Notes du mont Royal. Cette œuvre est hébergée sur «Notes du mont Royal» dans le cadre d un exposé gratuit sur la littérature.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Notes du mont Royal. Cette œuvre est hébergée sur «Notes du mont Royal» dans le cadre d un exposé gratuit sur la littérature."

Transcription

1 Notes du mont Royal 쐰 Cette œuvre est hébergée sur «Notes du mont Royal» dans le cadre d un exposé gratuit sur la littérature. SOURCE DES IMAGES Bibliothèque nationale de France

2 V. A l U. J W :-*înw.« in T T". c. O r J. V v, * v, - N. LES AUTEURS GRECS EXPLIQUÉS D APRÈS UNE MÉTHODE NOUVELLE m aux TRADUCTIONS FRANÇAISES L UNE unimu m JuanmÉunE pnrâsmwnm L1; n01 A un! FRANÇAIS XvaJÔfi L * j EN REGARD DES MOTS LATlNS CORRESPONDANTS «L AUjRE connue-n; ET PRÉCÉDÉB DU uns GREC avec des sommaires et des notes PAR UNE SOCIÉTÉ DE PROFESSEURS ET MIELLÉNISTES LE XXIV CHANT DE L ILIADE EXPLlQUÉ LITTÉRALEMENT "mon EN FRANÇAIS ETOANNOTË - pu M. c. mmtvosr PARIS OK LIBRAIRIE HACHETTE ET Cic BOULEVARD SAINT-GERMAIN, N 79

3

4 LES. AUTEURS GRECS- * EXPLIQUES D APRÈS UNE mimons NOUVELLE PAR DEUX TRADUCTIONS FRANÇAISES

5 Ce chant de l lliade a été expliqué littéralement, traduit en français et annoté par M. C. Leprévost. anciet professeur au lycée Bonaparte. 4 Il: Plus. -- imprimerie de ch. Lahnrc, rue de Fleurus, 9.

6 [J38 AUTEURS GRECS EXPLIQUËS D APRÈS UNE MÉTHODE NOUVELLE PAR DEUX TRADUCTIONS FRANÇAISES L UNE LITTÉRALE E1- JUXTALINEAIEE PRÉSENTANT LE MOT A MOT FRANÇAIS EN REGARD pas mon GRECS CORRESPONDANTS L AUTRE CORRECTE ET PRÉCÉDÉE DU TEXTE GREG avec des sommalres et des notes UNE SOCIÉTÉ DE PROFESSEURS PARIS LIBRAIRIE DE L. HACHETTE ET 0 BOULEVARD SAINT-GERMAIN, N I 1871

7 AVIS RELATIF A LA TRADUCTION JUXTALINÊAIRE. Un a réuni par des traits les mots français qui traduisent un seul mot grec. On a imprimé en italiques les mots qu il était nécessaire d ajouterr pour rendre intelligible la traduction littérale, et qui n avaient pasi leur équivalent dans le grec. Enfin, les mots placés entre parenthèses, dans le français, doivent: être considérés comme une seconde explication, plus intelligible quai la version littérale.

8 A RGUMEN T ANALYTIQUE DU VINGT-QUATRIÈME CHANT DE L ILIADE. Regrets d Achille. - Il traîne le cadavre d Hector trois fois autour du tombeau de Patrocle. -Les dieux proposent à Mercure de lui enlever le corps de sa victime. - Junon, Neptune et Minerve s y oposent. - Discours d Apollon en faveur du héros troyen. il reproche a Achille sa cruauté. -- Réponse de Junon, qui met Achille bien audessus d Hector à cause de son origine divine. -. Jupiter envoie Iris vers Thétis, qu elle amène dans l olympe. - Elle est accueillie par les dienx.-- Jupiter la console, et lui dicte sa volonté : qu Achille rende le cadavre d Hector à Priam. - Thétis va trouver son (ils, et lui communique les ordres de Jupiter. - Achille s y soumet. - Iris, envoyée par Jupiter, exhorte Priam a racheter le cadavre de son fils. - Préparatifs de départ. -- Discours de Priam a Hecube, qui tremble en songeant aux dangers que va courir son époux, et demande un présage certain à Jupiter. - Priam fait des libations, et adresse sa prière aux dieux. - Aussitôt l aigle des présages parait a droite, et remplit les Troyens de confiance. - Priam monte sur son char, et le prudent ldéus conduit le chariot qui porte la rançon d Hector... Alors Mercure les atteint dans la plaine, se présente à eux sous le nom d un des Myrmidons d Achille, et leur propose de les conduire à la tente de son chef..- Priam lui demande si le corps de son fils n est pas devenu la. proie des chiens et des vautours. -Réponse de Mercure : il refuse la coupe que lui offre le vieillard, et le conduit dans l armée des Grecs, en dépit des sentinelles qu il endort. - Description de la tente d AclIille, où Mercure introduit Priam : c est alors que le dieu se déclare, et retourne vers l Olympe. -- Le vieillard entre et se jette aux pieds d Achille, qu il implore au nom de son père, au nom de son fils. - Au souvenir de son père et de Patrocle, le fils de Pelée verse des larmes. - Il plaint le vieux Priam, dont il a causé le deuil, et l invite à se reposer. - Le vieillard refuse tant qu il n aura pas enseveli son fils Hector. - Alors Achille se ressoiivient de sa colère, et menace le vieillard de violer les ordres de Jupiter, s il réveille encore sa douleur. - Cependant on lave et l on ensevelit le cadavre d Hector, loin des yeux de son père; et Achille conjure Patrocle de ne pas s irriter, quand il apprendra aux enfers que le corps d Hector est rendu. -- Ensuite il invite Priam à prendre de la nourriture. - Exemple de Niobe. - Après le festin, Achille fait dresser deux lits dans le vestibule, pour Priam et son héraut. -- il promet a Priam de lui accorder douze jours de trève pour la célébration des funérailles d Hector... Pendant la nuit, Mercure éveille Priam et son héraut, prend en main les rênes, et quand il les a conduitsjusqu aux bords du Xanthe, il remonte dans lolympe. - Cassandre la première aperçoit de loin le vieux Priam. - Le peuple se porte en foule aux portes de la ville. -- Quand le convoi est entré, Andromaque, Eécube, Hélène, viennent successivement adresser leurs adieux au héros. -On allume le bûcher; on recueille les cendres d Hector, et après lui avoir élevé un tombeau, le peuple se retire. ILIADE XXIV.

9 OMHPOY IAIAAOZ PAWQAIA o. EKTOPOE AYTPA. AUTO ne m, A Ratel 8è A 60è; ÈRE w mac écorerai e 3 [à 9 N E I IN EGXIOVŒVT leth TOI. tu» dopa-010 peoovro Ünvou ce yauxspo ù TŒPTrYItLEle. Aôràtp Zwingli; - I. i 30m5, (pilou Empou pspvnus voç, par; Lima; fépst navôotpotva êcrps çer 5 90! ml- 5 64, Harpôxkou floee mv âôporfirot se ml. pévo; il? ne caraco: valdinguas cuv aussi, zou matis» une:,n, î I I D fi. E! fla en I dvôpwv ce uroaépouç âkayewat ce xûpara netpwv, En»; ou pipvncxopavoç, I Galspôv 2 muât auxpuov ELÊsv, p, un l N l a, a P l a - umtoç, alors os npnvnç 107:5 o 09604; «votera: OIvsueox v N âmœv I fiançât Q 6Iv 50.6s - Ouôs un: W HÊoc (galvopsvn Anthony virai? alto: 1- movatç se. ailla-t3 êrri Rhum; xaraxet psvoç, cathare 5 «du Io I I C A (I* 7 3" l Il! L assemblée se sépare, et tout le monde se disperse pour se rendre vers les vaisseaux rapides. Chacun se dispose à prendre le repas du soir, et puis un doux repos. Cependant Achille pleure au souvenir de son ami, et résiste au sommeil qui dompte tout. Il se tourne et se retourne, regrettant Patrocle, sa vigueur et sa vaillance. Les travaux, les souffrances, les combats et les dangers sur mer qu il a partagés avec lui,il se rappelle tout, et verse d abondantes larmes. Couché tantôtsur le flanc, tantôt sur le dos, et tantôt sur la poitrine, il 5e lève enfin debout et va sur le rivage promener sa douleur. Il vit l aurore se lever "PAS..

10 L ILIADE D HÛ MER E. CHANT XXIV. RANÇON D HECTOR. Ayàw 8è A610, Mol 8è êcxiôvowro lèvent émanai. 51:1 vile; Ooatç 10E prix; péôovro rapnfipevai 869mm timon ce fluaspoü. Aùràp »): achats, gramme; étripai: (pilou, oôôè 6mm; atavôupârœp figer une W êarpétpsro Evfia ml bien, raflée»! âôporfiro t se aux! pive: il) Hatpo xlou fiôè 61:60-: avec «chineuse and notas du afin; netpœv moléuov: sa âvôpüv attitrerai se flaveurs? 165v plume-16m0;, WÎËE ôa txpuov finassât!, Mors xa-rarxetpevo; En! «lançât;, mon 8è 1161:5 61m0;, More 8è aria-mû;- rôrs 8è âvgo TàÇ 6906:, ôwsûmev film napà Diva 606;. Or l assemblée fut dissoute, et les peuples se dispersaient pour aller chacun vers les vaisseaux rapides : eux certes s occupaient de s être rassasiés de souper et de sommeil doux. Cependant Achille pleurait, se ressouvenant d un ami cher, et le sommeil qui-domptetout ne prenait pas lui; mais il se retournait çà et là, regrettant et la vigueur et l énergie forte de Patrocle : et toutes les souffrances que l il pelotonna et souffrit avec lui, tentant et des guerres d hommes et des flots périlleux; desquelles-choses se souvenant, il distillait un pleur abondant, tantôt étendu sur les côtes, et tantôt de nouveau sur-le-dos, et tantôt penché-en-avant : et alors s étant relevé droit, il circulait égaré le long du rivage de la mer. cette Hr nç Mesa-né par: Et l aurore ne fut pas cachée à lui çawopévn intaip en vs même vs. paraissantsur et la mer et les rivages.

11 l v l l. A Al 4 87 lalaaoe êire t CEIII EETEV 8:9 â ppacw dixs aç innove, n. "Extopat 8 fixateur 8noaîoxero 80eme articlier; I,. l «a s I v N lm I 19K o apostat; REPI 6mm Mevorrtuoao Ouvovtoç, «Un: êv t fluate TrotUEIO XETO rôvôe 8 Ëatoxev Ëv xo vt ËXTŒVL IO ŒÇ arçonpnvs a. Toto 8 ArthDimv tacon) «sixain: ôta-axe 19m, mon" êasaipwv ami ou rsôvnô ra Q rapt L TEEPI ou 8 ŒIYI8t ambra: xanthate au I (I I a l e I Ï); 8 pèv "Ex-topo: 8îov o œt erev travestirent. [pue-erg, won p.11 par; arro8pucpm alxuarucœv. Tàv 8 êaedipscxov guimpe; ôeol. sîoopôwvrsç, l «a a I si. a I flaquai o orpuvecxov suaxorrov Apyeupovmv. au d yevtl ; pèv www ë-rîv8avev, oô8e 11:00 H911, Hocst8otwv, oûôè yaauxo mtô t x0691] &XA 510v, 43 ); captv arpiîrrov ânfixôsro "Duo; i991, and Hpiapoç mi Aube, AAsEotv ôpou ê vex cime. 8; vaincras 058m, 8 15 oi [résoudroit Exovro, riiv 8 üvnc fi oi prépa uaxloaôvnv âasystv rçv o sur la mer et sur ses bords. Alors il attelle ses rapides coursiers, et attache Hector derrière son char. Puis, après l avoir traîné trois fols autour du tombeau du fils de Méiiætius, qui n est plus, il retourne se reposer dans sa tente, et le laisse étendu, la face dans la poussière. Mais Apollon avait défendu son corps de toute meurtrissure, et prenant en pitié le cadavre du héros, il l avaitcouvert entièrement de son égide d or, pour qu AclIille ne le déchirât pas en le traînant. c est ainsi que dans sa fureur, il outrageait le divin Hector. les dieux immortels furent émus de pitié à ce spectacle, et ils invitèrent le meurtrier d Argus au regard perçant à lui dérober le cadavre. Tous les dieux y consentirent, à l exception de Junon, de Neptune et de la Vierge aux yeux bleus, qui gardaient toujours la même rancune àla sainte Ilion, à Priam, à son peuple. Les deux déesses se souviennent de l injure que leur fit Alexandre, lorsqu elles vinrent le trouver dans sa bergerie, et qu il donna le prix à celle qui lui inspira une pernicieuse

12 ADà étai Gy: :süeetsv 11men: rimât; inrà &puaat, 813mm "Europe: élusses: mofler: Biçpmr ipéca; 8è spi; fiel ailla Mevomâôao Gavôvroç, arquée-ure airai; êvi nice-(73 Eaux; 8è Tôvôs ËXTGVÛGŒÇ «pommé: êv 16W. 31:61)va 8è cirrus nitrait étamai-av 190i raïa, êasatpew 96m, 7.1i ne? temôm mpiexüume a2; navra aiyiôt musait;, Eva in?) àrroôpütpor p.w üxundlmv. 0 pèv pevaaivmv âeixtlev à); Extopat 8îov. 950i. 8è guimpe; sinopôwwsç 16v êasaipso-xov, Ô L pûveg XOV 8è Apyetcpôv-mv êôcxormv adénine. Evth èt lvôctvs psi: niant «mon, oôôé une Hp g, «38 s Hou-Etôdmvt, 0685 x0691) flatuxa mtôi W Éloi;, à: Daoç ipà àrâxtlsto 1rpâ n6v ava, nui Ilpiapo; and 116;, bien in; AleEévôpow a; vaincus fiait;, le; 1mm pécmlôv et, mûrir à 1699! ai MIMO ÛMV àâeyewttv. ILIADE, xxrv. S Mais après que celui-ci eut accouplé ses chevaux rapides sous les chais, il liait Hector pour être traîné derrière le char-à-deux-siéges; et l ayant tiré trois fois autour du monument du fils-deménætius mort, il se reposait de nouveau dans sa tente; et il laissait celui-la l ayant étendu couché-en-avant dans la poussière. Mais Apollon éloignait toute insulte de la peau de lui, ayant pitié de l homme,quoique mort; et il le protégeait tout-entier de son égide d or, afin qu il ne déchirât point lui en l eutrainant. Celui-ci irrité maltraitait ainsi Hector divin. Mais les dieux bienheureux regardant lui en avaient-pitié, et exhortaient le meurtrîer-d Argus voyant-bien à l avoir dérobé. Alors il plut à la vérité à tous les autres, mais non pas à Junon, ni à Neptune, ni à la vierge aux-yeux-d azur ; mais ils persistaient, comme Ilion sacrée avait été-ennemie d abord à eux, et Priam et son peuple, à cause de la faute d Alexandre; lequel outragea ces déesses, lorsque elles vinrent a-la-bergerie alui, et que il loua celle qui procura à lui une volupté funeste.

13 AÀX 6 31:5 IAIAAO: 31 ] (3 Ëx roîo ôuwôexoîrn ye ver fiche, a. mi rôr ëp âôavoî rom parquât: (Doîëoç Ano vaa Exérhoi âcre, 050i, Ènkfioovsç 075 v6 «06 Bob "Ex-to)? gap? 5ms [305w aîyôîv 15 Tshsiwv; roi: vüv 06x , vs xuv ne? Ëovrot, (ratifie-ac, à " r cahote) 9 a A au! Loeva a mu pl i p.7].spv. I.. 2 mu TSXEL a), mû. TCŒTEPL Uptagup kanoun ce, TOI. x5 un: (on f r - I I I 1 êv wupî miam! mû ê-rtï xrs paa thpïcmsv. ADÜ 61m? Ayfliîï, 050i, Boûkcô énapvîyew, A l a t 3 I y z (p OUT a? cppsvs: 51ch maximum, ours VOfltLŒ [.0 i a x l I N, A si 1M yvawr rov EV. ornôeacv 150w o (oc, OLYPLŒ omosv, d 3 ï  P IN. F I. A h 3l l, 0 N cor ETCEI. a9 payeur] r; paf] au afflvopl. une) sieotç, sic ê ni pilot fiporôîv, î va ouïra MÉanga i t l ô;,axùeî); 515m! [Lev km»;, (1.88); yiyvsrai, 41 avopaç p.570: O WETOH, ne OVWTIGL. A I C,, * h I I a N, 3 I Méfiez piév 1:06 mg mû. cloil rspov à MOV ôàécom, 71.. a; XŒGL(VTIToV I. K I a). coopte-191w, x c v. 7]; un. m0 volupté. Mais lorsque parut la douzième aurore, Phébus-Apollon dit aux immortels : «Dieux cruels et malfaisants t Hector n a-t-il pas jadis brûlé sur vos autels les membres des génisses otites chèvres choisies? Et, même après sa mort, vous n avez pas souffert qu on l enlevât pour le montrer à sa femme, à sa mère, à son fils, a Priam, son père, et à ses peuples. lis auraient rendu à ses restes, consumés parla flamme, les honneurs funèbres. Mais vous favorisez le cruel Achille. Dieux, son âme est injuste, et dans sa poitrine bat un cœur inflexible! c est un lion farouche, puissant, au courage indomptable, qui se précipite et fond sur les troupeaux des hommes pour en faire sa pâture. c est ainsi qu Achille a perdu tout sentiment de pitié; il ne connaît plus la pudeur, si importante pour le bonheur ou le malheur des hommes. On peut perdre un être encore plus cher, son frère ou même son fils;

14 ADà 61e 61 ) pt: tri): ôumôexc mt (ÉVETO èx TOÎO, and son âpa (homo; hmm m6841 âôavcitowt a 950!, luté 0155m0: ônl.1 1p.ovs;* Exrœp 06x. Exné v6 noce ÔtLÎV palpiez 305w atyâ w ce relefœv ; Tbv oint hlm: GGÜGŒI vüv, êôwa rap véxw, Iôe ew ce i élémi un! umépt mû. (î) réxaî, mi «crépi Dptc tpop Maïa ra, toi ne n aura: (Tué p.w év m9!, au! êmmepiaarev xtépect. ADà, 0:01, août-:605 ênapfiyctv Axtlfiî , (la âp çpéve; êvaîmpoz 061:: vônpa YVŒtLfiTÔV cicîv êvî mitigea-w è dypta du: En»:, 6m énei dia; âp Bis a mêla aux! Guru?) àyfivopt, dan: tint pilot pporôv, Ive: Intérim Sam-w ôç Axüsùç ànélecev am pèv, citât)»; yiyverau. et, in (riverai péyœ 118?. Mme-w âvôpœç. Tic ph «ou pâle: blésera; un! mm: cil-mm, in maimtov ÔtLOYtiCTptOV, il ut 016w lllade, XXIV. 7 Mais lorsque en vérité donc l aurore douzième vint à-partir-de là, et alors certes Phébus Apollon dit aux immortels : x Dieux, vous êtes cruels, pernicieux : Hector ne brûla-t-il donc jamais a vous des cuisses de bœufs et de chèvres parfaites? Lui que vous ne souffriez pas quelqu un avoir sauvé à présent, quoique étant mort, et donner à avoir vu à son épouse et à sa mère et à son fils, et à son père Priam et à ses peuples, qui certes brûleraient vite lui dans le feu, et rendraient-en-sus les derniers-devoirs. Mais, dieux, vous voulez venir-en-aide à Achille pernicieux à qui certes ni des sentiments justes ni un esprit flexible ne sont dans la poitrine; mais il sait des choses-cruelles comme un lion, h» qui, après qu il estayantcédé certes et à une violence grande et à un courage viril, va sur des troupeaux de mortels a afin qu il ait pris festin : de même Achille a perdu la pitié, et la pudeur ne devient pas à lui, laquelle nuit grandement ou profite aux hommes. Quelqu un peut-bien avoir perdu même un autre plus cher, ou un frère du-meme-sein, ou même un fils :

15 w -m.-. "p v-7r f--.-v V fv- w (il): : IAIAAOË denim: xai ôôupoîtzsvoç peôénxe a. r tlnrov h 7&9 Morgan agogo»; Oécav âvôpdnroww. a t d au M a i I I Aurap 07 Enropa orov, me: raclai: 7 110? cinnupa, J0 ïmrœv ëeoin-rmv, tapi c filu. énigme cpiàolo flxst a?) prix; et 1:67: maltait oôôs 1 d ustvov. v s a r au - Mn ayaôtp 7:59 êovrt vsusoonôtops v et finag menin-91v 7&9 89] yaîav àstxicet psvsativwv. n Tov 8è [chicanât] Tcpoaëcpn leuxcôlsvoç diton a 55 «En] xav un. TOUTO rsov 57mg, Apyuporoça, et 591 a! épi-hi: Axthiï t N mi "En-09L x y a rtu rîv. z y Il Exrwp i p.5v l 0m10; a 1:5 I, finança I se «,1 (incanta pagel; - mitât? AKLÀÀEÔ; Eau 658i; yévoç, fi»; E5780 mûri] i 3 ï 9 N h I l : TE un oint-7110:, zou avopt nope»; wœoaxomv, m, 8; rapt rapt catho; ysvsr «Gavarowv la. t N 3 * Î I fi, 3 I h I 9 Ni h - navre; o «menaces, ÔSOL, voyou - sv os cu rom: a I 1 si, I «a cl. 1 à; v fi «un:, clam: poputyya, 340(wa 5.029, am «mon. a: T91»: 6 ânanstëopevoç apocécpn veçeànyeps ra Zsüçs mais on fait enfin trêve aux plaintes et aux larmes ; car les Parques ont mis la patience dans le cœur de l homme. Mais lui, après avoir arraché la vie à Hector, il l attache à son char et le traîne autour du tombeau de son ami : certes ce n est ni bien beau, ni bien utile. Malgré sa valeur, qu il prenne garde d encourir notre ressentiment; car sa fureur ne respecte pas une poussière insensible. w Junon aux bras blancs lui répondit irritée : K Dieu à l arc d argent, ton langage serait juste, si les dieux pouvaient honorer Hector à l égal d Achille. Mais Hector ne fut qu un simple mortel; il suça le sein d une femme z tandis qu Achille est ne d une déesse que j ai nourrie, élevée moi-même, et que j ai donnée pour épouse à Pelée, si cher aux immortels. Dieux, vous avez tous assisté a ses noces. Et toimême, ami des méchants, toujours perfide, on t y vit avec ta lyre! n Jupiter, qui assemble les nuages, lui répondit : «Junon, rien veuille

16 ILIADE, XXIV. M tirai. user-5ms almée-ac mi ôôupaînavoç. Moîpon yàp Géo-av Doum: rlnràv âvopdmoro tv. Aüæàp ôya èëâmwv lin-non "Europe: 617w, être! àmjüpa fitop pilon au: «api crâna (trépana 430mm.1676 pipi où 7.6.).Âtôv et oôôé ce énervov. Tint-I; in] vaneao-nôôpav 0! tétra. 1:89 àyaôtï) insufflai. yàp 8h 105cv xmcpfiv, pavanoient. J) Hpn 8è Àeuxékvo; XOÂWŒLLÉV I] mou-éon 76v. «Toü ro En; 156v xav mi airs, Ampôroëe, et 61?) rtufiv épair: lxtlfii and "Enropt. Exrmp pèv ôv-rrrô; ra M6116 ce yuvaîxar palé:- afrràp ; éon yôvo; 655L;, av èyà) orin-h Bpétpa ce ont écrit-nm ai. népov «aphone: àvôpî, à; ïévero «apicole; flips étendront.- m wreç 8è, 050!, âwtâllêûe YâtLOU où 8è ôatiwo év roîow, Élu»: copains:. Étape mxtîw, atèv aimera. n Zeùc 6è vccpùmepéu ànaperôôpavoç agression t ôv mais certes il a interrompu ayant pleuré et s étant lamenté. Car les Parques placèrent un cœur endurant dans les hommes. Or celui-ci attachant-à ses chevaux Hector divin, après qu il lui eut ravi l âme chère, il le traîne autour du tombeau de son compagnon chéri : cela certes c est pas plus beau à lui ni certes meilleur. Nous, ne nous soyons pas irrités pour lui quoique étant brave ; car il maltraite certes une poussière insensible, se livrant-à-la-fùreur. n Mais Junon aux-bras-blancs s étant irritée dit-a lui z «Que cette parole tienne même soit, Dieu à4 arc-d argent, si certes vous placerez honneur pareil à Achille et à Hector. Hector d un côté et est mortel et suça une femme au-scin; or Achille est race d une déesse, que moi-même et j ai nourrie et j ai élevée et j ai donnée pour épouse à Pelée homme, qui devint extrêmement-cher au cœur aux (des) immortels; et tous, dieux, vous assistâtes à son mariage; et toi tu prenais-part-au-festin parmi eux, ayant une cithare, compgnon des méchants, toujours infidèle. n Mais Jupiter qui-assemble-les-nuages répondant dit-à elle :

17 10 lalaaoe a. d g «Hpn, psi, 89] régi-km ânooxüô pmvs 650mm. 65 t I a 013 par) 781p nu?) 75 ui Ëoosrrxt and: xai "Exrwp mûron-roc Ëo xs ! (Sporï ov a? êv Uiq) aïoiv. 0)Ç yap * ETTEL cou orlon: TIEJÂLPT ZVS ompow a t a! r w x v l r r vs! a l l fi vp sa I." «,1; «J.. F ou YOtp par 1170T: Benito, accosta Oxltoç mon,, 105:7]; ce micron; 75 1:22 7&9 huilerie; yépaç fluai; r0 AÂÀ tiret fié au pèv êoîcousv (068?: 7:7; Ëo rt bien 1 Axtnvjoç) a Opœo bv N "Exropot- N flip et oust a ADÜ si TIC xahéosis 655w 95 er àooov êuaîo, nnmp l wapusuëkwxsv I n l ôuoiç i 1 vomer; ra xou coup. a! ô. par ri ai a ne) noxrvov grog, 6 ): xsv AZÙOisbç l. kl En drope»; êx pripwto Mm, aîné 6 "En-ope: Mon. n Qç Ëpuc âpre 8è 7191: dentine; o cyysls ourcx. Madonyi): 8è Xénon ra xai vluëpou nomothétique à! V OPE 6 p.8! Il au I ïovtlp. a âme-revalues c l. M 05 )l xttqu.. pas tout à fait aux dieux. Non, ils ne seront pas tous les deux également honorés; mais pourtant Hector était le plus cher aux dieux, de tous les mortels qui sont dans Ilion :c est lui que je chéris le plus. Il n a jamais manqué de nous faire d agréables offrandes; jamais il n a laissé mes autels sans festins, sans libations et sans victimes: ce sont là les honneurs qui nous sont dus. Mais nous ne permettrons pas qu on dérobe le corps du vaillant Hector :on ne saurait le faireà l insu d Achille, car sa mère veille sur lui nuit et jour. Cependant si quelqu un des dieux veut inviter Thétis à se rendre près de moi, je veux lui donner un sage conseil z c est d amener Achille à recevoir les dons de Priam, et a lui rendre son fils en échange.» 1l dit. Iris, légère comme le vent, se lève pour porter son message. Entre Samos et les rochers d linbros, elle plonge dans les sombres flots: la mer en gémit. Elle s enfonce dans l abîme, comme la balle

18 a 1j "r.- c- «Hp-n. p.13 81j ànooxûôpotwe nitrurai: espion. me w rôle 06x écrouai nia : ont "Exrmp E618 ppo râ w et slow êv Dxicp, pilum; Gaoîo-wr ëpoiy5 7&9 a;- âneî 061v. fluâptave adipwv (pilier Bwuôc ràp prix éôsüerô noté par sans; étang, lmâfi; ce mie-on; ces 1:6 yépa; fluate yàp Mxopev. ADà irai. uèv ëoîo-ouev xàéijar. Ex-ropot Gpao-ûv oùôé 1m Eau M : in rôle mime nappépôlmxév otôjuî); vüxraç ce ml 73mm. ADà et ne 056v azoth-faste BÊTW âooov êueîo, ôqapa sine) et Il ëno; maxwèv, du; x5v 1100,51); Mm ôôpœv En Hptdpoto, ânomcm 1:5 "Exropat. n Ecparo du. Iptç 85 (tenon; âpre âyy5ltéouoa. I EvBope 85 nov-rap nathan peso-mi); Sinon 1:5 zut Ipfipou normalos o-o-nç Hum 8è éneovo-ao czno-ev. lllade, xxrv. Il a Junon, ne t irrite certes pas tout-à-fait contre les dieux. Car à la vérité un honneur ne sera pas un-et-meme certes; mais Hector était aussi des mortels, qui sont dans Ilion, le plus cher aux dieux : car quant à moi, il en est ainsi ; parce qu il ne manquait pas aux offrandes chéries; car l autel ne manquait jamais pour moi de festin équitable, et de libation et de graisse; lequel honneur nous en effet nous obtînmes. Mais certes à la vérité nous omettrons d avoir dérobé Hector audacieux : et il n est nullement possible de le faire à l insu d Achille ; car certes sa mère marchaprès de lui également nuit et jour. Mais si quelqu un des dieux eût appelé Thétis plus près de moi, afin que je dise a elle quelque parole sage, afin que Achille obtienne des présents de Priam, et qu il délivre Hector. n Il parla ainsi : et Iris aux-pieds-aériens s élança devant annoncer. Or elle sauta-dans la mer noire au milieu et de Samos et d Imbros escarpée; et le détroit en gémit.

19 l2 lalaaoê Q. (H 3è, poâucsatvn 1 îxe À-q, ê; Buccôv épousai), ou five xar dypouikozo [302); xe paç âpëeêaoîa, Ëpxe rm ÔtL qgtîfjtîlv ên ÏZÛÔGL Kîpa (pépouooz. E595 3 Ëvl Unit floupupiïi Gërtv, 0151.qu 85 1 cillait eïaô ÔtL IjYEPÉEÇ 604m 0501i. 7 ] 8 âvi prés-on; floris guiper; 05 7m82); âuôuovoç, 3c ci gitane 85 çôiceoô 5 v Tpoi g êptéo JÀczxt, valetât ndtpnç. Ayxoü 8 ÎGTŒELS V I] npooé pn noôaç (fixe ai.ïlptç a "Opoo, (Bâti, xale er Zeiaç d apôira p.1î35a stock. n T hv 8 flyeiëet graal-rat 053i 9éme; oipyupo rreca a Tires ne xeivoç &vae pleyon; 656g; aîôe opm et 90 giflent), àgavoirorotv, Élu) 8 à xe âixptrot Bondi. EÎth p.5 v a oôô â hov ëttoç Ëooemt 6 en xev d un. n Qç â pot poivvjoaoa, xékupn ê Àe ôta Geste»; xuaveov, me o con P.5)&ŒVTEPOV enlace 5060;. I N N, Y I 9l Y de plomb, qui, attachée à la corne d un taureau sauvage, va porter la mort aux voraces poissons. Elle trouve dans une grotte profonde Thétis, autour de laquelle étaient assises et réunies les autres nymphes de la mer, et qui pleurait le sort de son illustre fils, destiné à périr bientôt sur le sol fertile de Troie, loin de sa patrie. Iris aux pieds légers s approche, et lui dit: a: Lève-toi, Thétis; Jupiter, la sagesse éternelle, te fait mander. n Thétis aux pieds d argent lui répondit : a Que me veut le maître de l Olympe? Je crains de paraître au milieu des dieux, car à présent j ai le cœur navré de douleur. Je m y rendrai pourtant. Quoi qu il m ordonne, ce ne sera jamais en vain qu il aura parlé. u A ces mots l auguste déesse prit un voile noir, le plus sombre de

20 H 65 épanoui à; poqua», mon poloôôaivn, ire êuôeôauîa nattât xe pa; poix àypaôltoro, Épxerou (pépons: Kfipa 511d îxllôo-w Ôtnjd îîjd tv. Eôpe 65 Béni: ëvi striât ylatpvpcî), duel 85 ce ânon Geai mon sténo ôpnyepéeç il 55 êvi t a-56m; flotte p.6pov m5 nonôôç âuûpovoç, a; Enfile peiceoôaf et év Tpoiijj émaillant, : oratrpnç. Ipt; se exeat «660:; tmauévn amas npooe cpn- Il I Opo o, 051:1, le): e186); niées: riperez azalea. n Taret-ra: se Oe rt; 056: àpyupôneta: fipeiôero env t Tinte naïve; 656: aérai; âvurye p.5; atôéopai. 85 nia-7566m àôuvâ cmow, 510) 65 Gond) ËXEŒ âxptra. En; pév :0;, ôttt 7.5V être;, Équerar &hov. a) Apct pœw jo-acot (à;, ôta: 6561M 515 achoppa xoo nveov, 015m se 5660; 5105:0 pelâwepov 1:06. "JADE, xxrv. l3 Et elle se précipita au fond, semblable à une ballade-plomb, qui étant tombée au bout de la corne d un taureau sauvage, va portant la mort aux poissons voraces. Or elle trouva Thétis dans une grotte creuse, et tout-autour les autres déesses marines étaient assises assemblées ; et elle au milieuvd elles pleurait la destinée de son fils irréprochable, qui devait périr à elle dans Troie aux-grosses-mottes-de-terre, loin de la patrie. Et Iris rapide quant aux pieds se tenant près dit-a elle : «Lève-toi, Thétis, Jupiter sachant des conseils éternels t appelle. n Et ensuite Thétis, déesse aux-pieds-d argent, répondit à elle z «Pourquoi ce dieu grand ordonne-li] moi venir P or je crains de me mêler aux immortels, et j ai dans le cœur des douleurs inappréciables. J y vais pourtant; et le mot, quoi qu il m ait dit, ne sera pas vain. n Or ayant parlé ainsi, la plus divine des déesses prit un voile sombre, et nul vêtement ne se trouvait plus noir que lui.

21 l4 r lalaaoè Q. ou M si I M a] 3 I 7 En o revou, npocôev ce noorjvepoç (exeat [pic 7375i? 0?in 8 &pat cpt lioicer-o fluor Galion-71;. Axrnv 8 eîaavaëacat, EÇ oùpavôv aile-67mn 3 eûpov 8 h eôpilon o: 3 Kpoviônv N, nepi fi 8 ânon étmwreç 5.. eîoto ôum epeeç paxozpeç 050i criât! êovteç. V I I c M V t.t. 23 de l j 85 Xpéoeov xoûtov 85net; e v yepi 017m5, I I xou p eü pp qv êneeoot Gêne 8 (Épée mourra. Tarot.. 85 potion! v fiole l warr hp N &V8poiv N 15 Oewv N15, u allotie: OÜ)i.up.7:o vôe, 058i (951L, quope vn 7:59, 0 008: xod (à; Épée) To3 6 5Ï V5xu 855po xaîàego-a. wnporp on VELXOÇ ev aoavocrowtv opœpev 9E N (et.. - a r 3l Exropo; rinçai ve xm xod. Zazou-m reahrro pôtp r XÀELILŒL o orpuvecxov eucxonov Apyevpovr qv H o OtPOt natp Au narpi ane Çe-ro, etîe 8 AOijn. un» nevooç endormi gzougot parât cppeciv- oi8a Karl «516;; 105 CI Néo I A) a fi a]. a I a l a t IN NN a s «u. l aux-up &YU) XUSOÇ Aytli)ff,t WPOTLŒTËTUJ, Il!) ses vêtements, et s avança, guidée par Iris aux pieds rapides comme lej vent: le flot de la mer s écartait devant elles. Elles abordent au rivage, et font diligence vers le ciel. Elles trouvent le fils de Saturne au vaste regard, autour duquel siégeaient assemblés les bienheureux immortels. Thétis prit auprès de Jupiter la place que lui céda Minerve, et Junon, lui mettant dans les mains une belle coupe, la consola par ses paroles. Thétis rendit la coupe après avoir bu, et voici comment parla le père des hommes et des dieux : u Tu es venue vers l Olympe, divine Thétis, malgré ta douleur, avec un profond chagrin dans l amer je le sais bien. Mais je vais te dire pourquoi je t ai mandée ici. Voila neuf jours que les immortels sont divisés au sujet du cadavre d Hcctor et d Achille, fléau des cités. Ils voulaient que l habile meurtrier d Argus au regard perçantdérobàt le corps; mais ici, je veux ajouter a la gloire d Achille, parce que je

22 B?) 85 tévcu, Iptç 85 rimât: noôr jveuoç mette npôcôev stûpa 85 ripa hominem 1taîÇeroâwpï cpt. Eloavaôâo-ai 85 àxrfiv, fixe-[mil 55 oùpavo v eôpov 85 Kpovi8nv eüpt ioira, nepi 85 ânonne; i péricarpe; èôvreç aièv eïaro ôunyepe eç. eh 85 ripa nitrifiera nàp Ait ira-cpt, Aô r pm 85 eiëev. "Hpn 85 Ofixev év xepi. 853m; xpéoeov xa18v, mi pot eôppnvev êne eoor Gêne 85 TILOÜO Œ épelée àvôpâ w 1:5 856w ce fipxe paillot») toîo w a H1uôeç 061upn6v85, filée: 056i, xnôopevn n59, fixons: p.576; ppeoi. névôoç à1otarov crêtât; and oi8a" 80.15: ml. êpe w (à; roll e i veza xdt1eooa t ce ôeüpo. Ewfiuap 81 ) veîxoç 6pwpev b àflowa trorow âprpl venu "Europe; ml Mini: marmottenôrpûveoxov 85 Apyeicpôvrnv étique-nov x1e xjmt «1315p 518) monème) :685 züôoç AXt11ïjt, lllade, xxrv. 1 5 Or elle marcha pour aller, et Iris rapide aux-pieds-iégers-comme-le-vent conduisait par devant; et certes le flot de la mer cédait autour d elles. Puis étant montées-sur le rivage elles s élancèrent au ciel; et elles trouvèrent le fils de Saturne au vaste-regard, et autour tous les autres dieux bienheureux étant toujours étaient assis assemblés. Et elle certes s assit auprès de Jupiter père, et Minerve se retira. Or Junon lui plaça dans la main une coupe d -or belle, et la consola par des paroles; et Thétis ayant bu tendit la coupe. Et le père des hommes et des dieux commença le discours à eux : a Tu es venue dans l olympe, Thétis déesse, quoique affligée, ayant dans l esprit un deuil indicible : mol-meme je le sais aussi: mais aussi je dirai ainsi pour quoi j ai appelé toi ici. Il y a neuf-jours certes une discorde s éleva parmi les immortels au sujet du cadavre d Hector et d Achille destructeur-devines : or ils excitaient, le meurtrier-d Argus à-l œil-perçant à dérober le cadavre,- mais moi j attache cette gloire à Achille,

23 16 lalaaoe 9.. uïôôî xul (pilés-11m 154w perdurais çukéco wv. Aida Êç arçon-roi: 1EME, ml. uîs ï en? ê nirsûov r cxôcecûai ci eirrè 650M, Élus névrœv âôavoîtmv xonnîscgat, 31L (9986i. uatvoua v-gaw t Exmp ê xa 7m98: muai xopœvn aw, oôô à-rra kucsv l 15 aï xév tu); être: ce , été 6 "Exropa Mon. Aôrèp 5 78) Hpto tuq) peyal rîropi 71va Ego-rise), Montreur (pilai: uïôv, îo vr êrri vîaç Ayyrâiv, 863m 8 AZLMÆÏ capeya, toi x5 Ouuôv Mm. n dg; Écart" 068i (irrita-nos 65è Bâtie; âpyupônsïw 120 fifi 8è xar OÔMu-rroro xapvîvwv âiîaca.?i ç sv 8 Ë; ache-(m 0:5 uïs o: ê v6 aigu ro vye eëp damât arsvoîxovm cpi ÀOL 3 cinq? «612w éraïpm murs;. êoaupa vwç êns vov-ro ml êv-rôvovro à picrovr raïa: 8 5k Mata; rufian: êv fluai-if. îs psuro. 125 tu 8è p : «farcie xaôs Çe-ro arôme: paît-719,, laid,1 TE P.W I xareps,sv, z r 1 ETÏOÇ al T EQŒT,5! 8K a T r OVOftdÇE -. i si t honorerai et t aimerai toujours. Va vite vers l armée, dire à ton fils que les dieux s irritent, que moi plus que tous les immortels,je suis indigné de voir qu il a la cruauté de garder Hector près des vaisseaux à la poupe recourbée, et de ne pas le rendre. Qu il le rende, s il a quelque crainte de moi! Je vais envoyer Iris au magnanime Priam, pour l engager à racheter son fils chéri, en allant vers les vaisseaux des Grecs, porter à Achille des présents pour fléchir son cœur. n Il dit, et la divine Thétis, aux pieds d argent, obéit. Elle descendit rapidement des sommets de l Olympe et vint à la tente de son fils. Elle le trouva en proie à la douleur : autour de lui, ses compagnons w.uu -; faisaient diligence et préparaient le repas. Ils immolaient sous la tente 1.. une belle brebis à la molle toison. L auguste mère s approche d Achille et le caresse de la main en lui disant :

24 va-.. - v 7 - A,. if"; , -- àx A,. l i. lllade, XXIV. l 7 plâacœv [.LETÔTHGÛE conservant pour la suite reùv des mi ÇLÂÔMT Z. ton respect et ton amitié. Elflè ruila «En: Sois allée bien vite à; crparôv, mi Exit-allai; ou?) mais? eirrè 0503; nôësoôai 07., épi: 6è nexolôcôa: üoxa freina»; âfiavcitœv, 61:1. éxst "Ex-topa flapi: muai nopmviav. 9986i. narvouémo w, oûôà (insinuer ut xe v se Baie-n me; âuè, brome-ç se Exropa. Aûràp épi) ËÇ ÂO UD 1Içw Hptâuq) peyalfiropr, Moqueur ÇÏXOV uiàv, ÎÔWG eut vital; Axaqu, pepéyxv 6è Axrlhîî : si ne Mm 0vp.6v. x Ecparo in: oôôè 6éme 051i àpyupôneta à dôme. fifi 6è édicta-a: sans xapfivmv Oülüturoro. 15: 6è à; ûtainv 06 UÎÉOÇ dpev ripa Evfia sèvre «mixons: âôwa v 9mn 6è étaîpot êne vowo écoups vm; mi êvtfivovro âpthov époi CÔTÔV si: à Moto: 31557:1; lipwro roîcw âv 11min. 11 5è M119 stérera: pila GÙTOÎO, utépeêé té in» Kami, M 15 ëovo paëé se êrroç urane XXIV. vers l armée, et aie enjoint cela à ton fils; aie dit les dieux s*irriter coutre lui, et moi m être courroucé par-dessus tous les immortels, parce que il a Hector près des vaisseaux recourbés dans des sentiments furieux, et ne l a pas délivré : et s il aura craint quelque-peu moi, qu il délivre Hector. Or moi j enverrai iris à Priam magnanime, pour délivrer son cher fils allant vers les vaisseaux des Achéens et pour porter à Achille des présents qui puissent-apaiser son cœur. u ll parla ainsi, et Thétis déesse aux-piedsd argent ne désobéit pas; mais elle alla s étant élancée du haut des sommets de l Olympe. Or elle arriva à la tente de son fils; elle trouva certes la celui-ci gémissant profondément : et ses chers compagnons préparaient avec-empressement et apprêtaient le repas autour de lui; et une brebis velue grande avait été immolée par eux dans la tente. Et la mère vénérable s asseyait très près de lui, et flatta lui de la main, et dit et prononça ce mot 3 2

25 18 IAIAAOE a. r lexvov snov, 1 50 palpa; ooupousvo; xou «pour»., u a i r Il au I a 1 I env 585m XÏ IOL IiV, fliilvflijævoç ours Tl. ciron N 1 r «I l a! prcyscô 1 r ou 77a? au par Bnpov s 1 p5?) s, I cillai I son a I on euvnç; ayaôov 35 yuvouxr ne? av adornez r30 I î I V I - 01ny napsatnxsv Oo wonoç mi Maman xparawî. AÂÀ Eôvsç «mon, Arôç 85: "cor oïyyslo ç sium oquecôaï a 1 coi (mon l Osobç, Ï aï; 8 Ëîoya même»! àôavo zrwv , au 9950i nervione vncw 135 Î r. un? 5,151; trapu vnuarxopwvzaw, 01:8 arôme-ac. CIF ANS (Si-[s 81h n, Àucov, vsxporo il t 8è ës îou. t I bronza. r nr ; N.. 7 bb 5 I I N lm 8 anagetëouevoc wpocs pn noël; drain Apklœüç riva-p9 a!. a, a! I t * a! a na sur,, entama (9590!. Mi vsxpov aven-o, si du npôppovt Guru?) Okuumoç dîner; àvo iyst. n 140 ç 0L7 av mon ayupst (ni-:719 se mu me; 69 CI, 3 N 3 Ï l i Cd rondi 1:93); tin-flou; gnian nrspôevr âyo psuov. leur 3 ôrpuva Kpoviô qç si; Ihov îp-rîv. rab-3,. gnian Hi «Bief ÏÛL, Ipt valsiez, hrroüo 380; OÜMgL-ttow, amena», figuier? payait lhov siam f 4.. u Mon fils, jusques à quand te rongeras-tu le cœur dans la douleur et les larmes, oubliant les douceurs de la Anna-NU. table et de la couche? il est bon pourtant de s unir à une femme. Tu n as pas longtemps à vivre, et déjà la mort et la Parque puissante sont sur tes pas. Écoutemoi : c est Jupiter qui m envoie. Il dit que les dieux s irritent; que lui, plus que tous les immortels, s indigne de voir que tu as la cruauté de garder Hector près des vaisseaux à la poupe recourbée, et de ne pas le rendre à son père. Eh bien, délivre-le, et acceptes-en la rançon. n Achille aux pieds légers répond à sa mère, et dit: «Soit: qu on paie la rançon, et qu on emporte le mort, puisque le maître de l Olympe le veut ainsi dans sa bienveillance! n c est ainsi qu au milieu des navires, la mère et le fils échangeaient entre eux leurs paroles à l aile légère-alors le fils de Saturne envoie Iris vers la sainte Ilion. a Va vite, Iris légère : quitte le séjour de l Olympe, et va dire au

26 «(f-w1." *.t - - t V g V ILIADE, XXIV. 19 a verràv réxvov, a Mon fils, gémi réa ëôem m w upaôïnv jusques àquand rongeras-tu ton cœur ôôupôpnoç mi âxeüœv, te lamentant et t amigeant, gamma n ne te souvenant en rien mire ciron mire eùvfiç; ni de nourriture ni du lit? Afaoàv 65 1:59 Or il est bon pourtant pincerez; êv (Môme: de s unir en amour Maçxf à une femme; en) 1&9 (sa; ônpôv par, car tu ne vivras pasiongtemps àmoi, me Gévaro; ml Moïpa nacarat?) mais la mort et la Parque puissante napésmxsv sa. &ny rot. se tient-là déjà près de toi. Allâ: Eüveç (bien énéôev, Mais aie compris vite moi, étui 6è annela; And; TOL or je suis envoyée de Jupiter à toi: me! Oeoù; uûzscôat ont, il dit les dieux s irriter-contre toi, Ëè 8è : et lui s être courroucé ëona suivra»; àeavârœv, par-dessus tous les immortels, au Exeiç parce que tu as opta-i unwopéwgcw dans des sentiments furieux Exropa nagé: muai xapœvicw, Hector près des vaisseaux recourbés, 066i: «influente. et ne l as pas délivré. une ave 81 ] Miami, Mais va certes aie délivré lui, ôéeac 8èâ1rowa vexpoîo. n et aie reçu les rançons du cadavre; n Axmebç 6è chatta; nôôaç Or Achille léger quant aux pieds ânauztôo uevo: apoaéç n niv- répondant dit-à elle : «En me a Qu il soit ainsi; a; «pipo; énervai que celui-qui apporterait des rançons ml hocco vapôv, emporte aussi le cadavre, et 8 ). Olüjmtoç aûrô; si certes l Olympien lui-même aveins: 009.!?) n96çpovt. n l ordonne d un cœur bienveillant. r Oîye prima se mi nib: r Ceux-ci et la mère et le fils âïôpeoov à); 1:96; alluma); disaient ainsi l un à l autre zona Erreur mepôav-ra de nombreuses paroles ailées h M92: Vadim dans la réunion des vaisseaux. Kpoviônç 8è ôrpwev 1va Or le fils-de-saturne envoya Iris El: Dlov ip r jv dans Ilion sacrée: «Béa-aster, a Marche, va, Ipi razzia, Iris rapide, limon E60; ovalisa-nono, ayant laissé le séjour de l olympe. âyyeiiov siam lhov aie annoncé dans ilion a Hermine) aquarium à Priam magnanime

27 20 maso: o. Induction (pilou; uîov, îâvr êrri mon Ayomuv, Î I h tu tu NI x NM y 3. 1v.. I l i 3.!. oiov, une: Tl; &ÀÀoç dinar 1 90 )th in» émeri-9. hnpuë n; aï ânon-o yepairspoç, 5 ; x 306w: nu 1.1 ompa 8 AALXML (papayer;, sa x5 Ongiov mm, r. f j si r al. i 2 qutovouç mu agaçai; surpayer:, fias xai mon; r 50 F. h a] i N a à,. -. kapo»! orvet Tcport mon, rov exrave 8L0; AZLAXaüç. I z v Mrjës T! oï Gemma; 51515,10) pissai, gradé T! rdpëoç A.. V7 I, t H a au. TOLOV 70L? ci nouant: orciooopsv A PYEL?O VT7]V, oç agar, au); xsv 17wa AyOvrp. Trahison. a t a t I N 5l Ours 7029 êcr dopoit;, oür doxorroç, 05: dirimâmes: - Aurap ennv charma-w 55L.) xhcënv Ayrhpç, 155 ou. aoro; XTEVEEL, une r ubac; navrem- 591,3. rima 3 x z a I, -r s I g,r riflât poil, êvôuxs oiç ixz reo) nacrô rîcsrat dv3902.» d Q; sont v 059m 8è " lptç oisxaorro; N àyyslsooca. z I (lia; 8 ê; Hpm ymo xiyav 8 êvorrrjv TE 760v v i, N nouât-z; par; narép épurai xazôrjuavor 5v8002v aômç, Oaxpuaw aiguë eçupov ô 8 s v [réadmet yspmtèç I I à! a v 5 s. EVTUTËŒÇ à; 7154M] xexoc7rup.lu.s vo; agaçai. 8è noalc q magnanime Priam à Troie, d aller vers les vaisseaux des Grecs racheter son fils chéri, et de porter des présents pour fléchir le cœur d Achille; mais seul, et que pas un Troyen ne l accompagne. Un héraut, un vieillard le suivra pour conduire les mules et le char aux belles roues: et puis il reviendra dans la ville, ramenant le corps de celui qu a tué le divin Achille. Que ni l image de la mort, ni la peur ne troublent son âme. Nous lui donnerons pour guide le meurtrier d Argus, qui le conduira jusqu à la demeure d AchiIIe; et une fois qu il sera dans sa tente, Achille l épargnera et le défendra contre tous les autres : car il n est ni insensé, ni téméraire, ni impie, et il respectera religieusement un suppliant.» Il dit. Iris, aux pieds rapides comme le vent, partit avec son mes. sage. Elle arrive chez Priam, et ne trouve que plaintes et sanglots. Ses fils, réunis dans la cour autour de leur père, trempaient leurs vetements de larmes. Au milieu d eux, le vieillard, entièrement envie.

28 ILIADE, XXIV. 21 hie-:1601; 90.0: ulàv, îôvra éni via; Axouâw, espérai-:1: 8è Azùfrii 66691, roi ne Faim Ovu ov, oïov, unôe TLÇ âne; âvùp Tpn nnv in) ânon. Kfipi ae si; venairepoç énervé oi., ô; ne iôûvor ÎHLLÔVOUÇ mû agrarien: êt irpoxov, fiôè mû. âyot «En; npofl écru vexpàv rôv oie; Aline); étrave. Mnôè Gévaro ; Tl me râpée; ît phalène çpsoiv et; ânée-cortex: flip oî Apvsupôvrnv «ont»: roïov, a; 6:55:, du); xev in»; avalaison AXLMÏ. Aüvàp ërrhv dytique-w En) adminv,axüx ÎjOÇ, côte aürèç manier, âwepüeet se avivent; ânon; 061:5 7&9 écru; âppwv ours kimono; mire àltrfinwv W malarias-rat par: èvôuzémç âvôpàç hévéa). n Eçaro (in: Ipu; 6è ; d une ânsléouoor. fiee 6è à: Hptoîjww : évomfiv se vôov ra. fluide; pèv norôfipevoc Evôofizv âne! «crépon faim; loupai; alunira ôcixpuotv ô 6è Maroc êv néo-coron rembarrât): ÊVWfià; àv xkaim 161mo; 6è nous, de délivrer son cher fils, allant vers les vaisseaux des Achéens, et de porter a Achille des présents, qui puissent-apaiser son cœur, y allant seul, et que nul autre homme des Troyens n aille en même temps. Qu un héraut plus vieux suive lui, qui dirige les mules et le char aux-belles-roues, et aussi conduise en arrière versla ville le mort que le divin Achille tua. Et que ni la mort en rien ni l effroi en rien ne soit-à-soin à l espritàlui; car nous associerons a lui le meurtrier-d Argus guide tel, qui le conduira, jusqu à ce que conduisant il l ait approché d Achille. Mais après que il l aura conduit dans la tente d Achille, et lui-même ne le tuera pas, et il empêchera tous les autres. Car il n est ni insensé ni irréfléchi ni impie; mais il épargnera très soigneusement un homme suppliant. v Il parla ainsi; [rage et Iris aux-pieds-prompts-comme-l os élança devant annoncer. Elle arriva dans le palais de Priam: et elle rencontra et cri et plainte. Ses fils d un coté assis dans la cour autour de leur père [mes; trempaient leurs vêtements de laret le vieillard au milieu d eux caché entièrement dans son manteau; et une saleté nombreuse

29 22 muscs a. zénpoç ënv xeçalîj 1-5 ami aôxévt roio vépovroç, I R l N i I en t w I a mv par xohvoopsvo; xarausrjoozro lapai»; ânon 153 quarspeç o civet aréna ô coi (Lâôpovro, nov pluvncxopsvar OC 31 ] nols sç ce xod 566A01 K596i»; inr Apysiwv xs aro doping ÔÀE GIVTEÇ. fifi 8è scapin Hpioqxov ALE); &Y (E)xOÇ, ne apoonüôa, «main cpûsyeapta Wj 16v 85 rpo gsoç rfuîor 170 «Gaipost, Aapôaviân Hpiapts, 9956i, : : m a pâti "flip cor s yd) xaxôv ôocoue vn ro ô ixoîvw, 5M, oiyaoà cppovs ouooz me; 85 rom âyyslô; sium, 3; ou), âveuôav ëdw, p.5 ya réagi-ai 7 13, éleuïper. Aüoacôai ce xe k5uc5v OMomoç dexropœ ôiov, 4-.» 35390! 8 AZIAHÏ 39595;st roi. 7.5 flouoit ï-rîvn, oîov, p.7,85 mg aïno; cïuot Tpu iwv in) âv rîp. KÏPÜE ri; vos g l COtTO yepairspoç, 6 : x îüüvov. fluio vouç xai d union: 5i irpozov, fias mû (15:1: vsxpèv étym npori dom, rov émoule Bloc AXÜÔIEÜÇ. 480 F l loppé dans sa robe, avait la tête et les épaules couvertes d ordures qu il avait ramassées dans ses mains, en se roulantpar terre. Ses filles et ses brus se lamentaient dans leurs chambres, au souvenir des nombreux et vaillants guerriers qui avaient péri par les mains des Grecs. La messagère de Jupiter s approche de Priam, et lui dità voix basse, comme il tremblait de tous ses membres : n Rassure-toi, Priam, fils de Dardanus, courage, et ne crains rien. Ce n est pas un malheur que t annonce ma présence, mais une bonne nouvelle que je t apporte. Je suis l envoyée de Jupiter, qui de loin le protège et te plaint. Le maître de l Olympe t ordonne de délivrer le divin Hector, et de porter à Achille des présents, pour fléchir son cœur; mais seul, et que pas un Troyen ne t accompague. Un héraut, un vieillard te suivra pour diriger les mules et le char aux belles roues, et ramener à la ville le corps de celui qu a tué le divin Achille. Que ni,,.-.r...

30 in»: âuçi meula se nui aùxévt solo vapovto;, 173v par xuàtvôôuevo; MTÆtL ÏîcaTO ËÎQO L envasépsç 5è me vuoî. Mûpovt o âvà. 803mm:, ptumaxo usvat rôv et 69j «aléa; 15 ml étrillai ôléoav rs; damât; t mô xepoiv Apyeiwv ; 6è A16; 0T7] trapà Hpiauov, , pôeyeapév-rj môôv 1:96pm; d 5 W6: 16v wïa a Séparer opiat, Ilpiape Aapôaviô-q, unôè râpéet u- ivù uèv râle 061 hâve.) 1685 boa-ouin son xaxèv, W opovéouaa àyotflti allai 55 âyyelôç rot Atôç, ôç, èdw éveuflev, nioient 5165 Quitter. fait Olûjmtoç tamisé ce Mouflon Ewropct sa)», è Axtnfiî 66390:, si 15 Mm Guuôv, 010v, me ne Mo; àvùp Tpdnnv tu» flua. Kiwi! ne vaporisage; Ë ATOLTÔ TOI, a; xav louvet samovars; ut indu êtirpoxov, est ni âyot afin; spot; dm vexpàv, 16v A1019); au; Ëxîavs. lliade. xxrv. 23 était autour et de la tête et du cou du vieillard, laquelle certes en se roulant il s amassa de ses mains. Ses filles d un autre côté et ses brus pleuraient a travers les palais, se souvenant de ceux qui certes et nombreux et braves gisaient ayant perdu la vie sous les mains des Argiens. Or la messagère de Jupiter se tint-debout près de Priam, et lui dit, ayant parlé doucement; mais le frisson prit lui par les membres : n Rassure-toi dans ton âme, Priam fils-de-dardanus. et ne te trouble en rien; car moi à la vérité je ne viens pas ici augurant à toi mal, mais pensant des choses-bonnes : or je suis envoyée à toi de Jupiter qui, étant loin, s inquiète et a-pitié grandement de toi. Jupiter-Olympien a ordonné toi délivrer Hector divin, et porter à Achille des présents, qui puissent-apaiser son cœur, allant seul, et que nul autre homme des Troyens n aille en même temps. Qu un héraut plus vieux suive toi, qui dirige les mulets et le char aux-bellesroues, et aussi conduise en arrière vers la ville le mort, qu Achille divin a tué.

31 94 IAIAAOE D. lit-48è ri un fiivaro; ) cppeoi, p.7,85 Tl : en; yap TOI wonno, au EfJCüt pvstcpov-mç,.- -r I a. cl t "J: A I.r, gy ç, a! a a... l o; a OtÇSt, au); xav «ne»! Ayflrqt Trahison. Aùtàp ên qv oiyoîy-go w 5 60) fluai-m: iiltlr rjoç, cor auto; XTSVSEL, euro r ); navra; 5pu55t. 13;) OÜTE il voie êo-r 9 cippe»), a oür t daxorroç, l où r s &Atrrjpmv I 1 si I 3 I F r I I 3 9 à l r l NI a a l «Un: yak evouxsto; met-50) neptoqosrat avepoç. n (H pâti oip (Î); aîno Üo, cirre- 51] Trésor; (515,0: Iptç. Agi urap (7,? 07 ma; 51 ; cramai: «.tf.p.e aorpvoæ flipmilouin: ç )[ 9 I F hl F I NI A? a a a N on son IjVO)Y;l., mmptho: os encan en: aurnç. 190 Aria-è; 8 5 ç GODtOthOV x-rjo ievroc,.5 8ptvov, ûpâpocpov, 3; yà Ijvea cramât XEXŒIVSSL.4 nm..., ë; 3 ËÀoyov gemiërpl êxals coaro, gommoit! 15 a Aatpovir,, AL605v par Olépnrto; dinde; "5165,...:x..ç.. v n Àüoacôat (POtOV uîôv, îo vv êtr t vioc; Ayvawïv, 195 a" repu v jae o Al )? " tfjl. erg: Cpcrz-pl...l, en I x: 6 x tu a. Iup.ov mm. AÀA 61,75 pat 1685 eînè, ri 170L çpso w aideront short; l image de la mort ni la peur ne troublent ton âme : le meurtrier d Argus sera ton guide et te conduira jusqu à la demeure d Achiile. Une fois que tu seras entré dans sa tente, il t épargnera et te défendra contre tous les autres; car il n est ni insensé, ni téméraire, ni impie, et il respectera religieusement un suppliant. n A ces mots, Iris aux pieds légers disparut. Alors Priam commande à ses fils d équiper les mules et le char aux belles roues, et de fixer dessus une large corbeille. Lui-même, il descend dans une chambre parfumée, aux murs élevés et revêtus de cèdre, et remplie d objets précieux. Il y appelle Hécuhe, son épouse, et lui dit : I Infortuuée, une divinité de l Olympe, envoyée par Jupiter, m est venue dire de racheter mon fils, et d aller vers les vaisseaux des Grecs, porter à Achille des présents pour fléchir son cœur. Mais voyons, dis-moi ce qu il t en semble? Pour moi, j ai bien envie de m y rendre

32 binai-z 091mm; n [môle ; 1:1 galère!) 1:00 Apyetqaôvmç 7&9 nounàç raïa; ËKPE CŒI, ânon 1m, ë: c155: ce, eïw; xev âymv azalée-an Axilfiî. Aûràzp êwhv âyrimcw être» ulicinv ;, côte aûrôç xreve a âuepôeen Te WCÎVTŒ; ânon; CÔTE flip ËO TLV âçpwv 0615 âne-no; OÜTE àllr r auœvr ma: «remaria-ami êvôuxéwç àvôpà; fixé-rem. n Tl [.LÈV &pa Ypiç (hué: 7680:; aînoüca ô; 6m51]. Aûràp 675 ÏWÔYGL nia; 631mm &[LŒEGV êütpoxov fluioveïnv, afin-an 6è neipwôa èctî. whig. un; ôà mufle-510 à; Mienne»! xnôev ra, xéôpwov, ûdaôpoqmv, ô; ero wôec «me flûta: êcexalécaaro 6è iexdânv â).oxov çu w-qaév res u Aainovîn, indu; Olünmo; filôe par Aiôôsv Mouflon. ulôv 90m, îôvta énl via; AXaqu, papénev 8è sznfiî. ôôpa. «à ne Nm. Gunôv. ADà drys aîné p.0: ri 516mm: cor. eïvon. èv paso-(v; ILlADE, xxw. 25 Que ni la mort en rien ni l effroi en rien n occupe toi; car le menrtrier-d Argus compagnon tel suivra en même temps toi, lequel conduira toi, jusqu à ce que le conduisant il t ait approché (l Achille. Mais après que il l aura conduit dans la tente d Achille, et lui-même ne le tuera pas et il empêchera tous les autres. Car il n est ni insensé ni irréfléchi ni impie; mais il épargnera soigneusement un homme suppliant. n Et certes Iris rapide par les pieds ayant parlé ainsi s en alla. Or celui-ci ordonnait ses fils avoir équipé un char aux-belles-roues altelé-de-mules, et avoir lié une corbeille sur lui. El; lui-même descendit dans sa chambre odorante, bdüe-de-cèdre, au-toil-élevé, qui contenait des objets-nombreux dignes-d etre-vus ; et il appela-dedans Hécube son épouse et dit: a Infortunée, la messagère de-l Olympe est venue à moi de-la-part-de-jupiier disant de délivrer mon fils chéri, allant vers les vaisseaux des Achéens, et de portor à Achille des présents, qui puissent-apaiser son cœur. Mais va dis-moi cela, quoi il semble à loiêlre dans ton esprit P

33 26 lalaaox a. Aïvâ ); 7&9 p. aütôv 75 pévoç mû. flotter; ennoyai. nia îs vou tînt via; Eau) «par?!» eôpbv AXmïw. u 6 l 9.; party xéxucsv 8è yuvù, and àpsiësro nôôqr zoo Ï N N u Q. par, 1m 81j roc (pps vsç oïxovô, in; Tonépoç in)! En, o wôpo mouç Estvouç, à? oie-w o woîccezç; H5); êoéàsrç ênl. via; Axarôiv êkes pev oîoç, âvôpèç 5 ; ôchaàjlobç 3:; mon «aléa; ce mi. êagàoùç I a I I l I?. tonne-191c mû. â mc roç o wàp 6 85, , m5855 ri c aîôs asrm. Nîa v 8è flatterait! éveuôev oison; eeevaptes; estamperas; vu cor Et 7&9 a aîpvîcez aux! écoula-mi. ôpôalpoîcw figaro: s v Il?) 8 6 ); ROÜL Moîpa xparavh yatvope vtp ânévnce Mm), 6 75 pur réxov am, am amurons xuvaç onc-ac, Êœv emmenez roman,, r h I 3 a a I l v l n- u 7 v l " a: 85 EPEVŒL ŒVTIT EPYŒ YEVO To a e; n. I a a! a 9 I l avôpi 7m90: xpærapq), cou gym peut»: 511m? exoqu et d aller près des vaisseaux, au milieu de la grande armée des Grecs. n Il dit; la pauvre épouse gémit et répondit : n Hélas! qu est devenue cette prudence si vantée chez les autres peuples et dans tes états! Comment veux-tu donc aller vers les vaisseaux des Grecs, seul, te présenter aux yeux d un homme qui nous a tué tant de courageux enfants! Tu as vraiment un cœur de fer! S il te surprend, s il te voit en sa présence, cet homme cruel et sans foi, il n aura ni pitié ni respect pour toi. Ah! maintenant, allons plutôt pleurer au fond de notre palais! Et c est là le destin que lui fila la Parque cruelle, lorsque je mis Hector au monde : il devait être jeté en pâture aux chiens agiles, loin de ses parents, sous les yeux d un ennemi puistant. Oh! je voudrais avoir son cœur à ronger! Alors je vengerais