Fiche Energie / Gaz à effet de serre de la Communauté de communes du Vimeu Industriel

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Fiche Energie / Gaz à effet de serre de la Communauté de communes du Vimeu Industriel"

Transcription

1 du département de la Somme Fiche Energie / Gaz à effet de serre de la Communauté de communes du Vimeu Industriel OCTOBRE 2012

2

3 Fiche GES / Energie : Communauté de communes du Vimeu Industriel Tableau de bord - Emissions de gaz à effet de serre et Energie Edition 2011 / Chiffres 2007 (Sources : ADEME/DREAL/Energies Demain) Répartition des émissions de GES du territoire par secteur (hors forêts et usages des sols) Répartition de la consommation d énergie finale par source d énergie Emissions et consommation d énergie par secteur

4 Répartition des émissions de gaz à effet de serre Sources : Energies Demain/CG80

5 Répartition de la consommation d énergie finale Sources : Energies Demain/CG80

6 Fiche GES / Energie : Communauté de communes du Vimeu Industriel Objectif FACTEUR 4 du territoire -900 teqco 2 /an d ici 2050 Estimation de l impact de quelques actions de réduction des émissions de GES Bâtiment - Résidentiel Réhabilitation Changement d énergie de chauffage Bâtiment - Tertiaire Emissions évitées en teqco2/logement/an - La réhabilitation thermique moyenne d'un logement collectif (copropriété) - La réhabilitation thermique moyenne d'un logement HLM construit avant , , La réhabilitation thermique moyenne d'un logement individuel privé -0, La réhabilitation thermique moyenne d'un logement individuel privé construit avant La réhabilitation thermique volontariste (50 kwh/m²/an) d'un logement individuel privé construit avant La substitution d'un chauffage central au fioul par une chaudière bois dans un logement individuel privé - La substitution d'un chauffage central au gaz naturel par une PAC dans un logement individuel privé -0, , , , Electricité - Le remplacement des ampoules par des lampes basse consommation -0, Sobriété - La sensibilisation des ménages sur la sobriété énergétique (hypothèse de gain de 10%) Emissions évitées en teqco2/100 m² de surfaces tertiaires/an -0, Nombre de logements concernés Surfaces concernées (m²) - La réhabilitation thermique moyenne de 100 m² de bâtiments tertiaires -0, La réhabilitation thermique moyenne de 100 m² de bâtiments administratifs -0, La substitution du gaz par du bois pour 100 m² de bâtiments tertiaires -2, La substitution du gaz par une pompe à chaleur pour 100 m² de bâtiments tertiaires -2, Le remplacement des équipements électriques par des équipements économes (éclairage, informatique, climatisation, froid,...) pour 100 m² de commerces -0, Sobriété énergétique et sensibilisation (hypothèse de gain de 15%) -0, Transport (voyageurs et marchandises) Emissions évitées en teqco2/an (pour déplacements) - Le remplacement de véhicules moyens actuels par des véhicules respectant les normes européennes d'émissions en 2015 (130 geqco2/km) -0, Covoiturage pour le domicile/travail -2, Report modal de la voiture vers les transports en commun pour le domicile-travail (à offre de transports en commun constante) -2, Réduction de la distance moyenne de 5 % pour le domicile-travail -0, Réduction de la distance moyenne de 5 % pour les achats -0, Report modal de la voiture vers les transports en commun pour la longue distance (pour 10 déplacements longue distance) - Le report de 1 % des flux routiers de marchandises échangées par le territoire vers le ferré -265 Agriculture -1,2 1,1 Emissions évitées en teqco2/an (pour 10 ha de surfaces cultivées) - Réduction de 10% des apports azotés synthétiques (toutes cultures) -0, Réduction de 10% des apports azotés synthétiques pour le blé -1, Introduction de cultures intermédiaires (légumineuses) dans les rotations de colza -1, Réduction de la consommation de carburant par la simplification des itinéraires techniques pour le blé -0, Entretien et réglages des engins agricoles -0, Nombre moyen de déplacements concernés/an /personne Surfaces concernées (ha)

7 Fiche GES / Energie : Communauté de communes du Vimeu Industriel Facteurs d émission d électricité et de combustibles Facteurs d émission de gaz à effet de serre de l électricité* Facteurs d émission de gaz à effet de serre des combustibles** Secteur Usage Facteur d émission (geqco 2 /kwh EF) Combustible Facteur d émission (geqco 2 /kwh EF) Résidentiel Chauffage 180 Résidentiel Eclairage 116 Résidentiel Eau chaude sanitaire et froid 40 Résidentiel Cuisson 82 Résidentiel Electroménager 79 Résidentiel Produits bruns 62 Tertiaire Chauffage 180 Tertiaire Eclairage 80 Tertiaire Eau chaude sanitaire et froid 40 Tertiaire Cuisson 82 Tertiaire Climatisation 37 Tertiaire Autre 52 Industrie Tous 55 Agriculture Chauffage 180 Agriculture Autre 38 Charbon 343 Fioul domestique 271 GPL 231 Gaz naturel 206 Bois 0 **MEEDM, Arrêté du 15 septembre 2006 relatif au diagnostic de performance énergétique pour les bâtiments existants proposés à la vente en France métropolitaine. *ADEME, Guide des facteurs d émission v6.1, 2010.

8 Conseil général de la Somme Direction de l environnement BP Amiens Cedex 1 Tel : Conception : imp. Cg80 - Photos : Altimage - Ph. Frutier, Com. des Images, Ph. Sergeant - Cg80.

Le résidentiel Scénario tendanciel régional

Le résidentiel Scénario tendanciel régional Le résidentiel Scénario tendanciel régional 999 :,8 (% du bilan),5,5,5 Chauffage : RT/5 ; pas de réhabilitation Chauffage urbain Bois Electricité GPL Gaz naturel Fioul Charbon CU d ECS : +5% entre 5 et

Plus en détail

Plan climat énergie territorial du territoire du Parc du Haut-Jura. Rencontre Energie-Climat n 4 11 octobre 2011 1

Plan climat énergie territorial du territoire du Parc du Haut-Jura. Rencontre Energie-Climat n 4 11 octobre 2011 1 Plan climat énergie territorial du territoire du Parc du Haut-Jura Rencontre Energie-Climat n 4 11 octobre 2011 1 RAPPEL DES PRÉCÉDENTES PHASES 2 Juin 2010 Démarrage / Prédiagnostic Plan Climat Octobre

Plus en détail

LE DIAGNOSTIC ÉNERGIE GAZ À EFFET DE SERRE

LE DIAGNOSTIC ÉNERGIE GAZ À EFFET DE SERRE Etude préalable à la mise en œuvre du Plan Climat-Energie Territorial de la Communauté d Agglomération de Castres Mazamet LE DIAGNOSTIC ÉNERGIE GAZ À EFFET DE SERRE Castres, jeudi 29 mars 2012 Obligation

Plus en détail

Contribution de l ADEME à l élaboration de visions énergétiques 2030-2050

Contribution de l ADEME à l élaboration de visions énergétiques 2030-2050 Contribution de l ADEME à l élaboration de visions énergétiques 2030-2050 Vision 2030 2050 2 approches différentes: 2030 : projection volontariste, complémentaire de l exercice DGEC 2050: normatif facteur

Plus en détail

Tables des figures et des tableaux

Tables des figures et des tableaux Tables des figures et des tableaux 1. Table des figures Figure 1 : Priorités de la démarche négawatt... 7 Figure 2 : Démarche de modélisation du scénario négawatt 2011... 11 Figure 3 : Diagramme de Sankey

Plus en détail

IVRY-SUR-SEINE DIAGNOSTIC ÉNERGIE ET GAZ À EFFET DE SERRE Volet Territoire

IVRY-SUR-SEINE DIAGNOSTIC ÉNERGIE ET GAZ À EFFET DE SERRE Volet Territoire IVRY-SUR-SEINE DIAGNOSTIC ÉNERGIE ET GAZ À EFFET DE SERRE Volet Territoire Synthèse des principaux résultats Deux secteurs clés : le bâtiment et le transport de personnes 238 500 teq CO2 / an Le bâtiment

Plus en détail

Plan d actions Bilan Carbone. Périmètres d étude Sources d émissions Nbre d actions

Plan d actions Bilan Carbone. Périmètres d étude Sources d émissions Nbre d actions Plan d actions Bilan Carbone Périmètres d étude Sources d émissions Nbre d actions Patrimoine et services communaux Territoire d Uccle 1) Energie 8 2) Déplacements de personnes 5 3) Transport de marchandise

Plus en détail

La transition énergétique Quel avenir sur le Pays Barrois? Communauté de communes du Val d Ornois Le Jeudi 11/04/2013

La transition énergétique Quel avenir sur le Pays Barrois? Communauté de communes du Val d Ornois Le Jeudi 11/04/2013 La transition énergétique Quel avenir sur le Pays Barrois? Communauté de communes du Val d Ornois Le Jeudi 11/04/2013 1 Sommaire 1- Les enjeux de la transition énergétique 2- Etat des lieux des consommations

Plus en détail

Plan Climat Energie Territorial de l agglomération de Brive

Plan Climat Energie Territorial de l agglomération de Brive Plan Climat Energie Territorial de l agglomération de Brive Forum d ouverture du Plan Climat 4 décembre 2012 Enjeux Climat Energie La demande mondiale en énergie ne cesse d augmenter pas de solution «miracle»

Plus en détail

Consommation d énergie et production d énergie renouvelables. Vers un Territoire à Energie Positive?

Consommation d énergie et production d énergie renouvelables. Vers un Territoire à Energie Positive? Consommation d énergie et production d énergie renouvelables Vers un Territoire à Energie Positive? Scénario souhaitable Biovallée 2040 Etat des lieux 2010 1 400 000 000 kwh PRODUIRE CONSOMMER & ACCEDER

Plus en détail

La transition énergétique Quel avenir sur le Pays Barrois? COPARY Le Dimanche 07/04/2013

La transition énergétique Quel avenir sur le Pays Barrois? COPARY Le Dimanche 07/04/2013 La transition énergétique Quel avenir sur le Pays Barrois? COPARY Le Dimanche 07/04/2013 Sommaire 1- Les enjeux de la transition énergétique 2- Etat des lieux des consommations et des modes de production

Plus en détail

Certificats d'economies d'energie : fiches standardisées d'économies d'énergie mentionnées dans l'arrêté du 14 décembre 2011.

Certificats d'economies d'energie : fiches standardisées d'économies d'énergie mentionnées dans l'arrêté du 14 décembre 2011. Certificats d'economies d'energie : fiches standardisées d'économies d'énergie mentionnées dans l'arrêté du 14 décembre 2011. N OPERATION NATURE DE L'OPERATION SECTEUR D'APPLICATION BAR-EN-08 nouveau Fermeture

Plus en détail

Etude de prospective énergétique de Lille MétropoleM

Etude de prospective énergétique de Lille MétropoleM Etude de prospective énergétique de Lille MétropoleM PIVER 26 mai 2011 ADEME.J... L étude Armentières Lille Ostricourt Tourcoing Roubaix Templeuve Arrondissement de Lille 124 communes 1 200 000 habitants

Plus en détail

Diagnostic Energie-Climat

Diagnostic Energie-Climat Diagnostic Energie-Climat Syndicat d Agglomération Nouvelle de Sénart Cabinet EXPLICIT 1 Les émissions de l'agglomération de Sénart s'élèvent à 478 000 tonnes équivalent CO2 Emissions de gaz à effet de

Plus en détail

Données énergétiques sur des projets relatifs à des travaux sur bâtiments ANCIENS

Données énergétiques sur des projets relatifs à des travaux sur bâtiments ANCIENS Données énergétiques sur des projets relatifs à des travaux sur bâtiments ANCIENS La Région a fait de l'excellence environnementale sa priorité. Elle se traduit concrètement au travers du Plan Initiatives

Plus en détail

OBJECTIF FACTEUR /4. Le rôle du réseau de gaz dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre à l horizon 2050.

OBJECTIF FACTEUR /4. Le rôle du réseau de gaz dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre à l horizon 2050. OBJECTIF FACTEUR /4 Le rôle du réseau de gaz dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre à l horizon 2050. Transition énergétique Le scénario GrDF GrDF exploite le réseau de distribution de

Plus en détail

ENJEUX ENERGETIQUES. Le Monde et la France. L énergie dans les territoires

ENJEUX ENERGETIQUES. Le Monde et la France. L énergie dans les territoires ENJEUX ENERGETIQUES Le Monde et la France L énergie dans les territoires * Bernard LAPONCHE (Données statistiques : Enerdata) 1 Monde : Consommation d énergie primaire (2008 : 12,2 milliards de tep) Energies

Plus en détail

Ateliers thématiques «territoire»

Ateliers thématiques «territoire» Plan Climat Energie Territorial Ateliers thématiques «territoire» Urbanisme et Habitat 11 avril 2011 Majestic 18h30-20h30 Déroulement de l atelier 1. Introduction: objectifs et déroulement de l atelier

Plus en détail

Apave Nord-Ouest 51 avenue de l Architecte Cordonnier 59 000 Lille

Apave Nord-Ouest 51 avenue de l Architecte Cordonnier 59 000 Lille Apave Nord-Ouest 51 avenue de l Architecte Cordonnier 59 000 Lille BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE «scope 1 et 2» ANNEE 2011 1. CONTEXTE Ce bilan des émissions de gaz à effet de serre fournit

Plus en détail

Certificats d économies d énergie cedric.sous@ademe.fr. 1. Présentation des actions complexes 2. Stratégie des obligés 3.

Certificats d économies d énergie cedric.sous@ademe.fr. 1. Présentation des actions complexes 2. Stratégie des obligés 3. Certificats d économies d énergie cedric.sous@ademe.fr 1. Présentation des actions complexes 2. Stratégie des obligés 3. Mise en garde Les actions complexes : - sommes d actions standards, - autres opérations.

Plus en détail

Novembre 2015. *Gaz à Effet de Serre CONSTRUCTION. Développement Durable. Eiffage Construction

Novembre 2015. *Gaz à Effet de Serre CONSTRUCTION. Développement Durable. Eiffage Construction Novembre 2015 de *Gaz à Effet de Serre CONSTRUCTION Développement Durable Eiffage Construction Préliminaire R é f é r e n c e s Date du Bilan Carbone Logiciel utilisé Période de Référence Adresse de publication

Plus en détail

Dispositifs financiers et fiscaux d'incitation à l'amélioration de la performance thermique des bâtiments. Introduction CAHORS. 21 janvier 2010 DDT 46

Dispositifs financiers et fiscaux d'incitation à l'amélioration de la performance thermique des bâtiments. Introduction CAHORS. 21 janvier 2010 DDT 46 CAHORS 21 janvier 2010 DDT 46 Dispositifs financiers et fiscaux d'incitation à l'amélioration de la performance thermique des bâtiments Introduction Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement

Plus en détail

Audit Energétique des Bâtiments

Audit Energétique des Bâtiments Audit Energétique des Bâtiments Introduction Le Grenelle Environnement La règlementation L Audit Energétique Exemples de rénovation Conclusion 2 Le Grenelle Environnement 3 Le Grenelle Environnement 2009

Plus en détail

Gaz à effet de serre émis et consommations énergétiques inhérentes. à l habitation et aux déplacements d

Gaz à effet de serre émis et consommations énergétiques inhérentes. à l habitation et aux déplacements d Gaz à effet de serre émis et consommations énergétiques inhérentes à l habitation et aux déplacements d des ménagesm Exemple d un ménage de 3 personnes habitant un logement de 100m² à Lille Métropole Mars

Plus en détail

ANNEXE 2 BILAN DES ÉMISSIONS DIRECTES ET INDIRECTES ASSOCIÉES À L ÉNERGIE DE BREST MÉTROPOLE OCÉANE ET DE LA VILLE DE BREST 2012-2017

ANNEXE 2 BILAN DES ÉMISSIONS DIRECTES ET INDIRECTES ASSOCIÉES À L ÉNERGIE DE BREST MÉTROPOLE OCÉANE ET DE LA VILLE DE BREST 2012-2017 ANNEXE 2 BILAN DES ÉMISSIONS DIRECTES ET INDIRECTES ASSOCIÉES À L ÉNERGIE DE BREST MÉTROPOLE OCÉANE ET DE LA VILLE DE BREST 2012-2017 PLAN CLIMAT ÉNERGIE TERRITORIAL DE BREST MÉTROPOLE OCÉANE ET DE LA

Plus en détail

Diagnostic Energie GES du secteur tertiaire de la CA du Bocage Bressuirais

Diagnostic Energie GES du secteur tertiaire de la CA du Bocage Bressuirais Diagnostic Energie GES du secteur tertiaire de la CA du Bocage Bressuirais Novembre 213 Tous les mots suivis d un «*» sont définis dans le lexique en fin de document. 1. Carte d identité du territoire

Plus en détail

Contribution de l ADEME à l élaboration de visions énergétiques 2030-2050. Débats transition énergétique

Contribution de l ADEME à l élaboration de visions énergétiques 2030-2050. Débats transition énergétique Contribution de l ADEME à l élaboration de visions énergétiques 2030-2050 Débats transition énergétique Vision 2030 2050 Des scénarios axés sur la réduction des consommation d énergie et les énergies renouvelables

Plus en détail

Introduction. Quelques chiffres. Répartition par secteur

Introduction. Quelques chiffres. Répartition par secteur Introduction En Europe, le secteur «bâtiment» consomme plus du tiers de l énergie globale. De ce fait, les logements représentent le plus grand gisement d économies d énergie. Ainsi, l amélioration de

Plus en détail

Chiffres clés air-énergie-climat 2012 Situation du territoire alsacien aux regard des objectifs pour l air, le climat et l énergie

Chiffres clés air-énergie-climat 2012 Situation du territoire alsacien aux regard des objectifs pour l air, le climat et l énergie Chiffres clés air-énergie-climat 2012 Situation du territoire alsacien aux regard des objectifs pour l air, le climat et l énergie CREA Alsace du 16 avril 2014 Association pour la Surveillance et l étude

Plus en détail

Les certificats d économie d énergie

Les certificats d économie d énergie 7 ième ASSISES DE L ENERGIE Groupe 3 : Du discours à l action Atelier 10 : Quel sont les modes de financement à disposition? Exposé introductif Les certificats d économie d énergie Robert ANGIOLETTI ADEME/DERRME/DMS2E

Plus en détail

Sommaire. Sommaire... 1. 1 Bilan énergétique de la Bretagne Production et consommation... 2. 2 Potentiels d économie d énergie...

Sommaire. Sommaire... 1. 1 Bilan énergétique de la Bretagne Production et consommation... 2. 2 Potentiels d économie d énergie... La présente note propose de compiler un ensemble de données relatives à l énergie en Bretagne pour alimenter les échanges du Débat National de la Transition Energétique. Les données sont issues principalement

Plus en détail

RENCONTRES ACADÉMIQUES DE L ÉDUCATION AU DÉVELOPPEMENT DURABLE

RENCONTRES ACADÉMIQUES DE L ÉDUCATION AU DÉVELOPPEMENT DURABLE RENCONTRES ACADÉMIQUES DE L ÉDUCATION AU DÉVELOPPEMENT DURABLE TABLE RONDE sur la TRANSITION ENERGETIQUE Vendredi 6 décembre 2013 UNE PROBLEMATIQUE QUI REPOSE SUR UN CONSTAT TERRITORIAL ET EN INTERNE (2009)

Plus en détail

Sommaire. Les enjeux. Les engagements. Le constat énergétique. Efficacité du parc de bâtiments tertiaires. Le cadre réglementaire 12-04-2013

Sommaire. Les enjeux. Les engagements. Le constat énergétique. Efficacité du parc de bâtiments tertiaires. Le cadre réglementaire 12-04-2013 Sommaire Les enjeux Les engagements Le constat énergétique Efficacité du parc de bâtiments tertiaires Le cadre réglementaire test pied de page 2 bâtiment tertiaire- les enjeux Triple enjeux de la transition

Plus en détail

Révision du SCOT du Pays de Brest DIAGNOSTIC ÉNERGIE - CLIMAT. 10 septembre 2015

Révision du SCOT du Pays de Brest DIAGNOSTIC ÉNERGIE - CLIMAT. 10 septembre 2015 Révision du SCOT du Pays de Brest DIAGNOSTIC ÉNERGIE - CLIMAT 10 septembre 2015 Diagnostic Énergie Climat du territoire : 1 Les objectifs de la loi de transition énergétique pour la croissance verte et

Plus en détail

SE DEPLACER. Reportez vous au Livret des Enjeux, objectifs 9 et 11.

SE DEPLACER. Reportez vous au Livret des Enjeux, objectifs 9 et 11. SE DEPLACER Les déplacements, sont liés aux activités, à notre lieu de vie principal, à nos besoins d approvisionnement, à nos relations sociales. Ils sont un moyen et non une fin. Pour autant: - La mobilité

Plus en détail

Diagnostic Energie GES du secteur résidentiel du SCOT* de l Angoumois

Diagnostic Energie GES du secteur résidentiel du SCOT* de l Angoumois Diagnostic Energie GES du secteur résidentiel du * de l Angoumois Avril 2013 Tous les mots suivis d un «*» sont définis dans le lexique en fin de document. 1. Carte d identité du territoire Nombre d habitants

Plus en détail

BILAN THERMIQUE SIMPLIFIE Rapport DIALOGIE

BILAN THERMIQUE SIMPLIFIE Rapport DIALOGIE BILAN THERMIQUE SIMPLIFIE Rapport DIALOGIE Ce Bilan thermique simplifié a été réalisé à l aide du logiciel DIALOGIE Il a permis d estimer, à partir des informations recueillies lors d une visite d un technicien

Plus en détail

Transition énergétique

Transition énergétique MARDI 8 DECEMBRE 2015 Transition énergétique L habitat au cœur des enjeux L ATTENUATION ET L ADAPTATION AU CHANGEMENT CLIMATIQUE : UN DEFI MAJEUR DANS LES TERRITOIRES La 21ème conférence des Nations Unies

Plus en détail

TP N 14 : RÉDUCTION DE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE D UN BÂTIMENT ETT 1.2.3

TP N 14 : RÉDUCTION DE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE D UN BÂTIMENT ETT 1.2.3 Centres d'intérêt abordés Niveau d analyse Objectifs pédagogiques Connaissances Activités (3 H) Ressources matérielles Énergie Comportemental 1.2.3 Utilisation raisonnée des ressources Efficacité Réduction

Plus en détail

Les labels énergétiques des bâtiments

Les labels énergétiques des bâtiments Document n 2010-06-25, BBC Les labels énergétiques des bâtiments 1 Sommaire Introduction Rappels Les critères évalués Les repères énergétiques Exemple de réalisation RT 2005 Les exigences De la RT 2005

Plus en détail

Le gaz naturel : une énergie qui répond aux enjeux du Grenelle de l Environnement. 4 décembre 2009

Le gaz naturel : une énergie qui répond aux enjeux du Grenelle de l Environnement. 4 décembre 2009 Le gaz naturel : une énergie qui répond aux enjeux du Grenelle de l Environnement Le Grenelle de l Environnement La genèse, les lois, les objectifs 2 Du Grenelle de l Environnement Juillet 2007 : 6 Groupes

Plus en détail

«HABITER» Pour en savoir plus, voir objectifs 6,7,9,11 et 13 du Livret des enjeux 24

«HABITER» Pour en savoir plus, voir objectifs 6,7,9,11 et 13 du Livret des enjeux 24 1 «HABITER» A quoi ressemblera le logement du futur, plus largement sur le cadre de vie, sur les façons d habiter, la ville, le territoire, la planète. Le choix du lieu d habitat est structurant : ce sont

Plus en détail

L énergie en France et en Allemagne : comparaisons

L énergie en France et en Allemagne : comparaisons L énergie en France et en Allemagne : comparaisons En matière de consommation d énergie, de structure du système électrique, de recours aux énergies renouvelables, d émission de gaz à effet de serre, les

Plus en détail

Bilan d'émissions de gaz à effet de serre SNI

Bilan d'émissions de gaz à effet de serre SNI Bilan d'émissions de gaz à effet de serre SNI Direction du patrimoine Le 12/12/2014 SNI - 125 avenue de Lodève - CS 70007-34074 Montpellier Cedex 3 Tél. : 04 67 75 96 40 - www.groupesni.fr Siège social

Plus en détail

Opération : PNE Réhabilitation des entrepôts Macdonald Activités / Pépinière d entreprises PARIS (75)

Opération : PNE Réhabilitation des entrepôts Macdonald Activités / Pépinière d entreprises PARIS (75) Opération : PNE Réhabilitation des entrepôts Macdonald Activités / Pépinière d entreprises PARIS (75) Phase PRO-DCE : Mise à jour du calcul phase APD des émissions de CO 2 SO 2 déchets BET HQE : SEQUOIA

Plus en détail

Dix ans de consommation d énergie dans le secteur tertiaire

Dix ans de consommation d énergie dans le secteur tertiaire COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 369 Novembre 2012 Dix ans de consommation d énergie dans le secteur tertiaire OBSERVATION ET STATISTIQUES ÉNERGIE La consommation d énergie du secteur tertiaire

Plus en détail

Le Plan Climat Air Energie Territorial du Grand Nancy Un outil pour tous : les Certificats d Economie d Energie

Le Plan Climat Air Energie Territorial du Grand Nancy Un outil pour tous : les Certificats d Economie d Energie Le Plan Climat Air Energie Territorial du Grand Nancy Un outil pour tous : les Certificats d Economie d Energie Ludovic ENTEMEYER Directeur Mission Développement Durable Ludovic.entemeyer@grand-nancy.org

Plus en détail

Financement des Energies Renouvelables et des Economies d Energie dans le bâtiment

Financement des Energies Renouvelables et des Economies d Energie dans le bâtiment Financement des Energies Renouvelables et des Economies d Energie dans le bâtiment Cleantuesday Paris - Financements Innovants 23 Avril 2013 KYOTHERM Société par Actions Simplifiée au Capital de 1 900

Plus en détail

Restitution du bilan réglementaire d émissions de Gaz à Effet de Serre (BEGES)

Restitution du bilan réglementaire d émissions de Gaz à Effet de Serre (BEGES) Restitution du bilan réglementaire d émissions de Gaz à Effet de Serre (BEGES) HABITAT TOULOUSE ANNEE 2012 Le 25/2/2014 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale : HABITAT TOULOUSE

Plus en détail

Bilan Carbone de la Communauté d Agglomération de Vichy Val d Allier

Bilan Carbone de la Communauté d Agglomération de Vichy Val d Allier Bilan Carbone de la Communauté d Agglomération de Vichy Val d Allier Territoire 2008 Contexte de l étude Afin de lutter contre le changement climatique et de s adapter au contexte de raréfaction des ressources

Plus en détail

«L énergie la moins chère et la moins polluante est celle qu on ne consomme pas»

«L énergie la moins chère et la moins polluante est celle qu on ne consomme pas» Énergie «L énergie la moins chère et la moins polluante est celle qu on ne consomme pas» La première fonction de l agriculture est la valorisation de l énergie solaire en énergie alimentaire par la photosynthèse.

Plus en détail

EnR : les grands objectifs

EnR : les grands objectifs Les Energies Renouvelables Enjeux Pour le secteur du bâtiment à l horizon 2010 Virginie Schwarz Directrice Energie Air Bruit ADEME EnR : les grands objectifs Le Livre Blanc sur les énergies (septembre

Plus en détail

Restitution des travaux de prospective énergétique

Restitution des travaux de prospective énergétique Restitution des travaux de prospective énergétique Historique Avril 25 : choix de réaliser les travaux de prospective en interne Fin 27 : acquisition du logiciel Med Pro 5 novembre 27 : première réunion

Plus en détail

Les certificats d économies d énergie Le dispositif français

Les certificats d économies d énergie Le dispositif français Les certificats d économies d énergie Le dispositif français Une mesure phare de la loi de programme fixant les orientations de la politique énergétique 25/04/2006 Certificats d économies d énergie Mesure

Plus en détail

Bilan d Emissions de Gaz à Effet de Serre 2009-2012

Bilan d Emissions de Gaz à Effet de Serre 2009-2012 Saunier Duval Eau Chaude Chauffage Industrie 17 rue de la Petite Baratte B.P. 41535 44315 NANTES Cedex 03 France Tel : 02 40 68 10 10 Fax : 02 40 68 10 53 Bilan d Emissions de Gaz à Effet de Serre 2009-2012

Plus en détail

Conférence Nationale Villes et Energies Durables BILAN ET PROGRAMME NATIONAL D ÉFFICACITE ENERGETIQUE À L HORIZON 2030

Conférence Nationale Villes et Energies Durables BILAN ET PROGRAMME NATIONAL D ÉFFICACITE ENERGETIQUE À L HORIZON 2030 MINISTERE DE L ENERGIE Agence Nationale pour la Promotion et la Rationalisation de l Utilisation de l Energie Conférence Nationale Villes et Energies Durables BILAN ET PROGRAMME NATIONAL D ÉFFICACITE ENERGETIQUE

Plus en détail

Perspectives et enjeux de la réduction des émissions de gaz à effet de serre en région Poitou-Charentes. Le 2 octobre 2008, à Poitiers

Perspectives et enjeux de la réduction des émissions de gaz à effet de serre en région Poitou-Charentes. Le 2 octobre 2008, à Poitiers Perspectives et enjeux de la réduction des émissions de gaz à effet de serre en région PoitouCharentes Le 2 octobre 2008, à Poitiers Simulation de l évolution des émissions de GES à 20202030 en PoitouCharentes

Plus en détail

SRCAE Midi Pyrénées Bâtiment. Document de travail

SRCAE Midi Pyrénées Bâtiment. Document de travail SRCAE Midi Pyrénées Bâtiment Document de travail Portée du document: Le présent document est envoyé aux personnes inscrites pour participer à l'atelier bâtiment dans le cadre de l'élaboration du SRCAE

Plus en détail

CERTIFICATS D ÉCONOMIES D ÉNERGIE DE LA PREMIÈRE A LA DEUXIÈME PÉRIODE

CERTIFICATS D ÉCONOMIES D ÉNERGIE DE LA PREMIÈRE A LA DEUXIÈME PÉRIODE CERTIFICATS D ÉCONOMIES D ÉNERGIE DE LA PREMIÈRE A LA DEUXIÈME PÉRIODE CEE : LE DISPOSITIF Le bilan de la première période LE BILAN DE LA PREMIÈRE PÉRIODE UNE RÉUSSITE Les vendeurs d énergie deviennent

Plus en détail

Projet de domaine Center Parcs Poligny / Jura

Projet de domaine Center Parcs Poligny / Jura Projet de domaine Center Parcs Poligny / Jura 19-06-2015 Approche Bilan Carbone Réf Date Auteur V1 04/06/15 ELAN V2 15/06/15 ELAN V3 19/06/15 ELAN ELAN 1, avenue Eugène Freyssinet 78061 SAINT-QUENTIN-EN-YVELINES

Plus en détail

N 4. Missions : Novembre 2013

N 4. Missions : Novembre 2013 Analyse spatiale des consommations d énergie en Aquitaine N 4 Novembre 2013 Année 2010 (version 2013) Les travaux présentés ici portent sur l analyse spatiale des consommations d énergie en Aquitaine (répartition

Plus en détail

FICHE OX «CHAUDIERES A CONDENSATION EN REHABILITATION DE CHAUFFERIES»

FICHE OX «CHAUDIERES A CONDENSATION EN REHABILITATION DE CHAUFFERIES» 1 FICHE OX «CHAUDIERES A CONDENSATION EN REHABILITATION DE CHAUFFERIES» 1. Contexte Enjeux La technologie des chaudières à condensation permet une augmentation conséquente des performances des chaudières

Plus en détail

Exercices et corrections

Exercices et corrections Exercices et corrections Apprenez avec vos élèves à réaliser un Diagnostic de Performance Energétique. A utiliser avec les exemples d'ecoville ou avec un cas réel. Exercices L'énergie primaire est une

Plus en détail

Performance Énergétique et Bâtiments Existants

Performance Énergétique et Bâtiments Existants Performance Énergétique et Bâtiments Existants LE CONSTAT??? IL EST FAIT!!! Enjeux Outils Concepts Méthodes Exemples LES SOLUTIONS??? ELLES EXISTENT!!! ALTERÉCO 1 Performance énergétique et patrimoine

Plus en détail

Valorisation des travaux d économie d énergie de l Etat

Valorisation des travaux d économie d énergie de l Etat Journée technique COTITA - 25 septembre 2014 Valorisation des travaux d économie d énergie de l Etat via le dispositif des certificats d économie d énergie (CEE) DREAL Midi Pyrénées - Division Énergie

Plus en détail

Total Energie Gaz. vous accompagne dans vos démarches d efficacité énergétique. Certificats d Economies d Energie

Total Energie Gaz. vous accompagne dans vos démarches d efficacité énergétique. Certificats d Economies d Energie Total Energie Gaz vous accompagne dans vos démarches d efficacité énergétique Certificats d Economies d Energie l efficacite energetique : un enjeu economique et environnemental majeur Répartition de la

Plus en détail

Objectifs Bâtiments 2012-2020. Hubert Despretz Ademe/DBU Décembre 2009

Objectifs Bâtiments 2012-2020. Hubert Despretz Ademe/DBU Décembre 2009 Objectifs Bâtiments 2012-2020 Hubert Despretz Ademe/DBU Décembre 2009 Sommaire Rappel des parcs et consommations Performance énergétique des bâtiments dans le Grenelle Solutions bâtiments neufs et bâtiments

Plus en détail

Bilan thermique et social simplifié

Bilan thermique et social simplifié Bilan thermique et social simplifié Fiche descriptive logement 34 Maître d Ouvrage d Insertion : Pact Métropole Nord 25 rue de Lille 59 057 Roubaix Adresse logement : 32 quai de Rouen 59 100 ROUBAIX Informations

Plus en détail

IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1)

IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1) IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1) Public visé Chefs d entreprise Artisans Chargés d affaire Conducteurs de travaux Personnels de chantier

Plus en détail

Conseil en Orientation Énergétique du Patrimoine de Rians

Conseil en Orientation Énergétique du Patrimoine de Rians Conseil en Orientation Énergétique du Patrimoine de Rians Restitution Finale 12 février 2013 ADEV Énergie, 2 rue Jules Ferry -36300 Le Blanc Tél: 02 54 37 19 68 Fax: 02 54 37 99 27 Port: 06.67.29.44.35

Plus en détail

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Lundi 24 juin 2013 La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Service de Presse 04 67 22 81 31 /// 04 67 22 80 47 presse-region@cr-languedocroussillon.fr Convaincue

Plus en détail

Copropriétés des économies à tous les étages

Copropriétés des économies à tous les étages Copropriétés des économies à tous les étages Gaël BOGOTTO EIE Marseille Provence Programme Introduction Les avancés du Grenelle II de l Environnement Les économies d énergie en copropriété Solutions Démarche

Plus en détail

CEE : mise en place de la 2ème période (1er janvier 2011-31 décembre 2013)

CEE : mise en place de la 2ème période (1er janvier 2011-31 décembre 2013) CEE : mise en place de la 2ème période (1er janvier 2011-31 décembre 2013) Sommaire Bilan de la première période Le cadre législatif et réglementaire de la 2ème période Les principaux changements par rapport

Plus en détail

Schéma Régional du Climat, de l Air et de l Energie de l Île-de-France. TEDDIF - 22 mai 2014 SRCAE

Schéma Régional du Climat, de l Air et de l Energie de l Île-de-France. TEDDIF - 22 mai 2014 SRCAE Schéma Régional du Climat, de l Air et de l Energie de l Île-de-France TEDDIF - 22 mai 2014 SRCAE Introduction Le SRCAE : document stratégique régional Il fixe les grandes orientations stratégiques de

Plus en détail

Quels travaux? à quel coût? et pour quelle rentabilité? Le simulateur qui vous dit tout

Quels travaux? à quel coût? et pour quelle rentabilité? Le simulateur qui vous dit tout Quels travaux? à quel coût? et pour quelle rentabilité? Le simulateur qui vous dit tout Séminaire : Rénovation énergétique pour ménages à bas revenus 8 octobre 2010 Brussels Table des matières Quelques

Plus en détail

10/20/2015 POLLEC GEMBLOUX DANIEL COMBLIN CONSEILLER ENERGIE 21/10/2015 SOMMAIRE

10/20/2015 POLLEC GEMBLOUX DANIEL COMBLIN CONSEILLER ENERGIE 21/10/2015 SOMMAIRE POLLEC GEMBLOUX DANIEL COMBLIN CONSEILLER ENERGIE 21/10/2015 SOMMAIRE Contexte POLLEC, Les Objectifs Contexte POLLEC, La Plus-value territoriale Contexte Les étapes Inventaire des consommations énergétiques

Plus en détail

PROJET. SCI LA PLUME ROUGE 538 rue Raymond Tellier 45200 AMILLY. - Page 1/9 - Damien LECLERC 1 rue du courtil cabot 45700 VILLEMANDEUR

PROJET. SCI LA PLUME ROUGE 538 rue Raymond Tellier 45200 AMILLY. - Page 1/9 - Damien LECLERC 1 rue du courtil cabot 45700 VILLEMANDEUR Logiciel référencé par la marque PROJET SCI LA PLUME ROUGE 538 rue Raymond Tellier 45200 AMILLY Date de l'étude : ARTISAN 05.01.2011 CLIENT SARL LECLERC Désiré SCI LA PLUME ROUGE Damien LECLERC 1 rue du

Plus en détail

La gestion intelligente des bâtiments

La gestion intelligente des bâtiments La gestion intelligente des bâtiments Les différentes possibilités pour rendre les bâtiments plus efficaces énergétiquement Mardi 1 avril 2014 Sommaire 0/ Le contexte général 1/ Le jeu de rôle de la construction

Plus en détail

Bilan thermique et social simplifié

Bilan thermique et social simplifié Bilan thermique et social simplifié Fiche descriptive logement Maître d Ouvrage d Insertion : Pact Métropole Nord 25 rue de Lille 59 057 Roubaix Adresse logement : 72 rue de Rome 59 100 Roubaix Informations

Plus en détail

LA TRANSITION ENERGETIQUE EN MIDI-PYRENEES

LA TRANSITION ENERGETIQUE EN MIDI-PYRENEES Eléments de définition Les actions de sobriété et d efficacité énergétiques permettent de réduire les consommations d énergie. La sobriété énergétique «consiste à interroger nos besoins puis agir à travers

Plus en détail

La place du granulé dans les secteurs collectif et industriel

La place du granulé dans les secteurs collectif et industriel La place du granulé dans les secteurs collectif et industriel 1 Contexte énergétique Les engagements nationaux et européens 2050 : Facteur 4 réduction par 4 des émissions des GES (Gaz à Effet de Serre)

Plus en détail

VARIABLE : consommation d énergie. 3. RÉTROSPECTIVE (les 40 dernières années) (comment, pourquoi et par l action de qui la variable a évoluée)

VARIABLE : consommation d énergie. 3. RÉTROSPECTIVE (les 40 dernières années) (comment, pourquoi et par l action de qui la variable a évoluée) GARONNE 2050 1. DÉFINITION DE LA VARIABLE VARIABLE : consommation d énergie Cette variable s intéresse à la consommation d énergie, un focus sur la consommation d électricité étant effectué. Elle peut

Plus en détail

GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et

GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et Plan Climat Energie Territorial GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et énergétiques? Plan de la réunion

Plus en détail

BILAN D EMISSIONS DES GAZ A EFFET DE SERRE 2011 DE DOCAPOST BPO IS ET PLANS D ACTION

BILAN D EMISSIONS DES GAZ A EFFET DE SERRE 2011 DE DOCAPOST BPO IS ET PLANS D ACTION BILAN D EMISSIONS DES GAZ A EFFET DE SERRE 2011 DE DOCAPOST BPO IS ET PLANS D ACTION SOMMAIRE PREAMBULE 1. BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE 1.1 DESCRIPTION DE L ORGANISATION, DES ACTIVITES ET

Plus en détail

OPTEER. Indicateurs de vulnérabilité énergétique des ménages. 8 avril 2013

OPTEER. Indicateurs de vulnérabilité énergétique des ménages. 8 avril 2013 OPTEER Indicateurs de vulnérabilité énergétique des ménages 8 avril 2013 Elaboration d indicateurs pour OPTEER Suite au 1 er comité technique d OPTEER (7 juin 2011), 7 groupes de travail ont été définis

Plus en détail

Bilan Car bon e 2 009 de la Com m unauté d aggl om ération Loire For e z

Bilan Car bon e 2 009 de la Com m unauté d aggl om ération Loire For e z Bilan Car bon e 2 009 de la Com m unauté d aggl om ération Loire For e z Bilan Carbone de la Communauté d agglomération Loire Forez Patrimoine et Services 2009 Contexte de l étude Afin de lutter contre

Plus en détail

Le Plan Climat Energie Territoire du Conseil général de l Allier

Le Plan Climat Energie Territoire du Conseil général de l Allier Contexte et enjeux Le Plan Climat Energie Territoire du Conseil général de l Allier Afin de lutter contre le changement climatique et s adapter au contexte de raréfaction des ressources fossiles, des engagements

Plus en détail

Précisions sur les arrêtés relatifs au Diagnostic de Performance Energétique

Précisions sur les arrêtés relatifs au Diagnostic de Performance Energétique Précisions sur les arrêtés relatifs au Diagnostic de Performance Energétique Textes réglementaires concernés : Arrêté du 15 septembre 2006 relatif au diagnostic de performance énergétique pour les bâtiments

Plus en détail

Forum Territorial PCET de l U.C.C.S.A Session du 23 mars

Forum Territorial PCET de l U.C.C.S.A Session du 23 mars Forum Territorial PCET de l U.C.C.S.A Session du 23 mars Agriculture et industrie Consommations d énergie finale et émissions de GES Industrie : ¼ des consommations d énergie Plus de 30% si l on cumule

Plus en détail

le faire réaliser? le DPE, par qui Le diagnostiqueur Le coût du DPE

le faire réaliser? le DPE, par qui Le diagnostiqueur Le coût du DPE le DPE, par qui le faire réaliser? Le diagnostiqueur C est un professionnel du bâtiment dont les compétences doivent être certifiées par un organisme accrédité par le COFRAC (Comité français d Accréditation).

Plus en détail

Bilan gaz à effet de serre 2011 de la CAF Alpes Maritimes

Bilan gaz à effet de serre 2011 de la CAF Alpes Maritimes Bilan gaz à effet de serre 2011 de la CAF Alpes Maritimes Contexte de l étude Afin de lutter contre le changement climatique et de s adapter au contexte de raréfaction des ressources fossiles, des engagements

Plus en détail

Énergie et vie quotidienne : le secteur résidentiel

Énergie et vie quotidienne : le secteur résidentiel Fiches extraites du dossier du participant remis à l'occasion du Débat national sur les énergies lors de la rencontre de Strasbourg, le 3 avril 2003. Le thème de cette rencontre était " Énergie et vie

Plus en détail

Bilan des Emissions de GES. Restitution finale

Bilan des Emissions de GES. Restitution finale Bilan des Emissions de GES Restitution finale 19/11/2012 Agenda Synthèse de la collecte des données Modifications vs. restitution intermédiaire Présentation des résultats actualisés Plan d actions de réduction

Plus en détail

Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre Rapport du bilan destiné à la Préfecture de Police de Paris Décembre 2012

Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre Rapport du bilan destiné à la Préfecture de Police de Paris Décembre 2012 Lectra S.A. Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre Rapport du bilan destiné à la Préfecture de Police de Paris Décembre 2012 World Headquarters & siège social : 16-18, rue Chalgrin 75016 Paris France

Plus en détail

1 er réseau de chaleur en France

1 er réseau de chaleur en France 1 er réseau de chaleur en France CPCU, une Entreprise Publique Locale avec pour actionnariat : 64,39% : GDF Suez Energie Services 33,50% : Ville de Paris 2,11% : public 396 ME de chiffre d affaires La

Plus en détail

SOURCES D ECONOMIE D ENERGIE DANS L HABITAT EN FRANCE

SOURCES D ECONOMIE D ENERGIE DANS L HABITAT EN FRANCE SOURCES D ECONOMIE D ENERGIE DANS L HABITAT EN FRANCE TERRITOIRE ENERGIE, 210 avenue de Verdun 39100 DOLE 1 SOMMAIRE I. Bilan des consommations d énergie dans l habitat 3 1. La consommation d énergie en

Plus en détail

Économies d énergie, émissions de gaz à effet de serre : évaluer son logement avec. le Diagnostic. de Performance Energétique L HABITAT

Économies d énergie, émissions de gaz à effet de serre : évaluer son logement avec. le Diagnostic. de Performance Energétique L HABITAT Économies d énergie, émissions de gaz à effet de serre : évaluer son logement avec le Diagnostic de Performance Energétique L HABITAT être bien informés pour économiser l énergie En France, les bâtiments

Plus en détail

DIAGNOSTIC BILAN CARBONE TERRITOIRE. Année de référence : 2010.

DIAGNOSTIC BILAN CARBONE TERRITOIRE. Année de référence : 2010. DIAGNOSTIC BILAN CARBONE TERRITOIRE Année de référence : 2010. Rapport Bilan Carbone «Territoire» de la communauté d agglomération de Caen la mer réalisé par ACS MTE 2011. 30/03/2012 1 SOMMAIRE 1. GENERALITES...

Plus en détail

STRATEGIES DE REHABILITATION ENERGETIQUE EN VUE DES FACTEURS 4 ET 10. Rapport final PHASE 1. Février 2012

STRATEGIES DE REHABILITATION ENERGETIQUE EN VUE DES FACTEURS 4 ET 10. Rapport final PHASE 1. Février 2012 CEBATRAMA ANALYSE DU BATI AQUITAIN ET ELABORATION DE STRATEGIES DE REHABILITATION ENERGETIQUE EN VUE DES FACTEURS 4 ET 10 Rapport final PHASE 1 Février 2012 La Calade Conseil, étude et recherche en aménagement

Plus en détail