GUIDE PEGAGOGIQUE KASCIOPE EQUILIBRE GOUT OLFACTION AUDITION TOUCHER VUE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "GUIDE PEGAGOGIQUE KASCIOPE EQUILIBRE GOUT OLFACTION AUDITION TOUCHER VUE"

Transcription

1 Le Centre de Découverte des Sciences de la Terre (CDST) Conseil Général de la Martinique GUIDE PEGAGOGIQUE Exposition : «6 Sens pour la Vie» KASCIOPE EQUILIBRE GOUT OLFACTION AUDITION TOUCHER VUE Centre de Découverte des Sciences de la terre- document de présentation de l exposition 6 sens pour la vie 1

2 L exposition «Six sens pour la vie» propose à chacun de prendre conscience de son capital sensoriel à travers une découverte des sens dans leur fonctionnement, leurs particularités, leurs interactions Pour mieux le comprendre, pour mieux l éduquer, le préserver " Six sens pour la vie " montre : Organisation générale La découverte des 6 systèmes sensoriels et leur fonctionnement, L évolution de nos sens au cours de la vie, Les handicaps et les compensations sensoriels, La prévention des risques, Comment nous pouvons entraîner nos sens, La dépendance des sens à nos cultures, La variabilité des sens selon les espèces animales, Comment nos sens nous trompent L exposition est complétée de multiples tests interactifs destinés à mettre les sens à l épreuve. A travers 3 grands espaces interactifs composés de structures parapluies orgues à odeurs, livrets découvertes, boîtes à curiosités, cette exposition propose une découverte des sens dans tous leurs aspects. Espace 1) Qu est-ce qu un sens?" Espace 2) "Vivre avec ses Sens" Espace 3) Des sens en interaction " - Qu est-ce qu un sens? Espace 1) Qu est-ce qu un sens?" Notre environnement est constitué de multiples stimuli, et il évolue constamment. Nos sens sont là pour les capter, les coder et les transmettre à notre cerveau. Les sens nous permettent ainsi d agir en conséquence, c est-à-dire survivre! Les portes : Chaque porte est consacrée à un sens : - sur une face les stimulus - sur l autre face, les récepteurs sensoriels, Centre de Découverte des Sciences de la terre- document de présentation de l exposition 6 sens pour la vie 2

3 Porte consacrée à la vue Qu est-ce qu un sens? Comment fonctionne-t-il? Quel est son rôle? Qu est-ce qu un stimulus? Comment est-il transmis au cerveau? Quel est le rôle du cerveau? - A quoi servent les sens? 1 toucher 2 vue 3 olfaction 4 le goût - Comment fonctionnent-t-ils? Les sens fonctionnent tous exactement de la même façon : -Des stimulus physico-chimiques -Des organes sensoriels : ils codent les informations sensorielles pour les transmettre au cerveau. -Un cerveau : il interprète les messages envoyés par les différents récepteurs sensoriels Centre de Découverte des Sciences de la terre- document de présentation de l exposition 6 sens pour la vie 3

4 Nous sommes entourés de stimulus sensoriels : Un bruit, une musique, le silence... Une odeur, une saveur De la lumière, l obscurité Les récepteurs captent le stimulus physico-chimique et les transforment en messages que le cerveau va pouvoir comprendre. Les récepteurs vont recevoir des messages très différents selon le sens : - Le goût et l olfaction : Les récepteurs du goût et de l olfaction sont stimulés par des molécules chimiques : ce sont des chémorécepteurs. Les récepteurs des odeurs (et des arômes) sont situés dans la muqueuse olfactive : il s agit des cils olfactifs. Les récepteurs du goût se trouvent sur la langue : ce sont les bourgeons gustatifs. - L audition, l équilibre et le toucher Les ondes sonores font vibrer une membrane qui fait à son tour vibrer un liquide contenu dans l oreille interne. C est ce liquide qui fait bouger les cils. On parle de stimulation mécanique (et non plus chimique). Les cils récepteurs sont donc des mécanorécepteurs. De même pour l équilibre, dans les canaux semi-circulaires du vestibule. Portes consacrée à l équilibre qui présente sur une face les stimulus et les récepteurs sensoriels, Centre de Découverte des Sciences de la terre- document de présentation de l exposition 6 sens pour la vie 4

5 Testez votre équilibre Pour le toucher, ce sont également des mécanorécepteurs sensibles aux pressions, vibrations - La vue Les photons de la lumière activent les photorécepteurs (les cônes et les bâtonnets) situés dans la rétine. Une fois que le stimulus est parvenu au récepteur, celui-ci doit le coder pour que le cerveau puisse le comprendre : c est la transduction. Le récepteur (qu il appartienne à l oeil, à la langue, à l oreille ) transforme alors l énergie physique ou chimique d un stimulus (un rayon lumineux, une saveur, un son ) en énergie bio-électrique (message nerveux). En fonction des informations, la cellule réceptrices vont alors modifier leur état bio-électrique en se dépolarisant. En effet, leurs propriétés électriques sont dues à la présence d ions positifs (les cations) ou négatifs (les anions). Elles se dépolarisent en faisant entrer les cations ou en les empêchant de sortir. Ce processus est le même pour tous les sens, exceptée la vision : les cations ne peuvent plus entrer, il s agit d une hyperpolarisation. Le message ainsi codé va être transmis à un premier relais du cerveau par l intermédiaire de nerfs : le nerf vestibulaire pour l équilibre, le nerf auditif pour l audition Le cerveau va alors interpréter ces différents messages pour nous indiquer la provenance d un son, par exemple. C est également lui qui va nous permettre de le reconnaître. Si chacun des six sens fonctionne de la même manière, chacun possède tout de même ses particularités. Centre de Découverte des Sciences de la terre- document de présentation de l exposition 6 sens pour la vie 5

6 Quel est le rôle du cerveau? Le cerveau s occupe du traitement des informations transmises par les récepteurs sensoriels. Qu il s agisse d un son, une image ou une odeur, les voies qui transmettent les informations sensorielles au cerveau sont semblables les unes aux autres. Les messages sont véhiculés par les nerfs sensoriels spécifiques, le nerf sensoriel auditif pour l audition, par exemple. Ensuite, 3 ou 4 relais font monter cette information jusqu au cortex. A chaque étape, les propriétés du message sont décodées et interprétées, des plus simples aux plus compliquées. Espace 2) "Vivre avec ses Sens" Tous les sens fonctionnent de la même façon. Pourtant, ils ont chacun leurs particularités, et évoluent différemment au cours de la vie. Chacun d entre nous les utilisera différemment selon sa culture, son éducation, ses intérêts Éveil sensoriel, apprentissage, prévention, mémoire, apprentissage, culture Variabilité de perception, illusions Cet espace est composé d un module autoportant comprenant une orgue à odeurs et un test d illusion tactile, accompagné de trois lutrins à poser sur table. Rôle de la mémoire. Lorsque nous grandissons nous apprenons progressivement à vivre dans le monde qui nous entoure grâce à notre système sensoriel. Toutes ces découvertes sont stockées dans notre cerveau et constituent notre mémoire sensorielle. Centre de Découverte des Sciences de la terre- document de présentation de l exposition 6 sens pour la vie 6

7 Les illusions sensorielles. Les illusions ne sont pas que visuelles. Notre vision du monde est largement tributaire de constructions mentales comme celles qui sont présentées sur le module autoportant Espace 3) Des sens en interaction Les sens ne fonctionnent pas seuls : ils donnent une unité globale de fonctionnement. Chaque sens est complémentaire d autres, mais ils se contredisent parfois, ou bien renforcent le message. Les sens n agissent pas de façon isolée. Chacun apporte des informations qui vont être reçues et traitées par le cerveau, permettant ainsi une perception globale. Dégustation, Sens et handicap, L art et les sens, Verticalité Centre de Découverte des Sciences de la terre- document de présentation de l exposition 6 sens pour la vie 7

8 Proposition de circuits de visite L exposition est conçue pour un très large public. Sa visite peut se faire selon 5 circuits différents : 1. Six sens ; 2. L équilibre est-il un sens? 3. Une vie de sens ; 4. Imaginez ; 5. Fusion des sens. Chacun de ces circuits de visite est décliné selon les niveaux de formulation des élèves, elle est donc ouverte à toutes les classes du primaire au lycée. Durée de visite : 1 h VISITE TYPE ADOLESCENTS Préservons nos sens! Rôle des sens dans la société : mémoire et culture. Cette présentation est sensiblement la même que celle proposée aux adultes. Il n est pas Indispensable de réaliser l ensemble des jeux et tests. - ESPACE 1 QU EST-CE QU UN SENS? Il faudra revenir plus précisément sur l importance du capital sensoriel (capital fragile et à former, puis à préserver). Notion d apprentissage sensoriel. - ESPACE 2 VIVRE AVEC SES SENS! Il est essentiel d insister tout particulièrement sur la prévention des risques (tabagisme, surdité ) et les pathologies. L animateur pourra s arrêter plus longuement devant la valise des pathologies et sensibiliser les adolescents en s appuyant sur les photographies de la cochlée. - ESPACE 3 LA FUSION DES SENS L animateur peut insister sur le vertige et ses causes, et sur la possibilité de palier l absence d un sens. VISITE TYPE ENFANTS (2 A 6 ANS) La découverte des sens! Le but est principalement de faire découvrir les sens aux plus jeunes à travers le jeu : ils expérimentent leur sens. En petits groupes, les enfants participent aux activités proposées Les boîtes aveugles : tour à tour, les enfants touchent les objets cachés mais gardent le silence : ils ne dévoilent pas la réponse à leur camarade. Lorsque tous les enfants sont passés, l animateur peut demander aux enfants ce qu ils ont touché, ressenti, Le test de l équilibre : Centre de Découverte des Sciences de la terre- document de présentation de l exposition 6 sens pour la vie 8

9 cet atelier plait énormément aux enfants. Ils doivent fermer les yeux après avoir trouver leur équilibre sur la plateforme. (Prévoir un adulte près de la plateforme pour rattraper les Enfants!) Les dégustations : les enfants peuvent participer à l ensemble des dégustations de boissons (les sirops de couleurs différentes) VISITE TYPE ENFANTS (7 A 11 ANS) Explorons nos sens : quel est leur rôle? Ici, les enfants vont compléter leurs connaissances concernant les sens. - ESPACE 1 QU EST-CE QU UN SENS? Il est possible d aborder les sens par des questions : - Connaissez-vous les sens? Oui? Combien y-en-a-t-il? Lesquels? L animateur énumère les différents sens en commençant par les cinq classiques : l audition, la vue, l odorat, le goût, le toucher et termine en leur faisant deviner le sixième. - D après vous, à quoi servent-ils? La réponse peut être axée sur la découverte et la connaissance du monde, des objets qui nous entourent. L équilibre permet de prendre conscience de la verticalité. - Quelles sont les parties du corps humain qui permettent de découvrir notre environnement, le monde qui nous entoure? Il faut rappeler aux enfants que l on peut toucher avec tout le corps et pas seulement avec les mains! L équilibre est perçu grâce aux jambes, aux oreilles et aux yeux (ne pas trop insister sur les oreilles) : il est possible de citer en exemple les funambules qui utilisent leurs yeux en fixant un point à l horizon. Cette introduction peut se terminer par quelques expériences : le test d équilibre avec la plateforme, du toucher avec les boites aveugles et le matelas (la main permet de toucher les billes à l intérieur de la plateforme, pas le dos ou le bras : la main est plus sensible). Il est important d insister chez les plus grands sur le rôle du capital sensoriel : mise en évidence de l apprentissage (particulièrement entre 0 et 4 ans) ; fragilité du capital ; rappel concernant l importance de la prévention. - ESPACE 2 VIVRE AVEC SES SENS! L apprentissage des sens Les objets mystères Toucher les différents objets présents dans les boîtes aveugles : les reconnaissez-vous? Tenter de les décrire afin que nous puissions les reconnaître sans les voir. Test : chaque objet évoque un souvenir plus ou moins important (par exemple toucher le fouet évoque le bruit de son contact contre les parois d un récipient) : il s agit de l évocation sensorielle, un sens en évoque un autre ; difficulté pour décrire des objets qui n ont pas une forme géométrique de référence (sphérique, rectangulaire, plate ) : le fouet est un bon exemple ; mais si l on ne peut pas décrire géométriquement l objet, il est possible d utiliser la comparaison : par exemple, un fouet a une forme comparable à une montgolfière, un ballon de baudruche, une ampoule. Les enfants reconnaissent facilement la trousse et la balle, objets qu ils côtoient fréquemment. Pour le batteur et l orange en plastique, c est un peu plus dure! Pourquoi les adultes découvrent très rapidement ce qu ils touchent? Parce qu ils connaissent très bien ces objets : ils sont habitués à les toucher L orgue à odeurs Essayer de reconnaître les différentes odeurs. Est-ce facile? En général, les enfants reconnaissent le citron et la lavande. Par contre, pour le clou de girofle, c est plus compliqué. Centre de Découverte des Sciences de la terre- document de présentation de l exposition 6 sens pour la vie 9

10 Néanmoins, certains enfants identifient cette odeur particulière en l associant au cabinet dentaire ou à la cuisine (rôle de la culture). Illusions Regarder les illusions sensorielles : Vous voyez deux triangles? En réalité, il n y a pas de triangle. Nous reconstruisons mentalement les triangles car nous sommes habitués à les repérer : les disques noirs entamés (appelés également morceaux de pizzas ou de tartes par les enfants!) soulignent les angles du pseudo-triangle blanc. Que se passe-t-il dans notre cerveau? Les yeux lui envoient cette image et il va comparer celle-ci aux images enregistrées dans la mémoire sensorielle (visuelle). - ESPACE 3 LA FUSION DES SENS Où sommes-nous? Chaque environnement est reconnaissable par ses couleurs et ses formes (la vue), ses sons (l audition), ses parfums (l odorat), l équilibre qui s y rattache (à la mer, sur un manège) Si vous vous privez d un sens, pouvez vous quand même reconnaître ces lieux? En fermant les yeux, les enfants utilisent leur audition, leur odorat On peut palier l absence d un sens en sur-développant les cinq autres. Se remémorer le test de la plateforme : perte d équilibre lorsque l on ferme les yeux ; on corrige notre position en utilisant alors préférentiellement le vestibule et le système proprioceptif. Il est donc possible d aider les séniors à se gérer leur perte d équilibre : prise d information sur sa position avant de se mettre debout. Expériences Il s agit de faire goûter des boissons ou sentir des odeurs en aveugle. Centre de Découverte des Sciences de la terre- document de présentation de l exposition 6 sens pour la vie 10

SEQUENCE : LES 5 SENS

SEQUENCE : LES 5 SENS SEQUENCE : LES 5 SENS Groupe concerné : Groupe sciences Nombre de séances prévues : 8 Compétence 3 du Palier 2 du socle commun : La culture scientifique et technologique - Pratiquer une démarche scientifique

Plus en détail

Préparer sa visite au Scientastic Les 5 sens au cycle 5/8

Préparer sa visite au Scientastic Les 5 sens au cycle 5/8 Préparer sa visite au Scientastic Les 5 sens au cycle 5/8 Afin de profiter au mieux de la visite au Scientastic, nous vous conseillons de donner aux enfants un bagage minimum sur les 5 sens avant votre

Plus en détail

Trouble du traitement de l information sensorielle (SPD) Définition générale

Trouble du traitement de l information sensorielle (SPD) Définition générale Trouble du traitement de l information sensorielle (SPD) Définition générale Le traitement de l information sensorielle, parfois nommé intégration sensorielle, réfère au processus par lequel le cerveau

Plus en détail

THEME 1 : REPRESENTATION VISUELLE. Chapitre 1 : De l oeil au cerveau

THEME 1 : REPRESENTATION VISUELLE. Chapitre 1 : De l oeil au cerveau THEME 1 : REPRESENTATION VISUELLE Chapitre 1 : De l oeil au cerveau Introduction. I- L ORGANISATION DE L OEIL HUMAIN( TP1) 1) les milieux transparents de l oeil traversés par la lumière : Cornée Humeur

Plus en détail

2 ème PARTIE : FONCTIONNEMENT DU SYSTEME NERVEUX

2 ème PARTIE : FONCTIONNEMENT DU SYSTEME NERVEUX 2 ème PARTIE : FONCTIONNEMENT DU SYSTEME NERVEUX INTRODUCTION cliquez : UNE ANIMATION POUR COMPRENDRE LE ROLE DES MUSCLES DANS LA MOUVEMENT Je ne donne pas de réponse à la 4/ car c'est votre hypothèse

Plus en détail

PROJET : EXPERIMENTER SES 5 SENS AU QUOTIDIEN! DECOUVRIR LE MONDE PETITE SECTION

PROJET : EXPERIMENTER SES 5 SENS AU QUOTIDIEN! DECOUVRIR LE MONDE PETITE SECTION PROJET : EXPERIMENTER SES 5 SENS AU QUOTIDIEN! DECOUVRIR LE MONDE PETITE SECTION Compétence : Découvrir les parties du corps et les 5 sens. Leurs caractéristiques et leurs fonctions. Finalité : Préparer

Plus en détail

LA RICHESSE DES ARÔMES

LA RICHESSE DES ARÔMES L ODORAT LA RICHESSE DES ARÔMES Chaque aliment contient une odeur spécifique. Cette odeur est véhiculée grâce aux molécules volatiles, de taille et de structure caractéristiques. Transportées par l air,

Plus en détail

I] Les différents types de lentilles

I] Les différents types de lentilles Chapitre II Les lentilles et l œil I] Les différents types de lentilles 1) Quelles catégories de lentilles, les différents bords permettent-ils de distinguer? Comment est la matière constituant une lentille?

Plus en détail

LES CINQ SENS EXEMPLES D ACTIVITES PEDAGOGIQUES

LES CINQ SENS EXEMPLES D ACTIVITES PEDAGOGIQUES LES CINQ SENS EXEMPLES D ACTIVITES PEDAGOGIQUES I. Acquérir du vocabulaire L un des objectifs majeurs d activités sur les sens est l acquisition du vocabulaire permettant d exprimer ce que l on ressent.

Plus en détail

Les engrenages d une éolienne

Les engrenages d une éolienne De nombreux objets et mécanismes comportent des engrenages ou des poulies. Identifie, dans l illustration ci-contre, les machines ou les objets qui, selon toi, sont munis d un système de poulies ou d engrenages.

Plus en détail

Chapitre 2 La rétine : les photorécepteurs rétiniens génèrent des messages sensoriels

Chapitre 2 La rétine : les photorécepteurs rétiniens génèrent des messages sensoriels Chapitre 2 La rétine : les photorécepteurs rétiniens génèrent des messages sensoriels La rétine constitue l organe sensitif de l œil : c est elle qui capte les signaux lumineux et les transmet au cerveau

Plus en détail

LA MAIN A LA PATE Les cinq sens Cycle 2 Les cinq sens.

LA MAIN A LA PATE Les cinq sens Cycle 2 Les cinq sens. LA MAIN A LA PATE Les cinq sens Cycle 2 Les cinq sens. Les cinq sens cycle 2 - doc Ecole des Mines de Nantes 1 LA MAIN A LA PATE Les cinq sens Cycle 2 Les cinq sens. PROGRESSION GENERALE Séance n 1 : Recueil

Plus en détail

L œil et la vision C1 - DÉMARCHE D INVESTIGATION : L ŒIL, ORGANE DE LA VISION - DOCUMENT PROFESSEUR

L œil et la vision C1 - DÉMARCHE D INVESTIGATION : L ŒIL, ORGANE DE LA VISION - DOCUMENT PROFESSEUR C1 - DÉMARCHE D INVESTIGATION : L ŒIL, ORGANE DE LA VISION - DOCUMENT PROFESSEUR LA SITUATION DÉCLENCHANTE Pour amener la structure de l œil et son fonctionnement, en début de séance le professeur évoquera

Plus en détail

Conceptualiser et concevoir un programme de formation

Conceptualiser et concevoir un programme de formation Conceptualiser et concevoir un programme de formation Les informations obtenues à partir de l évaluation des besoins de formation vous aideront à concevoir le programme de formation. Ce travail doit s

Plus en détail

Les particularités sensorielles chez la personne autiste

Les particularités sensorielles chez la personne autiste Les particularités sensorielles chez la personne autiste Rencontre parents samedi 07 Décembre Denis Hérault, enseignant au CRA Peggy Debat, psychomotricienne au CRA Organisation de la matinée Accueil café

Plus en détail

Œil réduit - Défauts et corrections

Œil réduit - Défauts et corrections Première L Œil réduit - Défauts et corrections I) La vision : Formation de l'image : Comment est l image sur la rétine? Existe-t-il plusieurs positions possibles de l objet permettant d obtenir une image

Plus en détail

SÉQUENCE D ENSEIGNEMENT «SONS ET OUÏE» Guide du personnel enseignant et technique

SÉQUENCE D ENSEIGNEMENT «SONS ET OUÏE» Guide du personnel enseignant et technique SÉQUENCE D ENSEIGNEMENT «SONS ET OUÏE» Guide du personnel enseignant et technique Novembre 2014 Table des matières Introduction de la séquence d enseignement...3 Canevas de la séquence d enseignement...3

Plus en détail

EP2 : prise en charge de l usager

EP2 : prise en charge de l usager Se former tout au long de la vie SECRÉTAIRE MÉDICAL(E) ET MÉDICOSOCIAL(E) EXAMEN SESSION 2012 EP2 : prise en charge de l usager Sur 60 points Durée de l épreuve : 2 heures SUJET - Les feuilles de réponses

Plus en détail

Sommaire de la séquence 11

Sommaire de la séquence 11 Sommaire de la séquence 11 «Tu as vu Pierre, depuis son accident? Oui, son casque lui a sauvé la vie, mais il risque d être bloqué sur un fauteuil roulant. Mais comment est-ce arrivé? Eh bien, en fait,

Plus en détail

TITRE : LE BRUIT, UNE AGRESSION DE NOTR ENVIRONNEMENT (BLANCHEMAIN J.)

TITRE : LE BRUIT, UNE AGRESSION DE NOTR ENVIRONNEMENT (BLANCHEMAIN J.) TITRE : LE BRUIT, UNE AGRESSION DE NOTR ENVIRONNEMENT (BLANCHEMAIN J.) classe : 4ème durée : 1 heure la situation-problème 9h30 23h le(s) support(s) de travail Doc.1 : Les cellules auditives et leur fonctionnement.

Plus en détail

Les sens. L anatomie de l œil

Les sens. L anatomie de l œil Les sens Sens Récepteur Perceptions perçues Goût langue Saveurs (salée, sucrée, acide et amer) chaud et froid Odorat nez Odeurs et la douleur Vue yeux couleurs, relief, lignes, luminosité, mouvements et

Plus en détail

L odorat. Objectifs de la séance : Déroulement de la séance:

L odorat. Objectifs de la séance : Déroulement de la séance: L odorat Objectifs de la séance : Découvrir l importance de l odorat. Apprendre à ressentir et utiliser ses capacités olfactives. Identifier des parfums alimentaires. Décrire et classer des perceptions

Plus en détail

LE DEVELOPPEMENT PSYCHOMOTEUR DE L ENFANT DE LA NAISSANCE A 3 ANS. I - Le développement sensoriel du bébé II - Le développement moteur de l enfant

LE DEVELOPPEMENT PSYCHOMOTEUR DE L ENFANT DE LA NAISSANCE A 3 ANS. I - Le développement sensoriel du bébé II - Le développement moteur de l enfant LE DEVELOPPEMENT PSYCHOMOTEUR DE L ENFANT DE LA NAISSANCE A 3 ANS I - Le développement sensoriel du bébé II - Le développement moteur de l enfant Le développement psychomoteur de l enfant de 1 mois à 3

Plus en détail

Les illusions d optiques

Les illusions d optiques Les illusions d optiques Informations et illusions tirées du site : http://ophtasurf.free.fr/illusion.htm La plupart des illusions classiques dites «optico-géométriques» ont été découvertes dans les années

Plus en détail

Sommaire du dossier d exploitation «Le Palais des 5 sens»

Sommaire du dossier d exploitation «Le Palais des 5 sens» Sommaire du dossier d exploitation «Le Palais des 5 sens» Page 1 : Page de garde Page 2 : Sommaire du dossier Page 3 : Nos organes de sens Page 4 : Les 5 sens Page 5 : Nos 5 sens Page 6 : Le vocabulaire

Plus en détail

7. Exemples de tests pour détecter les différents troubles de la vision.

7. Exemples de tests pour détecter les différents troubles de la vision. 7. Exemples de tests pour détecter les différents troubles de la vision. 7.1 Pour la myopie (mauvaise vue de loin) : Test de vision de loin Sur le mur d un pièce, fixez l illustration ci-dessous que vous

Plus en détail

LES REPRESENTATIONS DES NOMBRES

LES REPRESENTATIONS DES NOMBRES LES CARTES A POINTS POUR VOIR LES NOMBRES INTRODUCTION On ne concevrait pas en maternelle une manipulation des nombres sans représentation spatiale. L enfant manipule des collections qu il va comparer,

Plus en détail

Coaching, Une méthode scientifique

Coaching, Une méthode scientifique Coaching, Une méthode scientifique ROSELYNE KATTAR Tout le monde parle de coaching sans savoir exactement de quoi il s agit. Afin de clarifier cette approche selon moi, je vous propose de répondre à 3

Plus en détail

À la découverte de nos sens... Bibliographie

À la découverte de nos sens... Bibliographie À la découverte de nos sens... Bibliographie Qu est ce qu un sens? Le système nerveux perçoit les choses grâce à nos organes. Mais lesquels? C'est une «Fonction par laquelle le système nerveux perçoit

Plus en détail

On appelle organes des sens : les yeux, les oreilles, les fosses nasales, la langue, la peau.

On appelle organes des sens : les yeux, les oreilles, les fosses nasales, la langue, la peau. Vue, ouïe, odorat, toucher et goût sont les 5 sens qui renseignent le cerveau sur ce qui se passe à l extérieur du corps. Les organes sensoriels renferment une multitude de cellules nerveuses motrices.

Plus en détail

La mémoire des 5 sens

La mémoire des 5 sens FRANÇOIS PAUL-CAVALLIER La mémoire des 5 sens Méthode de mémorisation sensorielle Cette méthode permet d accroître sa capacité de mémorisation. Le principe en est totalement original car il s appuie sur

Plus en détail

Organisation fonctionnelle de la rétine

Organisation fonctionnelle de la rétine Organisation fonctionnelle de la rétine D après http://acces.ens-lyon.fr/acces/ressources/neurosciences/vision/enseigner/organisation-fontionnelle-de-laretine/copy_of_accueil-organisation-fonctionnelle-de-la-retine-1ere-s/

Plus en détail

Séance n 1 : Les 5 sens dans la dégustation

Séance n 1 : Les 5 sens dans la dégustation Séance n 1 : Les 5 sens dans la dégustation Objectif de la séance : Mettre en évidence la participation des 5 sens dans la dégustation Découvrir les 3 étapes de la dégustation et voir les différents sens

Plus en détail

Objectifs Proposer une vision des sens comme un système complexe, dont les différentes composantes sont en constante interaction.

Objectifs Proposer une vision des sens comme un système complexe, dont les différentes composantes sont en constante interaction. - Livret de l animateur - 1 Objectifs Proposer une vision des sens comme un système complexe, dont les différentes composantes sont en constante interaction. Mais aussi : Prise de conscience de son capital

Plus en détail

Les Raconte-tapis. 1. Note à l attention des bibliothécaires. 2. Note d intention. 3. Qu est-ce qu un Raconte tapis?

Les Raconte-tapis. 1. Note à l attention des bibliothécaires. 2. Note d intention. 3. Qu est-ce qu un Raconte tapis? Les Raconte-tapis Sommaire 1. Note à l attention des bibliothécaires 3 2. Note d intention 3. Qu est-ce qu un Raconte tapis? 4 5 4. A qui s adressent les Raconte tapis? 6 5. Comment bien préparer une séance

Plus en détail

Chapitre 2 : La propagation du message nerveux

Chapitre 2 : La propagation du message nerveux Partie 4 : système nerveux Chapitre 2 : La propagation du message nerveux L arc réflexe est constitué par un réseau de neurones connectés au niveau de synapses. Le message nerveux prend naissance au niveau

Plus en détail

MAQUETTE DE L OEIL PETIT MODELE DESCRIPTION DE LA MAQUETTE ET MISE EN SERVICE

MAQUETTE DE L OEIL PETIT MODELE DESCRIPTION DE LA MAQUETTE ET MISE EN SERVICE : 0033 (0)169922672 : 0033 (0)169922674 : @ : info@sordalab.com MAQUETTE DE L OEIL PETIT MODELE Ref: OEILP Cette maquette munie d un cristallin, lentille à focale variable (lentille remplie d eau), permet

Plus en détail

LE RÔLE DU CERVEAU DANS LA VISION

LE RÔLE DU CERVEAU DANS LA VISION 1 LE RÔLE DU CERVEAU DANS LA VISION 2 3 L œil est un organe sensoriel du corps humain qui reçoit 80% des informations extérieures. Il sert uniquement à voir. Il n interprète pas les images qu il voit.

Plus en détail

Les défauts de la vision

Les défauts de la vision Les défauts de la vision 1 3 2 EN CLASSE Fovéa Rétine Nerf optique Tache aveugle Corps vitré Cristallin Cornée Pupille Iris Nez Globe oculaire gauche vu de dessus L œil est un organe du corps humain qui

Plus en détail

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique)

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) 1 Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) La programmation neurolinguistique (PNL) fournit des outils de développement personnel et d amélioration de l efficacité relationnelle dans

Plus en détail

Cours réalisé par Benjamin Putois (2006). benjamin.putois@univ-lyon2.fr 16

Cours réalisé par Benjamin Putois (2006). benjamin.putois@univ-lyon2.fr 16 Transduction Potentiel d action Inhibition Excitation Antagonisme fonctionnel Inhibition latérale Condensation - compression Modélisation I.A. Intégration - calcul (2006). benjamin.putois@univ-lyon2.fr

Plus en détail

L œil et ses défauts

L œil et ses défauts L œil et ses défauts 1 L œil 1.1 Description sommaire La rétine comporte des récepteurs, Les cônes sont essentiellement concentrés dans la zone centrale de la rétine, la macula et son centre, la fovéa.

Plus en détail

Le ciel et la Terre : lumière et ombres.

Le ciel et la Terre : lumière et ombres. Fiche De Préparation Séance Discipline : SCIENCES / Le ciel et la Terre : lumière et ombres. Niveau : Cycle 3 / CM1. Séance 1 Durée : 1h. Pour l enseignant : OBJECTIFS Prise de représentations sur la lumière

Plus en détail

MODULE 5 5 ASTUCES _

MODULE 5 5 ASTUCES _ MODULE 5 5 ASTUCES Préambule Ce document reprend un ensemble d astuces que j ai développé au cours de ma pratique photographique. Ces astuces concernent de nombreux aspects allant de la gestion de la lumière

Plus en détail

CHAPITRE III : L énergie utilisée dans le fonctionnement des objets techniques

CHAPITRE III : L énergie utilisée dans le fonctionnement des objets techniques CHAPITRE III : L énergie utilisée dans le fonctionnement des objets techniques Le catamaran est un voilier. Il utilise donc une voile, qui capte le vent, pour se déplacer. Ainsi, l énergie nécessaire au

Plus en détail

Bâtir des séances pédagogiques visant à développer l intériorité dans la classe.

Bâtir des séances pédagogiques visant à développer l intériorité dans la classe. BOUVET Rachel ANIMATION PASTORALE mars 2004 DENAIS Mélisa GOUGER Anne-Sophie Bâtir des séances pédagogiques visant à développer l intériorité dans la classe. Introduction : Nous avons choisi ce thème car

Plus en détail

J ai cinq sens JE FAIS LE POINT. Exercice

J ai cinq sens JE FAIS LE POINT. Exercice C est mon corps J ai cinq sens 4 5 6 > Comment es-tu renseigné sur ce qui t entoure? Que peux-tu répondre à cette question? Dessine ou note tes réponses sur ton cahier de sciences. > Comment donner la

Plus en détail

Procurez-vous des bouteilles d eau de source et d eau minérale de différentes marques. Goûtez-les. Elles n ont pas toutes le même goût!

Procurez-vous des bouteilles d eau de source et d eau minérale de différentes marques. Goûtez-les. Elles n ont pas toutes le même goût! Ivry sur Seine 2002 / 2003 CYCLE 3 LE GOUT DE L EAU Procurez-vous des bouteilles d eau de source et d eau minérale de différentes marques. Goûtez-les. Elles n ont pas toutes le même goût! Je vous mets

Plus en détail

EXERCICE I SVT et Sciences Physiques (8 points)

EXERCICE I SVT et Sciences Physiques (8 points) EXERCICE I SVT et Sciences Physiques (8 points) L œil présente toutes les caractéristiques d un système optique complexe permettant la réception des rayons lumineux : des muscles assurant sa mobilité,

Plus en détail

Chapitre 2 : De la rétine au cerveau

Chapitre 2 : De la rétine au cerveau Chapitre 2 : De la rétine au cerveau Document illusions d optique Les illusions d'optique nous montrent que l'image que nous percevons ne correspond pas toujours à la réalité. En fait, l'œil reçoit les

Plus en détail

Perception. Bases neurophysiologiques de la vision

Perception. Bases neurophysiologiques de la vision Perception Bases neurophysiologiques de la vision Anatomie de l œil Vaisseaux sanguins rétinaux Paupière Cornée Nerf optique Muscles extraocculaires Rétine Anatomie de l œil cornée Pupille Liquide aqueux

Plus en détail

Neurosciences V- L audition

Neurosciences V- L audition Université Paris 8 - Master Technologie et Handicap Neurosciences V- L audition Jérôme Dupire dupire@cnam.fr Plan général 1 Anatomie du système nerveux 2 Concept de neurone 3 Bases cellulaires de la communication

Plus en détail

LES 7 ÉTAPES DES JEUX COOPÉRATIFS VERS LA COOPÉRATION

LES 7 ÉTAPES DES JEUX COOPÉRATIFS VERS LA COOPÉRATION LES 7 ÉTAPES DES JEUX COOPÉRATIFS VERS LA COOPÉRATION L ouvrage «Jeux coopératifs pour bâtir la paix» propose 300 jeux et sports coopératifs sans perdant ni gagnant! Il invite à disputer 7 parties correspondant

Plus en détail

obs.4 un Modèle pour l œil cours

obs.4 un Modèle pour l œil cours obs.4 un Modèle pour l œil cours 1) Modélisation optique de l œil : a) anatomie de l œil humain : L œil humain est un globe pratiquement sphérique qui est protégé de l extérieur par une membrane résistante,

Plus en détail

09 LES LENTILLES ET L ŒIL

09 LES LENTILLES ET L ŒIL CH I- 09 LES LENTILLES ET L ŒIL PRESENTATION DES LENTILLES 11- Qu est ce qu une lentille?. Une lentille est formée d une matière transparente (verre ou plastique) délimitée par deux surfaces lisses dont

Plus en détail

Localiser - manipuler «Mise en page»

Localiser - manipuler «Mise en page» Localiser - manipuler «Mise en page» 4-31 Niveau 3 Entraînement 1 Objectifs Applications Matériel Consignes Remarques Transferts possibles - Exercer une manipulation. - Reconnaître des formes géométriques.

Plus en détail

Si nous nous contentions d un champ de vision de 40, il faudrait quatre ou cinq perspectives pour représenter un espace d habitation.

Si nous nous contentions d un champ de vision de 40, il faudrait quatre ou cinq perspectives pour représenter un espace d habitation. Avant-propos La vue en perspective correspond bien à une perception humaine de l espace. La représentation d une perspective à l aide de la géométrie traduit, elle, avec précision les phénomènes optiques

Plus en détail

BO 11 juin 2008 Découvrir le monde Découvrir le vivant. et les cinq sens : leurs caractéristiques et leurs fonctions.

BO 11 juin 2008 Découvrir le monde Découvrir le vivant. et les cinq sens : leurs caractéristiques et leurs fonctions. BO 11 juin 2008 Découvrir le monde Découvrir le vivant Ils (les élèves) découvrent les parties du corps et les cinq sens : leurs caractéristiques et leurs fonctions. Le goût Objectifs : Reconnaitre les

Plus en détail

TRAITEMENT DE L INFORMATION SENSORIELLE : PRINCIPES GENERAUX. Plan du cours I ORGANISATION GENERALE DU SYSTEME NERVEUX CENTRAL

TRAITEMENT DE L INFORMATION SENSORIELLE : PRINCIPES GENERAUX. Plan du cours I ORGANISATION GENERALE DU SYSTEME NERVEUX CENTRAL TRAITEMENT DE L INFORMATION SENSORIELLE : PRINCIPES GENERAUX Plan du cours I ORGANISATION GENERALE DU SYSTEME NERVEUX CENTRAL 1. Principe général du fonctionnement cérébral 2. Notions de base en physiologie

Plus en détail

TP n 3 : Œil réduit - Défauts et corrections

TP n 3 : Œil réduit - Défauts et corrections TP n 3 : Œil réduit - Défauts et corrections Plan: 1 Construction d'un œil réduit : 1.1Maquette de l œil : 1.2A retenir : 2. La vision : 2.1 Formation de l'image : 2.2 Accommodation du cristallin : 2.3

Plus en détail

Jouer et imaginer avec les ballons de baudruche

Jouer et imaginer avec les ballons de baudruche Séance 1 : Le M aura préalablement gonflé autant de ballons que d enfants. Faire asseoir les E en ronde au sol dans le calme. Le M annonce plusieurs séances avec les ballons de baudruche. Mise en garde

Plus en détail

Aide aux devoirs Les AVC

Aide aux devoirs Les AVC Le cerveau et les AVC Le cerveau est l organe le plus complexe de votre corps. Il commande tout ce que vous faites, pensez, ressentez et dites! Il possède plus de 100 milliards de cellules nerveuses spéciales

Plus en détail

Spécimen de jeu-questionnaire de sensibilisation

Spécimen de jeu-questionnaire de sensibilisation Nom : Date : Spécimen de jeu-questionnaire de sensibilisation Vous pouvez utiliser ce jeu-questionnaire pour évaluer les idées fausses que vous avez peut-être sur les personnes handicapées. Répondez aux

Plus en détail

CLÉMENCE TORRES INSTRUCTIONS. Méthode

CLÉMENCE TORRES INSTRUCTIONS. Méthode CLÉMENCE TORRES INSTRUCTIONS pour potentiel extra sensoriel - Méthode et ENTRaÎNEMENt à l a p r at i q u e au t o n o m e d e l a v oya n c e AVOIR L ŒIL...5 Le ç o n s Mise en condition NE PAS AVOIR

Plus en détail

TP 2 Organisation structurale de la rétine

TP 2 Organisation structurale de la rétine TP 2 Organisation structurale de la rétine Problème : Quelles sont les caractéristiques des différentes régions de la rétine? Activité 1 : Observation microscopique d une coupe de rétine 1- A partir du

Plus en détail

TITRE DE L ACTIVITE : LES PERTURBATIONS DE LA PERCEPTION VISUELLE

TITRE DE L ACTIVITE : LES PERTURBATIONS DE LA PERCEPTION VISUELLE TITRE DE L ACTIVITE : LES PERTURBATIONS DE LA PERCEPTION VISUELLE Thème(s) concerné(s): La Terre dans l Univers, la vie et l évolution du vivant Enjeux planétaires contemporains Corps humain et santé Niveau(x)

Plus en détail

Géométrie dans l espace

Géométrie dans l espace Géométrie dans l espace A l école primaire Cycle 2 (programme du 19/06/2008) CP CE1 Reconnaître et nommer le cube et le pavé droit. Reconnaître, décrire, nommer quelques solides droits : cube, pavé Manuel

Plus en détail

La surdité, un handicap qui ne se voit pas

La surdité, un handicap qui ne se voit pas Mme Voisin Marie-José enseignante spécialisée, IES de Langres La surdité, un handicap qui ne se voit pas Et dont on se moque parfois. 1) Quand est-on sourd? Anatomie de l oreille: L oreille est constituée

Plus en détail

EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS

EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS Concours concernés : - Concours externe de recrutement de professeurs des écoles - Concours externe spécial de recrutement de professeurs des écoles -

Plus en détail

Séquence pédagogique

Séquence pédagogique Séquence pédagogique Les matériaux de l espace L ensemble des questions concerne à la fois les sciences de la vie et de la Terre et la physique-chimie, dans le cadre des thèmes de convergence que sont

Plus en détail

MODELE DE L ŒIL HUMAIN COMPOSITION

MODELE DE L ŒIL HUMAIN COMPOSITION : 0033 (0)169922672 : 0033 (0)169922674 : @ :sordalab@wanadoo.fr MODELE DE L ŒIL HUMAIN Ref: OS-8477 COMPOSITION Adaptateur pupille Ecran rétine Lentilles Support Globe oculaire Compas optique - un modèle

Plus en détail

Une participation volontaire des organismes de formation

Une participation volontaire des organismes de formation LES PRINCIPES CLES DE LA DEMARCHE QUALITATIVE D ACCUEIL EN FORMATION GUIDE METHODOLOGIQUE Une participation volontaire des organismes de formation Sur la base du volontariat et dans le cadre d un engagement

Plus en détail

CHAPITRE 9 COMMUNICATION NERVEUSE. Le système nerveux forme dans l organisme un réseau de communication qui permet à la fois :

CHAPITRE 9 COMMUNICATION NERVEUSE. Le système nerveux forme dans l organisme un réseau de communication qui permet à la fois : CHAPITRE 9 COMMUNICATION NERVEUSE Le système nerveux forme dans l organisme un réseau de communication qui permet à la fois : De recueillir des informations en provenance de l environnement et des structures

Plus en détail

1. Projet de lecture. Français 20-2. Médias : La pub. Cahier de l élève. Nom :

1. Projet de lecture. Français 20-2. Médias : La pub. Cahier de l élève. Nom : 1. Projet de lecture Médias : La pub Français 20-2 Cahier de l élève Nom : La pub DESCRIPTION DU PROJET Tu vas lire des annonces publicitaires pour être en mesure de discuter des moyens utilisés par les

Plus en détail

LES ORGANES DES SENS Chapitre 1 : SENS CHIMIQUE

LES ORGANES DES SENS Chapitre 1 : SENS CHIMIQUE LES ORGANES DES SENS Chapitre 1 : SENS CHIMIQUE Anne Briançon-Marjollet Institut de Formation en Soins Infirmiers 1 ère Année Année universitaire 2014-2015 Plan Gustation Olfaction Audition Equilibre Toucher

Plus en détail

Entrainement quotidien pour arriver spontanément à garder le contrôle de l activité cérébrale

Entrainement quotidien pour arriver spontanément à garder le contrôle de l activité cérébrale Entrainement quotidien pour arriver spontanément à garder le contrôle de l activité cérébrale 1. S entrainer à recevoir un maximum de sensations par les différents canaux Eveiller la conscience, dans l

Plus en détail

L'audiodescription. Principes et orientations

L'audiodescription. Principes et orientations L'audiodescription Principes et orientations Rendre la culture accessible à tous permet d éviter l exclusion. L audiodescription est une technique de description destinée aux personnes aveugles et malvoyantes.

Plus en détail

CHAPITRE 1 : VISION ET IMAGE

CHAPITRE 1 : VISION ET IMAGE PARTIE 1 : OBSERVER- Chapitre 1 : Vision et Image p 1/5 CHAPITRE 1 : VISION ET IMAGE http://pedagogie.ac-toulouse.fr/svt/serveur/lycee/perez/oeil/oeilindex.htm I- MODELE DE L ŒIL REDUIT : 1- Le fonctionnement

Plus en détail

J OSE EN INDE Projet Pédagogique 2014. «Développement de soi, ouverture sur l autre»

J OSE EN INDE Projet Pédagogique 2014. «Développement de soi, ouverture sur l autre» J OSE EN INDE Projet Pédagogique 2014 «Développement de soi, ouverture sur l autre» L APPROCHE EDUCATIVE - L approche éducative que nous souhaitons porter cette année, inspirée de celle de l OSE, vise

Plus en détail

I Représentation et modélisation de l œil.

I Représentation et modélisation de l œil. I Représentation et modélisation de l œil. Doc 1 : voir livre p 202 Lorsque la lumière pénètre dans l oeil par la pupille, elle traverse des milieux transparents : la cornée, l humeur aqueuse, le cristallin

Plus en détail

Le mystère de la grenadine et la perception des couleurs

Le mystère de la grenadine et la perception des couleurs 17 POLYNÉSIE FRANÇAISE JUIN 2006 PARTIE I 13 POINTS Le mystère de la grenadine et la perception des couleurs Document 1 Les tribulations d un sirop Trois phénomènes se combinent pour expliquer la couleur

Plus en détail

catalogue de formations Construire une stratégie d accompagnement social qui s appuie sur la pédagogie du réel

catalogue de formations Construire une stratégie d accompagnement social qui s appuie sur la pédagogie du réel catalogue de formations Construire une stratégie d accompagnement social qui s appuie sur la pédagogie du réel Construire une stratégie d accompagnement social qui s appuie sur la pédagogie du réel L IFccac

Plus en détail

MODE D EMPLOI DU CD ROM

MODE D EMPLOI DU CD ROM MODE D EMPLOI DU CD ROM Ce CD Rom est conçu sous la forme d un site Web, sauf que les pages ont été débarrassées de leurs boutons habituels, leurs barres d outils et de titre. Vous pourrez ainsi bénéficier

Plus en détail

Couleur, vision et image

Couleur, vision et image 2 novembre 2012 Couleur, vision et image Table des matières 1 Œil réel et œil réduit 2 2 Lentille mince convergente 2 3 Grandeurs caractéristiques d une lentille convergente 2 4 Construction de l image

Plus en détail

NOUVELLE APPROCHE PEDAGOGIQUE ET LUDIQUE. POUR ENFANTS (6-11 ans) EN DIFFICULTES. Auteures du programme, Sandrine Lefebvre et Catherine Mathieu

NOUVELLE APPROCHE PEDAGOGIQUE ET LUDIQUE. POUR ENFANTS (6-11 ans) EN DIFFICULTES. Auteures du programme, Sandrine Lefebvre et Catherine Mathieu NOUVELLE APPROCHE PEDAGOGIQUE ET LUDIQUE POUR ENFANTS (6-11 ans) EN DIFFICULTES (Troubles du comportement, handicaps, échecs scolaires ) Auteures du programme, Sandrine Lefebvre et Catherine Mathieu 1

Plus en détail

De l Accueil Collectif de Mineurs (6/12 ans) de la Maison du Citoyen

De l Accueil Collectif de Mineurs (6/12 ans) de la Maison du Citoyen De l Accueil Collectif de Mineurs (6/12 ans) de la Maison du Citoyen 2010 VILLE D ARGENTAN PROJET PEDAGOGIQUE L enfant est le centre d intérêt d un projet pédagogique qui tient compte de : - Sa vie quotidienne

Plus en détail

Jeux de science et Robots

Jeux de science et Robots Jeux de science et Robots Les aventuriers Carnet de missions Editions du Pass Ce carnet de missions appartient à Prénom Prénom Prénom Prénom Prénom Prénom Nom Nom Nom Nom Nom Nom Equipe De l école Ici

Plus en détail

Pistes pour aborder la Semaine du Goût à l école

Pistes pour aborder la Semaine du Goût à l école Pistes pour aborder la Semaine du Goût à l école PISTE 1. LE SENS DU TOUCHER Destinataires Type d activité Disciplines Cycle ou degrés concernés Durée Objectifs Classes; groupes Jeux de reconnaissance

Plus en détail

SEQUENCE LES 5 SENS. LA VUE L œil, La lumière La vision. L ODORAT, Le nez Les substances à l état gazeux L olfaction

SEQUENCE LES 5 SENS. LA VUE L œil, La lumière La vision. L ODORAT, Le nez Les substances à l état gazeux L olfaction SEQUENCE LES 5 SENS COMPETENCES Découverte du monde du vivant - Découvrir les parties du corps et les cinq sens : leurs caractéristiques et leurs fonction (organes associés) - Observer, décrire, manipuler

Plus en détail

La lumière et l'oeil. La sclère est le blanc de l'oeil. Lumière forte : pupille contractée. Lumière faible : pupille dilatée

La lumière et l'oeil. La sclère est le blanc de l'oeil. Lumière forte : pupille contractée. Lumière faible : pupille dilatée L'oeil La lumière et l'oeil La lumière entre dans l'oeil à travers la pupille, une ouverture foncée au centre de l'oeil. L'iris, l'anneau coloré qui entoure la pupille est un ensemble de muscles qui contrôle

Plus en détail

Module 1, chapitre 4 : LES LENTILLES

Module 1, chapitre 4 : LES LENTILLES Module 1, chapitre 4 : LES LENTILLES Nom : 4.1 Les différents types de lentilles Laboratoire: Les types de lentilles But : Découvrir les caractéristiques principales de divers types de lentilles. Matériel

Plus en détail

Pistes d animation suggérées

Pistes d animation suggérées Grande compétence : Communiquer des idées et de l information B1 : Interagir avec les autres Grande compétence : Rechercher et utiliser de l information A1 : Lire des textes continus Tâche 6 Utiliser des

Plus en détail

Le corps à l école. Animation pédagogique 12 janvier 2015 ANGLET. Isabelle Legros, CP EPS Anglet

Le corps à l école. Animation pédagogique 12 janvier 2015 ANGLET. Isabelle Legros, CP EPS Anglet Le corps à l école Animation pédagogique 12 janvier 2015 ANGLET Isabelle Legros, CP EPS Anglet SCHEMA CORPOREL Pas de définition qui fasse l unanimité, varie selon l angle d approche, De manière générale,

Plus en détail

Valisette architecture

Valisette architecture Valisette architecture Qu est-ce qu un bâtiment, quels sont ses formes et ses usages? jeu des façades & à la découverte d un bâtiment - Repérer et comparer différents éléments d architecture. - Acquérir

Plus en détail

Les 5 sens. Les roses de ma maison, Ces roses sentent si bon! Je le sais, mais grâce à quoi? C est grâce à mon odorat.

Les 5 sens. Les roses de ma maison, Ces roses sentent si bon! Je le sais, mais grâce à quoi? C est grâce à mon odorat. Prénom : Sciences P5P6 Les 5 sens Les roses de ma maison, Ces roses sentent si bon! Je le sais, mais grâce à quoi? C est grâce à mon odorat. Quand je regarde Isabelle, Je la trouve belle, belle! Et ça,

Plus en détail

L approche des nombres en maternelle

L approche des nombres en maternelle L approche des nombres en maternelle I. Du côté théorique et didactique: A. Le nombre ça sert à quoi? a) Les nombres servent à mémoriser les quantités et à construire ainsi des collections ayant le même

Plus en détail

La Composition de la lumière De quoi est composée la lumière Blanche?

La Composition de la lumière De quoi est composée la lumière Blanche? La Composition de la lumière De quoi est composée la lumière Blanche? Introduction de dossier : Newton, dans sa vision de la blancheur de la lumière solaire résultant de toutes les 3 couleurs primaire

Plus en détail

Comment manipuler vos vaches sans stress et en toute sécurité?

Comment manipuler vos vaches sans stress et en toute sécurité? Comment manipuler vos vaches sans stress et en toute sécurité? Par STEVE ADAM, agronome, expert en production laitière confort, comportement et bien-être, et JULIE BAILLARGEON, agronome, coordonnatrice

Plus en détail

Thème : N Séance : OBJECTIF SCHEMA CONSIGNES MATERIEL VIT-001

Thème : N Séance : OBJECTIF SCHEMA CONSIGNES MATERIEL VIT-001 Thème : N Séance : VIT-001 Coordination Vitesse Vitesse puissance Relais : Eviter des obstacles avec duel entre équipe. TEMPS : 25 min 15 m Deux équipes qui s opposent en duel à la course Passer dans les

Plus en détail