L'assurance. et les garanties. financières. de la construction. Michel Zavaro. itlcc. Président de chambre à la cour d'appel d'aix-en-provence

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L'assurance. et les garanties. financières. de la construction. Michel Zavaro. itlcc. Président de chambre à la cour d'appel d'aix-en-provence"

Transcription

1 Michel Zavaro Président de chambre à la cour d'appel d'aix-en-provence L'assurance et les garanties financières de la construction itlcc Libraire de la Cour de cassation 27, place Dauphine Paris

2 TABLE DES MATIERES AVANT-PROPOS VII INTRODUCTION (n. 1 à 43) 1 Section 1. L'organisation institutionnelle de l'assurance construction (n. 4 à 26) 3 1. L'organisation corporatiste de l'assurance construction (n. 5 à 13). 3 A. La section construction (n. 5) 3 B. Le temps du GECO (n. 6 à 10) 4 C. Le temps du STAC (n. 11 à 13) 5 2. La réforme issue de la loi du 30 juin 1982 (n. 14 à 26) 6 A. Le projet (n. 15 à 24) 7 B. L'échec (n. 25 et 26) " 14 Section 2. L'organisation fonctionnelle de l'assurance construction (n. 27 à 38) La situation à la veille de la loi du 4 janvier 1978 (n. 28 à 31) La loi du 4 janvier 1978 (n. 32 à 38) 20 A. La réforme de la responsabilité des constructeurs (n. 33 et 34) 20 B. La réforme de l'assurance construction (n. 35 à 38) 22 Section 3. Le contexte européen (n. 39 à 44) Les directives communautaires (n. 40 à 42) L'harmonisation de la responsabilité des constructeurs (n. 43 et 44) 26 TITRE 1. L'ASSURANCE CONSTRUCTION OBLIGATOIRE DANS LA LOI DU 4 JANVIER 1978 (n. 45 à 271) 27 CHAPITRE 1. L'OBJET DE L'OBLIGATION GÉNÉRALE D'ASSURANCE (n. 46 à 116) 29 Section 1. L'activité génératrice du risque, objet de l'obligation générale d'assurance (n. 47 à 64) 30 Sous-section 1. La construction de bâtiments (n. 48 à 57) Les travaux du bâtiment (n. 49 à 54) La construction d'un ouvrage (n. 55 à 56) La localisation de l'objet du risque (n. 57) 37 Sous-section 2. La fabrication des EPERS (n. 58 à 64) 37

3 364 L'ASSURANCE ET LES GARANTIES FINANCIERES DE LA CONSTRUCTION 1. Responsabilité accessoire (n. 59 à 61) Domaine d'application de l'article du Code civil (n. 62 à 64) 38 Section 2. Le désordre décennal (n. 65 à 116) 41 Sous-section 1. Définition du désordre décennal (n. 65 à 90) Désordre décennal par ses caractères physiques (n. 66 à 77) 42 A. Problèmes de définition (n. 67 et 68) 42 B. Les cas de responsabilité décennale (n. 69 à 77) 44 1 ) L'atteinte à la solidité ou à la destination de l'ouvragé (n. 69 à 73) ) Le remplacement des éléments d'équipement indissociables (n.74 à 77) Désordre décennal par ses caractères juridiques (n. 78 à 90) 48 A. La réception de l'ouvrage (n.79 à 86) 49 1 ) La réception tacite (n. 80 à 84) 50 2 ) La réception judiciaire (n. 85) 54 3 ) La définition contractuelle des modalités de la réception (n. 86) B. Les effets de la réception (n. 87 à 90) 56 Sous-section 2. Le régime des désordres décennaux (n. 91 à 116) La présomption de responsabilité (n. 91 à 98) 60 A. La force majeure (n. 92) 61 B. Le lien de causalité (n. 93 et 94) 61 C. Le fait du maître de l'ouvrage (n. 95 à 98) Les délais de garantie biennale et décennale (n. 99 à 103) 64 A. La computation des délais (n. 100) 65 B. L'interruption des délais (n. 101 à 103) Le préjudice indemnisable (n. 104 à 116) 68 A. Les principes (n. 104 à 111) 68 B. Les difficultés d'application (n. 112 à 116) 72 CHAPITRE 2. L'OBLIGATION D'ASSURANCE (n. 117 à 174) 75 Section 1. L'obligation de s'assurer (n. 118 à 152) 76 Sous-section 1. Les personnes tenues de souscrire une assurance à l'occasion d'une opération de construction (n. 119 à 132) 76 I. Assurance de responsabilité obligatoire (n. 120 à 128) 77 A. Le rattachement de l'obligation d'assurance à la responsabilité décennale (n. 121 à 123) 77 B. Les constructeurs par assimilation (n. 124 à 126) 79 C. Le fabricant (n. 127) 81 D. L'article L du Code des assurances (n. 128) Assurance de dommage à l'ouvrage (n. 129 à 132) 82 A. Les principes (n. 130) 82 B. Les exceptions (n. 131 et 132) 83 Sous-section 2. Preuve de la souscription, contrôle et sanction des obligations d'assurance (n. 133 à 152) La preuve de la souscription d'une police d'assurance (n. 134 à 138) 86 A. L'obligation d'un écrit (n. 135 et 136) 86 B. Attestation d'assurance, note de couverture (n. 137, 138) 87 Editiolis Litec

4 TABLE DES MATIERES Le contrôle de la souscription des assurances (n. 139 à 144) 89 A. Le contrôle de la souscription des polices d'assurance au commencement des travaux (n. 140 à 142) 89 B. Le contrôle de la souscription des polices d'assurance en cours de travaux (n. 143) 91 C. Le contrôle de la souscription des polices d'assurances lors du transfert de propriété du bien immobilier (n. 144) Les sanctions de la violation de l'obligation d'assurance (n. 145 à 152) 93 A. La sanction pénale (n. 146 à 148) 94 B. Les sanctions civiles (n. 149 à 152) 95 Section2. L'obligation d'assurer (n. 153 à 174) 97 Sous-section 1. L'étendue de l'obligation (n. 154 à 166) Les clauses types applicables aux contrats d'assurance de responsabilité (n. 155 à 158) 100 A. L'évolution réglementaire (n. 155 à 157) 100 B. La transposition de la clause type dans "la police individuelle de base 73" (n. 158) Les clauses types applicables aux contrats d'assurance de dommages à l'ouvrage (n. 159 à 166) 102 A. L'arrêté du 16 août 1984 (n. 160) 102 B. L'arrêté du 13 juillet 1990 (n. 161 à 166) 103 Sous-section 2. Le bureau central de tarification (n. 167 à 174) 105 ij 1. Composition du bureau central de tarification (n. 167) Rôle du bureau central de tarification (n. 168 à 174) 106 A. La mission du bureau central de tarification (n. 168) 106 B. Principes devant présider à la fixation de la prime (n. 169 à 171 ) C. Procédure suivie devant le bureau central de tarification (n. 172 à 174) 108 CHAPITRE 3. L'ASSURANCE OBLIGATOIRE DE DOMMAGES A L'OUVRAGE : PREMIERE PHASE DU DISPOSITIF (N. 175 À 215) 111 Section 1. Lapolice de dommages à l'ouvrage (n. 176 à 193) La souscription de la police de dommages à l'ouvrage (n. 176 à 185) 112 A. Souscripteur et bénéficiaire (n. 176 à 180) 112 B. Dates de souscription et de prise d'effet (n. 181 et 182) 116 C. Les obligations du souscripteur (n. 183 à 185) L'objet du contrat d'assurance de dommages à l'ouvrage (n. 186 à 193) 120 A. Le risque garanti (n. 187 à 190) ". 121 B. La prestation due par l'assureur (n. 191 à 193) 124 Section 2. Mise en œuvre de la garantie (n. 194 à 215) Schéma du fonctionnement de l'assurance de dommages à l'ouvrage (n. 194 à 207) 126 A. La déclaration de sinistre (n. 195) 126 B. Première étape : décision sur le principe de la garantie (n. 196 à 203) 127 C. Deuxième étape : l'indemnisation sur la base du rapport définitif (n. 203 à207) : 131

5 366 L'ASSURANCE ET LES GARANTIES FINANCIERES DE LA CONSTRUCTION 2. Sanction de la violation par les parties de leurs obligations (n. 208 à215) 135 A. L'autorisation d'engager les dépenses nécessaires à la réparation des dommages (n. 209 à 214) 136 B. L'intérêt majoré (n. 215) 139 CHAPITRE 4. ACTION ET RECOURS DE LA DEUXIÈME PHASE DU DISPOSITIF (n. 216 à 271) 141 Section 1. La police d'assurance de responsabilité décennale (n. 217 à 233) Le risque décennal en fonction de l'activité de l'agent tenu de s'assurer (n. 218 et 219) Le risque décennal en fonction de l'étendue de la garantie (n. 220 à 224) 144 A. L'étendue de la garantie déterminée par la nature de la réparation (n. 220) 144 B. L'incidence des stipulations relatives au montant de l'obligation de l'assureur sur la garantie (n. 221 et 222) 146 C. Exclusions de garantie et déchéance (n. 223 et 224) Le risque décennal en fonction de prise d'effet et de la durée de la garantie (n. 225 à 233) 150 A. Prise d'effet de la police (n. 226) 15 B. Durée de l'application de la police (n. 227 et 228) I51 C. Le fonds de compensation des risques de l'assurance construction (n. 229 à 233) 152 Section 2. L'action (n. 234 à 261) De quelques principes généraux qui régissent l'action (n. 235 à 245) 157 A. Les difficultés liées à la copropriété de l'immeuble (n. 236 et 237) 158 B. Les difficultés liées à l'exigence de la présence de l'assuré au procès (n. 238 et 239) 159 C. La prescription de l'action (n. 240 à 242) l61 D. L'incidence de la charge de la preuve de la police (n. 243 à 245) La mise en œuvre de la police à titre principal (n. 246 et 247) Les recours (n. 248 à 261) l 65 A. Le recours contractuel en garantie (n. 249) 166 B. Les recours subrogatoires (n. 250 à 255) ) Les cas de recours subrogatoires (n. 250 à 253) ) Le régime du recours subrogatoire (n. 254 à 258) 17 C. L'action récursoire spécifique (n. 259 à 261) 173 Section 3. Les caractères spécifiques de la mise en œuvre des recours de /assureur de dommages à l'ouvrage (n. 262 à 271) Les dispositions contenues dans les clauses types (n. 263 à 265) Les conventions de règlement (n. 266 à 270) La police unique par chantier (n. 271) I83

6 TABLE DES MATIERES 367 TITRE 2. LES SYSTEMES D'ASSURANCE ET DE GARANTIE DES RISQUES LIES A LA CONSTRUCTION, EXTERIEURS A LA LOI DU 4 JANVIER 1978 (n. 273 à 470) 185 CHAPITRE 1. DÉFINITION DU SECTEUR DE L'ASSURANCE CONSTRUCTION EXTERIEUR A LA LOI DU 4 JANVIER 1978 (N. 273 À 318) 187 Section 1. La responsabilité légale des constructeurs avant la loi du 4janvier 1978 {n. 274à282) Le régime du Code civil (n. 275) La loi du 3 janvier 1967 (n. 276 à 282) 189 A. Les garanties biennales et décennales sous l'empire de la loi de 1967 (n. 277 à 281) 190 B. Le régime de la responsabilité bienno-décennale (n. 282) 193 Section 2. Les responsabilités de droit commun après livraison (n. 283 à 318) Les responsabilités de droit commun (n. 284 à 306) 195 A. Les responsabilités contractuelles (n. 284 à 302) ] 95 1 ) L'étendue de la responsabilité contractuelle des maîtres d'oeuvre (n. 285 à 292) ) L'étendue de la responsabilité contractuelle des constructeurs réalisateurs (n. 293 à 302) 199 B. La responsabilité quasi délictuelles (n. 303 à 306) ) Responsabilité quasi délictuelle des constructeurs à l'égard des tiers (n. 303 à 305) ) Responsabilité quasi délictuelle des constructeurs entre eux (n. 306) Le problème du cumul des responsabilités (n. 307 à 318) 208 A. L'option entre les deux ordres de responsabilité (n. 308 et 309) B. Le cumul des responsabilités (n. 310 à 312) 210 C. La transmission des actions (n. 313 à 318) 213 CHAPITRE 2. LE RÉGIME D'ASSURANCE EXTÉRIEUR A LA LOI DU 4 JANVIER 1978 (n. 319 à 381) 219 A. Le risque (n. 320 à 329) ) La définition du risque (n. 320) ) Conditions de validité des clauses (n. 321 à 323) ) La déclaration du risque (n. 324 à 329) 224 B. La renonciation par l'assureur à se prévaloir des exclusions, nullités et déchéances (n. 330) 227 C. L'application dans le temps de la garantie des assurances (n. 331 à 333) 228 Section I. Les polices d'assurances sous le régime antérieur à la loi du 4 janvier 1978 (n. 334 à 381) L'assurance de la responsabilité des constructeurs (n. 334 à 354) A. Les éléments de définition du risque (n. 335 à 345) ) Les risques génériques (n. 335 à 338) ) Les conditions de la garantie (n. 339 à 342) ) Conséquences de l'événement aléatoire (n. 343) 237 B. Les exclusions de garantie (n. 346 à 354)! 238

7 368 L'ASSURANCE ET LES GARANTIES FINANCIERES DE LA CONSTRUCTION 1 ) Les exclusions tenant à l'assuré (n. 347) ) Les exclusions tenant aux travaux (n. 348 à 350) ) Les exclusions tenant aux désordres (n. 351 à 354) La police des "maîtres d'ouvrage" (n. 355 à 358) 244 A. L'objet de la police des "maîtres d'ouvrage" (n. 356) 245 B. La mise en œuvre de la police des "maîtres de l'ouvrage" (n. 357 à358) 246 Section 2. Les polices sous l'empire de la loi de 1978 (n. 359 à 381) L'assurance des architectes (n. 360 à 369) 248 A. La réglementation de l'assurance professionnelle des architectes (n. 361 et 362) 249 B. Les polices de la responsabilité professionnelle des architectes (n. 363 à 369) ) Le risque assuré (n. 364 à 366) ) La prime (n. 367 à 369) L'assurance des entrepreneurs (n. 370 à 381) 256 A. Les garanties complémentaires à la garantie légale (n. 371 à 377). 257 B. L'assurance responsabilité civile exploitation (n. 378) 260 C. L'assurance tous risques chantier (n. 379 à 381) 261 CHAPITRE 3. L'ASSURANCE DES CATASTROPHES NATURELLES (n. 382 à 414) 265 Section 1. La police (n. 383 à 395) L'assurance des risques liés aux catastrophes naturelles, garantie annexe des polices de dommages (n. 384 à 386) La garantie des catastrophes naturelles, garantie obligatoire (n. 387 à 391) Le Bureau central de tarification (n. 392 à 395) 273 Section 2. L'objet de la garantie (n. 396 à 410) 275 L Le risque (n. 397 à 408) 276 A. L'événement garanti (n. 398) 276 B. Le dommage garanti (n. 399 à 404) 276 C. Le lien de causalité (n. 405 à408) La prime (n. 409 et 410) 283 Section 3. Le sinistre (n. 411 à 414) La phase administrative (n. 411 et 412) La procédure de règlement (n. 413 et 414) 287 CHAPITRE 4. LES SÛRETÉS PERSONNELLES (n. 415 à 470) 289 Section 1. Les garanties du maître de l'ouvrage (n. 416 à457) 290 Sous-section 1. Les garanties financières dans la promotion immobilière (n. 418 à 438) Les garanties d'achèvement ou de remboursement dans la vente en l'état futur d'achèvement (n. 419 à 432) 291 A. Les modalités des garanties de remboursement ou d'achèvement (n. 419 à422) 292 B. Les difficultés de mise en œuvre de la garantie d'achèvement (n. 423 à 432) 295

8 TABLE DES MATIERES ) L'achèvement (n. 424 à 430) ) La mise en œuvre de la caution (n. 431 et 432) La garantie financière dans le contrat de promotion immobilière (n. 433) Les garanties financières dans le contrat de location accession (n. 434 à438) 302 Sous-section 2. Les garanties de remboursement et de livraison dans le contrat de construction de maison individuelle (n. 439 à 457) Le contrat de la loin du 16 juillet 1971 (n.440à446) 304 A. La garantie de remboursement (n. 441) 305 B. La garantie de livraison à prix convenu (n. 443) Le contrat de construction dans la loi n du 19 décembre 1990 (n. 447 à 457) 308 A. Définition de la garantie de livraison (n. 451 à 453) 312 B. Les modalités de la garantie de livraison (n. 454 à 457) 316 Section 2. La protection des locateurs d'ouvrage (n. 458 à 470) La protection de l'entrepreneur (n. 459 à 463) 320 A. La réglementation des retenues de garantie (n. 459) 320 B. Les garanties apportées au paiement de l'entrepreneur (n. 460 à 463) La protection du sous-traitant (n. 464 à 470) 324 A. Le système général de protection des sous-traitants (n. 465 à 469) 324 B. La protection du sous-traitant dans le cadre du contrat de construction de maison individuelle (n. 470) 327 ANNEXES 329 Evolution du chiffre d'affaires des entreprises du bâtiment en France 330 Evolution du nombre de mises en chantier de constructions neuves en France 330 Le chiffre d'affaires de l'assurance construction 331 Les dix premières entreprises d'assurance du marché en 1994 : Résultats en assurance dommages à l'ouvrage 331 Résultats en assurance responsabilité civile décennale 332 Ensemble des encaissements dommages à l'ouvrage et responsabilité civile décennale 332 Clauses types applicables aux contrats d'assurance de responsabilité 333 Clauses types applicables aux contrats d'assurance de dommages 335 Extraits des documents de travail établis par la Fédération française des sociétés d'assurance (FFSA) sous le titre: "Propositions pour l'amélioration du dispositif de l'assurance construction" 343 Extraits des documents de travail établis par la Fédération nationale du bâtiment sous le titre : "Proposition en vue d'une réforme du régime de responsabilité et d'assurance construction (FNB)" 348 BIBLIOGRAPHIE 353 INDEX ALPHABÉTIQUE 357 TABLE DES MATIÈRES 363

CHAPITRE 1 : Réception des travaux CHAPITRE 2 : La garantie de parfait achèvement CHAPITRE 3 : La responsabilité décennale

CHAPITRE 1 : Réception des travaux CHAPITRE 2 : La garantie de parfait achèvement CHAPITRE 3 : La responsabilité décennale SOMMAIRE 7 CHAPITRE 1 : Réception des travaux 7 1. Nature juridique de la réception 10 2. Conditions de la réception 12 3. Effets de la réception 15 CHAPITRE 2 : La garantie de parfait achèvement 15 1.

Plus en détail

5 L obligation d assurance : présentation générale L obligation d assurance de dommages-ouvrage L obligation d assurance de responsabilité décennale

5 L obligation d assurance : présentation générale L obligation d assurance de dommages-ouvrage L obligation d assurance de responsabilité décennale SOMMAIRE 5 L obligation d assurance : présentation générale 5 1. Principal objectif : la protection du maître de l ouvrage 6 2. Les moyens pour atteindre les objectifs 6 3. Un fonctionnement basé sur une

Plus en détail

DE LA RESPONSABILITE DECENNALE

DE LA RESPONSABILITE DECENNALE DE LA RESPONSABILITE DECENNALE A L ASSURANCE L DECENNALE DES BUREAUX D ETUDES D EN ANC 15 JUIN 2010 Syndicat affilié à la FÉDÉRATION NATIONALE DES SYNDICATS DE L ASSAINISSEMENT ET DE LA MAINTENANCE INDUSTRIELLE

Plus en détail

Droit de la construction

Droit de la construction Leçon 1 : Les contrats de droit commun Section 1 : Le contrat de l entrepreneur 1 : Formalisme et preuve A Absence d écrit obligatoire B La forme du contrat 1. Absence de conditions de forme 2. Absence

Plus en détail

Le Dossier de Consultation des Entreprises

Le Dossier de Consultation des Entreprises Éléments constitutifs du DCE Lettre de consultation précisant le contenu du DCE Règlement de consultation précisant les modalités de la consultation Pièces générales de base au type de marché (F,T,S) soit

Plus en détail

Responsabilité et assurances des constructeurs Builder's liability and insurance FRANCE

Responsabilité et assurances des constructeurs Builder's liability and insurance FRANCE Responsabilité et assurances des constructeurs Builder's liability and insurance FRANCE 1 Risques et responsabilités au cours du chantier Les risques sont pour le constructeur ex : incendie, vol, vandalisme,

Plus en détail

RESPONSABILITES DES CONSTRUCTEURS CODE CIVIL

RESPONSABILITES DES CONSTRUCTEURS CODE CIVIL RESPONSABILITES DES CONSTRUCTEURS CODE CIVIL Art. 1792. Tout constructeur d'un ouvrage est responsable de plein droit, envers le maître ou l'acquéreur de l'ouvrage, des dommages, même résultant d'un vice

Plus en détail

ENTREPRISES ET RESPONSABILITES

ENTREPRISES ET RESPONSABILITES www.creassur.org ENTREPRISES ET RESPONSABILITES Parlons-en Chambre de Commerce et d industrie Novembre 2007 ENTREPRISES ET RESPONSABILITES La police d assurance et ses couvertures Monsieur RITTER GROUPAMA

Plus en détail

LA SOCIÉTÉ PAR ACTIONS SIMPLIFIÉE

LA SOCIÉTÉ PAR ACTIONS SIMPLIFIÉE PRATIQUE DES AFFAIRES LA SOCIÉTÉ PAR ACTIONS SIMPLIFIÉE L'ORGANISATION DES POUVOIRS Pierre-Louis PÉRIN Avocat à la Cour Préface de Michel GERMAIN Professeur à l'université Panthéon-Assas Paris II Table

Plus en détail

CAM btp COLLOQUE FRANCO-ALLEMAND POUR LA CONSTRUCTION. 3 juin 2013

CAM btp COLLOQUE FRANCO-ALLEMAND POUR LA CONSTRUCTION. 3 juin 2013 COLLOQUE FRANCO-ALLEMAND POUR LA CONSTRUCTION 3 juin 2013 1 RISQUES ET ASSURANCES SUR LES CHANTIERS EN FRANCE 2 1 - INTRODUCTION >> 3 volets principaux pour définir les risques, les responsabilités et

Plus en détail

ASSURANCE : DÉFINITION***

ASSURANCE : DÉFINITION*** ASSURANCE : DÉFINITION*** Opération d assurance Garantie panne mécanique des véhicules d occasion - Garantie octroyée par un opérateur indépendant du revendeur - Paiement d une somme forfaitaire - Articles

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires Textes généraux Ministère des transports, de l'équipement, du tourisme et de la mer

Décrets, arrêtés, circulaires Textes généraux Ministère des transports, de l'équipement, du tourisme et de la mer Décrets, arrêtés, circulaires Textes généraux Ministère des transports, de l'équipement, du tourisme et de la mer Ordonnance n 2005-658 du 8 juin 2005 portant modif ication de diverses dispositions relatives

Plus en détail

TABLEAU COMPARATIF. Texte de la proposition de loi. Proposition de loi relative à la responsabilité civile médicale

TABLEAU COMPARATIF. Texte de la proposition de loi. Proposition de loi relative à la responsabilité civile médicale TABLEAU COMPARATIF Proposition de loi relative à la responsabilité civile médicale Proposition de loi relative à la responsabilité civile médicale Article premier Le titre IV du livre I er de la première

Plus en détail

NOTICE INFORMATION POLICES DE CHANTIER DOMMAGES A OUVRAGE

NOTICE INFORMATION POLICES DE CHANTIER DOMMAGES A OUVRAGE NOTICE INFORMATION POLICES DE CHANTIER DOMMAGES A OUVRAGE Rappel : Assurance obligatoire pour les constructions neuves, instituée par la loi n 78-12 du 4 janvier 1978. Elle doit-être souscrite avant le

Plus en détail

MARCHE DE SERVICES D ASSURANCE RELATIF A L OPERATION DE REHABILITATION D UN LOGEMENT A CROS ANNEXE A L ACTE D ENGAGEMENT ASSURANCE DOMMAGES OUVRAGE

MARCHE DE SERVICES D ASSURANCE RELATIF A L OPERATION DE REHABILITATION D UN LOGEMENT A CROS ANNEXE A L ACTE D ENGAGEMENT ASSURANCE DOMMAGES OUVRAGE MARCHE DE SERVICES D ASSURANCE RELATIF A L OPERATION DE REHABILITATION D UN LOGEMENT A CROS ANNEXE A L ACTE D ENGAGEMENT ASSURANCE DOMMAGES OUVRAGE 1 SOMMAIRE SOMMAIRE...2 ARTICLE 1 : ASSURÉ...4 ARTICLE

Plus en détail

Pascale Burdy-Clément 56 rue Servient 69003 lyon Tél : 04.37.48.44.95 cabinet@burdy-clement.com

Pascale Burdy-Clément 56 rue Servient 69003 lyon Tél : 04.37.48.44.95 cabinet@burdy-clement.com Copropriété Pascale Burdy-Clément 56 rue Servient 69003 lyon Tél : 04.37.48.44.95 cabinet@burdy-clement.com Assemblées générales de copropriétaires et obligations légales 1/12 Préparer une assemblée générale

Plus en détail

Le régime des responsabilités professionnelles des acteurs de la construction en quelques lignes

Le régime des responsabilités professionnelles des acteurs de la construction en quelques lignes 2009 Le régime des responsabilités professionnelles des acteurs de la construction en quelques lignes 1. Fondement du régime des responsabilités a. Le régime général des responsabilités des acteurs de

Plus en détail

RESPONSABILITES ET ASSURANCES DES CONSTRUCTEURS. Jérôme GUILLEMAIN

RESPONSABILITES ET ASSURANCES DES CONSTRUCTEURS. Jérôme GUILLEMAIN RESPONSABILITES ET ASSURANCES DES CONSTRUCTEURS Jérôme GUILLEMAIN Sommaire 1) La responsabilité des constructeurs - La Responsabilité pénale - La Responsabilité civile (contractuelle, décennale et délictuelle/quasidélictuelle)

Plus en détail

La responsabilité contractuelle de droit commun des constructeurs en cas de dommage à l'ouvrage depuis la loi du 17 juin 2008

La responsabilité contractuelle de droit commun des constructeurs en cas de dommage à l'ouvrage depuis la loi du 17 juin 2008 Revue de droit immobilier 2009 p. 458 La responsabilité contractuelle de droit commun des constructeurs en cas de dommage à l'ouvrage depuis la loi du 17 juin 2008 Patricia de Lescure, Docteur en droit

Plus en détail

n 6 LES ASSURANCES DANS L ACTE DE CONSTRUIRE 1. L assurance dommages ouvrage du maître d ouvrage 2. L assurance décennale du constructeur

n 6 LES ASSURANCES DANS L ACTE DE CONSTRUIRE 1. L assurance dommages ouvrage du maître d ouvrage 2. L assurance décennale du constructeur FICHE THEMATIQUE n 6 LES ASSURANCES DANS L ACTE DE CONSTRUIRE 1. LES ASSURANCES OBLIGATOIRES 1. L assurance dommages ouvrage du maître d ouvrage 2. L assurance décennale du constructeur 3. Police unique

Plus en détail

FIN DE CHANTIER DEFINITION DE LA RECEPTION

FIN DE CHANTIER DEFINITION DE LA RECEPTION FIN DE CHANTIER Article 1792-6 du Code civil DEFINITION DE LA RECEPTION «La réception est l'acte par lequel le maître de l'ouvrage déclare accepter l'ouvrage avec ou sans réserves. Elle intervient à la

Plus en détail

ATTESTATION D ASSURANCE Responsabilité Civile Décennale incluant la Responsabilité Civile Professionnelle

ATTESTATION D ASSURANCE Responsabilité Civile Décennale incluant la Responsabilité Civile Professionnelle Numéro de contrat : DEC-ELI-001082 Période de validité : du 01/03/2013 au 31/08/2013 ATTESTATION D ASSURANCE Responsabilité Civile Décennale incluant la Responsabilité Civile Professionnelle La société

Plus en détail

L'APPLICATION DANS LE TEMPS DES ASSURANCES DE RESPONSABILITE CIVILE

L'APPLICATION DANS LE TEMPS DES ASSURANCES DE RESPONSABILITE CIVILE L'APPLICATION DANS LE TEMPS DES ASSURANCES DE RESPONSABILITE CIVILE 1 - L'APPLICATION DE LA GARANTIE DANS LE TEMPS (Application de la garantie dans le temps dans les assurances de responsabilité avant

Plus en détail

COMPARATEUR DÉCENNALE

COMPARATEUR DÉCENNALE COMPARATEUR DÉCENNALE Bien Choisir Votre Assurance Décennale http://www.comparateurdecennale.com 1 À PROPOS DE COMPARATEUR DECENNALE Le Comparateur décennale offre un service GRATUIT de comparaison d'assurances

Plus en détail

Recommandation n 18 relative sur le contrat d assurance dommage ouvrage relatif à un immeuble en copropriété.

Recommandation n 18 relative sur le contrat d assurance dommage ouvrage relatif à un immeuble en copropriété. Recommandation n 18 relative sur le contrat d assurance dommage ouvrage relatif à un immeuble en copropriété. La commission, Considérant : que l article L. 242-1 du Code des assurances dispose que : «Toute

Plus en détail

Groupe d'appartenance :

Groupe d'appartenance : Responsabilité Civile Promoteur Immobilier SMART Courtage Assurances Conformément à l'article 27 de la loi du 6 Janvier 1978 N 78.17 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, le proposant

Plus en détail

Bruxelles Charleroi Antwerpen Liège Luxembourg Paris. Fine Art in Legal Practice

Bruxelles Charleroi Antwerpen Liège Luxembourg Paris. Fine Art in Legal Practice Bruxelles Charleroi Antwerpen Liège Luxembourg Paris 41 Avenue de la Liberté L- 1930 Luxembourg Tel. +352 266 886 Fax. +352 266 887 00 Avenue Louise 240 B-1050 Bruxelles Tel. +32 2 600 52 00 Fax. +32 2

Plus en détail

LES FRONTIERES DE LA DECENNALE

LES FRONTIERES DE LA DECENNALE LES FRONTIERES DE LA DECENNALE Pourquoi une fiche sur la responsabilité et l assurance décennale? La responsabilité décennale s inscrit dans un cadre juridique spécifique à l acte de construire. Elle est

Plus en détail

Le contrat de promotion immobilière

Le contrat de promotion immobilière Le contrat de promotion immobilière Code de la construction et de l'habitation Art. L. 221-1 à L. 222-7 (loi du 16.7.71 modifiée : art. 33 et s) Art. R. 222-l à R. 222-14 (décret du 29.12.72) Code civil

Plus en détail

Table des matières. Le défaut de la chose vendue selon le droit «commun» de la vente (articles 1602 à 1649 du Code civil) 7

Table des matières. Le défaut de la chose vendue selon le droit «commun» de la vente (articles 1602 à 1649 du Code civil) 7 Table des matières Le défaut de la chose vendue selon le droit «commun» de la vente (articles 1602 à 1649 du Code civil) 7 Sophie Damas Introduction 7 Chapitre 1. Le «défaut» au regard des principales

Plus en détail

L Assurance en copropriété

L Assurance en copropriété L Assurance en copropriété Par Paul-André LeBouthillier et Richard Lavoie Avocats L assurance en copropriété Les obligations générales du Syndicat en matière d assurance? Comment réagir lors d un sinistre

Plus en détail

<> SARL SAV GCL 0012 RUE CHEVRIER 41100 VENDOME FR

<> SARL SAV GCL 0012 RUE CHEVRIER 41100 VENDOME FR Assurance BTPlus Votre agent général M GUERAULT JEAN PIERRE 1B MAIL MARECHAL LECLERC BP 57 41102 VENDOME CEDEX Tél : 02 54 77 32 90 Fax : 02 54 73 10 96 E-mail : AGENCE.GUERAULT@AXA.FR Portefeuille : 341790087

Plus en détail

droit Le mémento des marchés privés de travaux rives Intervenants, passation & exécution 2 e édition Patricia Grelier Wyckoff

droit Le mémento des marchés privés de travaux rives Intervenants, passation & exécution 2 e édition Patricia Grelier Wyckoff droit Le mémento des marchés privés de travaux rives Intervenants, passation & exécution Patricia Grelier Wyckoff 2 e édition TABLE DES MATIÈRES 1. Les maîtres d ouvrage 1 1.1. La maîtrise d ouvrage...

Plus en détail

Notre expertise au service de votre entreprise

Notre expertise au service de votre entreprise Code Apporteur : s Conformément à l article 27 de la loi du 6 Janvier 1978 N 78.17 relative à l informatique, aux fichiers et aux libertés, le proposant peut demander à l assureur, communication, rectification

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. CHAPITRE PRÉLIMINAIRE L origine de l assurance protection juridique... 25

TABLE DES MATIÈRES. CHAPITRE PRÉLIMINAIRE L origine de l assurance protection juridique... 25 TABLE DES MATIÈRES REMERCIEMENTS... 7 SOMMAIRE... 9 PRÉFACE... 11 LISTE DES ABRÉVIATIONS... 15 INTRODUCTION... 19 CHAPITRE PRÉLIMINAIRE L origine de l assurance protection juridique... 25 Naissance de

Plus en détail

RESPONSABILITES ET ASSURANCE DANS LE DOMAINE ASSOCIATIF

RESPONSABILITES ET ASSURANCE DANS LE DOMAINE ASSOCIATIF RESPONSABILITES ET ASSURANCE DANS LE DOMAINE ASSOCIATIF L ASSOCIATION : Construction humaine, Construction juridique. RAPPEL Un cadre législatif fondamental - article 1 loi du 1 juillet 1901 : «l association

Plus en détail

Droit des assurances

Droit des assurances DAIIOZ Droit des assurances 10 e édition 1998 Yvonne Lambert-Faivre Professeur émérite á l'université Jean Moulin (Lyon III) Directeur honoraire de l'lnstitut des assurances de Lyon TABLE DES MATIÉRES

Plus en détail

Contrat d assurance dommage et tous risques chantiers pour les travaux de construction d une salle de restauration scolaire à Troarn

Contrat d assurance dommage et tous risques chantiers pour les travaux de construction d une salle de restauration scolaire à Troarn Marché passé en application de l article 28 du Code des Marchés publics MARCHES PUBLICS DE SERVICES COMMUNAUTE DE COMMUNES ENTRE BOIS ET MARAIS Mairie de Troarn Place Paul Quellec 14 670 TROARN Contrat

Plus en détail

Clause assurance des conventions de Maîtrise d œuvre > 15 M HT

Clause assurance des conventions de Maîtrise d œuvre > 15 M HT Clause assurance des conventions de Maîtrise d œuvre > 15 M HT Article 00 Assurances. Dans la mesure où les garanties préconisées ou souscrites par le Maître de l ouvrage, sont accordées selon des clauses

Plus en détail

C.C.A.P. CONTRATS D'ASSURANCES DE LA VILLE DE FEYZIN

C.C.A.P. CONTRATS D'ASSURANCES DE LA VILLE DE FEYZIN C.C.A.P. CONTRATS D'ASSURANCES DE LA VILLE DE FEYZIN LOT N 1 : MULTIRISQUE PATRIMOINE IMMOBILIER ET CONTENU LOT N 2 : RESPONSABILITE CIVILE ET PROTECTION JURIDIQUE LOT N 3 : FLOTTE AUTOMOBILE LOT N 4 :

Plus en détail

Avocat au barreau de Paris Spécialiste en droit financier

Avocat au barreau de Paris Spécialiste en droit financier Avocat au barreau de Paris Spécialiste en droit financier Assurance & Réassurance Janvier Avril 2014 Présentation International Compétences Le Cabinet Actualités Publications Recrutement Conservation des

Plus en détail

L attestation d assurance décennale

L attestation d assurance décennale À partir du 02.07.2016, les attestations pour l assurance obligatoire en responsabilité décennale devront comporter les mentions minimales requises. Avant l'ouverture du chantier, le professionnel doit

Plus en détail

CODE DES ASSURANCES DES ETATS MEMBRES DE LA CIMA

CODE DES ASSURANCES DES ETATS MEMBRES DE LA CIMA CODE DES ASSURANCES DES ETATS MEMBRES DE LA CIMA DEUXIEME EDITION 2001 L assureur est tenu, avant la conclusion du contrat de fournir une fiche d information sur le prix, les garanties et les exclusions.

Plus en détail

NOTICE D'INFORMATION, CONSEILS, PRÉCONISATION AGENT COMMERCIAL

NOTICE D'INFORMATION, CONSEILS, PRÉCONISATION AGENT COMMERCIAL NOTICE D'INFORMATION, CONSEILS, PRÉCONISATION AGENT COMMERCIAL Ce document a pour objet de vous aider à comprendre, les responsabilités encourues du fait du mandat, comment notre contrat y répond et que

Plus en détail

Table des matières. Troubles de voisinage : qui, comment et pour quoi? Pascale LECOCQ

Table des matières. Troubles de voisinage : qui, comment et pour quoi? Pascale LECOCQ Table des matières Avant-propos Isabelle DURANT 3 Troubles de voisinage : qui, comment et pour quoi? Pascale LECOCQ Section 1. Qui? 1. Des voisins 2. Des immeubles voisins 3. Des personnes ayant la jouissance

Plus en détail

LES ARCHITECTES FRANÇAIS ET L INTERNATIONAL

LES ARCHITECTES FRANÇAIS ET L INTERNATIONAL HMONP ENSA-V NOVEMBRE 2013 LES ARCHITECTES FRANÇAIS ET L INTERNATIONAL ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL PROBLEMATIQUES CONTRACTUELLES # 0 LES PARTIES / CONTEXTE - le client (promoteur privé, autorité publique,

Plus en détail

Dix ans d application de la Charte de l assuré social

Dix ans d application de la Charte de l assuré social Dix ans d application de la Charte de l assuré social Actes de l après-midi d étude organisé sous la direction de J.-F. NEVEN et S. GILSON par le Département de droit économique et social de la Faculté

Plus en détail

B.O.I. N 71 DU 6 OCTOBRE 2011 [BOI 7I-1-11]

B.O.I. N 71 DU 6 OCTOBRE 2011 [BOI 7I-1-11] B.O.I. N 71 DU 6 OCTOBRE 2011 [BOI 7I-1-11] Références du document 7I-1-11 Date du document 06/10/11 BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS 7 I-1-11 N 71 DU 6 OCTOBRE 2011 INSTRUCTION DU 27 SEPTEMBRE 2011 COUR DE

Plus en détail

Internet et protection des données personnelles

Internet et protection des données personnelles Marie-Pierre FENOLL-TROUSSEAU j j I Docteur en droit Professeur au groupe ESCP-EAP Directeur scientifique du Mastère Spécialisé en management de l'édit Gérard HAAS Docteur en droit Avocat au Barreau de

Plus en détail

SARL REHABILITATION SUD ZAC DU ROUBIAN 1 RUE DES CHARRETIERS 13150 TARASCON FR

SARL REHABILITATION SUD ZAC DU ROUBIAN 1 RUE DES CHARRETIERS 13150 TARASCON FR Assurance BTPlus Votre agent général ASSURALLIANCE SARL 2B AV VICTOR HUGO BP 121 13631 ARLES CEDEX Tél : 04 90 92 05 00 Fax : 04 90 92 04 30 Portefeuille : 13182144 SARL REHABILITATION SUD ZAC DU ROUBIAN

Plus en détail

CONTRAT D'ASSURANCE ET MODALITES DE RESILIATION. Article juridique publié le 16/02/2015, vu 1139 fois, Auteur : Maître HADDAD Sabine

CONTRAT D'ASSURANCE ET MODALITES DE RESILIATION. Article juridique publié le 16/02/2015, vu 1139 fois, Auteur : Maître HADDAD Sabine CONTRAT D'ASSURANCE ET MODALITES DE RESILIATION Article juridique publié le 16/02/2015, vu 1139 fois, Auteur : Maître HADDAD Sabine I Le défaut d information ou l information tardive du délai de préavis

Plus en détail

CONDITIONS PARTICULIERES «MULTIRISQUE BATIMENT» DES ORGANISMES D HLM

CONDITIONS PARTICULIERES «MULTIRISQUE BATIMENT» DES ORGANISMES D HLM CONDITIONS PARTICULIERES «MULTIRISQUE BATIMENT» DES ORGANISMES D HLM Le présent contrat est régi par: le Code des Assurances Les présentes conditions particulières les Conventions Spéciales Modèle HLM

Plus en détail

Protocole. TRC/RC Maître d ouvrage Dommages Ouvrage/CNR. Syndic de copropriétés Administrateur de biens

Protocole. TRC/RC Maître d ouvrage Dommages Ouvrage/CNR. Syndic de copropriétés Administrateur de biens 2, avenue Jeanne 92600 ASNIERES SUR SEINE Tél. : 01.42.85.33.33 - Fax : 01.42.85.33.43 e-mail : info@rcb.fr Protocole TRC/RC Maître d ouvrage Dommages Ouvrage/CNR Syndic de copropriétés Administrateur

Plus en détail

- COMPTOIR DES REVETEMENTS 45 RUE DU MARAIS 69100 VILLEURBANNE FR

- COMPTOIR DES REVETEMENTS 45 RUE DU MARAIS 69100 VILLEURBANNE FR ATTESTATION Assurance BTPlus - COMPTOIR DES REVETEMENTS 45 RUE DU MARAIS 69100 VILLEURBANNE FR Votre conseiller AXELLIANCE BUSINESS SCES 92 COURS VITTON IMMEUBLE LES TOPAZES 69006 LYON Tél : 04 72 85 80

Plus en détail

Le contentieux des dommages de construction

Le contentieux des dommages de construction Jean-Louis SABLON Le contentieux des dommages de construction Analyse et stratégie Groupe Eyrolles, 2012, ISBN : 978-2-212-13399-8 Table des matières Introduction... 1 I. Le contentieux... 1 A. Diversité...

Plus en détail

LISTE DES TACHES RESULTANT DES ATTRIBUTIONS CONFIEES AU MANDATAIRE

LISTE DES TACHES RESULTANT DES ATTRIBUTIONS CONFIEES AU MANDATAIRE ANNEXE 1 CONTRAT DE MANDAT PUBLIC DE REALISATION D UN POLE DE SANTE LIBERAL AMBULATOIRE À SAINT PIERRE SUR DIVES LISTE DES TACHES RESULTANT DES ATTRIBUTIONS CONFIEES AU MANDATAIRE OCTOBRE 2014 1/11 SOMMAIRE

Plus en détail

JOURNEES TECHNIQUES DE L UNCP

JOURNEES TECHNIQUES DE L UNCP JOURNEES TECHNIQUES DE L UNCP Sous-Traitance Responsabilités et Assurances Garanties et Cautions 10 avril 2014 1 Sous-Traitance : définition 10 avril 2014 2 Sous-Traitance : obligations & responsabilités»

Plus en détail

DEVOIRS ET RESPONSABILITE DES EXPERTS AMIABLES ET JUDICIAIRES. Gildas Rostain. September 2007

DEVOIRS ET RESPONSABILITE DES EXPERTS AMIABLES ET JUDICIAIRES. Gildas Rostain. September 2007 DEVOIRS ET RESPONSABILITE DES EXPERTS AMIABLES ET JUDICIAIRES Gildas Rostain September 2007 INTRODUCTION Le rôle de l expert Les différentes missions d expertise La définition de l expertise judiciaire

Plus en détail

DE LA CONSTRUCTION. Marchés publics et privés. PATRICIA GRELIER WYCKOFF Professeur à l'ich. Cinquième édition 2007

DE LA CONSTRUCTION. Marchés publics et privés. PATRICIA GRELIER WYCKOFF Professeur à l'ich. Cinquième édition 2007 PRATIQUE DU DROIT DE LA CONSTRUCTION Marchés publics et privés PATRICIA GRELIER WYCKOFF Professeur à l'ich Cinquième édition 2007 Groupe Eyrolles, 2000, 2002, 2005, 2007, ISBN : 978-2-212-12131-5 TABLE

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES AVANT-PROPOS... 5 RÉFÉRENCES ABRÉGÉES À DES PUBLICATIONS FRÉQUEMMENT CITÉES... 7 INTRODUCTION... 9. Section 1

TABLE DES MATIÈRES AVANT-PROPOS... 5 RÉFÉRENCES ABRÉGÉES À DES PUBLICATIONS FRÉQUEMMENT CITÉES... 7 INTRODUCTION... 9. Section 1 TABLE DES MATIÈRES AVANT-PROPOS... 5 RÉFÉRENCES ABRÉGÉES À DES PUBLICATIONS FRÉQUEMMENT CITÉES... 7 Section 1 INTRODUCTION... 9 RISQUES ET ASSURANCE... 9 Section 2 HISTORIQUE... 11 Section 3 TECHNIQUE

Plus en détail

Examen 17: RC générale (branche 13) socles de compétences connaissances professionnelles. RC Base

Examen 17: RC générale (branche 13) socles de compétences connaissances professionnelles. RC Base Examen 17: RC générale (branche 13) socles de compétences connaissances professionnelles RC Base 1 Distinguer les différents types de responsabilité (responsabilité morale, civile et pénale) et préciser

Plus en détail

Table générale des matières des numéros parus de 2004 à 2014

Table générale des matières des numéros parus de 2004 à 2014 Table générale des matières des numéros parus de 2004 à 2014 Assurances de dommages (en général) - GAREAT MAI 2014 - Mieux connaître l assurance Fraude et malveillance (2 ème partie) MAI 2014 - Dommages

Plus en détail

RECOMMANDATION RELATIVE A L ASSURANCE OBLIGATOIRE DU 24/04/2009

RECOMMANDATION RELATIVE A L ASSURANCE OBLIGATOIRE DU 24/04/2009 RECOMMANDATION RELATIVE A L ASSURANCE OBLIGATOIRE DU 24/04/2009 Approuvé par le Conseil national en sa séance du 24 avril 2009. Vue d ensemble 1. Terminologie 2. Dispositions générales 3. Assurés 4. Objet

Plus en détail

Questionnaire d étude assurances RC Promoteur

Questionnaire d étude assurances RC Promoteur 2 Ce questionnaire a pour objet de renseigner l assureur sur le risque à garantir. Les réponses apportées aux questions posées ci-après ainsi que les documents à fournir serviront de base à l établissement

Plus en détail

M K S Tél 0811 04 97 81

M K S Tél 0811 04 97 81 ARTICLES DU CODE CIVIL Art. 1792 (Loi n 78-12 du 4 janvier 1978) Tout constructeur d'un ouvrage est responsable de plein droit, envers le maître ou l'acquéreur de l'ouvrage, des dommages, même résultant

Plus en détail

Fiche pratique n 17 : La vente en l état futur d achèvement (10/10)

Fiche pratique n 17 : La vente en l état futur d achèvement (10/10) Fiche pratique n 17 : La vente en l état futur d achèvement (10/10) La V.E.F.A (Vente en l'état futur d'achèvement), ou "achat sur plan", est un des contrats les plus utilisés en matière d'achat neuf.

Plus en détail

PONT LEVANT BACALAN-BASTIDE - BORDEAUX

PONT LEVANT BACALAN-BASTIDE - BORDEAUX PONT LEVANT BACALAN-BASTIDE - BORDEAUX CONVENTION RELATIVE AUX MODALITES D ASSURANCE COMMUNE TOUS RISQUES CHANTIER Entre : La Communauté urbaine de Bordeaux, dont le siège est esplanade Charles de Gaulle

Plus en détail

d une Appréciation Technique d Expérimentation (ATEx) avec avis favorable, d un Pass innovation «vert» en cours de validité.

d une Appréciation Technique d Expérimentation (ATEx) avec avis favorable, d un Pass innovation «vert» en cours de validité. Paris, le 16 décembre 2014 Votre contrat n AL 398 454 Attestation d assurance des responsabilités civile et décennale Generali Iard atteste que M ERNAULT JEROME, numéro de Siret 50954340100038, demeurant

Plus en détail

Questionnaire Assurance Responsabilité Civile Professionnelle Promoteurs (Partie courtier)

Questionnaire Assurance Responsabilité Civile Professionnelle Promoteurs (Partie courtier) Questionnaire Assurance Responsabilité Civile Professionnelle Promoteurs (Partie courtier) Nom Adresse CP N tel E-mail N ORIAS Prétentions Coordonnées du courtier Ville Cadre réservé à SFS Origine de la

Plus en détail

MAAF Assurances SA SOCIETE ANONYME AU CAPITAL DE 160 000 000 EUROS ENTIEREMENT VERSE RCS NIORT 542 073 580 Code APE 6512 Z ENTREPRISE REGIE PAR LE

MAAF Assurances SA SOCIETE ANONYME AU CAPITAL DE 160 000 000 EUROS ENTIEREMENT VERSE RCS NIORT 542 073 580 Code APE 6512 Z ENTREPRISE REGIE PAR LE MAAF Assurances SA SOCIETE ANONYME AU CAPITAL DE 160 000 000 EUROS ENTIEREMENT VERSE RCS NIORT 542 073 580 Code APE 6512 Z ENTREPRISE REGIE PAR LE CODE DES ASSURANCES N TVA intracommunautaire FR 38 542

Plus en détail

C.C.A.P. (cahier des clauses administratives particulières)

C.C.A.P. (cahier des clauses administratives particulières) COMMUNE DE LE PERCY 38 930 tél : 04 76 34 46 04 - fax : 04 76 34 46 04 Mail : mairielepercy@wanadoo.fr REFECTION DE LA COUVERTURE DE L ANCIEN BÂTIMENT CUMA C.C.A.P. (cahier des clauses administratives

Plus en détail

CATASTROPHES NATURELLES CODE DES ASSURANCES. Article L.125-1

CATASTROPHES NATURELLES CODE DES ASSURANCES. Article L.125-1 CATASTROPHES NATURELLES CODE DES ASSURANCES Article L.125-1 Les contrats d assurance, souscrits par toute personne physique ou morale autre que l État et garantissant les dommages d incendie ou tous autres

Plus en détail

RESPONSABILITÉS ET ASSURANCES DE L ARCHITECTE MAÎTRE D ŒUVRE ET DE L ARCHITECTE EXPERT

RESPONSABILITÉS ET ASSURANCES DE L ARCHITECTE MAÎTRE D ŒUVRE ET DE L ARCHITECTE EXPERT CNAE JJA 21 JANVIER 2011 RESPONSABILITÉS ET ASSURANCES DE L ARCHITECTE MAÎTRE D ŒUVRE ET DE L ARCHITECTE EXPERT Responsabilités et assurances de l architecte 1/15 CNAE JJA 21/01/2011 PREMIÈRE PARTIE LES

Plus en détail

Réalisation d une station d épuration et de son réseau

Réalisation d une station d épuration et de son réseau Mandat public Annexe Liste des tâches résultant des attributions confiées au mandataire Réalisation d un ouvrage de bâtiment ou d infrastructure Réalisation d une station d épuration et de son réseau Date

Plus en détail

LOI N 78-12 DU 4 JANVIER 1978 RELATIVE A RESPONSAB ILITE ET A L ASSURANCE DANS LE DOMAINE DE LA CONSTRUCTION ( Journal officiel du 5 janvier 1978)

LOI N 78-12 DU 4 JANVIER 1978 RELATIVE A RESPONSAB ILITE ET A L ASSURANCE DANS LE DOMAINE DE LA CONSTRUCTION ( Journal officiel du 5 janvier 1978) LOI N 78-12 DU 4 JANVIER 1978 RELATIVE A RESPONSAB ILITE ET A L ASSURANCE DANS LE DOMAINE DE LA CONSTRUCTION ( Journal officiel du 5 janvier 1978) Titre Premier Des responsabilités Article premier L article

Plus en détail

LA VENTE D IMMEUBLES A RENOVER

LA VENTE D IMMEUBLES A RENOVER LA VENTE D IMMEUBLES A RENOVER L article 80 de la loi n 2006-872 du 13 juillet 2006, portant «engagement national pour le logement», a créé un nouveau contrat de vente en construction, le contrat de vente

Plus en détail

MARCHE DE PRESTATIONS DE SERVICES D ASSURANCES DOMMAGES OUVRAGE ACTE D ENGAGEMENT

MARCHE DE PRESTATIONS DE SERVICES D ASSURANCES DOMMAGES OUVRAGE ACTE D ENGAGEMENT MARCHE DE PRESTATIONS DE SERVICES D ASSURANCES DOMMAGES OUVRAGE ACTE D ENGAGEMENT OBJET DU MARCHE : Prestations de services d assurances concernant la souscription d une assurance dommage-ouvrages dans

Plus en détail

Table des matières. La loi du 4 avril 2014 relative aux assurances. Présentation générale et dispositions communes à tous les contrats...

Table des matières. La loi du 4 avril 2014 relative aux assurances. Présentation générale et dispositions communes à tous les contrats... Table des matières La loi du 4 avril 2014 relative aux assurances. Présentation générale et dispositions communes à tous les contrats... 5 Marcel Fontaine Professeur émérite de l Université catholique

Plus en détail

L assurance construction

L assurance construction GUIDE PRATIQUE DROIT & CONSTRUCTION L assurance construction Mieux comprendre le système de l assurance construction François-Xavier AJACCIO SOMMAIRE 7 CHAPITRE 1 : L obligation d assurance : présentation

Plus en détail

Table des matières. Introduction... 7

Table des matières. Introduction... 7 Table des matières Introduction.............................................................. 7 Chapitre 1 : Choisir son terrain.................................... 9 Consulter le cadastre....................................................11

Plus en détail

SECTION 1. Statut juridique du syndic 5 1. Organe ou mandataire 5 2. Statut professionnel du syndic 7

SECTION 1. Statut juridique du syndic 5 1. Organe ou mandataire 5 2. Statut professionnel du syndic 7 TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 1. STATUT JURIDIQUE ET RESPONSABILITÉ DU SYNDIC 3 SECTION 1. Statut juridique du syndic 5 1. Organe ou mandataire 5 2. Statut professionnel du syndic 7 SECTION 2. Responsabilité

Plus en détail

En savoir plus sur le Contrat de Construction de Maison individuelle (CCMI)

En savoir plus sur le Contrat de Construction de Maison individuelle (CCMI) En savoir plus sur le Contrat de Construction de Maison individuelle (CCMI) Le cadre réglementaire du CCMI Le contrat de construction de maison individuelle (CCMI) est réglementé par la loi du 19 décembre

Plus en détail

Dématérialisation et protection des données

Dématérialisation et protection des données Colloque de l AJAR 4 décembre 2012 Dématérialisation et protection des données Philippe POIGET, Directeur des affaires juridiques, fiscales et de la concurrence Fédération Française des Sociétés d Assurances

Plus en détail

ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF RESPONSABILITES ET ASSURANCES

ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF RESPONSABILITES ET ASSURANCES 11ièmes assises nationales de l Assainissement Non Collectif 8 & 9 octobre 2014 Alès ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF RESPONSABILITES ET ASSURANCES M. MELLOUK : Co-gérant du Cabinet Rancy-Mellouk & Associés

Plus en détail

Décret législatif n 93-03 du 1er mars 1993 relatif à l'activité immobilière, p. 3.

Décret législatif n 93-03 du 1er mars 1993 relatif à l'activité immobilière, p. 3. Décret législatif n 93-03 du 1er mars 1993 relatif à l'activité immobilière, p. 3. Article 1er.- Le présent décret législatif a pour objet de définir le cadre général relatif à l'activité immobilière.

Plus en détail

ASSURANCE. - Dommages aux biens - Responsabilité civile

ASSURANCE. - Dommages aux biens - Responsabilité civile C.C.A.P. MAÎTRE D'OUVRAGE : Commune de La Salvetat Saint-Gilles Place du 19 mars 1962 31880 ASSURANCE - Dommages aux biens - Responsabilité civile MARCHE de PRESTATIONS DE SERVICES N PS13 020 sur PROCEDURE

Plus en détail

Droit des contrats spéciaux : distribution, entremise, entreprise, louage

Droit des contrats spéciaux : distribution, entremise, entreprise, louage Droit des contrats spéciaux : distribution, entremise, entreprise, louage Auteur(s) : Corinne Saint-Alary-Houin Présentation(s) : Professeur de Droit privé et de sciences criminelles Leçon 1 : Introduction

Plus en détail

CONTRAT DE LOUAGE D OUVRAGE

CONTRAT DE LOUAGE D OUVRAGE CONTRAT DE LOUAGE D OUVRAGE Au préalable, il sera précisé que nous ne traiterons ici que des marchés privés de construction, même s'il est vrai que le droit public de la construction présente des similitudes

Plus en détail

ATTESTATION. Assurance BTPlus SARL D EXPLOITATION ELECTRICIT DESSAU AV ADRIEN MAZET 1884 1962 ZAC DE LA CARRAIRE 13140 MIRAMAS FR

ATTESTATION. Assurance BTPlus SARL D EXPLOITATION ELECTRICIT DESSAU AV ADRIEN MAZET 1884 1962 ZAC DE LA CARRAIRE 13140 MIRAMAS FR Assurance BTPlus Votre agent général M DELACOUR PHILIPPE 11 PLACE JOURDAN BP 55 13142 MIRAMAS CEDEX Tél : 04 90 58 11 38 Fax : 04 90 58 45 56 E-mail : AGENCE.DELACOUR@AXA.FR Portefeuille : 13081044 SARL

Plus en détail

SARL AUBADE PISCINES RN 97 LES ANDUES 83210 SOLLIES PONT FR SARL AUBADE PISCINES RN 97 LES ANDUES

SARL AUBADE PISCINES RN 97 LES ANDUES 83210 SOLLIES PONT FR SARL AUBADE PISCINES RN 97 LES ANDUES Votre Assurance 4BTPlus AGENT M RAPASSE PATRICK 79 AVENUE DE LA CORSE BP 184 13264 MARSEILLE CEDEX 07 Tél : 04 91 31 89 31 Fax : 04 91 31 90 02 E-mail : AGENCE.BIGLIARDORAPASSE@AXA.FR Portefeuille : 0013038144

Plus en détail

Séminaire sur les risques construction

Séminaire sur les risques construction Séminaire sur les risques construction Assurance & Réassurance Le groupement Algérien de l Assurance Responsabilité Décennale El Aurassi le 08 Juin 2009 18/06/2009 présent senté par LARIBI Yacine 1 Sommaire

Plus en détail

La responsabilité des professionnels de la construction*

La responsabilité des professionnels de la construction* La responsabilité des professionnels de la construction* André DELVAUX Avocat, maître de conférence à la faculté de droit de l'ulg Bernard DE COCQUEAU Avocat Frédéric POTTIER Avocat Renaud SiMAR Avocat,

Plus en détail

Atelier A12. Gestion du contentieux de sinistre Quelles parties prenantes?

Atelier A12. Gestion du contentieux de sinistre Quelles parties prenantes? Atelier A12 Gestion du contentieux de sinistre Quelles parties prenantes? Intervenants Stefano TASSO Directeur département Sinistres stefano.tasso@fmglobal.com André LAVALLEE Directeur Technique et Sinistres

Plus en détail

MARCHE DE PRESTATIONS DE SERVICES D ASSURANCES

MARCHE DE PRESTATIONS DE SERVICES D ASSURANCES Zone d Activité de la Lande - Saint-Pair-sur-Mer CS 50219 50402 Granville Cedex Tel : 02 33 91 33 91 fax : 02 33 50 63 11 courriel : secretariat@granville.cci.fr MARCHE DE PRESTATIONS DE SERVICES D ASSURANCES

Plus en détail

Table des matières. Sommaire 5. Préface 7 Marcel Fontaine

Table des matières. Sommaire 5. Préface 7 Marcel Fontaine Table des matières Sommaire 5 Préface 7 Marcel Fontaine Les traits saillants de l assurance incendie 11 Jérôme Dandoy Introduction 11 Section 1. L assurance incendie en Belgique 12 Sous-section 1. Rapide

Plus en détail

Convention de cotraitance pour groupement solidaire

Convention de cotraitance pour groupement solidaire Convention de cotraitance pour groupement solidaire Ce modèle peut être modifié, complété en fonction des souhaits émis par les membres du groupement. Il est souhaitable que le maître d ouvrage soit informé

Plus en détail

I. LES DIFFERENTS TYPES DE RESPONSABILITES ENCOURUES PAR LES ASSOCIATIONS SPORTIVES

I. LES DIFFERENTS TYPES DE RESPONSABILITES ENCOURUES PAR LES ASSOCIATIONS SPORTIVES I. LES DIFFERENTS TYPES DE RESPONSABILITES ENCOURUES PAR LES ASSOCIATIONS SPORTIVES 1 A. RESPONSABILITE PENALE Article 121-2 Les personnes morales, à l'exclusion de l'etat, sont responsables pénalement,

Plus en détail

Table des matières. Développements nouveaux sur la déclaration du risque dans les assurances de personnes... 9

Table des matières. Développements nouveaux sur la déclaration du risque dans les assurances de personnes... 9 Table des matières 1 Développements nouveaux sur la déclaration du risque dans les assurances de personnes... 9 Jean-Marc Binon maître de conférences invité à l U.C.L. référendaire à la Cour de justice

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES CONTRACTUELLES GENERALES

CAHIER DES CLAUSES CONTRACTUELLES GENERALES MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES COURANTES ET DE SERVICES CAHIER DES CLAUSES CONTRACTUELLES GENERALES (C.C.C.G) CENTRE DE RECHERCHE PUBLIC - GABRIEL LIPPMANN 41 rue du Brill L-4422 BELVAUX FOURNITURE, INSTALLATION,

Plus en détail

Responsabilité de l'expert-comptable

Responsabilité de l'expert-comptable Litec Libraire de la Cnnr He rassation - 27. olace Dauohine - 75001 Paris Anne-Claire Maddoli-Restoux avocat á la Cour d'appel de París Responsabilité de l'expert-comptable Risques judiciaires et préventions

Plus en détail