Virologie et hépa.tes. Journées Scientifiques du Site ANRS-SENEGAL

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Virologie et hépa.tes. Journées Scientifiques du Site ANRS-SENEGAL"

Transcription

1 Virologie et hépa.tes Site ANRS-SENEGAL

2 Plan Généralités VHB VHC Conclusion

3 350 million infected with HBV worldwide 170 million infected with HCV worldwide HBV prevalence HCV prevalence HBV and HCV are a leading cause of CIRRHOSIS and Hepatocellular Carcinoma (HCC) the third commonest cancer in RLC In Sub-Saharan Africa: HCC is the first cancer in males, third commonest cancer in women, affecting young people Jemal, A Cancer, 2012, Globocan 2008

4 VHB Diagnos.c- Suivi- Preven.on

5 Généralités- VHB 60 millions en ASS 93 millions en Chine 2 milliards d individus ont été infectés 350 millions sont porteurs chroniques du virus de l hépa.te B (VHB) diagnos.c avec les marqueurs sérologique s suivi pour prévenir les complica.ons (cirrhose et CHC) (Clinique et biologique)

6 Portage Ag HBs Sénégal (zone forte endémicité): 11 % porteurs chroniques (Ministère santé,2012) Chez PvVIH - cohorte ANRS 1215 (Diop Ndiaye et al 2008) Porteurs chroniques : 17,03%. (62 /364 ) hommes23,4% et femmes11,5 % (P = 0.002) UDSEN ANRS HBV: 45/AgHBs + : 8,9% Portage chez les femmes (Pop générale) (Lo et al ,7 % (308 /2635)

7 Précocité Transmission Portage Ag HBs 930 DBS lavec 66% hors de Dakar 28 cas soit une prévalence de 3,01% [IC 95% : 2,0%- 4,4%]) RÉPARTITION DES RÉSULTATS D AGHBS POSITIFS EN FONCTION DES CARACTÉRISTIQUES DE LA POPULATION AgHBs posi_f Total < 6 S 6-12 S S S S S S S > 48 S TRANCHES D'ÂGE (EN SEMAINES, N=912) P=0, nécessité de promouvoir Dépistage des Femmes enceintes vaccination des nouveau-nés à la naissance Performances des POC

8 Evalua.on de POC décentralisation du dépistage du VHB Evaluations / Architect (Plasma ou DPS Crystal AgHBs (Span) Determine AgHBs (Alere) POCs Tests Architect HBsAg Qualita.ve II (Abbog)

9 Performance de Crystal Ag HBs (Span) vis-à-vis de l Architect Qualitative II HBsAg Architect HBsAg Total Positifs Négatifs Positifs Crystal AgHBs Négatifs Total Caractéristiques Sensibilité Spécificité VPP VPN Valeurs (%) ,1

10 Crystal et Determine / Architect Support : DPS Architect Ag-HBs Crystal Ag-HBs Determine HBs Ag J0-200 Pos - 50 Neg Pos et 2 Neg - 50 Neg J15 50 DPS Pos 50.DPS Pos 50 DPS Pos J30 50 DPS Pos 46 DPS Pos 4 DPS Neg 49 DPS Pos 1 DPS Neg Utilisation POC est possible /terrain

11 PROLIFICA :Preven_on Of Liver Fibrosis and Cancer in Africa Preven_on Of Liver Fibrosis and Cancer in Africa OBJECTIF PRINCIPAL Mesurer l impact de la suppression virale B (Tenofovir) sur l incidence du CHC en Afrique de l Ouest (Sénégal/Gambia)

12 PROLIFICA :Preven_on Of Liver Fibrosis and Cancer in Africa WATCH West African Treatment Cohort for Hepa..s PI Pr Mark Thursz Imperial college Senegal Pr Souleymane MBOUP/ Pr Mamadou Mourtalla KÂ

13 SENEGAL 2 Study sites Dakar Thiès (70 Km far from Dakar) Screening : Région de Thiès Test Détermine

14 Résultats screening Sénégal Total dépistés : 3424 AgHBs + : Prévalence : % Gambie ,5 % - Tous AgHBs + ont été rappelés pour évaluations cliniques (Fibroscan ; echographie) et Biologiques (CV, ASAt, ALAT.). - Mis sous traitement s ils obéissent aux critères de EASL

15 Ou.ls de Suivi Suivi clinique (Fibroscan, echographie) Suivi Biologique

16 Ou.ls de Suivi Plusieurs techniques pour mesure charge virale: techniques de PCR en temps réel Sénégal Techniques commerciales pour la CV VHB non disponibles Mesure CV : sous- traitement + coût élevé Intérêt mise en place technique «maison» de CV, moins coûteuse, plus accessible pays ressources limitées

17 EVALUATION DES PERFORMANCES DE LA TECHNIQUE MAISON Comparaison technique maison SYBR Green VS m2000 (69 échantillons) Droite régression SYBR Green VS m2000 r= 0,904 Pente =0,836 Ordonnée à l origine: 0,284 Bland-Altman SYBR Green VS m2000 Biais = - 0,259

18 Applica.on : PROLIFICA Effectif % 28% Total Indétectable Inf Sup Copies/ml 20%

19 80 70 Applica.on : PROLIFICA Effectif % 80 % % total traités CV INF 7000 copies/ml CV SUP 7000 copies/ml 77 % des pa.ents avaient une charge virale indétectable au bout de 3 mois

20 Nécessité de programmes performants Seuls 50% des pays à resources limitées ont mis en place des recommanda_ons sur les hépa_tes virales Souvent imprécises et incomplètes 3 pays d ASS (Cameroun, Mauritanie, Rwanda) ont des recommanda_ons pour la préven_on de la transmission materno- foetale du VH Espoir Nouvelles

21 Enveloppe Glycoprotéines VHC Capside Protéine C Génome ARN (+) Diagnos.c- Suivi

22 Only 5% of the 170 million HCV-infected people are aware of their infection! Thomas DL, Lancet 2010;376: Thomas DL, AVT 2012

23 7 Prevalence of HCV in Africa West Africa 6 5,5 6,0 5 4,9 Prevalence % ,6 3,3 2,4 1,7 1,8 2,1 2,2 3,9 2,4 3,0 1 1,1 0

24 Genotypes Six major genotypes (1 6) with many subtypes and varying geographical distribu_on Genotypes 1(a,b), 2(a,b) and 3(a) are distributed worldwide with genotype 1 accoun_ng for 40 80% of all cases. Genotype 6 in South East Asia

25 HCV infection: global genotype distribution Site ANRS-SENEGAL

26 Sénégal Epidémiologie méconnue Séroprévalence Donneurs de sang 1% PvVIH (ANRS % Nécessité de données exhaus_ve : Virémie et épidémiologie moléculaire; Popula_on générale : genotype 4 IDU /DBS

27 UDSEN Study: HCV & HBV prevalence HCV: 120 UDI Ab VHC + = 24 % vs < 1% en popula_on générale Prevalence injectors vs non injectors = 39 % vs 18% (p=0.0001) Prevalence Women vs Men = 29% vs 23% (NS) prévalence Women injec_ng vs Male inject. = 42 % vs 38% (NS)

28 25/120 DBS + (21 %) were RNA amplified

29 Espoir Traitements Disponibles en 2014 Génotype VHC Génotypes 1-6 Génotypes 2/3 Trithérapie SMV-pegIFN-RBV 1 SOF-pegIFN-RBV 2 Bithérapie SOF- RBV RVS 80-90% 1 sauf génotype 1a avec Q80K 2 Pas de données pour génotype 3 RVS 85-95%

30 Conclusion et Perspectives Diagnos.c : TRD fiables décentralisa.on. Prix fournisseur 2013 : Test rapide du VHC = 16$ VHB=8$, VIH: 2$ Suivi : Charge virale +++ génotypage pour le VHB/VHC +++ Préven.on VHB : Respect du calendrier de vaccina.on vaccina.on des personnes à risques Vaccina.on enfants nés de mères AgHbs+ dès la naissance

31 Remerciements Conseil National de Lutte contre le Sida Centre Régional de Recherche et de Formation à la Prise en Charge Clinique de Fann

Virologie en Pédiatrie

Virologie en Pédiatrie Virologie en Pédiatrie Pr Coumba Touré Kane ANRS-SENEGAL Introduc3on 3,4 millions d enfants en 2010 (OMS 2011) 90% de ces enfants en Afrique sub- saharienne 260 000 enfants infectés en 2012 Baisse de 52

Plus en détail

Diagnostic des Hépatites virales B et C. P. Trimoulet Laboratoire de Virologie, CHU de Bordeaux

Diagnostic des Hépatites virales B et C. P. Trimoulet Laboratoire de Virologie, CHU de Bordeaux Diagnostic des Hépatites virales B et C P. Trimoulet Laboratoire de Virologie, CHU de Bordeaux Diagnostic VHC Dépistage: pourquoi? Maladie fréquente (Ac anti VHC chez 0,84% de la population soit 367 055

Plus en détail

Les hépatites virales chroniques B et C

Les hépatites virales chroniques B et C Les hépatites virales chroniques B et C www.aqodad.ma Service d hépato-gastroentérologie CHU HASSAN II; Fès 6èmes journées médicales d Al Hoceima; Le 28 09 2013 1 Introduction Problème majeur de santé

Plus en détail

Diagnostic virologiques des hépatites virales B et C. H. Barth Laboratoire de Virologie, CHU de Strasbourg

Diagnostic virologiques des hépatites virales B et C. H. Barth Laboratoire de Virologie, CHU de Strasbourg Diagnostic virologiques des hépatites virales B et C H. Barth Laboratoire de Virologie, CHU de Strasbourg Objectifs 1. Connaître pour chaque virus des hépatites la cinétique des marqueurs virologiques

Plus en détail

Hépatites virales. Dépistage et suivi, à partir de cas cliniques. Dr Jean-Dominique Poveda Laboratoire Cerba

Hépatites virales. Dépistage et suivi, à partir de cas cliniques. Dr Jean-Dominique Poveda Laboratoire Cerba Hépatites virales Dépistage et suivi, à partir de cas cliniques Dr Jean-Dominique Poveda Laboratoire Cerba Journées de Biologie Clinique Necker Institut Pasteur 2010 Mercredi 20 janvier 20 Difficultés

Plus en détail

Symposium sur les hépatites XVIème Journée Médicales, Pharmaceutiques, Odontologiques et Vétérinaires (C-165) ; Dakar, 06-09 Février 2006.

Symposium sur les hépatites XVIème Journée Médicales, Pharmaceutiques, Odontologiques et Vétérinaires (C-165) ; Dakar, 06-09 Février 2006. DIALLO A.S., SARR M., KANE M.O., SENE M B., FALL Y., DIAGNE C. Vaccinothérapie et portage chronique du virus de l hépatite B. XVIème Journée Médicales, Pharmaceutiques, Odontologiques et Vétérinaires (C164)

Plus en détail

Y a-t-il une place pour un vaccin thérapeutique contre l hépatite B? H. Fontaine, Unité d Hépatologie Médicale, Hôpital Cochin

Y a-t-il une place pour un vaccin thérapeutique contre l hépatite B? H. Fontaine, Unité d Hépatologie Médicale, Hôpital Cochin Y a-t-il une place pour un vaccin thérapeutique contre l hépatite B? H. Fontaine, Unité d Hépatologie Médicale, Hôpital Cochin Objectifs thérapeutiques Inhibition de la réplication virale Négativation

Plus en détail

Christian TREPO, MD, PhD

Christian TREPO, MD, PhD PEG INTERFERON MONOTHERAPI E Christian TREPO, MD, PhD Unmet medical needs in chronic HBV infection Inhibition of viral replication Normalisation of ALT Improvement in liver necroinflammation Improvement

Plus en détail

Dossier de Presse L hépatite B -Mieux la connaître pour mieux la traiter-

Dossier de Presse L hépatite B -Mieux la connaître pour mieux la traiter- Dossier de Presse L hépatite B -Mieux la connaître pour mieux la traiter- Largement débattue au cours du XII ème congrès de Gastroentérologie, tenu ce week end, l hépatite B mérite d être mieux connue

Plus en détail

Hépatite = inflammation du foie. Pr Bronowicki CHU Nancy - 17.11.2011 Conférence mensuelle - section de Forbach

Hépatite = inflammation du foie. Pr Bronowicki CHU Nancy - 17.11.2011 Conférence mensuelle - section de Forbach Hépatite = inflammation du foie Pr Bronowicki CHU Nancy - 17.11.2011 Conférence mensuelle - section de Forbach 1 Hépatites virales chroniques 2 Histoire naturelle Hépatite aiguë Guérison Hépatite chronique

Plus en détail

Prise en charge des Hépatites Chroniques Virales B et C en Algérie

Prise en charge des Hépatites Chroniques Virales B et C en Algérie 10ème Édition du Colloque International Toxicomanies Hépatites Sida (THS) FORUM FRANCOPHONE AUTOUR DES HEPATITES, DU VIH-SIDA ET DES ADDICTIONS Prise en charge des Hépatites Chroniques Virales B et C en

Plus en détail

CI ANRS 12331: MoBSEN Faisabilité de la constitution d une cohorte de patients infectés par le VHB au Sénégal

CI ANRS 12331: MoBSEN Faisabilité de la constitution d une cohorte de patients infectés par le VHB au Sénégal CI ANRS 12331: MoBSEN Faisabilité de la constitution d une cohorte de patients infectés par le VHB au Sénégal Dr Judicaël Tine Objectif CI ANRS 12331 MOBSEN Réaliser un état des lieux des conditions actuelles

Plus en détail

Traitement des hépatites virales B et C

Traitement des hépatites virales B et C Traitement des hépatites virales B et C GFMER Yaoundé 26 Novembre 2007 Dr José M Bengoa foie cirrhotique foie normal Vitesse de développement de la fibrose fibrose VHD VHB VHC années Indications au traitement

Plus en détail

Co-infection HVB HVC CO-infection VIH HVB et HVC

Co-infection HVB HVC CO-infection VIH HVB et HVC Co-infection HVB HVC CO-infection VIH HVB et HVC Abdelfattah CHAKIB Faculté de médecine et de pharmacie de Casablanca Service des maladies infectieuses, CHU Ibn Rochd 06 61 42 91 64 afchakib@gmail.com

Plus en détail

Hépatite B et Grossesse

Hépatite B et Grossesse Hépatite B et Grossesse Najet Bel Hadj CHU Mongi Slim La Marsa Tunis Chez la femme enceinte, l infection virale B est dominée par le risque de transmission mère enfant qui reste une cause majeure du maintien

Plus en détail

Nouvelles stratégies de dépistage du VIH. Dr Laurent Malato Laboratoire de Virologie CHU Bordeaux Pellegrin 12 Décembre 2011

Nouvelles stratégies de dépistage du VIH. Dr Laurent Malato Laboratoire de Virologie CHU Bordeaux Pellegrin 12 Décembre 2011 Nouvelles stratégies de dépistage du VIH Dr Laurent Malato Laboratoire de Virologie CHU Bordeaux Pellegrin 12 Décembre 2011 Point épidémiologique sur le VIH Dépistage du VIH en France 5 millions de sérologies

Plus en détail

La vaccination contre le VHB à l heure du consensus. Ariane Chryssostalis Service d hépatogastroentérologie Hopital Cochin

La vaccination contre le VHB à l heure du consensus. Ariane Chryssostalis Service d hépatogastroentérologie Hopital Cochin La vaccination contre le VHB à l heure du consensus Ariane Chryssostalis Service d hépatogastroentérologie Hopital Cochin Pourquoi vacciner? Epidémiologie du VHB 370.000.000 de porteurs chroniques du VHB

Plus en détail

Virus de l hépatite B

Virus de l hépatite B Virus de l hépatite B Virus de l hépatite B Hépatite aiguë B Virus de l hépatite B Hépatite aiguë B Persistance de l antigène HBs 10% - 90% Virus de l hépatite B Hépatite aiguë B faible ou absente Persistance

Plus en détail

PR PIERRE- MARIE GIRARD. Journées Scientifiques du Site ANRS-SENEGAL

PR PIERRE- MARIE GIRARD. Journées Scientifiques du Site ANRS-SENEGAL TAC (Treatment Africa Hepa11s C) : Faisabilité, tolérance et efficacité de l associa3on sofosbuvir + ribavirine dans le traitement de l hépa3te C chronique de génotype 1, 2 ou 4 en Afrique Centrale et

Plus en détail

CONDUITE A TENIR DEVANT UNE PATIENTE antigène HBs + PENDANT LA GROSSESSE

CONDUITE A TENIR DEVANT UNE PATIENTE antigène HBs + PENDANT LA GROSSESSE Communauté Périnatale de l Agglomération Versaillaise Association Loi 1901 n 0784014641 29 rue de Versailles 78150 Le Chesnay Tel : 01 39 43 12 04 Web : www.nat78.com email: cpav@medical78.com CONDUITE

Plus en détail

Dépistage de l Infection Virale C à partir de Sang Capillaire ou de Liquide Craviculaire Performances des TRODs

Dépistage de l Infection Virale C à partir de Sang Capillaire ou de Liquide Craviculaire Performances des TRODs Dépistage de l Infection Virale C à partir de Sang Capillaire ou de Liquide Craviculaire Performances des TRODs S Chevaliez 1,2, L Poiteau 1,2, I Rosa 3, A Soulier 1,2, F Roudot- Thoraval 2,4, C Hézode

Plus en détail

Les enjeux de la recherche interventionnelle dans les consultations de précarité

Les enjeux de la recherche interventionnelle dans les consultations de précarité Atelier ANRS sur les recherches interventionnelles dans le champ VIH/hépatites Lundi 15 Mardi 16 décembre 2014 FIAP Jean Monnet 30, rue Cabanis 75014 Paris Les enjeux de la recherche interventionnelle

Plus en détail

Surveillance des patients VHC non traités. Julia ATTALI 15/12/2012

Surveillance des patients VHC non traités. Julia ATTALI 15/12/2012 Surveillance des patients VHC non traités Julia ATTALI 15/12/2012 Patients non traités Absence d indication au traitement: patients F0/F1 Echec traitement Contre-indication au traitement Refus du patient

Plus en détail

L hépatite C pas compliqué! Véronique Lussier, M.D., F.R.C.P.C. Gastroentérologue Hôpital Honoré-Mercier 16 avril 2015

L hépatite C pas compliqué! Véronique Lussier, M.D., F.R.C.P.C. Gastroentérologue Hôpital Honoré-Mercier 16 avril 2015 L hépatite C pas compliqué! Véronique Lussier, M.D., F.R.C.P.C. Gastroentérologue Hôpital Honoré-Mercier 16 avril 2015 Objectifs de la présentation Décrire l évolution clinique et la prise en charge d

Plus en détail

Hépatite C une maladie silencieuse..

Hépatite C une maladie silencieuse.. Hépatite C une maladie silencieuse.. F. Bally Centre de Maladies Infectieuses et Epidémiologie Institut Central des Hôpitaux Valaisans Histoire Années 70 Hépatite non-a-non-b = hépatite post-transfusionelle

Plus en détail

Le virus de l hépatite E

Le virus de l hépatite E Le virus de l hépatite E Annabelle ServantDelmas Centre National de Référence des hépatites B et C et du VIH en transfusion Institut National de la Transfusion Sanguine Le virus de l hépatite E Découverte

Plus en détail

HEPATITES VIRALES. Dr charaoui Service maladies infectieuses Chu cne

HEPATITES VIRALES. Dr charaoui Service maladies infectieuses Chu cne HEPATITES VIRALES Dr charaoui Service maladies infectieuses Chu cne INTRODUCTION Infections systemiques atteignant preferentiellement le foie Lesions inflammatoires et alterations hepatocytaires 5 virus

Plus en détail

Le titrage de l AgHBs: un témoin du statut du patient et de la réponse au traitement. Denis Ouzan Institut Arnault Tzanck, Saint-Laurent-du-Var

Le titrage de l AgHBs: un témoin du statut du patient et de la réponse au traitement. Denis Ouzan Institut Arnault Tzanck, Saint-Laurent-du-Var Le titrage de l AgHBs: un témoin du statut du patient et de la réponse au traitement Denis Ouzan Institut Arnault Tzanck, Saint-Laurent-du-Var Objectifs pédagogiques Connaitre les problèmes pratiques posés

Plus en détail

Hepatitis and pregnancy

Hepatitis and pregnancy Hepatitis and pregnancy GFMER Yaoundé 26 November 2007 José M Bengoa MD Geneva - Switzerland Maladie hépatique et grossesse: trois relations étiologiques maladie hépatique induite par la grossesse nouvelle

Plus en détail

DBS (Dried Blood Spot) dans le suivi virologique des patients VIH+ sous traitement antirétroviral

DBS (Dried Blood Spot) dans le suivi virologique des patients VIH+ sous traitement antirétroviral DBS (Dried Blood Spot) dans le suivi virologique des patients VIH+ sous traitement antirétroviral ANRS 12 235 Abou Abdallah Malick DIOUARA UCAD(ED-SEV) Sénégal & UM1 (CSB2) Montpellier - France Contact:

Plus en détail

ABL and Evivar Medical for Strategic Partnership and Alliance in HIV and Hepatitis

ABL and Evivar Medical for Strategic Partnership and Alliance in HIV and Hepatitis ABL and Evivar Medical for Strategic Partnership and Alliance in HIV and Hepatitis Conférence de Presse ABL SA - Chambre de Commerce de Luxembourg - Mardi 29 Septembre 2009, 18h Annonce de Presse ABL and

Plus en détail

Mutations de l'antigène HBs et AES

Mutations de l'antigène HBs et AES Mutations de l'antigène HBs et AES Dr Philippe Bürgisser Médecin FAMH, Responsable analyses HIV, hépatites, cytométrie Service d'immunologie et allergie CHUV, Lausanne L Ag HBs (Small HBs) Ag HBs : région

Plus en détail

Best of Hépatologie 2010. Dr Anais VALLET-PICHARD Hépatologie Hôpital Cochin

Best of Hépatologie 2010. Dr Anais VALLET-PICHARD Hépatologie Hôpital Cochin Best of Hépatologie 2010 Dr Anais VALLET-PICHARD Hépatologie Hôpital Cochin Evaluation de la fibrose Analyse des échecs de l élastométrie impulsionnelle Castera L et al. Hepatology 2010;51 (3): 828-35

Plus en détail

ANRS 12169-2LADY: mieux connaitre l échec et les 2èmes lignes

ANRS 12169-2LADY: mieux connaitre l échec et les 2èmes lignes 4èmes journées scientifiques ANRS-CAMEROUN, 15 novembre 2011 ANRS 12169-2LADY: mieux connaitre l échec et les 2èmes lignes Evaluation de trois stratégies de traitement antirétroviral de 2 ème Ligne en

Plus en détail

Utilisation des outils de mesure de la performance des analyses de laboratoire

Utilisation des outils de mesure de la performance des analyses de laboratoire Utilisation des outils de mesure de la performance des analyses de laboratoire Christiane Claessens Laboratoire de santé publique du Québec 24 octobre 2006 Surprise! Un test de laboratoire 100% précis

Plus en détail

Projet ANRS Épidémiologie des hépatites virales B, C, et delta au Cameroun : Analyse des échantillons de l Enquête Démographique de Santé 2011

Projet ANRS Épidémiologie des hépatites virales B, C, et delta au Cameroun : Analyse des échantillons de l Enquête Démographique de Santé 2011 Projet 12289 Épidémiologie des hépatites virales B, C, et delta au Cameroun : Analyse des échantillons de l Enquête Démographique de Santé 2011 Richard Njouom Chef du Service de Virologie Centre Pasteur

Plus en détail

Stratégies de dépistage biologique des hépatites virales B et C

Stratégies de dépistage biologique des hépatites virales B et C RECOMMANDATION EN SANTÉ PUBLIQUE Stratégies de dépistage biologique des hépatites virales B et C Synthèse avis des groupes de travail et de lecture Et recommandation de la HAS mars 2011 sur La synthèse

Plus en détail

HEPATITES VIRALES 22/09/09. Infectieux. Mme Daumas

HEPATITES VIRALES 22/09/09. Infectieux. Mme Daumas HEPATITES VIRALES 22/09/09 Mme Daumas Infectieux Introduction I. Hépatite aigu II. Hépatite chronique III. Les différents types d hépatites A. Hépatite A 1. Prévention de la transmission 2. Vaccination

Plus en détail

Quantification de l AgHBs Pouquoi? Quand?

Quantification de l AgHBs Pouquoi? Quand? Quantification de l AgHBs Pouquoi? Quand? Michelle Martinot-Peignoux Service d Hépatologie Hôpital Beaujon Université Paris-Diderot INSERM U-773/CRB3 Clichy-France Plan Introduction Applications Cliniques

Plus en détail

Objet : Changements importants relatifs aux épreuves de détection qualitative et quantitative de l ARN du virus de l hépatite C (VHC)

Objet : Changements importants relatifs aux épreuves de détection qualitative et quantitative de l ARN du virus de l hépatite C (VHC) PAR COURRIER ÉLECTRONIQUE Le 29 juillet 203 Aux responsables des laboratoires de microbiologie Aux médecins microbiologistes-infectiologues Aux médecins gastroentérologues et hépatologues Aux assistants-chefs

Plus en détail

L ARNS ET LA RECHERCHE SUR LES HEPATITES VIRALES AU CAMEROUN. Pr Magloire BIWOLE SIDA Gastro-entérologue

L ARNS ET LA RECHERCHE SUR LES HEPATITES VIRALES AU CAMEROUN. Pr Magloire BIWOLE SIDA Gastro-entérologue L ARNS ET LA RECHERCHE SUR LES HEPATITES VIRALES AU CAMEROUN Pr Magloire BIWOLE SIDA Gastro-entérologue LES HEPATITES VIRALES DANS LES PAYS DU SUD Améliorer la prévention et la prise en charge des patients

Plus en détail

Cancer et VIH. Pr. Christine Katlama Hôpital Pitié-Salpêtrière - INSERM U720 Université Pierre et Marie Curie, Paris 6

Cancer et VIH. Pr. Christine Katlama Hôpital Pitié-Salpêtrière - INSERM U720 Université Pierre et Marie Curie, Paris 6 Cancer et VIH Pr. Christine Katlama Hôpital Pitié-Salpêtrière - INSERM U720 Université Pierre et Marie Curie, Paris 6 JNI Lyon - Juin 2009 Cancer et VIH : des interfaces physiopathogéniques communes Deficit

Plus en détail

Groupes techniques consultatifs nationaux pour la vaccination et recommandations vaccinales contre l hépatite B - exemple du CTV Tunisie

Groupes techniques consultatifs nationaux pour la vaccination et recommandations vaccinales contre l hépatite B - exemple du CTV Tunisie consultatifs nationaux vaccinales contre du CTV Tunisie Dr Bruna Alves de Rezende Chargée de Mission, Initiative SIVAC AMP, France Dr Mohamed Ben Ghorbal Membre du Comité Technique des Vaccinations de

Plus en détail

Hépatite B. Le virus Structure et caractéristiques 07/02/2013

Hépatite B. Le virus Structure et caractéristiques 07/02/2013 Hépatite B Le virus Structure et caractéristiques o o o Famille des Hepadnaviridae Genre orthohepadnavirus Enveloppé, capside icosaédrique, 42 nm 1 Le virus Structure et caractéristiques En microscopie

Plus en détail

Early diagnosis of failure to treatment in resource limited countries

Early diagnosis of failure to treatment in resource limited countries Moving Forward in the Diagnosis of Infectious Diseases in Resource Limited Countries: A Focus on HIV 3rd Forum Les Pensières, Veyrier-du-Lac, France, September 16-17, 2010 Early diagnosis of failure to

Plus en détail

Epidémiologie du VHB 2 milliards/ 6 milliard ont été infectés 350 millions de porteurs chroniques 1 million de décès par an

Epidémiologie du VHB 2 milliards/ 6 milliard ont été infectés 350 millions de porteurs chroniques 1 million de décès par an Hépatite B Epidémiologie du VHB 2 milliards/ 6 milliard ont été infectés 350 millions de porteurs chroniques 1 million de décès par an zone de forte endémie (8-20%): Asie SE, Afrique zone d endémie moyenne

Plus en détail

Vaccination contre l hépatite B des personnes vivant avec le VIH

Vaccination contre l hépatite B des personnes vivant avec le VIH Vaccination contre l hépatite B des personnes vivant avec le VIH Odile Launay CIC de vaccinologie Cochin Pasteur Hôpital Cochin, Paris 6 ème journée de vaccinologie clinique JG Guillet Mardi 4 juin 2013

Plus en détail

Traitement des hépatites h chroniques virales B et C

Traitement des hépatites h chroniques virales B et C Traitement des hépatites h chroniques virales B et C Dr Joanna POFELSKI Service d hépatod pato-gastroentérologierologie CH d Annecyd Particularités? Virus hépatotropes / cytopathogènes : lésions hépatiques

Plus en détail

La prise en charge précoce de 15 ans de recherches sur la l adulte infecté par le VIH : co-infection VIH / VHB, VHC

La prise en charge précoce de 15 ans de recherches sur la l adulte infecté par le VIH : co-infection VIH / VHB, VHC Ministère de l Enseignement Supérieur Et de la Recherche Scientifique La prise en charge précoce de 15 ans de recherches sur la l adulte infecté par le VIH : co-infection VIH / VHB, VHC de «Cotrimo-CI

Plus en détail

Quoi de neuf en 2017? Le traitement de l hépatite C en 2017 : pour qui?

Quoi de neuf en 2017? Le traitement de l hépatite C en 2017 : pour qui? Quoi de neuf en 2017? Le traitement de l hépatite C en 2017 : pour qui? Dr H. Fontaine, Unité d Hépatologie (Pr S. Pol), GH Broca-Cochin Objectif = éradication virale puis Définition de la guérison = ARN

Plus en détail

Note de cadrage Algorithmes de dépistage des hépatites B et C G. Jeanblanc

Note de cadrage Algorithmes de dépistage des hépatites B et C G. Jeanblanc Note de cadrage Algorithmes de dépistage des hépatites B et C G. Jeanblanc Service Evaluation Economique et Santé Publique SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 Présentation de la saisine et du thème... 4 I. Introduction...

Plus en détail

Recherche clinique sur le VIH et aide à la décision en Afrique subsaharienne

Recherche clinique sur le VIH et aide à la décision en Afrique subsaharienne Recherche clinique sur le VIH et aide à la décision en Afrique subsaharienne Eric Ouattara, MD, PhD ISPED, Inserm U1219 VIH en Afrique subsaharienne Recherche clinique sur le VIH Partie 2 : Modélisation

Plus en détail

Diagnostic et suivi virologique des hépatites virales B et C. Marie-Laure Chaix Virologie Necker

Diagnostic et suivi virologique des hépatites virales B et C. Marie-Laure Chaix Virologie Necker Diagnostic et suivi virologique des hépatites virales B et C Marie-Laure Chaix Virologie Necker OUTILS DIAGNOSTIQUES VHC Transaminases Recherche des Anticorps! Tests indirects - Anticorps! ELISA! RIBA

Plus en détail

Recommandation de la Haute autorité de santé (France) pour le dépistage biologique des hépatites virales B et C

Recommandation de la Haute autorité de santé (France) pour le dépistage biologique des hépatites virales B et C Recommandation de la Haute autorité de santé (France) pour le dépistage biologique des hépatites virales B et C Guidelines of the French National Authority for Health for the biological screening of B

Plus en détail

Dépister oui! Qui? Pourquoi? V Baclet SUMIV/CIDDIST CH Tourcoing 22 octobre 2013 Journée régionale, prévention VIH, hépatites IST (COREVIH)

Dépister oui! Qui? Pourquoi? V Baclet SUMIV/CIDDIST CH Tourcoing 22 octobre 2013 Journée régionale, prévention VIH, hépatites IST (COREVIH) Dépister oui! Qui? Pourquoi? V Baclet SUMIV/CIDDIST CH Tourcoing 22 octobre 2013 Journée régionale, prévention VIH, hépatites IST (COREVIH) * Qu est ce qu une IST? Infection Sexuellement Transmissible

Plus en détail

2-1- Modalités de la trithérapie antirétrovirale chez la femme enceinte

2-1- Modalités de la trithérapie antirétrovirale chez la femme enceinte PRÉVENTION DE LA TRANSMISSION MÈRE-ENFANT 2-1- Modalités de la trithérapie antirétrovirale chez la femme enceinte 2-1-1- Objectif du traitement L objectif du traitement antirétroviral est l obtention d

Plus en détail

Journées scientifiques du site ANRS Cameroun: 15-16 novembre 2011

Journées scientifiques du site ANRS Cameroun: 15-16 novembre 2011 Journées scientifiques du site ANRS Cameroun: 15-16 novembre 2011 Projet ANRS-12186 Évaluation de l échec virologique et résistance aux ARV chez des patients VIH positifs pris en charge dans les programmes

Plus en détail

Christelle VAULOUP-FELLOUS Faculté de Médecine Paris Sud Service de Virologie du GH Hôpitaux Universitaires Paris-Sud

Christelle VAULOUP-FELLOUS Faculté de Médecine Paris Sud Service de Virologie du GH Hôpitaux Universitaires Paris-Sud CNR Infections Rubéoleuses Materno-fœtales Christelle VAULOUP-FELLOUS Faculté de Médecine Paris Sud Service de Virologie du GH Hôpitaux Universitaires Paris-Sud CNR Infections Rubéoleuses Materno-fœtales

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES ACCIDENTS D EXPOSITION AU SANG (HIV, HBV, HCV) Anne-Sophie LASCAUX

PRISE EN CHARGE DES ACCIDENTS D EXPOSITION AU SANG (HIV, HBV, HCV) Anne-Sophie LASCAUX PRISE EN CHARGE DES ACCIDENTS D EXPOSITION AU SANG (HIV, HBV, HCV) Anne-Sophie LASCAUX DEFINITION L accident d exposition au sang (AES) est une exposition percutanée par piqûre ou coupure (par une aiguille,

Plus en détail

Virosem Cas clinique coinfection VIH/ VHC. Marseille, Septembre 2012

Virosem Cas clinique coinfection VIH/ VHC. Marseille, Septembre 2012 Virosem Cas clinique coinfection VIH/ VHC Marseille, 27-29 Septembre 2012 Septembre 2012 Cas n 1 Présentation patient (1) Mr C.B, 30 ans, 70 kg Informaticien Homosexuel (partenaire sexuel stable) Consommation

Plus en détail

Prévention du VIH et des hépatites dans les programmes de Médecins du Monde en France Société Française de Lutte contre le Sida 25-26 octobre 2012-Marseille NOUS SOIGNONS CEUX QUE LE MONDE OUBLIE PEU A

Plus en détail

Prévalence des génotypes du HPV à HR oncogènes dans les échantillons cervicaux analysés au Centre Pasteur du Cameroun

Prévalence des génotypes du HPV à HR oncogènes dans les échantillons cervicaux analysés au Centre Pasteur du Cameroun Prévalence des génotypes du HPV à HR oncogènes dans les échantillons cervicaux analysés au Centre Pasteur du Cameroun Richard Njouom Chef du Service de Virologie Centre Pasteur Cameroun Worshop on HPV/Cervical

Plus en détail

Aspects microbiologiques de la borréliose de Lyme B. Jaulhac

Aspects microbiologiques de la borréliose de Lyme B. Jaulhac Aspects microbiologiques de la borréliose de Lyme B. Jaulhac Laboratoire associé au Centre National de Référence des Borrelia Laboratoire de Bactériologie Hôpitaux Universitaires de Strasbourg Diagnostic

Plus en détail

LE VIRUS DE L HEPATITE E O. ROUQUET

LE VIRUS DE L HEPATITE E O. ROUQUET LE VIRUS DE L HEPATITE E O. ROUQUET A Historique L analyse rétrospective de foyers épidémiques d hépatite aiguë non A, non B en Inde laisse supposer l existence d un autre type d hépatite virale. Le virus

Plus en détail

VHB : pas directement cytopathogène!

VHB : pas directement cytopathogène! Hépatite B VHB : pas directement cytopathogène! Réactions immunologiques > effet cytopathogène L intensité du conflit entre le VHB et les défenses immunitaires de l hôte détermine la gravité de l infection

Plus en détail

Place de l interféron dans le traitement de l hépatite B chez le patient co-infecté VIH

Place de l interféron dans le traitement de l hépatite B chez le patient co-infecté VIH Place de l interféron dans le traitement de l hépatite B chez le patient co-infecté VIH Lionel PIROTH CHU Dijon, Université de Bourgogne Tours juin 2012 Un problème? VIH-VHB Piroth L et al, J Hepatol,

Plus en détail

Diagnostic Virologique du VIH

Diagnostic Virologique du VIH Diagnostic Virologique du VIH Pr S. Fafi-Kremer Institut de Virologie, CHU de Strasbourg Séminaire de Formation Jeudi 14 Novembre 2013 1 Objectifs Comprendre la cinétique des marqueurs de l infection par

Plus en détail

Prévention des infections virales transfusionnelles : examens de dépistage

Prévention des infections virales transfusionnelles : examens de dépistage Prévention des infections virales transfusionnelles : examens de dépistage Christoph Niederhauser CNI/2010 Journée d Hémovigilance Berne 2010 1 Thèmes Sécurité des produits sanguins au regard des agents

Plus en détail

Profil d expression des micro ARNs hépatiques associés à la réponse virologique prolongée chez des patients atteints d hépatite chronique C

Profil d expression des micro ARNs hépatiques associés à la réponse virologique prolongée chez des patients atteints d hépatite chronique C Profil d expression des micro ARNs hépatiques associés à la réponse virologique prolongée chez des patients atteints d hépatite chronique C E. Estrabaud 1, I. Bièche 2, M. Lapalus 1, S. de Muynck 1, M.

Plus en détail

Docteur Pascal Melin Hôpital de Saint Dizier UTEP CHG SAINT DIZIER CSAPA 52

Docteur Pascal Melin Hôpital de Saint Dizier UTEP CHG SAINT DIZIER CSAPA 52 Docteur Pascal Melin Hôpital de Saint Dizier UTEP CHG SAINT DIZIER CSAPA 52 Plan gouvernemental de lutte contre les drogues et les toxicomanies 2008-2011 Soutenir l application des mesures de dépistage

Plus en détail

TRAITEMENT PREEMPTIF DU VHB. Clémence Hollande DES

TRAITEMENT PREEMPTIF DU VHB. Clémence Hollande DES TRAITEMENT PREEMPTIF DU VHB Clémence Hollande DES 3 Messages à retenir 1) Chez tous patients allant recevoir un traitement immunosuppresseur: Ag HBs, Ac anti-hbs, Ac anti-hbc 2) Savoir reconnaître une

Plus en détail

HEPATITES VIRALES C Quoi de neuf dans la prise en charge?

HEPATITES VIRALES C Quoi de neuf dans la prise en charge? HEPATITES VIRALES C Quoi de neuf dans la prise en charge? Dr Joseph-Reinette Cathia Service d hépato-gastro-entérologie Hôpital d Argenteuil CMS Fernand Goulène, Argenteuil Le 7 février 2016 17 ème journée

Plus en détail

Morphologie et structure du HBV

Morphologie et structure du HBV Morphologie et structure du HBV Histoire naturelle Infection primaire 95 % 5 % Guérison Persistance Hépatite chronique Porteur inactif Cirrhose Hépatocarcinome Evolution des marqueurs dans l hépatite B

Plus en détail

Evalua&on tests diagnos&ques. Arnaud Fontanet

Evalua&on tests diagnos&ques. Arnaud Fontanet Evalua&on tests diagnos&ques Arnaud Fontanet Résultats d un test diagnos&que Maladie «Gold standard» Test expérimental + a b a+b - c d c+d a+c b+d Evaluation tests diagnostiques. Arnaud Fontanet 2 Résultats

Plus en détail

Stratégie de dépistage des Hépatites virales B et C Apport des tests rapides. Dr. LAGATHU Gisèle Laboratoire de Virologie CHU Pontchaillou

Stratégie de dépistage des Hépatites virales B et C Apport des tests rapides. Dr. LAGATHU Gisèle Laboratoire de Virologie CHU Pontchaillou Stratégie de dépistage des Hépatites virales B et C Apport des tests rapides Dr. LAGATHU Gisèle Laboratoire de Virologie CHU Pontchaillou Journée du 13 décembre 2012 Virus de l Hépatite B Historique Blumberg

Plus en détail

HEPATITE VIRALE B ET GROSSESSE

HEPATITE VIRALE B ET GROSSESSE HEPATITE VIRALE B ET GROSSESSE D r Yannick BACQ Pas de conflit d'intérêt Influence du VHB sur la grossesse et vice versa Influence de l'infection par le VHB sur le déroulement de la grossesse Augmentation

Plus en détail

REFERENTIEL D AUTO-EVALUATION DES PRATIQUES PROFESSIONNELLES VACCINATION DES ADULTES INFECTES PAR LE VIH/SIDA

REFERENTIEL D AUTO-EVALUATION DES PRATIQUES PROFESSIONNELLES VACCINATION DES ADULTES INFECTES PAR LE VIH/SIDA 1 ASSOCIATION ReVIH MULHOUSE RESEAU VILLE-HOPITAL MULHOUSE SUD-ALSACE 5 Rue Bartholdi 68400 RIEDISHEIM REFERENTIEL D AUTO-EVALUATION DES PRATIQUES PROFESSIONNELLES VACCINATION DES ADULTES INFECTES PAR

Plus en détail

Vaccination du personnel de santé contre l hépatite B

Vaccination du personnel de santé contre l hépatite B Vaccination du personnel de santé contre l hépatite B Questions fréquentes R. Kammerlander Forum Hygiène Lausanne 13 avril 2005 Risque de transmission du VHB de patient à soignant USA Diminution de > 95%

Plus en détail

Le virus de l'hépatite Delta: Mise au point 40 ans après sa découverte

Le virus de l'hépatite Delta: Mise au point 40 ans après sa découverte Le virus de l'hépatite Delta: Mise au point 40 ans après sa découverte Richard Njouom, PhD/HDR Directeur de Recherche Chef du Service de Virologie Centre Pasteur du Cameroun Sommaire 1. Le Virus de l hépatite

Plus en détail

Traitement préemptif du VHB. Olivia Pietri DES HGE 18/1/14

Traitement préemptif du VHB. Olivia Pietri DES HGE 18/1/14 Traitement préemptif du VHB Olivia Pietri DES HGE 18/1/14 AGENDA I. Introduction II. Epidémiologie III. Réactivation IV. Modalités du traitement V. Modalités du traitement: Chez les patients sous RITUXIMAB

Plus en détail

LA VACCINATION CONTRE L HEPATITE B D. Abiteboul Service de Santé au Travail Hôpital Bichat - Claude Bernard Paris GERES Vaccination anti-vhb obligatoire : personnes concernées es 4 Les personnels EXPOSES

Plus en détail

Prévalence et déterminants de la fibrose hépa5que par méthode non invasive en popula5ons vulnérables «La collabora5on IeDEA West Africa»

Prévalence et déterminants de la fibrose hépa5que par méthode non invasive en popula5ons vulnérables «La collabora5on IeDEA West Africa» Prévalence et déterminants de la fibrose hépa5que par méthode non invasive en popula5ons vulnérables «La collabora5on IeDEA West Africa» Dr Judicaël Tine Site ANRS-SENEGAL Contexte (1) Fibrose hépa5que

Plus en détail

Traitement des hépatites virales

Traitement des hépatites virales Traitement des hépatites virales Philippe Sogni Hépato-gatroentérologie gatroentérologie,, Hôpital Cochin et Faculté de Médecine Paris 5 Sogni 1 Hépatite chronique C Sogni 2 Prévalence en France des Ac..

Plus en détail

Epidémiologie de l infection VHB en Afrique de l Ouest / Sénégal

Epidémiologie de l infection VHB en Afrique de l Ouest / Sénégal Epidémiologie de l infection VHB en Afrique de l Ouest / Sénégal Pr Ag Louise Fortes Déguénonvo Services des Maladies infectieuses et Tropicales Centre Hospitalier National Universitaire, Fann Réunion

Plus en détail

Cohorte VIH-VHB Traitement antirétroviral et coinfection VIH et VHB : mise en place d'une cohorte en Afrique de l'ouest

Cohorte VIH-VHB Traitement antirétroviral et coinfection VIH et VHB : mise en place d'une cohorte en Afrique de l'ouest Cohorte VIH-VHB Traitement antirétroviral et coinfection VIH et VHB : mise en place d'une cohorte en Afrique de l'ouest M Seydi, P Coffie J M Tine, G Wandeler, C Touré Kane A, Jaquet, A Patassi, A Minga,

Plus en détail

Dépistage. Arnaud Fontanet

Dépistage. Arnaud Fontanet Dépistage Arnaud Fontanet Histoire naturelle de la maladie Début Posi:vité des tests «biologique» de dépistage Début des symptômes Décès Phase pré- clinique détectable Dépistage. Arnaud Fontanet Principes

Plus en détail

D A N S L E S PAY S F R A N C O P H O N E S

D A N S L E S PAY S F R A N C O P H O N E S REGARD SUR L EPIDEMIE DU VIH D A N S L E S PAY S F R A N C O P H O N E S Photo: ONUSIDA Levier de la riposte au sida, l ONUSIDA s emploie à bâtir l action politique et à promouvoir les droits de tous les

Plus en détail

Place des tests non-invasifs de fibrose dans la prise en charge des hépatopathies

Place des tests non-invasifs de fibrose dans la prise en charge des hépatopathies Place des tests non-invasifs de fibrose dans la prise en charge des hépatopathies Victor de Lédinghen CHU Bordeaux Paris 15 Octobre 2010 Intérêt des marqueurs de fibrose Bilan de gravité d une maladie

Plus en détail

Les nouveaux outils de prévention dans les hépatites. Hélène BARRAUD, CHU NANCY

Les nouveaux outils de prévention dans les hépatites. Hélène BARRAUD, CHU NANCY Les nouveaux outils de prévention dans les hépatites Hélène BARRAUD, CHU NANCY Le problème Hépatite aigue Hépatite chronique Cirrhose Evènements Cancer HCV - Population générale : Prévalence des Ac anti-vhc

Plus en détail

Formation Continue. Professeur Stanislas POL. Hépatite B : qui ne pas traiter?

Formation Continue. Professeur Stanislas POL. Hépatite B : qui ne pas traiter? 27 èmes Journées de JFHOD 2009 19-22 mars 2009 Formation Continue Palais des congrès PARIS Professeur Stanislas POL Hépatite B : qui ne pas traiter? Comment diagnostiquer la fibrose de l hépatite B Comment

Plus en détail

Virus de l hépatite B et marqueurs

Virus de l hépatite B et marqueurs Virus de l hépatite B et marqueurs Le virus de l hépatite B (VHB) Virus VHB: Hepadnavirus,, ADN enveloppé. Modes de transmission principaux: Parentérale Nosocomiale Toxicomanie intraveineuse Sexuelle Mère-enfant

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE L ÉTAT DE FEIRA DE SANTANA DÉPARTEMENT DE LA SANTÉ CENTRE DE RECHERCHE INTÉGRÉE DANS LE DOMAINE DE LA SANTÉ COLLECTIVE - NUPISC

UNIVERSITÉ DE L ÉTAT DE FEIRA DE SANTANA DÉPARTEMENT DE LA SANTÉ CENTRE DE RECHERCHE INTÉGRÉE DANS LE DOMAINE DE LA SANTÉ COLLECTIVE - NUPISC UNIVERSITÉ DE L ÉTAT DE FEIRA DE SANTANA DÉPARTEMENT DE LA SANTÉ CENTRE DE RECHERCHE INTÉGRÉE DANS LE DOMAINE DE LA SANTÉ COLLECTIVE - NUPISC Erenilde Marques de Cerqueira UEFS/PMHV Raymundo Paraná Filho

Plus en détail

Collaborations internationales

Collaborations internationales Collaborations internationales Principes directeurs Hypothèses de recherche nécessitant l inclusion d un nombre de patients tel que ces questions ne peuvent être explorées au sein de chaque cohorte participante

Plus en détail

Procréation médicalement assistée pour des patients séropositifs: le point de vue du biologiste. Françoise Urner

Procréation médicalement assistée pour des patients séropositifs: le point de vue du biologiste. Françoise Urner Procréation médicalement assistée pour des patients séropositifs: le point de vue du biologiste Françoise Urner Vers chez les Blancs, 16.06.2011 Techniques de procréation assistée dans un contexte viral

Plus en détail

Cohorte multicentrique de malades infectés par le Virus de l Hépatite Delta en France. Dr Emmanuel Gordien Dr Ségolène Brichler Pr Dominique Roulot

Cohorte multicentrique de malades infectés par le Virus de l Hépatite Delta en France. Dr Emmanuel Gordien Dr Ségolène Brichler Pr Dominique Roulot Cohorte multicentrique de malades infectés par le Virus de l Hépatite Delta en France Dr Emmanuel Gordien Dr Ségolène Brichler Pr Dominique Roulot Laboratoire de virologie associé au CNR des Hépatites

Plus en détail

Généralités et définitions LES ACCIDENTS EXPOSANT AU SANG. Généralités et définitions. Généralités et définitions

Généralités et définitions LES ACCIDENTS EXPOSANT AU SANG. Généralités et définitions. Généralités et définitions LES ACCIDENTS EXPOSANT AU SANG Généralités Epidémiologie Facteurs de risque des Contaminations Professionnelles Généralités et définitions Objectif : éviter la transmission au personnel soignant d infections

Plus en détail

Biothérapie et hépatite virale Cas clinique

Biothérapie et hépatite virale Cas clinique Biothérapie et hépatite virale Cas clinique Dr. Mouni Bensenane CHU Nancy Sixième rencontre autour des Maladies Inflammatoires Chroniques de l Intestin Alger, le 09 novembre 2011 M. B âgé de 18 ans, étudiant

Plus en détail

Virus de l hépatite B

Virus de l hépatite B Séroconversion AgHBs/AcHBs AcHBs après 15 ans de portage du virus de l hépatite B : Mythe ou réalité E. Brahim Vall 1, O.Soumaré 2,M.Kerkoub 1,M.V.Zein 1, E.Boukhary 3, I.Ahmed Salem 1 1-Laboratoire BIOMED

Plus en détail

Mortalité chez la patients infectés par le VIH : Impact d une hépatite virale chronique

Mortalité chez la patients infectés par le VIH : Impact d une hépatite virale chronique Mortalité chez la patients infectés par le VIH : Impact d une hépatite virale chronique Patients VIH+ décédés en 2000 (n = 822) Maladie hépatique SIDA Autre VHC et VHB (n = 35) VHC (n = 235) VHB (n = 64)

Plus en détail

Le laboratoire et le diagnostic de l hépatite B : principes de base et nouveautés Dr Ph. Bürgisser

Le laboratoire et le diagnostic de l hépatite B : principes de base et nouveautés Dr Ph. Bürgisser Le laboratoire et le diagnostic de l hépatite B : principes de base et nouveautés Dr Ph. Bürgisser Ag Australia HBV = HBcAg Hépatocyte infecté par HBV Ag HBe Ag HBe et Ag HBc : conformation différente

Plus en détail