementielles Animation

Plus en détail

Formations de formateurs

Formations de formateurs Formations de formateurs Document élaboré lors du séminaire en ingénierie de la formation au CREFECO (10-14 octobre 2011) animé par Michel Boiron, directeur du CAVILAM Alliance française Contenu Définition

Plus en détail

SEQUENCE : LES 5 SENS

SEQUENCE : LES 5 SENS SEQUENCE : LES 5 SENS Groupe concerné : Groupe sciences Nombre de séances prévues : 8 Compétence 3 du Palier 2 du socle commun : La culture scientifique et technologique - Pratiquer une démarche scientifique

Plus en détail

Conceptualiser et concevoir un programme de formation

Conceptualiser et concevoir un programme de formation Conceptualiser et concevoir un programme de formation Les informations obtenues à partir de l évaluation des besoins de formation vous aideront à concevoir le programme de formation. Ce travail doit s

Plus en détail

TACTIQUE PRO Serious Game

TACTIQUE PRO Serious Game TACTIQUE PRO Serious Game Choisir et construire IFMV-VALDOCCO 102, rue Henri Barbusse 95100 Argenteuil 09.61.28.12.57 Responsable du projet : Christine MARY projet.valdocco@gmail.com Le Valdocco est une

Plus en détail

E-LECLERC LEVALUATION DU SITE WEB. A. Evaluation «subjective» du site web. 1. Choix du site web. 2. Présentation le site A P I 0 8 1 1 / 0 3 / 2 0 1 4

E-LECLERC LEVALUATION DU SITE WEB. A. Evaluation «subjective» du site web. 1. Choix du site web. 2. Présentation le site A P I 0 8 1 1 / 0 3 / 2 0 1 4 LEVALUATION DU SITE WEB E-LECLERC A P I 0 8 1 1 / 0 3 / 2 0 1 4 A. Evaluation «subjective» du site web 1. Choix du site web J ai choisi de réaliser l évaluation «subjective» sur le site web : www.e-leclerc.com,

Plus en détail

LA PÉDAGOGIE DE PROJET COMME MOTEUR D APPRENTISSAGE ET DE PLAISIR!

LA PÉDAGOGIE DE PROJET COMME MOTEUR D APPRENTISSAGE ET DE PLAISIR! LA PÉDAGOGIE DE PROJET COMME MOTEUR D APPRENTISSAGE ET DE PLAISIR! LES MOTEURS DU PLAISIR POUR L APPRENANT Comment peut-on avoir du plaisir en apprenant? Le plaisir d apprendre doit être identique au plaisir

Plus en détail

Coaching, Une méthode scientifique

Coaching, Une méthode scientifique Coaching, Une méthode scientifique ROSELYNE KATTAR Tout le monde parle de coaching sans savoir exactement de quoi il s agit. Afin de clarifier cette approche selon moi, je vous propose de répondre à 3

Plus en détail

Enseigner aux enfants et aux adolescents

Enseigner aux enfants et aux adolescents UNIVERSITÉ DE FRANCHE-COMTÉ Formation d été de professeurs et de formateurs de FLE Enseigner aux enfants et aux adolescents Maitriser les approches et développer des contenus adaptés aux jeunes publics

Plus en détail

ALAIN DUNBERRY Avec la collaboration de Frédéric Legault Professeurs DEFS, UQAM Septembre 2013 2 1. Introduction 5 6 7 8 11 12 2. La méthodologie 14 15 16 3. Les résultats des opérations d évaluation

Plus en détail

Congrès orientant 2 e secondaire 2015

Congrès orientant 2 e secondaire 2015 Congrès orientant 2 e secondaire 2015 Intentions de la rencontre Informer sur les parcours en science pour le 3 e secondaire Accompagner votre enfant à faire des choix éclairés Déroulement de la présentation

Plus en détail

Le marché des connaissances Pratiques d échange de savoirs

Le marché des connaissances Pratiques d échange de savoirs Le marché des connaissances Pratiques d échange de savoirs Fiche synthétique Le marché des connaissances fonctionne sur l idée que "Personne ne sait tout, mais tout le monde sait quelque chose...". Il

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES PREMIÈRE PARTIE AMÉLIORER...13

TABLE DES MATIÈRES PREMIÈRE PARTIE AMÉLIORER...13 TABLE DES MATIÈRES AVANT-PROPOS...9 PREMIÈRE PARTIE AMÉLIORER...13 Comment accroître la motivation de mon enfant à l école?...15 Comment favoriser l autonomie et le sens des responsabilités chez mon enfant?...29

Plus en détail

«Moi je m apprends et j apprends à créer l outil pour moi»

«Moi je m apprends et j apprends à créer l outil pour moi» Jamet Pierre 1Ai Retour de final d Auto-Apprentissage de l année 1Ai : «Moi je m apprends et j apprends à créer l outil pour moi» Introduction J ai pu grâce, au travail effectué en auto-apprentissage de

Plus en détail

TESSA : MATRICE DE SECTION VERSION WEB

TESSA : MATRICE DE SECTION VERSION WEB TESSA : MATRICE DE SECTION VERSION WEB NOM DU FICHIER TESSA : Togo_Ma_M1_S2_G_110213 PAYS TESSA : Togo DOMAINE DU MODULE : MATHEMATIQUES Module numéro : 1 Titre du module : Étude du nombre et de la structure

Plus en détail

DOSSIER INSCRIPTION. DISPOSITIF Accompagnement à la Scolarité. Centre de Loisirs de Maubourguet

DOSSIER INSCRIPTION. DISPOSITIF Accompagnement à la Scolarité. Centre de Loisirs de Maubourguet DOSSIER INSCRIPTION DISPOSITIF Accompagnement à la Scolarité CP Centre de Loisirs de Maubourguet SOMMAIRE. Page 2 : actions proposées pour les CP. Page 3 : engagement parental et engagement de l enfant.

Plus en détail

Cours de langue. Avant l ENSGSI. Pas motivant. Professeur. Ennuyant. Long. Trop scolaire. «Dégout» Tableau noir. Pas ludique.

Cours de langue. Avant l ENSGSI. Pas motivant. Professeur. Ennuyant. Long. Trop scolaire. «Dégout» Tableau noir. Pas ludique. Avant l ENSGSI Pas motivant Grammaire Liste de vocabulaire Professeur Trop scolaire Cours de langue Ennuyant Long Tableau noir «Dégout» Examens Pas ludique Souvent inintéressant 2AP et 1AI à l ENSGSI Plaisirs

Plus en détail

BIENVENUE A L ECOLE DE LA PHILANTHROPIE

BIENVENUE A L ECOLE DE LA PHILANTHROPIE GUIDE D INTERVENTION DU PHILANTHROPE Préparer votre temps d échange avec les Petits Philanthropes Fondée en 2011 avec le soutien des Fondations Edmond de Rothschild, cette association se donne pour objectif

Plus en détail

Commentaires pour le premier trimestre

Commentaires pour le premier trimestre Commentaires pour le premier trimestre Elèves en progrès Après un début d année décevant,. semble s être ressaisi. Ses résultats sont convenables dans la Maîtrise de la Langue voire satisfaisants en Mathématiques.

Plus en détail

Plateforme éducative Service de garde Sainte-Claire

Plateforme éducative Service de garde Sainte-Claire Plateforme éducative Service de garde Sainte-Claire Château d Émylie Introduction Le service de garde Sainte-Claire a ouvert ses portes au milieu des années 80, et à ses débuts, une trentaine d enfants

Plus en détail

Préparez votre débat

Préparez votre débat Préparez votre débat L enjeu éducatif d un débat sur des questions portant sur le changement climatique est principalement de permettre : - d éveiller l intérêt des élèves sur le sujet en laissant la pensée,

Plus en détail

Apprendre en stage. Présentation aux référents 02.09.2010. C. MASIAS-VALDES Ch. BORALEY

Apprendre en stage. Présentation aux référents 02.09.2010. C. MASIAS-VALDES Ch. BORALEY Apprendre en stage Présentation aux référents 02.09.2010 C. MASIAS-VALDES Ch. BORALEY Et pour commencer De quoi un étudiant a-t-il besoin pour apprendre en stage? Contenu de la présentation Introduction

Plus en détail

Les Raconte-tapis. 1. Note à l attention des bibliothécaires. 2. Note d intention. 3. Qu est-ce qu un Raconte tapis?

Les Raconte-tapis. 1. Note à l attention des bibliothécaires. 2. Note d intention. 3. Qu est-ce qu un Raconte tapis? Les Raconte-tapis Sommaire 1. Note à l attention des bibliothécaires 3 2. Note d intention 3. Qu est-ce qu un Raconte tapis? 4 5 4. A qui s adressent les Raconte tapis? 6 5. Comment bien préparer une séance

Plus en détail

Le patinage artistique à l école

Le patinage artistique à l école Le patinage artistique à l école Serge Laget C.P.C. Lyon VII - juin 2000 - avec la participation des éducateurs sportifs de la Ville de Lyon des C.P.C. du groupe Ville de Lyon Présentation du dossier :

Plus en détail

Rapport d auto-apprentissage d anglais sur l année 2010/2011

Rapport d auto-apprentissage d anglais sur l année 2010/2011 Juliette Olivier, 1AI (Binôme : Tracy GESINI) Rapport d auto-apprentissage d anglais sur l année 2010/2011 I) Evolution de l auto-apprentissage sur l année Au début de l année, j ai eu du mal à quitter

Plus en détail

PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I.

PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I. PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I. T.R.I. est une association dont l objectif est l insertion professionnelle et l éducation à l environnement. Le club nature & environnement développe

Plus en détail

Présentation de l application de programmation LEGO MINDSTORMS Education EV3

Présentation de l application de programmation LEGO MINDSTORMS Education EV3 Présentation de l application de programmation LEGO MINDSTORMS Education EV3 LEGO Education a le plaisir de présenter l édition pour tablette du logiciel LEGO MINDSTORMS Education EV3, un moyen amusant

Plus en détail

L activité Atelier et la gestion des groupes

L activité Atelier et la gestion des groupes L activité Atelier et la gestion des groupes Apprendre à travers un projet. 1 Un changement de situation professionnelle IUT GMP Bordeaux 1 2 Un changement de situation professionnelle qui remet en cause

Plus en détail

FAVORISER LA MOTIVATION SCOLAIRE CHEZ LES ÉLÈVES

FAVORISER LA MOTIVATION SCOLAIRE CHEZ LES ÉLÈVES Germain Duclos Psychoéducateur et orthopédagogue FAVORISER LA MOTIVATION SCOLAIRE CHEZ LES ÉLÈVES Image tirée sur Google 3 Le décrochage scolaire pose le problème de la motivation scolaire chez plusieurs

Plus en détail

Entourez une évaluation entre 0 (cote minimale) et 5 (cote maximale) ou encore SO = Sans Objet. L étudiant :

Entourez une évaluation entre 0 (cote minimale) et 5 (cote maximale) ou encore SO = Sans Objet. L étudiant : Grille d évaluation du stage d immersion en entreprise de 3 ème bachelier 2014-2015 Etudiant : Entreprise :. Date : Superviseur :. Maitre de stage : Signature :. 1. Evaluation continue [60 pts] Entourez

Plus en détail

démarrer à la maison Pédagogie et organisation

démarrer à la maison Pédagogie et organisation démarrer L ecole à la maison Pédagogie et organisation Table des matières Le livre est disponible sur le site http://ecole-vivante.com ISBN 978-2-9515625-7-8 EAN 9782951562578 Cliquez sur les n de pages

Plus en détail

STAGES PÉDAGOGIQUES D ÉTÉ juillet & août 2015

STAGES PÉDAGOGIQUES D ÉTÉ juillet & août 2015 Formation Continue Les stages pédagogiques s adressent à tous les professeurs de Français Langue Etrangère souhaitant approfondir leur formation, actualiser leurs connaissances et renouveler leurs méthodes

Plus en détail

PARTIE I : ÉCRIRE POUR APPRENDRE

PARTIE I : ÉCRIRE POUR APPRENDRE Table des matières Introduction! L écriture à travers le curriculum! Motiver les élèves à écrire! Le processus d écriture! L enseignement de l écriture! Comment utiliser cet ouvrage! Déterminer les objectifs

Plus en détail

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE 1 GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème DOMAINES: FONDEMENTS COMPÉTENCE 1: Agir en tant que professionnelle ou professionnel héritier, critique et interprète d

Plus en détail

PREALABLES AU PROJET (enfants) Acquisitions antérieures Situations, notions, comportements, culture Activités du projet

PREALABLES AU PROJET (enfants) Acquisitions antérieures Situations, notions, comportements, culture Activités du projet PROJET PEDAGOGIQUE (enseignant) PREALABLES AU PROJET (enfants) Acquisitions antérieures Situations, notions, comportements, culture Activités du projet OBSERVATIONS PROJET PEDAGOGIQUE ACTIVITES DU PROJET

Plus en détail

Synthè sè dè l animation «Pènsèr lès atèlièrs autrèmènt»

Synthè sè dè l animation «Pènsèr lès atèlièrs autrèmènt» Synthè sè dè l animation «Pènsèr lès atèlièrs autrèmènt» année scolaire 2011 2012 Animation Pédagogique du 11 janvier 2012 partie 2 Les axes de travail Réflexion autour des diverses organisations possibles

Plus en détail

L échange argumentatif par réseau intranet en classe de Seconde

L échange argumentatif par réseau intranet en classe de Seconde L échange argumentatif par réseau intranet en classe de Seconde Extrait du Mémoire professionnel de Karine BODIN, professeur stagiaire en Lettres, IUFM de Poitou-Charentes, année 2003/2004, sous la direction

Plus en détail

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes :

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes : CONCLUSIONS L application de la PNL à l entreprise est confrontée aux besoins des leaders d équipe, tels que: la gestion de son propre développement, du stress, la résolution des problèmes tels que les

Plus en détail

Un apprentissage de la Communication NonViolente

Un apprentissage de la Communication NonViolente Un apprentissage de la Communication NonViolente De quoi s agit-il? Un outil soutenant une démarche pédagogique pour : développer un savoir-faire en communication au service d un savoir-être en relation

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À Thérèse Besner DU COURS DDM4600 Stage de préinsertion professionnelle PAR MÉLODIE CHAMPAGNE 17 Avril 2015 C est en terminant

Plus en détail

Le web dans la formation des enseignants

Le web dans la formation des enseignants Fatiha Mamache amamache@ushb.dz USTHB Avril 2013 Plan Introduction Pourquoi parle-t-on de formation des enseignants du supérieur? Comment accueillir et encadrer les enseignants débutants? L université

Plus en détail

Dossier d expatriation

Dossier d expatriation 3 ème année IPAG Alexis Keuleyan Dossier d expatriation Expatriation réalisée dans l université d Huddersfield en Angleterre. Arrivant à la fin de mon premier semestre de 3 ème année à l IPAG, que j ai

Plus en détail

Evaluation de votre conférence de méthode ou cours-séminaire

Evaluation de votre conférence de méthode ou cours-séminaire Enseignement : INTRODUCTION A LA SOCIOLOGIE 2 : CONCEPTS, METHODES, ET ENJEU ACTUELS Excellent Bon Moyen Insuffisant Comment évaluez-vous la préparation et l'organisation des séances? 6 (30%) 11 (55%)

Plus en détail

Aider les enseignants en formation à établir un plan d action

Aider les enseignants en formation à établir un plan d action Aider les enseignants en formation à établir un plan d action La préparation TESSA devrait toujours permettre aux enseignants en formation de faire l expérience des activités TESSA d'une manière pratique

Plus en détail

Nouer des relations saines : Apprendre à écouter

Nouer des relations saines : Apprendre à écouter Nouer des relations saines : Apprendre à écouter Résultats d apprentissage du programme Santé et préparation pour la vie, Alberta Education Les élèves vont : R 7.5 examiner les caractéristiques inhérentes

Plus en détail

HERVIEU Valentin ODDON Agathe LU Jigang. SI28 - Projet intéractif. Initiation à la langue chinoise

HERVIEU Valentin ODDON Agathe LU Jigang. SI28 - Projet intéractif. Initiation à la langue chinoise HERVIEU Valentin ODDON Agathe LU Jigang SI28 - Projet intéractif Initiation à la langue chinoise 1 Introduction En tant que groupe franco-chinois et étudiants en génie informatique, nous avons décidé d

Plus en détail

AEC en Techniques d éducation à l enfance

AEC en Techniques d éducation à l enfance (JEE.0K) 322-101-MV Introduction à la profession Ce cours permet à l étudiant d explorer la profession d éducatrice à l enfance dans son ensemble et de bien cerner le contexte des services de garde au

Plus en détail

Présentation du programme de danse Questions-réponses

Présentation du programme de danse Questions-réponses Présentation du programme de danse Questions-réponses Description du programme Le DEC préuniversitaire en Danse du Cégep de Rimouski offre une formation collégiale préparatoire à la poursuite d études

Plus en détail

Profils. COMPÉTENCE de COMMUNICATION ÉBAUCHE. ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche

Profils. COMPÉTENCE de COMMUNICATION ÉBAUCHE. ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche C Profils COMPÉTENCE de COMMUNICATION ÉBAUCHE ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche C Profils COMPÉTENCE de COMMUNICATION APERÇU La compétence de communication englobe l ensemble des aptitudes

Plus en détail

Comment organiser une séance d EPS

Comment organiser une séance d EPS Comment organiser une séance d EPS Ce qui est important pour l élève c est de : - comprendre quand il réussit quelle procédure reproductible a été utilisée et isolée pour cette procédure - apprendre pour

Plus en détail

Partage d un Macintosh entre plusieurs utilisateurs

Partage d un Macintosh entre plusieurs utilisateurs Infos info Votre Mac va vous aider NUMÉRO 16 SEMAINE DU 27 AU 31 MARS 2006 Partage d un Macintosh entre plusieurs utilisateurs Un Mac qui n est pas partagé, c est un Mac qui s ennuie Le but de ce seizième

Plus en détail

NOUVELLE APPROCHE PEDAGOGIQUE ET LUDIQUE. POUR ENFANTS (6-11 ans) EN DIFFICULTES. Auteures du programme, Sandrine Lefebvre et Catherine Mathieu

NOUVELLE APPROCHE PEDAGOGIQUE ET LUDIQUE. POUR ENFANTS (6-11 ans) EN DIFFICULTES. Auteures du programme, Sandrine Lefebvre et Catherine Mathieu NOUVELLE APPROCHE PEDAGOGIQUE ET LUDIQUE POUR ENFANTS (6-11 ans) EN DIFFICULTES (Troubles du comportement, handicaps, échecs scolaires ) Auteures du programme, Sandrine Lefebvre et Catherine Mathieu 1

Plus en détail

De la conception à l évaluation d un jeu vidéo éducatif

De la conception à l évaluation d un jeu vidéo éducatif De la conception à l évaluation d un jeu vidéo éducatif Application à l enseignement du jazz avec le jeu Pads n Swing guillaume.denis@ensmp.fr Centre de recherche en informatique Ecole des mines de Paris

Plus en détail

Motion de résultats Christine Panchaud, Coordinatrice de programme, Bureau International de l Education, UNESCO

Motion de résultats Christine Panchaud, Coordinatrice de programme, Bureau International de l Education, UNESCO 3 ème séminaire international BIE - UNESCO Dialogue politique et stratégies de mise en œuvre du changement du curriculum de l éducation de base pour lutter contre la pauvreté. Ouagadougou 13-17 mars 2006

Plus en détail

Développement. l enfant

Développement. l enfant Développement de l enfant No : 1 Vinaigre ou miel : Dans ce livre, il plaide en faveur de méthodes actives et positives qui favorisent chez l enfant la confiance, l estime de soi et le sentiment de compétence.

Plus en détail

S approprier les notions clés du collaboratif en 1 seule journée 1. Dynamiques collaboratives +33 1 53 05 99 75 www.inprincipo.com

S approprier les notions clés du collaboratif en 1 seule journée 1. Dynamiques collaboratives +33 1 53 05 99 75 www.inprincipo.com 1 15 2013 Programme J F M A M J J A S O N D Sessions à Paris Sessions à Lyon 12 05 04 01 Sessions à Paris Sessions à Lyon 19 12 09 03 16 Collaborative Tour Tout le collaboratif créateur de valeur pour

Plus en détail

Capsules éveil à la lecture

Capsules éveil à la lecture Capsules éveil à la lecture 0 24 mois Dès la naissance, vous savez éveiller votre bébé en lui faisant la lecture. Les mots, l intonation de votre voix et les couleurs vives des images le stimuleront. Le

Plus en détail

Pédagogie inversée 35. Pédagogie inversée

Pédagogie inversée 35. Pédagogie inversée Pédagogie inversée 35 Pédagogie inversée 36 Pédagogie inversée «Le numérique nous recentre sur les apprentissages.» Ces derniers temps, on voit (re)fleurir la pédagogie inversée ou Flip Classroom, une

Plus en détail

Comment utiliser la vidéo en classe

Comment utiliser la vidéo en classe Comment utiliser la vidéo en classe Aujourd hui, les étudiants sont toujours «branchés» au web et aux médias sociaux, et c est afin de susciter leur intérêt que les enseignants ont recours à la technologie

Plus en détail

La méthode de travail efficace. Apprendre les leçons par la rédaction de fiche de travail

La méthode de travail efficace. Apprendre les leçons par la rédaction de fiche de travail La méthode de travail efficace Pour réussir ses études, il faut avant tout une bonne stratégie d apprentissage en organisant très méthodiquement sa façon d apprendre. Organiser un planning de travail La

Plus en détail

PROJET : EXPERIMENTER SES 5 SENS AU QUOTIDIEN! DECOUVRIR LE MONDE PETITE SECTION

PROJET : EXPERIMENTER SES 5 SENS AU QUOTIDIEN! DECOUVRIR LE MONDE PETITE SECTION PROJET : EXPERIMENTER SES 5 SENS AU QUOTIDIEN! DECOUVRIR LE MONDE PETITE SECTION Compétence : Découvrir les parties du corps et les 5 sens. Leurs caractéristiques et leurs fonctions. Finalité : Préparer

Plus en détail

Compte Rendu 8 ème Colloque FINE Europe à Lisbonne Octobre 2010

Compte Rendu 8 ème Colloque FINE Europe à Lisbonne Octobre 2010 Compte Rendu 8 ème Colloque FINE Europe à Lisbonne Octobre 2010 Rapporteur : A Santucci qui représentait FINE Belgique de par son mandat au sein de FINE Belgique «Relations Internationales» a eu un rôle

Plus en détail

Temps Scolaire pour l'information et l'orientation

Temps Scolaire pour l'information et l'orientation Temps Scolaire pour l'information et l'orientation Code : Connaissance De Soi TITRE : STRATEGIES POUR ORGANISER SON TEMPS Niveau : 4ème Groupe : Matériel : ½ Classe questionnaire organiser son temps Durée

Plus en détail

Enquête sur l innovation. wallonnes

Enquête sur l innovation. wallonnes Enquête sur l innovation chez les TPE/PME wallonnes 7 TPE/PME wallonnes sur 10 innovent Lorsqu elles innovent et qu elles se font aider pour cela, elles enregistrent une croissance de 27,5% de leurs marges

Plus en détail

COMMENT JE PEUX AIDER MON ENFANT À DÉVELOPPER LES DIFFÉRENTES QUALITÉS DU PROFIL DE L APPRENANT PROGRAMME D ÉDUCATION INTERNATIONAL

COMMENT JE PEUX AIDER MON ENFANT À DÉVELOPPER LES DIFFÉRENTES QUALITÉS DU PROFIL DE L APPRENANT PROGRAMME D ÉDUCATION INTERNATIONAL COMMENT JE PEUX AIDER MON ENFANT À DÉVELOPPER LES DIFFÉRENTES QUALITÉS DU PROFIL DE L APPRENANT PROGRAMME D ÉDUCATION INTERNATIONAL Ouverts d esprit Ouverts d esprit Nous portons un regard critique sur

Plus en détail

CATALOGUE FORMATIONS

CATALOGUE FORMATIONS CATALOGUE DE FORMATIONS 2015 Association Départementale des Pupilles de l Enseignement Public de l Essonne 16 rue Thibaud de Champagne 91090 Tel : 01 69 11 23 83 Fax : 01 60 86 16 36 Site : www.adpep91.org

Plus en détail

PARLEZ-MOI DE VOUS de Pierre Pinaud

PARLEZ-MOI DE VOUS de Pierre Pinaud MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe PARLEZ-MOI DE VOUS de Pierre Pinaud Thèmes : la famille, les rapports avec les autres. Parcours niveaux B1 : en bref Après une mise en route autour

Plus en détail

Les activités des T.A.P Septembre 2014

Les activités des T.A.P Septembre 2014 Les activités des T.A.P Septembre 2014 Petite section Moyenne section Grande section LUNDIS Chants et contes Eveil sensoriel Favoriser l enrichissement du vocabulaire Se laisser porter par son imagination

Plus en détail

Guide méthodologique 4

Guide méthodologique 4 N/Réf : X2 217 012 Collection Guides méthodologiques Comment réaliser un travail de recherche Guide méthodologique 4 Louis Gaudreau Conseiller en documentation Centre des médias Septembre 2007 TABLE DES

Plus en détail

Enseigner le développement durable

Enseigner le développement durable Les enjeux Enseigner le développement durable Catalogue de nos outils pédagogiques Édition : octobre 2014 DES RESSOURCES PÉDAGOGIQUES pour les enseignants, animateurs de centres de loisirs et associations.

Plus en détail

Compte rendu de l atelier 2 : Intégrer tablettes et outils nomades à l enseignement Contenu

Compte rendu de l atelier 2 : Intégrer tablettes et outils nomades à l enseignement Contenu Compte rendu de l atelier 2 : Intégrer tablettes et outils nomades à l enseignement Contenu Compte rendu de l atelier 2 : Intégrer tablettes et outils nomades à l enseignement... 1 OBJECTIFS :... 2 DEROULEMENT

Plus en détail

7 étapes pour trouver un stage

7 étapes pour trouver un stage Module proposé par le site «Le Canal des métiers.tv» 7 étapes pour trouver un stage Un outil, pour guider les élèves dans leur recherche de stage. C est gratuit et accessible par Internet Au travers d

Plus en détail

Ambassade de France en Pologne Service de coopération et d'action culturelle PERFECTIONNEMENT LINGUISTIQUE ENSEIGNANTS POLONAIS SECTIONS BILINGUES

Ambassade de France en Pologne Service de coopération et d'action culturelle PERFECTIONNEMENT LINGUISTIQUE ENSEIGNANTS POLONAIS SECTIONS BILINGUES CAVILAM Centre d Approches Vivantes des Langues et des Médias 1 Avenue des Célestins BP2678 03206 Vichy Cedex France Tél. : 33 (0)4 70 30 83 83 Fax : 33 (0)4 70 30 83 84 Email : info@cavilam.com Sites

Plus en détail

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique)

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) 1 Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) La programmation neurolinguistique (PNL) fournit des outils de développement personnel et d amélioration de l efficacité relationnelle dans

Plus en détail

Valoriser son parcours professionnel

Valoriser son parcours professionnel Module - 1 Valoriser son parcours professionnel Vous devez vous préparez à intégrer le marché du travail. Pour cela, vous allez devoir apprendre à parler de vos études en termes professionnels et non disciplinaires.

Plus en détail

Kiffe ta langue OBJECTIFS DE L ÉVALUATION. Activités. 6 Objectifs de l évaluation

Kiffe ta langue OBJECTIFS DE L ÉVALUATION. Activités. 6 Objectifs de l évaluation Kiffe ta langue OBJECTIFS DE L ÉVALUATION Activités La deuxième évaluation de Pourquoi pas! 4 est composée de 3 activités qui ont été conçues pour évaluer de manière plus ciblées l acquisition et la capacité

Plus en détail

MOI-questionnaire sur le concept de soi

MOI-questionnaire sur le concept de soi MOI-questionnaire sur le concept de soi Wilfrid LAROCHELLE QUEBEC conseiller d'orientation Atelier de pratique :français / Workshop of practices :French Nom des intervenants & Institutions d appartenance

Plus en détail

ALBUM Y REALISE PAR DAGHOUI AZZEDDINE NAJMI HAFIDA ABDALLAH MAISSA

ALBUM Y REALISE PAR DAGHOUI AZZEDDINE NAJMI HAFIDA ABDALLAH MAISSA ALBUM Y REALISE PAR DAGHOUI AZZEDDINE NAJMI HAFIDA ABDALLAH MAISSA Sommaire INTRODUCTION... 3 SYNOPSIS... 4 TITRE DU PROJET... 4 CONCEPT DU PROJET... 4 PUBLIC VISE... 4 OBJECTIFS... 4 CAHIER DES CHARGES...

Plus en détail

Guide de production des notes pédagogiques mai 2011, septembre 2014

Guide de production des notes pédagogiques mai 2011, septembre 2014 Centre de cas 7 99 2011 001 Guide de production des notes pédagogiques mai 2011, septembre 2014 Document produit par la professeure Anne MESNY, marginalement révisé par la professeure Alix MANDRON 1 En

Plus en détail

Livret. du professeur OBJECTIF TRAVAUX PUBLICS. Le programme Le site Internet La visite Le concours photo

Livret. du professeur OBJECTIF TRAVAUX PUBLICS. Le programme Le site Internet La visite Le concours photo Livret du professeur Le programme Le site Internet La visite Le concours photo OBJECTIF TRAVAUX PUBLICS OBJECTIF TRAVAUX PUBLICS Découverte professionnelle 2010-2011 Découverte professionnelle 2010-2011

Plus en détail

Deux exemples de paragraphes, donnés en contre-point l un de l autre :

Deux exemples de paragraphes, donnés en contre-point l un de l autre : Un exemple d utilisation des TICE en classe : Correction de devoir appuyée sur la projection au TBI de paragraphes écrits par les élèves. Outils informatiques utilisés : - ordinateur et scanner à la maison

Plus en détail

Les domaines, les résultats d apprentissage et les indicateurs de réalisation

Les domaines, les résultats d apprentissage et les indicateurs de réalisation Les domaines, les résultats d apprentissage et les indicateurs de réalisation Les éléments du Cadre FL2 (M-8) sont formulés en termes de résultats d apprentissage généraux, de résultats d apprentissage

Plus en détail

1. Présentation générale du volet «Recherche» du projet PASS

1. Présentation générale du volet «Recherche» du projet PASS 1. Présentation générale du volet «Recherche» du projet PASS Parallèlement aux activités d échange et d organisation des rencontres et du séminaire thématique, nous avons réalisé durant les premières phases

Plus en détail

Danny Brochu, conseiller d orientation Stéphanie Côté, enseignante

Danny Brochu, conseiller d orientation Stéphanie Côté, enseignante Danny Brochu, conseiller d orientation Stéphanie Côté, enseignante Nom, école Ce qui vous amène Ce que je connais de l entrepreneuriat étudiant 2 2000.réflexion sur les programmes et sur l entrepreneurship

Plus en détail

Sur la méthodologique et l organisation du travail. Difficultés d ordre méthodologique et d organisation

Sur la méthodologique et l organisation du travail. Difficultés d ordre méthodologique et d organisation PROFILS DES ELEVES Difficultés d ordre méthodologique et d organisation Les élèves commencent les exercices avant d avoir vu la leçon; ils ne savent pas utiliser efficacement les manuels. Ils ne se rendent

Plus en détail

Façonne ton avenir. Grâce à un apprentissage professionnel chez Swisscom.

Façonne ton avenir. Grâce à un apprentissage professionnel chez Swisscom. Façonne ton avenir. Grâce à un apprentissage professionnel chez Swisscom. Prêt pour le marché du travail. Un apprentissage professionnel te permet d accéder directement à la vie professionnelle en sortant

Plus en détail

Questions à se poser pour concevoir, tenir et évaluer une activité de formation en milieu de travail

Questions à se poser pour concevoir, tenir et évaluer une activité de formation en milieu de travail Questions à se poser pour concevoir, tenir et évaluer une activité de formation en milieu de travail Présentation en soutien au webinaire réalisé dans le cadre de la Semaine québécoise des adultes en formation

Plus en détail

School. Handicap et Enseignement Supérieur. En partenariat avec : Avec le soutien de :

School. Handicap et Enseignement Supérieur. En partenariat avec : Avec le soutien de : & School Handicap et Enseignement Supérieur En partenariat avec : Avec le soutien de : & School Handicap et Enseignement Supérieur Qui sommes-nous? Hanploi est une association de loi 1901, créée en 2004,

Plus en détail

OBJECTIFS DE L ACTIVITE

OBJECTIFS DE L ACTIVITE Approche par les albums OBJECTIFS DE L ACTIVITE - Etre capable de reconnaitre et identifier un sentiment sur un support, en soi ou chez l autre et contrôler cette émotion : - Apprendre à repérer les caractères

Plus en détail

THÉÂTRE EXERCICES EN ÉCRITURE DRAMATIQUE

THÉÂTRE EXERCICES EN ÉCRITURE DRAMATIQUE THÉÂTRE EXERCICES EN ÉCRITURE DRAMATIQUE Au regard des programmes-cadres Éducation artistique, Le curriculum de l Ontario, 9e et 10e année 2010 (révisé) et Éducation artistique, Le curriculum de l Ontario

Plus en détail

Lecture critique et pratique de la médecine

Lecture critique et pratique de la médecine 1-00.qxp 24/04/2006 11:23 Page 13 Lecture critique appliquée à la médecine vasculaireecture critique et pratique de la médecine Lecture critique et pratique de la médecine Introduction Si la médecine ne

Plus en détail

E-Forum sur l Approche par les Compétences

E-Forum sur l Approche par les Compétences E-Forum sur l Approche par les Compétences Exposé liminaire Deux conceptions de l approche par compétences BIEF / 05.09.19 1 Quand on parle d approche par les compétences dans les curriculums, on pense

Plus en détail

Le journal de bord et je journal personnel. Types de textes prescrits

Le journal de bord et je journal personnel. Types de textes prescrits J assume mes responsabilités Page 1 de 7 Le journal de bord et je journal personnel Types de textes prescrits Domaine Écriture Lecture Com. orale Participer à une discussion libre 1re 2e 3e 4e 5e 6e 7e

Plus en détail

Livret d accompagnement à destination des enseignants encadrant des élèves collèges/lycées

Livret d accompagnement à destination des enseignants encadrant des élèves collèges/lycées VISITE D ENTREPRISE INTERVENTION DE PROFESSIONNELS EN ETABLISSEMENT SCOLAIRE TABLE RONDE Livret d accompagnement à destination des enseignants encadrant des élèves collèges/lycées Edition 2013 SOMMAIRE

Plus en détail

OUVREZ LES PORTES À un MONDE. Avec nos nouveaux programmes passionnants pour les ados de 12 à 18 ans

OUVREZ LES PORTES À un MONDE. Avec nos nouveaux programmes passionnants pour les ados de 12 à 18 ans OUVREZ LES PORTES À un tout NOUVEAU MONDE Avec nos nouveaux programmes passionnants pour les ados de 12 à 18 ans BERLITZ VOUS AIDE A DEVENIR UN CITOYEN DU MONDE ACCOMPLI. STUDE NT MULTI- ROM Video Audio

Plus en détail

Agir avec. Intelligence, assuranceetprudence. 5-6 année Leçon 2

Agir avec. Intelligence, assuranceetprudence. 5-6 année Leçon 2 Agir avec Intelligence, assuranceetprudence 5-6 année Leçon 2 Leçon 2 Relations saines et relations malsaines Objectifs Comprendre qu une relation saine est une relation basée sur le respect de soi-même

Plus en détail

Les actualités au CEPPIC de Rouen

Les actualités au CEPPIC de Rouen Photos et mise en page : Flora DAVOULT Les actualités au CEPPIC de Rouen Mardi 19 mai 2015, le CEPPIC de Rouen a organisé un petit-déjeuner sous la forme d un atelier interactif sur le thème des innovations

Plus en détail

La salle de classe en ligne de l Apprentissage en ligne :

La salle de classe en ligne de l Apprentissage en ligne : La salle de classe en ligne de l Apprentissage en ligne : 5 les cinq meilleurs outils pour l engagement des apprenantes et apprenants L importance de motiver les étudiantes et étudiants envers leurs cours

Plus en détail