David LUCAS 15/01/10 Ludovic HUET Sébastien LE NECHET Jason JAMOT. Projet BO

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "David LUCAS 15/01/10 Ludovic HUET Sébastien LE NECHET Jason JAMOT. Projet BO"

Transcription

1 David LUCAS 15/01/10 Ludovic HUET Sébastien LE NECHET Jason JAMOT Projet BO

2 Table des matières I / Présentation de l équipe... 3 II/ Présentation générale du projet... 4 III/ Création des vues... 5 IV/Création des univers Univers normalisé Univers dénormalisé... 8 V/Les rapports Rapport n 1 : Rapport n 2 : Rapport n 3 : Rapport n 4 : Rapport n 5: Rapport n 6 : Rapport n 7 : Rapport n 8 : VI/ Conclusion /01/10 Page 2

3 I / Présentation de l équipe L équipe de projet est composée de quatre étudiants de licence professionnelle Conception des Systèmes Décisionnels de Vannes : - David LUCAS - Ludovic HUET - Sébastien LE NECHET - Jason JAMOT Durant ce projet, nous avons travaillé ensemble sur toutes les tâches. Nous cherchions ensemble les solutions pour résoudre les différents problèmes. Rôle de chaque étudiant au sein du groupe : - Chef de projet : Sébastien Le Néchet - Responsable communication : Ludovic Huet - Responsable démonstration : David Lucas, Jason Jamot 15/01/10 Page 3

4 II/ Présentation générale du projet Pour la licence "Conception des Systèmes Décisionnels", l'évaluation du cours se fera avec un projet transversal fait par des groupes de 4 étudiants. Durant le cycle de vie du projet d'une semaine, le groupe d'étudiants va produire des développements, des tests, des documents, une démonstration et une soutenance. Dans un contexte professionnel, chaque livraison donne lieu à la signature d'un bon de livraison. Le rythme et le contenu des livraisons sont définis par contrat avec le client (Maitrise d'ouvrage). Le client fait ensuite une recette, c'est-à-dire qu'il vérifie la conformité des éléments livrés par rapport au contrat. Dans un univers commercial, une fois la recette prononcée, il y a facturation, puis paiement. Il peut arriver qu'il y ait livraison partielle et paiement partiel. Le client peut également émettre des réserves de réception et demander des correctifs qui amèneront de nouvelles livraisons. Les livraisons qui sont demandées dans ces projets sont proches du fonctionnement réel (mis à part l'aspect financier). Le client, c'est à dire Michel Dubois, ne fera pas une recette approfondie qui nécessite au préalable la rédaction d'un cahier de test très détaillé. C'est une des spécificités du projet interne dont la durée dépasse une semaine. Elle se fera sur la base de la démonstration qui montrera l'enchaînement des écrans. Bien entendu l'analyse du kit de distribution permet au client de vérifier un doute. Michel Dubois jouera le rôle de superviseur. Son rôle est de vérifier le respect administratif des rendus (dates, compte-rendu, manuels du logiciel,...) sur les wiki de projets. Un des objectifs du projet est de vérifier la capacité des étudiants à utiliser les outils imposés par une entreprise, ainsi que de disposer d'une homogénéité d'évaluation. 15/01/10 Page 4

5 III/ Création des vues Pour le projet, nous avons créés 3 vues sous Access : - BO_facture_V contenant : o numero de la facture o le montant de la TVA sur frais de port en franc o le montant de la TVA sur frais de port en euros o le total HT de la facture en franc o le total HT de la facture en euros o le total TTC de la facture La vue BO_facture_V est reliée à la table «BO_facture». - BO_ligne_de_facture_V contenant : o la référence article o date condition de vente o le montant TVA ligne de facture en franc o le montant TVA ligne de facture en euros o le montant HT ligne de facture en franc o le montant HT ligne de facture en euros o le montant TTC ligne de facture en euros La vue BO_ligne_de_facture_V est reliée à la table «BO_ligne_de_facture». - BO_receptions_V contenant : o la date o la référence article o le siret fournisseur o le cout d achat TTC en franc o le cout d achat TTC en euros La vue BO_receptions_V est reliée à la table «BO_receptions». 15/01/10 Page 5

6 Figure 1 : diagramme 15/01/10 Page 6

7 IV/Création des univers 1. Univers normalisé Voici le diagramme final de l univers normalisé. Pour réaliser l univers, nous avons utilisé l assistant de création d univers de BO Designer. Nous allons décrire les différentes étapes du processus de création d univers : - Choisir un nom d univers - Créer une connexion avec la base de données MS Access - Choisir les classes et les objets - Créer ou choisir des indicateurs - Créer les jointures entre chaque table - Enregistrer le projet 15/01/10 Page 7

8 2. Univers dénormalisé Voici le diagramme final de l univers dénormalisé. Avant de créer l univers dénormalisé, nous avons d abord crée un schéma en étoile avec une table de Fait et trois autres tables autour : Fournisseur, Temps et Article contenant au minimum trois niveaux. La table de Fait récupère les valeurs des clés primaires des trois autres tables à l aide de jointure. Pour réaliser l univers, nous avons utilisé l assistant de création d univers de BO Designer. Nous allons décrire les différentes étapes du processus de création d univers : - Choisir un nom d univers - Créer une connexion avec la base de données MS Access - Choisir les classes et les objets - Créer ou choisir des indicateurs - Créer les jointures entre chaque table - Enregistrer le projet 15/01/10 Page 8

9 V/Les rapports 1. Rapport n 1 : Ce rapport présente la quantité vendue et le chiffre d affaires total des dix meilleurs vendeurs de CompuDistri. En complément il y a un graphique montrant la quantité vendue et le chiffre d affaire des dix meilleurs vendeurs. 15/01/10 Page 9

10 2. Rapport n 2 : Ce rapport nous donne la quantité vendue d un composant informatique précis en fonction de la date de vente, ainsi que le montant HT de toutes les factures. 15/01/10 Page 10

11 3. Rapport n 3 : Ce rapport fait office de facture. Sur cette facture, on retrouve plusieurs informations. Tout d abord, il y a le numéro de facture. Ensuite, nous avons les coordonnées du client, c est-à-dire son numéro client, son nom, son adresse, son numéro d employé ainsi que le mode de règlement de la facture. Ensuite, il y a le récapitulatif de la commande passée par le client. Nous avons la référence de l article, sa désignation, son prix de vente unitaire, la quantité voulue, la remise en pourcentage, le taux de TVA sur les frais de port et pour finir le montant total HT. Nous avons un dernier tableau qui nous donne le prix total de la facture HT et TTC. 15/01/10 Page 11

12 4. Rapport n 4 : Ce rapport nous fait la comparaison des prix unitaires des produits par fournisseurs de l entreprise CompuDistri. Les éléments sont rangés par désignation d article. Les tableaux nous donnent le prix de vente ainsi que la quantité vendue pour chaque fournisseur de CompuDistri. 15/01/10 Page 12

13 5. Rapport n 5: Ce rapport nous donne la répartition des employés en fonction de leur service et de leur salaire mensuel. Chaque tableau nous donne la moyenne des salaires pour chaque service. 15/01/10 Page 13

14 6. Rapport n 6 : Ce rapport nous donne la répartition des effectifs de CompuDistri en fonction du service et du poste. En complément de chaque tableau, il y a un graphique donnant les effectifs. 15/01/10 Page 14

15 7. Rapport n 7 : Ce rapport nous donne la fiche client de tous les clients de CompuDistri. Dans cette fiche, il y a toutes les coordonnées des clients. Plus précisément, il y a le nom du client, son numéro, sa forme juridique, son adresse, son numéro de téléphone, de télécopie et son telex. Les fiches clients sont rangées par ordre alphabétique. 15/01/10 Page 15

16 8. Rapport n 8 : Ce rapport nous donne un tableau croisé dynamique sur le cout d achat par années et par catégories de produits. En dessous, nous avons le graphique correspondant à ce tableau croisé dynamique. Ce rapport a été effectué avec une base de données MS ACCESS dénormalisée. 15/01/10 Page 16

17 VI/ Conclusion Ce projet nous a permis : - De manipuler plusieurs logiciels décisionnels : BO, BO Designer, Access - De manipuler le langage SQL - De voir la différence entre un univers normalisé et dénormalisé - De réaliser un projet en équipe - De réaliser de bout en bout un projet décisionnel 15/01/10 Page 17

Projet Business Object

Projet Business Object Projet Business Object Rapports parties 1 et 2 Alexandre DUPONT, Guillaume COUSIN, Laurent PACHAREU et Yoann KERMORVANT Etudiants en licence professionnelle Conception de Systèmes Décisionnels Page 1 sur

Plus en détail

Projet Business Object

Projet Business Object UNIVERSITE DE BRETAGNE-SUD (IUT DE VANNES) Projet Business Object Réalisé par : ROLLET Benoist DESPLATS Gaëtan HERVY Yann GUILLEMOTO Gwendal QUILLERE Mickaël 2009-2010 Sommaire Présentation de l équipe

Plus en détail

Paramètres de l'univers. Définition. Informations générales. Stratégies

Paramètres de l'univers. Définition. Informations générales. Stratégies Paramètres de l'univers Définition Nom : Description : Connexion : Compudistri Cas normalisé BO_OLTP Informations générales Créé : Modifié : Commentaires : Statistiques : 05/01/2010 par 07/01/2010 par

Plus en détail

Introduction Développement - Conclusion

Introduction Développement - Conclusion COMPUDISTRi Intrductin Dévelppement - Cnclusin Intrductin Le prjet L équipe de prjet Dévelppement Créatin des vues Créatin d un univers à partir de la base de dnnées nrmalisée Créatin de rapprts à partir

Plus en détail

Statistiques. Faisons le tour des possibilités offertes par Veto_win pour piloter au mieux votre activité :

Statistiques. Faisons le tour des possibilités offertes par Veto_win pour piloter au mieux votre activité : Statistiques Elles sont accessibles à tout moment sans recherche particulière (C.A. et marge par client, animal, article, famille d'articles, fournisseur...), résultats de la société (Panier moyen, répartition

Plus en détail

David Prud homme Lacroix Radouan Faïd Van Khue Nguyen Sata Nambinina Randrianomenjanaharimanana. Compte rendu : AlloPlomberie

David Prud homme Lacroix Radouan Faïd Van Khue Nguyen Sata Nambinina Randrianomenjanaharimanana. Compte rendu : AlloPlomberie Aurélien Orts David Prud homme Lacroix Radouan Faïd Van Khue Nguyen Sata Nambinina Randrianomenjanaharimanana Licence NTI Compte rendu : AlloPlomberie SOMMAIRE I. Introduction II. Présentation du projet

Plus en détail

clef primaire ; clef étrangère ; projection ; restriction ; jointure ; SQL ; SELECT ; FROM ; WHERE

clef primaire ; clef étrangère ; projection ; restriction ; jointure ; SQL ; SELECT ; FROM ; WHERE Cas Neptune hôtel Base de données et langage SQL Propriété Intitulé long Formation concernée Matière Notions Transversalité Présentation Description Neptune Hôtel. L interrogation d une base de données

Plus en détail

ACCESS 2013. Système de Gestion de Bases de Données Relationnelles

ACCESS 2013. Système de Gestion de Bases de Données Relationnelles Access est un logiciel permettant de gérer des données en masse : une liste de clients ou de fournisseurs, un stock de produits, des commandes, des salariés, un club de tennis, une cave à vin, une bibliothèque,

Plus en détail

Comptabilité générale m.ka$h ^^!!

Comptabilité générale m.ka$h ^^!! Journal 1 LE JOURNAL LE JOURNAL, LE GRAND LIVRE, LA BALANCE Au lieu d être présentées dans des comptes schématiques les opérations commerciales sont enregistrées chronologiquement dans un registre appelé

Plus en détail

Opérations financières à intérêts simples

Opérations financières à intérêts simples 9 Opérations financières à intérêts simples cχ Activité 1 Placement à la banque Intérêts simples Baptiste a en sa possession 15 000. En prévision de l acquisition d une voiture, il place cette somme pendant

Plus en détail

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE BUSINESS PLAN Partie 2 : Le dossier financier 1 Vous êtes prêt à créer votre entreprise? Ce dossier va vous permettre de préciser et de mettre en forme votre projet de

Plus en détail

avec Europ Act 2007 / 2013

avec Europ Act 2007 / 2013 avec Europ Act Programme européen d appui et de coordination technique GUIDE DU BENEFICIAIRE 2007 / 2013 Programme opérationnel 2007-2013 Adopté par la Décision n C (2007) 6691 du 17 décembre 2007 de la

Plus en détail

DC3 ACTE D ENGAGEMENT 1

DC3 ACTE D ENGAGEMENT 1 MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES Direction des Affaires Juridiques MARCHES PUBLICS ET ACCORDS-CADRES DC3 ACTE D ENGAGEMENT 1 A - Objet de la consultation et de l acte d engagement. Objet de la consultation

Plus en détail

ANALYSE DES OFFRES QUANTITATIF METRE. "de l'appel d'offre... à l'analyse des offres" DESCRIPTIF CONSULTATION DES ENTREPRISES ESTIMATIF

ANALYSE DES OFFRES QUANTITATIF METRE. de l'appel d'offre... à l'analyse des offres DESCRIPTIF CONSULTATION DES ENTREPRISES ESTIMATIF DG.I.T. Partie DESCRIPTIF DESCRIPTIF - Utilisation de la banque de données TCE livrée avec le logiciel G.I.T. - Manuellement, en créant vos propres tâches avec la possibilité de les coller dans la banque

Plus en détail

CALENDRIER DES FORMATIONS ARTELI

CALENDRIER DES FORMATIONS ARTELI CALENDRIER DES FORMATIONS ARTELI David DUBOIS Courriel : ddubois@tribofilm.fr P. 1/9 FORMATIONS STOCKS & ACHATS TRAVAUX AVANCES - GARAGE SEPTEMBRE 3 OCTOBRE NOVEMBRE DECEMBRE JANVIER 10 17 24 08 15 22

Plus en détail

Chapitre 2. L établissement et le contrôle des documents commerciaux.

Chapitre 2. L établissement et le contrôle des documents commerciaux. Chapitre 2 L établissement et le contrôle des documents commerciaux. Les documents liés cycle d exploitation Procédés de facturation et conservation Le contrôle des documents commerciaux L entreprise échange

Plus en détail

Chapitre 07 Le modèle relationnel des données

Chapitre 07 Le modèle relationnel des données Chapitre 07 Le modèle relationnel des données Introduction Ce chapitre est un prolongement de l'étude du modèle relationnel vu en classe de première. L'idée principale est de faire comprendre aux élèves

Plus en détail

SPECIFICATIONS GENERALES DETAILLEES (SFD)

SPECIFICATIONS GENERALES DETAILLEES (SFD) 1/39 Merci de nous retourner 1 exemplaire signé de la 1 ère page SPECIFICATIONS GENERALES DETAILLEES (SFD) Diffusion interne Diffusion externe BI Agency : M. Pierre PICHAUD M. Moudjibou OUSSEINI HASSANE

Plus en détail

ANALYSE DES OFFRES QUANTITATIF METRE. "de l'appel d'offre... à l'analyse des offres" DESCRIPTIF CONSULTATION DES ENTREPRISES ESTIMATIF

ANALYSE DES OFFRES QUANTITATIF METRE. de l'appel d'offre... à l'analyse des offres DESCRIPTIF CONSULTATION DES ENTREPRISES ESTIMATIF DG.I.T. Partie DESCRIPTIF DESCRIPTIF - Utilisation de la banque de données TCE livrée avec le logiciel G.I.T. - Manuellement, en créant vos propres tâches avec la possibilité de les coller dans la banque

Plus en détail

Grille Tarifaire - CLIENTS PARTICULIERS

Grille Tarifaire - CLIENTS PARTICULIERS Grille Tarifaire - CLIENTS PARTICULIERS Lampiris, votre fournisseur vert et pas cher, vous offre un service de qualité en toute simplicité! POURQUOI CHOISIR LAMPIRIS? SIMPLE et FACILE : On s occupe de

Plus en détail

Système Expert pour Smartphones

Système Expert pour Smartphones INSA Rennes Département INFORMATIQUE Système Expert pour Smartphones Rapport de bilan de Planification Olivier Corridor;Romain Boillon;Quentin Decré;Vincent Le Biannic;Germain Lemasson;Nicolas Renaud;Fanny

Plus en détail

PRESENTATION ET SITUATION DU PROJET DANS SON ENVIRONNEMENT Contexte de réalisation

PRESENTATION ET SITUATION DU PROJET DANS SON ENVIRONNEMENT Contexte de réalisation Domotique E6 PROJET INFORMATIQUE Dossier de présentation et de validation du sujet de projet Groupement académique : Marseille Session : 2015 Lycée ou Centre de formation : LTR Dhuoda Ville : Nîmes Nom

Plus en détail

Catalogue d'états Sage Ligne 100 Édition Pilotée

Catalogue d'états Sage Ligne 100 Édition Pilotée Catalogue d'états Sage Ligne 100 Édition Pilotée En complément de son outil d'interrogation et d'analyse, la Ligne 100 Édition Pilotée propose des états prêts à l'emploi pour vous aider à mieux gérer au

Plus en détail

ANALYSE DES OFFRES QUANTITATIF METRE. "de l'appel d'offre... à l'analyse des offres" DESCRIPTIF CONSULTATION DES ENTREPRISES ESTIMATIF

ANALYSE DES OFFRES QUANTITATIF METRE. de l'appel d'offre... à l'analyse des offres DESCRIPTIF CONSULTATION DES ENTREPRISES ESTIMATIF DG.I.T. Partie DESCRIPTIF DESCRIPTIF - Utilisation de la banque de données TCE livrée avec le logiciel G.I.T. - Manuellement, en créant vos propres tâches avec la possibilité de les coller dans la banque

Plus en détail

BACCALAURÉATS PROFESSIONNELS INDUSTRIELS

BACCALAURÉATS PROFESSIONNELS INDUSTRIELS BACCALAURÉATS PROFESSIONNELS INDUSTRIELS S O M M A I R E 1. LA CERTIFICATION CONTRÔLE EN COURS DE FORMATION 2.1 Recommandations... page 1 2.2 La réglementation... page 2 2.3 Conditions générales d évaluation...

Plus en détail

Cahier des clauses administratives particulières Fourniture de titres restaurants 2014-2016

Cahier des clauses administratives particulières Fourniture de titres restaurants 2014-2016 1/4 2/4 - - 3/4 - - 4/4 Cahier des clauses administratives particulières Fourniture de titres restaurants 2014-2016 1 Cahier des clauses administratives particulières Fourniture de titres restaurants 2014-2016

Plus en détail

Table des matières. CAHIER DES CHARGES Open Vet version 0.6 (résumé)

Table des matières. CAHIER DES CHARGES Open Vet version 0.6 (résumé) CAHIER DES CHARGES Open Vet version 0.6 (résumé) Table des matières 1 Caractéristiques générales... 2 2 Etude des différentes fonctions attendues... 2 2.1 Gestion des fiches clients...2 2.2 Gestion des

Plus en détail

Sommaire. BilanStat manuel de présentation et d utilisation Page 2

Sommaire. BilanStat manuel de présentation et d utilisation Page 2 BilanStat-Audit Sommaire Présentation... 3 Chapitre 0 : Gestion des bases de données... 5 Chapitre 0 : Gestion des missions... 12 Chapitre 1 : Eléments généraux... 17 Chapitre 2 : Capitaux propres... 28

Plus en détail

1 Introduction à la comptabilité des entreprises et à la lecture des états financiers 1.1 Préambule : la formation des comptes annuels

1 Introduction à la comptabilité des entreprises et à la lecture des états financiers 1.1 Préambule : la formation des comptes annuels 1 Introduction à la comptabilité des entreprises et à la lecture des états financiers 1.1 Préambule : la formation des comptes annuels L objectif principal de ce premier chapitre est de vous initier à

Plus en détail

INF 1250 INTRODUCTION AUX BASES DE DONNÉES. Guide d étude

INF 1250 INTRODUCTION AUX BASES DE DONNÉES. Guide d étude INF 1250 INTRODUCTION AUX BASES DE DONNÉES Guide d étude Sous la direction de Olga Mariño Télé-université Montréal (Québec) 2011 INF 1250 Introduction aux bases de données 2 INTRODUCTION Le Guide d étude

Plus en détail

Chapitre 7. Approfondir les connaissances

Chapitre 7. Approfondir les connaissances Chapitre 7 Approfondir les connaissances Déroulement du cours 1 : Le rôle du Designer d Univers 2 : Créer un Univers avec l Assistant 3 : Créer un Univers étape par étape 4 : Enrichir un Univers 5 : Création

Plus en détail

Chapitre 4. Enrichir un Univers

Chapitre 4. Enrichir un Univers Chapitre 4 Enrichir un Univers Déroulement du cours 1 : Le rôle du Designer d Univers 2 : Créer un Univers avec l Assistant 3 : Créer un Univers étape par étape 4 : Enrichir un Univers 5 : Création d objets

Plus en détail

RAPPORT DE STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL

RAPPORT DE STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL RAPPORT DE STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL 1. Objectifs Une période de stage obligatoire en milieu professionnel est organisée pour le candidat au brevet de technicien supérieur Bâtiment. Ce stage est un

Plus en détail

FICHE PROFESSEUR L ARTISAN ET SA COMPTABILITE

FICHE PROFESSEUR L ARTISAN ET SA COMPTABILITE FICHE PROFESSEUR L ARTISAN ET SA COMPTABILITE Objectifs pédagogiques : Evaluer l autonomie et la prise d initiative Les élèves doivent faire une recherche autour d un métier. En parallèle, des exercices

Plus en détail

MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES Direction des Affaires Juridiques MARCHES PUBLICS ET ACCORDS-CADRES ACTE D ENGAGEMENT 1

MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES Direction des Affaires Juridiques MARCHES PUBLICS ET ACCORDS-CADRES ACTE D ENGAGEMENT 1 MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES Direction des Affaires Juridiques MARCHES PUBLICS ET ACCORDS-CADRES ACTE D ENGAGEMENT 1 DC3 Le formulaire DC3 est un modèle d acte d engagement qui peut être utilisé

Plus en détail

Mode d emploi site marchand RG Online. www.groupe-rg-online.com

Mode d emploi site marchand RG Online. www.groupe-rg-online.com Mode d emploi site marchand RG Online www.groupe-rg-online.com Le site RG online vous permet de passer vos commandes directement en ligne, à travers un site Internet. Le site présente un catalogue d articles,

Plus en détail

Sécurisez la rédaction r de vos contrats

Sécurisez la rédaction r de vos contrats Sécurisez la rédaction r de vos contrats Olivier COLNAT Michael DECORNY AUDIT CONSEIL DÉFENSE 1 INTRODUCTION De nombreux outils sont à la disposition des entreprises pour régir leurs relations avec les

Plus en détail

Département Génie Informatique

Département Génie Informatique Département Génie Informatique BD51 : Business Intelligence & Data Warehouse Projet Rédacteur : Christian FISCHER Automne 2011 Sujet : Développer un système décisionnel pour la gestion des ventes par magasin

Plus en détail

Sage Customer View (ios) Guide d installation et d utilisation 21.01.2015

Sage Customer View (ios) Guide d installation et d utilisation 21.01.2015 Sage Customer View (ios) Guide d installation et d utilisation 21.01.2015 Tables des matières Sage Customer View (ios) - Guide d installation et d utilisation Tables des matières 2 1.0 Avant-propos 3 2.0

Plus en détail

Chapitre 5. Les frais accessoires et la consignation

Chapitre 5. Les frais accessoires et la consignation Chapitre 5 d emballages Les frais accessoires La consignation d emballages Les frais accessoires sont des compléments de prix facturés au client qui font l objet d une vente ; ils sont soumis à TVA. L

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION XL Report

NOTICE D UTILISATION XL Report NOTICE D UTILISATION XL Report XL Soft - 16 Bd Charles de Gaulle Parc d'affaires les Moulinets- Bât C 44800 SAINT HERBLAIN Tel.: 02 51 80 77 88 Fax: 02 51 80 77 87 www.xlsoft.fr SOMMAIRE 1) FINALITE D

Plus en détail

TRESORERIE PREVISIONNELLE Version 2010 du 26/07/2010

TRESORERIE PREVISIONNELLE Version 2010 du 26/07/2010 TRESORERIE PREVISIONNELLE Version 2010 du 26/07/2010 Sommaire Présentation... 2 Traitements... 2 Trésorerie initiale :... 2 Mise à jour des définitions des postes Charges/TVA:... 3 Mise à jour des définitions

Plus en détail

44800 SAINT HERBLAIN A l'attention de M. Jean PAYETROP

44800 SAINT HERBLAIN A l'attention de M. Jean PAYETROP Cabinet Expert Atlantique 1 rue de l'océan 44800 SAINT HERBLAIN A l'attention de M. Jean PAYETROP S.A.S SAS BATIPRO Rue de la construction BP 1 44000 Nantes A SAINT HERBLAIN, le 25 septembre. Objet : Proposition

Plus en détail

Projet en entreprise Cadrage du Projet de Fin d Etudes «Un projet informatique.»

Projet en entreprise Cadrage du Projet de Fin d Etudes «Un projet informatique.» Projet en entreprise Cadrage du Projet de Fin d Etudes «Un projet informatique.» Projet de fin d études 2 Sommaire OBJET DU DOCUMENT... 3 LES ETAPES DU PROJET... 4 ETUDE PREALABLE...5 1 L étude d opportunité...

Plus en détail

V 1 Février Mars Avril

V 1 Février Mars Avril Brevet de Technicien Supérieur Assistant de gestion PME-PMI A1.1 Recherche de clientèle et contacts Définir et mettre en place une méthode de prospection Repérer et qualifier les prospects Veiller à la

Plus en détail

Fiche pratique : La facturation

Fiche pratique : La facturation Journée d'information juridique du 2 décembre 2009 Le cumul d activités dans les secteurs artistiques : modalités et conséquences Fiche pratique : La facturation La notion de facture La facture est un

Plus en détail

CHAPITRE 6 LA LETTRE DE CHANGE

CHAPITRE 6 LA LETTRE DE CHANGE CHAPITRE 6 LA LETTRE DE CHANGE La lettre de change est un moyen de paiement à crédit, La lettre de change est rédigée par le fournisseur (tireur) et acceptée par le client (tiré), La lettre de change est

Plus en détail

L État et la TVA SENS ET PORTÉE DE L ÉTUDE

L État et la TVA SENS ET PORTÉE DE L ÉTUDE L État et la TVA 25 C H A P I T R E8 SENS ET PORTÉE DE L ÉTUDE La TVA représente plus de 40 % des recettes de l État. Son importance justifie l étude de son fonctionnement pour lequel les entreprises jouent

Plus en détail

VAE. Licence professionnelle MANAGEMENT DE L EVENEMENTIEL

VAE. Licence professionnelle MANAGEMENT DE L EVENEMENTIEL VAE Licence professionnelle MANAGEMENT DE L EVENEMENTIEL Une fois la candidature à la VAE validée auprès du service Formation continue de l IUT de Bayonne, le candidat doit préparer un dossier de VAE (composé

Plus en détail

THÈME 2... 2 Comprendre et gérer la vente de biens ou de services - Approfondissement 2

THÈME 2... 2 Comprendre et gérer la vente de biens ou de services - Approfondissement 2 Unité 2 Thème 2 Unité 2 COURS Thème 2 THÈME 2... 2 Comprendre et gérer la vente de biens ou de services - Approfondissement 2 SÉQUENCE 1... 3 Les opérations de vente complexes et leur comptabilisation...

Plus en détail

FORMULES DE CALCUL. Prix = PV TTC = PV HT x (1 + taux de TVA) TVA = PV HT x taux de TVA PV HT = PV TTC 1 + taux de TVA

FORMULES DE CALCUL. Prix = PV TTC = PV HT x (1 + taux de TVA) TVA = PV HT x taux de TVA PV HT = PV TTC 1 + taux de TVA FORMULES DE CALCUL Le prix : Prix = PV TTC = PV HT x (1 + taux de TVA) TVA = PV HT x taux de TVA PV HT = PV TTC 1 + taux de TVA Ex : PV TTC = 250 x 1,196 = 299. TVA = 250 x 19,6 % = 49. PV HT = 299 = 250.

Plus en détail

Institut d Informatique & d Initiative Sociale

Institut d Informatique & d Initiative Sociale Institut d Informatique & d Initiative Sociale 89, Bd Aristide Briand 13300 Salon de Provence Tél : 04 90 56 18 31 Fax : 04 90 56 91 66 e-mail : contact@3is-formation.eu 3IS Centre de formation agréé code

Plus en détail

MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES

MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES Direction des Affaires Juridiques MARCHÉS PUBLICS ET ACCORDS-CADRES ACTE D ENGAGEMENT 1 A - Objet de la consultation et de l acte d engagement. Objet de la consultation

Plus en détail

L INTERFACE DU SITE Guide pas à pas Fournisseurs de Ruches

L INTERFACE DU SITE Guide pas à pas Fournisseurs de Ruches L INTERFACE DU SITE Guide pas à pas Fournisseurs de Ruches www.laruchequidiroui.fr Le grand chemin du fournisseur de Ruches Voici les grandes étapes de votre quotidien de fournisseur de Ruches * S inscrire

Plus en détail

MINISTÈRE DE L'AGRICULTURE, DE L'AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT ET DE PRATIQUES NOVATRICES

MINISTÈRE DE L'AGRICULTURE, DE L'AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT ET DE PRATIQUES NOVATRICES MINISTÈRE DE L'AGRICULTURE, DE L'AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT N 14924*01 Version du 02/01/2013 ANNEXES DU FORMULAIRE DE DEMANDE DE PAIEMENT D'UNE AIDE ACTION D'INFORMATION, DE DIFFUSION DE CONNAISSANCES

Plus en détail

Aide à la gestion de votre encours clients. Aide à l amélioration de la productivité

Aide à la gestion de votre encours clients. Aide à l amélioration de la productivité PROJET Le module Projet de Microsoft Business Solutions Axapta est complet et facile à utiliser. Il vous aide à gérer de manière efficace la comptabilité d un projet à travers votre entreprise, en vous

Plus en détail

Conception de la base de données

Conception de la base de données Rapport T.E.R HLIN405 Conception de la base de données des projets de licence deuxième et troisième année Réalisé par Achraf Tajani Cvete Maceski Mohamed Bareche Sous l encadrement de Christian Retoré

Plus en détail

ACTE D ENGAGEMENT 1. ACHAT D'UN VEHICULE UTILITAIRE LEGER DE TYPE FOURGON POUR LE SERVICE TECHNIQUE (Neuf ou occasion)

ACTE D ENGAGEMENT 1. ACHAT D'UN VEHICULE UTILITAIRE LEGER DE TYPE FOURGON POUR LE SERVICE TECHNIQUE (Neuf ou occasion) MINISTERE DE L ECONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DE L EMPLOI Direction des Affaires Juridiques MARCHES PUBLICS ET ACCORDS-CADRES ACTE D ENGAGEMENT 1 DC3 Le formulaire DC3 est un modèle d acte d engagement qui

Plus en détail

Rectorat de l'académie de Reims 1 rue Navier 51082 Reims cedex MARCHES PUBLICS ET ACCORDS-CADRES ACTE D ENGAGEMENT 1

Rectorat de l'académie de Reims 1 rue Navier 51082 Reims cedex MARCHES PUBLICS ET ACCORDS-CADRES ACTE D ENGAGEMENT 1 Rectorat de l'académie de Reims 1 rue Navier 51082 Reims cedex MARCHES PUBLICS ET ACCORDS-CADRES ACTE D ENGAGEMENT 1 DC3 Le formulaire DC3 est un modèle d acte d engagement qui peut être utilisé par les

Plus en détail

SQL Requêtes simples. Outline ... A.D., S.B. Février 2013. .1 Introduction. .2 Requêtes mono-relation. .3 Requêtes multi-relations

SQL Requêtes simples. Outline ... A.D., S.B. Février 2013. .1 Introduction. .2 Requêtes mono-relation. .3 Requêtes multi-relations SQL Requêtes simples BD4 AD, SB Licence MASS, Master ISIFAR, Paris-Diderot Février 2013 BD4 (Licence MASS, Master ISIFAR, Paris-Diderot) SQL 1/19 Février 2013 1 / 19 Outline 1 2 Requêtes mono-relation

Plus en détail

Sommaire. I.1 : Alimentation à partir d un fichier Access (.mdb)...2

Sommaire. I.1 : Alimentation à partir d un fichier Access (.mdb)...2 Sommaire I. SCENARII DE TRAITEMENTS...2 I.1 : Alimentation à partir d un fichier Access (.mdb)...2 I.1 : Vérification de l intégrité des traitements SQL sur la pyramide des ages...3 I.2 : Vérification

Plus en détail

PREVISIONS DE TRESORERIE

PREVISIONS DE TRESORERIE PREVISIONS DE TRESORERIE SOMMAIRE 1. INTRODUCTION... 3 2. Création d une prévision... 3 2.1. Onglet Modèles... 3 2.2. Onglet Prévisions... 3 2.3. Création d une nouvelle prévision... 4 3. Le tableau de

Plus en détail

Fiche méthodologique Rédiger un cahier des charges

Fiche méthodologique Rédiger un cahier des charges Fiche méthodologique Rédiger un cahier des charges Plan de la fiche : 1 : Présentation de la fiche 2 : Introduction : les grands principes 3 : Contenu, 1 : positionnement et objectifs du projet 4 : Contenu,

Plus en détail

I) Le calcul des éléments de la facture liés aux conditions de vente du fournisseur

I) Le calcul des éléments de la facture liés aux conditions de vente du fournisseur I) Le calcul des éléments de la facture liés aux conditions de vente du fournisseur Le premier élément qui figure dans le corps de la facture est le prix de vente des marchandises tel qu il a été fixé

Plus en détail

EXAMEN : C.A.P. - B.E.P.

EXAMEN : C.A.P. - B.E.P. SESSION 1999 ACADEMIE DE ROUEN EXAMEN : C.A.P. - B.E.P. EPREUVE DE MATHEMATIQUES DUREE DE L'EPREUVE : 1 heure NOMBRE DE PAGES COMPOSANT LE SUJET : DE 1/5 à 5/5 B.E.P. & C.A.P. EXERCICE 1 : Un magasin a

Plus en détail

Présentation du KidéaSoft

Présentation du KidéaSoft Kidea Services Aires de Jeux Couvertes pour les Enfants KideaSoft Logiciel de Gestion Commerciale Mars 2013 Eric Baÿ eric@woupi.fr 06.79.84.98.22 KIDEA Services ZAC Cap Malo 35520 Melesse 09.71.25.85.06

Plus en détail

Projet de Java Enterprise Edition

Projet de Java Enterprise Edition Projet de Java Enterprise Edition Cours de Master 2 Informatique Boutique en ligne L objectif du projet de JEE est de réaliser une application de boutique en ligne. Cette boutique en ligne va permettre

Plus en détail

Business Intelligence avec SQL Server 2012 Maîtrisez les concepts et réalisez un système décisionnel

Business Intelligence avec SQL Server 2012 Maîtrisez les concepts et réalisez un système décisionnel Avant-propos 1. À qui s'adresse ce livre? 9 2. Les pré-requis 10 3. Les objectifs du livre 10 Introduction 1. Présentation du décisionnel 15 1.1 La notion de décideur 15 1.2 Les facteurs d'amélioration

Plus en détail

Sommaire. CHAPITRE 1 L identification de la clientèle... 11

Sommaire. CHAPITRE 1 L identification de la clientèle... 11 Sommaire CHAPITRE 1 L identification de la clientèle... 11 1. Mettre en œuvre une démarche mercatique... 12 2. Proposer un produit adapté aux consommateurs... 13 Notions... 15 1. Repérer la démarche mercatique...

Plus en détail

La location et la maintenance de 3 photocopieurs multifonctions

La location et la maintenance de 3 photocopieurs multifonctions Cahier des Charges pour La location et la maintenance de 3 photocopieurs multifonctions Date limite de remise des offres : 17/10/2014 1/7 1) Object de la consultation La présente consultation a pour objet

Plus en détail

Décisionnel. SI Virtualisé. Performant. Cloud. SAP BusinessObjects. Dashboards. Expertise. Succès. Service Reporting. Finance. SaaS. Web 2.0.

Décisionnel. SI Virtualisé. Performant. Cloud. SAP BusinessObjects. Dashboards. Expertise. Succès. Service Reporting. Finance. SaaS. Web 2.0. Performant Expertise SAP BusinessObjects BI Finance SaaS Formation Cloud Dashboards Web 2.0 Service Reporting Audit Diffusion Internet SI Virtualisé CATALOGUE FORMATION Succès Optimisation Ad-hoc Conseil

Plus en détail

Durée de l'épreuve : 4 heures Coefficient : 7

Durée de l'épreuve : 4 heures Coefficient : 7 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2008 SÉRIE : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA GESTION ÉPREUVE ÉCRITE DE LA SPÉCIALITÉ COMPTABILITÉ ET FINANCE D ENTREPRISE Durée de l'épreuve : 4 heures Coefficient : 7

Plus en détail

Retek Invoice Matching 11.0 Notes de mise à jour

Retek Invoice Matching 11.0 Notes de mise à jour Retek Invoice Matching 11.0 Notes de mise à jour Siège social : Retek Inc. Retek on the Mall 950 Nicollet Mall Minneapolis, MN 55403 Etats-Unis 888.61.RETEK (numéro vert aux Etats-Unis) Standard : +1

Plus en détail

GUIDE DU BENEFICIAIRE

GUIDE DU BENEFICIAIRE 2014-2020 GUIDE DU BENEFICIAIRE Votre projet bénéficie d un financement européen FEDER-FSE accordé dans le cadre du programme opérationnel national d'assistance technique interfonds EUROP'ACT 2014-2020.

Plus en détail

Garage-XP : Garages et Magasins auto moto Manuel d utilisation

Garage-XP : Garages et Magasins auto moto Manuel d utilisation Garage-XP : Garages et Magasins auto moto Manuel d utilisation Garage Xp est un logiciel Multi-Utilisateurs et fonctionne en réseau sur plusieurs postes. Conçu pour les garagiste, les magasins, les ateliers,

Plus en détail

gcaddy Suite Description du produit

gcaddy Suite Description du produit gcaddy Suite Description du produit Version 1.0 www.gweb.be @ info@gweb.be TVA : BE-863.684.238 SNCI : 143-0617856-67 1 / 8 1 Description de gcaddy gcaddy est le module E-commerce de Gweb. Il se présente

Plus en détail

Comment se servir de cet ouvrage? Chaque chapitre présente une étape de la méthodologie

Comment se servir de cet ouvrage? Chaque chapitre présente une étape de la méthodologie Partie I : Séries statistiques descriptives univariées (SSDU) A Introduction Comment se servir de cet ouvrage? Chaque chapitre présente une étape de la méthodologie et tous sont organisés selon le même

Plus en détail

POLYTECH GRENOBLE. Projet de Biométrie 2010-2011. Acquisition et Reconnaissance de signatures. Cahier des charges

POLYTECH GRENOBLE. Projet de Biométrie 2010-2011. Acquisition et Reconnaissance de signatures. Cahier des charges POLYTECH GRENOBLE Projet de Biométrie 2010-2011 Acquisition et Reconnaissance de signatures Cahier des charges Table des révisions Version : Auteur : Date : Contenu : 0.1 Magalie GIMENES 21-02-2011 Création

Plus en détail

Guide pédagogique pour le BTS Communication

Guide pédagogique pour le BTS Communication L Guide pédagogique pour le BTS Communication a transversalité du diplôme (plusieurs apprentissages utilisés indifféremment dans plusieurs épreuves différentes) est sans doute pour vous inhabituelle. En

Plus en détail

PROGRAMME TERMINALE STG CFE COMPTABILITÉ ET FINANCE D ENTREPRISE

PROGRAMME TERMINALE STG CFE COMPTABILITÉ ET FINANCE D ENTREPRISE PROGRAMME TERMINALE STG CFE COMPTABILITÉ ET FINANCE D ENTREPRISE THÈMES 1. L organisation de la comptabilité dans l entreprise 1.1. La fonction comptable dans l entreprise NOTIONS ET CONTENUS À CONSTRUIRE

Plus en détail

Construction d un EDD avec SQL 2008 R2. D. Ploix - M2 Miage - EDD - Création

Construction d un EDD avec SQL 2008 R2. D. Ploix - M2 Miage - EDD - Création Construction d un EDD avec SQL 2008 R2 Plan Analyse du DW construit Construction de la base DW dans SQL 2008 Construction des tables de faits et dimensions Injection des données Étapes de l injection des

Plus en détail

Nouveautés I7.10. Chers clients,

Nouveautés I7.10. Chers clients, Nouveautés I7.10 Chers clients, La sortie officielle de la version I7.10 est une nouvelle occasion de vous présenter les bénéfices de la nouvelle génération des logiciels Sage 100 Génération I7. Outre

Plus en détail

Comptabilité. Guide de prise en main

Comptabilité. Guide de prise en main Comptabilité Guide de prise en main Yourcegid Solos Comptabilité Guide de Prise en main Page 1 Ce guide a pour but de vous faire découvrir rapidement les principales fonctions de l'application Yourcegid

Plus en détail

Devis-fact-xp. Manuel d utilisation

Devis-fact-xp. Manuel d utilisation Devis-fact-xp Manuel d utilisation 1 Devis-fact-xp est un logiciel de gestion CRM d entreprise conçu pour tout métier. Il est Multi-Utilisateurs et fonctionne en réseau sur plusieurs postes. Sommaire 1>

Plus en détail

L offre Ciel Grands Comptes : une réponse adaptée à vos besoins

L offre Ciel Grands Comptes : une réponse adaptée à vos besoins L offre Ciel Grands Comptes : une réponse adaptée à vos besoins Sommaire Ciel : une marque du groupe Sage... p3 Le service Grands Comptes : Notre savoir-faire... p4 L offre Ciel... p5 La Comptabilité...

Plus en détail

MANUEL BOUTIQUE. Version 10.9 FASTMAG page 1. 32 rue d Armaillé 75017 PARIS Tel : 01.55.26.08.00 www.fastmag.fr

MANUEL BOUTIQUE. Version 10.9 FASTMAG page 1. 32 rue d Armaillé 75017 PARIS Tel : 01.55.26.08.00 www.fastmag.fr MANUEL BOUTIQUE Version 10.9 FASTMAG page 1 1. AJOUT DE PRODUIT ET DU MODE DE REGLEMENT... 4 1.1DESCRIPTION DE L ECRAN DE VENTE... 4 1.2 PREAMBULE SUR LES ECRANS TACTILES... 4 1.3 SAISIE ET RECHERCHE D

Plus en détail

AURELIE Gestion Commerciale Systèmes de tarification

AURELIE Gestion Commerciale Systèmes de tarification Table des matières Objet :... 2 Calculs de base :... 2 Forçage sur le hors taxe :... 2 Forçage sur le montant toutes taxes :... 2 Forçage sur le prix unitaire TTC :... 3 1ère possibilité :... 3 2 ème possibilité

Plus en détail

COMPTABILITE GENERALE ETAPE 11 : LES FRAIS DE TRANSPORT

COMPTABILITE GENERALE ETAPE 11 : LES FRAIS DE TRANSPORT 1. RÈGLES COMPTABLES COMPTABILITE GENERALE ETAPE 11 : LES FRAIS DE TRANSPORT AUTEUR : KARINE PETIT 1 2. TRANSPORT AUX CONDITIONS FRANCO DE PORT Les frais de transport n apparaissant pas sur la facture,

Plus en détail

MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES Direction des Affaires Juridiques MARCHES PUBLICS ET ACCORDS-CADRES ACTE D ENGAGEMENT 1

MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES Direction des Affaires Juridiques MARCHES PUBLICS ET ACCORDS-CADRES ACTE D ENGAGEMENT 1 MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES Direction des Affaires Juridiques MARCHES PUBLICS ET ACCORDS-CADRES ACTE D ENGAGEMENT 1 DC3 Le formulaire DC3 est un modèle d acte d engagement qui peut être utilisé

Plus en détail

Méthodes de développement

Méthodes de développement 1 / 15 Méthodes de développement Guide pour la rédaction d'une spécification générale de besoins (SGB) 1 - Objet... 2 2 - Rôle de la SGB dans une méthode agile... 2 3 - Plan type de SGB... 2 4 - Rédaction

Plus en détail

Business Intelligence avec SQL Server 2014 Maîtrisez les concepts et réalisez un système décisionnel

Business Intelligence avec SQL Server 2014 Maîtrisez les concepts et réalisez un système décisionnel Avant-propos 1. À qui s'adresse ce livre? 9 2. Les pré-requis 10 3. Les objectifs du livre 11 Introduction 1. Présentation du décisionnel 13 1.1 La notion de décideur 14 1.2 Les facteurs d'amélioration

Plus en détail

RECUEIL DE NORMES COMPTABLES DES ETABLISSEMENTS PUBLICS NATIONAUX NORME N 5 LES IMMOBILISATIONS INCORPORELLES

RECUEIL DE NORMES COMPTABLES DES ETABLISSEMENTS PUBLICS NATIONAUX NORME N 5 LES IMMOBILISATIONS INCORPORELLES COLLEGE Réunion du lundi 14 janvier 2013 RECUEIL DE NORMES COMPTABLES DES ETABLISSEMENTS PUBLICS NATIONAUX NORME N 5 LES IMMOBILISATIONS INCORPORELLES RECUEIL DE NORMES COMPTABLES DES ETABLISSEMENTS PUBLICS

Plus en détail

Première STMG1 2014-2015 progression. - 1. Séquence : Proportion d une sous population dans une population.

Première STMG1 2014-2015 progression. - 1. Séquence : Proportion d une sous population dans une population. Première STMG1 2014-2015 progression. - 1 Table des matières Fil rouge. 3 Axes du programme. 3 Séquence : Proportion d une sous population dans une population. 3 Information chiffrée : connaître et exploiter

Plus en détail

A partir du module d assistance au changement de taux de TVA, appuyer sur le premier bouton «Création des comptes de TVA à 7 %»

A partir du module d assistance au changement de taux de TVA, appuyer sur le premier bouton «Création des comptes de TVA à 7 %» Le changement du taux de TVA de 5,50 % à 7 % Vu le nombre de clients équipés du logiciel ARLEQUIN et le peu de temps restant avant le passage au nouveau taux, nous vous demandons d effectuer au plus vite

Plus en détail

Marchés publics de fournitures acheminement d électricité

Marchés publics de fournitures acheminement d électricité Marchés publics de fournitures acheminement d électricité CAHIER DES CHARGES (CCA + CCP) Pouvoir Adjudicateur Mairie de Salins les Bains Etablissement Thermal Place des Alliés et de la Résistance 39 110

Plus en détail

- 08 - PREVISION DU BESOIN EN FONDS DE ROULEMENT - PRINCIPES

- 08 - PREVISION DU BESOIN EN FONDS DE ROULEMENT - PRINCIPES - 08 - PREVISION DU BESOIN EN FONDS DE ROULEMENT - PRINCIPES Objectif(s) : o o Pré-requis : o Modalités : Relation Besoin en Fonds de Roulement (B.F.R.) et Chiffre d'affaires (C.A.), Eléments variables

Plus en détail

INFO4 ANNEE 2007/2008 Fiche de suivi de projet

INFO4 ANNEE 2007/2008 Fiche de suivi de projet Annexes Semaine du 10/12/2007 Au 14/12/2007 Réunion avec les tuteurs enseignant et entreprise. Recherche d'une problématique commerciale pour le projet. Bilan sur la bibliographie et le cahier des charges.

Plus en détail

MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES Direction des Affaires Juridiques MARCHES PUBLICS ET ACCORDS-CADRES ACTE D ENGAGEMENT 1

MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES Direction des Affaires Juridiques MARCHES PUBLICS ET ACCORDS-CADRES ACTE D ENGAGEMENT 1 MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES Direction des Affaires Juridiques MARCHES PUBLICS ET ACCORDS-CADRES ACTE D ENGAGEMENT 1 DC3 Le formulaire DC3 est un modèle d acte d engagement qui peut être utilisé

Plus en détail

LES OPÉRATIONS EXCEPTIONNELLES

LES OPÉRATIONS EXCEPTIONNELLES LES OPÉRATIONS EXCEPTIONNELLES I. Les achats d immobilisations Les immobilisations sont des biens matériels et immatériels qui sont achetés par l entreprise afin de servir de façon durable à son exploitation

Plus en détail

Quick Business V4.2 Nouveautés

Quick Business V4.2 Nouveautés Quick Business V4.2 Nouveautés Edition du 5 septembre 2007 By SOMMAIRE I. Introduction 4 II. Les achats 4 II.1. Les consultations fournisseurs 4 II.2. La fiche produit 4 II.2.1. Gestion des numéros de

Plus en détail