COM 300 / CHAPITRE 5: COMMUNICATION HORS. Mme. Zineb El Hammoumi

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "COM 300 / CHAPITRE 5: COMMUNICATION HORS. Mme. Zineb El Hammoumi"

Transcription

1 COM 300 / CHAPITRE 5: COMMUNICATION HORS MEDIAS Mme. Zineb El Hammoumi

2 Communication hors médias Marketing direct Définition Objectifs Moyens Outils SOMMAIRE PLV (Publicité sur lieu de Vente) Définition et objectifs Type de PLV 2

3 SOMMAIRE Salons et foires Définition Les spécificités La préparation de la participation à une exposition La préparation du salon 3

4 COMMUNICATION HORS MEDIAS La communication hors médias: à l inverse de la publicité médias, ces techniques de communication hors médias ne conduisent pas à acheter de l espace publicitaire. Identité visuelle Marketing direct PLV Salons et foires Promotions Communication événementielle: sponsoring, mécénat, parrainage Relations publiques / Relations presse L objet publicitaire Lobbying Bouche à oreille 4

5 MARKETING DIRECT Définition: C est une technique de communication et de vente qui consiste à diffuser un message personnalisé et instantané vers une cible d'individus ou d'entreprises, dans le but d'obtenir une réaction immédiate et mesurable. Deux buts sont recherchés: Substituer à la relation classique «segment-produit», une relation «client-solution». Ainsi, la cible n est plus un ensemble d individus, plus ou moins bien défini, mais une personne précise à laquelle on s adresse directement. On peut alors lui proposer l offre la plus appropriée à son cas, c est-à-dire la solution qu il recherche. 5

6 MARKETING DIRECT Provoquer chez l interlocuteur une réponse très rapide: renvoi d un coupon-réponse ou d une commande, déplacement sur le lieu de vente, téléphoner, visiter un site web, Le but est d établir un dialogue avec le client potentiel qui devra se poursuivre dans le temps. La surabondance des produits et l indifférence relative des consommateurs poussent l annonceur à faire évoluer ses pratiques. En créant une relation personnalisée avec chaque client, il permet à son produit ou sa marque de sortir de l anonymat. Ce mode de communication est de plus en plus utilisé parce qu'il est facile à mettre en œuvre et surtout ses résultats sont chiffrables de manière très précise: taux de retour et CA généré par l opération. Il est très utilisé par: les banques, les sociétés de loisirs, la grande consommation, la VPC. 6

7 MARKETING DIRECT Objectifs: Conquête de nouveaux clients: C'est l'outil idéal pour recruter de nouveaux clients, grâce à une offre adaptée, testée sur différentes cibles de prospects auxquels on propose de s'abonner à un service, d'adhérer à un club, ou de souscrire à une opération. Le nombre de clients effectivement acquis en fin d'opération, comparé au nombre de messages émis au départ, permet de calculer le taux de rendement de l'opération, et surtout le coût d'acquisition d'un nouveau client. 7

8 MARKETING DIRECT Fidélisation des clients acquis: Le marketing direct, par définition, se propose d établir un dialogue durable avec sa clientèle. L'analyse du comportement des clients recrutés permet de segmenter le fichier client en fonction de critères de segmentation tels que la fréquence des achats, la quantité par commande, la largeur des besoins couverts Cela permet donc un renouvellement de l'abonnement ou de la souscription avant son terme, pour augmenter la durée de vie du client et le revenu dégagé pour l'entreprise pendant la durée de vie des clients. 8

9 Notoriété et image: MARKETING DIRECT Lorsqu une entreprise cherche à entamer le dialogue avec une cible pour tenter de lui vendre un produit (prospection), elle accroît sa notoriété. En effet, l entreprise ne doit jamais perdre de vue que tous les messages qu elle émet, sous quelque forme que ce soit, participent à la construction de son image et de l image de ses produits. 9

10 MARKETING DIRECT Les moyens La publicité directe travaille à partir de base de données (BDD): ensemble de fichiers reliés entre eux et organisés de manière logique. Une BDD peut comporter un grand nombre d informations: Consommateur final: nom, prénom, adresse / sexe, situation familiale, profession, date de naissance / dates des demandes d informations et des achats / produits essayés, achetés, possédés / montants dépensés pour communiquer avec lui et le séduire / rentabilité (contribution du client aux bénéfices) Entreprises clientes (B to B): secteur d activité, taille (effectif, CA), nom et fonction d une personne physique, réseau de distribution 10

11 Le publipostage: MARKETING DIRECT C est un courrier envoyé aux personnes auxquelles on souhaite faire une offre. Sa forme la plus simple est la lettre avec coupon-réponse pour permettre l interactivité avec le destinataire. Les éléments du publipostage: L enveloppe porteuse: c est le premier élément que le client ou prospect tient entre les mains. Son rôle est capital dans la décision qu il prend de la jeter ou non. Elle doit normalement comporter un message destiné à la faire ouvrir: logo, illustration ou accroche. 11

12 MARKETING DIRECT La lettre: sa présence est indispensable. C est à travers elle que l entreprise s adresse personnellement au destinataire. Elle doit retenir l attention et convaincre. Le dépliant (ou brochure): il présente le produit ou service de manière plus technique et plus approfondie ainsi que les offres promotionnelles associées. Il doit être conçu avec beaucoup de talent et de créativité. Il arrive qu un DVD remplace le dépliant. L élément-réponse: c est le but ultime du publipostage: simple coupon-réponse, questionnaire, bon de commande ou carton d invitation il doit être aussi attrayant que les autres composantes du publipostage. 12

13 MARKETING DIRECT L enveloppe-réponse: son affranchissement est soit à la charge du destinataire, soit payé par l expéditeur. On parle alors d enveloppe T. Celle-ci est strictement réglementé en ce qui concerne les dimensions, le poids ou l emplacement de l adresse. Formes de publipostage: Imprimé sans adresse (ISA): imprimé commercial (prospectus, catalogue, échantillons) distribué dans les boîtes aux lettres de manière ciblée ou non. Il présente souvent une offre promotionnelle et est assorti d un coupon réponse ou d une incitation à se déplacer sur le lieu de vente comme le coupon de réduction. 13

14 MARKETING DIRECT Le bus mailing: c est l envoi groupé d offres de divers annonceurs le plus souvent sous forme de cartes publicitaires visant le même public. Cela permet de réduire les coûts d un contact puisque les frais sont partagés entre les différents annonceurs. Il est souvent utilisé par les supports de presse professionnelle. Le catalogue: utilisé pour la vente par correspondance (VPC); il existe un grand nombre de catalogues spécialisés plus ou moins épais (Yves Rocher, La Redoute). L asile-colis: document imprimé publicitaire glissé dans les colis expédiés par une entreprise de vente à distance. Il doit attirer l attention sur un produit complémentaire du produit livré, sur un nouveau produit ou sur un produit d une société non concurrente. 14

15 MARKETING DIRECT L encart courrier: variante de l asile-colis; l entreprise utilise l envoi de son propre courrier (facture ou relevé de compte) pour faire une offre commerciale en insérant un document publicitaire dans l enveloppe. L annonce-presse: utilisé lorsque l entreprise ne dispose pas de fichiers ou qu elle veut élargir celui qu elle possède. C est une annonce qui comporte un coupon réponse en bas de page, souvent associé à un numéro de téléphone et une adresse internet. C est la presse magazine qui est la plus utilisée. 15

16 Les outils MARKETING DIRECT Le téléphone (fixe et mobile): Envoi de SMS et MMS Télémarketing ou marketing téléphonique: peut être gérer en interne si le volume d appels n est pas important mais souvent externalisé à des structures spécialisées les centres d appels (call centers). Appels entrants: traitements des demandes des clients et prospects qui contactent l entreprise pour demander des informations, répondre à une offre commerciale ou demander une assistance technique (hot line). Appels sortants: c est l entreprise qui prend l initiative d appeler des clients ou prospects pour proposer un rendezvous avec la force de vente ou les relancer après l envoi d un publipostage. 16

17 MARKETING DIRECT Internet: Sites web marchands: Secteur le plus dynamique de la vente à distance (voyages, services financiers ). Ils fonctionnent en complément d un réseau de magasins, d un catalogue de vente par correspondance ou sont au contraire l unique interface avec le client. L annonceur doit donc faire connaître l adresse de son site web par tous les moyens on line ou off line, pour que le consommateur accède au site web. 17

18 MARKETING DIRECT ing: Les entreprises appartenant à tous les secteurs d activité montent des campagnes d ing. L intervient comme un vecteur de contact et doit souvent être associé à un autre outil de communication. Il faut être vigilant par rapport à: La qualité du fichier utilisé, l architecture technique du message (pour qu il ne soit pas assimilé à un spam). Le libellé de l expéditeur, l objet du message. La brièveté du message, le style personnalisé, la qualité de l offre. 18

19 COMMUNICATION HORS MEDIAS Publicité sur Lieu de vente (PLV) L objectif est le rappel de la publicité média, le contact direct avec le produit et l argumentation commerciale. C est le complément de tous les autres moyens de communication. La PLV reprend les thèmes et les concepts de communication déclinés dans les grands médias (slogan, visuels, code couleurs, typographie) afin de faciliter la reconnaissance visuelle, la mémorisation des campagnes et en final d augmenter les actes d achat par impulsion. Dans certaines grandes surfaces, comme celles de bricolage, la PLV devient l ILV (informations sur lieu de vente). Elle va permettre au consommateur de choisir et de comparer les qualités des produits mis en vente. L ILV donne également des conseils d utilisation et de pose. 19

20 COMMUNICATION HORS MEDIAS Types de PLV Têtes de gondoles: emplacements privilégiés aux extrémités des linéaires, visibles sur trois côtés. Ilots saisonniers: dépôt d une grande quantité de produits souvent à l entrée de la grande surface ou entre les rayons pour promouvoir la vente de produits liés à un événement particulier (ramadan, aïd, achoura, rentrée scolaire). Présentoirs: support sur lequel sont exposés les produits, qui doit être attractif. Souvent utilisé pour les produits cosmétiques. 20

21 COMMUNICATION HORS MEDIAS Emplacements avant caisse: dans la file d attente de la caisse, des produits sont exposés pour des achats d impulsion (chewing-gum, piles, chocolat) Affichettes: petites affiches placées à des endroits stratégiques dans les rayons pour une bonne visibilité et attirer le client. Démonstrations et animations: présence d animateurs qui présentent, font essayer ou goûter le produit ou offrent des promotions. Permet un contact direct avec le client et une argumentation orale qui peut le pousser à l achat. 21

22 COMMUNICATION HORS MEDIAS Salons et foires Définition: Elles ont pour but de développer et fidéliser la clientèle, présenter les produits et services, connaitre les concurrents et renforcer l image de l entreprise. Elles permettent de tisser des liens de proximité avec le consommateur. Dans certaines branches d activité, elles sont des moyens incontournables pour une entreprise qui souhaite jouer un rôle significatif sur son marché. L écho donné par les médias, la rencontre dans un même lieu des concurrents, des partenaires et clients potentiels présentent des avantages très appréciables. 22

23 COMMUNICATION HORS MEDIAS Les spécificités Le salon C est une manifestation commerciale regroupant des exposants qui rencontrent le grand public ou des professionnels, afin de leur présenter leurs produits. Lorsque les produits appartiennent au même secteur d activités, on parle de «salon spécialisé», en général réservés aux professionnels. La foire C est une manifestation commerciale regroupant des exposants de secteurs d activité très diversifiés. Elle est en général ouverte au grand public. 23

24 COMMUNICATION HORS MEDIAS Les points communs Les foires et salons peuvent avoir une dimension régionale, nationale ou internationale. Lorsque l entreprise utilise un espace d exposition permanent, on parle de «hall d exposition» ou de «show room». 24

25 COMMUNICATION HORS MEDIAS La préparation de la participation à une exposition Il faut l intégrer dans la stratégie globale de communication. La participation à une exposition doit pouvoir se justifier en fonction des objectifs et des cibles. Cibles Les prospects Les clients Les distributeurs Les prescripteurs 25

26 COMMUNICATION HORS MEDIAS Objectifs Faire connaître les produits ou les services offerts par la marque. Faire découvrir les nouveautés. Faire essayer les produits. Lier des contacts directs et constituer un fichier Susciter un intérêt Inciter à l achat, à la commande ou au référencement. 26

27 COMMUNICATION HORS MEDIAS Il faut ensuite choisir le salon ou la foire qui permettra le mieux d atteindre les objectifs fixés auprès des cibles, compte tenu du budget. La préparation du salon: l exposant n est jamais seul, mais avec ses concurrents. Il ne suffit pas d être présent pour susciter un intérêt pour ses produits. Pour que l investissement soit rentable, il faut: Programmer sa participation Prévoir un budget suffisant incluant la location et la décoration du stand, la location du matériel d exposition, les frais de personnel (animation), les frais de séjour, la publicité. Sélectionner les produits à présenter. Préparer la documentation nécessaire (dépliants, fiches visiteurs), avec les traductions nécessaires en langues étrangères. 27

28 COMMUNICATION HORS MEDIAS Organiser la logistique commerciale afin de pouvoir tenir ses engagements (livraisons, SAV ) Lire attentivement toute la documentation de l organisateur. Faire savoir ce que l on expose Inviter ses clients et ses prospects Indiquer dans toute la correspondance commerciale qui leur adressée, la localisation exacte sur les lieux d exposition. Mentionner la manifestation sur le site internet. Faire de la publicité pour rappeler la présence de la marque au salon. 28

29 COMMUNICATION HORS MEDIAS Mettre en valeur son offre Préparer et donner un thème au stand Mettre en valeur et disposer de manière hiérarchique ses produits: produits vedette, produits nouveaux, produits d appel. Animer un stand: audiovisuels, jeux, concours. Réserver un endroit tranquille pour les discussions. Répondre aux demandes des visiteurs Etablir un roulement pour assurer une présence toute la journée. Préparer ses collaborateurs (disponibilité, écoute) Préparer la présence d un décisionnaire pour rencontrer les clients. 29

30 COMMUNICATION HORS MEDIAS Garder le contact S assurer que les engagements pris seront bien respectés Constituer des fichiers visiteurs, faire parvenir la documentation et les devis demandés, réaliser les visites prévues. Effectuer les relances après l exposition. Faire le bilan de cette expérience Mettre en évidence les forces et faiblesses des concurrents. Noter et prendre en compte les remarques des visiteurs. Comparer les résultats aux objectifs. 30

31 MERCI DE VOTRE ATTENTION ET A LA SEMAINE PROCHAINE! 31

Méthodes et techniques de la Prospection commerciale

Méthodes et techniques de la Prospection commerciale Méthodes et techniques de la Prospection commerciale Maison de l'entreprise de l'yonne 6 route de Monéteau - BP 303 89005 AUXERRE Cedex Tél. : 03 86 49 26 00 Fax : 03 86 46 47 00 Nom de l émetteur 09/2006

Plus en détail

Quels sont les outils de l action ATELIER IMPULSION BUSINESS 10 06 16H30

Quels sont les outils de l action ATELIER IMPULSION BUSINESS 10 06 16H30 Quels sont les outils de l action commerciale? ATELIER IMPULSION BUSINESS 10 06 16H30 Organiser les étapes d'une action de prospection Réflexion et choix des moyens Validation des outils de ventes Elaboration

Plus en détail

Imaginez votre communication

Imaginez votre communication Imaginez votre communication Livret d accompagnement à la réflexion Organisez... Ciblez... Réalisez! Imaginez votre communication Livret d accompagnement à la réflexion Ce document est destiné à vous accompagner

Plus en détail

DÉPARTEMENT COMMERCIAL & MARKETING COMMUNICATION & MARKETING COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE OU D ENTREPRISE COMMUNICATION EXTERNE DÉFINITION MARKETING

DÉPARTEMENT COMMERCIAL & MARKETING COMMUNICATION & MARKETING COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE OU D ENTREPRISE COMMUNICATION EXTERNE DÉFINITION MARKETING COMMUNICATION & MARKETING COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE OU D ENTREPRISE Ensemble des actions de communication qui visent à promouvoir l image de l entreprise vis-à-vis de ses clients et différents partenaires.

Plus en détail

Il y a l'art et la maniere de se faire remarquer

Il y a l'art et la maniere de se faire remarquer se noyer dans la masse sortir du lot Votre partenaire marketing et communication Il y a l'art et la maniere de se faire remarquer Le monde de la communication a subi d importantes mutations ces dernières

Plus en détail

LA POLITIQUE DE COMMUNICATION. Une entreprise peut vendre un produit sans publicité mais pas sans communication. Myriem Le May COMEIT

LA POLITIQUE DE COMMUNICATION. Une entreprise peut vendre un produit sans publicité mais pas sans communication. Myriem Le May COMEIT LA POLITIQUE DE COMMUNICATION Une entreprise peut vendre un produit sans publicité mais pas sans communication La communication est l'ensemble des actions permettant de faire connaître les produits et

Plus en détail

Chap 3 : La connaissance du client. I. Les fondements de la connaissance du client. Les principales évolutions sont résumées dans le tableau suivant :

Chap 3 : La connaissance du client. I. Les fondements de la connaissance du client. Les principales évolutions sont résumées dans le tableau suivant : Chap 3 : La connaissance du client I. Les fondements de la connaissance du client A. D une société de consommation à une société de consommateurs Depuis les années 1980, les mutations sociales ont eu d

Plus en détail

Une entreprise doit-elle nécessairement faire de la publicité? LA COMMUNICATION COMMERCIALE

Une entreprise doit-elle nécessairement faire de la publicité? LA COMMUNICATION COMMERCIALE Une entreprise doit-elle nécessairement faire de la publicité? LA COMMUNICATION COMMERCIALE La saturation des marchés, l intensité concurrentielle et l évolution du comportement du consommateur devenu

Plus en détail

En partenariat avec. et sa solution e-mailing

En partenariat avec. et sa solution e-mailing En partenariat avec et sa solution e-mailing A quoi sert une campagne e-mailing? A quoi sert un e-mailing? Faites la distinction entre la communication de masse et la communication ciblée Notoriété Communication

Plus en détail

Le Marketing Direct et la relation client

Le Marketing Direct et la relation client Introduction au MD Le Marketing Direct et la relation client Définition du Marketing direct. Il consiste à gérer une offre et une transaction personnalisée à partir de l utilisation d informations individuelles

Plus en détail

«COMMENT PROSPECTER ET FIDÉLISER VOS CLIENTS GRÂCE À LA COMMUNICATION ET AU MARKETING DIRECT?»

«COMMENT PROSPECTER ET FIDÉLISER VOS CLIENTS GRÂCE À LA COMMUNICATION ET AU MARKETING DIRECT?» «COMMENT PROSPECTER ET FIDÉLISER VOS CLIENTS GRÂCE À LA COMMUNICATION ET AU MARKETING DIRECT?» Sommaire 1. Introduction : les clients, les Médias et la Publicité 2. Construire une Stratégie de Communication

Plus en détail

De ces définitions qui précèdent, Quels liens pouvons nous relever entre ces deux notions? La force de vente et la communication

De ces définitions qui précèdent, Quels liens pouvons nous relever entre ces deux notions? La force de vente et la communication De nos jours, la force de vente et la communication apparaissent comme des fers de lance de toute entreprise. En effet leur prise en compte engendre des chiffres d affaires notoires. La force de vente

Plus en détail

Communication Opérationnelle Franchises et Réseaux

Communication Opérationnelle Franchises et Réseaux Communication Opérationnelle Franchises et Réseaux Matérialiser votre concept CONSTRUCTION DE L IMAGE ET DE LA COMMUNICATION Traduire votre concept en véritable projet d entreprise >> Confirmer votre offre

Plus en détail

Route d Illins 38200 Luzinay Vienne 04.74.57.05.01 06.89.23.26.82. La communication : un outil de vente ouvert à tous

Route d Illins 38200 Luzinay Vienne 04.74.57.05.01 06.89.23.26.82. La communication : un outil de vente ouvert à tous Route d Illins 38200 Luzinay Vienne 04.74.57.05.01 06.89.23.26.82 La communication : un outil de vente ouvert à tous jeudi 6 mars 2008 Go Between - Christian Fabre Plan de la présentation Pourquoi communiquer?

Plus en détail

ELABORATION D UN PLAN MARKETING EN VUE D UNE CAMPAGNE DE MARKETING DIRECT

ELABORATION D UN PLAN MARKETING EN VUE D UNE CAMPAGNE DE MARKETING DIRECT Institut National des Sciences de Gestion Département de Marketing Marketing et Stratégies Commerciales ELABORATION D UN PLAN MARKETING EN VUE D UNE CAMPAGNE DE MARKETING DIRECT MARKETING DIRECT Rédigé

Plus en détail

PLAN D ACTIONS COMMERCIALES La feuille de route de l'entreprise

PLAN D ACTIONS COMMERCIALES La feuille de route de l'entreprise PLAN D ACTIONS COMMERCIALES La feuille de route de l'entreprise Note préliminaire : Le plan d'actions commerciales est un document interne à l'entreprise, ayant pour objectif de présenter et de rationaliser

Plus en détail

Media : moyen de communication

Media : moyen de communication Media : moyen de communication La transmission d un message peut se faire au moyen de différents outils tels que l image (photo, vidéo), le son (musique, voix), le texte (affiche), mais aussi l événement,

Plus en détail

Touchez vos cibles! Un service complet par un seul interlocuteur

Touchez vos cibles! Un service complet par un seul interlocuteur Touchez vos cibles! Vous souhaitez établir une relation directe, personnelle et durable avec vos clients? Le marketing direct vise à intégrer le feed-back du consommateur à la communication de sorte à

Plus en détail

Services de direction marketing externalisée

Services de direction marketing externalisée Services de direction marketing externalisée VOTRE DIRECTION MARKETING DÉDIÉE Pour les dirigeants des PME et TPE, le marketing semble inaccessible et sophistiqué : souvent, vous considérez le marketing

Plus en détail

Marketing management CH4 Licence de gestion, Management et gestion des entreprises IUT Valence 2010-2011

Marketing management CH4 Licence de gestion, Management et gestion des entreprises IUT Valence 2010-2011 Marketing management CH4 Licence de gestion, Management et gestion des entreprises IUT Valence 2010-2011 Chapitre 4 La planification : le marketing opérationnel ou marketing-mix Le marché cible est défini,

Plus en détail

vos envois Direct Mail

vos envois Direct Mail vos envois Direct Mail version 2013 définition et exemples le Direct Mail, un outil efficace à un tarifavantageux... Vous souhaitez acquérir de nouveaux clients, fidéliser votre clientèle ou générer du

Plus en détail

Cessions d images de Droits Gérés simplifiées

Cessions d images de Droits Gérés simplifiées Cessions d images de Droits Gérés simplifiées 200069959-001, Michael Kelley/Stone+ Vous nous avez demandé de simplifier la cession d images de Droits Gérés. C est chose faite. Des cessions de droits flexibles.

Plus en détail

Ag en ce de Co mm un ica tio

Ag en ce de Co mm un ica tio n Ag en ce de Co mm un ica tio & Marketing Services ARTS&TENDANCESGAZDEFRANCEPEUGEOTCARGLASS J E T T O U R S R E N A U LT V Y G O N G M F A D A K U K A B B R A U N F I R S TA L E R T S K A N D I A C L

Plus en détail

vos envois Direct Mail définition & exemples

vos envois Direct Mail définition & exemples vos envois Direct Mail définition & exemples le Direct Mail, un outil efficace à un tarifavantageux... Un outil efficace, c est prouvé Vous avez décidé d utiliser le Direct Mail comme média de communication.

Plus en détail

notre agence TOUT OUTIL DE COMMUNICATION DOIT ÊTRE PENSÉ EN AMONT ET ADAPTÉ À DES BESOINS PRÉCIS.

notre agence TOUT OUTIL DE COMMUNICATION DOIT ÊTRE PENSÉ EN AMONT ET ADAPTÉ À DES BESOINS PRÉCIS. agencerkdz.com C O M M U N I C A T ICONSEIL,STRATÉGIE O N & É V É N E M E N TCOMMUNICATION I E L & ÉVÉNEMENTIEL TEL.: 021 63 0412-02163 03 97-021 63 21 94 - FAX: 02163 11 17 E-mail: info@agencerkdz.com

Plus en détail

IUT Info-Com 2 ème année LE MARKETING DIRECT. Sandrine Michel. Formation 2012. sandrine.michel@gmail.com

IUT Info-Com 2 ème année LE MARKETING DIRECT. Sandrine Michel. Formation 2012. sandrine.michel@gmail.com Sandrine Michel 1 LE MARKETING DIRECT Formation 2012 sandrine.michel@gmail.com Objectifs : Comprendre ce qu est le marketing direct Comprendre comment il s inscrit dans le secteur de la communication Connaître

Plus en détail

OPEN SOFT SYSTEM DEPARTEMENT EVENEMENTIEL CONTACT : Eddie MARAJO Tel: 0596 61 16 32/ 0696 25 34 79 - Fax: 0596 61 18 99 E-mail: open-soft@wanadoo.

OPEN SOFT SYSTEM DEPARTEMENT EVENEMENTIEL CONTACT : Eddie MARAJO Tel: 0596 61 16 32/ 0696 25 34 79 - Fax: 0596 61 18 99 E-mail: open-soft@wanadoo. 0 SOMMAIRE I. INTRODUCTION 2 II. PRESENTATION GENERALE 3 III. LA COMMUNICATION 4 IV. PLAN D IMPLANTATION DES STANDS 5 V. LES TARIFS DE LOCATION DES STANDS 6 VI. INSCRIPTIONS 7 VII. LES PARTENARIATS 9 VIII.

Plus en détail

Formation Repreneurs MODULE COMMERCIAL

Formation Repreneurs MODULE COMMERCIAL Formation Repreneurs MODULE COMMERCIAL I. Introduction Plan L objet du marketing Les étapes de la démarche commerciale Les déclencheurs d achat II. La notion de produit Les caractéristiques du produit

Plus en détail

Techniques du mailing

Techniques du mailing Techniques du mailing A/ Objectifs d un publipostage? Le mailing, nommé publipostage, routage ou encore publicité adressée peut être utilisé pour bien des occasions. Annoncer des soldes Vos clients fidèles

Plus en détail

To buzz or not to buzz?

To buzz or not to buzz? Georges CHÉTOCHINE To buzz or not to buzz? Comment lancer une campagne de buzz marketing Groupe Eyrolles, 2007 ISBN : 978-2-212-53812-0 CHAPITRE 5 Recruter, former, animer les évangélistes Les vecteurs

Plus en détail

AIDE-MÉMOIRE POUR L ÉLABORATION D UN PLAN DE COMMUNICATION

AIDE-MÉMOIRE POUR L ÉLABORATION D UN PLAN DE COMMUNICATION AIDE-MÉMOIRE POUR L ÉLABORATION D UN PLAN DE COMMUNICATION Direction du développement des entreprises et des affaires Préparé par Benoît Tremblay Conseiller en gestion Collaborateurs : MM. Paul Bleau,

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL COMMERCE. Cahier des charges. Action «Promotion - Animation» (en application à la rentrée de septembre 2005)

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL COMMERCE. Cahier des charges. Action «Promotion - Animation» (en application à la rentrée de septembre 2005) BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL COMMERCE Cahier des charges Action «Promotion - Animation» (en application à la rentrée de septembre 2005) Participants : Christiane DUPONT IEN-ET Économie Gestion Rosine REGNAULT

Plus en détail

achat shopping fidèlisation animation magnétic communication magnétic communication magnéti CENTRES COMMERCIAUX VILLAGES trafic DE MARQUES

achat shopping fidèlisation animation magnétic communication magnétic communication magnéti CENTRES COMMERCIAUX VILLAGES trafic DE MARQUES achat animation fidèlisation shopping CENTRES COMMERCIAUX & DE MARQUES VILLAGES trafic Partenaire des Centres Commerciaux La promesse d un centre de vie Aujourd hui, les centres commerciaux évoluent dans

Plus en détail

COMMENT CONDUIRE SON PROJET DE SITE WEB?

COMMENT CONDUIRE SON PROJET DE SITE WEB? COMMENT CONDUIRE SON PROJET DE SITE WEB? Lorraine Pour être efficace, un site web doit être réfléchi et en adéquation avec la stratégie de l entreprise. Cette notice présente les différentes possibilités

Plus en détail

Le E- commerce ce n est QUE du commerce...

Le E- commerce ce n est QUE du commerce... id@idagir.fr Le E- commerce ce n est QUE du commerce... Votre site ne représente que 20 % à 30% de votre investissement. Préservez donc 70 à 80 % de votre budget pour votre communication. Réflexions sur

Plus en détail

BEP Vente - action marchande I - COMPETENCES ET SAVOIR FAIRE

BEP Vente - action marchande I - COMPETENCES ET SAVOIR FAIRE I - COMPETENCES ET SAVOIR FAIRE 15 COMPETENCES PROFESSIONNELLES C.1. Participer à l approvisionnement du point de vente C.2. Intervenir dans la gestion et la présentation marchande des produits C.3. Communiquer

Plus en détail

Créateurs, repreneurs, une formation pour réussir. stage financé par le fonds social européen en et la DGCIS

Créateurs, repreneurs, une formation pour réussir. stage financé par le fonds social européen en et la DGCIS Créateurs, repreneurs, une formation pour réussir stage financé par le fonds social européen en et la DGCIS Une action de communication ne s engage pas n importe quand, n importe comment et à n importe

Plus en détail

Performance Lead acquisition Bases optin Optin partenaires Jeux Concours Co-registration Marketing Viral Newsletters «Rationalisez vos coûts marketing et contrôlez votre ROI» Août 2010 1 SOMMAIRE Performance

Plus en détail

Le Marketing Direct : une communication qui fait vendre

Le Marketing Direct : une communication qui fait vendre Le Marketing Direct : une communication qui fait vendre C est quoi le marketing direct? Pourquoi est-ce la technique la plus adaptée? Comment la mettre en œuvre? Comment créer des documents efficaces?

Plus en détail

RÉUSSIR VOTRE SALON. 2012 Encourage inc.

RÉUSSIR VOTRE SALON. 2012 Encourage inc. RÉUSSIR VOTRE SALON 2012 Encourage inc. OPTIMISEZ VOTRE PARTICIPATION À UN SALON Réussir votre salon, c est non seulement réserver un emplacement et monter un kiosque mais c est aussi, et surtout, bien

Plus en détail

LES DÉPENSES DES ANNONCEURS EN 2013 ET LES PRÉVISIONS POUR 2014

LES DÉPENSES DES ANNONCEURS EN 2013 ET LES PRÉVISIONS POUR 2014 LES DÉPENSES DES ANNONCEURS EN 2013 ET LES PRÉVISIONS POUR 2014 TOTttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttt tttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttt tttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttt

Plus en détail

>> Comment conquérir de nouveaux clients grâce à Internet?

>> Comment conquérir de nouveaux clients grâce à Internet? Intégrer le webmarketing dans sa stratégie de développement touristique Pourquoi se lancer dans le webmarketing? Pour répondre à un consommateur qui utilise désormais Internet pour préparer, organiser

Plus en détail

Introduction. La stratégie «pull» : la stratégie de gain sur Internet

Introduction. La stratégie «pull» : la stratégie de gain sur Internet Introduction La stratégie «pull» : la stratégie de gain sur Internet Un principe simple mais imparable : «Attirez votre cible vers vos offres» La stratégie «pull», ou stratégie d attraction, consiste à

Plus en détail

stratégie de communication

stratégie de communication Les Fiches thématiques Jur@tic stratégie de communication Quels sites web, quels outils, pour quels résultats? Les Fiches thématiques Jur@TIC de communication pour répondre à des besoins de plus en plus

Plus en détail

Transformer une simple envie en une véritable pulsion

Transformer une simple envie en une véritable pulsion Transformer une simple envie en une véritable pulsion CONSEIL ET STRATéGIE Publicité Promotion Identité Corporate événementiel AUDIO-VISUEL SUPPORTS IMPRIMéS SITES INTERNET Pulsion Agence de communication

Plus en détail

Un entrepreneur dynamique!

Un entrepreneur dynamique! Annecy Un entrepreneur dynamique! son de l Économie et du développement 13, Avenue Emile Zola 74100 Annemasse Tél. : 04 50 87 52 49 Communiquer Annecy Comment faire son plan de communication LES 10 POINTS

Plus en détail

Vivre Autrement le salon éthique & bio

Vivre Autrement le salon éthique & bio KIT COMMUNICATION 2015 CONTACT : Nathalie Bourdon nbourdon@spas-regie.com 01 45 56 09 09 Spas Régie 160 bis rue CS 90001 92645 BOULOGNE BILLANCOURT CEDEX A chaque budget, une solution de communication

Plus en détail

Planificateur de campagne de publipostage

Planificateur de campagne de publipostage www.postescanada.ca Planificateur de campagne de publipostage Postes Canada 6-640 (11 04) Un guide par étapes pour vous aider à planifier et à créer votre prochaine campagne de publipostage Utilisez votre

Plus en détail

Mail & Com est une équipe jeune, réactive et dynamique, à votre écoute tout au long de vos projets.

Mail & Com est une équipe jeune, réactive et dynamique, à votre écoute tout au long de vos projets. À PROPOS Mail & Com est une équipe jeune, réactive et dynamique, à votre écoute tout au long de vos projets. Mail & Com intervient dans tous les domaines d activité, en tenant compte de votre budget et

Plus en détail

Comment développer l attractivité d un commerce multiservices?

Comment développer l attractivité d un commerce multiservices? Comment développer l attractivité d un commerce multiservices? L attractivité pour un commerce multiservices : Comment la déterminer? Quel sens lui donner? Quel sens donnez-vous au mot ATTRACTIVITE, dans

Plus en détail

Présentation du média salon

Présentation du média salon Présentation du média salon ll existe plusieurs type de salons : les salons professionnels, les salons grand public, les salons mixtes et les foires commerciales. Les salons professionnels sont des événements

Plus en détail

Les outils de communication essentiels pour démarrer. Animé par : Virginie ROCHAT, Gérante - EBULLISTIK Aurélien PASQUIER, Dirigeant - SCENARII

Les outils de communication essentiels pour démarrer. Animé par : Virginie ROCHAT, Gérante - EBULLISTIK Aurélien PASQUIER, Dirigeant - SCENARII Les outils de communication essentiels pour démarrer Animé par : Virginie ROCHAT, Gérante - EBULLISTIK Aurélien PASQUIER, Dirigeant - SCENARII «On ne peut pas ne pas communiquer» Mais Paul WATZLAWICK (Ecole

Plus en détail

Centre de relation client

Centre de relation client Centre de relation client Emission et réception d appels Etudes qualitatives et quantitatives Mesure de qualité de services Enquêtes en ligne - appels mystères Fidélisation clients Détection de projets

Plus en détail

L importance de la première impression, ne négligez pas l accueil de vos clients

L importance de la première impression, ne négligez pas l accueil de vos clients Terminale STG Mercatique Chapitre 4 : Communiquer l'offre Séquence 3. La communication relationnelle Travail 1: 1. Quels sont les sources d accueil possibles? 2. Pour quelle raison primordiale une organisation

Plus en détail

> imprimés publicitaires. > mailings adressés. > e-mailings

> imprimés publicitaires. > mailings adressés. > e-mailings > imprimés publicitaires > mailings adressés > e-mailings CONSEIL > Stratégie orientée aux objectifs > Segmentation clientèle & potentiel de marché > Ciblage & modalités de diffusion > Géomarketing INFORMATIQUE

Plus en détail

COACHING COMMUNICATION - 15 ans d expérience

COACHING COMMUNICATION - 15 ans d expérience 1 COACHING COMMUNICATION - 15 ans d expérience Sandrine Crispel 35 ans DOMAINES DE COMPETENCES COACHING Coach spécialisée sur les objectifs liés au monde du travail AUPRÈS DES PARTICULIERS : Accompagnement

Plus en détail

L AVENIR MULTI MÉ DIA

L AVENIR MULTI MÉ DIA L AVENIR MULTI MÉ DIA INFORMER, ALERTER, RECRUTER, FIDÉLISER... Vos options sont multiples. XCITE est le partenaire idéal pour répondre à vos besoins en vous proposant une gamme de produits et de solutions

Plus en détail

Nouveau : A la recherche d un outil de communication. 100% efficace? La carte pour le contact, le mailing pour l impact!

Nouveau : A la recherche d un outil de communication. 100% efficace? La carte pour le contact, le mailing pour l impact! Nouveau : A la recherche d un outil de counication 00% efficace? La carte pour le contact, le mailing pour l impact! Principe : Le mailing pour l impact! La carte pour le contact! Mail Mail Card Un mailing

Plus en détail

Grille tarifaire Détail des offres globales ABC Salles

Grille tarifaire Détail des offres globales ABC Salles Grille tarifaire Détail des offres globales ABC Salles 1 2 3 4 5 6 7 8 9 Application iphone Référencement Vidéorama Vidéorama com ABC des Salles de Séminaire Guide de vos réceptions.com Tarif Ile de France

Plus en détail

MiniKonf 2007 Marketing: Passer d un produit technologique à un produit marketing

MiniKonf 2007 Marketing: Passer d un produit technologique à un produit marketing MiniKonf 2007 Marketing: Passer d un produit technologique à un produit marketing Stéphanie MICHEL AMATO Consultante AJEM Consultants Avec le témoignage de François CHALUMEAU Directeur GlobaWare International

Plus en détail

Plan de commercialisation

Plan de commercialisation Plan de commercialisation Plan de commercialisation Organigramme VAliDATiON Du POSiTiONNEMENT ET DE la MiSSiON STrATÉGiES MArKETiNG MESSAGE PuBliciTÉ relations PuBliQuES PrOMOTiONS radio AcTiViTÉS SOciAlES

Plus en détail

Le profil des acheteurs à distance et en ligne

Le profil des acheteurs à distance et en ligne Le profil des acheteurs à distance et en ligne Étude réalisée pour le compte de La FEVAD, La Poste, Reed Exhibitions, CCI Grand Lille 24 octobre 2012 Synthèse de l étude - 1 LES HABITUDES DE CONSOMMATION

Plus en détail

KIT COMMUNICATION 2015

KIT COMMUNICATION 2015 KIT COMMUNICATION 2015 Nos solutions de communication Vous souhaitez rentrer en contact avec les visiteurs de notre salon Zen? Profitez du salon pour offrir à votre enseigne une nouvelle visibilité et

Plus en détail

Attention : Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr.

Attention : Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr. Document mis à disposition par : www.marketing-etudiant.fr Attention : Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr. En conséquence croisez vos sources

Plus en détail

La publicité sur Internet, un gage de réussite

La publicité sur Internet, un gage de réussite 1 La publicité sur Internet, un gage de réussite mondiales, qui, plus encore qu à travers leur langue, ont le pouvoir de faire ou défaire une marque en un clin d oeil. Peu onéreuse, rapide, réactive, polyvalente,

Plus en détail

FICHE SYNTHÉTIQUE BALmétrie (vague 2012)

FICHE SYNTHÉTIQUE BALmétrie (vague 2012) FICHE SYNTHÉTIQUE BALmétrie (vague 2012) 1 CATÉGORIE : ETUDE D AUDIENCE BALmétrie : LA MESURE D AUDIENCE DU MEDIA COURRIER 1. Introduction Création, en 2011, d un GIE qui réunit les principales parties

Plus en détail

Le grand rendez-vous des exportateurs à ne pas manquer!

Le grand rendez-vous des exportateurs à ne pas manquer! Le grand rendez-vous des exportateurs à ne pas manquer! www.forum-export.ca Palais des Congrès de Montréal Montréal (Québec) 12 et 13 novembre 2003 Un forum de mobilisation des exportateurs québécois Paul-Arthur

Plus en détail

Agence de communication Evénementielle

Agence de communication Evénementielle Agence de communication Evénementielle L AGENCE Corp est née d un simple constat : nous ne sommes plus uniquement des consommateurs mais aussi des publics. Le brand content a réinventé le discours de la

Plus en détail

GUIDE DE COMMUNICATION. Optimisez votre participation au Salon Saveurs 2013

GUIDE DE COMMUNICATION. Optimisez votre participation au Salon Saveurs 2013 GUIDE DE COMMUNICATION Optimisez votre participation au Salon Saveurs 2013 1 En détails dans les pages qui viennent LES OUTILS DE COMMUNICATION GRATUITS... Page 3 Pour vos clients & invités. Page 3 - Communiquez

Plus en détail

Mieux Informer les Citoyens Encourager la démocratie participative (Re)Dynamiser le Commerce Local

Mieux Informer les Citoyens Encourager la démocratie participative (Re)Dynamiser le Commerce Local Le nouveau Média Pull Marketing à l attention des institutions Mieux Informer les Citoyens Encourager la démocratie participative (Re)Dynamiser le Commerce Local Mai 2009 PlayAdz en quelques mots PlayAdz

Plus en détail

Comment faire le bon choix d outils de communication? Quoi choisir?

Comment faire le bon choix d outils de communication? Quoi choisir? Atelier 3 : Comment? 28 mai 2014 Comment faire le bon choix d outils de communication? Quoi choisir? Plan de l atelier 3 Comment faire le bon choix d outils de communication? Quoi choisir? 8 h 30 Suite

Plus en détail

2014 fondation BVA Services marketing direct Allmedia.15

2014 fondation BVA Services marketing direct Allmedia.15 BVA marketing direct lettershop & mailings adressés e-solutions imprimés publicitaires vos avantages & objectifs AVANTAGES OBJECTIFS > mesure du retour sur investissement (ROI) > prix de revient bas >

Plus en détail

Impression Données Variables. www.variodata.com

Impression Données Variables. www.variodata.com à Donner de la VALEUR aux imprimés Impression Données Variables www.variodata.com CROSS MEDIA & Impression à Données Variables VarioData est une marque du Groupe CAR regroupant toutes les activités liées

Plus en détail

Fiche Synthétique. Marketing. Mesure de l utilité des points de contact Secteur «Soins des cheveux»

Fiche Synthétique. Marketing. Mesure de l utilité des points de contact Secteur «Soins des cheveux» Fiche Synthétique Marketing Mesure de l utilité des points de contact Secteur «Soins des cheveux» Mars 2014 1 1. Objectifs Déterminer les meilleures occasions de contact entre les marques du secteur des

Plus en détail

COM 300 / CHAPITRE 7: COMMUNICATION HORS MEDIAS: RELATIONS PUBLIQUES. Mme. Zineb El Hammoumi

COM 300 / CHAPITRE 7: COMMUNICATION HORS MEDIAS: RELATIONS PUBLIQUES. Mme. Zineb El Hammoumi COM 300 / CHAPITRE 7: COMMUNICATION HORS MEDIAS: RELATIONS PUBLIQUES Mme. Zineb El Hammoumi SOMMAIRE Relations publiques / Relations presse Définition, objectifs, cibles Moyens des Relations Publiques:

Plus en détail

IDées. APpLICAtions. Marchés. Nouvelles. nouvelles. nouveaux. www.salon-cprint.com. Le salon du textile et de l objet publicitaires.

IDées. APpLICAtions. Marchés. Nouvelles. nouvelles. nouveaux. www.salon-cprint.com. Le salon du textile et de l objet publicitaires. Nouvelles IDées nouvelles APpLICAtions nouveaux Marchés AUX MÊMES DATES ET LIEU QUE UN èvènement Le salon du textile et de l objet publicitaires www.salon-cprint.com Innover, se réinventer, créer : avec

Plus en détail

AGENCE COMMERCIALE ENTREPRISES AQUITAINE NORD

AGENCE COMMERCIALE ENTREPRISES AQUITAINE NORD AGENCE COMMERCIALE ENTREPRISES AQUITAINE NORD CHIFFRES CLÉS D3C AQUITAINE NORD NOTRE MARCHE NOS CHIFFRES CLES: CA : 65 M avec 1300 clients Effectifs : 14 commerciaux et 5 experts marchés Logistique & International

Plus en détail

planifier organiser gerer votre Festival du Livre

planifier organiser gerer votre Festival du Livre Listes A faire pratiques qui vous aideront A : planifier organiser gerer votre Festival du Livre ET AVOIR beaucoup de succes! soutien outils Visibilité Activités recrutement Buts Liste à faire 2 Liste

Plus en détail

CCI DE SAÔNE-ET-LOIRE - ATELIER ENP 18 MAI 2011. La création de sites internet

CCI DE SAÔNE-ET-LOIRE - ATELIER ENP 18 MAI 2011. La création de sites internet CCI DE SAÔNE-ET-LOIRE - ATELIER ENP 18 MAI 2011 La création de sites internet Le référencement de sites internet Je veux créer mon site internet Objectifs et démarche Les objectifs Définition Un site internet

Plus en détail

L ACCUEIL PHYSIQUE ET TELEPHONIQUE

L ACCUEIL PHYSIQUE ET TELEPHONIQUE L ACCUEIL PHYSIQUE ET TELEPHONIQUE 800 HT/jour Prendre conscience de l'importance et des enjeux d'un accueil physique et téléphonique de qualité Maîtriser les techniques de communication pour optimiser

Plus en détail

Intégrer le webmarketing à sa stratégie d entreprise

Intégrer le webmarketing à sa stratégie d entreprise # Webmarketing Le mercredi 16 avril 2014 Intégrer le webmarketing à sa stratégie d entreprise # E-marketing # Marketing 2.0 # Net Marketing # Marketing digital # Cyber Marketing Marketing : «Ensemble des

Plus en détail

DES EXEMPLES DE PROJETS PRESENTES EN PDUC

DES EXEMPLES DE PROJETS PRESENTES EN PDUC Type d UC Outils du diagnostic Problématique Projet Magasin spécialisé dans la vente de produits pour l équitation Observation Analyse du compte de résultat Enquête clientèle Etude de concurrence Perte

Plus en détail

OUTILS DE COMMUNICATION

OUTILS DE COMMUNICATION 5I6I7 FÉVRIER LYON OUTILS DE COMMUNICATION Contacts : Commercial et outils de communication payants : Thomas NOLLET E-mail : thomas.nollet@656editions.net Tel : + 33 (0)6 20 63 46 27 Outils de communication

Plus en détail

C A P S U R L E S V E N T E S WWW.IEXPO.CA. Hyatt Regency, Montréal 22 mars, 2011 Centre des Congrès Ottawa Gatineau 12 mai, 2011

C A P S U R L E S V E N T E S WWW.IEXPO.CA. Hyatt Regency, Montréal 22 mars, 2011 Centre des Congrès Ottawa Gatineau 12 mai, 2011 C A P S U R L E S V E N T E S Hyatt Regency, Montréal 22 mars, 2011 Centre des Congrès Ottawa Gatineau 12 mai, 2011 WWW.IEXPO.CA E-Marketing, E-Relations Clients, E-Business, Mobile Marketing, Vidéo Marketing,

Plus en détail

BROCHURE DE PRESENTATION

BROCHURE DE PRESENTATION smsway.eu BROCHURE DE PRESENTATION Introduction Le SMS Marketing est l outil de communication one-to-one idéal. SMSWay vous offre la possibilité de : a Communiquer en temps réal avec vos clients a Promouvoir

Plus en détail

Baccalauréat professionnel vente (prospection - négociation - suivi de clientèle) RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION

Baccalauréat professionnel vente (prospection - négociation - suivi de clientèle) RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 16 I. COMPÉTENCES C1. PROSPECTER C11. Élaborer un projet de prospection C12. Organiser une opération de prospection C13. Réaliser une opération de prospection C14. Analyser

Plus en détail

OFFRE DE SERVICES. MultiMediaCom Cabinet Conseil en Webmarketing POUR LA CONCEPTION ET DIFFUSION DE VOS CAMPAGNES E-MAILING ET VOS NEWSLETTERS

OFFRE DE SERVICES. MultiMediaCom Cabinet Conseil en Webmarketing POUR LA CONCEPTION ET DIFFUSION DE VOS CAMPAGNES E-MAILING ET VOS NEWSLETTERS OFFRE DE SERVICES POUR LA CONCEPTION ET DIFFUSION DE VOS CAMPAGNES E-MAILING ET VOS NEWSLETTERS Touchez Une Large Cible Facilement Créez et gérez automatiquement vos listes de contacts Relancez Vos Prospects

Plus en détail

ecrm : Multiplicité des données clients D où proviennent les informations et quelles sont-elles?

ecrm : Multiplicité des données clients D où proviennent les informations et quelles sont-elles? ecrm : Multiplicité des données clients D où proviennent les informations et quelles sont-elles? Livre Blanc Cabestan Des sources de données disparates Il existe autant d'approches pour reconnaître un

Plus en détail

ÉTUDE DE CAS «Les Trottoirs du Bronx»

ÉTUDE DE CAS «Les Trottoirs du Bronx» ÉTUDE DE CAS «Les Trottoirs du Bronx» Digilor - 73 rue des 4 Églises - 54000 NANCY // contact@digilor.fr www.digilor.fr PRÉSENTATION Les Trottoirs du Bronx est une enseigne spécialisée dans les chaussures

Plus en détail

Prospecte z, c o m m u n i q u e z e t gérez vo t r e a c t i v i té e n to u te m o b i l i té. Rejoignez le mouvement!

Prospecte z, c o m m u n i q u e z e t gérez vo t r e a c t i v i té e n to u te m o b i l i té. Rejoignez le mouvement! Prospecte z, c o m m u n i q u e z e t gérez vo t r e a c t i v i té e n to u te m o b i l i té Rejoignez le mouvement! P4 P5 P6 P8 P10 P12 P14 P16 P18 P20 P22 P24 P26 P28 P30 Qui sommes-nous? Nos Métiers

Plus en détail

L e-mailing FORUM TELECOM SPI+ 10/06/2004

L e-mailing FORUM TELECOM SPI+ 10/06/2004 L e-mailing FORUM TELECOM SPI+ 10/06/2004 Martine JANSSENS ICHEC ebusiness Bld Brand Whitlock, 2 B-1150 Brussels martine.janssens@ichec.be www.ichec-ebiz.be Martine JANSSENS ICHEC Business School 1 ebiz@ichec.be

Plus en détail

FORMULES DE SPONSORING

FORMULES DE SPONSORING FORMULES DE SPONSORING SPONSOR GOLD... FORMULES DE PARTICIPATION 20 182 HT 1 stand de 18m² Dotation : 1 enseigne drapeau, 1 table, 4 chaises, 1 table basse, 1 présentoir,1 enseigne bandeau, moquette, éclairage,

Plus en détail

Intégrer le CRM : quelle utilité, quels profits pour ma PME?

Intégrer le CRM : quelle utilité, quels profits pour ma PME? Conférence Applica - 22 avril 2002 Intégrer le CRM : quelle utilité, quels profits pour ma PME? Stéphanie WAILLIEZ Analyste CRM, CXP swailliez@cxp-international.com CXP en quelques mots et quelques chiffres

Plus en détail

Noël. + de fréquentation. + de communication

Noël. + de fréquentation. + de communication GUIDE DE NOËL GROUPE PROGMAG - ZA de Clairac - 260 rue St-Exupéry - 26760 Beaumont les Valence Téléphone : +33 4 75 780 780 - Fax : +33 4 75 780 781 Email : progmag@progmag.com Site : www.progmag.com Les

Plus en détail

10 règles pour réussir un jeu-concours sur Facebook

10 règles pour réussir un jeu-concours sur Facebook LIVRE BLANC 10 règles pour réussir un jeu-concours sur Facebook 07/ 2014 www.kontestapp.com Introduction Facebook est incontestablement devenu le réseau social mondial le plus populaire. Avec 1,23 milliard

Plus en détail

Notre métier : Vous aider à mieux faire le vôtre

Notre métier : Vous aider à mieux faire le vôtre Notre métier : Vous aider à mieux faire le vôtre VII. CMB : Les métiers de CMB 7.1 Business développement Stratégique Objectifs du business développement stratégique Analyser et diagnostiquer le marché

Plus en détail

Étude Tourisme d Affaires en Champagne-Ardenne PHASE 4. Préconisation Axes de développement & Actions

Étude Tourisme d Affaires en Champagne-Ardenne PHASE 4. Préconisation Axes de développement & Actions Étude Tourisme d Affaires en Champagne-Ardenne PHASE 4 Préconisation Axes de développement & Actions 1 Conseil, recherche, conception, rédaction, synthèse, réalisation et suivi de l étude : Véronique Charpenet-Bouchard

Plus en détail

Les jeunes et le courrier, Ce n est pas ce que vous croyez

Les jeunes et le courrier, Ce n est pas ce que vous croyez Les jeunes et le courrier, Ce n est pas ce que vous croyez Commençons par un cas réel Un cas réel de carte bancaire à destination des jeunes La campagne Objectif : Inciter les jeunes à souscrire la carte

Plus en détail

13 Modification de l article L.122-11 du Code de la consommation sur les pratiques commerciales agressives.

13 Modification de l article L.122-11 du Code de la consommation sur les pratiques commerciales agressives. 5. LA PUBLICITÉ Les analyses réalisées ci-après s appuient sur l examen des supports transmis par les prêteurs, sur des recherches sur les sites Internet de ces établissements, sur l observation sur des

Plus en détail

AFRIK-ESTHETICS. Salon international de la cosmétique et de la beauté africaine. 23 24 25 Juillet 2015 / Caistab - Abidjan

AFRIK-ESTHETICS. Salon international de la cosmétique et de la beauté africaine. 23 24 25 Juillet 2015 / Caistab - Abidjan AFRIK-ESTHETICS Salon international de la cosmétique et de la beauté africaine 23 24 25 Juillet 2015 / Caistab - Abidjan «L ESTHETIQUE : Facteur de croissance et de création d emploi» Côte d Ivoire : +

Plus en détail