Le circuit de la culture et le designer : nouvel intermédiaire culturel ou technicien? 1

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le circuit de la culture et le designer : nouvel intermédiaire culturel ou technicien? 1"

Transcription

1 Le circuit de la culture et le designer : nouvel intermédiaire culturel ou technicien? 1 Gavin MELLES 2 Depuis maintenant plus d une décennie, un groupe de sociologues anglais de l Open University, soucieux de mettre en évidence les discours et pratiques qui soutiennent la production et la consommation des objets, ont proposé un modèle théorique intitulé circuit de la culture (circuit of culture) - dont les processus de représentation, d identité, de production, de consommation et de régulation sont autant de points de repère voire de sources sémiotiques. Dans le parcours de l objet, les pratiques, représentations et valeurs fabriquées, qu elles soient linguistiques, matérielles ou visuelles, se renforcent mutuellement par des articulations enchevêtrant de multiples éléments du circuit. Au-delà des articulations créées par des circonstances sociales et matérielles particulières, l intervention «d intermédiaires culturels» œuvre à favoriser la mobilisation de significations et valeurs qui privilégient souvent le marché et les distinctions sociales existantes. Suivant la proposition de Pierre Bourdieu, on a pris l habitude d appliquer l étiquette d intermédiaire culturel au designer, aux responsables de marketing ainsi qu aux autres acteurs impliqués directement dans la production et la consommation des valeurs symboliques des objets. Le circuit de la culture complété d une analyse faisant le point sur cette médiation culturelle a déjà été appliqué avec succès à l analyse de différents objets technologiques (tel que le Walkman Sony, le logiciel de téléchargement Napster et le téléphone portable). Tout en admettant que le circuit de la culture et la médiation culturelle nous permettent d éclairer la sémiotique des objets on peut se demander si la médiation culturelle du designer n est que la traduction routinière des valeurs du marché et de la distinction sociale existante. Pourrait-elle se transformer en une médiation plus active? Et ne limite-t-on pas trop la capacité du consommateur à résister aux valeurs et pratiques inscrites dans les objets de design? Mots-clés : circuit de la culture, design, intermédiaire culturel, sémiotique, résistance For more than a decade a group of British sociologists at the Open University, concerned with highlighting the discourses and practices that underpin the production and consumption of objets, have proposed a theoretical model entitled the Circuit of Culture. In this model the processes of representation, identity, production and consumption and regulation are both points of reference and semiotic sources. The practices, representations and values, whether linguistic, material or visual, which are created during the objet s passage through this cycle mutually reinforce each other through articulations which link together multiple elements in the circuit. In addition to articulations created by specific social and material circumstances, the intervention of «cultural intermediaries» helps favor the mobilisation of meanings and values which often privilege the Market and existing social distinctions. Following Bourdieu, it has 1 Je tiens à remercier mon amie, collègue et intermédiaire culturel Natacha Lallemand de L école de Duperré Paris pour ses commentaires et corrections dans ce texte. 2 Gavin Melles is Head of 3D Design (Interior, Industrial and Product Design Engineering) in the Faculty of Design, Swinburne University of Technology. His research interests are in the areas of Education, Research Methodologies, and Design Thinking. He supervises research students in the Faculties of Design and Engineering and is involved in several grant supported projects in Europe and Australia. He has recently published into the following journals: Research in Post-Compulsory Education, Design Issues, Design Studies, Artifact, European Journal of Engineering Education. 269

2 OBJETS & COMMUNICATION MEI become customary to label the designer, as well as marketing personal and other agents directly involved in the production and consumption of the symbolic values of objects, as intermediaries. The Circuit of Culture combined with an analysis focusing on this cultural mediation has already been applied successfully to the analysis of different technological objets, such as the Sony Walkman, Napster software, and the Mobile Phone. While recognising that the Circuit of Culture and cultural mediation allow us to illuminate the semiology of objects, one can ask if the cultural mediation for the designer is nothing more than the routine translation of Market values and existing social distinctions. Could it not be transformed into a more active mediation? Do we excessively limit the capacity of the consumer to resist the values and practices inscribed in designed objets? Keywords : circuit of culture, design, cultural intermédiaries, semiotic, resistance 270

3 Le circuit de la culture et le designer : nouvel intermédiaire culturel ou technicien? La sociologie et l anthropologie admettent communément depuis longtemps que les objets sont porteurs de sens au-delà de l utilisation fonctionnelle qu en font les usagers. À titre d exemple, Moles (1969) parle de l objet comme «communication à de multiples titres» (p. 2). Bien que des études sémiotiques aient éclairci les capacités communicatives et symboliques des objets, elles relèguent au second plan les processus de production et de consommation ainsi que l intervention humaine dans la conception et l esthétisation des objets. Aussi, dans cet article, notre premier objectif est d éclairer les pôles d activité qui contribuent à déterminer la signification des objets et, par la suite, la médiation humaine qui y intervient. Le circuit de culture : le design, la production et la consommation des objets Le rapport entre culture et design ne se prête pas à une définition simple, ceci d autant plus que déterminer la signification des deux mots-clés design et culture n est pas une chose aisée. D abord, on pourra considérer les pratiques et produits de design comme reflet des notions culturelles générales. Autrement dit, le design «condense et cristallise des notions culturelles générales dans le cadre de ses propres paramètres» (Agrest 1977, p. 80). Julier (2008) renvoie la notion de «culture du design» à un phénomène social et matériellement distribué. Cette «culture du design» s intègre à une société de consommation ou l identité est rattachée aux valeurs symboliques des objets, des images et des espaces tous trois cibles des pratiques du design design industriel (objets), design graphique (images) et d environnement (espaces). Au gré du parcours des objets dans la société, de leur conception jusqu à leur consommation, ils accumulent des significations et valeurs qui n étaient pas étudiées par le binôme production-consommation. Ce n est qu avec l élargissement du parcours sémiotique de l objet proposé dans le circuit de la culture que l amplitude de l espace d interprétation se manifeste vraiment. Dans la série de textes formant la base théorique du cours Culture, Media and Identities [Culture, Media et Identités] à l Open University, Paul du Gay et ses collègues ont proposé un modèle théorique permettant d examiner l élaboration des significations des objets. Inspirés entre autre de l œuvre de Stuart Hall (ex. Hall, 1997), du Gay et al préfèrent soutenir un modèle théorique le circuit de la culture (circuit of culture) dont les processus de représentation, d identité, de production, de consommation et de régulation sont autant de points de repère qui œuvrent à articuler dans son parcours le sens de l objet (voir fig. 2). 271

4 OBJETS & COMMUNICATION MEI Figure extraite de l ouvrage de Paul du Gay et al (1997 : 3) D après ces auteurs, le circuit de la culture déstabilise la présomption de la fixité de l objet, lui préférant une perspective de l objet comme cible d une intense interactivité sociale, technologique, légale, etc. The circuit comprises five moments representation, production, consumption, identity, and regulation at each of which meaning is constructed... The points at which these moments over- lap are known as articulations ; at the points of articulation, meanings are contested and renegotiated. Articulation was the term chosen because of its dual meaning : to express and to join together. The concept of articulation moves the model beyond the strict determinism of classic critical cultural approaches by recognizing the situational particular that is always subject to the contingencies of circumstance (Curtin & Gaither 2005, p. 97) Ce modèle a été appliqué avec succès à l analyse d objets technologiques de consommation de masse, y compris le baladeur Sony (du Gay et al. 1997), le logiciel de téléchargement de musique Napster (Taylor et al. 2002), et dernièrement le téléphone portable (Goggin, 2006). Au-delà de l analyse des objets, son champ d application a été aussi étendu à d autres domaines tels que les relations publiques (Curtin & Gaither 2005 ; Valerie 2005), le branding (O Reilly 2005), le tourisme (Norton 1996) et la publicité (Scherer & Jackson 2008) ou on considère le designer comme un médiateur parmi d autres. Chaque application concrète a permis de ratifier la valeur du modèle comme outil d analyse même si des modifications ont été opérées pour prendre en compte ses points faibles, (à voir, Champ 2008). À la lumière des cinq points de repère du circuit, il est permis de dévoiler plus clairement la fabrication et la distribution des valeurs et des significations inscrites dans des objets divers. 272

5 Le circuit de la culture et le designer : nouvel intermédiaire culturel ou technicien? C est donc grâce aux pratiques associées à un objet particulier que les acteurs humains construisent, valident et font circuler certaines significations tout en façonnant les identités. O Reilly (2005) rappelle que ce sont entre autres les designers en tant qu intermédiaires qui articulent les pôles de production, d identité et de consommation par leur expertise sémiotique. Marketers, designers and executives are seen as persons of symbolic expertise used to articulate, i.e. link, production and consumption through signifying practices such as constructing ideal identities or subject positions for consumers or prospects to occupy or negotiate. (2005, p. 580) Même si la notion d intermédiaire culturel menace de réduire la complexité de la participation humaine dans la production d objets et de leurs consommations (Negus 2002), elle sert néanmoins à focaliser sur la nécessité de recourir à des acteurs humains capables de relier les différentes dimensions de la production. Designer intermédiaire culturel ou technicien? Comme nous le rappelle Jouenne (2008) la notion de design «est un concept fourre-tout» englobant à la fois le design textile, le design d intérieur, le design d objets techniques, le design graphique, le design d espace et le design d interpellation. Le designer est donc «celui qui offre ses services à la cité dans des domaines aussi variés que l alimentation et le transport, l hygiène et le sport, la politique et les idées, légitimé par un systeme de valeurs culturelles spécifiques. C est un catalyseur d idées.» (p. 2). Comme Negus (2002) nous le rappelle : The central strength of the notion of cultural intermediaries is that it places an emphasis on those workers who come in-between creative artists and consumers (or, more generally, production and consumption). It also suggests a shift away from unidirectional or transmission models of cultural production towards an approach that conceives of workers as intermediaries continually engaged in forming a point of connection or articulation between production and consumption. This is a significant shift from transmission models of cultural production whereby various writers have portrayed the aesthetic economy in terms of analogies with assembly lines, or filter flow systems, tracing the movement (p. 502). Dans La Distinction, Bourdieu (1979) fait référence à une gamme de nouvelles professions, notamment celles des artisans d art «issues des écoles techniques et très proches des petits artisans et de leurs valeurs» qui s assimilent à celle du designer d aujourd hui. L auteur énonce que «la petite bourgeoisie nouvelle s accomplit dans les professions de présentation et de représentation ( ) et 273

6 OBJETS & COMMUNICATION MEI dans toutes les institutions dévouées à la vente de biens et de services symboliques ( ) dotés d une instruction générale plus élevée, plus souvent parisiens et d origine bourgeoise, ils s apparentent par leur style de vie aux intermédiaires culturels» (p. 415). Selon Bourdieu, leur capacité de traduire les valeurs des classes moyennes et supérieures dans les objets est due à une familiarité socioéconomique et culturelle issue d un mélange de circonstances. Bien qu on puisse contester la validité universelle de cette identification de l intermédiaire avec le designer c est une interprétation appuyée par le profil démographique des élèves des écoles de design et une interprétation de l œuvre de Bourdieu partagée par du Gay et ceux qui adhèrent au modèle du circuit de la culture. Renvoyant à la théorie de Bourdieu (1979), du Gay et al (1997), identifient le designer comme celui qui œuvre à inscrire la culture et le symbolisme dans les objets de manière à promouvoir la consommation. To make artefacts sell, as we shall see with the case of the Walkman, designers have to embody culture in the things they design. Designed artefacts are certainly there to do something, they are often functional but, more than this, they are inscribed with meanings as well as uses. So, in addition to creating artefacts with a specific function, designers are also in the game of making artefacts meaningful. In other words, design produces meaning through encoding artefacts with symbolic significance ; it gives functional artefacts symbolic form (1997, p. 62) Accordant aussi aux designers l appartenance à la «nouvelle petite bourgeoisie» dont les préférences artistiques sont marginales et à première vue contestataires vis-à-vis de la classe dominante, le designer est néanmoins créateur du goût et technicien de la distinction sociale ce qui le confine dans son rôle d exécutant. Ce réflexe d adhésion automatique aux valeurs d autrui peut même se convertir en déception et manipulation, If the work of cultural intermediaries entails the production and circulation of information and symbolic materials, so it also involves the concealment of knowledge, deception and manipulation (widespread within advertising and marketing, and at its most apparent in some of the publicity and public relations work to be found in the music and film industries). (Negus, 2002, p. 508) À son plus haut degré de réussite, force est de constater que la star du design échappe à ces limites. Son œuvre se convertit en a shorthand for the knowledge and values inherent in the system (Julier 2008, p. 86). Ce sont ces figures qui 274

7 Le circuit de la culture et le designer : nouvel intermédiaire culturel ou technicien? traduisent et renforcent aussi le mythe de la créativité qui est fortement associé à l identité professionnelle (Fisher 1997). C est là un discours sur la créativité et le génie qui est entretenu et renforcé tant par les écoles de design que par la profession, ce qui conduit en dernière instance à une sorte d auto-marginalisation vis-à-vis celles-ci, As adherents to this «new petite bourgeoisie», designers only half-heartedly aspire to a conservative professional status. Attempts by consultancies to create fixed strategies have been tempered by a desire to maintain a more creative drive, unfettered by procedures and hierarchies. There is something of a self-marginalization going on here that runs through design s educational and commercial system Thus the art and design education system is a sociologically determined recipe for the manufacture of Bourdieu s new petite bourgeoisie (Julier 2008, p. 45) En conséquence, selon cette interprétation de la médiation culturelle, le designer s oblige à reproduire de manière routinière les valeurs du marché et de la distinction sociale existante. C est ce que rappele Negus (2002) I am arguing that any study of cultural intermediaries should incorporate an awareness of the research that has stressed the habitual, unreflexive and uncritical adherence to well established production routines and occupational formulae (even if many of these ideas might seem lost amongst some of the less inspiring writings about mass communication ). (p. 510) Designer - traduction routinière ou intervention active? Notons tout d abord que la notion d intermédiaire culturel ne s applique pas exclusivement à l analyse de la consommation et de la production et ne se limite pas au fait de véhiculer en tant qu exécutant les seules valeurs du marché. Dans d autres champs on dénombre des individus capables de véhiculer la culture entre divers interlocuteurs et divers milieux sociaux. À titre d exemple, dans l étude sociologique de jeunes filles maghrébines en France, Pottier (1993) leur attribue la capacité de «chevaucher les frontières, de gérer les crises, de construire des ponts entre des ensembles culturels différents.» (p. 188) ainsi que le rôle d intermédiaires culturels. Cette intervention du médiateur destiné à gérer les crises dans divers milieux sociaux et institutionnels nous rappelle donc que la médiation culturelle ne se limite pas qu au travail symbolique du commerce. Cette capacité d intervention active est celle que le discours du design actuel veut parfois s attribuer (Press & Cooper 2003). Skov (2002), par exemple attribue aux 275

8 OBJETS & COMMUNICATION MEI jeunes designers de mode de Hong Kong la capacité de transgresser des principes culturels par l évocation de leurs gouts personnels Not only do fashion designers dress other bodies, they learn to use their own bodies as aesthetic measures. Thus, fashion designers talk about having a good eye the sense of aesthetic judgement and having good hands the ability to work with the fabric during fittings. In addition, designers learn to talk about their work in specific ways. The fact that they speak eloquently about their likes and dislikes make them stand out in Hong Kong where schools tend not to encourage self expression and where young people usually keep quiet in front of their seniors... Fashion education thus involves the whole person to the extent that it is impossible to draw a line between professional creative skills and self expression. (Skov 2002, p. 558) Cette transgression pointe le défi auquel est confronté le designer en choisissant de se limiter au rôle de technicien ou de s ouvrir à une médiation plus active. C est Skov (2002) encore une fois qui nous parle de la capacité des designers à intervenir en tant qu intermédiaires dans une fusion productive des cultures As cultural intermediaries, Hong Kong fashion designers represent a different kind of cultural blending one which dissolves the polarities between East and West and between culture and economy. This is seen most clearly, perhaps, in the curiosity many designers have in using Chinese aesthetics in their design. This can be done in many different ways. Earlier we saw an example of a designer wanting to make a standard Chinese blouse in an unusual fabric. This was thought out for a chain store, and more sophisticated name designers may look down on such an attempt to use Chinese elements. However, when they apply Chinese concepts in such a way that their designs question the unity of both Chinese and Western elements, they are actually involved in a similar project. Both transform Hong Kong s cultural dualism of Chinese tradition and Western modernity from a regulated cultural sterility to a fertile meeting ground from which something new can emerge. (Skov 2002, p. 567) Le designer en tant que technicien-exécuteur ne s autorise pas de résister aux valeurs symboliques imposées par les impératifs commerciaux. En revanche, au delà d une simple traduction, le designer comme intermédiaire culturel prend en charge la transmission d autres valeurs qui dépassent les objectifs purement commerciaux. Featherstone (2007), par exemple, parle d un groupe de nouveaux intermédiaires agissant stratégiquement et qui 276

9 Le circuit de la culture et le designer : nouvel intermédiaire culturel ou technicien? actively promote and transmit the intellectuals lifestyle to a larger audience and collude with the intellectuals to legitimate new fields such as sport, fashion, popular music and popular culture ( ) These cultural intermediaries working between the media and academic and intellectual life help to facilitate the transmission of popular intellectual programmes in the media... Effectively they help to collapse some of the old distinctions and symbolic hierarchies that revolve around the popular culture/higher culture axis (2007, p. 44) De toute évidence, la capacité d agir en tant qu intermédiaire exige une formation intellectuelle capable de doter l individu d outils susceptibles d effectuer cette transmission et cette transformation. Nous devons nous demander si nos programmes de formation de designers les préparent vraiment à prendre en charge cette capacité d intermédiaire ou si nous les limitons à agir comme de simples techniciens. Toutefois, nous devons nous souvenir que la résistance aux valeurs inscrites dans les objets peut aussi puiser ses origines à d autres sources. On ajoutera à titre d exemple la créativité et la résistance aux règles de distribution de la musique de la part des auteurs et des utilisateurs de Napster (Taylor et al. 2002). Goggins (2006) donne aussi comme exemple le phénomène des textos et commente la capacité des consommateurs à briser les règles d usage par leur créativité. D après Nixon et du Gay (2002), entre autres, l interprétation créative et parfois contestataire des objets par le consommateur rappelle que la médiation culturelle n est pas seulement le terrain du designer mais aussi celui d autres acteurs. Conclusion Pour mieux comprendre les significations dont sont investis les objets dans et au-delà des espaces de production et de consommation, il faut élargir le champ d analyse. Le modèle du circuit de la culture nous offre cet élargissement théorique et permet aussi de comprendre les processus de médiation, d interprétation et de création des valeurs symboliques des objets. L interprétation plus courante de la médiation culturelle du designer le présente comme technicien voire un agent conspirateur. Il existe pourtant d autres interprétations qui annoncent une capacité de résistance aux valeurs du marché mais qui ne se limitent pas nécéssairement au seul designer car elle s étend aux autres acteurs du parcours sémiotique de l objet. 277

10 OBJETS & COMMUNICATION MEI Références Diana Agrest (1977) Design versus non-design. Communications, 1977, 27 (1), Bourdieu, P. (1979). La distinction : critique sociale du jugement. Paris : Les Editions de Minuit Champ, J. G. (2008). Horizontal Power, Vertical Weakness : Enhancing the «Circuit of Culture». Popular Communication : The International Journal of Media and Culture, 6 (2), Curtin, P. A., & Gaither, T. K. (2005). Privileging Identity, Difference, and Power : The Circuit of Culture As a Basis for Public Relations Theory. Journal of Public Relations Research, 17 (2), Du Gay, P. (1997). Doing cultural studies : the story of the Sony Walkman. London : Sage Publications in association with the Open University Featherstone, M. (2007). Consumer culture and postmodernism (2nd ed.). Los Angeles ; London : SAGE Fisher, T. (1997). The Designer s Self-Identity- Myths of Creativity and the Management of Teams. Creativity and Innovation Management, 6 (1), Goggin, G. (2006). Cell phone culture : mobile technology in everyday life. New York, NY : Routledge Hall, S. (1997). Representation : cultural representations and signifying practices. London : Sage, in association with The Open University. Jouenne, Noel (2008) Contresens du design dans l espace public. Ecole d art d Annecy, 7 février 2008 Norton, A. (1996). Experiencing nature : The reproduction of environmental discourse through safari tourism in East Africa. Geoforum, 27 (3), O Reilly, D. (2005). Cultural Brands/ Branding Cultures. Journal of Marketing Management, 21 (5/6), Pottier, C. (1993). La fabrication sociale de médiateurs culturels : le cas des jeunes filles d origine maghrébine. Revue Européenne de Migrations Internationales 9, 3, Press, M. & Cooper, R. (2003). The design experience : the role of design and designers in the twenty-first century Scherer, J., & Jackson, S. J. (2008). Cultural Studies and the Circuit of Culture : Advertising, Promotional Culture and the New Zealand All Blacks. Cultural Studies Critical Methodologies, 8 (4), Skov, L. (2002). Hong Kong fashion designers as cultural intermediaries : out of global garment production. Cultural Studies, 16 (4), Taylor, B. C., Demont-Heinrich, C., Broadfoot, K. J., Dogde, J., & Guowei, J. (2002). New Media and the Circuit of Cyber-Culture : Conceptualizing Napster. Journal of Broadcasting & Electronic Media, 46 (4), 607 Terry, V. (2005). Postcard from the Steppes : a snapshot of public relations and culture in Kazakhstan. Public Relations Review, 31(1), Julier (2008). Culture of Design. London : Sage. Martine, C. (2008). Un intermédiaire culturel au xiiie siècle : le jongleur. Bulletin du centre d études médiévales d Auxerre. Hors série n 2 (2008) Le Moyen Âge vu d ailleurs Available at : Moles, A. A. (1969). Objet et communication. Communications, 13 (1), 1-21 Negus, K. (2002). The work of Cultural Intermediaries and the enduring distance between production and consumption. Cultural Studies 16 (4), Nixon, S., & Gay, P. D. (2002). Who needs cultural intermediaries? Cultural Studies, 16 (4),

L intégration socioscolaire des jeunes Québécois d origine chinoise : le rôle des écoles ethniques complémentaires

L intégration socioscolaire des jeunes Québécois d origine chinoise : le rôle des écoles ethniques complémentaires L intégration socioscolaire des jeunes Québécois d origine chinoise : le rôle des écoles ethniques complémentaires Ming Sun Université de Montréal Haï Thach École Chinoise (Mandarin) de Montréal Introduction

Plus en détail

French Three Unit Four Review

French Three Unit Four Review Name Class Period French Three Unit Four Review 1. I can discuss with other people about what to do, where to go, and when to meet (Accept or reject invitations, discuss where to go, invite someone to

Plus en détail

Care instructions to keep your Vlisco product looking enduringly beautiful

Care instructions to keep your Vlisco product looking enduringly beautiful Care instructions to keep your Vlisco product looking enduringly beautiful Instructions d entretien pour préserver durablement la beauté de votre produit Vlisco These care instructions can also be found

Plus en détail

David Marsden Labour market segmentation in Britain: the decline of occupational labour markets and the spread of entry tournaments

David Marsden Labour market segmentation in Britain: the decline of occupational labour markets and the spread of entry tournaments David Marsden Labour market segmentation in Britain: the decline of occupational labour markets and the spread of entry tournaments Article (Accepted version) (Refereed) Original citation: Marsden, David

Plus en détail

IS/07/TOI/164004. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=6140

IS/07/TOI/164004. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=6140 La vente au détail - RetAiL est un cours fondé sur la technologie de l information, un IS/07/TOI/164004 1 Information sur le projet La vente au détail - RetAiL est un cours fondé sur la technologie de

Plus en détail

LA PERSONNE SPÉCIALE

LA PERSONNE SPÉCIALE LA PERSONNE SPÉCIALE These first questions give us some basic information about you. They set the stage and help us to begin to get to know you. 1. Comment tu t appelles? What is your name? Je m appelle

Plus en détail

Girls and Boys, Women and Men - Filles et garçons, femmes et hommes - respecting differences, promoting equality and sharing responsibility

Girls and Boys, Women and Men - Filles et garçons, femmes et hommes - respecting differences, promoting equality and sharing responsibility Girls and Boys, Women and Men - respecting differences, promoting equality and sharing responsibility Filles et garçons, femmes et hommes - respecter les différences, promouvoir l égalité et partager les

Plus en détail

Les licences Creative Commons expliquées aux élèves

Les licences Creative Commons expliquées aux élèves Les licences Creative Commons expliquées aux élèves Source du document : http://framablog.org/index.php/post/2008/03/11/education-b2i-creative-commons Diapo 1 Creative Commons presents : Sharing Creative

Plus en détail

6. Les désastres environnementaux sont plus fréquents. 7. On ne recycle pas ses déchets ménagers. 8. Il faut prendre une douche au lieu d un bain.

6. Les désastres environnementaux sont plus fréquents. 7. On ne recycle pas ses déchets ménagers. 8. Il faut prendre une douche au lieu d un bain. 1. Notre planète est menacée! 2. Il faut faire quelque chose! 3. On devrait faire quelque chose. 4. Il y a trop de circulation en ville. 5. L air est pollué. 6. Les désastres environnementaux sont plus

Plus en détail

C est quoi, Facebook?

C est quoi, Facebook? C est quoi, Facebook? aujourd hui l un des sites Internet les plus visités au monde. Si tu as plus de 13 ans, tu fais peut-être partie des 750 millions de personnes dans le monde qui ont une page Facebook?

Plus en détail

2 players Ages 8+ Note: Please keep these instructions for future reference. WARNING. CHOKING HAZARD. Small parts. Not for children under 3 years.

2 players Ages 8+ Note: Please keep these instructions for future reference. WARNING. CHOKING HAZARD. Small parts. Not for children under 3 years. Linja Game Rules 2 players Ages 8+ Published under license from FoxMind Games NV, by: FoxMind Games BV Stadhouderskade 125hs Amsterdam, The Netherlands Distribution in North America: FoxMind USA 2710 Thomes

Plus en détail

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships A project under the Intelligent Energy Europe programme Contract Number: IEE/10/130 Deliverable Reference: W.P.2.1.3

Plus en détail

Stress and Difficulties at School / College

Stress and Difficulties at School / College Stress and Difficulties at School / College This article will deal with the pressures and problems that students face at school and college. It will also discuss the opposite - the positive aspects of

Plus en détail

Photo Manipulations in the 2011 CES

Photo Manipulations in the 2011 CES Canadian Election Study Methodological Briefs Methodological Brief #2013-A Photo Manipulations in the 2011 CES Patrick Fournier, Université de Montréal Stuart Soroka, McGill University Fred Cutler, University

Plus en détail

Application Form/ Formulaire de demande

Application Form/ Formulaire de demande Application Form/ Formulaire de demande Ecosystem Approaches to Health: Summer Workshop and Field school Approches écosystémiques de la santé: Atelier intensif et stage d été Please submit your application

Plus en détail

Retired Rock Star Presents Programme for Schools

Retired Rock Star Presents Programme for Schools Séquence 12 Public cible 2 de, 1 e / Écouter : B1+ ; Écrire : B1 Retired Rock Star Presents Programme for Schools Le célèbre musicien du groupe Pink Floyd, Roger Waters, présente son programme pour les

Plus en détail

Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs. social. An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS

Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs. social. An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS Le capital Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs social capital An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS Présentation des participants participants presentation Fondation Dufresne et Gauthier

Plus en détail

Academic genres in French Higher Education

Academic genres in French Higher Education Academic genres in French Higher Education A Cross-disciplinary Writing Research Project Isabelle DELCAMBRE Université Charles-de-Gaulle-Lille3 Equipe THEODILE «Les écrits à l université: inventaire, pratiques,

Plus en détail

Les Plus Belles Chansons, France Gall, Warner France, 1994 (amazon.com).

Les Plus Belles Chansons, France Gall, Warner France, 1994 (amazon.com). Page 1 of 7 LESSON PLAN Teacher: Bob Ponterio School: SUNY Cortland LESSON TITLE: : DO commands LESSON SKILL TARGETED: Direct object commands (PACE) CLASS LEVEL: FRE 102-2nd semester beginning French TARGETED

Plus en détail

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes Le Centre d Innovation des Technologies sans Contact-EuraRFID (CITC EuraRFID) est un acteur clé en matière de l Internet des Objets et de l Intelligence Ambiante. C est un centre de ressources, d expérimentations

Plus en détail

IT & E - Integrated Training & emploi des personnes handicapées en dessin assisté par ordinateur, les détails et graphiques

IT & E - Integrated Training & emploi des personnes handicapées en dessin assisté par ordinateur, les détails et graphiques IT & E - Integrated Training & emploi des personnes handicapées en dessin assisté par ordinateur, les détails et graphiques TR/06/B/P/PP/178009 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2006

Plus en détail

Design and creativity in French national and regional policies

Design and creativity in French national and regional policies Design and creativity in French national and regional policies p.01 15-06-09 French Innovation policy Distinction between technological innovation and non-technological innovation (including design) French

Plus en détail

C est quoi, Facebook?

C est quoi, Facebook? C est quoi, Facebook? Si tu as plus de 13 ans, tu fais peut-être partie des 750 millions de personnes dans le monde qui ont un compte Facebook? Et si tu es plus jeune, tu as dû entendre parler autour de

Plus en détail

The Skill of Reading French

The Skill of Reading French The Skill of Reading French By the end of this session... ALL of you will be able to recognise words A LOT of you will be able to recognise simple phrases SOME of you will be able to translate a longer

Plus en détail

Est-ce que tu as un frère? Marc a une cousine à Québec. Nous avons une voiture. Est-ce que vous avez un vélo? Ils ont un appartement à Paris.

Est-ce que tu as un frère? Marc a une cousine à Québec. Nous avons une voiture. Est-ce que vous avez un vélo? Ils ont un appartement à Paris. Leçon 7 - La Vie est belle La vie de Nafi, une jeune Française d origine sénégalaise parle de sa vie. Elle est étudiante en sociologie à l Université de Toulouse. Aujourd hui, elle parle de sa vie. -Est-ce

Plus en détail

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe Formation en conduite et gestion de projets Renforcer les capacités des syndicats en Europe Pourquoi la gestion de projets? Le département Formation de l Institut syndical européen (ETUI, European Trade

Plus en détail

90558-CDT-06-L3French page 1 of 10. 90558: Listen to and understand complex spoken French in less familiar contexts

90558-CDT-06-L3French page 1 of 10. 90558: Listen to and understand complex spoken French in less familiar contexts 90558-CDT-06-L3French page 1 of 10 NCEA LEVEL 3: FRENCH CD TRANSCRIPT 2006 90558: Listen to and understand complex spoken French in less familiar contexts New Zealand Qualifications Authority: NCEA French

Plus en détail

Fiche d Inscription / Entry Form

Fiche d Inscription / Entry Form Fiche d Inscription / Entry Form Catégories - Category Film Institutionnel / Corporate Film Film Marketing Produit / Marketing Product film Film Communication Interne / Internal Communication film Film

Plus en détail

Transfert des expérimentales et innovantes méthodes d enseignement pour l education de management

Transfert des expérimentales et innovantes méthodes d enseignement pour l education de management l education de management 2010-1-PL1-LEO01-11462 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2010 Type de Projet: Statut: Accroche marketing: Résumé: Transfert des expérimentales et innovantes

Plus en détail

ICC International Court of Arbitration Bulletin. Cour internationale d arbitrage de la CCI

ICC International Court of Arbitration Bulletin. Cour internationale d arbitrage de la CCI ICC International Court of Arbitration Bulletin Cour internationale d arbitrage de la CCI Extract for restricted use Extrait à tirage limité International Court of Arbitration 38, Cours Albert 1er, 75008

Plus en détail

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking European Commission DG MARKT Unit 02 Rue de Spa, 2 1049 Brussels Belgium markt-consultation-shadow-banking@ec.europa.eu 14 th June 2012 Natixis Asset Management Response to the European Commission Green

Plus en détail

Votre entrée dans le monde des plombiers. Entering a plumber world

Votre entrée dans le monde des plombiers. Entering a plumber world Votre entrée dans le monde des plombiers Entering a plumber world Jean-Denis Roy 9 janvier 2010 Quelle est la principale différence entre l université et le marché du travail? What is the main difference

Plus en détail

Initiative d excellence de l université de Bordeaux. Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014. Recommandations

Initiative d excellence de l université de Bordeaux. Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014. Recommandations Initiative d excellence de l université de Bordeaux Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014 Recommandations 2/1 RECOMMANDATIONS DU COMITE STRATEGIQUE Une feuille de route pour le conseil de gestion

Plus en détail

Photo: Sgt Serge Gouin, Rideau Hall Her Majesty The Queen in Right of Canada represented by the Office of the Secretary to the Governor General

Photo: Sgt Serge Gouin, Rideau Hall Her Majesty The Queen in Right of Canada represented by the Office of the Secretary to the Governor General As the father of five children and the grandfather of ten grandchildren, family is especially important to me. I am therefore very pleased to mark National Foster Family Week. Families, whatever their

Plus en détail

Conférence «Accords transnationaux d entreprise» «Transnational Company Agreements» Conference

Conférence «Accords transnationaux d entreprise» «Transnational Company Agreements» Conference Conférence «Accords transnationaux d entreprise» «Transnational Company Agreements» Conference 13-14 novembre 2008-13th -14th Novembre 2008 Centre des Congrès, Lyon Le rôle des accords d entreprise transnationaux

Plus en détail

Fiche d Inscription / Entry Form

Fiche d Inscription / Entry Form Fiche d Inscription / Entry Form (A renvoyer avant le 15 octobre 2014 Deadline octobrer 15th 2014) Film Institutionnel / Corporate Film Film Marketing Produit / Marketing Product film Film Communication

Plus en détail

Types of Dementia. Common Causes of Dementia

Types of Dementia. Common Causes of Dementia Types of Dementia Dementia is a loss of skills to think, remember and reason that is severe enough to affect daily activities. It is normal to need more time to remember things as we get older. Other thinking

Plus en détail

Niveau débutant/beginner Level

Niveau débutant/beginner Level LE COFFRE À OUTILS/THE ASSESSMENT TOOLKIT: Niveau débutant/beginner Level Sampler/Echantillon Instruments d évaluation formative en français langue seconde Formative Assessment Instruments for French as

Plus en détail

Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development. Bil.

Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development. Bil. A usage officiel/for Official Use C(2006)34 C(2006)34 A usage officiel/for Official Use Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development

Plus en détail

Guide à l usage des conférenciers (-ières) et des président(e)s de séance de TCPM2013 1

Guide à l usage des conférenciers (-ières) et des président(e)s de séance de TCPM2013 1 [AN ENGLISH VERSION FOLLOWS] Guide à l usage des conférenciers (-ières) et des président(e)s de séance de TCPM2013 1 Conférenciers (- ières) 1) Les communications en séances régulières ont une durée de

Plus en détail

1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns.

1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns. 1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns.! Marie t invite au théâtre?!! Oui, elle m invite au théâtre.! Elle te parle au téléphone?!! Oui, elle me parle au téléphone.! Le prof vous regarde?!!!

Plus en détail

Forthcoming Database

Forthcoming Database DISS.ETH NO. 15802 Forthcoming Database A Framework Approach for Data Visualization Applications A dissertation submitted to the SWISS FEDERAL INSTITUTE OF TECHNOLOGY ZURICH for the degree of Doctor of

Plus en détail

Préambule. Situation actuelle à la FBM

Préambule. Situation actuelle à la FBM Pland action«agirpourl égalité» delafacultédebiologieetdemédecinedel UniversitédeLausanne danslecadredela«vision50/50»deladirectiondel UNIL Préambule SituationactuelleàlaFBM Pland action«agirpourl égalité»

Plus en détail

Sujet de TPE PROPOSITION

Sujet de TPE PROPOSITION Single photon source made of single nanodiamonds This project will consist in studying nanodiamonds as single photon sources. The student will study the emission properties of such systems and will show

Plus en détail

MOVILISE-Le cours en anglais pour les hommes de sport sportsman par l usage des methodes nouvelles

MOVILISE-Le cours en anglais pour les hommes de sport sportsman par l usage des methodes nouvelles MOVILISE-Le cours en anglais pour les hommes de sport sportsman par l usage des methodes nouvelles 2009-1-TR1-LEO05-08709 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2009 Type de Projet: Statut:

Plus en détail

CHAPTER2. Le Problème Economique

CHAPTER2. Le Problème Economique CHAPTER2 Le Problème Economique Les Possibilités de Production et Coût d Opportunité La courbe des possibilités de production représente (CPP) représente la limite entre les différentes combinaisons en

Plus en détail

RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données

RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données Parmi les fonctions les plus demandées par nos utilisateurs, la navigation au clavier et la possibilité de disposer de champs supplémentaires arrivent aux

Plus en détail

MODERN LANGUAGES DEPARTMENT

MODERN LANGUAGES DEPARTMENT MODERN LANGUAGES DEPARTMENT Common Assessment Task 2 YEAR 9 Je m appelle Ma classe Mark 20 10 19 23 13 15 Total Effort Instructions For this extended piece of homework, you are going to write about the

Plus en détail

La recherche informatique et la rédaction

La recherche informatique et la rédaction Présentation du projet La recherche informatique et la rédaction Atelier 519 Congrès de l AQIFGA 2014 Commission scolaire des Hautes-Rivières 11/04/2014 1 2 Présentation du projet La recherche informatique

Plus en détail

GCSE Bitesize Controlled Assessment

GCSE Bitesize Controlled Assessment GCSE Bitesize Controlled Assessment Model 2 (for A/A* grade) Question 3 Subject: Topic: French Writing In this document you will find practical help on how to improve your grade. Before you start working

Plus en détail

ANGULAR JS AVEC GDE GOOGLE

ANGULAR JS AVEC GDE GOOGLE ANGULAR JS AVEC GDE GOOGLE JUIN 2015 BRINGING THE HUMAN TOUCH TO TECHNOLOGY 2015 SERIAL QUI SUIS-JE? ESTELLE USER EXPERIENCE DESIGNER BUSINESS ANALYST BRINGING THE HUMAN TOUCH TO TECHNOLOGY SERIAL.CH 2

Plus en détail

GCSE Bitesize Controlled Assessment

GCSE Bitesize Controlled Assessment GCSE Bitesize Controlled Assessment Model 2 (for A/A* grade) Question 4 Subject: Topic: French Speaking In this document you will find practical help on how to improve your grade. Before you start working

Plus en détail

A joint institute between LIRMM and NXP. Un laboratoire commun LIRMM-NXP

A joint institute between LIRMM and NXP. Un laboratoire commun LIRMM-NXP A joint institute between LIRMM and NXP Un laboratoire commun LIRMM-NXP ISyTest, Institute for System Testing In the fast-moving world of integrated systems, test solutions are faced with two major issues:

Plus en détail

ICM STUDENT MANUAL French 1 JIC-FRE1.2V-12 Module: Marketing Communication and Media Relations Study Year 2. 1. Course overview. Learning objectives:

ICM STUDENT MANUAL French 1 JIC-FRE1.2V-12 Module: Marketing Communication and Media Relations Study Year 2. 1. Course overview. Learning objectives: ICM STUDENT MANUAL French 1 JIC-FRE1.2V-12 Module: Marketing Communication and Media Relations Study Year 2 1. Course overview Books: Français.com, niveau intermédiaire, livre d élève+ dvd- rom, 2ième

Plus en détail

APPLICATION DOMAIN: Choose a domain

APPLICATION DOMAIN: Choose a domain APPLICATION DOMAIN: Choose a domain PERSONAL DATA DONNEES PERSONNELLES 1. SURNAME NOM DE FAMILLE: 2. FORENAME(S) PRENOM(S): 3. PERMANENT ADDRESS RESIDENCE PERMANENTE: 4. EMAIL - MÉL: 5. PRIVATE TELEPHONE

Plus en détail

AWICO instrument pour le bilan de compétences élargie

AWICO instrument pour le bilan de compétences élargie AWICO instrument pour le bilan de compétences élargie No. 2009 LLP-LdV-TOI-2009-164.603 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2009 Type de Projet: Statut: Accroche marketing: Résumé: Description:

Plus en détail

Contents National 4 French Reading; Context: Learning

Contents National 4 French Reading; Context: Learning Contents National 4 French Reading; Context: Learning (questions extracted from General past papers) Question Topic Learning in context (Forum: should you do holidays? Solène replies) Learning in context

Plus en détail

Module Title: French 4

Module Title: French 4 CORK INSTITUTE OF TECHNOLOGY INSTITIÚID TEICNEOLAÍOCHTA CHORCAÍ Semester 2 Examinations 2010 Module Title: French 4 Module Code: LANG 6020 School: Business Programme Title: Bachelor of Business Stage 2

Plus en détail

BA (Hons) French with Translation Studies F/T SH 322F

BA (Hons) French with Translation Studies F/T SH 322F BA (Hons) French with Translation Studies F/T SH 322F 1. Rationale With the advent of globalization, translation studies have become an imperative field to be taken on-board by department of languages.

Plus en détail

Practice Direction. Class Proceedings

Practice Direction. Class Proceedings Effective Date: 2010/07/01 Number: PD - 5 Title: Practice Direction Class Proceedings Summary: This Practice Direction describes the procedure for requesting the assignment of a judge in a proceeding under

Plus en détail

PONT DES CATALANS SPEED MANAGEMENT PROJECT

PONT DES CATALANS SPEED MANAGEMENT PROJECT Toulouse, 31.05.2011 PONT DES CATALANS SPEED MANAGEMENT PROJECT MID-TERM TERM EVALUATION VISIT Presentation of the team Names : Arnaud Arsuffi Audrey Traisnel City : Toulouse University : INSA Toulouse

Plus en détail

RESULTING FROM THE ANTI-SEMITIC LEGISLATION IN FORCE DURING THE OCCUPATION. (Decree 99-778 of September 10, 1999) QUESTIONNAIRE. Family Name...

RESULTING FROM THE ANTI-SEMITIC LEGISLATION IN FORCE DURING THE OCCUPATION. (Decree 99-778 of September 10, 1999) QUESTIONNAIRE. Family Name... COMMISSION FOR THE COMPENSATION OF VICTIMS OF SPOLIATION RESULTING FROM THE ANTI-SEMITIC LEGISLATION IN FORCE DURING THE OCCUPATION (Decree 99-778 of September 10, 1999) Case Number : (to remind in all

Plus en détail

Conférences invitées

Conférences invitées Conférences invitées The Process of Process Modeling Barbara Weber University of Innsbruck, Austria Barbara.Weber@uibk.ac.at ABSTRACT. Business process models have gained significant importance due to

Plus en détail

«Rénovation des curricula de l enseignement supérieur - Kazakhstan»

«Rénovation des curricula de l enseignement supérieur - Kazakhstan» ESHA «Création de 4 Ecoles Supérieures Hôtelières d'application» R323_esha_FT_FF_sup_kaza_fr R323 : Fiche technique «formation des enseignants du supérieur» «Rénovation des curricula de l enseignement

Plus en détail

French 2208A. French for Healthcare Le français de la santé

French 2208A. French for Healthcare Le français de la santé French 2208A French for Healthcare Le français de la santé Professeur : Heures de bureau : Olga Kharytonava disponible tous les jours par courriel, sauf le week-end. Préalable - Fr 1900 E ou Fr 1910, ou

Plus en détail

Rational Team Concert

Rational Team Concert Une gestion de projet agile avec Rational Team Concert Samira Bataouche Consultante, IBM Rational France 1 SCRUM en Bref Events Artifacts Development Team Source: Scrum Handbook 06 Décembre 2012 Agilité?

Plus en détail

GUEST AMENITY PORTFOLIO

GUEST AMENITY PORTFOLIO GUEST AMENITY PORTFOLIO Eco-green Creation Production Distribution 28 29 COSMETIC REGULATIONS & USERS SAFETY We guarantee the safety and conformity of all our cosmetic products, including their traceability.

Plus en détail

SENEGAL DIAGNOSTICS DE LA GOUVERNANCE TRANSPORTS ET TRAVAUX PUBLICS

SENEGAL DIAGNOSTICS DE LA GOUVERNANCE TRANSPORTS ET TRAVAUX PUBLICS SENEGAL DIAGNOSTICS DE LA GOUVERNANCE TRANSPORTS ET TRAVAUX PUBLICS FOCUS GROUPE: Sociétés Privées qui Utilisent Services de Transport Terrestre et/ou PAD Groupe A Routes et Port Les questions de Sections

Plus en détail

Achievement objective(s): 2.3 Likes, dislikes, reasons Socio-cultural aspect: Family life in France meals, les fromages

Achievement objective(s): 2.3 Likes, dislikes, reasons Socio-cultural aspect: Family life in France meals, les fromages Curriculum area: TEACHER PROFESSIONAL DEVELOPMENT TO SUPPORT FRENCH IN THE NEW ZEALAND CURRICULUM AND GERMAN IN THE NEW ZEALAND CURRICULUM Learning Activity Cover sheet French Class: Yr 7,8,9 Context:

Plus en détail

Paper Reference. Paper Reference(s) 4365/01 London Examinations IGCSE French Paper 1: Listening

Paper Reference. Paper Reference(s) 4365/01 London Examinations IGCSE French Paper 1: Listening Centre No. Candidate No. Surname Signature Paper Reference(s) 4365/01 London Examinations IGCSE French Paper 1: Listening Monday 8 November 2010 Afternoon Time: 30 minutes (+5 minutes reading time) Materials

Plus en détail

Usage guidelines. About Google Book Search

Usage guidelines. About Google Book Search This is a digital copy of a book that was preserved for generations on library shelves before it was carefully scanned by Google as part of a project to make the world s books discoverable online. It has

Plus en détail

A propos de ce livre Ceci est une copie numérique d un ouvrage conservé depuis des générations dans les rayonnages d une bibliothèque avant d être numérisé avec précaution par Google dans le cadre d un

Plus en détail

DICTIONNAIRE DE SPIRITUALITé ASCéTIQUE ET MYSTIQUE : DOCTRINE ET HISTOIRE...

DICTIONNAIRE DE SPIRITUALITé ASCéTIQUE ET MYSTIQUE : DOCTRINE ET HISTOIRE... Read Online and Download Ebook DICTIONNAIRE DE SPIRITUALITé ASCéTIQUE ET MYSTIQUE : DOCTRINE ET HISTOIRE... DOWNLOAD EBOOK : DICTIONNAIRE DE SPIRITUALITé ASCéTIQUE ET Click link bellow and free register

Plus en détail

GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables. Presentation and snapshot of achieved work

GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables. Presentation and snapshot of achieved work GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables Presentation and snapshot of achieved work FLEXIPAC meeting Bertrand Cornélusse, University of Liège December 2014 1 P L

Plus en détail

Informations principales / Main information

Informations principales / Main information Fiche d Inscription Entry Form À renvoyer avant le 15 Octobre 2015 Deadline October 15th 2015 Dans quelle catégorie participez-vous? In what category do you participate? Institutionnel / Corporate Marketing

Plus en détail

Miroirs avec des luminaires Illuminated Mirrors

Miroirs avec des luminaires Illuminated Mirrors Miroirs avec des luminaires Illuminated Mirrors TRIGA partners est une société tchèque importante agissant dans le domaine de traitement du verre plat. Elle s occupe du design, de l étude et du développement

Plus en détail

Implementation of OECD Guidelines in Canada

Implementation of OECD Guidelines in Canada Implementation of OECD Guidelines in Canada March 1314, 2001 Berlin, Germany 1. 2. 3. 4. Overview Canada s involvement in OECD on Electronic Commerce and Consumer Protection Electronic Commerce in Canada

Plus en détail

GRAPHIC STANDARDS MANUAL

GRAPHIC STANDARDS MANUAL GRAPHIC STANDARDS MANUAL CHARTE GRAPHIQUE This Graphic Standards Manual is aimed at the relays of the Europe Direct information network. They are members of a single family dedicated to the same aim: the

Plus en détail

DynDNS. Qu est-ce que le DynDNS?

DynDNS. Qu est-ce que le DynDNS? DynDNS. Qu est-ce que le DynDNS? Le DynDNS (Dynamic Domain Name Server) sert à attribuer un nom de domaine à une adresse ip dynamique. Chaque ordinateur utilise une adresse ip pour communiquer sur le réseau.

Plus en détail

CHAPITRE 3 Nom Date 1 PENDANT ET APRES LES COURS. 1 Légendes Complete the captions for each of the following illustrations.

CHAPITRE 3 Nom Date 1 PENDANT ET APRES LES COURS. 1 Légendes Complete the captions for each of the following illustrations. CHAPITRE 3 Nom Date 1 Vocabulaire Mots 1 PENDANT ET APRES LES COURS 1 Légendes Complete the captions for each of the following illustrations. 1 Patrick arrive à l école à huit heures. 2 Il passe la journée

Plus en détail

Corded Window Covering Products Regulations. Règlement sur les couvrefenêtres. Current to February 3, 2016. À jour au 3 février 2016

Corded Window Covering Products Regulations. Règlement sur les couvrefenêtres. Current to February 3, 2016. À jour au 3 février 2016 CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Corded Window Covering Products Regulations Règlement sur les couvrefenêtres à cordon SOR/2009-112 DORS/2009-112 À jour au 3 février 2016 Published by the Minister of

Plus en détail

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME Agenda What do we have today? What are our plans? What needs to be solved! What do we have today?

Plus en détail

WEDNESDAY, 11 MAY 1.30 PM 2.30 PM. Date of birth Day Month Year Scottish candidate number

WEDNESDAY, 11 MAY 1.30 PM 2.30 PM. Date of birth Day Month Year Scottish candidate number FOR OFFICIAL USE C Total 000/403 NATIONAL QUALIFICATIONS 0 WEDNESDAY, MAY.30 PM.30 PM FRENCH STANDARD GRADE Credit Level Reading Fill in these boxes and read what is printed below. Full name of centre

Plus en détail

When you are told to do so, open your paper and write your answers in English in the spaces provided.

When you are told to do so, open your paper and write your answers in English in the spaces provided. FOR OFFICIAL USE C 000/403 NATIONAL QUALIFICATIONS 008 TUESDAY, 3 MAY.0 AM.0 PM Total FRENCH STANDARD GRADE Credit Level Reading Fill in these boxes and read what is printed below. Full name of centre

Plus en détail

PANKA. PORTFOLIO Karina Pannhasith. Karina Pannhasith. URBANIA Ipad Magazine School Project 2012 Photoshop Illustrator Dreamweaver Hype - HTML5

PANKA. PORTFOLIO Karina Pannhasith. Karina Pannhasith. URBANIA Ipad Magazine School Project 2012 Photoshop Illustrator Dreamweaver Hype - HTML5 PORTFOLIO PANKA Web Designer URBANIA Ipad Magazine School Project 2012 Photoshop Illustrator Dreamweaver Hype - HTML5 MASSIMO VIGNELLI The life of a designer is a life of fight : fight against the ugliness.

Plus en détail

Réjean Gascon Directeur CFP de Waswanipi. rgascon@cscree.qc.ca

Réjean Gascon Directeur CFP de Waswanipi. rgascon@cscree.qc.ca Réjean Gascon Directeur CFP de Waswanipi rgascon@cscree.qc.ca Présentation Centre régional de formation professionnelle de Waswanipi Offre de services 2014-2015 au CFP de Waswanipi Programmes en foresterie

Plus en détail

by Alfred Ainsley Archer Department of Animal Science McGill University, Montreal July, 2000

by Alfred Ainsley Archer Department of Animal Science McGill University, Montreal July, 2000 A FRAMEWORK TO INTEGRATE AND ANALYSE INDUSTRY-WIDE INFORMATION FOR ON-FARM DECISION MAKING IN DAIRY CATTLE BREEDING by Alfred Ainsley Archer Department of Animal Science McGill University, Montreal July,

Plus en détail

Commemorating the Legacy of des pensionnats indiens

Commemorating the Legacy of des pensionnats indiens lorier o c à e Livr Colouring Book Vitrail au Parlement Stained Glass Window in Parliament commémorant les séquelles Commemorating the Legacy of des pensionnats indiens Indian Residential Schools Un vitrail

Plus en détail

BA (Hons) French with Translation Studies P/T SH 322

BA (Hons) French with Translation Studies P/T SH 322 BA (Hons) French with Translation Studies P/T SH 322 1. Rationale With the advent of globalization, translation studies have become an imperative field to be taken on-board by department of languages.

Plus en détail

RISK-BASED TRANSPORTATION PLANNING PRACTICE: OVERALL METIIODOLOGY AND A CASE EXAMPLE"' RESUME

RISK-BASED TRANSPORTATION PLANNING PRACTICE: OVERALL METIIODOLOGY AND A CASE EXAMPLE' RESUME RISK-BASED TRANSPORTATION PLANNING PRACTICE: OVERALL METIIODOLOGY AND A CASE EXAMPLE"' ERTUGRULALP BOVAR-CONCORD Etwiromnental, 2 Tippet Rd. Downsviel+) ON M3H 2V2 ABSTRACT We are faced with various types

Plus en détail

GCSE Bitesize Controlled Assessment

GCSE Bitesize Controlled Assessment GCSE Bitesize Controlled Assessment Model 1 (for C/C+ grade) Question 2 Subject: Topic: French Speaking In this document you will find practical help on how to improve your grade. Before you start working

Plus en détail

Logiciel interactif "Restaurant Venezia 3"

Logiciel interactif Restaurant Venezia 3 Logiciel interactif "Restaurant Venezia 3" 2009-1-BG1-LEO 05-01633 1 Information sur le projet Titre: Logiciel interactif "Restaurant Venezia 3" Code Projet: 2009-1-BG1-LEO 05-01633 Année: 2009 Type de

Plus en détail

Gestion de la configuration et contrôle du code source

Gestion de la configuration et contrôle du code source MGL7460 Automne 2015 Gestion de la configuration et contrôle du code source Guy Tremblay Professeur Département d informatique UQAM http://www.labunix.uqam.ca/~tremblay 10 septembre 2015 Parmi les premières

Plus en détail

Québec WHO Collaborating Centre (CC) for Safety Promotion and Injury Prevention

Québec WHO Collaborating Centre (CC) for Safety Promotion and Injury Prevention Québec WHO Collaborating Centre (CC) for Safety Promotion and Injury Prevention mission The Collaborating Centre seeks to contribute at the international level to research, development and the dissemination

Plus en détail

RENÉ CHARBONNEAU. 131,Bourget Montréal QC Canada H4C 2M1 514-946 - 4885 r e n. c h a r b o n n e a u @ s y m p a t i c o. c a

RENÉ CHARBONNEAU. 131,Bourget Montréal QC Canada H4C 2M1 514-946 - 4885 r e n. c h a r b o n n e a u @ s y m p a t i c o. c a RENÉ CHARBONNEAU C o n s u l t a t i o n e t f o r m a t i o n C o n s u l t i n g a n d T r a i n i n g 131,Bourget Montréal QC Canada H4C 2M1 514-946 - 4885 r e n. c h a r b o n n e a u @ s y m p a t

Plus en détail

Disposições de Aplicação do Código Aduaneiro Comunitário ANEXOS ANEXO 104

Disposições de Aplicação do Código Aduaneiro Comunitário ANEXOS ANEXO 104 ANEXOS 741 743 FICHE DE RENSEIGNEMENTS POUR FACILITER L EXPORTATION TEMPORAIRE DES MARCHANDISES EN- VOYÉES D UN PAYS DANS UN OUTRE POUR TRANSFORMATION, OUVRAISON OU RÉPARATION I RENSEIGNEMENTS À FOURNIR

Plus en détail

DIPLOME NATIONAL DU BREVET TOUTES SERIES

DIPLOME NATIONAL DU BREVET TOUTES SERIES DIPLOME NATIONAL DU BREVET SESSION : 2011 Feuille 1 / 6 SUJET DIPLOME NATIONAL DU BREVET TOUTES SERIES Epreuve de Langue Vivante Etrangère : ANGLAIS SESSION 2011 Durée : 1 h 30 Coefficient : 1 Ce sujet

Plus en détail

La marque DIACASAN EDITION fait aujourd hui appel au designer ALNOOR pour renouveler le regard sur ses créations. Alnoor

La marque DIACASAN EDITION fait aujourd hui appel au designer ALNOOR pour renouveler le regard sur ses créations. Alnoor Collection Alnoor La marque DIACASAN EDITION fait aujourd hui appel au designer ALNOOR pour renouveler le regard sur ses créations. Clin d œil à des techniques anciennes l ensemble des modèles de la collection

Plus en détail

WP9 REPORT ON PROJECT S PROMOTIONAL

WP9 REPORT ON PROJECT S PROMOTIONAL TRANSMIT TRANSFER SELLING AND MARKETING INNOVATION TRAINING WP9 REPORT ON PROJECT S PROMOTIONAL WEBSITE AND FLYERS COLLECT OF PROMOTIONAL TOOLS DEVELOPED IN EACH COUNTRY (D9-1) TRANSMIT GEM Site Web EUBBSI

Plus en détail

PRÉSENTATION TRAVAIL EN COURS - APPRENTISSAGE INTERACTIF. Ianis Lallemand, 21 janvier 2013

PRÉSENTATION TRAVAIL EN COURS - APPRENTISSAGE INTERACTIF. Ianis Lallemand, 21 janvier 2013 PRÉSENTATION TRAVAIL EN COURS - APPRENTISSAGE INTERACTIF Ianis Lallemand, 21 janvier 2013 APPRENTISSAGE INTERACTIF definition Contours encore assez flous dans le champ de l apprentissage automatique. Néanmoins,

Plus en détail