Le programme scientifique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le programme scientifique"

Transcription

1 La Société Algérienne de Chirurgie Orthopédique et Traumatologie Les Journées Inter-Congrès Thème : Chirurgie De La Main Le 05 et 06 Octobre 2012 À Blida Vendredi 05 octobre 2012 Le programme scientifique 8h -8h30 : Accueil et inscription 8h30-09h 45 : Communications Orales (C1-C10) Modérateurs: MENADI, BENACHOUR, AKLOUL C1. Traitement chirurgicale des fractures de l extrémité supérieure de l humérus (étude rétrospective a propos de 30 cas). A.Diakité, H. Benameur, M. Abouchane, M. Fahsi, A. Essarouali, M. Fadili, M. Ouarab. C2. Fractures du Capitellum : Résultats du Traitement Chirurgical chez 18 Patients. K. Achour, Yakhlef, Belhabib, Belyacine, A.Benaida, M.Aitsaadi, Hamidani. Service De Chirurgie Orthopédique Et Traumatologique. Chu Blida. C3. Place de l Embrochage Centromédullaire dans les Fracture diaphysaire des 02 os de l avant bras de l adulte (Expérience du service d Orthopédie du CHU Sidi Bel Abbes) MSH. Tabeti, S. Mehalli, C. Benyelles, A. Khouas, K. Habbati, Y. Boulhaia Service de chirurgie orthopédique et traumatologique. C.H.U de Sidi Bel Abbés C4. Fractures de l extrémité distale du radius Aspect clinique et thérapeutique A propos de 111 cas. N.Guerrouat.Z.kara. H.Ould rouis.n.belhabib.a.mouloudj. M.hamidani.Chu Blida C5. Brochage intrafocal bloqué HK2 dans les fractures du poignet : à propos de 10 cas. Nemmar R1, Maire N2, Lebailly F2, Facca S2, Liverneaux P2. 1) Service de chirurgie orthopédique et traumatologique, CHU Alger centre, Alger, Algérie. 2) Service de Chirurgie de la Main, Hôpitaux Universitaires de Strasbourg, Illkirch, France Service de Chirurgie de la Main, Centre de Chirurgie Orthopédique et de la Main, Hôpitaux Universitaires de Strasbourg. C6.Ostéosynthèse des fractures du radius distal par le système de fixation externe HK2 : Série prospective de 20 cas. Rachid Bellahsene1, Samir Djerbi1 ; Mohamed Zaimini1, Farid Bounoua1, Mhamed Nouar2, Philippe Liverneaux3. 1 Unité d'orthopédie traumatologie, Établissement publique hospitalier de Djelfa / Djelfa. 2 Service d orthopédie traumatologie, Centre hospitalo-universitaire Mustapha Bacha-Alger / Alger (Algérie). Service de chirurgie de la main, Hôpitaux universitaire de Strasbourg / Illkirch (France). 1

2 C7. Etude prospective continue comparant brochage intra focal bloqué HK2 versus plaque à vis bloquées dans la fixation des fractures du radius distal. Zemirline.A, Maire.N, Lebailly.F,Al Qahtani.A, Hariri.A, Facca.S,Liverneaux P. Service de chirurgie de la main, centre de chirurgie orthopédique et de la main, hôpitaux universitaires de Strasbourg. C8. Stabilisation des fractures comminutives de l extrémité inferieure du radius chez l adulte par fixateur externe type fessa. A.Bey Lagoun(1)-A.Menadi(2) T.Behailil( 3)- A.Belkadi(1).Mc.Bensaada(1) Pr.R.Atia(1). 1-Service orthopédie traumatologie-eph EL HADJAR-ANNABA. 2-Service orthopédie traumatologie -CHU IBN ROCHD-ANNABA-ALGERIE. 3-Service orthopédie traumatologie-eph BOUCHEGOUH-ANNABA. C9. Luxations et fractures-luxations péri lunaires du carpe méconnues.» Pr M. Yakoubi. N. Meziani M. Tachouche R. Benbakouche. Service de chirurgie orthopédique et traumatologique CHU de BAB EL OUED. ALGER C10. Les dix signes cliniques de feu Hichem Bahri dans le diagnostic des fractures du scaphoïde carpien récente. Mc. Bensaada(1) A.Menadi (1) T.Behailil( 2)- A.Bey Laggoun(3)-A.Belkadi (1)-R.Atia(1). 1-Service orthopédie traumatologie -CHU IBN ROCHD-ANNABA-ALGERIE. 2-Service orthopédie traumatologie-eph bouchegoug-guelma. 3-Service orthopédie traumatologie-eph EL HADJAR-ANNABA. 9h45-10h15 Quelle (s) technique (s) anesthésique (s) pour chirurgie de la main''. Pr Lyes CHERFI. Service Anesthésie-Réanimation chirurgicale, HCA. Modérateurs : BENBAKOUCH, YAKOUBI, TABTI, OULD LEMINE 10h15-10h45 pause café 10h45-12H45 : symposium : les plaies de la face antérieure du poignet et de la main (fléchisseurs, nerfs) Modérateurs : MAMMERI, KHAZNADAR, HAMIDANI, MAKHLOUFI, 12H45-15h : Pause Déjeuné 15h 15h30 : Place de la greffe vascularisée dans le traitement des pseudarthroses du scaphoïde carpien. Pr m. Yakoubi. Service de chirurgie orthopédique et traumatologique Chu De Bab El Oued. Modérateurs : SAIGHI BOUAOUINA,MENADI,CHERFI, NEMAR 15h30 16h45 : Communications Orales (C11- C20) Modérateurs : ZIDANI, KIHAL, CHERIFI, DAHMAN, KORTI C11. Intérêt de la correction chirurgicale des déformations des membres supérieurs engendré par l ostéogenèse imparfaite. K. Hachelaf ; A.Benzemrane; O. Kerri ; T. Hamdaoui ; Y. Guidoum ; A. Mekhaldi. Service orthopédie «B», DOUERA 2

3 C12. Les luxations carpo-métacarpiennes des doigts longs. A propos de 20 cas. Sbai M.A, Halim O, Nfiss, Maalla R*, Ben Hmida N, Daas S, Marzouk R, Souissi M, Khorbi A, Tebib M. Service d orthopédie traumatologie ; hôpital M.T Maamouri Nabeul. *Service d orthopédie traumatologie ; hôpital La Rabta Tunis. C13. Traitement des fractures métacarpiennes par mini plaques (à propos de 10 cas) M. Abouchane, A. Essarouali, M. Fahsi, A. Diakité, D. Bennouna, M. Fadili, M. Ouarab Maroc C.14. Les fractures articulaires des doigts longs, Etude rétrospective des résultats du traitement chirurgical par fixateur externe dynamique (à propos de 15cas). L.Khaladi, M. Ait Saadi, A.Benaida, M.Hamidani. Chu Blida C15. Etude prospective continue comparant brochage inter métacarpien bloqué MétaHUS versus brochage centromédullaire et plaque à vis bloquées dans la fixation des fractures du col du cinquième métacarpien. Zemirline.A,Ramdhian-Wihlm.R,Lebailly.F, Gouzou.S, Facca.S,Liverneaux P. Service de chirurgie de la main, centre de chirurgie orthopédique et de la main, hôpitaux universitaires de Strasbourg. France C16. Le Lambeau chinois. F. Ben Rhouma, Z.Mabrouki, S.Dabloun, M.Ounaies, H.Dimassi, M.Daghfous, S.Baccari, L.Tarhouni C17. La plastie d Ostrowski dans les brides commissurales: Principe, modélisation et application clinique. M.Rahem; K.R.Amimoussa. N. Abbout.K.M.Larbaoui. Service d orthopédie B HOPITAL CENTRAL DE L'ARMEE AIN NADJA C 18. Les lambeaux pulpaires pédiculés des doigts longs. Dr Korti.L - Pr Kissi.H Et Coll CHU Tlemcen C19. Traitement chirurgical des séquelles de brûlures rétractiles de la main A.Jenzri, M.Ounaies, A.Bouzouida, H.Dimassi, Z.Mabrouki, M.Daghfous, S.Baccari, L.Tarhouni Institut Kassab d orthopédie. Tunis - Tunisie 16h45-17h : Pause Café 3

4 17h - 17h30 : Fractures de l extrémité inferieure du radius. Pr KIHAL Service de chirurgie orthopédique et traumatologique, CHU Alger centre, Alger, Algérie. Modérateurs : MEKHALDI, SBAI, BELKADI, MEZIANI 17h30-18 : Le Cal vicieux extra-articulaires du radius distal. Quand faut-il opérer? Belbachir B; Talbi Y, Merabet S ; Benbrahim N..H.Hadj ;Chaabane; Moussaoui; Serhane L ; Lazib N; ; Azzouz S Ouahmed A. Service de chirurgie orthopédique- Hôpital Miliaire Universitaire Spécialisé Staoueli-Alger. Modérateurs : SAIGHI BOUAOUINA, MALBOUCI, CHERIFI, ZEMERLINE, 18h : cérémonie d ouverture Samedi 06 octobre h : cocktail dinatoire 8h - 8h30 : La scapulectomie Pr Hamidani Service de chirurgie orthopédique et traumatologie CHU BLIDA Modérateurs : ATTIA, LARBAOUI, SBAI, BOUDJLAL 8h 30-9h45 : Communications Orales C20- C29 Modérateurs : BOUZITOUNA, BENHBILAS, HAMDAOUI, KORCHI, BENAIDA C20. Hémisections antérieures du poignet. S.Soussi, Z.Mabrouki, H.Bouhali, M.Ounaies, H.Dimassi, M.Daghfous, S.Baccari, L.Tarhouni. C21.Section Des Tendons Fléchisseurs Des Doigts Etude rétrospective à propos de 300 cas M. Abouchane, A.Essarouali, A. Diakité, M. Fahsi,H.Bennameur, D. Bennouna, M. Fadili, M. Ouarab. Maroc C22. Mobilisation passive précoce après réparation primaire des tendons fléchisseurs en zone 2. S. RAZALI, M.N NOUARA, A. KORCHI, C. ALLOUANI EPH Medea C23. Les plaies récentes des tendons fléchisseurs des doigts chez l enfant. H.Bouhali, H.Dimassi, F.Ben Rhouma, M.Ounaies, Z.Mabrouki, M.Daghfous, S.Baccari, L.Tarhouni. C24. Technique de Paneva-Holevich modifiée dans le traitement des lésions négligées des tendons fléchisseurs de la main. Bilan de 20 lésions revues à long terme. N.BABA AHMED-AD.MIDAS-M.MEDJAHED-L.H DAOUDJI-N.NASSI-A.MIRALI- M.BELAID-N.OUENZAR-MS.KHAZNADAR. C25. Manchon veineux associer a la suture microchirurgicale pour la lésion complète du nerf digital collatéral. S Razali, MN Nouara, A Korchi, C Allouani. EPH Medea 4

5 C26. La paralysie radiale est elle une indication chirurgicale dans les fractures de la diaphyse humérale?:(etude retrospective a propos de 15 cas. A.Diakité, M.Fahsi, A.Essarouali,M.Abouchane, H.Bennameur, D.Bennouna, M.Fadili, M.Ouarab. Maroc C27. Les greffes nerveuses du nerf cubital. A.Bouzouida, M.Ounaies, S.Souissi, H.Dimassi, Z.Mabrouki, M.Daghfous, S.Baccari, L.Tarhouni Institut Kassab d orthopédie. Tunis Tunisie C28. Le syndrome du canal carpien chez l homme. F. Ben Rhouma, M.Ounaies, A.Jenzri, H.Dimassi, Z.Mabrouki, M.Daghfous, S.Baccari, L.Tarhouni Institut Kassab d orthopédie. Tunis Tunisie C29. Traumatismes de la main en milieu de travail. Que dois-je faire? T.Behailil(1)-A.Menadi(2)-A.Bey Lagoun(3) A.Belkadi(2).Mc. Bensaada(2) -Pr.R.Atia(2). 1-Service orthopédie traumatologie-eph BOUCHEGOUF-GUELMA. 2-Service orthopédie traumatologie -CHU IBN ROCHD-ANNABA-ALGERIE. 3-Service orthopédie traumatologie-eph EL HADJAR-ANNABA 9h45-10h15 : Paralysie post traumatique du plexus brachial chez l adulte. korchi amar. EPH Mohamed Boudiaf Médéa. Modérateurs : KHEZNADAR, KISSI, MIDAS, KHEZAMI 10h30-11h 10h15 10h 30 : pause café : Place des lambeaux pédiculés dans la couverture des pertes de substances cutanées de la main et des doigts. N.boudjellal service d'orthopédie chu de SIDI BEL ABBES Modérateurs : Maza, Harrar, Zemerline, Benrhouma 11h 12h15 : Communications Orales (C30- C39) Modérateurs : NOUAR, KARA, AKLOUL, BENSAADA C30. Le traitement chirurgical de La maladie de Dupuytren. A Ould Med Lemine O. Zaddoug, D Bencheba B. Chaga.r Service de Traumatologie-Orthopédie II, HMI Med V, Rabat. Maroc C31. Adese des 4 os internes du carpe étude préliminaire. S.Dabloun, M.Ounaies, A.jenzeri, H.Dimassi, Z.Mabrouki, M.Daghfous, S.Baccari, L.Tarhouni.. 5

6 C32. La carpectomie proximale dans la maladie de Kienböck. N. MEZIANI M. YAKOUBI M. TACHOUCHE R. BENBAKOUCHE. Service De Chirurgie Orthopedique Et Traumatologique Du Chu De Bab El Oued. C33. Trapezectomie-ligamentoplastie-interposition pour rhizarthrose du pouce Résultats à plus de cinq ans d une série de 28 cas. Y.AKLOUL-HAMDAOUI ; T.HAMDAOUI ; AF.NEDJAHI. EHS Salim ZEMIRLI. C34. Pseudarthrose ancienne avec grande perte de substance osseuse du radius traitée par la technique de watson jones. A propos d une observation. N. Meziani M. Yakoubi M. Tachouche R. Benbakouche. CHU BAB EL OUED. C35. Tumeurs de la main Fatiha Yassi, A.Lankar. CHU ANNABA. C36. Profil épidémiologique et thérapeutique des sarcomes osseux du membre supérieur Dr Z. Kara, R.Harrar, A.Ould Rouis, Khaladi, Guerouat, Ch. Belhabib, M. Hamidani. Service de chirurgie orthopédique et traumatologique chu blida C37. Localisations particulières des sarcomes des tissus mous au membre supérieur. A propos de 30 cas. Dr. Harrar. Z.Kara, N. Guerouat, Hamidani M. Clinique M hamed Yazid, CHU Blida. C38. «L'hémangiome Intra-Osseux Du Carpe. Une Localisation Exceptionnelle. Revue De La Litterature.» Pr M.Yakoubi. N. Meziani M. Tachouche R. Benbakouche. Service de chirurgie orthopédique et traumatologique CHU de BAB EL OUED C39. Le syndrome du canal carpien chez les hémodialysés. A.Belkadi(1)-A.Menadi (1) A.Bey Lagoun(2) T.Behailil( 3)-Mc.Bensaada(1) Pr.R.Atia(1). 1-Service orthopédie traumatologie -CHU IBNROCHD -ANNABA-ALGERIE. 2-Service orthopédie traumatologie-eph EL HADJAR. 3-Service orthopédie traumatologie-eph bouchegouf-guelma. 12h15 12h 45 : Pour la réunification de l enseignement de la chirurgie de la main et la chirurgie plastique en post graduation (3,4,5 année de résidanat). A.MENADI. Unité de chirurgie de la main et plastique. Service d orthopédie traumatologie -CHU IBN ROCHD-ANNABA-ALGERI. Modérateurs : OUAHMED, NEDJAHI, BELBACHIR, MEZIANI, NEMAR 12h45-13h15 : Étude des dossiers Modérateurs : HAMIDANI, MENADI, ZIANI, YAKOUBI 13h15-14h45: Pause Déjeuné Cérémonie de clôture 6

7 Communications Affichées : Modérateurs : MENADI, AKLOUL - AIT SAADI P1. Schwannome étagé du Nerf médian, apport d une observation. A.Ould Med Lemine, D Benchebba, B. Chagar. Sce traumatologie-orthopédie II, HMI Med V, Faculté de médecine et de pharmacie de Rabat. Maroc P2. Lipomes compressifs au poignet, à propos de 2 cas. A.Ould Med Lemine, M. D Benchebba B. Chagar. Sce traumatologie-orthopédie II, HMI Med V, Faculté de médecine et de pharmacie de Rabat Maroc P3. Le lipome digital a propos de 8 cas. Sbai M.A, Khorbi A, Halim O, Nfiss, Ben Hmida N, Daas S, Marzouk R, Souissi M,Tebib M. Service d orthopédie traumatologie ; hôpital M.T Maamouri Nabeul. Tunisie P4. Angioléiomyome de la main à propos de 5 cas. A.jenzeri, Z.Mabrouki, S.Dabloun,M.Ounaies, H.Dimassi, M.Daghfous, S.Baccari, L.Tarhouni.. P5. Les tumeurs des parties molles a la main (kyste synoviale exclue) A propos de 51 cas. Mr. Hamdi-(1)-A.Menadi(1)A.Bey Lagoun(2) T.Behailil( 3)- A.Belkadi(1).Mc.Bensaada(1) Pr.R.Atia(1). 1-Service orthopédie traumatologie -CHU IBN ROCHD-ANNABA- 2-Service orthopédie traumatologie-eph EL HADJAR-ANNABA. 3-Service orthopédie traumatologie-eph BOUCHEGOUH-ANNABA P6. Kyste synovial intra osseux du semi lunaire Aspect clinique et thérapeutique.a propos d un cas A.Benaida M. Ait Saadi, M.Hamidani. Chu Blida P7. Le kyste synovial intra osseux du scaphoïde. S Razali. EPH Medea. P8. Chondrosarcome de l omoplate Aspect clinique et thérapeutique A propos d un cas N.C.Belhabib.Z.Kara. A.Benaida. M. Ait Saadi, M.Hamidani. Chu Blida P9. TCG de l extrémité supérieure de l humérus Aspect clinique et thérapeutique. A propos d un cas. N.C.Belhabib.Z.Kara. F.Touati. M. Ait Saadi, A.Benaida.M.Hamidani. Chu Blida P10. Le traitement chirurgical conservateur des carcinomes baso cellulaire du membre supérieur a propos de 03cas. (1)T.Behaillil. (2) A.Menadi. (2) R.Atia. 1 : service orthopédie traumatologie E.P.H.BOUCHEGOUF. 2 : service orthopédie traumatologie- C.H.U IBN ROUCHED- ANNABA. P11. Traitement des fractures pathologiques sur métastase du néoplasie du sein 7

8 L.Khalladi, Z.Kara, M.Hamidani Chu De Blida P12. Prise en charge d une main broyée. (A propos d un cas). Dr Amirat, Dr Guernine, Dr Meriane, Dr Messaoui, Pr Melbouci. Service de Chirurgie Orthopédique Traumatologique et Réparatrice CHU de TIZI-OUZOU P13. Luxation métacarpo-phalangienne négligée de l index (à propos de 2 cas). M.Abouchane, H.Bennameur, M.Fahsi, A.Diakite, A.Essarouali, D.Bennouna, M. Fadili, M. Ouarab. Service : Traumato- Orthopédie Aile 4. P14. Luxation peri-lunarienne bilatérale : a propos d un cas. F.Touati, A.Hadj Sadok, A.Benaida, M.Ait Saadi, M.Hamidani. Service de chirurgie orthopédique et traumatologie CHU DE BLIDA. P15. Fracture Luxation Trans Stylo Scapho Triquetro - Retro Lunaire avec fracture du Semilunaire (A propos d un cas) MSH. Tabeti, S. Mehalli, C. Benyelles, A. Khouas, K. Habbati, Y. Boulhaia Service de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique. C.H.U de Sidi Bel Abbés P16. Fracture luxation péri lunaire négligée, a propos d un cas K.Moussaoui, A.Benaida, M.Aitsaadi, M.Hamidani Service de traumatologie et d orthopédie, CHU BLIDA P17. Avant bras flottant : luxation posterieure pure du coude et luxation retrolunaire pure du carpe. À propos d un cas clinique et revue de la litterature N. Boudjellal, D. Hamdaoui. Service de Traumatologie- Orthopédie, C.H.U. de Sidi Bel Abbes P18. Amputation traumatique de l index en zone 3 traitee par intervention de chase a propos d un cas. Dr Rafed. Dr Achor. Dr Ait Saadi. Dr Benaida. Pr Kara. Pr Hamidani. HOPITAL MIXTE TINDOUF. P19. Degantage de la main : stratégie de prise en charge par un lambeau inguinal. a propos d un cas. F.Touati, N.C Belhabib, M.Ait Saadi, A.Benaida, M.Hamidani. CHU DE BLIDA. P20. Traitement de la maladie de Kienbock par greffon vascularisé. A propos d un cas. Sbai M.A, Halim O, Nfiss, Maalla R*, Ben Hmida N, Daas S, Marzouk R, Souissi M, Khorbia, Tebib M. Service d orthopédie traumatologie ; hôpital M.T Maamouri Nabeul. *Service d orthopédie traumatologie ; hôpital La Rabta Tunis. P21. La maladie de Madelung. (A propos d un cas bilatéral). Dr Amirat, Dr Dahmane, Dr Amimeur, Dr Boudjema, Dr Haddou, Dr Aziri, Pr Melbouci. Service de chirurgie Orthopédique Traumatologique et Réparatrice - CHU de TIZI-OUZOU P22. Duplication du pouce. Aspect clinique et thérapeutique A propos d un cas M. Ait Saadi, A.Benaida M.Hamidani. Chu Blida 8

9 P23. Syndrome du canal carpien secondaire à une exostose du radius. A propos d un cas. A.jenzri, M.Ounaies, A.Bouzouida, H.Dimassi, Z.Mabrouki, M.Daghfous, S.Baccari, L.Tarhouni. Service Hichem BAHRI de chirurgie plastique et réparatrice. Institut Kassab d orthopédie. Tunis. P24. Transposition antérieure du nerf ulnaire au niveau du coude A propos d un cas T.Belyacine.K.Achour. A.Benamor. S. Hadjadj, M.Hamidani CHU BLIDA P25. Syndrome de la traversée thoraco-brachiale sur anomalie osseuse. M.Abouchane ; A.Essarouali ; A.Diakite ;M.Fahsi,H.Benameur ; D.Bennouna ; M.Fadili ; M.Ouarab. P26. Etude analytique de la réanimation du poignet et des doigts à propos de 4 cas Dr M. Khezami,M.HAMDI,N.BAHRI,K.AMRI,B.T.CHAABENE,L.NOUISRI. Service d orthopédie traumatologie hôpital militaire principal d instruction de Tunis. P27. Traitement chirurgical de la boutonniere du 5ème doigt par la plastie de burkhalter et aiache a propos d un cas. Dr Rafed. Dr Achour. Dr Ait Saadi. Dr Benaida. Pr Kara. Pr Hamidani. HOPITAL MIXTE TNDOUF. P28. L anesthésie locorégionale intraveineuse a-t-elle perdu de sa pertinence? 1. Dr Chibane Ahmed Smail ;2.Derriche, Boufercha,Yazid, Mektaoui. M. Hamidani. 1.chu Blida chirurgie orthopédique et traumatologique chu de Blida. 2) EHS Ben Aknoun. INFORMATIONS GÉNÉRALES: Toutes les présentations doivent être préparées pour PC. Merci de vous présenter en pré projection muni d'une clé USB ou d'un CD-Rom. Dans tous les cas, passez à la salle de projection deux (02) heures avant le début de la séance où votre intervention est inscrite pour vérifier que votre présentation est conforme. - Supports autorisés (formatés PC) : CD-ROM, disque dur externe, USB. - Logiciels autorisés : Les présentations doivent être enregistrées sous Power Point 97, 2003 ou 2007 ; Les photos doivent être en format.jpg,.gif,.tif, ou bmp; Les vidéos intégrées à votre présentation doivent être en format.mpg,.mpeg,.avi. - Polices : merci d'utiliser des polices classiques reconnues par les PC (Times, Arial,...) Strict respect du temps imparti : - Conférences d'enseignement : 20 mn et 05 mn de discussion - Communications libres : 05 mn et 02 mn de discussion 9

Les fractures de l extrémité inférieure du radius (238) Professeur Dominique SARAGAGLIA Mars 2003

Les fractures de l extrémité inférieure du radius (238) Professeur Dominique SARAGAGLIA Mars 2003 Les fractures de l extrémité inférieure du radius (238) Professeur Dominique SARAGAGLIA Mars 2003 Pré-Requis : Anatomie descriptive et fonctionnelle de l extrémité inférieure du radius Résumé : Les fractures

Plus en détail

Collection Soins infirmiers

Collection Soins infirmiers Collection Soins infirmiers Une production du Université de Caen Basse-Normandie Traumatologie : traitements des fractures Dr. J-P de ROSA CH. AVRANCHES-GRANVILLE Fractures diagnostic 2 Fractures-diagnostic

Plus en détail

Institut Régional de Réadaptation Nancy DUHAM 2010

Institut Régional de Réadaptation Nancy DUHAM 2010 C. Gable - DUHAM 2010 Les orthèses provisoires en pathologie traumatique LES FRACTURES DIGITALES LA MAIN COMPLEXE LES ENTORSES DIGITALES Institut Régional de Réadaptation Nancy DUHAM 2010 Colette Gable,

Plus en détail

Chirurgie articulaire secondaire Pr. Philippe PELISSIER

Chirurgie articulaire secondaire Pr. Philippe PELISSIER Pr. Philippe PELISSIER Service de Chirurgie Plastique Centre F.X. Michelet CHU de Bordeaux www.e-plastic.fr Introduction Kinésithérapie Dénervation Arthrolyse - Artholyse chirurgicale - Artholyse + ligamentotaxis

Plus en détail

La main traumatique: traumatismes ostéo- articulaires des doigts longs. DR Moughabghab

La main traumatique: traumatismes ostéo- articulaires des doigts longs. DR Moughabghab La main traumatique: traumatismes ostéo- articulaires des doigts longs. DR Moughabghab Rappel anatomique! Phalanges: P1 P2 P3 = os longs! Articulations IP = trochléennes un seul degré de liberté. - tête

Plus en détail

Traitement des Pseudarthroses des Os Longs par Greffe Percutanée de Moelle Osseuse Autologue Concentrée

Traitement des Pseudarthroses des Os Longs par Greffe Percutanée de Moelle Osseuse Autologue Concentrée Traitement des Pseudarthroses des Os Longs par Greffe Percutanée de Moelle Osseuse Autologue Concentrée Etude rétrospective de 45 cas Didier MAINARD, Jérôme DILIGENT Service de Chirurgie Orthopédique,

Plus en détail

Le traitement conservateur des tumeurs malignes des membres a largement remplacé les amputations

Le traitement conservateur des tumeurs malignes des membres a largement remplacé les amputations FACE A FACE Péroné vascularisé / Péroné non vascularisé Reconstruction après résection tumorale Dr NOURI / Dr BEN MAITIGUE SOTCOT Juin 2012 Le traitement conservateur des tumeurs malignes des membres a

Plus en détail

Articulations du coude et de l avant-bras

Articulations du coude et de l avant-bras Articulations du coude et de l avant-bras 1 Articulation du coude 1.1 Définition Le coude est l articulation intermédiaire du membre supérieur. Elle comprend trois articulations distinctes entre l humérus,

Plus en détail

Traumatologie de l enfant. Joël Lechevallier Saad Abu Amara

Traumatologie de l enfant. Joël Lechevallier Saad Abu Amara Traumatologie de l enfant Joël Lechevallier Saad Abu Amara Plan Spécificités de l enfant Traumatismes de l enfant Cas particuliers Traitement Spécificités de l enfant Traumatismes de l enfant Cas pa Physiologie

Plus en détail

RÈGLEMENT ANNOTÉ SUR LE BARÈME CORPORELS

RÈGLEMENT ANNOTÉ SUR LE BARÈME CORPORELS RÈGLEMENT ANNOTÉ SUR LE BARÈME DES DOMMAges CORPORELS 2010 RÈGLEMENT ANNOTÉ SUR LE BARÈME DES DOMMAges CORPORELS 2010 Le document a été préparé par la Direction des services médicaux en collaboration avec

Plus en détail

Quel que soit le matériel d ostéosynthèse, un certain nombre de principes permettent de bien conduire le geste chirurgical

Quel que soit le matériel d ostéosynthèse, un certain nombre de principes permettent de bien conduire le geste chirurgical Information supplémentaire 3 Quel que soit le matériel d ostéosynthèse, un certain nombre de principes permettent de bien conduire le geste chirurgical Installation Sur table normale, en décubitus dorsal

Plus en détail

Muscles de l'avant-bras et de la main

Muscles de l'avant-bras et de la main Muscles de l'avant-bras et de la main CHAPITRE PLAN DU CHAPITRE Vue d'ensemble des actions : muscles de l'articulation du coude et des articulations radio-ulnaires, 182 Vue d'ensemble des actions : muscles

Plus en détail

Généralités sur fractures, luxation et entorses

Généralités sur fractures, luxation et entorses Généralités sur fractures, luxation et entorses JP. MARCHALAND HIA Bégin Saint-Mandé I- Définitions PLAN II- Consolidation des fractures III- Etiologie IV- Etude anatomique V- Signes cliniques et radiographiques

Plus en détail

Fractures de l avant-bras de l adulte. Service d Orthopédie-Traumatologie, Hôpital Avicenne, Université Paris XIII, Bobigny

Fractures de l avant-bras de l adulte. Service d Orthopédie-Traumatologie, Hôpital Avicenne, Université Paris XIII, Bobigny Fractures de l avant-bras de l adulte Service d Orthopédie-Traumatologie, Hôpital Avicenne, Université Paris XIII, Bobigny A n a t o m i e Le cadre radio-ulnaire Kapandji, Ann Chir Main, 1998 Stabilité

Plus en détail

L EXPÉRIENCE POUR L AUTONOMIE

L EXPÉRIENCE POUR L AUTONOMIE L EXPÉRIENCE POUR L AUTONOMIE Depuis plus de 10 ans, l association Actis dentaire formation a pour objectif de former des praticiens à la chirurgie orale, parodontale et implantaire. L expérience pour

Plus en détail

PROGRAMME DU CONCOURS D ACCES AU RESIDANAT DE CHIRURGIE DENTAIRE

PROGRAMME DU CONCOURS D ACCES AU RESIDANAT DE CHIRURGIE DENTAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE D ALGER DEPARTEMENT DE 1- SPECIALITE : PROTHESE 1 Anatomie dentaire 2 Les matériaux à empreinte 3 Les traitements pré-prothetiques

Plus en détail

Amputations partielles traumatiques de la main. Colette Gable - Ergothérapeute CDS - IRR Nancy

Amputations partielles traumatiques de la main. Colette Gable - Ergothérapeute CDS - IRR Nancy Amputations partielles traumatiques de la main Colette Gable - Ergothérapeute CDS - IRR Nancy Amputations partielles de la main Introduction Amputation et répercussions psychologiques Principes de rééducation

Plus en détail

SYNDROME DU TUNNEL CARPIEN, EPICONDYLITE ET TRAVAIL : POINT DE VUE DU RHUMATOLOGUE

SYNDROME DU TUNNEL CARPIEN, EPICONDYLITE ET TRAVAIL : POINT DE VUE DU RHUMATOLOGUE SYNDROME DU TUNNEL CARPIEN, EPICONDYLITE ET TRAVAIL : POINT DE VUE DU RHUMATOLOGUE D. VAN LINTHOUDT La Chaux-de-Fonds Lausanne, le 19.11.2004 SYNDROMES DOULOUREUX PAR SURCHARGE DU MEMBRE SUPERIEUR épaule

Plus en détail

Evaluation de la gravité et complications chez un traumatisé des membres

Evaluation de la gravité et complications chez un traumatisé des membres Evaluation de la gravité et complications chez un traumatisé des membres Dr. C. LAZERGES, Dr. B. COULET, Pr. M. CHAMMAS Service de Chirurgie Orthopédique 2 et Chirurgie de la Main CHU Lapeyronie Montpellier

Plus en détail

Douleurs des mains. Douleurs des mains les plus fréquentes: pertinence, causes, traitements. C.Zenklusen septembre 2013

Douleurs des mains. Douleurs des mains les plus fréquentes: pertinence, causes, traitements. C.Zenklusen septembre 2013 Douleurs des mains Douleurs des mains les plus fréquentes: pertinence, causes, traitements C.Zenklusen septembre 2013 Causes de douleurs aux mains Articulations (origine articulaire) Nerfs (origine nerveuse)

Plus en détail

A.V.C. Solutions aux séquelles neurologiques du membre inférieur et supérieur. d ATTELLES NEURO - ORTHOPÉDIQUES

A.V.C. Solutions aux séquelles neurologiques du membre inférieur et supérieur. d ATTELLES NEURO - ORTHOPÉDIQUES Solutions aux séquelles neurologiques du membre inférieur et supérieur A.V.C. Gamme innovante d ATTELLES NEURO - ORTHOPÉDIQUES Pour une réhabilitation motrice facilitée SYSTÈME DE RÉGLAGE BLOCABLE LIBERTÉ

Plus en détail

L implantologie au quotidien

L implantologie au quotidien CYCLE DE FORMATION L IMPLANTOLOGIE DENTAIRE AVEC LE SYSTEME IMPLANTAIRE STRAUMANN 19 23 Mai 2014 Bâle - Suisse L implantologie au quotidien Conférenciers Dr Jacques Penaud Docteur en Chirurgie Dentaire,

Plus en détail

PRADO, le programme de retour à domicile

PRADO, le programme de retour à domicile , le programme de retour à domicile Enjeux et objectifs du programme Répondre à une volonté croissante des patients Adapter et renforcer le suivi post hospitalisation Optimiser le retour à domicile et

Plus en détail

KITSIOU Christos M.D.

KITSIOU Christos M.D. KITSIOU Christos M.D. DOB: 23/04/1980 Birth Country / City: Greece, Athens Nationality: Cypriot PLASTIC, RECONSTRUCTIVE AND AESTHETIC SURGERY MICROSURGERY PROFESSIONAL EXPERIENCE AND MEMBERSHIPS Medical

Plus en détail

Surveillance des troubles musculo-squelettiques dans les Bouches-du-Rhône

Surveillance des troubles musculo-squelettiques dans les Bouches-du-Rhône Santé travail Maladies chroniques et traumatismes Surveillance des troubles musculo-squelettiques dans les Bouches-du-Rhône Étude du syndrome du canal carpien opéré 2008-2009 Septembre 2011 F. Sillam 1,

Plus en détail

TECHNIQUES D AVENIR LASER DOPPLER IMAGING LASER DOPPLER IMAGING LASER DOPPLER IMAGING

TECHNIQUES D AVENIR LASER DOPPLER IMAGING LASER DOPPLER IMAGING LASER DOPPLER IMAGING TECHNIQUES D AVENIR Jonathan LONDNER, Aurélie HAUTIER Centre Régional de Traitement des Grands Brûlés Service de chirurgie Plastique, Hôpital de la Conception, Marseille. DIAGNOSTIC DÉTERSION BOURGEONNEMENT

Plus en détail

Qu est-ce qu un sarcome?

Qu est-ce qu un sarcome? Qu est-ce qu un sarcome? Qu est-ce qu une tumeur? Une tumeur est une prolifération anormale de cellules. Les tumeurs ne devraient donc pas automatiquement être associées à un cancer. Certaines tumeurs

Plus en détail

Petit guide de traumatologie. Equipe d orthopédie de l UCL. Nov. 2005

Petit guide de traumatologie. Equipe d orthopédie de l UCL. Nov. 2005 Petit guide de traumatologie Equipe d orthopédie de l UCL Nov. 2005 Pour tout renseignement, contactez le Dr. Banse (Xavier.Banse@orto.ucl.ac.be) 1 MEMBRE SUPERIEUR... 5 LUXATION STERNO-CLAVICULAIRE...

Plus en détail

Cette intervention aura donc été décidée par votre chirurgien pour une indication bien précise.

Cette intervention aura donc été décidée par votre chirurgien pour une indication bien précise. Qu est-ce qu une arthroscopie? Il s agit d une intervention chirurgicale mini-invasive dont le but est d explorer l articulation du genou et de traiter la lésion observée dans le même temps. Comment se

Plus en détail

LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES. Le 2 décembre 2008

LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES. Le 2 décembre 2008 LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES Le 2 décembre 2008 DEROULEMENT DE LA RENCONTRE 1ère partie : les localisations des TMS, les facteurs d'apparition, la prise en charge thérapeutique 2ème partie : les chiffres

Plus en détail

Traumatismes unguéaux

Traumatismes unguéaux Traumatismes unguéaux Docteur Sylvie Carmès Praticien Hospitalier Unité Fonctionnelle «SOS mains» Service d Orthopédie du Membre Supérieur CHU de Fort-de-France MARTINIQUE L appareil unguéal Appareil anatomique

Plus en détail

La prise en charge des insuffisants rénaux chroniques au stade terminal État des lieux

La prise en charge des insuffisants rénaux chroniques au stade terminal État des lieux La prise en charge des insuffisants rénaux chroniques au stade terminal État des lieux Pr. Larbi ABID La maladie rénale chronique que l on nomme insuffisance rénale chronique (IRC) se définit soit par

Plus en détail

Etat des lieux du prélèvement et de la greffe d organes, de tissus et de cellules MAROC

Etat des lieux du prélèvement et de la greffe d organes, de tissus et de cellules MAROC 1 Etat des lieux du prélèvement et de la greffe d organes, de tissus et de cellules MAROC Dr A. BOUDAK / Dr M.H Trabelssi Dir Hôpitaux et dessoins Ambulatoires/M. Santé 6ème colloque France Maghreb sur

Plus en détail

UNIVERSITE DE PARIS ANNEE UNIVERSITAIRE 2006-2007 MEMOIRE EN VUE DE L OBTENTION DU DIPLOME INTERUNIVERSITAIRE DE PEDAGOGIE MEDICALE

UNIVERSITE DE PARIS ANNEE UNIVERSITAIRE 2006-2007 MEMOIRE EN VUE DE L OBTENTION DU DIPLOME INTERUNIVERSITAIRE DE PEDAGOGIE MEDICALE UNIVERSITE DE PARIS ANNEE UNIVERSITAIRE 2006-2007 MEMOIRE EN VUE DE L OBTENTION DU DIPLOME INTERUNIVERSITAIRE DE PEDAGOGIE MEDICALE Création d un site Internet pédagogique à l usage des étudiants de DCEM2

Plus en détail

dossier de presse nouvelle activité au CHU de Tours p a r t e n a r i a t T o u r s - P o i t i e r s - O r l é a n s

dossier de presse nouvelle activité au CHU de Tours p a r t e n a r i a t T o u r s - P o i t i e r s - O r l é a n s dossier de presse nouvelle activité au CHU de Tours lat ransplantation hépatique p a r t e n a r i a t T o u r s - P o i t i e r s - O r l é a n s Contact presse Anne-Karen Nancey - Direction de la communication

Plus en détail

Troisième Congrès de l Association Algérienne des Chirurgiens Libéraux. 30 et 31 Janvier 2015 Hôtel Mercure Alger

Troisième Congrès de l Association Algérienne des Chirurgiens Libéraux. 30 et 31 Janvier 2015 Hôtel Mercure Alger 1 Troisième Congrès de l Association Algérienne des Chirurgiens Libéraux. 30 et 31 Janvier 2015 Hôtel Mercure Alger Président du Congrès : Pr B. Meradji Comité d organisation : Invité : Pr J-P Squifflet

Plus en détail

Sont considérées comme prestations qui requièrent la qualification de médecin spécialiste en dermato-vénéréologie (E) :

Sont considérées comme prestations qui requièrent la qualification de médecin spécialiste en dermato-vénéréologie (E) : Sont considérées comme prestations qui requièrent la qualification de médecin spécialiste en dermato-vénéréologie (E) : a) b) a) b) DERMATO-VENEREOLOGIE Art. 21 pag. 1 SECTION 9. Dermato-vénéréologie.

Plus en détail

sur les fractures Didier Hannouche Service de Chirurgie Orthopédique Hôpital Lariboisière

sur les fractures Didier Hannouche Service de Chirurgie Orthopédique Hôpital Lariboisière Généralités sur les fractures Didier Hannouche Service de Chirurgie Orthopédique Hôpital Lariboisière Généralités Tissu vivant Constant renouvellement Trois fonctions principales Tissu de soutien (station

Plus en détail

FRACTURES OUVERTES DE JAMBE STRATEGIE DE PRISE EN CHARGE

FRACTURES OUVERTES DE JAMBE STRATEGIE DE PRISE EN CHARGE FRACTURES OUVERTES DE JAMBE STRATEGIE DE PRISE EN CHARGE PR R. BENBAKOUCHE ORTHOPEDIE CHU BAB EL OUED GENERALITES - DEFINITION C'est une fracture diaphysaire et métaphysodiaphysaire, extra articulaire,

Plus en détail

Concours d Internat et de Résidanat

Concours d Internat et de Résidanat Concours d Internat et de Résidanat Ce programme a pour but d aider à la préparation des concours d internat et de résidanat. Il ne constitue en aucun cas un répertoire de «questions d examen» mais une

Plus en détail

Formation en Implantologie

Formation en Implantologie COURS EN IMPLANTOLOGIE Saint - Domingue (République Dominicaine) Pratique clinique sur patients dr.lebbar@lapostre.net +212(0) 5 37 68 32 03 COURS PRATIQUE EN IMPLANTOLOGIE À SAINT - DOMINGUE Pratiques

Plus en détail

Nomenclature Générale des Actes Professionnels (NGAP)

Nomenclature Générale des Actes Professionnels (NGAP) Nomenclature Générale des Actes Professionnels (NGAP) Arrêté du ministre de la santé n 177-06 du 26 hija 1426 (27 janvier 2006) fixant la nomenclature générale des actes professionnels. Le ministre de

Plus en détail

PROGRESSONS MAIN DANS LA MAIN EN IMPLANTOLOGIE

PROGRESSONS MAIN DANS LA MAIN EN IMPLANTOLOGIE PROGRESSONS MAIN DANS LA MAIN EN IMPLANTOLOGIE Institut de Formation en Parodontologie et Implantologie Orale Véritable formation à la fois clinique & théorique basée sur la transmission des connaissances

Plus en détail

Activités. Etudes de projets ; Assistance technique, Expertise et Consulting ; Réalisation et installation de systèmes à technologie avancée.

Activités. Etudes de projets ; Assistance technique, Expertise et Consulting ; Réalisation et installation de systèmes à technologie avancée. S@TICOM Société Algérienne des Technologies de l Information et de la Communication FILIALE DU CDTA Activités Etudes de projets ; Assistance technique, Expertise et Consulting ; Développement ; Réalisation

Plus en détail

SOMMAIRE LE COU P.4 L EPAULE / LE BRAS / LE POIGNET / LA MAIN P.6 LE TRONC P.12 LE GENOU P.16 LA CHEVILLE P.20 LE PIED P.22

SOMMAIRE LE COU P.4 L EPAULE / LE BRAS / LE POIGNET / LA MAIN P.6 LE TRONC P.12 LE GENOU P.16 LA CHEVILLE P.20 LE PIED P.22 SOMMAIRE LE COU P.4 - Collier cervical souple, semi rigide ou rigide L EPAULE / LE BRAS / LE POIGNET / LA MAIN P.6 - La clavicule, l immobilisation d épaule - Coudière, soutien du bras - Immobilisation

Plus en détail

L ACCÈS VEINEUX DE COURTE DURÉE CHEZ L ENFANT ET LE NOUVEAU-NÉ

L ACCÈS VEINEUX DE COURTE DURÉE CHEZ L ENFANT ET LE NOUVEAU-NÉ L ACCÈS VEINEUX DE COURTE DURÉE CHEZ L ENFANT ET LE NOUVEAU-NÉ Plan de la présentation Introduction L enfant Le cathéter court La voie veineuse centrale La voie intra-osseuse Plan de la présentation Le

Plus en détail

APONEVROTOMIE ENDOSCOPIQUE du Syndrome Compartimental d Effort à l Avant-bras

APONEVROTOMIE ENDOSCOPIQUE du Syndrome Compartimental d Effort à l Avant-bras APONEVROTOMIE ENDOSCOPIQUE du Syndrome Compartimental d Effort à l Avant-bras Didier FONTÈS Institut Main, Epaule et Sport Paris Espace Médical Vauban - Paris VII e Séminaire DIU d Arthroscopie 2012 Le

Plus en détail

Système de plaques radius

Système de plaques radius Chirurgie de la main Système de plaques radius Tout simplement judicieux! Notre compétence-clé : la chirurgie de la main. Dans ce domaine, nous ne nous contentons pas de vous proposer des solutions standard,

Plus en détail

DESCRIPTION DE LA GARANTIE D ASSURANCE SOINS DENTAIRES

DESCRIPTION DE LA GARANTIE D ASSURANCE SOINS DENTAIRES Frais admissibles DESCRIPTION DE LA GARANTIE D ASSURANCE SOINS DENTAIRES Les frais admissibles sont les frais raisonnablement engagés, recommandés par une ou un dentiste et justifiés par la pratique courante

Plus en détail

Risques liés à l'activité physique au travail Hyper sollicitation articulaire

Risques liés à l'activité physique au travail Hyper sollicitation articulaire Risques liés à l'activité physique au travail Hyper sollicitation articulaire Mireille Loizeau Cours DIUST Paris Descartes-20 janvier 2015 1 Définition et facteurs de risque 2 Définition Contraintes bio-mécaniques,

Plus en détail

Processus de réparation osseuse : conséquences sur le délai de mise en contrainte

Processus de réparation osseuse : conséquences sur le délai de mise en contrainte Processus de réparation osseuse : conséquences sur le délai de mise en contrainte Yann Macé 1 La consolidation osseuse est un processus qui aboutit à la réparation du tissu osseux après une fracture, une

Plus en détail

ANATOMIE DE L AVANT-BRAS

ANATOMIE DE L AVANT-BRAS ANATOMIE DE L AVANT-BRAS Marc Revol, Jean-Marie Servant Compris entre le coude et le poignet, l'avant-bras (forearm) possède 2 os reliés entre eux par une membrane interosseuse. Il présente donc 2 loges

Plus en détail

Jour 1 : Les concepts Les forces du système de santé québécois Comparaisons internationales. 22 octobre 2013. Pause réseautage et visite des exposants

Jour 1 : Les concepts Les forces du système de santé québécois Comparaisons internationales. 22 octobre 2013. Pause réseautage et visite des exposants 8 : 00 am 9 : 00 am 9 : 00 am 10 : 00 am Jour 1 : Les concepts Les forces du système de santé québécois Comparaisons internationales 22 octobre 2013 8 : 00 Inscription et accueil 8 : 30 Ouverture Président

Plus en détail

Apport de la TDM dans les cellulites cervico-faciales

Apport de la TDM dans les cellulites cervico-faciales Apport de la TDM dans les cellulites cervico-faciales A propos de 35cas L.Derouich, N.El Benna, N.Moussali, A.Gharbi, A.Abdelouafi Service de Radiologie Hôpital 20 Aout CHU Ibn Roch Casablanca Maroc plan

Plus en détail

CRITERES DE REMPLACEMENT

CRITERES DE REMPLACEMENT ANATOMIE ET CYTOLOGIE PATHOLOGIQUES - 7 semestres dans des services agréés pour le DES d anatomie et cytologie pathologiques, dont au moins 5 doivent être accomplis dans des services hospitalouniversitaires

Plus en détail

Attestation de Formation Universitaire 2012-2013. «Organisation et gestion d une unité de chirurgie ambulatoire»

Attestation de Formation Universitaire 2012-2013. «Organisation et gestion d une unité de chirurgie ambulatoire» Attestation de Formation Universitaire 2012-2013 «Organisation et gestion d une unité de chirurgie ambulatoire» Formation Théorique (2 jours) par Visioconférences Bordeaux, Paris, Nice, Tours, Rennes,

Plus en détail

A l Assistance Publique - Hôpitaux de Marseille, Octobre Rose est l occasion de mettre en valeur la filière de soins dédiée au cancer du sein.

A l Assistance Publique - Hôpitaux de Marseille, Octobre Rose est l occasion de mettre en valeur la filière de soins dédiée au cancer du sein. OCTOBRE ROSE 2013 La campagne Octobre Rose a pour but d inciter les femmes de 50 à 74 ans à participer au dépistage organisé du cancer du sein. Une femme sur trois ne se fait pas dépister ou pas de manière

Plus en détail

Les enjeux de la surveillance des TMS en Algérie

Les enjeux de la surveillance des TMS en Algérie Les enjeux de la surveillance des TMS en Algérie O.Ghomari, B.Beghdadli et A.B Kandouci Laboratoire de recherche en environnement et santé Université Djilali Liabes - Sidi Bel Abbès Algérie 22000 o.ghomari@gmail.com

Plus en détail

Les anomalies des pieds des bébés

Les anomalies des pieds des bébés Les anomalies des pieds des bébés Pierre Mary Consultation d orthopédie pédiatrique Service d orthopédie et de chirurgie réparatrice de l enfant Hôpital Jean Verdier Hôpital Trousseau Comment étudier un

Plus en détail

Symposium des Société Française d Angéiologie (SFA) et Société Francophone de Médecine Sexuelle (SFMS), Paris, Journées internationales Francophones

Symposium des Société Française d Angéiologie (SFA) et Société Francophone de Médecine Sexuelle (SFMS), Paris, Journées internationales Francophones Symposium des Société Française d Angéiologie (SFA) et Société Francophone de Médecine Sexuelle (SFMS), Paris, Journées internationales Francophones d Angéiologie 8 Janvier 2010 Historique 1550 Falloppio

Plus en détail

Synthes ProPlan CMF. Service de planification et produits spécifiques de patient pour la chirurgie craniomaxillo-faciale.

Synthes ProPlan CMF. Service de planification et produits spécifiques de patient pour la chirurgie craniomaxillo-faciale. Synthes ProPlan CMF. Service de planification et produits spécifiques de patient pour la chirurgie craniomaxillo-faciale. Exécution en bloc opératoire de procédures planifiées en préopératoire Réduction

Plus en détail

Recommandations régionales Prise en charge des carcinomes cutanés

Recommandations régionales Prise en charge des carcinomes cutanés Recommandations régionales Prise en charge des carcinomes cutanés - décembre 2009 - CARCINOMES BASOCELLULAIRES La chirurgie : traitement de référence et de 1 ère intention Classification clinique et histologique

Plus en détail

Traumatologie en odontostomatologie du sport

Traumatologie en odontostomatologie du sport Bull. Acad. Natle Chir. Dent., 2002, 45-4 95 Traumatologie en odontostomatologie du sport Alain GARUET * Au XX e siècle le sport a été àla fois un facteur de paix, de distraction et de divertissement.

Plus en détail

Université Paris-VI. Orthopédie. Questions d internat

Université Paris-VI. Orthopédie. Questions d internat Université Paris-VI Orthopédie Questions d internat 2000 Christophe Castelain Michel Christofilis Marc Jayankura (ccapitie@free.fr) Camille Samaha Samy Zouaouy Mise à jour : 12 septembre 2000 2/252 Orthopédie

Plus en détail

DON ET GREFFE D ORGANES EN TUNISIE. Dr Mylène Ben Hamida Centre National pour la Promotion de la Transplantation d Organes

DON ET GREFFE D ORGANES EN TUNISIE. Dr Mylène Ben Hamida Centre National pour la Promotion de la Transplantation d Organes DON ET GREFFE D ORGANES EN TUNISIE Dr Mylène Ben Hamida Centre National pour la Promotion de la Transplantation d Organes Les besoins sont importants Insuffisance Organique Terminale en Tunisie Rein :

Plus en détail

Les luxations et instabilités de l'épaule Professeur Dominique SARAGAGLIA Mars 2003

Les luxations et instabilités de l'épaule Professeur Dominique SARAGAGLIA Mars 2003 Pré-Requis : Corpus Médical Faculté de Médecine de Grenoble Les luxations et instabilités de l'épaule Professeur Dominique SARAGAGLIA Mars 2003 anatomie descriptive et fonctionnelle de la scapulo-humérale

Plus en détail

Leucémies de l enfant et de l adolescent

Leucémies de l enfant et de l adolescent Janvier 2014 Fiche tumeur Prise en charge des adolescents et jeunes adultes Leucémies de l enfant et de l adolescent GENERALITES COMMENT DIAGNOSTIQUE-T-ON UNE LEUCEMIE AIGUË? COMMENT TRAITE-T-ON UNE LEUCEMIE

Plus en détail

SALLES DE TRAITE. et Troubles Musculo-Squeletiques (TMS)

SALLES DE TRAITE. et Troubles Musculo-Squeletiques (TMS) SALLES DE TRAITE et Troubles Musculo-Squeletiques (TMS) Recherche de pistes de prévention des TMS à partir d observations en situation réelle. Cas particulier des exploitantes agricoles. Pourquoi ce travail?

Plus en détail

M.S - Direction de la réglementation et du contentieux - BASE DE DONNEES. REFERENCE : B O N 5070 du 2 janvier 2003

M.S - Direction de la réglementation et du contentieux - BASE DE DONNEES. REFERENCE : B O N 5070 du 2 janvier 2003 REFERENCE : B O N 5070 du 2 janvier 2003 Décret n 2-01-1643 du 2 chaabane 1423 9/10/2002 pris pour l'application de la loi n 16-98 relative au don, au prélèvement et à la transplantation d'organes et de

Plus en détail

Troubles musculo squelettiques. Institut de Formation en Ergothérapie de Nancy Cours Ergonomie 2004 TMS François Cail - INRS

Troubles musculo squelettiques. Institut de Formation en Ergothérapie de Nancy Cours Ergonomie 2004 TMS François Cail - INRS Troubles musculo squelettiques Institut de Formation en Ergothérapie de Nancy Cours Ergonomie 2004 TMS François Cail - INRS 2003 Les TMS sont des pathologies multifactorielles à composante professionnelle

Plus en détail

Prise en charge médico-technique d une hémiparesie spastique: Evaluation clinique et instrumentale

Prise en charge médico-technique d une hémiparesie spastique: Evaluation clinique et instrumentale Prise en charge médico-technique d une hémiparesie spastique: Evaluation clinique et instrumentale Ould Ouali.A, Amari.A, Lyazidi.O, Benbetka.L, Lakrouf.F, Rachedi.M MPR-HMUS-Staoueli 3eme congrès de la

Plus en détail

ENDERMOTHÉRAPIE THÉRAPIE TISSULAIRE, ARTICULAIRE ET MUSCULAIRE

ENDERMOTHÉRAPIE THÉRAPIE TISSULAIRE, ARTICULAIRE ET MUSCULAIRE ENDERMOTHÉRAPIE THÉRAPIE TISSULAIRE, ARTICULAIRE ET MUSCULAIRE 1 Endermothérapie THÉRAPIE TISSULAIRE, ARTICULAIRE ET MUSCULAIRE DEPUIS PLUS DE 25 ANS, LPG SYSTEMS ACCOMPAGNE LES KINÉSITHÉRAPEUTES DANS

Plus en détail

La polyarthrite rhumatoïde est-elle une maladie courante parmi la patientèle d'un rhumatologue?

La polyarthrite rhumatoïde est-elle une maladie courante parmi la patientèle d'un rhumatologue? Association Française des Polyarthritiques & des Rhumatismes Inflammatoires Chroniques 9, rue de Nemours - 75011 Paris E-mail : afp@nerim.net - www.polyarthrite.org Tél. : 01 400 30 200 - Fax : 01 400

Plus en détail

B06 - CAT devant une ischémie aiguë des membres inférieurs

B06 - CAT devant une ischémie aiguë des membres inférieurs B06-1 B06 - CAT devant une ischémie aiguë des membres inférieurs L ischémie aiguë est une interruption brutale du flux artériel au niveau d un membre entraînant une ischémie tissulaire. Elle constitue

Plus en détail

L utilisation de la moelle osseuse comme autogreffe en cas de fractures non consolidées

L utilisation de la moelle osseuse comme autogreffe en cas de fractures non consolidées L utilisation de la moelle osseuse comme autogreffe en cas de fractures non consolidées Mohamed Ahmed Samir Kassem Chef de clinique assistant Hôpitaux Universitaires d Alexandrie, Egypte INTRODUCTION La

Plus en détail

La main au travail : exemple du syndrome du canal carpien

La main au travail : exemple du syndrome du canal carpien La main au travail : exemple du syndrome du canal carpien 27 Mars 2015 Dr Emilie Chazelle, coordonnateur du programme TMS Institut de veille sanitaire Journées d étude de la Société de Réadaptation du

Plus en détail

C est un ensemble qui comprend les os unis entre eux par des articulations et mis en mouvement par des muscles.

C est un ensemble qui comprend les os unis entre eux par des articulations et mis en mouvement par des muscles. C est un ensemble qui comprend les os unis entre eux par des articulations et mis en mouvement par des muscles. Généralités : Les os s articulent entre eux pour fixer le squelette sur lequel s insèrent

Plus en détail

Consolidation osseuse et biotechnologies État des lieux. Prof. L. GALOIS Centre Hospitalier Universitaire de NANCY

Consolidation osseuse et biotechnologies État des lieux. Prof. L. GALOIS Centre Hospitalier Universitaire de NANCY Consolidation osseuse et biotechnologies État des lieux Prof. L. GALOIS Centre Hospitalier Universitaire de NANCY La problématique Tissu osseux : forte aptitude à se réparer MAIS Situations cliniques particulières

Plus en détail

Option sémiologie orthopédique Cours n 1 du 06/03/08 Dr Hannouche D. Ronéotypé par : Angela Tan et Métrey Tiv GENERALITES SUR LES FRACTURES

Option sémiologie orthopédique Cours n 1 du 06/03/08 Dr Hannouche D. Ronéotypé par : Angela Tan et Métrey Tiv GENERALITES SUR LES FRACTURES Option sémiologie orthopédique Cours n 1 du 06/03/08 Dr Hannouche D. Ronéotypé par : Angela Tan et Métrey Tiv GENERALITES SUR LES FRACTURES PLLAANN DU CCOURRSS INTRODUCTION : GENERALITES I. CONSOLIDATION

Plus en détail

Ordonnance du DFI sur les prestations dans l assurance obligatoire des soins en cas de maladie

Ordonnance du DFI sur les prestations dans l assurance obligatoire des soins en cas de maladie Ordonnance du DFI sur les prestations dans l assurance obligatoire des soins en cas de maladie (Ordonnance sur les prestations de l assurance des soins, OPAS) Modification du 14 juin 2010 Le Département

Plus en détail

Forum International Tabac et Santé Sétif 29-30 Mars 2010 Auditorium Kacem Nait Belkacem Université Ferhat Abbes Sétif

Forum International Tabac et Santé Sétif 29-30 Mars 2010 Auditorium Kacem Nait Belkacem Université Ferhat Abbes Sétif SOUS LE PATRONAGE DU WALI DE LA WILAYA SETIF L Association EN NOUR Organise en collaboration avec LSES Journées Médicales de Sétif CHU de Sétif DSP Faculté médecine Université Sétif Forum International

Plus en détail

CHIRURGIE RESTAURATRICEDU CUIR CHEVELU : D.I.U Programme des cours pour 2009

CHIRURGIE RESTAURATRICEDU CUIR CHEVELU : D.I.U Programme des cours pour 2009 100 heures de cours enseignement théorique -60 heures) réparties en 4 sessions enseignement pratique (20 h) stage professionnel (20 heures) Les cours sont répartis sur 4 we L examen de contrôle a lieu

Plus en détail

La traumatologie des parties molles de la main

La traumatologie des parties molles de la main La traumatologie des parties molles de la main Springer Paris Berlin Heidelberg New York Hong Kong Londres Milan Tokyo Philippe Liverneaux et Christophe Chantelot La traumatologie des parties molles de

Plus en détail

LES SYNDROMES CANALAIRES DES NERFS PERIPHERIQUES

LES SYNDROMES CANALAIRES DES NERFS PERIPHERIQUES LES SYNDROMES CANALAIRES DES NERFS PERIPHERIQUES Les syndromes de compression nerveuse, appelés «syndromes canalaires» ( entrapment neuropathy des anglo-saxons) occupent une place de plus en plus importante

Plus en détail

Les troubles musculosquelettiques du membre supérieur

Les troubles musculosquelettiques du membre supérieur LE POINT DES CONNAISSANCES SUR LE POINT DES CONNAISSANCES SUR Que ce soit dans l industrie ou dans le tertiaire, le risque de TMS des membres supérieurs est omniprésent. Raphaël Dautigny Gaël Kerbaol ED

Plus en détail

Aspects juridiques de la transplantation hépatique. Pr. Ass. F. Ait boughima Médecin Légiste CHU Ibn Sina, Rabat

Aspects juridiques de la transplantation hépatique. Pr. Ass. F. Ait boughima Médecin Légiste CHU Ibn Sina, Rabat Aspects juridiques de la transplantation hépatique Pr. Ass. F. Ait boughima Médecin Légiste CHU Ibn Sina, Rabat CONTEXTE - La greffe, longtemps image expérimentale, est une thérapeutique éprouvée - Première

Plus en détail

Réflexions sur les possibilités de réponse aux demandes des chirurgiens orthopédistes avant arthroplastie

Réflexions sur les possibilités de réponse aux demandes des chirurgiens orthopédistes avant arthroplastie Bull. Acad. Natle Chir. Dent., 2007, 50 113 Commission de l exercice professionnel et Groupe de réflexion Réflexions sur les possibilités de réponse aux demandes des chirurgiens orthopédistes avant arthroplastie

Plus en détail

Acte Code de l'acte (le jour) Montant total Dimanche. Autres (cf.majorations) QZGA002 1 41,8 41,8 68,3 84,3 93,3

Acte Code de l'acte (le jour) Montant total Dimanche. Autres (cf.majorations) QZGA002 1 41,8 41,8 68,3 84,3 93,3 Le livret CC du SML Acte de l'acte (le jour) Montant total CC -8h 42,50 Actes cliniques Consultation C 23 23 49,5 65,5 74,5 Tiers payant 6,9 14,85 19,65 22,35 Consultation au cabinet d'un nourrisson de

Plus en détail

VI. Rénovation de centres médicaux, dons d ambulances et forages de puits dans les régions rurales

VI. Rénovation de centres médicaux, dons d ambulances et forages de puits dans les régions rurales VI. Rénovation de centres médicaux, dons d ambulances et forages de puits dans les régions rurales RENOVATION DU CENTRE MEDICAL A CHEMAIA AVEC UN DON D AMBULANCE d une petite fille Hajar de 17 mois tragiquement

Plus en détail

Aspects réglementaires du don et de la transplantation des organes. Mohamed Arrayhani - Tarik Sqalli Service de Néphrologie CHU Hassan II - Fès

Aspects réglementaires du don et de la transplantation des organes. Mohamed Arrayhani - Tarik Sqalli Service de Néphrologie CHU Hassan II - Fès Aspects réglementaires du don et de la transplantation des organes Mohamed Arrayhani - Tarik Sqalli Service de Néphrologie CHU Hassan II - Fès Cadre législatif au Maroc Loi 16/98 relative au don, au prélèvement

Plus en détail

Marche normale et marche pathologique

Marche normale et marche pathologique Marche normale et marche pathologique Pr. JM Viton, Dr. L. Bensoussan, Dr. V. de Bovis Milhe, Dr. H. Collado, Pr. A. Delarque Faculté de Médecine, Université de la Méditerranée, Fédération de Médecine

Plus en détail

Résultat du traitement de la varicocèle chez l'adolescent par l'association coils-sclérosants.

Résultat du traitement de la varicocèle chez l'adolescent par l'association coils-sclérosants. Résultat du traitement de la varicocèle chez l'adolescent par l'association coils-sclérosants. P. Fajadet, L. Carfagna, O. Loustau, J. Vial, J. Moscovici, J.J. Railhac, N. Sans. Radiologie Interventionnelle

Plus en détail

Une étude randomisée contrôlée

Une étude randomisée contrôlée L application d une anesthésie locale topique au triage permet de réduire le temps de traitement d une lacération chez les enfants Une étude randomisée contrôlée L application d une anesthésie locale topique

Plus en détail

Traitement des plaies par pression négative (TPN) : des utilisations spécifiques et limitées

Traitement des plaies par pression négative (TPN) : des utilisations spécifiques et limitées BON USAGE DES TECHNOLOGIES DE SANTÉ Traitement des plaies par pression négative (TPN) : des utilisations spécifiques et limitées Les systèmes de traitement des plaies par pression négative (TPN) sont des

Plus en détail

INFORMATION CONCERNANT L OSTEOTOMIE DU GENOU

INFORMATION CONCERNANT L OSTEOTOMIE DU GENOU INFORMATION CONCERNANT L OSTEOTOMIE DU GENOU Votre état nécessite la réalisation d'une ostéotomie au niveau du genou. Cette fiche est destinée à vous en expliquer les grands principes, le but et les bénéfices

Plus en détail

R. A. D. E. E. J. DIVISION ELECTRICITE LISTE DES ENTREPRISES AGREEES TRAVAUX D'ELECTRIFICATION DE LOTISSEMENTS - 1/8 -

R. A. D. E. E. J. DIVISION ELECTRICITE LISTE DES ENTREPRISES AGREEES TRAVAUX D'ELECTRIFICATION DE LOTISSEMENTS - 1/8 - CEGELEC M. XAVIER 129, boulevard du Tél : - Equipement industriel HT MT et BT - Société Anonyme Chaumont Fouarat B.P 5505 (02) 40-12-06 - Contrôle, commande et régulation - IF : 600838 20351 -Casablanca-

Plus en détail

FONCTION DU POUCE. Pr Gilbert VERSIER Service de chirurgie orthopédique HIA Begin 94160 ST-MANDE

FONCTION DU POUCE. Pr Gilbert VERSIER Service de chirurgie orthopédique HIA Begin 94160 ST-MANDE FONCTION DU POUCE Pr Gilbert VERSIER Service de chirurgie orthopédique HIA Begin 94160 ST-MANDE L iconographie est notamment issue des ouvrages de Mr Netter et Kapandji. LA COLONNE DU POUCE Constituée

Plus en détail

La douleur induite par les soins

La douleur induite par les soins Chapitre 33 La douleur induite par les soins A. RICARD-HIBON Points essentiels La douleur induite par les soins est fréquente et insuffisamment évaluée et prise en compte. C est une problématique qui concerne

Plus en détail

Référentiel CPAM Liste des codes les plus fréquents pour la spécialité :

Référentiel CPAM Liste des codes les plus fréquents pour la spécialité : Référentiel CPAM Liste des codes les plus fréquents pour la spécialité : DERMATOLOGIE ET VENEROLOGIE ADC - Acte de chirurgie BAFA005 1 (I, O) BAFA006 1 0 Exérèse non transfixiante de lésions multiples

Plus en détail

L arthrose, ses maux si on en parlait!

L arthrose, ses maux si on en parlait! REF 27912016 INFORMER UPSA BROCH ARTHROSE V2 08-12.indd 2 30/08/12 11:48 Qu est-ce que l arthrose? L arthrose est une maladie courante des articulations dont la fréquence augmente avec l âge. C est une

Plus en détail