Un sujet tendance écolo qui ne favorise pas le transport routier!

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Un sujet tendance écolo qui ne favorise pas le transport routier!"

Transcription

1 Un sujet tendance écolo qui ne favorise pas le transport routier! Corrigé Problème n 1 1. Calcul nombre de conteneurs nécessaires : nombre caisses par conteneur : en dimension (m) : soit en L : 5,93 = 5 et en l : 2,39 = 2 donc 10 caisses 1,10 soit en L : 5,93 = 6 et en l : 2,39 = 2 donc 12 caisses 0,90 en poids (t) : 21,44 = 10,2 soit 10 caisses 2,10 Nombre de caisses à acheminer : 60 t/2 t = 30 caisses Nombre de conteneurs nécessaires : 30/10 = 3 conteneurs 2. Le poids brut à acheminer est de 2,1 t x 30 caisses : 63 t. FC Lines Conven-tionnel (calcul possible) Shark lines Conteneur (calcul possible) Unité payante $ 70 x 63 = $ $ 450 x 3 = $ CAF x 3 % = 132,30 $ x 4,5 % = 60,75 $ BAF $ 60 x 63 = $ $ 70 x 3= 210 $ Sous total 8322,30 $ 1,30 = 6.401, ,75 $ 1,30 = 1.246,73 Manutention portuaire / THC départ 19 x 63 = x 3 = 321 Frais de dossier Rendu Bord du Navire à MARSEILLE 6.401, = 7.618, , = 1.587,73

2 Le coût en conventionnel est presque 5 fois supérieur à celui du transport en conteneur. On choisira donc le transport en conteneur qui présente la solution la plus économique. 3. Pour acheminer de IZMIR (Turquie) à MARTIGUES (France) les 63 t de marchandises par emsembles articulés de 24 t de charge utile, il faut prévoir : Nombre de véhicules nécessaires : 63 = 2,6 donc 3 véhicules Nombre de caisses par véhicule : 30 = 10 caisses/véhicule 3 Transporteurs STROWSKI INTERNATIONAL IHMET TRANSPORT INTERMED TRANS Prix Km global 0,45 x = ,40 x = ,5 x = Prix kilométrique et frais fixes par ensemble articulé et par voyage (290 x 8) = (280 x 8) = (372 x 8) = Prix total (3 véhicules) x 3 = x 3 = x 3 = IHMET TRANSPORT est donc le plus compétitif. 5. Coût maritime global jusqu'à MARTIGUES : Coût bord du navire à MARSEILLE : 1.587,73 Post-acheminement routier (y compris le retour des conteneurs vides au dépôt Meskine à VITROLLES : 250 x 3 = 750 THC au port d'arrivée : 132 x 3 = 396 Maritime Routier Coût 1.587, = 2.733, ,00 Délai Supérieur à 10 jours 8 jours Sécurité Au moins 2 transbordements Pas de rupture de charge

3 Le mode maritime est donc plus compétitif que le mode routier (il est 4 fois moins cher) pour un délai d'acheminement comparable. Par ailleurs l utilisation de conteneurs par voie maritime présente, en dépit des transbordements, une sécurité comparable à celle de l acheminement routier. 6. Lorsque l'envoi dépasse 10 t (ce qui est le cas ici) ou 30 m 3, les durées de mise à disposition du véhicule sont au maximum de : 1h en cas de rendez-vous respecté, 2h en cas de plage horaire respectée 3h dans les autres cas. Lorsqu'il y a rendez-vous, un retard de 30 est admis par rapport à l'heure d'arrivée fixée, ainsi qu'un allongement de la durée d'immobilisation du véhicule de30. En cas de rendez-vous manqué, la durée est de 3h Il y a lieu de procéder à une déclaration correspondant à une mise à la consommation (MAC) de type normal. Code IMA (anciennement IM 4). IM : importation de marchandises tierces hors AELE A= déclaration normale. La MAC est une opération par laquelle un importateur, pour pouvoir disposer de la marchandise sur le territoire intérieur d'un Etat membre procède à l'acquittement des taxes intérieures (TVA). Pour bénéficier du régime préférentiel (exonération des droits de douane) l'importateur devra présenter à l'appui de la facture commerciale un certificat "ATR". 8. En qualité de commissionnaire de transport ATATURK Forward dispose d'un privilège prévu à l'article L du Code de commerce. Cet article précise que "Le commissionnaire a privilège sur la valeur des marchandises faisant l'objet de son obligation et sur les documents qui s'y rapportent pour toutes ses créances de commission sur son commettant, même nées à l'occasion d'opérations antérieures". Le commissionnaire a ainsi la possibilité de retenir les marchandises et documents en sa possession, de faire vendre les marchandises et de se faire payer sur leur prix toutes les créances dues par son débiteur, non seulement celles se rapportant aux opérations en cours mais également celles nées d'opérations antérieures. 9. FCA = Free carrier (franco transporteur) dans le cadre d une vente au départ. Le vendeur livre les marchandises au point convenu à la garde du transporteur désigné par l'acheteur et si il y a lieu procède aux formalités de dédouanement export (s'il y a lieu). Le vendeur devra en outre fournir à l'acheteur le document prouvant la livraison de la marchandise au transporteur ou transitaire désigné. L'acheteur désigne le transporteur, conclut le contrat de transport et paie le fret.

4 Opérations Coût à la charge du Conditionnement emballage Vendeur Empotage chargement usine Vendeur Préacheminement Vendeur Douane export Vendeur Opération embarquement Transport principal Assurance / (pas d'obligation) Opération débarquement Dédouanement import Post acheminement Déchargement final

5 10. a) En transport routier intérieur, la prescription est d'un an à compter de la date de livraison. Si le transporteur n a pas reconnu par écrit sur la lettre de voiture, il y a lieu de confirmer les réserves par lettre RAR dans les 3 jours de la livraison. b) Le transporteur bénéficie des limites d'indemnité prévu par le contrat type, cette limitation est de 14 /kg de poids brut des marchandises avariées avec un maximum de /t (poids brut) de l'envoi. Cette limitation d'indemnité n est pas applicable en cas de faute lourde du transporteur. Dans tous les cas, le montant qui sera versé par le transporteur routier à ATATURK ne dépassera pas le montant du préjudice qui est de 760. Problème n 2 POSTE BASE 2009 PERSPECTIVES Carburant 0, % 0,31 Pneumatiques 0, % 0,04 Entretien-Réparations 0,13 + 1,1 % 0,13 Péages 0,05 + 1,6 % 0,05 Salaires et charges 187,25 + 3,6 % 193,99 Frais de déplacement 46,20 + 2,8 % 47,49 Assurances 14,26 + 3,4 % 14,74 Taxes 2,47-1 % 2,45 Coût de détention véhicule tracteur 50, % 51,86 Coût de détention semi-remorque 14, % 14,77 Coûts de structure 82, % 84,56 1. Coût kilométrique 2010 : (0,31 + 0,04 + 0,13 + 0,05) = 0,53 0,53 x = ,50

6 Coût journalier 2010 : (193, , ,74 + 2, , , ,56) = 409,86 409,86 x 237 = ,82 Coût total 2010 : , ,82 = ,32 Montant de la sous-traitance ,32 x 1,06 = ,37 soit une évolution de 2,6 % par rapport à CHARGES PRODUITS Charges d'exploitation Achats de marchandises Variations de stock Autres achats et charges externes (hors sous traitance) Sous-traitance Impôts et taxes Salaires et traitements Charges sociales Dotations aux amortissements Dotations aux provisions Autres charges Total des charges d'exploitation Produits d'exploitation Prestations de services Autres produits Total des produits d'exploitation Charges financières Intérêts Total des charges financières Produits financiers Produits de valeurs mobilières Total des produits financiers Charges exceptionnelles Sur opérations de gestion Total des charges exceptionnelles Produits exceptionnels Sur opérations en capital Total des produits exceptionnels Impôt sur le bénéfice RESULTAT NET TOTAL GENERAL TOTAL GENERAL Montant 2010 des postes : Autres achats et charges externes (hors sous traitance): x 1,02 = Salaires : x 1,016 = Charges sociales : x 1,016 = Prestations de services : x 1,01 =

7 Détermination des Soldes Intermédiaire de Gestion (SIG) : Valeur ajoutée (VA) VA = prestations de services consommations externes VA = VA = soit 42 % du chiffre d'affaires Exédent Brut d Exploitation (EBE) : EBE = VA- Impôts & taxes salaires et traitements- charges sociales EBE = EBE = soit 20 % du chiffre d'affaires Résultat d Exploitation (RE) : RE = EBE DAP RE = RE = soit 17 % du chiffres d'affaires Résultat courant avant impôts RCAI = RE + produits financiers charges financières RCAI = RCAI = soit 16 % du chiffre d'affaires 3. Marge sur coût variable = chiffre d'affaires coût variable (sous traitance) Marge sur coût variable = Marge sur coût variable = Taux de marge sur coût variable = (marge sur coût variable / chiffre d'affaires) Taux de marge sur coût variable = / Taux de marge sur coût variable = 0,48 % Charges fixes = total charges d'exploitation sous traitance Charges fixes = Charges fixes = Seuil de rentabilité = charges fixes / taux de marge sur coût variable Seuil de rentabilité = / 0,48 Seuil de rentabilité = Calcul du seuil de rentabilité en nombre de trajets Nombre de trajets annuels : km = 150 trajets 950 km CA pour 150 trajets = Seuil de rentabilité en nombre de trajets = 150 x = 99 trajets

8 4. a) Calcul du nombre de tractions Calcul du PMA : plus petite des valeurs : PTRA tracteur = 44 t PV tracteur + PTAC semi remorque= 8,5 t + 36 t = 44,5 t Charge utile semi remorque = 36 t 9,5 t = 26,5 t Poids maximal admissible de chargement : PMA somme des poids à vide = 44 (8,5 + 9,5) = 26 t Nombre de tractions : t /26 = 127 tractions/an b) Calcul du coût Coût de pré-acheminement : 45 x 127 = Coût de traction ferroviaire :800 x 127 = Frais de dossier : 15 x 127 = Coût de post-acheminement : 1,55 x 40 x 127 = Coût total du transport combiné (sous traitance) : VA = ( = = soit 60 % du CA EBE = = soit 38 % du CA RE = = soit 35 % RCAI = = soit 34 % 6. Marge sur coût variable = chiffre d'affaires coût variable (sous traitance) Marge sur coût variable = Marge sur coût variable = Taux de marge sur coût variable = (marge sur coût variable / chiffre d'affaires) Taux de marge sur coût variable = / Taux de marge sur coût variable = 0,66 % Charges d'exploitation : = Charges fixes = total charges d'exploitation sous traitance = = Seuil de rentabilité = charges fixes / taux de marge sur coût variable Seuil de rentabilité = / 0,66 Seuil de rentabilité = Seuil de rentabilité en nombre de tractions : (127/ ) x = 61 tractions

9 7. A l évidence des chiffres, le choix du transport combiné rail route s impose. Baisse du coût de la sous traitance de (route /combiné ) et une amélioration des SIG. Diminution du nombre de trajets (127 au lieu de 150) Abaissement du seuil de rentabilité (61 tractions au lieu de 99 trajets par route) Considérations environnementales... Bien dans l air du temps!

Epreuve de gestion et d exploitation de l entreprise

Epreuve de gestion et d exploitation de l entreprise Commissionnaires Examen du 4 Octobre 2006 Epreuve de gestion et d exploitation de l entreprise Corrigé Problème n 1 1 - Dimensions : La longueur utile des véhicules est de 12,50 m. La longueur des caisses

Plus en détail

Corrigé. Problème n 1. 1. a) Plan de chargement selon les contraintes : de dimensions :

Corrigé. Problème n 1. 1. a) Plan de chargement selon les contraintes : de dimensions : Corrigé Problème n 1 1. a) Plan de chargement selon les contraintes : de dimensions : en largeur dans une semi-remorque (2,40/1,20) = 2 en longueur : (13,20/1,20) = 11 en hauteur : 2 soit chargement maximum

Plus en détail

2. A Abbeville, chacun des 3 tourets subira un traitement spécifique :

2. A Abbeville, chacun des 3 tourets subira un traitement spécifique : Corrigé Problème n 1 1. De Sète à Abbeville, les 3 tourets voyageront sous couvert du N.S.T.I. T1 : - N.S.T.I. car il s'agit d'un transit sous douane - T1 car il s'agit d'une marchandise non communautaire

Plus en détail

INCOTERMS 2010 MARITIMES

INCOTERMS 2010 MARITIMES INCOTERMS 2010 MARITIMES Les INCOTERMS maritimes, historiques, devraient tomber en désuétude : ils ne doivent être employés que pour le maritime conventionnel et céder la place aux multimodaux pour les

Plus en détail

LEGENDE. Douane / Frontière. Usines Transport terrestre. Transport maritime. Container / Stationnement. Aéroport

LEGENDE. Douane / Frontière. Usines Transport terrestre. Transport maritime. Container / Stationnement. Aéroport LES INCOTERMS 2000 Chargement / Déchargement Transport aérien LEGENDE Douane / Frontière Usines Transport terrestre Container / Stationnement Transport maritime Aéroport Frais de transport Frais de transport

Plus en détail

LES INCOTERMS 2010. Mise en application au 1 er janvier 2011. Bénédicte JAY - 06.09.02.03.44 - contact@jay-ci-partenaire.fr

LES INCOTERMS 2010. Mise en application au 1 er janvier 2011. Bénédicte JAY - 06.09.02.03.44 - contact@jay-ci-partenaire.fr LES INCOTERMS 2010 Mise en application au 1 er janvier 2011 Bénédicte JAY - 06.09.02.03.44 - PRESENTATION DES INCOTERMS o Définition o Objectifs o Cadre des Incoterms o Implication des Incoterms o Pourquoi

Plus en détail

1. - Charge utile du véhicule Y : PMA 3 essieux 26t poids à vide 13t84 = 12t16

1. - Charge utile du véhicule Y : PMA 3 essieux 26t poids à vide 13t84 = 12t16 Corrigé Problème n 1 1. - Charge utile du véhicule X : PMA 4 essieux 32t poids à vide 15t3 = 16t7 - Charge utile du véhicule Y : PMA 3 essieux 26t poids à vide 13t84 = 12t16 - Poids d'une palette de ciment

Plus en détail

INCOTERMS 2010 MULTIMODAUX. EXW (insérer le lieu de livraison convenu) Incoterms 2010

INCOTERMS 2010 MULTIMODAUX. EXW (insérer le lieu de livraison convenu) Incoterms 2010 EXW (insérer le lieu de livraison convenu) Incoterms 2010 EXW La responsabilité unique du vendeur est de mettre la marchandise à la disposition de l'acheteur dans ses locaux. L'acheteur supporte tous les

Plus en détail

PLAN DE FINANCEMENT 5/ SOLDE CUMULE 0 22 773 25 694 31 054. Hors Taxes BESOINS Démarrage Fin 1ère Année Fin 2ème Année Fin 3ème Année

PLAN DE FINANCEMENT 5/ SOLDE CUMULE 0 22 773 25 694 31 054. Hors Taxes BESOINS Démarrage Fin 1ère Année Fin 2ème Année Fin 3ème Année PLAN DE FINANCEMENT Hors Taxes BESOINS Démarrage Fin 1ère Année Fin 2ème Année Fin 3ème Année Immobilisations incorporelles (HT) Frais d'établissement (enregistrement société, R et D ) 75 Frais d'actes

Plus en détail

Les Incoterms 2010. Les Incoterms permettent ainsi de répondre à des questions pratiques importantes :

Les Incoterms 2010. Les Incoterms permettent ainsi de répondre à des questions pratiques importantes : Les Incoterms 2010 Les termes commerciaux couramment utilisés pour fixer les modalités de livraison dans le cadre d une vente internationale peuvent revêtir des significations différentes selon le droit

Plus en détail

PLAN DE FINANCEMENT. ECART = Total Ressources - Total Besoins 0 0 0 0 TOTAL DES RESSOURCES 0 0 0 0 CAF

PLAN DE FINANCEMENT. ECART = Total Ressources - Total Besoins 0 0 0 0 TOTAL DES RESSOURCES 0 0 0 0 CAF PLAN DE FINANCEMENT BESOINS (durables) DEBUT ACTIVITE 1ère ANNEE 2ème ANNEE 3ème ANNEE IMMOBILISATIONS INCORPORELLES Frais d'immatriculation Frais honoraires Brevets Licences Logiciels Droit au Bail Achat

Plus en détail

QUESTION REDIGEE : "GESTION MARCHANDISES"

QUESTION REDIGEE : GESTION MARCHANDISES QUESTION REDIGEE : "GESTION MARCHANDISES" Temps conseillé : 2 h 30 - noté sur 100 points CONSEIL : Il est recommandé de lire la totalité du sujet avant de commencer Les réponses devront impérativement

Plus en détail

QUESTIONNAIRE A CHOIX MULTIPLES

QUESTIONNAIRE A CHOIX MULTIPLES QUESTIONNAIRE A CHOIX MULTIPLES QUESTION 1 Lors d un transport routier Paris-Rome, la marchandise est considérée comme perdue si elle n a pas été livrée dans les : a) 15 jours suivant l expiration du délai

Plus en détail

2 Le choix. d une solutiontransport

2 Le choix. d une solutiontransport 2 Le choix d une solutiontransport 1. Première étape : définir les solutions possibles 21 1.1. Le parcours 21 1.1.1. Concernant le lieu de départ (l usine ou l entrepôt dans le cas de l export) 21 1.1.2.

Plus en détail

Définitions des principales variables diffusées

Définitions des principales variables diffusées Définitions des principales variables diffusées Achats de carburants : achats de carburants (essence, super, gazole, GPL, kérosène, fuel, biocarburants, additifs) destinés à faire fonctionner les moyens

Plus en détail

Emballage V V. Chargement/empotage V V. Pré acheminement V V. Douane export V V. Manutention port/plate forme de chargement V V

Emballage V V. Chargement/empotage V V. Pré acheminement V V. Douane export V V. Manutention port/plate forme de chargement V V Corrigé Problème n 1 1. Tableau comparatif des incoterms CPT et DDU : CPT : Carriage Paid To... named place of destination. Port payé jusqu'à... lieu de destination convenu. Terme omnimodal (multimodal)

Plus en détail

Intitulé de votre projet

Intitulé de votre projet Intitulé de votre projet «Nom» «Prénom» «Adresse» «Tél» «e-mail» «Date de réalisation du dossier» 2 SOMMAIRE 1. Présentation personnelle (ou de l équipe)... 4 2. Le projet... 5 3. Le produit et son marché...

Plus en détail

Examen décembre 1994

Examen décembre 1994 Examen décembre 1994 QUESTION REDIGEE Temps conseillé: 2 heure 30 minutes noté sur 100 points ENONCE: FRANCOTRANS SA, entreprise de transport public de marchandises, ayant l usage de 15 ensembles identiques

Plus en détail

Epreuve de gestion et exploitation de l entreprise

Epreuve de gestion et exploitation de l entreprise Marchandises Examen du 4 Octobre 2006 Epreuve de gestion et exploitation de l entreprise Corrigé Problème n 1 1.-1er cas : exploitation de 2 véhicules supplémentaires de même capacité (c.à.d < à 3,5 t

Plus en détail

CALCULS COMMERCIAUX Chapitre 5 Analyser un compte de résultat

CALCULS COMMERCIAUX Chapitre 5 Analyser un compte de résultat CALCULS COMMERCIAUX Chapitre 5 Analyser un compte de résultat Le compte de résultat est un document comptable qui permet de savoir si les recettes de l entreprise (les produits) ont permis de faire face

Plus en détail

28 palettes filmées de pièces mécaniques. Poids brut d'une palette = 750 kg.

28 palettes filmées de pièces mécaniques. Poids brut d'une palette = 750 kg. PROBLEME N 1 40 POINTS La société des transports ANJOUFRET dont le siège est a Angers (49) exploite 10 véhicules de 40 tonnes de poids maximum autorise (PMA) avec semi-remorques (SR) savoyardes de charge

Plus en détail

Formalités internationales Incoterms 2010

Formalités internationales Incoterms 2010 Formalités internationales Incoterms 2010 - Famille des «E» Départ EXW A l usine ( lieu convenu) - Famille des «F» Transport principal non acquitté FCA FAS FOB Franco transporteur ( lieu convenu) Franco

Plus en détail

Temps de travail 1 heure au chargement + 1 heure à l embarquement + 1 heure au débarquement + 1 heure au déchargement = 4 heures

Temps de travail 1 heure au chargement + 1 heure à l embarquement + 1 heure au débarquement + 1 heure au déchargement = 4 heures Problème 1 Question 1 a) Le véhicule doit se présenter au plus tard à 20 heures à Toulon. Il y a 1 heure de chargement pour un départ à 21 heures. Il y a 525 km à 75km/h cela donne 7 heures de conduite,

Plus en détail

Sommaire. Projet CL01 Groupe 13 A2012 2

Sommaire. Projet CL01 Groupe 13 A2012 2 Projet CL01 Export de légumes surgelés au Chili Manon AHRWEILLER Enora CORRIGNAN Cécilia FABRE Yvan JEANNIN Julien ROLLIER Yang WANG 1 Sommaire Introduction Etude du Chili Produits exportés Emballage Aspect

Plus en détail

Organisme de recherche et d information sur la logistique et le transport LES INCOTERMS

Organisme de recherche et d information sur la logistique et le transport LES INCOTERMS LES INCOTERMS Avertissement! Cet article fait référence aux incoterms, version 2000. Voir : les innovations de la version 2010 des incoterms sur Logistiqueconseil.org Les INCOTERMS (International Commercial

Plus en détail

Les soldes intermédiaires de gestion

Les soldes intermédiaires de gestion Les soldes intermédiaires de gestion Fiche 6 Objectifs Identifier les soldes intermédiaires de gestion. Pré-requis Fiches 1, 2 et 3. Mots-clés Soldes intermédiaires de gestion, tableau des soldes intermédiaires

Plus en détail

LE GABARIT DES VEHICULES

LE GABARIT DES VEHICULES A connaître sur le bout des doigts!!! LE GABARIT DES VEHICULES LA LONGUEUR VEHICULE ISOLE ou PORTEUR VEHICULE ARTICULE.. TRAIN ROUTIER. Des exceptions existent dans certains cas : - Trains routiers porte

Plus en détail

PLAN DE FINANCEMENT HOLDING

PLAN DE FINANCEMENT HOLDING Hors Taxes PLAN DE FINANCEMENT HOLDING BESOINS Démarrage Fin 1ère Année Fin 2ème Année Fin 3ème Année Immobilisations incorporelles (HT) Frais d'établissement (enregistrement société, R et D ) 1 Frais

Plus en détail

QUESTION REDIGEE. L entreprise est une entreprise individuelle. Le véhicule articulé est conduit par le chef d entreprise, le porteur par un salarié.

QUESTION REDIGEE. L entreprise est une entreprise individuelle. Le véhicule articulé est conduit par le chef d entreprise, le porteur par un salarié. QUESTION REDIGEE PROBLEME N 1 L entreprise DAROIS dont le siège social est situé au domicile de Monsieur DAROIS exploite deux véhicules dont les caractéristiques sont les suivantes : - Un véhicule porteur

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE ET DE TRANSPORT - TARIFS DE TRANSPORT DU FRET ROULIER (applicables au 01/01/2014)

CONDITIONS GENERALES DE VENTE ET DE TRANSPORT - TARIFS DE TRANSPORT DU FRET ROULIER (applicables au 01/01/2014) Transport maritime de marchandises entre les ports de Corse et Marseille CONDITIONS GENERALES DE VENTE ET DE TRANSPORT - TARIFS DE TRANSPORT DU FRET ROULIER (applicables au 01/01/2014) Page 1 sur 9 Sommaire

Plus en détail

DOSSIER PRÉVISIONNEL. S.A.R.L Arrosage Pro SUR 5 EXERCICES DE 10/2013 À 09/2018

DOSSIER PRÉVISIONNEL. S.A.R.L Arrosage Pro SUR 5 EXERCICES DE 10/2013 À 09/2018 DOSSIER PRÉVISIONNEL SUR 5 EXERCICES DE 10/2013 À 09/2018 S.A.R.L Arrosage Pro Chemin du petit doigt BP 321 44000 NANTES Tél : 02 40 01 01 01 Fax : 02 40 01 01 02 E-mail : contact@arrosage-pro.fr Cabinet

Plus en détail

Le cadre juridique du contrat de transport de marchandises - Mardi 14 avril 2015 -

Le cadre juridique du contrat de transport de marchandises - Mardi 14 avril 2015 - LOGO CEA Développement Cycle droit des transports Le cadre juridique du contrat de transport de marchandises - Mardi 14 avril 2015 - et Journée Rouennaise - Mercredi 15 avril 2015 - Programme Journée du

Plus en détail

LES INCOTERMS VERSION 2010 MISE EN APPLICATION JANVIER 2011. JAY CI PARTENAIRE - 06.09.02.03.44 - Contact@jay-ci-partenaire.fr

LES INCOTERMS VERSION 2010 MISE EN APPLICATION JANVIER 2011. JAY CI PARTENAIRE - 06.09.02.03.44 - Contact@jay-ci-partenaire.fr LES INCOTERMS VERSION 2010 MISE EN APPLICATION JANVIER 2011 1 PRESENTATION DES INCOTERMS o Définition o Objectifs o Cadre des Incoterms o Implication des Incoterms o Pourquoi les Incoterms 2010 o Les Incoterms

Plus en détail

Etude de rentabilité de l enseigne DEMO

Etude de rentabilité de l enseigne DEMO Etude de rentabilité de l enseigne DEMO Toutes les données de cette étude sont issues des bilans et comptes de résultat publiés par les sociétés*. Chaque société est identifiée par son n de département

Plus en détail

QUESTIONS REDIGEES. Elle effectuera pour BILTOP une liaison hebdomadaire entre Bordeaux et Paris au moyen de ce véhicule.

QUESTIONS REDIGEES. Elle effectuera pour BILTOP une liaison hebdomadaire entre Bordeaux et Paris au moyen de ce véhicule. QUESTIONS REDIGEES Examen du 04-10-2006 PREMIER PROBLEME La société de transport TRANS EXPRESS, dont le siège est à Libourne (33), est inscrite au registre des transporteurs publics routiers de marchandises

Plus en détail

Compte de résultat de l exercice N en CHARGES TOTAL PRODUITS TOTAL

Compte de résultat de l exercice N en CHARGES TOTAL PRODUITS TOTAL L entreprise PODENSAC ( SARL au capital de 13 000 ), fabriquant de produits exotiques, est actuellement en pleine croissance. Elle vient de réaliser de nouveaux investissements qui lui permettront d augmenter

Plus en détail

DCG session 2010 UE4 Finance d entreprise Corrigé indicatif. Dossier 1 - Diagnostic financier

DCG session 2010 UE4 Finance d entreprise Corrigé indicatif. Dossier 1 - Diagnostic financier DCG session 2010 UE4 Finance d entreprise Corrigé indicatif Dossier 1 - Diagnostic financier 1. Intérêt des tableaux de flux de trésorerie - Analyse de l évolution de la trésorerie Les tableaux de flux

Plus en détail

Épreuves d admissibilité ÉPREUVE PRATIQUE À OPTION : GESTION COMPTABLE ET FINANCIÈRE DES ENTREPRISES

Épreuves d admissibilité ÉPREUVE PRATIQUE À OPTION : GESTION COMPTABLE ET FINANCIÈRE DES ENTREPRISES R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E CONCOURS D'ADMINISTRATEUR DU SÉNAT 2012 DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA FORMATION Épreuves d admissibilité ÉPREUVE PRATIQUE À OPTION : GESTION COMPTABLE

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTES

CONDITIONS GENERALES DE VENTES CONDITIONS GENERALES DE VENTES Article 1 - OBJET ET DOMAINE D APPLICATION Les présentes conditions ont pour objet de définir les modalités d exécution par un Opérateur de Transport et/ou de Logistique

Plus en détail

LOGISTIQUE INTERNATIONALE : bien acheter votre prestation de transport. 24 septembre 2015 Amphithéâtre CCI Auvergne

LOGISTIQUE INTERNATIONALE : bien acheter votre prestation de transport. 24 septembre 2015 Amphithéâtre CCI Auvergne LOGISTIQUE INTERNATIONALE : bien acheter votre prestation de transport. 24 septembre 2015 Amphithéâtre CCI Auvergne Le transport est la continuation du process de production Les différents opérateurs en

Plus en détail

VENTES A L EXPORT : LES INCOTERMS Mars 2015. Audit Expertise comptable Conseil

VENTES A L EXPORT : LES INCOTERMS Mars 2015. Audit Expertise comptable Conseil VENTES A L EXPORT : LES INCOTERMS Mars 2015 LES INCOTERMS - Sommaire 2 SOMMAIRE Pages PRESENTATION DES DIFFERENTS INCOTERMS EXISTANTS 3 à 5 IMPACTS SUR LA COMPTABILISATION DE LA VENTE 6 à 7 IMPACTS SUR

Plus en détail

- 03 - Analyse du tableau de résultat Les Soldes Intermédiaires de Gestion (SIG)

- 03 - Analyse du tableau de résultat Les Soldes Intermédiaires de Gestion (SIG) - 03 - Analyse du tableau de résultat Les Soldes Intermédiaires de Gestion (SIG) Objectif(s) : o Méthode d'évaluation des Soldes Intermédiaires de Gestion, o Interprétation des Soldes Intermédiaires de

Plus en détail

Marchandises. Examen du 2 Octobre 2013. Questionnaire à choix multiples

Marchandises. Examen du 2 Octobre 2013. Questionnaire à choix multiples Annales de l examen Examen du 2 Octobre 2013 Questionnaire à choix multiples Cochez la bonne réponse Temps conseillé - 1h30 - Noté sur 100 points. Une note inférieure à 50 dans cette épreuve est éliminatoire.

Plus en détail

ANNEXE 4 : BILAN - ACTIF. Exercice N, clos le : Amortissements,provisions 2

ANNEXE 4 : BILAN - ACTIF. Exercice N, clos le : Amortissements,provisions 2 Numéro SIRET ANNEXE 4 : BILAN ACTIF Frais d'établissement Immobilisations Corporelles Terrains Constructions Instal. techniques, matériel et outillage Autres immobilisations corporelles Immobilisations

Plus en détail

Comptabilité appliquée à l officine

Comptabilité appliquée à l officine Comptabilité appliquée à l officine I. Le compte de résultat spécifique Rappel ; qu est ce qu un compte de résultat? Il sert à analyser le résultat de l activité : PRODUIT 7. CHARGES 6. = résultat Il sert

Plus en détail

Marketing III. Calcul du prix & Indicateurs. Contenu

Marketing III. Calcul du prix & Indicateurs. Contenu Calcul du prix & Indicateurs Pour la gestion économique de l'entreprise, il est essentiel que les prix des biens et services soient soigneusement calculés en tenant compte de tous les facteurs internes

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l Économie et des Finances Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes Ministère délégué auprès du ministère de l Écologie,

Plus en détail

Transport Maritime de Marchandises entre les Ports Corses et Marseille

Transport Maritime de Marchandises entre les Ports Corses et Marseille Transport Maritime de Marchandises entre les Ports Corses et Marseille Conditions Générales et Tarifs de Transport du Fret Roulier (applicables au 1/1/2015) Edition du 1 er janvier 2015 1. CONDITIONS GENERALES

Plus en détail

LES VEHICULES. Poids Maximum Autorisé. Charge Utile. franck D. Carnot Roanne

LES VEHICULES. Poids Maximum Autorisé. Charge Utile. franck D. Carnot Roanne LES VEHICULES Poids Maximum Autorisé PMA Charge Utile CU 1 VEHICULES ISOLES «PORTEURS» 4X2 6X2 6X4 8X2 8X4 2 Article 20 du décret n 99-752 du 30 août 1999 relatif aux transports routiers de marchandises

Plus en détail

Tarif 172 Règles et règlements

Tarif 172 Règles et règlements Manitoulin se réserve le droit discrétionnaire d évaluer les règles et les règlements déterminés par le Tarif 172 du NATC, à l exception des clauses suivantes, qui sont susceptibles d être modifiées sans

Plus en détail

CORRECTION. QUESTION 1 Région - Porteur Allemagne - Articulé charges fixes véhicules

CORRECTION. QUESTION 1 Région - Porteur Allemagne - Articulé charges fixes véhicules Problème N 1 CORRECTION Charges Région - Porteur Allemagne - Articulé Charges charges Charges Charges variable fixes de variables s véhicules structur charges fixes véhicules charges de structure e Carburants

Plus en détail

Anaïs HAMELIN. Gestion Financière

Anaïs HAMELIN. Gestion Financière MASTER 1 DROIT Examen du 2 ème semestre 2014/2015 Première session Anaïs HAMELIN Gestion Financière Durée de l épreuve : 1 heure Matériel autorisé : Calculatrice (Téléphone portable interdit) Document(s)

Plus en détail

Indicateurs de Performance Portuaire et Logistique Flux import conteneurs

Indicateurs de Performance Portuaire et Logistique Flux import conteneurs Indicateurs de Performance Portuaire et Logistique Flux import conteneurs Maîtrise d ouvrage : Contact : Valérie RAI-PUNSOLA Valerie.rai-punsola@logistique-seine-normandie.com Maîtrise d œuvre : Avec la

Plus en détail

Corrigé Cas «Les Applications Oléo Mécaniques de Paris»

Corrigé Cas «Les Applications Oléo Mécaniques de Paris» www.thauvron.com mise à jour : 12/09/2005 Corrigé Cas «Les Applications Oléo Mécaniques de Paris» Soldes intermédiaires de gestion retraités 2004 Ventes de marchandises - Coût d achat des marchandises

Plus en détail

Exercices de Gestion en vidéo - BTS MUC & BTS NRC. Liste des tableaux. (Consultez également «Liste des formules»)

Exercices de Gestion en vidéo - BTS MUC & BTS NRC. Liste des tableaux. (Consultez également «Liste des formules») Liste des tableaux (Consultez également «Liste des formules») Table des matières Le bilan comptable... 2 Le bilan fonctionnel... 3 Le compte de résultat... 4 Les soldes intermédiaires de gestion (SIG)...

Plus en détail

ANNEXE 1 SITUATION COMPTABLE BREIZH ALAGAE INVEST

ANNEXE 1 SITUATION COMPTABLE BREIZH ALAGAE INVEST ANNEXE 1 SITUATION COMPTABLE BREIZH ALAGAE INVEST BREIZH ALGAE INVEST SAS Période du 25/11/214 au 31/3/215 BILAN ACTIF ACTIF du 25/11/214 au 31/3/215 Brut Amort & Prov Net Capital souscrit non appelé Actif

Plus en détail

Approche du coût de revient

Approche du coût de revient Approche du coût de revient dans le transport routier de marchandises, pour une part transposable dans d autres activités. Le coût de revient d une prestation est la somme des dépenses engagées et des

Plus en détail

RAPPORT D ANALYSE RAPPORT D ANALYSE

RAPPORT D ANALYSE RAPPORT D ANALYSE RAPPORT D ANALYSE RAPPORT D ANALYSE PONTON Fanny Blossier Analyste Financier 16 rue Victor Hugo BP 54000 Nancy Tél : 06 65 66 87 42 E-mail : fanny.blossier@pretup.fr 1. DESCRIPTION DE L ENTREPRISE Fiche

Plus en détail

Ce corrigé est une proposition il n a pour objet qu un titre Informatif, ce n est en aucune manière la correction officielle.

Ce corrigé est une proposition il n a pour objet qu un titre Informatif, ce n est en aucune manière la correction officielle. CORRIGE EXAMEN D ATTESTATION DE CAPACITE VOYAGEURS SESSION DU 2.10.2013 Ce corrigé est une proposition il n a pour objet qu un titre Informatif, ce n est en aucune manière la correction officielle. a)

Plus en détail

www.comptazine.fr DCG session 2012 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif

www.comptazine.fr DCG session 2012 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DCG session 2012 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DOSSIER 1 DIAGNOSTIC FINANCIER 1. Compléter le tableau de financement 2011 Affectation du bénéfice 2010 : Bénéfice 2010 359 286 Affectation en

Plus en détail

Examen d'attestation de capacité «Voyageurs» : session du ler octobre 2008

Examen d'attestation de capacité «Voyageurs» : session du ler octobre 2008 Examen d'attestation de capacité «Voyageurs» : session du ler octobre 2008 QUESTION REDIGEE : SUJET «GESTION VOYAGEURS» Temps conseillé : 2 h 30 - noté sur 100 points PREMIER PROBLEME (60 points) lère

Plus en détail

Madeleine Nguyen-The. Importer. Quatrième édition. Groupe Eyrolles, 2002, 2004, 2007, 2011 ISBN : 978-2-212-54939-3

Madeleine Nguyen-The. Importer. Quatrième édition. Groupe Eyrolles, 2002, 2004, 2007, 2011 ISBN : 978-2-212-54939-3 Madeleine Nguyen-The Importer Quatrième édition, 2002, 2004, 2007, 2011 ISBN : 978-2-212-54939-3 Chapitre 18 Le prix de revient import Si ce chapitre est placé en fin d ouvrage, c est simplement qu il

Plus en détail

b)l indemnisation maximale prévu par la CMR est de 8.33 DTS 80kg x 8,33DTS x 1,15 = 766,36

b)l indemnisation maximale prévu par la CMR est de 8.33 DTS 80kg x 8,33DTS x 1,15 = 766,36 Corrigé Problème n 1 1. a) 12 mètres b) 18,75 mètres 2. a) Pour réussir la mise à quai à l'usine de Saint-Avold (57), préciser la méthodologie à appliquer, compte tenu de la description des lieux, 1) Je

Plus en détail

U61 Montage des opérations d import-export ÉLÉMENTS DE CORRECTION ET BARÈME - CLEXTRAL

U61 Montage des opérations d import-export ÉLÉMENTS DE CORRECTION ET BARÈME - CLEXTRAL Brevet de Technicien Supérieur COMMERCE INTERNATIONAL à référentiel commun européen U61 Montage des opérations d import-export Session 2014 ÉLÉMENTS DE CORRECTION ET BARÈME - CLEXTRAL PREMIÈRE PARTIE :

Plus en détail

COMMERCE INTERNATIONAL à référentiel commun européen U61 Montage des opérations d import-export

COMMERCE INTERNATIONAL à référentiel commun européen U61 Montage des opérations d import-export Session 2013 Brevet de Technicien Supérieur COMMERCE INTERNATIONAL à référentiel commun européen U61 Montage des opérations d import-export ÉLÉMENTS DE CORRECTION BREIZH MAILLE PARTIE 1 GESTION DES EXPORTATIONS

Plus en détail

Association Cinémathèque de Bretagne 2 Avenue Clémenceau 29 200 BREST

Association Cinémathèque de Bretagne 2 Avenue Clémenceau 29 200 BREST Association Cinémathèque de Bretagne 2 Avenue Clémenceau 29 200 BREST Comptes Annuels Du 1 er janvier au 31 décembre 2009 Martine Salaün Expert comptable Le 30 avril 2010 Armorique Expertise Audit Société

Plus en détail

TVA - Champ d'application et territorialité - Transports internationaux de marchandises

TVA - Champ d'application et territorialité - Transports internationaux de marchandises Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Identifiant juridique : BOI-TVA-CHAMP-20-60-20-20141020 DGFIP TVA - Champ d'application et territorialité

Plus en détail

ETUDE DE CAS FRANCE-ESPAGNE

ETUDE DE CAS FRANCE-ESPAGNE Vous travaillez au sein de TransR, entreprise de transport installée à Aulnay sous Bois (93) en région parisienne. Cette entreprise est spécialisée en transport de lots et demi-lots sur tout le territoire

Plus en détail

Les règles d or pour rédiger un contrat de transport. Frédéric LETACQ

Les règles d or pour rédiger un contrat de transport. Frédéric LETACQ Les règles d or pour rédiger un contrat de transport Frédéric LETACQ Rédiger son contrat de transport Contrat de transport : contrat consensuel et non solennel Accord sur le prix et la nature de la prestation

Plus en détail

Définitions des principaux concepts

Définitions des principaux concepts Définitions des principaux concepts Achats de marchandises : achats de marchandises destinées à être revendues en l état. Achats de matières premières : achats de produits incorporés aux constructions.

Plus en détail

Evaluation comptabilité générale

Evaluation comptabilité générale Nom : Groupe : Evaluation comptabilité générale L entreprise Maxipro a réalisé les opérations suivantes. A vous de les comptabiliser dans le livre journal fourni ci-après. 1. L entreprise reçoit la facture

Plus en détail

Document 1 : Extraits des conditions générales de vente. Forfait par envoi jusqu à 100 kg. Au-delà taxation aux 100 kg.

Document 1 : Extraits des conditions générales de vente. Forfait par envoi jusqu à 100 kg. Au-delà taxation aux 100 kg. BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL TRANSPORT ÉPREUVE D ÉTUDE DE SITUATIONS PROFESSIONNELLES SESSION 0000 DURÉE 3 HEURES COEFFICIENT 5 Matériel autorisé : Calculatrice électronique conformément à la circulaire

Plus en détail

QUESTION REDIGEE : "GESTION MARCHANDISES"

QUESTION REDIGEE : GESTION MARCHANDISES QUESTION REDIGEE : "GESTION MARCHANDISES" Temps conseillé : 2 h 30 - noté sur 100 points Il est recommandé de lire la totalité du sujet avant de commencer Les réponses devront impérativement être portées

Plus en détail

Fondamentaux de la Finance L3 Econométrie

Fondamentaux de la Finance L3 Econométrie Fondamentaux de la Finance Travaux dirigés par Rim AYADI 2013-2014 Université Lumière Lyon2 2013/2014-1- Feuille de TD n 1 Exercice1 Sur la base de la balance après inventaire fournie en Annexe 1 pour

Plus en détail

INITIATION À LA COMPTABILITÉ GÉNÉRALE

INITIATION À LA COMPTABILITÉ GÉNÉRALE Comptabilité 155 INITIATION À LA COMPTABILITÉ GÉNÉRALE Etre capable d assurer le suivi quotidien des opérations courantes dans une entreprise afin de faciliter les échanges avec son expert comptable. Assistante

Plus en détail

La déclaration en douane doit s accompagner obligatoirement des documents ciaprès

La déclaration en douane doit s accompagner obligatoirement des documents ciaprès I. Le dossier de dédouanement : La déclaration en douane doit s accompagner obligatoirement des documents ciaprès : Facture domiciliée auprès d'une banque agréée en Algérie Copie du registre de commerce

Plus en détail

RAPPORT DU COMMISSAIRE AUX COMPTES SUR LES COMPTES ANNUELS EXERCICE CLOS LE

RAPPORT DU COMMISSAIRE AUX COMPTES SUR LES COMPTES ANNUELS EXERCICE CLOS LE Société d'expertise comptable et de commissariat aux comptes RAPPORT DU COMMISSAIRE AUX COMPTES SUR LES COMPTES ANNUELS EXERCICE CLOS LE 3~ DECEMBRE zo~~ ASSOCIATION CYPRES Route de la Vierge 13500 MARTIGUES

Plus en détail

COMMERCE INTERNATIONAL. LES INCOTERMS 2010 DE LA CCI (synthèse)

COMMERCE INTERNATIONAL. LES INCOTERMS 2010 DE LA CCI (synthèse) 1) Introduction COMMERCE INTERNATIONAL LES INCOTERMS 2010 DE LA CCI (synthèse) Les Incoterms (contraction des mots anglais INternational COmmercial TERMS) sont des termes normalisés qui ont pour but de

Plus en détail

Les soldes intermédiaires de gestion

Les soldes intermédiaires de gestion Les soldes intermédiaires de gestion Fiche 1 Objectifs Savoir définir, calculer et interpréter les soldes intermédiaires de gestion. Connaître les principaux retraitements des SIG. Pré-requis Notions sur

Plus en détail

PASCAL PIVETEAU. 66 avenue des Champs Elysées 75008 PARIS COMPTES ANNUELS. du 01/01/2014 au 31/12/2014

PASCAL PIVETEAU. 66 avenue des Champs Elysées 75008 PARIS COMPTES ANNUELS. du 01/01/2014 au 31/12/2014 66 avenue des Champs Elysées 75008 PARIS COMPTES ANNUELS du 01/01/2014 au 31/12/2014 Sommaire Bilan 3 ACTIF 3 Actif immobilisé 3 Actif circulant 3 PASSIF 4 Capitaux Propres 4 Provisions pour risques et

Plus en détail

Les Incoterms. International Commercial Terms

Les Incoterms. International Commercial Terms Les Incoterms International Commercial Terms Sigles de trois lettres, ils sont au nombre de 13. Ils sont destinés à être intégrés dans le contrat de vente international pour clarifier les obligations réciproques

Plus en détail

La société BREVE Transports a été créée en 1980 par Monsieur DUBOIS sous forme de société anonyme.

La société BREVE Transports a été créée en 1980 par Monsieur DUBOIS sous forme de société anonyme. Voici le sujet "marchandises" 2002...bon courage Premier problème (50 points) : Temps conseillé : 2 h 30 - noté sur 100 points La société BREVE Transports a été créée en 1980 par Monsieur DUBOIS sous forme

Plus en détail

Sommaire. PARTIE 1 Les principes fondamentaux de la modélisation comptable

Sommaire. PARTIE 1 Les principes fondamentaux de la modélisation comptable Sommaire PARTIE 1 Les principes fondamentaux de la modélisation comptable Thème 1 Les notions de patrimoine et d activité de l entreprise 15 1 Bilan de départ simplifié 15 2 Bilans successifs et détermination

Plus en détail

ANNEXE 5 : DEMANDE DE PRÊT DE MINIBUS PREVISIONNEL DES BESOINS - ANNEE 2016

ANNEXE 5 : DEMANDE DE PRÊT DE MINIBUS PREVISIONNEL DES BESOINS - ANNEE 2016 ANNEXE 5 : DEMANDE DE PRÊT DE MINIBUS PREVISIONNEL DES BESOINS - ANNEE 2016 Pour faciliter la réalisation de leurs activités, la Ville peut mettre à disposition des associations à but non lucratif œuvrant

Plus en détail

Transport Routier de Marchandises Aspects réglementaires. Définitions et principes. Contrat de transport et contrat de vente

Transport Routier de Marchandises Aspects réglementaires. Définitions et principes. Contrat de transport et contrat de vente Transport Routier de Marchandises Aspects réglementaires Définitions et principes Contrat de transport et contrat de vente Réglementation européenne : CMR Réglementation française : loi LOTI LOI Sécurité

Plus en détail

GESTION HOTELIERE n 5

GESTION HOTELIERE n 5 GESTION HOTELIERE n 5 Avril 2012 L'hôtel restaurant, «le Bandeloup» situé à Bandol (côte varoise), ouvert depuis près de 30 ans, jouit d'une bonne réputation. L établissement est situé en retrait de la

Plus en détail

ANNEXE 1 PLAN COMPTABLE GÉNÉRAL (simplifié)

ANNEXE 1 PLAN COMPTABLE GÉNÉRAL (simplifié) ANNEXE 1 PLAN COMPTABLE GÉNÉRAL (simplifié) CLASSE 1: COMPTES DE CAPITAUX 10 Capitaux propres 101 Capital souscrit 106 Réserves 1061 Réserve légale 1063 Réserves statutaires 1069 Autres réserves 11 Résultat

Plus en détail

Chapitre 38. Achats Etat TVA déductible sur Autres Biens et Services Fournisseurs

Chapitre 38. Achats Etat TVA déductible sur Autres Biens et Services Fournisseurs Chapitre 38 Opération Achats-vente : un flux réel (matières) et un flux financier (espèces ou dettes). - Chez l acheteur : débit du compte de charge 60 et crédit des réserves ou dette - Chez le vendeur

Plus en détail

UE9 Introduction à la comptabilité Corrigé indicatif

UE9 Introduction à la comptabilité Corrigé indicatif DCG session 2009 UE9 Introduction à la comptabilité Corrigé indicatif 1. Définir la normalisation comptable. DOSSIER 1 - Normalisation comptable La normalisation comptable consiste à : - produire des normes

Plus en détail

Ville de La Seyne-sur-Mer ANNEXE 5 DEMANDE DE PRÊT DE MINIBUS PREVISIONNEL DES BESOINS - ANNEE 2015 -

Ville de La Seyne-sur-Mer ANNEXE 5 DEMANDE DE PRÊT DE MINIBUS PREVISIONNEL DES BESOINS - ANNEE 2015 - Ville de La Seyne-sur-Mer ANNEXE 5 DEMANDE DE PRÊT DE MINIBUS PREVISIONNEL DES BESOINS - ANNEE 2015 - Pour faciliter la réalisation de leurs activités, la Ville peut mettre à disposition des associations

Plus en détail

INCOTERMS 2010 TERMS Incoterms lieu de livraison endroit convenu obligations respectives des marchandises coûts et les risques

INCOTERMS 2010 TERMS Incoterms lieu de livraison  endroit convenu obligations respectives  des marchandises coûts et les risques INCOTERMS 2010 Afin de mieux sécuriser les droits et les obligations des vendeurs et des acheteurs de marchandises opérant à l international, la Chambre de Commerce Internationale située à Paris, a collecté

Plus en détail

S.A.S. MOB'ILÔT 42 AV RAYMOND POINCARE

S.A.S. MOB'ILÔT 42 AV RAYMOND POINCARE 42 AV RAYMOND POINCARE Dossier financier de l'exercice en Euros Période du 01/01/2012 au 31/12/2012 Activité principale de l'entreprise : LOCATION BIENS CORPORELS ET INCORPORELS Nous vous présentons ci-après

Plus en détail

AFGHANISTAN DEMAIN. 7 boulevard Saint Marcel 75013 PARIS COMPTES ANNUELS. du 01/01/2014 au 31/12/2014

AFGHANISTAN DEMAIN. 7 boulevard Saint Marcel 75013 PARIS COMPTES ANNUELS. du 01/01/2014 au 31/12/2014 7 boulevard Saint Marcel 75013 PARIS COMPTES ANNUELS du 01/01/2014 au 31/12/2014 Sommaire Bilan association 1 ACTIF 1 Immobilisations incorporelles 1 Immobilisations corporelles 1 Immobilisations financières

Plus en détail

Les contrats types de transport et de location

Les contrats types de transport et de location Chapitre 19 Chapitre 19 Les contrats types de transport et de location Tout en lisant ce chapitre cherchez les réponses aux questions suivantes : 1) Existe-t-il un contrat type pour chaque catégorie de

Plus en détail

1.1. COMPTABILISATION D UN ACHAT D IMMOBILISATION.

1.1. COMPTABILISATION D UN ACHAT D IMMOBILISATION. TQG RÉCAPITULATION (FIN DE 1ÈRE ANNÉE) (VALABLE EN PARTIE POUR LES AUTRES PROFILS E ET B) Ce document ne remplace pas votre manuel. Il s'agit simplement d'un résumé non exhaustif des différentes opérations

Plus en détail

VECAM. CHEZ V.PEUGEOT 5, RUE DAMREMONT 75018 PARIS COMPTES ANNUELS du 01/01/2013 au 31/12/2013

VECAM. CHEZ V.PEUGEOT 5, RUE DAMREMONT 75018 PARIS COMPTES ANNUELS du 01/01/2013 au 31/12/2013 VECAM CHEZ V.PEUGEOT 5, RUE DAMREMONT 75018 COMPTES ANNUELS du 01/01/2013 au PRAXOR AUDIT1 PRAXOR AUDIT1 PRAXOR AUDIT1 PRAXOR AUDIT1PRAXOR AUDITVECAM46 RUE PAJOL 75018 Sommaire Bilan 1 ACTIF 1 Actif immobilisé

Plus en détail

N 115 SÉNAT SECONDE SESSION ORDINAIRE DE 1966-1967 PROJET DE LOI ADOPTÉ PAR LE SÉNAT. portant réforme du régime relatif

N 115 SÉNAT SECONDE SESSION ORDINAIRE DE 1966-1967 PROJET DE LOI ADOPTÉ PAR LE SÉNAT. portant réforme du régime relatif PROJET DE LOI adopté le 25 mai 1967 N 115 SÉNAT SECONDE SESSION ORDINAIRE DE 1966-1967 PROJET DE ADOPTÉ PAR LE SÉNAT LOI portant réforme du régime relatif aux droits de port et de navigation. Le Sénat

Plus en détail

METHODOLOGIE DE CALCUL DES EMISSIONS DE CO 2 2

METHODOLOGIE DE CALCUL DES EMISSIONS DE CO 2 2 Cette note présente la méthode utilisée pour le calcul des émissions de CO 2 du comparateur de Viacombi.fr, ainsi que des temps de trajet. METHODOLOGIE DE CALCUL DES EMISSIONS DE CO 2 2 Calcul pour le

Plus en détail

Ces conditions sont un élément de l ensemble des prestations en lien avec le transport de biens et marchandises par Bucher Transport SA.

Ces conditions sont un élément de l ensemble des prestations en lien avec le transport de biens et marchandises par Bucher Transport SA. Bases de calcul pour le transport à longue distance / Conditions générales Ces bases de calcul sont celles de l Association suisse des transports routiers (ASTAG). Le point 4 a été adapté par Bucher Transport

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE SFAX ÉCOLE SUPÉRIEURE DE COMMERCE. Corrigé. Deuxième session. Enseignants responsables :

UNIVERSITÉ DE SFAX ÉCOLE SUPÉRIEURE DE COMMERCE. Corrigé. Deuxième session. Enseignants responsables : UNIVERSITÉ DE SFAX ÉCOLE SUPÉRIEURE DE COMMERCE Matière : Fiscalité II Corrigé Auditoire : 3 ème année Sciences Comptables Année universitaire 1999/2000 Deuxième session Enseignants responsables : Madame

Plus en détail