Dans ce numéro. IFTEX, le salon international des fleurs. Nous sommes heureux de vous présenter notre newsletter consacrée aux fleurs.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dans ce numéro. IFTEX, le salon international des fleurs. Nous sommes heureux de vous présenter notre newsletter consacrée aux fleurs."

Transcription

1 Bulletin Trimestriel de Fairtrade Africa Edition 14 - août 2014 Les fleurs Fairtrade : l éclat de rire et la déclaration d amour de la Terre Le poète américain Ralph Waldo Emerson avait écrit dans Hamatreya que "the Earth laughs in flowers (les fleurs sont l éclat de rire de la Terre). A Fairtrade Africa, nous aimons dire que c est à travers les fleurs Fairtrade que la Terre rit et aime. Ce numéro spécial de Fair-Post est dédié aux fleurs. Les fleurs sont l un des principaux produits Fairtrade en Afrique. Non contentes d être l une des plus importantes sources de primes Fairtrade utilisées dans des projets de développement par les producteurs, les fleurs sont également l un des plus importants employeurs du continent. Nous sommes heureux de vous présenter notre newsletter consacrée aux fleurs. Dans ce numéro, nous célébrons le développement des fleurs Fairtrade en Afrique. Il existe actuellement 44 producteurs de fleurs certifiés Fairtrade en Afrique, ce qui représente 77% du total des producteurs de fleurs et de plantes Le Kenya reste le principal pays producteur avec 31 exploitants et une capacité de production dépassant 1,4 milliards de fleurs certifiées. Avec 5 producteurs et une capacité de plus d un milliard de fleurs, l Ethiopie se hisse à la deuxième place. Parmi les autres pays producteurs de fleurs en Afrique on peut citer la Tanzanie, l Ouganda et le Zimbabwe. Les premiers producteurs à être certifiés Fairtrade sur le continent ont été Tropiflora en 2001, Red Land Roses Ltd, Oserian Development Company Ltd et Panda Flowers en 2003, tous situés au Kenya. Les employés utilisent 70 % de ces primes pour améliorer leurs conditions et celles de leurs familles, 18 % pour le bien de leurs communautés et 12 % pour la formation et l émancipation. Dans ce numéro vous découvrirez comment la Terre rit et aime par les fleurs Fairtrade! IFTEX, le salon international des fleurs La troisième édition d IFTEX, le salon international des fleurs qui a eu lieu les 4, 5 et 6 juin derniers, s est taillé une place de choix en devenant le plus important salon de fleurs coupées d Afrique en à peine 3 ans. Producteurs, négociants, exportateurs, semenciers et fournisseurs horticoles, ce sont en tout participants originaires de plus de 50 pays qui ont participé à ce salon. Dans ce numéro Employée dans l horticulture, Grace Cherotich Mwangi, rejoint le Conseil de Fairtrade Africa Le stand Fairtrade accueillant des visiteurs Fairtrade faisait partie des 200 exposants du Visa Oshwal Centre à Nairobi au Kenya. Caleb Kiptoo Lang'at, Chef de produit international pour les fleurs au sein de Fairtrade Africa et Katharina Schwab, Chef de produit pour les fleurs, de Fairtrade Allemagne, ont représenté le réseau lors des débats avec les acteurs de cette industrie. A cette occasion, ils leur ont expliqué la façon dont Fairtrade représente les producteurs et les travailleurs en Afrique. Un employé dans l horticulture devient gérant d une entreprise grâce à une prime Fairtrade Rencontre avec le Chef Adam Tampuri, président du conseil d administration de Fairtrade Africa

2 Vente aux enchères de fleurs aux Pays-Bas Les fleurs sont cueillies par les employés dans les différentes fermes africaines Entrepôt du marché aux fleurs dans lequel les fleurs transitent avant de rejoindre les différents marchés Des représentants de Fairtrade Africa visitent les fermes de fleurs Enchères électroniques au cours desquelles des millions de fleurs sont vendues à chaque minute Des étudiantes recevant des serviettes hygiéniques offertes par des représentants Fairtrade Africa lors de leur visite des exploitations de Harvest, Waridi et Panda Flowers au Kenya. Floraholland est la plus ancienne et la plus importante maison de vente de fleurs aux enchères dans le monde. Cette société coopérative compte plus de membres, dont 600 membres internationaux, composés de producteurs et de négociants. L opération globale inclut le processus culture/production, le marketing, la vente, la logistique et le développement. Dans ce système on compte 85 producteurs du Kenya, 46 d Ethiopie et 5 du Zimbabwe et de la Tanzanie, 30 d entre eux étant certifiés Des représentants de Fairtrade Africa en pleine visite guidée de Waridi Ltd. Photos d IFTEX, le salon international des fleurs 2

3 Je m appelle Esther Ngina Njuguna. Je suis née à Molo, une petite ville de Nakuru. Ma mère, paysanne, m a élevée seule. C est là que je suis allée à l école, jusqu en troisième. Ensuite, je n avais pas grand chose à faire à la maison. Ma priorité était de trouver un travail pour rembourser les énormes frais de scolarité de mon lycée, Njoro Girls High School. Les frais de scolarité, véritables freins à l éducation Je devais rembourser mes frais de scolarité (pour recevoir mon diplôme du baccalauréat) pour pouvoir assouvir ma soif de connaissances et poursuivre des études supérieurs. J étais à la recherche d un emploi, sans aucun diplôme, avec comme seule arme le bouche-à-oreille. Par chance, on m a mise en contact avec une personne qui travaillait pour une entreprise appelée Oserian. Cet emploi au sein d Oserian m a permis d obtenir une bourse grâce aux primes Fairtrade J ai décroché un poste comme simple employée chez Oserian. A l époque, il y avait beaucoup d effervescence autour de J ai eu la chance d être sponsorisée et j ai pu obtenir une bourse pour financer mes études supérieures. Ainsi, j ai pu suivre des cours de gestion et j ai obtenu l autorisation de ne pas Grace Cherotich Mwangi, âgée de 34 ans, est responsable des fleurs chez Karen Roses au Kenya. Mère de deux enfants, elle a été élue représentante des travailleurs au sein du Conseil de Fairtrade Africa. A l issue d une élection serrée, elle a remporté la majorité des voix face à sa Esther Njuguna partage son histoire avec des membres du Conseil de Fairtrade Africa Une nouvelle victoire pour Fairtrade travailler le week-end afin d assister aux cours. Chez Oserian, tout le monde savait que je poursuivais mes études. J ai ainsi pu évoluer au sein de l entreprise et passer d employée à contrôleur qualité, puis administratrice chargée de Fairtrade Flowers. Ce diplôme de marketing m a ouvert la voie à de nombreuses opportunités professionnelles Une fois ce diplôme en poche et après avoir passé 7 ans chez Oserian, je me suis réellement sentie épanouie. J avais grimpé tous les échelons de l entreprise et j avais envie de relever un nouveau défi professionnel. J ai postulé pour un nouvel emploi et j ai été embauchée. J aimerais souligner à quel point le soutien de Fairtrade est essentiel pour des gens comme moi, puisque sans cette bourse d études je ne serais jamais arrivée là où j en suis. Grâce à Fairtrade, j ai pu trouver un nouvel emploi et bénéficier d une grande visibilité qui a amélioré mes perspectives de carrière. Après ce nouvel emploi, j ai pu me mettre à mon compte Maintenant je peux travailler avec les populations les plus démunies, avec des paysans comme ma mère. Le Conseil de Fairtrade Africa accueille un nouveau membre Grace s adressant à 80 invités lors du lancement de Fair Trade Town Campaign en Suisse. Elle y décrit en détail l impact favorable de Fairtrade sur sa vie et celle de milliers de travailleurs au Kenya. concurrente Yezinawork Ayalew Wedeyes, originaire d Ethiopie. Deux autres candidats, un Kenyan et un Rwandais, ont été éliminés parce qu ils étaient des hommes. Les candidats devaient remplir les critères suivants : exercer une fonction au sein d un comité des travailleurs, avoir travaillé dans une exploitation certifiée Fairtrade pendant au moins 4 ans, avoir au minimum un niveau d études secondaires et être une femme. Ce poste couvrira par rotation les quatre réseaux, l Afrique de l Ouest, l Afrique de l Est, l Afrique du Sud, l Afrique du Nord ainsi que le Moyen-Orient. Grace a d ores et déjà commencé sa mission en représentant les travailleurs et en s assurant que leurs voix soient entendues. Message aux acheteurs de produits Fairtrade Le message que je souhaite leur faire passer est que tout ceci n est pas vain, j en suis le plus bel exemple. C est grâce à la bourse d études et à la prime Fairtrade que j ai pu lancer ma propre affaire. Je produis des légumes au Kenya et je les exporte à l international. J adresse tous mes vœux aux acheteurs des produits Fairtrade et je leur dis : ce n est pas une arnaque, faites le choix de l audace! Chaque achat effectué est un acte responsable. Achetez, faites de votre mieux, soyez certains que vous aiderez quelqu un. Merci. Aujourd hui Esther suit les cours de la Chartered Institute of Marketing. Elle est maintenant à la tête d une entreprise qui exporte des produits frais dans le monde entier et emploie 50 salariés chargés de l emballage au Kenya. Les gagnants des tout premiers prix Fairtrade délivrés par Fairtrade International Remise du prix de la meilleure Organisation de Petits Producteurs de l Année pour l Afrique à David Lukwata, gérant de la coopérative productrice de café Kibinge David Lukwata, gérant de Kibinge, une coopérative productrice de café, s est rendu en Allemagne pour recevoir le prix de la meilleure Organisation de Petits Producteurs de l Année pour l Afrique, décerné à sa coopérative. La coopérative avait mis en place un plan d épargne et de crédit et ouvert un magasin de fournitures agricoles. David Lukwata, rayonnant, a déclaré : «Je suis ravi d être ici. C est une grande fierté pour moi mais également pour tous les membres de la coopérative.» Parmi les autres finalistes : Mzuzu Coffee Planters Cooperative Union, Ltd au Malawi, et la Imenti Tea Factory Company, Ltd. au Kenya. Prix du Comité de la Prime Fairtrade de l Année Afrique : Harvest, Ltd. Les employés d Harvest Ltd ont mis en place un plan stratégique ambitieux sur 5 ans axé sur la lutte contre le sexisme et sur la protection environnementale, un an seulement après avoir été certifiés Parmi les autres finalistes : Liki River Farm Longonot Horticulture Division au Kenya, et Volta River Estates Limited (VREL) au Ghana. Pour plus d informations sur cet événement : 3

4 Medine Camp de Masque fête son centenaire A Maurice, la société coopérative Medine Camp de Masque fête son centenaire La société coopérative Medine Camp de Masque a été fondée en Chabeelall Dabydoyal, son secrétaire, était en fonction lors du processus de certification Fairtrade en Il nous en explique le contexte. Comment avez-vous rejoint Fairtrade? Un acheteur, Fairtrade Original, représenté par M. Martin Boone, Directeur Marketing, est venu à Maurice en 2005 pour voir si nous pourrions rejoindre Au cours de l audit, il s est avéré que la fédération existante n était pas en mesure de respecter toutes les normes de certification et, après un an d échec, M. Martin Boone ne voulait pas que les parts de marché de Fairtrade sur le sucre de Maurice diminuent, car le sucre Fairtrade était emballé par des handicapés (l organisation chargée de l emballage du sucre Fairtrade emploie 50% de personnes handicapées). Il a donc proposé que la société coopérative Medine Camp de Masque devienne certifiée puisque c était la plus compétitive de tout Maurice. Nous sommes toujours les plus performants : l an passé nous avons d ailleurs remporté le Prix du Meilleur Entrepreneur (Business excellence award). Quelles difficultés avez-vous rencontrées? Nous avions beaucoup à faire. Le financement de la certification était compliqué. Tout cela était sponsorisé par des partenaires comme Traidcaft, Fairtrade Original et Craftaid. Etre sponsorisé impliquait que nous devions tout mettre en œuvre pour réussir, mais au bout de 18 mois nous étions quasiment prêts. Les premières évaluations ont révélé que certains producteurs utilisaient du paraquat, un produit chimique interdit. Cela nous a permis d informer les différents membres afin qu ils arrêtent d utiliser ce produit et que nous puissions obtenir la certification. Comment avez-vous utilisé ces primes? Au début nous souhaitions nous mécaniser, idée abandonnée lors d une réunion puisque cela aurait abîmé les sols et diminué les prochaines récoltes. Avec les premières primes, nous avons plutôt choisi d acheter du matériel permettant de se former sur les bonnes pratiques agricoles, comme par exemple un ordinateur, une imprimante ou un rétroprojecteur, des outils qui ont simplifié les formations. A Maurice, la plupart des producteurs possèdent leur propre ferme où ils font pousser des cultures vivrières, d autres travaillent dans l industrie du textile et ne produisent du sucre qu à temps partiel. Nous avons décidé de façon démocratique d acheter de grandes quantités d engrais pour nos membres. Un terrain et une bâtisse étaient à vendre tout près de l actuel bâtiment, c était une bonne affaire. Nous avons donc acheté le terrain et agrandi le hangar qui nous permet de stocker les engrais. Il peut contenir entre 50 et 70 tonnes d engrais et d herbicides. Cela nous permet également de contrôler l utilisation de produits chimiques de nos membres. Acheter en gros réduit le prix des engrais. Les primes nous ont aussi permis de faire bénéficier les fermiers de taux subventionnés. Comment avez-vous célébré ce centenaire? Nous avons fêté cet anniversaire il y a peu et le Président de Maurice était notre invité d honneur. Le ministre des Coopératives ainsi que le ministre de l Enseignement Supérieur avaient également répondu présent. Nous avions organisé une cérémonie protocolaire au cours de laquelle nous avons décerné des récompenses à 80 de nos plus anciens membres. Nous avions prévu un programme culturel entre les discours et préparé un dîner pour tous les invités avec au menu uniquement des plats végétariens et de l eau. L année dernière, nous avons également remporté le Prix du Meilleur Entrepreneur (Business excellence award), ce qui nous a permis de construire des installations pour nos membres. Nous avons mis en place un plan permettant aux producteurs de canne à sucre de préfinancer à 80 % les récoltes et celui-ci a été adopté par le gouvernement pour aider à subventionner la culture de la canne à sucre à Maurice. Les employés de Zena Roses utilisent leurs primes pour financer des bourses d études et des formations 4 Anne Chebiwott et Benjamin Too de Zena Roses Présentation Zena Roses-Ferme Asai, est une ferme située à Eldoret au Kenya qui emploie entre 300 et 400 personnes. L exploitation, qui continue de s étendre, possède à l heure actuelle 8,9 hectares de terres cultivées. Elle est certifiée Fairtrade depuis 3 ans. Des engrais pour les cultures vivrières Des engrais ont été distribués aux 140 employés pour qu ils puissent faire leurs propres cultures. Chacun a reçu un sac pour cultiver chez soi du maïs, des haricots, du blé et des fruits de la passion. Des bourses pour les collégiens En 2013, près de 50 enfants issus de milieux défavorisés ont bénéficié de bourses pour financer leurs études au collège. Des plaques de tôle pour solidifier les toitures En 2014, chacun des 140 employés s est vu remettre 10 plaques de tôle pour renforcer son toit. Cours de conduite 31 employés, dont 6 femmes, ont bénéficié de bourses pour suivre des cours de conduite. Ces salariés quittent le travail plus tôt, à 15h, et apprennent à conduire jusqu à 17h. Le témoignage de Benjamin On m a donné 10 plaques de tôle que j ai utilisées pour agrandir ma maison. J ai aussi suivi des cours de conduite qui m ont permis de me sentir tout à fait à l aise au volant. Le témoignage d Anne J ai utilisé cet engrais dans ma ferme d un hectare en y ajoutant un demi kilo de mon propre engrais et j ai ainsi fait pousser et récolté 21 sacs de maïs, chacun pesant plus de 90 kg. J ai également eu droit à des cours de conduite. Des bourses d études pour financer des cours d informatique Entre 30 et 40 employés suivent actuellement des sessions de 2 semaines de cours d informatique. Des bourses d études pour le lycée En 2014, des bourses d études ont été attribuées à des lycéens et à des étudiants. Le comité a écrit au chef de secteur afin de sélectionner des élèves dans le besoin remplissant les conditions requises. Ferme Asai est l un des 3 fermes de Zena, Sosiani a Eldoret qui était certifie Fairtrade a 2007 et Thika 2005.

5 Rencontre avec le Chef Adam Tampuri Chef Adam Tampuri, président du conseil d administration de Fairtrade Africa Ses origines Je suis né à Accra, Ghana au sein d une famille de 8 enfants. Mon père était fonctionnaire et ma mère infirmière. Mes parents travaillaient et voyageaient pour des institutions publiques. J ai perdu ma mère très tôt et mon père s est ensuite installé à Tamale où j ai poursuivi mes études. Aujourd hui, je suis marié et père de quatre enfants : 3 garçons et une fille scolarisés à Accra. Etudes et vie professionnelle J ai suivi des études de comptabilité et obtenu une licence en comptabilité ainsi qu un diplôme en logiciels de gestion. J ai travaillé pour le service de l éducation du Ghana et dans plusieurs ONG, notamment au Centre International pour le Développement des Engrais où j ai mené à bien un projet appelé MISTOWA qui met en relation négociants et producteurs via leurs téléphones portable leur permettant d accéder à diverses informations et formations. En dehors du Ghana, j ai aussi travaillé au Togo, au Bénin et au Nigéria. Implication au sein de Fairtrade Africa J ai décidé de me reconvertir et j ai quitté mon travail pour devenir agriculteur à plein temps. Au départ j étais dans le commerce conventionnel, puis une ONG néerlandaise m a convaincu de rejoindre le commerce équitable. Peu de temps après, j ai commencé à représenter des producteurs de noix de cajou au sein de Ascension dans le système Fairtrade Curieux d en savoir plus sur Fairtrade, j ai été acquis à la cause et j ai convaincu d autres agriculteurs de nous rejoindre. Je continuais également de faire de la recherche. J étais un participant actif et comme tout agriculteur qui se respecte, je posais énormément de questions. Un jour, on m a demandé d écrire un article sur le réchauffement climatique, ce qui m a valu de me faire remarquer au sein du système Mon article a été sélectionné parmi des centaines d autres. Honnête et courageux, j ai été invité à participer à des événements d intérêt majeur pour des petits exploitants agricoles : au Mont Blanc en France ou encore au Parlement français. La chefferie du Chef Tampuri Ma chefferie s étend sur 8 villages de habitants situés à Bole Paramouncy dans une ville appelée Nakwabi. Je suis devenu chef à l âge de 40 ans. C était une décision difficile à prendre car c est une grande responsabilité. Le rôle d un chef n est en aucun cas politique : nous sommes les gardiens d un territoire, nous faisons respecter la loi mais renvoyons les affaires criminelles à la police. Nous travaillons également avec les hommes politiques pour le développement de la région. Etre chef comporte son lot de contraintes, comme par exemple l interdiction de manger dans un lieu public. Les gens saluent le chef en se couchant par terre, ce qui me met parfois mal à l aise. Mon épouse est devenue la reine mère : le fait d avoir été à l école l aide à remplir cette mission. Quel souvenir souhaitez-vous laisser? C est pour aider les agriculteurs que j ai choisi de rejoindre Fairtrade, ce qui n était pas sans difficulté. J aimerais que l on garde de moi le souvenir d un homme abordant ses partenaires de façon dynamique, loin de l idée que l on se fait des agriculteurs qui seraient incapables de se prendre en main. Je suis heureux d avoir pu faire parler de Fairtrade, dans des livres et dans diverses publications. J ai même pu rencontrer la reine d Angleterre et j ai été reconnu par les Nations Unies et par l UNEP (Programme des Nations Unies pour l'environnement). Cela montre bien l importance d être membre de J ai également insufflé un souffle nouveau au sein de Fairtrade Africa et j ai apporté un soutien crucial au processus d Intégration (de Fairtrade Africa et PSR, une branche de Fairtrade International). Chef Adam et le sénateur de Kingston, Hugh D Segel, - Frontmac - Leeds (Canada) Chef Adam Tampuri, Président de Fairtrade Africa et fermier, à propos de l article tendant à discréditer l action de Fairtrade Que les médias et le grand public critiquent les organisations et les individus, ceci est tout à fait normal et légitime. Mais c est une toute autre histoire, s ils le font dans le but d en tirer un quelconque bénéfice. Cet article a attiré l attention de beaucoup de gens dans le monde entier, mais je ne suis pas totalement d accord avec ses conclusions. En effet, Fairtrade ne prétend pas pouvoir résoudre tous les problèmes liés à la pauvreté que connaît ce continent. Elle ne prétend pas pouvoir, par sa seule action, éradiquer le fléau que représente le travail des enfants. Mais elle se mobilise pour améliorer le système et par conséquent les conditions de vie des populations, ce qui ne peut se faire que progressivement. On peut donc certainement émettre des critiques, mais cela ne remet pas en cause ni n efface complètement tout le travail réalisé par En effet, ce serait une erreur grossière de n évaluer l action de Fairtrade qu en termes de bénéfices financiers, alors que l on parle de projets concrets comme des écoles ou encore des hôpitaux. L Afrique est une démocratie émergente et pour qu elle s épanouisse, il faut que nos citoyens adoptent des pratiques démocratiques. Et donc, ces bénéfices sont entre les mains des communautés au sein desquelles les organisations Fairtrade agissent. Comment chiffrer la paix? C est impossible. Et si vous tentiez de quantifier notre contribution à la paix dans nos pays, les avancées en termes de processus démocratique, les réussites en matière de protection environnementale, vous réaliseriez que cet article n a aucun sens. Je ne critique pas les conclusions de cet article, je laisse à son auteur ou à son rédacteur la responsabilité de le justifier. Mais je le mets au défi d écrire un autre article, pour expliquer cette fois ce que le marché conventionnel fait pour développer les communautés et les individus. La vérité, c est que l auteur a dû admettre que Fairtrade est véritablement une organisation de terrain, puisque c est grâce à cela qu il a pu contacter les ouvriers et discuter avec des enfants qui travaillent. Chose impossible lorsqu il s agit du marché traditionnel. 5

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI Durant 3 semaines j étais { Hiratsuka, près de Yokohama où j allais tous les jours au lycée. Ma famille d accueil se composait du père, de la mère, de ma

Plus en détail

Dossier d expatriation

Dossier d expatriation 3 ème année IPAG Alexis Keuleyan Dossier d expatriation Expatriation réalisée dans l université d Huddersfield en Angleterre. Arrivant à la fin de mon premier semestre de 3 ème année à l IPAG, que j ai

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

Employé(e) de commerce CFC Branche Logistique et Transports Internationaux. Faisons. bouger. le monde. ensemble

Employé(e) de commerce CFC Branche Logistique et Transports Internationaux. Faisons. bouger. le monde. ensemble Faisons bouger ensemble Employé(e) de commerce CFC Branche Logistique et Transports Internationaux le monde J assume depuis le début des responsabilités dans cet emploi. Mon travail est très apprécié dans

Plus en détail

RAPPORT DE MISSION au TOGO. Village de Dzogbégan sur le plateau de Danyil MISSION AGRO-ALIMENTAIRE

RAPPORT DE MISSION au TOGO. Village de Dzogbégan sur le plateau de Danyil MISSION AGRO-ALIMENTAIRE RAPPORT DE MISSION au TOGO Village de Dzogbégan sur le plateau de Danyil MISSION AGRO-ALIMENTAIRE Du 1 er au 31 Juillet 2o12 I) INTRODUCTION Etudiante en Ecole d Ingénieur en Biologie industrielle, il

Plus en détail

Faites parler de votre entreprise

Faites parler de votre entreprise Faites parler de votre entreprise Pourquoi annoncer sur Internet? 70 % des consommateurs font confiance aux commentaires laissés sur Internet. 85 % de la population a accès à Internet. 75 % des gens consultent

Plus en détail

Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT

Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT SESSION 2009 SOMMAIRE I.Introduction 1 Pages II. Présentation de l entreprise 2 III. l organigramme de la société 3 IV. Description d un thème comptable

Plus en détail

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012 Stage 2012 Grenoble Ecole de Management Stage 2012 I. Vie pratique Il y a six ans, Rotary International m a donné l opportunité d aller étudier un an à l étranger. Cette expérience a été la plus enrichissante

Plus en détail

Validation des Acquis de l Expérience. «Si vous en avez envie, osez vous lancer!»

Validation des Acquis de l Expérience. «Si vous en avez envie, osez vous lancer!» Validation des Acquis de l Expérience «Si vous en avez envie, osez vous lancer!» Six entretiens ont été menés par téléphone auprès d assistantes maternelles ayant suivi une VAE pour obtenir le titre professionnel

Plus en détail

Check upon delivery. Discours. prononcé par. Monique Barbut, directrice générale et présidente. Fonds pour l environnement mondial

Check upon delivery. Discours. prononcé par. Monique Barbut, directrice générale et présidente. Fonds pour l environnement mondial Check upon delivery Fonds pour l environnement mondial Discours prononcé par Monique Barbut, directrice générale et présidente Fonds pour l environnement mondial Conférence africaine des ministres de l

Plus en détail

Rentrée 2014 Changer de vie, de région, de métier : le dispositif Soho Solo GERS sur le salon «Parcours France»

Rentrée 2014 Changer de vie, de région, de métier : le dispositif Soho Solo GERS sur le salon «Parcours France» Communiqué de presse Auch, le 22 septembre 2014 Rentrée 2014 Changer de vie, de région, de métier : le dispositif Soho Solo GERS sur le salon «Parcours France» Changer de vie, de région, de métier, de

Plus en détail

Collecte enquête mobilité réalisée dans le cadre du projet CO-MUT par CO-ACTIONS coopérative entrepreneur.e.s Sud-Gironde et PACT

Collecte enquête mobilité réalisée dans le cadre du projet CO-MUT par CO-ACTIONS coopérative entrepreneur.e.s Sud-Gironde et PACT Collecte enquête mobilité réalisée dans le cadre du projet CO-MUT par CO-ACTIONS coopérative entrepreneur.e.s Sud-Gironde et PACT 1 Pourquoi cette enquête? Télétravail & Tiers- Lieux Parmi les solutions

Plus en détail

Campagne d anacarde fictive

Campagne d anacarde fictive Service d Information et d Accompagnement sur le Marché (SIAM) ACCOMPAGNER LES ACTEURS DE LA FILIÈRE DANS LA COMMERCIALISATION DES NOIX DE CAJOU Collecter / Analyser / Former / Informer / Accompagner Campagne

Plus en détail

I/ Présentation de notre association et de notre programme

I/ Présentation de notre association et de notre programme GUIDE ENSEIGNANTS INTERVENTION EN CLASSE D UN ENTREPRENEUR 1. Présentation de notre association et de notre programme 2. Le contenu de l intervention de l entrepreneur 3. La préparation de l intervention

Plus en détail

Le lycée pilote innovant de Poitiers

Le lycée pilote innovant de Poitiers Merci d'utiliser le titre suivant lorsque vous citez ce document : OCDE (1998), «Le lycée pilote innovant de Poitiers : Futuroscope - 10 ans déjà», PEB Échanges, Programme pour la construction et l'équipement

Plus en détail

Inauguration du Master Sécurité Routière : Monsieur le Premier Ministre, Mesdames et Messieurs,

Inauguration du Master Sécurité Routière : Monsieur le Premier Ministre, Mesdames et Messieurs, Inauguration du Master Sécurité Routière : Monsieur le Premier Ministre, Mesdames et Messieurs, C est toujours un grand plaisir de vous retrouver au Liban. Mais le plaisir se double aujourd hui d une grande

Plus en détail

Est. 1978. un Entrepreneur. Rencontre avec. Numéro 1 : De l utile à l indispensable, découverte de Souscritoo

Est. 1978. un Entrepreneur. Rencontre avec. Numéro 1 : De l utile à l indispensable, découverte de Souscritoo Est. 1978 Rencontre avec un Entrepreneur Numéro 1 : De l utile à l indispensable, découverte de Souscritoo Rencontre avec P. De La Chevasnerie, fondateur de Souscritoo Philippe De La Chevasnerie, 25ans,

Plus en détail

Licence Professionnelle COMMERCE et DISTRIBUTION en alternance

Licence Professionnelle COMMERCE et DISTRIBUTION en alternance Licence Professionnelle COMMERCE et DISTRIBUTION en alternance Rémunération : 80 % du SMIC Vous avez un BAC +2? L association DistriSup vous propose la Licence COMMERCE et DISTRIBUTION. Une formation évolutive,

Plus en détail

DÉCOUVREZ LES NOBELS : LE PRIX NOBEL D ÉCONOMIE 2012

DÉCOUVREZ LES NOBELS : LE PRIX NOBEL D ÉCONOMIE 2012 DÉCOUVREZ LES NOBELS : LE PRIX NOBEL D ÉCONOMIE 2012 Demandred 09 novembre 2015 Table des matières 1 Introduction 5 2 Un marché de la rencontre efficace 7 2.1 L algorithme de Gale-Shapley :...........................

Plus en détail

Succès d une entreprise étrangère dans la pénétration du secteur financier en Amérique Latine

Succès d une entreprise étrangère dans la pénétration du secteur financier en Amérique Latine Succès d une entreprise étrangère dans la pénétration du secteur financier en Amérique Latine Coface - Natixis a décidé d internationaliser son activité d assurance crédit en Amérique Latine en 1997. Le

Plus en détail

J aimerais, si vous le voulez bien, ouvrir cette conférence de la Présidence française en la plaçant sous le signe de la volonté.

J aimerais, si vous le voulez bien, ouvrir cette conférence de la Présidence française en la plaçant sous le signe de la volonté. Conférence PFUE «Inclusion sociale : une approche européenne de la scolarisation des élèves handicapés» 29 octobre 2008 Ouverture par Jean-Louis Nembrini, DGESCO Madame la vice-présidente du Conseil général

Plus en détail

SAVOIR BIEN GUIDER LE CLIENT

SAVOIR BIEN GUIDER LE CLIENT SERVICES FINANCIERS SAVOIR BIEN GUIDER LE CLIENT DIDIER BERT COLLABORATION SPÉCIALE Tarik Haned est planificateur financier à la Caisse Desjardins des Versants du mont Royal, à Outremont. Il répond à nos

Plus en détail

Vous avez besoin d argent?

Vous avez besoin d argent? Vous avez besoin d argent? Voici un système qui vous permet d acquérir un revenu récurrent d environ 1500 euros sans trop d effort! Laissez- moi compléter votre lignée pour vous! Du bureau de Joseph Edward

Plus en détail

L immigration : une solution à la rareté de maind œuvre et un levier de développement économique? 35 e Congrès de l ASDEQ 13 mai 2010

L immigration : une solution à la rareté de maind œuvre et un levier de développement économique? 35 e Congrès de l ASDEQ 13 mai 2010 L immigration : une solution à la rareté de maind œuvre et un levier de développement économique? 35 e Congrès de l ASDEQ 13 mai 2010 Mission PÔLE Québec Chaudière-Appalaches a pour mission de contribuer

Plus en détail

Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques...

Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques... Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques... Je suis Karine Nivelais je vis en couple, nous avons 40 et 45 ans, et 4 enfants qui ont 14, 12, 11 ans et 6 ans. Pour notre troisième

Plus en détail

L ÉCOLE DE TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE : ((LE GÉNIE POUR L INDUSTRIE))

L ÉCOLE DE TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE : ((LE GÉNIE POUR L INDUSTRIE)) L ÉCOLE DE TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE : ((LE GÉNIE POUR L INDUSTRIE)) Notes pour l allocution prononcée par M. Pierre Lucier, président de l université du Québec, lors de la collation des grades de l ÉCole

Plus en détail

Entreprendre ici est une chance

Entreprendre ici est une chance Entreprendre ici est une chance Je me sens bien dans cette ambiance cosmopolite Environnement exceptionnel Pierre est chargé de clientèle pour l Europe «Anglais, allemand, italien, chinois, russe Quand

Plus en détail

Dix questions difficiles posées en entrevue et dix excellentes réponses

Dix questions difficiles posées en entrevue et dix excellentes réponses Cet outil a pour but de présenter dix questions d entrevue typiques et le type de réponse qui constitue une réponse concise et réfléchie. Ces questions sont parmi les plus difficiles posées en entrevue.

Plus en détail

Mission de Développement économique Juillet 2013

Mission de Développement économique Juillet 2013 Mission de Développement économique Juillet 2013 Notre objectif ce mois ci était le développement de la coopérative agricole qui se compose de la coopérative de café/cacao, du groupement d avocat et du

Plus en détail

Témoignages du Togo APETCHO Yaura

Témoignages du Togo APETCHO Yaura Témoignages du Togo APETCHO Yaura Yaura APETCHO est gérante de fufu-bar à Agomé-Yoh, un village proche de la ville de Kpalimé au Togo. Mariée avec 5 enfants, elle a au total 11 personnes à charge, dont

Plus en détail

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette Rapport de stage Mer et Monde Frédérique Morissette Comment décrire en quelques mots cette merveilleuse expérience qu à été mon stage au Sénégal? Impossible selon moi, je devrais écrire des pages et des

Plus en détail

CAISSE LE SALUT RAPPORT DE STAGE. Janvier 2013. Faire des pauvres de vrais partenaires de développement. Tuteur : Mme NARBONNE NIJEAN JASON GEA1 TD5

CAISSE LE SALUT RAPPORT DE STAGE. Janvier 2013. Faire des pauvres de vrais partenaires de développement. Tuteur : Mme NARBONNE NIJEAN JASON GEA1 TD5 CAISSE LE SALUT Janvier 2013 RAPPORT DE STAGE Faire des pauvres de vrais partenaires de développement Tuteur : Mme NARBONNE NIJEAN JASON GEA1 TD5 Sommaire REMERCIEMENT... 1 INTRODUCTION... 2 DEVELOPPEMENT...

Plus en détail

LA ONZIÈME CAPITALE ALEXANDRA WOOD. Traduit de l anglais par Sarah Vermande. ouvrage publié avec le concours du centre national du livre

LA ONZIÈME CAPITALE ALEXANDRA WOOD. Traduit de l anglais par Sarah Vermande. ouvrage publié avec le concours du centre national du livre ALEXANDRA WOOD LA ONZIÈME CAPITALE Traduit de l anglais par Sarah Vermande ouvrage publié avec le concours du centre national du livre maison antoine vitez répertoire contemporain La collection Répertoire

Plus en détail

Martine St-Onge, directrice générale Bianca Nugent, agente en communications et en relations publiques. 21 novembre 2012

Martine St-Onge, directrice générale Bianca Nugent, agente en communications et en relations publiques. 21 novembre 2012 L AVENIR DE LA PROFESSION D ÉDUCATRICE ET D ÉDUCATEUR EN ESE, UN STATUT À VALORISER, À PROTÉGER ON S EN OCCUPE Martine St-Onge, directrice générale Bianca Nugent, agente en communications et en relations

Plus en détail

L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier. réalisée par

L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier. réalisée par L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier Etude réalisée par Médias sociaux L influence des médias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un

Plus en détail

PREMIÈRES JOURNÉES NATIONALES D ACTION CONTRE L ILLETTRISME. Discours de Mme George Pau-Langevin, Ministre des outre-mer. - Lundi 8 septembre 2014

PREMIÈRES JOURNÉES NATIONALES D ACTION CONTRE L ILLETTRISME. Discours de Mme George Pau-Langevin, Ministre des outre-mer. - Lundi 8 septembre 2014 PREMIÈRES JOURNÉES NATIONALES D ACTION CONTRE L ILLETTRISME Discours de Mme George Pau-Langevin, Ministre des outre-mer - Lundi 8 septembre 2014 - SEUL LE PRONONCÉ FAIT FOI L illettrisme : un handicap

Plus en détail

la stratégie d Orange pour le Développement

la stratégie d Orange pour le Développement la stratégie d Orange pour le Développement soirée débat : thème : "TIC et RSE, un duo gagnant pour le développement entrepreneurial en Afrique" 17 mars 2015 BRAH ADAMOU Amadou Chef de projet magri AMEA

Plus en détail

QUELQUES IMPRESSIONS A CHAUD DE LA PART DES ETUDIANTS DE AGTL1

QUELQUES IMPRESSIONS A CHAUD DE LA PART DES ETUDIANTS DE AGTL1 QUELQUES IMPRESSIONS A CHAUD DE LA PART DES ETUDIANTS DE AGTL1 J ai fait mon stage dans une résidence de tourisme à la Rosière, en tant que réceptionniste. Mon rôle était d accueillir les clients et de

Plus en détail

MICRO FINANCE ET LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ. Présenté par Mme VANHOOREBEKE Oumou Sidibé

MICRO FINANCE ET LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ. Présenté par Mme VANHOOREBEKE Oumou Sidibé MICRO FINANCE ET LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ Présenté par Mme VANHOOREBEKE Oumou Sidibé Directrice Générale de NYESIGISO Réseau des Caisses d Épargne et de Crédit du Mali La micro finance dans le cadre de

Plus en détail

Somme toute, les principaux thèmes privilégiés par mes interventions furent: La sexualité en général (élargissement de la

Somme toute, les principaux thèmes privilégiés par mes interventions furent: La sexualité en général (élargissement de la 1 Mon stage en résumé Je dois avouer avoir de la difficulté à faire un bilan qui va au-delà du déjà dit dans mes rapports antérieurs, parce que j ai l impression d y avoir presque tout écrit. Par contre,

Plus en détail

1 888 234-8533 devp.org

1 888 234-8533 devp.org 1 888 234-8533 devp.org À l occasion du carême, nous sommes appelés à semer la solidarité avec nos sœurs et nos frères des pays du Sud. Pour ce faire, il ne suffit pas de partager nos biens matériels avec

Plus en détail

LA LABELLISATION DES PRODUITS SUIVANT DES CRITERES DE COMMERCE EQUITABLE : MODALITES, ENJEUX ET OPPORTUNITES

LA LABELLISATION DES PRODUITS SUIVANT DES CRITERES DE COMMERCE EQUITABLE : MODALITES, ENJEUX ET OPPORTUNITES LA LABELLISATION DES PRODUITS SUIVANT DES CRITERES DE COMMERCE EQUITABLE : MODALITES, ENJEUX ET OPPORTUNITES LES PRINCIPES DU COMMERCE EQUITABLE Le Commerce Equitable c est : Mettre l homme au cœur du

Plus en détail

Enthousiasme? «Helvetia un lieu pour travailler avec de l espace pour vivre.»

Enthousiasme? «Helvetia un lieu pour travailler avec de l espace pour vivre.» Enthousiasme? «Helvetia un lieu pour travailler avec de l espace pour vivre.» Assistant(e) d assurance. Un excellent tremplin pour les titulaires d une maturité. Quels que soient vos projets, nous sommes

Plus en détail

Merci de nous aider à offrir plus de bourses!

Merci de nous aider à offrir plus de bourses! Merci de nous aider à offrir plus de bourses! Campagne de financement auprès des parents 2013-2014 Quel est l objectif de la Fondation? Favoriser l engagement et la réussite des étudiants en attribuant

Plus en détail

Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business?

Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business? présente Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business? Vous avez créé récemment votre start-up et vous cherchez des soutiens pour accélérer votre croissance? Vous

Plus en détail

Allocution de monsieur Ali HADDAD Président du Forum des Chefs d Entreprise

Allocution de monsieur Ali HADDAD Président du Forum des Chefs d Entreprise CONFERENCE SUR LES OPPORTUNITES D ECHANGES ET D INVESTISSEMENT ALGERIE USA Organisé par le Conseil d Affaires Algérie-USA (USABC) Et le Forum des Chefs d Entreprise (FCE) à Alger, le 2 Mars 2015 **********************************************

Plus en détail

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan Le premier visage fait le dernier voyage Amir Hassan 3 e prix Je me souviens de mon père quand j étais petite. Il me parlait toujours de la Palestine, il disait : «C est un pays volé par des occupants

Plus en détail

«Nous avions huit vaches et cent poules»

«Nous avions huit vaches et cent poules» «Nous avions huit vaches et cent poules» Portrait Mme HINSCHBERGER Marie Et si on vous demandait de vous présenter «J ai perdu ma maman à l âge de 3 ans et 8 mois. Elle a eu une grippe et une pneumonie.

Plus en détail

-Monsieur le Représentant de la Coopération Néerlandaise, chef de file des Partenaires Techniques et Financiers du PRODESS ;

-Monsieur le Représentant de la Coopération Néerlandaise, chef de file des Partenaires Techniques et Financiers du PRODESS ; ALLOCUTION DU MDSSPA A L OUVERTURE DES TRAVAUX DES JOURNEES DE CONCERTATION SUR UNE STRTATEGIE D EXTENSION DE LA MUTUALITE AU MALI (21 au 23 janvier 2010) --------------------------------------------------

Plus en détail

J ai aidé à préparer et à servir et les gens ont été très sympathiques avec moi. C est fatigant, mais avec des horaires normaux.

J ai aidé à préparer et à servir et les gens ont été très sympathiques avec moi. C est fatigant, mais avec des horaires normaux. Témoignage 1 Voici le témoignage de Kevin : J ai passé une semaine d observation au restaurant d entreprise d une grosse société qui travaille pour l espace et fabrique des satellites. Tous les midis,

Plus en détail

ENTRETIEN AVEC JUSTINE ET DAMIEN

ENTRETIEN AVEC JUSTINE ET DAMIEN ENTRETIEN AVEC JUSTINE ET DAMIEN Damien et Justine, étudiants en Master IIA (promotion 2011) nous livrent ci-dessous leurs points de vue respectifs sur la formation et plus particulièrement sur le TP-Projet,

Plus en détail

Rapport de fin de séjour. Stage Bournemouth

Rapport de fin de séjour. Stage Bournemouth Charlène Reynaud Licence IUP Université jean Monnet Rapport de fin de séjour Stage Bournemouth A. Vie pratique Mon séjour s est déroulé à Bournemouth, ville de 163900 située à 2h00 de Londres. Bournemouth

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Enthousiasme? «Helvetia un lieu pour travailler avec de l espace pour vivre.»

Enthousiasme? «Helvetia un lieu pour travailler avec de l espace pour vivre.» Enthousiasme? «Helvetia un lieu pour travailler avec de l espace pour vivre.» Apprentissage de commerce. Pour bien démarrer dans la vie professionnelle. Quels que soient vos projets, nous sommes à vos

Plus en détail

Bercy Financements Export. Intervention de Michel SAPIN, ministre des Finances et des Comptes publics. Bercy. Mardi 17 mars 2015

Bercy Financements Export. Intervention de Michel SAPIN, ministre des Finances et des Comptes publics. Bercy. Mardi 17 mars 2015 MICHEL SAPIN MINISTRE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS Bercy Financements Export Intervention de Michel SAPIN, ministre des Finances et des Comptes publics Bercy Mardi 17 mars 2015 Contact presse :

Plus en détail

Rapport de stage. Travail présenté à Mer et Monde. Par Yohann Lessard

Rapport de stage. Travail présenté à Mer et Monde. Par Yohann Lessard Rapport de stage Travail présenté à Mer et Monde Par Yohann Lessard Université Laval Le 25 octobre 2014 Formation préparatoire Nos formatrices étaient Amélie et Raphaelle. Nous avons abordé plusieurs thèmes,

Plus en détail

BG Ingénieurs Conseil, Genève

BG Ingénieurs Conseil, Genève BG Ingénieurs Conseil, Genève Diego Salamon, employeur Sur mandat de l AI, Cadschool nous a demandé si nous serions prêts à accueillir un stagiaire pendant trois mois. Nous connaissions cet institut de

Plus en détail

Discours de : Premier Ministre de la République Togolaise A LA. CEREMONIE D OUVERTURE DE LA 64 ème JOURNEE INTERNATIONALE DES DROITS DE L HOMME ET DE

Discours de : Premier Ministre de la République Togolaise A LA. CEREMONIE D OUVERTURE DE LA 64 ème JOURNEE INTERNATIONALE DES DROITS DE L HOMME ET DE République Togolaise Travail-Liberté-Patrie Discours de : Son Excellence Monsieur Kwesi Séléagodji AHOOMEY-ZUNU Premier Ministre de la République Togolaise A LA CEREMONIE D OUVERTURE DE LA 64 ème JOURNEE

Plus en détail

LE GRAD & PARTENAIRES

LE GRAD & PARTENAIRES BlogueurJOB Découvrez la manière la plus simple d'entreprendre et de gagner assez bien sa vie en animant un BLOG DE QUOI S AGIT-IL EXACTEMENT? "BlogueurJOB" fait parti des programmes Networking de l association

Plus en détail

Rejoignez l aventure kalidéenne

Rejoignez l aventure kalidéenne Rejoignez l aventure kalidéenne PLAN n PHASE DÉFINITION Logotype Kalidea PME ECHELLE DATE 06/10/2011 Ce plan de principe ne peut être utilisé pour la fabrication. Les côtes sont mentionnées à titre indicatif.

Plus en détail

créé, pourquoi pas moi? www.claee.org Elles ont

créé, pourquoi pas moi? www.claee.org Elles ont Elles ont créé, pourquoi pas moi? (garde d enfant) (patronne salon coiffure) - (patronne restaurant) (femme de ménage / vendeuse à la sauvette) www.claee.org DepliantCLAEE-Final.indd 1 1/02/11 22:16:36

Plus en détail

Les niveaux de changement d ISF

Les niveaux de changement d ISF Les niveaux de changement d ISF Les défis du développement international sont multidimensionnels. Le pouvoir, l interconnectivité, la géographie, le comportement humain, l économie, et d autres éléments

Plus en détail

Médias et Diffuseurs Offrir la télévision directe par satellite à travers l Afrique

Médias et Diffuseurs Offrir la télévision directe par satellite à travers l Afrique Médias et Diffuseurs Offrir la télévision directe par satellite à travers l Afrique Une nouvelle ère C est le moment ou jamais, a déclaré Mthuli Ncube, Economiste en Chef et Vice-Président de la Banque

Plus en détail

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Jalousie Du même auteur Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Dominique R. Michaud Jalousie Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com

Plus en détail

La Bourse Régionale des produits de base. Document didactique de formation destiné aux vendeurs/dépositaires

La Bourse Régionale des produits de base. Document didactique de formation destiné aux vendeurs/dépositaires La Bourse Régionale des produits de base Document didactique de formation destiné aux vendeurs/dépositaires 11 1 Sommaire Introduction générale...3 1- Choix de l'entrepôt...5 2- Dépôt de la marchandise...5

Plus en détail

Définition du domaine de la GESTION

Définition du domaine de la GESTION Nom : Groupe : 51 Tu peux vouloir lire la définition ou répondre au questionnaire ou même faire les deux pour constater si ce domaine t intéresse. Définition du domaine de la GESTION La gestion est synonyme

Plus en détail

La Section d Enseignement Professionnel du LYCEE MARLIOZ

La Section d Enseignement Professionnel du LYCEE MARLIOZ La Section d Enseignement Professionnel du LYCEE MARLIOZ Après la 3ème, ou après une réorientation de seconde LES FORMATIONS PROFESSIONNELLES APRES LA TROISIEME A LA SEP DU LYCEE MARLIOZ A Marlioz, je

Plus en détail

Privateimmo.com. Nouveau site. Nouvelles offres... Privateimmo.com s étend sur l Hexagone! le dossier de presse

Privateimmo.com. Nouveau site. Nouvelles offres... Privateimmo.com s étend sur l Hexagone! le dossier de presse le dossier de presse 1 er site de vente privée immobilière sur internet Nouveau site Nouvelles offres... s étend sur l Hexagone! Contact presse : Jean-Marc FERNANDEZ Tel : 04 72 40 09 09 E-Mail : jean-marc@privateimmo.com

Plus en détail

Inter IKEA Systems B.V. 2014. MÅNGSIDIG La nouvelle collection limitée

Inter IKEA Systems B.V. 2014. MÅNGSIDIG La nouvelle collection limitée Inter IKEA Systems B.V. 2014 La nouvelle collection limitée 1 Une nouvelle collection dotée d une mission sociale SOMMAIRE une nouvelle collection 3 Design, matériaux et technique 4 8 L histoire de l initiative

Plus en détail

Le budget de 1998. Bâtir le Canada pour le XXI e siècle. Stratégie canadienne pour l égalité des chances. Aider à gérer la dette d études

Le budget de 1998. Bâtir le Canada pour le XXI e siècle. Stratégie canadienne pour l égalité des chances. Aider à gérer la dette d études Le budget de 1998 Bâtir le Canada pour le XXI e siècle Stratégie canadienne pour l égalité des chances Aider à gérer la dette d études février 1998 «Il est inutile de rappeler aux Canadiens que l endettement

Plus en détail

2. Son : Benson Je m appelle Benson Maina et je travaille comme directeur développement produits au sein d Africa Online.

2. Son : Benson Je m appelle Benson Maina et je travaille comme directeur développement produits au sein d Africa Online. Deutsche Welle «Learning By Ear» Emploi et Formation 03 : ingénieur informatique Texte : Richard Lough, Kenya Rédaction : Ulrich Neumann, Maja Dreyer Traduction : Julien Méchaussie 1 narrateur 1 Voice-over

Plus en détail

les 6 sens souvenirs Portraits de doyens Hélicoop 13, rue de la Parrière - Quieux 88210 Le Saulcy helicoop@helicoop.fr

les 6 sens souvenirs Portraits de doyens Hélicoop 13, rue de la Parrière - Quieux 88210 Le Saulcy helicoop@helicoop.fr les 6 sens www.lesportraits.org www.helicoop.fr en partenariat avec Scène2: www.scene2.org helicoop@helicoop.fr Les de ces doyens de l ancienne principauté de Salm, les meilleurs, nous racontent des histoires

Plus en détail

Thèmes et situations : Personnel et législation sociale dans l entreprise. Fiche pédagogique

Thèmes et situations : Personnel et législation sociale dans l entreprise. Fiche pédagogique Ressources pour les enseignants et les formateurs en français des affaires Activité pour la classe : DFA1 Crédit : Joelle Bonenfant, Jean Lacroix Thèmes et situations : Personnel et législation sociale

Plus en détail

Gestion de la recherche

Gestion de la recherche 38 Prix Innovation MARIE-NOËLLE FOURMAUX Gestion de la recherche Lauréate du Prix Innovation Inserm 2007 en gestion de la recherche, Marie-Noëlle Fourmaux-Priem est responsable de la formation au sein

Plus en détail

Merci de nous recevoir M.Toussaint-Dauvergne. Pouvez nous en dire un peu plus sur vous?

Merci de nous recevoir M.Toussaint-Dauvergne. Pouvez nous en dire un peu plus sur vous? Screlec, collecteur et recycleur de nos piles! Publié le 19 mars 2015 par Julie dans éco-organismes/recycler Aucun commentaire Qui n a pas chez lui un tiroir ou un contenant avec des stylos usagés (on

Plus en détail

Retour d expérience : atelier «reportage numérique» (Doc AMP n 8 - Dossier Nouvelles technologies au service de l AMP - page 10)

Retour d expérience : atelier «reportage numérique» (Doc AMP n 8 - Dossier Nouvelles technologies au service de l AMP - page 10) Retour d expérience : atelier «reportage numérique» (Doc AMP n 8 - Dossier Nouvelles technologies au service de l AMP - page 10) Interview complète d Aurore Deschamps Aurore DESCHAMPS, ancienne stagiaire

Plus en détail

CLUB 2/3 Division jeunesse d Oxfam-Québec 1259, rue Berri, bureau 510 Montréal (Québec) H2L 4C7

CLUB 2/3 Division jeunesse d Oxfam-Québec 1259, rue Berri, bureau 510 Montréal (Québec) H2L 4C7 CLUB 2/3 Division jeunesse d Oxfam-Québec 1259, rue Berri, bureau 510 Montréal (Québec) H2L 4C7 Téléphone : 514 382.7922 Télécopieur : 514 382.3474 Site Internet : www.2tiers.org Courriel : club@2tiers.org

Plus en détail

Page 2/6. Diriger des résidences sociales dans le 93. [Témoignage recueilli par Pauline Miel.]

Page 2/6. Diriger des résidences sociales dans le 93. [Témoignage recueilli par Pauline Miel.] Page 1/6 Diriger des résidences sociales dans le 93. [Témoignage recueilli par Pauline Miel.] Je louais un appartement à Saint-Denis, dans le privé, et mon compagnon m a rejoint. Il est dans le transport

Plus en détail

Enquête sur le devenir des diplômés 2007 de Licence Professionnelle au 1 er décembre 2009

Enquête sur le devenir des diplômés 2007 de Licence Professionnelle au 1 er décembre 2009 Enquête sur le devenir des diplômés 2007 de Licence Professionnelle au 1 er décembre 2009 L enquête a été réalisée entre décembre 2009 et mars 2010. Elle concerne les diplômés de 2007 de 12 licences professionnelles

Plus en détail

Kim Thúy de passage à Sherbrooke

Kim Thúy de passage à Sherbrooke Bulletin spécial Mai 2014 Kim Thúy de passage à Sherbrooke Pour célébrer avec nous le Mois du patrimoine asiatique La très talentueuse et sympathique écrivaine Kim Thúy a tout de suite répondu par l affirmative

Plus en détail

CONSULTANTE EN IMMOBILIER. Micol Singarella

CONSULTANTE EN IMMOBILIER. Micol Singarella CONSULTANTE EN IMMOBILIER Micol Singarella - Avez vous entendu parler de toutes les bonnes affaires sur Berlin mais pas encore de moi? Pas de problème, il est encore temps! Je suis une consultante en agence

Plus en détail

Le réseau d entreprises : s associer et rester indépendant!

Le réseau d entreprises : s associer et rester indépendant! Le réseau d entreprises : s associer et rester indépendant! Regroupés autour d une enseigne commune, les commerçants associés sont des distributeurs grâce à une organisation amont forte et structurée qui

Plus en détail

Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières. Discours d ouverture

Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières. Discours d ouverture Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières Discours d ouverture Andrew J. Kriegler Président et chef de la direction Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières 25

Plus en détail

Témoin : Julie Michalland pour l Association Une Rive, Un Rêve

Témoin : Julie Michalland pour l Association Une Rive, Un Rêve Témoin : Julie Michalland pour l Association Une Rive, Un Rêve * Peux-tu nous expliquer en quoi a consisté l'association Une Rive, Un Rêve? Quel était votre projet? Avant tout amis depuis longtemps, nous

Plus en détail

Pays : Espagne Dates du séjour : 1/02/10 au 26/03/10

Pays : Espagne Dates du séjour : 1/02/10 au 26/03/10 Guide pour la rédaction de votre rapport de séjour Prénom : Emilie Commune de résidence (avant le départ) : Sixt/Aff Age : 24 Programme ou bourse : Leonardo stage Pays : Espagne Dates du séjour : 1/02/10

Plus en détail

Première Business School online de France

Première Business School online de France Première Business School online de France Avril 2011 Contact presse RP carrées Vanessa Vazzaz Tel : 03.28.52.07.42 vanessa.vazzaz@rp-carrees.com La première école de commerce en mode XXI ème siècle ENACO,

Plus en détail

4e Partie: Le rôle des réseaux de groupes associatifs

4e Partie: Le rôle des réseaux de groupes associatifs 4e Partie: Le rôle des réseaux de groupes associatifs Un réseau de groupes associatifs (RGA) est une fédération informelle réunissant un certain nombre de groupes qui veulent s entraider dans des domaines

Plus en détail

Le vrai gain finalement,

Le vrai gain finalement, Le vrai gain finalement, c est ma liberté d action curabill s occupe de la facturation de mes prestations et m ouvre ainsi des espaces de liberté tant sur le plan professionnel que personnel. Au cabinet

Plus en détail

GRETA M2S. Métiers de la Santé et du Social. Le salarié et ses droits à la formation

GRETA M2S. Métiers de la Santé et du Social. Le salarié et ses droits à la formation GRETA M2S Métiers de la Santé et du Social Le salarié et ses droits à la formation Le DIF Droit individuel à la formation ))) Qu est-ce que c est? Le DIF permet au salarié de négocier avec son employeur,

Plus en détail

Fiches Techniques un outil pour faciliter l évaluation du crédit agricole

Fiches Techniques un outil pour faciliter l évaluation du crédit agricole Fiches Techniques un outil pour faciliter l évaluation du crédit agricole Michael Marx, Centre d investissement Organisation des Nations Unies pour l Agriculture et l Alimentation Date: 18 mars 2015 AgriFin

Plus en détail

CE QUE VOUS POUVEZ EN TIRER

CE QUE VOUS POUVEZ EN TIRER Introduction CE QUE VOUS POUVEZ EN TIRER «Au début vous n avez aucune idée de l ampleur des économies que vous pouvez réaliser, déclare Todd Graham. Faire des économies pour l usine, c est la partie que

Plus en détail

Parmi les nombreuses expériences qui transforment

Parmi les nombreuses expériences qui transforment DES ÉTUDES À L ÉTRANGER Parmi les nombreuses expériences qui transforment votre curriculum vitae de petit franchouillard en celui de véritable citoyen du monde, le passage par un séjour d études est une

Plus en détail

Rapport de stage de gestion 2 ème année de formation 06 Janvier 14 Mars 2014. Stage de formation au recrutement et au placement de personnel

Rapport de stage de gestion 2 ème année de formation 06 Janvier 14 Mars 2014. Stage de formation au recrutement et au placement de personnel IPAG Business School Rapport de stage de gestion 2 ème année de formation 06 Janvier 14 Mars 2014 LALLEMAND Thibault Groupe : 2S81 Stage de formation au recrutement et au placement de personnel Adecco

Plus en détail

XX IÈME EDITION. Bernard Ramanantsoa Directeur Général d HEC Paris

XX IÈME EDITION. Bernard Ramanantsoa Directeur Général d HEC Paris 3 En 2005, trois étudiants de l école lançaient sur le campus le premier Class Gift des Elèves, illustrant par leur action solidaire l entraide qui fait la force du réseau HEC. Jamais démenti depuis, cet

Plus en détail

LES DÉCIDEURS DU MONDE ENTIER ONT RENDEZ-VOUS ICI

LES DÉCIDEURS DU MONDE ENTIER ONT RENDEZ-VOUS ICI LE MONDE SE RÉUNIT A L EIBTM Rencontrez plus de 3,100 exposants internationaux LES DÉCIDEURS DU MONDE ENTIER ONT RENDEZ-VOUS ICI CONSTRUIRE VOS RÉSEAUX ET RELATIONS Des rencontres en face-à-face pour créer

Plus en détail

Réunion des ministres des Finances sur le climat, Lima 9 octobre 2015

Réunion des ministres des Finances sur le climat, Lima 9 octobre 2015 PEROU Ministère de l Economie et des Finances Réunion des ministres des Finances sur le climat, Lima 9 octobre 2015 Conclusions des co-présidents Alonso Arturo SEGURA VASI, Ministre de l Economie et des

Plus en détail

CUISINIÈRE FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» Entretien avec Corinne, cuisinière à Marseille (7ème arrondissement) Corinne

CUISINIÈRE FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» Entretien avec Corinne, cuisinière à Marseille (7ème arrondissement) Corinne Dossier n 2 FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» CUISINIÈRE Regards, témoignages et présentation de métiers fortement sexués Entretien avec Corinne, cuisinière à Marseille (7ème arrondissement) Je l ai su tout

Plus en détail

Emissions TV contre les discriminations Discrimina Stop

Emissions TV contre les discriminations Discrimina Stop Emissions TV contre les discriminations Discrimina Stop Témoignage de Joëlle Gerber, coordinatrice au Conseil municipal des enfants de Schiltigheim. La commission «Respect de l autre» 2007-2010 du Conseil

Plus en détail

Rapport de Stage. Secteur Agro alimentaire de DEInternational. Chambre Tuniso Allemande de l Industrie et du Commerce Réception.

Rapport de Stage. Secteur Agro alimentaire de DEInternational. Chambre Tuniso Allemande de l Industrie et du Commerce Réception. Rapport de Stage Secteur Agro alimentaire de DEInternational Chambre Tuniso Allemande de l Industrie et du Commerce Réception Aisha Moritz Du 01.06.2012 au 30.08.2012 1. Pourquoi la Chambre Tuniso Allemande

Plus en détail

DISCOURS DU PRESIDENT DE LA SOIXANTE-CINQUIEME SESSION DE L ASSEMBLEE GENERALE M. JOSEPH DEISS

DISCOURS DU PRESIDENT DE LA SOIXANTE-CINQUIEME SESSION DE L ASSEMBLEE GENERALE M. JOSEPH DEISS DISCOURS DU PRESIDENT DE LA SOIXANTE-CINQUIEME SESSION DE L ASSEMBLEE GENERALE M. JOSEPH DEISS A L OCCASION DE LA RECEPTION OFFICIELLE FRIBOURG, OUVERT AU MONDE FRIBOURG 5 OCTOBRE 2010 Seul le discours

Plus en détail