Rénovation du système de production et de distribution d eau chaude sanitaire GROUPE THOAS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rénovation du système de production et de distribution d eau chaude sanitaire GROUPE THOAS"

Transcription

1 Rénovation du système de production et de distribution d eau chaude sanitaire

2 Installation ECS existante Production d eau chaude: Trois cumulus de 1500 l dans chaque sous-station: Deux cumulus HS dans chacune Cout du chauffage de l eau : 16 TTC/m³ Distribution d eau chaude: Trois types de matériaux utilisés: acier galvanisé, cuivre, PVC, PVC HTA Problème d électrolyse entre matériaux (Cu Ac) Problème de résistance à la température (PVC) Nombreuses fuites constatées sur les réseaux Bouclage d eau chaude: Pompe + réchauffeur dédiés Température constatée < 50 C Norme anti légionnelle non respectée Réchauffeur HS sur bâtiment C 2

3 Points à mettre en conformité Assurer une production et distribution d eau chaude sanitaire à 55 minimum, pour obtenir une température retour du réseau de bouclage à 50 C minimum Assurer des chocs thermiques périodiques pour désinfecter les réseaux Mettre en place des points de prélèvements sur les installations pour les analyses nécessaires Vérifier et remplacer toute ou partie du réseau réalisé avec des matériaux ou matériels non destinés à utilisation sur de l eau chaude sanitaire (tube, vanne, etc.) en local technique. Tous les réseaux de distribution sont également à reprendre, dans le cas de la réfection de la production collective (NON OBLIGATOIRE, mais grandement conseillé). 3

4 Proposition pour le remplacement de la production d ECS Solution 1: Le remplacement de la production actuelle à l identique (ballons avec résistances électriques par bâtiment), Solution 2: L installation de cumulus individuels dans chaque appartement, Solution 3: L installation d une production centralisée (pour les 3 bâtiments) par pompe à chaleur et secours électrique Solution 4: L installation d une production centralisée (pour les 3 bâtiments) par panneaux solaires et secours électrique: => Solution non retenue: travaux importants en toiture, engageant d autres lots (étanchéité), problème de responsabilité en cas de problème. 4

5 Solution 1 -Remplacement à l identique Production électrique collective Mise en place de ballon de stockage par résidence, avec optimisation du stockage ( 2x 1500l sur bât A, 2 x 1500l l sur bât B, 3 x 1500l sur bât C). Coût total : TTC (tout compris) Cout du chauffage de l eau : 13,5 TTC/m³ Avantages: Faible cout d investissement Possibilité de réaliser les travaux par sous-stations Inconvénients: Rendement de production faible ( cout de production légèrement inférieur à aujourd hui). Perte en ligne importante ( bouclage) Prévoir les travaux de réfection des réseaux de distribution en plus (NON OBLIGATOIRE) pour un coût de TTC (y compris travaux annexes, 2000 par logement). => soit un total de TTC. 5

6 Solution 2 Production électrique individuelle Mise en place de cumulus électriques dans chaque appartement, selon la taille de ceux-ci: T2 => 150 l, T3 => 200 l, T4 => 250 l, T5 => 300 l Coût total : TTC comprenant: Modification des réseaux d eau, raccordement au tableau électrique, réalisation des évacuations communes Cout du chauffage de l eau : 8,5 TTC/m³ Ne sont pas compris: Modification et adaptation du placard si inférieur à 60 cm de profondeur, réfection des revêtements muraux et sols des appartements, modification éventuelle des compteurs EDF (120 TTC, prestation réalisée par EDF). 6

7 Solution 2 Production électrique individuelle Avantages: Rendement de production bon, faible consommation énergétique, pas de pertes en ligne Production individuelle, donc plus de gestion centralisée, ni technique ni administrative Coût d installation Pas de nécessité de reprendre l ensemble des réseaux de distribution Récupération de trois locaux pouvant être vendus ou loués au sous-sol Pas de maintenance Inconvénients: Intervention dans chaque logement, perte de rangement dans chacun Besoin d un accord de chaque copropriétaire Création de servitude entre certains logements pour le cheminement des évacuations Pas de travaux de réfection des réseaux communs => soit un total de TTC. 7

8 Solution 3 - Production collective par pompes à chaleur Mise en place de ballon d une production centralisée par pompe à chaleur 32 kw avec 3 x 1500l de stockage (production semi instantanée) Coût total : TTC(tout compris) Cout du chauffage de l eau : 6 TTC/m³ Avantages: Rendement énergétique très bon, faible consommation énergétique Récupération de deux locaux pouvant être vendus ou loués au sous-sol, pour financer les travaux. Inconvénients: Cout d investissement plus élevé Unité extérieure dans la cour de la résidence, d où une possibilité de gêne acoustique (niveau de puissance acoustique des unités: 71 db(a) par unité, niveau de pression acoustique: 55 db(a) par unité) => étude acoustique nécessaire Maintenance plus importante Perte en ligne importante (réseau de bouclage) Prévoir les travaux de réfection des réseaux de distribution en plus (NON OBLIGATOIRE) pour un coût de TTC (y compris travaux annexes, 2000 par logement). => soit un total de TTC. 8

9 SOLUTION Production centralisée par batiment, de type à accumulation électrique Production individuelle, de type à accumulation électrique Production centralisée pour toute la résidence, de type à semi - accumulation par pompe à chaleur et appoint électrique COÛT TOTAL D'INSTALLATION DE LA PRODUCTION( TTC) COÛT DES CONSOMMATIONS ELECTRIQUES LIEES AU RECHAUFFAGE DE L'EAU TOTALES Ramené au m³ Récapitulatif /an 13,3 /m³ OUI Solution de base /an 8,5 /m³ ESTIMATION DU COÛT ANNUEL DE LA MAINTENANCE TTC Pas de maintenance NECESSITE UNE REFACTION DES RESEAUX COÛT TOTAL DE REFACTION DES RESEAUX COÛT TOTAL avec ALEA de Chantier (10 %) RETOUR SUR INVESTISSEMENT (HORS MAINTENANCE) NON Immédiat /an 6,0 /m³ OUI ,2 ans AVANTAGES Cout d investissement modéré sur la production Possibilité de réaliser les travaux par tranche Rendement de production bon, Pas de pertes en ligne, Plus de gestion centralisée, ni technique ni administrative, Coût d installation, Pas de nécessité de reprendre l ensemble des réseaux de distribution, Récupération de trois locaux au soussol Rendement énergétique très bon, Faible consommation énergétique, Récupération de deux locaux au soussol INCONVENIENTS Rendement de production faible, Perte en ligne importante, Réseau de distribution et de bouclage à renover entièrement Intervention dans chaque logement, Perte de rangement dans chacun, Création de servitude entre certains logements pour le cheminement des évacuations Cout d investissement plus élevé, Unité extérieure dans la cour de la résidence, d où une possibilité de gêne acoustique, Maintenance importante Perte en ligne importante, Réseau de distribution et de bouclage à renover entièrement Production centralisée pour toute la résidence, de type à semi - accumulation par panneaux solaires et appoint électrique au total, avec les aides /an 11,0 /m³ OUI ans Rendement de production très bon sur les panneaux solaires, Aide possible au financement, Récupération de deux locaux au soussol Cout d investissement élevé, Perte en ligne importante, Réseau de distribution et de bouclage à renover entièrement, Installation en toiture à prévoir, plus le passage des réseaux jusqu à la toiture, Gestion en copropriété à évaluer étant donné la mise en place du système sur une seule toiture pour l ensemble des bâtiments, Conduite, régulation, suivi et maintenance importante, 9

F i c h e c o m m e r c i a l e. Chauffage / ECS. système de production ecs avec capteur solaire et pompe à chaleur électrique haute température

F i c h e c o m m e r c i a l e. Chauffage / ECS. système de production ecs avec capteur solaire et pompe à chaleur électrique haute température F i c h e c o m m e r c i a l e Chauffage / ECS système de production ecs avec capteur solaire et pompe à chaleur électrique haute température 2 chauffage / ECS > logements collectifs > production d ECS

Plus en détail

2195257 ballons ECS vendus en France, en 2010

2195257 ballons ECS vendus en France, en 2010 SOLUTIONS D EAU CHAUDE SANITAIRE En 2010, le marché de l ECS en France représente 2 195 257 ballons ECS de différentes technologies. Dans ce marché global qui était en baisse de 1,8 %, les solutions ENR

Plus en détail

>> 65% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa place partout

>> 65% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa place partout SOLAIRE BOIS POMPES À CHALEUR CONDENSATION FIOUL/GAZ Kaliko CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE EASYLIFE L air, source d eau chaude >> 65% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa

Plus en détail

>> 65% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa place partout

>> 65% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa place partout SOLAIRE BOIS POMPES À CHALEUR CONDENSATION FIOUL/GAZ Kaliko CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE EASYLIFE L air, source d eau chaude >> 65% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa

Plus en détail

Récapitulatif de l audit énergétique de la copropriété «OBIER» 15 rue Claude Bernard NOGENT SUR OISE 31/03/14

Récapitulatif de l audit énergétique de la copropriété «OBIER» 15 rue Claude Bernard NOGENT SUR OISE 31/03/14 Récapitulatif de l audit énergétique de la copropriété «OBIER» 15 rue Claude Bernard NOGENT SUR OISE 31/03/14 Récapitulatif du l audit énergétique de NOGENT SUR OISE 1 Sommaire I. Introduction... 3 II.

Plus en détail

Récapitulatif de l audit énergétique de la copropriété 1 relais de la Poste à RANTIGNY 25/11/13

Récapitulatif de l audit énergétique de la copropriété 1 relais de la Poste à RANTIGNY 25/11/13 Récapitulatif de l audit énergétique de la copropriété 1 relais de la Poste à RANTIGNY 25/11/13 Récapitulatif du l audit énergétique de RANTIGNY 1 Sommaire I. Introduction... 3 II. Visite du site... 4

Plus en détail

>> 70% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa place partout

>> 70% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa place partout solaire bois pompes à chaleur Condensation fioul/gaz Kaliko CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE EASYLIFE L air, source d eau chaude >> 70% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa

Plus en détail

>> 70% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa place partout

>> 70% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa place partout SOLAI R E BOIS POMPE S À CHALE U R Kaliko CON DE NSATION F IOU L/GAZ CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE EASYLIFE L air, source d eau chaude >> 70% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >>

Plus en détail

>> 70% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Idéal en neuf comme en rénovation

>> 70% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Idéal en neuf comme en rénovation Eco-conception by CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE EASYLIFE L air, source d eau chaude >> 70% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Idéal en neuf comme en rénovation SOLAIRE BOIS POMPES

Plus en détail

Le Contrat de Performance Energétique (CPE) Rencontre du 01 octobre 2013

Le Contrat de Performance Energétique (CPE) Rencontre du 01 octobre 2013 Le Contrat de Performance Energétique (CPE) Rencontre du 01 octobre 2013 1-4ème rencontre internationale des PPP - Table Ronde Contrat de Performance Energétique - 13 octobre 2010 EDF Optimal Une annéesolutions

Plus en détail

RESEAUX D EAU SANITAIRE

RESEAUX D EAU SANITAIRE PRODUCTION D EAU CHAUDE SANITAIRE INSTANTANEE AVEC STOCKAGE PRIMAIRE RESEAUX D EAU SANITAIRE La présente fiche, destinée aux professionnels doit être adaptée suivant chaque application. L utilisation du

Plus en détail

GLEIZE ENERGIE SERVICE

GLEIZE ENERGIE SERVICE GLEIZE ENERGIE SERVICE Page 1 sur 17 #/ -#0/.1# 2 1# 11 - " 1 GLEIZE ENERGIE SERVICE -1 " " #/ / &3 %$". 1! "#$$ %" & "# '%# () *+, -". GLEIZE ENERGIE SERVICE Page 2 sur 17 SOMMAIRE 1. Introduction - Rappel...

Plus en détail

AMO pour la réalisation d études Energies Renouvelables (ENR)

AMO pour la réalisation d études Energies Renouvelables (ENR) Ensemble des missions AMO pour la réalisation d études Energies Renouvelables (ENR) Réaliser les études techniques nécessaires à la mise en oeuvre de nouveaux projets ENR ou à la réhabilitation d installations

Plus en détail

Cycle de formation énergie environnement 2015-2016

Cycle de formation énergie environnement 2015-2016 Cycle de formation énergie environnement 2015-2016 Ventilation générale des bâtiments : concepts techniques et applications pratiques dans les immeubles de logements Martial Götz Présentation du : 19.11.2015

Plus en détail

Notions sur les différents systèmes de chauffage

Notions sur les différents systèmes de chauffage TECHNIQUES DES INSTALLATIONS SANITAIRES Nom : ET ENERGIES THERMIQUES Les réseaux de chauffage Section énergétique Mr CHENUIL Notions sur les différents systèmes de chauffage On donne : Un dossier ressource

Plus en détail

Chauffe-eau Thermodynamique Daikin

Chauffe-eau Thermodynamique Daikin Chauffe-eau Thermodynamique Daikin Économies d énergie Performances Confort Efficacité énergétique L A XL A Modèle 300 L Modèle 500 L Le groupe Daikin, acteur majeur sur le marché mondial du confort climatique,

Plus en détail

La ventilation de la salle de gymnastique et des locaux vestiaires et sanitaires sera également assainie.

La ventilation de la salle de gymnastique et des locaux vestiaires et sanitaires sera également assainie. 2 plans d exécution a été adjugée au bureau LZ&A Architectes SA. Ce dernier a établi un devis général, effectué un relevé précis et préparé les plans pour les appels d offres. La mise à l enquête pour

Plus en détail

Journée d information UNIPSO. ETALLE 30 mars 10

Journée d information UNIPSO. ETALLE 30 mars 10 Journée d information UNIPSO ETALLE 30 mars 10 - DUSSARD Jean-Louis - Qui sommes nous? 15 personnes à temps pleins, pas de sous-traitants, Conseillers énergie et investissement durable, Installateur photovoltaïque,

Plus en détail

Une réhabilitation en maison passive? L enjeux de l isolation par l extérieur.

Une réhabilitation en maison passive? L enjeux de l isolation par l extérieur. Une réhabilitation en maison passive? L enjeux de l isolation par l extérieur. Réduire par 10 les consommations de chauffage Bâtiments existants : besoins en chauffage de 180 à 300 kwh/m².an Objectif :

Plus en détail

2.0. Ballon de stockage : Marque : Modèle : Capacité : L. Lien vers la documentation technique : http://

2.0. Ballon de stockage : Marque : Modèle : Capacité : L. Lien vers la documentation technique : http:// 2.0. Ballon de stockage : Capacité : L Lien vers la documentation technique : http:// Retrouver les caractéristiques techniques complètes (performances énergétiques et niveau d isolation, recommandation

Plus en détail

ventilez chauffez votre eau CRÉDIT D IMPÔTS* vmc BBC + chauffe-eau thermodynamique sur air extrait aéraulix 2 facilité d intégration

ventilez chauffez votre eau CRÉDIT D IMPÔTS* vmc BBC + chauffe-eau thermodynamique sur air extrait aéraulix 2 facilité d intégration vmc BBC + chauffe-eau thermodynamique sur air extrait aéraulix Les P r o d u i t s facilité d intégration facilité d installation gains énergétiques renforcés : rendement stable quelle que soit la température

Plus en détail

JUSQU'A 75% D'ECONOMIE D'ENERGIE BALLON EAU CHAUDE SANITAIRE SUR POMPE A CHALEUR POUR DE VRAIES ECONOMIES D'ENERGIE

JUSQU'A 75% D'ECONOMIE D'ENERGIE BALLON EAU CHAUDE SANITAIRE SUR POMPE A CHALEUR POUR DE VRAIES ECONOMIES D'ENERGIE JUSQU'A 75% D'ECONOMIE D'ENERGIE BALLON EAU CHAUDE SANITAIRE SUR POMPE A CHALEUR POUR DE VRAIES ECONOMIES D'ENERGIE BALLON DE PRODUCTION D EAU CHAUDE SANITAIRE PAR POMPE A CHALEUR ECOLOGIQUE La pompe à

Plus en détail

Fonds Régional d Excellence Environnementale (FREE) 2015. Opération de géothermie intermédiaire avec Pompe à Chaleur Hors Particuliers -

Fonds Régional d Excellence Environnementale (FREE) 2015. Opération de géothermie intermédiaire avec Pompe à Chaleur Hors Particuliers - Fonds Régional d Excellence Environnementale (FREE) 2015 Opération de géothermie intermédiaire avec ompe à Chaleur Hors articuliers - Cette procédure concerne uniquement les opérations de géothermie intermédiaire

Plus en détail

Note technique : Rénovation thermique des gîtes de Tayac et Taurines

Note technique : Rénovation thermique des gîtes de Tayac et Taurines Note technique : Rénovation thermique des gîtes de Tayac et Taurines Réalisé par : Arnaud Larvol Conseiller énergie Pays Ruthénois 6, avenue de L Europe 12 000 Rodez 05.65.73.61.70 a.larvol@pays-ruthenois.f

Plus en détail

Situation énergétique des élevages de veaux. Situation énergétique des élevages de veaux. Situation énergétique des élevages de veaux.

Situation énergétique des élevages de veaux. Situation énergétique des élevages de veaux. Situation énergétique des élevages de veaux. veau de boucherie 2008-200200 Consommations d énergie en bâtiment veaux de boucherie Comité veau de boucherie FranceAgriMer Montreuil sous Bois Mardi 5 avril 20 Christophe Martineau Institut de l Elevage

Plus en détail

L offre DualSun pour l eau chaude sanitaire (CESI)

L offre DualSun pour l eau chaude sanitaire (CESI) L offre DualSun pour l eau chaude sanitaire (CESI) CESI signifie Chauffe-eau Solaire Individuel. L offre CESI est adaptée à tous les bâtiments qui ont des besoins en eau chaude sanitaire. L installation

Plus en détail

Le chauffage pour les maisons basse énergie

Le chauffage pour les maisons basse énergie Chauffer une habitation basse énergie Texte de Van Marcke: Une habitation basse énergie consomme peu d énergie. D une part, les déperditions thermiques y sont limitées, notamment grâce à l isolation et

Plus en détail

L offre DualSun pour l eau chaude et le chauffage (SSC)

L offre DualSun pour l eau chaude et le chauffage (SSC) L offre DualSun pour l eau chaude et le chauffage (SSC) SSC signifie : Système Solaire Combiné. Une installation SSC, est une installation solaire qui est raccordée au circuit de chauffage de la maison,

Plus en détail

Copropriétés des économies à tous les étages

Copropriétés des économies à tous les étages Copropriétés des économies à tous les étages Gaël BOGOTTO EIE Marseille Provence Programme Introduction Les avancés du Grenelle II de l Environnement Les économies d énergie en copropriété Solutions Démarche

Plus en détail

Ballons d eau chaude électriques à circuit fermé Z.., AQ.., IND/IDE.., ID.., HR-N/HR-T.., STA.., HB..

Ballons d eau chaude électriques à circuit fermé Z.., AQ.., IND/IDE.., ID.., HR-N/HR-T.., STA.., HB.. Ballons d eau chaude électriques à circuit fermé Z.., AQ.., IND/IDE.., ID.., HR-N/HR-T.., STA.., HB.. Les ballons d eau chaude électriques à circuit fermé HAJDU sont créés pour fournir de l eau chaude

Plus en détail

Intégrateur en rénovation

Intégrateur en rénovation Intégrateur en rénovation 5 ème Européen 3 ème National 14 Md Chiffre d affaires 2011 CONSTRUCTION TRAVAUX PUBLICS ÉNERGIE CONSTRUCTION METALLIQUE CONCESSIONS CONSTRUCTION 22% 28% 23% 6% 16% DGGN 70 000

Plus en détail

L'éco-prêt, pour qui, pour quoi?

L'éco-prêt, pour qui, pour quoi? L'éco-prêt, pour qui, pour quoi? L'éco-prêt à taux zéro est un engagement du grenelle de l'environnement. Il permet, grâce à la rénovation énergétique de réduire les consommations d'énergie et les émissions

Plus en détail

Février 2014. Ballons Thermodynamiques. Nouveau sous-chapitre. de lancement. le partenaire du frigoriste et du climaticien

Février 2014. Ballons Thermodynamiques. Nouveau sous-chapitre. de lancement. le partenaire du frigoriste et du climaticien LE GUIDE Février 2014 de lancement Nouveau sous-chapitre Ballons Thermodynamiques le partenaire du frigoriste et du climaticien Rolesco présente : Ballons Thermodynamiques Pourquoi ce nouveau sous-chapitre?

Plus en détail

Etudes et propositions énergétiques Salle polyvalente d Etoy

Etudes et propositions énergétiques Salle polyvalente d Etoy Etudes et propositions énergétiques Salle polyvalente d Etoy Claudio Buccola Ingénieur HES / MAS EPFL claudio.buccola@amstein-walthert.ch 02 avril 2012 Sommaire - 1 ère partie: Introduction - Objectif

Plus en détail

Accumuler la chaleur avec des ballons système individuels.

Accumuler la chaleur avec des ballons système individuels. ÉNERGIES RENOUVELABLES Ballons système Accumuler la chaleur avec des ballons système individuels. BALLON TAMPON BALLON D EAU CHAUDE / CHAUFFE-EAU BALLON COMBINÉ / À PRÉPARATION D EAU CHAUDE INSTANTANÉE

Plus en détail

Saisie du système Héliopac sur le logiciel règlementaire U22win de Perrenoud

Saisie du système Héliopac sur le logiciel règlementaire U22win de Perrenoud Saisie du système Héliopac sur le logiciel règlementaire U22win de Perrenoud SOMMAIRE I. GENERALITES... 2 1. Le système Héliopac... 2 2. Définition... 2 3. Méthodologie... 3 II. SAISIE DANS U22WIN D UN

Plus en détail

aéraulix 2 Aides ventilez * Financières produit conforme rt 2012 Des économies d énergie en toutes saisons Un confort optimal Une intégration simple

aéraulix 2 Aides ventilez * Financières produit conforme rt 2012 Des économies d énergie en toutes saisons Un confort optimal Une intégration simple chauffe-eau thermodynamique sur air extrait : ventilation et eau chaude aéraulix BÉNÉFICES produit conforme rt 0 Des économies d énergie en toutes saisons Un confort optimal Une intégration simple ventilez

Plus en détail

Fiche d application du Titre V RT2012 Module Thermique avec ECS accumulée Logix

Fiche d application du Titre V RT2012 Module Thermique avec ECS accumulée Logix Module Thermique avec ECS accumulée Logix Arrêté ministériel du 27 janvier 2015 Module Thermique d Appartement Logix avec affichage des consommations de chauffage et d eau chaude sanitaire Module de distribution

Plus en détail

Diagnostic thermique sur une amiénoise

Diagnostic thermique sur une amiénoise Diagnostic thermique sur une amiénoise Par Jordi Hubert Ingénieur thermicien Bureau d études Pic Energie SCOP Ekidina Note synthétique Isolation des murs : Laine de bois à privilégier Il s avère que lors

Plus en détail

RT 2012 et RT existant

RT 2012 et RT existant RT 2012 et RT existant RéglemenTaTion TheRmique et efficacité énergétique Dimitri molle et Pierre-manuel Patry ÊG roupeêe yrolles,ê2 011,ÊI SBNÊ:Ê9 78-2-212-12979-3 Sommaire Avant-propos... 1 Partie 1

Plus en détail

MUNICIPALITE DE GLAND

MUNICIPALITE DE GLAND MUNICIPALITE DE GLAND Préavis municipal n 56 relatif à l octroi d un crédit pour financer la rénovation des installations de chauffage des vestiaires sis au centre sportif "En Bord". Madame la présidente,

Plus en détail

AUDIT ÉNERGÉTIQUE RÉSIDENCE DES ORMES À MONTREUIL

AUDIT ÉNERGÉTIQUE RÉSIDENCE DES ORMES À MONTREUIL Montreuil, le 10 mars 2014 AUDIT ÉNERGÉTIQUE RÉSIDENCE DES ORMES À MONTREUIL Réunion Intermédiaire Florent LOUSSOUARN DES TEXTES RÉGLEMENTAIRES Bâtiments avant 1974 1 er choc pétrolier RT 74 Décret affichage

Plus en détail

PAC GALICE LA SOLUTION

PAC GALICE LA SOLUTION PAC GALICE LA SOLUTION LA PLUS ÉCONOMIQUE POUR LA RT 2012 ÉCONOMIES D ÉNERGIE CRÉDIT D IMPÔT DÉVELOPPEMENT DURABLE NOUVELLE GÉNÉRATION de pompes à chaleur AIR/EAU DOUBLE SERVICE S : Chauffage seul SR :

Plus en détail

Comment construire une maison en béton économiquement BBC?

Comment construire une maison en béton économiquement BBC? Comment construire une maison en béton économiquement BBC? Réalisation du second œuvre, des équipements et du test de perméabilité à l air (4/4) Réalisation du second œuvre Pose des menuiseries Menuiseries

Plus en détail

DIAGNOSTIC THERMIQUE ET ENERGETIQUE. Le République. Présentation faite le 15 Novembre 2010

DIAGNOSTIC THERMIQUE ET ENERGETIQUE. Le République. Présentation faite le 15 Novembre 2010 DIAGNOSTIC THERMIQUE ET ENERGETIQUE Le République Présentation faite le 15 Novembre 2010 SOMMAIRE Description du bâti Descriptif des installations thermiques Analyse des consommations Etiquette énergétique

Plus en détail

L'innovation certifiée depuis 1892 Gialix - JUIN 2013

L'innovation certifiée depuis 1892 Gialix - JUIN 2013 L'innovation certifiée depuis 1892 Gialix de 0,7 à 196 kw Chaudières électriques murales Une chaudière exceptionnelle aux performances exceptionnelles! Remplace facilement tout type de chaudière Silencieuse

Plus en détail

Audit énergétique de la Copropriété

Audit énergétique de la Copropriété Audit énergétique de la Copropriété Sommaire SOMMAIRE Démarche de l étude A- Etat des lieux Recueil des données Présentation de la copropriété Enquête auprès des usagers Performances du bâti et éléments

Plus en détail

T.Flow. Le système qui ré-invente l eau chaude. 1 SYSTEME 2 FONCTIONS. Bienvenue dans un monde tempéré. SYSTEMES DE TEMPERATION DOMESTIQUE

T.Flow. Le système qui ré-invente l eau chaude. 1 SYSTEME 2 FONCTIONS. Bienvenue dans un monde tempéré. SYSTEMES DE TEMPERATION DOMESTIQUE SYSTEMES DE TEMPERATION DOMESTIQUE T.Flow Le système qui ré-invente l eau chaude. SYSTEME Ventiler Produire l ECS 2 FONCTIONS Bienvenue dans un monde tempéré. Système de Températion Domestique T.Flow Bienvenue

Plus en détail

SOMMAIRE SECTEURS SCHEMA DIRECTEUR PRESENTATION DU PRODUIT AVANTAGES CONCURRENTIELS. Secteurs p. 7

SOMMAIRE SECTEURS SCHEMA DIRECTEUR PRESENTATION DU PRODUIT AVANTAGES CONCURRENTIELS. Secteurs p. 7 Le livre bla nc d e la eàc mp po haleur SOMMAIRE PRESENTATION DU PRODUIT Présentation du produit...p. 1 AVANTAGES CONCURRENTIELS Tansfert d énergie p. 5 Une plage de fonctionnement tout terrain p. 5 Une

Plus en détail

LA REHABILITATION ENERGETIQUE EN COPROPRIETE Par J. MICHET ENERA Conseil

LA REHABILITATION ENERGETIQUE EN COPROPRIETE Par J. MICHET ENERA Conseil LA REHABILITATION ENERGETIQUE EN COPROPRIETE Par J. MICHET ENERA Conseil Aspects réglementaires : RT Eléments par éléments, RT Existant, Décret 2012-111 : Réalisation audit énergétique pour les grandes

Plus en détail

SOLERIO OPTIMUM 70 %** LE CHOIX DE L INDÉPENDANCE ÉNERGÉTIQUE 32% CHAUFFE-EAU SOLAIRE

SOLERIO OPTIMUM 70 %** LE CHOIX DE L INDÉPENDANCE ÉNERGÉTIQUE 32% CHAUFFE-EAU SOLAIRE Energies renouvelables SOLERIO OPTIMUM CHAUFFEEAU SOLAIRE LE CHOIX DE L INDÉPENDANCE ÉNERGÉTIQUE HAUTE PERFORMANCE ÉCONOMIES ET RESPECT DE L ENVIRONNEMENT GAMME ÉTENDUE jusqu à 70 %** D ÉCONOMIES P R O

Plus en détail

Confort. intégrée (Duo) ou déportée POMPE A CHALEUR. CHAUFFAGE (30/35 C, 40/45 C) www.marque-nf.com

Confort. intégrée (Duo) ou déportée POMPE A CHALEUR. CHAUFFAGE (30/35 C, 40/45 C) www.marque-nf.com POMPE A CHALEUR ALFÉA ALFÉA DUO Pompe à chaleur Air/Eau Split Inverter Confort du chauffage basse température Eau chaude sanitaire intégrée (Duo) ou déportée CHAUFFAGE (0/ C, 0/ C) www.marque-nf.com Faites

Plus en détail

CHAUDIÈRES DOMESTIQUES, POÊLES ET POMPES À CHALEUR

CHAUDIÈRES DOMESTIQUES, POÊLES ET POMPES À CHALEUR CHAUDIÈRES DOMESTIQUES, POÊLES ET POMPES À CHALEUR CHAUDIÈRES DOMESTIQUES, POÊLES ET POMPES À CHALEUR Sommaire CHAUDIÈRES DOMESTIQUES ET POÊLES VOUS SOUHAITEZ INSTALLER UNE CHAUDIÈRE OU UN POÊLE Choisir,

Plus en détail

ÉLÉMENTS DE RÉFLEXION POUR LES MEMBRES DU CONSEIL SYNDICAL DE LA VERRERIE SUR LES DEVIS PROPOSÉS POUR LA CHAUFFERIE DE LA VERRERIE

ÉLÉMENTS DE RÉFLEXION POUR LES MEMBRES DU CONSEIL SYNDICAL DE LA VERRERIE SUR LES DEVIS PROPOSÉS POUR LA CHAUFFERIE DE LA VERRERIE ÉLÉMENTS DE RÉFLEXION POUR LES MEMBRES DU CONSEIL SYNDICAL DE LA VERRERIE SUR LES DEVIS PROPOSÉS POUR LA CHAUFFERIE DE LA VERRERIE 23 Mai 2012 1. Liste du matériel installé dans la chaufferie de la résidence

Plus en détail

PLANS DU BÂTIMENT CALCULS Performances Energétiques du Bâtiment Niveau d étanchéité à l air du bâtiment à faire imposer dans le cahier des charges et à faire contrôler par un test Blower Door. Exemples

Plus en détail

>> Fonctions et équipements optimisés >> Un concentré de performances >> Grande simplicité d utilisation

>> Fonctions et équipements optimisés >> Un concentré de performances >> Grande simplicité d utilisation SOLAIRE BOIS POMPES À CHALEUR CONDENSATION FIOUL/GAZ Naneo CHAUDIÈRE MURALE GAZ CONDENSATION EASYLIFE L essentiel de la condensation >> Fonctions et équipements optimisés >> Un concentré de performances

Plus en détail

60% 45% JE VEUX UN SYSTÈME SOLAIRE. >> Economies importantes >> Zéro émission de CO2 >> Confort garanti. << easylife.dedietrich-thermique.

60% 45% JE VEUX UN SYSTÈME SOLAIRE. >> Economies importantes >> Zéro émission de CO2 >> Confort garanti. << easylife.dedietrich-thermique. POUR MOI, C EST TOUT NATUREL DE PENSER À LA PLANÈTE. GRAND BLEU POUR MES ÉCONOMIES. Avec, le soleil vous fait faire de vraies économies : Énergie 100 % Jusqu à 60 % des besoins annuels en sanitaire gratuits

Plus en détail

COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE?

COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE? 2 COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE? Si vous voulez entreprendre des travaux d amélioration énergétique, vous allez rapidement devoir faire face à la question du chauffage. En tant qu élément central du

Plus en détail

Séminaire. Chauffage dans les immeubles à appartements. LE SOLAIRE THERMIQUE Stéphane Barbier. Service Facilitateur du Bâtiment Durable

Séminaire. Chauffage dans les immeubles à appartements. LE SOLAIRE THERMIQUE Stéphane Barbier. Service Facilitateur du Bâtiment Durable Séminaire Chauffage dans les immeubles à appartements LE SOLAIRE THERMIQUE Stéphane Barbier Service Facilitateur du Bâtiment Durable Plan de l exposé Le solaire thermique Marché L installation ST Dimensionnement

Plus en détail

PROMOTION AQUATIX PRO GAMME EAU CHAUDE SANITAIRE DISTRIBUÉ PAR :

PROMOTION AQUATIX PRO GAMME EAU CHAUDE SANITAIRE DISTRIBUÉ PAR : PROMOTION AQUATIX GAMME EAU CHAUDE SANITAIRE DISTRIBUÉ PAR : PRO GROSSISTE EN ÉLECTROMÉNAGER - 77 Chemin de Lespinasse 31140 Aucamville Tél. : 05 61 49 91 61 - Email : accueil@sademo.net - Web : www.sademo.net

Plus en détail

La chaleur solaire Logements collectifs Industrie Agriculture

La chaleur solaire Logements collectifs Industrie Agriculture La chaleur solaire Logements collectifs Industrie Agriculture Audit Conception - Installation - GRS Solaire thermique une réalité trop éloignée des promesses De nombreuses installations solaires thermiques

Plus en détail

Synthèse de l'étude de diagnostic énergétique: immeubles. Propositions de la commission. AG spéciales des immeubles

Synthèse de l'étude de diagnostic énergétique: immeubles. Propositions de la commission. AG spéciales des immeubles Synthèse de l'étude de diagnostic énergétique: immeubles. Propositions de la commission AG spéciales des immeubles Rappel des objectifs et méthodes Pour les immeubles Faire un point du potentiel des techniques

Plus en détail

100 & 150 LITRES LE SEUL CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE MURAL À VENTOUSE CONCENTRIQUE

100 & 150 LITRES LE SEUL CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE MURAL À VENTOUSE CONCENTRIQUE LE SEUL CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE MURAL À VENTOUSE CONCENTRIQUE 100 & 150 LITRES SILENCIEUX JUSQU À 70 % D ÉCONOMIE D ÉNERGIE LA SOLUTION EAU CHAUDE SANITAIRE RT 2012 À LA PLACE DU CHAUFFE-EAU ÉLECTRIQUE

Plus en détail

électrique Gialix offre la solution de chauffage central ple et la plus souple pour le neuf ou la rénovation

électrique Gialix offre la solution de chauffage central ple et la plus souple pour le neuf ou la rénovation électrique Gialix offre la solution de central ple et la plus souple pour le neuf ou la rénovation Retour Aquastat de sécurité circuit radiateur MODULANTE ET SILENCIEUSE Gialix est la seule chaudière électrique

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE ENERGIE «Eau Chaude Sanitaire - ECS»

FICHE TECHNIQUE ENERGIE «Eau Chaude Sanitaire - ECS» FICHE TECHNIQUE ENERGIE «Eau Chaude Sanitaire - ECS» Sources : CNIDEP et ADEME A. ETAT DE L ART 1. Caractéristiques générales Que demande t-on à une production d eau chaude sanitaire? Fournir une eau en

Plus en détail

Fiche d application : Saisie des systèmes solaires thermiques

Fiche d application : Saisie des systèmes solaires thermiques Fiche d application : Saisie des systèmes solaires thermiques Historique des versions : Date Contenu de la mise à jour Version 10 mars 2008 1 Préambule : Cette fiche d application présente les différents

Plus en détail

DOSSIER RESSOURCES. Dossier RESSOURCES. Session 2013. Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 15

DOSSIER RESSOURCES. Dossier RESSOURCES. Session 2013. Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 15 DOSSIER Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 15 CCTP : CONSTRUCTION DU NOUVEAU CENTRE TECHNIQUE MUNICIPAL Traitement d eau. Fourniture et pose d un traitement d eau destiné à l alimentation d eau froide

Plus en détail

>> La planète préservée

>> La planète préservée SOLAIRE BOIS POMPES À CHALEUR CONDENSATION FIOUL/GAZ Alezio POMPE À CHALEUR AIR / EAU EASYLIFE La performance en toute simplicité, c est dans l air! >> Un investissement gagnant >> Jusqu à 70 % d économies

Plus en détail

PRODUCTION D EAU CHAUDE SANITAIRE THERMODYNAMIQUE COLLECTIVE À APPOINT ÉLECTRIQUE

PRODUCTION D EAU CHAUDE SANITAIRE THERMODYNAMIQUE COLLECTIVE À APPOINT ÉLECTRIQUE HYDRAPAC PRODUCTION D EAU CHAUDE SANITAIRE THERMODYNAMIQUE COLLECTIVE À APPOINT ÉLECTRIQUE modèles de pompes à chaleur air/eau de à 6 kw (jusqu à 8 kw en parallèle) modèles de ballons de 5 à L Régulation

Plus en détail

LOT N 13 : CHAUFFAGE VENTILATION - PLOMBERIE

LOT N 13 : CHAUFFAGE VENTILATION - PLOMBERIE Lot N 13 : CHAUFFAGE GAZ- VENTILATION - PLOMBERIE SANITAIRE - DPGF - page 1 LOT N 13 : CHAUFFAGE VENTILATION - PLOMBERIE 1 PRODUCTION D'EAU CHAUDE SOLAIRE 2 COMPTAGE 3 VENTILATION 4 PLOMBERIE SANITAIRE

Plus en détail

13-14 - 15 novembre 2013. Yann GIBORY : EDF Optimal Solutions Didier-Benoît DELAGE : Dalkia Nord

13-14 - 15 novembre 2013. Yann GIBORY : EDF Optimal Solutions Didier-Benoît DELAGE : Dalkia Nord 13-14 - 15 novembre 2013 Yann GIBORY : EDF Optimal Solutions Didier-Benoît DELAGE : Dalkia Nord L Association Syndicale Libre du Réseau de la Divette Objet : Gestion et entretien du réseau de chaleur Composition

Plus en détail

L AUDIT ENERGETIQUE POUR IMMEUBLE UNIFAMILIAL ET IMMEUBLE EN COPROPRIETE DES ECONOMIES FACILES

L AUDIT ENERGETIQUE POUR IMMEUBLE UNIFAMILIAL ET IMMEUBLE EN COPROPRIETE DES ECONOMIES FACILES L AUDIT ENERGETIQUE POUR IMMEUBLE UNIFAMILIAL ET IMMEUBLE EN COPROPRIETE DES ECONOMIES FACILES ARCHITECTURE ET CREATION Rue Jules Antheunis n 44/1-7030 MONS - Tél. : 065/36.46.07 & Fax : 065/35.50.09 -

Plus en détail

Dimensionnement de champs de sondes géothermiques

Dimensionnement de champs de sondes géothermiques Dimensionnement de champs de sondes géothermiques Sommaire 1: géothermie et ENR 2: la sonde géothermique 3: dimensionnement d une sonde simple 4: dimensionnement d un champ de sondes 5: TRT Source: EED

Plus en détail

NOTICE DEMARCHE HAUTE QUALITE ENVIRONNEMENTALE

NOTICE DEMARCHE HAUTE QUALITE ENVIRONNEMENTALE COMPLEXE CINEMATOGRAPHIQUE DU PLATEAU DE LA BRIE PROJET DE CINEMA SUR LE TERRITOIRE DE COULOMMIERS NOTICE DEMARCHE HAUTE QUALITE ENVIRONNEMENTALE MAITRE D OUVRAGE: COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA BRIE DES

Plus en détail

de faible capacité (inférieure ou égale à 75 litres) doivent être certifiés et porter la marque NF électricité performance.

de faible capacité (inférieure ou égale à 75 litres) doivent être certifiés et porter la marque NF électricité performance. 9.5. PRODUCTION D EAU CHAUDE sanitaire Les équipements doivent être dimensionnés au plus juste en fonction du projet et une étude de faisabilité doit être réalisée pour les bâtiments collectifs d habitation

Plus en détail

Alezio. << easylife.dedietrich-thermique.fr >>

Alezio. << easylife.dedietrich-thermique.fr >> Pompe à chaleur air/eau Alezio EASYLIFE La performance en toute simplicité, c est dans l air! >> Un investissement gagnant >> Jusqu à 70 % d économies d énergie >> La planète préservée

Plus en détail

CRÉDIT D IMPÔTS* VMc BBc + chauffe-eau thermodynamique sur air extrait aéraulix. les 5 CHAUFFE-EAU

CRÉDIT D IMPÔTS* VMc BBc + chauffe-eau thermodynamique sur air extrait aéraulix. les 5 CHAUFFE-EAU VMc BBc + chauffe-eau thermodynamique sur air extrait aéraulix les P r o d u i t s 75 % D ÉconoMies sur la consommation liée À l eau chaude chauffage De l eau JusQu À 62 c avec la PoMPe À chaleur 10 %

Plus en détail

Infos pratiques Choisir sa solution de production

Infos pratiques Choisir sa solution de production Infos pratiques Choisir sa solution de production d eau chaude sanitaire (ECS) Solution économique La production d eau chaude instantanée concerne principalement les chaudières murales à gaz. Lors d un

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : Formation Bâtiment Durable : Rénovation à haute performance énergétique: détails techniques Bruxelles Environnement LE SYSTÈME DE CHAUFFAGE ET LA PRODUCTION D EAU CHAUDE SANITAIRE François LECLERCQ et

Plus en détail

Chauffage - écologie. Madame, Monsieur, InterSOLUTION

Chauffage - écologie. Madame, Monsieur, InterSOLUTION InterSOLUTION Madame, Monsieur, InterSOLUTION En vous soumettant ce dossier de presse, Van Marcke entend vous présenter sa sélection de produits pour InterSOLUTION. Vous nous trouverez au Palais 8, Stand

Plus en détail

Etude des possibilités de remplacement de la source centralisée d énergie du campus Valrose

Etude des possibilités de remplacement de la source centralisée d énergie du campus Valrose Etude des possibilités de remplacement de la source centralisée d énergie du campus Valrose 1.Présentation du sujet 2.Etat des lieux 3.Les solutions de remplacement retenues I Présenta9on du sujet d étude

Plus en détail

Gestion de l eau dans les bâtiments. Formation Besançon 15 janvier 2009 - WB

Gestion de l eau dans les bâtiments. Formation Besançon 15 janvier 2009 - WB Gestion de l eau dans les bâtiments 1 Gestion de l eau dans les bâtiments Contexte : Qualité sanitaire de l eau : réglementation légionelles Connaissance du réseau : qualité de l eau, pression réseau :

Plus en détail

Révolution dans le domaine du chauffage et de la régulation

Révolution dans le domaine du chauffage et de la régulation MAKING MODERN LIVING POSSIBLE Révolution dans le domaine du chauffage et de la régulation Gamme de modules d appartements Danfoss EvoFlat. Le chauffage en pleine évolution. 10 fois plus vite Avec les raccords

Plus en détail

Schéma de principe hydraulique

Schéma de principe hydraulique 1. Schéma de fonctionnement Ces s de fonctionnement sont des solutions préférentielles et éprouvées fonctionnant sans problèmes et permettant une plus haute efficacité de l'installation de pompe à chaleur.

Plus en détail

Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise

Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise Page 1 sur 6 Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise Nom élève:.. Entreprise: Nom et fonction du professeur:. Dates de stage:.. Zone de compétence: Zone

Plus en détail

Modalités d aide à la réalisation d audits énergétiques dans les copropriétés en Languedoc-Roussillon - 2012 -

Modalités d aide à la réalisation d audits énergétiques dans les copropriétés en Languedoc-Roussillon - 2012 - Modalités d aide à la réalisation d audits énergétiques dans les copropriétés en Languedoc-Roussillon - 2012 - Dans le cadre du programme régional PROMETHEE, la Région Languedoc-Roussillon et l ADEME peuvent

Plus en détail

>> Performante et compacte >> Simple et polyvalente >> Eau chaude sanitaire 3 ***

>> Performante et compacte >> Simple et polyvalente >> Eau chaude sanitaire 3 *** SOLAIRE BOIS POMPES À CHALEUR CONDENSATION FIOUL/GAZ Zena CHAUDIÈRE MURALE GAZ BASSE TEMPÉRATURE EASYLIFE Le confort à budget mini! >> Performante et compacte >> Simple et polyvalente >> Eau chaude sanitaire

Plus en détail

Construction d un bâtiment industriel/tertiaire plus un logement au standard passif à Schlierbach

Construction d un bâtiment industriel/tertiaire plus un logement au standard passif à Schlierbach > Architecte / Bureau d'études Appel à projets bâtiments économes en énergie Cette fiche a été réalisée dans le cadre du deuxième appel à projets «bâtiments économes en énergie» lancé début 2009 par l

Plus en détail

RESIDENCE DINETARD BRICE FEBVRE GRDF JEAN PASCAL AGARD ATMOSPHERE

RESIDENCE DINETARD BRICE FEBVRE GRDF JEAN PASCAL AGARD ATMOSPHERE RESIDENCE DINETARD BRICE FEBVRE GRDF JEAN PASCAL AGARD ATMOSPHERE PAC absorption gaz Le site de la Résidence Dinetard à Toulouse SOMMAIRE Le site instrumenté Etudes de dimensionnement : 1, 2 ou 3 PAC??

Plus en détail

Et la ventilation créa l eau chaude

Et la ventilation créa l eau chaude VENTILATION DOUBLE EFFET VMC BBC + CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE Les P r o d u i t s 75 % D ÉCONOMIES SUR LA CONSOMMATION LIÉE À L EAU CHAUDE CHAUFFAGE DE L EAU JUSQU À 62 C AVEC LA POMPE À CHALEUR 10 %

Plus en détail

Rénovation énergétique : Comment anticiper la précarité énergétique des copropriétés? Pierre-Manuel PATRY Directeur Technique SENOVA

Rénovation énergétique : Comment anticiper la précarité énergétique des copropriétés? Pierre-Manuel PATRY Directeur Technique SENOVA Rénovation énergétique : Comment anticiper la précarité énergétique des copropriétés? Pierre-Manuel PATRY Directeur Technique SENOVA Les grands enjeux Répartition des charges de copropriété Des charges

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Interclima 2013. Saunier Duval : le n 1 de la condensation propose une offre RT 2012 «Made in France»

DOSSIER DE PRESSE Interclima 2013. Saunier Duval : le n 1 de la condensation propose une offre RT 2012 «Made in France» DOSSIER DE PRESSE Interclima 2013 Saunier Duval : le n 1 de la condensation propose une offre RT 2012 «Made in France» Novembre 2013 Pour la 3 ème année consécutive, Saunier Duval occupe la place de n

Plus en détail

R A P P O R T. Madame la Présidente, Mesdames, Messieurs,

R A P P O R T. Madame la Présidente, Mesdames, Messieurs, Commune de Peseux Conseil communal R A P P O R T du Conseil communal au Conseil général relatif à une demande de crédit de CHF 54 000.00, pour le remplacement de la production de chaleur du bâtiment de

Plus en détail

Pompe à chaleur Aérothermique «Compact» Haute température réversible NOUVEAU

Pompe à chaleur Aérothermique «Compact» Haute température réversible NOUVEAU AW Aérothermie LIAISON HYDRAULIQUE Pompe à chaleur Aérothermique «Compact» Haute température réversible 6 C départ max Unités extérieures Unités intérieures NOUVEAU ans * garantie compresseur 6 C Radiateurs

Plus en détail

Intégration d un apport solaire à une installation existante

Intégration d un apport solaire à une installation existante Intégration d un apport solaire à une installation existante Dans le cas d une installation déjà existante il existe plusieurs possibilités de connecter un appoint solaire, certaines étant plus ou moins

Plus en détail

La chaleur qui vient du froid LE SYSTEME INTEGRAL DE CHAUFFAGE

La chaleur qui vient du froid LE SYSTEME INTEGRAL DE CHAUFFAGE La chaleur qui vient du froid LE SYSTEME INTEGRAL DE CHAUFFAGE L ORIGINE C est dans les pays où il fait froid que l on sait mieux qu ailleurs produire et conserver la chaleur. Depuis plus de vingt ans

Plus en détail

Le chauffage par la biomasse

Le chauffage par la biomasse ÉLIGIBLE AU CRÉDIT D'IMPÔTS BOIS ET BIOMASSE Le chauffage par la biomasse Descriptif technique : Raccordement hydraulique sur circuit radiateurs ou plancher chauffant ; Clapet sur buse pour accélérer le

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Rénovation passive et (très) basse énergie : détails techniques

Formation Bâtiment Durable : Rénovation passive et (très) basse énergie : détails techniques Formation Bâtiment Durable : Rénovation passive et (très) basse énergie : détails techniques Bruxelles Environnement LE SYSTÈME DE CHAUFFAGE ET LA PRODUCTION D EAU CHAUDE SANITAIRE Thomas GOETGHEBUER MATRIciel

Plus en détail

boilers pompe à chaleur L eau chaude ne vous aura jamais paru aussi agréable

boilers pompe à chaleur L eau chaude ne vous aura jamais paru aussi agréable boilers pompe à chaleur L eau chaude ne vous aura jamais paru aussi agréable 1 boilers pompe à chaleur Midea est au niveau mondial un des plus important producteur de pompe à chaleur et de climatiseur

Plus en détail

Daikin. Hybride. Altherma. La combinaison naturelle. Chauffage et Eau Chaude Sanitaire par micro-accumulation

Daikin. Hybride. Altherma. La combinaison naturelle. Chauffage et Eau Chaude Sanitaire par micro-accumulation Daikin Altherma Hybride et Eau Chaude Sanitaire par micro-accumulation Solution hybride : pompe à chaleur & chaudière gaz à condensation La combinaison naturelle L ÉNERGIE EST NOTRE AVENIR, ÉCONOMISONS-LA!

Plus en détail