Petit déjeuner de Presse

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Petit déjeuner de Presse"

Transcription

1 Petit déjeuner de Presse ALTERNANCE ET APPRENTISSAGE Lundi 23 juin h30 Salon jaune de l hôtel préfectoral Préfecture de Seine-et-Marne 12, rue des Saints Pères Melun Contacts presse Virginie GUSTIN Marie-Jeanne IANNUZZELLI

2 Caractéristiques de l apprentissage L APPRENTISSAGE Les principales caractéristiques de l apprentissage dans le département de Seine-et-Marne Les jeunes en contrat d apprentissage dans les entreprises de Seine-et-Marne Les jeunes en apprentissage dans les CFA du département Les entreprises du département qui recrutent des apprentis Les développeurs de l apprentissage Les jeunes en contrat d apprentissage dans les entreprises de Seine-et-Marne Le nombre de contrats enregistrés Campagne Nombre de contrats 2011/ / / Au cours de la campagne 2013/2014, contrats d apprentissage ont été signés dans les entreprises de Seine-et-Marne : ils représentent 11% de l effectif global francilien. Pour mémoire, on compte également 151 contrats d apprentissage dans le secteur public signés en Seine-et-Marne, nombre relativement stable depuis 3 ans. 2

3 La répartition par sexe et niveau de diplômes La répartition par sexe des apprentis On dénombre 60 % d hommes et 40 % de femmes. Plus le niveau de formation s élève, plus la part des femmes est importante. Cela s échelonne du niveau V où elles sont 28% jusqu au niveau I et II où leur part atteint 56%. La structuration par niveau de l apprentissage du département correspond à celui de la France entière et révèle par conséquent une discordance par rapport à la structure de l emploi régional où la part des emplois très qualifiés est plus importante que dans l emploi national. Niveau des diplômes préparés Le niveau de diplôme préparé par les apprentis du département révèle une structuration de type traditionnel plus proche de la répartition nationale que de la répartition francilienne. En effet, la moitié des apprentis de Seine-et-Marne ont un niveau V et infra, contre 33% en région Ile de France et 50% en France. Les niveaux supérieurs I et II représentent dans le département seulement 9% des diplômes contre 25% en Ile-de-France et 10% en France Les différents niveaux de formation I et II équivalent à un niveau égal ou supérieur au Bac + 3 (licence, maîtrise,...) III équivalent à un niveau BAC + 2 BTS (brevet de technicien supérieur) DUT (diplôme universitaire de technologie,...) IV V V bis VI équivalent au baccalauréat (général, technologique ou professionnel) équivalent au CAP (certificat d aptitude professionnelle) ou au BEP (Brevet d études professionnelles) d une durée maximale d un an n allant pas au delà de la scolarité obligatoire (16 ans) 3

4 Les contrats Situation des apprentis avant l entrée en apprentissage La majorité des personnes accédant à l apprentissage sont des jeunes issus du système scolaire (52%) des sortants d un contrat d apprentissage (28%), et des sortants de l université (8%). Quelques salariés et demandeurs d emploi accèdent à l apprentissage (moins de 5%). Les titulaires de contrats de professionnalisation ou de contrats aidés et les stagiaires de la formation professionnelle sont très peu signataires de contrats d apprentissage (moins de 1%). Durée des contrats La grande majorité des contrats d apprentissage (77%) sont des contrats d une durée de deux ans. Les ruptures de contrat d apprentissage La moyenne des ruptures en Seine-et-Marne est de 29% contre 23% au niveau régional. Par ailleurs, plus le niveau de diplôme est bas, plus le taux de rupture est élevé. Ainsi le taux de rupture des jeunes entrant en CAP est de plus de 40%, alors que pour les BTS/DUT, le taux est de 28% et de 16% pour les licences. L entrée en apprentissage des jeunes de faible niveau est donc l orientation qui connaît le plus fort échec. Certaines spécialités sont particulièrement impactées par les ruptures : «accueil, hôtellerie, tourisme» notamment, mais également le secteur «alimentaire-cuisine», «coiffure, esthétique», «commerce-vente» et «bâtiment». 4

5 L apprentissage dans les CFA (Centre de Formation d Apprentis) Les jeunes en apprentissage dans les Centre de Formation d Apprentis (CFA) du département Caractéristiques des CFA du département On compte 29 établissements en Seine-et-Marne, avec une forte représentation des CFA portés par les chambres consulaires (37% des jeunes formés) et de niveau supérieur (25,5%). Cette part d étudiants formés dans les CFA du «supérieur» représente peu de Seine-et-Marnais, puisqu ils sont seulement 9% de niveau I et II. Les effectifs sont ainsi répartis en 2014 Niveau Nombre d apprentis % 1 Master et plus Licence ,5 3 Bac Bac ,5 5 CAP/BEP Total Les secteurs d activités et les taux d occupation En 2013, 10 groupes de spécialité concentrent plus de 60 % des effectifs, avec en tête le secteur du «commerce» et de «l hôtellerie-restauration». Deux secteurs sont sur-représentés en Seine-et-Marne : «accueil, hôtellerie, tourisme» et «bâtiment», par rapport à la moyenne régionale. Le secteur «coiffure, esthétique» est quasiment exclusivement féminin. En revanche, cinq secteurs sont très majoritairement masculins : «agroalimentaire, alimentation, cuisine», «bâtiment», «électrotechnique», «mécanique» et «informatique». 5

6 Les entreprises qui recrutent et les développeurs Les entreprises du département qui recrutent des apprentis Les principaux secteurs recruteurs d apprentis Les entreprises du commerce (22 %), de la construction (17 %), de l industrie (16 %) et de l hébergement/restauration (12,5 %). Taille des entreprises 51% des contrats sont signés par des entreprises de moins de 10 salariés, qui représentent 78% des entreprises de Seine-et-Marne et 19% des effectifs. Les entreprises de plus de 250 salariés (moins d 1%) représentent 30% des effectifs salariés mais seulement 17 % des contrats d apprentissage. Les développeurs de l apprentissage On compte 12 développeurs, soit 10% des effectifs régionaux, rattachés aux sites de formation seine-et-marnais, qui proposent des formations sur les principaux secteurs professionnels : commerce, artisanat mais également dans le bâtiment, l industrie, la logistique, l agriculture. Parallèlement, un contrat d objectifs et de moyens arrêté par l Etat (Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi - DIRECCTE) et le Conseil Régional prévoit le recrutement de deux développeurs intervenant, notamment, en appui aux Missions Locales. 6

7 Les aides à l apprentissage LES AIDES A L APPRENTISSAGE Les employeurs de jeunes en apprentissage bénéficient d exonérations de cotisations sociales. Par ailleurs, ils perçoivent dans certaines conditions (entreprises de moins de 11 salariés) une prime versée par les régions d un montant minimal de par année de formation. Enfin, un crédit d impôt d un montant de bénéficie aux employeurs d apprentis pour la première année de formation (niveaux V à III). 7

8 Les contrats de professionnalistation LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION Les principales caractéristiques En 2013, salariés étaient en contrat de professionnalisation dans une entreprise de Seine-et-Marne, soit une légère augmentation par rapport à 2012 (2 166). Tous les niveaux de formation sont représentés. Le niveau des salariés à leur entrée en contrat de professionnalisation est le suivant : Master : 38 Licence : 328 BTS - DUT : 333 Bac : 847 CAP BEP : 448 Sans diplôme : 289 Les trois-quarts des salariés sont âgés de moins de 26 ans. Contrairement à l apprentissage, les entreprises de 250 salariés et plus engagent plus de 36 % des contrats de professionnalisation. Les entreprises de plus petite taille sont, malgré leur attachement à l apprentissage, nombreuses à contracter via ce dispositif. Elles représentent 28 % du nombre de ces contrats. Le secteur du commerce de gros et de détail représente celui qui a le plus largement recours au contrat de professionnalisation : 827 contrats sur 2 291, soit 36 %. Les autres secteurs se répartissent de façon relativement homogène à l exclusion des activités sportives, récréatives et de loisirs qui représentent près de 15 % du nombre de contrats conclus. 8

9 Les aides accordées aux employeurs Les aides accordées aux employeurs de salariés en contrat de professionnalisation Les entreprises ayant conclu un contrat de professionnalisation peuvent bénéficier d un régime d exonération de cotisations sociales. Les salariés ainsi recrutés ne sont pas pris en considération dans le calcul des effectifs déclenchant l application de certaines obligations sociales. Les employeurs doivent, pour la conclusion d un tel contrat, prendre contact avec leur OPCA (organisme paritaire collecteur agréé). 9

10 NOTES 10

11 NOTES 11

Maintenance industrielle et méthode

Maintenance industrielle et méthode Profil du domaine professionnel Maintenance industrielle et méthode 81 Profil du domaine professionnel Maintenance industrielle et méthode Emploi et marché du travail Idées-forces Ce domaine professionnel

Plus en détail

Après deux années de repli, le nombre de nouveaux

Après deux années de repli, le nombre de nouveaux MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL Après deux années de repli, le nombre de nouveaux contrats d apprentissage progresse en Paca en 2011 : +1,3 % par

Plus en détail

3e année du contrat. Le contrat d apprentissage est sans limite d âge pour les travailleurs handicapés.

3e année du contrat. Le contrat d apprentissage est sans limite d âge pour les travailleurs handicapés. de nouvelles aides pour les employeurs d apprentis Du CAP à Ingénieur un parcours gagnant l Apprentissage Un salaire progressif Age de l apprenti 1re année du contrat 2e année du contrat 3e année du contrat

Plus en détail

de nouvelles aides pour les employeurs d apprentis Du CAP à Ingénieur un parcours gagnant l Apprentissage Un salaire progressif * Age de l apprenti 1re année du contrat 2e année du contrat 3e année du

Plus en détail

LE CONTRAT (voir notice cadre G) CADRE RÉSERVÉ A L ÉTABLISSEMENT DE FORMATION (voir notice cadre E)

LE CONTRAT (voir notice cadre G) CADRE RÉSERVÉ A L ÉTABLISSEMENT DE FORMATION (voir notice cadre E) de l établissement d apprentissage et prénom - organisme où est versé le salaire Volet 1 destiné au service d enregistrement de l établissement d apprentissage et prénom - organisme où est versé le salaire

Plus en détail

Commerce et réparation automobile

Commerce et réparation automobile Campagnes 2008-2009 et 2009-2010 Les ruptures d apprentissage du Commerce et réparation automobile 1 050 établissements employeurs 1 500 d apprentissage 1 420 apprentis Principales activités du secteur

Plus en détail

Le contrat d apprentissage

Le contrat d apprentissage Mai 2009 contrats et mesures Le contrat d apprentissage Vous recrutez un jeune tout en bénéficiant d avantages financiers. Vous le préparez à un métier de votre entreprise et à une qualification professionnelle

Plus en détail

FORM@DOSSIER. L enquête Région 2014 L Insertion Professionnelle des Apprentis. Form@dossier mars 2015 1

FORM@DOSSIER. L enquête Région 2014 L Insertion Professionnelle des Apprentis. Form@dossier mars 2015 1 FORM@DOSSIER L enquête Région 2014 L Insertion Professionnelle des Apprentis Form@dossier mars 2015 1 SOMMAIRE Enquête IPA 2014... 3 Contexte :... 3 Résultats de l enquête... 3 Situation des alternants

Plus en détail

LES SERVICES AUX ENTREPRISES EN BRETAGNE. Emploi et formation Données et tendances du secteur Marketing, communication

LES SERVICES AUX ENTREPRISES EN BRETAGNE. Emploi et formation Données et tendances du secteur Marketing, communication LES SERVICES AUX ENTREPRISES EN BRETAGNE Emploi et formation Données et tendances du secteur Novembre 10 SYNTHÈSE MARKETING, COMMUNICATION Le secteur regroupe les entreprises exerçant une activité de marketing

Plus en détail

IUT Sénart Fontainebleau

IUT Sénart Fontainebleau IUT Sénart Fontainebleau 12/06/2014 Présentation de l IUT Sénart Fontainebleau IUT Sénart Fontainebleau 12/06/2014 2 Présentation de l IUT Sénart Fontainebleau L IUT Sénart Fontainebleau, c est : 1 composante

Plus en détail

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 PROFIL DES STAGIAIRES... 10

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 PROFIL DES STAGIAIRES... 10 ENTREPRISES ET EFFECTIFS LES ÉTABLISSEMENTS... 2 LES SALARIÉS... 4 LE PROFIL DES SALARIÉS... 6 LES PRÉVISIONS DE DÉPART À LA RETRAITE PAR ACTIVITÉ... 7 LA FORMATION INITIALE... 8 LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires L0Z-Secrétaires Synthèse En moyenne sur la période 2007-2009, 484 000 personnes exercent le métier de secrétaire, assurant des fonctions de support, de coordination, de gestion et de communication. Les

Plus en détail

APPRENTISSAGE. Dossier de presse juillet 2014. L APPRENTISSAGE, que d avantages

APPRENTISSAGE. Dossier de presse juillet 2014. L APPRENTISSAGE, que d avantages Dossier de presse juillet 2014 L APPRENTISSAGE, que d avantages Sommaire Introduction : l apprentissage 3 Quelques chiffres 3 Les enjeux 3 Un dispositif plus simple, plus sécurisé, mieux financé 3 1. Pourquoi

Plus en détail

Caractérisation du travail saisonnier lié à la fréquentation touristique en Provence-Alpes-Côte d Azur en 2003

Caractérisation du travail saisonnier lié à la fréquentation touristique en Provence-Alpes-Côte d Azur en 2003 Caractérisation du travail saisonnier lié à la fréquentation touristique en Provence-Alpes-Côte d Azur en 2003 PROVENCE-ALPES-CÔTE D'AZUR RAPPORT D'ÉTUDE Septembre 2006 N 8 Cette étude a été réalisée dans

Plus en détail

www.ivoire.campusfrance.org

www.ivoire.campusfrance.org Côte d Ivoire Les filières courtes professionnelles (BTS, DUT, licences professionnelles) : passeports pour l emploi www.ivoire.campusfrance.org Les filières courtes professionnelles Le Brevet de Technicien

Plus en détail

LE CONTRAT D APPRENTISSAGE EN ILE-DE-FRANCE

LE CONTRAT D APPRENTISSAGE EN ILE-DE-FRANCE BREF Thématique. N 36 Décembre 2012 Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi d Ile de France LE CONTRAT D APPRENTISSAGE EN ILE-DE-FRANCE UNE

Plus en détail

L EMPLOI ET LA FORMATION DANS LA BRANCHE

L EMPLOI ET LA FORMATION DANS LA BRANCHE Copyright Photo Alto L EMPLOI ET LA FORMATION DANS LA BRANCHE Le phénomène de concentration continue d impacter le nombre des entreprises de la branche mais n a pas d incidence négative sur l emploi puisque

Plus en détail

L insertion des diplômés 2005 en licence professionnelle de l UPMC

L insertion des diplômés 2005 en licence professionnelle de l UPMC L insertion des diplômés 2005 en licence professionnelle de l UPMC Note préalable : Ce rapport a été réalisé à partir du questionnaire élaboré par le Ministère de l Education Nationale. 1 1. La population

Plus en détail

P0Z-Employés administratifs de la fonction publique (catégorie C et assimilés) Synthèse

P0Z-Employés administratifs de la fonction publique (catégorie C et assimilés) Synthèse P0Z-Employés administratifs de la fonction publique (catégorie C et assimilés) Synthèse Les employés administratifs de la fonction publique rassemblent les agents de catégorie C ainsi que les anciens agents

Plus en détail

Loi n 2011-893 du 28 juillet 2011 pour le développement de l'alternance et la sécurisation des parcours professionnels (dite loi «Cherpion»)

Loi n 2011-893 du 28 juillet 2011 pour le développement de l'alternance et la sécurisation des parcours professionnels (dite loi «Cherpion») Loi n 2011-893 du 28 juillet 2011 pour le développement de l'alternance et la sécurisation des parcours professionnels (dite loi «Cherpion») Titre I : développement de l alternance Titre II : encadrement

Plus en détail

L âge moyen en fin de cursus est de 20 ans et 5 mois. Il varie suivant les diplômes préparés (cf tableau 1).

L âge moyen en fin de cursus est de 20 ans et 5 mois. Il varie suivant les diplômes préparés (cf tableau 1). L insertion professionnelle s est légèrement améliorée par rapport à l an passé puisque le taux d emploi a progressé de 4 points. Le taux de chômage, en revanche, demeure toujours important avec plus d

Plus en détail

L apprentissage dans l enseignement supérieur. une ressource pour votre avenir

L apprentissage dans l enseignement supérieur. une ressource pour votre avenir L apprentissage dans l enseignement supérieur une ressource pour votre avenir qu est-ce que L apprentissage? quels avantages? L apprentissage est un dispositif de formation en alternance qui associe l

Plus en détail

Travail des métaux Mécanique générale

Travail des métaux Mécanique générale Profil du domaine professionnel Travail des métaux Mécanique générale 65 Profil du domaine professionnel Travail des métaux - Mécanique générale Emploi et marché du travail Idées-forces Ce domaine professionnel

Plus en détail

insertion professionnelle des titulaires d un DUT 2011

insertion professionnelle des titulaires d un DUT 2011 n o 19 2015 insertion professionnelle des titulaires d un DUT 2011 TAUX D INSERTION 77,4 % PART DES EMPLOIS STABLES 67,8% PART DE POURSUITES D ÉTUDES 88,7% SALAIRE NET MENSUEL MOYEN 1 472 O B S E R VATO

Plus en détail

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 ENTREPRISES ET EFFECTIFS LES ÉTABLISSEMENTS... 2 LES SALARIÉS... 4 LE PROFIL DES SALARIÉS... 6 LES PRÉVISIONS DE DÉPART À LA RETRAITE PAR ACTIVITÉ... 7 LA FORMATION INITIALE... 8 LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

II - Les spécialités de formation du commerce et de la vente

II - Les spécialités de formation du commerce et de la vente II - Les spécialités de formation du commerce et de la vente La population des sortants des formations des spécialités du commerce et de la vente (cf. méthode) est à dominante féminine que la formation

Plus en détail

CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION Contrat régi par les articles L. 981-1 à L. 981-8 du Code du travail

CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION Contrat régi par les articles L. 981-1 à L. 981-8 du Code du travail N 2434*0 Sexe (M =, F = 2) 3 32 33 34 Si le salarié était inscrit à l ANPE, indiquer depuis combien de Travailleur handicapé (oui =, non = 2) CADRE RÉSERVÉ À LA DDTEFP /6 Volet à conserver par l employeur

Plus en détail

L intergénérationnel, un enjeu pour tous

L intergénérationnel, un enjeu pour tous www.limousin.gouv.fr 1 2 L intergénérationnel, un enjeu pour tous 3 SOMMAIRE COMMUNIQUE DE SYNTHESE page 4 CONTEXTE page 6 Le contrat de génération en Limousin L appui-conseil au contrat de génération

Plus en détail

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 PROFIL DES STAGIAIRES... 10

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 PROFIL DES STAGIAIRES... 10 ENTREPRISES ET EFFECTIFS LES ÉTABLISSEMENTS... 2 LES SALARIÉS... 4 LE PROFIL DES SALARIÉS... 6 LES PRÉVISIONS DE DÉPART À LA RETRAITE PAR ACTIVITÉ... 7 LA FORMATION INITIALE... 8 LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

NIVEAUX DE DIPLOMES ET NIVEAUX DE FORMATION

NIVEAUX DE DIPLOMES ET NIVEAUX DE FORMATION NIVEAUX DE DIPLOMES ET NIVEAUX DE FORMATION Niveau de diplôme Niveau VI: sans diplôme ou Brevet des collèges Niveau V: CAP ou BEP Niveau IV: Baccalauréat général, technologique ou professionnel Niveau

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion opérationnelle et comptabilité de la paie

Licence professionnelle Gestion opérationnelle et comptabilité de la paie Promotion 213/214 Enquête à moins d'un an du diplôme Site : Clermont-Ferrand Licence professionnelle Gestion opérationnelle et comptabilité de la paie Objectif de cette licence professionnelle : Cette

Plus en détail

L insertion dans la vie active des lycéens de Guyane

L insertion dans la vie active des lycéens de Guyane L insertion dans la vie active des lycéens de Guyane Enquêtes IVA 2012 et 2013 2 L insertion dans la vie active des lycéens de Guyane Enquêtes IVA 2012 et 2013 Sept mois après la fin d une formation professionnelle

Plus en détail

Valoriser l enseignement professionnel sur le marché du travail : quelques éléments de réflexion

Valoriser l enseignement professionnel sur le marché du travail : quelques éléments de réflexion Valoriser l enseignement professionnel sur le marché du travail : quelques éléments de réflexion Jean-François Giret, IREDU-CNRS, Université de Bourgogne Conférence de l AFDET, Nantes, 13 février 2013

Plus en détail

Bâtiment second œuvre

Bâtiment second œuvre Campagnes 2008-2009 et 2009-2010 Les ruptures d apprentissage du Bâtiment second œuvre 2 980 établissements employeurs 4 570 d apprentissage 4 250 apprentis Principales activités du secteur Travaux de

Plus en détail

L apprentissage libournais en 2014. Les entrées en apprentissage des jeunes libournais. Les situations de rupture en première année sur 2013-2014

L apprentissage libournais en 2014. Les entrées en apprentissage des jeunes libournais. Les situations de rupture en première année sur 2013-2014 [ L ESSENTIEL L apprentissage libournais en 2014 Les entrées en apprentissage des jeunes libournais Les situations de rupture en première année sur 2013-2014 Les entreprises libournaises recrutant des

Plus en détail

Guide de l apprenti. L apprentissage en CAP, BAC PRO, BTS, DCG, Mention Complémentaire en alternance avec l entreprise

Guide de l apprenti. L apprentissage en CAP, BAC PRO, BTS, DCG, Mention Complémentaire en alternance avec l entreprise Guide de l apprenti 2015 L apprentissage en CAP, BAC PRO, BTS, DCG, Mention Complémentaire en alternance avec l entreprise UN CONTRAT DE TRAVAIL «Un contrat d apprentissage est un contrat de travail» «L

Plus en détail

Le domaine de l électricité et de l électronique est composé de trois familles professionnelles

Le domaine de l électricité et de l électronique est composé de trois familles professionnelles ÉLECTRICITÉ, ÉLECTRONIQUE Le domaine de l électricité et de l électronique est composé de trois familles professionnelles définies selon le niveau de qualification des emplois. Ces trois familles ont connu

Plus en détail

Les aides financières

Les aides financières Entreprises La réforme de l apprentissage L ACCUEIL DES STAGIAIRES Les aides financières Focus sur la réforme de l apprentissage La loi du 5 mars 2014 sur la réforme de l apprentissage et de l enseignement

Plus en détail

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 ENTREPRISES ET EFFECTIFS LES ÉTABLISSEMENTS... 2 LES SALARIÉS... 4 LE PROFIL DES SALARIÉS... 6 LES PRÉVISIONS DE DÉPART À LA RETRAITE PAR ACTIVITÉ... 7 LA FORMATION INITIALE... 8 LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

En 2012, la régression annuelle du nombre de contrats est la plus forte jamais enregistrée en Paca

En 2012, la régression annuelle du nombre de contrats est la plus forte jamais enregistrée en Paca PRÉFET DE LA RÉGION PROVENCE-ALPES CÔTE D AZUR A près une hausse quasi-continue depuis la mise en place du dispositif en 2004, le nombre d entrées en contrat de professionnalisation en régresse considérablement

Plus en détail

GESTION, ADMINISTRATION

GESTION, ADMINISTRATION GESTION, ADMINISTRATION A vec 73 5 emplois et 9,8 % des actifs, les métiers de la gestion et de l administration des entreprises constituent le troisième domaine professionnel dans la région, un rang identique

Plus en détail

Le contrat de professionnalisation

Le contrat de professionnalisation Le contrat de professionnalisation Objectif Le contrat de professionnalisation est un contrat de travail conclu entre un employeur et un salarié. Son objectif est l insertion ou le retour à l emploi des

Plus en détail

EXPERTS-COMPTABLES. La réforme de l apprentissage L accueil des stagiaires Les aides financières

EXPERTS-COMPTABLES. La réforme de l apprentissage L accueil des stagiaires Les aides financières EXPERTS-COMPTABLES La réforme de l apprentissage L accueil des stagiaires Les aides financières Focus sur la réforme de l apprentissage La loi du 5 mars 2014 sur la réforme de l apprentissage et de l enseignement

Plus en détail

Analyse des bénéficiaires et employeurs des contrats en cours fin décembre 2006 en Lorraine

Analyse des bénéficiaires et employeurs des contrats en cours fin décembre 2006 en Lorraine Direction régionale du travail, de l emploi et de la formation professionnelle de Lorraine DRTEFP Contrat d Accompagnement dans l Emploi (CAE) Contrat Initiative Emploi (CIE) Contrat d Avenir (CAV) Analyse

Plus en détail

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Attention : Ce document a été mis à jour en septembre 2015. Les informations qu il contient peuvent avoir évoluées en fonction

Plus en détail

NOTE DE CADRAGE EMPLOI FORMATION 2013 Ile-de-France

NOTE DE CADRAGE EMPLOI FORMATION 2013 Ile-de-France NOTE DE CADRAGE EMPLOI FORMATION 2013 Chaque année, l'observatoire Emploi Formation de la branche des acteurs du lien social et familial propose une photographie des associations, des salariés et des formations

Plus en détail

APRÈS LA LICENCE PRO, 9 DIPLÔMÉS SUR 10 ONT OCCUPÉ AU MOINS UN EMPLOI 3

APRÈS LA LICENCE PRO, 9 DIPLÔMÉS SUR 10 ONT OCCUPÉ AU MOINS UN EMPLOI 3 SOFIP Observatoire Service Offre de Formation et Insertion Professionnelle L insertion professionnelle des diplômés 2010 de Licence Professionnelle En 2009-2010, 529 étudiants ont été diplômés d une Licence

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention

Synthèse. Dynamique de l emploi. J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention Synthèse Les ouvriers non qualifiés de la manutention assurent le chargement, le déchargement, le tri, l emballage et l expédition de marchandises. Ils sont

Plus en détail

DONNÉES SOCIALES 2011. Industrie Aéronautique & Spatiale Française

DONNÉES SOCIALES 2011. Industrie Aéronautique & Spatiale Française DONNÉES SOCIALES 2011 Industrie Aéronautique & Spatiale Française DONNÉES SOCIALES 2011 2011 L effectif France des 300 sociétés adhérentes au GIFAS est estimé à 162 000 salariés. 2 3 L emploi de l ensemble

Plus en détail

La création d entreprise par les jeunes de moins de 30 ans

La création d entreprise par les jeunes de moins de 30 ans - 1 - Les statistiques en bref La création d entreprise par les jeunes de moins de 30 ans Données de cadrage socio-démographique sur les jeunes en France 24 % des Français de 18 ans et plus sont âgés de

Plus en détail

LES FEMMES ET LA CREATION D ENTREPRISE

LES FEMMES ET LA CREATION D ENTREPRISE MINISTERE DELEGUE A LA COHESION SOCIALE ET A LA PARITE V E I L L E S T A T I S T I Q U E service des droits des femmes et de l'égalité V E I L L E S T A T I S T I Q U E LES FEMMES ET LA CREATION D ENTREPRISE

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion des ressources humaines en PME

Licence professionnelle Gestion des ressources humaines en PME Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Gestion des ressources humaines en PME Université Toulouse 1 Capitole UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes

Plus en détail

COMPTE-RENDU STATISTIQUE ET FINANCIER DES ORGANISMES PRESTATAIRES DE BILANS DE COMPETENCES (Article R. 6322-60 du Code du travail)

COMPTE-RENDU STATISTIQUE ET FINANCIER DES ORGANISMES PRESTATAIRES DE BILANS DE COMPETENCES (Article R. 6322-60 du Code du travail) Direction régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l Emploi Service régional de contrôle 19-21, rue Vionnet 93300 AUBERVILLIERS COMPTE-RENDU STATISTIQUE ET FINANCIER

Plus en détail

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Attention : Ce document a été établit en juin 2015. Les informations qu il contient peuvent avoir évoluées en fonction des lois

Plus en détail

P0Z-Employés administratifs de la fonction publique (catégorie C et assimilés) Synthèse

P0Z-Employés administratifs de la fonction publique (catégorie C et assimilés) Synthèse P0Z-Employés administratifs de la fonction publique (catégorie C et assimilés) Synthèse Les employés administratifs de la fonction publique rassemblent les agents de catégorie C ainsi que les anciens agents

Plus en détail

APPRENTISSAGE ÔTELLERIE RESTAURATION SANTÉ MANAGEMENT COMMERCE COMPTABILITÉ AGROALIMENTAIR. Notre mission : vous apprendre un métier

APPRENTISSAGE ÔTELLERIE RESTAURATION SANTÉ MANAGEMENT COMMERCE COMPTABILITÉ AGROALIMENTAIR. Notre mission : vous apprendre un métier PPR P APPRENTISSAGE ÔTELLERIE RESTAURATION SANTÉ MANAGEMENT COMMERCE COMPTABILITÉ AGROALIMENTAIR Notre mission : vous apprendre un métier Le Centre de Formation des Apprentis Régional de la Chambre de

Plus en détail

Enquête sur l insertion dans la vie active des diplômés

Enquête sur l insertion dans la vie active des diplômés Enquête sur l insertion dans la vie active des diplômés Cv EXPRESS Date de naissance: Mois Année Sexe: Masculin Féminin Commune où vous vivez actuellement Commune où vous viviez pendant votre formation

Plus en détail

Licence professionnelle Management du risque dans le BTP

Licence professionnelle Management du risque dans le BTP Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Management du risque dans le BTP Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

Secteurs Audiovisuel et Production cinéma

Secteurs Audiovisuel et Production cinéma En 3COMC064-V05 Enquête annuelle AFDAS 2009 CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION CIBLE ET METHODOLOGIE Secteurs Audiovisuel et Production cinéma L enquête concerne le déroulement du contrat de professionnalisation

Plus en détail

Soirée remise des diplômes

Soirée remise des diplômes Soirée remise des diplômes CQP Réceptionniste Responsable développement commercial Attaché(e) commercial(e) vendeur(euse) conseiller(e) commercial(e) Tous toqués! Tous toqués! Dossier de presse vendredi

Plus en détail

Licence professionnelle Coordinateur de projets en système d information

Licence professionnelle Coordinateur de projets en système d information Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Coordinateur de projets en système d information Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et

Plus en détail

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse Q0Z-Employés de la banque et des assurances Synthèse Après avoir baissé au cours de la première moitié des années 1990, les effectifs d employés de la banque et des assurances se sont ensuite stabilisés

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Management et gestion commerciale de l Université de Cergy- Pontoise - UCP Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation

Plus en détail

FEVRIER 2013 SITUATION FLASH SUR L'EMPLOI A SAINT-PIERRE ET MIQUELON. Tendances sur 1 an. Tendances sur 1 mois. CAT. A cat. 1 2 3

FEVRIER 2013 SITUATION FLASH SUR L'EMPLOI A SAINT-PIERRE ET MIQUELON. Tendances sur 1 an. Tendances sur 1 mois. CAT. A cat. 1 2 3 SITUATION FLASH SUR L'EMPLOI A SAINT-PIERRE ET MIQUELON (Catégorie 1) CAT. A cat. 1 2 3 391 Tendances sur 1 mois Tendances sur 1 an +18 +3 Hommes 237 Femmes 154 +18 +4-1 Jeunes (jusqu'à 29 ans révolus)

Plus en détail

Université. catalogue des formations en. Alternance. contrats d apprentissage contrats de professionnalisation. Édition

Université. catalogue des formations en. Alternance. contrats d apprentissage contrats de professionnalisation. Édition Université de Strasbourg catalogue des formations en Alternance contrats d apprentissage contrats de professionnalisation Édition 2013 Vos interlocuteurs Service Adresse Courriel Téléphone Service Formation

Plus en détail

Tableau de bord Vae en Franche-Comté Points relais conseil et Certificateurs

Tableau de bord Vae en Franche-Comté Points relais conseil et Certificateurs Tableau de bord Vae en Franche-Comté Points relais conseil et Certificateurs 2012 emploi formation insertion Franche-Comté Ce tableau de bord de la Vae fournit les données de l année 2011. La première

Plus en détail

GUIDE DE L IDENTITÉ APPRENTISSAGE 2014

GUIDE DE L IDENTITÉ APPRENTISSAGE 2014 & GUIDE DE L IDENTITÉ APPRENTISSAGE 2014 LOGO LOGO ET SIGNATURE LOGO ET URL DU SITE PAGE TWITTER LE LOGO DOIT TOUJOURS ÊTRE SUR FOND BLANC (OU GRIS TRÈS CLAIR / NOIR 5%), DANS UN CARTOUCHE OU UN BANDEAU.

Plus en détail

L EMPLOI DES PERSONNES HANDICAPEES DANS LE COTENTIN

L EMPLOI DES PERSONNES HANDICAPEES DANS LE COTENTIN L EMPLOI DES PERSONNES HANDICAPEES DANS LE COTENTIN Novembre 2011 Sommaire L emploi des personnes handicapées dans le cotentin 2 Le public handicapé en emploi dans le secteur privé 5 L EMPLOI DES PERSONNES

Plus en détail

SOMMAIRE DOMAINE SPORT ET EDUCATION PHYSIQUE. Mention ACTIVITES SPORTIVES Spécialité «Encadrement d activités, voile et canoë - kayak»...

SOMMAIRE DOMAINE SPORT ET EDUCATION PHYSIQUE. Mention ACTIVITES SPORTIVES Spécialité «Encadrement d activités, voile et canoë - kayak»... SOMMAIRE DOMAINE SPORT ET EDUCATION PHYSIQUE Mention ACTIVITES SPORTIVES Spécialité «Encadrement d activités, voile et canoë - kayak»... 0 SUAOIP - Observatoire s Parcours et l Insertion Professionnelle

Plus en détail

!"! #$##! "# $%&' ( ) % ) * +&' %&$$%+* &'(

!! #$##! # $%&' ( ) % ) * +&' %&$$%+* &'( !"! #$## %&'()*! "# $%&' ( ) % ) * +&' %&$$%+* &'( )%*, &' , -.$$" / ' '01 */%. 2. "1.3 Quand avez-vous bénéficié d une formation au sein de votre entreprise? (%) moins d'1 an entre 1 et 3 ans entre 3

Plus en détail

BREF ILE-DE-FRANCE LE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION S U P P L E M E N T EVOLUTION PAR RAPPORT A LA CAMPAGNE 2005/2006 LES PRINCIPAUX RESULTATS

BREF ILE-DE-FRANCE LE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION S U P P L E M E N T EVOLUTION PAR RAPPORT A LA CAMPAGNE 2005/2006 LES PRINCIPAUX RESULTATS n 21 Mars 2010 S U P P L E M E N T BREF ILE-DE-FRANCE LE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION EVOLUTION PAR RAPPORT A LA CAMPAGNE 2005/2006 Depuis novembre 2004, le contrat de professionnalisation remplace

Plus en détail

Alternance et Handicap L APPRENTISSAGE

Alternance et Handicap L APPRENTISSAGE Alternance et Handicap L APPRENTISSAGE Voie professionnelle : Lycée versus Cfa Le Lycée Pro Le CFA (Centre Formation Apprentis) UN diplôme IDENTIQUE : CAP, Bac Pro, BTS, Licence pro, etc.. En cours ou

Plus en détail

Licence professionnelle Carrière de la banque et de l'assurance

Licence professionnelle Carrière de la banque et de l'assurance Promotion / Enquête à mois du diplôme Site : Clermont-Ferrand Licence professionnelle Carrière de la banque et de l'assurance Objectif de cette licence professionnelle : Cette licence professionnelle permet

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Direction des services d'hébergement en hôtellerie internationale de l Université de Cergy- Pontoise - UCP Vague

Plus en détail

SYNTHESE DE LA LOI DU 28 JUILLET 2011 POUR LE DEVELOPPEMENT DE L ALTERNANCE

SYNTHESE DE LA LOI DU 28 JUILLET 2011 POUR LE DEVELOPPEMENT DE L ALTERNANCE SYNTHESE DE LA LOI DU 28 JUILLET 2011 POUR LE DEVELOPPEMENT DE L ALTERNANCE Article 1 er Création d une carte d étudiant des métiers pour les apprentis et certains jeunes en contrats de professionnalisation

Plus en détail

P.1 LES FORMATIONS PRIORITAIRES : PLUS COURTES, ET S ADRESSANT PLUS QUE LES AUTRES FORMATIONS À DES DEMANDEURS D EMPLOI DE NIVEAU CAP/BEP

P.1 LES FORMATIONS PRIORITAIRES : PLUS COURTES, ET S ADRESSANT PLUS QUE LES AUTRES FORMATIONS À DES DEMANDEURS D EMPLOI DE NIVEAU CAP/BEP ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES SEPTEMBRE 2015 N 17 SOMMAIRE P.1 LES FORMATIONS PRIORITAIRES : PLUS COURTES, ET S ADRESSANT PLUS QUE LES AUTRES FORMATIONS À DES DEMANDEURS D EMPLOI DE NIVEAU CAP/BEP P.3 6 PERSONNES

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Management de projets dans le domaine éducatif, social ou socioculturel de l Université de Haute-Alsace Vague C

Plus en détail

RAPPORTN 12.120 LESACTIONSEN FAVEURDE L'APPRENTISSAGE COMMISSION: ENSEIGNEMENT, FORMATION, DEVELOPPEMENTECONOMIQUEET RELATIONS INTERNATIONALES

RAPPORTN 12.120 LESACTIONSEN FAVEURDE L'APPRENTISSAGE COMMISSION: ENSEIGNEMENT, FORMATION, DEVELOPPEMENTECONOMIQUEET RELATIONS INTERNATIONALES RAPPORTN 12.120 LESACTIONSEN FAVEURDE L'APPRENTISSAGE COMMISSION: ENSEIGNEMENT, FORMATION, DEVELOPPEMENTECONOMIQUEET RELATIONS INTERNATIONALES DIRECTIONGENERALEDESSERVICES PÔLEATTRACTIVITÉ ET EMPLOI Direction

Plus en détail

DE L'APPRENTISSAGE EN ÎLE-DE-FRANCE

DE L'APPRENTISSAGE EN ÎLE-DE-FRANCE Mai 2014 Unité Développement Direction de la stratégie et des territoires Service Prospective et évaluation PANORAMA 2013 DE L'APPRENTISSAGE EN ÎLE-DE-FRANCE www.iledefrance.fr Edito Année après année,

Plus en détail

En l espace de 30 ans, les banques françaises ont vécu de très profondes

En l espace de 30 ans, les banques françaises ont vécu de très profondes Avant-propos De la formation initiale à la formation continue, le secteur bancaire et financier dispose d une large palette de filières d enseignement et de perfectionnement. En dépit des différences entre

Plus en détail

EMPLOI - CHÔMAGE CHÔMAGE

EMPLOI - CHÔMAGE CHÔMAGE Données de cadrage Taux de chômage en décembre 1996 13, % pour Poitou-Charentes contre 1,7 % pour la France 15,1 % pour la Charente-Maritime 13,5 % pour la Charente 1 % pour la Vienne 11,6 % pour les Deux-Sèvres

Plus en détail

Licence professionnelle Carrière de la banque et de l'assurance

Licence professionnelle Carrière de la banque et de l'assurance Promotion / Enquête à moins d'un an du diplôme Site : Clermont-Ferrand Licence professionnelle Carrière de la banque et de l'assurance Objectif de cette licence professionnelle : Cette licence professionnelle

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion de production et logistique intégrée

Licence professionnelle Gestion de production et logistique intégrée Promotion / Situation au er mars Site : Clermont-Ferrand Licence professionnelle Gestion de production et logistique intégrée Objectif de cette licence professionnelle : Former d'une part, des personnes

Plus en détail

Diversité des lycées d enseignement professionnel de l Éducation nationale

Diversité des lycées d enseignement professionnel de l Éducation nationale Diversité des lycées d enseignement professionnel de l Éducation nationale Les lycées professionnels et polyvalents publics ou privés de la métropole et des DOM, au sein du ministère de l Éducation nationale,

Plus en détail

M0Z-Employés et opérateurs de l'informatique. Synthèse

M0Z-Employés et opérateurs de l'informatique. Synthèse M0Z-Employés et opérateurs de l'informatique Synthèse Les employés et opérateurs de l informatique sont chargés des manipulations sur ordinateurs et leurs périphériques, ou de l information des utilisateurs.

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Ingénierie et management dans les métiers de la restauration commerciale et collective de l Université Paris-Est

Plus en détail

Chefs d Entreprises de PME-PMI vous souhaitez recruter. La solution le Brevet de Technicien Supérieur AG PME-PMI

Chefs d Entreprises de PME-PMI vous souhaitez recruter. La solution le Brevet de Technicien Supérieur AG PME-PMI Vos contacts : Chefs d Entreprises de PME-PMI vous souhaitez recruter Un(e) collaborateur(trice) pour le former au métier d assistant(e) de gestion La solution le Brevet de Technicien Supérieur AG PME-PMI

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion des ressources humaines & TIC

Licence professionnelle Gestion des ressources humaines & TIC IUT Institut Universitaire de Technologie Licence professionnelle Gestion des ressources humaines & TIC 9/ Lieu de formation : Aurillac Objectifs de cette licence professionnelle : Préparer en un an des

Plus en détail

FICHES D ÉVALUATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE EN LANGUEDOC-ROUSSILLON AUPRÈS DES APPRENTIS

FICHES D ÉVALUATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE EN LANGUEDOC-ROUSSILLON AUPRÈS DES APPRENTIS FORMATION PROFESSIONNELLE & APPRENTISSAGE FICHES D ÉVALUATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE EN LANGUEDOC-ROUSSILLON AUPRÈS DES APPRENTIS Selon l enquête de satisfaction et de devenir des bénéficiaires

Plus en détail

Offre de services d AGEFOS PME auprès des adhérents du Sport. BOULOURIS 9 Juillet 2014

Offre de services d AGEFOS PME auprès des adhérents du Sport. BOULOURIS 9 Juillet 2014 Offre de services d AGEFOS PME auprès des adhérents du Sport BOULOURIS 9 Juillet 2014 Intervention AGEFOS PME C est quoi AGEFOS PME? Quelques données chiffrées dans le champ du sport Les dispositifs de

Plus en détail

L emploi et la formation dans la métallurgie Région Ile-de-France

L emploi et la formation dans la métallurgie Région Ile-de-France L emploi et la formation dans la métallurgie Région Ile-de-France Avril 2012 Sommaire 1. Les effectifs salariés et entreprises employeurs 2 2. Les profils des salariés 10 3. Les caractéristiques de l emploi

Plus en détail

Profils types. à fin décembre 2011

Profils types. à fin décembre 2011 Qui sont les allocataires indemnisés par l Assurance chômage? Profils types à fin décembre 2011 Le profil de l Assurance chômage à fin 2011 est très lié au parcours professionnel suivi en amont de l inscription

Plus en détail

Les contrats de travail aidés sont

Les contrats de travail aidés sont La formation en alternance et les autres contrats aidés : un tremplin pour s insérer dans le monde du travail? Christiane AUBRÉE (Rectorat), Jean-Yves HAMON (Direccte) L apprentissage occupe une place

Plus en détail

Dares Analyses. Le contrat de professionnalisation en 2014. Reprise des embauches dans le tertiaire et l industrie

Dares Analyses. Le contrat de professionnalisation en 2014. Reprise des embauches dans le tertiaire et l industrie Dares Analyses octobre 2015 N 080 publication de la direction de l'animation de la recherche, étu et statistiques Le contrat de professionnalisation en 2014 Reprise dans le tertiaire et l industrie 177

Plus en détail

Séminaire "BTS Technico-commercial"

Séminaire BTS Technico-commercial Séminaire "BTS Technico-commercial" Résultats de l'enquête ABEFIA - 2006 Analyse des besoins en formation initiale et en apprentissage CGI, Confédération Française du Commerce Interentreprises Grenoble,

Plus en détail

Les ressources humaines

Les ressources humaines L assurance emploie environ 205 000 personnes en France. Fort recruteur depuis des années, elle offre des perspectives de mobilité et de carrière intéressantes, favorisées par la formation initiale et

Plus en détail

90 % insertion professionnelle des titulaires d un DUT 2010. n o 10 2013 OBSERVATOIRE TAUX D INSERTION PART DES EMPLOIS STABLES 83,2%

90 % insertion professionnelle des titulaires d un DUT 2010. n o 10 2013 OBSERVATOIRE TAUX D INSERTION PART DES EMPLOIS STABLES 83,2% n o 10 2013 insertion professionnelle des titulaires d un DUT 2010 TAUX D INSERTION 90 % PART DES EMPLOIS STABLES 83,2% SALAIRE NET MENSUEL MOYEN 1 437 OBSERVATOIRE Etude réalisée avec le soutien financier

Plus en détail

Recruter un(e) apprenti(e) en Pays de la Loire

Recruter un(e) apprenti(e) en Pays de la Loire Recruter un(e) apprenti(e) en Pays de la Loire Édition 2012 Directeur de la publication : Jacques Auxiette Co-directeur de la publication : Marc Farré Rédaction : Direction de l apprentissage Conception

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion opérationnelle et comptabilité de la paie

Licence professionnelle Gestion opérationnelle et comptabilité de la paie Promotion 22/23 Situation au er mars 24 Site : Clermont-Ferrand / Aubière Licence professionnelle Gestion opérationnelle et comptabilité de la paie Objectif de cette licence professionnelle : L'objectif

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Plan «30 000 Formations prioritaires» AFPA de Meaux Mardi 5 novembre 2013 9h30

DOSSIER DE PRESSE. Plan «30 000 Formations prioritaires» AFPA de Meaux Mardi 5 novembre 2013 9h30 DOSSIER DE PRESSE Plan «30 000 Formations prioritaires» AFPA de Meaux Mardi 5 novembre 2013 9h30 Contacts presse: Marie-Jeanne IANNUZZELLI: 01 64 71 95 25 Virginie GUSTIN: 01 64 71 75 29 pref-communication@seine-et-marne.gouv.fr

Plus en détail