Le rôle du pharmacien dans l accès aux soins au Maroc

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le rôle du pharmacien dans l accès aux soins au Maroc"

Transcription

1 Le rôle du pharmacien dans l accès aux soins OUALID AMRI : Docteur en Pharmacie Président de la Fédération Nationale des Syndicats des Pharmaciens du Maroc

2 La Fédération Nationale des Syndicats des Pharmaciens du Maroc : 52 syndicats ( Oujda, Berkane, Nador, Taourirt, Taza, Fés, Meknés, Tanger, Tetouan, Kénitra, Ksar El Kebir, Larache, Khemisset, Rabat, Casa, Settat, Beni Mellal, Tadla- Azilal, Marrakech, Kelaat Seraghna, Agadir, Ouarzazate, Tan Tan, Guelmim, Smara, Dakhla, Laayoune... Les syndicats affiliés à la Fédération accompagnent les pharmaciens dans leurs problèmes au quotidien.

3 Le rôle du pharmacien dans l accès aux soins La pharmacie pharmacies emplois directs ( secteur parmi les plus employeurs ) emplois indirects Environ 150 visites par pharmacie par jour Soit environ 1,5 millions de contacts par jour C.A global de 9 Milliards DH en PGHT C.A moyen des officines : Dh ( pour un revenu mensuel de 4800Dhs) Profession la plus contributive à l'assiette fiscale (catégorie personnes physiques)

4 La pharmacie au quotidien Espace de santé Rôle d écoute,d'information d'éducation et de prévention sur l'usage du médicament. Espace social Accompagnement du patient dans toute sa globalité. Espace accessible Sans rdv 24H/24H. Espace de sécurité Dernier rempart pour le bon usage, ETP et une bonne observance. Espace économique Rôle d'établissement de crédit. Espace citoyen Espace conseil

5 Pharmacien acteur de santé à part entière Participation à toutes les campagnes de la santé ETP Observance Usage rationnel du médicament Travail en réseaux avec les autres professionnels de la santé Nouveaux rôles : dépistages d'orientation préventions, missions humanitaires

6 Le rôle du pharmacien dans l accès aux soins Maillage,pharmacovigilance l OMS préconise une pharmacie /5000 habitants.1 Au Maroc on a une pharmacie pour 2700 habitants. La pharmacie est présente dans les régions les plus reculées du pays : Même dans des zones où il n'y a aucune structure sanitaire et où le pharmacien joue pleinement tous les rôles. Un système de garde performant 24H/24 avec une bonne répartition géographique sans rémunération. Participation active à toutes les campagnes sanitaires du MS. Espace de premier recours. Rôle de référent vers les autres professionnels de santé. Garant de la qualité de l'acte, l'usage, l'observance. Barrage à la contrefaçon, contrebande etc

7 Le rôle du pharmacien dans l accès aux soins Constats DE 1995 à 2013 Aucune augmentation du prix du médicament. Très faible couverture médicale. (Environs 30%) Système Ramed. Série de baisses des prix sans mesures d accompagnements, sans compensations. Consommation en médicament/habitant inférieure à 380Dh. Le niveau de vie a explosé, contrairement à celui du pharmacien qui s est effondré... 40% des pharmaciens aujourd hui sont en difficulté réelle. TVA : Pharmaciens pénalisés/patients taxés.

8 Le rôle du pharmacien dans l accès aux soins Pharmacie : Entraves / Exercice Le pharmacien rencontre beaucoup de difficultés dans son exercice quotidien : Baisse des prix des médicaments Couverture médicale < 29% le pharmacien ne bénéficiant ni de couverture médicale, ni de retraite Ramed (9 millions de Marocains vont déserter les officines / encore une fois on se substitue..) Multitude de Génériques (à prix bas) Absence de politique d'accompagnement. Concurrence déloyale (cnops,liste longue...) Pression fiscale, TVA, lois sur délais paiements

9 Le rôle du pharmacien dans l accès aux soins Pharmaciens :Attentes /espoirs Négociations de la FNSPM avec notre Ministère de tutelle Engagement de la FNSPM pour défendre l'avenir de la profession Circulaires pour le respect du circuit de distribution Promulgation de la pharmacopée Dispositifs médicaux/stériles Partenariat publique/privé pour le Ramed Engagement du Ministre et de son département pour protéger la profession Circuit de distribution claire: labos/grossistes/pharmaciens Médicaments vétérinaires Rémunérations/acte pharmaceutique/garde

10 Pharmacien et rémunération La mise en place de la Rémunération de l'acte intellectuel du pharmacien d'officine à la lumière : De toutes les données exposées Le rôle du pharmacien dans l accès aux soins Étant donné le rôle que joue le pharmacien au quotidien dans la structure sanitaire de notre pays Étant donné la crise que traverse notre secteur et l'insuffisance de l'acte numéraire pour sortir le pharmacien d'officine de sa précarité Vu que le Pharmacien est l'un des principaux garants de la sécurité sanitaire Vu que le Pharmacien veille 24/24 dans toutes les zones du pays sur la santé du citoyen OUI, la mise en place de la rémunération intellectuel est devenue impérative!

11 Le rôle du pharmacien dans l accès aux soins Nul ne devrait être privé d'accès aux médicaments qui sauvent des vies et améliorent la santé pour des raisons injustes d'ordre économique notamment. Mais au même titre que l'éducation la santé est un droit universel et c'est à l état d'assumer ses responsabilités en allouant une plus grande part du PIB à la santé. Aussi nous demandons l intervention immédiate de toutes les composantes du gouvernement pour mettre en place un contratprogramme pour sauvegarder ce tissu performant qu'est la pharmacie marocaine.

12 M e r c i Le rôle du pharmacien dans l accès aux soins

Projets structurants du secteur de l équipement et du transport au service de la compétitivité logistique

Projets structurants du secteur de l équipement et du transport au service de la compétitivité logistique Royaume du Maroc Ministère de l Equipement et du Transport Projets structurants du secteur de l équipement et du transport au service de la compétitivité logistique Younes TAZI Directeur Général de l Barcelone,

Plus en détail

Présenté par Dr Abderrahman BENLEKHAL Chef de Division des Filières Animales- RABAT - E.mail: ddfp09@gmail.com

Présenté par Dr Abderrahman BENLEKHAL Chef de Division des Filières Animales- RABAT - E.mail: ddfp09@gmail.com Présenté par Dr Abderrahman BENLEKHAL Chef de Division des Filières Animales- RABAT - E.mail: ddfp09@gmail.com 4 5 Octobre 2011 CLERMONT-FERRAND - FRANCE 0 PLAN 1 2 1- TISSU PRODUCTIF -CHEPTEL BOVIN: Effectifs

Plus en détail

PLAN NATIONAL DE NUMEROTATION TELEPHONIQUE MAROCAIN

PLAN NATIONAL DE NUMEROTATION TELEPHONIQUE MAROCAIN PLAN NATIONAL DE NUMEROTATION TELEPHONIQUE MAROCAIN Le plan national de numérotation téléphonique actuel du Royaume du Maroc est un plan fermé à neuf chiffres, au format suivant: CC + N(S)N avec : L indicatif

Plus en détail

- Secteur : Administration Gestion et Commerce - Filière : Technicien Comptable d Entreprises - Niveau : Technicien

- Secteur : Administration Gestion et Commerce - Filière : Technicien Comptable d Entreprises - Niveau : Technicien - Secteur : Administration Gestion et Commerce - Filière : Technicien Comptable d Entreprises - Niveau : Technicien Direction de la Recherche et de l Ingénierie de Formation Mars 2012 1. Description générale

Plus en détail

CONVENTION POUR LA FORMATION PAR APPRENTISSAGE DE 60 000 JEUNES (51 000 LAUREATS) DANS LE SECTEUR DE L ARTISANAT

CONVENTION POUR LA FORMATION PAR APPRENTISSAGE DE 60 000 JEUNES (51 000 LAUREATS) DANS LE SECTEUR DE L ARTISANAT ROYAUME DU MAROC Ministère du Tourisme et de l Artisanat Secrétariat d Etat chargé de l Artisanat Ministère de l Emploi et de la Formation Professionnelle CONVENTION POUR LA FORMATION PAR APPRENTISSAGE

Plus en détail

LE MINISTRE DES FINANCES ET DE LA PRIVATISATION MONSIEUR LE MINISTRE D'ETAT, MESDAMES ET MESSIEURS LES MINISTRES ET SECRETAIRES D'ETAT.

LE MINISTRE DES FINANCES ET DE LA PRIVATISATION MONSIEUR LE MINISTRE D'ETAT, MESDAMES ET MESSIEURS LES MINISTRES ET SECRETAIRES D'ETAT. Royaume du Maroc DIRECTION DU BUDGET DB3/DLR/EB Circulaire n 43 E Circulaire n 43.E du 31-12-2003 Rabat, le 31/12/2003 LE MINISTRE DES FINANCES ET DE LA PRIVATISATION A MONSIEUR LE MINISTRE D'ETAT, MESDAMES

Plus en détail

CADRE DU PROGRAMME PREVISIONNEL ANNEE BUDGETAIRE 2008

CADRE DU PROGRAMME PREVISIONNEL ANNEE BUDGETAIRE 2008 ROYAUME DU MAROC AGENCE NATIONALE DE PROMOTION DE L EMPLOI ET DES COMPETENCES CADRE DU PROGRAMME PREVISIONNEL ANNEE BUDGETAIRE 2008 Le programme prévisionnel des marchés que le Directeur Général de l Agence

Plus en détail

Etude de la stratégie d atténuation des émissions des gaz à effet de serre dans le Secteur Habitat

Etude de la stratégie d atténuation des émissions des gaz à effet de serre dans le Secteur Habitat Etude de la stratégie d atténuation des émissions des gaz à effet de serre dans le Secteur Habitat Contexte Engagement du Maroc : Défi de la politique climatique international: limitation du réchauffement

Plus en détail

OBJET : FOURNITURE DE CARBURANT ET LUBRIFIANT POUR

OBJET : FOURNITURE DE CARBURANT ET LUBRIFIANT POUR APPEL D OFFRES N 04/14 OBJET : FOURNITURE DE CARBURANT ET LUBRIFIANT POUR LES VEHICULES RELEVANT DU PARC AUTOMOBILE DE L EACCE EN LOT UNIQUE CAHIER DES PRESCRIPTIONS SPECIALES ARTICLE 1 : OBJET Le présent

Plus en détail

TRAVAUX D OBSERVATOIRE. Clientèle MDM

TRAVAUX D OBSERVATOIRE. Clientèle MDM TRAVAUX D OBSERVATOIRE Clientèle MDM 1 RÉGIONS GRAND-CASABLANCA CHAOUIA-OUARDIGHA CENTRE SUD DOUKKALA ABDA FES BOULEMANE GHARB CHRARDA BENI HSSEN LAAYOUNE BOUJDOUR SAKIA EL HAMRA MARRAKECH TENSIFT - AL

Plus en détail

Noëlle Lenoir, associée chez Kramer Levin Naftalis et Frankel LLP, ancienne ministre des Affaires européennes

Noëlle Lenoir, associée chez Kramer Levin Naftalis et Frankel LLP, ancienne ministre des Affaires européennes Noëlle Lenoir, associée chez Kramer Levin Naftalis et Frankel LLP, ancienne ministre des Affaires européennes Symposium du Groupement Pharmaceutique de l Union européenne du 18 Juin 2012 La crise et la

Plus en détail

monnaie Dar As-Sikkah, entité appartenant à Bank Al-Maghrib, fabrique les pièces de Et les billets de banque en circulation

monnaie Dar As-Sikkah, entité appartenant à Bank Al-Maghrib, fabrique les pièces de Et les billets de banque en circulation Monnaie Un peu d histoire... Avant l apparition de la monnaie, il y avait le troc, qui constitue l échange d un produit contre un autre d une valeur équivalente Mais celui-ci posait de nombreuses contraintes

Plus en détail

CONTEXTE LEGISLATIF 1

CONTEXTE LEGISLATIF 1 CONTEXTE LEGISLATIF 1 L envol des taxes en assurance santé depuis 2006 2 LA PORTABILITE Mécanisme de maintien temporaire des garanties santé et prévoyance pour les chômeurs qui bénéficiaient de ces couvertures

Plus en détail

Autoroutes du Maroc. Situation du programme autoroutier National

Autoroutes du Maroc. Situation du programme autoroutier National Autoroutes du Maroc Situation du programme autoroutier National C O N T E N U Présentation de la Société Nationale des Autoroutes Programmes Autoroutiers Actuel et Additionnel Programme actuel / Section

Plus en détail

Personnel Administratif

Personnel Administratif Personnel Administratif Effectifs du personnel administratif par tranche d'âge Tranche d'âge Faisant fonction Deux sexes P.Adminst. &techniques Service Faisant fonction P.Adminst. &techniques Service 24

Plus en détail

Bienvenue chez votre pharmacien

Bienvenue chez votre pharmacien Bienvenue chez votre pharmacien En première ligne Le pharmacien Prestataire de soins à part entière, le pharmacien occupe aujourd hui une place centrale au cœur de notre système de santé. Disponible sans

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES EFFECTIF

RESSOURCES HUMAINES EFFECTIF RESSOURCES HUMAINES Dans un contexte marqué par une exigence croissante de compétitivité face à l'ouverture des marchés à la concurrence, dont notamment celui du secteur électrique, le développement des

Plus en détail

Observatoire des technologies de l information. Enquête TIC auprès des Ménages et des Individus, 2013

Observatoire des technologies de l information. Enquête TIC auprès des Ménages et des Individus, 2013 Observatoire des technologies de l information Enquête TIC auprès des Ménages et des Individus, 2013 Juin 2014 SOMMAIRE 1 INTRODUCTION... 2 2 METHODOLOGIE... 3 2.1 Type d enquête et taille de l échantillon...

Plus en détail

Aperçu des Opérations financées par la Banque Européenne d Investissement (extrait plans et photos)

Aperçu des Opérations financées par la Banque Européenne d Investissement (extrait plans et photos) BANQUE EUROPEENNE D INVESTISSEMENT Maroc INFRASTRUCTURE LOGEMENT SOCIAL ASSISTANCE TECHNIQUE A LA HOLDING D AL OMRANE TA 005/S 18-163 (MA/005 / 04) CONSORTIUM GROUPE HUIT EGIS BCEOM INTERNATIONAL - GLB

Plus en détail

ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT SUPERIEUR A INTEGRER AVEC UN BACCALAUREAT Série : "Lettres et Sciences Humaines"

ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT SUPERIEUR A INTEGRER AVEC UN BACCALAUREAT Série : Lettres et Sciences Humaines Etablissements Universitaires à accès ouvert* Faculté des Sciences Juridiques Economiques et Sociales (Agadir, Casablanca-Aïn Chock, Casablanca-Ain Sebâa, Fès, Kénitra, Marrakech, Meknès, Mohammedia, Oujda,

Plus en détail

Guide pratique de l investisseur étranger au Maroc

Guide pratique de l investisseur étranger au Maroc Guide pratique de l investisseur étranger au Maroc A- Implantation d une société au Maroc : 1. Aspects juridiques - Implantation sous forme de société commerciale (les formes les plus courantes) : Société

Plus en détail

APPEL D OFFRES N 15/10 OBJET : FOURNITURE DE CARBURANT ET LUBRIFIANT POUR LES VEHICULES RELEVANT DU PARC AUTOMOBILE DE L EACCE

APPEL D OFFRES N 15/10 OBJET : FOURNITURE DE CARBURANT ET LUBRIFIANT POUR LES VEHICULES RELEVANT DU PARC AUTOMOBILE DE L EACCE APPEL D OFFRES N 15/10 OBJET : FOURNITURE DE CARBURANT ET LUBRIFIANT POUR LES VEHICULES RELEVANT DU PARC AUTOMOBILE DE L EACCE CAHIER DES PRESCRIPTIONS SPECIALES ARTICLE 1 : OBJET Le présent appel d offres

Plus en détail

sommaire ARTISANAT DANS LA ZONE D'ÉTUDE 4 SYNTHÈSE DE L'ÉTAT DES LIEUX 5 DISPOSITIF DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ACTUELLE 6

sommaire ARTISANAT DANS LA ZONE D'ÉTUDE 4 SYNTHÈSE DE L'ÉTAT DES LIEUX 5 DISPOSITIF DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ACTUELLE 6 sommaire ARTISANAT DANS LA ZONE D'ÉTUDE 4 SYNTHÈSE DE L'ÉTAT DES LIEUX 5 DISPOSITIF DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ACTUELLE 6 AXES STRATÉGIUES DU SDFP 7 PLAN D'ACTIONS PRIORITAIRES 7 FINANCEMENT DU PLAN

Plus en détail

Royaume du Maroc DIRECTION DU BUDGET

Royaume du Maroc DIRECTION DU BUDGET Royaume du Maroc DIRECTION DU BUDGET Dialogue économique avec les Conseillers Économiques près des Ambassades des pays partenaires et les bailleurs de fonds bilatéraux et multilatéraux 1 SOMMAIRE I RENFORCEMENT

Plus en détail

ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT SUPERIEUR A INTEGRER AVEC UN BACCALAUREAT Série : "Sciences Expérimentales"

ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT SUPERIEUR A INTEGRER AVEC UN BACCALAUREAT Série : Sciences Expérimentales Etablissements Universitaires à accès ouvert* Faculté des Sciences (Agadir, Casablanca-Aïn Chock, Casablanca-Ben M'sick, El Jadida, Fès- Dhar El Mahraz, Kénitra, Marrakech, Meknès, Oujda, Rabat, Tétouan)

Plus en détail

28.6 À PROPOS DU MEDICINES PATENT POOL

28.6 À PROPOS DU MEDICINES PATENT POOL MPP 2015 35 millions de personnes dans le monde sont touchées par le VIH 28.6 millions devraient bénéficier d un traitement* Pourtant seuls 12.9 millions y ont aujourd hui accès * conformément aux directives

Plus en détail

Drug Misuse and Treatment in Morocco

Drug Misuse and Treatment in Morocco Drug Misuse and Treatment in Morocco Fatima El Omari Centre National de Traitement, de Prévention et de Recherche en Addictions, Hôpital Arrazi, CHU Rabat-Salé, Maroc Morocco AFRIQUE Le Maroc Population:

Plus en détail

Image et attachement des Français à la profession de pharmacien Enquête quantitative réalisée pour l Ordre national des pharmaciens.

Image et attachement des Français à la profession de pharmacien Enquête quantitative réalisée pour l Ordre national des pharmaciens. Image et attachement des Français à la profession de pharmacien Enquête quantitative réalisée pour l Ordre national des pharmaciens 10 Novembre 2009 1 Sommaire Dispositif méthodologique p3 Résultats détaillées

Plus en détail

LE DROIT A LA SANTE POUR LE DEVELOPPEMENT SOCIAL Fès, le 26 Janvier 2008 LE PHARMACIEN: UN MAILLON DANS LA CHAÎNE DE LA SANTÉ NOTRE PASSE PREHISTOIRE Maladie surnaturelle (punition) Diagnostic: confession

Plus en détail

Le financement des soins de santé en France

Le financement des soins de santé en France Le financement des soins de santé en France Présenté par Hans-Martin Späth Maître de Conférences en Economie de la Santé Département pharmaceutique de Santé Publique Plan La protection sociale en France

Plus en détail

LES JOURNEES NATIONALES DU CONSOMMATEUR

LES JOURNEES NATIONALES DU CONSOMMATEUR Compte rendu LES JOURNEES NATIONALES DU CONSOMMATEUR du 11 au 15 Mars 2013 Thème : «Ensemble pour la protection des droits du consommateur économiques, de représentativité et d écoute» Programme de lancement

Plus en détail

NOTE DE PRESENTATION (BILAN DE LA 1 ERE ANNEE DU PROGRAMME INJAZ)

NOTE DE PRESENTATION (BILAN DE LA 1 ERE ANNEE DU PROGRAMME INJAZ) NOTE DE PRESENTATION (BILAN DE LA 1 ERE ANNEE DU PROGRAMME INJAZ) Préambule L usage des technologies de l information et de la communication (TIC) est un facteur essentiel pour l émergence de la société

Plus en détail

Dans le domaine de l aide humanitaire, le produit de santé peut-il n être regardé que comme un produit commercial?

Dans le domaine de l aide humanitaire, le produit de santé peut-il n être regardé que comme un produit commercial? Dans le domaine de l aide humanitaire, le produit de santé peut-il n être regardé que comme un produit commercial? 4 e Assises «Yvelines, partenaires du développement» Samedi 13 octobre 2012 Collège Catherine

Plus en détail

Le pacte de responsabilité et de solidarité

Le pacte de responsabilité et de solidarité Le pacte de responsabilité et de solidarité Direccte CENTRE Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi Qu est ce que le pacte de responsabilité

Plus en détail

D O S S I E R D E P R E S S E

D O S S I E R D E P R E S S E Une plateforme industrielle intégrée de nouvelle génération pour renforcer l attraction régionale de Nouaceur Sommaire 1. Lancement par Sa Majesté le Roi de la plateforme industrielle intégrée de nouvelle

Plus en détail

L industrie pharmaceutique et l environnement au Maroc. 2èmes assises Nationales de l Industrie Pharmaceutique Vendredi 29 Mai 2009

L industrie pharmaceutique et l environnement au Maroc. 2èmes assises Nationales de l Industrie Pharmaceutique Vendredi 29 Mai 2009 L industrie pharmaceutique et l environnement au Maroc 2èmes assises Nationales de l Industrie Pharmaceutique Vendredi 29 Mai 2009 L INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE EN GENERAL 55 ans au service de la santé au

Plus en détail

Synthèse 5. Présentation de la profession 6. 1. Définition...6 2. Accès à la profession...6 3. Typologie des intervenants...7

Synthèse 5. Présentation de la profession 6. 1. Définition...6 2. Accès à la profession...6 3. Typologie des intervenants...7 Fleuriste 2012-2013 Sommaire Synthèse 5 Présentation de la profession 6 1. Définition...6 2. Accès à la profession...6 3. Typologie des intervenants...7 a. Les TPE... 7 b. La grande distribution... 8 c.

Plus en détail

Bilan 2010 de l Assurance Maladie Obligatoire

Bilan 2010 de l Assurance Maladie Obligatoire Bilan 2010 de l Assurance Maladie Obligatoire Octobre 2011 Table des matières I. Population :... - 8 - A. CNSS :... - 8-1. Population du secteur privé :... - 8-2. Evolution de la population couverte :...

Plus en détail

FICHIER. Création d Entreprises. Janvier 2009. Informations Statistiques 01.01.2008 au 31.12.2008

FICHIER. Création d Entreprises. Janvier 2009. Informations Statistiques 01.01.2008 au 31.12.2008 FICHIER Création d Entreprises Informations Statistiques 01.01.2008 au 31.12.2008 Janvier 2009 1 RÉGIONS CASABLANCA CHAOUIA OUARDIGHA DOUKKALA ABDA FES BOULEMANE GHARB CHRARDA BENI HSSEN LAAYOUNE BOUJDOUR

Plus en détail

INTRODUCTION EN BOURSE PAR CESSION D ACTIONS

INTRODUCTION EN BOURSE PAR CESSION D ACTIONS INTRODUCTION EN BOURSE PAR CESSION D ACTIONS OFFRE À PRIX FERME Prix par action : MAD 720 Valeur nominale : MAD 10 Nombre d actions maximum à céder : 250 000 actions Montant global maximum de l Opération

Plus en détail

RESOLUTION ADOPTEE LE 14 JUIN 2003 CONGRES DE TOULOUSE

RESOLUTION ADOPTEE LE 14 JUIN 2003 CONGRES DE TOULOUSE RESOLUTION ADOPTEE LE 14 JUIN 2003 CONGRES DE TOULOUSE 12/14 JUIN 2003 25 MESURES POUR REDUIRE LES INEGALITES DE SANTE Le système de santé est confronté à une crise d une gravité sans précédent, dont la

Plus en détail

SOCIETE MAROCAINE D ASSURANCE A L EXPORTATION

SOCIETE MAROCAINE D ASSURANCE A L EXPORTATION SOCIETE MAROCAINE D ASSURANCE A L EXPORTATION LA SMAEX, INSTRUMENT DE SÉCURISATION DES EXPORTATIONS Nezha LAHRICHI Présidente Directrice Générale 02 Novembre 2009 1 A propos de la SMAEX: Exporter c est

Plus en détail

SECTEUR DE L EAU AU MAROC ET STRATEGIE DE L ONEE

SECTEUR DE L EAU AU MAROC ET STRATEGIE DE L ONEE 1 SECTEUR DE L EAU AU MAROC ET STRATEGIE DE L ONEE Mohammed Serraj Directeur de la Planification Branche Eau Lisbonne, le 06/06/2013 PLAN 1. CONTEXTE DU SECTEUR DE L EAU 2. MISSIONS ET PRINCIPAUX INDICATEURS

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC Ministère de l'emploi et de la Formation Professionnelle

ROYAUME DU MAROC Ministère de l'emploi et de la Formation Professionnelle ROYAUME DU MAROC Ministère de l'emploi et de la Formation Professionnelle COUVERTURE SOCIALE AU MAROC COUVERTURE SOCIALE AU MAROC - Régime de sécurité sociale; - Régime du RCAR; - Code de la couverture

Plus en détail

02/05/2010. VI ème journées pharmaceutique du syndicat des pharmaciens d officine de la wilaya d Agadir. Mohamed El Bouhmadi Agadir, le 30 Avril 2010

02/05/2010. VI ème journées pharmaceutique du syndicat des pharmaciens d officine de la wilaya d Agadir. Mohamed El Bouhmadi Agadir, le 30 Avril 2010 VI ème journées pharmaceutique du syndicat des pharmaciens d officine de la wilaya d Agadir Les métiers du Pharmacien dans l Industrie Pharmaceutique Mohamed El Bouhmadi Agadir, le 30 Avril 2010 Pourquoi

Plus en détail

Les résultats de la 2ème édition du baromètre Averty sur le E-commerce au Maroc en partenariat avec le salon E-commerce.ma. Maroc Telecommerce

Les résultats de la 2ème édition du baromètre Averty sur le E-commerce au Maroc en partenariat avec le salon E-commerce.ma. Maroc Telecommerce Les résultats de la 2ème édition du baromètre Averty sur le E-commerce au Maroc en partenariat avec le salon E-commerce.ma Maroc Telecommerce Objectifs. Paiement de taxes & factures Fréquence Motivations

Plus en détail

Assurance obligatoire, assurance volontaire en santé. Seminaris 27 juin 2003 Christine Meyer

Assurance obligatoire, assurance volontaire en santé. Seminaris 27 juin 2003 Christine Meyer Assurance obligatoire, assurance volontaire en santé Seminaris 27 juin 2003 Christine Meyer Questions de vocabulaire : Assurance de base : assurance maladie obligatoire Couverture complémentaire : Contrats

Plus en détail

1. Définition... 8. 2. Typologie des intervenants... 10. 1. Principales données économiques de l'activité... 12

1. Définition... 8. 2. Typologie des intervenants... 10. 1. Principales données économiques de l'activité... 12 Pharmacie 2013-2014 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire Synthèse 6 Présentation

Plus en détail

Ministère de l Industrie, du Commerce et de la Mise à Niveau de l Economie. Plan de développement du secteur commercial

Ministère de l Industrie, du Commerce et de la Mise à Niveau de l Economie. Plan de développement du secteur commercial Ministère de l Industrie, du Commerce et de la Mise à Niveau de l Economie Plan de développement du secteur commercial 1 Vision de développement harmonieuse et cohérente Droits de l homme Droits de la

Plus en détail

Le rôle des mutuelles dans le développement de l éducation thérapeutique du patient.

Le rôle des mutuelles dans le développement de l éducation thérapeutique du patient. Le développement des programmes d éducation thérapeutique du patient 2 ans après la loi Hôpital, patients, santé, territoire : quel bilan? Le rôle des mutuelles dans le développement de l éducation thérapeutique

Plus en détail

Document de travail pour la négociation de la convention d assurance chômage

Document de travail pour la négociation de la convention d assurance chômage Document de travail pour la négociation de la convention d assurance chômage 1 ère partie : augmenter les ressources du régime d assurance chômage A / La mise en place d une contribution variable Motivation

Plus en détail

SOMMAIRE RESIDENCES DAR SAADA RAPPEL DES CARACTERISTIQUES DE L'OPERATION SYNTHESE GLOBALE DES RESULTATS SYNTHESE DES RESULTATS PAR TYPE D'ORDRE

SOMMAIRE RESIDENCES DAR SAADA RAPPEL DES CARACTERISTIQUES DE L'OPERATION SYNTHESE GLOBALE DES RESULTATS SYNTHESE DES RESULTATS PAR TYPE D'ORDRE SOMMAIRE RAPPEL DES CARACTERISTIQUES DE L'OPERATION 2 SYNTHESE GLOBALE DES RESULTATS 3 SYNTHESE DES RESULTATS PAR TYPE D'ORDRE 4 SYNTHESE DES RESULTATS PAR QUALITE DE SOUSCRIPTEURS 5 STATISTIQUES PAR :

Plus en détail

Principales réformes de sécurité sociale adoptées au Maroc

Principales réformes de sécurité sociale adoptées au Maroc Principales réformes de sécurité sociale adoptées au Maroc Hôtel El Aurassi 25 octobre 2010 Alger Algérie 1 Sommaire 1 2 3 4 Maroc : Chiffres clés Aperçu des régimes de sécurité sociale au Maroc Principales

Plus en détail

LA E-PHARMACIE ET LE MODÈLE FRANÇAIS

LA E-PHARMACIE ET LE MODÈLE FRANÇAIS LA E-PHARMACIE ET LE MODÈLE FRANÇAIS Intervention «Pharmacie en ligne» 11/01/2012 PHARMADOMICILE EN 2011 : 812 36.054 Pharmacies Ordonnances envoyées 652.389 Messages sécurisés échangés 15.652 87.357 Produits

Plus en détail

L USPO LE PROGRAMME DE 2016-2020 VALORISONS NOS COMPÉTENCES. Élections URPS Pharmaciens 2015

L USPO LE PROGRAMME DE 2016-2020 VALORISONS NOS COMPÉTENCES. Élections URPS Pharmaciens 2015 Élections URPS Pharmaciens 2015 LE PROGRAMME DE L USPO 2016-2020 UN PROJET OUVERT, SOUMIS À LA CONCERTATION, POUR DEVENIR LE PROJET DE TOUS LES PHARMACIENS VALORISONS NOS COMPÉTENCES LE PROGRAMME DE L

Plus en détail

eprésentation du personnel dans les Associations Droit d expression et organisation collective des salariés

eprésentation du personnel dans les Associations Droit d expression et organisation collective des salariés R eprésentation du personnel dans les Associations Droit d expression et organisation collective des salariés Le droit d expression des salariés Dans toutes les entreprises (associations incluses), quel

Plus en détail

LES SYSTEMES DE SANTE. B.TOUMANION Consultant/ Formateur EHESP Management

LES SYSTEMES DE SANTE. B.TOUMANION Consultant/ Formateur EHESP Management LES SYSTEMES DE SANTE Objectif du cours Il s agit: De définir un système de santé De connaître les objectifs d un système de santé D étudier les moyens et qualités d un système de santé De savoir les différents

Plus en détail

Note de synthèse: Projet de loi de santé. FÉDÉRATION DES SYNDICATS DENTAIRES LIBÉRAUX. FSDL- projet de loi santé- 10-03- 2015

Note de synthèse: Projet de loi de santé. FÉDÉRATION DES SYNDICATS DENTAIRES LIBÉRAUX. FSDL- projet de loi santé- 10-03- 2015 FÉDÉRATION DES SYNDICATS DENTAIRES LIBÉRAUX Note de synthèse: Projet de loi de santé. ETAT DES LIEUX Les chirurgiens- dentistes constituent une profession médicale à part entière, auto prescriptrice. Au

Plus en détail

e-mail : Etude «les Français et leur pharmacien»

e-mail : Etude «les Français et leur pharmacien» Contacts Ipsos : Patrick KLEIN Tél : 01 41 98 97 20 e-mail : patrick.klein@ipsos.com Sonia BENCHIKER Tél : 01 41 98 95 08 e-mail : Etude «les Français et leur pharmacien» sonia.benchiker@ipsos.com Rapport

Plus en détail

Le rôle de l ingénieur dans l entreprise

Le rôle de l ingénieur dans l entreprise Rôle de l ingénieur dans l entreprise de BTP Le rôle de l ingénieur dans l entreprise EMETTEUR DATE Rôle de l ingénieur dans l entreprise L ingénieur joue un rôle important dans la réussite de l entreprise.

Plus en détail

Questionnaire pour les étudiants en 5ème ou 6ème année ou les internes en biologie médicale

Questionnaire pour les étudiants en 5ème ou 6ème année ou les internes en biologie médicale Questionnaire pour les étudiants en 5ème ou 6ème année ou les internes en biologie médicale Partie A - Votre profil Q01. Vous êtes? 001. Une femme 002. Un homme Q02. Agé(e) de : ans Q03. De quelle faculté

Plus en détail

Résultats Techniques. Introduction en Bourse de la société HPS

Résultats Techniques. Introduction en Bourse de la société HPS Résultats Techniques Introduction en Bourse de la société HPS Décembre 2006 SOMMAIRE RAPPEL DES CARACTERISTIQUES DE L'OPERATION 3 SYNTHESE DES RESULTATS... 4 SYNTHESE PAR : TYPE D'ORDRES......... 6 MEMBRE

Plus en détail

GENERALISATION DE LA COMPLEMENTAIRE SANTE (A.N.I.)

GENERALISATION DE LA COMPLEMENTAIRE SANTE (A.N.I.) GENERALISATION DE LA COMPLEMENTAIRE SANTE (A.N.I.) FICHE INFO NUM 1 Au 1 er Janvier 2016, toutes les entreprises du secteur privé devront obligatoirement avoir mis en place une couverture santé collective

Plus en détail

Les défaillances des rapports entre l hôpital public et l assurance maladie

Les défaillances des rapports entre l hôpital public et l assurance maladie Les défaillances des rapports entre l hôpital public et l assurance maladie Karim CHAYATA Maître-assistant Université de Sousse Introduction Cadre global des rapports entre l assurance maladie et l hôpital

Plus en détail

ENERGIE SOLAIRE Une Ambition Nationale

ENERGIE SOLAIRE Une Ambition Nationale ENERGIE SOLAIRE Une Ambition Nationale GRANDS AXES DE LA POLITIQUE ENERGÉTIQUE DU MAROC Le renforcement de la sécurité d approvisionnement en energies à travers la diversification des sources et ressources,

Plus en détail

Evaluation de la politique de gratuité de l accouchement et de la césarienne au Maroc (Approche économique et financière)

Evaluation de la politique de gratuité de l accouchement et de la césarienne au Maroc (Approche économique et financière) Royaume du Maroc Ministère de la Santé Evaluation de la politique de gratuité de l accouchement et de la césarienne au Maroc (Approche économique et financière) C. Boukhalfa, S. Abouchadi, N. Cunden, S.

Plus en détail

Royaume du Maroc Ministère de la Santé

Royaume du Maroc Ministère de la Santé Royaume du Maroc Ministère de la Santé Direction de la Planification et des Ressources Financières Service des Eudes et de l Information Sanitaire Sommaire Page Introduction 7 Partie I: Résumé des principaux

Plus en détail

Rémunération et carrière des fonctionnaires : les 10 mesures phares de l accord PPCR

Rémunération et carrière des fonctionnaires : les 10 mesures phares de l accord PPCR Rémunération et carrière des fonctionnaires : les 10 mesures phares de l accord PPCR arahan - Fotolia.com Malgré un défaut de représentativité des syndicats signataires, le Gouvernement a décidé d appliquer

Plus en détail

Fédération Royale Marocaine de Football

Fédération Royale Marocaine de Football Fédération Royale Marocaine de Football COMMISSION DE PROGRAMMATION : GRAND CASABLANCA RENCONTRES HORAIRE LIEU DE LA RENCONTRE COMMISSAIRES CSMBC/CRS ان ادي انرياضي قم ان ذي ح انثيضاوي/ انطثاب انرياضي

Plus en détail

Personnel enseignant de l enseignement supérieur universitaire Situation actuelle et perspectives à l horizon 2020 Cas du Maroc

Personnel enseignant de l enseignement supérieur universitaire Situation actuelle et perspectives à l horizon 2020 Cas du Maroc المملكة المغربية وزارة التعليم العالي والبحث العلمي وتكوين األطر Royaume du Maroc Ministère de l Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Formation des Cadres Personnel enseignant

Plus en détail

Essentiels de la retraite 19 juin 2014 PLENIERE

Essentiels de la retraite 19 juin 2014 PLENIERE Essentiels de la retraite 19 juin 2014 PLENIERE Financer des engagements santé par un contrat de retraite Ou comment valoriser la politique sociale de l entreprise tout en maîtrisant son coût Louis LINŸER

Plus en détail

INSTRUMENTS DE PAIEMENT ÉCHANGÉS VIA LES CIRCUITS BANCAIRES

INSTRUMENTS DE PAIEMENT ÉCHANGÉS VIA LES CIRCUITS BANCAIRES INSTRUMENTS DE PAIEMENT ÉCHANGÉS VIA LES CIRCUITS BANCAIRES Etat des lieux à fin 214 DIRECTION DES OPERATIONS MONETAIRES ET DES CHANGES DEPARTEMENT DES SYSTEMES ET MOYENS DE PAIEMENT INSTRUMENTS DE PAIEMENT

Plus en détail

Stratégie et actions structurantes du secteur de l Equipement, du Transport et de la Logistique AU MAROC

Stratégie et actions structurantes du secteur de l Equipement, du Transport et de la Logistique AU MAROC Stratégie et actions structurantes du secteur de l Equipement, AU MAROC Septembre 2014 1 Atouts du Maroc comme plate-forme pour l investissement une excellente connectivité et des marchés en libre échange

Plus en détail

Royaume du Maroc AUTOROUTE DE DESSERTE DE LA VILLE DE NADOR ANTENNE DE DESSERTE DU PORT NADOR WEST MED

Royaume du Maroc AUTOROUTE DE DESSERTE DE LA VILLE DE NADOR ANTENNE DE DESSERTE DU PORT NADOR WEST MED Royaume du Maroc Ministère de l'equipement, du Transport et de la Logistique Direction des Routes AUTOROUTE DE DESSERTE DE LA VILLE DE NADOR ANTENNE DE DESSERTE DU PORT NADOR WEST MED 1 P L A N D E P R

Plus en détail

www.jpad.fr.st JPAD portage - portage 1/5 Pour qui? Comment? Les avantages Portage - Pour qui?

www.jpad.fr.st JPAD portage - portage 1/5 Pour qui? Comment? Les avantages Portage - Pour qui? JPAD portage - portage 1/5 Pour qui? Comment? Les avantages Portage - Pour qui? Une nouvelle façon de travailler : le portage permet à des consultants (experts ou formateurs) d'être salariés pour une mission

Plus en détail

Aide à l acquisition d une complémentaire

Aide à l acquisition d une complémentaire Les définitions présentées ci-dessous sont extraites du glossaire de l assurance complémentaire santé édité par l Union Nationale des Organismes d Assurance Maladie Complémentaire. Aide à l acquisition

Plus en détail

Les avantages de la charte de l investissement

Les avantages de la charte de l investissement Les avantages de la charte de l investissement La charte de l investissement a pour objectif de fixer l action de l Etat en matière de promotion des investissements pour les dix années à venir. Elle remplace

Plus en détail

Investissement au Maroc

Investissement au Maroc Investissement au Maroc Pourquoi le Maroc La compétitivité des coûts A seulement 14 km de l Europe, le Maroc se positionne comme une plateforme compétitive à l export: o Des charges salariales réduites

Plus en détail

Quelle valorisation pour l acte de santé publique en pharmacie d officine Le point de vue syndical Marie Josée Augé-Caumon Présidente du CPOPH

Quelle valorisation pour l acte de santé publique en pharmacie d officine Le point de vue syndical Marie Josée Augé-Caumon Présidente du CPOPH Quelle valorisation pour l acte de santé publique en pharmacie d officine Le point de vue syndical Marie Josée Augé-Caumon Présidente du CPOPH Missions, nouvelles missions, nouveaux rôles du pharmacien

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC. Ministère de l Agriculture et de la Pêche Maritime Département de la Pêche Maritime

ROYAUME DU MAROC. Ministère de l Agriculture et de la Pêche Maritime Département de la Pêche Maritime ROYAUME DU MAROC Ministère de l Agriculture et de la Pêche Maritime Département de la Pêche Maritime HALIEUTIS Stratégie de développement et de compétitivité du secteur halieutique marocain à l horizon

Plus en détail

LA FONCTION D ASSISTANT DE SERVICE SOCIAL

LA FONCTION D ASSISTANT DE SERVICE SOCIAL LA FONCTION D ASSISTANT DE SERVICE SOCIAL Définition du travail de l assistant de service social Dans une démarche éthique et déontologique, l assistant de service social agit avec les personnes, les familles,

Plus en détail

Document généré le 13/02/2015 20:43:18. Convention hôtelière 1 / 313

Document généré le 13/02/2015 20:43:18. Convention hôtelière 1 / 313 Document généré 13/02/ 20:43:18 Convention hôtelière 1 / 313 Document généré 13/02/ 20:43:18 Sommaire Hôtels/Clubs (208 offres) AGADIR (27 offres) ASILAH (2 offres) AZROU (1 offre) BENI MELLAL (3 offres)

Plus en détail

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du date Ville

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du date Ville Pacte de responsabilité et de solidarité Réunion du date Ville 1 Le Pacte : quel contexte? Contexte national : début de reprise économique, mais chômage encore trop fort Dans notre région, une problématique

Plus en détail

AFAFI «Protégeons la santé de la famille»

AFAFI «Protégeons la santé de la famille» Inter-Aide AFAFI «Protégeons la santé de la famille» Programme de Mutuelle de Santé pour les familles des bas quartier de la ville d Antananarivo - MADAGASCAR Objectifs du programme Faciliter l accès aux

Plus en détail

L ENERGIE EOLIENNE AU MAROC (Ressources, Potentiel et Projets)

L ENERGIE EOLIENNE AU MAROC (Ressources, Potentiel et Projets) L ENERGIE EOLIENNE AU MAROC (Ressources, Potentiel et Projets) Présentée par M. Mustapha ENZILI Ingénieur en Chef, Chef de la Division des Ressources, Filières et Ingénierie à l ADEREE 6 ème conférence

Plus en détail

Les conséquences sur le tissu économique

Les conséquences sur le tissu économique Les conséquences sur le tissu économique Entreprises Entreprises L engouement pour les auto-entreprises se calme En Poitou-Charentes, 13 964 entreprises ont été créées en. Après une forte augmentation

Plus en détail

LE SYSTEME DES SOINS DE SANTE EN BELGIQUE. Jo De Cock Administrateur général Institut national d assurance maladie-invalidité

LE SYSTEME DES SOINS DE SANTE EN BELGIQUE. Jo De Cock Administrateur général Institut national d assurance maladie-invalidité LE SYSTEME DES SOINS DE SANTE EN BELGIQUE Jo De Cock Administrateur général Institut national d assurance maladie-invalidité 09 juin 2011 2 SOMMAIRE I. Introduction II. III. IV. Système de santé: objectifs

Plus en détail

DRH: Diagnostic et Stratégie de développement de la GRH Au Ministère de la Santé Au Maroc

DRH: Diagnostic et Stratégie de développement de la GRH Au Ministère de la Santé Au Maroc Royaume du Maroc Ministère de la Santé Direction des Ressources Humaines ا ا وزارة ا اارد ا DRH: Diagnostic et Stratégie de développement de la GRH Au Ministère de la Santé Au Maroc Conférence santé en

Plus en détail

25/03/2010. I DROIT DE SUBSTITUTION: CAS FRANCAIS 23 décembre 1998: tardif et bien encadré. Les médicaments génériques dans le monde (2006)

25/03/2010. I DROIT DE SUBSTITUTION: CAS FRANCAIS 23 décembre 1998: tardif et bien encadré. Les médicaments génériques dans le monde (2006) «L AVENEMENT DU MEDICAMENT GENERIQUE ET LES EVENTUELLES MESURES D ACCOMPAGNEMENT. QUELLES INCIDENCES POSSIBLES SUR LA VIABILITE SOCIO ECONOMIQUE DE LA PHARMACIE D OFFICINE? Abderrahim Derraji Rédacteur

Plus en détail

Congrès Feprabel «Législatives 14 18»

Congrès Feprabel «Législatives 14 18» Congrès Feprabel «Législatives 14 18» Mémorandum politique Assuralia: Les assureurs, professionnels de la gestion du risque et partenaires des grands enjeux sociétaux 1 er avril 2014 Philippe Colle Administrateur

Plus en détail

sociale DSS La Direction de la sécurité Un système de protection sociale générale fondé sur le principe de la solidarité

sociale DSS La Direction de la sécurité Un système de protection sociale générale fondé sur le principe de la solidarité La Direction de la sécurité sociale DSS Un système de protection sociale générale fondé sur le principe de la solidarité 1, Place de Fontenoy 75350 Paris cedex Tél : 01 40 56 60 00 Fax : 01 40 56 72 88

Plus en détail

- 73 - TABLEAU COMPARATIF

- 73 - TABLEAU COMPARATIF - 73 - TABLEAU COMPARATIF Proposition de visant à permettre aux mutuelles de mettre en place des réseaux de soins Proposition de relative au fonctionnement des réseaux de soins créés par les mutuelles

Plus en détail

Plan de la présentation

Plan de la présentation Plan de la présentation I. Contexte II. Système actuel de la Formation aux IFCS III. Présentation des éléments de base de la loi 01-00 portant organisation de l'enseignement supérieur IV. Système de Formation

Plus en détail

en clinique privée suisse

en clinique privée suisse www.geneve-cliniques.ch Frontaliers, votre accès aux soins en clinique privée suisse Les conditions d accès en soins privés à Genève suite à la modification de la législation française du 1 er juin 2014

Plus en détail

www. www.pharmacie.univ-mrs.fr/ pharmacie.univ-mrs.fr

www. www.pharmacie.univ-mrs.fr/ pharmacie.univ-mrs.fr www. www.pharmacie.univ-mrs.fr/ pharmacie.univ-mrs.fr Pharmacie c est quoi? Une formation multidisciplinaire Des études professionnalisantes De très nombreux métiers UNE FORMATION PLURIDISCIPLINAIRE Des

Plus en détail

Les politiques de réduction du coût salarial en Belgique

Les politiques de réduction du coût salarial en Belgique Les politiques de réduction du coût salarial en Belgique Mars 2015 Luc Masure Plan de la présentation 1. Le Bureau fédéral du Plan 2. Cadre historique de la politique salariale et des dispositifs d exonération

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC. Ministère de l Agriculture et de la Pêche Maritime Département de la Pêche Maritime. Secteur de la pêche artisanale au Maroc

ROYAUME DU MAROC. Ministère de l Agriculture et de la Pêche Maritime Département de la Pêche Maritime. Secteur de la pêche artisanale au Maroc ROYAUME DU MAROC Ministère de l Agriculture et de la Pêche Maritime Département de la Pêche Maritime Secteur de la pêche artisanale au Maroc Premier symposium régional sur la pêche artisanale durable en

Plus en détail

Réforme institutionnelle et financement des transports publics au Maroc

Réforme institutionnelle et financement des transports publics au Maroc ROYAUME DU MAROC Réforme institutionnelle et financement des transports publics au Maroc M. Said Ziane, Ministère de l Intérieur Journées Nationales du Transport Urbain Jordanie 26-28 octobre 2015 SOMMAIRE

Plus en détail

Royaume du Maroc Le 24 mars 2008 Haut- Commissariat au Plan

Royaume du Maroc Le 24 mars 2008 Haut- Commissariat au Plan Royaume du Maroc Le 24 mars 2008 Haut- Commissariat au Plan Ciblage géographique de la : pour une répartition performante des s de lutte contre la. OBJET DE L ETUDE Le Maroc est fortement engagé dans la

Plus en détail

Les chiffres de la santé LES DÉPENSES D ASSURANCE SANTÉ

Les chiffres de la santé LES DÉPENSES D ASSURANCE SANTÉ Les chiffres de la santé LES DÉPENSES D ASSURANCE SANTÉ Édition 2016 ENVIRONNEMENT DE LA PROTECTION SOCIALE Le déficit du régime général En milliards d 2013 2014 Prévisions 2015 0,7 0,6-0,6-3,2-2,7-1,6-4,6-6

Plus en détail