Démarches et outils marketing- Nastasia Van Straaten MARKETING

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Démarches et outils marketing- Nastasia Van Straaten MARKETING"

Transcription

1 MARKETING Histire et définitin du marketing SWOT B t B B t C 3x3h CM + 10x1h30 TD Ntins cnnues u termes barbares? Qu est-ce que le marketing? Le marketing est l effrt d adaptatin des rganisatins à des marchés cncurrentiels pur influencer en leur faveur les cmprtements des publics et elles dépendent par l ffre dnt la valeur perçue est durablement supérieure à celle des cncurrents. Dans le secteur marchand, le rôle du marketing est de créer de la valeur écnmique pur l entreprise en créant une valeur perçue par le client. Effrt d adaptatin : prcessus permanent Valeur perçue : quelle valeur pur le client Pas de marketing sans cncurrence Etre à l écute du cnsmmateur +Puvir du marketing => JUST DO IT! Nike (Chaussures prtées par les stars du sprt//chaussures rdinaires prtés par les jeunes) +Mc D : Taylrisme appliqué à la restauratin rapide Happy Meal en 1962-> écute du marché : enfant cmme prescripteurs +Apple : Recette simple : design élégant, culeurs, pruesses technlgiques, simplicité des applicatins. Grâce au marketing Apple vend plus cher pur presque la même chse que ses cncurrents Début du cmmerce Il faut cmprendre que le marketing vient du cmmerce. Cmmerce = une des plus anciennes inventins de l hmme. Avant la révlutin industrielle Prductin à petite échelle Peu de cnsmmateurs Du prducteur au cnsmmateur 1

2 Marketing : fruit de la révlutin industrielle Prductin et cnsmmatin de masse Multiplicatin des cnsmmateurs Offre insuffisante par rapprt à la demande Apparitin de la publicité Avant Pré-mt (rienté prductin) Mt de masse (rienté vente) Mt segmenté (pd ) Depuis 1995 : Marketing individualisé (rienté client/nt de fidélité client) La place du marketing dans l entreprise Récent mais indispensable. Il va servir tutes les activités cmmerciales u nn (industrie, services, cmmerce, assciatin, plitique). Le marketing est à tus les niveaux de l entreprise : Prductin, Cmmercial, Lgistique. Le marketing est en interactin permanente avec les autres services de l entreprise. Les métiers du marketing Marketing stratégique : directeur marketing Marketing prduit : chef de prduit, de marque, de grupe Marketing étude : respnsable études, bases de dnnées => plus technique (analyse) Marketing client : Respnsable relatin client/marketing direct u encre Cmmunity manager Marketing distributin : merchandiser, trade marketer Il existe différents marketing : Le marketing direct (écrit-> lettre que l n reçit chez nus/ téléphnique/grâce à l internet (fenêtre de pub qui apparait u newsletter) Gémarketing : fndé sur la gégraphie des ppulatins et de la cnsmmatin. S appuie sur l analyse de dnnées statistiques sur les ppulatins, leur lieu de vie, les types d habitat, les CSP, quartiers Marketing tribal : Vise une cmmunauté particulière d utilisateurs en intégrant la marque dans la vie du grupe visé Marketing cllabratif : n prpse au client de participer : Danette->chisir sa Danette préférée Marketing viral : technique incitant les clients d un prduit u d une marque à les prmuvir dans leur enturage -> internet cnvient très bien Marketing glcal : cntractin glbal/lcal. La stratégie est la même dans les différents marches avec des adaptatins tactiques à chaque marché Marketing relatinnel : vise à établir des relatins individualisées et interactives avec les clients Street marketing : distributin d échantillns de prduits dans la rue Télémarketing : marketing direct/téléphne. On dit aussi «phning» 2

3 La démarche marketing ANALYSER (diagnstic marketing) => DECIDER (mt stratégique) => AGIR (mt pératinnel) LT et MT CT Diagnstic marketing LA DEMANDE Les différents indicateurs Les indicateurs macr-écnmiques le PIB : La smme des valeurs ajutées de tutes les entreprises situées sur le territire natinal. Il s agit des entreprises françaises u étrangères le PIB/hab. : une entreprise qui exprte peut partir de cet indice le revenu dispnible : tut ce que l n a cmme revenus auxquels n enlève les impôts directs (impôts sur le revenu, taxe d habitatin) les dépenses cmmercialisables : alimentatin, lisirs/culture. Grs pstes de dépenses l indice de disparitin de cns (IDC): permet de crriger une myenne de cnsmmatin natinale d un prduit furni par l INSEE, pur tenir cmpte d une disparité réginale. l indice de richesse vive (IRV) : permet de crriger une myenne de richesse natinale furni par l INSEE pur tenir cmpte d une disparité réginale Les indicateurs de marché Marché ttal : nmbre d acheteur x quantités par acheteur en vlume u en valeur x actes d achat Part de marché : vente de la marque/vente ttales. Les ventes peuvent être exprimées en valeur mnétaire (CA) u vlume de prduits vendus. Il faut prendre la valeur pur les prduits à frte valeur ajutée. La part de marché relative : vente de la marque A / vente de la marque B. Permet de psitinner l imprtance d une marque u d un prduit par rapprt à sn cncurrent le plus prche. Si PMR > 5 l entreprise est leader//si PMR < 1 l entreprise est challenger Le taux de pénétratin : purcentage des persnnes u entreprise pssédant, achetant u cnsmmant un prduit u une marque déterminé sur une péride de référence. Il faut une ppulatin de référence. Le taux d équipement : nmbre de ménages u d individus équipés / nmbre ttal de ménages u individus Le taux de renuvellement : Nmbre d achats de remplacement / nmbre d achats ttaux. Si > 50% n parle d un marché de renuvellement. Ex de marché de renuvellement : les réfrigérateurs L élasticité prix : purcentage de variatin du vlume des ventes d un prduit cnsécutive à une variatin de 1% de sn prix. Permet de cnstater la réactin de la demande face à une variatin de prix -> jusqu ù n peut aller sans que la demande ne baisse? 3

4 Facteur expliquant les cmprtements du cnsmmateur Qu est-ce que la cnsmmatin? Recensement du besin (étude de marché) => recherche d infrmatin (la pub) => évaluatin des alternatives (la pub, image de marque) => chix (pints de vente) => résultats Qu est-ce qu un besin? Cf. Pyramide de Maslw en 5 étapes. Imprtance des besins physilgiques. Les acteurs de cnsmmatin Questin : A qui n s adresse? Attentin : acheteur cnsmmateur Acheteur : effectue l acte d achat Cnsmmateur : utilise le prduit u le service Le prescripteur recmmande l achat d un prduit, d une marque u d un service : ex : les enfants dans le marché du juet. Chaque cnsmmateur est unique. Facteurs persnnels : la persnnalité, les caractéristiques scidémgraphiques (sexe, âge, fyer), les ressurces (financières, intellectuelles), l expérience d achat Facteur d influence : envirnnement familial, scial, culturel Facteur de situatin : lieux, temps, persnne Cmment cerner les persnnalités? Etudes, bases de dnnées. Exemple de classificatin chez Géant : Les nutrisantés -> bi Les traditinnels -> viande en bucherie Les écnmes -> MDD, 1 er prix Les étudiants -> plats préparés Etude des cnsmmateurs : mtivatins, freins, attitudes Les études cnsmmateurs CRM : Custmer Relatinship Management => permet de dévelpper une relatin durable avec des clients identifiés. Etudes quantitatives : faites sur des échantillns représentatifs à partir de questinnaire directif Etudes qualitatives : faites individuellement u sur des petits grupes avec des entretiens Les mtivatins Ratinnelle : l essence Affective : chix d un vêtement plutôt qu un autre Hédniste : se faire plaisir Oblative : plaisir de dnner aux autres 4

5 Aut expressive Les freins = les frces qui empêchent l achat u l utilisatin d un bien Les inhibitins : autcensure pur des raisns culturelles, religieuses Les peurs : épilateur ->ça fait mal! Les risques : incertitude prtant sur l achat u la cnsmmatin d un bien u service ex : perfrmance à cause d un prix trp bas Les attitudes = ensemble des éléments d évaluatin persnnelle que s est cnstitué un cnsmmateur à l égard d une marque u d un prduit Les cryances Les sentiments Les cmprtements envisagés : si la persnne pense acheter u nn le prduit LE MARCHE Type de marchés Qu est-ce qu un marché? Il vient du besin des clients. C est une rencntre entre une ffre et une demande. Marché de l hébergement de vacances : On a un marché principal/cncurrents directs (lcatin mbil hme), un marché supprt (fabriquant mbil-hme), un marché envirnnant (les campings, les gites) Marché seln la demande : Marché ttal = Nn cns abslu + marché ptentiel du prduit Nn cnsmmateur abslu : n ne peut pas cnsmmer le prduit pur des raisns religieuses, culturelles Nn cnsmmateur relatif : les raisns de la nn cnsmmatin ne snt pas définies. Critère de segmentatin d un marché Un marché se définit seln 5 critères : 1- La taille : Des achats : en vlume u valeur Des cnsmmateurs : nmbre, taux de pénétratin, taux d équipement 2- Les caractéristiques physiques du prduit Technlgie Cnditinnement Règlementatin 3- Les types de clients Les nn cnsmmateur abslu u relatif 5

6 Les clients actuels de la cncurrence/de l entreprise 4- La gé lcalisatin Lcal Natinal Mndial 5- Les circuits de distributin Spécialisé (Karcher dans magasins de briclage) De masse Elitiste (Mnt Blanc, Rlex) A chaque fis ça définit un marché et la façn d agir des marketers. Pas un acheté un gratuit sur Rlex. Ces critères permettent de définir des nms de marché : Types de marché : Marché de masse/niche Les sdas /les bissns énergisantes (difficile de faire cncurrence à cca dnc il faut srtir des bissns énergisantes) Marché ptentiel/réel Les aliments pur animaux (les animaux mangernt du Hachi Parmentier!). Aujurd hui le marché réel n est pas très dévelppé mais il y a un frt ptentiel. Marché d équipement/de renuvellement Les rdinateurs (seulement 80% des fyers snt équipés d un rdinateur, il y a encre des gens qui en achètent)/les télévisins (tut le mnde a une TV, quand n en achète une c est pur remplacer la plus ancienne) Marché uvert/fermé Les cnserves de légumes (n les vend partut)/les parfums (seulement dans les parfumeries) Marché natinal/internatinal Les vins (surtut vendu au niveau natinal, sauf vin français qui snt aussi exprtés)/les sdas (même stratégie pur tut le mnde) Les facteurs d évlutin du marché Evlutin à LT : Le cycle de vie d un marché Lancement : démarrage d une nuvelle technlgie, démarrage lent des ventes car inertie du marché Dévelppement : ventes en pleine crissance, arrivée d un gd nmbre de client Maturité : les prduits sur ce marché snt nmbreux, cnnus et largement diffusé. Vente imprtantes et stables/ Peut durer pendant des années Déclin : magnétscpe : phase suvent prvquée par l arrivée de prduits de remplacements plus perfrmants. Les ventes chutent 6

7 Intérêt : Savir à quel endrit n se truve (pur savir quel investissement n va faire) Evlutin à MT et CT A Myen Terme : analyse du marché en valeur u en vlume Si crissance en valeur < à crissance en vlume = marché avec des prix en baisse (rdinateurs prtables) Si crissance en valeur > à crissance en vlume = prix en hausse u demande différente (le lait) A Curt Terme : analyse indispensable de la saisnnalité (sur beaucup de prduits) Juets : 60% d ctbre à décembre et 36% uniquement sur décembre. Glaces : très dépendants de la mété Les 4 facteurs d évlutin du marché L envirnnement légal et plitique Evlutin de la réglementatin (uverture de surface de de 1000 m²) Négciatins cmmerciales internatinales (levée des qutas en 2005 sur l imprtatin du textile chinis) Actin de lbbying (retur des pubs pur le vin) L envirnnement écnmique et démgraphique Taux de crissance de l écnmie (le lipstick index : PDG de Estée Lauder : plus nus smmes en situatin de crise, plus il y a de vente de ruge à lèvres) Inflatin et puvir d achat (influence sur les ventes ptentielles) Chômage (influence sur le marché immbilier) Démgraphie (influence sur marché des appareils auditifs/plus de vieux) L envirnnement sci culturel. Tendances du XXIème siècle : Recherche de praticité et de rapidité (explsin des plats préparés) Désir de mbilité (rdinateurs prtables et téléphnes mbiles) Besin de santé et de sécurité (prduits bi, alicament) Quête de racine et d authenticité (les labels) Exigence de sens (prduits équitables, le «fait maisn») 7

8 L envirnnement technlgique Innvatin (arrivée de VOD par rapprt aux DVD) Généralisatin des techniques de cmmunicatin (le e-cmmerce) Banalisatin de certaines technlgies (lecteur TV 3D) Les cncurrents Analyse des 5 frces de prters nuveaux entrants puvirs de négciatin des furnisseurs intensité de la cncurrence puvir de négciatin des clients prduits de substitutin Les cncurrents PRODUITS : Cncurrent Directs : ils appartiennent au marché et cmmercialisent le même type de prduits Cncurrents Indirects : ils ffrent des prduits de nature différente mais qui peuvent répndre à un même besin du cnsmmateur Ex Vittel : cncurrent direct : Evian / cncurrent indirect : eaux gazeuses et eau du rbinet Il y a différent types de MARCHES : Mnple : une seule entreprise délivre un prduit u service sur un marché dnné. Pssibilité de prix et de marges élevées (SNCF) Oligple : un petit nmbre d entreprises fabriquant u cmmercialisant le même prduit. Pssibilité d entente illégale. (La téléphnie) Libre cncurrence : un grand nmbre d entreprises cmmercialisent le même prduit Intéressant de savir quels snt les cncurrents. Les caractéristiques Analyse des parts de marché pur déterminer la place de chaque marque cncurrente 8

9 Leader : part de marché supérieure à celle des cncurrents. C est la référence pur la famille de prduits (Ggle, Amazn, Nutella à la limite du mnple avec 80% de part de marché) Challenger : numér 2 du marché (Pepsi) Spécialiste : part de marché très faible mais facilement défendable (Damart, Lenôtre, Lafuma) La part de ntriété spntanée («qu est-ce que vus cnnaissez cmme marque de matelas?» : sndage) u assistée (n dnne une liste de marque) pur déterminer les cncurrents les plus cnnus Kinder a une part de ntriété spntanée de 96% qui pruve sn dynamisme sur le marché de la cnfiserie de chclat Le a une part de ntriété spntanée de 55% en 2006 grâce au meilleur cup publicitaire de l année Leurs ressurces : humaines, financières, techniques Leur mix marketing : Offre prduit u service Plitique de prix Réseau de distributin Mde de cmmunicatin Leurs implantatins Qui snt mes clients? mes cncurrents? mes furnisseurs et mes distributeurs? Les partenaires : furnisseurs, distributeurs Les furnisseurs Marketing achat : utilisatin des principes et techniques du marketing pur la fnctin achat. L acheteur entre dans une démarche practive pur sélectinner les furnisseurs en fnctin des besins présents et futurs de l entreprise. Il y a un rapprt de frce : - En faveur des furnisseurs (SNCF) Suvent peu nmbreux Fixent les cnditins de prix et de qualité Cuts d apprvisinnement élevés - En faveur des acheteurs (gde distributin) En général plus éclatés Marge de négciatin Les distributeurs Un canal de distributin est la matérialisatin du chemin suivi par un bien de sn prducteur au cnsmmateur. L assciatin de tus les canaux représente le circuit de distributin. Le circuit peut être : - Direct : du prducteur au cnsmmateur sans intermédiaire - Curt : un seul niveau de distributeur 9

10 - Lng : successin d pérateurs (prducteur-grssiste-détaillant-cnsmmateur) Cmment chisir un distributeur? Critère de chix du distributeur - Le prduit : durée de vie, vlume, standardisatin, technicité, valeur - Les intermédiaires : capacité de transprt, de stckage - Les cntraintes légales : certains circuits snt bligatires (médicaments) - Les habitudes et cmprtement d achat des cnsmmateurs Type de distributin - Intensive : faire distribuer un prduit dans le plus grand nmbre de pint de vente pssible - Sélective : mde de distributin qui repse sur un prcessus de sélectin des pints de vente par la marque distribuée. Sélectin en fnctin de : L équipe de vente Le pint de vente La place de la marque Apple en grande distributin u les marques de luxe - Exclusive : mde qui garantie une exclusivité territriale au distributeur (les débuts de l Iphne en France) Exemple : Haute technlgie : sélective u exclusive // Yaurt au citrn : intensive C est au marketer de chisir le type de distributin en fnctin du prduit. Les études de marché Les études de marché Travail méthdique de cllecte et d analyse d infrmatins pur permettre de mieux cmprendre, cnnaitre un marché, un public u une ffre, et ayant pur finalité de prendre de meilleures décisins marketing. Objectif de l étude de marché : Cnnaitre les acheteurs, cnsmmateur et prescripteur Cnnaitre la cncurrence Cnnaitre l envirnnement Cnnaitre les autres intervenants Les étapes de l étude de marché 1- Frmulatin du prblème marketing 2- Frmulatin du prblème d étude (étude des infrmatins, méthde de recherche) 3- Chix d un prjet d étude et d un furnisseur (méthdlgie recmmandée, descriptin de l échantilln) 4- Suivi et cntrôle de la réalisatin de l étude 5- Analyse, interprétatin et utilisatin des résultats 10

11 Les grsses bites qui peuvent avir un service spécialisé dans cette activité cmmandent beaucup d études mais ne prennent pas tujurs le temps d analyser les résultats. Les entreprises u il n y a que 2 emplyés ne peuvent pas faire ce genre d études. Types d étude de marché Les études dcumentaires En interne : rapprts d activité, curriers cnsmmateurs, statistiques En externe : presse, bases de dnnées, rganismes spécialisés Les études quantitatives Le recensement : étude de tut le public cncerné Le sndage : questinnaire sur un échantilln représentatif Le panel : étude permanente d un échantilln représentatif Les études qualitatives Sndage Entretien en face à face Réunin en grupe Observatin de cmprtements Techniques cmparatives de prduits L ANALYSE Les diagnstics Les différentes matrices de diagnstic Naissance des mdèles d analyse principaux dans les années Les entreprises ne veulent plus dépendre des «srciers» Il faut des utils hmgènes pur cmparer les différents prduits et marchés Arrivée de matrices plus pératinnelles, permettant des prises de décisin Quelles matrices? SWOT BCG McKinsey La matrice d Ansff Quelle matrice dans quel but? SWOT : analyse la plus universelle permettant d abrder n imprte quel type de prblème. La plus utilisée en entreprise. Le BCG : permet l allcatin des ressurces au sein d un prtefeuille d activité (taux de crissance de l activité / part de marché relative) (vache à lait, prduit star ) L ADL : permet de gérer le prtefeuille d activité (psitin cncurrentielle/maturité de l activité) Le McKinsey : permet de définir la stratégie à adpter sur différents marchés en fnctin de sa psitin cncurrentielle et de leurs attraits (psitin cncurrentielle/valeur de l activité) Ansff : permet d identifier les différentes stratégies de crissance de l entreprise (marché / prduit) 11

12 Les SWOT Diagnstic interne (au niveau de mn rganisatin) Diagnstic externe (sur mn marché) STRENGTH (FORCES) WEAKNESSES (FAIBLESSES) THREAT OPPORTUNITIES Analyser : activités principales (lgistique, prductin, marketing/vente, service) activités de supprts (infrastructure, GRH, technlgie, supply chain) Analyser : macr envirnnement (démgraphique, écnmie, légal, scial, technlgie) micr envirnnement (marché en valeur/vlume, analyser la demande, l ffre, analyse cncurrentielle La SWOT analysis est la plus universelle et la plus utilisée en entreprise Les FCS Il faut avant de cmmencer l actin, définir les FCS Ils divent être identifiés pur tutes actins et fnt parti du diagnstic marketing. Ils en snt la cnclusin. L identificatin des FSC permet une meilleure prise de décisin. Identifier les FCS qui régissent le secteur dans lequel l entreprise évlue, lui permet de cmprendre sur quels leviers elle devra agir pur être perfrmante. 5 types de FCS seln Rckart et Bullen : - FCS de l industrie : seln secteur d activité et phase du cycle de vie du pd - FCS envirnnementaux : technlgie, écnmie, règlementatin, plitique, démgraphie - FCS stratégiques : FCS dépendent des rientatins stratégiques - FCS temprels 12

13 - FCS persnnels : tute l rganisatin repsent sur les hmmes Exemple de FCS seln les secteurs : - La cmmunicatin pur le lancement des nuveaux numérs de renseignements - Rapidité pur vente par crrespndance - R&D pur acteur de nuvelle écnmie Les FCS seln la phase du prduit dans sn cycle : - Lancement : FCS est cmpétence technlgique - Crissance : maitrise de la cmmercialisatin - Maturité : capacité à prduire en grande quantité à cut réduit - Déclin : capacité à prpser des cûts réduits IMPORTANT DE LES METTRE A CHAQUE FOIS A LA FIN DE L ANALYSE. Il peut y avir des FCS en fnctin des entreprises Cmment truver les bn FCS? - Quels snt les facteurs essentiels à la survie d une entreprise? - FCS divent se baser sur ces facteurs - Ils divent être bservables : leur énncé dit cmmencer par un verbe d actin: «mettre en place, déplyer, attirer, maintenir» Apprts d un bn FCS : - L entreprise peut fcaliser ses effrts - Elle cmprend mieux ses capacités internes - Elle cmprend mieux les capacités de ses cncurrents - Cela lui permet d apprter à ses salariés une valeur cmmune. La veille marketing C est l ensemble des actins crdnnées de recherche de traitement et de diffusin en vue de sn explitatin, de l infrmatin utile aux acteurs écnmiques => n recmmence en permanence le diagnstic et l analyse qu n vient de faire 4 grandes fnctins : - Anticiper - Décuvrir - Surveiller - Apprendre Système d alerte et de suivi Types de veille Veille cmmerciale : évlutin de la demande Veille cncurrentielle : stratégie des cncurrents, leur mix marketing, les prduits de substitutin 13

14 Veille technlgique : brevets, nrmes, prcessus de prductin Veille envirnnementale : les indicateurs macr-écnmiques Il y a tris mdes de veille différents : La veille passive : analyse des infrmatins déjà diffusées La veille active : investigatin, c est mi qui cherche les infrmatins La veille ffensive : acquisitin agressive vire illégale d infrmatins Peut dépendre des myens de l entreprise. Si 2 persnnes dans l entreprise, veille passive, pas de recherche de l infrmatin. La cllecte d infrmatins se fait avec : - Des surces frmelles u infrmelles - Des surces internes u externes (à l entreprise) - Des surces uvertes u fermées (n peut y accéder u pas) Marketing stratégique (décisin stratégique) Le marketing stratégique permet de fixer des bjectifs marketing (prduits, marchés ) pur le dévelppement des marchés de l entreprise en s appuyant sur le résultat d études et d analyses. - Le marketing stratégique regrupe l ensemble des rientatins et décisins relatives à la stratégie marketing d une entreprise. - La stratégie marketing est une des cmpsantes de la stratégie d entreprise. LES OBJECTIFS Définitin Résultats cncrets à atteindre en termes de ventes, de prfit u de clients, en ligne avec les missins de l entreprise. Pur être efficaces, ces bjectifs divent être : Hiérarchisés : classement par degré de pririté Quantifiés : au lieu de dire «il faut accritre la rentabilité du prduit A», il vaut mieux dire «il faut que la rentabilité du prduit passe de 9 à 12%» Réalistes : les bjectifs divent être atteignables mais assez haut pur être un vrai challenge Chérents : en fnctin de la vie d une entreprise pas Apple dans hard discunt Hiérarchie des bjectifs L bjectif général : c est la ligne d actin de l entreprise au niveau hiérarchique le plus haut. Il peut être une traductin de la vcatin même de l entreprise (exister, survivre, se dévelpper, se diversifier ) Les bjectifs intermédiaires : qui déculent de l bjectif général et qui snt élabrés au niveau des DAS (yaurt nature, Activia, yaurt à bire) ex : diversifier les canaux de distributin 14

15 Les bjectifs pératinnels : qui snt élabrés au sein de chaque fnctin. Ex : mettre en place le référencement en grande distributin. Les bjectifs Ecnmiques Dévelpper l activité : Vlume de vente : 3 millins de vente CA + 3% Part de marché Psitin sur le marché : leader, c-leader, challenger, spécialise Rentabiliser l activité Taux de marge Taux de marge= marge cmmerciale/vente de marchandises Marge cmmerciale= vente des marchandises cût des marchandises Cût des marchandises= achat des marchandises + (stck initial-stck final) Exemple : Activité Taux de marge Alimentatin générale, petite surface, superette 25,9 Alimentatin générale de Grande surface 14,7 Grand magasin et autre nn spécialisés 36,4 Vente par crrespndance 46,1 Pint mrt u seuil de rentabilité CA- (charge fixe + charge variable) = 0 => pint mrt - Charges variables augmentent en fnctin de la prductin : but => les faire baisser = rentabiliser - Charges fixes : cut du persnnel : je fais des licenciements Cash flw u flux de trésrerie = recette dépenses engendrées par l activité d une rganisatin DU cash flw décule la capacité d autfinancement (CAF): qui est le ptentiel de l entreprise à dégager, de par sn activité de la péride, un enrichissement. Un «pure players» (ceux qui ne travaille que par internet) sur deux de la vente sur internet déclare avir atteint le seuil de rentabilité en Cntributin au prfit de l entreprise Les bjectifs Clients - Attitude des clients à l égard de la marque (très difficile) Taux de ntriété 15

16 Taux de ntriété spntanée : % de persnnes qui citent spntanément une marque (bjectif : augmenter de 10%) Taux de ntriété assistée : % de persnnes qui disent cnnaitre une marque présentée dans une liste u citée par l enquêteur «puvez vus me citer les 3 premières marques qui vus viennent à l esprit quel que sit leur dmaine d activité?» Secteur le plus représenté : l habillement Image L image d un prduit, d une marque u d une sciété crrespnd à la façn dnt celle-ci est perçue par les cnsmmateurs Ex : Etude de la perceptin des grandes marques de fabriquant : 86% des persnnes interrgés mettre en premier critère «ffre de chix et de qualité Difficile de changer une image de marque (Casin, plus cher mais de la qualité) Appréciatin Satisfactin - Cmprtement des clients Taux de pénétratin Le taux de pénétratin des glaces en France est de 82% mais la fréquence d achat est faible 7,2 actes par an par persnne ->d ù un marché encre restreint Test unique au mnde fait à l investigatin de Magnum pur calculer un qutient plaisir ( pers) - QP myen en France est de 116 pur les femmes et 120 pur les hmmes - Les retraités nt un QP plus imprtant à 118 que les étudiants à 106 Fréquence d achat Satisfactin Fidélité Ricré est un cas unique dans l alimentaire. Elle détient le taux de fidélité (82%) le plus frt dans les PGC. 35 millins de bites vendues tus les ans. CM n 3 Le taux de fidélité est l un des premiers enjeux dans la gestin d un hyper Marketing stratégique => décider du psitinnement qu n va avir. LES STRATEGIES Segmentatin = n ne va pas s adresser à tus les clients à la fis mais à certains clients. Cnsiste à décuper la clientèle d un marché en grupe d individus en cmprtements de cnsmmatin hmgènes (même attentes, même cmprtements d achat). Critères de segmentatin (segmentatin multicritère) - Critères scidémgraphiques 16

17 - Persnnalité et style de vie (étudiants, retraités ) - Situatin d achat (achat en hyper marché, en réseau spécialisé, dans magasins de luxe) - Attitudes psychlgiques - Cmprtements d achat Attentin à ne pas tmber sur des grupes trp petits car n ne purra pas les utiliser (cût trp élevé). Sur quel segment n va s rienter? Segmentatin par la valeur Les 20% de mes meilleurs clients représentent 80% de mes ventes (de mn CA) => je m ccupe mieux d eux (li de Paret). Segmentatin RFM Prte sur Récence, Fréquence (nmbre de fis dans le magasin), Mntant On définit les grupes de clients : fidèles, ccasinnels, abandnistes La segmentatin permet de s adresser à un seul type de client. Ciblage On a truvé différentes catégries de clients (segments) et maintenant n va en chisir une=> ciblage. Cible= segment à qui une entreprise chisit de s adresser avec une plitique marketing apprpriée. On ne s adresse pas de la même façn aux clients fidèles qu aux autres. Ce type de client va avir le plus de ptentiel (va dégager le plus de rentabilité : taux de retur plus imprtant). 1 ère slutin : envyer currier à tus les clients : taux de retur 1% => cût élevé 2 ème slutin : envyer currier que aux clients qui aiment le bi (100000) : taux de retur 20% Je chisis ma cible en fnctin : - Du ptentiel de la cible : il ne faut pas qu il sit trp petit. On définit le ptentiel de la cible en fnctin de sn nmbre. (prduit d Auvergne dans l Est) - La cible dit être chérente avec la stratégie de l entreprise On a segmenté et ciblé la clientèle. Stratégies de ciblage - Ciblage indifférencié : n ne chisit pas une cible (marketing de masse) - Ciblage différencié : n vise plusieurs segment avec une ffre spécifique à chaque segment (cca light, nrmal, zer : chaque fis n cible une ppulatin différente) - Ciblage cncentré : petites entreprises. La sciété décide de ne prendre qu un seul segment - Ciblage One t One : un client / un prduit =>custmiser la chaussure Nike Type de stratégies Exemple de stratégie en Allemagne : Une stratégie peut se décider : 17

18 au niveau du grupe au niveau des DAS (Nestlé : eau, céréales) au niveau des fnctins (marketing, cmmerciale ) 4 types de stratégies : - Stratégie cût/vlume : capacité de fabriquer en grs vlume et à faible cût unitaire. Prduit en phase de maturité. Augmenter les vlumes de ventes (récupérer des clients): n va directement sur ntre cncurrence directe u sur cncurrence indirecte (clients qui nt l habitude d acheter autre type de prduit TGV=> ligne aérienne LYS/CDG). Cannibalisatin (l entreprise se fait cncurrence ellemême : prduit arrive en phase de déclin et pur pas être attaquée par les cncurrents elle srt des nuveaux prduits : «cncurrence au sein de l entreprise) - Stratégie de différenciatin : éviter la cncurrence par les cûts. Capacité à prpser une ffre dnt le caractère spécifique est recnnu et valrisé par les clients. Apple : cherche à être différent des autres : le seul à vendre les mêmes prduits que les autres mais plus chers. - Stratégie de spécialisatin : se cncentrer sur un segment de marché (petites entreprises) Spécialisatin sur type de prduit, sur type de clientèle, sur zne gégraphique - Stratégie de niche/ de fcalisatin : n se spécialise sur un segment très étrit L entreprise ne fait qu un pd spécifique u sur certains segments stratégie de niche et sur d autres segments stratégies de différenciatin. LE POSITIONNEMENT Intérêt stratégique L ensemble des caractéristiques distinctives qu une entreprise cherche à asscier à une marque pur qu elle ccupe une place unique dans l esprit des cnsmmateurs par rapprt aux marques cncurrentes : il faut srtir la marque de sn annymat et mntrer purqui elle est différente des autres. Ca permet de décliner le mix marketing. Axes de psitinnement Différents types de psitinnement - Seln les attributs du prduit (perfrmance du prduit) Mn rdinateur va plus vite que les autres - L imaginaire du prduit u de la marque. Imaginaire : un grand champin prte la marque cmme mi - Seln les publics auxquels l ffre est destinée : à quel type de public je m adresse - Seln les mdes d utilisatin u les situatins de cnsmmatin. Les FCS Facteur clés du psitinnement : qu est-ce qui fait qu il va fnctinner? - Il dit être simple, clair, cncis : n dit puvir traduire le psitinnement en une phrase 18

19 - Psitinnement dit être attractif et différent des autres - Psitinnement chérent (avec tutes les ressurces de la sciété) - Psitinnement dit être pérenne (va durer dans le temps). Exemple : Cntrex mn partenaire minceur. Différence entre le psitinnement vulu (décidé en interne dans la sciété) et celui perçu par le client. Le dévelppement du marketing mix va permettre d atteindre le psitinnement perçu. Marketing pératinnel (mix marketing) PRODUIT Définitin C est une ffre présentée sur un marché, qu elle sit un service u bien, et qu elle sit vendue u nm. Il n y a pas de prduit par nature, c est le marché qui crée le prduit (définitin marketing). On parle d un bien (matériel) u d un service (immatériel). Plusieurs cmpsants d un prduit - Les caractéristiques physiques du prduit - L identificatin (le nm) - Le packaging - La qualité (nrme, label, certificatin) - L étiquetage - La marque - Les garanties du prduit (service : garantie légale, cnventinnelle, du cnstructeur) - Les services assciés La gamme de prduit On a un prtefeuille de prduit avec différentes gammes de prduit. Dans une gamme n a des lignes de prduits (ligne A, B, C), dans chaque ligne des prduits différents (A1,A2). Le nmbre de ligne de prduit définit la largeur de gamme. La prfndeur de gamme : le nmbre de prduit dans la ligne. 19

20 La lngueur de gamme = lngueur x prfndeur prtefeuille de prduit PEUGEOT gamme 1 Autmbile Gamme 2 Cycle Gamme 3 Outillage Ligne de prduit A 107 Ligne de prduit B 206 ligne de prduit C 306 prduit A1 3 prtes prduit A2 1,6 HDI prduit A3 1,0 TDI Ligne+prduit= prfndeur de gamme Gamme lngue u curte Gamme curte : Nutella (pas de Nutella armatisé) Gamme lngue : shamping Elseve. A l intérieur d une gamme, les prduits peuvent avir une place différente - Prduit leader (le plus vendu) : n cnstruit la gamme autur de lui - Prduit d appel (prix plus bas) pur faire venir le client vers le prduit leader - Prduit d avenir (va devenir leader), n cmmence à le mettre en avant - Prduit régulateur (baisser les frais de l entreprise) - Prduit tactique (prduit me-t / mi-aussi => juste pur gêner la cncurrence) Dans les vitures n retruve ça Design, packaging, marque Le design u la stylique en français est cnstitué de l ensemble des éléments cntribuant à l apparence visuelle d un prduit. Tut ce qui est apparence visuelle du prduit. - Le design prduit : pur cncevir la frme des bjets - Le design graphique - Le design envirnnement - Le design glbal 20

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES - 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES Objectif(s) : Pré requis : Mdalités : Présentatin du tableau de brd, Principes de la remntée des cmptes. Outils de gestin prévisinnelle, d'analyse financière

Plus en détail

Chap I : Economie d'entreprises

Chap I : Economie d'entreprises Chap I : Ecnmie d'entreprises Au sens large, le terme entreprise s'utilise pur des prjets uniques mais d'apparence risquée u difficile (par exemple, un grand vyage u une recherche scientifique), car il

Plus en détail

Coefficient 4. L ACRC est validé par le contrôle des compétences suivantes :

Coefficient 4. L ACRC est validé par le contrôle des compétences suivantes : BTS MUC CCF Finalités et bjectifs E5 ANALYSE ET CONDUITE DE LA RELATION COMMERCIALE Cefficient 4 Cette épreuve permet d évaluer les aptitudes du candidat à prendre en respnsabilité des activités curantes

Plus en détail

MISSIONS COMMERCIALES

MISSIONS COMMERCIALES DEVELOPPEMENT ET OBJECTIFS MISSIONS COMMERCIALES Prcédure et bjectifs Le but d'une missin cmmerciale est de distribuer et prmuvir les prduits u services d'une entreprise. Les démarches à suivre snt les

Plus en détail

Terrain de jeu Analogie au sport professionnel

Terrain de jeu Analogie au sport professionnel Terrain de jeu Analgie au sprt prfessinnel USO : US Oynnax Rugby : management dans le sprt Le 9 décembre 2009, Olivier Nier, entraîneur de l USO, Pr D2 de rugby, réalisait dans le cadre d une cnférence

Plus en détail

MINISTERE DE L EDUCATION. Institut National des Sciences de l Education

MINISTERE DE L EDUCATION. Institut National des Sciences de l Education 1 MINISTERE DE L EDUCATION Institut Natinal des Sciences de l Educatin Prjet de cpératin relatif au dévelppement des stratégies visant à réduire le taux d échecs et d abandns dans l enseignement de base

Plus en détail

PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0

PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0 PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0 FICHE TECHNIQUE DECEMBRE 2010. LE CONTEXTE Les utils de cmmunicatin et de gestin dévelppés par les rganisatins de greeters de par le mnde snt assez cmparables : Chaque rganisatin

Plus en détail

Pour répondre au besoin de sécurité juridique et de prévisibilité, la Loi type devrait traiter des questions suivantes:

Pour répondre au besoin de sécurité juridique et de prévisibilité, la Loi type devrait traiter des questions suivantes: Descriptin de la prpsitin du Canada cncernant l élabratin d une Li type sur les règles de cmpétence et de cnflits de lis en matière de cntrats de cnsmmatin dans le cadre de la CIDIP-VII Dans le cadre de

Plus en détail

PREPARATION DE VOTRE PFMP Réalisé et testé par Laurence Martin, enseignante au LP du Toulois et chargée de mission en économie et gestion option vente

PREPARATION DE VOTRE PFMP Réalisé et testé par Laurence Martin, enseignante au LP du Toulois et chargée de mission en économie et gestion option vente PREPARATION DE VOTRE PFMP Réalisé et testé par Laurence Martin, enseignante au LP du Tulis et chargée de missin en écnmie et gestin ptin vente Sus le piltage de Christine Françis IEN Définir PFMP :.. Vus

Plus en détail

DSP compétences professionnelles région NPC Groupe de travail n 1

DSP compétences professionnelles région NPC Groupe de travail n 1 DSP cmpétences prfessinnelles régin NPC Grupe de travail n 1 Identificatin des mdalités de mise en œuvre pératinnelle par les pérateurs futurs délégataires Questin : Eléments de répnse Exemples : 2 Faciliter

Plus en détail

Consultation : Soutien à la réalisation du plan de communication du Pôle PASS

Consultation : Soutien à la réalisation du plan de communication du Pôle PASS Cnsultatin : Sutien à la réalisatin du plan de cmmunicatin du Pôle PASS Page 1 1 > INTRODUCTION 1.1 > PRESENTATION DES ACTEURS Le Pôle de cmpétitivité Parfums Arômes Senteurs Saveurs (PASS) représente

Plus en détail

Le dispositif de qualification OPQIBI pour les audits énergétiques (réglementaires)

Le dispositif de qualification OPQIBI pour les audits énergétiques (réglementaires) Le dispsitif de qualificatin OPQIBI pur les audits énergétiques (réglementaires) (01/12/14) 1. Rappel du cntexte réglementaire Depuis le 1 er juillet 2014, cnfrmément à la Li n 2013-619 du 16 juillet 2013

Plus en détail

POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS

POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS Date de créatin : 1 er nvembre 2007 Date de dernière mise à jur : 19 nvembre 2012 Services Impliqués : Départements gestin, Directin générale, DCCI Objet

Plus en détail

INTRODUCTION. et va vendre? - toujours la dimension concurrentielle : comme pour le CD ne pas être hors marché

INTRODUCTION. et va vendre? - toujours la dimension concurrentielle : comme pour le CD ne pas être hors marché INTRODUCTION I) Cmptabilité analytique et cntrôle de gestin A qui peut servir la cmptabilité analytique? a) Pur aider à fixer un prix de vente Exemple Quel prix fixer? : : cmptabilité analytique. Cmpliquns

Plus en détail

Locallife Leader de l édition d annuaires locaux en ligne, Présent en France depuis octobre 2008

Locallife Leader de l édition d annuaires locaux en ligne, Présent en France depuis octobre 2008 Paris, Nvembre 2008 Lcallife Leader de l éditin d annuaires lcaux en ligne, Présent en France depuis ctbre 2008 Dssier de Presse Lcallife en bref La recherche d infrmatins lcales et le référencement naturel

Plus en détail

S investir dans une franchise : le guide de la Banque Scotia pour le choix d une franchise

S investir dans une franchise : le guide de la Banque Scotia pour le choix d une franchise Le franchisage et la Banque Sctia S investir dans une franchise : le guide de la Banque Sctia pur le chix d une franchise Cnsciente de l imprtante cntributin des entreprises franchisées à la vie écnmique,

Plus en détail

Lutter contre la précarité sur le marché du travail

Lutter contre la précarité sur le marché du travail Sécurisatin de l empli Dcument de travail pur la 2 ème séance de négciatin du 12 ctbre Lutter cntre la précarité sur le marché du travail Il existe déjà beaucup de flexibilité en France, et à côté des

Plus en détail

Fiche de projet pour les institutions publiques

Fiche de projet pour les institutions publiques Fiche de prjet pur les institutins publiques Infrmatins pratiques Nm de l institutin publique ayant intrduit le prjet: SPF Technlgie de l'infrmatin et de la Cmmunicatin (Fedict). Nm du prjet : egv Mnitr

Plus en détail

B.T.S. MANAGEMENT DES UNITÉS COMMERCIALES

B.T.S. MANAGEMENT DES UNITÉS COMMERCIALES B.T.S. MANAGEMENT DES UNITÉS COMMERCIALES A) CHAMP D'ACTIVITÉ Le titulaire du BTS Management des unités cmmerciales a pur perspective de prendre la respnsabilité de tut u partie d'une unité cmmerciale

Plus en détail

IDENTIFICATION DU POSTE. N de l emploi : Contractuel. Intitulé du poste : Chargé de mission FC

IDENTIFICATION DU POSTE. N de l emploi : Contractuel. Intitulé du poste : Chargé de mission FC DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES 34, Avenue Carnt - B.P. 185-63006 CLERMONT-FERRAND CEDEX 1 FICHE DE POSTE IDENTIFICATION DU POSTE N de l empli : Cntractuel Intitulé du pste : Chargé de missin FC FILIERE

Plus en détail

- culture - tourisme - sport - actions sociales

- culture - tourisme - sport - actions sociales NOTICE de demande de subventin - culture - turisme - sprt - actins sciales Le dssier de demande de subventin a été créé dans le but d harmniser les subventins accrdées par la COMPA (Cmmunauté de Cmmunes

Plus en détail

Sociétés Non Financières - taux endettement - % PIB, valeur nominale

Sociétés Non Financières - taux endettement - % PIB, valeur nominale T1 1999 T4 1999 T3 2000 T2 2001 T1 2002 T4 2002 T3 2003 T2 2004 T1 2005 T4 2005 T3 2006 T2 2007 T1 2008 T4 2008 T3 2009 T2 2010 T1 2011 T4 2011 T3 2012 T2 2013 Accmpagner le muvement de désintermédiatin

Plus en détail

Chap 10 : L évaluation et la valorisation du potentiel de l équipe commerciale

Chap 10 : L évaluation et la valorisation du potentiel de l équipe commerciale Chap 10 : L évaluatin et la valrisatin du ptentiel de l équipe cmmerciale I. L évaluatin du ptentiel de l équipe A. Les enjeux de l évaluatin Les enjeux : Pur l évaluateur : Faire le bilan de l année :

Plus en détail

DU E-COMMERCE ET DE LA DISTRIBUTION MULTICANAL AU ROYAUME-UNI

DU E-COMMERCE ET DE LA DISTRIBUTION MULTICANAL AU ROYAUME-UNI AIGUISEZ VOTRE APPROCHE DU E-COMMERCE ET DE LA DISTRIBUTION MULTICANAL AU Vus êtes: ROYAUME-UNI A LONDRES LE JEUDI 3 DECEMBRE 2009 - Distributeur - E-cmmerçant - Respnsable e-cmmerce - Respnsable d agence

Plus en détail

BUSINESS RISK MANAGEMENT

BUSINESS RISK MANAGEMENT BUSINESS RISK MANAGEMENT Démarche générale Méthde FEDICT Quick-Win Date Auteur Versin 24/8/26 A. Huet - A. Staquet V1. Table des matières 1 OBJECTIF DU DOCUMENT...2 2 DÉFINITIONS...2 3 PRINCIPE... 3 4

Plus en détail

Dossier Spécial. Les 5 étapes pour vendre ACT! Apprendre à détecter un besoin en Gestion de Contacts

Dossier Spécial. Les 5 étapes pour vendre ACT! Apprendre à détecter un besoin en Gestion de Contacts Dssier Spécial Les 5 étapes pur vendre ACT! Apprendre à détecter un besin en Gestin de Cntacts Ce dssier à pur bjectif de vus aider à cmmercialiser ACT! auprès de vs clients et prspects. Nus allns vus

Plus en détail

FOCUS : LES SYSTÈMES D INFORMATION

FOCUS : LES SYSTÈMES D INFORMATION Une autre apprche pur un enjeu stratégique Les systèmes d infrmatin, qui innervent l entreprise et qui impactent de manière sensible sn fnctinnement, cnstituent encre suvent un dmaine «réservé aux experts»,

Plus en détail

Programme Eau, Climat et Développement pour l'afrique. Termes de référence pour le recrutement d un Expert Socio/agro-économiste

Programme Eau, Climat et Développement pour l'afrique. Termes de référence pour le recrutement d un Expert Socio/agro-économiste Prgramme Eau, Climat et Dévelppement pur l'afrique Termes de référence pur le recrutement d un Expert Sci/agr-écnmiste Dans le cadre de l élabratin de l étude sur l intégratin des impacts du changement

Plus en détail

ITIL V3. Exploitation des services : La gestion des événements

ITIL V3. Exploitation des services : La gestion des événements ITIL V3 Explitatin des services : La gestin des événements Créatin : janvier 2008 Mise à jur : aût 2009 A prps A prps du dcument Ce dcument de référence sur le référentiel ITIL V3 a été réalisé en se basant

Plus en détail

PHASE 1 : choix et définition du sujet du TM.

PHASE 1 : choix et définition du sujet du TM. PHASE 1 : chix et définitin du sujet du TM. Le chix du sujet est une partie imprtante du TM. Ce chix se fait durant la 1 ère phase. La prblématique du thème cncerne le rapprt entre la chimie et la vie

Plus en détail

Note de transition - Impact du passage aux nouvelles normes comptables sur le bilan consolidé au 1er janvier 2004

Note de transition - Impact du passage aux nouvelles normes comptables sur le bilan consolidé au 1er janvier 2004 Nte de transitin - Impact du passage aux nuvelles nrmes cmptables sur le bilan cnslidé au 1er janvier 2004 Cette nte a pur bjectif d expliquer les effets de la transitin des nrmes cmptables belges aux

Plus en détail

Parc urs. Séminaire d accueil (0,5 jour) Gestion des organisations. Management et communication. Gestion de production. Amélioration continue QSE

Parc urs. Séminaire d accueil (0,5 jour) Gestion des organisations. Management et communication. Gestion de production. Amélioration continue QSE MANAGER INTERMEDIAIRE GESTION DE PROJET GESTION DES ORGANISATIONS RH ET DROIT SOCIAL QSE MANAGEMENT ET COMMUNICATION AMELIORATION CONTINUE GESTION DE PRODUCTION Séminaire d accueil (0,5 jur) Gestin des

Plus en détail

THEDATASAFE MEDIA KIT. Information concernant THEDATASAFE... 2 Q&A - Pitch... 2

THEDATASAFE MEDIA KIT. Information concernant THEDATASAFE... 2 Q&A - Pitch... 2 MEDIA KIT Infrmatin cncernant THEDATASAFE... 2 Q&A - Pitch... 2 Qui smmes-nus?... 2 Purqui avns-nus créé cette cmpagnie?... 2 Ntre campagne de financement lancée le 17 nvembre 2014... 3 Clôture réussie

Plus en détail

Article I - Objet. Article II - Conditions d'utilisation de la eboutique

Article I - Objet. Article II - Conditions d'utilisation de la eboutique Identificatin du prestataire de service Nm et adresse : TransGirnde Tel : 0974 500 033 Fax : S.A.S. au capital de RCS Siret : - APE : E-mail : Site web : transgirnde.fr Ci-après dénmmée : TransGirnde Cnditins

Plus en détail

Qualité de service. Business Together with Microsoft Online Services

Qualité de service. Business Together with Microsoft Online Services Cnventin de Services Applicatins Managées Qualité de service Business Tgether with Micrsft Online Services La présente annexe spécifie les engagements de qualité de service applicables au service «Business

Plus en détail

ITIL V3. Les principes de la conception des services

ITIL V3. Les principes de la conception des services ITIL V3 Les principes de la cnceptin des services Créatin : janvier 2008 Mise à jur : janvier 2010 A prps A prps du dcument Ce dcument de référence sur le référentiel ITIL V3 a été réalisé en se basant

Plus en détail

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Ressources Humaines FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Ressources Humaines FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES Fnctin : Chef de Divisin Ressurces Humaines Versin : FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES DÉPARTEMENT : Département Ressurces DIVISION : Divisin Ressurces Humaines SERVICE : / RESPONSABLE HIÉRARCHIQUE

Plus en détail

CE QU IL FAUT RETENIR DE HITECHPROS UNE OPPORTUNITE POUR LES ACTEURS DU SECTEUR UN OBSERVATEUR PRIVILEGIE DU MARCHE

CE QU IL FAUT RETENIR DE HITECHPROS UNE OPPORTUNITE POUR LES ACTEURS DU SECTEUR UN OBSERVATEUR PRIVILEGIE DU MARCHE Décembre 2014 1 SOMMAIRE CE QU IL FAUT RETENIR DE HITECHPROS LE MARCHE UNE OPPORTUNITE POUR LES ACTEURS DU SECTEUR UN OBSERVATEUR PRIVILEGIE DU MARCHE UNE DEMARCHE STRATEGIQUE INSCRITE DANS LA DUREE LE

Plus en détail

ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service informatique ou service technique?

ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service informatique ou service technique? ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service infrmatique u service technique? Lrs de la mise en place d un système d infrmatin gégraphique, une questin se pse suvent

Plus en détail

Internet : support de promotion et de commercialisation incontournable dans le monde du vin

Internet : support de promotion et de commercialisation incontournable dans le monde du vin Jeudi 13 mars 2014 Philippe RODHAIN Cnseil en prpriété industrielle Chargé d enseignement - Université Brdeaux IV IP SPHERE 8 curs Maréchal Juin 33000 BORDEAUX Tél.: 05 56 96 50 11 Fax. : 05 56 79 12 28

Plus en détail

LOI SUR L ACCÈS À L INFORMATION ET LA PROTECTION DE LA VIE PRIVÉE

LOI SUR L ACCÈS À L INFORMATION ET LA PROTECTION DE LA VIE PRIVÉE Frmule de demande Veuillez remplir tutes les sectins. SECTION A : RENSEIGNEMENTS PERSONNELS ET SUR L ENTREPRISE LOI SUR L ACCÈS À L INFORMATION ET LA PROTECTION DE LA VIE PRIVÉE «La cllecte des renseignements

Plus en détail

CHAPITRE III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE SECTION 3.4: LES SERVICES DE SUPPORT AUX ACTIVITÉS D ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE/CRÉATION

CHAPITRE III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE SECTION 3.4: LES SERVICES DE SUPPORT AUX ACTIVITÉS D ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE/CRÉATION CHAPITRE III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE SECTION 3.4: LES SERVICES DE SUPPORT AUX ACTIVITÉS D ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE/CRÉATION SOUS-SECTION 3.4.4: LES SERVICES INFORMATIQUES POLITIQUE RELATIVE

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES I. ELEMENTS DE CONTEXTE GENERAUX

CAHIER DES CHARGES I. ELEMENTS DE CONTEXTE GENERAUX CAHIER DES CHARGES OBJET : PRESTATION DE CONSEIL EN ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE DANS LE CADRE DE LA RECONFIGURATION DE LA PHARMACIE A USAGE INTERIEUR DE L HOPITAL FOCH I. ELEMENTS DE CONTEXTE GENERAUX

Plus en détail

Gestion de la rémunération et de la masse salariale

Gestion de la rémunération et de la masse salariale Chapitre 1 - COMPRENDRE LE MARCHÉ Gestin de la rémunératin et de la masse salariale Cpyright 2009 CXP. 1 All rights reserved. Reprductin r distributin f this dcument, in any frm, is expressly prhibited

Plus en détail

Démarche d'observation de la société de l'information en région Provence Alpes Côte d'azur. Atelier thématique n 1 :

Démarche d'observation de la société de l'information en région Provence Alpes Côte d'azur. Atelier thématique n 1 : Observatire Réginal de la sciété de l infrmatin Démarche d'bservatin de la sciété de l'infrmatin en régin Prvence Alpes Côte d'azur Atelier thématique n 1 : Les PME de la Régin Prvence-Alpes-Côte d'azur

Plus en détail

Intitulé Ingénieur diplômé de l Ecole Centrale de Lille, spécialité Génie Industriel et Entrepreneurial (Ingénieur Manager Entrepreneur)

Intitulé Ingénieur diplômé de l Ecole Centrale de Lille, spécialité Génie Industriel et Entrepreneurial (Ingénieur Manager Entrepreneur) Répertire Natinal des Certificatins Prfessinnelles Résumé descriptif de la certificatin Intitulé Ingénieur diplômé de l Ecle Centrale de Lille, spécialité Génie Industriel et Entrepreneurial (Ingénieur

Plus en détail

DIRECTION DES PROJETS ET DE L ACCOMPAGNEMENT AU DEVELOPPEMENT DES ENTREPRISES JuiLLET 2015 TITRE DE L ACTION :

DIRECTION DES PROJETS ET DE L ACCOMPAGNEMENT AU DEVELOPPEMENT DES ENTREPRISES JuiLLET 2015 TITRE DE L ACTION : PROJET DE GESTION LOCATIVE de bureaux a usage prfessinnel DE LA MAISON DE L ENTREPRISE DIRECTION DES PROJETS ET DE L ACCOMPAGNEMENT AU DEVELOPPEMENT DES ENTREPRISES JuiLLET 2015 TITRE DE L ACTION : «EXPLOITATION

Plus en détail

Changez pour Gas Natural Fenosa en toute liberté et en toute simplicité

Changez pour Gas Natural Fenosa en toute liberté et en toute simplicité Changez pur Gas Natural Fensa en tute liberté et en tute simplicité Savez-vus que depuis 2004 vus puvez chisir vtre furnisseur de gaz naturel? Le marché du gaz naturel pur les prfessinnels a été libéralisé

Plus en détail

Dossier de Presse. 1 ier guide Interactif pour créateurs et entrepreneurs

Dossier de Presse. 1 ier guide Interactif pour créateurs et entrepreneurs Dssier de Presse 1 ier guide Interactif pur créateurs et entrepreneurs «Une applicatin innvante accmpagnée par les leaders du marché» www.e-parcurs.fr (Micrsft, Gan Assurances, Cegid, Accr Services France,

Plus en détail

Compte rendu Commission Communication du 7 juillet 2010 Brasserie Flo

Compte rendu Commission Communication du 7 juillet 2010 Brasserie Flo Cmpte rendu Cmmissin Cmmunicatin du 7 juillet 2010 Brasserie Fl Persnnes présentes - Gérard Simnin - Yves Bncur - Hubert Gign - Patrick Beaujard - Frédéric Berruet - Linel Valdan - Christine Herzg - Ingrid

Plus en détail

1 M-02 Le matériel de transport

1 M-02 Le matériel de transport 1 Objectif Ce qu il faut retenir Cette fiche décrit les cntraintes qui prtent sur le matériel rulant pur les transprts, qu il s agisse des véhicules prpres aux établissements u des véhicules utilisés par

Plus en détail

OO : Développer le secteur de la transformation alimentaire durable

OO : Développer le secteur de la transformation alimentaire durable Enjeux OO : Dévelpper le secteur de la transfrmatin alimentaire Envirnnementaux - Prpser des aliments s transfrmés aux cnsmmateurs : augmenter l ffre pur diminuer l impact envirnnemental de la cnsmmatin

Plus en détail

Proposition de Veille Internet Campagnes Electorales 2012

Proposition de Veille Internet Campagnes Electorales 2012 Prpsitin de Veille Internet Campagnes Electrales 2012 Pur tut savir sur ce que les respnsables plitiques, candidats à l électin Présidentielle, candidats aux électins législatives disent de vus et sur

Plus en détail

CONDITIONS CLÉS À REMPLIR : règlement définitif sur les contrôles préventifs de l alimentation humaine Aperçu

CONDITIONS CLÉS À REMPLIR : règlement définitif sur les contrôles préventifs de l alimentation humaine Aperçu La FDA ffre cette traductin à titre de service pur l audience internatinale. Nus espérns que cette traductin vus sera utile. En dépit des effrts furnis par l Administratin pur que la traductin sit la plus

Plus en détail

Utiliser les activités de cours de Moodle : le Questionnaire

Utiliser les activités de cours de Moodle : le Questionnaire Utiliser les activités de curs de Mdle : le Questinnaire CETTE PROCEDURE DÉCRIT LA MISE EN PLACE ET L UTILISATION DE L ACTIVITÉ DE COURS «QUESTIONNAIRE». PRE-REQUIS : Prcédure «Démarrer sur Mdle» DÉFINITION

Plus en détail

Project Portfolio Management

Project Portfolio Management Revue Cmparative des Référentiels en Prtfli Management PMI & MP Tls&Tip Frum 15 28 Janvier Mars 2013 Kickff 2013 - Management de prjet 3D Prject Prtfli Management Prject Prtfli Management Revue Cmparative

Plus en détail

Développement Durable et Énergies Renouvelables

Développement Durable et Énergies Renouvelables Dévelppement Durable et Énergies Renuvelables Vus êtes artisan, cmmerçant, prfessin libérale, rganisme de lgements sciaux, cllectivité lcale, assciatin, entreprise, agriculteur, prpriétaire de lcaux prfessinnels

Plus en détail

GUIDE pour la CONDUITE D ENTRETIEN

GUIDE pour la CONDUITE D ENTRETIEN GUIDE pur la CONDUITE D ENTRETIEN - 1 - 1. La situatin d entretien L entretien s éligne des échanges spntanés que l n rencntre qutidiennement en situatin de travail. Une situatin finalisée à durée limitée

Plus en détail

Le service 3 D Secure sert à sécuriser vos paiements sur Internet en vous demandant de vous authentifier

Le service 3 D Secure sert à sécuriser vos paiements sur Internet en vous demandant de vous authentifier A qui sert le service 3 D Secure VISA et MasterCard? Le service 3 D Secure sert à sécuriser vs paiements sur Internet en vus demandant de vus authentifier lrs de chaque paiement afin de s'assurer que vus

Plus en détail

POLITIQUE DE REMUNERATION

POLITIQUE DE REMUNERATION ASSET MANAGEMENT POLITIQUE DE REMUNERATION (UCITS ET AIF) INTRODUCTION En applicatin avec les textes suivants : En tant que sciété de gestin de fnds UCITS Règlement CSSF 10-4 prtant transpsitin de la directive

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Infrmatique Business & High Technlgy Chapitre 7 : Supply Chain Management (SCM) Smmaire Intrductin... 1 Finalités de SCM... 1 Les

Plus en détail

ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL

ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL Charte des grupes de travail 1 ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL Charte des grupes de travail 2 CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL SOMMAIRE PREAMBULE OBJET DES GROUPES DE TRAVAIL CREATION ET DISSOLUTION

Plus en détail

INC Retraite 6 mai 2015. Actualités des Missions Réseau Déléguées

INC Retraite 6 mai 2015. Actualités des Missions Réseau Déléguées INC Retraite 6 mai 2015 Actualités des Missins Réseau Déléguées Enjeux: Les missins réseau déléguées : un nuveau levier pur ptimiser Amélirer la maîtrise des acticités Maintenir la cntinuité de service,

Plus en détail

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Plans d actin et cntrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Dès la décuverte de la fraude en janvier 2008, Sciété Générale a immédiatement

Plus en détail

PRATIQUES D AFFAIRES APPLICABLES AUX TIERS

PRATIQUES D AFFAIRES APPLICABLES AUX TIERS PRATIQUES D AFFAIRES APPLICABLES AUX TIERS Guide d intégrité dans la cnduite des affaires Plitiques glbales Service Éthique & Cnfrmité La relatin de bimérieux avec ses partenaires Chez bimérieux, nus

Plus en détail

- Le service aux tables. - Le service rapide & commande pour emporter. - Le service à l auto. - La livraison. o Voir le feuillet Livraison.

- Le service aux tables. - Le service rapide & commande pour emporter. - Le service à l auto. - La livraison. o Voir le feuillet Livraison. Pint De Vente Lgiciel de gestin Les Lgiciels Velce, Vtre gestinnaire La versatilité, la simplicité et la rapidité de ntre pint de vente, ne fnt pas qu amélirer vtre service à la clientèle, elles permettent

Plus en détail

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Plans d actin et cntrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Dès la décuverte de la fraude en janvier 2008, Sciété Générale a immédiatement

Plus en détail

Banque commerciale et Assurance Olivier Klein Directeur général Banque commerciale et Assurance, membre du directoire

Banque commerciale et Assurance Olivier Klein Directeur général Banque commerciale et Assurance, membre du directoire 17 juin 2011 Jurnée Investisseurs Crédit Banque cmmerciale et Assurance Olivier Klein Directeur général Banque cmmerciale et Assurance, membre du directire Avertissement Cette présentatin peut cmprter

Plus en détail

Résumé Les particularités des machines à sous et leur incidence sur le comportement des joueurs compulsifs

Résumé Les particularités des machines à sous et leur incidence sur le comportement des joueurs compulsifs Résumé Les particularités des machines à sus et leur incidence sur le cmprtement des jueurs cmpulsifs K. Finlay 1 H. H. C. Marmurek V. Kanetkar J. Lnderville Sujet de la recherche Quelques recherches laissent

Plus en détail

Evaluation d impact: Passer des promesses à l acte

Evaluation d impact: Passer des promesses à l acte Evaluatin d impact: Passer des prmesses à l acte Fnds Natinal pur la Prmtin de la Jeunesse (FNPJ) au Senegal Le cas des Tut Petits Credits (TPC) Cheikh Diaw, Aminata Diuf, Drew Gardiner, Antine Legrand,

Plus en détail

Maison pour l Autonomie et l Intégration des malades d Alzheimer

Maison pour l Autonomie et l Intégration des malades d Alzheimer Maisn pur l Autnmie et l Intégratin des malades d Alzheimer «L enjeu est de mettre fin au désarri des familles qui ne savent à qui s adresser et qui snt perdues dans de nmbreux dispsitifs mal articulés

Plus en détail

Démarche Coaching Individuel

Démarche Coaching Individuel anma RECRUITMENT Tél. : 01 47 25 94 75 cntact@anma-recruitment.cm www.anma-recruitment.cm Démarche Caching Individuel 1 Ntre Visin du Caching LE COACHING est un accmpagnement sur mesure rienté résultats

Plus en détail

Communiqué de lancement : Sage 100 Scanfact Version V15.50

Communiqué de lancement : Sage 100 Scanfact Version V15.50 Cmmuniqué de lancement : Sage 100 Scanfact Versin V15.50 Smmaire 1. Cntexte marché P2 2. Evlutin du mde de fnctinnement des entreprises P2 3. Principe & fnctins P3 4. Bénéfices P6 5. Date de dispnibilité

Plus en détail

COMMUNIQUE DE LANCEMENT. Sage 100 Trésorerie

COMMUNIQUE DE LANCEMENT. Sage 100 Trésorerie COMMUNIQUE DE LANCEMENT Sage 100 Trésrerie Sage 100 Trésrerie Ce qu il faut retenir Sage présente Sage 100 Trésrerie, sn nuveau mdule de gestin de trésrerie dispnible à la vente à partir du 15 janvier

Plus en détail

LIVRE BLANC SEM. Google AdWords Le guide ultime du SEM pour votre Boutique en ligne

LIVRE BLANC SEM. Google AdWords Le guide ultime du SEM pour votre Boutique en ligne LIVRE BLANC SEM Ggle AdWrds Le guide ultime du SEM pur vtre Butique en ligne En partenariat avec Edité par Table des matières I. Intrductin... 3 a. Qu est-ce que Ggle AdWrds?... 3 b. Purqui utiliser Ggle

Plus en détail

PROPOSITION DE CREATION DE SITE INTERNET

PROPOSITION DE CREATION DE SITE INTERNET PROPOSITION DE CREATION DE SITE INTERNET OBJET : La fédératin départementale Sarthe Nature Envirnnement (SNE) suhaite dévelpper un site Internet. Celui-ci ayant pur but de diffuser du cntenu rganisé. Ce

Plus en détail

Formation Référencement / SEO e-commerce

Formation Référencement / SEO e-commerce Page 1 sur 5 28 bd Pissnnière 75009 Paris T. +33 (0) 1 45 63 19 89 cntact@ecmmerce-academy.fr http://www.ecmmerce-academy.fr/ Frmatin Référencement / SEO e-cmmerce Optimisez et amélirer vtre visibilité

Plus en détail

BIEN CHOISIR SON CA. En appliquant les règles que vous propose l Ordre des comptables agréés du Québec, vous gagnerez sur trois plans :

BIEN CHOISIR SON CA. En appliquant les règles que vous propose l Ordre des comptables agréés du Québec, vous gagnerez sur trois plans : BIEN CHOISIR SON CA PROCÉDURE PROPOSÉE AUX DEMANDEURS DE SERVICES POUR LES APPELS D OFFRES DE SERVICES AUPRÈS DE COMPTABLES AGRÉÉS Il est de plus en plus curant dans le mnde des affaires de prcéder à des

Plus en détail

1 er Concours Créateurs/jeunes entreprises. Dossier de Presse. Pépinière d entreprises de Cœur d Estuaire

1 er Concours Créateurs/jeunes entreprises. Dossier de Presse. Pépinière d entreprises de Cœur d Estuaire Pépinière d entreprises de Cœur d Estuaire 1 er Cncurs Créateurs/jeunes entreprises Dssier de Presse A l ccasin du premier anniversaire de la Pépinière d entreprises de Cœur d Estuaire, la Cmmunauté de

Plus en détail

Bienvenue chez vente-privee.com

Bienvenue chez vente-privee.com Bienvenue chez vente-privee.cm SOMMAIRE Mdèle écnmique de Vente-privée.cm Organisatin Supply chain / Lgistique Cnséquences du e-cmmerce sur la lgistique urbaine Cmment anticiper et intégrer la lgistique

Plus en détail

"TSPM" «TENSTEP PROJECT MANAGER» ( * ) ACADEMIE TENSTEP USA GEORGIA FORMATEUR : Pr. Rodolfo CASABONNE D.G TENSTEP FRANCE

TSPM «TENSTEP PROJECT MANAGER» ( * ) ACADEMIE TENSTEP USA GEORGIA FORMATEUR : Pr. Rodolfo CASABONNE D.G TENSTEP FRANCE & ORGANISENT DU 29 NOVEMBRE AU 3 DECEMBRE 2010 UNE FORMATION EN GESTION DE PROJET ET UNE CERTIFICATION INTERNATIONALE : "TSPM" «TENSTEP PROJECT MANAGER» ( * ) ACADEMIE TENSTEP USA GEORGIA FORMATEUR : Pr.

Plus en détail

Division des Statistiques du Commerce Extérieur

Division des Statistiques du Commerce Extérieur Fnctin : Chef de Service Statistiques des Imprtatins Versin : FONCTION : CHEF DE SERVICE STATISTIQUES DES IMPORTATIONS DEPARTEMENT : DIVISION : SERVICE : RESPONSABLE HIERARCHIQUE : RESPONSABLE FONCTIONNEL

Plus en détail

a) Financement par des tiers : emprunts, crédits bancaires, leasing, crédit spontané (lors d un achat à crédit) ;

a) Financement par des tiers : emprunts, crédits bancaires, leasing, crédit spontané (lors d un achat à crédit) ; Chapitre 3 : Analyse de la trésrerie 1 Intrductin La gestin de la trésrerie est indispensable à tute entreprise puisqu elle lui permet d assurer sa slvabilité. Le rôle du gestinnaire de trésrerie demande

Plus en détail

10 bonnes raisons de rater son tournant Digital. Convictions Ailancy et synthèse de la rencontre Ailancy avec les Digital Transformers Juillet 2014

10 bonnes raisons de rater son tournant Digital. Convictions Ailancy et synthèse de la rencontre Ailancy avec les Digital Transformers Juillet 2014 1 Cnvictins Ailancy et synthèse de la rencntre Ailancy avec les Digital Transfrmers Juillet 2014 SYNTHESE DES ECHANGES DE LA RENCONTRE AILANCY SUR LE DIGITAL Pur réussir sa transfrmatin Digitale... 2 Il

Plus en détail

CONSEIL NATIONAL D ÉVALUATIONS DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE APPEL D OFFRES

CONSEIL NATIONAL D ÉVALUATIONS DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE APPEL D OFFRES Cnseil Natinal d Évaluatins de la Frmatin Prfessinnelle CONSEIL NATIONAL D ÉVALUATIONS DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE APPEL D OFFRES ÉVALUATION DES PRATIQUES D INGENIERIE DE FORMATION EN ENTREPRISE ET

Plus en détail

L HABILITATION EN ELECTRICITE Encadrement des organismes de formation assurant la formation préparatoire à l habilitation électrique

L HABILITATION EN ELECTRICITE Encadrement des organismes de formation assurant la formation préparatoire à l habilitation électrique L HABILITATION EN ELECTRICITE Encadrement des rganismes de frmatin assurant la frmatin préparatire à l habilitatin électrique Le présent dcument a été rédigé par une cmmissin inter-ctr et appruvé par les

Plus en détail

Intégration «SugarCRM Asterisk» Ajouter la Téléphonie à votre CRM

Intégration «SugarCRM Asterisk» Ajouter la Téléphonie à votre CRM Intégratin «SugarCRM Asterisk» Ajuter la Téléphnie à vtre CRM Un lgiciel CRM sans téléphnie, un nn-sens? Traditinnellement, les mndes de l infrmatique et des télécms nt tujurs été frtement clisnnés. Cnséquence

Plus en détail

Ville de Bordeaux. Prix de l Innovation Associative. Règlement de participation

Ville de Bordeaux. Prix de l Innovation Associative. Règlement de participation Ville de Brdeaux Prix de l Innvatin Assciative Règlement de participatin Article 1 : Cnditins d admissin Peuvent faire acte de candidature les assciatins dmiciliées à Brdeaux u tut autre assciatin dnt

Plus en détail

Charte de l Association Suisse de Portage des Bébés (ASPB)

Charte de l Association Suisse de Portage des Bébés (ASPB) Charte de l Assciatin Suisse de Prtage des Bébés (ASPB) 1. Rôle et missin L ASPB est une assciatin à but nn lucratif et indépendante de tutes marques,qui suhaite prmuvir un prtage respectueux du dévelppement

Plus en détail

Amandine CUER INDUSTRIELS! GAGNEZ DU TEMPS DANS VOS ECHANGES AVEC VOS INFORMATIQUE - INTERNET - TELECOMMUNICATIONS LA LETTRE D INFORMATION - MAI 2011

Amandine CUER INDUSTRIELS! GAGNEZ DU TEMPS DANS VOS ECHANGES AVEC VOS INFORMATIQUE - INTERNET - TELECOMMUNICATIONS LA LETTRE D INFORMATION - MAI 2011 Amandine CUER À: Amandine CUER Objet: Cyb@rdèche - Osez les nuvelles technlgies... Pièces jintes: image001.jpg; image001.jpg; image001.jpg; image001.jpg; image001.jpg; image001.jpg Imprtance: Haute Si

Plus en détail

ÉTAPES CLÉS DE LA RÉPONSE AUX VIOLATIONS DU RESPECT DE LA

ÉTAPES CLÉS DE LA RÉPONSE AUX VIOLATIONS DU RESPECT DE LA AVIS DE PRATIQUE DE L OMBUDSMAN DU MANITOBA Les avis de pratique snt préparés par l Ombudsman du Manitba afin d aider les persnnes qui utilisent la législatin. Leur bjet en est un de cnseil seulement et

Plus en détail

opinionway LES VERITABLES DECLENCHEURS D ACHATS DES FRANÇAIS A L HEURE DU TOUT CONNECTE Note de synthèse Vos contacts chez OpinionWay : Septembre 2015

opinionway LES VERITABLES DECLENCHEURS D ACHATS DES FRANÇAIS A L HEURE DU TOUT CONNECTE Note de synthèse Vos contacts chez OpinionWay : Septembre 2015 pininway LES VERITABLES DECLENCHEURS D ACHATS DES FRANÇAIS A L HEURE DU TOUT CONNECTE Nte de synthèse Septembre Vs cntacts chez OpininWay : Frédéric Micheau Directeur des études d pinin Directeur de département

Plus en détail

Projets petite enfance enfance

Projets petite enfance enfance 17/5/10 Réunin petite enfance éléments préparatires page 1/5 Prjets petite enfance enfance Cmité de suivi schéma fil d échanges : Rappel des champs relatifs à la préparatin du Cntrat Enfance Jeunesse (CEJ)

Plus en détail

Gestion des Prospects : Adresses à exporter

Gestion des Prospects : Adresses à exporter Gestin des Prspects : Adresses à exprter 2 Tables des matières 1. Intrductin : Adresses à exprter p 3 2. Que signifie une adresse qualifiée? p4 2.1 Particulier = le client final 2.2 Cnducteur lié à une

Plus en détail

Nous proposons 3 syntaxes au choix :

Nous proposons 3 syntaxes au choix : Slutin d envi de SMS Dcumentatin technique 1. Créatin et gestin de cmpte 2. Envi par email 3. Envi via l interface Web 4. Envi par cmmande http 5. Envi via le lgiciel 123SMS 6. Publipstage SMS persnnalisés

Plus en détail

Utilisation de RAMSIS dans la conception automobile Lisa Denninger Apports et Limites des Mannequins Virtuels 18 Novembre 2014

Utilisation de RAMSIS dans la conception automobile Lisa Denninger Apports et Limites des Mannequins Virtuels 18 Novembre 2014 Utilisatin de RAMSIS dans la cnceptin autmbile Lisa Denninger Apprts et Limites des Mannequins Virtuels 18 Nvembre 2014 Préambule Prise en cmpte de l ergnmie dans la cnceptin autmbile Les marques Peuget,

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Consultation expert en investissement participatif

CAHIER DES CHARGES Consultation expert en investissement participatif CAHIER DES CHARGES Cnsultatin expert en investissement participatif Date de publicatin : 06/04/2014 Date de reprt des candidatures : 10/01/2014 à 13h00 Le présent cahier des charges a pur bjet une missin

Plus en détail

Phase 4 La planification des activités

Phase 4 La planification des activités Phase 4 La planificatin des activités 1 Table des matières Les fndements du dévelppement des affaires... 5 Qu est-ce qu un plan d entreprise? Purqui faut-il en avir un?... 5 L élabratin d un plan d entreprise

Plus en détail