Banque Postale en France. Postal banking in France

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Banque Postale en France. Postal banking in France"

Transcription

1 Banque Postale en France Postal banking in France Fédération SUD PTT 25 rue des Envierges PARIS g 1/15

2 Une banque postale, pourquoi pas? A postal bank, why not? o o Un modèle de banque bon marché, tourné vers la satisfaction des besoins sociaux estt-il une aberration aujourd hui? C est la question qu on est en droit de se poser à l examen du fonctionnement des institutions bancaires modernes. Prévues au départ pour gérer les encours et financer l économie d un pays dans toutes ses composantes, particuliers, entreprises, Etat, le modèle semble s être quelque peu dévoyé. A l heure ou la finance semble avoir perdu de vue sa mission première qui reste l intérêt général et non celui de quelques uns, le modèle de banque postale, issu des besoins de la collectivité, reste plus que jamais d actualité. A fortiori dans la situation de crise sociale que traversent bon nombre de pays de la planète. o o Would a model of cheap banking, social needs and users needs oriented, be an aberration nowadays? This is the question we are entitled to ask in view of the functioning of modern banking institutions. Originally intended to manage stocks and finance the economy of a country in all its components, individuals, businesses, government, the model seems somewhat misguided. At a time when finance seems to have lost sight of its primary mission, wich should be the general interest and not the those of few, the postal bank model, often built on te communities needs il a more than ever acurrent topic. Moreover in the situation of social, economic and ecological crisis in many countries of the world. 2/15

3 A qui est la Banque Postale? Who owns the Postal Bank? 3/15

4 Données / Data LBP - Personnel - STAFF La Banque Postale SA (Filiale de / subsidiary of La Poste) 3500 Conventions de services La Poste réseau/outlets clerks / guichetiers 65% active on LBP operations Advisors / conseillers 100% on LBP operations La Poste Services financiers / Financial services employees, back office Système d information / IT 4/15

5 Données / Data LBP - Activités bancaires - Banking 10.7 de clients actifs en 2013 en banque de détail Prêts immobiliers 50 Milliards d Crédit à la consommation (65% co détenu avec Société Générale) Assurance dommages (65% co détenu avec Groupama) Assurance santé (65% co détenu avec MG) Assurance vie (17% co détenu avec CNP Assurance) Gestion d actifs Prêt aux entreprises Prêts aux collectivités locales 10.7 million active customers 2013 in retail banking Home loans - 76 billions can $ Consumer credit 3,4 billions 5,1 billions can $(65% stake with Société Générale) General insurance (65% stake with Groupama) Health insurance (65% stake with MG) Life insurance (17% stake with CNP Assurance) Wealth & Discretionary management Corporate lending Lending to local authorities 5/15

6 Données / Data LBP - Finances Financial Main figures 2013 million Can $ million Produit net bancaire Net banking income Dépenses opérationnelles Operating expenses Résultat brut d exploitation Gross operating income Coût du risque Cost of risk Résultat opérationnel Operating income Résultat net Net income Coefficient d exploitation Operating ratio 84,9% 6/15

7 Histoire, siècle dernier History, last century o Services financiers de La Poste, le modèle évolue Il s agissait déjà de répondre à la demande de la collectivité, notamment en permettant à toutes et tous de se constituer une épargne rémunérée par des intérêts : services fondés au siècle dernier, portant principalement sur des mandats postaux et la collecte de l épargne populaire 1881 : Création de la Caisse Nationale d Epargne et du livret national d épargne largement promu et distribué par les employés de La Poste, 3 millions de livrets en 1900, 60 millions pour La Poste aujourd hui (76,6 milliards d épargne règlementée, 174 milliards de can$) o Postal financial services, the model evolves The main purpose was to answer the collectivity s demand, mainly in allowing evreyone to build savings and earn interests : Created last century, they were mainly based on money orders and collection of people s savings : Création de la Caisse Nationale d Epargne et du livret national d épargne largement promu et distribué par les employés de La Poste, 3 millions de livrets en 1900, 60 millions pour La Poste aujourd hui (76,6 billion in saving products, 174 bln can$).. 7/15

8 Histoire, jusqu aujourd hui History until today o Des services financiers à la Banque Postale 1955: Chèque postal équivalent du chèque bancaire 1959: Assurance vie distribuée avec la Caisse Nationale de Prévoyance Jusqu en 2000 : Prêts immobiliers avec épargne préalable, développement d un réseau de distributeurs d argent, placements boursiers De 2000 à 2005 : modification du modèle de placement des encours 2006 : Création de la Banque Postale o From financial services to postal bank 1955: Postal check same as bank check 1959: Life insurance distributed with the Caisse Nationale de Prévoyance Up to 2000 : Real estate loan with prior savings, development of a network of ATMs, equity investments From 2000 à 2005 : modification of the model of investment in assets 2006 : Création of la Banque Postale 8/15

9 Service public bancaire de base Basic banking public service o La seule mission inscrite dans la loi Obligation d ouvrir un livret d épargne à toute personne qui en fait la demande dans un bureau de poste Attribution d une carte de retrait dans les distributeurs de billets de La Poste Chèques de banque gratuits établis à la demande en bureau de poste Possibilité de virements, versements et prélèvements sur le compte sur livret Pas de possiblité de découvert o Sole mission enshrined in law Obligation to open a savings account to anyone who requests it in a post office Assigning a debit card in ATMs La Poste Free bank checks drawn on demand in post office Possibility of transfers, payments and withdrawals from the savings account No possibility of overdraft 9/15

10 Service public bancaire de base Basic banking public service o Une mission qui va plus loin que la loi dans les faits Les banques ont le droit de refuser l ouverture de comptes aux usagers qui ont des revenus très bas. Elles renvoient les demandeurs vers la Banque de France La Banque de France dans la majorité des cas réoriente les demandeurs vers La Poste Le maillage du réseau postal est aussi une réalité en terme d accessibilité des usageres, notamment en zone rurale comme dans les quartiers populaires Le bureau de poste est bien souvent le dernier à offrir des services financiers dans les quartiers populaires ou les zones rurales o A mission that actually goes beyond law Banks have the right to refuse to open accounts to users with very low income. They refer callers to the Bank of France The Bank of France in the majority of cases redirects applicants to La Poste network The mesh of the postal network is also a reality in terms of accessibility of users, particularly in rural areas and in poor neighborhoods The postal outlet is often the last to offer financiel services in Popular neighborhoods or rural areas 10/15

11 LBP-Modèle économique Economic model o Où est l argent? Jusqu en 2000, les encours étaient centralisés au Trésor Public contre rémunération basée sur les taux directeurs bancaires A ce moment, pas de ratios prudentiels, pas de capital, la garantie de l Etat Français était acquise En 2000 création d une entreprise d investissement qui va recevoir les 90 Milliards d euros d actifs déposés au Trésor Public. Les placements d Efipost sont encadrés par un décret gouvernemental ( du 28 février 2000) imposant un fléchage vers des obligations très sécurisées (fin 2013: 34,7 Md en souverain, 95,8 Md interbancaire, notation obligatoire > A) o Where is the money? Until 2000, assets were centralized in the French Treasury on bank paid on fixed public interest rates At this stage, no prudential ratios, no equity, no capital, the guarantee of the French State was a fact Creation in 2000 of an investment company, Efipost, to receive 90 billion euros of assets previously deposited in the French Treasury. Efipost investments are supervised by a governmental decree ( of 28 February 2000) channeling them toward very secure obligations (end 2013: 34.7 billion in sovereign 95.8 billion interbank lending, mandatory bank rating > A) 11/15

12 LBP-Modèle économique Economic model o Comment ça marche? LBP est une filiale à 100% du groupe La Poste lui même détenu à 70% par l Etat français et à 30% par la Caisse des Dépôts, institution publique. LBP a passé avec La Poste, sa maison mère une série de conventions de services pour disposer du réseau des bureaux de poste, services des centres financiers, des forces de vente et de l informatique. LBP qui emploie environ 3000 personnes a ainsi à sa disposition environ agents de La Poste et le réseau postal, le coût annuel de cette sous-traitance est d environ 3,2 milliards d euros (4,8 Milliards de $can. o How does it work? LBP is a 100% subsidiary of La Poste itself 70% owned by the French State and 30% by the Caisse des Dépôts, public institution. LBP has signed with La Poste a series of service agreements to dispose of the network of post offices, financial centers back office, sales force and IT services. LBP employs approximately 3000 people and has at its disposal about 60,000 staff in La Poste and postal network, the annual cost of this subcontracting is approximately 3.2 billion (4;8 bln $can). 12/15

13 LBP-Modèle économique Economic model o Le réseau Les opérations financières sont possibles dans plus de bureaux de poste sur tout le territoire français équipés de guichets informatisés. Plus de 5000 distributeurs d argent offrent aussi le plus large réseau de France C est le plus grand réseau bancaire français, ouvert 6 jours sur 7 et jusqu à 20h00 suivant les établissements, le dernier à fournir des espèces au guichet Des opérations sont aussi possibles en ligne sur le site de la Banque Postale o The network Financial operations are available in more than 10,000 post offices throughout the French territory equipped with computerized machines, more than 5,000 ATMs also offer the largest network of France This is the largest French banking network, open 6 days and 7 until 20:00 depending on the locations, the last to provide money counter. Operations are also available online on the website of the Banque Postale 13/15

14 LBP-Modèle économique Economic model o Les tarifs Malgré une forte progression ces dernières années, les services financiers de La Poste sont toujours parmi les moins chers du secteur bancaire avec un réseau physique de cette importance Cette tarification et les profits de la Banque Postale démontrent qu il est possible d offre des services partout et pour tous avec des bénéfices raisonnables Sous la pression des gouvernements libéraux, ce modèle évolue vers celui des banques ordinaires, il faut le préserver sans perdre de vue l intérêt général. o Rates Despite a sharp increase in prices of services in recent years, the financial services of La Poste are still among the cheapest in the banking sector with a physical network of this size This pricing and profits Banque Postale demonstrate that it is possible to offer services everywhere and for all with reasonable profits Under pressure from Liberal governments, this model evolves towards ordinary banks, so it must be preserved without losing sight of the public interest. 14/15

15 LBP - Particularités Features o Quelle différence avec une banque «normale»? La propriété publique de La Poste est un atout et en fait une «banque refuge» comme on l a constaté lors de la crise bancaire de 2008 En tant qu entreprise publique, La Banque Postale fait l objet d un contrôle accru du parlement, de la collectivité La possession par l Etat lui offre une garantie «implicite» qui sécurise le modèle et conforte la clientèle L accueil de toutes et tous, de toutes nationalités dans plus bureaux en font une vrais banque universelle, ce n est pas la banque des pauvres, c est la banque de toutes et tous o What s the difference with a «normal» bank? Being public property is an asset for La Poste, it is a "refuge" as it was found during the banking crisis of 2008 As a public company, La Banque Postale is subject to a closer scrutiny of the parliament and the community State ownership offers an "implicit" guarantee that secures the model and reassures customer Welcoming all people, of all nationalities in over 10,000 offices make it a true universal bank, this is not «the poor s bank», this is every one s bank. 15/15

The impacts of m-payment on financial services Novembre 2011

The impacts of m-payment on financial services Novembre 2011 The impacts of m-payment on financial services Novembre 2011 3rd largest European postal operator by turnover The most diversified European postal operator with 3 business lines 2010 Turnover Mail 52%

Plus en détail

* * * * * * * * * * * * * * * * * ***

* * * * * * * * * * * * * * * * * *** RÉPONSE DE GAZ MÉTRO À UNE DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS Origine : Demande de renseignements n o 1 en date du 19 août 2010 Demandeur : Association pétrolière et gazière du Québec Référence : (i) Gaz Métro-1,Document

Plus en détail

CODIFICATION ADMINISTRATIVE DU RÈGLEMENT RELATIF AU CERTIFICAT D'ARRIÉRÉS D'IMPÔTS R.R.T.N.-O. 1990, ch. P-4

CODIFICATION ADMINISTRATIVE DU RÈGLEMENT RELATIF AU CERTIFICAT D'ARRIÉRÉS D'IMPÔTS R.R.T.N.-O. 1990, ch. P-4 PROPERTY ASSESSMENT AND TAXATION ACT CONSOLIDATION OF CERTIFICATE OF TAX ARREARS REGULATIONS R.R.N.W.T. 1990,c.P-4 LOI SUR L'ÉVALUATION ET L'IMPÔT FONCIERS CODIFICATION ADMINISTRATIVE DU RÈGLEMENT RELATIF

Plus en détail

2. Emissions de garanties. 2. Guarantees. L encours moyen 2014 des engagements de cautions s établit à 238 M en baisse de 28% par rapport à 2013.

2. Emissions de garanties. 2. Guarantees. L encours moyen 2014 des engagements de cautions s établit à 238 M en baisse de 28% par rapport à 2013. 2. Emissions de garanties 2. Guarantees L encours moyen 2014 des engagements de cautions s établit à 238 M en baisse de 28% par rapport à 2013. Average outstanding guarantee in 2014 stood at 238 million,

Plus en détail

RIO TINTO P.L.C. - Radiation des actions RIO TINTO PLC d'euronext Paris et d'euroclear France. - Offre de cession des actions sur le marché Anglais.

RIO TINTO P.L.C. - Radiation des actions RIO TINTO PLC d'euronext Paris et d'euroclear France. - Offre de cession des actions sur le marché Anglais. CORPORATE EVENT NOTICE: Radiation d'actions RIO TINTO P.L.C. LOCATION: Paris NOTICE: PAR_20120130_02277_EUR DATE: 30/01/2012 MARKET: EURONEXT PARIS Replace PAR_20120130_02265_EUR - Radiation des actions

Plus en détail

How to Deposit into Your PlayOLG Account

How to Deposit into Your PlayOLG Account How to Deposit into Your PlayOLG Account Option 1: Deposit with INTERAC Online Option 2: Deposit with a credit card Le texte français suit l'anglais. When you want to purchase lottery products or play

Plus en détail

EURO ZONE: economic impact of the financial crisis

EURO ZONE: economic impact of the financial crisis 1 EURO ZONE: economic impact of the financial crisis Michel Aglietta Univ Paris West, Cepii and Groupama-am Euro zone and European Union: a generalized slump with a recovery starting in Q3 2009 2 Euro

Plus en détail

BY-LAW 7. Made: January 28, 1999 Amended: March 26, 1999 February 22, 2007 Revoked: May 1, 2007 BENCHERS

BY-LAW 7. Made: January 28, 1999 Amended: March 26, 1999 February 22, 2007 Revoked: May 1, 2007 BENCHERS BY-LAW 7 Made: January 28, 1999 Amended: March 26, 1999 February 22, 2007 Revoked: May 1, 2007 BENCHERS HONORARY BENCHERS 1. Convocation may make any person an honorary bencher. DISBURSEMENTS 2. A bencher

Plus en détail

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Les faits saillants Highlights L état financier du MAMROT est très complexe et fournit de nombreuses informations. Cette

Plus en détail

RÈGLEMENT RELATIF AU CERTIFICAT D'ARRIÉRÉS D'IMPÔTS R.R.T.N.-O. 1990, ch. P-4. CERTIFICATE OF TAX ARREARS REGULATIONS R.R.N.W.T. 1990,c.

RÈGLEMENT RELATIF AU CERTIFICAT D'ARRIÉRÉS D'IMPÔTS R.R.T.N.-O. 1990, ch. P-4. CERTIFICATE OF TAX ARREARS REGULATIONS R.R.N.W.T. 1990,c. PROPERTY ASSESSMENT AND TAXATION ACT CERTIFICATE OF TAX ARREARS REGULATIONS R.R.N.W.T. 1990,c.P-4 LOI SUR L'ÉVALUATION ET L'IMPÔT FONCIERS RÈGLEMENT RELATIF AU CERTIFICAT D'ARRIÉRÉS D'IMPÔTS R.R.T.N.-O.

Plus en détail

Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises

Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises Workshop on Integrated management of micro-databases Deepening business intelligence within central banks statistical

Plus en détail

Maîtrisez vos liquidités et gérez vos risques

Maîtrisez vos liquidités et gérez vos risques Maîtrisez vos liquidités et gérez vos risques Cash Management Virtuel d ING Michel Rutte Global Principal Product Manager Paris 15 mars 2016 ING Wholesale Banking Cash management Virtuel: pourquoi? Les

Plus en détail

Retour sur la réussite du premier OPCI Sharia Xavier LEPINE. 17 Mai 2014

Retour sur la réussite du premier OPCI Sharia Xavier LEPINE. 17 Mai 2014 Retour sur la réussite du premier OPCI Sharia Xavier LEPINE 17 Mai 2014 La Finance Islamique Rêves. La Finance Islamique, un positionnement naturel et décomplexé Un marché en plein essor - Un marché d

Plus en détail

S-9.05 Small Business Investor Tax Credit Act 2003-39 RÈGLEMENT DU NOUVEAU-BRUNSWICK 2003-39 NEW BRUNSWICK REGULATION 2003-39. établi en vertu de la

S-9.05 Small Business Investor Tax Credit Act 2003-39 RÈGLEMENT DU NOUVEAU-BRUNSWICK 2003-39 NEW BRUNSWICK REGULATION 2003-39. établi en vertu de la NEW BRUNSWICK REGULATION 2003-39 under the SMALL BUSINESS INVESTOR TAX CREDIT ACT (O.C. 2003-220) Regulation Outline Filed July 29, 2003 Citation........................................... 1 Definition

Plus en détail

BOURSE DU FONDS DE SOLIDARITE INTERNATIONALE DE L INSTITUT D ETUDES POLITIQUES DE RENNES

BOURSE DU FONDS DE SOLIDARITE INTERNATIONALE DE L INSTITUT D ETUDES POLITIQUES DE RENNES Institut d Etudes Politiques de Rennes Service des Relations Internationales 104 Bd de la Duchesse Anne 35700 Rennes France Tél : + 33 2 99 84 39 18 Fax : + 33 2 99 84 39 50 BOURSE DU FONDS DE SOLIDARITE

Plus en détail

DEMANDE D OUVERTURE DE COMPTE REQUEST OF ACCOUNT OPENING. PROFIL CLIENT Customer Profile. Identité* Identity. Nom de jeune fille* / Maiden name

DEMANDE D OUVERTURE DE COMPTE REQUEST OF ACCOUNT OPENING. PROFIL CLIENT Customer Profile. Identité* Identity. Nom de jeune fille* / Maiden name DEMANDE D OUVERTURE DE COMPTE REQUEST OF ACCOUNT OPENING PROFIL CLIENT Customer Profile Identité* Identity M.* / M Mme / Mrs Mlle / Miss Nom* / Name: Nom de jeune fille* / Maiden name Prénom* / First name

Plus en détail

Prescribed Deposits (Authorized Foreign Banks) Regulations. Règlement sur les dépôts (banques étrangères autorisées)

Prescribed Deposits (Authorized Foreign Banks) Regulations. Règlement sur les dépôts (banques étrangères autorisées) CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Prescribed Deposits (Authorized Foreign Banks) Regulations Règlement sur les dépôts (banques étrangères autorisées) SOR/2000-53 DORS/2000-53 Current to January 25, 2016

Plus en détail

Marketing Régional et Mondial Copyright 2015 Miami Association of Realtors

Marketing Régional et Mondial Copyright 2015 Miami Association of Realtors MLS - Local and Global Marketing Marketing Régional et Mondial Copyright 2015 Miami Association of Realtors Teresa King Kinney CEO Miami Association of Realtors Miami Association of Realtors 40,000 Members

Plus en détail

LOI SUR LE FONDS DU PATRIMOINE DES TERRITOIRES DU NORD-OUEST NORTHWEST TERRITORIES HERITAGE FUND ACT

LOI SUR LE FONDS DU PATRIMOINE DES TERRITOIRES DU NORD-OUEST NORTHWEST TERRITORIES HERITAGE FUND ACT NORTHWEST TERRITORIES HERITAGE FUND ACT NORTHWEST TERRITORIES HERITAGE FUND REGULATIONS R-008-2013 AMENDED BY LOI SUR LE FONDS DU PATRIMOINE DES TERRITOIRES DU NORD-OUEST RÈGLEMENT SUR LE FONDS DU PATRIMOINE

Plus en détail

Canadian Worker Co-op Federation Annual General Meeting/Assemblé Générale Annuelle October/Octobre 30, 2015

Canadian Worker Co-op Federation Annual General Meeting/Assemblé Générale Annuelle October/Octobre 30, 2015 Annual General Meeting/Assemblé Générale Annuelle October/Octobre 30, 2015 How can you improve your co-op s bottom line? Comment pouvez-vous améliorer le revenu net de votre coopérative? How can you raise

Plus en détail

SGR Services de gestion des risques

SGR Services de gestion des risques Title: Safety Achievement Financial Incentive System (SAFIS) Titre : Système d incitation financière à la sécurité DIRECTIVE Effective / En vigueur: 01/05/2008 Release / Diffusion No. 003 Page 1 of / de

Plus en détail

LONDON NOTICE No. 3565

LONDON NOTICE No. 3565 EURONEXT DERIVATIVES MARKETS LONDON NOTICE No. 3565 ISSUE DATE: 15 February 2012 EFFECTIVE DATE: 12 March 2012 FTSE 100 INDEX FUTURES CONTRACT THREE MONTH EURO (EURIBOR) INTEREST RATE FUTURES CONTRACT

Plus en détail

PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée.

PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée. PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée. Il y a trois approches possibles du produit intérieur brut : Optique de la production Optique

Plus en détail

SOMMAIRE. Un régime dont la pérennité et la soutenabilité sont garanties. L indemnisation par l Assurance chômage

SOMMAIRE. Un régime dont la pérennité et la soutenabilité sont garanties. L indemnisation par l Assurance chômage 1 SOMMAIRE L indemnisation par l Assurance chômage Une assurance relevant des partenaires sociaux Deux opérateurs publics chargés du recouvrement et du paiement des allocations Un régime dont la pérennité

Plus en détail

Dans ce numéro. Archives e-newsletter. Pour nous joindre. English to follow.

Dans ce numéro. Archives e-newsletter. Pour nous joindre. English to follow. English to follow. Dans ce numéro L OSBI présente les statistiques du deuxième trimestre L Ombudsman des services bancaires et d investissement (OSBI) présente aujourd hui les statistiques du deuxième

Plus en détail

Devenir le principal fournisseur de services financiers au Royaume-Uni. Avril 2014

Devenir le principal fournisseur de services financiers au Royaume-Uni. Avril 2014 Devenir le principal fournisseur de services financiers au Royaume-Uni Avril 2014 Ordre du jour Notre patrimoine en matière de services financiers Les services financiers aujourd hui Notre vision pour

Plus en détail

plaquette 10/12/07 0:26 Page 3 *0,34 la minute, pour tout appel emis depuis la F ance métropoliatine. vos bagages, notre priorité.

plaquette 10/12/07 0:26 Page 3 *0,34 la minute, pour tout appel emis depuis la F ance métropoliatine. vos bagages, notre priorité. plaquette 10/12/07 0:26 Page 3 *0,34 la minute, pour tout appel emis depuis la F ance métropoliatine. vos bagages, notre priorité. plaquette 10/12/07 0:27 Page 4 Qui sommes-nous? Libertybag est un service

Plus en détail

RÉSULTATS 2009 PERSPECTIVES 2010 DE LA BANQUE POSTALE. En 2009, La Banque Postale a signé sa plus belle année depuis sa création

RÉSULTATS 2009 PERSPECTIVES 2010 DE LA BANQUE POSTALE. En 2009, La Banque Postale a signé sa plus belle année depuis sa création COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 18 mars 2009 RÉSULTATS 2009 PERSPECTIVES 2010 DE LA BANQUE POSTALE En 2009, La Banque Postale a signé sa plus belle année depuis sa création 2010 : mise en marché d activités

Plus en détail

Crédit Agricole CIB. Les 5èmes Rencontres des Professionnels des Marchés de la Dette et du Change. Paris, Jeudi 6 Février 2014. www.ca-cib.

Crédit Agricole CIB. Les 5èmes Rencontres des Professionnels des Marchés de la Dette et du Change. Paris, Jeudi 6 Février 2014. www.ca-cib. Crédit Agricole CIB Les 5èmes Rencontres des Professionnels des Marchés de la Dette et du Change Paris, Jeudi 6 Février 2014 www.ca-cib.com Le marché Euro PP Le développement du marché Euro PP Volumes

Plus en détail

40 LEA C1 - ANALYSE D EXPLOITATION (JANVIER 2005) cours de MRS FENNELLY ET DIOT

40 LEA C1 - ANALYSE D EXPLOITATION (JANVIER 2005) cours de MRS FENNELLY ET DIOT 40 LEA C1 - ANALYSE D EXPLOITATION (JANVIER 2005) cours de MRS FENNELLY ET DIOT FIRST PART Answer question 1 or question 2. Question 1 Simon Dillon commenced in business on 1 January 2004. He invested

Plus en détail

BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE COMMUNIQUÉ DE PRESSE

BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 1 er octobre 2015 BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE COMMUNIQUÉ DE PRESSE STATISTIQUES RELATIVES AUX SOCIÉTÉS D ASSURANCE ET AUX FONDS DE PENSION DE LA ZONE EURO DEUXIÈME TRIMESTRE 2015 Au deuxième trimestre

Plus en détail

1998 COOPERATIVE CREDIT ASSOCIATIONS - ASSOCIATIONS COOPÉRATIVES DE CRÉDIT (IN THOUSANDS OF DOLLARS) (EN MILLIERS DE DOLLARS) TABLE I - ASSETS

1998 COOPERATIVE CREDIT ASSOCIATIONS - ASSOCIATIONS COOPÉRATIVES DE CRÉDIT (IN THOUSANDS OF DOLLARS) (EN MILLIERS DE DOLLARS) TABLE I - ASSETS 1998 COOPERATIVE CREDIT S - S COOPÉRATIVES DE CRÉDIT (IN THOUSANDS OF (EN MILLIERS DE TABLE I - ASSETS LOANS TO MEMBERS (LESS PROVISIONS FOR LOANS IN DEFAULT) CASH TREASURY BILLS AND SHORT TERM DEPOSITS

Plus en détail

Étape 1 Les entreprises versent-elles des paiements directs à des administrations financières?

Étape 1 Les entreprises versent-elles des paiements directs à des administrations financières? Étape 1 Les entreprises versent-elles des paiements directs à des administrations financières? Non Oui Étape 2 Ces paiements sont-ils significatifs? Non Oui Étape 3 Définir une procédure de déclaration

Plus en détail

ORIENTER LES TRANSFERTS DE FONDS DE LA DIASPORA DANS LES SECTEURS PRODUCTIFS : L EXPERIENCE DU SENEGAL

ORIENTER LES TRANSFERTS DE FONDS DE LA DIASPORA DANS LES SECTEURS PRODUCTIFS : L EXPERIENCE DU SENEGAL SINGLE YEAR EXPERT MEETING ON MAXIMIZING THE DEVELOPMENT IMPACT OF REMITTANCES Geneva, 14 15 February 2011 ORIENTER LES TRANSFERTS DE FONDS DE LA DIASPORA DANS LES SECTEURS PRODUCTIFS : L EXPERIENCE DU

Plus en détail

PRACTICAL QUESTIONS / 2015. www.peugeot-openeurope.com

PRACTICAL QUESTIONS / 2015. www.peugeot-openeurope.com PRACTICAL QUESTIONS / 2015? www.peugeot-openeurope.com CONTENTS / 2015 PRACTICAL INFORMATION------------------------ 4 HOW TO EXTEND YOUR CONTRACT 4 HOW TO RETURN YOUR VEHICLE 5 HOW TO RETURN YOUR VEHICLE

Plus en détail

RESULTING FROM THE ANTI-SEMITIC LEGISLATION IN FORCE DURING THE OCCUPATION. (Decree 99-778 of September 10, 1999) QUESTIONNAIRE. Family Name...

RESULTING FROM THE ANTI-SEMITIC LEGISLATION IN FORCE DURING THE OCCUPATION. (Decree 99-778 of September 10, 1999) QUESTIONNAIRE. Family Name... COMMISSION FOR THE COMPENSATION OF VICTIMS OF SPOLIATION RESULTING FROM THE ANTI-SEMITIC LEGISLATION IN FORCE DURING THE OCCUPATION (Decree 99-778 of September 10, 1999) Case Number : (to remind in all

Plus en détail

The assessment of professional/vocational skills Le bilan de compétences professionnelles

The assessment of professional/vocational skills Le bilan de compétences professionnelles The assessment of professional/vocational skills Le bilan de compétences professionnelles 03/06/13 WHAT? QUOI? Subject Sujet The assessment of professional/vocational skills (3 hours) Bilan de compétences

Plus en détail

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking European Commission DG MARKT Unit 02 Rue de Spa, 2 1049 Brussels Belgium markt-consultation-shadow-banking@ec.europa.eu 14 th June 2012 Natixis Asset Management Response to the European Commission Green

Plus en détail

Home Page : CAHIER DES CHARGES POUR LA MISE EN PLACE DU NOUVEAU CMS ET LA MISE À NEUF DU SITE WEB.

Home Page : CAHIER DES CHARGES POUR LA MISE EN PLACE DU NOUVEAU CMS ET LA MISE À NEUF DU SITE WEB. CAHIER DES CHARGES POUR LA MISE EN PLACE DU NOUVEAU CMS ET LA MISE À NEUF DU SITE WEB. Home Page : Comme discuter il y aurait un intérêt à tirer un parti plus important du slider d image. En effet, le

Plus en détail

Nouveautés printemps 2013

Nouveautés printemps 2013 » English Se désinscrire de la liste Nouveautés printemps 2013 19 mars 2013 Dans ce Flash Info, vous trouverez une description des nouveautés et mises à jour des produits La Capitale pour le printemps

Plus en détail

ICC International Court of Arbitration Bulletin. Cour internationale d arbitrage de la CCI

ICC International Court of Arbitration Bulletin. Cour internationale d arbitrage de la CCI ICC International Court of Arbitration Bulletin Cour internationale d arbitrage de la CCI Extract for restricted use Extrait à tirage limité International Court of Arbitration 38, Cours Albert 1er, 75008

Plus en détail

CIRCULAIRE CSSF 15/601

CIRCULAIRE CSSF 15/601 COMMISSION de SURVEILLANCE du SECTEUR FINANCIER Luxembourg, le 13 janvier 2015 Aux établissements de crédit et aux entreprises d investissement CRR 1. CIRCULAIRE CSSF 15/601 Concerne : Procédure de notification

Plus en détail

GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables

GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables Can operational planning decrease distribution costs? - La gestion prévisionnelle pour diminuer les coûts de distribution?

Plus en détail

La grande question The big question. Qui va pouvoir habiter à Blue Bonnets? Who will be able to live at Blue Bonnets?

La grande question The big question. Qui va pouvoir habiter à Blue Bonnets? Who will be able to live at Blue Bonnets? La grande question The big question Qui va pouvoir habiter à Blue Bonnets? Who will be able to live at Blue Bonnets? Les grandes sous-questions The big sub-questions Comment assurer que le développement

Plus en détail

Section B: Receiving and Reviewing the Technician Inspection Report & Claims Decision Process

Section B: Receiving and Reviewing the Technician Inspection Report & Claims Decision Process Phoenix A.M.D. International Inc. - Claim Procedures, Timelines & Expectations Timelines & Expectations 1. All telephone messages and e-mail correspondence is to be handled and responded back to you within

Plus en détail

COMMISSION EUROPÉENNE. SEC(2013) 425 /2 Bruxelles, le 22 juillet 2013

COMMISSION EUROPÉENNE. SEC(2013) 425 /2 Bruxelles, le 22 juillet 2013 COMMISSION EUROPÉENNE SECRÉTARIAT GÉNÉRAL SEC(2013) 425 /2 Bruxelles, le 22 juillet 2013 OJ 2056 - point 1 LISTE DES POINTS PRÉVUS POUR FIGURER A L'ORDRE DU JOUR DES PROCHAINES RÉUNIONS DE LA COMMISSION

Plus en détail

RISK CAPITAL INVESTMENT TAX CREDITS REGULATIONS R-013-99 RÈGLEMENT SUR LES CRÉDITS D'IMPÔT POUR INVESTISSEMENT DE CAPITAL DE RISQUE R-013-99

RISK CAPITAL INVESTMENT TAX CREDITS REGULATIONS R-013-99 RÈGLEMENT SUR LES CRÉDITS D'IMPÔT POUR INVESTISSEMENT DE CAPITAL DE RISQUE R-013-99 RISK CAPITAL INVESTMENT TAX CREDITS ACT RISK CAPITAL INVESTMENT TAX CREDITS REGULATIONS R-013-99 LOI SUR LES CRÉDITS D'IMPÔT POUR INVESTISSEMENT DE CAPITAL DE RISQUE RÈGLEMENT SUR LES CRÉDITS D'IMPÔT POUR

Plus en détail

Société de Banque et d Expansion

Société de Banque et d Expansion Société de Banque et d Expansion INTERNET BANKING DEMO AND USER GUIDE FOR YOUR ACCOUNTS AT NETSBE.FR FINDING YOUR WAY AROUND WWW.NETSBE.FR www.netsbe.fr INTERNET BANKING DEMO AND USER GUIDE FOR YOUR ACCOUNTS

Plus en détail

Hydro-Québec Distribution

Hydro-Québec Distribution Hydro-Québec Distribution 2004 Distribution Tariff Application Demande R-3541-2004 Request No. 1 Reference: HQD-5, Document 3, Page 6 Information Requests HQD says that it will be required to buy energy

Plus en détail

INFINIMENT POINT DE VENTE INFINIMENT POINT DE VENTE

INFINIMENT POINT DE VENTE INFINIMENT POINT DE VENTE INFINIMENT POINT DE VENTE INFINIMENT POINT DE VENTE INSPIRER LE MONDE, CREER LE FUTUR. INFINIMENT POINT DE VENTE OXHOO La société OXHOO, Filiale de AXLUAS au capital de 165 K, est le fruit de plus de 20

Plus en détail

Disclosure on Account Opening by Telephone Request (Banks) Regulations

Disclosure on Account Opening by Telephone Request (Banks) Regulations CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Disclosure on Account Opening by Telephone Request (Banks) Regulations Règlement sur la communication en cas de demande téléphonique d ouverture de compte (banques) SOR/2001-472

Plus en détail

Cheque Holding Policy Disclosure (Banks) Regulations. Règlement sur la communication de la politique de retenue de chèques (banques) CONSOLIDATION

Cheque Holding Policy Disclosure (Banks) Regulations. Règlement sur la communication de la politique de retenue de chèques (banques) CONSOLIDATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Cheque Holding Policy Disclosure (Banks) Regulations Règlement sur la communication de la politique de retenue de chèques (banques) SOR/2002-39 DORS/2002-39 Current to

Plus en détail

Ouverture de session Fermer la session

Ouverture de session Fermer la session Instructions ENGLISH Instructions FRANÇAIS This document is to help consumers in understanding basic functionality in their own language. Should you have any difficulty using any of the functions please

Plus en détail

In this issue: Newsletter archive. How to reach us. Le français suit.

In this issue: Newsletter archive. How to reach us. Le français suit. Le français suit. The Ombudsman for Banking Services and Investments (OBSI) today released its complaint statistics for the first quarter of its 2011 fiscal year (November 1, 2010 to January 31, 2011).

Plus en détail

CINÉMA FRANCAIS SUR LPB

CINÉMA FRANCAIS SUR LPB JE RENTRE A LA MAISON Study guide n 11 lpb.org/cinema CINÉMA FRANCAIS SUR LPB Réalisateur: Manoel de Oliveira Avec : Michel Piccoli, Catherine Deneuve, John Malkovich, Antoine Chappey Tourné en : France

Plus en détail

Disclosure on Account Opening by Telephone Request (Trust and Loan Companies) Regulations

Disclosure on Account Opening by Telephone Request (Trust and Loan Companies) Regulations CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Disclosure on Account Opening by Telephone Request (Trust and Loan Companies) Regulations Règlement sur la communication en cas de demande téléphonique d ouverture de

Plus en détail

Les licences Creative Commons expliquées aux élèves

Les licences Creative Commons expliquées aux élèves Les licences Creative Commons expliquées aux élèves Source du document : http://framablog.org/index.php/post/2008/03/11/education-b2i-creative-commons Diapo 1 Creative Commons presents : Sharing Creative

Plus en détail

TARIFS PUBLICS 2015 / 2016 PUBLIC RATES

TARIFS PUBLICS 2015 / 2016 PUBLIC RATES TARIFS PUBLICS 2015 / 2016 PUBLIC RATES DU / FROM 05/12/2015 AU / TO 11/12/2015 SKIEZ TOUS AU TARIF ENFANT! Kids price for everyone 2 adultes + 2 enfants 2 adults + 2 children 6 jours/days 187,20 127,60

Plus en détail

Flexible, professionnelle et moderne Une gestion immobilière proche de vous. Flexible, professional and modern A property management close to you

Flexible, professionnelle et moderne Une gestion immobilière proche de vous. Flexible, professional and modern A property management close to you 1 Flexible, professionnelle et moderne Une gestion immobilière proche de vous Flexible, professional and modern A property management close to you Gestion Immobilière Property Management 2 L ENTREPRISE

Plus en détail

Bill 54 Projet de loi 54

Bill 54 Projet de loi 54 2ND SESSION, 39TH LEGISLATURE, ONTARIO 59 ELIZABETH II, 2010 2 e SESSION, 39 e LÉGISLATURE, ONTARIO 59 ELIZABETH II, 2010 Bill 54 Projet de loi 54 An Act respecting retirement savings plans for employees

Plus en détail

Former Table Booking Policies

Former Table Booking Policies Former Table Booking Policies The policies described in this document apply to table bookings made before mid- March 2015. Please refer to the AUS website for the latest policies that govern table bookings

Plus en détail

Association PME & Créateurs d Entreprise

Association PME & Créateurs d Entreprise Association PME & Créateurs d Entreprise Lausanne 27 mai 2011 1 De 1990 à 1996 1990: Démarrage enthousiaste avec un capital de CHF 160k 1991: Première restructuration 1992: Vente des deux premières licences

Plus en détail

INDIVIDUALS AND LEGAL ENTITIES: If the dividends have not been paid yet, you may be eligible for the simplified procedure.

INDIVIDUALS AND LEGAL ENTITIES: If the dividends have not been paid yet, you may be eligible for the simplified procedure. Recipient s name 5001-EN For use by the foreign tax authority CALCULATION OF WITHHOLDING TAX ON DIVIDENDS Attachment to Form 5000 12816*01 INDIVIDUALS AND LEGAL ENTITIES: If the dividends have not been

Plus en détail

CALCUL DE LA CONTRIBUTION - FONDS VERT Budget 2008/2009

CALCUL DE LA CONTRIBUTION - FONDS VERT Budget 2008/2009 Société en commandite Gaz Métro CALCUL DE LA CONTRIBUTION - FONDS VERT Budget 2008/2009 Taux de la contribution au Fonds vert au 1 er janvier 2009 Description Volume Coûts Taux 10³m³ 000 $ /m³ (1) (2)

Plus en détail

34, rue Duranton 75015 Paris Tél. : +33 (0)1 44 26 25 44 Fax : +33 (0)173 72 99 09 contact@objectim.fr www.objectim.fr

34, rue Duranton 75015 Paris Tél. : +33 (0)1 44 26 25 44 Fax : +33 (0)173 72 99 09 contact@objectim.fr www.objectim.fr 34, rue Duranton 75015 Paris Tél. : +33 (0)1 44 26 25 44 Fax : +33 (0)173 72 99 09 contact@objectim.fr www.objectim.fr des projets maîtrisés / the well-managed projects ANALYSER ORGANISER AGIR CONTROLER

Plus en détail

Minority Investment (Bank Holding Companies) Regulations. Règlement sur les placements minoritaires (sociétés de portefeuille bancaires)

Minority Investment (Bank Holding Companies) Regulations. Règlement sur les placements minoritaires (sociétés de portefeuille bancaires) CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Minority Investment (Bank Holding Companies) Règlement sur les placements minoritaires (sociétés de portefeuille bancaires) SOR/2001-401 DORS/2001-401 À jour au 25 janvier

Plus en détail

INVESTMENT REGULATIONS R-090-2001 In force October 1, 2001. RÈGLEMENT SUR LES INVESTISSEMENTS R-090-2001 En vigueur le 1 er octobre 2001

INVESTMENT REGULATIONS R-090-2001 In force October 1, 2001. RÈGLEMENT SUR LES INVESTISSEMENTS R-090-2001 En vigueur le 1 er octobre 2001 FINANCIAL ADMINISTRATION ACT INVESTMENT REGULATIONS R-090-2001 In force October 1, 2001 LOI SUR LA GESTION DES FINANCES PUBLIQUES RÈGLEMENT SUR LES INVESTISSEMENTS R-090-2001 En vigueur le 1 er octobre

Plus en détail

Gestion des revenus. Référé par les services de la Protection de l enfance

Gestion des revenus. Référé par les services de la Protection de l enfance Gestion des revenus Référé par les services de la Protection de l enfance Qu est-ce que la gestion des revenus (Income Management)? La Gestion des revenus (Income Management) est un moyen pour vous aider

Plus en détail

Informations principales / Main information

Informations principales / Main information Fiche d Inscription Entry Form À renvoyer avant le 15 Octobre 2015 Deadline October 15th 2015 Dans quelle catégorie participez-vous? In what category do you participate? Institutionnel / Corporate Marketing

Plus en détail

C est quoi, Facebook?

C est quoi, Facebook? C est quoi, Facebook? aujourd hui l un des sites Internet les plus visités au monde. Si tu as plus de 13 ans, tu fais peut-être partie des 750 millions de personnes dans le monde qui ont une page Facebook?

Plus en détail

3641-3643, Chemin Chambly, Longueuil (Québec) J4L 1N9

3641-3643, Chemin Chambly, Longueuil (Québec) J4L 1N9 À louer Projet Haltes de la Gare Project 3641-3643, Chemin Chambly, Longueuil (Québec) J4L 1N9 Espaces bureaux et commerciaux situés sur une artère achalandée Office and commercial spaces located on a

Plus en détail

Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs. social. An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS

Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs. social. An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS Le capital Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs social capital An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS Présentation des participants participants presentation Fondation Dufresne et Gauthier

Plus en détail

2459, rue de la Province, Longueuil QC J4G 1G3 Local industriel Industrial unit

2459, rue de la Province, Longueuil QC J4G 1G3 Local industriel Industrial unit 2459, de la Province, Longueuil Superficie disponible 14 800 pi 2 Available area 14,800 ft 2 2459, rue de la Province, Longueuil QC J4G 1G3 Local industriel Industrial unit 91 20 Caractéristiques du local

Plus en détail

l'idée, c'était de créer grâce à la bibliothèque, un nouveau quartier.

l'idée, c'était de créer grâce à la bibliothèque, un nouveau quartier. 1 Time Description Translation 09.13 start 09.17 Perrault 09.36 Perrault Aujourd'hui l'architecture ne peut pas se définir a priori. L'architecture est trop complexe. Elle manipule de l'argent, de la politique,

Plus en détail

IPSAS 32 «Service concession arrangements» (SCA) Marie-Pierre Cordier Baudouin Griton, IPSAS Board

IPSAS 32 «Service concession arrangements» (SCA) Marie-Pierre Cordier Baudouin Griton, IPSAS Board IPSAS 32 «Service concession arrangements» (SCA) Marie-Pierre Cordier Baudouin Griton, IPSAS Board 1 L élaboration de la norme IPSAS 32 Objectif : traitement comptable des «service concession arrangements»

Plus en détail

Contrôle Interne et Gouvernance IT avec Lotus Business Control and Reporting. Olivier Elluin

Contrôle Interne et Gouvernance IT avec Lotus Business Control and Reporting. Olivier Elluin Contrôle Interne et Gouvernance IT avec Lotus Business Control and Reporting Olivier Elluin Agenda Contrôle Interne et Gouvernance IT Lotus Business Control and Reporting Besoins Fonctions Générales Présentation

Plus en détail

Règlement sur l indemnisation des employés de l État. Government Employees Compensation Regulations

Règlement sur l indemnisation des employés de l État. Government Employees Compensation Regulations CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Government Employees Compensation Regulations Règlement sur l indemnisation des employés de l État C.R.C., c. 880 C.R.C., ch. 880 Current to February 3, 2016 À jour au

Plus en détail

Loi sur le point de service principal du gouvernement du Canada en cas de décès

Loi sur le point de service principal du gouvernement du Canada en cas de décès CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Main Point of Contact with the Government of Canada in case of Death Act Loi sur le point de service principal du gouvernement du Canada en cas de décès S.C. 2015, c.

Plus en détail

ACCESS CP SIGNE UN 1ER CLOSING A 56 M POUR CIBLER LA PRIVATE DEBT

ACCESS CP SIGNE UN 1ER CLOSING A 56 M POUR CIBLER LA PRIVATE DEBT LEVÉES DE FONDS ACCESS CP SIGNE UN 1ER CLOSING A 56 M POUR CIBLER LA PRIVATE DEBT Par Xavier Demarle 08/10/2014 17:36 Le gérant veut porter à 150 M la collecte de son nouveau véhicule, dont la mission

Plus en détail

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships A project under the Intelligent Energy Europe programme Contract Number: IEE/10/130 Deliverable Reference: W.P.2.1.3

Plus en détail

LOI SUR LA GESTION DES FINANCES PUBLIQUES MANDAT SPÉCIAL FINANCIAL ADMINISTRATION ACT SPECIAL WARRANT

LOI SUR LA GESTION DES FINANCES PUBLIQUES MANDAT SPÉCIAL FINANCIAL ADMINISTRATION ACT SPECIAL WARRANT SPECIAL WARRANT LOI SUR LA GESTION DES FINANCES PUBLIQUES MANDAT SPÉCIAL Pursuant to subsections 19(2) and (3) of the Financial Administration Act, the Commissioner in Executive Council hereby issues this

Plus en détail

AOC Insurance Broker Compare vos Assurances Santé Internationale Economisez jusqu à 40 % sur votre prime

AOC Insurance Broker Compare vos Assurances Santé Internationale Economisez jusqu à 40 % sur votre prime Compare vos Assurances Santé Internationale Economisez jusqu à 40 % sur votre prime aide les expatriés et les voyageurs à construire l assurance santé expatrié avec le meilleur prix, garantie et service

Plus en détail

Florida International University. Department of Modern Languages. FRENCH I Summer A Term 2014 FRE 1130 - U01A

Florida International University. Department of Modern Languages. FRENCH I Summer A Term 2014 FRE 1130 - U01A Florida International University Department of Modern Languages FRENCH I Summer A Term 2014 FRE 1130 - U01A Class time: Monday, Tuesday, Wednesday, Thursday; 6:20 P.M. - 9:00 P.M. Instructors: Prof. Jean-Robert

Plus en détail

The evolution and consequences of the EU Emissions Trading System (EU ETS)

The evolution and consequences of the EU Emissions Trading System (EU ETS) The evolution and consequences of the EU Emissions Trading System (EU ETS) Jon Birger Skjærseth Montreal 27.10.08 reproduction doivent être acheminées à Copibec (reproduction papier) Introduction What

Plus en détail

Loi sur l aide financière à la Banque Commerciale du Canada. Canadian Commercial Bank Financial Assistance Act CODIFICATION CONSOLIDATION

Loi sur l aide financière à la Banque Commerciale du Canada. Canadian Commercial Bank Financial Assistance Act CODIFICATION CONSOLIDATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Canadian Commercial Bank Financial Assistance Act Loi sur l aide financière à la Banque Commerciale du Canada S.C. 1985, c. 9 S.C. 1985, ch. 9 Current to September 10,

Plus en détail

Des résultats satisfaisants pour LeasePlan dans un contexte mouvementé

Des résultats satisfaisants pour LeasePlan dans un contexte mouvementé Communiqué de presse Paris, 26 mars 2009 Des résultats satisfaisants pour LeasePlan dans un contexte mouvementé - En 2008, le résultat net d exploitation de LeasePlan Corporation s élève à 208 millions

Plus en détail

OPPORTUNITÉ D INVESTISSEMENT / INVESTMENT OPPORTUNITY. ESPACES DE BUREAU À VENDRE / OFFICE SPACES FOR SALE 1211 University, Montréal, QC

OPPORTUNITÉ D INVESTISSEMENT / INVESTMENT OPPORTUNITY. ESPACES DE BUREAU À VENDRE / OFFICE SPACES FOR SALE 1211 University, Montréal, QC OPPORTUNITÉ D INVESTISSEMENT / INVESTMENT OPPORTUNITY ESPACES DE BUREAU À VENDRE / OFFICE SPACES FOR SALE 1211 University, Montréal, QC asgaard.ca p. 1 OPPORTUNITÉ D INVESTISSEMENT / INVESTMENT OPPORTUNITY

Plus en détail

Nos bons plans / Our good deals (22/12/13-18/04/14)

Nos bons plans / Our good deals (22/12/13-18/04/14) Nos bons plans / Our good deals (22/12/13-18/04/14) Conditions page 15 Tarifs Individuels /Individuals Rates 21/12/2013 18/04/2014 Conditions page 15 Tarifs Famille-Tribu-Duo / Family-Tribu-Duo Rates 07/12

Plus en détail

EUDAT and CINES data preservation services. Workshop PREDON Stéphane Coutin 05 nov 2014

EUDAT and CINES data preservation services. Workshop PREDON Stéphane Coutin 05 nov 2014 EUDAT and CINES data preservation services Workshop PREDON Stéphane Coutin 05 nov 2014 Le CINES Basé à Montpellier (Hérault, France) EPA créé en 1999, succédant au CNUSC (Centre National Universitaire

Plus en détail

C est quoi, Facebook?

C est quoi, Facebook? C est quoi, Facebook? Si tu as plus de 13 ans, tu fais peut-être partie des 750 millions de personnes dans le monde qui ont un compte Facebook? Et si tu es plus jeune, tu as dû entendre parler autour de

Plus en détail

La Poste choisit l'erp Open Source Compiere

La Poste choisit l'erp Open Source Compiere La Poste choisit l'erp Open Source Compiere Redwood Shores, Calif. Compiere, Inc, leader mondial dans les progiciels de gestion Open Source annonce que La Poste, l'opérateur postal français, a choisi l'erp

Plus en détail

Fiche d Inscription / Entry Form

Fiche d Inscription / Entry Form Fiche d Inscription / Entry Form Catégories - Category Film Institutionnel / Corporate Film Film Marketing Produit / Marketing Product film Film Communication Interne / Internal Communication film Film

Plus en détail

Design and creativity in French national and regional policies

Design and creativity in French national and regional policies Design and creativity in French national and regional policies p.01 15-06-09 French Innovation policy Distinction between technological innovation and non-technological innovation (including design) French

Plus en détail

Fiche d Inscription / Entry Form

Fiche d Inscription / Entry Form Fiche d Inscription / Entry Form (A renvoyer avant le 15 octobre 2014 Deadline octobrer 15th 2014) Film Institutionnel / Corporate Film Film Marketing Produit / Marketing Product film Film Communication

Plus en détail

D Analyste financier et Gestionnaire de fortunes

D Analyste financier et Gestionnaire de fortunes MODULES FINAL D Analyste financier et Gestionnaire de fortunes Copyright 2014, AZEK AZEK, Feldstrasse 80, 8180 Bülach, T +41 44 872 35 35, F +41 44 872 35 32, info@azek.ch, www.azek.ch Table des matières

Plus en détail

1997 COOPERATIVE CREDIT ASSOCIATIONS - ASSOCIATIONS COOPÉRATIVES DE CRÉDIT (IN THOUSANDS OF DOLLARS) (EN MILLIERS DE DOLLARS) TABLE I - ASSETS

1997 COOPERATIVE CREDIT ASSOCIATIONS - ASSOCIATIONS COOPÉRATIVES DE CRÉDIT (IN THOUSANDS OF DOLLARS) (EN MILLIERS DE DOLLARS) TABLE I - ASSETS 1997 COOPERATIVE CREDIT S - S COOPÉRATIVES DE CRÉDIT (IN TABLE I - ASSETS LOANS TO MEMBERS (LESS PROVISIONS FOR LOANS IN DEFAULT) CASH TREASURY BILLS AND SHORT TERM DEPOSITS BONDS SHARES MORTGAGES REAL

Plus en détail

BY-LAW 31. Made: January 25, 2001 Amended: May 24, 2001 September 28, 2001 January 24, 2002 October 23, 2003 Revoked: May 1, 2007

BY-LAW 31. Made: January 25, 2001 Amended: May 24, 2001 September 28, 2001 January 24, 2002 October 23, 2003 Revoked: May 1, 2007 BY-LAW 31 Made: January 25, 2001 Amended: May 24, 2001 September 28, 2001 January 24, 2002 October 23, 2003 Revoked: May 1, 2007 UNCLAIMED TRUST FUNDS Delegation of powers and duties of Secretary: Professional

Plus en détail

FOR BOOKSELLERS AND SUBSCRIPTION AGENCIES POUR LES LIBRAIRES ET LES DIFFUSEURS

FOR BOOKSELLERS AND SUBSCRIPTION AGENCIES POUR LES LIBRAIRES ET LES DIFFUSEURS SOCIÉTÉ MATHÉMATIQUE DE FRANCE 2009 RATES AND INSTRUCTIONS FOR BOOKSELLERS AND SUBSCRIPTION AGENCIES TARIFS ET INSTRUCTIONS POUR LES LIBRAIRES ET LES DIFFUSEURS Pour tout contact avec la SMF, merci de

Plus en détail

SWAPS. Lionel Artige HEC Université de Liège

SWAPS. Lionel Artige HEC Université de Liège SWAPS Lionel Artige HEC Université de Liège Swaps 5 types de swaps par ordre d importance sur les marchés financiers : Swaps de taux (interest rate swaps) Swaps de devises (currency swaps) Swaps de crédits

Plus en détail

PUBLIQUES. FINANCIAL AGREEMENTS AND TRANSACTIONS (PETROLEUM PRODUCT DERIVATIVES) REGULATIONS R-45-2008 In force August 1, 2008

PUBLIQUES. FINANCIAL AGREEMENTS AND TRANSACTIONS (PETROLEUM PRODUCT DERIVATIVES) REGULATIONS R-45-2008 In force August 1, 2008 FINANCIAL ADMINISTRATION ACT LOI SUR LA GESTION DES FINANCES PUBLIQUES FINANCIAL AGREEMENTS AND TRANSACTIONS (PETROLEUM PRODUCT DERIVATIVES) REGULATIONS R-45-2008 In force August 1, 2008 RÈGLEMENT SUR

Plus en détail