La danse contemporaine à la maternelle

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La danse contemporaine à la maternelle"

Transcription

1 La danse contemporaine à la maternelle «Quand une image présente ne nous fait pas penser à des milliers d images absentes, il n y a pas d imagination» G.Bachelard Danse et Arts visuels-a partir de Matisse-Ecole de Bellevue-Cahors «Que la réponse de l élève soit «une surprise» pour le pédagogue ; si c est une réponse qu on attendait, on n est pas dans la création, on est dans l exercice.» Marcelle Bonjour- Documents pédagogiques complémentaires pour la maternelle (A consulter sur le site LOTEC/EPS46): *Progression en danse contemporaine *Danser à partir d albums jeunesse *Des exemples de «traces» 1

2 2

3 Les 10 INCONTOURNABLES 1- A propos des 2 ans : La danse des 2 ans est dans l accueil et l adaptation immédiate à l état des enfants. L appropriation de la consigne peut se faire de manière spontanée, ludique, sensorielle. 2- Prendre du temps, pour leur permettre de s exercer, d «essayer longtemps», de refaire à volonté, de chercher, d inventorier 3- L objet artistique est un objet toujours de troc, d échanges. (prévoir dans la séance des moments où l élève va pouvoir piquer des idées, échanger, faire son troc ) 4- «Montrer et regarder» sont facteurs d apprentissage (danseur-spectateur) : l enfant a le droit de ne plus vouloir essayer alors il devient spectateur (l enseignant peut être dans cet espace : il commente ce qu on regarde..) : En PS, il peut juste regarder ou écouter les commentaires de l adulte En MS/GS, ils peuvent avoir des tâches à accomplir (regarder pour «prendre une idée», anticiper les actions des danseurs, donner un nom à la danse, rechercher «ce que ça m a fait», rechercher ce qui est pareil ou pas ) 5-Durée de la séance : de 25 en PS à 45 en MS/GS 6- Déterminer des «prétextes à danser» (inducteurs de danse): Cf annexe 1 pour en trouver la liste en fin de document Plus les élèves sont jeunes, plus un médiateur concret sera utilisé. (danser AVEC le manteau, avant de danser SANS). 7-Rituel à installer : *l espace de danse (où je danse? où je regarde?) *PS : garder les chaussures mais dès que possible les enlever. *Installer le «Silence avec la bouche» 8-Activité de l enseignant : Plus l enfant est jeune et plus l enseignant va l accompagner pour passer de l enfant» à «l élève». -«Fait avec eux», pourquoi pas, mais aussi les laisser seuls s exercer. - Met des focus sur des actions à repérer - Sollicite, relance 3

4 - Nomme - S installe lui-même dans un statut de spectateur -Installe la sécurité affective c'est-à-dire que l enfant se sente «autorisé à» (autorisé à faire, à ne pas faire (pour un temps), à regarder faire ) -Donne des consignes qui doivent contenir des contraintes très claires (temps, espace, rythme, verbes d actions, formes d organisation, seul, à deux ) : c est à l intérieur de celles-ci que l enfant/élève va pouvoir trouver, créer sa danse 9-Les moments possibles d une séance : *Mise en disponibilité (réveil du corps, éveil musical) *Explorer le prétexte à danser (inducteur): laisser s épuiser toutes les possibilités avant d abandonner ce temps. *Exploiter cette matière à danser *En MS & GS on peut aller jusqu à composer à partir d un espace, d un élément sonore, peut être avec l Autre, les autres. *Donner à voir un petit «fragment», moment de travail, à la fin de chaque séance (danseurs spectateurs), sur des univers musicaux différents. 10-Les traces : Imaginer comment garder «mémoire» des trouvailles corporelles des élèves : affiches collectives, photos, commentaires, codages, petit bloc note individuel.. Ce «support» pourra ainsi aller de la salle de classe à la salle où les élèves dansent afin de pouvoir y prendre appui. 4

5 -10 situations possibles pour vous lancer : 1-Transformer l espace de danse permet une relance de son exploration et une adaptation du corps dans ses déplacements (trajectoires, limites, directions ) 2-Verbes d action pour explorer l espace (PS/MS/GS) : courir, sauter, marcher, chuter, se relever, tourner, rouler, glisser, ramasser POUR PS : Aller m asseoir à côté de la maîtresse Rejoindre une maison MS : Enchaîner avec une autre action GS : Par exemple Gérer la rencontre en se regardant En souriant En se serrant la main En se disant bonjour 3-Explorer l espace en 3d : «aller vers ce qu on peut toucher ou voudrait toucher (sol, plafond, murs) Y prendre appui avec différentes parties du corps ; 4-Introduire un matériel dans l espace de danse (chaises ) ;Que se passe-til? Intention d orientation, trajectoire 5-Le chef d orchestre : Déplacement libre. Quand le meneur (Enseignant ou Elève) rejoint un endroit, tous le rejoignent se serrer, prendre appui, dans le haut le bas, l arrière.puis, on repart seul. 6-Le paysage : Tous à la périphérie. On rentre dans l espace et on y prend une posture.(ou on prend celle d un copain, ou 3 prennent 3 postures différentes dans des hauteurs différentes et les autres reproduisent là où ils veulent) 5

6 7- le sac de billes : Enfants groupés très serrés comme dans un «sac de billes». Au signal, les billes courent, roulent, marchent tourbillonnent puis s arrêtent on revient alors dans le sac. 8-Bonjour (Chacun choisit son bonjour): musique ou autres élément sonore En déplacement. Signal. STOP. Dire bonjour avec une partie de son corps. 8-La main guide (MS/GS): par 2, faire voyager la main du camarade l une contre l autre. On la suit du regard (haut, bas, devant, derrière ) Main espace main : garder la même distance entre les mains (bulle) ; regard Puis travail seul comme s il y avait un fil élastique entre les mains 9-Les maisons (MS/GS): Par 2, face à face, chacun sa maison ; aller vers l autre. Avant le croisement, se regarder, s écouter(corps sonore), se toucher, déposer du poids sur l autre, effleurer, caresser, réveiller et repartir dans sa maison, ou aller dans celle de l autre varier la vitesse du déplacement 10-«Objet-médiateur» : * l objet qui aide le corps à trouver d autres voies, à développer la créativité (c est l état qu il suggère qui est important ). Il est abandonné quand une mémoire corporelle s est installée. chaises, tables, ballons, coussins, livres, papier, vêtements, doudou EX : avec la chaise (elle devient partenaire) S asseoir, sauter de, se reposer sur, glisser de, se balancer, s équilibrer.mais aussi la déplacer, la pousser, la tirer, s éloigner de la chaise et y revenir. EX : le manteau-cf article en début de document. 6

7 CYCLE I Document Marcelle Bonjour-Dispositif national Danse à l Ecole_ L'enfant danse => Improviser à partir d'éléments fondamentaux du mouvement (tours, déplacements, sauts, chutes,) => Transformer un geste habituel en variant la vitesse et/ou l'amplitude du mouvement (agrandir et diminuer) pour susciter l'imaginaire. => Construire la musique du mouvement nourrie par l'imagination (fluidité, envol, pétillement, pâte,...) liée aux éléments eau, air, terre, feu. Exprimer dans la danse, les caractères différents de la musique et s'approprier, dans le mouvement, des repères simples (pulsation, accents, phrases, durée). L'enfant compose => Construire une courte séquence dansée (qui puisse être reprise), en associant 2 ou 3 mouvements simples, à partir de l'exploration des contraires dans les vitesses, et/ou les espaces, et/ou les directions, et/ou les relations (faire seul, faire avec) => Participer à un "moment" de danse, à partir de quelques repères dans l'improvisation (gestes, relations, entrées, sorties, éléments de la musique ou du monde sonore). L'enfant communique => Entrer en relation "instantanée" avec un ou plusieurs (écoute dynamique) enfants, par imitation, par la proximité dans l'espace, et par le rythme. D'un espace personnel à un espace relationnel épisodiquement partagé. => Rencontrer, de manière sensible et émotionnelle, des œuvres différentes. La mémoire est une mémoire sensorielle créée par le mouvement. 7

8 LES INDUCTEURS au service de la création Quelle que soit la discipline artistique, les inducteurs facilitent l activation du processus de création en accélérant la production d images mentales. Pour que l élève trouve un point d ancrage, l inducteur doit avoir un sens. - LES OBJETS CONCRETS QUOTIDIENS SPORTIFS THEATRAUX DES MATIERES chapeaux rubans masques pierres foulards cordes tissus métal parapluie ballons rideaux... Bois, fibre, papiers chaises... LES DOCUMENTS SONORES ECRITS VISUELS voix mots photos musiques poèmes publicité rythmes romans tableaux onomatopées BD affiches... Bruits(industriels, urbains ou de nature) - LES THEMES MONDE PHYSIQUE 4 ELEMENTS EMOTION MONDE CULTUREL animaux eau répulsion fête végétaux air jalousie travail cosmos terre amour foule feu violence racisme - LE RAPPORT AUX AUTRES ARTS folie.. LE SPORT: gestes sportifs gestes d'arbitrage LE QUOTIDIEN: verbes d'action Des relations au monde artistique, aux créateurs (musicien, peintre, sculpteur ), aux productions (époques, thématiques, formes, reproduction d œuvres ) PEINTURE SCULPTURES ARCHITECTURE CINEMA THEATRE Vivre la ville 8

9 9

REALISER DES ACTIONS A VISEE ARTISTIQUE, ESTHETIQUE OU EXPRESSIVE

REALISER DES ACTIONS A VISEE ARTISTIQUE, ESTHETIQUE OU EXPRESSIVE Compétences spécifiques : - exprimer corporellement des images, des personnages, des sentiments, des états. - Communiquer aux autres des sentiments ou des émotions. - S exprimer de façon libre ou en suivant

Plus en détail

Jouer avec des cartons

Jouer avec des cartons Jouer avec des cartons Trois modules EPS pour TPS PS Stage accueil des moins de trois ans novembre 2013 Les situations proposées doivent servir de base à l élaboration des séances. Chaque séance comprendra

Plus en détail

DEFINITION DE L ACTIVITE RAPPEL DES TEXTES OFFICIELS PRESENTATION DU FICHIER

DEFINITION DE L ACTIVITE RAPPEL DES TEXTES OFFICIELS PRESENTATION DU FICHIER DEFINITION DE L ACTIVITE RAPPEL DES TEXTES OFFICIELS PRESENTATION DU FICHIER QU EST-CE QUE LA DANSE? Art de s exprimer en interprétant des compositions chorégraphiques Suite rythmée et harmonieuse de gestes

Plus en détail

Les Raconte-tapis. 1. Note à l attention des bibliothécaires. 2. Note d intention. 3. Qu est-ce qu un Raconte tapis?

Les Raconte-tapis. 1. Note à l attention des bibliothécaires. 2. Note d intention. 3. Qu est-ce qu un Raconte tapis? Les Raconte-tapis Sommaire 1. Note à l attention des bibliothécaires 3 2. Note d intention 3. Qu est-ce qu un Raconte tapis? 4 5 4. A qui s adressent les Raconte tapis? 6 5. Comment bien préparer une séance

Plus en détail

www.provincedeliege.be/pse Photo langage

www.provincedeliege.be/pse Photo langage www.provincedeliege.be/pse 1 Photo langage Le photo langage Durée : Une heure pour le groupe classe ou 20 minutes par Technique : Expression orale sur base de supports visuels. atelier. Matériel : 30 photographies.

Plus en détail

Jeux de mimes. Activité pour S EXPRIMER 21. But. Organisation. Règles. 2 à 30 joueurs. Temps. Indifférent. Terrain. Cycle 2 et 3.

Jeux de mimes. Activité pour S EXPRIMER 21. But. Organisation. Règles. 2 à 30 joueurs. Temps. Indifférent. Terrain. Cycle 2 et 3. Activité pour S EXPRIMER 21 Jeux de mimes 2 à 30 Pour le «mime» : imiter une situation, une personne, un animal... Pour les autres : trouver la réponse à cette imitation pour devenir «mime». Le «mime»

Plus en détail

LES ACTIVITES VOCALES A L ECOLE Démarche d apprentissage d un chant

LES ACTIVITES VOCALES A L ECOLE Démarche d apprentissage d un chant LES ACTIVITES VOCALES A L ECOLE Démarche d apprentissage d un chant Direction Académique de Moselle 1 J entre dans la classe : Est-ce que la liste des chants est affichée? Est-ce une liste annuelle ou

Plus en détail

Le plan. Mots clefs. Isoler Reproduire Associer

Le plan. Mots clefs. Isoler Reproduire Associer Le plan Définition Les plans sont les différentes parties de l'espace d'un tableau, d une image ou d'une représentation bidimensionnelle. Ils permettent de donner l'impression d'éloignement. Le premier

Plus en détail

4. Vivre et bouger dans l espace du dessin

4. Vivre et bouger dans l espace du dessin 4. Vivre et bouger dans l espace du dessin Thématique_ Intitulé Exercices _ Développements _ Objectifs Références artistiques Etre présent, participer, vivre dans l espace du dessin : utiliser l espace

Plus en détail

Art et handicap. Atelier de pratique artistique. Thème : l expression corporelle / la danse

Art et handicap. Atelier de pratique artistique. Thème : l expression corporelle / la danse Art et handicap Atelier de pratique artistique Thème : l expression corporelle / la danse Action handicap 1 L ECLA son projet, sa démarche L Espace Clodoaldien de Loisirs et d Animation (ECLA) est une

Plus en détail

CARNET DE SUIVI DES APPRENTISSAGES de Hu*** MO*** né le **/**/2012 PETITE SECTION école Blaise Pascal de NEVERS PREMIER TRIMESTRE 2015-2016

CARNET DE SUIVI DES APPRENTISSAGES de Hu*** MO*** né le **/**/2012 PETITE SECTION école Blaise Pascal de NEVERS PREMIER TRIMESTRE 2015-2016 DOMAINES TRAVAILLES CARNET DE SUIVI DES APPRENTISSAGES de Hu*** MO*** né le **/**/2012 PETITE SECTION école Blaise Pascal de NEVERS Mobiliser le LANGAGE dans toutes ses dimensions : L ORAL Et l ECRIT (initiation

Plus en détail

Titre : Chambre au bord de la mer de E.HOPPER

Titre : Chambre au bord de la mer de E.HOPPER Titre : Chambre au bord de la mer de E.HOPPER Classe de cycle 3. Octobre 2013 PREALABLE Posture de l enseignant : accueillir toutes les propositions des enfants Ne pas présenter le titre et le nom de l

Plus en détail

GRS au cycle 2 : module Ruban C. Charvet-Néri CPD EPS Rhône/F. Delay-Goyet CPC EPS Meyzieu 16/11/2015 Enjeux de la compétence C4: «Concevoir et réaliser des actions à visée artistique, esthétique et ou

Plus en détail

Médiation traduction. De la matière aux langages. 1/ Au fait, les Arts plastiques, qu est-ce que c est? 2/ Pourquoi traduire une œuvre?

Médiation traduction. De la matière aux langages. 1/ Au fait, les Arts plastiques, qu est-ce que c est? 2/ Pourquoi traduire une œuvre? 1/ Au fait, les Arts plastiques, qu est-ce que c est? Médiation traduction De la matière aux langages 2/ Pourquoi traduire une œuvre? 3/ La rencontre avec une œuvre : une «enquête» en 3 étapes 4/ Et maintenant

Plus en détail

ANIMATION AUTOUR DU REPAS

ANIMATION AUTOUR DU REPAS ANIMATION AUTOUR DU REPAS Objectifs pédagogiques : - respecter au mieux le rythme des enfants, - rendre l enfant le plus autonome possible, - apprendre à ce dernier à vivre en collectivité (ce qui implique

Plus en détail

Compétence attendue : Adapter des activités de manipulations d objets À des contraintes variées. Activité support : projection et réception

Compétence attendue : Adapter des activités de manipulations d objets À des contraintes variées. Activité support : projection et réception Compétence attendue : Adapter des activités de manipulations d objets À des contraintes variées Activité support : projection et réception Dans un système de contraintes, l enfant va, pour répondre à des

Plus en détail

Activités d expression danse S. OBHOLTZ / Stage 06 T1

Activités d expression danse S. OBHOLTZ / Stage 06 T1 Activités d expression danse S. OBHOLTZ / Stage 06 T1 Musiques «passe-partout» : René Aubry Quelques activités d écoute Pistes complémentaires: marches 7/6/5/4/.. ; Allo maman ; Jeu de l ours Les onomatopées

Plus en détail

Déroulement Matériel Remarques

Déroulement Matériel Remarques Séance : 1 / construire une courte séquence dansée à deux, associant deux ou trois mouvements simples (avec matériel) faire un projet d action à court terme découvrir des actions possibles avec les rubans

Plus en détail

L EMPLOI DU TEMPS. Le mot "rituel" évoque la régularité, la réitération, le rythme, il est destiné à favoriser :

L EMPLOI DU TEMPS. Le mot rituel évoque la régularité, la réitération, le rythme, il est destiné à favoriser : L EMPLOI DU TEMPS A. Introduction D'après le petit Larousse, un rituel est un ensemble de comportements codifiés, fondés sur la croyance en l'efficacité constamment accrue de leurs effets, grâce à leur

Plus en détail

Titre de la séquence : Danse contemporaine Nombre de séances prévues : 6 Séance 1

Titre de la séquence : Danse contemporaine Nombre de séances prévues : 6 Séance 1 Cycle 3 Niveau : CM Champ disciplinaire : EPS Titre de la séquence : Danse contemporaine Nombre de séances prévues : 6 Séance 1 Compétences disciplinaires pour la séquence : Concevoir et réaliser des actions

Plus en détail

5 jeux et 236 cartes prêtes à l'emploi pour travailler la communication référentielle dès l'entrée à la maternelle. VERSION D'ÉVALUATION

5 jeux et 236 cartes prêtes à l'emploi pour travailler la communication référentielle dès l'entrée à la maternelle. VERSION D'ÉVALUATION L A N G A G E 5 jeux et 236 cartes prêtes à l'emploi pour travailler la communication référentielle dès l'entrée à la maternelle. VERSION D'ÉVALUATION PS ESSAI GRATUIT www.editions-cigale.com L A N G A

Plus en détail

EVEIL AU MOUVEMENT CRÉATIF CHEZ LE PETIT ENFANT DE 6 MOIS À 3 ANS

EVEIL AU MOUVEMENT CRÉATIF CHEZ LE PETIT ENFANT DE 6 MOIS À 3 ANS EVEIL AU MOUVEMENT CRÉATIF CHEZ LE PETIT ENFANT DE 6 MOIS À 3 ANS FORMATION POUR LES PROFESSIONNELS DE LA PETITE ENFANCE L'ART ET LE TOUT-PETIT 1 EVEIL AU MOUVEMENT CRÉATIF CHEZ LE PETIT ENFANT DE 6 MOIS

Plus en détail

Le livret des compétences relationnelles

Le livret des compétences relationnelles Le livret des compétences relationnelles Version janvier 2011 Un travail collectif, en croisant les regards Ce livret est le fruit d un travail collectif, réalisé par un groupe d employeurs, de demandeurs

Plus en détail

Les 3 axes fondamentaux de l activité danse à l école

Les 3 axes fondamentaux de l activité danse à l école Album à danser Les 7 secrets de Monsieur Unisson Cycle 1 et 2 Présentation La démarche : l album raconte l aventure de danse de personnages fictifs et permet une lecture par épisodes. Pluridisciplinarité

Plus en détail

LES REPRESENTATIONS DES NOMBRES

LES REPRESENTATIONS DES NOMBRES LES CARTES A POINTS POUR VOIR LES NOMBRES INTRODUCTION On ne concevrait pas en maternelle une manipulation des nombres sans représentation spatiale. L enfant manipule des collections qu il va comparer,

Plus en détail

RÉCRÉ A SPORTS. Stéphanie RIOTTE 06 83 83 21 34 Mail : stephanie.riotte@free.fr Blog : gymrythmique64.wordpress.com

RÉCRÉ A SPORTS. Stéphanie RIOTTE 06 83 83 21 34 Mail : stephanie.riotte@free.fr Blog : gymrythmique64.wordpress.com RÉCRÉ A SPORTS Stéphanie RIOTTE 06 83 83 21 34 Mail : stephanie.riotte@free.fr Blog : gymrythmique64.wordpress.com RECREASPORTS : Siret n 522 341 544 00016 - RC Pro : Allianz Actif Pro n 45648037 LA GYMNASTIQUE

Plus en détail

Vers l autonomie JEUX DE CONSTRUCTION

Vers l autonomie JEUX DE CONSTRUCTION Benjamin Bonhomme Julie Dadet - Elisabeth Macé Anne Nenzel Stage Ambition réussite Strasbourg 1 Sept-Oct 2007 Vers l autonomie JEUX DE CONSTRUCTION Objectifs généraux -affirmer son autonomie par rapport

Plus en détail

Mathématiques et Motricité

Mathématiques et Motricité Mathématiques et Motricité Céline Gineste CPC EPS Montauban Sud et Montauban ASH Novembre 2013 Faire des mathématiques à l école maternelle? Il ne s agit pas de construire un apprentissage mathématiques

Plus en détail

Domaine choisi. Classe à projet artistique et culturel

Domaine choisi. Classe à projet artistique et culturel Prénom et Nom de l élève :... Ecole :... Nom de l enseignant... Nom de l intervenant... Année scolaire... Classe à projet artistique et culturel Domaine choisi L éducation artistique permet à l élève d

Plus en détail

DANSE A L ECOLE. des situations pour mettre en place.. une unité d apprentissage

DANSE A L ECOLE. des situations pour mettre en place.. une unité d apprentissage DANSE A L ECOLE des situations pour mettre en place.. une unité d apprentissage Equipe EPS 40 Septembre 2004 1 DANSE DEFINITION : Activité de production de formes qui s appuie sur un type de symbolisation

Plus en détail

Un outil pour fabriquer des règles de vie avec les enfants et garder un respect du matériel pendant l accueil temps libre.

Un outil pour fabriquer des règles de vie avec les enfants et garder un respect du matériel pendant l accueil temps libre. Un outil pour fabriquer des règles de vie avec les enfants et garder un respect du matériel pendant l accueil temps libre. Contenu : Un mode d emploi Un panneau 50/70 cm Un rouleau de papier collant 30

Plus en détail

FICHES PDSB - MANŒUVRES DANS LES ESCALIERS

FICHES PDSB - MANŒUVRES DANS LES ESCALIERS FICHES PDSB - MANŒUVRES DANS LES ESCALIERS Quelques points de repère pour monter et descendre un escalier* Monter un escalier Points de repère pour monter un escalier seul(e) ou sous supervision* Supervision

Plus en détail

«Une photo ancienne de notre école». Lire une trace du passé pour mieux comprendre son présent.

«Une photo ancienne de notre école». Lire une trace du passé pour mieux comprendre son présent. «Une photo ancienne de notre école». Lire une trace du passé pour mieux comprendre son présent. Type d outil : Démarche visant le développement de la compétence «Entrer en contact avec le temps». Auteur(s)

Plus en détail

Informations aux familles. Organisation Temps d Activités Périscolaires TAP à l école Jean de la Fontaine

Informations aux familles. Organisation Temps d Activités Périscolaires TAP à l école Jean de la Fontaine Informations aux familles Organisation Temps d Activités Périscolaires TAP à l école Jean de la Fontaine 15 rue de Kérourien - 29200 BREST 07-88-04-22-93 (Catherine PERRAMENT) Rentrée de septembre 2015

Plus en détail

Syllabus du cours de musique. Maternelle. enseigné par Joël Chiasson

Syllabus du cours de musique. Maternelle. enseigné par Joël Chiasson Syllabus du cours de musique Maternelle enseigné par Joël Chiasson DESCRIPTION DU COURS Le programme de musique permet aux élèves d explorer leurs idées, leurs expériences et leurs émotions et de développer

Plus en détail

Fiches PDSB Manœuvres dans les escaliers

Fiches PDSB Manœuvres dans les escaliers Fiches PDSB Manœuvres dans les escaliers Quelques points de repère pour monter et descendre un escalier à consulter* Monter un escalier Supervision À consulter : Points de repère pour monter un escalier

Plus en détail

CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE POUR LES PHOTOGRAPHES FORMATIONS LONGUES : ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISÉ

CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE POUR LES PHOTOGRAPHES FORMATIONS LONGUES : ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISÉ Nom de la formation : Accompagnement personnalisé Durée : 132 heures sur 9 mois Acceptation sur dossier : Dossier photo, présentation d un projet et entretien préalable. L endurance, la motivation, le

Plus en détail

INDUSTRIE SECTEUR : 2. Projet : Ecole Compétences -Entreprise ORIENTATION D'ETUDES :

INDUSTRIE SECTEUR : 2. Projet : Ecole Compétences -Entreprise ORIENTATION D'ETUDES : 1 Projet : Ecole Compétences -Entreprise SECTEUR : 2 INDUSTRIE ORIENTATION D'ETUDES : ELECTRICIEN INSTALLATEUR MONTEUR ELECTRICIENNE INSTALLATRICE MONTEUSE Formation en cours de Carrière Avec l aide du

Plus en détail

COMMENT PROGRAMMER et EVALUER LE LANGAGE?

COMMENT PROGRAMMER et EVALUER LE LANGAGE? COMMENT PROGRAMMER et EVALUER LE LANGAGE? PROGRAMMER LES APPRENTISSAGES Programmation # Progression Progression: division du savoir en petites unités réparties dans le temps: aller du simple au complexe.

Plus en détail

Activité 1 : Ecrire en chiffres en utilisant les mots «cent» «vingt» «quatre» et «mille» - Ré apprentissage

Activité 1 : Ecrire en chiffres en utilisant les mots «cent» «vingt» «quatre» et «mille» - Ré apprentissage Thème : NUMERATION Intentions pédagogiques : ré apprentissage de la numération par des activités ludiques, retour sur des notions connues autrement qu en situation de révision afin de permettre un nouveau

Plus en détail

TABLEAU SYNOPTIQUE DES PRINCIPAUX SIGNES DU SYSTÈME DE NOTATION DU MOUVEMENT DE PIERRE CONTÉ

TABLEAU SYNOPTIQUE DES PRINCIPAUX SIGNES DU SYSTÈME DE NOTATION DU MOUVEMENT DE PIERRE CONTÉ TABLEAU SYNOPTIQUE DES PRINCIPAUX SIGNES DU SYSTÈME DE NOTATION DU MOUVEMENT DE PIERRE CONTÉ La portée de DANSE où vont prendre place les actions des différents segments du corps. FACTEUR TEMPS Le facteur

Plus en détail

2.1 J approfondis ma réflexion

2.1 J approfondis ma réflexion Je sais ce que je veux faire, mais j ai besoin de mieux savoir comment m y prendre. Quelles sont les étapes? Quelles sont les questions à se poser? Qui va pouvoir m aider? 2.1 J approfondis ma réflexion

Plus en détail

Le ciel et la Terre : lumière et ombres.

Le ciel et la Terre : lumière et ombres. Fiche De Préparation Séance Discipline : SCIENCES / Le ciel et la Terre : lumière et ombres. Niveau : Cycle 3 / CM1. Séance 1 Durée : 1h. Pour l enseignant : OBJECTIFS Prise de représentations sur la lumière

Plus en détail

Le Baby Basket. - La construction de la séance s

Le Baby Basket. - La construction de la séance s - La construction de la séance s - A l inverse de toutes les autres catégories celle des Babys doit éveiller toute notre attention. Dans la construction de votre séance il est impératif d avoir à l esprit

Plus en détail

Activités de calcul mental au cycle 2

Activités de calcul mental au cycle 2 Activités de calcul mental au cycle 2 Les exemples présentés sont empruntés aux manuels de CP et CE1 ou mis à disposition sur Internet par leurs auteurs. Ce dossier comprend trois parties - les fiches

Plus en détail

Pour apprendre et progresser (Evaluation formative) Séances 3 ; 4 ; 5 ; 6 ; 7 ; 8 ; 9 ; 10 tâches proposées, objectifs

Pour apprendre et progresser (Evaluation formative) Séances 3 ; 4 ; 5 ; 6 ; 7 ; 8 ; 9 ; 10 tâches proposées, objectifs MATERNELLE GS MS Compétences spécifiques 1 : Réaliser une action que l on peut mesurer 2 : Se déplacer dans différents types d environnements. 3 : Coopérer et s opposer individuellement ou collectivement.

Plus en détail

Béquilles : Comment les utiliser

Béquilles : Comment les utiliser Béquilles : Comment les utiliser La page suivante donne un aperçu des points à surveiller lorsque vous vous procurez des béquilles pour votre enfant de même que les consignes sur la façon dont votre enfant

Plus en détail

AVANT/APRES L ECOLE. Flamant rose. Conseil de la semaine 10/2008 Devoirs en mouvement. Minimum 3 min. Organisation. Objectif. Matériel.

AVANT/APRES L ECOLE. Flamant rose. Conseil de la semaine 10/2008 Devoirs en mouvement. Minimum 3 min. Organisation. Objectif. Matériel. Conseil de la semaine 10/2008 Devoirs en mouvement Flamant rose Devoir Une semaine durant, les élèves doivent se laver les dents en se tenant sur une seule jambe. Au début, ils peuvent poser la jambe de

Plus en détail

Projet : Ecole Compétences Entreprise ECONOMIE TECHNICIEN/TECHNICIENNE EN COMPTABILITE

Projet : Ecole Compétences Entreprise ECONOMIE TECHNICIEN/TECHNICIENNE EN COMPTABILITE Projet : Ecole Compétences Entreprise SECTEUR 7 ECONOMIE ORIENTATION D' ETUDES : TECHNICIEN/TECHNICIENNE EN COMPTABILITE Outils pédagogiques construits selon l approche FORMATION EN COURS DE par les compétences

Plus en détail

BO hors-série n 3 du 19 juin 2008 «Horaires et programmes d enseignement de l école primaire»

BO hors-série n 3 du 19 juin 2008 «Horaires et programmes d enseignement de l école primaire» Horaires et Programmes EPS à l école primaire BO hors-série n 3 du 19 juin 2008 «Horaires et programmes d enseignement de l école primaire» Les programmes 2008 s appuient sur le Socle commun de connaissances

Plus en détail

Leçon 1 et 2 Leçon 3 Leçon 4 et 5 L ESPACE. Leçon 6 et 7 Leçon 8 EVALUATION

Leçon 1 et 2 Leçon 3 Leçon 4 et 5 L ESPACE. Leçon 6 et 7 Leçon 8 EVALUATION PROPOSITION D UN PREMIER CYCLE AUTOUR DES PARAMETRES DU MOUVEMENT 1 Leçon 1 et 2 Leçon 3 Leçon 4 et 5 LE TEMPS OBJECTIF : Utiliser la notion de temps dans un souci de composition Etre capable de se repérer

Plus en détail

Eléments de programmation d une séquence sur la pratique de la photographie

Eléments de programmation d une séquence sur la pratique de la photographie «Quoi qu elle donne à voir et quelle que soit sa manière, une photo est toujours invisible : ce n est pas elle qu on voit» Roland Barthes «Photographier me permet de me souvenir, de fouiller dans ma mémoire,

Plus en détail

2E Les aventures de Kassim La couleur

2E Les aventures de Kassim La couleur 2E Les aventures de Kassim La couleur But Au travers de ces différentes phases, l élève va prendre conscience de la variété des couleurs. De plus, il va apprendre à créer à partir des couleurs de bases

Plus en détail

SEQUENCE : Expression corporelle

SEQUENCE : Expression corporelle SEQUENCE : Expression corporelle Compétence : Découvrir son corps pour s exprimer grâce à lui Objectifs : - Créer une dynamique de classe, travailler en groupe, ou au contraire, canaliser son énergie -

Plus en détail

Projet : Ecole Compétences Entreprise ECONOMIE

Projet : Ecole Compétences Entreprise ECONOMIE Projet : Ecole Compétences Entreprise SECTEUR : 7 ECONOMIE ORIENTATION D' ETUDES : AGENT/AGENTE EN ACCUEIL ET TOURISME FORMATION EN COURS DE CARRIERE Avec l'aide du Fonds Social Européen Outils pédagogiques

Plus en détail

PROJET EDUCATIF. Eco Maison de la Petite Enfance de Mauvezin. CCBL ZA Route d Auch 32120 MAUVEZIN

PROJET EDUCATIF. Eco Maison de la Petite Enfance de Mauvezin. CCBL ZA Route d Auch 32120 MAUVEZIN PROJET EDUCATIF Eco Maison de la Petite Enfance de Mauvezin CCBL ZA Route d Auch 32120 MAUVEZIN Révisé en décembre 2013 Le projet éducatif est un outil nécessaire au travail d équipe. Il permet d élaborer

Plus en détail

L intérêt de l activité pour l enfant se trouve-t-il dans le plaisir de faire ou dans le résultat?

L intérêt de l activité pour l enfant se trouve-t-il dans le plaisir de faire ou dans le résultat? Compte-rendu de la soirée-débat du RAM du 25 juin 2015 Thème: «La distance professionnelle entre professionnelles de la petite enfance» Pour cette ultime soirée-débat de l'année, il a été fait le choix

Plus en détail

Conservatoire, Mode D Emploi. Conservatoire Municipal d Ermont

Conservatoire, Mode D Emploi. Conservatoire Municipal d Ermont Conservatoire, Mode D Emploi Conservatoire Municipal d Ermont Préserver le patrimoine, cultiver la modernité La Municipalité d Ermont a fait le choix, à l image de la commune et de sa diversité, d un

Plus en détail

Travail en groupe Apprendre la coopération

Travail en groupe Apprendre la coopération Travail en groupe Apprendre la coopération Travailler en groupe, en atelier peut répondre à de nombreux objectifs qui peuvent être très différents les uns des autres. Nous insisterons ici sur les pratiques

Plus en détail

LES TRACES A L ECOLE MATERNELLE : POUR UN CAHIER DE VIE ET DE DECOUVERTES

LES TRACES A L ECOLE MATERNELLE : POUR UN CAHIER DE VIE ET DE DECOUVERTES LES TRACES A L ECOLE MATERNELLE : POUR UN CAHIER DE VIE ET DE DECOUVERTES Raymond SCHEU,IEN Colmar 3 Pour le jeune enfant qui fréquente l école maternelle, produire des traces, des premiers gribouillis

Plus en détail

Enseigner l éveil à la diversité linguistique à l Ecole Maternelle Enjeux, Actions, Supports possibles, Bibliographie

Enseigner l éveil à la diversité linguistique à l Ecole Maternelle Enjeux, Actions, Supports possibles, Bibliographie Enseigner l éveil à la diversité linguistique à l Ecole Maternelle Enjeux, Actions, Supports possibles, Bibliographie D LE DREAU CPD Langues Vivantes AVRIL 2015 Les objectifs définis par les programmes

Plus en détail

Etude du passé éloigné «Au temps des premiers chemins de fer» (séquence de découverte du monde)

Etude du passé éloigné «Au temps des premiers chemins de fer» (séquence de découverte du monde) Etude du passé éloigné «Au temps des premiers chemins de fer» (séquence de découverte du monde) 1. Place dans le programme de découverte du monde du cycle 2 : CE1 : Les élèves prennent conscience de l

Plus en détail

! # % & ( ))))))))))))))))))))))))))))) +,!! #! #

! # % & ( ))))))))))))))))))))))))))))) +,!! #! # ,!! #! #! % & () + ! # % & ( ))))))))))))))))))))))))))))) +,!!#!#!!!. %&%& ( )! +, %. / 0 12 12 %& # ( &!(!& (! & (!(! ( ) +,!. + )(, & (!(! /0.!# 1! # %& # %& ( & ) # % #!#!!!! & & & /0.!# 1! # %& (

Plus en détail

Thème 1 Handicap en général - Fiche 1

Thème 1 Handicap en général - Fiche 1 Thème 1 Handicap en général - Fiche 1 Enfants de 9 à 12 ans Elèves de l enseignement secondaire inférieur 1 - Aborder le thème de la différence - Quelle place a la personne handicapée dans la société -

Plus en détail

Bilan. Objectif spécifique : Défendre sa zone collectivement en attaquant l adversaire (la caisse de la maîtresse).

Bilan. Objectif spécifique : Défendre sa zone collectivement en attaquant l adversaire (la caisse de la maîtresse). Activité Jeux collectifs avec ballon Petite section Compétences visées en fin de cycle Coopérer et s opposer individuellement ou collectivement ; accepter les contraintes collectives. Compétences sollicitées

Plus en détail

Des outils pour rendre l enfant acteur de ses savoirs :

Des outils pour rendre l enfant acteur de ses savoirs : Des outils pour rendre l enfant acteur de ses savoirs : Le cahier des réussites L arbre des réussites Organiser ses activités à l aide de critères d évaluation -33- Chers collègues, Vous trouverez ci-dessous

Plus en détail

La démarche du message clair

La démarche du message clair La démarche du message clair Au fil des mois passés à la maternelle, l enfant prend de plus en plus conscience des liens qui le lient aux autres et de l importance de développer une saine interdépendance

Plus en détail

EPF / L3 / S2 G5, 6, 8 et 12 LES FORMES DE TRAVAIL ET D ORGANISATION EN EPS

EPF / L3 / S2 G5, 6, 8 et 12 LES FORMES DE TRAVAIL ET D ORGANISATION EN EPS EPF / L3 / S2 G5, 6, 8 et 12 LES FORMES DE TRAVAIL ET D ORGANISATION EN EPS BEN JOMAA Hejer M-A ISSEP K-S LES FORMES D ORGANISATION EN EPS Plan: 1. Pourquoi utiliser les formes d organisation en EPS? 2.

Plus en détail

Une déco réussie... 1 - Définir son style - Sortir des magasins habituels - Sélectionner des magazines - Créer des planches tendances

Une déco réussie... 1 - Définir son style - Sortir des magasins habituels - Sélectionner des magazines - Créer des planches tendances http://elagone.fr Une déco réussie... Une décoration d intérieur réussie, c est une décoration avec un mixte de matériaux, de matières différentes et d associations de couleurs. Mais surtout n oublions

Plus en détail

Le cahier de vie en maternelle Animation pédagogique 2011-2012

Le cahier de vie en maternelle Animation pédagogique 2011-2012 Le cahier de vie en maternelle Animation pédagogique 2011-2012 Cette animation pédagogique a été préparée à partir du site du CRDP/IUFM de l Académie de Montpellier- Banque de séquences didactiques. Intérêt

Plus en détail

2 ) Maintenant, si on essaie de penser cet apprentissage en termes de progression.

2 ) Maintenant, si on essaie de penser cet apprentissage en termes de progression. Roland CHARNAY, professeur honoraire de mathématiques en IUFM, chercheur associé à l'inrp «Apprentissage des tables : quelques étapes du CE1 au CM2» Roland Charnay pose un certain nombre de points de repères

Plus en détail

REPONDRE AU BESOIN DE BOUGER CHEZ LE JEUNE ENFANT

REPONDRE AU BESOIN DE BOUGER CHEZ LE JEUNE ENFANT REPONDRE AU BESOIN DE BOUGER CHEZ LE JEUNE ENFANT L enfant de deux, trois ans, a besoin de bouger pour développer ses capacités motrices. Aménagement des lieux dans l école et dans la classe La cour de

Plus en détail

La surface : associer pour décorer

La surface : associer pour décorer 2p Pas si carré que cela But Exprimer par le langage classique une idée personnelle dans un cadre donné. Développer les perceptions visuelles. Créer et répéter des formes choisies selon des techniques

Plus en détail

Rouler, glisser, pousser, tirer

Rouler, glisser, pousser, tirer Module 1 Cycle 1 Rouler, glisser, pousser, tirer Partir d une découverte sensible et sensorielle pour aller vers une généralisation et approcher les concepts. Ce projet permet d établir des liens avec

Plus en détail

Découverte du monde : l espace Le plan de la classe

Découverte du monde : l espace Le plan de la classe Découverte du monde : l espace Le plan de la classe Séance 1 : Représentations premières Compétences: Commencer à élaborer des représentations simples de l espace familier : la classe, l école, le quartier,

Plus en détail

Pony Production. mise en scène : Stéphanie Marino. Texte et Interprètation : Nicolas Devort. création graphique : Olivier Dentier - od-phi.

Pony Production. mise en scène : Stéphanie Marino. Texte et Interprètation : Nicolas Devort. création graphique : Olivier Dentier - od-phi. création graphique : Olivier Dentier - od-phi.com et Pony Production mise en scène : Stéphanie Marino Texte et Interprètation : Nicolas Devort Résumé Colin fait sa rentrée dans un nouveau collège. Pas

Plus en détail

Projet Apprendre à porter secours-cycle 3 - Séance 2 Protection-Traumatisme - Page 1 sur 5

Projet Apprendre à porter secours-cycle 3 - Séance 2 Protection-Traumatisme - Page 1 sur 5 Projet Apprendre à porter secours-cycle 3 - Séance 2 Protection-Traumatisme - Page 1 sur 5 SEANCE 2 : Partie 1 : La Protection (suite) Partie 2 : Secourir une victime suite à une chute Durée : 1h30 Mise

Plus en détail

Le système de communication par échange d images (PECS)

Le système de communication par échange d images (PECS) Le système de communication par échange d images (PECS) Programme d intervention sur la communication et le comportement social Catherine Gasser Caractéristiques (Preston & Carter, 2009) Système de communication

Plus en détail

Courir vite avec et sans obstacles, en relais

Courir vite avec et sans obstacles, en relais Courir vite avec et sans obstacles, en relais au cycle 2 Equipe EPS Corrèze Janvier 2009 1 Activités Athlétiques Cycle 2 Compétence spécifique : Réaliser une performance COURIR VITE Savoirs à acquérir

Plus en détail

Organiser des séances de jeux en mathématiques

Organiser des séances de jeux en mathématiques Organiser des séances de jeux en mathématiques Jouer, est-ce bien sérieux? De nombreux travaux ont montré le rôle du jeu dans le développement de l enfant. L objet de ce travail n est pas de traiter du

Plus en détail

Dossier complémentaire pour l analyse de cas

Dossier complémentaire pour l analyse de cas Niveaux d analyse Les facteurs à prendre en compte : L institution Les valeurs de l Institution sont éloignées/proches des valeurs de l étudiant L enseignant pense qu il est possible de faire évoluer les

Plus en détail

L enseignant propose alors une reformulation (feedback) en ayant pris le soin de faire évoluer les propositions orales de l élève.

L enseignant propose alors une reformulation (feedback) en ayant pris le soin de faire évoluer les propositions orales de l élève. Usage de tablettes numériques à l'école Proposition de progression Niveau : GRANDE SECTION - MATERNELLE Année scolaire : 2014-2015 Projet général / Objectifs : ALBUMS ECHOS NUMERIQUES Afin de favoriser

Plus en détail

Guide d utilisation du document «Course de durée en élémentaire»

Guide d utilisation du document «Course de durée en élémentaire» Guide d utilisation du document «Course de durée en élémentaire» Programme 2008 en élémentaire : Education Physique et Sportive Compétence CP-CE1: réaliser une performance. Compétence CE2-CM1-CM2: réaliser

Plus en détail

Médiation culturelle autour du spectacle Kami

Médiation culturelle autour du spectacle Kami Médiation culturelle autour du spectacle Kami Du 7 au 12 février 2011 Le spectacle Kami réunit trois artistes de spécialités différentes : Luc Maubon, danseur et chorégraphe, Gilles Dalbis, musicien percussionniste

Plus en détail

QUEL PROGRAMME POUR UNE EP DE QUALITE?

QUEL PROGRAMME POUR UNE EP DE QUALITE? QUEL PROGRAMME POUR UNE EP DE QUALITE? Qu est ce qu être compétent en course de haie? Franchir vite un obstacle «Il y a deux buts, passer le moins de temps possible en l air et le moins de temps possible

Plus en détail

MISSION ZIGOMAR : Présentation pratique

MISSION ZIGOMAR : Présentation pratique Paris Musées JUNIORS MISSION ZIGOMAR En route pour les musées de la ville de Paris Présentation générale de Mission Zigomar MISSION ZIGOMAR : Présentation pratique Mission Zigomar est un site ludo-éducatif

Plus en détail

D autre part certains rituels peuvent également nourrir un climat de plaisir dans la classe, ce qui prédispose à l apprentissage.

D autre part certains rituels peuvent également nourrir un climat de plaisir dans la classe, ce qui prédispose à l apprentissage. Pour qu il y ait apprentissage, il importe de faire de la classe un environnement dans lequel les jeunes se sentent en sécurité. Une certaine routine favorise le sentiment de sécurité car il met le cerveau

Plus en détail

L album : Journal de vie à la pouponnière

L album : Journal de vie à la pouponnière L album : Journal de vie à la pouponnière Cet album est vraiment très précieux pour les enfants et va les accompagner tout au long de leur vie. Témoignage de Dounia, 18 ans, qui a retrouvé son auxiliaire

Plus en détail

Se réécouter, améliorer sa prononciation, Refaire (statut de l erreur ) S entendre parler. S entendre parler

Se réécouter, améliorer sa prononciation, Refaire (statut de l erreur ) S entendre parler. S entendre parler Enregistrer un élève, un groupe d élèves Faire s exprimer l enfant Améliorer la prononciation Favoriser l acquisition des sons Dire avec une bonne prononciation Evaluer les difficultés de langage S exprimer,

Plus en détail

CONSTRUCTION DU NOMBRE A L ECOLE MATERNELLE. 2 Ordinalité et cardinalité

CONSTRUCTION DU NOMBRE A L ECOLE MATERNELLE. 2 Ordinalité et cardinalité CONSTRUCTION DU NOMBRE A L ECOLE MATERNELLE 2 Ordinalité et cardinalité Yvonne SEMANAZ Groupe Mathématiques Stage Maternelle - IA 38 janvier 2012 Compétences abordées : Cardinalité = être capable de dire

Plus en détail

La photographie : observer, décrire et créer Découvrir l œuvre d un artiste pour créer une œuvre collective. Présentation du projet

La photographie : observer, décrire et créer Découvrir l œuvre d un artiste pour créer une œuvre collective. Présentation du projet La photographie : observer, décrire et créer Découvrir l œuvre d un artiste pour créer une œuvre collective Auteur : M.A Alfonso, Ecole d Adé Références : Photographies de Michel Dieuzaide, photographe

Plus en détail

Lire des œuvres littéraires

Lire des œuvres littéraires Lire des œuvres littéraires Une culture littéraire se constitue par la fréquentation régulière des œuvres Une culture littéraire Elle s'est constituée comme un univers où les thèmes, les personnages, les

Plus en détail

La maîtrise du code par le biais d un répertoire Petite section, moyenne section et grande section

La maîtrise du code par le biais d un répertoire Petite section, moyenne section et grande section Animation pédagogique 2007 2008 Circonscription d Avion La maîtrise du code par le biais d un répertoire Petite section, moyenne section et grande section Jean-Yves Bourdrez Georges Gavory David Dhersin

Plus en détail

Projet d Animation mercredis (Période Septembre/ Décembre) «Laboratoire Artistique»

Projet d Animation mercredis (Période Septembre/ Décembre) «Laboratoire Artistique» Projet d Animation mercredis (Période Septembre/ Décembre) «Laboratoire Artistique» Objectifs : - Permettre aux enfants de développer, de libérer leur créativité et leur imaginaire - Développer pour le

Plus en détail

Conduire les entretiens annuels d évaluation

Conduire les entretiens annuels d évaluation Ce guide s adresse aux dirigeants et aux responsables en charge de la fonction ressources humaines qui envisagent de mettre en place des entretiens annuels. Il constitue un préalable à l instauration d

Plus en détail

De l Accueil Collectif de Mineurs (6/12 ans) de la Maison du Citoyen

De l Accueil Collectif de Mineurs (6/12 ans) de la Maison du Citoyen De l Accueil Collectif de Mineurs (6/12 ans) de la Maison du Citoyen 2010 VILLE D ARGENTAN PROJET PEDAGOGIQUE L enfant est le centre d intérêt d un projet pédagogique qui tient compte de : - Sa vie quotidienne

Plus en détail

Ma 1 séance d EPS TOUS en sport avec l USEP!

Ma 1 séance d EPS TOUS en sport avec l USEP! Moment 2 (Présentation - Mise en train) Présentation : Le moment 2 de la «séance» est le temps de l' activité physique et sportive. Un parti pris : Une activité à conduire sans matériel spécifique réalisable

Plus en détail

Comment t accueillir dans la classe?

Comment t accueillir dans la classe? Comment t accueillir dans la classe? Souvent, l accueil des élèves en début d année est limité à son strict minimum (visite, présentation rapide et informelle, quelques activités d échanges ) En plus de

Plus en détail

Découverte sensible d une œuvre musicale

Découverte sensible d une œuvre musicale Découverte sensible d une œuvre musicale Fiche extraite du répertoire musical «Danse, écoute et chante- volume 16» - CPEM de l Académie de Dijon production ADPEP 21 http://lespep21.lespep.org/ewb_pages/p/productionmusicales3214.php

Plus en détail