INSTITUT SUPERIEUR DE TECHNOLOGIE D AFRIQUE CENTRALE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "INSTITUT SUPERIEUR DE TECHNOLOGIE D AFRIQUE CENTRALE"

Transcription

1 INSTITUT SUPERIEUR DE TECHNOLOGIE D AFRIQUE CENTRALE CONCOURS D ENTREE 2 ND CYCLE MAI 203 EPREUVE DE SPECIALITE GENIE ELECTRIQUE ET AUTOMATISME Nombre de pages : 26 Durée : 4Heures Calculatrice : Autorisée Documents : interdits SUJET A RENDRE A LA FIN DE l'epreuve COMMENCEZ par inscrire vos noms et prénoms, le centre de passage de l examen et le numéro de votre place sur chaque copie que vous rendrez. Les surveillants ont pour consigne d exclure du concours tout candidat qui tente de vouloir copier sur un de ses voisins, d accéder à des documents quels qu ils soient, ou d écrire avant le signal de départ ou après le signal de fin de l épreuve Consignes Particulières : une attention particulière doit être portée à la présentation et à l orthographe NOUVELLE MACHINE DE TEINTURE POUR COULEURS SOMBRES L étude portera : - sur l étude de la modification d une machine de teinture ; - sur son raccordement à l installation électrique existante ; - sur l installation d une alarme anti-intrusion et de l éclairage de sécurité dans les locaux administratifs. Partie A : Distribution électrique : avant l installation de la machine rénovée et des futures machines de teinture pour couleurs sombres, vous êtes chargé de vérifier si la distribution électrique actuelle convient. Partie B : Motorisation des rouleaux : la rénovation de la machine impose le remplacement des moteurs. Vous êtes chargés de vérifier la compatibilité de ces équipements avec les nouvelles contraintes de productivité. Partie C : Variation de vitesse des rouleaux : vous êtes chargés de choisir des variateurs communicants qui devront être intégrés dans un système de supervision. Partie D : Communication : vous êtes chargés de choisir les matériels nécessaires à la mise en œuvre de la communication des variateurs, et de préparer la configuration des éléments du réseau du communication. Partie E : Eclairage de sécurité et alarme anti-intrusion : - vous devez implanter un système d éclairage de sécurité qui permettra l évacuation sûre et rapide en cas de défaillance de l éclairage normal ; - vous devez aussi étudier l installation d une alarme anti-intrusion. Partie F : Régulation de température et détection : - vous devez étudier le système de régulation de température des différents bains ; - vous devez choisir le codeur permettant de mesurer la longueur de dentelle produite ; - vous devez choisir un système permettant de détecter un défaut d enroulement sur le système de traction de dentelle. Page / 26

2 CONCOURS IST-AC 2 ND CYCLE EPREUVE DE SPECIALITE DU GENIE ELECTRIQUE MAI 203 PARTIE A : DISTRIBUTION ELECTRIQUE A - Alimentation terminale On utilise la distribution électrique existante. Vous devez prévoir le raccordement et les répartitions des futures machines sur les départs libres de l armoire secondaire, puis vérifier et modifier si nécessaire les réglages de Q8 et Q9. A - En fonctionnement équilibré, calculer l intensité absorbée par la machine à puissance nominale. Expression littérale Calcul et résultat A2 - Combien de machines, au maximum pourra-t-on installer en aval de chaque disjoncteur Q8 ou Q9? Calibre de Q8 ou Q9 Calculs Résultat Nombre de machines A3 - Réglage des disjoncteurs Q8 et Q9. Préciser les réglages des déclencheurs STR22SE des disjoncteurs Q8 et Q9.La protection Court Retard sera réglée sur 2. Calcul de l intensité à contrôler Valeur retenue du tableau Réglage de Ir Réglage de Io Réglage de Im A4 - Les câbles des départs de Q8 et Q9 peuvent-ils être conservés pour l alimentation des futures machines? Lettre de sélection Isolant du câble Nombre de conducteurs chargés Calcul de Iz Section des conducteurs Valeur de l intensité du tableau Justification : Page 2 / 26

3 CONCOURS IST-AC 2 ND CYCLE EPREUVE DE SPECIALITE DU GENIE ELECTRIQUE MAI 203 A2 - Distribution BT Poste B. On va contrôler sur cette partie, la qualité de la protection des personnes et de la continuité de service de l installation existante. A2 - Compléter le tableau suivant. Type de raccordement au réseau Justification Raccordement usine Avantage principal du type de raccordement utilisé pour l usine. A22 - Quel est le schéma de liaison à la terre utilisé sur le poste B? Schéma de liaison Justification A23 - Rappeler les conséquences en cas de défaut. Citer le principal avantage de ce type de liaison à la terre. Type de défaut Conséquences Premier défaut : défaut d isolement entre la phase et la masse. Deuxième défaut entre une autre phase et la masse. Avantage : Page 3 / 26

4 CONCOURS IST-AC 2 ND CYCLE EPREUVE DE SPECIALITE DU GENIE ELECTRIQUE MAI 203 Vérifier si la protection des personnes est assurée au niveau de la machine de teinture, au deuxième défaut en calculant la longueur maximale du câble du circuit terminal. Formule littérale Application numérique Résultat OUI / NON Justification A24 - Rechercher les informations concernant le transformateur T2. Transfo T2 Puissance apparente en kva Valeurs Couplage des enroulements primaire Couplage des enroulements du secondaire Neutre du secondaire sorti Indice horaire Tension primaire Tension secondaire Courant nominal secondaire Page 4 / 26

5 CONCOURS IST-AC 2 ND CYCLE EPREUVE DE SPECIALITE DU GENIE ELECTRIQUE MAI 203 A25 - Vérifiez le pouvoir de coupure du disjoncteur Q4 et conclure. Icc au secondaire Pdc de Q4 Conclusion : Q4les courants de court-circuit. A26 - Vérifiez le pouvoir de coupure des disjoncteurs Q8, Q20. ICC présumé au niveau de l armoire secondaire Disjoncteur Type de Pouvoir de disjoncteur coupure Conclusion Q8 Convient? OUI NON Q20 Convient? OUI NON A3 - Alimentation individuelle de chaque machine de teinture sombre La machine doit être protégée à son origine par un disjoncteur différentiel haute sensibilité de type AC. Les moteurs étant commandés par des variateurs, on utilisera une protection d usage général. Déterminer les caractéristiques et la référence de ce disjoncteur type C60L. On prendra un courant absorbé de 24A. A3 - Choisir les caractéristiques et références du disjoncteur C60 et du DDR à associer. Critères Résultat Justification Calibre Courbe PDC Nombre de pôles Référence Bloc Vigi Page 5 / 26

6 CONCOURS IST-AC 2 ND CYCLE EPREUVE DE SPECIALITE DU GENIE ELECTRIQUE MAI 203 PARTIE B : MOTORISATION DES ROULEAUX Les moteurs d entrainement des rouleaux des différents bacs doivent être remplacés, mais les réducteurs sont conservés. B- Calculer la vitesse angulaire, correspondant à la vitesse maximale des rouleaux d entrainement de la dentelle ω 2. Vitesse angulaire ω 2 en rad/s Expression littérale Calcul et résultat B2 - Calculer la vitesse angulaire ω en sortie du moteur. Vitesse angulaire ω en rad/s Expression littérale Calcul et résultat B3 - Calculer la vitesse de rotation n en sortie du moteur en tr/mn. Expression littérale Vitesse n en tr/mn Calcul et résultat B4 - Calculer le couple résistant nominal T. Expression littérale Calcul et résultat Page 6 / 26

7 CONCOURS IST-AC 2 ND CYCLE EPREUVE DE SPECIALITE DU GENIE ELECTRIQUE MAI 203 B5 - Indiquer la puissance normalisée et la référence du moteur qui conviendront pour l entrainement des rouleaux des différents bacs. A partir de cette question on prendra : T = 3,8 N.m et n = 435tr/mn. Couple moteur : Puissance normalisée du moteur : Référence moteur : 3,8 N.m B6 - Le moteur nécessite une fixation à brides, à trous lisses, sortie arbre horizontal pour le montage sur le réducteur à pattes de fixation. Indiquer le code de la position de montage selon la norme CEI B7 - Indiquer la désignation complète du moteur. B8 - Vérifier et justifier la possibilité d associer ce moteur aux réducteurs Compabloc 2000 existants sur la machine. Association possible : Justification : Oui Non Page 7 / 26

8 CONCOURS IST-AC 2 ND CYCLE EPREUVE DE SPECIALITE DU GENIE ELECTRIQUE MAI 203 PARTIE C : VARIATION DE VITESSE DES ROULEAUX D ENTRAINEMENT C - Compléter la référence du variateur ATV32 à associer aux moteurs. A partir de cette question le moteur retenu a une puissance de 0,75kW. - ATV32 C2 - Tracer sur la caractéristique T = f (f), le couple résistant de 3,8 N.m. Tn Couple nominal moteur 4,9 N.m Plage de fonctionnement du moteur C3 - Justifier le choix du moteur moto-ventilé pour cette machine. C4 - Indiquer d après la courbe la fréquence maximale d utilisation du moteur. C5 - Justifier le choix de la protection du variateur. Le constructeur préconise un disjoncteur GV2L au variateur. Type de disjoncteur : Magnétothermique Magnétiques. Protection assurée : Protection Moteur Protection Variateur C6 - Déterminer la référence complète du disjoncteur de protection de la ventilation du moteur, et préciser le réglage. I nominale moteur : Référence disjoncteur : Réglage : Page 8 / 26

9 CONCOURS IST-AC 2 ND CYCLE EPREUVE DE SPECIALITE DU GENIE ELECTRIQUE MAI 203 C7 - Compléter le schéma de câblage (puissance et commande) du variateur et du motoventilateur associé. L L2 7/L4 8/T4 5/L3 6/T3 L3 3/L2 4/T2 N PE /L 2/T KML 24V ~ X X2 L L2 ATV32 ATV32H M RA RC RB R2A U V W P0 PA PB R2C LI AO LI2 COM LI3 AI LI4 +0 LI5 AI2 LI6 +24 X7 X8 X9 X0 X X2 X3 U V W L N M 3 ~ M MOTEUR ROULEAUX M- M ~ VENTILATEUR MOTEUR Page 9 / 26

10 CONCOURS IST-AC 2 ND CYCLE EPREUVE DE SPECIALITE DU GENIE ELECTRIQUE MAI 203 C8 - Rechercher la vitesse nominale du moteur, correspondant à une vitesse de production de 20 m/mn. Vitesse nominale : C9 - Déterminer la plage de fréquence des variateurs. Vitesse linéaire (m/mn) Vitesse moteur (tr/mn) Fréquence : 20 m/mn 50 Hz 2 m/mn C0 - Il est possible d augmenter la productivité en augmentant la vitesse de la machine. Déterminer la vitesse linéaire maximale possible. Calcul : Résultat : Page 0 / 26

11 CONCOURS IST-AC 2 ND CYCLE EPREUVE DE SPECIALITE DU GENIE ELECTRIQUE MAI 203 PARTIE D : COMMUNICATION Vous devez identifier les différents réseaux, choisir les matériels nécessaires à la mise en œuvre des réseaux de communication et effectuer les configurations nécessaires. Dossier Technique et Ressources DTR 8, DTR 20, DTR 23 et DTR 24. Communication automate-variateurs de vitesse. D - Rechercher les protocoles de communication présents en standard sur les variateurs ATV 32, et préciser le type de connecteur. Protocoles de communication Type de connecteur présent sur ATV 32 D2 - Le TSX 37 sera équipé d une carte PCMCIA référence TSXSCP4. Déterminer le type de module et les protocoles de communication. Type de module Protocoles de communication D3 - Indiquer le protocole de communication à retenir pour la communication entre les variateurs et l automate. Protocole de communication retenu : D4 - Indiquer les références des accessoires permettant le raccordement des variateurs à la carte PCMCIA de l automate (la carte PCMCIA est déjà équipée d un câble de raccordement avec connecteur RJ45). Nom : Référence : Répartiteur Modbus 0 connecteurs Cordon pour liaison séries Modbus avec 2 RJ45 0,3 m Cordon pour liaison séries Modbus avec 2 RJ45 m Page / 26

12 CONCOURS IST-AC 2 ND CYCLE EPREUVE DE SPECIALITE DU GENIE ELECTRIQUE MAI 203 D5 - Configurer les paramètres de la liaison RS 485 (menu COM de l'atv3). Préciser les codes et les paramètres de communication à modifier pour le variateur du moteur. Description Paramètre Réglage usine Nouveau réglage si nécessaire Adresse Vitesse Format communication D6 - Donner le nom des éléments du réseau du synoptique de la page suivante. A B D7 - Préciser la topologie de cette partie de l installation communicante. Réseau de type étoile Réseau de type Bus D8 - Quel est le rôle de l adresse IP et du masque de sous réseau? Adresse Masque de sous réseau D9 - Le raccordement de l automate TSX37 nécessite un module de communication (avec page Web utilisateur) pour être relié au réseau Ethernet. Donner la référence de ce module. Module de communication pour TSX3722 D0 - Compléter sur le synoptique de la feuille suivante: - les protocoles de communication utilisés ; - les adresses IP ; - les masques de sous réseau des éléments communicants. Page 2 / 26

13 CONCOURS IST-AC 2 ND CYCLE EPREUVE DE SPECIALITE DU GENIE ELECTRIQUE MAI 203 Réseau de l entreprise Machine de teinture continue PC supervision PC machine Adresse IP Masque de sous réseau Adresse IP Masque de sous réseau A B Terminal XBT Adresse IP Masque de sous réseau Protocole de Communication : Protocole de Communication : ETZ TSX TSXSCP4 Répartiteur Protocole de Communication : VM VM2 VM3 VM4 VM5 VM6 VM7 Page 3 / 26

14 CONCOURS IST-AC 2 ND CYCLE EPREUVE DE SPECIALITE DU GENIE ELECTRIQUE MAI 203 Partie E : Positionnement et raccordement de l éclairage de sécurité et de l alarme antiintrusion. Dossier Technique et Ressources DTR 9, DTR 25 à DTR 30. E - Implanter les blocs autonomes d éclairage de sécurité d évacuation sur le plan suivant, en utilisant les symboles proposés. Plan architectural Symboles à utiliser SIA- CLB Détecteur 2 TSB Archives Détecteur 0 Issue de secours S 2 S 3 Luminaire Salle de supervision S Sortie Secours Sortie Luminaire 2 Détecteur 7 Salle de réunion Détecteur 8 Bureau du DRH IB8 N 02 SIA-2 5,5 Toilette aire ess Trésorerie Issue de LIssue de secours s Détecteur 2 IB8 N 3 Détecteur 3 Hall CLB 2 Détecteur 4 Toilette 2 Secrétariat 8 m Entrée du bâtiment SEA Luminaire 2 Page 4 / 26

15 CONCOURS IST-AC 2 ND CYCLE EPREUVE DE SPECIALITE DU GENIE ELECTRIQUE MAI 203 E2 - Compléter le schéma ci dessous concernant l éclairage normal et l éclairage d évacuation de la salle de supervision. L installation sera protégée par un D.D.R Q0 de 30mA. Les disjoncteurs Q et Q2 protègerons respectivement l éclairage normal et le bloc de télécommande. L éclairage de sécurité devra être alimenté avec un bloc «Télécommande». Alimentation Tableau électrique N N N Q0 Q C6 Q2 C2 N 2 N 2 N 2 A Télérupteur 0 A2 2 N Ph Bloc Télécommande A- B+ Ph N PE Rangée Luminaires 4 x 8 W A- B+ N B.A.E.S Ph A- B+ N B.A.E.S Ph Ph N PE Rangée Luminaires 4 x 8 W S S2 S3 Page 5 / 26

16 CONCOURS IST-AC 2 ND CYCLE EPREUVE DE SPECIALITE DU GENIE ELECTRIQUE MAI 203 ETUDE DE L ALARME E3 - Que doit-on raccorder sur les entrées de la centrale? E4 - Quel est le nombre total d entrées nécessaires pour la centrale? E5 - Choisir la référence en fonction du nombre d entrées nécessaires? Modèle de l alarme Code Justification E6 - Donner la désignation, le nom et le nombre d éléments à utiliser pour raccorder les détecteurs 2, 4, 7, 8,3 et les sirènes? Désignation Nom Nombre E7 - Sur quelles bornes de la centrale doit-on relier l interface «IB8»? E8 - Quel est le nombre de clavier utilisé? E9 - Justifier le choix de plusieurs claviers pour une même centrale d alarme? E0 - Compléter le schéma unifilaire de la page suivante. Page 6 / 26

17 CONCOURS IST-AC 2 ND CYCLE EPREUVE DE SPECIALITE DU GENIE ELECTRIQUE MAI 203 L N PE Carte alimentation Centrale d alarme Carte mère 00 IB8 Roue codeuse Entrés Sorties A B + - IB8 AL Roue codeuse Sortie A B Clavier Détecteur 8 SIA- + - Roue codeuse Détecteur 0 Détecteur 2 SIA-2 A B + - IB8 N 2 Roue codeuse Sortie Détecteur 7 Détecteur 3 A B + - IB8 N 3 Roue codeuse Sortie Détecteur 4 A Clavier 2 B Détecteur 2 R=680 0hms + - Roue codeuse Page 7 / 26

18 CONCOURS IST-AC 2 ND CYCLE EPREUVE DE SPECIALITE DU GENIE ELECTRIQUE MAI 203 Configuration de l alarme : vous devez configurer l alarme suivant le cahier des charges. E - Préciser sur le schéma page précédente, le réglage de la roue codeuse de chaque interface. E2 - Dans le but de configurer la centrale, compléter le tableau ci-dessous afin de donner l adresse de chaque détecteur de la centrale qui sera programmée à l aide des claviers Bus. Détecteur N 2 N 4 N 7 N 8 N 0 N 2 N 3 Adresse IB8 Entrée du détecteur Adresse du détecteur E3 - Quels sont les types de câbles utilisés pour le raccordement des détecteurs filaires et du bus? Type de câble Marque Référence câble Détecteur filaire Bus E4 - Quel est le type de liaison entre les éléments du Bus? E5 - Le fonctionnement de l alarme est-il assuré en cas de coupure réseau? Justifier. E6 - Calculer la consommation électrique total de l alarme en veille. Page 8 / 26

19 CONCOURS IST-AC 2 ND CYCLE EPREUVE DE SPECIALITE DU GENIE ELECTRIQUE MAI 203 Désignation Quantité Consommation unitaire Centrale Consommation totale Détecteur IRP 25 Détecteur IRP 36 L Clavier Bus Interface entrées/ sortie (IB8) Total E7 - Déterminer la durée d autonomie de la centrale en cas de coupure du réseau. Formule : Calcul et résultat : E8 - La centrale d alarme TSB 60 répond-elle aux exigences du cahier des charges en termes d autonomie? Réponse Justification Page 9 / 26

20 CONCOURS IST-AC 2 ND CYCLE EPREUVE DE SPECIALITE DU GENIE ELECTRIQUE MAI 203 PARTIE F : AMELIORATION DE LA REGULATION DE TEMPERATURE DES BACS F - Enoncer le principe de fonctionnement des sondes TP8 retenues pour la régulation de température. F2 - Vérifier la compatibilité de cette sonde avec le régulateur de température imposé par le cahier des charges. F3 - Déterminer la référence des nouvelles sondes à partir du cahier des charges. - TP8 F4 - Afin d établir la gamme de maintenance des sondes de température qui devront être contrôlées et étalonnées fréquemment, déterminer les valeurs de résistance de ces sondes pour les différents bains. Bain de teinture : Bains de rinçage : F5 - Déterminer la référence complète du régulateur à associé à la sonde TP8 et au servomoteur de la vanne de vapeur. - PA60 0 A A0 F6 - Indiquer le paramètre du régulateur qui permet la sélection du type d entrée utilisé pour la machine. Donner sa valeur. Paramètre Valeur par défaut Nouvelle valeur F7 - Le régulateur pilote la vanne de vapeur motorisée. Déterminer le type de signal de commande le mieux adapté. 0-0V 4-20 ma 0-20mA Page 20 / 26

21 CONCOURS IST-AC 2 ND CYCLE EPREUVE DE SPECIALITE DU GENIE ELECTRIQUE MAI 203 F8 - Compléter le réglage du sélecteur de fonction du servomoteur et justifier les réglages sachant que : - l ouverture de la vanne doit se produire lorsque la broche se déplace vers le bas ; - l ouverture ou la fermeture de la vanne devra être proportionnelle à la commande du régulateur (détection de la coupure des fils) ; - la vanne à une caractéristique logarithmique. Switch Justification ON OFF Page 2 / 26

22 CONCOURS IST-AC 2 ND CYCLE EPREUVE DE SPECIALITE DU GENIE ELECTRIQUE MAI 203 F9 - Proposer le schéma de raccordement de la nouvelle régulation. 230 V~ L3 N PE 24 V~ 0 V Q4 -Q SN M REGULATEUR BAUMER REG SP Y 3 X VANNE2 DANFOS VAPEUR PT00-2 Page 22 / 26

23 CONCOURS IST-AC 2 ND CYCLE EPREUVE DE SPECIALITE DU GENIE ELECTRIQUE MAI 203 PARTIE F2 : MESURE DE LA LONGUEUR DE DENTELLE F2 - Déterminer la résolution minimum (nombre de points) du codeur pour obtenir une précision de mm. Formule : Calcul et résultat : F22 - Déterminer la référence du codeur. Référence du codeur - DHM5 // 9 // F23 - Justifier le choix de la résolution retenue. Calcul de la précision : Validation du choix : Justification : OUI NON F24 - Vérifier la compatibilité de la tension d alimentation du codeur avec l entrée automate. Tensions disponibles en sortie de l interface de comptage Tension d alimentation du codeur Compatibilité OUI NON F25 - Calculer la fréquence du signal du codeur pour une vitesse maximale de rotation de, tr/s du rouleau d entraînement. Formule : Calcul et résultat : F26 - Vérifier la compatibilité pour la fréquence. Sortie codeur Entrée comptage API Compatibilité OUI NON Page 23 / 26

24 CONCOURS IST-AC 2 ND CYCLE EPREUVE DE SPECIALITE DU GENIE ELECTRIQUE MAI 203 F27 - Proposer le schéma de raccordement du codeur au connecteur SUB-D 5 points du TSX372 sachant que seule la voie A (signal A et A /) sera utilisée. Le codeur sera alimenté en 5Vcc (connectique G3). GN PK YE BU GY RD BN WH C2 C CODEUR CNT TSX37220 Page 24 / 26

25 CONCOURS IST-AC 2 ND CYCLE EPREUVE DE SPECIALITE DU GENIE ELECTRIQUE MAI 203 PARTIE F3 : DETECTION DE L ENROULEUR DE LA DENTELLE AUTOUR DES ROULEAUX F3 - Justifier le choix d un capteur fonction NC (à Ouverture). F32 - Déterminer le type de capteur adapté à cette détection. Type de capteur : F33 - À partir du schéma des entrées de l API (feuille suivante), justifier le choix du type NPN ou PNP. F34 - A partir du cahier des charges, effectuer le choix du détecteur et justifier ce choix. Critères de choix : Référence : Page 25 / 26

26 CONCOURS IST-AC 2 ND CYCLE EPREUVE DE SPECIALITE DU GENIE ELECTRIQUE MAI 203 F35 - Proposer le schéma de raccordement du détecteur D sur l entrée 0 de la carte TSX DMZ 28DR de l API. ( 4- P) V Entrées ( 8- A) 0 INITIALISATION CONTROLETIRAGE ARRET MARCHE ARRETD'URGENCE ALARMECHAMBREVAPEUR ALARMET TEINTURE ALARMET BACS RINCAGE SECURITEENROULEMENT 3 4 INIT 2 AT 3 4 VAP MA ATU4 ATU3 ATU2 AL-TE AL-R AL-R2 AL-R3 BK BN BU 9 CT CT3 2 ATU AL-R E TSXDMZ28DR D ( 4- P) 0V 4 0V ( 8- A) Page 26 / 26

27 DOSSIER TECHNIQUE Présentation générale de SA FONTANILLE : Cette société, produit de la dentelle pour l industrie du luxe. Machine de teinture continue. La teinture des dentelles pour les couleurs foncées était jusqu à présent réalisée de manière assez artisanale. Ce procédé assurait une excellente qualité, mais n est aujourd hui que peu rentable. La société SA FONTANILLE a décidé de modifier et de rénover une machine de teinture continue pour couleurs claires, afin de l adapter à l élaboration de dentelle de couleur foncée. La réalisation et la mise au point de ce prototype permettra la réalisation de plusieurs machines qui seront installées dans un atelier inoccupé, en fonction des besoins de production. Plan de masse de l entreprise : C2 C3 Machine rénovée Atelier prévu pour l implantation des futures machines rénovées. Locaux administratifs Zone de stockage Atelier de production Armoire secondaire Atelier de production 2 Zone de stockage 2 C Atelier de production 3 Zone de transfert Poste B Vers poste de livraison TGBT T2 Vers Poste C Page / 39

28 Vue d ensemble de la Machine de teinture continue Partie F3 : étude du dispositif de détection de l enroulement de la dentelle sur les rouleaux du bac d apprêt. Partie B et C : motorisation des rouleaux des bacs de M à M7. Partie F : étude de la régulation de température des bacs de teinture et de rinçage. Partie F2 : étude de la mesure de dentelle en sortie du bac d apprêt. M Dentelle non teintée M3 M4 M5 M6 M8 M7 Dentelle teintée M2 Tambour de chauffage Bac de teinture Chambre de vaporisation 3 Bacs de rinçage Page 2 / 39 Bac de fixation Bac d apprêt

29 Alimentation HTA PM IM IM2 IM3 DM23 IM IM0 PM2 T3 630 kva 000 A 20Kv/400v 20Kv/400v 3F43 3F43 T0 EDF EDF 2 Vers Habitations Vers gardien T 000 A 630 kva Poste de livraison Comptage Poste B Q4 PM6 630A 000A T2 T2 630kVA 630KVA 20kV/400V 20Kv/400v Dyn IM22 IM2 3F43 TGBT T2 Poste D Poste C 000 A 000 A PM5 IM28 IM27 PM3 IM36 PM4 000 A T5 3F43 armoire BT D3 IM35 3F43 armoire BT D39 Page 3 / 39 3F43 armoire BT D32

30 TGBT T2 T2 TGBT TRANSFO Depuis poste B C00N 4P 3D 630A NS250N Q0 4P 4D 250A armoire rachel Force visitage NS80N Q 4P 4D 80A NS250N 4P 4D 250A Q2 Q3 armoire conditionnement NS80N 4P 4D 80A Q9 armoire crochet NS80N 4P 4D 80A 4 x 240² armoire secondaire Q8 armoire tissage NS400N 4P 4D 360A A 60ms Q4 Q Depuis TG BTTRANSFOF2 Depuis TGBT T2 ArmoireSECONDAIRE Q INS400 4P 400A Q23 C60H 20A 300mA Page 4 / 39 5G2,5² Chauffeeau 2-4 Q27 C60H 0A 30mA 5G2,5² BobineMX Q26 C60H 0A 30mA 5G2,5² porteauto Q25 C60H 0A 30mA 5G2,5² Q24 C60H 0A 30mA pomperelevage ArmoireCHAUFFERIE CELLOPNANEUSE Libre Libre Libre -3 5G6² Q22 C60H 20A 30mA 5G6² Q2 C60H 32A 30mA 5G35² Q20 NS00N 00A 300mA 5G35² Q9 NS60N 60A 300mA 5G35² Q8 NS60N 60A 300mA

31 Sorties TOR TSX37 de la machine de teinture continue L (03-P) 230V~ (07-A) 230V~ N (03-P) (07-A) (05-P) 24V~ (05-P) KML 0 20 C A Miseenénergie Contacteur ligne A2 KA Chauffevapeur L2 A A2 KA-AV2 A A2 25 MarcheAvant KA-AV C A A2 KA-AR 35 A A2 2 C L KA-AR2 A C3 35 A2 H 33 X 0 MarcheArrière 34 Réarmement X2 H2 0 X Défaut X2 2 TSXDMZ28DR E Sorties 0 2 Page 5 / 39 (08-B) 24V~ (08-B)

32 PARTIE A : DISTRIBUTION HT ET BT Caractéristiques de la machine : Alimentation : 3p + N + PE Tension : 230V/400V, 50Hz Puissance : S = 5kVA IP 44 Caractéristiques des câbles de l installation existante : Liaison Câble Cuivre Longueur Mode de pose TGBT T2 vers Armoire secondaire C U000R2V 4 x m Sous caniveaux avec un autre circuit et à une température de 30 C Libres Q8 & Q9 C2 C3 U000R2V 5G50 25 m Seul sur chemin de câble perforé. Coefficient global du facteur de correction du mode de pose : K=0,88 PARTIE B : MOTORISATION DES ROULEAUX Machine de teinture continue : Chaine de transfert d énergie : ~ 230V ~ 230V Variateur n2 2 T2 n T Rouleau d entrainement de chaque bac. Dentelle Ventilateur Moteur Moteur moto ventilé Réducteur Réducteur Cb 2202 : K = /22,4 η 95% Rouleau Rouleau : Diamètre = 00 mm Vitesse linéaire : de 2 à 20 m/mn Couple résistant : 50 N. m (considéré comme constant) PARTIE C : VARIATION DE VITESSE DES MOTEURS D ENTRAINEMENT DES ROULEAUX - Contraintes imposées pour la puissance : - Alimentation des variateurs et des moto-ventilateurs dès la mise sous tension par le contacteur de ligne général (KML) de l installation. - Protection des variateurs par disjoncteurs magnétiques ; Q pour variateur du moteur N... - Protection des moto-ventilateurs par disjoncteurs moteurs magnétothermiques ; Q pour le ventilateur du moteur N Page 6 / 39

33 - Contraintes imposées pour la commande des variateurs d entraînement : - Sens de rotation commandé par les sorties TOR de l automatetsx37. - L entrée logique LI du variateur commande le sens AVANT et l entrée LI2 le sens arrière. - Le voyant H doit signaler que le variateur est en fonctionnement. Le relais R2 du variateur est configuré à cet effet. - La consigne de vitesse sera donnée par le réseau MODBUS. PARTIE D : COMMUNICATION On désire sur la nouvelle machine, superviser la production depuis le bâtiment administratif sur le réseau Ethernet (TCP-IP). - Réseau de communication variateurs de vitesse et de l automate : - les anciens variateurs de vitesse seront remplacés par des variateurs ATV32. - l automate TSX 37 est équipée d une carte PCMCIA de référence TSXSCP4. - la carte de communication des variateurs est équipée d un connecteur de type RJ45. - les cordons de raccordement des variateurs au répartiteur seront des cordons de brassage standards équipés du même type de connecteur aux deux extrémités. - deux longueurs (0,3 et m) de cordons seront nécessaires afin de connecter les variateurs au répartiteur, avec un circuit RC en fin de ligne (connecteur RJ45). - Paramétrage de la communication automate-variateurs : - Paramétrage de la carte PCMCIA de l automate - Adresses des variateurs : Moteur Moteur 2 Variateur du : Adresse Modbus 2 Moteur 3 Moteur 4 Moteur 5 Moteur 6 Moteur Supervision de la machine de teinture : Cette machine devra être raccordée au réseau Ethernet de classe C de l entreprise dont l adresse de réseau est XXX Le N d authentification du PC de supervision est : 200 Le N d authentification du PC de la machine est : 2 Le N d authentification du terminal graphique tactile XBT est : 22 Le N d authentification de l automate (du module de communication ETZ) est : 23 Classe d adresse Masque de sous réseau Classe A Classe B Classe C Page 7 / 39

34 Page 8 / 39

35 PARTIE E : ALARME ANTI-INTRUSION ET ECLAIRAGE DE SECURITE - Alarme anti-intrusion : - Les détecteurs repérés 0 et 2, proches de la centrale, devront être raccordés respectivement sur les entrées 2 et 4 de la carte mère. La sirène de l atelier devra être raccordée sur la 2ème sortie de la carte mère. Pour cette raison on utilise l IB8 N 00 de la carte mère. - La carte mère devra disposer de 8 entrées filaires libres afin de permettre à l avenir une extension de l alarme. - Les autres éléments dont les deux claviers, seront raccordés sur la centrale à l aide des deux interfaces IB8 en mode BUS. - Interface IB8 N 02 (adresse 03) : Sur les entrées 3 et 4 seront raccordés les détecteurs 7 et 8. La sirène intérieuren 2, SIA-2 sera raccordée sur la sortie. - Interface IB8 N 03 (adresse 04) : Sur les entrées 2, 4, 5 seront raccordés les détecteurs 2, 4, 3. La sirène extérieure SEA sera raccordée sur la sortie. - Légende de l alarme : IRP 25 : Détecteur filaire volumétrique infra-rouge portée : 2 m SEA : Sirène extérieure 20 db à m SIA : Sirène intérieure 5 db à m TSB : Centrale alarme CLB : Clavier Bus IB8 : Interface 8 entrées et 4 sorties - Autonomie de la centrale : Sachant que les bureaux administratifs sont fermés du vendredi 8 heures au lundi 8 heures, l alarme devra fonctionner même avec une coupure éventuelle du réseau durant le week-end. Par conséquent, elle devra avoir une autonomie de 62 heures. - Eclairage et éclairage de sécurité : La salle de supervision est éclairée par deux rangées de 4 tubes fluorescents alimentés par un télérupteur commandé par trois boutons poussoirs (S, S2 et S3). La norme impose un système d éclairage de sécurité. Ce dispositif d éclairage indépendant permet l évacuation sûre et rapide en cas de disparition de l éclairage normal. Page 9 / 39

36 PARTIE F : REGULATION DE TEMPERATURE ET DETECTION Sur les machines à teinture claire, la régulation TOR de température des bains (60 C pour la teinture et 40 C pour le rinçage), est assurée par un thermostat thermobulbe associé à une électrovanne de vapeur. La précision de cette régulation n est pas assez précise pour les teintures foncées. - Nouvelle régulation des bains : - Régulateur de température de marque BAUMER type PA60, alimentation 230V/50Hz, sortie alarme, une sortie analogique 4-20mA, et liaison série RS Protection par disjoncteur du régulateur (Q4), et du servo-moteur (Q5). - Sonde de mesure de marque BAUMER type TP8, IP minimal 55, longueur de 50mm, et raccord coulissant filetage Gaz ¼ de pouce. - Vanne vapeur motorisée par servo-moteur marque DANFOS type AME25, alimentation en 24V/50Hz, commandé par un signal 4-20mA. - Mesure de la longueur de dentelle produite. La mesure de la longueur de dentelle sera réalisée par un codeur incrémental entraîné en rotation par le rouleau du dernier bac de rinçage. Un milieu très humide impose de déporter le codeur. Celui-ci sera entraîné par une courroie crantée avec un rapport de 0 afin de réduire la vitesse du codeur. Rouleau Ø 00mm Rouleau Codeur Pignon réducteur rapport 0 Codeur de marque BEI IDEACODE type DHM5 : - IP 55, - résistance aux hautes températures, - diamètre d axe de 0 mm, - alimentation et étage de sortie en 5VDC, - connexion par câble 8 fils de longueur 2 m et un connecteur à sortie radiale. Le codeur sera raccordé à l automate par le connecteur CNT de comptage intégré sur le TSX Dispositif de détection d enroulement de la dentelle (en cas de problème). La détection de l enroulement de la dentelle autour des rouleaux est réalisée sur les anciennes machines par un dispositif mécanique associé à un interrupteur de position. Les influences externes (présence d eau, de vapeur, de produits chimiques et une température élevée) nécessitent une maintenance fréquente sur ce dispositif électro-mécanique. Il faut donc changer le type de capteur. Le nouveau détecteur devra : - détecter le support métallique du rouleau de surveillance d enroulement, - de faible encombrement (court et de diamètre 8 mm) - de type 3 fils fonction NC, à raccordement par câble. - distance de détection : jusqu'à 2 mm. Supports métalliques du rouleau Contrepoids Fin de course Bac d apprêt Page 0 / 39 Rouleau de surveillance d enroulement

37 DOSSIER RESSOURCES Combinaisons pour réglage du STR 22SE Page / 39

38 Page 2 / 39

39 Evaluation de l ICC présumée Page 3 / 39

40 Protection des personnes : Page 4 / 39

41 Page 5 / 39

42 Page 6 / 39

43 Moteur asynchrone triphasé piloté par variateur électronique LSMV IP55-50Hz- Classe F- Réseau 230/400V-S IP55-50Hz- Classe F- Réseau 230/400V-S Page 7 / 39

44 DESIGNATION DES MOTEURS LSMV Page 8 / 39

45 Page 9 / 39

46 Page 20 / 39

47 Variateur de vitesse Altivar 32 (exemples de schémas) OPTION POUR MOTEUR LSMV Moteur LSMV Option ventilation forcée HA Tension d alimentation LSMV 7 Monophasé 230V LSMV 80 LSMV 90 à 32 LSMV 60 à 225 en 6P LSMV 60 à 280 en 4P LSMV 250 à 35 en 6P LSMV 280M et à 35 en 4P Monophasé 230V ou 400V Monophasé 230V ou 400V Triphasé LSMV 60 à 225 en 6P LSMV 60 à 280 en 4P Triphasé LSMV 60 à 225 en 6P LSMV 60 à 280 en 4P Page 2 / 39 Consommation P (W) I (A) Indice de protection 20 0,20 IP ,82/0,47 IP ,75/0,43 IP ,94/0,55 IP55 200,4/0,8 IP55

48 Disjoncteurs-moteurs magnétiques Modèles GV2L Disjoncteurs-moteurs magnétothermiques Page 22 / 39 Modèles GV2M

49 Configuration des paramètres de communication Modbus de l'atv3 Paramètres Adressse : Add Vitesse : tbr Format : tfo Valeurs possibles à bits/s 9600 bits/s 9200 bits/s 8 bits de données, parité impaire, bit de stop 8 bits de données, parité paire, bit de stop 8 bits de données, pas de parité, bit de stop 8 bits de données, pas de parité, 2 bit de stop Page 23 / 39 Affichage sur terminal 00 à 247 4, 8 9,6 9,2 8O 8E 8n 8n2 Valeur par défaut 9200 bits/s -8E

50 Page 24 / 39

51 Page 25 / 39

52 Ph N PE Carte alimentation - IB8-00 et IB8-0 Remarques : - Les éléments doivent être raccordés sur le BUS. - Il faut câbler une résistance de 680 ohms en parallèle sur le dernier élément. - Les blindages sont reliés entre eux et raccordés uniquement à la centrale TSB. Page 26 / 39 Batterie

53 RACCORDEMENT ET CABLAGE Page 27 / 39

54 Comparaison des différentes centrale d alarme DELTA DORE DESIGNATION CENTRALE D ALARME Nombre de lignes BUS (2 fils de donnée et 2 fils alimentation) Entrées / Sorties de la centrale Interface E/S «IB8» avec 8 entrées et 4 sorties adressables Entrées/Sorties maxi Interface de télécommunication Interface imprimante Clavier BUS Batterie 6Ah Batterie 7 Ah placée sur interface E /S «IB8AL» placée sur la centrale TSB 8 TSB 60 TSB 500 TSB /6 2/6 6 0/4 63 8/8 62 8/0 6-60/ / / Tableau des consommations électriques : DESIGATION Consommation Centrale 50 ma Clavier BUS Interface E/S (IB8) Détecteur volumétrique IRP 25 Détecteur volumétrique IRP 36 L Tous les autres détecteurs ont une consommation négligeable Sirène d intérieur (fonctionnement 0 min) en alarme Sirène d intérieur en veille Sirène d extérieur (fonctionnement limité : 0 min) en alarme Sirène d extérieur en veille Page 28 / ma 0 ma 3 ma 0 ma 0 ma A 0,3 ma (négligeable),6 A 0,6 ma (négligeable)

55 Page 29 / 39

56 Choix de câble : Page 30 / 39

57 Toilette Page 3 / 39

58 Régulateur de température et de process Régulation ou 2 sorties, sorties alarmes, sortie recopie, liaison série, Affichage LED, 4 digits, Format DIN PA60 PA62 PA64 PA66 Page 32 / 39

59 Paramètres de programmation des «Menus» et «2» Page 33 / 39

60 Commande motorisée pour vanne Page 34 / 39

61 Page 35 / 39

62 Page 36 / 39

63 Codeur : Nombre de points = R P Ps Ps = précision souhaitée en mm, R = rapport de réduction entre le mobile et le codeur P = rapport de conversion du mouvement de rotation en mouvement de translation en mm. Page 37 / 39

64 Organigramme de choix des détecteurs Page 38 / 39

65 Page 39 / 39

ÉPREUVE E2. Étude d un ouvrage CORRIGE

ÉPREUVE E2. Étude d un ouvrage CORRIGE Baccalauréat Professionnel Électrotechnique, énergie, équipements communicants ÉPREUVE E2 Étude d un ouvrage Baccalauréat Professionnel Électrotechnique, énergie, équipements communicants Durée : 5 heures

Plus en détail

Concours d'agent de maîtrise Filière technique

Concours d'agent de maîtrise Filière technique Concours d'agent de maîtrise Filière technique FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE CONCOURS INTERNE ET TROISIEME CONCOURS D AGENT DE MAITRISE TERRITORIAL 2013- MERCREDI 16 JANVIER 2013 EPREUVE : vérification

Plus en détail

Baccalauréat Professionnel Électrotechnique-Énergie et Équipements Communicants. EPREUVE E2 : Etude d un ouvrage SESSION 2010

Baccalauréat Professionnel Électrotechnique-Énergie et Équipements Communicants. EPREUVE E2 : Etude d un ouvrage SESSION 2010 Baccalauréat Professionnel Électrotechnique-Énergie et Équipements Communicants EPREUVE E2 : Etude d un ouvrage SESSION 2010 Cette épreuve comporte : Le sujet «tronc commun», composé par tous les candidats

Plus en détail

Système ECOLFOUR communicant

Système ECOLFOUR communicant DT Ecolfour - 1 - Description de la partie opérative : Le système est composé d un châssis sur lequel est fixé le tapis transporteur à bande (3000 x 280). L entraînement de la bande est réalisé par des

Plus en détail

VENTELEC RENOUVELER L AIR

VENTELEC RENOUVELER L AIR OBJECTIF Etudier l influence du Variateur de vitesse, sur le banc moto-ventilateur, en phase de démarrage et en régime établi (volet totalement OUVERT). Mettre en œuvre les mesureurs et leurs accessoires.

Plus en détail

COMMANDER la puissance par MODULATION COMMUNIQUER

COMMANDER la puissance par MODULATION COMMUNIQUER SERIE 4 MODULER - COMMUNIQUER Fonctions du programme abordées : COMMANDER la puissance par MODULATION COMMUNIQUER Objectifs : Réaliser le câblage d un modulateur d après le schéma de puissance et de commande,

Plus en détail

BEP des métiers de l Electrotechnique. Epreuve EP1

BEP des métiers de l Electrotechnique. Epreuve EP1 BEP des métiers de l Electrotechnique Epreuve EP1 Garage automobile de Saint-Junien (87) Spécial dédicace à eleccc.free.fr! DOSSIER Session 2008 Facultatif : Code BEP DES MÉTIERS DE L ÉLECTROTECHNIQUE

Plus en détail

Outils et méthodes d analyse et de description des systèmes. Barrière Decmapark

Outils et méthodes d analyse et de description des systèmes. Barrière Decmapark MATIERE Outils et méthodes d analyse et de description des systèmes Barrière Decmapark ENERGIE INFORMATION Principes Outils Solutions Dossier technique 1. Présentation du système : 1.1- Implantation dans

Plus en détail

CAP PRÉPARATION ET RÉALISATION D OUVRAGES ÉLECTRIQUES SESSION 2012 ÉPREUVE EP1 COMMUNICATION TECHNIQUE DOSSIER CORRIGÉ

CAP PRÉPARATION ET RÉALISATION D OUVRAGES ÉLECTRIQUES SESSION 2012 ÉPREUVE EP1 COMMUNICATION TECHNIQUE DOSSIER CORRIGÉ CAP PRÉPARATION ET RÉALISATION D OUVRAGES ÉLECTRIQUES SESSION 0 ÉPREUVE EP COMMUNICATION TECHNIQUE DOSSIER CORRIGÉ Tous les documents sont à rendre en fin d épreuve. Le dossier sujet est le dossier-réponse.

Plus en détail

Monte charge de cuisine PRESENTATION DU MONTE CHARGE

Monte charge de cuisine PRESENTATION DU MONTE CHARGE Nom.. Prénom.. Monte charge de cuisine Réalisation /0 Mise en service /0 Dépannage /0 PRESENTATION DU MONTE CHARGE M ~ S0 (Atu) S (appel pour monter) S (descente) H (descendez les déchets S.V.P.!) Sh Salle

Plus en détail

DOSSIER CORRIGÉ. Systèmes Électroniques Numériques. ÉPREUVE EP1 ÉTUDE D UN SYSTÈME «Analyseur de fréquentation» Brevet d Études Professionnelles

DOSSIER CORRIGÉ. Systèmes Électroniques Numériques. ÉPREUVE EP1 ÉTUDE D UN SYSTÈME «Analyseur de fréquentation» Brevet d Études Professionnelles Brevet d Études Professionnelles Systèmes Électroniques Numériques ÉPREUVE EP1 ÉTUDE D UN SYSTÈME «Analyseur de fréquentation» DOSSIER CORRIGÉ Brevet d Études Professionnelles Systèmes Électroniques Code

Plus en détail

Chapitre 23 ELECTROTHERMIE

Chapitre 23 ELECTROTHERMIE Chapitre 23 ELECTROTHERMIE 1 Automate TSX Micro : Entrées analogiques... 2 1.1 Rappels... 2 1.2 Les capteurs analogiques... 2 1.3 Chaine d acquisition de données... 3 1.4 Fonction du module d entrée analogique...

Plus en détail

Etudier et mettre en œuvre un variateur de vitesse. Banc variation de vitesse Altivar 71 avec frein à poudre

Etudier et mettre en œuvre un variateur de vitesse. Banc variation de vitesse Altivar 71 avec frein à poudre Etudier et mettre en œuvre un variateur de vitesse Banc variation de vitesse Altivar 71 avec frein à poudre 1. Présentation de l Equipement Cet équipement est destiné à l apprentissage des différents

Plus en détail

ÉPREUVE E2. Étude d un ouvrage SESSION CORRIGÉ

ÉPREUVE E2. Étude d un ouvrage SESSION CORRIGÉ Baccalauréat Professionnel Électrotechnique, énergie et équipements communicants ÉPREUVE E2 Étude d un ouvrage SESSION CORRIGÉ Cette épreuve est composée de 2 parties : - 1 ère partie : un sujet «tronc

Plus en détail

Le moteur asynchrone triphasé

Le moteur asynchrone triphasé Le moteur asynchrone triphasé 1 ) Généralités Le moteur asynchrone triphasé est largement utilisé dans l'industrie, sa simplicité de construction en fait un matériel très fiable et qui demande peu d'entretien.

Plus en détail

DISTRIBUTION ÉLECTRIQUE

DISTRIBUTION ÉLECTRIQUE DISTRIBUTION ÉLECTRIQUE Dossier B Ce dossier contient les documents suivants : - Travail demandé :... pages B2 à B3. - Documentations techniques :... page B4 à B20. B 1 B1. ÉTUDE DE L ALIMENTATION HTA

Plus en détail

ÉPREUVE E2 Étude d un ouvrage

ÉPREUVE E2 Étude d un ouvrage Baccalauréat Professionnel Électrotechnique, énergie, équipements communicants ÉPREUVE E2 Étude d un ouvrage Page : 16 TRONC COMMUN PARTIE A : Distribution de l énergie électrique BAREME DE CORRECTION

Plus en détail

Lycée des métiers Louis Blériot, Marignane. Travaux Pratiques. Amélioration du monte charge du tunnel Prado Carénages Part 1. Repère : TP2.

Lycée des métiers Louis Blériot, Marignane. Travaux Pratiques. Amélioration du monte charge du tunnel Prado Carénages Part 1. Repère : TP2. Lycée des métiers Louis Blériot, Marignane Travaux Pratiques Nom : ELEC TEAM Repère : TP2.1 Amélioration du monte charge du tunnel Prado Carénages Part 1 Le Tunnel Prado Carénage, d une longueur de 2,5

Plus en détail

SECTION DES CONDUCTEURS ET PROTECTION DES INSTALLATIONS

SECTION DES CONDUCTEURS ET PROTECTION DES INSTALLATIONS SECTION DES CONDUCTEURS ET PROTECTION DES INSTALLATIONS Les installations électriques Basse Tension (B.T.) sont soumises à un ensemble de textes qui peuvent être classés en 3 catégories : les textes réglementaires

Plus en détail

FICHE PRODUIT. 1 / Matériel : SYSTEME ECLAIRAGE INDUSTRIEL CERM VERSION COMMUNICANTE

FICHE PRODUIT. 1 / Matériel : SYSTEME ECLAIRAGE INDUSTRIEL CERM VERSION COMMUNICANTE 1 / Matériel : SYSTEME ECLAIRAGE INDUSTRIEL CERM VERSION COMMUNICANTE - Section : ELECTROTECHNIQUE 2 / Présentation du produit : Permet de réaliser du câblage de coffret de prises, de l équilibrage de

Plus en détail

Gestion automatisée de l ouverture d une porte de garage

Gestion automatisée de l ouverture d une porte de garage TSET Projet 00-00 Temps alloué h Lycée Louis Armand Gestion automatisée de l ouverture d une porte de garage Objectifs : Afin de vous préparer à l Epreuve Professionnelle de Synthèse, nous vous proposons

Plus en détail

COMMANDES D AXES. Présentation générale

COMMANDES D AXES. Présentation générale COMMANDES D AXES Présentation générale Les commandes d axes SGA Automation ont été conçues sans accepter aucun compromis en termes de qualité, de fiabilité et de performance. Les moteurs sont placés dans

Plus en détail

MANUEL D INSTALLATION

MANUEL D INSTALLATION FRANÇAIS 000 Home II - 138.Avenue Léon Bérenger - 06706 Saint-Laurent du Var Cedex : 04 93 19 37 37 - : 04 93 07 60 40 - : 04 93 19 37 30 Site : www.wit.fr SOMMAIRE Introduction... 4 Le format MODULE...

Plus en détail

WWW.ELCON.SE Multichronomètre SA10 Présentation générale

WWW.ELCON.SE Multichronomètre SA10 Présentation générale WWW.ELCON.SE Multichronomètre SA10 Présentation générale Le SA10 est un appareil portable destiné au test des disjoncteurs moyenne tension et haute tension. Quoiqu il soit conçu pour fonctionner couplé

Plus en détail

COMMANDES D AXES. Présentation générale

COMMANDES D AXES. Présentation générale Présentation générale Les commandes d axes SGA Automation ont été conçues sans accepter aucun compromis en termes de qualité, de fiabilité et de performance. Les moteurs sont placés dans des boîtiers blindés

Plus en détail

I ntroduction. FX16: Régulateur de Centrale frigorifique à piston.

I ntroduction. FX16: Régulateur de Centrale frigorifique à piston. Brochure Générale Régulateur de Centrale FX16 Issue 04 2006 FX16: Régulateur de Centrale frigorifique à piston. I ntroduction Cette application du FX16/15 est conçue spécialement pour la régulation et

Plus en détail

Ecrans tactiles programmables MTP6/50, MTP8/50 et MTP8/70

Ecrans tactiles programmables MTP6/50, MTP8/50 et MTP8/70 Ecrans tactiles programmables MTP6/50, MTP8/50 et Ecrans tactiles compacts résistifs TFT-LCD 65536 couleurs, rétroéclairage LED Grand angle de vision : 70 horizontalement et verticalement Système de refroidissement

Plus en détail

chauffage Harmony Vertical

chauffage Harmony Vertical chauffage Harmony Vertical FTE 402 212 B Septembre 2013 Harmony Vertical rideau d air chaud vertical tertiaire Énergie Électrique Eau chaude Sans chauffage u Avantages Silencieux. Portée jusqu à 7.5 m.

Plus en détail

Section : ELECTROTECHNIQUE ET ELECTRONIQUE MARITIMES EPREUVE N 1 CULTURE DISCIPLINAIRE. (Durée : 5 heures ; Coefficient : 2)

Section : ELECTROTECHNIQUE ET ELECTRONIQUE MARITIMES EPREUVE N 1 CULTURE DISCIPLINAIRE. (Durée : 5 heures ; Coefficient : 2) CONCOURS DE RECRUTEMENT DE PROFESSEURS DE LYCEE PROFESSIONNEL AGRICOLE Enseignement Maritime SESSION 2015 Concours : EXTERNE Section : ELECTROTECHNIQUE ET ELECTRONIQUE MARITIMES EPREUVE N 1 CULTURE DISCIPLINAIRE

Plus en détail

Alarme et sécurité. Sous Epreuve E12. Travaux pratiques scientifiques sur systèmes

Alarme et sécurité. Sous Epreuve E12. Travaux pratiques scientifiques sur systèmes Alarme et sécurité Sous Epreuve E12 Travaux pratiques scientifiques sur systèmes 1 ACADEMIE DE REIMS Baccalauréat Professionnel Systèmes Electroniques Numériques C.C.F. de Mathématiques et Sciences Physiques

Plus en détail

FTE n 109 104 A 02/08/04 Page 1 sur 12

FTE n 109 104 A 02/08/04 Page 1 sur 12 france AIR ventilation> contrôleur sorbonne industrie Contrôleur Sorbonne FTE 109 104 A 02/08/04 france AIR FTE n 109 104 A 02/08/04 Page 1 sur 12 bien de la dernière version à l adresse www.france-air.com

Plus en détail

Baccalauréat Professionnel Électrotechnique, énergie, équipements communicants. EPREUVE E2 : Etude d un ouvrage SESSION 2009

Baccalauréat Professionnel Électrotechnique, énergie, équipements communicants. EPREUVE E2 : Etude d un ouvrage SESSION 2009 Baccalauréat Professionnel Électrotechnique, énergie, équipements communicants EPREUVE E2 : Etude d un ouvrage SESSION 2009 SEDIBEX : Société d'elimination de Déchets Industriels de la Basse-seine d'exploitation

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE et RESSOURCES

DOSSIER TECHNIQUE et RESSOURCES Baccalauréat Professionnel Electrotechnique Energie Equipements Communicants EPREUVE E2 : Etude d un ouvrage SESSION 2014 DOSSIER TECHNIQUE et RESSOURCES Page 1 / 35 1409 EEE EO DOSSIER TECHNIQUE SOMMAIRE

Plus en détail

Modules d automatismes simples

Modules d automatismes simples Modules d automatismes simples Solutions pour automatiser Modules d'automatismes Enfin, vraiment simple! Un concentré de solution Pour vos petites applications d'automatismes millenium gère : Temporisations

Plus en détail

S3.2 PROTECTION ELECTRIQUE

S3.2 PROTECTION ELECTRIQUE RNCAP13S32PROTECTIONELECPRO S32 LA PROTECTION ELECTRIQUE LA PROTECTION EN INSTALLATION DOMESTIQUE 1.1)Observation d une installation électrique domestique 1.2)Protection générale d une installation électrique

Plus en détail

www.iprocam.com Débranchez TOUJOURS le cordon 220V avant de manipuler la carte

www.iprocam.com Débranchez TOUJOURS le cordon 220V avant de manipuler la carte Carte de commande et puissance 4 x 4 ampères au ½ pas pour moteurs bipolaires www.iprocam.com Débranchez TOUJOURS le cordon 220V avant de manipuler la carte Note préliminaire : certaines fonctions requièrent

Plus en détail

TP Numéro 1. AUTOMATIQUE LOGIQUE (programmation et simulation) Durée: 2 heures

TP Numéro 1. AUTOMATIQUE LOGIQUE (programmation et simulation) Durée: 2 heures TP Numéro 1 AUTOMATIQUE LOGIQUE (programmation et simulation) Durée: 2 heures On considère dans ce sujet un dispositif de remplissage de bacs. Le dispositif concerné est représenté sur la figure ci-dessous,

Plus en détail

Alarme intrusion filaire AEI HA-981 6 zones

Alarme intrusion filaire AEI HA-981 6 zones Alarme intrusion filaire AEI HA-981 6 zones Lycée de l Aa Page 1 sur 11 1) Mise en situation Vous devez assurer une protection périmétrique et volumétrique de la maison de M r X. Le schéma architectural

Plus en détail

Repartition de la correction

Repartition de la correction Repartition de la correction CONCOURS GENERAL DES METIERS Bac Pro ELEEC Session 2014 Page 1 sur 21 Binôme N 1 Partie A : Alimentation électrique haute tension HT Avant de débuter la réflexion sur l optimisation

Plus en détail

INSTALLATION ELECTRIQUE DOMESTIQUE Page 1

INSTALLATION ELECTRIQUE DOMESTIQUE Page 1 INSTALLATION ELECTRIQUE DOMESTIQUE Une installation électrique est constituée par l ensemble des circuits qui sont associés en vue de l utilisation de l énergie électrique. L installation électrique d

Plus en détail

7200S FRA. Contacteur Statique. Manuel Utilisateur. Contrôle 2 phases

7200S FRA. Contacteur Statique. Manuel Utilisateur. Contrôle 2 phases 7200S Contacteur Statique FRA Contrôle 2 phases Manuel Utilisateur Chapitre 2 2. INSTALLATI Sommaire Page 2.1. Sécurité lors de l installation...............................2-2 2.2. Montage.................................................2-3

Plus en détail

1. Les différents types de postes de livraison On peut classer les postes HTA/BT en deux catégories.

1. Les différents types de postes de livraison On peut classer les postes HTA/BT en deux catégories. 2 Les postes HTA/BT Dès que la puissance demandée atteint 50 kva, les entreprises industrielles ou tertiaires sont alimentées en haute tension 20 kv (HTA). L étendue de leur site fait qu elles sont généralement

Plus en détail

SOLITRON MIDI, Commutation analogique, Multi Fonctions RJ1P

SOLITRON MIDI, Commutation analogique, Multi Fonctions RJ1P Relais statiques SOLITRON MIDI, Commutation analogique, Multi Fonctions RJ1P Description du produit Le relais à commutation analogique Solitron Midi 1-phase est un relais statique dont la puissance délivrée

Plus en détail

Commande électrique TYPE MR41E Système breveté

Commande électrique TYPE MR41E Système breveté Commande électrique TYPE MR41E Système breveté Certification ISO 9001 Applications La commande électrique MR41E est destinée à la motorisation de sectionneurs et interrupteurs, en intérieur ou en extérieur,

Plus en détail

ACS-13A IP66 56 mm! 4 consignes Connexion USB de l affichage LCD Applications

ACS-13A IP66 56 mm! 4 consignes Connexion USB de l affichage LCD Applications Mini, smart, complet ACS-13A Protection IP66 Profondeur de 56 mm! 4 consignes, sélection externe Connexion USB pour configuration et suivi des mesures en ligne Contraste extrême des caractères à 11 segments

Plus en détail

5 h SUPPORT TECHNIQUE : SOUS SYSTEME MALAXEUR HABILIS et VARIATEUR ATV31 TITRE : REALISATION du SCHEMA & ETUDE ESSAIS de la COMMUNICATION

5 h SUPPORT TECHNIQUE : SOUS SYSTEME MALAXEUR HABILIS et VARIATEUR ATV31 TITRE : REALISATION du SCHEMA & ETUDE ESSAIS de la COMMUNICATION FONCTIONS : COMMANDER la PUISSANCE par TOR, CONVERTIR & MODULER l NRJ. COMMUNIQUER TP 2 durée : 5 h SUPPORT TECHNIQUE : SOUS SYSTEME MALAXEUR HABILIS et VARIATEUR ATV31 TITRE : REALISATION du SCHEMA &

Plus en détail

Régulateur de process universel econtrol

Régulateur de process universel econtrol Régulateur de process universel Le type 8611 peut être connecté à Régulation en continue, 2 points, 3 points et Tout/Rien Ratio control function Entrées de capteurs (,, fréquence, Pt100) Contrôle de vannes

Plus en détail

AFO485 : MODEM FIBRE OPTIQUE RFO485 : REPETEUR FIBRE OPTIQUE. NOTICE D'UTILISATION Document référence : 9011409-02

AFO485 : MODEM FIBRE OPTIQUE RFO485 : REPETEUR FIBRE OPTIQUE. NOTICE D'UTILISATION Document référence : 9011409-02 AFO485 : MODEM FIBRE OPTIQUE RFO485 : REPETEUR FIBRE OPTIQUE NOTICE D'UTILISATION Document référence : 9011409-02 Les modules AFO485 et RF0485 sont fabriqués par ETIC TELECOMMUNICATIONS 13 Chemin du vieux

Plus en détail

Baccalauréat Professionnel Électrotechnique Énergie et Équipements Communicants. ÉPREUVE E2 : Étude d un ouvrage SESSION 2014

Baccalauréat Professionnel Électrotechnique Énergie et Équipements Communicants. ÉPREUVE E2 : Étude d un ouvrage SESSION 2014 Baccalauréat Professionnel Électrotechnique Énergie et Équipements Communicants ÉPREUVE E2 : Étude d un ouvrage SESSION 2014 La fromagerie GUILLOTEAU CORRIGÉ 1406-EEE EO Page : 1 / 27 Sujet : tronc commun

Plus en détail

Communauté de communes du Pays de St Gilles Croix de Vie BP 30669 GIVRAND 85808 ST GILLES CROIX DE VIE

Communauté de communes du Pays de St Gilles Croix de Vie BP 30669 GIVRAND 85808 ST GILLES CROIX DE VIE Communauté de communes du Pays de St Gilles Croix de Vie BP 30669 GIVRAND 85808 ST GILLES CROIX DE VIE EXTENSION DU SIEGE ADMINISTRATIF (Modification de l existant et extension) CADRE DE BORDEREAU DE DECOMPOSITION

Plus en détail

http://www.inra.fr/drh/ce2009/bdd/profil.php?numprofil=tr09-micsdar-17

http://www.inra.fr/drh/ce2009/bdd/profil.php?numprofil=tr09-micsdar-17 INRA-DRH numconcours externes 2009 http://www.inra.fr/drh/ce2009/bdd/profil.php?numprofil=tr09-micsdar-17 Page 1 of 2 19/10/2009 TR Technicien électricité profil n : TR09-MICSDAR-17 emploi-type n : G4A23

Plus en détail

DETERMINER LE ROLE DU CONTACTEUR SUR LA CAME

DETERMINER LE ROLE DU CONTACTEUR SUR LA CAME DETERMINER LE ROLE DU CONTACTEUR SUR LA CAME Compétences associées A3 : Identifier les composants réalisant les fonctions Acquérir A3 : Décrire et analyser le comportement d un système A3 : Justifier la

Plus en détail

Module de base Hoval TopTronic E chauffage à distance com

Module de base Hoval TopTronic E chauffage à distance com Description Module de base TopTronic E chauffage à distance com Régulateur de commande d installations de chauffage à distance dans des réseaux communicatifs (interface de communication avec le système

Plus en détail

Varset Tarif Jaune. Batteries automatiques de condensateurs basse tension Coffrets. Notice d utilisation. Coffret C1 : Varset Tarif Jaune TJ50 à TJ150

Varset Tarif Jaune. Batteries automatiques de condensateurs basse tension Coffrets. Notice d utilisation. Coffret C1 : Varset Tarif Jaune TJ50 à TJ150 Varset Tarif Jaune Batteries automatiques de condensateurs basse tension Coffrets Notice d utilisation Coffret C1 : Varset Tarif Jaune TJ50 à TJ150 Coffret C2 : Varset Tarif Jaune TJ175 à TJ250 Réception

Plus en détail

Coffret Distributeur de DJ10: Distributeur de jetons (Avec PC embarqué Siemens et suite logicielle)

Coffret Distributeur de DJ10: Distributeur de jetons (Avec PC embarqué Siemens et suite logicielle) Distributeur de jetons & Point de vente Etudes des solutions électroniques d un point de vente avec distributeur de jetons Le Distributeur de jetons en un clin d œil Sections Electronique, Informatique

Plus en détail

PLAN DE FORMATION BAC PRO ELEEC

PLAN DE FORMATION BAC PRO ELEEC PLAN DE FORMATION BAC PRO ELEEC PLAN DE FORMATION 1ELEEC 2007-2008 8 heures / semaine sur 27 semaines Effectif du groupe : 11 Période septembre à novembre Période décembre à février Période mars à juin

Plus en détail

Centrale d alarme DA996

Centrale d alarme DA996 Centrale d alarme DA996 Référence : 7827 La DA-996 est une centrale d alarme pour 6 circuits indépendants les uns des autres, avec ou sans temporisation, fonctions 24 heures, sirène, alerte et incendie.

Plus en détail

CATALOGUE. Nouveautés. En complément de notre catalogue Industrie

CATALOGUE. Nouveautés. En complément de notre catalogue Industrie CATALOGUE Nouveautés En complément de notre catalogue Industrie Novembre 2012 Sommaire Tableau de bord Maxima Technologies.......................................... page 2 Ecran KANtrak 1700...........................................................

Plus en détail

Dossier de mise en oeuvre de la communication

Dossier de mise en oeuvre de la communication REV. 1.3 Dossier de mise en oeuvre de la communication Bus de terrain MODBUS Réseau VDI sous protocole TCP/IP Web serveur Maître MODBUS Web serveur Maître MODBUS «Millenium II WEB» Contrôleur logique esclave

Plus en détail

BREVET D ETUDE PROFESSIONNEL

BREVET D ETUDE PROFESSIONNEL BREVET D ETUDE PROFESSIONNEL Electro Installateur Epreuve EP2 : REALISATION page 1/8 Dossier commun 1 ère situation d évaluation avril-mai 2003 session 2004 SOMMAIRE 1 Dossier commun pages 1 à 8 Mise en

Plus en détail

Régulateur Modulaire CAREL MPX Pro

Régulateur Modulaire CAREL MPX Pro Régulateur Modulaire CAREL MPX Pro dviart@coexens.com +33 (0) 618 097 790 Direction commerciale 5 rue Cochin 75005 Paris Nouveauté 2007 Solution avancée pour Vitrines & Chambres Froides Modularité 5 relais

Plus en détail

DimNet Gradateurs Numériques Evolués Compulite. CompuDim 2000

DimNet Gradateurs Numériques Evolués Compulite. CompuDim 2000 DimNet Gradateurs Numériques Evolués Compulite La gamme des gradateurs Compulite est conçue autour des technologies les plus récentes et les plus évoluées que ces 20 dernières années ont vu apparaître.

Plus en détail

Sondes de température à plongeur

Sondes de température à plongeur 1 782 1782P01 Symaro Sondes de température à plongeur QAE2164... QAE2174... Sondes actives pour la mesure de la température de l'eau dans les canalisations et réservoirs Alimentation 24 V~ ou 13,5...35

Plus en détail

ELEEC. Entreprise de traitement thermique

ELEEC. Entreprise de traitement thermique CONCOURS GÉNÉRAL DES MÉTIERS ELEEC Session 2014 Entreprise de traitement thermique DOSSIER SUJET Durée : 5 heures Lycée Charles TELLIER Condé sur Noireau Lycée Edmond DOUCET Equeurdreville Lycée Julliot

Plus en détail

MX 43. Une nouvelle génération de centrale. Centrale analogique et numérique. 4 ou 8 lignes de mesure / 16 à 32 détecteurs max.

MX 43. Une nouvelle génération de centrale. Centrale analogique et numérique. 4 ou 8 lignes de mesure / 16 à 32 détecteurs max. MX Centrale de détection de gaz Centrale analogique et numérique ou 8 lignes de mesure / 6 à 2 détecteurs max. Très grande flexibilité Réduction des coûts de câblage Nouveau Nouveau Nouveau Nouveau Nouveau

Plus en détail

MODULE APPLICATION POMPE

MODULE APPLICATION POMPE 4377 fr - 2010.09 / b Alimentation du moteur Alimentation réseau Cette notice doit être transmise à l utilisateur final Mano-contacts basse/haute pression P Débit d'eau Vanne de contrôle Entrée de

Plus en détail

CONCOURS EXTERNE D'ADJOINT TECHNIQUE DE 1 ère CLASSE 2010. Spécialité : «Mécanique, électromécanique»

CONCOURS EXTERNE D'ADJOINT TECHNIQUE DE 1 ère CLASSE 2010. Spécialité : «Mécanique, électromécanique» Centres de Gestion de la Mercredi 13 janvier 2010 Fonction Publique Territoriale de la région Bretagne Centre organisateur : CDG 56 CONCOURS EXTERNE D'ADJOINT TECHNIQUE DE 1 ère CLASSE 2010 Spécialité

Plus en détail

1 ère S.E.N. : AVM TRAVAIL A FAIRE

1 ère S.E.N. : AVM TRAVAIL A FAIRE type de la séance : T.D. série : alimentation en énergie électrique 1 ère S.E.N. : AVM L installation électrique Date : Durée : 0 h 55 Objectif : ce travail doit vous permettre de mettre en œuvre, partiellement,

Plus en détail

M1500. Moteur pour vanne à siège

M1500. Moteur pour vanne à siège M1500 Moteur pour vanne à siège septembre 2007 Le moteur M1500 est un moteur électromécanique prévu pour commander des vannes à siège deux et trois voies dans : les circuits d eau chaude sanitaire les

Plus en détail

BCA / BCA R BATTERIE ÉLECTRIQUE CIRCULAIRE STANDARD OU RÉGULÉE

BCA / BCA R BATTERIE ÉLECTRIQUE CIRCULAIRE STANDARD OU RÉGULÉE Généralités Caractéristiques techniques Caractéristiques aérauliques Courbes de sélection Accessoires Installation Raccordement électrique Réglage BCA R Diagnostic de panne BATTERIE ÉLECTRIQUE CIRCULAIRE

Plus en détail

Cuve tampon (Régulation Niveau Débit) Système d étude (Cuve tampon) de régulation de niveau, débit et instrumentation

Cuve tampon (Régulation Niveau Débit) Système d étude (Cuve tampon) de régulation de niveau, débit et instrumentation Cuve tampon (Régulation Niveau Débit) Système d étude (Cuve tampon) de régulation de niveau, débit et instrumentation Regulflex 1 Cuve Tampon (Régulation Niveau Débit) en un clin d œil Sections Electrotechnique,

Plus en détail

19- CONTROLE INDUSTRIEL. Epreuve Organisée par : Lycée COLBERT 117 boulevard Léon Blum BP 2135 56321 LORIENT

19- CONTROLE INDUSTRIEL. Epreuve Organisée par : Lycée COLBERT 117 boulevard Léon Blum BP 2135 56321 LORIENT Pôle Industrie 19- CONTROLE INDUSTRIEL Epreuve Organisée par : Lycée COLBERT 117 boulevard Léon Blum BP 2135 56321 LORIENT BAREME DE NOTATION Nom : Métier :.. Prénom :... N du candidat :... EPREUVES CRITERES

Plus en détail

Chalets du Villard DOSSIER SUJET. BEP des métiers de l Electrotechnique - SESSION 2008 - Epreuve EP1 - Communication technique.

Chalets du Villard DOSSIER SUJET. BEP des métiers de l Electrotechnique - SESSION 2008 - Epreuve EP1 - Communication technique. BEP des métiers de l Electrotechnique - SESSION 2008 - Epreuve EP1 - Communication technique 4 heures Chalets du Villard DOSSIER SUJET METROPOLE REUNION - MAYOTTE Session juin 2008 Facultatif : Code BEP

Plus en détail

Variateurs de vitesse pour moteurs asynchrones 0

Variateurs de vitesse pour moteurs asynchrones 0 Caractéristiques Caractéristiques d environnement Conformité aux normes Les variateurs ont été développés en correspondance avec les niveaux les plus sévères des normes internationales et selon les recommandations

Plus en détail

Mode d emploi des boîtiers BFOP2 pour APR64

Mode d emploi des boîtiers BFOP2 pour APR64 Edition du 02/09/2011 Mode d emploi des boîtiers BFOP2 pour APR64 dfv Technologie Z.A. Ravennes-les-Francs 2 avenue Henri Poincaré BP 80009 59588 BONDUES CEDEX FRANCE Tel : 33 (0)3.20.69.02.85 Fax : 33

Plus en détail

VENTILATEURS VENTILATEURS HAUTE PRESSION "SGS" TRAPPES MOTORISEES "AKOR/AKOR-PLUS " REGULATEURS - ALARME

VENTILATEURS VENTILATEURS HAUTE PRESSION SGS TRAPPES MOTORISEES AKOR/AKOR-PLUS  REGULATEURS - ALARME 1 VENTILATEURS VENTILATEURS HAUTE PRESSION "SGS" VENTCADECFF63M Ventilateur sur CADRE ECblue 630 - Monophasé 1150.00 VENTCADECFF91M Ventilateur sur CADRE ECblue 910 - Monophasé 1450.00 VENTCADECFN40M Ventilateur

Plus en détail

Les évolutions de la norme NF C 15-100 dans l habitat

Les évolutions de la norme NF C 15-100 dans l habitat Les évolutions de la norme NF C 15-100 dans l habitat Ce document présente les principales évolutions normatives dans les locaux d habitation. Vous y trouverez également trois schémas de principe conformes

Plus en détail

Description de la gamme: Wilo-Stratos GIGA

Description de la gamme: Wilo-Stratos GIGA Description de la gamme: Wilo-Stratos GIGA H/m Wilo-Stratos GIGA 5/6 Hz 5 4 3 2 1 Construction Pompe inline à haut rendement avec moteur CE et adaptation électronique de la puissance en construction à

Plus en détail

EPREUVE N 2 : EPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE COMMUNE A L ENSEMBLE DE LA SECTION : PHYSIQUE APPLIQUEE, TECHNOLOGIE

EPREUVE N 2 : EPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE COMMUNE A L ENSEMBLE DE LA SECTION : PHYSIQUE APPLIQUEE, TECHNOLOGIE EPREUVE N 2 : EPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE COMMUNE A L ENSEMBLE DE LA SECTION : PHYSIQUE APPLIQUEE, TECHNOLOGIE (Coefficient : 1 Durée : 4 h) Matériel(s) et document(s) autorisé(s) : calculatrice

Plus en détail

Distribution Basse Tension

Distribution Basse Tension Distribution Basse Tension Structure d une installation de distribution de l énergie électrique. Choix des protections électriques d une installation. Choix de canalisations électriques. Objectifs : justifier

Plus en détail

Correction. Lettre n dans un réceptacle Question 1.B

Correction. Lettre n dans un réceptacle Question 1.B Correction Correction Question 1.A Position de la lettre n Image de la vitesse de convoyage (GIO) Chaîne d information ACQUERIR TRAITER COMMUNIQUER Signalisation sonore et lumineuse Pupitre (voyants) Ecran

Plus en détail

Modèle en fin de série

Modèle en fin de série W(G)S3 Capteur de position avec Sortie Analogique ou Série Synchrone par conversion A/D Capteur de position et de vitesse pour des courses moyennes Degré de protection IP50 Etendue de mesure: 0... 3750

Plus en détail

AUTOMATISME DE PORTE DE GARAGE

AUTOMATISME DE PORTE DE GARAGE BACCALAURÉAT SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES Spécialité génie électronique Session 2007 Étude des systèmes techniques industriels Durée : 6 heures coefficient : 8 AUTOMATISME DE PORTE DE GARAGE

Plus en détail

Système de manutention: Tapiris. Etude d'un module de tri postal basé sur le concept du bus AS-i

Système de manutention: Tapiris. Etude d'un module de tri postal basé sur le concept du bus AS-i Système de manutention: Tapiris Etude d'un module de tri postal basé sur le concept du bus AS-i 1. Présentation de l Equipement L équipement pédagogique Tapiris est un module de tri postal. Les colis

Plus en détail

Données techniques système start/stop automatique AT206

Données techniques système start/stop automatique AT206 EUROPOWER manuel AT206 1 1. Description tableau AT206 Avec ce système vous pouvez contrôler toutes les fonctions d un groupe. Le module commande le fonctionnement du moteur diesel ou essence du groupe

Plus en détail

Partie C. Ce dossier. - 10 pages. à DT C10

Partie C. Ce dossier. - 10 pages. à DT C10 Partie C ÉCLAIRAGE DE L AUDITORIUM Étude d un projecteur de scène Association Projecteur / gradateur Pilotage d un gradateur par signal numérique DMX 512 Ce dossier est constitué de : - 9 pages numérotées

Plus en détail

Platine de commande de moteur asynchrone triphasé SET

Platine de commande de moteur asynchrone triphasé SET AII-Technique Sciences et Techniques Industrielles Automatique et Informatique Industrielle Génie Mécanique Platine de commande de moteur asynchrone triphasé SET CONTENU : Technique page 1 sur 5 : Technique

Plus en détail

Régulateur d unité terminale configurable FX03

Régulateur d unité terminale configurable FX03 Régulateur d unité terminale configurable FX03 Fiche produit Référence EPM-024-PB-FR Edition 11/2007 Les FX03 sont des régulateurs d unité terminale configurables de la gamme Facility Explorer. Ils sont

Plus en détail

Produits et services associés DOSSIER DE PRESCRIPTION

Produits et services associés DOSSIER DE PRESCRIPTION Gamme VRF Produits et services associés DOSSIER DE PRESCRIPTION * PARTENARIAT EXCLUSIF *Notre partenaire Fujitsu participe au programme EUROVENT pour les VRF. Retrouvez les modèles concernés et les données

Plus en détail

OCTOPUS est un système centralisé basé sur un réseau de type «nœud» utilisant comme support physique les fils du réseau électrique (CPL).

OCTOPUS est un système centralisé basé sur un réseau de type «nœud» utilisant comme support physique les fils du réseau électrique (CPL). E Pr E l OCTOPUS est un système centralisé basé sur un réseau de type «nœud» utilisant comme support physique les fils du réseau électrique (CPL). Aucune installation filaire n est nécessaire. Programmation

Plus en détail

Bloc différentiel adaptable DX 3 TG Auto 40/63A (2P & 4P)

Bloc différentiel adaptable DX 3 TG Auto 40/63A (2P & 4P) 8705 LIMOGES Cedex Téléphone : 05 55 06 87 87 Télécopie : 05 55 06 88 88 Bloc différentiel adaptable DX 3 Référence(s) : 10 07 07,, 08 08,, 19 19,, 20 20,, 0, 505 05,, 506 5 06, 517 17,, 518 5 SOMMAIRE

Plus en détail

Automatisation d une scie à ruban

Automatisation d une scie à ruban Automatisation d une scie à ruban La machine étudiée est une scie à ruban destinée à couper des matériaux isolants pour leur conditionnement (voir annexe 1) La scie à lame verticale (axe z ), et à tête

Plus en détail

Actionneurs TP1 : moteur asynchrone triphasé

Actionneurs TP1 : moteur asynchrone triphasé Actionneurs P22 François Deleu David Perrin UTBM GMC4 1. THEORIE 1.1. Désignation plaques signalétiques définition des symboles MOT 3 ~ Moteur triphasé alternatif LS Série 8 Hauteur d'axe L Symbole de

Plus en détail

ATS Génie électrique session 2005

ATS Génie électrique session 2005 Calculatrice scientifique autorisée Avertissements : Les quatre parties sont indépendantes mais il est vivement conseillé de les traiter dans l ordre ce qui peut aider à mieux comprendre le dispositif

Plus en détail

ABB i-bus KNX KNX Centrale d alarme, MS GM/A 8.1, 2CDG110150R0011

ABB i-bus KNX KNX Centrale d alarme, MS GM/A 8.1, 2CDG110150R0011 Caractéristiques techniques 2CDC513071D0301 ABB i-bus KNX Description du produit La KNX centrale d alarme sert à la gestion d un maximum de 5 zones logiques avec un maximum de 344 groupes de détecteurs,

Plus en détail

GUIDE TECHNIQUE. Guide descriptif du matériel pour la mise en place des raccordements

GUIDE TECHNIQUE. Guide descriptif du matériel pour la mise en place des raccordements GUIDE TECHNIQUE Guide descriptif du matériel pour la mise en place des raccordements Version V0 du 01.09.2011 Référentiel Technique GUIDE DESCRIPTIF DU MATERIEL POUR LA MISE EN PLACE DES RACCORDEMENTS

Plus en détail

WCL1 Régulateur universel Différence, cascade 2 canaux

WCL1 Régulateur universel Différence, cascade 2 canaux WCL1 Régulateur universel Différence, cascade 2 canaux Régulation universel, différence ou cascade Sample time 25 ms Régulation additionnel 2 canaux de régulation séparés Timer avec fonction Start et Stop

Plus en détail

BARRIERE DECMA TP1. PROBLEMATIQUE Appropriation du système Réglage de la barrière pour une durée d ouverture et de fermeture de 2s

BARRIERE DECMA TP1. PROBLEMATIQUE Appropriation du système Réglage de la barrière pour une durée d ouverture et de fermeture de 2s BARRIERE DECMA TP1 PROBLEMATIQUE Appropriation du système Réglage de la barrière pour une durée d ouverture et de fermeture de 2s CENTRE D INTERET Pilotage, Contrôle comportement d un système CONNAISSANCES

Plus en détail

Passion for KNX innovation

Passion for KNX innovation Passion for KNX innovation Touch-MyDesign 2 ZVI-TMDP4 ZN1AC-UPFRCR (122.7 x 90.2 x 12 mm.) Le Touch-MyDesign est un interrupteur capacitif KNX qui répond aux exigences de design de tous les projets grâce

Plus en détail