Les grands objectifs du nouveau modèle énergétique allemand: Améliorer considérablement la compétitivité des entreprises avec la croissance verte

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les grands objectifs du nouveau modèle énergétique allemand: Améliorer considérablement la compétitivité des entreprises avec la croissance verte"

Transcription

1 Les grands objectifs du nouveau modèle énergétique allemand: Améliorer considérablement la compétitivité des entreprises avec la croissance verte Réduire les coûts - protection climatique bénéficier des subventions de l'état améliorer la compétitivité 2015 DER MITTELSTANDSVERBUND Oran,

2 Qui est PME Groupes Allemagne? PME Groupes Allemagne (DER MITTELSTANDSVERBUND) (est la principale association professionnelle de coopération entre les petites et moyennes entreprises en Allemagne. PME Groupes Allemagne rassemble les entreprises du commerce de détail, commerce en gros, l artisanat et le secteur des services ainsi que l industrie de la production. PME Groupes Allemagne représente quelque entrepreneurs indépendants qui sont organisés dans environ 320 groupes. La forme juridique diffère entre les groupes. Près de la moitié des groupes sont des coopératives enregistrées, d autres groupes sont des sociétés anonymes ou des sociétés cotées DER MITTELSTANDSVERBUND Oran,

3 Qui est PME Groupes Allemagne? RÉSEAU EFFICACE PME Groupes Allemagne peut compter sur son réseau régional, fédéral et européen. PME Groupes Allemagne est synonyme de structures simplifiées. Sous la direction d un directeur général les employés travaillent en trois endroits à Berlin, Cologne et Bruxelles. Le conseil d administration de PME Groupes Allemagne se compose des entrepreneurs indépendants et des représentants du management des coopératives avec un président DER MITTELSTANDSVERBUND Oran,

4 Situation actuelle en Allemagne: Décision politique de réduire les émissions de dioxyde de carbone (CO2) d ici 2020 de 40% par rapport à l année Pour réussir, la participation de toutes les acteurs est nécessaire. Tel est l'objectif de La transition énergétique Allemande 2015 DER MITTELSTANDSVERBUND Oran,

5 La contribution des PME: Création du programme: L'efficacité énergétique pour les Petites et Moyennes Entreprises (PME) Réduire les coûts - protection climatique bénéficier des subventions de l'etat accroître la compétitivité 2015 DER MITTELSTANDSVERBUND Oran,

6 Power Status 2015 DER MITTELSTANDSVERBUND Oran,

7 Concernant la consommation de l Énergie.., Les entreprises connaissent-elles leurs coûts énergétiques? Quel sont les coûts de l utilisation d un congélateur en Allemagne? /a*! *Source: BASIS-STUDIE STECKERFERTIGE KUHLMOBEL IM LEH; Dr. Steinmaßl MANAGEMENTBERATUNG Dipl.-Ing. (Univ.) Dr. Jürgen Steinmaßl 2015 DER MITTELSTANDSVERBUND Oran,

8 L'efficacité énergétique des PME DER MITTELSTANDSVERBUND Oran,

9 Les objectifs du projet: Réduction des émissions de CO2 par un total d'au moins 5,7 millions de kg, afin de soutenir la réalisation des objectifs de l'initiative nationale de la protection climatique Réduction des coûts d'énergie de 30 pour cent pour les membres du réseau que constituent les petites et moyennes entreprises commerciales, industrielles et tertiaires Sensibilisation des entreprises et des salariés à la question des économies d'énergie (10% des coûts d'énergie peuvent être économisés sans investissement!!) Information Consultation Mise en œuvre Financement 2015 DER MITTELSTANDSVERBUND Oran,

10 Consultation des entreprises dans le secteur de la consommation d énergie avec un réseau de Consultants Énergétiques Indépendants Part propre subvention (BAFA) Avantage économique Audit d entreprise Moins de NEK/a* 20% 80 % max Plus de NEK/a 20% 80 % max * NEK = Coût net d'énergie par an (addition des coûts: électricité + mazout + gaz+ bois + etc.) 2015 DER MITTELSTANDSVERBUND Oran,

11 BAFA-Critère de subvention: Consultation Énérgetique pour les PME : moins de 250 salariés et un maximum de ventes annuelles de 50 millions d'euros ou moins de 43 millions bilan annuel total Le niveau de soutien du conseil en énergie dépendra des coûts nets d'énergie (NEK) DER MITTELSTANDSVERBUND Oran,

12 Le soutien pour les actions d'efficacité énergétique par exemple le programme BAFA: Soutien Cross Technologie. Part propre Soutien (BAFA) Avantage économique Action simple Par exemple Haute efficacité Pompe à chaleur (Invest.: ) min. 70% max. 30% max Optimisation Systémique (de ) min. 70% max. 30% min (subvention à hauteur de 30%) Le programme BAFA est valable uniquement pour une rénovation du système existant 2015 DER MITTELSTANDSVERBUND Oran,

13 Le soutien pour les actions d'efficacité énergétique par exemple le programme BAFA: Technologie Éclairage LED. Part propre Soutien (BAFA) Avantage économique Action simple Éclairage LED (Invest.: ) min. 80% max. 20% max Optimisation Systémique (de ) min. 70% max. 30% min (subvention à hauteur de 30%) Le programme BAFA est valable uniquement pour les systèmes existants 2015 DER MITTELSTANDSVERBUND Oran,

14 Financement - Consultation des entreprises PME - Soutien Cross Technologie - Systèmes de gestion de l'énergie Promotion de la certification de la gestion et de maîtrise de l'énergie (max. 80%) et de l'acquisition des technologies et de logiciels de mesure - Photovoltaïque - Le stockage d'énergie - Cogénération / CHP (Combined Heat and Power) - Technologie de refroidissement - Les consultants de l'énergie non cotées BAFA connaissent l intégralité des programmes 2015 DER MITTELSTANDSVERBUND Oran,

15 Exemple Gaspilleurs d'énergie Climatisation Régime insuffisamment coordonné: le refroidissement et le chauffage simultanés Bildquellen: ecogreen Energie GmbH & Co. KG, Delmenhorst Changement du système de commande de l installation pour mieux contrôler la ventilation incl. Maîtrise chauffage/refroidissement atmosphérique. Schéma de révision de l'investissement: Économies par an: Perte en 7 années de fonctionnement: Temps de retour d investissement: 0,80 années 2015 DER MITTELSTANDSVERBUND Oran,

16 Pour les entrepreneurs: Pourquoi devraient-ils participer au projet? Les coûts énergétiques vont continuer à augmenter! Les consultants en énergie dans le projet sont indépendants et neutres, Consultation initiale gratuite pour les PME du réseau. Subvention pour la mise en œuvre attribuée uniquement après conseil par des consultants BAFA accrédités! Outre la réduction des coûts d'exploitation, contribuer à la protection climatique Votre marge fond avec l'iceberg de l'ours polaire 2015 DER MITTELSTANDSVERBUND Oran,

17 et les objectifs du projet? à ce jour entreprises PM ont bénéficié des consultations dans le secteur de l énergie 2015 DER MITTELSTANDSVERBUND Oran,

18 Ce que nous avons accompli: Une entreprise petite ou moyenne a une consommation d'énergie de 0,2 MWh/m 2 a des frais d énergie à hauteur de 19,74 /m 2 pourrait éviter environ 0,01 t CO2/m 2 pourrait réduire ses coûts d'énergie d environ 3,88 /m 2 et ce chaque année DER MITTELSTANDSVERBUND Oran,

19 Ce que nous avons accompli: Dans la première année du projet 128 entreprises ont mis en oeuvre les mesures d économie d énergie suivantes: Éclairage: 114 Chauffage: 56 Ventilation / Climatisation: 24 Refroidissement: 6 Autres domaines d investissement: 23 Ils ont reduit les émissions de CO2 de t CO2 par an DER MITTELSTANDSVERBUND Oran,

20 Ce que nous avons accompli: L investissement dans la technologie photovoltaïque: Augmenter l indépendance des fournisseurs d énergie: Production de l énergie décentralisée Avec les nouvelles technologies de stockage d énergie, il est possible d utiliser l énergie quand on en a besoin Garantir l approvisionnement en énergie à un prix abordable Maîtrise individuelle des coûts d énergie et possibilité de planifier à long terme sa propre consommation et structure énergétique Mise en oeuvre de réseaux d énergie déconcentrés avec d autres producteurs et utilisateurs régionaux 2015 DER MITTELSTANDSVERBUND Oran,

21 Ca marche très bien: Home Stories des entreprises 2015 DER MITTELSTANDSVERBUND Oran,

22 Ce que nous avons accompli en Allemagne: Améliorer considérablement la compétitivité des entreprises avec la réduction des coûts de l'énergie Modernisation de la conception de l espace de vente et la présentation des produits Créer de nouvelles possibilités d'emploi pour les salariés. Environ offres d'emploi depuis le début de la croissance verte. Indépendance des importations de charbon, gaz et pétrole avec les ressources renouvelables. Développement des nouvelles technologies et décideurs de l'innovation dans le secteur de l énergie 2015 DER MITTELSTANDSVERBUND Oran,

23 Ce que nous voulons atteindre en Allemagne: Croissance verte avec zéro émissions de CO DER MITTELSTANDSVERBUND Oran,

24 Pour plus de renseignements voir notre brochure! 2015 DER MITTELSTANDSVERBUND Oran,

25 Merci pour votre attention! Peter Schäfer DER MITTELSTANDSVERBUND ZGV e.v. An Lyskirchen Köln Tel: 0221/ DER MITTELSTANDSVERBUND Oran,

STRATEGIE ENERGETIQUE DE L ETAT DE FRIBOURG. étape. Direction de l économie et de l emploi DEE - Volkswirtschaftsdirektion VWD

STRATEGIE ENERGETIQUE DE L ETAT DE FRIBOURG. étape. Direction de l économie et de l emploi DEE - Volkswirtschaftsdirektion VWD STRATEGIE ENERGETIQUE DE L ETAT DE FRIBOURG Mise en oeuvre de la première étape 1 1. Présentation ASTECH du 13.12.3007 12 3007 L énergie dans le domaine du bâtiment Plan de l exposé Situation actuelle

Plus en détail

Quels travaux? à quel coût? et pour quelle rentabilité? Le simulateur qui vous dit tout

Quels travaux? à quel coût? et pour quelle rentabilité? Le simulateur qui vous dit tout Quels travaux? à quel coût? et pour quelle rentabilité? Le simulateur qui vous dit tout Séminaire : Rénovation énergétique pour ménages à bas revenus 8 octobre 2010 Brussels Table des matières Quelques

Plus en détail

Étude sur les «Pratiques énergétiques des PME»

Étude sur les «Pratiques énergétiques des PME» Étude sur les «Pratiques énergétiques des PME» 1. Données sur l entreprise a) Pays : FRANCE b) Nombre d employés : 0 9 10 49 50-99 100-249 250 c) Chiffre d affaires annuel en millions d EUROS : < 2 2-5

Plus en détail

Les outils financiers, juridiques et économiques de la transition énergétique FEDER-FSE 2014-2020 et politique régionale de l énergie

Les outils financiers, juridiques et économiques de la transition énergétique FEDER-FSE 2014-2020 et politique régionale de l énergie Les outils financiers, juridiques et économiques de la transition énergétique FEDER-FSE 2014-2020 et politique régionale de l énergie 28/03/2014 1 FEDER 2014-2020 28/03/2014 2 FEDER 2014-2020 Axe 5 «Soutenir

Plus en détail

1 ères Rencontres du Développement Durable des métiers de l accueil. Energie : état de la situation et quelques solutions!

1 ères Rencontres du Développement Durable des métiers de l accueil. Energie : état de la situation et quelques solutions! 1 ères Rencontres du Développement Durable des métiers de l accueil Energie : état de la situation et quelques solutions! 12 décembre 2012 Jean-Marc Zgraggen Responsable unité Maîtrise de l énergie 26

Plus en détail

L engagement de Schneider Electric dans l efficacité énergétique

L engagement de Schneider Electric dans l efficacité énergétique L engagement de Schneider Electric dans l efficacité énergétique Initi@tive 2007 - Nice Building a New Electric World I. Le Développement Durable : l'affaire de tous II. L'Efficacité Energétique : défis

Plus en détail

European Enterprises Climate Cup (EECC) Challenge européen des entreprises pour le climat

European Enterprises Climate Cup (EECC) Challenge européen des entreprises pour le climat European Enterprises Climate Cup (EECC) Challenge européen des entreprises pour le climat Association HESPUL eecc@hespul.org 04 37 47 80 90 www.hespul.org Le challenge EECC en bref... Engagement de 300

Plus en détail

Les outils de la transition énergétique ISO 50001

Les outils de la transition énergétique ISO 50001 Les outils de la transition énergétique ISO 50001 26 mars 2013 Michel HIRAUX +32 496 58 12 04 Le Management énergétique dans son contexte Management et Système de Management Objectif d un EnMS Facteurs

Plus en détail

Le développement de l énergie solaire au Liban

Le développement de l énergie solaire au Liban Le développement de l énergie solaire au Liban Rani Al Achkar Ministère de l Energie et de l Eau Centre Libanais pour la Conservation de l Énergie (LCEC) Colloque Solaire Thermodynamique 5 Juillet 2012

Plus en détail

Sommaire. Les enjeux. Les engagements. Le constat énergétique. Efficacité du parc de bâtiments tertiaires. Le cadre réglementaire 12-04-2013

Sommaire. Les enjeux. Les engagements. Le constat énergétique. Efficacité du parc de bâtiments tertiaires. Le cadre réglementaire 12-04-2013 Sommaire Les enjeux Les engagements Le constat énergétique Efficacité du parc de bâtiments tertiaires Le cadre réglementaire test pied de page 2 bâtiment tertiaire- les enjeux Triple enjeux de la transition

Plus en détail

Dispositifs financiers et fiscaux d'incitation à l'amélioration de la performance thermique des bâtiments. Introduction CAHORS. 21 janvier 2010 DDT 46

Dispositifs financiers et fiscaux d'incitation à l'amélioration de la performance thermique des bâtiments. Introduction CAHORS. 21 janvier 2010 DDT 46 CAHORS 21 janvier 2010 DDT 46 Dispositifs financiers et fiscaux d'incitation à l'amélioration de la performance thermique des bâtiments Introduction Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement

Plus en détail

Rencontres d affaires FEDER Les économies d énergies dans les entreprises Méthode Exemples - Aides. 11/03/2013 Isabelle Soulat

Rencontres d affaires FEDER Les économies d énergies dans les entreprises Méthode Exemples - Aides. 11/03/2013 Isabelle Soulat Rencontres d affaires FEDER Les économies d énergies dans les entreprises Méthode Exemples - Aides Les enjeux énergétique de l industrie du Limousin L industrie : 21 % des consommations régionales Baisse

Plus en détail

On n a pas de pétrole, mais des sapins

On n a pas de pétrole, mais des sapins On n a pas de pétrole, mais des sapins Echange d expérience du 25 février 2010 à Valpellets SA UTO-Uvrier Alain Bromm, responsable du bureau romand d Energie-bois Suisse (Lausanne) 14h15 Accueil Actualités

Plus en détail

VALORISATION DES REJETS THERMIQUES D UNE STEP : LE RÔLE DES PAC DANS L AVENIR ÉNERGÉTIQUE DE LA SUISSE. Guillaume Kusza Lausanne, le 04 mars 2015

VALORISATION DES REJETS THERMIQUES D UNE STEP : LE RÔLE DES PAC DANS L AVENIR ÉNERGÉTIQUE DE LA SUISSE. Guillaume Kusza Lausanne, le 04 mars 2015 VALORISATION DES REJETS THERMIQUES D UNE STEP : LE RÔLE DES PAC DANS L AVENIR ÉNERGÉTIQUE DE LA SUISSE Guillaume Kusza Lausanne, le 04 mars 2015 1 2 UNE VISION D AVENIR Journée Professionnelle de la Pompe

Plus en détail

DERRIERE cette porte DECOUVREZ UN SYSTEME revolutionnaire

DERRIERE cette porte DECOUVREZ UN SYSTEME revolutionnaire DERRIERE cette porte DECOUVREZ UN SYSTEME revolutionnaire Vos avantages en un simple regard 5 ans* DE GARANTIE PAR LE FABRICANT *Sur le fonctionnement de la céramique avancée Réduction considérable de

Plus en détail

Assises de la transition énergétique

Assises de la transition énergétique Assises de la transition énergétique Alain VALLET Directeur Régional et Interdépartemental de l Environnement et de l Energie 18 septembre 2015 Direction Régionale et Interdépartementale de l'environnement

Plus en détail

Le chauffage électrique, une contrainte ou une opportunité? Présenté par Mme Sahar Pasche Directrice, cofondatrice d Ecobuliding 8 octobre 2014

Le chauffage électrique, une contrainte ou une opportunité? Présenté par Mme Sahar Pasche Directrice, cofondatrice d Ecobuliding 8 octobre 2014 Le chauffage électrique, une contrainte ou une opportunité? Présenté par Mme Sahar Pasche Directrice, cofondatrice d Ecobuliding 8 octobre 2014 Chauffage électrique - parlons en Après la crise pétrolière

Plus en détail

22 e Assemblée annuelle du MEDELEC Politique de l'efficacité Energétique en Tunisie Tunis 15 Avril 2014

22 e Assemblée annuelle du MEDELEC Politique de l'efficacité Energétique en Tunisie Tunis 15 Avril 2014 22 e Assemblée annuelle du MEDELEC Politique de l'efficacité Energétique en Tunisie Tunis 15 Avril 2014 Fethi HANCHI Directeur de l Utilisation Rationnelle de l Energie Agence Nationale pour la Maîtrise

Plus en détail

Les énergies renouvelables et la transition énergétique en Allemagne. Discussions actuelles

Les énergies renouvelables et la transition énergétique en Allemagne. Discussions actuelles Les énergies renouvelables et la transition énergétique en Allemagne Discussions actuelles Contrat de coalition 2013 Les priorités gouvernementales 2014-2017 Confirmation des objectifs ambitieux Confirmation

Plus en détail

Récupération et valorisation des calories des réseaux d assainissement 05/11/2010

Récupération et valorisation des calories des réseaux d assainissement 05/11/2010 Récupération et valorisation des calories des réseaux d assainissement 05/11/2010 Philosophie Constat : Les eaux usées recèlent de grandes quantités d'énergie. La source de chaleur se trouve à proximité

Plus en détail

Efficacité énergétique : Un levier de compétitivité pour les entreprises

Efficacité énergétique : Un levier de compétitivité pour les entreprises Efficacité énergétique : Un levier de compétitivité pour les entreprises Julie BEELMEON Service énergie climat véhicule Direction Régionale et Interdépartementale de l Environnement et de l Energie 05

Plus en détail

Total Energie Gaz. vous accompagne dans vos démarches d efficacité énergétique. Certificats d Economies d Energie

Total Energie Gaz. vous accompagne dans vos démarches d efficacité énergétique. Certificats d Economies d Energie Total Energie Gaz vous accompagne dans vos démarches d efficacité énergétique Certificats d Economies d Energie l efficacite energetique : un enjeu economique et environnemental majeur Répartition de la

Plus en détail

Défis énergétiques, les enjeux et les perspectives de développement

Défis énergétiques, les enjeux et les perspectives de développement DR R.Vezin DR Energie et patrimoine bâti : de l exemple à la généralisation 12 Mars 2013 Défis énergétiues, les enjeux et les perspectives de développement Christian LABIE, Directeur de RHONALPENERGIE-ENVIRONNEMENT

Plus en détail

La démarche environnementale de Dalkia Centre Méditerranée

La démarche environnementale de Dalkia Centre Méditerranée La démarche environnementale de Dalkia Centre Méditerranée Dalkia, le leader européen des services énergétiques Dalkia filiale de EDF et de Veolia Environnement, place les enjeux environnementaux au cœur

Plus en détail

Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments

Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments OBJECTIF : PUBLIC CONCERNÉ : Acquérir les méthodes de management des opérations HQE Maîtrise d Ouvrage, Assistants au Maître d Ouvrage, Architectes

Plus en détail

CECODHAS Conference «sustainable energy and social housing 21 avril 2008-Anconna Teatro delle muse

CECODHAS Conference «sustainable energy and social housing 21 avril 2008-Anconna Teatro delle muse CECODHAS Conference «sustainable energy and social housing 21 avril 2008-Anconna Teatro delle muse Stratégie du CECODHAS sur l efficacité énergétique et la prévention de la précarité énergétique dans le

Plus en détail

CI Pro Cheminée Chaque maison sa cheminée

CI Pro Cheminée Chaque maison sa cheminée CI Pro Cheminée Chaque maison sa cheminée Choix libre du système de chauffage Indépendance Une chose judicieuse Membres Les associations suivantes sont membres de la Communauté d intérêt «CI Pro Cheminée»:

Plus en détail

Le leadership des gestionnaires de bâtiments institutionnels : une cible, un bilan, un défi! Sujets discutés. Atteinte des cibles.

Le leadership des gestionnaires de bâtiments institutionnels : une cible, un bilan, un défi! Sujets discutés. Atteinte des cibles. Le leadership des gestionnaires de bâtiments institutionnels : une cible, un bilan, un défi! Michel Fournier, ingénieur Bureau de l efficacité et de l innovation énergétiques Sujets discutés Atteinte des

Plus en détail

2 OBJECTIFS MAJEURS ( PERMETTRE LA REDUCTION DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE A L ECHELLE REGIONALE ( FAVORISER LE DEVELOPPEMENT LOCAL BASE SUR

2 OBJECTIFS MAJEURS ( PERMETTRE LA REDUCTION DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE A L ECHELLE REGIONALE ( FAVORISER LE DEVELOPPEMENT LOCAL BASE SUR PRESENTATION 2 OBJECTIFS MAJEURS ( PERMETTRE LA REDUCTION DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE A L ECHELLE REGIONALE ( FAVORISER LE DEVELOPPEMENT LOCAL BASE SUR L ECO-RESPONSABILITE Les actions soutenues

Plus en détail

Conséquences de la transition énergétique et des nouvelles politiques sur les entreprises. 19 novembre 2013. Cynthia Cavin Chargée de projets

Conséquences de la transition énergétique et des nouvelles politiques sur les entreprises. 19 novembre 2013. Cynthia Cavin Chargée de projets Conséquences de la transition énergétique et des nouvelles politiques sur les entreprises 19 novembre 2013 Cynthia Cavin Chargée de projets Sommaire Introduction : Conséquences, et surtout opportunités

Plus en détail

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Instruments novateurs en matière de politique et de financement pour les pays voisins au sud et à l est de l Union européenne

Plus en détail

Conférence sur la Bioénergie: Biomasse pour le chauffage et la production d électricité

Conférence sur la Bioénergie: Biomasse pour le chauffage et la production d électricité Conférence sur la Bioénergie: Biomasse pour le chauffage et la production d électricité Mardi, 25 juin 2013 à Casablanca, Maroc www.exportinitiative.bmwi.de Energies renouvelables en Allemagne en bref

Plus en détail

Transition énergétique / Energiewende : L exemple de la Ville de Metz

Transition énergétique / Energiewende : L exemple de la Ville de Metz «Transition énergétique» vs «Energiewende» Rencontre de collectivités territoriales françaises et allemandes Stuttgart, 19 mars 2013 Transition énergétique / Energiewende : L exemple de la Ville de Metz

Plus en détail

Colloque USINE+ 6 octobre 2015. L audit énergétique en application du code de l énergie

Colloque USINE+ 6 octobre 2015. L audit énergétique en application du code de l énergie Colloque USINE+ 6 octobre 2015 L audit énergétique en application du code de l énergie Laurent CADIOU Direction générale de l énergie et du climat Ministère de l écologie, du développement durable et de

Plus en détail

Optimisation énergétique de la technique du bâtiment 19 juin 2015

Optimisation énergétique de la technique du bâtiment 19 juin 2015 Optimisation énergétique de la technique du bâtiment 19 juin 2015 Benoît Pfister AGENDA 1. Optimisation énergétique des installations CVC 2. Solution de monitoring énergétique 3. Modernisation du système

Plus en détail

La convention d objectifs au service de l efficacité énergétique

La convention d objectifs au service de l efficacité énergétique La convention d objectifs au service de l efficacité énergétique Partenaire de Martin Kernen, ing. dipl. EPFL, membre de la direction, 30 avril 2015 UFA AG, Herzogenbuchsee (BE), UFA SA, Puidoux (VD) Leader

Plus en détail

Réunion d information du public, lundi 24 juin 2013

Réunion d information du public, lundi 24 juin 2013 Projet éolien Lampiris à Engis Réunion d information du public, lundi 24 juin 2013 Vous connaissez Lampiris en tant que fournisseur d électricité verte et de gaz naturel. Non content d avoir relevé le

Plus en détail

Florian Buchter Responsable Efficacité Energétique Groupe E SA. Energy Forum Valais/Wallis 2014 17.06.2014 HES-SO Valais-Wallis de Sierre

Florian Buchter Responsable Efficacité Energétique Groupe E SA. Energy Forum Valais/Wallis 2014 17.06.2014 HES-SO Valais-Wallis de Sierre L'EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE AU SERVICE DES ENTREPRISES EXEMPLES CONCRETS Florian Buchter Responsable Efficacité Energétique SA Energy Forum Valais/Wallis 2014 17.06.2014 HES-SO Valais-Wallis de Sierre GROUPE

Plus en détail

La transition énergétique en France et en Allemagne

La transition énergétique en France et en Allemagne La transition énergétique en France et en Allemagne Regards croisés sur les politiques nationales de transition énergétique Institute for Sustainable Development and International Relations 41 rue du Four

Plus en détail

Objectifs de la présentation

Objectifs de la présentation Analyse de projets d énergies propres et RETScreen International www.retscreen.net Gregory J. Leng, Gestionnaire Kevin Bourque, Support technique Objectifs de la présentation Sensibilisation à RETScreen

Plus en détail

L ENERGIE DANS L ENTREPRISE : COMMENT OPTIMISER SON POSTE ENERGIE? QUELLE VISION A 5 ANS?

L ENERGIE DANS L ENTREPRISE : COMMENT OPTIMISER SON POSTE ENERGIE? QUELLE VISION A 5 ANS? L ENERGIE DANS L ENTREPRISE : COMMENT OPTIMISER SON POSTE ENERGIE? QUELLE VISION A 5 ANS? Christel Pradillon, ECG - consultante en énergies Contexte énergétique, évolution des coûts de l énergie 26.02.2015

Plus en détail

MORE ABOUT LEDs. Séminaire IBE-BIV 22 octobre 2014. Michel MARCHETTI DGO4

MORE ABOUT LEDs. Séminaire IBE-BIV 22 octobre 2014. Michel MARCHETTI DGO4 MORE ABOUT LEDs Séminaire IBE-BIV 22 octobre 2014 Michel MARCHETTI DGO4 1 SOMMAIRE Moyens d action de la politique wallonne en éclairage Situation de l éclairage intérieur en Wallonie Les aides wallonnes

Plus en détail

Supporting deployment of low-carbon technologies in the ETC and SEMED regions

Supporting deployment of low-carbon technologies in the ETC and SEMED regions Supporting deployment of low-carbon technologies in the ETC and SEMED regions Mohamed Amine NAHALI Ministry of Industry, Energy and Mining - TUNISIA Istanbul, 15-16 juin 2015 Consommation M tep Croissance

Plus en détail

Modèles de financement alternatifs et économies énergétiques pour le secteur public

Modèles de financement alternatifs et économies énergétiques pour le secteur public et économies énergétiques pour le secteur public Siemens AG Industry Sector Building Technologies Division Hansjörg Sidler Sales Director Switzerland Energy & Environmental Services Sennweidstrasse 47

Plus en détail

Management intelligent de flux de chaleur. by TEKO.

Management intelligent de flux de chaleur. by TEKO. Management intelligent de flux de chaleur. by TEKO. 02 Les ressources en énergie se réduisent, les couts énergétiques augmentent. Pour ces raisons, l Energie est une valeur importante dans nos sociétés.

Plus en détail

Bâtiment et rapport à l énergie. Pierre Radanne Dakar 12 novembre 2013

Bâtiment et rapport à l énergie. Pierre Radanne Dakar 12 novembre 2013 Bâtiment et rapport à l énergie Pierre Radanne Dakar 12 novembre 2013 La perception culturelle de l énergie Dans l histoire humaine, la compréhension de l énergie provient de l expérience du froid Les

Plus en détail

Comment financer sa stratégie d efficacité énergétique

Comment financer sa stratégie d efficacité énergétique Partageons le succès de nos expériences Comment financer sa stratégie d efficacité énergétique Pascal Lesage Directeur Commercial 06 86 68 85 92 01 41 42 33 95 14 Novembre 2014 5 domaines d intervention

Plus en détail

Fonds de Réduction du Coût Global de l Energie

Fonds de Réduction du Coût Global de l Energie Fonds de Réduction du Coût Global de l Energie Présentation FRCE BATIBOUW Le 2 mars 2009 Union Européenne 2007-2020 Rappel des objectifs - 20 % 20 % +20 % Co2 Energies renouvelables Efficacité énergétique

Plus en détail

Tables des figures et des tableaux

Tables des figures et des tableaux Tables des figures et des tableaux 1. Table des figures Figure 1 : Priorités de la démarche négawatt... 7 Figure 2 : Démarche de modélisation du scénario négawatt 2011... 11 Figure 3 : Diagramme de Sankey

Plus en détail

Méthodologie et plan d action pour une demarche en efficacité énergétique en entreprise

Méthodologie et plan d action pour une demarche en efficacité énergétique en entreprise International Conference on Renewable Energy in Africa Making Renewable Energy Markets Work for Africa Policies, Industries and Finance for Scaling up 16-18 April 2008, Dakar, Senegal. Méthodologie et

Plus en détail

Le Partenaire pour la protection du climat et l'efficacité énergétique. Partenaire de

Le Partenaire pour la protection du climat et l'efficacité énergétique. Partenaire de Le Partenaire pour la protection du climat et l'efficacité énergétique Taxe CO2, la stratégie de votre entreprise est-elle adaptée? Présentation dans le cadre de REMAD Martin Kernen, Membre de la direction,

Plus en détail

Bilan énergétique des bâtiments

Bilan énergétique des bâtiments Bilan énergétique des bâtiments Résultats et synthèse de l enquête Plan de la présentation 1. CONTEXTE GENERAL: SITUATION ENERGETIQUE SUISSE - Evolution de la consommation - Secteurs de consommation -

Plus en détail

L Efficacité énergétique dans le Programme Energie Horizon 2020

L Efficacité énergétique dans le Programme Energie Horizon 2020 L Efficacité énergétique dans le Programme Energie Horizon 2020 15 octobre 2015, Paris pascal.newton@recherche.gouv.fr Excellence scientifique L Energie dans Horizon 2020 Défis sociétaux ERC (13,1 Mds

Plus en détail

Conférence Régionale de l Energie

Conférence Régionale de l Energie Conférence Régionale de l Energie 19/11/2014 En Guyane, la Transition Energétique est en marche GENERG- Groupement des Entreprises en Energies Renouvelables et Efficacité Energétique de Guyane www.generg.fr

Plus en détail

Une stratégie Bas Carbone

Une stratégie Bas Carbone Colloque UFE - Mardi 17 juin 2014 Une stratégie Bas Carbone au service de la Transition énergétique Comment réussir la Transition énergétique à moindre coût? 1 12 Contexte A la veille de la présentation

Plus en détail

Projet DMS. Le Marché Solaire en Tunisie Portail d information en ligne. Atelier «Concours : Concepts pour l établissement d un site-web»

Projet DMS. Le Marché Solaire en Tunisie Portail d information en ligne. Atelier «Concours : Concepts pour l établissement d un site-web» En coopération avec: Projet DMS Développement du Marché Solaire en Tunisie Le Marché Solaire en Tunisie Portail d information en ligne Atelier «Concours : Concepts pour l établissement d un site-web» Seite

Plus en détail

Conseil en énergie pour les propriétaires Offre neutre et personnalisée

Conseil en énergie pour les propriétaires Offre neutre et personnalisée Conseil en énergie pour les propriétaires Offre neutre et personnalisée Faites des économies d énergie et d argent Les propriétaires le savent bien: la lessive, la cuisine et l éclairage consomment de

Plus en détail

INCITATIFS FINANCIERS POUR DES AMÉLIORATIONS ÉCONERGÉTIQUES mercredi le 23 Mai, 2012

INCITATIFS FINANCIERS POUR DES AMÉLIORATIONS ÉCONERGÉTIQUES mercredi le 23 Mai, 2012 INCITATIFS FINANCIERS POUR DES AMÉLIORATIONS ÉCONERGÉTIQUES mercredi le 23 Mai, 2012 Aujourd hui Introduction À propos d Efficacité NB Conseils Survol du centre de ressources en ligne Incitatifs financiers

Plus en détail

Prenez part au changement. Opérateur d électricité et de gaz

Prenez part au changement. Opérateur d électricité et de gaz Prenez part au changement Opérateur d électricité et de gaz Edito Après 60 ans de monopole, vous êtes désormais libre de choisir votre opérateur d énergie. Accrédité par le Ministère de l Economie, des

Plus en détail

Énergies renouvelables

Énergies renouvelables REFERENCES : 7 QUALEADER 92, Rue René Coty 85000 La Roche sur Yon Tél. : 02 51 47 96 98 Fax : 02 51 47 71 26 Email : jean-philippe.leger@qualeader.com Effectif : 7 salariés Activité : Audit, Conseil, Formation,

Plus en détail

Transposition de l article 8 de la directive européenne 2012/27 relative à l efficacité énergétique

Transposition de l article 8 de la directive européenne 2012/27 relative à l efficacité énergétique RENCONTRE SOLUTIONS ENERGIE ENTREPRISE CCI Grand Lille, 20 mai 2014 Atelier «Audit énergétique obligatoire : quelles sont les entreprises concernées?» Transposition de l article 8 de la directive européenne

Plus en détail

Les cogénérations en Ile-de-France

Les cogénérations en Ile-de-France Les cogénérations en Ile-de-France Hélène SANCHEZ Direction Régionale et Interdépartementale de l Environnement et de l Énergie (DRIEE) Service Energie Climat Véhicules Colloque ATEE/AFG/APC/AICVF/ARENE

Plus en détail

L émergence d une culture en maîtrise de l énergie au Québec : un équilibre offre demande?

L émergence d une culture en maîtrise de l énergie au Québec : un équilibre offre demande? L émergence d une culture en maîtrise de l énergie au Québec : un équilibre offre demande? Présenté par Éric Le Couédic, ing., M.Sc.A. Directeur Démarches d accompagnement en efficacité énergétique Congrès

Plus en détail

La filière bois-énergie en Rhône-Alpes

La filière bois-énergie en Rhône-Alpes DR CIBE Rencontre Animateurs La filière bois-énergie en Rhône-Alpes R.Vezin DR 15 novembre 2012 Dominique Jacques Rhônalpénergie-Environnement Accompagnement et mise en œuvre de programmes ou d actions

Plus en détail

Cahier des charges. «Diagnostic territorial des actions de Productions Décentralisées d Electricité (PDE)» Document 2/3 : Format type

Cahier des charges. «Diagnostic territorial des actions de Productions Décentralisées d Electricité (PDE)» Document 2/3 : Format type Cahier des charges «Diagnostic territorial des actions de Productions Décentralisées d Electricité (PDE)» Document 2/3 : Format type Avertissement : les méthodes et ratios utilisés dans ce cahier des charges

Plus en détail

Stratégie énergétique 2050: Un bref portrait

Stratégie énergétique 2050: Un bref portrait Stratégie énergétique 2050: Un bref portrait Daniel Büchel, Vice-directeur, directeur du programme SuisseEnergie Politique énergétique: de quoi s agit-il? Sécurité de l approvisionnement Sécurité technique

Plus en détail

Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire

Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire Stéphane COUSIN CIBE 5 mars 2015 Salon ENR / Be Positive Lyon Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire I. Atouts

Plus en détail

Maitrise de l énergie Connaître son profil énergétique d entreprise

Maitrise de l énergie Connaître son profil énergétique d entreprise Maitrise de l énergie Connaître son profil énergétique d entreprise SOMMAIRE Contexte énergétique La fin des Tarifs Régulés de Vente d Electricité et de Gaz S engager dans une démarche d économie d énergie

Plus en détail

Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments

Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments Fonds structurels 2014-2020 Guide pratique Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments Vous définissez à l heure actuelle les Programmes opérationnels

Plus en détail

Comment financer son projet de rénovation? Les Outils de Financement proposés Mutualisation Fonds Efficacité Energie Fonds Efficacité Energie Travaux de rénovation Certificats d Economie d Energie 1 Mutualisation

Plus en détail

De «l'opmde» à «Vir volt-ma-maison»

De «l'opmde» à «Vir volt-ma-maison» De «l'opmde» à «Vir volt-ma-maison» La péninsule électrique bretonne Les partenaires : Vir volt : une opération pilote de MDE sur le Pays de Saint-Brieuc Objectifs : Economiser 78 GWh / an d électricité

Plus en détail

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Lundi 24 juin 2013 La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Service de Presse 04 67 22 81 31 /// 04 67 22 80 47 presse-region@cr-languedocroussillon.fr Convaincue

Plus en détail

La Concurrence dans le secteur de l Énergie en Tunisie

La Concurrence dans le secteur de l Énergie en Tunisie Réunion du Group d'experts Intergouvernemental du Droit et de la Politique de la concurrence Genève, 17-19 juillet 2007 La Concurrence dans le secteur de l Énergie en Tunisie Par Tunisie The views expressed

Plus en détail

France-Allemagne : Une coopération énergétique nécessaire. Les caractéristiques électriques des deux pays et les défis communs

France-Allemagne : Une coopération énergétique nécessaire. Les caractéristiques électriques des deux pays et les défis communs France-Allemagne : Une coopération énergétique nécessaire Les caractéristiques électriques des deux pays et les défis communs Paris, 19 Juin 2014 1 1 Evolution de la consommation finale d électricité Dans

Plus en détail

Financez vos investissements en énergies renouvelables! Me Jean-François Jaminet (The Legal Side) Imperia Automobiles 10 mai 2011

Financez vos investissements en énergies renouvelables! Me Jean-François Jaminet (The Legal Side) Imperia Automobiles 10 mai 2011 Financez vos investissements en énergies renouvelables! Me Jean-François Jaminet (The Legal Side) Imperia Automobiles 10 mai 2011 Contexte Augmentation des besoins énergétiques Incertitudes sur l approvisionnement

Plus en détail

Journée du CUEPE 2007 Turbines à gaz Cycle combiné et cogénération

Journée du CUEPE 2007 Turbines à gaz Cycle combiné et cogénération Journée du CUEPE 2007 Turbines à gaz Cycle combiné et cogénération Site de Battelle 23 mars 2007 André Künzi et team SIG Page -1- Les thèmes 1 L environnement actuel 2 Besoins à couvrir à Genève 3 Stratégie

Plus en détail

Efficacité Energétique Diminuez vos coûts de production. Programme Energy Action pour l industrie

Efficacité Energétique Diminuez vos coûts de production. Programme Energy Action pour l industrie Efficacité Energétique Diminuez vos coûts de production Programme Energy Action pour l industrie Un programme d économies d énergie. Les solutions Energy Action de Schneider Electric. Des économies d énergie

Plus en détail

Rencontre OCEN Grands consommateurs 18 avril 2013 Démarche energo pour une utilisation rationnelle de l énergie. Joël Lazarus

Rencontre OCEN Grands consommateurs 18 avril 2013 Démarche energo pour une utilisation rationnelle de l énergie. Joël Lazarus Rencontre OCEN Grands consommateurs 18 avril 2013 Démarche energo pour une utilisation rationnelle de l énergie Joël Lazarus L association energo Les grandes lignes Association des institutions publiques

Plus en détail

Pourtant, les économies pourraient représenter le quart de la demande actuelle en eau

Pourtant, les économies pourraient représenter le quart de la demande actuelle en eau Eau et énergie Énergie et CO2 PLAN Changement climatique Un scénario alternatif est possible L Union Pour la Méditerranée Le Plan Solaire pour la Méditerranée IMEDER Beyrouth, Forum de l Energie, 30 septembre-1

Plus en détail

Mesures centrales relatives à la Transition énergétique pour la 18e législature

Mesures centrales relatives à la Transition énergétique pour la 18e législature Mesures centrales relatives à la Transition énergétique pour la 18e législature (L Agenda Énergie en 10 points du Ministère fédéral de l Économie et de l Énergie [BMWi]) 1. Énergies renouvelables, loi

Plus en détail

Evaluation des émissions

Evaluation des émissions Evaluation des émissions de gaz à effet de serre générées par les activités de la Bourse de l Immobilier 28 Avenue thiers 33100 BORDEAUX Tél : 05 57 77 17 77 - Fax : 05 56 40 58 63 www.bourse-immobilier.fr

Plus en détail

Les Contrats de Performance Energétique Présentation générale. www.cofely-gdfsuez.fr

Les Contrats de Performance Energétique Présentation générale. www.cofely-gdfsuez.fr Les Contrats de Performance Energétique Présentation générale www.cofely-gdfsuez.fr Le CPE un contrat de performance Qu'est-ce qu'un Contrat de Performance Energétique? Un contrat garantissant une amélioration

Plus en détail

ANNEXES. à la COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN ET AU CONSEIL

ANNEXES. à la COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN ET AU CONSEIL COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 23.7.2014 COM(2014) 520 final ANNEXES 1 to 3 ANNEXES à la COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN ET AU CONSEIL L'efficacité énergétique: quelle contribution

Plus en détail

solaire en énergie thermique qui

solaire en énergie thermique qui Élé Des capteurs thermiques sur votre maison? Quelques explications! Le solaire thermique, qu est-ce? C est la transformation de l énergie solaire en énergie thermique qui servira au chauffage de votre

Plus en détail

Forum de l innovation France Suisse!

Forum de l innovation France Suisse! Forum de l innovation France Suisse!! Nouveaux axes de développement, nouveaux marchés, nouveaux défis pour l innovation! 4 juin 2013! Marc FLORETTE! Directeur R&I! GDF SUEZ! SOMMAIRE 1) Présentation de

Plus en détail

NO ENERGY, NO FUTURE. 5 e Forum Météo. Par Ir.,Philippe Delaisse Secrétaire général EF4 asbl

NO ENERGY, NO FUTURE. 5 e Forum Météo. Par Ir.,Philippe Delaisse Secrétaire général EF4 asbl NO ENERGY, NO FUTURE 5 e Forum Météo Politique énergétique wallonne Par Ir.,Philippe Delaisse Secrétaire général EF4 asbl Belgique Une unité dans la diversité 3 Régions: - Région flamande - Région de Bruxelles-Capitale

Plus en détail

Mission du facilitateur URE PROCESS

Mission du facilitateur URE PROCESS EFFICACITE ENERGETIQUE Autofinancement de projets Mission du facilitateur URE PROCESS Origine Les CCI wallonnes ont porté le projet EPW Opérateurs privés ou associatifs choisis par la RW pour leurs compétences

Plus en détail

Présentation Primes énergie.fr Salon Indépendant de la Copropriété. Paris Porte de Charenton, 16 17 Octobre 2013

Présentation Primes énergie.fr Salon Indépendant de la Copropriété. Paris Porte de Charenton, 16 17 Octobre 2013 Présentation Primes énergie.fr Salon Indépendant de la Copropriété Les Certificats d Economies d Energie Paris Porte de Charenton, 16 17 Octobre 2013 Introduction au dispositif Méconnu du grand public

Plus en détail

Comité réglementation et simplification du conseil national de l industrie 16 mai 2014

Comité réglementation et simplification du conseil national de l industrie 16 mai 2014 Comité réglementation et simplification du conseil national de l industrie 16 mai 2014 Transposition de l article 8 de la directive européenne 2012/27 relatif à l obligation d audit énergétique Yann MENAGER

Plus en détail

Résultats de la grande enquête Management de l Energie dans l entreprise. Résultats enquête Energy Time

Résultats de la grande enquête Management de l Energie dans l entreprise. Résultats enquête Energy Time Résultats de la grande enquête Management de l Energie dans l entreprise Résultats enquête Energy Time 1 Grande enquête Management de l Energie dans l entreprise Le 4 juin prochain, dans le cadre du forum

Plus en détail

Développement des Energies Renouvelables en Tunisie : Contexte & enjeux

Développement des Energies Renouvelables en Tunisie : Contexte & enjeux Développement des Energies Renouvelables en Tunisie : Contexte & enjeux Tunis, le 13/06/2015 Abdessalem EL KHAZEN Agence Nationale pour la Maîtrise de l Energie ʺANMEʺ Le Contexte Energétique Tunisien

Plus en détail

Présentation du cadre réglementaire des audits énergétiques

Présentation du cadre réglementaire des audits énergétiques Présentation du cadre réglementaire des audits énergétiques Jean-Pierre ROPTIN DREAL Basse-Normandie Division Energie-Air-Climat du 8 septembre 2009 Séminaire Document de stratégie régional du MEEDDM 1

Plus en détail

Etude tendancielle de la SaarLB sur les énergies renouvelables

Etude tendancielle de la SaarLB sur les énergies renouvelables Etude tendancielle de la SaarLB sur les énergies renouvelables Sommaire Etude tendancielle de la SaarLB 1. Principales données du sondage 2. Évaluation générale des énergies renouvelables : opportunités

Plus en détail

Entreprises et marchés publics : des solutions énergétiques pour une gestion personnalisée

Entreprises et marchés publics : des solutions énergétiques pour une gestion personnalisée Entreprises et marchés publics : des solutions énergétiques pour une gestion personnalisée eni.com/fr des solutions personnalisées... une relation client dédiée Pendant toute la durée de votre contrat,

Plus en détail

COFHUAT Les Smart Grids, instrument de progrès de la ville numérique. 5 mars 2014

COFHUAT Les Smart Grids, instrument de progrès de la ville numérique. 5 mars 2014 COFHUAT Les Smart Grids, instrument de progrès de la ville numérique 5 mars 2014 Enjeux des smart grids Evolution des prix de l énergie Transition énergétique Sécurité de l alimentation électrique Energies

Plus en détail

Prix et incitations : les impacts sur les consommations d énergie des ménages

Prix et incitations : les impacts sur les consommations d énergie des ménages Prix et incitations : les impacts sur les consommations d énergie des ménages François MOISAN Directeur exécutif de la stratégie et de la recherche Directeur scientifique ADEME Agence de l environnement

Plus en détail

Ecublens, pour l avenir de nos enfants

Ecublens, pour l avenir de nos enfants Ecublens, pour l avenir de nos enfants Présentation «Cité de l énergie» Octobre 2015 Table des matières 1. Présentation du label Cité de l énergie 2. Programme de politique énergétique communal 3. Démarche

Plus en détail

Lorsque les Bâtiments deviennent source d énergie

Lorsque les Bâtiments deviennent source d énergie Answers for infrastructure Lorsque les Bâtiments deviennent source d énergie "Bâtiments intelligents : impact de la gestion technique du bâtiment (GTB) sur l'efficacité énergétique du réseau "., Siemens

Plus en détail

Réalisation d'un dépôt de tramways pour la STIB - Marconi

Réalisation d'un dépôt de tramways pour la STIB - Marconi Réalisation d'un dépôt de tramways pour la STIB Marconi Résumé de la note explicative «CO 2 neutralité» Version du 16 avril 2009 STIB Société des Transport Intercommunaux de Bruxelles Direction générale

Plus en détail

La transition énergétique Quel avenir sur le Pays Barrois? Communauté de communes du Val d Ornois Le Jeudi 11/04/2013

La transition énergétique Quel avenir sur le Pays Barrois? Communauté de communes du Val d Ornois Le Jeudi 11/04/2013 La transition énergétique Quel avenir sur le Pays Barrois? Communauté de communes du Val d Ornois Le Jeudi 11/04/2013 1 Sommaire 1- Les enjeux de la transition énergétique 2- Etat des lieux des consommations

Plus en détail