PRIX DE L EAU DOMESTIQUE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PRIX DE L EAU DOMESTIQUE"

Transcription

1 PRIX DE L EAU DOMESTIQUE 25 Novembre 26

2 La production et la distribution de l eau potable, la collecte des eaux usées et leur traitement induisent des investissements importants. Le coût facturé aux consommateurs comprend l ensemble du cycle de l eau domestique. Le prix de l eau est fixé par la commune ou le groupement de commune. Le prix moyen du m3 facturé au consommateur est estimé, en 25, à 2.79 TTC sur l ensemble du Bassin de l Adour dont : -.3 pour le service «distribution en eau potable» : production, réseau de distribution, protection, traitement ; pour service «assainissement domestique collectif» : collecte et traitement des eaux usées ; -.33 de redevances perçus par l Agence de l Eau au titre de la «préservation de la ressource» et de la «pollution» ; -.3 de TVA perçu sur les services «eau potable» et «assainissement» des collectivités soumises à la TVA (communes importantes). - Décomposition de la facture d'eau - prix en du m3 2% 42% 5% 4% Service AEP Service Assainissement domestique Redevances Agence de l'eau TVA Ce prix global est inférieur à la moyenne calculée sur le bassin Adour-Garonne par l Agence de l Eau, évalué en 25 à 3.5 le m3. La décomposition du prix est toutefois relativement proche de celle de l ensemble du bassin Adour-Garonne avec un pourcentage équivalent pour l assainissement domestique, et un place légèrement supérieure pour l eau potable (4% sur le bassin de l Adour contre 39.7% en Adour-Garonne). Ce prix global varie fortement, allant de.22 à plus de 5.33 TTC, en raison de divers facteurs : - la présence ou pas de l assainissement domestique qui représente en moyenne 42% du coût, et qui peut atteindre jusqu à 76 % de la facture d eau ; - la qualité de la ressource en eau brute et les traitements nécessaires à sa potabilité ; - la distance de la ressource et l étendue du réseau de distribution induisant parfois des frais de transports importants ; - la taille de la collectivité ; - le mode de gestion (gestion directe ou indirecte) et le type de gestion (communes isolées ou regroupées), - les investissements engagés par la collectivité pour le traitement et la distribution de l eau potable, la collecte et le traitement des eaux usées, les équipements à entretenir et à moderniser ; - l assujettissement ou non de la commune à la TVA. Prix moyen calculé sur une base de consommation de 2 m3/an et pondéré par le nombre d habitants desservis en eau potable. 2 Le prix moyen est évalué à l échelle du bassin par rapport aux communes disposant de l assainissement domestique collectif. Le prix est modulé par la population desservie en eau potable pour ces collectivités. 2

3 PRIX DE L'EAU - 25 Prix global TTC AEP, assainissement et taxes Prix TTC ( /m3) 4-5, , - Autres 2,5 25 kilomètres Cartotgraphie : Observatoire de l'eau du Bassin de l'adour

4 Prix du service «eau potable» Le prix du service «eau potable» représente en moyenne 4% du prix payé par le consommateur. Le coût moyen augmente de 4% par rapport à 23 :.3 le m3 aujourd hui contre.9 en 23. Cette progression correspond à la tendance observée en Adour-Garonne. Si les prix extrêmes se situent à.4 le m3 et 2.87, 6% des communes et 5% de la population payent ce service entre et.5. De nombreux paramètres tels que le mode de gestion, la proximité de la ressource, la qualité de la ressource brute, les traitements mis en place, la taille et l âge des réseaux, influent sur le prix de l eau potable. Ainsi les coûts les plus bas (inférieurs à.5 ) concernent les petites communes rurales de montagne, en gestion directe, disposant d une ressource en eau proche, et souvent dépourvue de traitement. Cette absence de traitement, implique toutefois pour certaines collectivités des problèmes de qualité bactériologique Dans la tranche suivante et à un coût inférieur à la moyenne (.5 le m3) figurent les grosses communes du bassin, dont le service est géré directement, ainsi que les syndicats affermés qui desservent les zones périphériques de ces villes. 4% de la population du bassin est concernée par ce tarif. La tranche moyenne (-.5 ) intéresse 6% des communes, et 5% de la population. Il s agit essentiellement de communes rurales desservies par des réseaux intercommunaux en gestion déléguée. Les coûts les plus élevés (supérieurs à 2 le m3) sont enregistrés par les réseaux suivants : SI du Pays de Soule (2.2 ), Si de la région de Garlin (2.7 ) et Si de Riscle (2.3 ) Il s agit de communes appartenant à des réseaux intercommunaux, gérés par des compagnies privées. Ce sont des réseaux souvent étendus mais qui ne concernent que 5% de la population. Impact du mode de gestion sur le prix du service «eau potable» Prix de l'eau selon le mode de gestion et le type de réseau habitants 3 Prix de l'eau selon mode de gestion et type de réseau Nb communes <,5,5- -,5, ,2 <,5,5- -,5, ,2 CommunesRD Réseaux intercommunaux RD Communes AF Réseaux intercommunaux AF CommunesRD Réseaux intercommunaux RD Communes AF Réseaux intercommunaux AF Globalement on constate un prix plus élevé pour : - les réseaux intercommunaux avec un prix moyen du m3 de.27 contre.96 l pour les réseaux communaux ; - les réseaux gérés indirectement : le prix moyen est évalué à.28 /m3 contre.92 /m3 pour les communes en régie directe. 4

5 PRIX DE L'EAU - 25 Sercice eau potable Prix distribution de l'eau Prix du m3 HT ( ) 2,5 25 kilomètres 2-2,2,5-2 -,5,5 -, -,5 Cartotgraphie : Observatoire de l'eau du Bassin de l'adour

6 Si l on observe des corrélations entre le prix de l eau, le mode de gestion (gestion directe ou indirecte) et le type de réseau (réseaux communaux ou intercommunaux), la taille de la commune apparaît également comme un élément déterminant. Ainsi observe-t-on une diminution du prix moyen en fonction de l augmentation de la taille de la commune. /m3,8 Prix moyen du service eau potable selon la taille de la commune et le mode de gestion /m3 Prix moyen du service eau potable selon la taille de la commune, le mode de gestion et le type de réseau,6,8,4,6,2,4,8,2,6,4,8,2,6 < <3 habitants,4,2 Moyenne Gestion indirecte Régie < <3 habitants Moyenne C/AF SI/AF C/RD SI/RD C/AF : réseau communal en gestion indirecte SI /AF : réseau intercommunal en gestion indirecte C /RD : réseau communal en gestion directe SI /RD : réseau intercommunal en gestion directe Service eau potable - Prix moyen du m3 en euros (25) Variations selon le type de réseau, le mode de gestion, la taille de l a commune Commune Réseaux intercommunaux Total Taille Gestion Gestion Gestion commune Régie indirecte Total Régie indirecte Total Régie indirecte Total <,5,8,52,34,6,52,6,33-5,69,23,8,28,46,42,3,44,3 5-,95,33,,8,35,32,2,34,28-2,79,34,99,38,32,32,96,32,23 2-5,5,23,3,22,7,7,8,8,6 5-,6,95,3,85,,3,99,7,3-3,76,84,78,8,8,76,86 >3,89,48,99,89,48,99 Total,87,26,96,8,29,27,92,28,3 6

7 Prix du service «assainissement» 422communes sont pourvues d un assainissement domestique collectif. Ces communes totalisent une population desservie en eau potable de 79 habitants. Le prix moyen du «service assainissement» est évalué à.2 /m3 hors taxe et représente 42% de la facture d eau. Ce service occupe une place de plus en plus importante dans le prix global. En 23, il représentait 34% du prix (.4 ). Les valeurs extrêmes ont une amplitude plus grande que pour l eau potable. Ce prix varie de.5 le m3 à 3.9 ; la valeur maximale était de 2.9 en 23. Près de la moitié de la population paye le service assainissement entre et.5. Prix du service assainissement HT Prix du service assainissement HT nb communes <,5,5- -,5, ,5 2,5-3 >3 habitants <,5,5- -,5, ,5 2,5-3 >3 La variation du prix dépend, comme pour l eau potable de critères tels que le mode de gestion, la taille du réseau, le type de réseau, les systèmes d épuration en place.,6,4,2,8,6,4,2 Service assainissement Variation du prix moyen selon la taille de la commune < >3 habitants L absence de données précises sur l équipement et les modes de gestion empêche d affiner l analyse. Les prix les plus bas sont observés sur de petits réseaux situés en zone de montagne ou sur le piémont. Les coûts les plus élevés (>2.5 ) ne concernent que 6 communes totalisant % de la population. Les villes importantes enregistrent des coûts oscillant de.78 pour Mont-de- Marsan-St Pierre du Mont, à.9 pour Tarbes,.7 pour Pau,.22 pour, jusqu à.62 pour et.76 pour Lourdes. Les investissements liés à la construction de nouvelles stations d épuration de et de Lourdes expliquent ces valeurs, notamment leur augmentation par rapport à 23 (augmentation de 4 % entre 23 et 25 pour, doublement du prix pour Lourdes). 7

8 PRIX DE L'EAU - 25 Service assainissement 2,5 25 kilomètres Prix assainissement Prix du m3 HT ( ) 2-3,9,5-2 -,5,5 -, -,5 Cartotgraphie : Observatoire de l'eau du Bassin de l'adour

DOSSIER DE PRESSE 21 Novembre 2011. Les prix de l eau sur le bassin Adour-Garonne : Composantes et disparités

DOSSIER DE PRESSE 21 Novembre 2011. Les prix de l eau sur le bassin Adour-Garonne : Composantes et disparités DOSSIER DE PRESSE 21 Novembre 2011 Les prix de l eau sur le bassin Adour-Garonne : Composantes et disparités Contacts presse : Agence de l eau Adour-Garonne Catherine Belaval- 05 61 36 36 44- catherine.belaval@eau-adour-garonne.fr

Plus en détail

Le prix de l eau dans les Hautes-Alpes 2012. Direction départementale des territoires des Hautes-Alpes. 3, place du Champsaur BP 98 05007 GAP Cedex

Le prix de l eau dans les Hautes-Alpes 2012. Direction départementale des territoires des Hautes-Alpes. 3, place du Champsaur BP 98 05007 GAP Cedex Le prix de l eau dans les Hautes-Alpes 2012 Direction départementale des territoires des Hautes-Alpes 3, place du Champsaur BP 98 05007 GAP Cedex www.hautes-alpes.equipement-agriculture.gouv.fr Base de

Plus en détail

Le prix de l eau en Haute-Savoie en 2011 Direction départementale des Territoires de la Haute-Savoie

Le prix de l eau en Haute-Savoie en 2011 Direction départementale des Territoires de la Haute-Savoie Le prix de l eau en Haute-Savoie en 2011 Direction départementale des Territoires de la Haute-Savoie Ministère de l'écologie, du Développement durable et de l Énergie Ministère de l Alimentation, de l

Plus en détail

Syndicat la Vérone : Alissas Chomérac Projet 2009 :

Syndicat la Vérone : Alissas Chomérac Projet 2009 : Syndicat la Vérone : Le Syndicat d assainissement de la Vérone regroupe les communes d Alissas et de Chomérac. Les compétences du Syndicat concernent la collecte et le traitement des eaux usées. La gestion

Plus en détail

Les Prix de l'eau Potable et de l'assainissement Collectif

Les Prix de l'eau Potable et de l'assainissement Collectif Les de l'eau Potable et de l'assainissement Collectif 77 Les de l'eau Potable et de l'assainissement collectif Composantes du prix de l'eau Le prix de l eau potable et de l'assainissement collectif comprend

Plus en détail

Chroniques de l eau Réunion

Chroniques de l eau Réunion Chroniques de l eau Réunion N 26 19 décembre 2013 La tarification des services publics d eau et d assainissement collectif sur le bassin Réunion Si l eau est gratuite à l état naturel, sa potabilisation,

Plus en détail

comprendre ma facture d eau

comprendre ma facture d eau comprendre ma facture d eau Vous venez de recevoir votre facture d eau. A quoi correspondent les rubriques qui la composent et à qui sont elles destinées? Voici quelques éléments de réponse. Zoom sur votre

Plus en détail

SYNDICAT INTERCOMMUNAL DES EAUX DE LA REGION D'AMBERIEU EN BUGEY. I - Indicateurs techniques

SYNDICAT INTERCOMMUNAL DES EAUX DE LA REGION D'AMBERIEU EN BUGEY. I - Indicateurs techniques SYNDICAT INTERCOMMUNAL DES EAUX DE LA REGION D'AMBERIEU EN BUGEY Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public de l'eau potable (Décret n 95-635 du 6 mai 1995) EXERCICE 2010 I - Indicateurs

Plus en détail

Principales missions opérationnelles : Assainissement

Principales missions opérationnelles : Assainissement Mètres cubes produits par jour : 15 690 m3 Origine : eaux de surface (captage en ruisseaux et étangs) Mode de production : affermage Mode de distribution : affermage Mode d intervention : affermage + régie

Plus en détail

Un prix de l eau élevé en Île-de-France, sauf à Paris

Un prix de l eau élevé en Île-de-France, sauf à Paris Agreste N 109 - Mai 2011 Île-de- Enquête sur les services publics de l eau potable et de l assainissement en 2008. Un prix de l eau élevé en Île-de-, sauf à Paris A 3,69 /m³, le prix moyen de l eau potable

Plus en détail

Observatoire des prix des services d eau et d assainissement du bassin Loire-Bretagne. Enquête sur le prix de l eau en 2006

Observatoire des prix des services d eau et d assainissement du bassin Loire-Bretagne. Enquête sur le prix de l eau en 2006 Observatoire des prix des services d eau et d assainissement du bassin Loire-Bretagne Enquête sur le prix de l eau en 2006 mai 2008 L enquête sur le prix de l eau en 2006 dans le bassin Loire-Bretagne

Plus en détail

TARIFS. L eau à. au 1 er AOUT 2014. Comprendre pour mieux consommer. L eau c est la ville!

TARIFS. L eau à. au 1 er AOUT 2014. Comprendre pour mieux consommer. L eau c est la ville! L eau à Comprendre pour mieux consommer TARIFS des usagers domestiques au 1 er AOUT 2014 L eau c est la ville! Privilégier l environnement, mettre en place une tarification différenciée privilégiant l

Plus en détail

2010 (m3) 2011 (m3) Variation. 526 781 551 154 4,42% 2010 2011 Variation 286 549 312 591 8,33% 277 322 206 051-34,59% 275 500 205 501-34,06%

2010 (m3) 2011 (m3) Variation. 526 781 551 154 4,42% 2010 2011 Variation 286 549 312 591 8,33% 277 322 206 051-34,59% 275 500 205 501-34,06% Rapport Annuel sur le Prix et la Qualité des Services Publics de l'eau potable & de l'assainissement COMMUNE DE TOULOUGES L ' A r c h i p e l d e s 3 6 C o m m u n e s... Caractéristiques Techniques du

Plus en détail

NOR : DEV O 08 1 5 9 0 7 C

NOR : DEV O 08 1 5 9 0 7 C REPUBLIQUE FRANCAISE MINISTERE DE L ECOLOGIE, DE L ENERGIE, DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE DIRECTION DE L'EAU Sous-Direction de l'action territoriale, De la directive cadre

Plus en détail

Syndicat Intercommunal des Eaux de Dampierre

Syndicat Intercommunal des Eaux de Dampierre DEPARTEMENT DU JURA Arrondissement de DAMPIERRE Dampierre Evans Salans Ranchot Syndicat Intercommunal des Eaux de Dampierre Rapport annuel 2012 sur le prix et la qualité de l eau potable. RAPPORT DE PRESENTATION

Plus en détail

Rapport 2015 sur le Prix et la Qualité du Service Distribution de l Eau potable En 2014

Rapport 2015 sur le Prix et la Qualité du Service Distribution de l Eau potable En 2014 Rapport 2015 sur le Prix et la Qualité du Service Distribution de l Eau potable En 2014 1 Sommaire Préambule :...4 1. Caractérisation technique du service :... 5 2 Présentation du territoire desservi :...

Plus en détail

Rapport Annuel 2014 sur le Prix et la Qualité des Services Publics de l'eau potable & de l'assainissement COMMUNE DE SAINT-FÉLIU-D'AVALL

Rapport Annuel 2014 sur le Prix et la Qualité des Services Publics de l'eau potable & de l'assainissement COMMUNE DE SAINT-FÉLIU-D'AVALL Rapport Annuel 2014 sur le Prix et la Qualité des Services Publics de l'eau potable & de l'assainissement COMMUNE DE SAINT-FÉLIU-D'AVALL Caractéristiques techniques du service d'eau potable Le service

Plus en détail

CHAPITRE 5 LA RECUPERATION DES COUTS DES SERVICES LIES A L UTILISATION DE L EAU

CHAPITRE 5 LA RECUPERATION DES COUTS DES SERVICES LIES A L UTILISATION DE L EAU CHAPITRE 5 LA RECUPERATION DES COUTS DES SERVICES LIES A L UTILISATION DE L EAU 213 214 CHAPITRE 5 : LA RECUPERATION DES COUTS DES SERVICES LIES A L UTILISATION DE L EAU 5.1. TARIFICATION : FACTURATION

Plus en détail

SERVICE DE L ASSAINISSEMENT COLLECTIF COMPTE-RENDU ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE EXERCICE 2014

SERVICE DE L ASSAINISSEMENT COLLECTIF COMPTE-RENDU ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE EXERCICE 2014 SERVICE DE L ASSAINISSEMENT COLLECTIF COMPTE-RENDU ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE EXERCICE 2014 Voici les principales informations et commentaires qui concernent le service de l assainissement

Plus en détail

Poids croissant de l assainissement dans le prix de l eau

Poids croissant de l assainissement dans le prix de l eau Agreste Champagne-Ardenne n 5 - Juillet 2011 Enquête eau et assainissement 2008 Poids croissant de l assainissement dans le prix de l eau La consommation domestique d eau des champardennais s élève à 147

Plus en détail

L observatoire des services publics d eau et d assainissement

L observatoire des services publics d eau et d assainissement L observatoire des services publics d eau et d assainissement Tarification et Financement des investissements Zoom sur la gestion patrimoniale Maria Salvetti Février 2013 Prix de l eau l et de l assainissement

Plus en détail

sur le bassin Adour-Garonne en 2010

sur le bassin Adour-Garonne en 2010 PRIX DE L EAU sur le bassin Adour-Garonne en 2010 Prix de l eau pour les communes desservies par l assainissement collectif Afin d étudier le prix de l eau, nous devons distinguer les communes desservies

Plus en détail

Rapport Annuel 2014 sur le Prix et la Qualité des Services Publics de l'eau potable & de l'assainissement COMMUNE D'OPOUL-PÉRILLOS

Rapport Annuel 2014 sur le Prix et la Qualité des Services Publics de l'eau potable & de l'assainissement COMMUNE D'OPOUL-PÉRILLOS Rapport Annuel 2014 sur le Prix et la Qualité des Services Publics de l'eau potable & de l'assainissement COMMUNE D'OPOUL-PÉRILLOS Caractéristiques techniques du service d'eau potable Le service d'eau

Plus en détail

Syndicat Départemental d Alimentation en Eau Potable

Syndicat Départemental d Alimentation en Eau Potable Direction départementale des territoires et de la mer Côtes-d'Armor Syndicat Départemental d Alimentation en Eau Potable et Direction départementale des territoires et de la mer Côtes-d'Armor DDTM des

Plus en détail

COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE

COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE Séance du 19 décembre 2013 Délibération n 2013/267 REDEVANCES DE L'EAU ET DE L'ASSAINISSEMENT TARIFS 2014 MM., Les budgets annexes de l'eau et de l'assainissement

Plus en détail

Syndicat Intercommunal de l Eau et de l Assainissement de la Moyenne Durance

Syndicat Intercommunal de l Eau et de l Assainissement de la Moyenne Durance Syndicat Intercommunal de l Eau et de l Assainissement de la Moyenne Durance Rapport annuel sur le Prix et la Qualité du Service public de l assainissement collectif Exercice 2014 Commune de Château-Arnoux

Plus en détail

La distribution de l eau potable au ULIS en 2010. Pierre GUINET Lyonnaise des Eaux

La distribution de l eau potable au ULIS en 2010. Pierre GUINET Lyonnaise des Eaux La distribution de l eau potable au ULIS en 2010 Pierre GUINET Lyonnaise des Eaux La gestion déléguée La ville des Ulis est responsable de la distribution de l eau potable à ses habitants Elle a confié

Plus en détail

COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU VAL D ORGE RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ALIMENTATION EN EAU POTABLE

COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU VAL D ORGE RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ALIMENTATION EN EAU POTABLE COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU VAL D ORGE RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ALIMENTATION EN EAU POTABLE ANNEE 2014 Table des matières 1. Introduction...3 2. Les chiffres clés

Plus en détail

LE PRIX DE L EAU EN TOUTE TRANSPARENCE

LE PRIX DE L EAU EN TOUTE TRANSPARENCE LE PRIX DE L EAU EN TOUTE TRANSPARENCE En Wallonie, chaque euro que vous payez pour votre eau est uniquement destiné à financer les services d eau. LE COÛT-VÉRITÉ DE L EAU Aujourd hui, toutes les dépenses

Plus en détail

Service public d eau d

Service public d eau d Service public d eau d potable Syndicat Mixte du Canton de Saint Peray Présentation RAD année 2013 Comité Syndical Mercredi 10 décembre 2014 Les chiffres clés s 2013 Les chiffres clés des services d Eau

Plus en détail

10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Loire-Bretagne

10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Loire-Bretagne 10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Loire-Bretagne Bassin Loire-Bretagne : 155 000 km² (28% du territoire national métropolitain) Population concernée : 12,4 millions d habitants Les grands axes

Plus en détail

DARNETS. Mairie de SEPTEMBRE 2002. Corrèze A. UNE OBLIGATION B. ROLE DES ELUS C. LA GESTION DE L ASSAINISSEMENT D. LES RESPONSABILITES

DARNETS. Mairie de SEPTEMBRE 2002. Corrèze A. UNE OBLIGATION B. ROLE DES ELUS C. LA GESTION DE L ASSAINISSEMENT D. LES RESPONSABILITES Mairie de DARNETS Corrèze SEPTEMBRE 2002 19300 Darnets Tél. : 05.55.93.09.91 Fax. : 05.55.93.13.06 Email : mairiededarnets@wanadoo.fr A. UNE OBLIGATION B. ROLE DES ELUS C. LA GESTION DE L ASSAINISSEMENT

Plus en détail

DISTRIBUTION D EAU POTABLE RAPPORT ANNUEL Prix Qualité Transparence 2010 1 Le présent rapport a pour objet de Présenter les différents éléments techniques et financiers relatif au prix et à la qualité

Plus en détail

VILLE DE FIGEAC SERVICE MUNICIPAL DE L EAU ET DE L ASSAINISSEMENT RAPPORT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE SUR L EXERCICE 2012

VILLE DE FIGEAC SERVICE MUNICIPAL DE L EAU ET DE L ASSAINISSEMENT RAPPORT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE SUR L EXERCICE 2012 VILLE DE FIGEAC SERVICE MUNICIPAL DE L EAU ET DE L ASSAINISSEMENT RAPPORT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE SUR L EXERCICE 2012 ETABLI EN APPLICATION : - DE LA LOI DU 2 FEVRIER 1995 RELATIVE AU RENFORCEMENT

Plus en détail

Rapport annuel. Commune de CESSON-SEVIGNE

Rapport annuel. Commune de CESSON-SEVIGNE Commune de CESSON-SEVIGNE Rapport relatif au prix et à la qualité du service public d'eau potable pour l'exercice 2012 présenté conformément à l article L.2224-5 du code général des collectivités territoriales.

Plus en détail

Nouvelles structures tarifaires

Nouvelles structures tarifaires Direction Départementale de l Agriculture et de la Forêt Préfecture de Saône-et-Loire b) Assainissement Nouvelles structures tarifaires Les modifications apportées par la Loi sur l'eau et les Milieux Aquatiques

Plus en détail

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 6 FEVRIER 2012

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 6 FEVRIER 2012 REPUBLIQUE FRANÇAISE Département du Rhône Arrondissement de Lyon Canton de Bron EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 6 FEVRIER 2012 Compte rendu affiché le : 13 février

Plus en détail

ASSAINISSEMENT COLLECTIF QUEAUX

ASSAINISSEMENT COLLECTIF QUEAUX ASSAINISSEMENT COLLECTIF QUEAUX ETUDE FINANCIERE PROSPECTIVE HYPOTHESE: QUEAUX TRANSFERE SA COMPETENCE ASSAINISSEMENT COLLECTIF AU SIVEER HYPOTHESES RETENUES POUR L ETUDE Le projet d investissement comprend

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D EAU POTABLE Du 1er juillet 2012 au 30 Juin 2013

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D EAU POTABLE Du 1er juillet 2012 au 30 Juin 2013 RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D EAU POTABLE Du 1er juillet 2012 au 30 Juin 2013 1- INDICATEURS TECHNIQUES : 1.1 - POINT DE PRELEVEMENT : La station de pompage «Le Petit Bois»

Plus en détail

REGIE MUNICIPALE DU SERVICE DES EAUX DE LA COMMUNE DE PAULHAN RAPPORT 2013

REGIE MUNICIPALE DU SERVICE DES EAUX DE LA COMMUNE DE PAULHAN RAPPORT 2013 REGIE MUNICIPALE DU SERVICE DES EAUX DE LA COMMUNE DE PAULHAN RAPPORT 2013 La Commune de Paulhan exploite en régie directe le service des eaux, dont le siège social est situé dans les locaux administratifs

Plus en détail

Exercice 2011 Rapport d'activités des services exploités en régie Service de l Assainissement Non Collectif PREAMBULE

Exercice 2011 Rapport d'activités des services exploités en régie Service de l Assainissement Non Collectif PREAMBULE Exercice 2011 Rapport d'activités des services exploités en régie Service de l Assainissement Non Collectif Ce rapport annuel constitue une obligation légale pour le maire qui doit le présenter chaque

Plus en détail

Réunion publique du 12 Juillet 2013. Dossier Assainissement collectif de

Réunion publique du 12 Juillet 2013. Dossier Assainissement collectif de Réunion publique du 12 Juillet 2013 Dossier Assainissement collectif de La fin de la réunion du 30-11-12 La décision finale? Après les résultats des études économiques, l analyse des avantages et inconvénients

Plus en détail

Rapport annuel. S.I.R.G.E.A Syndicat Intercommunal de la Région de Guénange pour l Eau et l Assainissement

Rapport annuel. S.I.R.G.E.A Syndicat Intercommunal de la Région de Guénange pour l Eau et l Assainissement Rapport annuel S.I.R.G.E.A Syndicat Intercommunal de la Région de Guénange pour l Eau et l Assainissement ANNEE 2014 contexte du service contexte du service public de l'assainissement Le présent rapport

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GÉNÉRALE DES IMPÔTS 3 A-1-04 N 117 du 23 JUILLET 2004 TVA. CHAMP D APPLICATION. TAUX. SYSTEMES D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF. RACCORDEMENT AUX SYSTEMES D ASSAINISSEMENT

Plus en détail

TRANSPARENCE DU PRIX DE L'EAU ET DU SERVICE PUBLIC DE L'EAU Exercice 2011

TRANSPARENCE DU PRIX DE L'EAU ET DU SERVICE PUBLIC DE L'EAU Exercice 2011 DEPARTEMENT DU VAR REPUBLIQUE FRANÇAISE Liberté Egalité Fraternité MAIRIE DE SAINT MAXIMIN LA SAINTE BAUME TRANSPARENCE DU PRIX DE L'EAU ET DU SERVICE PUBLIC DE L'EAU Exercice 2011 Rapport annuel du maire

Plus en détail

Collecte et dépollution des eaux usées. points de repère

Collecte et dépollution des eaux usées. points de repère Collecte et dépollution des eaux usées points de repère coûts environnement assainissement Toute eau utilisée pour l activité humaine devient eau usée En France, un habitant consomme en moyenne 150 litres

Plus en détail

ENVIRONNEMENT. Observatoire de l eau. Analyse du prix de l eau en Seine-et-Marne

ENVIRONNEMENT. Observatoire de l eau. Analyse du prix de l eau en Seine-et-Marne ENVIRONNEMENT Observatoire de l eau Analyse du prix de l eau en Seine-et-Marne 2013 Table des matières Préface...1 Synthèse...2 I. Rappels sur la gestion et la tarification de l eau...4 A. Les principaux

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL Vendredi 5 juillet à 20h30 Salle du conseil

CONSEIL MUNICIPAL Vendredi 5 juillet à 20h30 Salle du conseil REMERCIEMENT Un grand merci à toutes les personnes qui ont participé aux plantations communales du 20 mai, et qui ont ainsi amélioré notre cadre de vie. PENSEZ A RESPECTER LA TRANQUILITE DE VOTRE VOISINAGE

Plus en détail

RÈGLEMENT NO 236-9. Règlement pourvoyant à l imposition des taxes afin de rencontrer les obligations de la ville pour l exercice financier 2016

RÈGLEMENT NO 236-9. Règlement pourvoyant à l imposition des taxes afin de rencontrer les obligations de la ville pour l exercice financier 2016 CANADA PROVINCE DE QUÉBEC M.R.C. DE THÉRÈSE-DE BLAINVILLE VILLE DE LORRAINE RÈGLEMENT NO 236-9 Règlement pourvoyant à l imposition des taxes afin de rencontrer les obligations de la ville pour l exercice

Plus en détail

La régie de l eau. et de l assainissement à Besançon, aujourd hui. Département Eau et Assainissement JOURNEE ASCOMADE 26 MARS 2009

La régie de l eau. et de l assainissement à Besançon, aujourd hui. Département Eau et Assainissement JOURNEE ASCOMADE 26 MARS 2009 Département Eau et Assainissement JOURNEE ASCOMADE 26 MARS 2009 1. La régie de l eau et de l assainissement à Besançon, aujourd hui La régie de Besançon Assure le service de l eau de l assainissement de

Plus en détail

Raccordement des entreprises. à un réseau public d assainissement

Raccordement des entreprises. à un réseau public d assainissement JOURNEE ASCOMADE Raccordement des entreprises à un réseau public d assainissement Vendredi 28 mars 2008 ELIMINATION DES EFFLUENTS INDUSTRIELS Traitement par une station d épuration interne Prétraitement

Plus en détail

REGLEMENT DEPARTEMENTAL D AIDE AUX COMMUNES ET A LEURS GROUPEMENTS

REGLEMENT DEPARTEMENTAL D AIDE AUX COMMUNES ET A LEURS GROUPEMENTS REGLEMENT DEPARTEMENTAL D AIDE AUX COMMUNES ET A LEURS GROUPEMENTS Les dispositions du présent règlement s appliquent à toutes les aides octroyées par le Département dans les domaines suivants : - Voirie

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES ARNON BOISCHAUT CHER PRIX & QUALITE DU SERVICE ASSAINISSEMENT COLLECTIF EN REGIE

COMMUNAUTE DE COMMUNES ARNON BOISCHAUT CHER PRIX & QUALITE DU SERVICE ASSAINISSEMENT COLLECTIF EN REGIE COMMUNAUTE DE COMMUNES ARNON BOISCHAUT CHER PRIX & QUALITE DU SERVICE ASSAINISSEMENT COLLECTIF EN REGIE RAPPORT ANNUEL 2012 Page 2 RAPPORT 2012 Caractérisation technique du service Organisation administrative

Plus en détail

LA RECONFIGURATION DES SERVICES D'EAU ET D'ASSAINISSEMENT A L'ECHELLE DES AGGLOMERATIONS G. CANNEVA R. DE LAAGE

LA RECONFIGURATION DES SERVICES D'EAU ET D'ASSAINISSEMENT A L'ECHELLE DES AGGLOMERATIONS G. CANNEVA R. DE LAAGE LA RECONFIGURATION DES SERVICES D'EAU ET D'ASSAINISSEMENT A L'ECHELLE DES AGGLOMERATIONS G. CANNEVA R. DE LAAGE CONTEXTE NATIONAL DES PRISES DE COMPETENCES INTERCOMMUNALITE ET SERVICES D'EAU La généralisation

Plus en détail

Comparaison des prix de l eau et de l assainissement dans l Union Européenne 2008

Comparaison des prix de l eau et de l assainissement dans l Union Européenne 2008 Comparaison des prix de l eau et de l assainissement dans l Union Européenne 2008 Enquête réalisée pour la Fédération Professionnelle des Entreprises de l Eau Juillet 2008 1, Rue Eugène et Armand Peugeot

Plus en détail

Cycle de rencontres Gestion patrimoniale : Rencontre n 2. La recherche de fuites. Retours d expériences VILLE DE PONTARLIER

Cycle de rencontres Gestion patrimoniale : Rencontre n 2. La recherche de fuites. Retours d expériences VILLE DE PONTARLIER Cycle de rencontres Gestion patrimoniale : Rencontre n 2 La recherche de fuites Retours d expériences VILLE DE PONTARLIER Mardi 22 mars 2011 LA GESTION DE L'EAU A PONTARLIER Service géré en régie directe

Plus en détail

Rapport annuel sur le prix et la qualité du service de l eau potable

Rapport annuel sur le prix et la qualité du service de l eau potable COMMUNAUTE DE COMMUNES EURE MADRIE SEINE Rapport annuel sur le prix et la qualité du service de l eau potable SERVICE GAILLON, SAINT-AUBIN-SUR-GAILLON, COURCELLES-SUR-SEINE Année 2011 SOMMAIRE I. CARACTERISATION

Plus en détail

DES COUTS DES FACTEURS COMPETITIFS

DES COUTS DES FACTEURS COMPETITIFS DES COUTS DES FACTEURS COMPETITIFS Depuis la dévaluation du franc CFA en janvier 1994, les coûts des facteurs sont devenus encore plus compétitifs. Néanmoins, le Gouvernement ivoirien s est engagé à poursuivre

Plus en détail

Fiche outils n 9 Management environnemental

Fiche outils n 9 Management environnemental Fiche outils n 9 Management environnemental Organisation du tableau de bord Évaluation Tableau de bord Le Tableau de Bord comporte : l Un volet relatif à la zone industrielle, l Un volet relatif aux entreprises

Plus en détail

ASPECTS ECONOMIQUES DE L EAU

ASPECTS ECONOMIQUES DE L EAU Colloque sur l eau, 6 novembre, IUFM Chamalières ASPECTS ECONOMIQUES DE L EAU Arnaud DIEMER, Université Blaise Pascal, IUFM Chamalières 1 PROBLEMATIQUES POSEES AUX ECONOMISTES 1/ Caractéristiques du bien

Plus en détail

Seconde partie : Rapport annuelsur le prix et la qualité du service public de l'assainissement non collectif

Seconde partie : Rapport annuelsur le prix et la qualité du service public de l'assainissement non collectif Seconde partie : Rapport annuelsur le prix et la qualité du service public de l'assainissement non collectif SOMMAIRE I. CARACTERISATION TECHNIQUE DU SERVICE PUBLIC.... 3 A. Présentation du périmètre du

Plus en détail

MODALITES DE CALCUL ET DE RECOUVREMENT DES REDEVANCES DE L AGENCE DE L EAU. POUR LA PERIODE 2013 à 2018

MODALITES DE CALCUL ET DE RECOUVREMENT DES REDEVANCES DE L AGENCE DE L EAU. POUR LA PERIODE 2013 à 2018 MODALITES DE CALCUL ET DE RECOUVREMENT DES REDEVANCES DE L AGENCE DE L EAU POUR LA PERIODE 2013 à 2018 Le conseil d administration de l agence de l eau Adour-Garonne délibérant valablement, Vu le code

Plus en détail

TARIFS de l EAU, de l ASSAINISSEMENT et des INTERVENTIONS SUR RESEAUX - Applicables au 1 er Juillet 2015

TARIFS de l EAU, de l ASSAINISSEMENT et des INTERVENTIONS SUR RESEAUX - Applicables au 1 er Juillet 2015 TARIFS DE L EAU : Tarifs H.T. en Montant de l abonnement semestriel selon le diamètre du compteur de l abonné (mm) : de 15 à 30 37,34 de 40 à 65 113,97 Supérieur à 65 190,61 A partir du deuxième compteur

Plus en détail

VILLE DE BULLE Règlement sur l évacuation et l épuration des eaux SITUATION ACTUELLE

VILLE DE BULLE Règlement sur l évacuation et l épuration des eaux SITUATION ACTUELLE SITUATION ACTUELLE SITUATION ACTUELLE Secteur AIS (secteur Bulle) : Taxe de raccordement : 17.16 Fr/m 2 x IBUS (indice brut d utilisation du sol) Taxe annuelle de base : 0.15 Fr/m2 x IBUS Taxe de consommation

Plus en détail

LES MODIFICATIONS DE L INSTRUCTION M 14 ET M 4

LES MODIFICATIONS DE L INSTRUCTION M 14 ET M 4 Décembre 2003 Département Finances Développement Économique LES MODIFICATIONS DE L INSTRUCTION M 14 ET M 4 APPLICABLES A COMPTER DU 1 ER JANVIER 2004 Le Comité de Finances Locales, lors de sa séance du

Plus en détail

www.eau-artois-picardie.fr/-prix-des-services-de-l-eau-.html 1

www.eau-artois-picardie.fr/-prix-des-services-de-l-eau-.html 1 www.eau-artois-picardie.fr/-prix-des-services-de-l-eau-.html 1 L eau est gratuite! C est le service Que l on paye. 3 ABREVIATIONS AMF : Association des Maires de France ANC : Assainissement Non Collectif

Plus en détail

L'eau à Genève, nouvelle tarification dès janvier 2015. L'essentiel en bref

L'eau à Genève, nouvelle tarification dès janvier 2015. L'essentiel en bref L'eau à Genève, nouvelle tarification dès janvier 2015. L'essentiel en bref 1. Le petit cycle de l'eau à Genève un parcours maîtrisé et organisé L'eau est une ressource essentielle à la vie et aux activités

Plus en détail

L eau, à quel prix? L eau est une ressource naturelle gratuite et précieuse. C est sa fourniture et son assainissement qui ont un coût.

L eau, à quel prix? L eau est une ressource naturelle gratuite et précieuse. C est sa fourniture et son assainissement qui ont un coût. L eau, à quel prix? L eau est une ressource naturelle gratuite et précieuse. C est sa fourniture et son assainissement qui ont un coût. 39 La collectivité locale, compétente en matière d eau et/ou d assainissement

Plus en détail

Atelier 4 Quelles sont les offres des opérateurs énergétiques pour améliorer la gestion énergétique des collectivités territoriales?

Atelier 4 Quelles sont les offres des opérateurs énergétiques pour améliorer la gestion énergétique des collectivités territoriales? François CORTEEL, EDF EDF, de nouvelles offres pour les collectivités territoriales > Des solutions globales ou sur mesure autour de la fourniture d électricité > Des réponses adaptées aux problématiques

Plus en détail

Service Eau et Assainissement

Service Eau et Assainissement Service Eau et Assainissement Sommaire Description du service d'eau potable 3-4 Une eau d'origine variée 5 Le stockage de l'eau 6 La qualité de l'eau 7 Le réseau de distribution 8 Le profil de la consommation

Plus en détail

Analyse du taux moyen de location des films

Analyse du taux moyen de location des films Analyse du taux moyen de location des films octobre 2009 Objectifs et méthodologie Le Centre national du cinéma et de l image animée (CNC) a réalisé une étude sur le taux moyen de location des films. Cette

Plus en détail

La mise en place d un service public d assainissement non collectif (SPANC)

La mise en place d un service public d assainissement non collectif (SPANC) Certu La mise en place d un service public d assainissement non collectif (SPANC) > CE QU IL FAUT SAVOIR AVANT DE CRÉER UN SPANC Intérêt de l assainissement non collectif Les eaux utilisées pour satisfaire

Plus en détail

RAPPORT D'EVALUATION Exemple

RAPPORT D'EVALUATION Exemple RAPPORT D'EVALUATION Exemple Rapport d'évaluation 2/7 Nous souhaitons attirer l'attention sur le fait que les informations contenus dans ce rapport (chiffres, tableaux, hypothèses) ont été élaborées à

Plus en détail

Application du principe de la récupération ration des coûts en Région wallonne de Belgique

Application du principe de la récupération ration des coûts en Région wallonne de Belgique Application du principe de la récupération ration des coûts en Région wallonne de Belgique Société Publique de Gestion de l Eaul www.spge.be Didier CADELLI didier.cadelli@spge.be RIOB 2007, Rome Novembre

Plus en détail

La tarification, un outil nécessaire à la durabilité du service

La tarification, un outil nécessaire à la durabilité du service Les Séminaires du Monde Méditerranéen IPEMED OIEau Plan Bleu Enjeux de l eau en Méditerranée La tarification, un outil nécessaire à la durabilité du service Jean-Pierre Ermenault DG - LYDEC 14 novembre

Plus en détail

BEAUCHAMP PLAN LOCAL D URBANISME. 6 a. Commune de. APPROBATION Vu pour être annexé à la délibération en date du : NOTICE SANITAIRE URBA-SERVICES

BEAUCHAMP PLAN LOCAL D URBANISME. 6 a. Commune de. APPROBATION Vu pour être annexé à la délibération en date du : NOTICE SANITAIRE URBA-SERVICES URBA-SERVICES CABINET DE CONSEILS EN URBANISME 83, rue de Tilloy, BP 401-60004 BEAUVAIS CEDEX Téléphone : 03.44.45.17.57 Fax : 03.44.45.04.25 Commune de BEAUCHAMP PLAN LOCAL D URBANISME APPROBATION Vu

Plus en détail

DOSSIER SUR LE PRIX DE L EAU POUR LES USAGERS DE VERNEUIL-SUR-SEINE ET DE VERNOUILLET. Sommaire :

DOSSIER SUR LE PRIX DE L EAU POUR LES USAGERS DE VERNEUIL-SUR-SEINE ET DE VERNOUILLET. Sommaire : DOSSIER SUR LE PRIX DE L EAU POUR LES USAGERS DE VERNEUIL-SUR-SEINE ET DE VERNOUILLET Sommaire : Le coût de la production et distribution de l eau potable..p.2 Le coût de la collecte et du traitement des

Plus en détail

Exploitations complémentaires. mentaires. Analyse réalisée à partir des données 2006. OLS - Groupe Bailleurs. - 5 mai 2011 - 05.05.

Exploitations complémentaires. mentaires. Analyse réalisée à partir des données 2006. OLS - Groupe Bailleurs. - 5 mai 2011 - 05.05. 1 Exploitations complémentaires mentaires Analyse réalisée à partir des données 26 OLS - Groupe Bailleurs - 5 mai 211 - 2 Méthodologie de l étude Analyse de 2 166 résidences gérées par 8 bailleurs franciliens,

Plus en détail

Politique de l eau en France

Politique de l eau en France Politique de l eau en France Le tournant en France a été la seconde guerre mondiale, pour voir la mise en place d une véritable de l eau avec une vision globale (codifié, réglementé ). Elle va se faire

Plus en détail

TARIFICATION EQUITABLE DE L EAU POTABLE

TARIFICATION EQUITABLE DE L EAU POTABLE MISE EN PLACE D UNE TARIFICATION EQUITABLE DE L EAU POTABLE Dossier de Presse www.dax.fr GRÂCE À une tarification de l eau plus équitable, à une gratuité des premiers 30m 3 consommés et à des paliers de

Plus en détail

VILLE DE DOL DE BRETAGNE COMMUNE DE MONT DOL

VILLE DE DOL DE BRETAGNE COMMUNE DE MONT DOL DOL DE BRETAGNE Département d Ille et Vilaine VILLE DE DOL DE BRETAGNE COMMUNE DE MONT DOL COMPAGNIE DES EAUX ET DE L OZONE Service Public d Assainissement : convention d autorisation de rejet d effluents

Plus en détail

Le secteur de la distribution d eau en France : évolution des plaintes de consommateurs et des prix jusqu en 2012

Le secteur de la distribution d eau en France : évolution des plaintes de consommateurs et des prix jusqu en 2012 N 13 Avril 2013 Service du soutien au réseau Sous-direction de la communication, programmation et veille économique Bureau de la veille économique et des prix Le secteur de la distribution d eau en France

Plus en détail

Syndicat Intercommunal de l Eau et de l Assainissement de la Moyenne Durance

Syndicat Intercommunal de l Eau et de l Assainissement de la Moyenne Durance Syndicat Intercommunal de l Eau et de l Assainissement de la Moyenne Durance Rapport annuel sur le Prix et la Qualité du Service public de l assainissement non collectif Exercice 2014 Commune de Château-Arnoux

Plus en détail

SIVOM DE LA VALLEE DU CADY PRESENTATION DU BUDGET PRIMITIF 2015

SIVOM DE LA VALLEE DU CADY PRESENTATION DU BUDGET PRIMITIF 2015 SIVOM DE LA VALLEE DU CADY PRESENTATION DU BUDGET PRIMITIF 2015 PREAMBULE 1) POUR LA PREMIÈRE FOIS EN 2015, LE BUDGET M49 DES SERVICES EAU POTABLE ET ASSAINISSEMENT EST VOTÉ EN HORS TAXES. PAR CONSÉQUENT,

Plus en détail

Qui doit payer? Déclinaison des principes généraux aux services d eau potable et d assainissement

Qui doit payer? Déclinaison des principes généraux aux services d eau potable et d assainissement 24 juin 2014 Qui doit payer? Déclinaison des principes généraux aux services d eau potable et d assainissement Le financement des services publics en Amérique Latine Maurice Bernard Mais pourquoi payer?

Plus en détail

Arrêté concernant une demande de crédit pour la restauration-conservation de la Collégiale en étape 2 (Du 31 mars 2014) a r r ê t e :

Arrêté concernant une demande de crédit pour la restauration-conservation de la Collégiale en étape 2 (Du 31 mars 2014) a r r ê t e : concernant une demande de crédit pour la restauration-conservation de la Collégiale en étape 2 Article premier.- Un crédit de 15 200 000 francs, dont à déduire les subventions fédérale et cantonale estimées

Plus en détail

Alimentation en eau potable et assainissement

Alimentation en eau potable et assainissement Qualité et cadre de vie Environnement Alimentation en eau potable et assainissement Alimentation en eau potable : Cf : tableau page suivante Assainissement Cf : tableau page suivante Contact Les dossiers

Plus en détail

Volet assainissement collectif

Volet assainissement collectif SCHEMA DEPARTEMENTAL DE COOPERATION INTERCOMMUNALE Volet assainissement collectif Mars 2011 r La loi de réforme des collectivités territoriales du 16 décembre 2010 Les enjeux: - Simplifier - le paysage

Plus en détail

La distribution de l eau potable aux ULIS en 2012. Pierre GUINET - Audrey GUERN Lyonnaise des Eaux

La distribution de l eau potable aux ULIS en 2012. Pierre GUINET - Audrey GUERN Lyonnaise des Eaux La distribution de l eau potable aux ULIS en 2012 Pierre GUINET - Audrey GUERN Lyonnaise des Eaux Contrat de gestion déléguée La commune des Ulis est responsable de la distribution de l eau potable à ses

Plus en détail

Récupération de l eau de pluie

Récupération de l eau de pluie Récupération de l eau de pluie La station récupère les eaux de pluie. Acte citoyen en France, mesure obligatoire en Belgique, la récupération des eaux de pluie est une alternative très intéressante pour

Plus en détail

PROGRAMME NATIONAL D ASSAINISSEMENT LIQUIDE -EXPÉRIENCE DE L ONEE/BRANCHE EAU-

PROGRAMME NATIONAL D ASSAINISSEMENT LIQUIDE -EXPÉRIENCE DE L ONEE/BRANCHE EAU- Office National de l Electricité et de l Eau potable -Direction Assainissement et Environnement- PROGRAMME NATIONAL D ASSAINISSEMENT LIQUIDE -EXPÉRIENCE DE L ONEE/BRANCHE EAU- 21 Mai 2013 1 Plan Cadre

Plus en détail

Rapport annuel. Commune de Sisteron

Rapport annuel. Commune de Sisteron Rapport relatif au prix et à la qualité du service public d assainissement collectif pour l'exercice 2011 présenté conformément à l article L.2224-5 du code général des collectivités territoriales. Sommaire

Plus en détail

LE SDAGE 2010-2015 et le PDM associé : CADRES DE RÉFÉRENCE DE LA GESTION DE L EAU DANS LE BASSIN

LE SDAGE 2010-2015 et le PDM associé : CADRES DE RÉFÉRENCE DE LA GESTION DE L EAU DANS LE BASSIN 1 LE SDAGE 2010-2015 et le PDM associé : CADRES DE RÉFÉRENCE DE LA GESTION DE L EAU DANS LE BASSIN 2 1 Plan de l intervention Le SDAGE : objectifs, enjeux, Le PDM : définition, contenu, chiffrage 3 SDAGE

Plus en détail

EQUIPEMENT ET ENVIRONNEMENT

EQUIPEMENT ET ENVIRONNEMENT ASSAINISSEMENT COLLECTIF FICHE N 4 Favoriser l équipement en dispositif d assainissement des collectivités et maîtres d ouvrages publics Vauclusiens au travers du contrat Départemental d Assainissement.

Plus en détail

2013-37 Adoption du rapport annuel sur le prix et la qualité DU SERVICE PUBLIC D EAU POTABLE en 2012

2013-37 Adoption du rapport annuel sur le prix et la qualité DU SERVICE PUBLIC D EAU POTABLE en 2012 13 septembre 2013 Convocation séance du treize septembre deux mil treize La convocation du Conseil Municipal en date du 9 septembre 2013 a été adressée, individuellement, à chaque Conseiller, pour le vendredi

Plus en détail

1. CONNEXION, MANDATEMENT, PRODUCTION ET MISE EN LIGNE D'UN RPQS

1. CONNEXION, MANDATEMENT, PRODUCTION ET MISE EN LIGNE D'UN RPQS GUIDE DDTM34 de saisie des données annuelles sur le site de l'observatoire national des services publics d'eau et d'assainissement : http://services.eaufrance.fr/ Ce guide se divise en 2 parties : 1. Connexion,

Plus en détail

L eau est gratuite! Ce sont les services. qui sont payants.

L eau est gratuite! Ce sont les services. qui sont payants. L eau est gratuite! Ce sont les services qui sont payants. ABREVIATIONS AMF : Association des Maires de France ANC : Assainissement Non Collectif c : Centime d euro CGCT : Code Général des Collectivité

Plus en détail

Présentation de la Direction Assainissement de la Communauté d Agglomération de Vesoul

Présentation de la Direction Assainissement de la Communauté d Agglomération de Vesoul Présentation de la Direction Assainissement de la Communauté d Agglomération de Vesoul Luc SOMLETTE Directeur Assainissement CAV Ex chef de service eau assainissement à la Ville de Vesoul Les points abordés

Plus en détail

10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Adour-Garonne

10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Adour-Garonne 10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Adour-Garonne Bassin Adour-Garonne : 116 000 km² (21% du territoire national métropolitain) Population concernée : 7 millions d habitants Les grands axes du programme

Plus en détail

SDESR - Journée technique du 23 mai 2007

SDESR - Journée technique du 23 mai 2007 SDESR - Journée technique du 23 mai 2007 Recommandations pour le financement de la distribution d eau directive SSIGE WX, (actuellement en consultation) 23.05.07 / J-M Pache SDESR 1 Pourquoi une nouvelle

Plus en détail