Notice : Cotisations cabinets d avocats

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Notice : Cotisations cabinets d avocats"

Transcription

1 Notice : Cotisations cabinets d avocats Quels sont les employeurs concernés par ces cotisations? Seuls, les employeurs de métropole et des départements d outre-mer des cabinets d avocats, ainsi que les organisations ordinales et professionnelles de la profession sont concernés par ces cotisations, pour leur personnel non avocat et leurs avocats salariés. Réglez vos cotisations Déterminez votre effectif mensuel moyen Déterminez l assiette pour le calcul de vos cotisations Taux contributifs et franchissement de seuils FPSPP TVA Reçu libératoire Autres informations : financement du CIF-CDD, dépenses imputables, excédents de dépenses reportables, cession ou cessation d activité, contribution à la formation des non salariés

2 Réglez vos cotisations Comme le prévoit votre convention collective, la CREPA collecte cette cotisation pour le compte d Actalians. Taux contributif légal, conventionnel L obligation légale de financement de la formation professionnelle est de : - 0,55 % pour les entreprises occupant moins de 10 salariés ; - 1,05 % pour celles occupant 10 à 19 salariés ; - 1,60 % pour celles occupant 20 salariés et plus. Mais la profession d avocat a pris des dispositions, dans le cadre de vos conventions collectives : - Avenant n 97 du 28/05/ Cabinets d avocats - Personnel Salarié ; - Avenant n 97 bis du 25/02/ Cabinets d avocats - Personnel Salarié ; - Avenant n 14 du 28/05/ Cabinets d avocats - Avocats salariés ; afin de répondre aux besoins de formation croissants des entreprises, c est pourquoi les taux contributifs peuvent êtres supérieurs aux taux légaux. Par ailleurs, les obligations de versement varient en fonction non seulement de l effectif du cabinet, mais aussi du personnel concerné : personnel non avocat ou avocats salariés. Vous trouverez ci-dessous les indications pour vous aider à calculer cet effectif. Pour votre profession, et uniquement pour les entreprises de la métropole et de la Guyane, l'appel de cotisations Formation Professionnelle des salariés (personnel non avocat et avocats salariés) est effectué par la CREPA pour le compte d Actalians. Attention! L'appel de ces cotisations se fait sur un document annuel séparé que vous devez retourner à la CREPA avant le 31 janvier de chaque année, dûment complété accompagné du règlement correspondant à l'ordre du GIE CREPA. Merci de ne joindre aucun bordereau ni paiement retraite ou prévoyance à votre envoi. Aucun acompte au titre de la formation professionnelle continue ne doit être versé à la CREPA en cours d année.

3 Remarque liée à votre obligation conventionnelle envers Actalians Si vous versez votre cotisation conventionnelle à un autre organisme ou au Trésor Public, cela ne vous exonère pas du versement que vous devez effectuer. Dans ce cas, Actalians vous réclamera le règlement de votre cotisation conventionnelle.

4 Déterminez votre effectif mensuel moyen Votre effectif mensuel moyen 2013 tous établissements et toutes catégories de personnel confondus (personnel non avocat et avocats salariés), est égal à la moyenne des effectifs déterminés chaque mois de l année civile (Décret du 23 juin 2009). Ce calcul est très important pour les entreprises dont l effectif avoisine le seuil de 10 ou de 20 salariés. Salariés à prendre en compte dans le calcul de l effectif mensuel moyen (y compris le personnel d entretien) Les salariés à temps plein, les salariés à temps partiel au prorata de leur temps de travail, les salariés payés par Titre Emploi Service Entreprise (TESE) au prorata de leur temps de travail, les mandataires sociaux titulaires d un contrat de travail pour lequel ils perçoivent une rémunération distincte de celle du mandat social. Sont exclus du calcul de l effectif mensuel moyen - les salariés mis à disposition par une entreprise de travail temporaire ou un groupement d employeurs ; - les titulaires d un contrat de professionnalisation, jeunes et adultes, jusqu au terme prévu par le contrat lorsque celui-ci est à durée déterminée ou, jusqu à la fin de l action de professionnalisation lorsque le contrat est à durée indéterminée ; - les apprentis pendant toute la durée du contrat ; - les titulaires d un contrat unique d insertion (CUI) ; - les stagiaires d écoles : ils n ont pas le statut de salarié et ne doivent donc pas être pris en compte dans les effectifs ; - les salariés titulaires d un CDD lorsqu ils remplacent un salarié absent ou dont le contrat est suspendu du fait d un congé maternité, d un congé d adoption ou d un congé parental d éducation ; - les mandataires sociaux, salariés assimilés, sans contrat de travail, sont exclus du calcul de l effectif (article L du code de la sécurité sociale et circulaire ministérielle n DSS/5B/2010/38 du 1 er février 2010).

5 Calcul de l effectif mensuel moyen (Décret du 23 juin 2009) Types de contrats Modalités de prise en compte Exemples pour une entreprise appliquant les 35 heures CDI ou CDD à temps plein Comptés pour une unité chacun Pendant le mois de janvier : - 7 salariés CDI à temps plein - 2 salariés CDD à temps plein CDI ou CDD à temps plein embauchés ou débauchés au cours du mois CDI ou CDD à temps partiel Comptés au prorata du temps de présence au cours du mois Comptés au prorata du rapport entre la durée hebdomadaire du contrat de travail et la durée légale ou conventionnelle de l entreprise Le nombre de ses salariés est donc pendant le mois considéré de : (7 + 2) = 9 Pendant le mois de janvier : - 5 salariés ayant effectué 210 heures au total sur une partie du mois Le nombre de ses salariés est donc pendant le mois considéré de : (210 / 151,67) = 1,38 Pendant le mois de janvier : - 1 salarié travaillant 20 h par semaine - 2 salariés travaillant 30 h par semaine Le nombre de ses salariés est donc pendant le mois considéré de : 20 + (2 x 30) = 80 / 35 = 2,29 Total pour le mois de janvier 9 + 1,38 + 2,29 = 12,67 Additionnez les 12 chiffres mensuels et faites la moyenne (divisez par 12). Remarque : Les mois au cours desquels aucun salarié n est employé ne sont pas pris en compte pour le calcul de la moyenne. Pour calculer votre effectif mensuel moyen 2013, vous pouvez télécharger notre feuille de calcul automatique en cliquant ici.

6 Déterminez l assiette pour le calcul de vos cotisations L assiette de participation correspond à la masse salariale brute sociale annuelle. Doivent être pris en compte dans la masse salariale, l ensemble des sommes versées aux salariés en contrepartie du travail : salaires ou gains, indemnités de congés payés, indemnités, primes, gratifications, autres avantages en argent ou en nature pour leur montant brut avant déduction de toutes cotisations à la charge des salariés (en particulier, les cotisations de sécurité sociale, d assurance chômage ainsi que les retenues pour la retraite complémentaire ou mutuelle). Sont inclus dans l assiette de participation : - Les salaires versés aux titulaires d un contrat de professionnalisation, d un contrat unique d insertion (CUI). - Les primes, les 13 e mois, les indemnités de préavis, de départ volontaire en retraite. - La contribution des employeurs à l acquisition de chèques vacances. - Les salaires versés aux salariés rémunérés par le Titre Emploi Service Entreprise (TESE) : les prélèvements effectués au titre des charges sociales, pour les salariés rémunérés par un TESE n intègrent pas les obligations de financement de la formation professionnelle continue. Les rémunérations versées à ces salariés doivent donc être ajoutées à l assiette de participation. - La fraction de la gratification versée aux stagiaires (au titre d un stage obligatoire ou non) qui excède 12,5 % du plafond horaire de la sécurité sociale (23 euros en 2013) multiplié par le nombre d heures effectuées en stage durant le mois considéré. Pour une durée de présence du stagiaire égale à la durée du travail (35 h hebdomadaire), le montant qui excède 436,05 euros par mois pour une convention de stage signée en 2013 (12,5 % X 23 euros X 35 h X 52/12) est à inclure dans l assiette de participation. - Les salaires versés aux apprentis dans les entreprises de 11 salariés et plus pour la part excédant 11 % du SMIC.

7 Sont exclus de l assiette de participation : - Les salaires versés aux apprentis : pour les entreprises de 11 salariés et plus, exclusion du salaire des apprentis à concurrence de 11 % du Smic ; pour les entreprises de moins de 11 salariés, exclusion de la totalité du salaire des apprentis. - Les sommes versées au titre de dommages et intérêts. - Les primes ou contributions n ayant pas le caractère de salaire. - Les honoraires. - L allocation formation versée aux salariés ayant suivi des heures de formation hors temps de travail.

8 Taux contributifs et franchissement de seuils Attention! Dans les cabinets d avocats, les taux des contributions conventionnelles diffèrent selon l effectif mensuel moyen global du cabinet et la catégorie de personnel (personnel non avocat ou avocats salariés). Par avenant, la profession d avocat a décidé que les taux contributifs sont applicables dès la première année de franchissement des seuils de 10 et de 20 salariés. Taux contributifs des cabinets d avocats de moins de 10 salariés Entreprises de métropole et des départements d outre-mer (1) / Année 2013 Cabinets de moins de 10 salariés Plan de Professionnalisation CIF* formation DIF Obligation légale 0,40 % 0,15 % néant Obligation 0,75 % 0,15 % néant conventionnelle sur masse salariale brute du personnel non avocat (y compris reversement FPSPP) Obligation conventionnelle sur masse salariale brute des avocats salariés (y compris reversement FPSPP) 0,75 % 0,15 % néant *Hors obligation spécifique relative au financement du CIF-CDD (1) Attention! Pour les entreprises des départements d outre-mer (sauf Guyane) : délégation de gestion avec l'agefos-pme agissant pour le compte d Actalians. Cotisations appelées par l'agefos-pme sur un bordereau commun AGEFOS-PME/Actalians.

9 Taux contributifs des cabinets d avocats de 10 salariés et plus Entreprises de métropole et des départements d outre-mer (1) / Année 2013 Cabinets de 10 à 19 salariés Cabinets de 20 salariés et plus Plan de Professionnalisation CIF* Plan de Professionnalisation CIF* formation DIF formation DIF Obligation légale 0,90 % 0,15 % néant 0,90 % 0,50 % 0,20 % Obligation conventionnelle sur masse salariale brute 0,95% 0,15 % néant 0,62 % 0,50 % 0,20 % au FONGECIF du personnel non avocat (y compris reversement FPSPP) Obligation conventionnelle sur masse salariale brute 0,82% 0,15 % néant 0,47 % 0,50 % 0,20 % au FONGECIF des avocats salariés (y compris reversement FPSPP) *Hors obligation spécifique relative au financement du CIF-CDD (1) Attention! Pour les entreprises des départements d outre-mer (sauf Guyane) : délégation de gestion avec l'agefos-pme agissant pour le compte d Actalians. Cotisations appelées par l'agefos-pme sur un bordereau commun AGEFOS-PME/Actalians.

10 FPSPP La loi du 24 novembre 2009 relative à la formation professionnelle a instauré un Fonds Paritaire de Sécurisation des Parcours Professionnels (FPSPP) en vue de favoriser l accès à la formation à des publics prioritaires. Pour 2014, masse salariale 2013, le taux de prélèvement est fixé à 13 % des contributions légales au titre de la professionnalisation et du plan de formation. La contribution FPSPP est exigible au plus tard le 28 février Actalians a l obligation d assurer le recouvrement et le reversement au FPSPP de ce prélèvement pour votre profession. Important! En vous acquittant de la totalité de vos obligations conventionnelles auprès d Actalians, au plus tard le 28 février 2014, vous vous acquittez également de cette contribution au FPSPP. Vous n avez donc pas de versement supplémentaire à effectuer. TVA Rappel! Notre organisme est exonéré de TVA : par conséquent, votre versement n est pas assujetti à la TVA. Reçu libératoire Si vous avez réglé votre cotisation au plus tard le 28 février 2014, vous pouvez télécharger votre reçu libératoire dans «Mon compte Actalians». Les entreprises sont invitées à vérifier la concordance de ce reçu libératoire avec les règlements qu elles ont effectués. En cas d insuffisance de versement, Actalians se réserve le droit d appeler les compléments de cotisations tels qu ils apparaîtraient à l issue d une vérification sur le respect des obligations conventionnelles de l entreprise. En cas de trop versé, Actalians accepte de restituer les sommes indûment réglées sous réserve que la demande justifiée soit faite avant le 30 avril de chaque année. Passé ce délai, ces sommes sont mises à la disposition des entreprises pour financer la formation de leur personnel.

11 Autres informations Financement du CIF-CDD, dépenses imputables, excédents de dépenses reportables, cession ou cessation d activité, contribution à la formation des non-salariés Financement du CIF : obligations particulières pour les CDD Toute entreprise, quelle que soit sa taille, est assujettie à une obligation supplémentaire : le 1% CIF-CDD. Cette contribution est égale à 1 % des salaires versés aux titulaires d un contrat à durée déterminée pendant l année civile. Elle doit être versée au FONGECIF régional, avant le 1 er mars de l année suivante. Cette contribution n est pas due si à l issue du CDD, le salarié est embauché en CDI. Dépenses imputables (entreprises de 10 salariés et plus uniquement) Compte tenu des dispositions de la convention collective des cabinets d avocats, votre obligation de versement au titre du plan de formation est inférieure à votre obligation de dépenses. Cet écart, permet à l entreprise d imputer les dépenses de formation non prises en charge par Actalians. Si l entreprise n a pas consenti, elle même, de dépenses de formation, ce différentiel peut faire l objet d un versement. Nature des dépenses imputables - Dépenses pédagogiques Il s agit des règlements effectués à des organismes de formation, dans le cadre d une convention de formation, dès lors que ceux-ci n ont pas été pris en charge par Actalians. En cas de prise en charge partielle, l entreprise peut imputer à ses dépenses déductibles la part de formation non prise en charge par Actalians. - Dépenses de salaires Il s agit des salaires versés au personnel pendant la formation, lorsque celle-ci s est déroulée pendant le temps de travail, et que ceux-ci n ont pas fait l objet d un financement par Actalians.

12 Frais de transport et d hébergement Il s agit des frais de transport et d hébergement non pris en charge par Actalians et déductibles dans les conditions suivantes : - les frais de déplacement remboursés aux salariés sont imputables sur présentation de justificatifs, ou sur la base des indemnités kilométriques au montant habituellement pratiqué par l entreprise ; - les frais d hébergement remboursés aux salariés sont imputables à concurrence de 5 fois le minimum garanti par jour et par stagiaire (valeur du minimum garanti du 1 er janvier au 31 décembre 2013 : 5 X 3,49 = 17,45 ). Attention! - la circulaire DGEFP 2006/35 du 14/11/2006 est très restrictive sur l imputation des dépenses de formation interne. «.. pour être considérée comme de la formation professionnelle continue, au sens des articles L et L (ancienne codification), l action de formation interne doit justifier d un programme, d objectifs préalablement déterminés, de moyens pédagogiques techniques et d encadrement et d un dispositif permettant de suivre son exécution et d en apprécier les résultats. (Art. R du code du travail, ancienne codification). L entreprise doit en particulier préciser qui sont les formateurs et de quelles expériences, formations et qualifications, ils disposent en rapport avec le domaine concerné, justifiant de leur capacité de transmettre des connaissances». - la circulaire n 471 du 17 juillet 1989 du ministère du Travail qui prévoyait la possibilité d imputation des dépenses d abonnement a été abrogée. Excédents de dépenses reportables (entreprises de 10 salariés et plus uniquement) Lorsqu un employeur effectue, au titre d une année, un montant de dépenses supérieur à son obligation, il peut reporter cet excédent sur les trois années suivantes. Le report du ou des excédents s effectue en utilisant d abord le plus ancien.

13 Cession ou cessation d activité En cas de cession ou cessation d activité, l entreprise doit procéder à la régularisation des sommes dues au titre de l exercice en cours, dans les 60 jours suivant la cession ou la cessation. En cas de décès, le délai est de 6 mois (idem déclaration fiscale 2483). Toute information relative à la fusion et/ou absorption d entreprises doit être signalée à Actalians. Contribution à la formation des non-salariés Les non-salariés s acquittent de leur obligation en versant leur contribution à un FAF de non-salariés. Cette contribution prélevée par l URSSAF, représente 0,25 % du montant du plafond annuel de la Sécurité sociale. Elle fait l objet d un reversement au FIF-PL (Fonds interprofessionnel des professions libérales ).

Notice : Cotisations cabinets d économistes de la construction métreurs-vérificateurs

Notice : Cotisations cabinets d économistes de la construction métreurs-vérificateurs Notice : Cotisations cabinets d économistes de la construction métreurs-vérificateurs Quels sont les employeurs concernés par ces cotisations? Seuls, les employeurs de métropole et des départements d outre-mer

Plus en détail

Notice : Cotisations greffes des tribunaux de commerce

Notice : Cotisations greffes des tribunaux de commerce Notice : Cotisations greffes des tribunaux de commerce Quels sont les employeurs concernés par ces cotisations? Seuls les employeurs de métropole des greffes des Tribunaux de Commerce (à l exclusion des

Plus en détail

Notice : Cotisations cabinets médicaux

Notice : Cotisations cabinets médicaux Notice : Cotisations cabinets médicaux Quels sont les employeurs concernés par ces cotisations? Seuls, les employeurs des cabinets médicaux sont concernés par ces cotisations. Réglez vos cotisations à

Plus en détail

Aide au calcul de votre contribution formation 2014 (exercice 2013)

Aide au calcul de votre contribution formation 2014 (exercice 2013) Aide au calcul de votre contribution formation 2014 (exercice 2013) I. Calcul de l effectif Salariés pris en compte dans l effectif Est considérée comme salariée, toute personne ayant reçu une rémunération,

Plus en détail

Les modalités de prise en compte des salariés pour déterminer l effectif de l entreprise sont définies comme suit :

Les modalités de prise en compte des salariés pour déterminer l effectif de l entreprise sont définies comme suit : N 50528 # 16 DIRECTION GENERALE DES FINANCES PUBLIQUES N 2483-NOT-SD NOTICE D AIDE À LA RÉDACTION DE LA DÉCLARATION N 2483 OU N 2483-K RELATIVE À LA PARTICIPATION DES EMPLOYEURS AU DÉVELOPPEMENT DE LA

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE TAXE D'APPRENTISSAGE 2015 SERVITAXE. Réforme de la Taxe d Apprentissage. servitaxe@compagnons-du-devoir.com. Des experts à votre écoute

GUIDE PRATIQUE TAXE D'APPRENTISSAGE 2015 SERVITAXE. Réforme de la Taxe d Apprentissage. servitaxe@compagnons-du-devoir.com. Des experts à votre écoute TAXE D'APPRENTISSAGE 2015 2015 Réforme de la Taxe d Apprentissage SERVITAXE Des experts à votre écoute SERVITAXE TAXE 0800 94 66 99 contact@servitaxe,org servitaxe@compagnons-du-devoir.com GUIDE PRATIQUE

Plus en détail

Le versement transport (VT)

Le versement transport (VT) Le versement transport (VT) Textes de référence : Articles L2333-64 et L2531-2 du code général des collectivités territoriales Lettre circulaire Acoss n 2006-116 du 9 novembre 2006 Lettre circulaire Acoss

Plus en détail

TOUTE L ACTUALITE DE LA PAIE

TOUTE L ACTUALITE DE LA PAIE PAIE COTISATIONS TAXES COMPTABILITE DECLARATION ET MODELES Mensuel - 17 e année - Abonnement 144 - Ed. Francis Lefebvre - ISSN 1252-9095 TOUTE L ACTUALITE DE LA PAIE Supplément au N 3 Février 2012 Ce supplément

Plus en détail

Réduction dite 'Fillon'

Réduction dite 'Fillon' Réduction dite 'Fillon' La réduction générale des cotisations dite «Fillon» est calculée en fonction de la rémunération brute annuelle du salarié. Le calcul du coefficient prend en compte la valeur du

Plus en détail

Financer sa formation professionnelle : Mode d emploi

Financer sa formation professionnelle : Mode d emploi Financer sa formation professionnelle : Mode d emploi Je suis travailleur non salarié Je suis salarié Je suis en recherche d emploi Je souhaite devenir entrepreneur 1 Travailleur non salarié Vous être

Plus en détail

Formation professionnelle continue et les entreprises

Formation professionnelle continue et les entreprises Formation professionnelle continue et les entreprises Des obligations légales l à la formation des salariés Dates Importantes Loi du 16 juillet 1971 : Obligation pour les entreprises de verser des cotisations

Plus en détail

Moyens de déclaration

Moyens de déclaration Moyens de déclaration Obligation de déclaration et de paiement par voie dématérialisée L obligation de payer exclusivement par virement bancaire : Les entreprises ou établissements d'une même entreprise,

Plus en détail

Il est fixé à 6% de la masse salariale en 2014 (contre 4% en 2013) de l entreprise selon un mode de calcul présenté ci-après.

Il est fixé à 6% de la masse salariale en 2014 (contre 4% en 2013) de l entreprise selon un mode de calcul présenté ci-après. Crédit d Impôt Compétitivité et Emploi (CICE) : Base de calcul et Montant N hésitez pas à consulter la circulaire ci-jointe intitulée «CICE COMMENT L OBTENIR» celle-ci vous informant sur les modalités

Plus en détail

Réunion d informations du 12 novembre 2014. La réforme de la formation professionnelle : analyse des changements apportés par la loi du 5 mars 2014

Réunion d informations du 12 novembre 2014. La réforme de la formation professionnelle : analyse des changements apportés par la loi du 5 mars 2014 Réunion d informations du 12 novembre 2014 La réforme de la formation professionnelle : analyse des changements apportés par la loi du 5 mars 2014 Rappel Les différents taux de cotisation : - Taux légal

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES DE PRISE EN CHARGE ET RÈGLES DE FONCTIONNEMENT DU COMPTE DE GROUPE 2011

CONDITIONS GÉNÉRALES DE PRISE EN CHARGE ET RÈGLES DE FONCTIONNEMENT DU COMPTE DE GROUPE 2011 Préambule Les règles et les conditions générales présentées ci-après sont annuelles. Elles sont établies chaque année par la CPNEF. Elles sont communiquées aux adhérents avec l imprimé Plan de formation.

Plus en détail

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Comité d'entreprise > Vos salariés - Vos cotisations > Base de calcul

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Comité d'entreprise > Vos salariés - Vos cotisations > Base de calcul Base de calcul En votre qualité d employeur, vous devez déclarer à l URSSAF toutes les sommes payées et tous les avantages consentis à vos salariés. Ces éléments constituent la base de calcul des cotisations

Plus en détail

EN CAS DE MODIFICATION, CORRIGEZ DIRECTEMENT LES DONNÉES AFFICHÉES. Forme juridique Télécopie. E-mail Marque(s) et statut(s) représenté(s) MS1

EN CAS DE MODIFICATION, CORRIGEZ DIRECTEMENT LES DONNÉES AFFICHÉES. Forme juridique Télécopie. E-mail Marque(s) et statut(s) représenté(s) MS1 Versement avant le 1 er mars 215 SIMPLIFIEZ-VOUS LA VIE ET GAGNEZ DU TEMPS Déclarez et payez en ligne sur www.anfa-auto.fr Vos identifiants web : Siret Code internet N de dossier CONTRIBUTIONS 1 % PROFESSION

Plus en détail

Le financement de la formation

Le financement de la formation Le financement de la formation Définition, dispositifs, organismes Ecoles-entreprises.com, un site de : Le financement de la formation continue Le taux de participation varie selon la taille et la nature

Plus en détail

Exonération de cotisations : Lodéom

Exonération de cotisations : Lodéom de cotisations : Lodéom Textes de référence Loi n 2008-1425 du 27 décembre 2008 de finances pour 2009 Loi n 2009-594 du 27 mai 2009 pour le développement économique des outre-mer (Lodéom) Décrets n 2009-1743

Plus en détail

LES COTISATIONS SOCIALES

LES COTISATIONS SOCIALES LES COTISATIONS SOCIALES Les Autres Contributions : CSG ET CRDS La Mutualité Sociale Agricole est chargée du recouvrement de la contribution sociale généralisée et de la contribution au remboursement de

Plus en détail

VOTRE DECLARATION 2483 MODE D EMPLOI

VOTRE DECLARATION 2483 MODE D EMPLOI VOTRE DECLARATION 2483 MODE D EMPLOI SOMMAIRE I. Renseignements relatifs à l année... 7 II. Cadre A - Nombre mensuel moyen de salariés... 7 III. Cadre B - Nombre de salariés, de stagiaires et d heures

Plus en détail

Heures supplémentaires

Heures supplémentaires Heures supplémentaires Présentation et évolutions des allégements Tepa La loi du 21 août 2007 en faveur du travail, de l emploi et du pouvoir d achat a créé au 1er octobre 2007, une exonération d impôt

Plus en détail

AVANTAGES EN NATURE 4 AVANTAGE EN NATURE REPAS 4 TITRES - RESTAURANT 4 AVANTAGE EN NATURE LOGEMENT (EVALUE FORFAITAIREMENT) 4

AVANTAGES EN NATURE 4 AVANTAGE EN NATURE REPAS 4 TITRES - RESTAURANT 4 AVANTAGE EN NATURE LOGEMENT (EVALUE FORFAITAIREMENT) 4 LETTRE D ACTUALITE SOCIALE GROUP S MANAGEMENT SERVICES DONNEES ET CHIFFRES CLES POUR 2015 SOCIAL : GENERALITES ET ELEMENTS DE COTISATIONS 2 SMIC ET MINIMUM GARANTI 2 PLAFOND DE LA SECURITE SOCIALE 2 FORFAIT

Plus en détail

La lettre du. La Réforme des Heures Supplémentaires. La réforme des heures supplémentaires est entrée en vigueur le 1 er octobre 2007.

La lettre du. La Réforme des Heures Supplémentaires. La réforme des heures supplémentaires est entrée en vigueur le 1 er octobre 2007. La lettre du N 6 Décembre 2007 La Réforme des Heures Supplémentaires La réforme des heures supplémentaires est entrée en vigueur le 1 er octobre 2007. Elle prévoit : Pour le salarié : une réduction des

Plus en détail

Pour calculer les effectifs d une entreprise, il faut tenir compte de 3 paramètres.

Pour calculer les effectifs d une entreprise, il faut tenir compte de 3 paramètres. «Effectif de l entreprise CSA et FPC» Décompte des effectifs de l entreprise pour le calcul du taux de la Contribution supplémentaire à l apprentissage et de contribution Formation Professionnelle continue

Plus en détail

Effectif de l entreprise TA et FPC

Effectif de l entreprise TA et FPC Décompte des effectifs de l entreprise Contribution supplémentaire à l apprentissage et Formation Professionnelle continue Les effectifs des entreprise déterminent des obligations pour les entreprises

Plus en détail

Le Contrat à Durée Déterminée d Insertion (CDDI)

Le Contrat à Durée Déterminée d Insertion (CDDI) Le Contrat à Durée Déterminée d Insertion (CDDI) 1 Définition du CDDI un contrat de travail à durée déterminée dont le motif de recours est spécifique : favoriser le recrutement de certaines catégories

Plus en détail

Profession libérale>vos salariés>vos salariés - Vos cotisations>infos pratiques

Profession libérale>vos salariés>vos salariés - Vos cotisations>infos pratiques Infos pratiques Base de calcul Eléments soumis à cotisations Toutes les sommes et avantages attribués en contrepartie ou à l'occasion du travail sont soumis à cotisations tels que : - les salaires et assimilés,

Plus en détail

REGIME SOCIAL DES CONTRIBUTIONS PATRONALES DE PREVOYANCE ET DE RETRAITE SUPPLEMENTAIRE

REGIME SOCIAL DES CONTRIBUTIONS PATRONALES DE PREVOYANCE ET DE RETRAITE SUPPLEMENTAIRE REGIME SOCIAL DES CONTRIBUTIONS PATRONALES DE PREVOYANCE ET DE RETRAITE SUPPLEMENTAIRE Contexte : Loi FILLON du 23 Août 2003 : - modification des limites d exonération, - fixation de nouvelles caractéristiques

Plus en détail

Le Crédit d Impôt pour la Compétitivité et l Emploi (CICE)

Le Crédit d Impôt pour la Compétitivité et l Emploi (CICE) Le Crédit d Impôt pour la Compétitivité et l Emploi (CICE) Le crédit d impôt compétitivité emploi (CICE) est la première mesure prévue par le Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi

Plus en détail

Taux des charges sociales sur les salaires Année 2015. Ce qui change au 1 er janvier 2015

Taux des charges sociales sur les salaires Année 2015. Ce qui change au 1 er janvier 2015 les infos DAS - n 017 23 janvier 2015 Taux des charges sociales sur les salaires Année 2015 Ce qui change au 1 er janvier 2015 Nouvelle cotisation patronale au fonds de financement des syndicats Assurance

Plus en détail

Diverses mesures d'ordre social et fiscal pour 2010

Diverses mesures d'ordre social et fiscal pour 2010 Direction des Opérations des Ressources Humaines Direction Processus et Procédures Appui Juridque et Réglementaire Destinataires Tous services Contact MIHAILOVIC Florence Tél : 01 58 35 37 19 Fax : E-mail

Plus en détail

Notice Taxe d apprentissage. Notice Formation professionnelle. Part des centimes additionnels affectée par les CCI 14.

Notice Taxe d apprentissage. Notice Formation professionnelle. Part des centimes additionnels affectée par les CCI 14. Notice Taxe d apprentissage Effectif annuel moyen 2 Taxe Brute 2 Contribution Supplémentaire à l Apprentissage (CSA) 2 Déduction des frais de stages 3 Apprentis sous contrat au 31-12-2014 3 Souhaits d

Plus en détail

COMMENT FINANCER VOTRE FORMATION?

COMMENT FINANCER VOTRE FORMATION? COMMENT FINANCER VOTRE FORMATION? De nombreux dispositifs peuvent vous permettre de financer vos frais de formation et de percevoir une rémunération pendant votre formation. Ce document présente les principaux

Plus en détail

Déclaration fiscale 2483

Déclaration fiscale 2483 Déclaration fiscale 2483 Mode d emploi www.dfcta.cci-paris-idf.fr Sommaire > DECLARATION FISCALE 2483 : MODE D EMPLOI...pages 4 à 9 > Qui est concerné par la déclaration fiscale 2483?...4 > Liste et adresse

Plus en détail

Pégase 3 MSA Les contrats «vendanges» Dernière révision le 28/09/2006. http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr

Pégase 3 MSA Les contrats «vendanges» Dernière révision le 28/09/2006. http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Pégase 3 MSA Les contrats «vendanges» Dernière révision le 28/09/2006 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Principe...3 Particularités du contrat...3 Les cotisations concernées...4 Les

Plus en détail

LES PRINCIPALES MESURES DE LA LOI RELATIVE À LA

LES PRINCIPALES MESURES DE LA LOI RELATIVE À LA LES PRINCIPALES MESURES DE LA LOI RELATIVE À LA FORMATION PROFESSIONNELLE À L EMPLOI ET LA DÉMOCRATIE SOCIALE IMPACTANT LES MISSIONS SOCIALES DES CABINETS Nicolas GALLISSOT Responsable social Infodoc-Experts

Plus en détail

TAXE D APPRENTISSAGE

TAXE D APPRENTISSAGE NOUVELLE RÉGLEMENTATION 2015 TAXE D APPRENTISSAGE FICHES PRATIQUES Des CCI partout en France, une CCI près de chez vous pour vous simplifier la taxe. À L ÉCOUTE AU QUOTIDIEN Nos conseillers vous renseignent

Plus en détail

CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION

CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION Intégrer de nouveaux salariés en les formant à vos métiers Définir un parcours de formation, interne et/ou externe, adapté aux spécificités de votre ETT Valoriser la transmission des savoir-faire et des

Plus en détail

AVENANT N 57 DU 7 JUILLET 2010

AVENANT N 57 DU 7 JUILLET 2010 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3034 Convention collective nationale IDCC : 1090. SERVICES DE L AUTOMOBILE (Commerce et réparation de

Plus en détail

[ Entreprise & administration ] Le versement. transport À JOUR AU

[ Entreprise & administration ] Le versement. transport À JOUR AU [ Entreprise & administration ] Le versement transport À JOUR AU 1 er janvier 2009 Les communes ou groupement de communes de plus de 10 000 habitants sont autori sés à faire participer les employeurs de

Plus en détail

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 23 MARS 2012 4 L-2-12

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 23 MARS 2012 4 L-2-12 DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 23 MARS 2012 4 L-2-12 FISCALITE DIRECTE DES ENTREPRISES. TAXES DIVERSES DUES PAR LES ENTREPRISES. CONTRIBUTION SUPPLEMENTAIRE A L APPRENTISSAGE

Plus en détail

MODE D EMPLOI CONTRAT D APPRENTISSAGE

MODE D EMPLOI CONTRAT D APPRENTISSAGE MODE D EMPLOI CONTRAT D APPRENTISSAGE Mise à jour : 02/03/15 1 CONDITIONS GENERALES POUR ETRE APPRENTI p. 2 2 - ENREGISTREMENT DU CONTRAT p. 2 3 DEFINITION DU CONTRAT D APPRENTISSAGE p. 5 4 - EXECUTION

Plus en détail

Formation Professionnelle

Formation Professionnelle Formation Professionnelle Dans ce domaine, il n existe pas de spécificité concernant les pluriactifs et les saisonniers. L objet de ce chapitre est donc de rappeler que toute personne dispose de droits

Plus en détail

TAXE D APPRENTISSAGE CE QUI CHANGE EN 2015

TAXE D APPRENTISSAGE CE QUI CHANGE EN 2015 TAXE D APPRENTISSAGE CE QUI CHANGE EN 2015 Loi de finances rectificative 2013 du 29 décembre 2013 Loi du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, l emploi et la démocratie sociale Loi de finances

Plus en détail

de l employeur Les principales formalités À jour au 1 er janvier 2014

de l employeur Les principales formalités À jour au 1 er janvier 2014 Le point sur ( ) Les principales formalités de l employeur À jour au 1 er janvier 2014 Services aux cotisants Études et statistiques Services aux partenaires Contrôle Ressources informatiques 2 VOUS ÊTES

Plus en détail

Réforme de la formation professionnelle : synthèse des principales nouveautés

Réforme de la formation professionnelle : synthèse des principales nouveautés 1 Réforme de la formation professionnelle : synthèse des principales nouveautés La réforme de la formation professionnelle a été publiée au Journal officiel mars 2014. Nous vous proposons de découvrir

Plus en détail

Les aides à l embauche des entreprises (avril 2014)

Les aides à l embauche des entreprises (avril 2014) Les aides à l embauche des entreprises (avril 2014) CATEGORIE AIDE CONDITIONS/MODALITES/FORMALITES EXONERATION/REDUCTION DE COTISATIONS SOCIALES Réduction générale de cotisations dite «FILLON» Réduction

Plus en détail

TAXE D APPRENTISSAGE

TAXE D APPRENTISSAGE NOUVELLE RÉGLEMENTATION 2015 TAXE D APPRENTISSAGE FICHES PRATIQUES Des CCI partout en France, une CCI près de chez vous pour vous simplifier la taxe. À L ÉCOUTE AU QUOTIDIEN Nos conseillers vous renseignent

Plus en détail

Loi relative à la Sécurisation de l emploi

Loi relative à la Sécurisation de l emploi Synthèse Loi relative à la Sécurisation de l emploi 1 Santé et prévoyance (incapacité de travail, invalidité, décès) => Généralisation de la couverture complémentaire santé => Généralisation de la couverture

Plus en détail

Contrat de prévoyance complémentaire et de retraite supplémentaire

Contrat de prévoyance complémentaire et de retraite supplémentaire Contrat de prévoyance complémentaire et de retraite supplémentaire Décret n 2012-25 du 9 janvier 2012 Circulaire du 25 septembre 2013 Circulaire du 4 février 2014 Petit Déjeuner RH CCI Maître Marie-Laure

Plus en détail

CHARGES SOCIALES DES TRAVAILLEURS INDÉPENDANTS

CHARGES SOCIALES DES TRAVAILLEURS INDÉPENDANTS CHARGES SOCIALES DES TRAVAILLEURS INDÉPENDANTS Paiement des cotisations : précisions sur les nouvelles modalités de calcul et d appel de cotisations des indépendants Circulaire RSI n 2007-91 du 20 juillet

Plus en détail

LOI RELATIVE À L ORIENTATION ET À LA FORMATION PROFESSIONNELLE TOUT AU LONG DE LA VIE

LOI RELATIVE À L ORIENTATION ET À LA FORMATION PROFESSIONNELLE TOUT AU LONG DE LA VIE N-Nour Novembre 2009 LOI RELATIVE À L ORIENTATION ET À LA FORMATION PROFESSIONNELLE TOUT AU LONG DE LA VIE La loi relative à l orientation et à la formation tout au long de la vie a été définitivement

Plus en détail

Annexe I : Modèles de bulletins de paie

Annexe I : Modèles de bulletins de paie Annexe I : Modèles de bulletins de paie A3 1 - Bulletin de paie simplifié n 3-1... A3.102 - Horaire collectif de travail de 35 heures - Paiement sous forme monétaire des heures supplémentaires accomplies

Plus en détail

Formation Professionnelle Continue 2014. Des experts à votre écoute TAXE 0820025565 SERVITAXE TAXE. servitaxe@compagnons-du-devoir.

Formation Professionnelle Continue 2014. Des experts à votre écoute TAXE 0820025565 SERVITAXE TAXE. servitaxe@compagnons-du-devoir. Formation Professionnelle Continue 2014 SERVITAXE Des experts à votre écoute TAXE SERVITAXE TAXE 0820025565 contact@servitaxe,org servitaxe@compagnons-du-devoir.com GUIDE PRATIQUE Depuis les s 1970, la

Plus en détail

L essentiel. sur le financement des régimes de prévoyance complémentaire. fiscalité cotisations de Sécurité sociale

L essentiel. sur le financement des régimes de prévoyance complémentaire. fiscalité cotisations de Sécurité sociale L essentiel sur le financement des régimes de prévoyance complémentaire fiscalité cotisations de Sécurité sociale La protection sociale professionnelle est une création continue Souhaitant encourager le

Plus en détail

Sommaire détaillé 9 AR

Sommaire détaillé 9 AR Sommaire détaillé 1 CONTRÔLE DU TRAVAIL... 1.001 A - Ouverture d un établissement industriel et commercial... 1.101 1 - Déclaration nominative préalable à l embauche... 1.102 2 - Registre du commerce -

Plus en détail

Le compte épargne temps

Le compte épargne temps Le compte épargne temps La loi n 2008 789 du 20 août 2008 portant rénovation de la démocratie sociale et réforme du temps de travail procède à une profonde clarification des modalités de mise en place

Plus en détail

RÉFORME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE CE QUI CHANGE POUR VOTRE ASSOCIATION

RÉFORME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE CE QUI CHANGE POUR VOTRE ASSOCIATION RÉFORME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE suite à la loi du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, à l emploi, et à la démocratie sociale CE QUI CHANGE POUR VOTRE ASSOCIATION ou «de l obligation

Plus en détail

GPEC & Formation. Module 3 Les dispositifs

GPEC & Formation. Module 3 Les dispositifs GPEC & Formation Module 3 Les dispositifs La traduction de la réflexion GPEC A Stratégie B Emplois / Métiers Effectif Carrière Compétences C Quantitatif Qualitatif D Mobilités Formation Géographiques Professionnelles

Plus en détail

Le cadre fiscal et social de l épargne salariale pour l épargnant

Le cadre fiscal et social de l épargne salariale pour l épargnant Janvier 2015 Le cadre fiscal et social de l épargne salariale pour l épargnant France métropolitaine et D.O.M. (hors Mayotte) BANQUE DE GRANDE CLIENTÈLE / ÉPARGNE ET ASSURANCE / SERVICES FINANCIERS SPÉCIALISÉS

Plus en détail

AVANTAGES EN NATURE AU 1 ER JANVIER 2013

AVANTAGES EN NATURE AU 1 ER JANVIER 2013 AVANTAGES EN NATURE AU 1 ER JANVIER 2013 SG/SB Réf. :11-8-5 Pôle carrière / retraite Janvier 2013 05 63 60 16 59 INT/Base doc/z Indemnités-primes/Avantages en nature Sources : *Circulaire DSS/SDFSS/5B/N

Plus en détail

ALLOCATIONS CHOMAGE. Effet au 01/07/2014

ALLOCATIONS CHOMAGE. Effet au 01/07/2014 Questions sociales Note d information n 14-15 du 6 août 2014 ALLOCATIONS CHOMAGE Effet au 01/07/2014 Références Arrêté du 25 juin 2014 portant agrément de la convention du 14 mai 2014 relative à l indemnisation

Plus en détail

Adhérez et déclarez vos salariés

Adhérez et déclarez vos salariés Adhérez et déclarez vos salariés sur www.letese.urssaf.fr @ Mode d emploi Sommaire Page d accueil 3 Accès à la demande d adhésion 3 L adhésion 4 Coordonnées de votre entreprise 4 Mode de paiement 5 Questions

Plus en détail

Charges sociales : ce qui change pour les entreprises à partir du 1 er janvier 2015

Charges sociales : ce qui change pour les entreprises à partir du 1 er janvier 2015 Charges sociales : ce qui change pour les entreprises à partir du 1 er janvier 2015 MEDEF Actu-Eco semaine du 16 au 20 juin 2014 1 Avertissement : nous sommes dans l attente de plusieurs textes réglementaires

Plus en détail

CICE COMMENT SE CALCULE LE CICE?

CICE COMMENT SE CALCULE LE CICE? CICE COMMENT SE CALCULE LE CICE? SOMMAIRE Montant des rémunérations versées n excédant pas 2,5 SMIC 2 Règles applicables 2 Appréciation du seuil de 2,5 SMIC 4 Calcul du plafond en cas de réalisation d

Plus en détail

Septembre. Les rémunérations dépassant 4 fois le plafond de sécurité sociale applicable soit 12 344 euros pour 2013.

Septembre. Les rémunérations dépassant 4 fois le plafond de sécurité sociale applicable soit 12 344 euros pour 2013. Majoration de la contribution patronale d assurance chômage pour l embauche en CDD Depuis le 1 er Juillet 2013 le taux de la contribution patronale d assurance chômage a été modifié en cas d embauche d

Plus en détail

AFFAIRES SOCIALES & FORMATION PROFESSIONNELLE

AFFAIRES SOCIALES & FORMATION PROFESSIONNELLE Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie AFFAIRES SOCIALES & FORMATION PROFESSIONNELLE Date : 25/05//11 N Affaires sociales : 23.11 ANNUALISATION DE LA REDUCTION DES COTISATIONS PATRONALES DE

Plus en détail

MODE D EMPLOI LOI POUR LE POUVOIR D ACHAT : Rachat de jours de repos, déblocage anticipé de la participation, prime exceptionnelle...

MODE D EMPLOI LOI POUR LE POUVOIR D ACHAT : Rachat de jours de repos, déblocage anticipé de la participation, prime exceptionnelle... MODE D EMPLOI Valérie Coutteron LOI POUR LE POUVOIR D ACHAT : Rachat de jours de repos, déblocage anticipé de la participation, prime exceptionnelle... LA LOI N 2008-111 DU 8 FÉVRIER 2008 pour le pouvoir

Plus en détail

Code du Travail, Art. L6222-23 à L6222-33

Code du Travail, Art. L6222-23 à L6222-33 F I C H E P R A T I Q U E N 2 R E M U N E R A T I O N E T A I D E S L I E E S A U C O N T R A T D A P P R E N T I S S A G E L apprenti est titulaire d un contrat de travail de type particulier : il est

Plus en détail

1 ère année civile (1) 2 ème année civile (2)

1 ère année civile (1) 2 ème année civile (2) Mars 2015 COTISATIONS TRAVAILLEURS NON SALARIES 2015 MONTANT ANNUEL DES COTISATIONS POUR LES T.N.S. PLAFOND DE SECURITE SOCIALE AU 1er JANVIER 2015 : 38040 par an (PASS) et 3170 par mois (PASS mensuel)

Plus en détail

Vous recevez votre déclaration des salaires à la fin de chaque trimestre.

Vous recevez votre déclaration des salaires à la fin de chaque trimestre. Attention, cette notice d information n est plus transmise sous forme papier. En cas de besoin, elle pourra vous être adressée (uniquement sur demande). 1 er trimestre 2015 Vous recevez votre déclaration

Plus en détail

Congé Individuel de Formation

Congé Individuel de Formation Congé Individuel de Formation Congé Bilan de Compétences Congé Validation des Acquis de l'expérience www.fongecifcentre.com Le Congé Bilan de Compétences c est quoi? C est la possibilité pour vous, salarié,

Plus en détail

Bulletins de paie. Modèles à jour au 1-1-2015

Bulletins de paie. Modèles à jour au 1-1-2015 Bulletins de paie PAIE COTISATIONS TAXES COMPTABILITE DECLARATION ET MODELES Mensuel - 20 e année - Abonnement 144 Ā - Ed. Francis Lefebvre - ISSN 1252-9095 Modèles à jour au 1-1-2015 Les données communes

Plus en détail

A - LOI DE SECURISATION DE L EMPLOI (n 2013-504 du 14 Juin 2013) (Les principales mesures)

A - LOI DE SECURISATION DE L EMPLOI (n 2013-504 du 14 Juin 2013) (Les principales mesures) EC CABIINET PESCE - LEBOUCHER 1. SOCIETE 2. D EXPERTISE COMPTABLE www.cabinetpesceleboucher.fr Le 25/09/2013 ACTUALITES SOCIALES 2013/2 EN BREF (quelques chiffres) valeurs inchangées : SMIC Horaire au

Plus en détail

La rémunération de l apprenti :

La rémunération de l apprenti : F I C H E P R A T I Q U E N 2 R E M U N E R A T I O N E T A I D E S L I E E S A U C O N T R A T D A P P R E N T I S S A G E L apprenti est titulaire d un contrat de travail de type particulier : il est

Plus en détail

Le régime social des cotisations patronales de protection sociale complémentaire

Le régime social des cotisations patronales de protection sociale complémentaire Le régime social des cotisations patronales de protection sociale complémentaire SOMMAIRE 1 Assujettissement à cotisations sociales... 3 1.1 Cotisations concernées par l exemption d assiette... 3 1.2 Limites

Plus en détail

Réintégration sociale des retraites et prévoyances

Réintégration sociale des retraites et prévoyances Pégase 3 Réintégration sociale des retraites et prévoyances Dernière révision le 18/06/2012 http://www.adpmicromegas.fr 1 / 27 Sommaire 1 Principe... 4 1.1 La réintégration en résumé... 5 1.2 Le régime

Plus en détail

Laboratoires de biologie médicale Vos formations financées par Actalians

Laboratoires de biologie médicale Vos formations financées par Actalians Laboratoires de biologie médicale Vos formations financées par Actalians Accédez au dispositif de formation de votre choix et consultez notre mode d emploi Droit individuel à la formation (DIF) Contrat

Plus en détail

La Réduction Générale de cotisations dite «Réduction Fillon» à compter du 1 er Janvier 2012

La Réduction Générale de cotisations dite «Réduction Fillon» à compter du 1 er Janvier 2012 La Réduction Générale de cotisations dite «Réduction Fillon» à compter du 1 er Janvier 2012 A/ Préambule La loi de financement de la Sécurité Sociale pour 2012 modifie le mode de calcul de la réduction

Plus en détail

Le Maison - 01 30 59 75 03 - contact@le-maison.fr - www.le-maison.fr

Le Maison - 01 30 59 75 03 - contact@le-maison.fr - www.le-maison.fr Le Maison - 01 30 59 75 03 - contact@le-maison.fr - Comprendre le CPF Le Maison - 01 30 59 75 03 - contact@le-maison.fr - Comprendre le CPF 3 Postulats de la loi du 5 mars 2014: Concevoir la formation

Plus en détail

Règles d affiliation pour la prévoyance et la garantie «frais de santé» au 1 er janvier 2013 (Contrat avec l AG2R)

Règles d affiliation pour la prévoyance et la garantie «frais de santé» au 1 er janvier 2013 (Contrat avec l AG2R) Règles d affiliation pour la prévoyance et la garantie «frais de santé» au 1 er janvier 2013 (Contrat avec l AG2R) Rappels et Historique Depuis le 1 er février 1974 bénéficient des garanties complémentaires

Plus en détail

Renseignements concernant les stagiaires salariés (à remplir par l entreprise)

Renseignements concernant les stagiaires salariés (à remplir par l entreprise) Renseignements concernant les stagiaires salariés (à remplir par l entreprise) Sauf : les apprentis les stagiaires d État les gérants majoritaires les intérimaires. PLAN DE FORMATION CPF ET PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LE COMPTE ÉPARGNE TEMPS

TOUT SAVOIR SUR LE COMPTE ÉPARGNE TEMPS CET épargne salariale TOUT SAVOIR SUR LE COMPTE ÉPARGNE TEMPS Sommaire Compte épargne temps 3 Historique 4 Mise en place 6 Alimentation 8 Utilisation 10 Optimiser le CET 14 COMPTE ÉPAR- GNE TEMPS Le Compte

Plus en détail

TESA Notice additive générale

TESA Notice additive générale TESA Notice additive générale EMPLOYEUR Recto TAUX GLOBAUX DE PART SALARIALE UTILISÉS DANS LE TESA MONTANT DU SMIC OU DU SALAIRE CONVENTIONNEL Verso TAUX DÉTAILLÉS DES PARTS SALARIALE ET PATRONALE (EXEMPLE)

Plus en détail

268 Boulevard Clemenceau Sac postal 23 59708 Marcq en Baroeul Cedex. Mél : contact@cibtp-nord.fr Tél : 03 20 66 89 20 Fax : 03 20 66 89 22

268 Boulevard Clemenceau Sac postal 23 59708 Marcq en Baroeul Cedex. Mél : contact@cibtp-nord.fr Tél : 03 20 66 89 20 Fax : 03 20 66 89 22 268 Boulevard Clemenceau Sac postal 23 59708 Marcq en Baroeul Cedex Mél : contact@cibtp-nord.fr Tél : 03 20 66 89 20 Fax : 03 20 66 89 22 Tableau des assiettes des cotisations dans le secteur du BTP AVRIL

Plus en détail

2.2. Les impôts et taxes PARTIE 2

2.2. Les impôts et taxes PARTIE 2 2.2 Les impôts et taxes PARTIE 2 L avis de l expert-comptable La plupart des taxes sont dues à partir d un certain seuil d effectif (avec une période de franchise totale de 3 ans puis partielle : formation

Plus en détail

Sommaire des rescrits sociaux publiés

Sommaire des rescrits sociaux publiés Protection sociale Sécurité sociale : organisation, financement MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ _ MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE ET DES FINANCES _ Décisions prises par les organismes de recouvrement,

Plus en détail

Bulletins de paie. Modèles à jour au 1-1-2014

Bulletins de paie. Modèles à jour au 1-1-2014 Bulletins de paie PAIE COTISATIONS TAXES COMPTABILITE DECLARATION ET MODELES Mensuel - 20 e année - Abonnement 144 - Ed. Francis Lefebvre - ISSN 1252-9095 Modèles à jour au 1-1-2014 Mis à part le premier

Plus en détail

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Attention : Ce document a été établit en juin 2015. Les informations qu il contient peuvent avoir évoluées en fonction des lois

Plus en détail

La formation professionnelle évolue...

La formation professionnelle évolue... décembre 2014 spécial réforme La formation professionnelle évolue... Voici ce qui change pour vous CPF financement tutorat plan de formation Entretien professionnel Période de professionnalisation Ce qui

Plus en détail

Comme chaque début d année, voici les principales informations à connaître pour établir la feuille de paie à partir de janvier 2014.

Comme chaque début d année, voici les principales informations à connaître pour établir la feuille de paie à partir de janvier 2014. Les changements sur la feuille de paie en 2014 2014-01-03 00:00:00 Comme chaque début d année, voici les principales informations à connaître pour établir la feuille de paie à partir de janvier 2014. Barèmes

Plus en détail

LE COMPTE EPARGNE TEMPS

LE COMPTE EPARGNE TEMPS STATUT LE COMPTE EPARGNE TEMPS Références : Décret 2004-878 du 26 août 2004, modifié par le décret 2010-531 du 20 mai 2010 ; Circulaire ministérielle N10-007135-D du 31 mai 2010 (annexe 1). Les règles

Plus en détail

Le système de la formation professionnelle en France. Mars 2010 AEFP Bruxelles

Le système de la formation professionnelle en France. Mars 2010 AEFP Bruxelles Le système de la formation professionnelle en France Mars 2010 AEFP Bruxelles sommaire La formation tout au long de la vie Le cadre réglementaire L historique La réforme de 2009 Les principaux dispositifs

Plus en détail

SALARIÉS INTÉRIMAIRES ETT DE MOINS DE 10 SALARIÉS PLAN DE FORMATION MODE D EMPLOI. v1-11/2013 - photo : gettyimages

SALARIÉS INTÉRIMAIRES ETT DE MOINS DE 10 SALARIÉS PLAN DE FORMATION MODE D EMPLOI. v1-11/2013 - photo : gettyimages Permettre aux intérimaires d acquérir des compétences et des savoir-faire transférables Favoriser l acquisition de compétences et savoir-faire complémentaires, en lien avec leur qualification ou avec l

Plus en détail

Cegid Business Paie. Mise à jour plan de paie 01/11/2014. Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025

Cegid Business Paie. Mise à jour plan de paie 01/11/2014. Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025 Cegid Business Paie Mise à jour plan de paie 01/11/2014 Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025 Mise à jour plan de paie Novembre 2014 Sommaire 1. MISE A JOUR NOVEMBRE 2014... 4 Eléments nationaux...

Plus en détail

REFORME DE LA FPC : ANI DU 14/12/2013 ET LOI DU 5/3/2014

REFORME DE LA FPC : ANI DU 14/12/2013 ET LOI DU 5/3/2014 1 REFORME DE LA FPC : ANI DU 14/12/2013 ET LOI DU 5/3/2014 L OBJECTIF REVENDICATIF POUR LA CFDT : LA SECURISATION DES PARCOURS PROFESSIONNELS Objectifs de la SPP : Sécuriser les mobilités des salariés

Plus en détail

Fédération Française de Karaté Service Juridique

Fédération Française de Karaté Service Juridique Fédération Française de Karaté Service Juridique NOTE D INFORMATION N 001 La ffrranchiise de cottiisattiion L assiietttte fforrffaiittaiirre Le rrembourrsementt de ffrraiis prroffessiionnells Le rrembourrsementt

Plus en détail

CIRCULAIRE CDG90 LES EMPLOIS D AVENIR. Loi n 2012-1189 du 26 octobre 2012 portant création des emplois d avenir,

CIRCULAIRE CDG90 LES EMPLOIS D AVENIR. Loi n 2012-1189 du 26 octobre 2012 portant création des emplois d avenir, CIRCULAIRE CDG90 16/2013 LES EMPLOIS D AVENIR Loi n 2012-1189 du 26 octobre 2012 portant création des emplois d avenir, Décret n 2012-1207 du 31 octobre 2012 relatif à l entrée en vigueur de décrets et

Plus en détail