PRÉPARATION D UNE ÉVALUATION DE LA PERFORMANCE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PRÉPARATION D UNE ÉVALUATION DE LA PERFORMANCE"

Transcription

1 PRÉPARATION D UNE ÉVALUATION DE LA PERFORMANCE Formulaire des gestionnaires Janvier 2013 Guide du participant Page 1

2 Page 2 Rédaction d une évaluation du rendement

3 Table des matières Introduction... 5 Résultats escomptés de la formation... 5 Le processus... 6 Quelles sont les compétences?... 6 Ancien formulaire d évaluation du rendement... 7 Défis... 7 Modifications apportées à la section d évaluation des compétences de gestion... 8 Opportunités :... 9 Niveaux de compétence Remarque : Échelle de classification Remarque : Outils et ressources Le processus d évaluation du rendement en action Étape 1 : Évaluation des compétences Étape 2 : Recherche concernant le rendement de l employé Étape 3 : Comparez le rendement actuel avec le rendement escompté Étape 4 : Assignation d une note Meilleures usances Sommaire Page 3

4 Page 4 Rédaction d une évaluation du rendement

5 INTRODUCTION La rédaction d une autoévaluation ou de l évaluation d un tiers peut se révéler une tâche intimidante. Plusieurs employés s identifieront à l un ou plusieurs des commentaires ci dessous. Ils représentent les défis les plus souvent mentionnés dans le sondage 2012 de rétroaction sur l évaluation du rendement. Je n ai pas assez de temps pour me préparer ou pour rencontrer l employé. Il est impossible d obtenir une note de 5! Pourquoi ne pas tout simplement éliminer cette note! Les changements apportés au formulaire des gestionnaires portent à confusion! Je ne comprends pas les attentes en termes de développement et de plan de carrière et en quoi consistent les suivis après l évaluation. Les renseignements qui suivent adresseront certains de ces défis et plus spécifiquement l évaluation du rendement des gestionnaires. RÉSULTATS ESCOMPTÉS DE LA FORMATION En atteignant les résultats escomptés suite à cette formation, lesquels sont énumérés ci dessous, les défis les plus courants auxquels sont confrontés les gestionnaires présenteront de moins en moins de problème. À la fin de cette formation, vous serez en mesure : D utiliser les ressources à votre disposition pour compléter les évaluations de rendement des gestionnaires plus rapidement et de façon plus précise. D apprécier la valeur que vous et vos employés gestionnaires tirerez du nouveau processus d ÉP lorsque vous vous en servirez correctement. Page 5

6 LE PROCESSUS Le processus d évaluation du rendement est identique pour les gestionnaires et le personnel non cadre. Les éléments principaux qui le composent sont la préparation, le remplissage des formulaires, et la rencontre finale d évaluation du rendement. Les employés sont tenus de participer au processus d évaluation du rendement qui s étend du 1 er janvier au 30 avril. Se préparer à compléter l évaluation Compléter la section des «réussites clés de la période d évaluation» Compléter la section des compétences de gestion incluant les commentaires et les notes Compléter les autres sections ouvertes Passer en revue l autoévaluation de l employé Procéder à la rencontre d évaluation Soumettre l ÉP signée aux RH Ce guide est destiné aux directeurs qui doivent compléter une évaluation de rendement pour euxmêmes et pour leurs subalternes immédiats. Pour expliquer la marche à suivre, nous nous pencherons d abord sur les neuf compétences d un leader chez Wolseley Canada et sur l échelle d évaluation utilisée. Puis nous introduirons les outils et ressources à votre disposition pour vous aider tout au long du processus. QUELLES SONT LES COMPÉTENCES? Les compétences sont la somme des aptitudes, connaissances, capacités et tout ce que doit posséder un employé pour effectuer efficacement les tâches qui lui ont été assignées et qui sont essentielles à l exploitation de la société. Voici les compétences recherchées chez Wolseley Canada. De courtes descriptions de chacune sont fournies au Guide des compétences de gestion. Direction Autogestion Exécution Résolution de problème & prise de décision Influence Gestion du personnel Communication Compréhension de la société dans son ensemble Relations avec les clients, fournisseurs et vendeurs Page 6

7 ANCIEN FORMULAIRE D ÉVALUATION DU RENDEMENT Défis Ancien : Énumération et définition des compétences de gestion chez Wolseley Ne pas savoir à quoi ressemble la compétence dans la pratique Pour chaque compétence étaient fournis une description globale et des espaces pour les commentaires et la note. La description de chaque compétence servait à expliquer le sens du résultant. Cependant, la description de la compétence était sujette à interprétation, ce qui suscitait, de la part de l évaluateur et de l évalué, une évaluation divergente de la même performance. Comment cela affectait il votre expérience d évaluation du rendement? Pas de différenciation entre les attentes pour chaque niveau de gestion Ceci compliquait la différenciation des exigences en matière de compétences et de connaissances alors que l employé passait d une étape de sa carrière à une autre. Ce défi aurait il pu affecter votre expérience d évaluation du rendement d une quelque autre façon? Si oui, comment? Page 7

8 MODIFICATIONS APPORTÉES À LA SECTION D ÉVALUATION DES COMPÉTENCES DE GESTION Voici un aperçu de la même section mais du formulaire révisé d évaluation du rendement. Nous avons effectués quelques changements de nature esthétique puis ajouté une description détaillée de chaque compétence et ce à quoi elle ressemble dans la pratique. Pour des informations détaillées sur les attentes correspondant à chaque niveau de compétence, l utilisateur peut consulter le Guide des compétences de gestion illustré ci dessous. Page 8

9 Le guide fournit, pour chaque compétence, une description globale dans la colonne blanche et une description plus détaillée de chaque niveau de compétence dans la colonne verte. Dans la colonne jaune, le guide énumère les compétences et aptitudes dont doit faire preuve l employé. La dernière colonne en bleu énumère certaines des compétences et aptitudes identifiées dans la colonne jaune. Opportunités : Établir des attentes claires Mise en œuvre Maintenant qu il nous est possible d identifier les secteurs où les compétences et aptitudes ne suffisent pas, il nous est possible de créer un plan de développement de carrière ou d apprentissage. Là où il y a amélioration des compétences et aptitudes de l employé, ou là où elles excèdent nos attentes, nous pouvons souligner la performance et féliciter l employé puis discuter du plan de carrière ou de l assignation d un projet. Plan pour l avenir L évaluation du rendement facilite le processus d établissement de plans successoraux. La planification successorale nous permet d identifier qui sera disponible et bien préparé pour assumer les fonctions essentielles à la survie de la société. Sans un processus d évaluation convenable, il nous est impossible de déterminer précisément quels sont les employés les plus doués et de les préparer aux possibilités de carrière qui s offrent à eux. En dernier lieu, lorsque les choses sont plus clairement définies, vous n avez plus à trop réfléchir ou à jouer aux devinettes, ce qui vous permet de sauver du temps tout en améliorant la qualité de l évaluation. Page 9

10 NIVEAUX DE COMPÉTENCE Les niveaux de compétence représentent la norme en matière d attentes. Niveau 3 PVP, Directeurs, etc. Niveau 2: Directeurs régionaux, directeurs nationaux, etc. Niveau 1: Directeurs de succursales et/ou d entrepôts, superviseurs des opérations, etc. Voici les questions à poser pour déterminer la classification du poste : Prennent ils des décisions finales? Sont ils impliqués dans l exécution et le développement des stratégies? L impact de leurs décisions est il local? Régional? National? Sont ils responsables de l exploitation au quotidien? Leurs actes sont ils plus réactifs que proactifs? Ont ils la responsabilité d un budget? Comme vous le voyez, il y a trois niveaux de compétence. La majorité des postes relèvent du niveau 1 alors qu à peine quelques uns relèvent du niveau 2 et encore moins du niveau 3. Remarque : Les niveaux de compétence établissent les attentes quant à ce que ce groupe de directeurs doit être en mesure de faire et ce qu il devrait savoir Plus le niveau de compétence est élevé, plus complexe et complète est la norme. Les détails spécifiques de ces attentes sont définis au Guide des compétences de gestion dont nous discuterons sous peu. Dans le cas des niveaux 2 et 3, l individu doit aussi répondre aux attentes des niveaux inférieurs. Par exemple, un directeur du niveau 2 doit répondre aux attentes des niveaux 1 et 2 du Guide des compétences de gestion. Un directeur du niveau 3 doit répondre aux attentes des niveaux 1, 2 et 3. Page 10

11 Une note est assignée à l employé pour les 9 compétences du même niveau Communiquez avec les RH avant d opter pour un autre niveau de compétence Catégoriser tous les titres de tous les postes n est pas une science exacte et c est pourquoi nous nous attendons à ce qu il y ait quelques erreurs. Si vous croyez qu il y a erreur quant à la norme appliquée dans votre cas ou dans celui d un subalterne immédiat, discutez en avec votre représentant des RH afin que nous puissions ajuster le niveau de compétence des autres postes similaires. De même, comme le programme de gestion de la performance affecte les autres programmes des RH comme la Formation et le développement et la Planification successorale, nous tenons à nous assurer que tous les employés soient évalués aussi exactement que possible et de façon similaire et cohérente. ÉCHELLE DE CLASSIFICATION L échelle de classification comporte 5 notes, soit de 1 (inefficace) à 5 (exceptionnelle): Page 11

12 Les notes sont fondées sur le niveau d atteinte sur une base régulière des compétences, connaissances et aptitudes par rapport aux niveaux de compétence escomptés. Remarque : Considérez seulement si l employé a réellement prouvé qu il possédait ces compétences et connaissances L une des erreurs les plus courantes consiste à évaluer le rendement en fonction de ce que vous pensez que l individu peut faire (perception) plutôt que ce qu il a vraiment fait (observation). Il est plus facile de justifier une note fondée sur des observations que sur des perceptions. Ne fournit pas assez d informations à l employé évalué. Pour que vos subalternes immédiats comprennent votre rétroaction, il importe d inclure des commentaires dans la section réservée à cet effet et d y inclure des exemples et des recommandations. Ceux ci aident vos subalternes immédiats à comprendre quelles sont leurs réussites et les secteurs à améliorer. Vous devez utiliser un nombre entier pas de fractions ou de décimales OUTILS ET RESSOURCES Plusieurs outils et ressources sont à votre disposition pour vous aider tout au long du processus d évaluation du rendement. RH/Formation en tant que ressource Votre représentant des RH est à votre disposition pour répondre à vos questions en matière de RH incluant la gestion du rendement. Le département de la formation et du développement est à votre disposition pour répondre à vos questions concernant les initiatives actuelles et futures de formation en matière de programmes des RH de même que pour recommander une formation ou créer des ressources pour contribuer au développement. Page 12

13 Comment rédiger une évaluation du rendement (www.wolseleycanada.ca): Guide des compétences du gestionnaire Formulaire d évaluation du rendement du gestionnaire Page 13

14 Rédaction d une évaluation du rendement LE PROCESSUS D ÉVALUATION DU RENDEMENT EN ACTION Considérons maintenant le scénario impliquant un directeur de succursale nommé Simon dont on évalue les compétences en matière de communication. Nous rédigerons l évaluation à l aide des outils et ressources mentionnés précédemment avant de lui accorder une note précise. Prenez quelques minutes pour télécharger le document de l intranet : Page 14

15 Étape 1 : Évaluation des compétences En tant que directeur de succursale, une note sera accordée à Simon en fonction des attentes du niveau 1. Vous étudiez la colonne jaune des compétences en communication du Guide de compétence de gestion pour mieux comprendre les compétences et aptitudes dont devait faire preuve Simon au cours de la dernière période. Étape 2 : Recherche concernant le rendement de l employé Vous effectuez des recherches concernant le rendement de Simon en consultant vos propres notes au sujet de son rendement et en discutant avec les collègues et clients de Simon. Vous établissez ainsi la liste suivante des compétences et aptitudes en communication dont Simon a fait preuve de façon régulière : Fait preuve de sensibilité et de professionnalisme Participe activement aux rencontres Perçoit les messages nonverbaux et y donne suite Reste objectif Offre une contribution précieuse Étape 3 : Comparez le rendement actuel avec le rendement escompté En comparant vos observations à la liste des attentes, vous concluez que Simon répond à 4 des 5 attentes. Il a aussi fait preuve d un comportement énuméré au niveau 2. Étape 4 : Assignation d une note Selon l échelle d évaluation, il vous semble que Simon soit EFFICACE car il répond à la plupart des attentes de son niveau de compétence de façon régulière. Page 15

16 Pourquoi ne pas accorder une note SUPÉRIEURE à Simon puisqu il répond à une des attentes du niveau 2? Prenez quelques minutes pour vous familiariser avec les exemples suivants. Les coches indiquent que l employé a satisfait les exigences en matière de compétences. Les «x» indiquent que l employé n a pas satisfait les exigences en matière de compétences. Scénario 1 : Titre : Directeur régional Compétence : Gestion du personnel Quelle note accorderiez vous à cet employé? Pourquoi? Page 16

17 Scénario 2 : Titre : Superviseur de l exploitation Compétence : Relations avec les clients, les fournisseurs et les vendeurs Quelle note accorderiez vous à cet employé? Pourquoi? Page 17

18 Réponses Scénario 1 : Amélioration requise Scénario 2 : Supérieure MEILLEURES USANCES Adoptez le processus d évaluation Mettez l emphase sur les attentes Prévoyez suffisamment de temps Utilisez le test SMART Consultez Le Pouls et le site d apprentissage en ligne (www.wolseleytraining.com) pour des outils et ressources Demandez au besoin l aide de votre représentant des RH SOMMAIRE En affaire, il est une loi immuable que les mots sont les mots, les explications des explications, les promesses des promesses mais seule la performance compte. Harold S. Geneen Ne réduisez pas vos attentes en matière de performance. Améliorez le niveau de performance afin de répondre à vos attentes. Escomptez le meilleur de chacun, et faites le nécessaire pour en faire une réalité. Ralph Marston Page 18

Guide 2. Autoformation. Pour le chef de projet

Guide 2. Autoformation. Pour le chef de projet Guide 2 Principes fondamentaux de la fonction de chef de projet Autoformation Pour le chef de projet Objectifs d apprentissage Après avoir lu la ressource Guide des principes fondamentaux de la fonction

Plus en détail

Fiche Contenu 18-1 : Exigences organisationnelles pour un système de gestion de la qualité

Fiche Contenu 18-1 : Exigences organisationnelles pour un système de gestion de la qualité Fiche Contenu 18-1 : Exigences organisationnelles pour un système de gestion de la qualité Définition Le terme organisation dans le contexte d un modèle de gestion de la qualité est utilisé pour indiquer

Plus en détail

Vue d ensemble des résultats et résumé du plan d action

Vue d ensemble des résultats et résumé du plan d action Ministère de l Éducation et du Développement de la petite enfance Comité provincial d examen des bulletins scolaires Vue d ensemble des résultats et résumé du plan d action Aout 2014 Vue d ensemble des

Plus en détail

Guide du programme Transition vers l'après-secondaire

Guide du programme Transition vers l'après-secondaire Guide du programme Juin 2008 Attributs du diplômé de la Colombie-Britannique Au cours de consultations qui se sont échelonnées sur toute une année dans l ensemble de la province, des milliers de citoyens

Plus en détail

Faire parvenir les documents suivants à l agent de soutien du programme

Faire parvenir les documents suivants à l agent de soutien du programme Reconnaissances des acquis Crédits d équivalence et exemptions Prendre note : Il n y a aucun frais associés au processus d évaluation du dossier Tous les participants au programme doivent obtenir des crédits

Plus en détail

Guide d utilisation du journal de stage

Guide d utilisation du journal de stage Guide d utilisation du journal de stage À l intention des candidats à l exercice de la profession Table des matières Présentation du journal de stage 2 Aperçu des étapes à suivre 2 Étape 1 - Commencer

Plus en détail

Étapes d élaboration d une formation en compétences essentielles (CE) ou en anglais langue seconde (ALS) propre à l entreprise

Étapes d élaboration d une formation en compétences essentielles (CE) ou en anglais langue seconde (ALS) propre à l entreprise Étapes d élaboration d une formation en compétences essentielles (CE) ou en anglais langue seconde (ALS) propre à l entreprise Vous souhaitez commencer à mettre en œuvre une formation en CE, mais vous

Plus en détail

GUIDE DES TESTS Service des ressources humaines

GUIDE DES TESTS Service des ressources humaines PERSONNEL DE SOUTIEN TECHNIQUE ET ADMINISTRATIF GUIDE DES TESTS Service des ressources humaines À propos des examens Le Service des ressources humaines vous offre ce résumé des différents examens de qualifications

Plus en détail

Sondage sur les bulletins scolaires de la province Résumé des résultats

Sondage sur les bulletins scolaires de la province Résumé des résultats Sondage sur les bulletins scolaires de la province Résumé des résultats Présenté à la ministre de l Éducation et du Développement de la petite enfance par le Comité d examen des bulletins scolaires de

Plus en détail

Direction de l audit de Ressources naturelles Canada. Rapport sur l inspection des pratiques. Le 5 décembre 2013

Direction de l audit de Ressources naturelles Canada. Rapport sur l inspection des pratiques. Le 5 décembre 2013 Direction de l audit de Ressources naturelles Canada Rapport sur l inspection des pratiques Le 5 décembre 2013 Ressources naturelles Canada Rapport sur l inspection des pratiques BUT Le présent document

Plus en détail

LIGNE DIRECTRICE-14 PRÉSIDENT DE L ÉQUIPE D ÉVALUATION PAR LES PAIRS CONSEILS ET RESPONSABILITÉS

LIGNE DIRECTRICE-14 PRÉSIDENT DE L ÉQUIPE D ÉVALUATION PAR LES PAIRS CONSEILS ET RESPONSABILITÉS LIGNE DIRECTRICE-14 PRÉSIDENT DE L ÉQUIPE D ÉVALUATION PAR LES PAIRS CONSEILS ET RESPONSABILITÉS Préambule L équipe d évaluation par les pairs (EEP) exécute l évaluation sur place aux fins de l agrément

Plus en détail

Feuille de travail pour l analyse des résultats du questionnaire

Feuille de travail pour l analyse des résultats du questionnaire Feuille de travail pour l analyse des résultats du questionnaire Veuillez noter que l analyse des besoins vous permet de déterminer les lacunes dans les compétences particulières, les aspects à améliorer

Plus en détail

Bureau du vérificateur général du Canada. Rapport sur la revue des pratiques d audit de performance

Bureau du vérificateur général du Canada. Rapport sur la revue des pratiques d audit de performance Bureau du vérificateur général du Canada Rapport sur la revue des pratiques d audit de performance Revues des pratiques effectuées au cours de l exercice 2011-2012 Juillet 2012 Revue des pratiques et audit

Plus en détail

M. Serge Bertrand, CRHA Président, Le Groupe Performa inc.

M. Serge Bertrand, CRHA Président, Le Groupe Performa inc. GESTION DES RESSOURCES HUMAINES 1. Gestion opérationnelles des RH 2. Audits GHR 3. Recrutement et dotation 4. Évaluation psychométrique 5. Consolidation et coaching 6. Transition de carrière 1. COMMENT

Plus en détail

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Affaires et commerce Comptabilité (première partie)

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Affaires et commerce Comptabilité (première partie) Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle Affaires et commerce Comptabilité (première partie) Annexe D Règlement sur les qualifications requises pour enseigner Mai 2005 (Révisée

Plus en détail

Processus de clôture des états financiers Rapport d audit Rapport n o 3/14 26 août 2014

Processus de clôture des états financiers Rapport d audit Rapport n o 3/14 26 août 2014 Diffusion : Processus de clôture des états financiers Rapport d audit Rapport n o 3/14 26 août 2014 Destinataires : Président et chef de la direction Premier vice-président et chef de la direction financière

Plus en détail

la rentabilité de VOS projets hr? La Méthodologie ROI : une approche simple et éprouvée pour y parvenir TA L E N T U U M I N C F É V R I E R 2 0 0 9

la rentabilité de VOS projets hr? La Méthodologie ROI : une approche simple et éprouvée pour y parvenir TA L E N T U U M I N C F É V R I E R 2 0 0 9 CommeNt DÉMOntReR la rentabilité de VOS projets hr? La Méthodologie ROI : une approche simple et éprouvée pour y parvenir TA L E N T U U M I N C F É V R I E R 2 0 0 9 Avant-propos Chers collègues des ressources

Plus en détail

FORMATION ET QUALITÉS REQUISES DES ADMINISTRATEURS ATTENTES ET MÉTHODOLOGIE D ÉVALUATION DE LA SOAD ET EXEMPLES DE STRATÉGIES DE MISE EN ŒUVRE

FORMATION ET QUALITÉS REQUISES DES ADMINISTRATEURS ATTENTES ET MÉTHODOLOGIE D ÉVALUATION DE LA SOAD ET EXEMPLES DE STRATÉGIES DE MISE EN ŒUVRE AVIS AU SECTEUR Novembre 2012 FORMATION ET QUALITÉS REQUISES DES ADMINISTRATEURS ATTENTES ET MÉTHODOLOGIE D ÉVALUATION DE LA SOAD ET EXEMPLES DE STRATÉGIES DE MISE EN ŒUVRE Objet La Société ontarienne

Plus en détail

Stratégie de mieux-être et de productivité en milieu de travail : Régime d assurance-invalidité à court terme. avril 2015

Stratégie de mieux-être et de productivité en milieu de travail : Régime d assurance-invalidité à court terme. avril 2015 Stratégie de mieux-être et de productivité en milieu de travail : Régime d assurance-invalidité à court terme avril 2015 Historique En 2009, l Initiative de la gestion de l incapacité (DMI) conclue que

Plus en détail

Guide du/de la candidat/e pour l élaboration du dossier ciblé

Guide du/de la candidat/e pour l élaboration du dossier ciblé Guide du/de la candidat/e pour l élaboration du dossier ciblé en vue de l obtention du titre de "Conseiller ère diplômé e en orientation professionnelle, universitaire et de carrière" par la validation

Plus en détail

OUTIL D AUTOÉVALUATION DU

OUTIL D AUTOÉVALUATION DU Institut de leadership en éducation OUTIL D AUTOÉVALUATION DU L EADERSHIP Instructions Ministère de l Éducation INSTRUCTIONS ET RECOMMANDATIONS POUR L UTILISATION EFFICACE DE L OUTIL Les recherches montrent

Plus en détail

1 Commencer dans TalentLink Sélectionnez Formation dans le menu déroulant pour consulter vos assignations et vos ressources d apprentissage.

1 Commencer dans TalentLink Sélectionnez Formation dans le menu déroulant pour consulter vos assignations et vos ressources d apprentissage. Apprentissage : Introduction à l intention des employés Le système TalentLink > Apprentissage vous permet de participer à des activités de formation. Ici, vous pouvez vous assigner des cours (activités)

Plus en détail

MANUEL DE POLITIQUES ET PROCÉDURES PROVENANCE : NUMÉRO : DRH-006. Direction des ressources humaines OBJET : EN VIGUEUR :

MANUEL DE POLITIQUES ET PROCÉDURES PROVENANCE : NUMÉRO : DRH-006. Direction des ressources humaines OBJET : EN VIGUEUR : MANUEL DE POLITIQUES ET PROCÉDURES PROVENANCE : Direction des ressources humaines OBJET : Formation et développement des ressources humaines (excluant le personnel cadre) NUMÉRO : DRH-006 EN VIGUEUR :

Plus en détail

Comment remplir la demande en ligne

Comment remplir la demande en ligne Comment remplir la demande en ligne Vous allez remplir une demande en ligne de bourses de la Fondation des infirmières et infirmiers du Canada. Veuillez lire ce guide avant de remplir la demande. À noter

Plus en détail

Comment remplir la demande en ligne

Comment remplir la demande en ligne Comment remplir la demande en ligne Vous allez remplir une demande en ligne de bourses de la Fondation des infirmières et infirmiers du Canada. Veuillez lire ce guide avant de remplir la demande. À noter

Plus en détail

Refonte du Formulaire Statistique. - Guide d utilisation pour Organismes -

Refonte du Formulaire Statistique. - Guide d utilisation pour Organismes - Refonte du Formulaire Statistique - Guide d utilisation pour Organismes - Sommaire 1. Nouveautés conviviales du Formulaire statistique en ligne de CADAC 1.1 Rationalisation des données selon le type d

Plus en détail

Sommaire «Préparation aux entretiens de qualification»

Sommaire «Préparation aux entretiens de qualification» Page: 1 de 14 Sommaire «Préparation aux entretiens» Apprenti:... NPA / Lieu:... Entreprise:... NPA / Lieu:... Partie 1 Préparation à l'entretien 1 ère année Pages 2-3 2 e année Pages 4-5 3 e année Pages

Plus en détail

Cinématique et optique géométrique

Cinématique et optique géométrique Cinématique et optique géométrique PHY-5061-2 Activité notée 4 Date de remise :... Identification Nom :... Adresse :...... Tél :... Courriel :... Note :... /100 PHY-5061-2 CINÉMATIQUE ET OPTIQUE GÉOMÉTRIQUE

Plus en détail

Service des arts visuels Consultations sur le soutien aux organismes artistiques

Service des arts visuels Consultations sur le soutien aux organismes artistiques Service des arts visuels Consultations sur le soutien aux organismes artistiques En 2013, le Conseil des arts du Canada a publié le Document d'information : Révision des programmes de subventions de fonctionnement

Plus en détail

MODULE 3 - Gestion Introduction Résultats visés... Fonctions de gestion. Compétences de gestion. Prendre des décisions...

MODULE 3 - Gestion Introduction Résultats visés... Fonctions de gestion. Compétences de gestion. Prendre des décisions... - Introduction 41 Résultats visés... 41 Fonctions de gestion. 42 Compétences de gestion. 43 Prendre des décisions... 44 Rédaction d un CV ou d une biographie. 45 40 Introduction : Le présent module permettra

Plus en détail

Le leader d Ingénieurs Canada

Le leader d Ingénieurs Canada Le leader d Ingénieurs Canada Sommaire Ingénieurs Canada existe pour fournir du soutien et du leadership à l échelle nationale au nom des organismes de réglementation du génie, afin de promouvoir et de

Plus en détail

SERVICE DE VALIDATION DES TITRES DE COMPÉTENCE (SVTC) MARCHE À SUIVRE POUR SOUMETTRE UNE DEMANDE DE VALIDATION DE PROGRAMME

SERVICE DE VALIDATION DES TITRES DE COMPÉTENCE (SVTC) MARCHE À SUIVRE POUR SOUMETTRE UNE DEMANDE DE VALIDATION DE PROGRAMME SERVICE DE VALIDATION DES TITRES DE COMPÉTENCE (SVTC) MARCHE À SUIVRE POUR SOUMETTRE UNE DEMANDE DE VALIDATION DE PROGRAMME Pour obtenir des renseignements, veuillez communiquer avec : Service de l assurance

Plus en détail

PHP 2 Pratique en santé publique fondée sur des données probantes

PHP 2 Pratique en santé publique fondée sur des données probantes PHP 2 Pratique en santé publique fondée sur des données probantes But Les professionnels de la santé publique suivent de plus en plus une approche fondée sur des données probantes lorsqu il s agit de planifier,

Plus en détail

MANUEL DE GESTION. OBJET : Politique de développement des ressources humaines NUMÉRO : 3400-451-05

MANUEL DE GESTION. OBJET : Politique de développement des ressources humaines NUMÉRO : 3400-451-05 1. OBJECTIF Promouvoir le développement professionnel et personnel pour que chacun contribue à l atteinte des objectifs organisationnels, à l amélioration continue de la qualité et de l efficacité des

Plus en détail

Guide pour la préparation d une demande de financement d un projet collectif de formation sur mesure pour les unités

Guide pour la préparation d une demande de financement d un projet collectif de formation sur mesure pour les unités Guide pour la préparation d une demande de financement d un projet collectif de formation sur mesure pour les unités À L INTENTION DES GESTIONNAIRES ET AUTRES RESPONSABLES DE PROJETS DE FORMATION SUR MESURE

Plus en détail

DIRECTIVE DU COMMISSAIRE

DIRECTIVE DU COMMISSAIRE DIRECTIVE DU COMMISSAIRE SUJET: PROCESSUS INTERNE DE RÈGLEMENT DES DIFFÉRENDS N O: DC-12 DATE DE PUBLICATION: 10 AVRIL 2013 DATE D ENTRÉE EN VIGUEUR : 2 SEPTEMBRE 2013 INTRODUCTION Le gouvernement du Canada

Plus en détail

Le cahier d exercices

Le cahier d exercices 10 Le cahier d exercices 1. Introduction Le but du présent manuel est de venir en aide aux recruteurs de sociétés de transport par autocar qui ont recours au manuel Au Volant Un guide des meilleures pratiques

Plus en détail

Témoignage client. Optimisation de la performance et gains de productivité

Témoignage client. Optimisation de la performance et gains de productivité Témoignage client Optimisation de la performance et gains de productivité performances Faciliter les revues de La réputation d Imec repose sur la qualité du travail de ses scientifiques, chercheurs, ingénieurs

Plus en détail

Bureau du vérificateur général du Canada. Rapport de la revue des pratiques de vérification annuelle. Revues des pratiques effectuées en 2010-2011

Bureau du vérificateur général du Canada. Rapport de la revue des pratiques de vérification annuelle. Revues des pratiques effectuées en 2010-2011 Bureau du vérificateur général du Canada Rapport de la revue des pratiques de vérification annuelle Revues des pratiques effectuées en 2010-2011 Janvier 2011 Revue des pratiques et vérification interne

Plus en détail

Le profit est-il une priorité? Faites de l ISO 9001 de BSI votre premier choix.

Le profit est-il une priorité? Faites de l ISO 9001 de BSI votre premier choix. Le profit est-il une priorité? Faites de l ISO 9001 de BSI votre premier choix. Pourquoi BSI? Parce que nous savons reconnaître une bonne ISO 9001 quand nous en voyons une. Nous pouvons vous aider à avoir

Plus en détail

Message d information et mise en contexte :

Message d information et mise en contexte : Programme d'amélioration continue de la formation en génie SONDAGE ÉTUDIANT Dans le cadre de l implantation des qualités requises des diplômées et diplômés Message d information et mise en contexte : Le

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 220 CONTRÔLE QUALITE D UN AUDIT D ETATS FINANCIERS

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 220 CONTRÔLE QUALITE D UN AUDIT D ETATS FINANCIERS NORME INTERNATIONALE D AUDIT 220 CONTRÔLE QUALITE D UN AUDIT D ETATS FINANCIERS Introduction (Applicable aux audits d états financiers pour les périodes ouvertes à compter du 15 décembre 2009) SOMMAIRE

Plus en détail

GUIDE DU STAGE D EXPÉRIENCE PRATIQUE 2012

GUIDE DU STAGE D EXPÉRIENCE PRATIQUE 2012 2012 PRÉAMBULE Cette version 2012 du Guide du stage d expérience pratique vise non seulement à fournir toutes les informations dont un candidat a besoin afin de remplir avec succès les exigences relatives

Plus en détail

Question 1 (Relève) Question 2 (Plan d expansion)

Question 1 (Relève) Question 2 (Plan d expansion) Question 1 (Relève) Quel est le pourcentage d employés dans les postes clés qui prendront leur retraite dans les cinq prochaines années? a) Moins de 10 % b) 10 % à 30 % c) 31 % à 50 % d) Plus de 50 % Si

Plus en détail

Planification FICHE DE CONTRÔLE DES DIRECTRICES ET DIRECTEURS D ÉCOLES. Activité :

Planification FICHE DE CONTRÔLE DES DIRECTRICES ET DIRECTEURS D ÉCOLES. Activité : Planification Activité : FICHE DE CONTRÔLE DES DIRECTRICES ET DIRECTEURS D ÉCOLES Les directrices et directeurs d école peuvent se servir de la présente liste de contrôle pour vérifier si les ressources

Plus en détail

RÉUSSIR UNE DEMANDE DE SUBVENTION

RÉUSSIR UNE DEMANDE DE SUBVENTION RÉUSSIR UNE DEMANDE DE SUBVENTION Bonjour! Bienvenue à l atelier : «Comment réussir une demande de subvention» Cet atelier a pour but de vous familiariser avec divers éléments de base liés à la demande

Plus en détail

Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles

Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles Cet outil offre aux conseillers en orientation professionnelle : un processus étape par étape pour réaliser une évaluation informelle

Plus en détail

Rapport de suivi de 2007 sur la vérification de la technologie de l information de janvier 2005

Rapport de suivi de 2007 sur la vérification de la technologie de l information de janvier 2005 Rapport de suivi de 2007 sur la vérification de la technologie de l information de janvier 2005 Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada et Conseil de recherches en sciences humaines

Plus en détail

CHAPITRE 2 DESCRIPTION DES POSTES

CHAPITRE 2 DESCRIPTION DES POSTES DESCRIPTION DES POSTES Une des premières choses à faire en gestion des ressources humaines est de déterminer les tâches, les qualifications et les habiletés requises pour exercer une fonction au sein de

Plus en détail

GUIDE DE CONSOLIDATION D ÉQUIPE POUR LES ÉQUIPES DE SOINS PRIMAIRES DE L ONTARIO Module 2 : Consolider une équipe

GUIDE DE CONSOLIDATION D ÉQUIPE POUR LES ÉQUIPES DE SOINS PRIMAIRES DE L ONTARIO Module 2 : Consolider une équipe GUIDE DE CONSOLIDATION D ÉQUIPE POUR LES ÉQUIPES DE SOINS PRIMAIRES DE L ONTARIO Module 2 : Consolider une équipe Révisé en décembre 2012 Objectif du guide L objectif du guide est de vous aider, votre

Plus en détail

SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION

SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION Rapport d évaluation final de l Initiative de la nouvelle économie (INÉ) Date : le 17 mars 2010 Programme de l INÉ : contexte Dans le cadre du plan du gouvernement

Plus en détail

INSTRUCTION GÉNÉRALE 25-201 RELATIVE AUX INDICATIONS À L INTENTION DES AGENCES DE CONSEIL EN VOTE

INSTRUCTION GÉNÉRALE 25-201 RELATIVE AUX INDICATIONS À L INTENTION DES AGENCES DE CONSEIL EN VOTE INSTRUCTION GÉNÉRALE 25-201 RELATIVE AUX INDICATIONS À L INTENTION DES AGENCES DE CONSEIL EN VOTE CHAPITRE 1 OBJET ET CHAMP D APPLICATION 1.1. Objet Les Autorités canadiennes en valeurs mobilières (les

Plus en détail

COMMENT LIRE L AFFICHAGE DES RÉSULTATS D UN EXERCICE D ÉQUITÉ SALARIALE?

COMMENT LIRE L AFFICHAGE DES RÉSULTATS D UN EXERCICE D ÉQUITÉ SALARIALE? COMMENT LIRE L AFFICHAGE DES RÉSULTATS D UN EXERCICE D ÉQUITÉ SALARIALE? Information à l intention des personnes salariées travaillant dans une entreprise de 10 à 49 personnes salariées La Loi sur l équité

Plus en détail

PUBLICITÉ, DOCUMENTATION COMMERCIALE ET CORRESPONDANCE

PUBLICITÉ, DOCUMENTATION COMMERCIALE ET CORRESPONDANCE Négociation - Dérivés sur taux d intérêt Négociation - Dérivés sur actions et indices Back-office - Contrats à terme Back-office - Options Technologie Réglementation MCeX CIRCULAIRE Le 3 septembre 2008

Plus en détail

Présentation de l application de programmation LEGO MINDSTORMS Education EV3

Présentation de l application de programmation LEGO MINDSTORMS Education EV3 Présentation de l application de programmation LEGO MINDSTORMS Education EV3 LEGO Education a le plaisir de présenter l édition pour tablette du logiciel LEGO MINDSTORMS Education EV3, un moyen amusant

Plus en détail

DOCUMENT DE QUESTIONS ET RÉPONSES N O 1. Question 1 Pouvez-vous me dire s il y a un marché réservé aux Autochtones pour cette offre à commandes (OC)?

DOCUMENT DE QUESTIONS ET RÉPONSES N O 1. Question 1 Pouvez-vous me dire s il y a un marché réservé aux Autochtones pour cette offre à commandes (OC)? Ce document de questions et réponses a été publié le 9 septembre 2015. Question 1 Pouvez-vous me dire s il y a un marché réservé aux Autochtones pour cette offre à commandes (OC)? Réponse 1 Non, il n y

Plus en détail

TP 14693F (05/2007) Aviation civile. Norme du Système de gestion intégrée TC-1002302 *TC 1002302*

TP 14693F (05/2007) Aviation civile. Norme du Système de gestion intégrée TC-1002302 *TC 1002302* Transports Canada Transport Canada TP 14693F (05/2007) Aviation civile Norme du Système de gestion intégrée TC-1002302 *TC 1002302* Imprimé au Canada Veuillez acheminer vos commentaires, vos commandes

Plus en détail

L évaluation au CRDI. Version de juillet 2013. Division de la stratégie générale et de l évaluation

L évaluation au CRDI. Version de juillet 2013. Division de la stratégie générale et de l évaluation L évaluation au CRDI Version de juillet 2013 Division de la stratégie générale et de l évaluation La démarche du CRDI en matière d évaluation Le CRDI appuie le recours à la recherche, par les pays en développement,

Plus en détail

2014-2015. Programme régional de formation

2014-2015. Programme régional de formation 2014-2015 Programme régional de formation L E C A D R E, U N G E S T I O N N A I R E D E P E R S O N N E S D A N S U N C O N T E X T E D E R É S E A U X D E S E R V I C E S À L A P O P U L A T I O N À

Plus en détail

Compétences essentielles numériques dans les petites entreprises rurales QUESTIONNAIRE DU SONDAGE PRÉ- FORMATION DES EMPLOYEURS

Compétences essentielles numériques dans les petites entreprises rurales QUESTIONNAIRE DU SONDAGE PRÉ- FORMATION DES EMPLOYEURS 1 Nom de l organisation INTRODUCTION Merci de prendre le temps de participer à ce sondage. Les résultats nous fourniront des données essentielles afin de mesurer l efficacité de la formation. Ces données

Plus en détail

Réalisez votre audit interne et préparez-vous à l audit externe

Réalisez votre audit interne et préparez-vous à l audit externe ÉTAPE 14I Réalisez votre audit interne et préparez-vous à l audit externe Cette étape remplit une exigence de l article 4.2 de la norme. Exigences de la norme (article 4.2).1 Réalisez votre audit interne

Plus en détail

Bonjour et bienvenue à la série de balados sur les stratégies d écoute à l intention des étudiants

Bonjour et bienvenue à la série de balados sur les stratégies d écoute à l intention des étudiants TRANSCRIPTION BALADO # 1 Bonjour et bienvenue à la série de balados sur les stratégies d écoute à l intention des étudiants d immersion en français, produite par des professeurs de l Institut des langues

Plus en détail

Rapport de vérification interne. Cadre de gestion et de contrôle des demandes d agrément. de la Division des régimes de retraite privés

Rapport de vérification interne. Cadre de gestion et de contrôle des demandes d agrément. de la Division des régimes de retraite privés Rapport de vérification interne du Cadre de gestion et de contrôle des demandes d agrément de la Division des régimes de retraite privés du Bureau du surintendant des institutions financières Novembre

Plus en détail

Liste de vérification Activités en matière de santé et de sécurité

Liste de vérification Activités en matière de santé et de sécurité Liste de vérification Activités en matière de santé et de sécurité Workplace Health, Safety and Compensation Commission of New Brunswick WHSCC CSSIAT Commission de la santé, de la sécurité et de l indemnisation

Plus en détail

Tableau synoptique du chapitre 4

Tableau synoptique du chapitre 4 Tableau synoptique du chapitre 4 Les objectifs du processus d évaluation du rendement des employés L évaluation du rendement doit principalement servir à améliorer la qualité du travail de l employé et

Plus en détail

PROJET SUR L HÉRITAGE DES DOCUMENTS DES ACTIVITÉS OPÉRATIONNELLES PLAN GÉNÉRIQUE ET MODÈLE DE RESSOURCES APERÇU

PROJET SUR L HÉRITAGE DES DOCUMENTS DES ACTIVITÉS OPÉRATIONNELLES PLAN GÉNÉRIQUE ET MODÈLE DE RESSOURCES APERÇU PROJET SUR L HÉRITAGE DES DOCUMENTS DES ACTIVITÉS OPÉRATIONNELLES PLAN GÉNÉRIQUE ET MODÈLE DE RESSOURCES APERÇU TABLE DES MATIÈRES 1 Introduction... 3 2 Projet sur l'héritage des documents des activités

Plus en détail

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE 1 GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème DOMAINES: FONDEMENTS COMPÉTENCE 1: Agir en tant que professionnelle ou professionnel héritier, critique et interprète d

Plus en détail

Banque de développement du Canada Examen décennal

Banque de développement du Canada Examen décennal Banque de développement du Canada Examen décennal Allocution de Terry Campbell Vice-président, Politiques Association des banquiers canadiens Prononcée devant Le Comité sénatorial permanent des banques

Plus en détail

Subventions de partenariat stratégique pour les projets. Concours de 2015. La demande, les critères d évaluation, et les rapports

Subventions de partenariat stratégique pour les projets. Concours de 2015. La demande, les critères d évaluation, et les rapports Subventions de partenariat stratégique pour les projets Concours de 2015 La demande, les critères d évaluation, et les rapports La demande, les critères d évaluation, et les rapports Partenariats de recherche

Plus en détail

PROCEDURE D ACCUEIL. 1 Introduction

PROCEDURE D ACCUEIL. 1 Introduction PROCEDURE D ACCUEIL 1 Introduction Le processus d accueil d un nouvel arrivant est un processus clé du département des ressources humaines et qui malheureusement est souvent sous-estimé par ce dernier.

Plus en détail

PROCESSUS DÉTAILLÉ DE PRÉSENTATION DES DEMANDES DE RÈGLEMENT INVALIDITÉ Source: Financière Sun Life PDF5670-F 03-12 nj-mp-an

PROCESSUS DÉTAILLÉ DE PRÉSENTATION DES DEMANDES DE RÈGLEMENT INVALIDITÉ Source: Financière Sun Life PDF5670-F 03-12 nj-mp-an PROCESSUS DÉTAILLÉ DE PRÉSENTATION DES DEMANDES DE RÈGLEMENT INVALIDITÉ Source: Financière Sun Life PDF5670-F 03-12 nj-mp-an Il arrive couramment que des employés ne puissent plus travailler en raison

Plus en détail

Construire une équipe éditoriale pour les médias sociaux

Construire une équipe éditoriale pour les médias sociaux Construire une équipe éditoriale pour les médias sociaux Partie 1: Trouver les bonnes personnes Julie Geller, Vice-président, Marketing @juliegeller, La curation de contenu qui consiste en la recherche,

Plus en détail

La sélection d un expert-conseil

La sélection d un expert-conseil Annexe 4 La sélection d un expert-conseil Lignes directrices relatives à la sélection d un expert-conseil Bien choisir un expert-conseil n est pas une tâche facile, mais il peut être bénéfique de prendre

Plus en détail

ECAP : Le niveau Accréditation du programme d études des comptables généraux accrédités

ECAP : Le niveau Accréditation du programme d études des comptables généraux accrédités ECAP : Le niveau Accréditation du programme d études des comptables généraux accrédités Les connaissances comptables et financières, le professionnalisme et le leadership pour les besoins d aujourd hui

Plus en détail

Présentation au. Comité sénatorial permanent de l agriculture et des forêts. à propos du

Présentation au. Comité sénatorial permanent de l agriculture et des forêts. à propos du Présentation au Comité sénatorial permanent de l agriculture et des forêts à propos du Projet de loi S-11, Loi sur la salubrité des aliments au Canada par Bob Kingston Président national Le 2 octobre 2012

Plus en détail

Comment suis-je protégé(e)?

Comment suis-je protégé(e)? Comment suis-je protégé(e)? Comment suis-je protégé(e)? Plusieurs choses nous passent par la tête lorsqu on se demande si l on doit faire une divulgation protégée d un acte répréhensible. Bien souvent,

Plus en détail

Partie I Le management des processus, ses caractéristiques et son importance pour l entreprise

Partie I Le management des processus, ses caractéristiques et son importance pour l entreprise Partie I Le management des processus, ses caractéristiques et son importance pour l entreprise 1 Pourquoi s intéresser au management des processus? Résumé Réaliser des prestations d excellente qualité,

Plus en détail

MAXIMISER LA DISPONIBILITÉ DES PRODUITS DANS LES MAGASINS

MAXIMISER LA DISPONIBILITÉ DES PRODUITS DANS LES MAGASINS Distribution MAXIMISER LA DISPONIBILITÉ DES PRODUITS DANS LES MAGASINS METTRE LES RUPTURES SOUS CONTRÔLE Introduction Tout distributeur veut que tous les produits soient bien présents dans ses rayons.

Plus en détail

La clé pour un remplacement. de clavier NIP reussi. Livre blanc pour les gestionnaires de magasins et de restaurants canadiens

La clé pour un remplacement. de clavier NIP reussi. Livre blanc pour les gestionnaires de magasins et de restaurants canadiens La clé pour un remplacement de clavier NIP reussi Livre blanc pour les gestionnaires de magasins et de restaurants canadiens La première question à vous poser : Pourquoi remplacer vos claviers NIP? Beaucoup

Plus en détail

Tableau synoptique du chapitre 7

Tableau synoptique du chapitre 7 Tableau synoptique du chapitre 7 Le rôle du superviseur dans le processus de rémunération Le superviseur peut être appelé à : participer à l évaluation des postes de ses employés. prendre des décisions

Plus en détail

Conseils pour la rédaction du CV et la préparation à l entrevue. par Stéphan Fournier, conseiller carrière au Mouvement Desjardins

Conseils pour la rédaction du CV et la préparation à l entrevue. par Stéphan Fournier, conseiller carrière au Mouvement Desjardins Conseils pour la rédaction du CV et la préparation à l entrevue par Stéphan Fournier, conseiller carrière au Mouvement Desjardins Les facteurs de succès de votre démarche Tout en reconnaissant que votre

Plus en détail

Comment créer un Questionnaire. avec DataWinners

Comment créer un Questionnaire. avec DataWinners Comment créer un Questionnaire avec DataWinners Table des matières 1 INTRODUCTION... 3 2 CREER UN QUESTIONNAIRE AVEC DATAWINNERS... 4 Etape 1: Créez votre Questionnaire... 4 Etape 2: Créez les profiles

Plus en détail

«Pour une mobilisation durable : Visez l engagement»

«Pour une mobilisation durable : Visez l engagement» «Pour une mobilisation durable : Visez l engagement» Louis Fortin, MBA Président Actualisation IDH Le 23 avril 2014 Contenu de la présentation 1 L engagement en chiffre 4 Un leader mobilisateur 2 Les piliers

Plus en détail

Gestion de l information sur les entreprises (CIM) Rapport d audit Rapport n o 2/15 11 mars 2015

Gestion de l information sur les entreprises (CIM) Rapport d audit Rapport n o 2/15 11 mars 2015 Gestion de l information sur les entreprises (CIM) Rapport d audit Rapport n o 2/15 11 mars 2015 Diffusion Destinataires : Président et chef de la direction Premier vice-président et chef de la direction

Plus en détail

Accélérer la croissance des PME grâce à l innovation et à la technologie

Accélérer la croissance des PME grâce à l innovation et à la technologie CONSEIL NATIONAL DE RECHERCHES CANADA PROGRAMME D AIDE À LA RECHERCHE INDUSTRIELLE Accélérer la croissance des PME grâce à l innovation et à la technologie Apperçu PARI-CNRC : Qui sommes-nous? Quel est

Plus en détail

Qu entend-on par leadership?

Qu entend-on par leadership? Qu entend-on par leadership? Position d un leader Capacité à diriger L action de diriger Le leadership est une capacité reconnue à un membre d un groupe par les autres membres du groupe de pouvoir influencer

Plus en détail

Besoin de protéger vos informations? Prenez des mesures grâce à l ISO/IEC 27001 de BSI.

Besoin de protéger vos informations? Prenez des mesures grâce à l ISO/IEC 27001 de BSI. Besoin de protéger vos informations? Prenez des mesures grâce à l ISO/IEC 27001 de BSI. L ISO/IEC 27001 de BSI - votre premier choix en matière de sécurité de l information. BSI est l organisme de normalisation

Plus en détail

Comment préparer un dossier d affaires pour système ERP. Un guide étape par étape pour les décideurs de l industrie du plastique

Comment préparer un dossier d affaires pour système ERP. Un guide étape par étape pour les décideurs de l industrie du plastique Comment préparer un dossier d affaires pour système ERP Un guide étape par étape pour les décideurs de l industrie du plastique Comment préparer un dossier d affaires pour système ERP // Introduction Introduction

Plus en détail

Renseignements pour les élèves, les parents et les tuteurs Évaluation des habiletés de base : questions et réponses

Renseignements pour les élèves, les parents et les tuteurs Évaluation des habiletés de base : questions et réponses Renseignements pour les élèves, les parents et les tuteurs Évaluation des habiletés de base : questions et réponses 1 Question Qu est-ce que l évaluation des habiletés de base (ÉHB)? Réponse L ÉHB est

Plus en détail

PAMAQC COMPARAISON DES CRITÈRES (2006-2011), DES CRITÈRES (2011-2015) ET DES NORMES (2015)

PAMAQC COMPARAISON DES CRITÈRES (2006-2011), DES CRITÈRES (2011-2015) ET DES NORMES (2015) PAMAQC COMPARAISON DES CRITÈRES (2006-2011), DES CRITÈRES (2011-2015) ET DES NORMES (2015) Normes (2015) Critères (2011-2015) Critères (2006-2011) 1. SYSTÈME DE GESTION DE LA QUALITÉ DES PROGRAMMES 6.

Plus en détail

Lignes directrices sur les activités de formation continue (FC)

Lignes directrices sur les activités de formation continue (FC) Lignes directrices sur les activités de formation continue (FC) Afin de conserver votre certification, vous devez satisfaire aux exigences en matière de formation continue reliées à votre titre de compétence.

Plus en détail

NATO SANS CLASSIFICATION. 16 juin 2011 NOTE DE SERVICE ON(2011)0026 RÉEXAMEN DE LA POLITIQUE LINGUISTIQUE DU SECRÉTARIAT INTERNATIONAL DE L OTAN

NATO SANS CLASSIFICATION. 16 juin 2011 NOTE DE SERVICE ON(2011)0026 RÉEXAMEN DE LA POLITIQUE LINGUISTIQUE DU SECRÉTARIAT INTERNATIONAL DE L OTAN 16 juin 2011 NOTE DE SERVICE RÉEXAMEN DE LA POLITIQUE LINGUISTIQUE DU SECRÉTARIAT INTERNATIONAL DE L OTAN Note du secrétaire général adjoint pour la gestion exécutive 1. Comme suite à l approbation par

Plus en détail

Comment nous déterminons si vous êtes toujours invalide

Comment nous déterminons si vous êtes toujours invalide Comment nous déterminons si vous êtes toujours invalide Comment nous déterminons si vous êtes toujours invalide D ans la plupart des cas, vous lisez ce dépliant parce que vous venez de recevoir une lettre

Plus en détail

Gestion du risque d entreprise : solutions pratiques. Anne M. Marchetti

Gestion du risque d entreprise : solutions pratiques. Anne M. Marchetti Gestion du risque d entreprise : solutions pratiques Anne M. Marchetti Programme Aperçu général de la gestion des risques, de l évaluation des risques et du contrôle interne Contexte actuel Contrôle interne

Plus en détail

ÉVALUATION DES FORMATIONS

ÉVALUATION DES FORMATIONS ÉVALUATION DES FORMATIONS SUIVIES PAR LES GESTIONNAIRES DES ÉTABLISSEMENTS DE SANTÉ DE LA RÉGION DE CHAUDIÈRE-APPALACHES EN GESTION DU CHANGEMENT, GESTION DE PROJET ET EN LEAN MANAGEMENT Suzanne Pelletier,

Plus en détail

Le coaching : mode passée ou passage obligé? Michel Gendron, associé Président-directeur directeur général

Le coaching : mode passée ou passage obligé? Michel Gendron, associé Président-directeur directeur général Le coaching : mode passée ou passage obligé? Michel Gendron, associé Président-directeur directeur général INTRODUCTION MCOR_CF-AC_COA_3050 2 Mon propos d aujourd hui Définir Distinguer Appliquer aux enjeux

Plus en détail

Cadre de compétences de la FAO

Cadre de compétences de la FAO Cadre de compétences de la FAO Cadre de compétences de la FAO La FAO remercie le Secrétariat de l ONUSIDA qui a bien voulu lui permettre de réutiliser, et d adapter, si nécessaire, le texte explicatif

Plus en détail

Planification et contrôle de la formation

Planification et contrôle de la formation Planification et contrôle de la formation Aperçu Le présent chapitre contient une introduction aux instruments de planification et de contrôle de la formation. Dans ce domaine, les personnes en formation

Plus en détail

La revue des pratiques de gestion de la région du Québec Rapport 26 janvier 2009

La revue des pratiques de gestion de la région du Québec Rapport 26 janvier 2009 La revue des pratiques de gestion de la région du Québec Rapport 26 janvier 2009 #1911743 1 Objectifs de la revue Les objectifs de la revue des pratiques de gestion sont les suivants : Assister la région

Plus en détail

Norme relative au système de gestion des fournisseurs de services de contrôle de l ACSTA (2009)

Norme relative au système de gestion des fournisseurs de services de contrôle de l ACSTA (2009) Public Works and Travaux publics et Government Services Services gouvernementaux Canada Canada Canadian General Standards Board Office des normes générales du Canada Norme relative au système de gestion

Plus en détail