Présentation du concept

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Présentation du concept"

Transcription

1 Label THPE RT niveaux d isolation disponibles Maisons INOV en clos couvert avec garantie décennale Version B du 11 mail 2009

2 SOMMAIRE Présentation du concept... 3 Descriptif du clos couvert des maisons INOV en version THPE renforcé... 5 Descriptif du clos couvert des maisons INOV en version THPE... 8 Plans de la gamme des maisons INOV en version THPE et THPE renforcé Bilans thermiques

3 Présentation du concept La nouvelle gamme de maisons INOV apporte une réponse pertinente aux besoins de l habitat et bénéficie du label THPE (très haute performance énergétique). Le concept est né d une étude très pointue issue de la recherche et du développement de BODARD CONSTRUCTION en partenariat avec un bureau d ingénierie en thermique et fluide, d un organisme de contrôle, du soutien de la région des Pays de la Loire et d OSEO innovation. Les maisons INOV ont un bâti très performant sans aucun pont thermique et une très bonne imperméabilité à l air de l ordre de 0.34m3/h/m² soit de 4 fois supérieure à la valeur de référence de la résistance thermique Ces très bons résultats accouplés à une VMC micro watt (15w) de type hygroréglable B et une production d eau chaude solaire permettent de diminuer les coûts de consommation d énergie par 2 par rapport à une maison actuelle classique. 3

4 INOV Clos couvert Version THPE renforcé 4

5 Descriptif du clos couvert des maisons INOV en version THPE renforcé Structure métallique L ossature des modules est constituée de profils métalliques tubulaires et de profils en tôle pliée. Traitement par galvanisation à chaud ou peinture zinc métal suivant localisation des profils. Dimensions des modules en fonction du type de maison: - La gamme des maisons avec patio ( 90, 110.1, 110.2, 135, 130 R+1, 150 R+1, 170 R+1 et 190 R+1 ) 7,00 x 3,50 m Hauteur sous plafond : 2,45 m Hors tout : 3.21 m - La maison Prima 90 13,36 x 3,50 m Hauteur sous plafond : 2,45 m Hors tout : 3.21 m - La maison Prima 100 R+1 8,00 x 3,50 m et 9,50 m x 3,50 m Hauteur sous plafond : 2,45 m Hors tout : 3.21 m Complexe toiture Etanchéité en membrane de caoutchouc type EPDM de chez Firestone (épaisseur 1,4 mm) vulcanisé à 100 % (résistance -45 C à +130 C Choc thermique 250 C). Support étanchéité en plaques de CTBH épaisseur 19 mm. Isolation en 2 couches de laine de verre de 120 mm mm d épaisseur. Sous face en plaques de CTBH épaisseur 16 mm. Pare vapeur en aluminium. Complexe plancher RDC Sous face en pare vapeur aluminium. Support complexe plancher en plaques de CTBH de 22 mm. Isolation en mousse polyuréthane de 60mm d épaisseur. Support de revêtement de sol en Fermacell de 20 mm d épaisseur (Matériaux à base de Gypse et de cellulose). Complexe plancher R+1 Mur Sous face en pare vapeur aluminium. Sous face en plaques de CTBH épaisseur 16 mm. Isolation en flocons de laine de verre sur 440 mm d épaisseur. Support de revêtement de sol en plaques de CTBH de 22 mm d épaisseur. Pare pluie pour bardage à joints fermés de série (non posé pour l option enduit de façade). 5

6 Tasseautage avec un entre axe de 30 cm de série pour du bardage type O face de chez DECEUNINCK (non posé pour l option enduit de façade). Murs ossature en bois constitués : OSB de 15 mm d épaisseur (triply). Simple ossature en chevron bois 120 mm d épaisseur. Première couche de laine de verre en 120 mm d épaisseur (Isolant). Pare vapeur en aluminium sur première couche d isolation. Nota : Les entre axes des tasseaux pourront être revus et adaptés en fonction des matériaux d habillage de façade retenus et suivant leurs avis techniques de pose. Menuiseries extérieures PVC de série En PVC avec double vitrage 4/16/4 gaz argon (vitrage à faible émissivité conforme aux normes RT 2005). Volets roulants en aluminium manœuvrable par tige oscillante. Coffre de volets roulants en PVC isolé. Les petites menuiseries non équipées de volet roulant sont en vitrage stadip 44-6/14 argon/4. Menuiseries extérieures du patio en aluminium de série En aluminium avec double vitrage 4/16/4 gaz argon (vitrage à faible émissivité conforme aux normes RT 2005 rupture de pont thermique). Le patio est équipé de 4 baies dont: 2 baies composées de 4 éléments fixes vitrés. 2 baies composées de 4 éléments vitrés coulissants. Conduit de cheminée en Inox Le conduit de cheminée est de type inox-inox brillant et équipé d un chapeau aspirateur et obligatoire depuis septembre Nota : - Les fondations des maisons ne sont pas comprises dans les offres des clos couverts. 6

7 INOV Clos couvert Version THPE 7

8 Descriptif du clos couvert des maisons INOV en version THPE Structure métallique L ossature des modules est constituée de profils métalliques tubulaires et de profils en tôle pliée. Traitement par galvanisation à chaud ou peinture zinc métal suivant localisation des profils. Dimensions des modules en fonction du type de maison: - La gamme des maisons avec patio ( 90, 110.1, 110.2, 135, 130 R+1, 150 R+1, 170 R+1 et 190 R+1 ) 7,00 x 3,50 m Hauteur sous plafond : 2,45 m Hors tout : 3.21 m - La maison Prima 90 13,36 x 3,50 m Hauteur sous plafond : 2,45 m Hors tout : 3.21 m - La maison Prima 100 R+1 8,00 x 3,50 m et 9,50 m x 3,50 m Hauteur sous plafond : 2,45 m Hors tout : 3.21 m Complexe toiture Etanchéité en membrane de caoutchouc type EPDM de chez Firestone (épaisseur 1,4 mm) vulcanisé à 100 % (résistance -45 C à +130 C Choc thermique 250 C). Support étanchéité en plaques de CTBH épaisseur 19 mm. Isolation en laine de verre de 260 mm d épaisseur. Sous face en plaques de CTBH épaisseur 16 mm. Pare vapeur en aluminium. Complexe plancher RDC Sous face en tôle galvanisée 50/100 ème. Isolation en laine de verre de 140 mm d épaisseur. Support de revêtement de sol en plaques de CTBH épaisseur 22 mm. Complexe plancher R+1 Mur Sous face en pare vapeur aluminium. Sous face en plaques de CTBH épaisseur 16 mm. Isolation en flocons de laine de verre sur 440 mm d épaisseur. Support de revêtement de sol en plaques de CTBH de 22 mm d épaisseur. Pare pluie pour bardage à joints fermés de série. Tasseautage avec un entre axe de 30 cm de série pour du bardage type O face de chez DECEUNINCK. Murs ossature en bois constitués : OSB de 15 mm d épaisseur (triply). 8

9 Simple ossature en chevron bois 120 mm d épaisseur 45 mm. Première couche de laine de verre en 120 mm d épaisseur (Isolant). Pare vapeur en aluminium sur première couche d isolation. Nota : Le revêtement de façade n est pas compris dans l offre du clos couvert BODARD. Les entre axes des tasseaux pourront être revus et adaptés en fonction des matériaux d habillage de façade retenus et suivant leurs avis techniques de pose. Menuiseries extérieures PVC de série En PVC avec double vitrage 4/16/4 gaz argon (vitrage à faible émissivité conforme aux normes RT 2005). Volets roulants en aluminium manœuvrable par tige oscillante. Coffre de volets roulants en PVC isolé. Les petites menuiseries non équipées de volet roulant sont en vitrage stadip 44-6/14 argon/4. Menuiseries extérieures du patio en aluminium de série En aluminium avec double vitrage 4/16/4 gaz argon (vitrage à faible émissivité conforme aux normes RT 2005 rupture de pont thermique). Le patio est équipé de 4 baies dont: 2 baies composées de 4 éléments fixes vitrés. 2 baies composées de 4 éléments vitrés coulissants. Conduit de cheminée en Inox Le conduit de cheminée est de type inox-inox brillant et équipé d un chapeau aspirateur et obligatoire depuis septembre Nota : - Les fondations des maisons ne sont pas comprises dans les offres des clos couverts. 9

10 INOV Plans de la gamme des maisons INOV en version THPE et THPE renforcé 10

11 Plans de la gamme des maisons INOV en version THPE et THPE renforcé 4.25m 2.50m 0.25m 6.45m 11

12 12

13 13

14 14

15 15

16 16

17 17

18 18

19 19

20 20

21 21

22 22

23 23

24 24

25 25

26 26

27 27

28 INOV Clos couvert Exemples extraits de la gamme des maisons INOV Version THPE renforcé et THPE Bilans thermiques 28

29 Bilans thermiques PREAMBULE : Comme tous les logements neufs, cette habitation fait l objet d une note de calculs thermiques règlementaires «RT2005» (arrêté du 24 mai 2006). Cette réglementation concerne les consommations de chauffage, d eau chaude sanitaire, d éclairage, mais elle permet aussi de vérifier que le bâtiment est protégé de l ensoleillement estival. Elle s inscrit dans le cadre de l amélioration des performances des bâtiments, dans le but de réduire les rejets de gaz à effet de serre, et de lutter contre le réchauffement climatique. Des niveaux de performance élevés, à la fois pour l isolation, mais aussi pour les matériels mis en œuvre (éclairage, ventilation, chauffage, production d eau chaude sanitaire) ont ainsi été pris en compte afin de créer une habitation de haute qualité énergétique. QUELQUES DEFINITIONS : Coefficient Cep : Tic : THPE : HPE : Consommation conventionnelle d énergie primaire d un bâtiment pour le chauffage, la ventilation, la climatisation, la production d eau chaude sanitaire et d éclairage. Température conventionnelle de confort d été. Le label très haute performance énergétique THPE 2005 correspond à une consommation conventionnelle d énergie inférieure de 20 % à la consommation conventionnelle de référence définie à l article 9 de l arrêté du 24 mai 2006 relatif avec caractéristiques thermiques de bâtiments nouveaux. Le label haute performance énergétique HPE 2005 correspond à une consommation conventionnelle d énergie inférieure de 10 % à la consommation conventionnelle de référence définie de l article précité. 29

30 EXEMPLES DE SIMULATIONS DE BILANS RT Maison INOV avec patio en version THPE renforcée, équipée en base de : - Menuiseries PVC, - Production d eau chaude et sanitaire electro-solaire, - Insert à bois puissance 12kW rendement 76 %, - Chauffage par panneaux rayonnants électriques, - VMC micro-watt (15W) simple flux hygroréglable, - Perméabilité du bâti de 0.34 m3/h/m2. Hypothèse : Maison implantée à LA MOTHE ACHARD en VENDEE (85) avec les baies vitrées principales exposées au SUD. 1-1 Résultats Cep = 110,43 Kwh/m²/an (par m² de SHON) Cep = Cep réf - 47,66% (par m² de SHab) Bilan de consommation Energie finale Dépenses Chauffage 7721 kwh 675 Eau Chaude 714 kwh 46 Sanitaire Ventilation 334 kwh 30 Refroidissement 0,00 kwh 0,00 Abonnement EDF 282 Autres 0,00 Abonnements Dépense Annuelle 1033 Consommations domestiques estimées à 4290 kwh soit 361 Abonnement EDF Double tarif 12 KVA 30

31 1-2 Résultats - Variante sans insert bois Cep = 117,78 Kwh/m²/an (par m² de SHON) Cep = Cep réf - 43,51% (par m² de SHab) Bilan de consommation Energie finale Dépenses Chauffage 9082 kwh 794 Eau Chaude 714 kwh 46 Sanitaire Ventilation 334 kwh 30 Refroidissement 0,00 kwh 0,00 Abonnement EDF 282 Autres 0,00 Abonnements Dépense Annuelle 1152 Consommations domestiques estimées à 4290 kwh soit 361 Abonnement EDF Double tarif 12 KVA 31

32 2 Maison INOV avec patio en version TPHE équipée en base de : - Menuiserie PVC, - Production d eau chaude et sanitaire électrique, - Insert à bois puissance 12 Kw rendement 76%, - Chauffage par panneaux rayonnants électriques, - VMC micro-watt (15W) simple flux hygroréglable, - Perméabilité du bâti de 0.34m3/h/m2. Hypothèse : Maison implantée à LA MOTHE ACHARD en VENDEE (85) avec les baies vitrées principales exposées au SUD. 2-1 Résultats Cep = 155,19 Kwh/m²/an (par m² de SHON) Cep = Cep réf - 27,82% (par m² de SHab) Bilan de consommation Energie finale Dépenses Chauffage 7721 kwh 675 Eau Chaude 2753 kwh 176 Sanitaire Ventilation 334 kwh 30 Refroidissement 0,00 kwh 0,00 Abonnement EDF 282 Autres 0,00 Abonnements Dépense Annuelle 1163 Consommations domestiques estimées à 4290 kwh soit 361 Abonnement EDF Double tarif 12 KVA 32

33 2-2 Résultats Variante sans insert bois Cep = 162,68 Kwh/m²/an (par m² de SHON) Cep = Cep réf - 23,26% (par m² de SHab) Bilan de consommation Energie finale Dépenses Chauffage 9082 kwh 794 Eau Chaude 2753 kwh 176 Sanitaire Ventilation 334 kwh 30 Refroidissement 0,00 kwh 0,00 Abonnement EDF 282 Autres 0,00 Abonnements Dépense Annuelle 1282 Consommations domestiques estimées à 4290 kwh soit 361 Abonnement EDF Double tarif 12 KVA 33

34 3 Maison INOV prima 90 en version TPHE équipée en base de : - Menuiseries en PVC, - Production d eau chaude et sanitaire électrique, - Chauffage par panneaux rayonnants électriques, - VMC micro-watt (15W) simple flux hygroréglable, - Perméabilité du bâti de 0.34 m3/h/m2. Hypothèse : Maison implantée à LA MOTHE ACHARD en VENDEE (85) avec les baies vitrées principales exposées au SUD. 3-1 Résultats Cep = 145,48 Kwh/m²/an (par m² de SHON) Cep = Cep réf 24,07 % (par m² de SHab) Bilan de consommation Energie Dépenses finale Chauffage 4274 kwh 374 Eau Chaude 2068 kwh 132 Sanitaire Ventilation 251 kwh 23 Refroidissement 0,00 kwh 0,00 Abonnement EDF 196 Autres 0,00 Abonnements Dépense Annuelle 725 Consommations domestiques estimées à 3222 kwh soit 271 Abonnement EDF Double tarif 9 KVA 34

35 4 Maison INOV prima 60 en version TPHE équipée en base de : - Menuiserie en PVC, - Production d eau chaude et sanitaire électrique, - Chauffage par panneaux rayonnants électriques, - VMC micro-watt (15W) simple flux hygroréglable, - Perméabilité du bâti de 0.34m3/h/m2. Hypothèse : Maison implantée à LA MOTHE ACHARD en VENDEE (85) avec les baies vitrées principales exposées au SUD. 4-1 Résultats Cep = 186,56 Kwh/m²/an (par m² de SHON) Cep = Cep réf 20,18 % (par m² de SHab) Bilan de consommation Energie Dépenses finale Chauffage 3205 kwh 280 Eau Chaude 1507 kwh 97 Sanitaire Ventilation 183 kwh 17 Refroidissement 0,00 kwh 0,00 Abonnement EDF 196 Autres 0,00 Abonnements Dépense Annuelle 590 Consommations domestiques estimées à 2350 kwh soit 198 Abonnement EDF Double tarif 9 KVA 35

36 Commentaire : La valeur de perméabilité prise en compte par défaut dans les calculs règlementaires pour une maison individuelle est de : 1.3 m3/h/m2. La valeur de référence pour la RT2005 est de 0.8 m3/h/m2. Cette dernière représente une valeur cible à atteindre afin de ne pas pénaliser le calcul. Il a été effectué un test de perméabilité par dépressurisation sour 4 Pa sur la maison INOV Les résultats font ressortir, de part la conception de l habitation un excellent résultat avec une valeur de 0.34 m3/h/m2. Conclusion du bilan thermique : L habitation INOV de par la qualité de ses matériaux, de ses équipements et de la rigueur de leur mise en œuvre permet d obtenir des maisons très performantes. Les modèles INOV en version TPHE renforcée (très haute performance énergétique) grâce à leur qualité d isolation, leur production d eau chaude électro-solaire et l intégration d un insert à bois permettent de réaliser une économie de 47 % sur les dépenses de consommation par rapport aux exigences de la RT2005 soit 3 fois moins que la moyenne des logements français actuels. Les modèles INOV en version THPE (haute performance énergétique) permettent en base d obtenir déjà une économie non négligeable de 23% sur les dépenses de consommation par rapport aux exigences de la RT

37 Notes...

Sommaire 1. PRESENTATION DU PROJET 1.1 INTRODUCTION 1.2 OBJECTIF DE PERFORMANCE 1.3 DESCRIPTION DE L IMMEUBLE BATI 2. DESCRIPTIF DES OPTIONS

Sommaire 1. PRESENTATION DU PROJET 1.1 INTRODUCTION 1.2 OBJECTIF DE PERFORMANCE 1.3 DESCRIPTION DE L IMMEUBLE BATI 2. DESCRIPTIF DES OPTIONS Sommaire 1. PRESENTATION DU PROJET 1.1 INTRODUCTION 1.2 OBJECTIF DE PERFORMANCE 1.3 DESCRIPTION DE L IMMEUBLE BATI 2. DESCRIPTIF DES OPTIONS 2.1 RÉCAPITULATIF 2.2 VERSION DE BASE 2.3 OPTION N 1 2.4 OPTION

Plus en détail

DOSSIER D ETUDE THERMIQUE REGLEMENTAIRE RT 2005

DOSSIER D ETUDE THERMIQUE REGLEMENTAIRE RT 2005 DOSSIER D ETUDE THERMIQUE REGLEMENTAIRE RT 2005 Projet de maison individuelle de Monsieur et Madame LORRAIN située à MONTLAUR 31450 Descriptif général L étude suivante a pour objet de présenter les calculs

Plus en détail

Maison Modèle BIG BOX Altersmith

Maison Modèle BIG BOX Altersmith Maison Modèle BIG BOX Altersmith SOLUTIONS D ENVELOPPE & DE SYSTÈMES PERFORMANCES RT 2005 & LABELS I. Présentation de la maison BIG BOX - T3...2 II. Enveloppes...3 1. Présentation de l enveloppe...3 2.

Plus en détail

«Les exigences techniques et réglementaires d un bâtiment basse consommation»

«Les exigences techniques et réglementaires d un bâtiment basse consommation» Mercredi de l info du 22 février 2012 Conseil et Réseaux Bureau d études Bâtiment et Process «Les exigences techniques et réglementaires d un bâtiment basse consommation» Vincent DUBAR Chef de projets

Plus en détail

ETUDE ET DIAGNOSTIC THERMIQUE TECHNOLOGIE DOREAN

ETUDE ET DIAGNOSTIC THERMIQUE TECHNOLOGIE DOREAN ETUDE ET DIAGNOSTIC THERMIQUE TECHNOLOGIE DOREAN Bureau d Etudes Thermiques SCHLIENGER 45, rue de Mulhouse 68210 BALSCHWILLER Tél. 03.89.25.91.95 Fax 03.89.25.91.95 E-mail : sschlienger@free.fr SOMMAIRE

Plus en détail

CARACTERISTIQUES du BATIMENT

CARACTERISTIQUES du BATIMENT CARACTERISTIQUES du BATIMENT Type de bâtiment : Maison individuelle Année de construction : Entre 1948 et 1974 Forme du bâtiment : Avec décrochement Longueur : 1 m Largeur : 1 m Surface Shon : 202,40 m²

Plus en détail

Une réhabilitation en maison passive? L enjeux de l isolation par l extérieur.

Une réhabilitation en maison passive? L enjeux de l isolation par l extérieur. Une réhabilitation en maison passive? L enjeux de l isolation par l extérieur. Réduire par 10 les consommations de chauffage Bâtiments existants : besoins en chauffage de 180 à 300 kwh/m².an Objectif :

Plus en détail

Maisons Individuelles THPE et BBC. Les solutions avec les produits manufacturés en béton.

Maisons Individuelles THPE et BBC. Les solutions avec les produits manufacturés en béton. Maisons Individuelles THPE et BBC Les solutions avec les produits manufacturés en béton. Principes des solutions étudiées dans le cadre de la Réglementation Thermique concernant les prestations courantes

Plus en détail

La Réglementation Thermique 2012. Espace INFO ÉNERGIE nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87

La Réglementation Thermique 2012. Espace INFO ÉNERGIE nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87 La Réglementation Thermique 2012 Espace INFO ÉNERGIE nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87 1 Introduction Depuis le 1 er janvier 2013, une nouvelle réglementation thermique s applique à

Plus en détail

Construction bois : la réponse adéquate pour la RT2012/RT2020

Construction bois : la réponse adéquate pour la RT2012/RT2020 Construction bois : la réponse adéquate pour la RT2012/RT2020 M. Delorme 1 Construction bois : la réponse adéquate pour la RT2012/RT2020 Marc Delorme Inter Forêt-Bois 42 FR-Saint Etienne 2 3 ème Forum

Plus en détail

Calculs Thermiques Réglementaires RT2005

Calculs Thermiques Réglementaires RT2005 Calculs Thermiques Réglementaires RT2005 Construction d une maison individuelle 44860 SAINT AIGNAN GRANDLIEU Maîtrise d ouvrage: M. BOURGEOIS et Mme BUPTO 18 avenue Jacques Auneau 44300 NANTES Téléphone

Plus en détail

LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012

LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012 LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012 Journée Adhérents AIDELEC 18/11/2011 Présentée par : Caroline Dreumont BE thermique EN&CO Jean-Luc Bonnot - BE Fluides RUBIN VARREON 1 Plan de présentation Le bâtiment

Plus en détail

SYNTHESE ETUDE THERMIQUE RT 2012

SYNTHESE ETUDE THERMIQUE RT 2012 SYNTHESE ETUDE THERMIQUE RT 2012 MAITRE D OUVRAGE CHB - COOP HABITAT BOURGOGNE 69 Avenue Boucicaut 71100 CHALON SUR SAÔNE Tél : 03 85 46 16 63 - Fax : 03 85 46 55 32 ARCHITECTE NAOS ATELIER D ARCHITECTURE

Plus en détail

Mise en place d une énergie renouvelable obligatoire en maison(s) individuelle et groupées

Mise en place d une énergie renouvelable obligatoire en maison(s) individuelle et groupées Besoin bioclimatique inférieur au Bbio max Attestation à remettre au permis de construire Consommation d énergie primaire inférieure au Cep max Etude à finaliser avant le début de la construction Température

Plus en détail

Reproduction interdite. Propriété de BBC-EXPERTISE. Rénovation BBC Immeuble 10 lots 38 E [BBC-EXPERTISE] Labellisation BBC Effinergie

Reproduction interdite. Propriété de BBC-EXPERTISE. Rénovation BBC Immeuble 10 lots 38 E [BBC-EXPERTISE] Labellisation BBC Effinergie [BBC-EXPERTISE] Labellisation BBC Effinergie Rénovation BBC Immeuble 10 lots 38 E BBC-EXPERTISE Expert en Rénovation Enérgétique Certifié 1 Présentation Prestations [BBC-EXPERTISE] CHANGEMENT DE DESTINATION

Plus en détail

LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE POUR LES BÂTIMENTS EXISTANTS. Après le 01/01/1948

LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE POUR LES BÂTIMENTS EXISTANTS. Après le 01/01/1948 LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE POUR LES BÂTIMENTS EXISTANTS Concerne les bâtiments terminés Après le 01/01/1948 Vendredi 24 avril 2009 ASTI 38950 St Martin le Vinoux a.s.t.i@orange.fr Gérard Maubleu le 20/04/2009

Plus en détail

La pierre massive : nouvelles exigences, nouveaux outils - 27 juin 2013. concevoir autrement! Nantes/ Paris 01 42 59 53 64 www.pouget-consultants.

La pierre massive : nouvelles exigences, nouveaux outils - 27 juin 2013. concevoir autrement! Nantes/ Paris 01 42 59 53 64 www.pouget-consultants. RT2012 concevoir autrement! Nantes/ Paris 01 42 59 53 64 www.pouget-consultants.fr Sommaire RT2012, informations essentielles «On vient d où?» Visualisation bilan énergétique, rappels RT RT 2012 «C est

Plus en détail

ANNEXES. Qualité architecturale et solutions constructives pour un logement optimisé. Logements optimisés CQFD : Coûts, Qualité, Fiabilité, Délais

ANNEXES. Qualité architecturale et solutions constructives pour un logement optimisé. Logements optimisés CQFD : Coûts, Qualité, Fiabilité, Délais Qualité architecturale et solutions constructives pour un logement optimisé Logements optimisés CQFD : Coûts, Qualité, Fiabilité, Délais Troisième session ANNEXES 2 octobre 2009 SOMMAIRE Annexe 1 - Evolution

Plus en détail

Retours d expériences: le suivi de bureaux. Christophe Schmauch Pierrick Nussbaumer CETE de l Est

Retours d expériences: le suivi de bureaux. Christophe Schmauch Pierrick Nussbaumer CETE de l Est Retours d expériences: le suivi de bureaux Christophe Schmauch Pierrick Nussbaumer CETE de l Est Sommaire 2 L opération étudiée Visite de chantier Instrumentation Explication des consommations Analyse

Plus en détail

CARACTERISTIQUES du BATIMENT. ENVELOPPE et BATI

CARACTERISTIQUES du BATIMENT. ENVELOPPE et BATI CARACTERISTIQUES du BATIMENT Type de bâtiment : Maison individuelle Année de construction : Entre 1948 et 1974 Forme du bâtiment : Longueur : 12,10 m Largeur : 6,10 m Surface Shon : 109,00 m² Surface hab.

Plus en détail

Sommaire. Qu est-ce que la RT 2012... 3. Consommation énergétique... 4. Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8. Les avantages de la RT 2012...

Sommaire. Qu est-ce que la RT 2012... 3. Consommation énergétique... 4. Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8. Les avantages de la RT 2012... Sommaire Qu est-ce que la RT 2012... 3 Consommation énergétique... 4 Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8 Les avantages de la RT 2012... 9 En résumé... 10 En Résumé Qu est-ce que la RT 2012? Cette

Plus en détail

Comment construire une maison en béton économiquement BBC?

Comment construire une maison en béton économiquement BBC? Comment construire une maison en béton économiquement BBC? Réalisation du second œuvre, des équipements et du test de perméabilité à l air (4/4) Réalisation du second œuvre Pose des menuiseries Menuiseries

Plus en détail

Isolation et confort thermique

Isolation et confort thermique Réglementation / Isolation et confort thermique Isolation et confort thermique Réglementation Soigner l isolation thermique et hygrothermique d un bâtiment a un double effet : assurer un confort d utilisation

Plus en détail

ANALYSE DE LA QUALITE ENVIRONNEMENTALE DE LA REHABILITATION ET DE L EXTENSION D UNE MAISON DE VILLE

ANALYSE DE LA QUALITE ENVIRONNEMENTALE DE LA REHABILITATION ET DE L EXTENSION D UNE MAISON DE VILLE Rapport réalisé par ANALYSE DE LA QUALITE ENVIRONNEMENTALE DE LA REHABILITATION ET DE L EXTENSION D UNE MAISON DE VILLE Réhabilitation et extension de la maison Bailleul à Toulouse ville, Maison Bailleul

Plus en détail

L HABITAT. Technologie 5ème

L HABITAT. Technologie 5ème L HABITAT LES FONCTIONS CLORE: air, eau RESISTER: poids propre, charges d exploitation, charges climatiques (neige, vent) ISOLER: thermique, acoustique CHAUFFER l hiver RAFFRAICHIR l été PROCURER: hygiène,

Plus en détail

Version n 3 du 11 décembre 2009

Version n 3 du 11 décembre 2009 SYNTHESE de l étude thermique Projet de Maison Individuelle Basse Consommation Maîtres d ouvrage : M. et Mme Enjolras Lieu : La Bâtie Divisin (38) Version n 3 du 11 décembre 2009 SOMMAIRE : 1. Hypothèses

Plus en détail

& la rt 2012. la réponse aux exigences réglementaires

& la rt 2012. la réponse aux exigences réglementaires les fenêtres aluminium MILLET & la rt 0 la réponse aux exigences réglementaires La Réglementation Thermique 0 s applique d ores et déjà pour les bâtiments neufs du secteur tertiaire, public et les bâtiments

Plus en détail

Un atout pour la RT 2012!

Un atout pour la RT 2012! LE COFFRE DE VOLET-ROULANT, Un atout pour la RT 2012! LES DIFFÉRENTS TYPES DE COFFRES LES CARACTÉRISTIQUES THERMIQUES DES COFFRES POURQUOI UN COFFRE EST INDISPENSABLE EN BBC? LES DIFFÉRENTS TYPES DE COFFRES

Plus en détail

Les règles de l isolation

Les règles de l isolation 3 Les règles de l isolation Étape 1 : assurer une excellente isolation thermique des parois vitrées et opaques. En plus de jouer un rôle de barrière contre les déperditions thermiques, l isolation des

Plus en détail

RT2012. News. News. www.samse.fr. Ensemble pour la. Ensemble pour la. www.samse.fr. Avec SAMSE et ses partenaires

RT2012. News. News. www.samse.fr. Ensemble pour la. Ensemble pour la. www.samse.fr. Avec SAMSE et ses partenaires Vous devez fournir les attestations de PC et de fin de travaux Attestation au depôt de pc : 1 Votre extension doit respecter les exigences de la élément par élément Attestation fin de travaux : Cette attestation

Plus en détail

Les labels énergétiques des bâtiments

Les labels énergétiques des bâtiments Document n 2010-06-25, BBC Les labels énergétiques des bâtiments 1 Sommaire Introduction Rappels Les critères évalués Les repères énergétiques Exemple de réalisation RT 2005 Les exigences De la RT 2005

Plus en détail

Fiche de synthèse Étude thermique RT 2012 (Bbio)

Fiche de synthèse Étude thermique RT 2012 (Bbio) Fiche de synthèse Étude thermique RT 2012 (Bbio) Votre construction devra respecter au minimum les performances énoncées ci-dessous. En cas de non-respect de ces points Les sanctions pourront être civiles

Plus en détail

Vers les bâtiments à énergie positive. Comment travailler ensemble?

Vers les bâtiments à énergie positive. Comment travailler ensemble? Vers les bâtiments à énergie positive. Comment travailler ensemble? 1 AUJOURD HUI Tout concourt à des solutions efficientes de confort, à faible impact environnemental et au développement durable. 2 La

Plus en détail

Construction d une maison HQE à basse consommation d énergie

Construction d une maison HQE à basse consommation d énergie Du projet à la réalisation Construction d une maison HQE à basse consommation d énergie Lay Saint Christophe 54 «Notre projet est né en 2006, d une volonté de minimiser notre empreinte écologique. Nous

Plus en détail

CETTE VILLA EST CONSTRUITE EN BBC & ENERGIE POSITIVE

CETTE VILLA EST CONSTRUITE EN BBC & ENERGIE POSITIVE 30/06/2011 CETTE VILLA EST CONSTRUITE EN BBC & ENERGIE POSITIVE NOTICE EXPLICATIVE Page 1 I. QUE SIGNIFIE LA NORME BBC & RT 2020? A. Qu est-ce qu une Maison BBC? Pour obtenir le Label BCC, Effinergie a

Plus en détail

Les réglementations thermiques dans les existants. Jacques Faucher - DREAL Limousin

Les réglementations thermiques dans les existants. Jacques Faucher - DREAL Limousin Les réglementations thermiques dans les existants Jacques Faucher - DREAL Limousin 1 RÉGLEMENTER SENSIBILISER INCITER RT existants : les grands principes À quel moment de la vie d un bâtiment? À l occasion

Plus en détail

Audit Energétique En Maison Individuelle

Audit Energétique En Maison Individuelle INOVEHA Bureau d Etudes Thermiques 5, rue Jean Marie Tullou 35740 PACE Tél : 02 99 85 16 45 Fax : 02 99 85 57 83 RCS : 494 300 619 Compagnie d assurance : GROUPAMA n 7950376/409 Audit Energétique En Maison

Plus en détail

ROUGE Denis Mercredi 9 Novembre 2011

ROUGE Denis Mercredi 9 Novembre 2011 Bâtiments Basse Consommations : Les coûts de la rénovation, travail avec l UNTEC ROUGE Denis Mercredi 9 Novembre 2011 AJENA, énergie & environnement en Franche-Comté Les coûts de la rénovation Étude économique

Plus en détail

Le BBC et son Label ZAC du Centre Ville Ilot Stalingrad Résidence Mosaïque Samedi 22 juin 2013 Le Label BBC - effinergie Pour les constructions neuves : c est concevoir et réaliser des bâtiments dont la

Plus en détail

Commune de BRIGNOLES

Commune de BRIGNOLES Commune de BRIGNOLES RAPPORT DE DIAGNOSTIC D EVALUATION ENERGETIQUE Maison de village XXX ACDI Agence Centre-var Diagnostic Immobilier - S.A.R.L. au capital de 8 000 euros - R.C.S. de Brignoles n 50 4

Plus en détail

AUDIT ÉNERGÉTIQUE RÉSIDENCE DES ORMES À MONTREUIL

AUDIT ÉNERGÉTIQUE RÉSIDENCE DES ORMES À MONTREUIL Montreuil, le 10 mars 2014 AUDIT ÉNERGÉTIQUE RÉSIDENCE DES ORMES À MONTREUIL Réunion Intermédiaire Florent LOUSSOUARN DES TEXTES RÉGLEMENTAIRES Bâtiments avant 1974 1 er choc pétrolier RT 74 Décret affichage

Plus en détail

OSSATURE BOIS ET EFFICACITE ENERGETIQUE LES NOUVELLES SOLUTIONS

OSSATURE BOIS ET EFFICACITE ENERGETIQUE LES NOUVELLES SOLUTIONS OSSATURE BOIS ET EFFICACITE ENERGETIQUE LES NOUVELLES SOLUTIONS Michel Perrin Directeur opérationnel CNDB Un marché en pleine expansion Plus de 10 000 maisons et logements bois/an Une demande potentielle

Plus en détail

La BAO PROMODUL version Pro Expert MI

La BAO PROMODUL version Pro Expert MI La BAO PROMODUL version Pro Expert MI Logiciel de diagnostic et de simulation pour l amélioration de la performance énergétique et du confort thermique dans la maison individuelle La BAO PROMODUL version

Plus en détail

Performance Energétique du Bâtiment et RT2012

Performance Energétique du Bâtiment et RT2012 Performance Energétique du Bâtiment et RT2012 5 juin 2012 ORLEANS Opération réalisée avec le soutien financier de l Union Européenne, de l Etat et de la Région Centre : Programme La Règlementation Thermique

Plus en détail

LA RT 2012. Marre. Énergie trop chère Isolons. nous! d avoir froid. nous!

LA RT 2012. Marre. Énergie trop chère Isolons. nous! d avoir froid. nous! Remboursez nous! Marre d avoir froid Énergie trop chère Isolons nous! Isoler plus pour dépenser moins LA RT 2012 OU COMMENT RÉDUIRE MES DÉPENSES ÉNERGÉTIQUES EN CONSTRUISANT MA MAISON DANS LE RESPECT DE

Plus en détail

MAIRIE DE SAUVETERRE DE GUYENNE

MAIRIE DE SAUVETERRE DE GUYENNE MAIRIE DE SAUVETERRE DE GUYENNE COMMUNE DE SAUVETERRE DE GUYENNE (33540) Juin 2009 1 1 ) Bilan thermique du Bâtiment (état actuel) Adresse du logement : Coordonnées du propriétaire : Mairie de Sauveterre

Plus en détail

Fiche d Information - Étude Thermique

Fiche d Information - Étude Thermique Fiche d Information - Étude Thermique 7, Grande Rue 84370 BEDARRIDES Tél. : 04.90.22.85.30 Fax : 04.90.22.85.31 e-mail : new-tec@orange.fr Site : www.new-tec.fr Références constructeur ou code avantage

Plus en détail

>I En savoir plus I Thermique

>I En savoir plus I Thermique g Un peu d histoire n Choc pétrolier en 1973 Prise de conscience de notre totale dépendance au pétrole Nécessité de maîtrise de la consommation énergétique dans le secteur du bâtiment n Protocole de Kyoto

Plus en détail

Réponse Siniat : Pourquoi optimiser l étanchéité à l air d un bâtiment? A B C D E F G. Pour réduire les déperditions de chaleur

Réponse Siniat : Pourquoi optimiser l étanchéité à l air d un bâtiment? A B C D E F G. Pour réduire les déperditions de chaleur Pourquoi optimiser l étanchéité à l air d un bâtiment? Pour réduire les déperditions de chaleur Améliorer l efficacité énergétique Faire des économies d énergie Réduire les flux d air non maîtrisés Améliorer

Plus en détail

Les 2 Rencontres Nationales. 25 & 26 juin 2013

Les 2 Rencontres Nationales. 25 & 26 juin 2013 Les 2 Rencontres Nationales 25 & 26 juin 2013 Etanchéité à l air RT 2012 rappel Objectif de la RT 2012 Réduire les consommations d énergie et les émissions de gaz à effet de serre Cep < 50 kwh/m 2 /an

Plus en détail

La maîtrise des consommations dans l habitat à rénover. Comment agir? Quelle est la démarche? 5 juin 2013

La maîtrise des consommations dans l habitat à rénover. Comment agir? Quelle est la démarche? 5 juin 2013 La maîtrise des consommations dans l habitat à rénover Comment agir? Quelle est la démarche? 5 juin 2013 Stéphane GIRAULT Études de conception en génie climatique et électricité Audits énergétiques Études

Plus en détail

Note technique : Rénovation thermique des gîtes de Tayac et Taurines

Note technique : Rénovation thermique des gîtes de Tayac et Taurines Note technique : Rénovation thermique des gîtes de Tayac et Taurines Réalisé par : Arnaud Larvol Conseiller énergie Pays Ruthénois 6, avenue de L Europe 12 000 Rodez 05.65.73.61.70 a.larvol@pays-ruthenois.f

Plus en détail

Troisième partie LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE POUR LES BÂTIMENTS EXISTANTS «GLOBALE» Champ d application Principes Exigences Exemples

Troisième partie LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE POUR LES BÂTIMENTS EXISTANTS «GLOBALE» Champ d application Principes Exigences Exemples Troisième partie LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE POUR LES BÂTIMENTS EXISTANTS «GLOBALE» Arrêté relatif à la performance énergétique des bâtiments existants de surface supérieure à 1000 m², lorsqu ils font

Plus en détail

RT 2012 et Construction à Ossature Bois GIPEBLOR Nancy 19 novembre 2012

RT 2012 et Construction à Ossature Bois GIPEBLOR Nancy 19 novembre 2012 RT 2012 et Construction à Ossature Bois GIPEBLOR Nancy 19 novembre 2012 Institut technologique FCBA : Forêt, Cellulose, Bois - construction, Ameublement Cadre réglementaire Rappel : délai d application

Plus en détail

LES ÉCONOMIES D ÉNERGIE DANS LE BÂTIMENT

LES ÉCONOMIES D ÉNERGIE DANS LE BÂTIMENT LES ÉCONOMIES D ÉNERGIE DANS LE BÂTIMENT LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE POUR LES BATIMENTS EXISTANTS et l'innovation Limoges Ester Technopole lundi 13 février 2012 Appel à projets "innovation en éco-réhabilitation

Plus en détail

Actions élémentaires Isolation des parois opaques, fenêtres

Actions élémentaires Isolation des parois opaques, fenêtres Les Certificats d économies d énergie Bâtiments et Collectivités locales Actions élémentaires Isolation des parois opaques, fenêtres Charbonnier Sylvie Opérations élémentaires Isolation Sommaire : Opérations

Plus en détail

RETOUR SUR LES AP BATIMENTS BASSES CONSOMMATION AU NIVEAU NATIONAL

RETOUR SUR LES AP BATIMENTS BASSES CONSOMMATION AU NIVEAU NATIONAL RETOUR SUR LES AP BATIMENTS BASSES CONSOMMATION AU NIVEAU NATIONAL 250 projets représentant 550 bâtiments et 360 000 m2 de SHON 75 % des projets dans le neuf 60% des projets dans le secteur résidentiel

Plus en détail

LE LEXIQUE THERMIQUE. Vitrage à basse émissivité? Gaz Argon? Label CEKAL? ITR - VIR - FEA? Espace entre les verres 16-18 ou 20 mm? Triple vitrage?

LE LEXIQUE THERMIQUE. Vitrage à basse émissivité? Gaz Argon? Label CEKAL? ITR - VIR - FEA? Espace entre les verres 16-18 ou 20 mm? Triple vitrage? Fiche réalisée en Janvier 2009 LE LEXIQUE THERMIQUE Vitrage à basse émissivité? L émissivité est la caractéristique que représente la capacité d un matériau à restituer de l énergie. Une couche faiblement

Plus en détail

Performance énergétique et mise en œuvre des menuiseries extérieures Bois

Performance énergétique et mise en œuvre des menuiseries extérieures Bois Performance énergétique et mise en œuvre des menuiseries extérieures Bois 5 à 7 de l éco-construction Pierre LERICHE et Jean-Louis ANDRE Aubenas le 25/09/2014 Présentation de CERIBOIS Performances énergétique

Plus en détail

ATTESTATION DE LA PRISE EN COMPTE DE LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE À L ACHEVEMENT DES TRAVAUX

ATTESTATION DE LA PRISE EN COMPTE DE LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE À L ACHEVEMENT DES TRAVAUX ATTESTATION DE LA PRISE EN COMPTE DE LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE À L ACHEVEMENT DES TRAVAUX Je soussigné(e) : Représentant(e) de la société Située à : Numéro Voie Lieu-dit Localité Code postal : ---- BP

Plus en détail

La Villa Modul aire SARL Quartier Soudon 97232 Le LAMENTIN Tél : 0596 74 55 84 Fax : 0596 61 41 26 email : villa.modulaire@yahoo.

La Villa Modul aire SARL Quartier Soudon 97232 Le LAMENTIN Tél : 0596 74 55 84 Fax : 0596 61 41 26 email : villa.modulaire@yahoo. La Villa Modul aire SARL Quartier Soudon 97232 Le LAMENTIN Tél : 0596 74 55 84 Fax : 0596 61 41 26 email : villa.modulaire@yahoo.fr site : www.villa-modulaire.fr Siret : 527 583 488 00020 1 - Le principe

Plus en détail

Comprendre pour mieux choisir.

Comprendre pour mieux choisir. Comprendre pour mieux choisir. Qu est-ce qu une réglementation thermique? Quels sont les avantages de faire construire un appartement RT2012? Qu est-ce que la réglementation thermique française? De tous

Plus en détail

Un Objectif du Grenelle Environnement

Un Objectif du Grenelle Environnement Un saut énergétique Avec la RT2012, le Grenelle Environnement prévoit de diviser par 3 la consommation énergétique des bâtiments neufs d habitation et d usage tertiaire, soit : une consommation d énergie

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE TERTIAIRE

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE TERTIAIRE DATE : 10/11/2009 N AFFAIRE : 003387/2100252/1/1 ANNEE DE CONSTRUCTION : NON COMMUNIQUE SURFACE UTILE : 436 m2 TYPE DE BATIMENT : BATIMENT ANCIEN EN PIERRE TYPE D ACTIVITES : ADMINISTRATION ADRESSE DU

Plus en détail

Un bâti en tuffeau pour aujourd hui

Un bâti en tuffeau pour aujourd hui P a r c naturel régional Loire-Anjou-Touraine Les fiches techniques du Parc Patrimoine bâti Un bâti en tuffeau pour aujourd hui Réhabilitation thermique d une maison de bourg Localisation : 49250 Saint-Mathurin-sur-Loire

Plus en détail

Le «Clair de Terre» à Décines, 34 logements BBC. Livraison 2010

Le «Clair de Terre» à Décines, 34 logements BBC. Livraison 2010 Le «Clair de Terre» à Décines, 34 logements BBC. Livraison 2010 Présentation du projet Maître d ouvrage: GRANDLYON HABITAT Maître d œuvre: ATELIER ARCHE 34 logements (31 PLUS 3 PLAI) Label BBC 2005 Ordre

Plus en détail

RT BATIMENTS EXISTANTS. Labels et RGE. «Reconnu Grenelle Environnement»

RT BATIMENTS EXISTANTS. Labels et RGE. «Reconnu Grenelle Environnement» RT BATIMENTS EXISTANTS Labels et RGE «Reconnu Grenelle Environnement» RT BATIMENTS EXISTANTS RT Bâtiments existants S APPLIQUENT AUX BÂTIMENTS RÉSIDENTIELS ET TERTIAIRES EXISTANTS À L OCCASION DE TRAVAUX

Plus en détail

Partie 5. Isolation de Toiture. Murs massiques à isolation répartie (5 Solutions) Chape Isolante RDC et Étage

Partie 5. Isolation de Toiture. Murs massiques à isolation répartie (5 Solutions) Chape Isolante RDC et Étage Partie 5 Murs massiques à isolation répartie (5 Solutions) Chape Isolante RDC et Étage Isolation de Toiture Plusieurs possibilités de créations de murs en béton de chanvre Solution N 1 Ossature légère

Plus en détail

Questionnaire MVE Maison Individuelle et Appartement Collectif

Questionnaire MVE Maison Individuelle et Appartement Collectif Date de RdV :... / / Lieu de RdV : Initiales du CIE :. Questionnaire MVE Maison Individuelle et Appartement Collectif Afin de rendre le conseil en énergie constructif, nous avons besoin d un maximum de

Plus en détail

CHAPITRE 1 : CONNAISSANCES GENERALES ET CONNAISSANCES SIMPLES EN THERMIQUE

CHAPITRE 1 : CONNAISSANCES GENERALES ET CONNAISSANCES SIMPLES EN THERMIQUE Le QCM (questionnaire à choix multiple) a 40 questions piochées au hasard dans un potentiel de 400 questions environ, divisées en 4 chapitres repris ci-après. La liste des connaissances requises correspond

Plus en détail

La rénovation. thermique. Rénover sa maison pour une isolation performante!

La rénovation. thermique. Rénover sa maison pour une isolation performante! PRÉFET La rénovation thermique Rénover sa maison pour une isolation performante! Diminution des besoins énergétiques au fil des ans Les réglementations thermiques successives ont permis l amélioration

Plus en détail

15/05/2012 Etude réalisée sous ABATIA 1/7

15/05/2012 Etude réalisée sous ABATIA 1/7 Projet Nom Abatia Nom de la variante SHON 127 Haut. sous plafond 2.5 Détails du site Latitude 45.59 Longitude 5.63 Station météo Chambéry Catalogue des parois Nom Type Positionnement Composition Surface

Plus en détail

Qu est ce qu un projet performant?

Qu est ce qu un projet performant? S2: Les clés de la performance Qu est ce qu un projet performant? Un projet avec beaucoup d énergies renouvelables Un projet très isolé Un projet dont le % de vitrage est d environ 1/6 de de surface habitable

Plus en détail

RT 2012. FT2i SIRET : 521 257 808 00019 NAF :7120 B Centre d'affaires Atlantis, 8 rue Louis Blériot 56400 AURAY

RT 2012. FT2i SIRET : 521 257 808 00019 NAF :7120 B Centre d'affaires Atlantis, 8 rue Louis Blériot 56400 AURAY RT 2012 I. Evolution de la RT 2005 et du label BBC à la RT 2012 Sommaire Les échecs de la RT 2005 Le BBC RT 2012: Les nouvelles obligations Le Bbio Le Cep Le TIC Le Q4 Les nouvelles technologies Suivi

Plus en détail

Réglementation thermique : de la RT 2005 à la RT 2012 : anticiper pour gagner de nouveaux marchés!

Réglementation thermique : de la RT 2005 à la RT 2012 : anticiper pour gagner de nouveaux marchés! Réglementation thermique : de la RT 2005 à la RT 2012 : anticiper pour gagner de nouveaux marchés! Damien MONOT Conseiller technique Contexte 1. Contexte mondial - Le réchauffement de la planète - dérèglement

Plus en détail

Bilan d exploitation

Bilan d exploitation Rénovation Energétique du Bâtiment Municipal à UGINE 21/01/2009 Bilan d exploitation Réalisé le 19 Mars 2012 à Saint Etienne 14/10/2010 Période réalisation des travaux : du 15 Avril 2010 au 21 Octobre

Plus en détail

BILAN THERMIQUE SIMPLIFIE Rapport DIALOGIE

BILAN THERMIQUE SIMPLIFIE Rapport DIALOGIE BILAN THERMIQUE SIMPLIFIE Rapport DIALOGIE Ce Bilan thermique simplifié a été réalisé à l aide du logiciel DIALOGIE Il a permis d estimer, à partir des informations recueillies lors d une visite d un technicien

Plus en détail

Réglementation thermique 2012. 23/03/2011 Session de sensibilisation à la maîtrise de l'énergie - ADM 54 / LQE 1

Réglementation thermique 2012. 23/03/2011 Session de sensibilisation à la maîtrise de l'énergie - ADM 54 / LQE 1 Réglementation thermique 2012 23/03/2011 Session de sensibilisation à la maîtrise de l'énergie - ADM 54 / LQE 1 La règlementation thermique 2012 (RT2012) - Plan 1 RT2012 : Généralisation des principes

Plus en détail

ECOLE PASSIVE A BRUXELLES

ECOLE PASSIVE A BRUXELLES ECOLE PASSIVE A BRUXELLES Institut Marie Immaculée Montjoie - Anderlecht TRAIT architects sa F r a n k N o r r e n b e r g & P i e r r e S o m e r s T : + 32 ( 0 ) 2 5 3 7 21 31 www. t r a i t - a r c

Plus en détail

UN BATIMENT PASSIF - 13, RUE VICTOR A NANCY

UN BATIMENT PASSIF - 13, RUE VICTOR A NANCY UN BATIMENT PASSIF - 13, RUE VICTOR A NANCY Détail de façade Plan de situation SOMMAIRE Qu est-ce qu un bâtiment passif? Les éléments Gros œuvre Façade bois Détails façades Fenêtres Ventilation Vue extérieure

Plus en détail

Situation actuelle Préconisation 1 Préconisation 2

Situation actuelle Préconisation 1 Préconisation 2 Menuiserie : Double vitrage bois 4/12/4 + 2 Velux 4/8/4 + 2 "lucarnes" de toiture. Murs Situation actuelle Préconisation 1 Préconisation 2 Brique rouge alvéolaire 25cm + 7,5cm laine de verre + 7cm brique

Plus en détail

Un bâti en tuffeau pour aujourd hui

Un bâti en tuffeau pour aujourd hui Parc naturel régional L o i r e -A n j o u -T o u r a i n e Patrimoine bâti Les fiches techniques du Parc Un bâti en tuffeau pour aujourd hui Réhabilitation d une grange semi-troglodytique Localisation

Plus en détail

Présentation réhabilitation Résidence TENNIS 50 logements collectifs à VILLENEUVE D ASCQ. «Logement social : rénovation en basse consommation»

Présentation réhabilitation Résidence TENNIS 50 logements collectifs à VILLENEUVE D ASCQ. «Logement social : rénovation en basse consommation» Présentation réhabilitation Résidence TENNIS 50 logements collectifs à VILLENEUVE D ASCQ Cd2e «Logement social : rénovation en basse consommation» 22 février 2012 Avant La résidence se situe à VILLENEUVE

Plus en détail

Rénovation thermique : Objectif «BBC rénovation», l un des premiers en France! à Trégueux

Rénovation thermique : Objectif «BBC rénovation», l un des premiers en France! à Trégueux Rénovation thermique : Objectif «BBC rénovation», l un des premiers en France! à Trégueux En se lançant dans ce projet de rénovation de leur maison des années 1970, les propriétaires ont choisi de faire

Plus en détail

TOIT PAR TOI 41 route de Gencay 86000 POITIERS CONSTRUCTION DE 8 LOGEMENTS EN AUTO-CONSTRUCTION

TOIT PAR TOI 41 route de Gencay 86000 POITIERS CONSTRUCTION DE 8 LOGEMENTS EN AUTO-CONSTRUCTION TOIT PAR TOI 41 route de Gencay 86000 POITIERS CONSTRUCTION DE 8 LOGEMENTS EN AUTO-CONSTRUCTION MEMO ENERGIE - APS GUERINEAU Samuel - Architecte EIC ECONOMISTE ARCABOIS - BET STRUCTURE CLIMAT CONSEIL BET

Plus en détail

une maison économe Construire Réglementations thermiques : le bâti évolue vers une plus grande performance

une maison économe Construire Réglementations thermiques : le bâti évolue vers une plus grande performance Construire une maison économe Réglementations thermiques : le bâti évolue vers une plus grande performance Les consommations d énergie par m 2 ont été divisées par 6 depuis 1974 : 1 re réglementation thermique

Plus en détail

L opération étudiée : le SDEF

L opération étudiée : le SDEF L opération étudiée : le SDEF Situation géographique 29 Landivisiau Finistére Zone H2a Altitude : 34 m Acteurs de l opération Maitrise d ouvrage Maître d œuvre / Architecte BET Thermique SDEF Atelier 3

Plus en détail

Concours Maison Econome Édition 2011. Présentation des projets lauréats

Concours Maison Econome Édition 2011. Présentation des projets lauréats Concours Maison Econome Édition 2011 Présentation des projets lauréats 3 catégories «particuliers» (3 vélos alloués) Construction : 5 candidats Rénovation : 4 candidats Prix spécial du jury Pas de candidat

Plus en détail

Conception de 10 logements à Energie Positive: Retour d expérience projet «Les Aires»àPouzols(34) Maitre d Ouvrage FDI.

Conception de 10 logements à Energie Positive: Retour d expérience projet «Les Aires»àPouzols(34) Maitre d Ouvrage FDI. Conception de 10 logements à Energie Positive: Retour d expérience projet «Les Aires»àPouzols(34) Maitre d Ouvrage FDI Philippe Guigon 1 Qui sommes nous Un réseau d experts spécialisés en optimisation

Plus en détail

nest Rénovation appartement en toiture à Anderlecht Renovatie dakappartement te Anderlecht

nest Rénovation appartement en toiture à Anderlecht Renovatie dakappartement te Anderlecht nest Rénovation appartement en toiture à Anderlecht Renovatie dakappartement te Anderlecht Bâtiment Exemplaire Energie & Eco-construction 2009, Min d Environnement Bxl RE - USE - Revitalisation tissus

Plus en détail

Suivi d une crèche à Redon. Constance LANCELLE Dter Ouest / DLRCA

Suivi d une crèche à Redon. Constance LANCELLE Dter Ouest / DLRCA Suivi d une crèche à Redon Constance LANCELLE Dter Ouest / DLRCA 22 Avril 2014 Sommaire Présentation de l opération Le chantier et l instrumentation Résultats Consommations brutes et recalculées Confort

Plus en détail

RAPPORT D ETUDE THERMIQUE : Méthode Th-CE

RAPPORT D ETUDE THERMIQUE : Méthode Th-CE RAPPORT D ETUDE THERMIQUE : Méthode Th-CE -------------------------------------------------- REFERENCE : 0078ETBTDIEHL MULLER OBJECTIF : Etude thermique pour l obtention du label BBC-effinergie DONNEUR

Plus en détail

DERBI 2008 Perpignan. Hervé GILLI. Responsable du Pôle Habitat Grand Sud

DERBI 2008 Perpignan. Hervé GILLI. Responsable du Pôle Habitat Grand Sud DERBI 2008 Perpignan Hervé GILLI Responsable du Pôle Habitat Grand Sud Premières conclusions du Grenelle de l Environnement (COMOP 1) : Dès 2010 : niveau d exigence du label «Très Haute Performance Énergétique»

Plus en détail

REUNION OPHIS DU 20 MAI 2014 LA RT 2012 TOUT ELECTRIQUE

REUNION OPHIS DU 20 MAI 2014 LA RT 2012 TOUT ELECTRIQUE REUNION OPHIS DU 20 MAI 2014 LA RT 2012 TOUT ELECTRIQUE SOMMAIRE 1 / PRESENTATION 2 / CONTEXTE 3 / SYNTHESE DES DIFFERENTS CALCULS 4 / REPERCUTION DES MODIFICATIONS SUR LE PRIX DE LA CONSTRUCTION 5 / CONCLUSIONS

Plus en détail

Réglementation thermique RT 2005. TOULOUSE le 10 mai 2007

Réglementation thermique RT 2005. TOULOUSE le 10 mai 2007 Réglementation thermique RT 200 TOULOUSE le 10 mai 2007 Le contexte, les enjeux 20 Les ressources naturelles s épuisent Réserves en années consommation 2001 200 10 100 0 0 Charbon (sauf lignite) Pétrole

Plus en détail

Cette maison avait pour but d être la moins énergivore possible et aller au-delà en devenant une maison à énergie positive.

Cette maison avait pour but d être la moins énergivore possible et aller au-delà en devenant une maison à énergie positive. Mardi 20 Novembre 2012 Démarche du projet Cette maison est un projet personnel, pour accueillir 4 personnes. Le choix du lieu d implantation a été important par rapport au lieu de travail afin de diminuer

Plus en détail

Rénovation thermique performante d une maison individuelle à Vanves

Rénovation thermique performante d une maison individuelle à Vanves Bâtiments Matériaux Opérations Installations Rénovation thermique performante d une maison individuelle à Vanves B ÂTIMENTS Afin d améliorer le confort thermique de leur maison d après-guerre, un couple

Plus en détail

RT 2012. et maçonnerie en pierres massives pour la maison individuelle

RT 2012. et maçonnerie en pierres massives pour la maison individuelle CTMNC 17 rue Letellier 75 015 PARIS RT 2012 et maçonnerie en pierres massives pour la maison individuelle Indice 01 du 25 octobre 2013 Dossier : n 120 130 Chargé d étude : Baptiste FAUCHER baptiste.faucher@pouget-consultants.fr

Plus en détail

L implication des coopératives dans la construction durable

L implication des coopératives dans la construction durable L implication des coopératives dans la construction durable 9 opérations Les enseignements Innovation et expérimentation préparation pour la RT 2012 et avance sur la concurrence surcout compris entre

Plus en détail

La REGLEMENTATION THERMIQUE 2012

La REGLEMENTATION THERMIQUE 2012 La REGLEMENTATION THERMIQUE 2012 La réglementation thermique en vigueur, la RT 2012, s applique à tous les projets de bâtiments neufs des secteurs résidentiels, dont le dépôt de demande de permis de construire

Plus en détail