MTEV Stratégie Diagnostique

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "MTEV Stratégie Diagnostique"

Transcription

1 MTEV Stratégie Diagnostique Pr Anne LONG, Médecine Vasculaire Faculté de Médecine et de Maïeutique Lyon Sud Charles Mérieux Hôpital Edouard Herriot Mars 2015

2 MTEV TVP et EP : les 2 manifestations aiguës de la MTEV Epidémiologie : Incidence > cas / an en France, 5 à DC avec âge Gravité : DC Mal post-phlébitique, hypertension artérielle pulmonaire Néoplasie sous jacente Trt anticoagulant : hémorragie grave 3 % / an

3 Thrombose veineuse profonde Symptomatologie Circonstances de survenue Score(s) de Probabilité D Dimères Imagerie du thrombus : Echodoppler +++

4 Thrombose veineuse profonde MI Triade de Virchow Stase veineuse Altération de la paroi veineuse : lésion endothéliale Hypercoagulabilité

5 TVP Proximale V. Soléaires TVP Distale

6 TVP Signes cliniques Douleur dans 60% des cas Dans le territoire de drainage Spontanée ou provoquée par l effort physique ou la pression Brutale > progressive Œdème : augmentation de volume du MI en amont de l obstacle Dilatation veineuse superficielle Coloration cyanique du membre inférieur Douleur le long d un trajet veineux Perte du ballottement du mollet Augmentation de la chaleur locale (rare) Fièvre, tachycardie

7 Œdème du MI gauche

8 Œdème du mollet et de la cheville

9 Dilatation des veines superficielles

10 TVP Signes cliniques Signes peu sensibles et peu spécifiques +++ F du niveau de la TVP et de son degré d obstruction

11 Signes selon le SITE de la TVP TV musculaire : Douleur +++

12 Signes selon le SITE de la TVP TV VCI : œdème bilatéral

13 Signes selon le SITE de la TVP V FSD A FCD V FPD V FCD TVP du confluent fémoral D + Gde saphène = Douleur + oedème de tout le MI

14 TVP récente

15 TVP Signes cliniques Vérifier s il existe ou non des signes d EP - Douleur thoracique - Dyspnée - Toux - Crachat hémoptoïque

16 TVP Signes cliniques Interrogatoire +++ à la recherche des circonstances de survenue : - FDR déclenchant(s) transitoire(s) majeur(s) - FRD déclenchant(s) transitoire(s) mineur(s) - FDR persistant(s) de TVP - Autre diagnostic possible?

17 Circonstances de survenue Facteurs déclenchants transitoires

18 Circonstances de survenue Facteurs de risque persistants

19 Circonstances de survenue (3) Le contexte ou la clinique peuvent ils faire évoquer un autre diagnostic? - Douleur brutale au cours d un effort - Augmentation de volume du creux poplité (rupture de kyste poplité) - Traitement par anticoagulant : hématome

20 TVP. Diagnostic positif Le tryptique - Score clinique - D Dimères - Echodoppler

21 Calcul de la probabilité clinique Quelle est la probabilité clinique de TVP? => Scores de probabilité => Stratégie diagnostique

22 1er Score de Wells. TVP Cancer actif (trt en cours ou de moins de 6 mois ou palliatif) Paralysie, paresis ou immobilisation plâtrée d un MI Alitement récent > 3 j ou chirurgie majeure < 4 sem Sensibilité d un trajet veineux profond Augmentation de volume du MI Augmentation de volume du mollet > 3 cm / MI aσ Œdème unilatéral prenant le godet Collatéralité veineuse non variqueuse Dg alternatif aussi ou plus probable que celui de TVP - 2 Calcul du score Forte probabilité clinique de TVP Probabilité intermédiaire de TVP Faible probabilité de TVP 3 ou plus 1 ou 2-1 ou 0 Wells Lancet 1997 ; 350 :

23 Score de Wells TVP Probabilité prétest % de pts avec TVP Elevée 75% Intermédiaire 16% Faible 3% Patients externes, ED : veine fémorale -> confluence des axes jambiers Pas de dosage des DDimères

24 «2 ème» Score de Wells TVP Cancer actif (trt dans les 6 derniers mois ou trt palliatif) Paralysie, parésie ou immob plâtrée récente d un MI Alitement récent 3 j ou chirurgie majeure ds les 12 dernières sem (AG ou Rég) Douleur localisée sur trajet veineux profond du MI Augmentation globale de volume du MI Augmentation de volume du mollet > 3 cm / MI aσ Œdème prenant le godet Veines superficielles collatérales (non variqueuses) ATCD de TVP documentée Dg alternatif aussi probable que celui de TVP Calcul du score TVP non probable TVP probable Wells NEJM 2003 ; 349 : < 2 2

25 2ème Score de Wells TVP Patients externes, ED : veine fémorale -> confluence des axes jambiers Combinaison avec le dosage des DDimères Conclusion En cas de probabilité faible (< 2) et de DD négatifs => Exclusion de la TVP => Pas d échodoppler, pas de traitement

26 Score empirique

27 Précis de Sémiologie

28 TVP. D Dimères Produits de dégradation de la fibrine Négatif si < 500 ng/ml (méthode Elisa) VPN = 95 à 98% Dosage inutile si grossesse K évolutif pathologie inflammatoire chirurgie récente (sujet âgé)

29 Stratégie diagnostique Probabilité faible (ou intermédiaire) => DD DD < 500 ng/ml : exclusion de la TVP DD 500 ng/ml : écho-doppler Probabilité forte ou DD non indiqués Traitement anticoagulant si probabilité forte Echodoppler

30

31 Place des autres examens AngioCT : en 2ème intention axes iliaques et VCI Phlébographie : n est plus réalisée

32 TVP?

33 TVP. Extension profonde d une TVS TV grande saphène atteignant la crosse -> VFC TV petite externe atteignant la crosse -> V Pop => ED systématique du réseau profond en cas de TVS

34 TVP. Evolution locale de la TVP Evolution du thrombus Maladie post-thrombotique Récidives

35 TVP. Evolution du thrombus Reperméabilisation totale Reflux Reperméabilisation partielle Pas de reperméabilisation Rétraction progressive de la veine Veines collatérales Syndrome obstructif => ED de référence à l arrêt du traitement

36 Séquelles de TVP Séq TV Pop G, LT Séq TV Pop G, Da Silv A

37 Séquelles de TVP Séq TV Pop G, Pag A

38 Séquelles de TVP Séq TV Ilio-fémG, Amia P

39

40 Embolie pulmonaire

41 Embolie pulmonaire

42 Scores de probabilité. Wells

43 Scores de probabilité. Genève

44 Algorithmes diagnostiques Prévalence réelle de 10 à 35 % en cas de suspicion clinique Qqs score de probabilité utilisé faible EP = 10% intermédiaire EP = 30% forte EP = 65 % Angiographie pulmonaire «gold standard» Probabilité clinique + Gravité DD Imagerie : AngioCT, scintigraphie pulmonaire, ED, échographie cardiaque

45 Critères diagnostiques validés pour le Dg d EP selon la probabilité clinique Valide Non valide Discuté

46 Critères diagnostiques validés pour le Dg d EP selon la probabilité clinique Valide Non valide Discuté

47 CT (Pas de DD : VPN trop faible) 30% des patients EvtTE à 3 ms < 1% (EP segmentaire) EvtTE à 3 ms : 1.3 % dt 0.5 % d EP fatales

48

49 Algorithmes Dg Place de l ED Si CI à l angioct (ins rénale, allergie vraie iode, grossesse), à la recherche d une TVP proximale Obligatoire si AngioCT monobarrette Evaluation du risque de récidive qui est majoré en cas de TVP proximale Place de la scintigraphie de ventilation perfusion V/Q de probabilité intermédiaire, non contributive = fréquente Femme jeune (irradiation seins) DD élevés et CI à l angioct

50 MTEV. Stratégie diagnostique. Conclusion Score de probabilité ± Ddimères - augmentent la rentabilité de l examen d imagerie - diminuent le nombre d examens inutiles EDV par compression de l ensemble du réseau veineux AngioCT multidétecteur : - place privilégié pour le Dg d EP - utile pour l examen veineux ilio-cave

Sémiologie des veines

Sémiologie des veines Sémiologie des veines Pr D. STEPHAN Service Hypertension Maladies Vasculaires Hôpital Civil Opposition veine / artère Artère Réseau unique Anatomie reproductible Suppléances limitées Gravité de l occlusion

Plus en détail

Compressibilité de la veine

Compressibilité de la veine Échographie 4 points Intérêt Réalisation pratique Application pratique Un seul critère Compressibilité de la veine A savoir NORMAL THROMBOSE Contenu quasi anéchogène hyperéchogène Parois non visibles visibles

Plus en détail

Intérêt. Intérêt. Réalisation pratique. Réalisation pratique. Application pratique. Application pratique RECHERCHE DE TVP

Intérêt. Intérêt. Réalisation pratique. Réalisation pratique. Application pratique. Application pratique RECHERCHE DE TVP DIUMUS 2014 2015 UNIVERSITE MONTPELLIER I / UNIVERSITE DE LA MEDITERRANEE / UNIVERSITE NICE SOPHIA ANTIPOLIS FACULTES DE MEDECINE DE MONTPELLIER NÎMES/ MARSEILLE / NICE ANNEE UNIVERSITAIRE 2014 2015 Techniques

Plus en détail

Maladie thromboembolique veineuse MTEV. Sémiologie Cas cliniques

Maladie thromboembolique veineuse MTEV. Sémiologie Cas cliniques Maladie thromboembolique veineuse MTEV Sémiologie Cas cliniques Cas cliniques MTEV 1 Cas clinique 1 Une homme de 55 ans se plaint d'une dyspnée apparue sans raison depuis 48 heures. Il a été opéré d'une

Plus en détail

Liens d intérêt. Aucun

Liens d intérêt. Aucun U961 Traitement des TVP àla phase aiguëen 2012 Stéphane ZUILY MCU-PH Unité de Médecine Vasculaire CHU de Nancy Centre de compétence régional maladies vasculaires rares Université de Lorraine INSERM U961

Plus en détail

Echograhie veineuse. La pathologie veineuse aigue :

Echograhie veineuse. La pathologie veineuse aigue : Echograhie veineuse La pathologie veineuse aigue : la thrombophlébite Les circonstances cliniques : 1. Interrogatoire 2. Examen clinique 3. Examen biologique : les Dimères Les manifestations cliniques

Plus en détail

ALGORITHME DIAGNOSTIQUE DANS LA MALADIE VEINEUSE THROMBO- EMBOLIQUE ( MVTE ) Pr M.SARR

ALGORITHME DIAGNOSTIQUE DANS LA MALADIE VEINEUSE THROMBO- EMBOLIQUE ( MVTE ) Pr M.SARR ALGORITHME DIAGNOSTIQUE DANS LA MALADIE VEINEUSE THROMBO- EMBOLIQUE ( MVTE ) Pr M.SARR DEFINITION ALGORITHME : ENSEMBLE DE RÈGLES PRATIQUES PERMETTANT D EFFECTUER UN CALCUL PAR EXTENSION = ARBRE DÉCISIONNEL

Plus en détail

TVP fémorale. Systématisation. La TVP : écho-doppler JP Laroche Unité de Médecine Vasculaire CHU Montpellier. Thrombus mobile

TVP fémorale. Systématisation. La TVP : écho-doppler JP Laroche Unité de Médecine Vasculaire CHU Montpellier. Thrombus mobile Systématisation VCI Fémorale Superf. 3/4 Iliaque Poplitée La TVP : écho-doppler JP Laroche Unité de Médecine Vasculaire CHU Montpellier Mars 2015 Fémorale Sural Difficultés et Pièges: écho-doppler Veineux

Plus en détail

oblitération partielle ou complète d une veine par un caillot

oblitération partielle ou complète d une veine par un caillot Plan du cours Phlébite Définition Rappel anatomique Physiopathologie de la thrombose veineuse Diagnostic Complications des phlébites Embolie pulmonaire Maladie veineuse post-phlébitique Traitement Traitement

Plus en détail

Pr P.HAINAUT Médecine Interne Cliniques Universitaires St Luc

Pr P.HAINAUT Médecine Interne Cliniques Universitaires St Luc Maladie thromboembolique veineuse Diagnostic Pr P.HAINAUT Médecine Interne Cliniques Universitaires St Luc 1 Embolie pulmonaire (EP) et thrombose veineuse profonde (TVP) Environ 50% des patients avec TVP

Plus en détail

B08 - CAT devant une thrombose veineuse profonde des membres inférieurs

B08 - CAT devant une thrombose veineuse profonde des membres inférieurs B08-1 B08 - CAT devant une thrombose veineuse profonde des membres inférieurs 1. I n t r o d u c t i o n La thrombose veineuse profonde (TVP) des membres inférieurs est indissociable de sa complication

Plus en détail

Intérêt. Intérêt. Réalisation pratique. Réalisation pratique. Application pratique. Application pratique. 9 au 11 Avril 2014 EAU VEINEUSE

Intérêt. Intérêt. Réalisation pratique. Réalisation pratique. Application pratique. Application pratique. 9 au 11 Avril 2014 EAU VEINEUSE EAU 2012 2013 DIUE EAU 2013 2014 Nîmes Coordonnateurs régionaux: Pr M Dauzat, Pr P Taourel Organisateur : Dr X Bobbia 9 au 11 Avril 2014 EAU VEINEUSE ECHOGRAPHIE VEINEUSE 4 POINTS À LA RECHERCHE DE THROMBOSE

Plus en détail

MALADIE VEINEUSE THROMBOEMBOLIQUE DU SUJET AGE. Dr I DEFOUILLOY CHU AMIENS

MALADIE VEINEUSE THROMBOEMBOLIQUE DU SUJET AGE. Dr I DEFOUILLOY CHU AMIENS MALADIE VEINEUSE THROMBOEMBOLIQUE DU SUJET AGE Dr I DEFOUILLOY CHU AMIENS DEFINITION FORMATION D UN THROMBUS DANS UNE VEINE DISTALE OU PROXIMALE (FEMORO-POPLITEE OU PELVIENNE) DONT LE RISQUE IMMEDIAT EST

Plus en détail

Séméiologie de la thrombose veineuse. Carine Boulon, Joël Constans Médecine vasculaire, hôpital St André, CHU Bordeaux

Séméiologie de la thrombose veineuse. Carine Boulon, Joël Constans Médecine vasculaire, hôpital St André, CHU Bordeaux Séméiologie de la thrombose veineuse Carine Boulon, Joël Constans Médecine vasculaire, hôpital St André, CHU Bordeaux Thrombose veineuse A- Profonde des mb inf B- Profonde des mb sup C- superficielle MTEV=

Plus en détail

ANEVRYSME DE L ARTERE POPLITEE

ANEVRYSME DE L ARTERE POPLITEE ANEVRYSME DE L ARTERE POPLITEE DEFINITION L AAP est une dilatation avec perte de parallélisme des parois de l artère poplitée atteignant au moins 2 fois le diamètre de l artère saine sus jacente, le diamètre

Plus en détail

Stratégie diagnostique aux urgences lors d une suspicion d embolie pulmonaire

Stratégie diagnostique aux urgences lors d une suspicion d embolie pulmonaire Chapitre 35 Stratégie diagnostique aux urgences lors d une suspicion d embolie pulmonaire A. PENALOZA 1, 2, G. LE GAL 3, P.-M. ROY 1 Points essentiels Le diagnostic d EP en 2011, reste un défit pour le

Plus en détail

IMAGERIE DU SYSTEME VEINEUX

IMAGERIE DU SYSTEME VEINEUX IMAGERIE DU SYSTEME VEINEUX Imagerie normale et pathologique - Variations Dr Viviane Ladam-Marcus Service de Radiologie - HRD Système Veineux du membre supérieur Céphalique Basilique Thrombose 2 veines

Plus en détail

Séméiologie de la thrombose veineuse. Carine Boulon, Joël Constans Médecine vasculaire, hôpital St André, CHU Bordeaux

Séméiologie de la thrombose veineuse. Carine Boulon, Joël Constans Médecine vasculaire, hôpital St André, CHU Bordeaux Séméiologie de la thrombose veineuse Carine Boulon, Joël Constans Médecine vasculaire, hôpital St André, CHU Bordeaux Thrombose veineuse Profonde des mb inf Profonde des mb sup superficielle Thrombose

Plus en détail

Maladie veineuse thrombo embolique

Maladie veineuse thrombo embolique Maladie veineuse thrombo embolique Carine Boulon, Joël Constans Médecine Vasculaire, HôpitalSt André, CHU Bordeaux L iconographie est en partie tirée des ouvrages du Collège des Enseignants de Médecine

Plus en détail

Prise en charge de l embolie pulmonaire

Prise en charge de l embolie pulmonaire Prise en charge de l embolie pulmonaire Dr Serge Motte Liège 06.12.14 - Laack TA et Goyal DG, Emerg Med Clin N Am 2004; 961-983 2 PLAN Diagnostic Prise en charge: Phase aiguë: analyse de gravité Choix

Plus en détail

Formation Médicale Continue

Formation Médicale Continue Formation Médicale Continue RUBRIQUE PILOTÉE PAR JEAN-CLAUDE SABY ET MICHEL FÉSOLOWICZ _ P25 _ Standards de qualité pour la pratique de l écho-doppler dans le cadre de la maladie thromboembolique veineuse

Plus en détail

Grosse jambe vasculaire : TVP et récidive de TVP TVS. Grosse jambe non vasculaire : Fasciite nécrosante Erysipèle Lymphangite Autres

Grosse jambe vasculaire : TVP et récidive de TVP TVS. Grosse jambe non vasculaire : Fasciite nécrosante Erysipèle Lymphangite Autres URGENCE et GROSSE JAMBE Souvent unilatérale Grosse jambe vasculaire : TVP et récidive de TVP TVS Grosse jambe non vasculaire : Fasciite nécrosante Erysipèle Lymphangite Autres PRIAM 1 Septembre 03 GROSSES

Plus en détail

LA THROMBOPHLÉBITE PROFONDE: LA DÉTECTER ET INTERVENIR DE FAÇON APPROPRIÉE

LA THROMBOPHLÉBITE PROFONDE: LA DÉTECTER ET INTERVENIR DE FAÇON APPROPRIÉE LA THROMBOPHLÉBITE PROFONDE: LA DÉTECTER ET INTERVENIR DE FAÇON APPROPRIÉE Mariane Brunet, MSc. pht Amélie Gauvin, Msc. pht Mylène Tourigny, Msc. pht Sonia Viau, MSc. pht PLAN DE LA PRÉSENTATION Introduction

Plus en détail

DOULEURS CHRONIQUES D ORIGINE VEINEUSE DU MOLLET CHEZ LE SPORTIF

DOULEURS CHRONIQUES D ORIGINE VEINEUSE DU MOLLET CHEZ LE SPORTIF DOULEURS CHRONIQUES D ORIGINE VEINEUSE DU MOLLET CHEZ LE SPORTIF A.Khelifi, H. Hentati, M. Khrifech, I. Mnif, R. Aouini, I. B.Yaacoub, R.Bennaceur, F.B.Amara, N.Mnif Service d imagerie médicale hôpital

Plus en détail

TVP - EP chez le sujet âgé. Epidémiologie - Diagnostic E. PAUTAS. Unité Gériatrique Aiguë Hôpital Charles Foix (AP-HP) Ivry-sur-Seine.

TVP - EP chez le sujet âgé. Epidémiologie - Diagnostic E. PAUTAS. Unité Gériatrique Aiguë Hôpital Charles Foix (AP-HP) Ivry-sur-Seine. TVP - EP chez le sujet âgé Epidémiologie - Diagnostic E. PAUTAS Unité Gériatrique Aiguë Hôpital Charles Foix (AP-HP) Ivry-sur-Seine Inserm U-765 Données épidémiologiques Incidence de la MTEV et âge 40-60

Plus en détail

Thrombectomie veineuse avec stent

Thrombectomie veineuse avec stent Prise en charge des TVP fémoro-iliaques Thrombectomie veineuse avec stent O HARTUNG Sce de Chirurgie Vasculaire, CHU Nord, Marseille Complications des TVP Aigue Extension Embolie pulmonaire Récidive Syndrome

Plus en détail

Les thromboses veineuses des membres inférieurs

Les thromboses veineuses des membres inférieurs Les thromboses veineuses des membres inférieurs Dr E. MICHEL RECH Dr E. MICHEL RECH Laboratoire d explorations cardio-vasculaires Définitions Thrombose veineuse (plutôt que phlébite): c est la présence

Plus en détail

Modalites de prise en charge

Modalites de prise en charge Modalites de prise en charge Dr Ruxandra Cojocaru Services des Urgences Adultes Hopitaux Universitaires de Strasbourg MALADIE THROMBO-EMBOLIQUE MTEV incidence 1,8 /1000 habitants (Europe, EU ) TVP et EP

Plus en détail

Thrombose veineuse profonde - Embolie pulmonaire. chez le sujet âgé. Epidémiologie - Diagnostic

Thrombose veineuse profonde - Embolie pulmonaire. chez le sujet âgé. Epidémiologie - Diagnostic Thrombose veineuse profonde - Embolie pulmonaire chez le sujet âgé Epidémiologie - Diagnostic E. PAUTAS Unité Gériatrique Aiguë Hôpital Charles Foix (AP-HP) Ivry-sur-Seine Données épidémiologiques Incidence

Plus en détail

TVP - EP chez le sujet âge. Strategie diagnostique

TVP - EP chez le sujet âge. Strategie diagnostique TVP - EP chez le sujet âge Strategie diagnostique Pr E. PAUTAS Unité de Gériatrie Aiguë GH Pitié-Salpêtrière-Charles Foix (APHP) UFR Médecine P. et M. Curie Paris 6 Inserm U765 Université Paris Descartes

Plus en détail

Syndrome d Ischémie Musculaire d Effort (S.I.M.E.) ou Syndrome de loge

Syndrome d Ischémie Musculaire d Effort (S.I.M.E.) ou Syndrome de loge Syndrome d Ischémie Musculaire d Effort (S.I.M.E.) ou Syndrome de loge 1. Données épidémiologiques du syndrome de loge chronique d effort de jambe - a. La prédominance masculine est très nette, allant

Plus en détail

Maladie thrombo-embolique veineuse (MTEV) et grossesse Facteurs de risque

Maladie thrombo-embolique veineuse (MTEV) et grossesse Facteurs de risque Maladie thrombo-embolique veineuse (MTEV) et grossesse Facteurs de risque Jacqueline Conard Sce Hématologie Biologique Hôtel-Dieu, Paris Facteurs de risque de thrombose veineuse ATCD de thrombose veineuse

Plus en détail

Maladie thrombo-embolique veineuse (135) Docteur Jean-Luc BOSSON Juillet 2002 (Mise à jour Janvier 2005)

Maladie thrombo-embolique veineuse (135) Docteur Jean-Luc BOSSON Juillet 2002 (Mise à jour Janvier 2005) Maladie thrombo-embolique veineuse (135) Docteur Jean-Luc BOSSON Juillet 2002 (Mise à jour Janvier 2005) Pré-Requis : Anatomie du réseau veineux Physiologie de l hémostase et de la respiration Résumé :

Plus en détail

Évalua&on de l instaura&on d un traitement an&coagulant dans les suspicions de thromboses veineuses profondes

Évalua&on de l instaura&on d un traitement an&coagulant dans les suspicions de thromboses veineuses profondes Évalua&on de l instaura&on d un traitement an&coagulant dans les suspicions de thromboses veineuses profondes LIMOGES Département Universitaire Médecine Générale Dr Karen RUDELLE Pr Daniel BUCHON DUMG

Plus en détail

Fiche mémo. Contraception chez la femme à risque cardiovasculaire. Juillet 2013. Généralités. Critères d éligibilité des méthodes

Fiche mémo. Contraception chez la femme à risque cardiovasculaire. Juillet 2013. Généralités. Critères d éligibilité des méthodes Fiche mémo Contraception chez la femme à risque cardiovasculaire Juillet 2013 Cette fiche mémo fait partie d un ensemble de fiches mémo concernant la et complète plusieurs documents sur ce thème produits

Plus en détail

Douleurs Thoraciques Stratégie d orientation

Douleurs Thoraciques Stratégie d orientation GIT octobre 2011 Douleurs Thoraciques Stratégie d orientation Dr Thomas Loeb SAMU des Hauts de Seine 92 380 Garches Douleurs thoraciques Rappel Région richement innervée Douleurs thoraciques Rappel Région

Plus en détail

UE Cardio-Vasculaire

UE Cardio-Vasculaire Année Universitaire 2012-2013 Sujet 1 Une patiente de 32 ans est hospitalisée pour une douleur thoracique. Initialement modérée, cette douleur est maintenant violente et inhibe la respiration. La patiente

Plus en détail

Docteur, est-ce que je fais une phlébite? Alain Beaumier

Docteur, est-ce que je fais une phlébite? Alain Beaumier Docteur, est-ce que je fais une phlébite? Alain Beaumier Trois patients qui vous consultent à votre cabinet ou à l urgence craignent d avoir une thrombophlébite. O M me Lafrance, 52 ans et adepte de la

Plus en détail

Dr Pascal GODFROY-LETELLIER SAU Saint Camille Bry Sur Marne

Dr Pascal GODFROY-LETELLIER SAU Saint Camille Bry Sur Marne Dr Pascal GODFROY-LETELLIER SAU Saint Camille Bry Sur Marne Douleur du mollet unilatérale (60%) Œdème (différence > 3cm par rapport au mollet controlatéral) Chaleur locale Erythème local Cyanose plantaire

Plus en détail

GROSSESSE ET MALADIE THROMBO-EMBOLIQUE VEINEUSE ( MTEV)

GROSSESSE ET MALADIE THROMBO-EMBOLIQUE VEINEUSE ( MTEV) Communauté Périnatale de l Agglomération Versaillaise Association Loi 1901 n 0784014641 29 rue de Versailles 78150 Le Chesnay http : //www.nat78.com GROSSESSE ET MALADIE THROMBO-EMBOLIQUE VEINEUSE ( MTEV)

Plus en détail

Syndrome Cave Supérieur: Prise en charge. Patrick BAGAN Chirurgie Thoracique et Vasculaire Hôpital Victor Dupouy, Argenteuil

Syndrome Cave Supérieur: Prise en charge. Patrick BAGAN Chirurgie Thoracique et Vasculaire Hôpital Victor Dupouy, Argenteuil Syndrome Cave Supérieur: Prise en charge Patrick BAGAN Chirurgie Thoracique et Vasculaire Hôpital Victor Dupouy, Argenteuil Medical Observations and Inquiries, 1757; Vol 1, pp 323-357 Symptômes observés

Plus en détail

La prescription d un examen d imagerie thoracique doit être raisonnée et motivée Le problème à résoudre doit être clairement exprimé :

La prescription d un examen d imagerie thoracique doit être raisonnée et motivée Le problème à résoudre doit être clairement exprimé : Indications des examens d imageried en pathologie thoracique Partie 1 M El Hajjam et P Lacombe La prescription d un examen d imagerie thoracique doit être raisonnée et motivée Le problème à résoudre doit

Plus en détail

UE Cardio Sémiologie Dr.MOCERI. Embolie Pulmonaire

UE Cardio Sémiologie Dr.MOCERI. Embolie Pulmonaire Embolie Pulmonaire I. Introduction. Définition : L embolie pulmonaire (EP) est la complication d une thrombose veineuse, le plus souvent profonde (car elle touche les veines profondes). On parle de Maladie

Plus en détail

Processus d accueil clinique - Thrombophlébite. V6 17 février 2010

Processus d accueil clinique - Thrombophlébite. V6 17 février 2010 Processus d accueil clinique - Thrombophlébite V6 17 février 2010 TPP MI Indication Pt avec suspicion clinique TPP MI Contre-indications Dyspnée / Douleur thoracique subite ou avec insp. T 38.5 RC 100/min

Plus en détail

Syndrome post-thrombotique et compression élastique Quoi de neuf?

Syndrome post-thrombotique et compression élastique Quoi de neuf? Syndrome post-thrombotique et compression élastique Quoi de neuf? Dr Ahmed BOUKER Confronté à une TVP des MI, le clinicien a 2 soucis : - Traiter pour éviter une embolie pulmonaire - Prévenir le syndrome

Plus en détail

SYNDROME DE L ARTERE POPLITEE PIEGEE. PR Jean Michel CHEVALIER Hôpital E. HERRIOT LYON

SYNDROME DE L ARTERE POPLITEE PIEGEE. PR Jean Michel CHEVALIER Hôpital E. HERRIOT LYON SYNDROME DE L ARTERE POPLITEE PIEGEE PR Jean Michel CHEVALIER Hôpital E. HERRIOT LYON DEFINITION C est une compression de l artère poplitée par anomalie de son trajet ou par insertion musculaire anormale

Plus en détail

EMBOLIE PULMONAIRE (EP)

EMBOLIE PULMONAIRE (EP) EMBOLIE PULMONAIRE (EP) Dr Thanh CAO - HUU = OBSTRUCTION D UNE ou PLUSIEURS BRANCHES DE L ARTERE PULMONAIRE PAR UN OU DES THROMBUS pouvant aboutir à l INFARCTUS PULMONAIRE = AFFECTION UBIQUITAIRE dont

Plus en détail

au temps veineux, on confirme la thrombose de la veine ovarienne droite qui est augmentée de calibre et non rehaussée prise de contraste de la paroi

au temps veineux, on confirme la thrombose de la veine ovarienne droite qui est augmentée de calibre et non rehaussée prise de contraste de la paroi Femme de 25 ans; accouchement il y a 5 jours ; douleurs abdominales depuis deux jours, syndrome inflammatoire biologique, fièvre. Quels sont les éléments sémiologiques à retenir images CH Metz - Scanner

Plus en détail

MTEV / TVP Stratégie Diagnostique et Thérapeutique en 2011. Jean-Pierre Laroche. Médecine Vasculaire CHU de Montpellier

MTEV / TVP Stratégie Diagnostique et Thérapeutique en 2011. Jean-Pierre Laroche. Médecine Vasculaire CHU de Montpellier MTEV / TVP Stratégie Diagnostique et Thérapeutique en 2011 Jean-Pierre Laroche Médecine Vasculaire CHU de Montpellier Algorithme gestion TVP TVP en Ville? MV : PC. Ttt ECHO DOPPLER + - Doute

Plus en détail

D-Dimères. -Dosage qui existe depuis plus de 20 ans cela permet un certain recul. -Beaucoup d études actuelles mais peu d avancées concrètes.

D-Dimères. -Dosage qui existe depuis plus de 20 ans cela permet un certain recul. -Beaucoup d études actuelles mais peu d avancées concrètes. D-Dimères -Dosage qui existe depuis plus de 20 ans cela permet un certain recul. -Beaucoup d études actuelles mais peu d avancées concrètes. Rappel sur les D-Dimères Ils résultent de la formation puis

Plus en détail

135. Thrombose veineuse profonde et embolie pulmonaire

135. Thrombose veineuse profonde et embolie pulmonaire Sommaire 135. Thrombose veineuse profonde et embolie pulmonaire diagnostic, situations d urgence et prise en charge, attitude thérapeutique et suivi Points clés en imagerie Importance de bien poser l indication

Plus en détail

E11 - Contention. 1. Modes d action

E11 - Contention. 1. Modes d action E11-1 E11 - Contention Le terme de contention est utilisé pour contention compression. Il désigne l utilisation pour la prévention ou le traitement des désordres veineux et lymphatiques de bandes, bas

Plus en détail

Dossier n 4 : questions

Dossier n 4 : questions Dossier n 4 : questions Dossier n 4 Énoncé Un homme de 65 ans, plombier à la retraite, est adressé aux urgences d un hôpital général, pour hémoptysie. Ses antécédents sont marques par un tabagisme estimé

Plus en détail

THROMBOSE VEINEUSE PROFONDE TVP - PHLEBITE (1)

THROMBOSE VEINEUSE PROFONDE TVP - PHLEBITE (1) THROMBOSE VEINEUSE PROFONDE TVP - PHLEBITE (1) Occlusion d une veine par un caillot sanguin Localisation préférentielle : les membres inférieurs Souvent asymptomatique THROMBOSE VEINEUSE PROFONDE FACTEURS

Plus en détail

B06 - CAT devant une ischémie aiguë des membres inférieurs

B06 - CAT devant une ischémie aiguë des membres inférieurs B06-1 B06 - CAT devant une ischémie aiguë des membres inférieurs L ischémie aiguë est une interruption brutale du flux artériel au niveau d un membre entraînant une ischémie tissulaire. Elle constitue

Plus en détail

27 ème JOURNEE SPORT ET MEDECINE Dr Roukos ABI KHALIL Digne Les Bains 23 novembre 2013

27 ème JOURNEE SPORT ET MEDECINE Dr Roukos ABI KHALIL Digne Les Bains 23 novembre 2013 27 ème JOURNEE SPORT ET MEDECINE Dr Roukos ABI KHALIL Digne Les Bains 23 novembre 2013 Les Nouveaux Anticoagulants Oraux (NACO) dans la maladie thrombo embolique veineuse INTRODUCTION Thrombose veineuse

Plus en détail

Maladies thromboemboliques dans un service de Médecine Interne A HAMADENE, ET COLL A BERRAH CHU BAB EL OUED

Maladies thromboemboliques dans un service de Médecine Interne A HAMADENE, ET COLL A BERRAH CHU BAB EL OUED Maladies thromboemboliques dans un service de Médecine Interne A HAMADENE, ET COLL A BERRAH CHU BAB EL OUED Introduction Les accidents thromboemboliques peuvent émailler l évolution de nombreuses affections

Plus en détail

GROSSESSE DIAGNOSTIC DE LA TVP ET DE L EP

GROSSESSE DIAGNOSTIC DE LA TVP ET DE L EP GROSSESSE DIAGNOSTIC DE LA TVP ET DE L EP OBJECTIF Proposer une méthode diagnostique pour l évaluation des femmes enceintes qui font l objet d une suspicion clinique de thrombose veineuse profonde (TVP)

Plus en détail

Staff St Camille 7 mai 2015

Staff St Camille 7 mai 2015 Staff St Camille 7 mai 2015 1 Mai 2015 Clément Morin Service de médecine Interne c.morin@ch-bry.org 0149831859 Conflits d intérêts : aucun 2 Thromboses veineuses superficielles, profondes et embolies pulmonaires

Plus en détail

Principales pathologies à risque cardiovasculaire/facteurs de risque cardiovasculaires 1

Principales pathologies à risque cardiovasculaire/facteurs de risque cardiovasculaires 1 Fiche mémo Contraception chez la femme à risque cardiovasculaire Juillet 2013 Cette fiche mémo fait partie d un ensemble de fiches mémo concernant la contraception et complète plusieurs documents sur ce

Plus en détail

item 224 MALADIE THROMBO-EMBOLIQUE VEINEUSE

item 224 MALADIE THROMBO-EMBOLIQUE VEINEUSE item 224 MALADIE THROMBO-EMBOLIQUE VEINEUSE Principaux facteurs de risque acquis de maladie thromboembolique veineuse Facteurs de risque constitutionnels de maladie thromboembolique veineuse score PESI

Plus en détail

Prise en charge diagnostique de la maladie thromboembolique des personnes âgées

Prise en charge diagnostique de la maladie thromboembolique des personnes âgées Prise en charge diagnostique de la maladie thromboembolique des personnes âgées Pierre-Marie Roy, MD, PhD Service des Urgences Centre Hospitalier Universitaire Faculté de Médecine Université d Angers ANGERS

Plus en détail

patient âgé de plus de 80 ans : de 180 patients

patient âgé de plus de 80 ans : de 180 patients Embolie pulmonaire chez le patient âgé de plus de 80 ans : étude rétrospective comparative de 180 patients Sébastien Miranda, G. Armengol, M. Bordage, M. Le Besnerais, N. Cailleux-Talbot, H. Lévesque,

Plus en détail

Le rôle de l imagerie médicale dans la détresse respiratoire

Le rôle de l imagerie médicale dans la détresse respiratoire Le rôle de l imagerie médicale dans la détresse respiratoire Journée SIAMU du 29.09.2017 Dr Yorick Lismonde Service d imagerie médicale Introduction Urgence / hospitalisation Rôle dans l orientation diagnostique

Plus en détail

La compression veineuse dans la. membres inférieurs. EPP Médecine Vasculaire 08/09/2014 Dr TISSERAND Guillaume

La compression veineuse dans la. membres inférieurs. EPP Médecine Vasculaire 08/09/2014 Dr TISSERAND Guillaume La compression veineuse dans la prise en charge de la TVP des membres inférieurs EPP Médecine Vasculaire 08/09/2014 Dr TISSERAND Guillaume Rappel EPP 2012 (traitements non médicamenteux de la TVP) Discussion

Plus en détail

Maladie thrombo-embolique veineuse

Maladie thrombo-embolique veineuse SYSTEME CARDIOVASCULAIRE Maladie thrombo-embolique veineuse 28/04/2014 DUPESSEY Florence L3 Système Cardiovasculaire Dr. SARLON-BARTOLI (fait par le CCA du Pr.HABIB) 32 pages, Relecteur 7 Maladie thrombo-embolique

Plus en détail

N 131 : ARTERIOPATHIE OBLITERANTE DE L'AORTE ET DES MEMBRES INFERIEURS

N 131 : ARTERIOPATHIE OBLITERANTE DE L'AORTE ET DES MEMBRES INFERIEURS N 131 : ARTERIOPATHIE OBLITERANTE DE L'AORTE ET DES MEMBRES INFERIEURS 131A : Diagnostiquer une AOMI L AOMI est l atteinte par l athérosclérose de la paroi des artères vascularisant les membres inférieurs,

Plus en détail

Echographie de compression et Pathologies Thrombo-emboliques

Echographie de compression et Pathologies Thrombo-emboliques Echographie de compression et Pathologies Thrombo-emboliques Le fardeau de la Maladie Veineuse Thrombo- Embolique(MTEV) Thrombose Veineuse Profonde () Syndrome postthrombotique 40% Embolie Pulmonaire 30%

Plus en détail

LESIONS MICROTRAUMATIQUES DE L APPAREIL LOCOMOTEUR DE L ATHLETE. Dr Muracciole Paul

LESIONS MICROTRAUMATIQUES DE L APPAREIL LOCOMOTEUR DE L ATHLETE. Dr Muracciole Paul LESIONS MICROTRAUMATIQUES DE L APPAREIL LOCOMOTEUR DE L ATHLETE Dr Muracciole Paul ETIO-PATHOGENIE FACTEURS DE RISQUES INTRINSEQUES : INDIVIDU EXTRINSEQUES : ENTRAINEMENT STRUCTURES TOUCHEES OS ARTICULATION

Plus en détail

Dr Aimery HARS Clinique Sainte-Marie

Dr Aimery HARS Clinique Sainte-Marie Dr Aimery HARS Clinique Sainte-Marie UE 28 PHLEBITES EMBOLIES PULMONAIRES L incidence de la maladie thrombo-embolique veineuse profonde (TVP) est de 1 pour 1 000 habitants par an, soit 60 000 cas annuels

Plus en détail

THROMBOSE VEINEUSE PROFONDE (TVP) DIAGNOSTIC

THROMBOSE VEINEUSE PROFONDE (TVP) DIAGNOSTIC THROMBOSE VEINEUSE PROFONDE (TVP) DIAGNOSTIC OBJECTIF Présenter une stratégie d évaluation des cas soupçonnés de thrombose veineuse profonde (TVP) fondée sur des données probantes RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX

Plus en détail

Le risque de thrombose. Quelle démarche peut on proposer face à une TVP?

Le risque de thrombose. Quelle démarche peut on proposer face à une TVP? Le risque de thrombose Quelle démarche peut on proposer face à une TVP? Plan Le bilan étiologique Les situations à risque Le suivi d une TV P. 2 brèves TV P. proximales 50 % des embolies pulmonaires 10

Plus en détail

CAT devant un ictère cholestatique

CAT devant un ictère cholestatique CAT devant un ictère cholestatique Dr N.Annane, L.Abid Service de chirurgie viscérale. Pr. L.Abid Hôpital de Bologhine Introduction, définition L ictère est un symptôme clinique coloration jaune des téguments

Plus en détail

Embolie pulmonaire et Grossesse M. COLLET

Embolie pulmonaire et Grossesse M. COLLET Embolie pulmonaire et Grossesse M. COLLET Embolie pulmonaire et grossesse 1ère cause de mortalité maternelle USA / GB, 4ème cause en France Grossesse : facteur de risque de MVTE (x2 x6) Risque absolu :

Plus en détail

Cancer du pancréas (155) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003

Cancer du pancréas (155) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003 Cancer du pancréas (155) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003 Pré-Requis : Rapports anatomiques du pancréas Voie de drainage lymphatique. Sémiologie de la douleur pancréatique. Syndrome cholestatique.

Plus en détail

1- OBJET Prise en charge diagnostique des patients suspect de thrombose veineuse et/ou d embolie pulmonaire.

1- OBJET Prise en charge diagnostique des patients suspect de thrombose veineuse et/ou d embolie pulmonaire. DIAGNOSTIC DE THROMBOSE VEINEUSE ET EMBOLIE PULMONAIRE ( hors grossesse) MPU Référence : 2080-PR-DIA- Pôle Urgences Processus :DIAGNOSTIC Rubrique de classement : Pôle URGENCES Page 1/ Rev1 1.02.200 1-

Plus en détail

La thrombo-embolie veineuse :

La thrombo-embolie veineuse : : Quelle est la combinaison gagnante? Q et R Maryse Mercier, MD Présenté dans le cadre de : La maladie vasculaire de l Université de Sherbrooke, novembre 2004 Le cas de Mme Labrecque Vous êtes de garde

Plus en détail

Cas clinique. Dr D. Boutarene Dr M.Baba Ahmed

Cas clinique. Dr D. Boutarene Dr M.Baba Ahmed Cas clinique Dr D. Boutarene Dr M.Baba Ahmed Melle Sam. Eve, 29 ans, sans antécédent particulier, sportive de haut niveau est victime d un accident sportif du genou gauche. Une méniscectomie sous arthroscopie

Plus en détail

Filtres caves inférieurs Où en est-on?

Filtres caves inférieurs Où en est-on? Filtres caves inférieurs Où en est-on? ISPAHAN 8-10 avril 2015 Filtres caves inférieurs : où en est-on? 1. CONTEXTE 2. GUIDELINES 3. MATERIEL ET MODALITE DE POSE 4. EVIDENCE BASED 5. CONCLUSIONS Filtres

Plus en détail

SÉMIOLOGIE VASCULAIRE. Sylvie Desmarais Interniste CSSS Pierre- Boucher

SÉMIOLOGIE VASCULAIRE. Sylvie Desmarais Interniste CSSS Pierre- Boucher SÉMIOLOGIE VASCULAIRE Sylvie Desmarais Interniste CSSS Pierre- Boucher CONFLITS D INTÉRÊTS Bayer Health Care Bristol- Myers Squibb LEO Pharma OBJECTIFS Connaître l arbre artériel périphérique : valeur

Plus en détail

Sténoses de la bifurcation carotidienne (133b) Professeur Jean Luc MAGNE, Docteur Sébastien PENILLON, Docteur Carmine SESSA Mai 2005

Sténoses de la bifurcation carotidienne (133b) Professeur Jean Luc MAGNE, Docteur Sébastien PENILLON, Docteur Carmine SESSA Mai 2005 Sténoses de la bifurcation carotidienne (133b) Professeur Jean Luc MAGNE, Docteur Sébastien PENILLON, Docteur Carmine SESSA Mai 2005 Pré-requis : Athérosclérose, épidemiologie et physiopathologie (item

Plus en détail

COMPLICATIONS THROMBOTIQUES DES SYNDROMES MYÉLOPROLIFÉRATIFS: ÉVALUATION ET GESTION DU RISQUE

COMPLICATIONS THROMBOTIQUES DES SYNDROMES MYÉLOPROLIFÉRATIFS: ÉVALUATION ET GESTION DU RISQUE COMPLICATIONS THROMBOTIQUES DES SYNDROMES MYÉLOPROLIFÉRATIFS: ÉVALUATION ET GESTION DU RISQUE D APRES «THROMBOTIC COMPLICATIONS OF MYELOPROLIFERATIVE NEOPLASMS : RISK ASSESSMENT AND RISK-GUIDED MANAGEMENT

Plus en détail

Conseils aux patients* Lutter activement. *pour les patients ayant subi une opération de remplacement de la hanche ou du genou

Conseils aux patients* Lutter activement. *pour les patients ayant subi une opération de remplacement de la hanche ou du genou Conseils aux patients* Lutter activement contre la thrombose *pour les patients ayant subi une opération de remplacement de la hanche ou du genou 2 Mentions légales Directeur de la publication : Bayer

Plus en détail

Analyse décisionnelle dans la maladie thrombo-embolique veineuse. Bruno TRIBOUT Médecine Vasculaire CHU AMIENS

Analyse décisionnelle dans la maladie thrombo-embolique veineuse. Bruno TRIBOUT Médecine Vasculaire CHU AMIENS Analyse décisionnelle dans la maladie thrombo-embolique veineuse Bruno TRIBOUT Médecine Vasculaire CHU AMIENS Prévalence de MTEV chez patients suspects de MTEV Hôpital Universitaire de Genève Année MTEV

Plus en détail

Céphalées vues aux Urgences. Dominique VALADE Centre d Urgence des Céphalées Hôpital Lariboisière PARIS

Céphalées vues aux Urgences. Dominique VALADE Centre d Urgence des Céphalées Hôpital Lariboisière PARIS Céphalées vues aux Urgences Dominique VALADE Centre d Urgence des Céphalées Hôpital Lariboisière PARIS Deux Objectifs aux Urgences Identifier les céphalées à risque vital Optimiser le traitement des céphalées

Plus en détail

A.Khelifi(1), A.Beyrem ( 1), A.Arous(1), K.Bourguiba(1), I.Ellouze(1), A.Cherif(2) S.Azzabi(2), N.Khalfallah(2), I.Naccache(1), N.

A.Khelifi(1), A.Beyrem ( 1), A.Arous(1), K.Bourguiba(1), I.Ellouze(1), A.Cherif(2) S.Azzabi(2), N.Khalfallah(2), I.Naccache(1), N. A.Khelifi(1), A.Beyrem ( 1), A.Arous(1), K.Bourguiba(1), I.Ellouze(1), A.Cherif(2) S.Azzabi(2), N.Khalfallah(2), I.Naccache(1), N.Mnif (1) (1), Service d imagerie médicale, hôpital Charles Nicolle, Tunis.

Plus en détail

Conduite à tenir devant un kyste poplité

Conduite à tenir devant un kyste poplité Conduite à tenir devant un kyste poplité Emmanuel Hoppé Service de rhumatologie Journée de FMC du 30.01.2014 Kyste de Baker (XIXè ) Kyste de nature synoviale liquide synovial + synoviocytes Mécanisme Hernie

Plus en détail

THROMBOSES VEINEUSES PROFONDES. 1. Introduction. 2. Données générales. 2.1 - Epidémiologie. 2.2- Physiopathologie et histoire naturelle

THROMBOSES VEINEUSES PROFONDES. 1. Introduction. 2. Données générales. 2.1 - Epidémiologie. 2.2- Physiopathologie et histoire naturelle 1 THROMBOSES VEINEUSES PROFONDES Pierre DJIANE, Alec VAHANIAN 1. Introduction C est l oblitération plus ou moins complète d une veine profonde par un thrombus résultant d une coagulation intravasculaire

Plus en détail

EXAMEN CLINIQUE AVANT CREATION D UN ABORD VASCULAIRE ET INDICATIONS DE L IMAGERIE PRE-OPERATOIRE

EXAMEN CLINIQUE AVANT CREATION D UN ABORD VASCULAIRE ET INDICATIONS DE L IMAGERIE PRE-OPERATOIRE Abords vasculaires pour hémodialyse EXAMEN CLINIQUE AVANT CREATION D UN ABORD VASCULAIRE ET INDICATIONS DE L IMAGERIE PRE-OPERATOIRE Albert Mouton Clinique de l Archette AIX 12,13? 14 Juin,Juin 2014 Introduction

Plus en détail

Le rapport D-dimD. ne. Un nouvel outil diagnostique dans l embolie pulmonaire? SEMINAIRES IRIS. Mathieu Jeanmaire DES Médecine Interne INTRODUCTION

Le rapport D-dimD. ne. Un nouvel outil diagnostique dans l embolie pulmonaire? SEMINAIRES IRIS. Mathieu Jeanmaire DES Médecine Interne INTRODUCTION Le rapport D-dimD dimères/fibrinogène. ne. Un nouvel outil diagnostique dans l embolie pulmonaire? Mathieu Jeanmaire DES Médecine Interne INTRODUCTION L incidence de l embolie pulmonaire MTEV : 1,8 par

Plus en détail

IRM Mammaire Quelles indications en 2014? Dr Marie Hélène CARACO

IRM Mammaire Quelles indications en 2014? Dr Marie Hélène CARACO IRM Mammaire Quelles indications en 2014? Dr Marie Hélène CARACO 1 Introduction a IRM : imagerie de l angiogénèse tumorale améliore la sensibilité de détection (> 90 %) par contre faible spécificité (70

Plus en détail

La douleur thoracique. Pr Hervé Le Breton, Département de Cardiologie, Pôle Thoracique, vasculaire et métabolique

La douleur thoracique. Pr Hervé Le Breton, Département de Cardiologie, Pôle Thoracique, vasculaire et métabolique La douleur thoracique Pr Hervé Le Breton, Département de Cardiologie, Pôle Thoracique, vasculaire et métabolique Vendredi 28 Octobre 2011 Cause fréquente de consultation et de recours aux services de soins

Plus en détail

Circulation Métabolismes. Item N 08.223-2 : Anévrismes de l aorte et des artères des membres inférieurs

Circulation Métabolismes. Item N 08.223-2 : Anévrismes de l aorte et des artères des membres inférieurs Circulation Métabolismes. Item N 08.223-2 : Anévrismes de l aorte et des artères des membres inférieurs A) Définition. Un anévrisme artériel est une dilatation focale et permanente de l artère avec une

Plus en détail

Principe d évaluation des tests diagnostiques

Principe d évaluation des tests diagnostiques Principe d évaluation des tests diagnostiques Dr Sandra DAVID TCHOUDA Cellule d évaluation médico-économique des innovation, CHUG sdavidtchouda@chu-grenoble.fr Plan Objectif et contexte de ces études visant

Plus en détail

Référentiels Marocains de Chirurgie Cancérologique Digestive

Référentiels Marocains de Chirurgie Cancérologique Digestive Référentiels Marocains de Chirurgie Cancérologique Digestive Chirurgie de l adénocarcinome du pancréas Pr Kafih - Pr Amraoui - Pr Mohsine 1. Introduction Ce référentiel ne traitera que le cancer du pancréas

Plus en détail

L ACCÈS VEINEUX DE COURTE DURÉE CHEZ L ENFANT ET LE NOUVEAU-NÉ

L ACCÈS VEINEUX DE COURTE DURÉE CHEZ L ENFANT ET LE NOUVEAU-NÉ L ACCÈS VEINEUX DE COURTE DURÉE CHEZ L ENFANT ET LE NOUVEAU-NÉ Plan de la présentation Introduction L enfant Le cathéter court La voie veineuse centrale La voie intra-osseuse Plan de la présentation Le

Plus en détail

49 e CONGRES DE L A.M.U.B.

49 e CONGRES DE L A.M.U.B. 49 e CONGRES DE L A.M.U.B. Actualités dans la prise en charge de la TVP J.C. WAUTRECHT Service de Pathologie Vasculaire Hôpital Erasme Session PATHOLOGIES VASCULAIRES Modérateurs : Drs D. DE TAVERNIER,

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE L ENDOFIBROSE PAR ANGIOSCANNER. Étude comparative ANGIOSCANNER / ARTERIOGRAPHIE

DIAGNOSTIC DE L ENDOFIBROSE PAR ANGIOSCANNER. Étude comparative ANGIOSCANNER / ARTERIOGRAPHIE DIAGNOSTIC DE L ENDOFIBROSE PAR ANGIOSCANNER Étude comparative ANGIOSCANNER / ARTERIOGRAPHIE M. Papillard 1, N. Girouin 1, R. Boutier 1, G. Pagnoux 1, T. Vitry 1, P. Feugier 2, JM. Chevallier 3, O. Rouvière

Plus en détail