ballester~consulting Etude MD Expo 2007 L'utilisation du marketing direct multicanal État des lieux et tendances

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ballester~consulting Etude MD Expo 2007 L'utilisation du marketing direct multicanal État des lieux et tendances"

Transcription

1 ballester~consulting Etude MD Expo 2007 L'utilisation du marketing direct multicanal État des lieux et tendances

2 Sommaire I. Méthodologie/ échantillon II. La place du marketing direct dans l entreprise III. Les informations entrantes IV. Les opérations actuelles de marketing direct V. Les évolutions du marketing direct ballester~consulting Page 2

3 I. METHODOLOGIE STRUCTURE DE L ÉCHANTILLON 1. Méthodologie 2. Structure de l échantillon Fonctions 3. Structure de l échantillon Secteurs 4. Existence d un département dédié au marketing direct 5. Taille du département intégré ballester~consulting Page 3

4 1. Méthodologie Type d enquête : interviews on line Date : / Nombre de répondants : 454 répondants issus d un fichier d utilisateurs du marketing direct ballester~consulting Page 4

5 2. Structure de l échantillon Fonction de la personne interrogée 70% Responsable marketing communication - DG Autres 30% Nombre de répondants : 454 ballester~consulting Page 5

6 2. Structure de l échantillon Secteur d activité de la personne interrogée 79% Distribution/ Services Industrie Consommation 14% 7% Nombre de répondants : 454 ballester~consulting Page 6

7 3. Existence d un département dédié au marketing direct Pour conduire ses actions de marketing direct, votre entreprise dispose-t-elle d'un département dédié (ou d'équipes dédiées)? 33% OUI NON 67% Nombre de répondants : 454 ballester~consulting Page 7

8 4. Taille du département intégré Combien de personnes travaillent dans le département (ou la structure) de marketing direct au sein de votre entreprise? Inférieur à 5 personnes Supérieur à 10 personnes 57% De 5 à 10 personnes 28% 14% Nombre de répondants : 304 ballester~consulting Page 8

9 CONCLUSION PARTIE I L échantillon est composé aux 2/3 d individus occupant des fonctions au niveau hiérarchique élevé dans l entreprise (responsables marketing - communication ou DG) et évoluant dans le secteur des services/distribution. Les 2/3 des personnes interrogées travaillent dans une entreprise doté d un département dédié (ou d équipes dédiées). Plus de la moitié des départements marketing de ces entreprises sont constitués de moins de 5 personnes. ballester~consulting Page 9

10 II. LA PLACE DU MARKETING DIRECT DANS L ENTREPRISE 1. Fréquence d utilisation du marketing direct 2. Aspect stratégique des actions de marketing direct 3. Importance stratégique à venir du marketing direct 4. Les outils de mesure de l efficacité utilisés en marketing direct ballester~consulting Page 10

11 1. Fréquence d utilisation du marketing direct L entreprise pour laquelle vous travaillez a-t-elle recours au marketing direct? 79% Oui régulièrement Oui occasionnellement 21% Nombre de répondants : 454 ballester~consulting Page 11

12 2. Aspect stratégique des actions de marketing direct Par rapport au mix-marketing général de votre entreprise, diriez-vous que ses actions de marketing direct sont 82% 87% % 13% Sous total Stratégiques Sous total Pas ou peu stratégiques Nombre de répondants : 454 ballester~consulting Page 12

13 3. Importance stratégique à venir du marketing direct Selon vous, quelle sera, dans les deux ans à venir, l'importance stratégique du marketing direct par rapport au mix-marketing dans votre entreprise? % 41% 3% Augmentera Restera stable Diminuera % 33% 2% 0% 20% 40% 60% 80% 100% Nombre de répondants : 454 ballester~consulting Page 13

14 4. Les outils de mesure de l efficacité En interne, parmi les indicateurs vous permettant d'évaluer et de comparer l'efficacité de vos campagnes de marketing direct, au(x)quel(s) avez-vous recours? Le taux de retour 79% Le taux de transformation 75% Le retour sur investissement (R.O.I) 64% L'évaluation du coût contact utile 52% L'analyse des bases de données CRM 38% Les bilans de campagne Les sondages et statistiques 28% 26% Autres 4% Nombre de répondants : 454 ballester~consulting Page 14

15 CONCLUSION PARTIE II Près de 80% des répondants ont régulièrement recours au marketing direct. Ces actions de marketing direct sont jugées stratégiques par 87% des répondants. Et, cette dimension stratégique se renforce par rapport à 2006 (80%). Ce rôle stratégique augmentera dans les deux ans à venir pour 64% des répondants, chiffre en augmentation par rapport à 2006 (56%). ballester~consulting Page 15

16 III. LES INFORMATIONS ENTRANTES 1. Outils proposés pour entrer en contact avec l entreprise 2. Gestion des informations entrantes ballester~consulting Page 16

17 1. Outils proposés pour entrer en contact avec l entreprise Quels outils proposez-vous à vos clients et/ou prospects pour entrer en contact avec votre entreprise? Plusieurs réponses possibles Téléphone Site web Courrier postal Fax Blog SMS et MMS 0% 9% 6% 6% 51% 51% 44% ballester~consulting Page 17 71% 85% 92% 85% 90% 79% 82% 0% 20% 40% 60% 80% 100% Nombre de répondants : 454

18 2. Gestion des informations entrantes Pensez-vous que votre entreprise arrive à intégrer de façon satisfaisante l'ensemble des informations entrantes (provenant de vos clients et/ou prospects)? 17% ST Oui 69% 52% 2% 29% Oui tout à fait Oui plutôt Non plutôt pas Non pas du tout ST Non 31% Nombre de répondants : 454 ballester~consulting Page 18

19 2. Gestion des informations entrantes Si oui, ces informations sont-elles? Non pas du tout Non plutôt pas Oui plutôt Oui tout à fait Régulièrement actualisées 1% 18% 22% 59% ST Oui : 81% ST Non : 19% Mutualisées (mises en commun par les services) 4% 18% 29% 49% ST Oui : 67% ST Non : 33% Nombre de répondants : 313 Exploitées de manière efficace 0% 10% 20% 70% ST Oui : 90% ST Non : 10% ballester~consulting Page 19

20 CONCLUSION PARTIE III Confirmant la tendance de 2006, le téléphone, l et le site web sont en 2007 les principaux outils proposés aux clients et/ou prospects pour entrer en contact avec l entreprise. La gestion des informations entrantes est globalement satisfaisante (69% des répondants). Ces informations sont très largement exploitées de manière efficace (90% des répondants). Mais l unanimité se fait moins aisément sur leur mutualisation et leur actualisation régulière. ballester~consulting Page 20

21 IV. LES OPÉRATIONS ACTUELLES DE MARKETING DIRECT 1. Cibles des opérations de marketing direct 2. Nature des opérations de marketing direct 3. Les outils de marketing direct utilisés en BtoC 4. Les outils de marketing direct utilisés en BtoB 5. Freins à l utilisation des outils électroniques ballester~consulting Page 21

22 1. Cibles des opérations de marketing direct A qui sont destinées vos opérations de marketing direct? Grand public (BtoC) 26% 30% Public de professionnels (BtoB) 42% 48% Grand public & Public de professionnels (BtoC et BtoB) 28% 26% Nombre de répondants : 454 ballester~consulting Page 22

23 2. Nature des opérations de marketing direct Quelle est la nature des opérations de marketing direct que réalise votre entreprise? 100% 80% 60% 74% Fidélisation et prospection Prospection Fidélisation 67% 40% 20% 15% 24% 10% 9% 0% BtoC Nombre de répondants : 235 BtoB Nombre de répondants : 337 ballester~consulting Page 23

24 3. Les outils de marketing direct utilisés en BtoC (clients et prospects) Quels sont les outils de communication utilisés par votre entreprise pour entrer en contact avec Courrier postal adressé Site Web Téléphone e-newsletter Catalogue Couponing SMS et MMS ISA Newsletter papier Blogs Fax 10% 17% 9% 16% 11% 15% 5% 7% 23% 25% ballester~consulting Page 24 21% 28% 27% 37% 37% 36% 50% 56% 54% 56% 64% 70% 70% 76% Prospects Clients Nombre de répondants : 237

25 4. Les outils de marketing direct utilisés en BtoB (clients et prospects) Quels sont les outils de communication utilisés par votre entreprise pour entrer en contact avec Téléphone Courrier postal adressé Site Web e-newsletter Catalogue Newsletter papier Fax Couponing SMS et MMS Blogs ISA 18% 25% 10% 20% 15% 18% 15% 13% 6% 7% 6% 6% 5% 4% 38% 49% 71% 62% 69% 64% 65% 59% 60% 80% Prospects Clients Nombre de répondants : 337 ballester~consulting Page 25

26 4. Récapitulatif de l utilisation des principaux outils de marketing direct : Ranking Top 5 des outils Téléphone Courrier postal adressé Site web e-newsletter Clients BtoC Prospects Clients BtoB Prospects ballester~consulting Page 26

27 5. Freins à l utilisation des outils électroniques Diriez-vous qu il existe, au sein de votre entreprise, des freins à l utilisation des outils électroniques et interactifs? 5% ST Oui 24% 19% % 46% Oui tout à fait Oui plutôt Non plutôt pas Non pas du tout ST Non 76% Nombre de répondants : 454 ballester~consulting Page 27

28 5. Freins à l utilisation des outils électroniques Ces freins sont-ils liés à un manque de maîtrise interne 61% liés au fonctionnement interne 53% D'ordre financier 30% suscités par un manque d'information quant à l'efficacité de ces outils 29% expliquées par le fait que ces outils ne conviennent pas à ma cible 20% Autres 8% 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% Nombre de répondants : 105 ballester~consulting Page 28

29 CONCLUSION PARTIE IV Les opérations de marketing direct sont majoritairement des actions de fidélisation et de prospection, quelle que soit la cible (BtoC ou BtoB). En BtoC, les annonceurs interrogés privilégient le courrier postal adressé, l et le site web pour entrer en contact avec leurs clients et leurs prospects. En BtoB, les répondants préfèreront utiliser l , le téléphone et le courrier postal adressé. Pour les ¾ des répondants, il n existe pas de freins à l utilisation des outils électroniques. Lorsqu il en existe, ils sont principalement liés à des raisons internes à l entreprise. ballester~consulting Page 29

30 V. LES ÉVOLUTIONS DU MARKETING DIRECT 1. L impact de l éco-contribution 2. L évolution de la nature des opérations de marketing direct 3. L évolution des budgets de marketing direct 4. L évolution des outils de marketing direct en direction des clients / prospects 5. L image des outils du marketing direct 6. La substitution des outils électroniques aux outils traditionnels ballester~consulting Page 30

31 1. L impact de l éco-contribution Est-ce que l éco-contribution va, selon vous, faire évoluer la politique de marketing direct de votre entreprise? 17% 35% Oui Non Ne sait pas 48% Nombre de répondants : 454 ballester~consulting Page 31

32 1. L impact de l éco-contribution Pensez-vous que votre entreprise va évoluer vers Des actions plus ciblées 77% Un transfert vers l'utilisation renforcée des médias électroniques ( s, e-newsletter) 59% Un ralentissement de la fréquence de distribution d'imprimés non-adressés 21% Un transfert du non adressé vers le courrier postal adressé 17% Une pagination moins importante des documents non adressés 15% Un transfert de budget vers des actions médias (publicité) 13% Autres 4% Nombre de répondants : 75 ballester~consulting Page 32

33 2. L évolution de la nature des opérations de marketing direct Selon vous, quelle sera, dans les deux ans à venir, la nature des opérations de marketing direct que votre entreprise privilégiera? Prospection et fidélisation Fidélisation Prospection 78% 11% 11% Nombre de répondants : 454 ballester~consulting Page 33

34 3. L évolution des budgets de marketing direct Selon vous, quelle sera au sein de votre entreprise, dans les deux ans à venir, l évolution des budgets alloués au marketing direct? Pour ses opérations de prospection 59% 38% 3% Augmentera Restera stable Diminuera Pour ses opérations de fidélisation 58% 40% 2% 0% 20% 40% 60% 80% 100% Nombre de répondants : 454 ballester~consulting Page 34

35 4. L évolution des outils de marketing direct en direction des clients Selon vous, quelles seront, dans les deux ans à venir, les évolutions de chacun des outils, lorsque votre entreprise s adressera principalement à ses clients? Téléphone 22% 59% 19% 84% 15% 1% Couponing 19% 48% 33% Site Web 80% 20% 0% Courrier postal adressé 9% 40% 51% e-newsletter 80% 19% 1% Catalogue 11% 50% 39% SMS et MMS 84% 14% 2% Newsletter papier 12% 22% 66% ISA 7% 40% 53% Blog 89% 8% 3% Fax 4% 18% 78% 0% 20% 40% 60% 80% 100% Augmentera Restera stable Diminuera 0% 20% 40% 60% 80% 100% Base répondants : concernés par l outil ballester~consulting Page 35

36 4. L évolution des outils de marketing direct en direction des prospects Selon vous, quelles seront, dans les deux ans àvenir, les évolutions de chacun des outils, lorsque votre entreprise s adressera principalement à ses prospects? 89% 10% 1% Couponing 35% 37% 28% Téléphone 37% 48% 15% Site Web 82% 18% 0% Courrier postal adressé 22% 39% 39% SMS et MMS 85% 11% 4% Catalogue 20% 43% 37% e-newsletter 81% 16% 3% Newsletter papier 15% 25% 60% Blog 90% 10% 0% 0% 20% 40% 60% 80% 100% Augmentera Restera stable Diminuera ISA 16% 37% 47% Fax 5% 21% 74% 0% 20% 40% 60% 80% 100% Base répondants : concernés par l outil ballester~consulting Page 36

37 5. L image des outils du marketing direct Quelle est l image des outils du marketing direct? En % EFFICACE PRATIQUE INNOVANT ECONOMIQUE Site web Blog SMS/MMS e-newsletter Nombre de répondants : 454 ballester~consulting Page 37

38 5. L image des outils du marketing direct Quelle est l image des outils? En % EFFICACE PRATIQUE INNOVANT ECONOMIQUE Téléphone Courrier postal adressé Fax Newsletter papier Catalogue Couponing ISA Nombre de répondants : 454 ballester~consulting Page 38

39 6. La substitution des outils électroniques aux outils traditionnels Dans les deux ans à venir, parmi ces outils «classiques» du marketing direct, lesquels sont susceptibles de voir leur utilisation réduite par votre entreprise au profit des outils électroniques et interactifs (site web, s, blog, SMS/MMS, e-newsletter)? Remplacé au profit de Téléphone Courrier postal adressé Fax Newsletter papier Catalogue Couponing ISA e-newsletter Site web Blog SMS/MMS Nombre de répondants : 454 ballester~consulting Page 39

40 CONCLUSION PARTIE V Pour près de la moitié des répondants, l éco-contribution n aura pas d impact sur la politique de marketing direct de leur entreprise, mais retenons aussi que plus d un tiers ne semble pas, à ce jour, avoir été sensibilisé à cette problématique. En toute logique, les conséquences majeures de l éco-contribution : - Des actions plus ciblées (pour plus des 3/4 des répondants) - Une utilisation renforcée des médias électroniques (pour 59% des répondants). ballester~consulting Page 40

41 CONCLUSION PARTIE V Les annonceurs maintiennent le niveau d optimisme observé en 2006 : pour plus de la moitié d entre eux, le budget alloué au marketing direct dans les deux ans à venir augmentera. Globalement, les outils de marketing direct dont l utilisation augmentera dans les deux ans à venir correspondent à l ensemble des outils électroniques. Par opposition, les outils traditionnels verront leur utilisation se stabiliser voire décroître pour les plus menacés. Le téléphone conserve toutefois une certaine attractivité car toujours considéré comme efficace et pratique. Ainsi on notera l engouement pour l , le site web et l enewsletter ainsi qu une certaine réserve quant à la praticité et l efficacité des outils tels que les blogs ou les SMS-MMS. ballester~consulting Page 41

42 EN CONCLUSION Le marketing direct restera pour les années à venir un media stratégique à la fois pour fidéliser et conquérir de nouveaux clients. Ce media se modernise au travers de l utilisation des nouveaux outils électroniques. Des outils électroniques qui permettront de renforcer rapidité et personnalisation envers les clients, de diminuer l écocontribution en interne et de contribuer progressivement à une meilleure gestion intégrée des données. ballester~consulting Page 42

Baromètre UDA/OpinionWay 2010 de l'e-marketing

Baromètre UDA/OpinionWay 2010 de l'e-marketing Baromètre UDA/OpinionWay 2010 de l'e-marketing Présentation du 31 mars 2010 Baromètre UDA / OpinionWay 2010 de l e-marketing page 1 Sommaire 1. Méthodologie et structure de l échantillon 2. Résultats Expertise

Plus en détail

Baromètre 2011 de l'e-marketing

Baromètre 2011 de l'e-marketing Baromètre 2011 de l'e-marketing Présentation du 30 mars 2011 MD Expo / UDA Baromètre de l e-marketing 2011 page 1 Sommaire 1. Méthodologie et structure de l échantillon 2. Résultats L acculturation des

Plus en détail

Baromètre ANAé de la communication événementielle. OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01 78 94 90 00 1

Baromètre ANAé de la communication événementielle. OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01 78 94 90 00 1 Baromètre ANAé de la communication événementielle OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01 78 94 90 00 1 Méthodologie Le baromètre a été réalisé en utilisant la méthodologie suivante

Plus en détail

ROI et mesures d efficacité du marketing B2B

ROI et mesures d efficacité du marketing B2B ROI et mesures d efficacité du marketing B2B Club B2B Adetem Octobre 2015 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris 01 78 94 90 10 Méthodologie Méthodologie Étude quantitative réalisée auprès d

Plus en détail

Le Marketing Direct et la relation client

Le Marketing Direct et la relation client Introduction au MD Le Marketing Direct et la relation client Définition du Marketing direct. Il consiste à gérer une offre et une transaction personnalisée à partir de l utilisation d informations individuelles

Plus en détail

Enquête auprès des acteurs économiques de la Relation Client

Enquête auprès des acteurs économiques de la Relation Client Enquête auprès des acteurs économiques de la Relation Client Mission Nationale de la Relation Client / AGEFOS PME Avril 2011 Nobody s Unpredictable Fiche technique Etude et sondage effectués pour Observatoire

Plus en détail

Les grands enjeux B2B du marketing mobile. Etude quantitative Vague 2 édition 2015

Les grands enjeux B2B du marketing mobile. Etude quantitative Vague 2 édition 2015 Les grands enjeux B2B du marketing mobile Etude quantitative Vague 2 édition 2015 Les grands enjeux B2B du marketing mobile 2015 1 2 3 Objectifs de l étude Investissements et actions Objectifs et défis

Plus en détail

Observatoire du Club Courrier

Observatoire du Club Courrier Observatoire du Club Courrier Etude CSA pour Club Courrier SEPTEMBRE 2013 Une interrogation en miroir des expéditeurs et des destinataires de courrier publicitaire Les Français.destinataires Les professionnels

Plus en détail

Les grands enjeux du marketing mobile pour les entreprises. Etude Azetone et Harris Interactive Juin 2014

Les grands enjeux du marketing mobile pour les entreprises. Etude Azetone et Harris Interactive Juin 2014 Les grands enjeux du marketing mobile pour les entreprises Etude Azetone et Harris Interactive Juin 2014 1. Objectifs et dispositif 2. Principaux enseignements 2013 Harris Interactive Inc. All rights reserved.

Plus en détail

Baromètre des investissements numériques en France

Baromètre des investissements numériques en France Baromètre des investissements numériques en France Novembre 2015 Objectifs Baromètre des investissements numériques en France avec pour objectifs : de suivre l évolution de l opinion des responsables informatique

Plus en détail

Observatoire des métiers de la communication dans l enseignement supérieur Enquête auprès des membres de l ARCES

Observatoire des métiers de la communication dans l enseignement supérieur Enquête auprès des membres de l ARCES Observatoire des métiers de la communication dans l enseignement supérieur Enquête auprès des membres de l ARCES Vague 4 Mai 2011 Synthèse Occurrence est certifiée ISO 9001:2000 depuis 2004 Sommaire Page

Plus en détail

CRM Service. Exemples de secteurs concernés. Fonctionnalités clés. Gestion de l activité quotidienne. Gestion complète de la force de vente

CRM Service. Exemples de secteurs concernés. Fonctionnalités clés. Gestion de l activité quotidienne. Gestion complète de la force de vente CRM Service Exemples de secteurs concernés Société de commerce et de négoce Société de services informatiques Cabinet de formation Cabinet de recrutement Société de sécurité et de nettoyage Société de

Plus en détail

6ème édition du Baromètre des investissements informatiques en France

6ème édition du Baromètre des investissements informatiques en France 6ème édition du Baromètre des investissements informatiques en France Objectifs Baromètre des investissements informatiques en France avec pour objectifs : de suivre l évolution de l opinion des responsables

Plus en détail

Agences de voyages & sites e-commerce : Comment conjuguer le marketing client multicanal?

Agences de voyages & sites e-commerce : Comment conjuguer le marketing client multicanal? Agences de voyages & sites e-commerce : Comment conjuguer le marketing client multicanal? Plateforme de gestion de campagnes marketing multicanal en mode SaaS DATES CLES Mars 2009 Janvier 2010 Selectour

Plus en détail

Baromètre des directeurs & responsables Marketing Spécial Web. 4 ème édition - 2009

Baromètre des directeurs & responsables Marketing Spécial Web. 4 ème édition - 2009 Baromètre des directeurs & responsables Marketing Spécial Web 4 ème édition - 2009 www.adelanto.fr Synthèse Baromètre des Directeurs Marketing Avril 2009 p1 Introduction Depuis 4 ans, Adelanto réalise

Plus en détail

Sommaire. ARIA Languedoc-Roussillon. Atelier Fidélisation clients. développement commercial

Sommaire. ARIA Languedoc-Roussillon. Atelier Fidélisation clients. développement commercial ARIA Languedoc-Roussillon Atelier Fidélisation clients «Savoir conduire Les une nouvelles enquête de satisfaction technologies» UP2, au Patricia service PINGLOT de votre développement commercial - Le 15

Plus en détail

FORMATION BtoB. QUATRE VENTS Agence Conseil en Marketing et Communication

FORMATION BtoB. QUATRE VENTS Agence Conseil en Marketing et Communication FORMATION BtoB QUATRE VENTS Agence Conseil en Marketing et Communication Contact : Mélanie Forment Responsable des formations mforment@quatrevents.fr Quatre Vents 22 rue de Maubeuge 75 009 Paris Tél. :

Plus en détail

Toutefois, elles éprouvent de réelles difficultés à mettre en place. les résultats ne sont pas mesurés systématiquement.

Toutefois, elles éprouvent de réelles difficultés à mettre en place. les résultats ne sont pas mesurés systématiquement. Les entreprises sont conscientes de l intérêt du canal web pour leurs campagnes marketing. Elles l utilisent pour différents types d opérations et prévoient de poursuivre leurs investissements sur le marketing

Plus en détail

Synthèse des résultats de l enquête menée auprès des entreprises de l arc lémanique Sabine Emad Magali Dubosson Torbay Nicolas Wydler

Synthèse des résultats de l enquête menée auprès des entreprises de l arc lémanique Sabine Emad Magali Dubosson Torbay Nicolas Wydler Symposium HEG-Genève - 18 novembre 2010 - Web et réseaux sociaux pour valoriser entreprises et services Synthèse des résultats de l enquête menée auprès des entreprises de l arc lémanique Sabine Emad Magali

Plus en détail

Baromètre On-Off-Mobile de PagesJaunes

Baromètre On-Off-Mobile de PagesJaunes Baromètre On-Off-Mobile de PagesJaunes Étude barométrique sur la communication multicanal auprès des décideurs et des consommateurs Vague 2 Mars 2009 TNS Sofres 138, Avenue Marx Dormoy 92129 Montrouge

Plus en détail

Les grands enjeux B2B du marketing mobile. Etude quantitative Vague 2 édition 2015

Les grands enjeux B2B du marketing mobile. Etude quantitative Vague 2 édition 2015 Les grands enjeux B2B du marketing mobile Etude quantitative Vague 2 édition 2015 Les grands enjeux B2B du marketing mobile 2015 1 2 3 Objectifs de l étude Investissements et actions Objectifs et défis

Plus en détail

Baromètre des courtiers de proximité

Baromètre des courtiers de proximité Edition 2013 Baromètre des courtiers de proximité Une profession qui ressent la crise mais fait preuve d adaptabilité courtiers restent optimistes malgré la crise Diriez-vous que la profession de courtier

Plus en détail

LE MARKETING DIRECT SRC1 2012

LE MARKETING DIRECT SRC1 2012 LE MARKETING DIRECT SRC1 2012 Une définition Le marketing direct est Une démarche marketing consistant à gérer de manière plus ou moins interactive une offre personnalisée faite directement à un client

Plus en détail

Le Baromètre e-commerce des petites entreprises

Le Baromètre e-commerce des petites entreprises Le Baromètre e-commerce des petites entreprises 4 ème vague Mai 2013 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris. Thomas Stokic, Emmanuel Kahn Introduction 1005 Entreprises moins d e 50 sal Représentativité

Plus en détail

Etude TNS Sofres - Les Elles de l'auto. 3ème édition - Avril 2011

Etude TNS Sofres - Les Elles de l'auto. 3ème édition - Avril 2011 Etude TNS Sofres - Les Elles de l'auto 3ème édition - Avril 2011 L objectif de l étude Les conditions de la promotion des femmes dans le secteur automobile Méthodologie Enquête online Adressée aux professionnels

Plus en détail

2008 : CHRONIQUE d une croissance annoncée

2008 : CHRONIQUE d une croissance annoncée 2008 : CHRONIQUE d une croissance annoncée DIGITAS FRANCE : Synergie des métiers Research / UBE Website test Pré-test de campagne Post-test de campagne Profiling / Typologie Scoring Ateliers utilisateurs

Plus en détail

Transformation digitale et communication interne

Transformation digitale et communication interne Transformation digitale et communication interne Présentation des résultats de l enquête en ligne Novembre 2015 Sommaire 1 2 3 4 Profil des répondants et de leur organisation Position et rôle : perception

Plus en détail

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME pour BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME - Vague 5 - Contacts : Frédéric Dabi / Flore-Aline Colmet Daâge Avril 2010 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon

Plus en détail

Evènements en entreprise : pratiques & perspectives

Evènements en entreprise : pratiques & perspectives Contacts CSA - Pôle Opinion-Corporate Yves-Marie CANN Directeur d études / yves-marie.cann@csa.eu Christophe PIAR Chargé d études / christophe.piar@csa.eu Contact Presse - Agence Hopscotch Mathilde Danquechin

Plus en détail

Attention : Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr.

Attention : Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr. Document mis à disposition par : www.marketing-etudiant.fr Attention : Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr. En conséquence croisez vos sources

Plus en détail

Étude réalisée à la demande d INFOSTAT. BILAN ET PERSPECTIVES e-marketing. Février 2011

Étude réalisée à la demande d INFOSTAT. BILAN ET PERSPECTIVES e-marketing. Février 2011 Étude réalisée à la demande d INFOSTAT BILAN ET PERSPECTIVES e-marketing Février 2011 ÉCHANTILLON Nationalité du laboratoire Française 5 Américaine 3 Allemande 3 Danoise 2 Suisse 1 Anglaise 1 Italienne

Plus en détail

CRM Banque. Fonctionnalités clés. Vision complète de la performance de la banque. Optimisation fondamentale de la relation client

CRM Banque. Fonctionnalités clés. Vision complète de la performance de la banque. Optimisation fondamentale de la relation client CRM Banque Fonctionnalités clés Vision complète de la performance de la banque Suivi des indicateurs clés de performance de la banque avec des tableaux de bord en temps réel, des rapports prédéfinis, une

Plus en détail

Medias & Diffusion. Information & Bases de données. Conseil & Support. Fulfillment Management

Medias & Diffusion. Information & Bases de données. Conseil & Support. Fulfillment Management Medias & Diffusion distribution d imprimés et d échantillons envois adressés e-mailings Information & Bases de données location d adresses privées B2C et professionnelles B2B location de fichiers de comportement

Plus en détail

LES FRANÇAIS, LEUR BANQUE ET LEUR MOBILE Novembre 2011. BVA Opinion 01 71 16 88 34 Céline BRACQ Directrice adjointe Pierre ALBERT Chargé d études

LES FRANÇAIS, LEUR BANQUE ET LEUR MOBILE Novembre 2011. BVA Opinion 01 71 16 88 34 Céline BRACQ Directrice adjointe Pierre ALBERT Chargé d études LES FRANÇAIS, LEUR BANQUE ET LEUR MOBILE Novembre 2011 BVA Opinion 01 71 16 88 34 Céline BRACQ Directrice adjointe Pierre ALBERT Chargé d études Méthodologie Recueil Enquête réalisée par l Institut BVA

Plus en détail

Baromètre CSA pour ALMA CG des PME françaises

Baromètre CSA pour ALMA CG des PME françaises Baromètre CSA pour ALMA CG des PME françaises Edition 2013 : L optimisation des coûts et les mesures gouvernementales pour la compétitivité Etude N 1201855 Mai 2013 Profil des répondants - FONCTION - -

Plus en détail

Observatoire des courtiers d assurance. Point 0 - Avril 2011

Observatoire des courtiers d assurance. Point 0 - Avril 2011 Observatoire des courtiers d assurance Point 0 - Avril 2011 APRIL Courtage Un réseau de 11 sociétés grossistes spécialistes. Une large gamme de plus de 140 produits sur tous les segments de marché et toutes

Plus en détail

LES e-donateurs en france

LES e-donateurs en france LES e-donateurs en france Baromètre 2014 4 e édition Étude réalisée par et 1. BENCHMARK Présence digitale de 103 associations françaises membres de France Générosités. SOMMAIRE 2. QUESTIONNAIRE AUX associations

Plus en détail

Mail & Com est une équipe jeune, réactive et dynamique, à votre écoute tout au long de vos projets.

Mail & Com est une équipe jeune, réactive et dynamique, à votre écoute tout au long de vos projets. À PROPOS Mail & Com est une équipe jeune, réactive et dynamique, à votre écoute tout au long de vos projets. Mail & Com intervient dans tous les domaines d activité, en tenant compte de votre budget et

Plus en détail

Les Annonceurs et l affiliation en France

Les Annonceurs et l affiliation en France Les Annonceurs et l affiliation en France Publication Mars 2011 Copyright 2011 Collectif des Plateformes d Affiliation Tous droits réservés Reproduction soumise à autorisation Table des matières i. A propos

Plus en détail

LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM

LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM 2 À PROPOS De nos jours, il est essentiel pour les entreprises de définir une stratégie marketing précise et efficace.

Plus en détail

Les enjeux du marketing mobile pour les entreprises

Les enjeux du marketing mobile pour les entreprises Les enjeux du marketing mobile pour les entreprises Présentation de l'étude Azetone - Harris Interactive 26 septembre 2014 Agenda Les enjeux du marketing mobile pour les entreprises les priorités & répartitions

Plus en détail

QUEL EST LE JOUR D ENVOI LE PLUS PERFORMANT EN EMAIL MARKETING EN BtoC?

QUEL EST LE JOUR D ENVOI LE PLUS PERFORMANT EN EMAIL MARKETING EN BtoC? QUEL EST LE JOUR D ENVOI LE PLUS PERFORMANT EN EMAIL MARKETING EN BtoC? Evolution des principaux indicateurs par secteur d activité 1 ère édition V1.0 - Septembre 2008 Cabestan 4-6 rue Gambetta 93583 Saint-Ouen

Plus en détail

Baromètre du Digital Marketing 2012

Baromètre du Digital Marketing 2012 Baromètre du Digital Marketing 2012 3 Juillet 2012 Quelle est votre fonction au sein de votre organisation? Fonctions Dir / Resp Informatique 2% PDG / DG 10% Chef de Projet / Consultant 9% Dir / Resp Marketing

Plus en détail

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME pour BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME -Vague 2 - Juin 2009 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon : Echantillon de 402 dirigeants d entreprise, représentatif

Plus en détail

Améliorez les parcours transactionnels et relationnels de vos publics

Améliorez les parcours transactionnels et relationnels de vos publics Améliorez les parcours transactionnels et relationnels de vos publics 4, rue Saulnier 75009 Paris France Phone : +33 (0)1 42 29 88 80 RCS Paris 513 530 469 www.ysthad.fr Contact : Christophe Ralle 1 L

Plus en détail

Email Mobile & marketing. conquête

Email Mobile & marketing. conquête Email Mobile & marketing conquête BtoC - BtoB - Lead de Réseaux Sociaux géoemail marketing Ciblez géographiquement tous vos futurs clients! Analyses des retours géomail marketing Le principe A travers

Plus en détail

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME pour Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME - Vague 18 - Mai 2013 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon : Echantillon de 401 dirigeants d entreprise, représentatif

Plus en détail

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME pour BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME - Vague 2 - Juin 2009 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon : Echantillon de 402 dirigeants d entreprise, représentatif

Plus en détail

Les grands enjeux du marketing mobile

Les grands enjeux du marketing mobile Les grands enjeux du marketing mobile Etude quantitative Vague 2 édition 2015 www.azetone.com www.harrisinteractive.fr www.hp.com Les présentateurs Aurélie Gibiat Directrice Département Media et Technologies

Plus en détail

FM/BS N 18360 Contacts Ifop : Frédéric Micheau / Bénédicte Simon Tél : 01 45 84 14 44. pour

FM/BS N 18360 Contacts Ifop : Frédéric Micheau / Bénédicte Simon Tél : 01 45 84 14 44. pour FM/BS N 18360 Contacts Ifop : Frédéric Micheau / Bénédicte Simon Tél : 01 45 84 14 44 pour L image des entreprises indiennes de technologie Résultats détaillés Avril 2010 Sommaire - 1 - La méthodologie...

Plus en détail

COMMUNAUTé D ECHANGE SUR LA RELATION CLIENT EN ENTREPRISE

COMMUNAUTé D ECHANGE SUR LA RELATION CLIENT EN ENTREPRISE COMMUNAUTé D ECHANGE SUR LA RELATION CLIENT EN ENTREPRISE 1 LE CERCLE Association loi 1901 OBJECTIF Comme le signifie l acronyme, partager les expériences de Relation Client MOTS DIRECTEURS Relation client

Plus en détail

Les entreprises et le Développement durable. FEDERE 23 mars 2010

Les entreprises et le Développement durable. FEDERE 23 mars 2010 Les entreprises et le Développement durable FEDERE 23 mars 2010 Fiche technique Mode de recueil Échantillon Dates du terrain Enquête par téléphone (sur système CATI) 200 décideurs en entreprises > 500

Plus en détail

PME, Internet et e-learning

PME, Internet et e-learning PME, Internet et e-learning OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris De : Alexandre Mutter, Thierry Chalumeau, Matthieu Cassan OpinionWay CGPME Novembre 2011 Sommaire Contexte et objectifs p3

Plus en détail

Le recrutement des cadres :

Le recrutement des cadres : pour ACE Association des Conseils en Communication pour l Emploi animé par Le recrutement des cadres : réalités et perspectives des entreprises Le 24 Juin 2003 Sommaire 1. Note méthodologique 2. Structure

Plus en détail

Étude sur les finances publiques du Québec

Étude sur les finances publiques du Québec Montréal Québec Toronto Ottawa Edmonton Philadelphie Denver Tampa Étude sur les finances publiques du Québec Rapport de sondage Projet 13026-019 15 octobre 2010 www.legermarketing.com Présentation et méthodologie

Plus en détail

[Budgets B2B] Le guide d optimisation financière. (marketing, commercial et digital)

[Budgets B2B] Le guide d optimisation financière. (marketing, commercial et digital) [Budgets B2B] Le guide d optimisation financière. (marketing, commercial et digital) Les tendances en matière de répartition des budgets. sommaire 1. Les budgets marketing sont à la hausse. 2. La part

Plus en détail

Baromètre des usages numériques professionnels

Baromètre des usages numériques professionnels Baromètre des usages numériques professionnels 3 ème édition Septembre 2013 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris. & Charline Launay, Matthieu Cassan, Emmanuel Kahn Méthodologie Méthodologie

Plus en détail

Observatoire de l image des banques 2015. 8 Juillet 2015

Observatoire de l image des banques 2015. 8 Juillet 2015 Observatoire de l image des banques 2015 8 Juillet 2015 Méthodologie Mode de recueil Une étude en face à face, réalisée à domicile par système CAPI (Computer Assisted Personal Interview). Cible Un échantillon

Plus en détail

Formation Institut Kinoa

Formation Institut Kinoa Formation Institut Kinoa «Le marketing BtoB à l ère du digital» Inbound Marketing Générer des leads sur les canaux digitaux Institut kinoa Page 1 sur 6 Institut Kinoa - 32 Rue Arago - 92800 PUTEAUX Tél.

Plus en détail

BAROMÈTRE : L ENTREPRISE RESPONSABLE, CE SONT LES SALARIÉS QUI EN PARLENT LE MIEUX!

BAROMÈTRE : L ENTREPRISE RESPONSABLE, CE SONT LES SALARIÉS QUI EN PARLENT LE MIEUX! BAROMÈTRE : L ENTREPRISE RESPONSABLE, CE SONT LES SALARIÉS QUI EN PARLENT LE MIEUX! GREENWASHING CONTRAINTES PERFORMANCE SENS BIENVENUE AU BELUSHI S POURQUOI CE BAROMÈTRE? MODALITÉS DE RÉALISATION DU BAROMÈTRE

Plus en détail

Baromètre Cadremploi - Vague 12

Baromètre Cadremploi - Vague 12 pour Baromètre Cadremploi - Vague 12 Le regard des cadres sur la situation de l emploi Mars 2014 Note Méthodologique Etude réalisée pour : Cadremploi Echantillon : Echantillon de 1000 personnes, représentatif

Plus en détail

APPLICATION N 7 LE CAS FINANCE SA (Adapté d un sujet d expertise comptable de l INTEC)

APPLICATION N 7 LE CAS FINANCE SA (Adapté d un sujet d expertise comptable de l INTEC) APPLICATION N 7 LE CAS FINANCE SA (Adapté d un sujet d expertise comptable de l INTEC) Venant de prendre la Présidence d un important groupe financier français, le nouveau président est alerté par certains

Plus en détail

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web Nicolas Malo Jacques Warren Préface de Marc Lolivier Web Analytics Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web www.webanalyticsprofits.com Deuxième édition revue et augmentée, 2009, 2012

Plus en détail

Perception des e-mails : l avis des marketeurs

Perception des e-mails : l avis des marketeurs MARKETING DIRECT ELECTRONIQUE Perception des e-mails : l avis des marketeurs Novembre 2007 Faits et Chiffres Ouverture des messages 90% des messages ouverts le sont dans les 72h ouvrées (et jusqu à 50%

Plus en détail

2013 : les attentes des annonceurs en marketing digital 18 avril 2013

2013 : les attentes des annonceurs en marketing digital 18 avril 2013 2013 : les attentes des annonceurs en marketing digital 18 avril 2013 Charles-Henri d Auvigny, Directeur délégué général OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01 78 94 90 00 Méthodologie

Plus en détail

La fidélité est contraire à la nature humaine.

La fidélité est contraire à la nature humaine. La fidélité est contraire à la nature humaine. CHARLES FOURIER Philosophe et économiste français. POURQUOI FIDELISER? Un cas de force majeure 20% des investissements en fidélisation représentent 80% du

Plus en détail

Les Français et le courrier publicitaire. Rapport

Les Français et le courrier publicitaire. Rapport Les Français et le courrier publicitaire Rapport Sommaire 1. Présentation de l'étude 2. Principaux enseignements 3. Résultats détaillés 4. Les habitudes en termes de courrier 5. Appréciation des différents

Plus en détail

Baromètre des Usages Multiécrans. Descriptif et conditions budgétaires

Baromètre des Usages Multiécrans. Descriptif et conditions budgétaires Baromètre des Usages Multiécrans Descriptif et conditions budgétaires Octobre 2014 Contexte A travers ces baromètres semestriels, iligo a l ambition d analyser la perception, les usages mais surtout l

Plus en détail

Sites e-commerce : les leviers de la rentabilité. Présentation des résultats de l étude TNS Sofres 2015 pour Webloyalty

Sites e-commerce : les leviers de la rentabilité. Présentation des résultats de l étude TNS Sofres 2015 pour Webloyalty Sites e-commerce : les leviers de la rentabilité Présentation des résultats de l étude TNS Sofres 2015 pour Webloyalty 1 Avant-propos Avant-propos La rentabilité des sites e-commerce depuis 2011: 70% des

Plus en détail

TELEMARKETING ENQUETES PROSPECTION FORMATION

TELEMARKETING ENQUETES PROSPECTION FORMATION TELEMARKETING ENQUETES PROSPECTION FORMATION LE NOUVEL ESPRIT DU TELEMARKETING /////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// «Si MB Action est si différente, c

Plus en détail

LA RELATION CLIENT BOOSTEZ VOTRE DEVELOPPEMENT AVEC RING OUTSOURCING EN FRANCE ET A L INTERNATIONAL

LA RELATION CLIENT BOOSTEZ VOTRE DEVELOPPEMENT AVEC RING OUTSOURCING EN FRANCE ET A L INTERNATIONAL LA RELATION CLIENT BOOSTEZ VOTRE DEVELOPPEMENT AVEC RING OUTSOURCING AGENCE LA SEYNE SUR MER 159 chemin de Bremond 83500 La Seyne Sur Mer 06 25 601 602 09 54 39 03 07 www.ringoutsourcing.fr contact@ringoutsourcing.com

Plus en détail

- Deuxième vague - 7 juin 2011

- Deuxième vague - 7 juin 2011 Le Baromètre e-commerce des petites entreprises - Deuxième vague - 7 juin 2011 Méthodologie Cible : L échantillon du «Baromètre e-commerce des petites entreprises» a été constitué selon la méthode des

Plus en détail

«Les outils Web au service du B2B» INFOPRESSE Octobre 2007

«Les outils Web au service du B2B» INFOPRESSE Octobre 2007 INFOPRESSE Octobre 2007 1 2 Brève présentation Gesca Investissements Numériques Ltée est une société spécialisée dans l investissement de capitaux dans des entreprises du secteur des nouveaux médias et

Plus en détail

VoIP, Mobile Office & M2M Equipements et projets d équipements

VoIP, Mobile Office & M2M Equipements et projets d équipements VoIP, Mobile Office & M2M Equipements et projets d équipements Etude de marché réalisée par Novatris/Harris Interactive pour le compte de Tarsus Développement et diffusée sur le salon IP Convergence Expo

Plus en détail

Le choix stratégique des canaux de communication

Le choix stratégique des canaux de communication Le choix stratégique des canaux de communication Une analyse des attitudes des entreprises du domaine Business to Business (B2B) face à différentes combinaisons de médias Introduction La fragmentation

Plus en détail

Enquête bien-être au travail des salariés

Enquête bien-être au travail des salariés Présentation petit déjeuner RH & Com Linking http://labrh.opinion-way.com Enquête bien-être au travail des salariés Décembre 2012 Note méthodologique Echantillon représentatif de 1014 salariés français

Plus en détail

Résultats de l enquête EPCI

Résultats de l enquête EPCI Sondage Résultats de l enquête EPCI Intitulé du sondage : Les EPCI françaises et Internet Intranet, Extranet Référence : 02SD421 Destinataire(s) : Répondants à l enquête Version : 1.0 Date : Octobre 2002

Plus en détail

L Usine Digitale / GT Nexus & Cap Gemini juin 2015 ETUDE : LA TRANSFORMATION NUMÉRIQUE DES ENTREPRISES

L Usine Digitale / GT Nexus & Cap Gemini juin 2015 ETUDE : LA TRANSFORMATION NUMÉRIQUE DES ENTREPRISES L Usine Digitale / GT Nexus & Cap Gemini juin 2015 ETUDE : LA TRANSFORMATION NUMÉRIQUE DES ENTREPRISES L ENQUÊTE Méthodologie Etude quantitative en ligne Cible Secteurs Industrie, Services aux entreprises,

Plus en détail

«L Entreprise et le numérique : Qui influence Qui?»

«L Entreprise et le numérique : Qui influence Qui?» «L Entreprise et le numérique : Qui influence Qui?» 7 juin 2012 Note méthodologique Étude réalisée auprès de trois cibles : Un échantillon de 301 chefs représentatif de l ensemble des chefs français à

Plus en détail

Démarche qualité QUALIPREF 2.0. Enquête de satisfaction auprès des usagers du SII

Démarche qualité QUALIPREF 2.0. Enquête de satisfaction auprès des usagers du SII Démarche qualité QUALIPREF 2.0 Enquête de satisfaction auprès des usagers du SII Octobre 2015 1. Présentation de l étude 1.1 Le contexte général La qualité des services rendus aux usagers est une priorité

Plus en détail

MARKETING DIRECT. Solutions Globales de Marketing Direct

MARKETING DIRECT. Solutions Globales de Marketing Direct Solutions Globales de Marketing Direct CE QU EST LE MARKETING Il s agit d un système de commercialisation interactif utilisant un ou plusieurs moyens de communication et distribution directe pour établir

Plus en détail

Modèle de cahier des charges CRM

Modèle de cahier des charges CRM Modèle de cahier des charges CRM Vous trouverez dans ce modèle de cahier des charges les éléments généralement nécessaires au bon fonctionnement d un projet CRM. Chaque entreprise étant unique, il vous

Plus en détail

Livre blanc. CRM: Quels sont les bénéfices pour votre entreprise?

Livre blanc. CRM: Quels sont les bénéfices pour votre entreprise? Livre blanc CRM: Quels sont les bénéfices pour votre entreprise? Longtemps considéré comme un outil de luxe exclusivement réservé aux grands groupes, le CRM a su démontrer au fil du temps, que son efficacité

Plus en détail

Planète Pilote. Connaître les visiteurs de

Planète Pilote. Connaître les visiteurs de Connaître les visiteurs de Planète Pilote Etude réalisée du 1 er juillet au 29 août 2010 auprès de visiteurs du musée de l Air et de l Espace ayant assisté à une séance de Planète Pilote 1 Introduction

Plus en détail

Avec TesterTout.com, découvrez vos envies

Avec TesterTout.com, découvrez vos envies Dossier de presse Avril 2010 Avec TesterTout.com, découvrez vos envies Lancement de TesterTout.com Agence Marketing Editrice du 1 er programme gratuit d envoi de cadeaux pour tous Contact Aurélien Deschodt

Plus en détail

Enquête 2014 «Digital et R.O.I» «Digital et R.O.I» Enquête FNIM - Doctors 2.0 & You

Enquête 2014 «Digital et R.O.I» «Digital et R.O.I» Enquête FNIM - Doctors 2.0 & You «Digital et R.O.I» Enquête FNIM - Doctors 2.0 & You L enquête FNIM Doctors 2.0 & You 2014 «Digital et R.O.I» Retour sur investissements et outils de communication, une enquête réalisée dans le cadre du

Plus en détail

LES INTERMEDIAIRES de l ASSURANCE. Etat des lieux et perspectives

LES INTERMEDIAIRES de l ASSURANCE. Etat des lieux et perspectives LES INTERMEDIAIRES de l ASSURANCE Etat des lieux et perspectives Contexte de l étude Plus de 30 000 courtiers et agents généraux en France sont au cœur des transformations en cours dans le secteur de l

Plus en détail

Baromètre 2013 3 ème édition

Baromètre 2013 3 ème édition Les Les e-donateurs en en France France Baromètre 203 3 ème édition Etude réalisée par et IFOP Réalisé sur un échantillon (méthode des quotas) de 578 «e-donateurs» français (= déclarant donner régulièrement

Plus en détail

OBSERVATOIRE DU MARKETING CLIENT 2 ème édition

OBSERVATOIRE DU MARKETING CLIENT 2 ème édition OBSERVATOIRE DU MARKETING CLIENT 2 ème édition GINGER, institut d études marketing et de sondages d opinion Tél. : 01 78 42 99 42 www.ginger-conseil.fr 1 Introduction Objectifs de l Observatoire du marketing

Plus en détail

DPAS n 3 Les recettes d un bon Mailing

DPAS n 3 Les recettes d un bon Mailing DPAS n 3 Les recettes d un bon Mailing Le Mailing est un outil marketing, qui est utilisé pour faire la promotion d un produit, d un service, d une entreprise. Le mailing est un support papier comme par

Plus en détail

Baromètre de la Confiance - Vague 7

Baromètre de la Confiance - Vague 7 Rapport de résultats 1 er octobre 2014 1 Présentation de l étude Fiche technique Echantillon Mode de recueil Dates de terrain Echantillon national de 1020 personnes, représentatif de la population française

Plus en détail

Les Français et la publicité sur les Réseaux Sociaux

Les Français et la publicité sur les Réseaux Sociaux Les Français et la publicité sur les Réseaux Sociaux Octobre 2013 1 1 La méthodologie 2 Note méthodologique Etude réalisée pour : Generix Echantillon : Echantillon de 1006 personnes représentatif de la

Plus en détail

Présentation des résultats de l étude Mercredi 15 oct 2014

Présentation des résultats de l étude Mercredi 15 oct 2014 Présentation des résultats de l étude Mercredi 15 oct 2014 Observatoire des KPI Mercredi 15 octobre 2014 en partenariat avec Observatoire des KPI Mercredi 15 octobre 2014 Les objectifs de l étude A Mesurer

Plus en détail

Médicis, la mutuelle retraite des indépendants :

Médicis, la mutuelle retraite des indépendants : Le commerce en France : 750 000 entrepreneurs 2 millions de personnes 343 milliards d euros de chiffre d affaires Médicis, la mutuelle retraite des indépendants : 167 000 adhérents La plus grande organisation

Plus en détail

LA FIDELISATION DE LA CLIENTELE DANS LA BANQUE ET L ASSURANCE

LA FIDELISATION DE LA CLIENTELE DANS LA BANQUE ET L ASSURANCE Certificat n QUAL/2008/33149 du 15 décembre 2008 délivré par AFNOR CERTIFICATION LA FIDELISATION DE LA CLIENTELE DANS LA BANQUE ET L ASSURANCE VOLET 1 : Analyse des comportements et attentes des consommateurs.

Plus en détail

Fiche Synthétique. Marketing. Mesure de l utilité des points de contact Secteur «Soins des cheveux»

Fiche Synthétique. Marketing. Mesure de l utilité des points de contact Secteur «Soins des cheveux» Fiche Synthétique Marketing Mesure de l utilité des points de contact Secteur «Soins des cheveux» Mars 2014 1 1. Objectifs Déterminer les meilleures occasions de contact entre les marques du secteur des

Plus en détail

Dans une stratégie de fidélisation, l emailing comprend notamment l envoi d emails d informations, d offres spéciales et de newsletters.

Dans une stratégie de fidélisation, l emailing comprend notamment l envoi d emails d informations, d offres spéciales et de newsletters. L email, vers une communication électronique. Que ce soit à la maison ou au travail, presque tous les internautes utilisent l email pour communiquer. Aujourd hui encore, l email reste le seul moyen de

Plus en détail

Présentation de la 4 ème vague du. Novembre 2012

Présentation de la 4 ème vague du. Novembre 2012 Présentation de la 4 ème vague du 1 Fiche technique 1 Données de cadrage : la filière de la Relation Client aujourd hui 3 Question : Les domaines d activité des clients des centres externes Parmi les domaines

Plus en détail

La situation des entreprises maghrébines concernant la Gestion Environnementale Une enquête dans le cadre du REME

La situation des entreprises maghrébines concernant la Gestion Environnementale Une enquête dans le cadre du REME La situation des entreprises maghrébines concernant la Gestion Environnementale Une enquête dans le cadre du REME realisée par : Contexte Le REME se veut un réseau environnemental performant et régional

Plus en détail