POSIX threads (programmation concurrente) Les threads. Les fils d exécution : threads ou processus légers. Introduction

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "POSIX threads (programmation concurrente) Les threads. Les fils d exécution : threads ou processus légers. Introduction"

Transcription

1 POSIX threads (programmation concurrente) François Broquedis, Grégory Mounié, Matthieu Ospici, Vivien Quéma d après les œuvres de Jacques Mossière et Yves Denneulin Introduction Moniteur Exclusion mutuelle Conditions Sémaphore 7 novembre 2011 Divers Les fils d exécution : threads ou processus légers Les threads La création d un processus est une opération lourde Les processus sont isolés dans des espaces mémoire différents D où l idée de faire coexister plusieurs activités parallèles à l intérieur d un même espace mémoire Ces activités sont appelées des threads (fils d exécutions, processus légers) Ils partagent l espace mémoire de leur processus Ils ont en propre une pile et les registres Ils peuvent se communiquer des informations par l intermédiaire de la mémoire commune

2 Les threads POSIX : pthreads Attributs d un thread POSIX Fonctions création/destruction de threads synchronisation : moniteur (conditions, mutex) et sémaphore ordonnancement, priorités signaux Caractérisation de son état Pile Données privées Création d un thread POSIX pthread create Crée un thread avec les attributs attr, exécute la fonction start routine avec arg comme argument tid : identificateur du thread créé (équivalent au pid UNIX) join et synchronisation i n t p t h r e a d c r e a t e ( p t h r e a d t t i d, p t h r e a d a t t r a t t r, void ( s t a r t r o u t i n e ) ( void ), void arg ) ; Exemple simple (1) #i n c l u d e <p t h r e a d. h> void ALL IS OK = ( void ) L ; char mess [ 2 ] = { boys, g i r l s ; void w r i t e r ( void arg ) { i n t i, j ; f o r ( i =0; i <10; i ++) { p r i n t f ( Hi %s! ( I m %l x )\ n, arg, p t h r e a d s e l f ( ) ) ; j = ; while ( j ); return ALL IS OK ;

3 Exemple simple (2) Exemple simple (3) i n t main ( void ) { void s t a t u s ; p t h r e a d t w r i t e r 1 p i d, w r i t e r 2 p i d ; p t h r e a d c r e a t e (& w r i t e r 1 p i d, NULL, w r i t e r, ( void ) mess [ 1 ] ) ; p t h r e a d c r e a t e (& w r i t e r 2 p i d, NULL, w r i t e r, ( void ) mess [ 0 ] ) ; p t h r e a d j o i n ( w r i t e r 1 p i d, &s t a t u s ) ; i f ( s t a t u s == ALL IS OK ) p r i n t f ( Thread %l x completed ok. \ n, w r i t e r 1 p i d ) ; p t h r e a d j o i n ( w r i t e r 2 p i d, &s t a t u s ) ; i f ( s t a t u s == ALL IS OK ) p r i n t f ( Thread %l x completed ok. \ n, w r i t e r 2 p i d ) ; return 0 ; Exclusion mutuelle Les conditions Exemple p t h r e a d m u t e x t mon mutex ; p t h r e a d m u t e x i n i t (&mon mutex, NULL ) ; p t h r e a d m u t e x l o c k (&mon mutex ) ; <s e c t i o n c r i t i q u e > p t h r e a d m u t e x u n l o c k (&mon mutex ) ; // f i n du programme p t h r e a d m u t e x d e s t r o y (&mon mutex ) ; pthread cond t type condition pthread cond init initialisation d une condition pthread cond wait mise en attente sur une condition et sortie de mutex, reprise du mutex au réveil pthread cond signal réveil sur une condition Le signal est différent de celui de Hoare! Attention le thread signalé ne prend pas immédiatement le contrôle.

4 Réalisation d un moniteur Un mutex pour assurer l exclusion mutuelle Chaque procédure du moniteur est parenthésée par pthread mutex lock() et pthread mutex unlock() Chaque variable de condition est une variable pthread cond t Le thread réveillé n est pas activé immédiatement par pthread cond signal() Généralement il faut réévaluer la condition de blocage (en pratique, emploi d un while plutôt qu un if Le réveil en cascade ne fonctionne pas toujours! En général, il faut mettre pthread cond signal juste avant de terminer la procédure (juste avant unlock) Réalisation d un moniteur Un mutex pour assurer l exclusion mutuelle Chaque procédure du moniteur est parenthésée par pthread mutex lock() et pthread mutex unlock() Chaque variable de condition est une variable pthread cond t Le thread réveillé n est pas activé immédiatement par pthread cond signal() Généralement il faut réévaluer la condition de blocage (en pratique, emploi d un while plutôt qu un if Le réveil en cascade ne fonctionne pas toujours! En général, il faut mettre pthread cond signal juste avant de terminer la procédure (juste avant unlock) Généralités et points particuliers Ces conseils sont des généralités mais parfois ils ne correspondent pas à la synchronisation voulue! Un exemple : l allocateur(1/2) Un exemple : l allocateur (2/2) i n t n l i b r e = 123; p t h r e a d c o n d t c ; p t h r e a d m u t e x t mutex ; p t h r e a d c o n d i n i t (&c, NULL) ; void a l l o u e r ( i n t n ) { p t h r e a d m u t e x l o c k (&mutex ) ; while ( n > n l i b r e ) { p t h r e a d c o n d w a i t (&c, &mutex ) ; n l i b r e = n l i b r e n ; p t h r e a d m u t e x u n l o c k (&mutex ) ; void l i b e r e r ( i n t m) { p t h r e a d m u t e x l o c k (&mutex ) ; n l i b r e = n l i b r e + m ; p t h r e a d c o n d b r o a d c a s t (&c ) ; p t h r e a d m u t e x u n l o c k (&mutex ) ;

5 Attention au réveil en cascade!(1/2) Attention au réveil en cascade! (2/2) i n t n l i b r e = 123; p t h r e a d c o n d t c ; p t h r e a d m u t e x t mutex ; p t h r e a d c o n d i n i t (&c, NULL) ; void l i b e r e r ( i n t m) { p t h r e a d c o n d s i g n a l (&c ) ; //!!!!!! void a l l o u e r ( i n t n ) { p t h r e a d m u t e x l o c k (&mutex ) ; while ( n > n l i b r e ) { p t h r e a d c o n d w a i t (&c, &mutex ) ; p t h r e a d c o n d s i g n a l (&c ) ; // a t t e n t e a c t i v e! n l i b r e = n l i b r e n ; p t h r e a d m u t e x u n l o c k (&mutex ) ; Nommés ou anonymes Sémaphore Les sémaphores POSIX peuvent être nommés ou non nommés. Sémaphores anonymes Un sémaphore non nommé n est accessible que par sa position en mémoire. Il permet de synchroniser des threads, qui partagent par définition le même espace de mémoire ; et des processus ayant mis en place des segments de mémoire partagée. Un sémaphore nommé est utilisable pour synchroniser des processus connaissant son nom. persistant, indépendamment des processus sem t mon sem ; s e m i n i t (&mon sem, 0, 3 ) ; // anonyme, pour t h r e a d s, sem wait (&mon sem ) ; // P( ) sem post (&mon sem ) ; // V( ) s e m d e s t r o y (&mon sem ) ;

6 Autres détails et opérations utiles Compilation sleep(t) bloque le thread courant pendant t secondes pthread cancel(threadid) détruit le thread threadid pthread cond broadcast(&cond) réveille l ensemble des threads en attente de la condition Tests pthread mutex trylock(), sem trywait() Timer pthread cond timedwait(), sem timedwait() Entêtes des fonctions dans #include <pthread.h> Le code des fonctions est dans la bibliothèque libpthread (à l édition de lien : -lpthread, comme le -lm pour la bibliothèque mathématique libm. Les man sont vos amis Par exemple, sur l initialisation à la création des variables. Gdb et les threads Valgrind et les threads Il est possible d explorer l état d un processus composé de plusieurs threads info threads donne la liste des threads et leur numéros, thread 4 déplace le contexte du débogueur vers le thread numéro 4, where, up, down, print,... fonctionne pour le thread courant. En plus de vérifier vos accès mémoire, valgrind est aussi capable de vérifier vos synchronisations. Il y a même deux détecteurs différents. tool=helgrind : détecteur de condition de courses, lock et usage incorrecte de la bibliothèque Pthread tool=drd : idem et + (openmp,...) NB : il faut que les accès mémoires soient corrects!

7 Documentations Travail demandé Le kiosk Les pages de man Deux petits tutoriaux http ://queinnec.perso.enseeiht.fr/ens/threads/sujet-tp001.html http :// liberti/public/computing/ parallel/threads/threads-tutorial/tutorial.html Implanter le sujet présent sur le kiosk Création et initialisation des variables de synchronisation et des threads Faire correctement les synchronisations Le programme doit fournir une trace d exécution montrant le démarrage et la fin de chaque thread, les appels, les blocages et les réveils

M2-GamaGora. Programmation Multi-Thread - partie 1. J.C. Iehl. November 13, 2008

M2-GamaGora. Programmation Multi-Thread - partie 1. J.C. Iehl. November 13, 2008 Programmation Multi-Thread - partie 1 November 13, 2008 pourquoi ça ne marche pas? et alors? introduction aux threads threads : pourquoi ça ne marche pas? et alors? un nouveau point d entrée (une fonction

Plus en détail

Compléments sur les PThreads. Jean-Louis PAZAT IRISA / INSA

Compléments sur les PThreads. Jean-Louis PAZAT IRISA / INSA 1 Compléments sur les PThreads Jean-Louis PAZAT IRISA / INSA Exemple de threads utilisateur: Threads Posix Interface portable de programmation (API) Fonctionnalités création/destruction de Threads Synchronisation

Plus en détail

Introduction à la programmation concurrente

Introduction à la programmation concurrente à la programmation concurrente Moniteurs Yann Thoma Reconfigurable and Embedded Digital Systems Institute Haute Ecole d Ingénierie et de Gestion du Canton de Vaud Mai 2012 Yann Thoma (HES-SO / HEIG-VD

Plus en détail

Dr. M.W. Youssef Systèmes d exploitation Avancées 1ING ISI - 2009

Dr. M.W. Youssef Systèmes d exploitation Avancées 1ING ISI - 2009 Institut Supérieur d Informatique Chapitre 02 Synchronisation des processus Dr. Mohamed-Wassim YOUSSEF 2009 [www.wassimyoussef.info] Systèmes d exploitation avancées 1 ING ISI 1 ére année Ingénieur en

Plus en détail

Les threads. Chapitre 4. 4.1 Introduction. 4.1.1 Avantages

Les threads. Chapitre 4. 4.1 Introduction. 4.1.1 Avantages Chapitre 4 Les threads 4.1 Introduction Le modèle de processus décrit au chapitre précédent est un programme qui s exécute selon un chemin unique avec un seul compteur ordinal. On dit qu il a un flot de

Plus en détail

Exercices de programmation concurrente (PCO) semestre printemps 2014-2015. Exclusion mutuelle, synchronisation, coordination

Exercices de programmation concurrente (PCO) semestre printemps 2014-2015. Exclusion mutuelle, synchronisation, coordination Prof. Yann Thoma Exercices de programmation concurrente (PCO) semestre printemps 2014-2015 Exclusion mutuelle, synchronisation, coordination Question 1: Exclusion mutuelle Soit les deux tâches T 0 et T

Plus en détail

Moniteurs, Java, Threads et Processus

Moniteurs, Java, Threads et Processus Moniteurs, Java, Threads et Processus 1 Une vue orientée-objet de la mémoire partagée On peut voir un sémaphore comme un objet partagé accessible par deux méthodes : wait et signal. L idée du concept de

Plus en détail

Communications et synchronisations. Système L3, 2014-2015 1/21

Communications et synchronisations. Système L3, 2014-2015 1/21 Communications et synchronisations Système L3, 2014-2015 1/21 Le problème des philosophes (Dijkstra 1965) Cinq philosophes sont assis autour d une table ronde Chaque philosophe a devant lui un plat de

Plus en détail

3IS - Système d'exploitation linux - Threads

3IS - Système d'exploitation linux - Threads 3IS - Système d'exploitation linux - Threads 2010 David Picard Contributions de : Arnaud Revel, Mickaël Maillard picard@ensea.fr Qu'est-ce qu'un thread? ÉCOLE NATIONALE SUPÉRIEURE DE L'ÉLECTRONIQUE ET

Plus en détail

Introduction à la programmation concurrente

Introduction à la programmation concurrente Introduction à la programmation concurrente Moniteurs Yann Thoma Reconfigurable and Embedded Digital Systems Institute Haute Ecole d Ingénierie et de Gestion du Canton de Vaud This work is licensed under

Plus en détail

Les processus légers : threads

Les processus légers : threads Les processus légers : threads Polytech Paris-Sud Cycle ingénieur de la filière étudiant Louis Mandel Université Paris-Sud 11 Louis.Mandel@lri.fr année 2012/2013 Les threads Les threads sont des processus

Plus en détail

Travaux Dirigés n o 4 : Threads

Travaux Dirigés n o 4 : Threads DUT Informatique 2015 / 2016 Travaux Dirigés n o 4 : Threads Objectifs : apprendre à créer, travailler avec et arrêter des threads (ou processus légers). Savoir reconnaître les données partagées entre

Plus en détail

Programmation Multithread

Programmation Multithread Programmation Multithread Partie 3 Professeur : Bruno De Kelper Département Génie Électrique Synchronisation Les Threads partagent les ressources Besoin de synchroniser pour: - Garder la cohérence des

Plus en détail

5 Moniteurs. Slide 1. Caractéristique majeure d un programme avec moniteurs = Composé de deux sortes de modules/processus: Slide 2

5 Moniteurs. Slide 1. Caractéristique majeure d un programme avec moniteurs = Composé de deux sortes de modules/processus: Slide 2 5 Moniteurs Motivation = les sémaphores peuvent être utilisés pour résoudre à peu près n importe quel problème d exclusion mutuelle ou synchronisation... mais, les sémaphores possèdent certains désavantages:

Plus en détail

Corrigé de l examen de systèmes opératoires Module Synchronisation des processus

Corrigé de l examen de systèmes opératoires Module Synchronisation des processus Corrigé de l examen de systèmes opératoires Module Synchronisation des processus 2ième Année Informatique et Mathématiques Appliquées 17 Novembre 1999 1 Les sémaphores 1. Donner la définition d un sémaphore

Plus en détail

J2SE Threads, 1ère partie Principe Cycle de vie Création Synchronisation

J2SE Threads, 1ère partie Principe Cycle de vie Création Synchronisation J2SE Threads, 1ère partie Principe Cycle de vie Création Synchronisation Cycle Ingénierie 2e année SIGL Dernière mise à jour : 19/10/2006 Christophe Porteneuve Threads Principes Cycle de vie Création java.lang.thread

Plus en détail

École Polytechnique de Montréal. Département de Génie Informatique. Cours INF3600 : Systèmes d exploitation. Contrôle périodique Automne 2001

École Polytechnique de Montréal. Département de Génie Informatique. Cours INF3600 : Systèmes d exploitation. Contrôle périodique Automne 2001 École Polytechnique de Montréal Département de Génie Informatique Cours INF3600 : Systèmes d exploitation Contrôle périodique Automne 2001 Date : 1 er novembre 2001 de 18h à 20h Professeurs : Kerly Titus,

Plus en détail

Programmation Concurrente, Réactive et Répartie

Programmation Concurrente, Réactive et Répartie Programmation Concurrente, Réactive et Répartie Cours N 3 Emmanuel Chailloux Master d Informatique Université Pierre et Marie Curie année 2012-2013 Cours 3 - Programmation Concurrente, Réactive et Répartie

Plus en détail

2 Utilisation d un tube par plusieurs processus

2 Utilisation d un tube par plusieurs processus O r s a y Travaux Pratiques n o 3 : Sémaphores DUT Informatique 2010 / 2011 Nom(s) : Groupe : Date : Objectifs : être capable de construire des applications dont le mécanisme d exclusion mutuelle repose

Plus en détail

Programmation Multi-Threading en Java

Programmation Multi-Threading en Java Programmation Multi-Threading en Java Christophe Gravier, Frédérique Laforest, Julien Subercaze Télécom Saint-Étienne Université Jean Monnet {prénom.nom}@univ-st-etienne.fr FI2_INFO4 2012 2013 1 / 35 Plan

Plus en détail

Année 2012-2013 Licence 2 TD 6. Synchronisation et Sémaphores

Année 2012-2013 Licence 2 TD 6. Synchronisation et Sémaphores Institut Galilée Systèmes d exploitation et Réseaux Année 2012-2013 Licence 2 TD 6 Synchronisation et Sémaphores 1 Synchronisation : le coiffeur Une illustration classique du problème de la synchronisation

Plus en détail

Multi-threading. Mécanismes de Synchronisation

Multi-threading. Mécanismes de Synchronisation Multi-threading Mécanismes de Synchronisation 1 Exclusion Mutuelle - Mutex Producteurs / Consommateur - Sémaphores 2 Accès en Exclusion Mutuelle Exemple d'une liste d'objects partagée: Gérée en LIFO (Last

Plus en détail

4 Sémaphores. 4.1 Syntaxe et sémantique. sem s1; /* sem s1 = 0; */ sem s2 = 1; sem forks[5] = ([5] 1); P(s): < await(s > 0) s = s - 1; >

4 Sémaphores. 4.1 Syntaxe et sémantique. sem s1; /* sem s1 = 0; */ sem s2 = 1; sem forks[5] = ([5] 1); P(s): < await(s > 0) s = s - 1; > 4 Sémaphores Motivation = une approche avec busy waiting n est pas intéressante dans un programme avec fils d exécution multiples, puisque le nombre de processus est généralement plus grand que le nombre

Plus en détail

Systèmes d exploitation et Programmation Concurrente. L équipe «SEPC» L organisation de l année 14/09/2014

Systèmes d exploitation et Programmation Concurrente. L équipe «SEPC» L organisation de l année 14/09/2014 Systèmes d exploitation et Programmation Concurrente Yves Denneulin Yves.Denneulin@imag.fr Jacques Mossière Sebastien Viardot Le cours L équipe «SEPC» Yves Denneulin : ISI, Telecom et SLE Les TD/TP Vincent

Plus en détail

Processus non indépendants : accès concurrents aux ressources

Processus non indépendants : accès concurrents aux ressources Agenda Synchronisation et communication entre processus Schémas classiques de synchronisation 1 Introduction Système multiprocessus L'ordonnancement "entrelace" les exécutions P1 P2 P3 F Processus non

Plus en détail

4. Outils pour la synchronisation F. Boyer, Laboratoire Lig Fabienne.Boyer@imag.fr

4. Outils pour la synchronisation F. Boyer, Laboratoire Lig Fabienne.Boyer@imag.fr 4. Outils pour la synchronisation F. Boyer, Laboratoire Lig Fabienne.Boyer@imag.fr Le problème Insuffisance des solutions de base (verrous) Les solutions de plus haut niveau Les Sémaphores Les Moniteurs

Plus en détail

Introduction à la programmation concurrente

Introduction à la programmation concurrente Introduction à la programmation concurrente Exclusion mutuelle par attente active Yann Thoma Reconfigurable and Embedded Digital Systems Institute Haute Ecole d Ingénierie et de Gestion du Canton de Vaud

Plus en détail

Synchro et Threads Java TM

Synchro et Threads Java TM Synchro et Threads Java TM NICOD JEAN-MARC Master 2 Informatique Université de Franche-Comté UFR des Sciences et Techniques septembre 2008 NICOD JEAN-MARC Synchro et Threads avec Java TM 1 / 32 Sommaire

Plus en détail

Programmation parallèle

Programmation parallèle Programmation parallèle IUT Lyon 1 Module programmation répartie Principe de la programmation parallèle Consiste à faire exécuter par des processus différents des parties de code d un même programme Par

Plus en détail

03/04/2007. Tâche 1 Tâche 2 Tâche 3. Système Unix. Time sharing

03/04/2007. Tâche 1 Tâche 2 Tâche 3. Système Unix. Time sharing 3/4/27 Programmation Avancée Multimédia Multithreading Benoît Piranda Équipe SISAR Université de Marne La Vallée Besoin Programmes à traitements simultanés Réseau Réseau Afficher une animation en temps

Plus en détail

Synchronisation des Processus et les sémaphores

Synchronisation des Processus et les sémaphores Synchronisation des Processus et les sémaphores Achraf Othman Support du cours : www.achrafothman.net 1 PLAN Spécification du problème Section Critique (SC) Exclusion Mutuelle Principe Propriétés Réalisation

Plus en détail

Info0604 Programmation multi-threadée. Cours 5. Programmation multi-threadée en Java

Info0604 Programmation multi-threadée. Cours 5. Programmation multi-threadée en Java Info0604 Programmation multi-threadée Cours 5 Programmation multi-threadée en Java Pierre Delisle Université de Reims Champagne-Ardenne Département de Mathématiques et Informatique 18 février 2015 Plan

Plus en détail

Synchronisation des processus. Didier Verna. didier@lrde.epita.fr http://www.lrde.epita.fr/ didier. Systèmes d Exploitation. Didier Verna EPITA

Synchronisation des processus. Didier Verna. didier@lrde.epita.fr http://www.lrde.epita.fr/ didier. Systèmes d Exploitation. Didier Verna EPITA 1/16 Synchronisation des processus didier@lrde.epita.fr http://www.lrde.epita.fr/ didier 2/16 Table des matières 1 2 Synchronisation matérielle 3 Synchronisation logicielle 4 classiques 4/16 Nécessité

Plus en détail

Communications et synchronisations

Communications et synchronisations Communications et synchronisations Polytech Paris-Sud Cycle ingénieur de la filière étudiant Louis Mandel Université Paris-Sud 11 Louis.Mandel@lri.fr année 2012/2013 Le problème des philosophes (Dijkstra

Plus en détail

TD3. Le problème de l'exclusion mutuelle et les mutexes. LP RGI Prog. système

TD3. Le problème de l'exclusion mutuelle et les mutexes. LP RGI Prog. système LP RGI Prog. système TD3 Le problème de l'exclusion mutuelle et les mutexes I U T d ' A m i e n s, d é p a r t e m e n t I n f o r m a t i q u e a n n é e u n i v e r s i t a i r e 2 0 1 4 / 2 0 1 5 L

Plus en détail

École Polytechnique de Montréal. Département de Génie Informatique et Génie Logiciel. Cours INF2610. Contrôle périodique.

École Polytechnique de Montréal. Département de Génie Informatique et Génie Logiciel. Cours INF2610. Contrôle périodique. École Polytechnique de Montréal Département de Génie Informatique et Génie Logiciel Cours INF2610 Contrôle périodique Automne 2013 Date : 11 octobre 2013 de 18h à 20h Professeur : Boucheneb Hanifa Documentation

Plus en détail

Problèmes liés à la concurrence

Problèmes liés à la concurrence ENS Cachan Problématique Difficile de gérer la concurrence : Pas toujours facile d avoir des fonctions réentrantes. Risque de race condition : ex : x :=x+1 x :=x+1 On voudrait des blocs d instructions

Plus en détail

Cours A7 : Temps Réel

Cours A7 : Temps Réel Cours A7 : Temps Réel Pierre.Paradinas / @ / cnam.fr Cnam/Cedric Systèmes Enfouis et Embarqués (SEE) Motivations Du jour : Partage des ressources, L exclusion mutuelle, Synchronisation. Comprendre les

Plus en détail

Principe général : rendez-vous. Synchronisation. Mécanismes de synchronisation. Synchronisation par événements

Principe général : rendez-vous. Synchronisation. Mécanismes de synchronisation. Synchronisation par événements Principe général : rendez-vous Synchronisation Une tâche doit pouvoir : activer une autre tâche ; se bloquer (attendre) ou éventuellement bloquer une autre tâche ; débloquer une ou même plusieurs tâches.

Plus en détail

Informatique industrielle A7-19571 Systèmes temps-réel J.F.Peyre. Partie 7 : Exemple d application temps réelle en Ada et en C/Posix

Informatique industrielle A7-19571 Systèmes temps-réel J.F.Peyre. Partie 7 : Exemple d application temps réelle en Ada et en C/Posix Informatique industrielle A7-19571 Systèmes temps-réel J.F.Peyre Partie 7 : Exemple d application temps réelle en Ada et en C/Posix Plan du cours Présentation d un problème Solution en Ada Solution en

Plus en détail

CORRIGÉ Contrôle Systèmes d exploitation, Réseaux

CORRIGÉ Contrôle Systèmes d exploitation, Réseaux Institut Galilée Systèmes d exploitation, Réseaux Année 2011-2012 Licence 2 CORRIGÉ Contrôle Systèmes d exploitation, Réseaux Mercredi 9 Mars 2012 9h - 12h Aucun document n est autorisé Exercice 1 : Ordonnancement

Plus en détail

Les processus légers : threads. Système L3, 2014-2015 1/31

Les processus légers : threads. Système L3, 2014-2015 1/31 Les processus légers : threads Système L3, 2014-2015 1/31 Les threads Les threads sont des processus légers exécutés à l intérieur d un processus L exécution des threads est concurrente Il existe toujours

Plus en détail

Processus légers. LIF12-Systèmes d Exploitation. Univ. Claude Bernard Lyon 1

Processus légers. LIF12-Systèmes d Exploitation. Univ. Claude Bernard Lyon 1 Processus légers LIF12-Systèmes d Exploitation Yves Caniou yves.caniou@univ-lyon1.fr CM + TD + TP Jacques Delmas jacques.delmas@univ-lyon1.fr TD Fabien Rico fabien.rico@univ-lyon1.fr TP Joseph Garnier

Plus en détail

Université Paris Diderot Master 1 II. Théorie et pratique de la concurrence

Université Paris Diderot Master 1 II. Théorie et pratique de la concurrence Université Paris Diderot Master 1 II Théorie et pratique de la concurrence Partiel du 30 avril 2009 Durée : 1h30. Tous les documents sont autorisés. Le barème est indicatif. Question 1 : Soit le programme

Plus en détail

Projet de Programmation

Projet de Programmation Projet de Programmation Système : Sémaphores et synchronisation de threads. Le problème du barbier : conception d une application multithreadée, synchronisée avec des sémaphores et des locks à la norme

Plus en détail

Cours 3: Coopération entre processus: Synchronisation + Communication

Cours 3: Coopération entre processus: Synchronisation + Communication Cours 3: Coopération entre processus: Synchronisation + Communication Coopération entre processus & Synchronisation + Communication 1. Introduction 2. Rendez-vous de N entités 3. Producteur(s) / Consommateur(s)

Plus en détail

Examen 30 mai 2013. Vol de tâche. Système ENS L3 Info. Année 2012-2013

Examen 30 mai 2013. Vol de tâche. Système ENS L3 Info. Année 2012-2013 Système ENS L3 Info. Année 2012-2013 Examen 30 mai 2013 L énoncé est composé de 5 pages. Cette épreuve est prévue pour une durée de 2h. Les notes de cours et de TDs sont autorisées. Vol de tâche Le but

Plus en détail

INTRODUCTION AUX SYSTEMES D EXPLOITATION. TD2 Exclusion mutuelle / Sémaphores

INTRODUCTION AUX SYSTEMES D EXPLOITATION. TD2 Exclusion mutuelle / Sémaphores INTRODUCTION AUX SYSTEMES D EXPLOITATION TD2 Exclusion mutuelle / Sémaphores Exclusion mutuelle / Sémaphores - 0.1 - S O M M A I R E 1. GENERALITES SUR LES SEMAPHORES... 1 1.1. PRESENTATION... 1 1.2. UN

Plus en détail

Programmation système : sémaphores

Programmation système : sémaphores Programmation système : sémaphores Un sémaphore permet de protéger une variable (ou un type de donnée abstrait) et constitue la méthode utilisée couramment pour restreindre l'accès à des ressources partagées

Plus en détail

Noyau RTLinux. Noyau RTLinux

Noyau RTLinux. Noyau RTLinux Noyau RTLinux Noyau RTLinux 1 Principes de programmation RTLinux est implémenté sur la base du Minimal Real-time System Profile (POSIX 1003.13 draft 9) ou «système d'exploitation temps réel minimal», et

Plus en détail

JAVA - Compléments du cours 9

JAVA - Compléments du cours 9 JAVA - Compléments du cours 9 Nicolas Baudru Année 2008-2009 Exercice 1 (Création de threads) En Java, il existe deux méthodes pour créer des threads. La première étend la classe Thread : class MonThread

Plus en détail

Les tâches et la synchronisation en langage Java

Les tâches et la synchronisation en langage Java Les tâches et la synchronisation en langage Java Les threads, les verrous, les sémaphores et les moniteurs en Java D après les cours de D. Genthial et B. Caylux Langage Java Threads et synchronisation

Plus en détail

Conduite du Projet Système

Conduite du Projet Système Conduite du Projet Système Département Télécom 2ème Année Enseignants : Yves Denneulin, Jacques Mossière, Grégory Mounié, Simon Nieuviarts, Franck Rousseau, Sébastien Viardot Résumé Ce document est complémentaire

Plus en détail

Résumé du chapitre 3 Synchronisation entre processus : de producteur/consommateur aux sémaphores

Résumé du chapitre 3 Synchronisation entre processus : de producteur/consommateur aux sémaphores Résumé du chapitre 3 Synchronisation entre processus : de producteur/consommateur aux sémaphores Jacques Mossière 22 septembre 2008 1 Introduction Nous étudions dans ce chapitre la réalisation des processus

Plus en détail

Systèmes d Exploitation temps réel. Programmation des STR. Gabriel FREY 2013 freyg.it@gmail.com

Systèmes d Exploitation temps réel. Programmation des STR. Gabriel FREY 2013 freyg.it@gmail.com Systèmes d Exploitation temps réel 1 2 Plan de l intervention 1. Introduction aux Systèmes Temps Réel 2. Programmation concurrente Synchronisation et communication Besoin en facultés temporelles 3. Ordonnancement

Plus en détail

Exclusion Mutuelle. Arnaud Labourel Courriel : arnaud.labourel@lif.univ-mrs.fr. Université de Provence. 9 février 2011

Exclusion Mutuelle. Arnaud Labourel Courriel : arnaud.labourel@lif.univ-mrs.fr. Université de Provence. 9 février 2011 Arnaud Labourel Courriel : arnaud.labourel@lif.univ-mrs.fr Université de Provence 9 février 2011 Arnaud Labourel (Université de Provence) Exclusion Mutuelle 9 février 2011 1 / 53 Contexte Epistémologique

Plus en détail

Systèmes d Exploitation Chapitre 6 Sémaphores

Systèmes d Exploitation Chapitre 6 Sémaphores Systèmes d Exploitation Chapitre 6 Sémaphores F. Moal 2012/2013 Par DIJKSTRA 1971 Idée : encapsuler les solutions diverses au pb de la section critique pour fournir une interface unique et assurer la portabilité.

Plus en détail

3. Systèmes Temps Réel. Moniteur Temps Réel MTR86W32. 3. SYSTEMES TEMPS REEL - Moniteur Temps Réel MTR86W32

3. Systèmes Temps Réel. Moniteur Temps Réel MTR86W32. 3. SYSTEMES TEMPS REEL - Moniteur Temps Réel MTR86W32 3. SYSTEMES TEMPS REEL - Moniteur Temps Réel MTR86W32 Introduction au Moniteur Temps Réel multitâche MTR86W32 MTR86W32 : librairie de fonctions. création, activation, suppression de processus,. gestion

Plus en détail

C4 Semaphore. Ressources

C4 Semaphore. Ressources C4 Semaphore TRL Yann DOUZE Polytech Paris UPMC - Section E2i3 Source : livre µc/osii de Jean-Jacques Labrosse et les cours de l école polytechnique de Montréal. Ressources Une ressource est une entité

Plus en détail

Les threads POSIX. Chapitre 16. 16.0.1 Description. 16.0.2 fork et exec

Les threads POSIX. Chapitre 16. 16.0.1 Description. 16.0.2 fork et exec Chapitre 16 Les threads POSIX La programmation par thread (actvité) est naturelle pour gérer des phénomènes asyncrones. Les entrées utilisateur dans les interfaces graphiques (souris, clavier) sont plus

Plus en détail

1 Entête des fonctions

1 Entête des fonctions Le lecteur rédacteur est un problème de synchronisation qui suppose que l on peut accéder aux données partagées de 2 manières : en lecture, c est a dire sans possibilité de modification; en écriture. Il

Plus en détail

Systèmes d'exploitation. Pierre Antoine Champin IUT A de Lyon Séance 4

Systèmes d'exploitation. Pierre Antoine Champin IUT A de Lyon Séance 4 Systèmes d'exploitation Pierre Antoine Champin IUT A de Lyon Séance 4 Plan de la séance 1. Concurrence 2. Problématique liée à la concurrence section critique mécanisme d'exclusion mutuelle 3. Solutions

Plus en détail

Le problème des lecteurs et rédacteurs : La communication par envoi de messages. définition. Les processus lecteurs et rédacteurs

Le problème des lecteurs et rédacteurs : La communication par envoi de messages. définition. Les processus lecteurs et rédacteurs Le problème des lecteurs et rédacteurs définition Ce problème généralise celui de l exclusion mutuelle. On distingue deux types de processus : Les lecteurs (readers) qui lisent uniquement l information

Plus en détail

Système M1. Chapitre 3 : Gérer la communication et la synchronisation inter-tâches. J.-F. Pradat-Peyre & E Hyon

Système M1. Chapitre 3 : Gérer la communication et la synchronisation inter-tâches. J.-F. Pradat-Peyre & E Hyon Chapitre 3 : Gérer la communication et la synchronisation inter-tâches 1 Plan du cours Introduction aux problèmes de synchronisation Exemple de problèmes Section critique et verrous Exclusion Mutuelle

Plus en détail

Soutenance de PFE. Evolution de l'outil EZTrace. Charles Aulagnon Inria Bordeaux (SED) Maître de stage : François Rué mars septembre 2011

Soutenance de PFE. Evolution de l'outil EZTrace. Charles Aulagnon Inria Bordeaux (SED) Maître de stage : François Rué mars septembre 2011 Soutenance de PFE Evolution de l'outil EZTrace Charles Aulagnon Inria Bordeaux (SED) Maître de stage : François Rué mars septembre 2011 ENSEIRB-MATMECA Tuteur : Corentin Travers Sommaire 1. EZTrace Contexte

Plus en détail

Mise en œuvre de l exclusion mutuelle dans

Mise en œuvre de l exclusion mutuelle dans Mise en œuvre de l exclusion mutuelle dans µc/os-ii Mise en œuvre des mécanismes permettant l exclusion mutuelle à l aide des services de µc/os-ii vendredi 19 janvier 2001 1 Blocage des interruptions Méthode

Plus en détail

ACCOV 2001-2002. Système avec des processus concurrents

ACCOV 2001-2002. Système avec des processus concurrents projet ACCOV 2001-2002 ACCOV 2001-2002. Système avec des processus concurrents procedure Main is type TabDoc is array(1..6) of Document; -- contrôle l'attribution d'un nom unique package ProcId is procedure

Plus en détail

1/24. I passer d un problème exprimé en français à la réalisation d un. I expressions arithmétiques. I structures de contrôle (tests, boucles)

1/24. I passer d un problème exprimé en français à la réalisation d un. I expressions arithmétiques. I structures de contrôle (tests, boucles) 1/4 Objectif de ce cours /4 Objectifs de ce cours Introduction au langage C - Cours Girardot/Roelens Septembre 013 Du problème au programme I passer d un problème exprimé en français à la réalisation d

Plus en détail

Samia Bouzefrane. Maître de Conférences CEDRIC CNAM. samia.bouzefrane@cnam.fr http://cedric.cnam.fr/~bouzefra

Samia Bouzefrane. Maître de Conférences CEDRIC CNAM. samia.bouzefrane@cnam.fr http://cedric.cnam.fr/~bouzefra La La communication et et la la synchronisation inter-tâches Samia Bouzefrane Maître de Conférences CEDRIC CNAM samia.bouzefrane@cnam.fr http://cedric.cnam.fr/~bouzefra 1 Sommaire Introduction aux problèmes

Plus en détail

Cours 3: Coopération entre processus: Synchronisation + Communication

Cours 3: Coopération entre processus: Synchronisation + Communication Cours 3: Coopération entre processus: Synchronisation + Communication Coopération entre processus & Synchronisation + Communication 1. Introduction 2. Rendez-vous de N entités 3. Producteur(s) / Consommateur(s)

Plus en détail

FreeRTOS ELECINF344. Samuel TARDIEU <sam@rfc1149.net> Mars 2015

FreeRTOS ELECINF344. Samuel TARDIEU <sam@rfc1149.net> Mars 2015 FreeRTOS ELECINF344 Samuel TARDIEU Mars 2015 FreeRTOS : configuration La configuration de FreeRTOS se fait dans un fichier FreeRTOSConfig.h, et définit notamment : les fonctionalités

Plus en détail

Vous pouvez vous aider du programme suivant :

Vous pouvez vous aider du programme suivant : TP MULTITÂCHE DÉCOUVERTE DES MUTEX ET DES SEMAPHORES Exercice 1 Exclusion mutuelle : Mutex Ecrire un programme qui permet à 5 threads d'écrire un message complet à l'écran (par exemple "Message du thread

Plus en détail

Entraînement au concours ACM-ICPC

Entraînement au concours ACM-ICPC Entraînement au concours ACM-ICPC Déboguage et profilage de programmes C++ Page 1 / 11 Avec un IDE (environnement de développement intégré) Eclipse CDT, NetBeans, Visual C++, XCode, KDeveloper... Fonctionnalités

Plus en détail

synchronisation et communication entre processus Synchronisation et communication entre processus

synchronisation et communication entre processus Synchronisation et communication entre processus 1 Synchronisation et communication entre processus Accès à des ressources communes 2 Exemple: compte bancaire dont montant en A sur disque programme pour ajouter 100: lire(n,a) N := N+100 écrire(n,a) 2

Plus en détail

CONSERVATOIRE NATIONAL DES ARTS ET METIERS

CONSERVATOIRE NATIONAL DES ARTS ET METIERS CONSERVATOIRE NATIONAL DES ARTS ET METIERS Durée : 2 heures METHODES DE PROGRAMMATION SYSTEMES UE NSY103 - NANCY/METZ INTERVENANT : E. DESVIGNE CORRECTION DE LA SESSION DE RATTRAPAGE 13/09/2011 Année 2010

Plus en détail

Processus. Les processus, à quoi ça sert? Une définition d'un processus. La vie intime des processus. Allocation du processeur

Processus. Les processus, à quoi ça sert? Une définition d'un processus. La vie intime des processus. Allocation du processeur 1 sur 9 Processus Les processus, à quoi ça sert? Une définition d'un processus La vie intime des processus Quelques caractéristiques des processus Le contexte et la commutation de contexte Les processus

Plus en détail

Sémaphores. Plan. But. Introduction Définition Modèle intuitif Remarques

Sémaphores. Plan. But. Introduction Définition Modèle intuitif Remarques Plan Troisième partie Sémaphores 1 Spécification Introduction 2 Utilisation des sémaphores Schémas de base Schéma producteurs/consommateurs Contrôle fin de l accès concurrent aux ressources partagées 3

Plus en détail

420KEL Petite révision v. 1,65. Petite révision

420KEL Petite révision v. 1,65. Petite révision Petite révision Quelques petits exercices pour vous rafraîchir la mémoire et vous remettre en forme. Dans les exercices pour lesquels on vous demande de programmer, cherchez à produire un résultat à la

Plus en détail

Gestion des processus

Gestion des processus 1/27 Gestion des processus didier@lrde.epita.fr http://www.lrde.epita.fr/ didier 2/27 Table des matières 1 2 Ordonnancement des processus 3 sur les processus 4 entre processus 5 4/27 Programme vs. Processus

Plus en détail

Projet du cours d ARCHITECTURE Gestion distribué d un parking

Projet du cours d ARCHITECTURE Gestion distribué d un parking Projet du cours d ARCHITECTURE Gestion distribué d un parking 3 GI, INSA de Lyon Janvier 2004 1 Objectifs du projet Ce projet a pour but d apprendre à manipuler une application multitâche où les différentes

Plus en détail

Synchronisation entre processus

Synchronisation entre processus Synchronisation entre processus Dominique Bouillet et Michel Simatic module CSC4508/M2 Avril 2012 Synchronisation entre processus Plan du document 1 Introduction....................................................................

Plus en détail

Contrôle de concurrence par sémaphores. NFP137 Cours 12 1

Contrôle de concurrence par sémaphores. NFP137 Cours 12 1 Contrôle de concurrence par sémaphores NFP137 Cours 12 1 Rappel du concept de sémaphore Définition (Dijkstra-1965) Un sémaphore S est un objet partagé constitué de - un entier E initialisé à une valeur

Plus en détail

Les Systèmes d Exploitation: Concepts et Programmation

Les Systèmes d Exploitation: Concepts et Programmation Les Systèmes d Exploitation: d Concepts et Programmation Samia Bouzefrane MCF en Informatique, CNAM samia.bouzefrane@cnam.fr http://cedric.cnam.fr/~bouzefra Samia Bouzefrane, Cours SYSTEME 1 Introduction

Plus en détail

Cours de Systèmes d Exploitation

Cours de Systèmes d Exploitation Licence d informatique Synchronisation et Communication inter-processus Hafid Bourzoufi Université de Valenciennes - ISTV Introduction Les processus concurrents s exécutant dans le système d exploitation

Plus en détail

Éléments de base en Java (suite et fin)

Éléments de base en Java (suite et fin) Éléments de base en Java (suite et fin) P.O.O. LMI 2 Semestre 4 Option Info Année 2008-09 1/33 Éléments de base en Java (suite et fin) Année 2008-09 Plan du cours Les chaînes de caractères Retour vers

Plus en détail

PLAN. Synchronisation des Processus: Exclusion Mutuelle. Problème de synchronisation: Exemple. Spécification du Problème

PLAN. Synchronisation des Processus: Exclusion Mutuelle. Problème de synchronisation: Exemple. Spécification du Problème PLAN Synchronisation des Processus: Exclusion Mutuelle N.Hameurlain http://www.univ-pau.fr/~hameur Spécification du problème Section Critique () Exclusion Mutuelle Principe Propriétés Réalisation d exclusion

Plus en détail

Multi-processeurs, multi-cœurs et cohérence mémoire et cache

Multi-processeurs, multi-cœurs et cohérence mémoire et cache Multi-processeurs, multi-cœurs et cohérence mémoire et cache Intervenant : Thomas Robert Institut Mines-Télécom Rappel système d exploitation & Parallélisme L unité d exécution pour un système d exploitation

Plus en détail

CONSERVATOIRE NATIONAL DES ARTS ET METIERS METHODES DE PROGRAMMATION SYSTEMES UE NSY103 NANCY/METZ

CONSERVATOIRE NATIONAL DES ARTS ET METIERS METHODES DE PROGRAMMATION SYSTEMES UE NSY103 NANCY/METZ CONSERVATOIRE NATIONAL DES ARTS ET METIERS Durée : 2 heures METHODES DE PROGRAMMATION SYSTEMES UE NSY103 NANCY/METZ CORRECTION DE L'EXAMEN DE RATTRAPAGE de SEPTEMBRE 2012 Année 2011 2012, deuxième semestre

Plus en détail

Exercice 1 Mémoire paginée (5 points)

Exercice 1 Mémoire paginée (5 points) Info32B Systèmes d Exploitations année 2015-2016 Partiel 26 octobre 2015 N. Sabouret, R. Bonaque, M. Gleize Nom : Prénom : Signature : L épreuve dure 1h30. Tous les documents sont autorisés. Le sujet comprend

Plus en détail

Synchronisation par. Rappels. Plan. Conditions et moniteurs (1/7) Inf 431 Cours 11. jeanjacqueslevy.net

Synchronisation par. Rappels. Plan. Conditions et moniteurs (1/7) Inf 431 Cours 11. jeanjacqueslevy.net Rappels Inf 431 Cours 11 un processus t (Thread) est un programme qui s exécute Synchronisation par mémoire partagée tstart lance l exécution concurrente de la méthode trun de t tinterrupt signale qu on

Plus en détail

Traduction des arbres programmatiques en C

Traduction des arbres programmatiques en C Traduction des arbres programmatiques en C Table des matières 1 Premier exemple : helloworld.c 1 2 Méthode de programmation 2 3 Déclaration de variables 2 4 Structures de contrôle 3 5 Opérateurs C 5 6

Plus en détail

Cours d Analyse, Algorithmique Elements de programmation

Cours d Analyse, Algorithmique Elements de programmation 1 de 33 Cours d Analyse, Algorithmique Elements de programmation Florent Hivert Mél : Florent.Hivert@lri.fr Adresse universelle : http://www.lri.fr/ hivert 2 de 33 Données et instructions Un programme

Plus en détail

Systèmes d Exploitation Gestion des processus

Systèmes d Exploitation Gestion des processus Systèmes d Exploitation Gestion des processus Didier Verna didier@lrde.epita.fr http://www.lrde.epita.fr/ didier Version 2@1.6 6 décembre 2004 Table des matières Table des matières Généralités... 3 États

Plus en détail

Chapitre 5. Communication interprocessus. 5.1 Introduction

Chapitre 5. Communication interprocessus. 5.1 Introduction Communication interprocessus 5.1 Introduction Dans une activité parallèle (ou pseudo parallèle), un ensemble de processus séquentiels s exécutent en parallèle. Cette exécution résulte deux types de relations

Plus en détail

Outil de développement IAR Embedded Workbench IDE

Outil de développement IAR Embedded Workbench IDE Outil de développement IAR Embedded Workbench IDE Introduction L outil de développement intégrés «IAR Embedded Workbench» est un environnement de développement intégrés très puissant (IDE : Integrated

Plus en détail

Bases de la programmation orientée objet en Java

Bases de la programmation orientée objet en Java Bases de la programmation orientée objet en Java Jean-Baptiste Vioix (jean-baptiste.vioix@iut-dijon.u-bourgogne.fr) IUT de Dijon-Auxerre - LE2I http://jb.vioix.free.fr 1-33 Avant propos Difficultés...

Plus en détail

Principes de la programmation impérative

Principes de la programmation impérative Séquence d instructions Variables et types Types élaborés Procédures, arguments Gestion de la mémoire Langage compilé, interprété Principes de la programmation impérative Séquence d instructions Variables

Plus en détail

Question 1 (5 pts ) : Généralités

Question 1 (5 pts ) : Généralités Question 1 (5 pts ) : Généralités Répondez, en 5 lignes maximum, aux questions suivantes : a) Expliquez brièvement pourquoi les «threads» sont aussi appelés processus légers? Un threads est rattaché à

Plus en détail

Cours 9 - PTHREADS. Partie 1. Processus léger ou "Thread" Luciana Arantes Dec. 2005. = un processus lourd. processus léger (thread) données

Cours 9 - PTHREADS. Partie 1. Processus léger ou Thread Luciana Arantes Dec. 2005. = un processus lourd. processus léger (thread) données Cours 9 - PTHREADS Partie 1 Luciana Arantes Dec. 2005 Processus léger ou "Thread"! Partage les zones de code, de données, de tas + des zones du PCB (Process Control Block) : données " liste des fichiers

Plus en détail