ANNEXE 3.3. Organisation internationale de la Francophonie Construction du système d'information globale Génération 2

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ANNEXE 3.3. Organisation internationale de la Francophonie Construction du système d'information globale Génération 2"

Transcription

1 ANNEXE 3.3 Organisation internationale de la Francophonie Construction du système d'information globale Génération 2 Expression des besoins

2 EXPRESSIONS DES BESOINS SIG 2G «Services collaboratifs» 1 EXPRESSION DE BESOINS DE LA GESTION ELECTRONIQUE DE DOCUMENTS Le contexte de la GED à l'oif Les enjeux et objectifs Le constat de l'existant Description des besoins Synthèse des besoins Le fond documentaire Les utilisateurs Fonctionnalités attendues de la GED EXPRESSION DE BESOINS DE LA DEMATERIALISATION Le contexte Les enjeux et objectifs Le constat de l'existant Description des besoins Synthèse des besoins Les documents à dématérialiser Mode de fonctionnement Fonctionnalités attendues de l application EXPRESSION DE BESOINS DES WORKFLOW Le contexte Les enjeux et objectifs Parapheur électronique Présentation Principes de fonctionnement Avantages attendus du parapheur électronique Description des besoins de workflow par processus métier Processus «Elaborer la programmation quadriennale et son budget» Workflow : «Valider la programmation quadriennale et son budget» Processus «Elaborer la planification opérationnelle» Workflow : «Valider la planification opérationnelle» Workflow : «Réajuster la planification opérationnelle» Workflow : «Lancer des opérations non planifiées» Processus «Intégrer les modifications de budget» Workflow : «Affecter budget exceptionnel» Workflow : «Reporter budget exceptionnel» Workflow : «Prélever sur fond de réserve» Workflow : «Modifier le budget» Processus «Elaborer le budget rectificatif annuel» Workflow : «Elaborer et valider un budget rectificatif» Processus «Exécuter les interventions» Workflow : «Valider un protocole d'accord» Workflow : «Elaborer une convention de cofinancement» Workflow : «Régler une tranche, un achat de bien ou une prestation de service» Workflow : «Validation de la facture fournisseur» Processus «Gérer les EB, les EJ et les BPP» Workflow : «Valider des EB et des EJ» Workflow : «Contrôle des dossiers par le service CF» Processus «Arrêter un exercice comptable et réédition des comptes»

3 Workflow : «Clôture budgétaire» EXPRESSION DE BESOINS DE GESTION DES MISSIONS Le contexte Les enjeux et objectifs Description des besoins Gestion des calendriers de mission Gestion des demandes de missions L Ordre de Mission Gestion des plans de vol Gestion des rapports de mission EXPRESSION DE BESOINS DE GESTION DES ACHATS Le contexte Les enjeux et objectifs Workflow : «achats en dessous de euros» Workflow : «achats entre et EURO» Workflow : «Appels d'offres» EXPRESSION DE BESOINS DES ANNUAIRES (ORGANISATION & TIERS) Le contexte Les enjeux et objectifs Le constat de l'existant Description des besoins Synthèse des besoins Fonctionnalités attendues de l application Principales fonctions de gestion souhaitées EXPRESSION DE BESOINS DE LA GESTION DU COURRIER Le contexte Courriers entrants Courriers sortant Courriers internes Gestion des colis entrants Gestion des colis sortants Courriers électroniques Les enjeux et objectifs Le constat de l'existant Description des besoins Synthèse des besoins Fonctionnalités attendues de l application Courriers entrants Courriers sortants Courriers internes Mode de fonctionnement Courriers entrants Courriers sortants Fonctions des courriers internes Fonctions des dossiers

4 La lecture préalable du document "Contexte technique du projet" est requise pour une meilleure compréhension du présent document. 4

5 1 EXPRESSION DE BESOINS DE LA GESTION ELECTRONIQUE DE DOCUMENTS 1.1 Le contexte de la GED à l'oif Les besoins en termes de gestion électronique de documents concernent toutes les unités administratives de l'oif y compris les unités hors siège, pour la gestion de la documentation liée aux activités de mise en œuvre de la programmation et du fonctionnement. Dans le cadre de ces activités, les différents acteurs travaillent avec de nombreux partenaires internes et/ou externes à l OIF. Cette collaboration implique un échange volumineux d informations et de documents. 1.2 Les enjeux et objectifs Actuellement, le patrimoine documentaire de l OIF est géré essentiellement de façon manuelle et décentralisée dans ses différentes unités administratives. Il en résulte d énormes difficultés d exploitation et de partage dans le cadre de la mise en œuvre de ses activités. C est pourquoi l'oif souhaite acquérir un outil commun qui lui permettra de centraliser, d échanger et de gérer de manière rationnelle et intelligente l information et la documentation qu elle reçoit, crée, traite et stocke. Pour atteindre ces objectifs, l OIF souhaite mettre en place un système de gestion électronique de documents (GED) qui deviendra la principale source documentaire pour, d une part, alimenter le parapheur électronique et tous les autres workflow métiers (voir les chapitres suivants) et, d autre part, mettre à la disposition des membres du personnel de l OIF toutes les données et les informations nécessaires à la réalisation de leurs tâches. Les objectifs de la mise en place d une GED sont les suivants : Centralisation et mutualisation du patrimoine documentaire de l'organisation ; Disponibilité et accès facilité à l'information à toutes les unités administratives, aux unités hors siège et aux personnels itinérants ; Traçabilité des échanges et des traitements des documents ; Meilleure gestion de la sécurité et de la confidentialité des documents ; Amélioration de la productivité. Les enjeux sur le plus long terme seraient de : Optimiser les échanges en interne et en externe avec les Instances de la Francophonie et les partenaires ; Constituer une véritable mémoire des actions de l OIF. 1.3 Le constat de l'existant Les différentes unités administratives de l'oif gèrent et échangent actuellement la documentation au moyen des outils traditionnels à leur disposition tels que les ordinateurs individuels, disques externes, disques réseaux, sites web, messagerie, etc Or ces outils inadaptés à la collaboration et à la gestion partagée de la documentation évolutive, présentent plusieurs inconvénients : 5

6 Lourdeur dans la gestion quotidienne et le suivi des procédures documentaires pour l acquisition, le référencement, la mise à jour, la diffusion et l archivage de la documentation projet (actions manuelles et répétitives) ; Problèmes de sécurité des données (doublons, écrasement de données, suppressions involontaires) ; Manque de visibilité lié à l éparpillement des données sur différents supports, à l impossibilité de rechercher des fichiers sans savoir où ils sont classés et à une structuration très limitée induisant parfois un manque d information ; Gestion des droits d accès limitée ; Ergonomie restreinte. 1.4 Description des besoins Synthèse des besoins Les principaux besoins à couvrir par la GED sont les suivants : 1) Centraliser l ensemble de la documentation sur une même plateforme ; 2) Accéder à la documentation à distance via le web (en mode portail documentaire) ; 3) Interfacer la solution avec les outils existants ; 4) Différencier les droits d accès aux informations (aux dossiers voire aux documents), selon des profils d utilisateurs prédéterminés, permettant d effectuer des actions différentes (consultation, dépôt, modification, suppression ) ; 5) Stocker et gérer un volume important de fichiers ; 6) Structurer des informations et des documents ; 7) Décrire finement les documents ; 8) Référencer de manière unique les documents ; 9) Faciliter la recherche des informations et des documents ; 10) Prévoir un thésaurus (thématiques et mots clés de l'organisation) ; 11) Conserver les différentes versions de documents, et effectuer l'historique des modifications ; 12) Travailler à plusieurs sur les documents (commentaires, verrouillage, notifications, historique des actions) ; 13) Faciliter les procédures documentaires pour l acquisition de documents (création de document, dépôt de fichier), le référencement et le contrôle documentaire ; 14) Gestions des statuts des documents (nécessité de définir les différents statuts exemple: proposition, collaborative, adopté) ; 15) Gestions des délais de communication, avec spécification de la date à partir de laquelle un document peut être ouvert à la communication (optionnel) ; 16) Lien avec les documents hors GED, quel que soit le support, le format et la nature, notamment via des références ; 17) Mise en place d'alerte pour la transmission des documents habituellement archivés en format papier au service d'archivage. 6

7 Par ailleurs, l OIF possède des systèmes existants avec lesquels il est nécessaire d interfacer la solution de GED : Site Internet de l OIF ; Sites Intranet (L Intranet, Suivi GAR, DRH, CIVITAS, PGS, ) ; Sites Extranet (plateforme de travail des Instances) Le fond documentaire Le fond documentaire de l OIF est constitué de différentes typologies et formats de documents, parmi lesquels on a répertorié dans le périmètre SIG 2G les documents suivants classés par activité ou processus métier : Budget Contrats Accord d'ouverture de crédit ; Annonce validée (montant & affectation) ; Budget annuel ; Budget quadriennal ; Demande de prélèvement sur fonds de réserve ; Demande de modification budgétaire ; Nomenclature budgétaire ; Ouverture de crédit ; Plan d'exécution annuelle ; Recettes prévisionnelles ; Résolution sur fond de réserve. Arrêté de subvention ; Contrat d'expertise ; Contrat de prestation de services ; Convention de financement ; Protocole d'accord ; Convention de partenariat (objectifs communs et gestion séparée) ; Accord-cadre ; Accord de coopération. Bilan d Opérations Bilan détaillé ; Bilan global ; Compte-rendu financier ; Compte-rendu pédagogique ; Compte-rendu technique ; Résultats liés aux indicateurs GAR (produits et services). 7

8 Exécutions d Opérations Bon Pour Paiement (BPP) ; Engagement Budgétaire ; Engagement Juridique ; Fiche d'opération ; Rapport de mission. Textes de référence Documents généraux de l'institution ; Orientations, programmation et évaluation ; Discours et communiqués ; Ressources Humaines ; Documents financiers ; Documents relatifs à la structure ; Présentation et iconographie ; Règles d'usage ; Modèles de courriers administratifs ; Modèles de documents financiers ; Archives. Contractualisation Formulaire de requêtes ; Formulaires de candidature. Evaluations et audits Rapport d'audit ; Rapport d évaluation Les utilisateurs Profils Localisation géographique Volume approximatif Internes à l OIF : membres du personnel titulaires, agents temporaires, stagiaires et consultants du siège et des unités hors siège, Répartis partout dans le monde Environ 400 utilisateurs au total 8

9 1.4.4 Fonctionnalités attendues de la GED La GED doit couvrir tous les processus visant à gérer et organiser des documents de manière informatisée. Il doit prendre en compte toutes les étapes du cycle de vie d'un document, de l'acquisition à l'archivage. Acquisition L'acquisition doit concerner aussi bien les documents existants que produits, aussi bien les documents papier (via numérisation) qu'électroniques. Classement Lorsqu'un document entre dans le système de gestion, il doit pouvoir être retrouvé. Il doit donc être indexé selon ses métadonnées (type de fichier, date d'ajout, responsable de l'ajout, ) et son contenu (recherche en texte intégral). Stockage Il est impératif de garantir l'intégrité et l'authenticité, la sécurité et la sauvegarde des documents du système de GED. Il faut donc s'intéresser au stockage initial des documents et à leurs sauvegardes. Diffusion Les documents ont souvent vocation à être diffusés, sous forme électronique ou après impression. Il faut dans certains cas les transformer et les faire valider avant cette diffusion. Le système de GED doit donc gérer des circuits d approbation en mode parapheur électronique ou en simple workflow de validation. Archivage Certains documents doivent légalement être conservés même s'ils n'ont plus de pertinence pour les opérations courantes. Ils deviennent alors des candidats à l'archivage, ce qui peut avoir des conséquences sur leur accès et leur indexation. Le système de GED doit donc gérer l étape d archivage des documents en prenant en compte les normes archivistiques en vigueur. 9

10 2 EXPRESSION DE BESOINS DE LA DEMATERIALISATION 2.1 Le contexte Dans le cadre des activités de mise en œuvre de la Programmation, du Fonctionnement et des Investissements, les différentes unités administratives de l'oif collaborent avec de nombreux partenaires internes ou externes. Cette collaboration implique un échange volumineux de documents au format papier qui induit une lourdeur dans le fonctionnement en termes de : Temps de traitement et de gestion de la relation avec les partenaires et les fournisseurs ; Tâches de classement et d archivage des documents entrants ; Complexité de recherche d information par manque d indexation des documents ; Multiplication des photocopies ; Circulation des originaux papiers avec le risque d altération physique (déchirure, tâche etc.) des documents ; Perte de documents dans les circuits administratifs complexes de validation. 2.2 Les enjeux et objectifs Dans le cadre de l amélioration continue de ses processus métiers l OIF souhaite automatiser certaines étapes, notamment par la mise en place de workflow métiers et par la numérisation des documents associés à ces workflow. C est pourquoi elle projette d'acquérir un outil de dématérialisation qui lui permettra de mettre en place : Une gestion modernisée et simplifiée de son patrimoine documentaire, Un espace de stockage unique et centralisé, destiné à accueillir aussi bien les documents existants que produits, aussi bien les documents papier (via numérisation) qu'électroniques, Une politique de gestion de la valeur probante des documents depuis leur numérisation jusqu à leur archivage ou leur destruction, Un traitement automatisé des documents numérisés, incluant la lecture automatique et la reconnaissance optique des données (LAD/RAD), Les enjeux principaux de la dématérialisation se résument en quelques points : Accélérer le traitement de l information ; Intégrer les flux documentaires dans le SIG ; Retrouver l'information au moment opportun ; Sécuriser et tracer l information ; Partager l information plus facilement ; Supprimer des tâches fastidieuses ; Réduire les coûts de gestion. 10

11 2.3 Le constat de l'existant Excepté quelques documents qui sont scannés dans certaines unités administratives, la quasitotalité des documents non électroniques sont échangés dans l OIF au format papier. Ces documents sont ensuite archivés dans ce même format. 2.4 Description des besoins Synthèse des besoins Les principaux besoins à couvrir par l outil de dématérialisation sont les suivants : Gérer un volume important de documents ; Référencer de manière unique les documents ; Rechercher facilement des informations et des documents ; Interagir avec les autres systèmes existants (ex. la GED et le système de gestion des courriers) pour échanger avec eux des informations sur les documents dématérialisés Les documents à dématérialiser Budget Accord d'ouverture de crédit ; Annonce validée (montant & affectation) ; Budget annuel ; Budget quadriennal ; Demande de prélèvement sur fonds de réserve ; Demande de modification budgétaire ; Nomenclature budgétaire ; Ouverture de crédit ; Plan d'exécution annuel ; Recettes prévisionnelles ; Résolution sur fond de réserve. Contrat Arrêté de subvention ; Contrat d'expertise ; Contrat de prestation de services ; Convention de financement ; Protocole d'accord ; Convention de partenariat (objectifs communs et gestion séparée) ; Accord-cadre ; Accord de coopération. 11

12 Bilan Opérations Bilan détaillé ; Bilan global ; Compte-rendu financier ; Compte-rendu pédagogique ; Compte-rendu technique. Exécution d Opération Bon Pour Paiement (BPP) ; Engagement Budgétaire ; Engagement Juridique ; Fiche d'opération ; Rapport de mission ; Résultats liés aux indicateurs GAR (produits et services). Directives, Textes de référence Documents généraux de l'institution ; Orientations, programmation et évaluation ; Discours et communiqués ; Ressources Humaines ; Documents financiers ; Documents relatifs à la structure ; Présentation et iconographie ; Règles d'usage ; Modèles de courriers administratifs ; Modèles de documents financiers ; Archives. Contractualisation Formulaire de requêtes ; Formulaire de candidature. Evaluation et audit Rapport d'audit ; Rapport d évaluation. 12

13 2.4.3 Mode de fonctionnement La dématérialisation des documents pourrait se faire soit par le service des courriers soit par un service «Dématérialisation» ad hoc. Deux scénarios sont alors possibles : Scénario n 1 : Traitement par le bureau d ordre Ce scénario est centré sur la numérisation des documents dès l arrivée du courrier dans l organisation. Il se décompose en trois grandes étapes : Traitement des documents entrants Réception du courrier entrant ; Tri des documents par service ; Tri des documents à numériser ; Distribution du courrier non numérisé dans les services. Numérisation Préparation des documents pour le scanner ; Reconnaissance automatique de documents (RAD) ; Lecture automatique de documents (LAD) ; Contrôle Intégration dans l outil de GED avec distribution des documents aux services concernés. Vidéocodage dans les services concernés ; Intégration définitive des documents dans la GED. Dans ce scénario le service des courriers prend en charge les documents à numériser depuis leur arrivée dans l organisation jusqu à leur intégration dans la GED dans un statut «En attente de contrôle». Ensuite, ce sont les services qui contrôlent les documents numérisés qui leur sont destinés avant de passer leur statut à «Contrôlé». Il traitera aussi les documents internes qui nécessitent d'être dématérialisés selon les mêmes procédures. Scénario n 2 : Traitement par le service «Dématérialisation» Ce scénario décrit la numérisation des documents par un service «Dématérialisation» ad hoc qui reçoit les lots de documents à numériser du bureau d ordre ou de la part d'autres unités administratives. Il se décompose en deux grandes étapes : Numérisation Préparation des documents pour le scanner ; Reconnaissance automatique de documents (RAD) ; Contrôle Lecture automatique de documents (LAD). Vidéocodage dans le service «Dématérialisation» ; Intégration définitive des documents dans la GED. Dans ce scénario le service «Dématérialisation» reçoit les documents à numériser du bureau d ordre ou de la part des unités administratives. Il prend en charge leur traitement depuis la numérisation jusqu à leur intégration définitive dans la GED en passant par une étape de contrôle via un vidéocodage. 13

14 2.4.4 Fonctionnalités attendues de l application La solution doit couvrir toute la chaine de traitement des documents numériques : Numérisation des documents en lots avec séparateurs ; Regroupement des documents par dossiers (documents du même dossier ou annexes) ; Reconnaissance automatique des destinataires internes ; Distribution automatique et/ou manuelle des documents à leurs destinataires ; Tampons, annotations, commentaires et signature numérique ; Classement sécurisé dans la GED ; Recherches par le contenu plein texte, la date, les métadonnées, etc. ; Interaction avec la GED et le système de gestion des courriers. Les trois systèmes devront être capables d échanger des données entre eux, notamment pour autoriser la saisie des informations d identification (la référence du courrier, référence d un dossier, le numéro de la facture si le document est une facture, ). 14

15 3 EXPRESSION DE BESOINS DES WORKFLOW 3.1 Le contexte Un workflow, littéralement «flux des tâches», est la représentation sous forme de flux, des tâches à réaliser par une personne ou un groupe de personnes pour accomplir l'ensemble ou une partie des tâches regroupées en un même processus ou procédure métier. La plupart des processus métiers de l OIF contiennent une ou plusieurs étapes d approbation. L OIF souhaite transformer ces étapes en workflow gérant des circuits de validation et/ou de visa et de signature. Ces workflow doivent gérer un ou plusieurs documents à valider. Ces documents sont importés depuis la GED et peuvent être dans un format numérique dès leur création ou provenir de la dématérialisation des documents papier. Ces workflow doivent décrire le circuit d approbation, les tâches à répartir entre les différents acteurs d'un processus les délais et les modes de validation. 3.2 Les enjeux et objectifs Dans le cadre de l amélioration continue de ses processus métiers l OIF souhaite automatiser les circuits d approbation par la mise en place d'un système de Workflows qui lui permettra de : Augmenter l'agilité des processus ; Améliorer la traçabilité et réduire le temps de traitement des circuits d approbation ; Automatiser les tâches à faible valeur ajoutée (envoi d' ) ; Contrôler et suivre l'avancement des circuits d approbation ; Automatiser la circulation des documents ; Impliquer les intervenants dans les circuits d approbation. Par ailleurs, il existe au sein de l OIF trois types de circuit d approbation que le système de workflow doit couvrir : Circuits d information : nécessite un simple accusé de réception de lecture qui ne conditionne pas la suite des actions ; Circuits de validation simple (sans certificat électronique) : nécessite une action de type «Accepté/Refusé» ; Circuits de visa et/ou de signature (avec certificat électronique) : nécessite une authentification par un certificat électronique en plus de l action «Accepté/Refusé». 3.3 Parapheur électronique Présentation Le parapheur électronique, ou e-parapheur est un outil de gestion des visas et des signatures électroniques qui implémentent les circuits d approbation de type «visa et signature électroniques» et qui reprend à minima les fonctionnalités d un parapheur papier, mais sous forme électronique. L e-parapheur doit faciliter l action de visa et de signature d'un ou plusieurs documents organisés sous forme de dossiers. Un dossier peut contenir plusieurs documents et leurs annexes. Le visa ou la signature peut concerner un ou plusieurs documents à la fois. 15

16 3.3.2 Principes de fonctionnement L agent sélectionne un ou plusieurs documents dans la GED, puis l importe dans le parapheur électronique dans un circuit d approbation préalablement défini. Cette action déclenche l envoi d un de notification vers le responsable qui doit approuver les documents. Ce dernier peut alors se connecter au parapheur électronique pour visualiser les documents et les approuver ou les refuser. Chaque intervenant doit pouvoir récupérer à tour de rôle les documents déposés dans le circuit et les approuver en fonction du profil et du rôle qui lui est assigné (validation, visa, signature, etc.) Le document ainsi approuvé est placé dans la GED sous une nouvelle version (validé, visé, signé) d où il pourra être visualisé ou téléchargé. Dans le cas où plusieurs personnes doivent signer le même document, le parapheur électronique les fera intervenir successivement, selon l ordre défini dans le circuit d approbation Avantages attendus du parapheur électronique La mise en place du parapheur électronique doit permettre à l OIF d optimiser et de pérenniser ces circuits d approbation et apporter une plus-value en termes de : Rigueur : les documents doivent effectivement suivre le parcours de validation qui leur est assigné ; Rapidité : après chaque étape, le document doit être immédiatement disponible pour le ou les acteurs intervenant dans le circuit de validation ; Fluidité : les documents doivent être disponibles en permanence, chaque intervenant peut y accéder au moment de son choix ; Ubiquité : le parapheur électronique doit être accessible et utilisable depuis n importe quel poste ; Traçabilité, horodatage : toutes les actions doivent être enregistrées à chacune des étapes ; Sécurité : l'accès aux documents doit être restreint aux personnes autorisées après authentification forte par certificat électronique. 3.4 Description des besoins de workflow par processus métier Processus «Elaborer la programmation quadriennale et son budget» Ce processus contient deux phases importantes pouvant donner lieu à deux workflows : Elaboration de la contribution de l OIF dans la construction du CSMT (possibilité) ; Elaboration de la programmation quadriennale et son budget. 16

17 Workflow : «Valider la programmation quadriennale et son budget» Description du workflow Ce workflow fait intervenir la DPE, les directions de programme, le bureau de l Administrateur et les Instances pour élaborer et valider la programmation quadriennale et coordonner la répartition et la ventilation de son budget. Cette élaboration va permettre à ce stade de déterminer : Les Domaines d'action, Les Programmes Les Projets, A ce stade, la DPE, la DAF et le bureau de l Administrateur vont déterminer les montants budgétaires globaux, puis en collaboration avec les autres directions de programmes ils vont déterminer le budget prévisionnel par mission, par Domaine d'action, Programme et Projets. La programmation quadriennale et son budget prévisionnel sont ensuite soumis à l Administrateur pour validation avant d être présentés aux Instances (CCP, CAF, CPF et CMF) pour validation et adoption. Si nécessaire, la programmation et son budget sont retournés à la DPE, la DAF et au bureau de l Administrateur pour être révisés puis représentés une nouvelle fois aux Instances pour validation et adoption. Fonctionnement du workflow Etape 0 1 Données en entrée CSMT Budget global Enveloppe budgétaire par mission Action Qui Résultats Remarques Elaboration du budget prévisionnelle par Mission Elaboration du projet de l architecture de la programmation et des résultats ADM et Conseil de direction Directions de projets (DIRPRO), avec l appui de la DPE Enveloppe budgétaire par Mission Architecture prévisionnelle de la programmation et des résultats Identification des grands éléments de la programmation quadriennale : Domaines d'actions, Programmes Projets. Résultats de ces unités d'action sont identifiés en même temps Architecture prévisionnelle de la programmation et des résultats Architecture prévisionnelle de la programmation et des résultats VALIDEE Architecture de la programmation et des résultats Validation interne Conseil de direction Architecture prévisionnelle de la programmation et des résultats VALIDEE Adoption de l'architecture Elaboration de la proposition de programmation et Instances (CCP : recommandation -> CPF : recommandation -> CMF : adoption) DIRPRO avec appui de la DPE Architecture de la programmation et des résultats ADOPTEE La proposition de programmation Cadres logiques Adoption du budget global 17

18 Etape 5 Données en entrée ADOPTEE La proposition de programmation Cadres logiques Cadres de suivi des résultats Action Qui Résultats Remarques cadres logiques et cadres de suivi des résultats Validation interne de la proposition de programmation, cadres logiques et cadres de suivi des résultats Conseil de direction Cadres de suivi des résultats La proposition de programmation Cadres logiques Cadres de suivi des résultats VALIDES 6 7 La proposition de programmation Cadres logiques Cadres de suivi des résultats VALIDES Partie programmation de la nomenclature budgétaire prévisionnelle Partie fonctionnement de la nomenclature budgétaire prévisionnelle Répartition des enveloppes budgétaires sur les Domaines d'action, les Programmes les Projets de la Programmation, du Fonctionnement et des Investissements Elaboration de la nomenclature budgétaire prévisionnelle DIRPRO, DPE DAF, directions de support (DIRSUP) DAF (DPE->DAF) Partie programmation de la nomenclature budgétaire prévisionnelle Partie fonctionnement de la nomenclature budgétaire prévisionnelle Nomenclature budgétaire prévisionnelle 8 9 Nomenclature budgétaire prévisionnelle La nomenclature budgétaire VISEE (VCF) Validation de conformité de la nomenclature budgétaire prévisionnelle Signature et publication de la nomenclature budgétaire et de la décision d ouverture de crédit CF Administrateur La nomenclature budgétaire VISEE (VCF) Nomenclature budgétaire SIGNEE Décision d ouverture de crédit Décision de désignation des ordonnateurs délégués Intégration de la nomenclature budgétaire dans le SIG Ouverture des crédits dans le SIG Si refus, retour à l étape 6 pour modification 10 Nomenclature budgétaire SIGNEE Mise à jour dans le SIG DAF 18

19 Modélisation du workflow voir Lot2-Annexe _Valider_programmation_quadriennale Processus «Elaborer la planification opérationnelle» Workflow : «Valider la planification opérationnelle» Description du workflow Ce workflow fait intervenir la DPE, les directions de programmes et le bureau de l Administrateur pour coordonner la mise en œuvre de la planification quadriennale et préciser les activités et les opérations. Ce workflow concerne à la fois les directions du siège et des unités hors siège (UHS). Les étapes de ce workflow sont : Collecter les informations de planification des Activités et des Opérations par les directions de programme ; Mettre en forme, pré-valider la planification des Activités et des Opérations par la DPE ; Préparer et ventiler le budget annuel (DPE, la DAF et les Directions de Programmes) ; Présenter la planification quadriennale pour validation à l Administrateur ; Si nécessaire, réviser la planification quadriennale et la resoumettre pour validation par l Administrateur ; Valider la planification quadriennale par l Administrateur. Fonctionnement du workflow Etape 0 Données en entrée Cadres logiques des projets Nomenclature budgétaire Action Qui Résultats Remarques Identification des Opérations et des missions urgentes Affectation des budgets et des crédits associés aux Opérations et missions urgentes DIRPRO Liste des opérations et des missions urgentes Propositions des DIRPRO 1 Liste des Opérations et des missions urgentes Cadres logiques des projets Nomenclature budgétaire Validation de la liste des Opérations et des missions urgentes Administrateur Note d autorisation de mise en œuvre Liste des Opérations et des missions urgentes VALIDEES 2 Cadres logiques des projets Nomenclature budgétaire Identification des Activités, des Opérations et des missions DIRPRO Tableau de planification des Activités, des Opérations et des missions Concertation et arbitrage interne au sein des DIRPRO. 3 Cadres logiques des Projets Nomenclature Pré-validation de la planification des Activités, des DPE DAF DIRPRO Tableau de planification des Activités, des Echanges entre les DIRPRO, la 19

20 Etape 4 Données en entrée budgétaire Tableau de planification des Activités, des Opérations et des missions Tableau de planification des Activités, des Opérations et des missions PREVALIDE Action Qui Résultats Remarques Opérations et des missions Préparation et ventilation des budgets annuels Opérations et des missions PREVALIDE Crédit ventilé sur l année n et le budget ventilé sur les années suivantes du quadriennum Analyse DPE Tableau de planification des Activités, des Opérations et des missions PREVALIDE Note d analyse par UA adressé à l Administrateur DPE et la DAF 5 Tableau de planification des Activités, des Opérations et des missions, accompagnés des analyses de la DPE Validation de la planification quadriennale Administrateur Note d autorisation de mise en œuvre Tableau de planification des Activités, des Opérations et des missions VALIDE Si nécessaire, le tableau de planification des Activités, des Opérations et des missions est révisé par la DPE, la DAF et les DIRPRO et soumis de nouveau à l Administrateur pour validation Modélisation du workflow Voir Lot2-Annexe _Planification_stratégique_de_la_programmation 20

ANNEXE 1.4 SYSTEME DE GESTION DES COURRIERS

ANNEXE 1.4 SYSTEME DE GESTION DES COURRIERS ANNEXE 1.4 SYSTEME DE GESTION DES COURRIERS TABLES DES MATIERES 1 PRESENTATION GENERALE 3 1.1 LES PROCESSUS DE LA GESTION DES COURRIERS 3 1.2 COURRIERS ARRIVES 3 1.3 COURRIERS DEPART 3 1.4 COURRIERS INTERNE

Plus en détail

Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours

Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours Neuf pôles d activité La majorité des assistantes ont des activités couvrant ces différents pôles, à des niveaux différents, à l exception

Plus en détail

La dématérialisation et après

La dématérialisation et après La dématérialisation et après Formes de dématérialisation des factures, enjeux et facteurs clés de succès 2014 Emmanuelle Muller-Schrapp Associée Conseil opérationnel & Outsourcing 2013 Grant Thornton

Plus en détail

Cette convention vous permettra d accéder aux diverses plateformes mutualisées mises à disposition par le CDG.

Cette convention vous permettra d accéder aux diverses plateformes mutualisées mises à disposition par le CDG. > Objet : Dématérialisation > Contact : 04-76-33-20-28 respinfo@cdg38.fr > Pôle : Informatique > Type de document : note d information > Référence : 2015 / 07 / 07 / PE > Date : le 23 / 07 / 2015 ACTES,

Plus en détail

Cette démarche concerne aujourd hui les procédures ACTES et passage au PESV2

Cette démarche concerne aujourd hui les procédures ACTES et passage au PESV2 > Objet : Dématérialisation > Contact : 04-76-33-20-28 respinfo@cdg38.fr > Pôle : Informatique > Type de document : note d information > Référence : 2015 / 07 / 07 / PE > Date : le 23 / 07 / 2015 ACTES,

Plus en détail

Choisissez un pôle d activité ou un profil et cliquez

Choisissez un pôle d activité ou un profil et cliquez Organisation et planification des activités du service Gestion des ressources matérielles Gestion et coordination des informations Relations professionnelles Rédaction et mise en forme de documents professionnels

Plus en détail

ACTES, PASSAGE AU PROTOCOLE PESV2, DEMATERIALISATION, SIGNATURE ELECTRONIQUE UTILISATION DE CERTIFICATS ET ARCHIVAGE ELECTRONIQUE

ACTES, PASSAGE AU PROTOCOLE PESV2, DEMATERIALISATION, SIGNATURE ELECTRONIQUE UTILISATION DE CERTIFICATS ET ARCHIVAGE ELECTRONIQUE ACTES, PASSAGE AU PROTOCOLE PESV2, DEMATERIALISATION, SIGNATURE ELECTRONIQUE UTILISATION DE CERTIFICATS ET ARCHIVAGE ELECTRONIQUE Les élus du Centre de Gestion souhaitent proposer aux collectivités un

Plus en détail

QUESTIONS/REPONSES N 1 APPEL D OFFRES N 02/2013 «CONSTRUCTION D UN SYSTEME D INFORMATION GLOBAL (SIG) GENERATION 2

QUESTIONS/REPONSES N 1 APPEL D OFFRES N 02/2013 «CONSTRUCTION D UN SYSTEME D INFORMATION GLOBAL (SIG) GENERATION 2 Direction de l Administration et des finances Sous-direction des achats QUESTIONS/REPONSES N 1 APPEL D OFFRES N 02/2013 «CONSTRUCTION D UN SYSTEME D INFORMATION GLOBAL (SIG) GENERATION 2 AO 02/2013 Questions/Réponses

Plus en détail

Chorus Factures, solution de dématérialisation fiscale des factures. Kit de communication à destination des fournisseurs. Version 2.0.

Chorus Factures, solution de dématérialisation fiscale des factures. Kit de communication à destination des fournisseurs. Version 2.0. Chorus Factures, solution de dématérialisation fiscale des Kit de communication à destination des fournisseurs Version 2.0 Réf : SOMMAIRE Introduction Enjeux de la dématérialisation fiscale des Description

Plus en détail

DOCSaaS Cloud Computing Solutions

DOCSaaS Cloud Computing Solutions DOCSaaS Cloud Computing Solutions LA Plateforme Multiservices Documentaires spécialisée dans le document d entreprise www.docsaas.fr Gagnez en sérénité Mettez du «SMART» dans votre gestion documentaire.

Plus en détail

G.E.D. Gestion Électronique des Documents

G.E.D. Gestion Électronique des Documents G.E.D Gestion Électronique des Documents L externalisation de vos logiciels entreprises : une solution aux problèmes de coûts, de sécurités et de réactivités Que ce soit par la communication, par les échanges

Plus en détail

La conduite du projet de dématérialisation dans les EPS

La conduite du projet de dématérialisation dans les EPS La conduite du projet de dématérialisation dans les EPS Objet de la présente fiche La fiche vise à présenter le contexte organisationnel et informatique de la conduite d un projet de dématérialisation

Plus en détail

PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE

PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE Référentiel de certification du Baccalauréat professionnel GESTION ADMINISTRATION PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE 1 Le référentiel de certification du Baccalauréat GESTION ADMINISTRATION Architecture

Plus en détail

BRZ GED : Il n'y a pas que sur vos chantiers que nous vous ferons gagner en productivité!

BRZ GED : Il n'y a pas que sur vos chantiers que nous vous ferons gagner en productivité! BRZ GED : Il n'y a pas que sur vos chantiers que nous vous ferons gagner en productivité! Introduction Les avantages d une GED : 1. Sécurise les données de votre entreprise : La GED devient la mémoire

Plus en détail

Open Bee TM e-fact PRO

Open Bee TM e-fact PRO Open Bee TM e-fact PRO SOLUTION GLOBALE D AUTOMATISATION DU TRAITEMENT DES FACTURES FOURNISSEURS 80 % des factures fournisseurs sont encore actuellement reçues au format papier. 13,8 est le coût moyen

Plus en détail

ANNEXE 1.3 SYSTEME DE GESTION DES DEPLACEMENTS

ANNEXE 1.3 SYSTEME DE GESTION DES DEPLACEMENTS ANNEXE 1.3 SYSTEME DE GESTION DES DEPLACEMENTS TABLE DES MATIERES 1 PRESENTATION GENERALE 3 2 FONCTIONS DU SYSTEME DE GESTION DES DEPLACEMENTS 4 2.1 GESTION DES CALENDRIERS DE MISSION 4 2.1.1 VISUALISATION

Plus en détail

Solutions Gestion Electronique des Documents & Dématérialisation de Factures Les nouveaux services IGA

Solutions Gestion Electronique des Documents & Dématérialisation de Factures Les nouveaux services IGA Solutions Gestion Electronique des Documents & Dématérialisation de Factures Les nouveaux services IGA Offre de services La dématérialisation des pièces comptables (scanner) et autres documents administratifs

Plus en détail

Procédure Service Financier

Procédure Service Financier 1. Objet & Finalité L objet de cette procédure du est de décrire l organisation des activités permettant de garantir le suivi des états comptables et financiers. Sa finalité du processus est d assurer

Plus en détail

MODELE DE CAHIER DES CHARGES. «Externalisation des archives»

MODELE DE CAHIER DES CHARGES. «Externalisation des archives» LOGO ORGANISME MODELE DE CAHIER DES CHARGES «Externalisation des archives» Version 1.0 2 Sommaire 1. Généralités.. 1.1. Contexte 1.2. Objectifs du cahier des charges 1.3. Périmètre de l externalisation

Plus en détail

MINISTERE DES FINANCES ET DE LA PRIVATISATION. Principes du système

MINISTERE DES FINANCES ET DE LA PRIVATISATION. Principes du système MINISTERE DES FINANCES ET DE LA PRIVATISATION Principes du système ebudget : Sommaire ebudget Définition & objectifs clés Apports et atouts Pour un cadre amélioré de la gestion budgétaire En chiffre Technologie

Plus en détail

GED, dématérialisation du courrier. Quelles solutions et quelle valeur ajoutée?

GED, dématérialisation du courrier. Quelles solutions et quelle valeur ajoutée? GED, dématérialisation du courrier Quelles solutions et quelle valeur ajoutée? Jeudi 2 avril 2015 Rencontre 2 avril 2015 GED, dématérialisation du courrier : Quelles solutions et quelle valeur ajoutée?

Plus en détail

Communiqué de lancement

Communiqué de lancement Communiqué de lancement Communiqué de lancement Sage 100 Scanfact Contact : Cédric CZERNICH INFOPROGEST 6 rue de la Fosse Chénevière ZA Derrière Moutier 51390 Gueux Tél : 03 26 77 19 20 - Fax : 03 26 77

Plus en détail

1 OBJET DE LA CONSULTATION

1 OBJET DE LA CONSULTATION CONSULTATION DANS LE CADRE DE L ACQUISITION D UN LOGICIEL D ARCHIVAGE FONCTIONNANT SOUS UNIX AU CTIG (INRA DE JOUY EN JOSAS) 1 OBJET DE LA CONSULTATION Le CTIG a décidé de mettre à disposition de ses utilisateurs

Plus en détail

Qualiac et la dématérialisation des factures. Dématérialisation des factures fournisseurs

Qualiac et la dématérialisation des factures. Dématérialisation des factures fournisseurs Qualiac et la dématérialisation des factures Dématérialisation des factures fournisseurs Dématérialisation des factures Sommaire Les sources de la LAD (Lecture Automatique de Document) et Gestion Electronique

Plus en détail

SERVICES DU SECRÉTARIAT GÉNÉRAL POLITIQUE RELATIVE À LA GESTION DE DOCUMENTS

SERVICES DU SECRÉTARIAT GÉNÉRAL POLITIQUE RELATIVE À LA GESTION DE DOCUMENTS SERVICES DU SECRÉTARIAT GÉNÉRAL POLITIQUE RELATIVE À LA GESTION DE DOCUMENTS Numéro du document : 0601-08 Adoptée par la résolution : _484 0601 En date du : 5 juin 2001 Signature du directeur général Signature

Plus en détail

PLATEFORME DES ACHATS DE L ANFH CÔTÉ PRESTATAIRES. Version juin 2014

PLATEFORME DES ACHATS DE L ANFH CÔTÉ PRESTATAIRES. Version juin 2014 PLATEFORME DES ACHATS DE L ANFH CÔTÉ PRESTATAIRES Version juin 2014 SOMMAIRE 1. Première connexion, inscription de l entreprise sur la plateforme... 4 Compte de mon Entreprise... 6 Rubrique «Identification

Plus en détail

Annexe 4 Service Messagerie DSI CNRS

Annexe 4 Service Messagerie DSI CNRS Annexe 4 Service Messagerie DSI CNRS Contenu I. Introduction... 2 II. Description de l Offre de Service Messagerie unifiée... 2 1. Services proposés... 2 2. Utilisation... 2 3. Types de fournitures...

Plus en détail

ANNEXE 3 AU CCTP PRESTATIONS SUPPLEMENTAIRES EVENTUELLES DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES GEN DRH 01 2015 GIE GENAVIR CS 20071 29280 PLOUZANE

ANNEXE 3 AU CCTP PRESTATIONS SUPPLEMENTAIRES EVENTUELLES DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES GEN DRH 01 2015 GIE GENAVIR CS 20071 29280 PLOUZANE GEN DRH 01 2015 ANNEXE 3 AU CCTP Plouzané, le 27 avril 2015 PRESTATIONS SUPPLEMENTAIRES EVENTUELLES DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Référence du marché Pouvoir adjudicateur GEN DRH 01 2015 GIE GENAVIR

Plus en détail

FORMATION. Téléprocédures de demande de formation, autorisation d absence, déclaration de frais de déplacement et commande de documentation

FORMATION. Téléprocédures de demande de formation, autorisation d absence, déclaration de frais de déplacement et commande de documentation FORMATION Téléprocédures de demande de formation, autorisation d absence, déclaration de frais de déplacement et commande de documentation 1. Introduction 1.1. Objet du document Ce guide ne se substitue

Plus en détail

Présentation du système MCAGED

Présentation du système MCAGED Sommaire Sommaire Présentation du système MCAGED... 3 Première Partie MCAGED Courrier... 4 Deuxième Partie MCAGED Archives... 7 Troisième partie MCAGED Pnumeris...10 Présentation du système MCAGED Le système

Plus en détail

pour réussir Conseils vos projets de de dématérialisation de documents et processus Démarrez

pour réussir Conseils vos projets de de dématérialisation de documents et processus Démarrez pour réussir vos projets de de dématérialisation de documents et processus Conseils Démarrez 10 conseils pour réussir son projet 2 1. Faire une étude d opportunité 2. Définir le cadre de son projet 3.

Plus en détail

CRM Banque. Fonctionnalités clés. Vision complète de la performance de la banque. Optimisation fondamentale de la relation client

CRM Banque. Fonctionnalités clés. Vision complète de la performance de la banque. Optimisation fondamentale de la relation client CRM Banque Fonctionnalités clés Vision complète de la performance de la banque Suivi des indicateurs clés de performance de la banque avec des tableaux de bord en temps réel, des rapports prédéfinis, une

Plus en détail

«MAINTENANCE ET ASSISTANCE TECHNIQUE CAHIER DES CHARGES DU SITE INTERNET WWW.CILGERE.FR» MARCHE 15.004 :

«MAINTENANCE ET ASSISTANCE TECHNIQUE CAHIER DES CHARGES DU SITE INTERNET WWW.CILGERE.FR» MARCHE 15.004 : MARCHE 15.004 : «MAINTENANCE ET ASSISTANCE TECHNIQUE DU SITE INTERNET WWW.CILGERE.FR» CAHIER DES CHARGES Cahier des Charges - CILGERE Page n 1/7 SOMMAIRE ARTICLE 1 : PREAMBULE 3 1.1 Présentation de CILGERE

Plus en détail

Le PESv2 doit remplacer à horizon 2015 les protocoles tels qu Indigo utilisé aujourd hui par les collectivités

Le PESv2 doit remplacer à horizon 2015 les protocoles tels qu Indigo utilisé aujourd hui par les collectivités Qu est ce que la dématérialisation de la chaîne financière et comptable? La génération de flux comptables : La génération des éléments nécessaires au Trésorier ( bordereau + mandats/titres + pièces justificatives)

Plus en détail

Optimisation du travail collaboratif Comptable/Clients 24h sur 24

Optimisation du travail collaboratif Comptable/Clients 24h sur 24 Suivre Echanger Relancer Archiver PARTAGER Optimisation du travail collaboratif Comptable/Clients 24h sur 24 La plateforme d échange et de travail des documents entre le comptable et ses clients Valoriser

Plus en détail

Archives et factures électroniques

Archives et factures électroniques Archives et factures électroniques Edito En 2001, le Conseil de l Union Européenne a publié la Directive 2001/115/CE relative à la facturation. Son objectif était de simplifier, de moderniser et d harmoniser

Plus en détail

La dématérialisation de tous les échanges avec la trésorerie

La dématérialisation de tous les échanges avec la trésorerie La dématérialisation de tous les échanges avec la trésorerie Conférence du 18 février 2014 proposée dans le cadre de l UPEL 71 Julien Carnot, chef de projets Dématérialisation au GIP e-bourgogne Au programme

Plus en détail

HOTLINE (9h à 17h) : 01 77 62 41 75

HOTLINE (9h à 17h) : 01 77 62 41 75 (Mise à jour du 02/04/2013) Cette procédure est à votre disposition dans le menu «Application» lorsque vous cliquez sur «Nouvelle note de frais». HOTLINE (9h à 17h) : 01 77 62 41 75 Sommaire 1- Accès à

Plus en détail

Dématérialisation des données. Partage d expériences, Evolutions dans le domaine de l accréditation, échanges d auditeurs internes PROGRAMME

Dématérialisation des données. Partage d expériences, Evolutions dans le domaine de l accréditation, échanges d auditeurs internes PROGRAMME Les petits déjeuner du CT M Réunion n 4 du Club de Laboratoires Accrédités Dématérialisation des données Partage d expériences, Evolutions dans le domaine de l accréditation, échanges d auditeurs internes

Plus en détail

Guide de l utilisateur. Plateforme de travail des instances de la Francophonie

Guide de l utilisateur. Plateforme de travail des instances de la Francophonie Guide de l utilisateur Plateforme de travail des instances de la Francophonie Table des matières I. Présentation de la Plateforme p. 3 II. Utiliser la Plateforme 1. Connexion. p. 5 2. Navigation. p. 5

Plus en détail

Canon Business Services. Dématérialisation des factures fournisseurs

Canon Business Services. Dématérialisation des factures fournisseurs Canon Business Services Dématérialisation fournisseurs 2 Dématérialisation fournisseurs Aperçu du marché Le saviez-vous? De nos jours, les processus de dématérialisation fournisseurs sont de plus en plus

Plus en détail

La GEIDE. Dans une solution GEIDE, il est possible d'associer au sein même d'un dossier:

La GEIDE. Dans une solution GEIDE, il est possible d'associer au sein même d'un dossier: La GEIDE Historique de La GEIDE Anciennement "Archivage électronique", La Gestion électronique de Documents "GED" est apparu dans les années 80. Mais le terme GED paraissait restrictif par rapport à ses

Plus en détail

BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES

BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES 1 FINALITÉ 1 Soutien à la communication et aux relations internes et externes L assistant facilite la communication à tous les niveaux (interpersonnel,

Plus en détail

MARCHE PUBLIC N 01-2015 MEMOIRE TECHNIQUE

MARCHE PUBLIC N 01-2015 MEMOIRE TECHNIQUE Article 28 du Code des Marchés Publics MARCHE PUBLIC N 01-2015 DEVELOPPEMENT, IMPLEMENTATION ET MAINTENANCE D'UN PORTAIL INTRANET POUR LE CENTRE DE GESTION DU BAS-RHIN MEMOIRE TECHNIQUE Acheteur public

Plus en détail

Définition. Caractéristiques. - Du partage des ressources : espace de stockage, imprimantes, lignes de communication.

Définition. Caractéristiques. - Du partage des ressources : espace de stockage, imprimantes, lignes de communication. CONNECTER LES SYSTEMES ENTRE EUX L informatique, au cœur des tâches courantes, a permis de nombreuses avancées technologiques. Aujourd hui, la problématique est de parvenir à connecter les systèmes d information

Plus en détail

Services en ligne - Espace OF

Services en ligne - Espace OF Services en ligne - Espace OF G U I DE U T I L I S AT E U R «Espace OF» est un portail spécifique dédié aux organismes de formation partenaires d Actalians. Ce portail a pour vocation de simplifier les

Plus en détail

MAIRIE DE LA WANTZENAU MARCHE DE FOURNITURES PROCEDURE ADAPTEE CAHIER DES CHARGES

MAIRIE DE LA WANTZENAU MARCHE DE FOURNITURES PROCEDURE ADAPTEE CAHIER DES CHARGES MAIRIE DE LA WANTZENAU MARCHE DE FOURNITURES PROCEDURE ADAPTEE CAHIER DES CHARGES LOT 2 Fourniture et installation d un système de GED pour la Mairie de La Wantzenau. Fiche technique Cahier des Charges

Plus en détail

Conférence de presse

Conférence de presse Conférence de presse 1 er août 2011 Système intégré de gestion électronique des documents : vers une dématérialisation des flux d informations au sein de l Etat Page 1 Définition et concepts La gestion

Plus en détail

LES ECHANGES DEMATERIALISES ENTRE L ORDONNATEUR ET LE COMPTABLE

LES ECHANGES DEMATERIALISES ENTRE L ORDONNATEUR ET LE COMPTABLE LES ECHANGES DEMATERIALISES ENTRE L ORDONNATEUR ET LE COMPTABLE Le Contexte comptable : Hélios, l application unique du secteur public local de la DGFiP DGFIP 26 CRC Etat Secteur Local 2 665 Postes Comptables

Plus en détail

L application doit être validée et l infrastructure informatique doit être qualifiée.

L application doit être validée et l infrastructure informatique doit être qualifiée. 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 Annexe 11: Systèmes informatisés

Plus en détail

Agent comptable. Référentiels métier des personnels d encadrement. des établissements publics d'enseignement supérieur.

Agent comptable. Référentiels métier des personnels d encadrement. des établissements publics d'enseignement supérieur. Référentiels métier des personnels d encadrement des établissements publics d'enseignement supérieur et de recherche Agent comptable Sous-direction de la gestion prévisionnelle et des missions de l encadrement

Plus en détail

Le fonctionnement d un service d archives en entreprise. Le Service national des archives

Le fonctionnement d un service d archives en entreprise. Le Service national des archives L archivage électronique : Le fonctionnement d un service d archives en entreprise Le Service national des archives un module de du La système Poste d information du Service national des archives du Groupe

Plus en détail

8 juin 2006. ATELIER 1 : Recruter des compétences, concilier les logiques d efficacité et de cohésion sociale

8 juin 2006. ATELIER 1 : Recruter des compétences, concilier les logiques d efficacité et de cohésion sociale 2 ème CONFERENCE REGIONALE POUR L EMPLOI ET LA FORMATION 8 juin 2006 ATELIER 1 : Recruter des compétences, concilier les logiques d efficacité et de cohésion sociale Contribution de la VILLE DE SAINT ETIENNE

Plus en détail

Introduction à la GED La Gestion Electronique des Documents

Introduction à la GED La Gestion Electronique des Documents Volume Les livres blancs Introduction à la GED La Gestion Electronique des Documents Patrick Barantal : patrick.barantal@open-soft.fr Version 1.0.1 09 50 19 51 72 N hésitez pas à nous rejoindre sur notre

Plus en détail

MARCHE 2015/05 : Ré informatisation de l Espace Culturel et maintenance associée

MARCHE 2015/05 : Ré informatisation de l Espace Culturel et maintenance associée AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE - REGLEMENT DE CONSULTATION MARCHE 2015/05 : Ré informatisation de l Espace Culturel et maintenance associée 1- Identification de l organisme qui passe le marché :

Plus en détail

REQUEA. v 1.0.0 PD 20 mars 2008. Mouvements d arrivée / départ de personnels Description produit

REQUEA. v 1.0.0 PD 20 mars 2008. Mouvements d arrivée / départ de personnels Description produit v 1.0.0 PD 20 mars 2008 Mouvements d arrivée / départ de personnels Description produit Fonctionnalités L application Gestion des mouvements d arrivée / départ de Requea permet la gestion collaborative

Plus en détail

Acheter autrement : un enjeu public et privé Jean-Jacques.Rivy@dr5.cnrs.fr

Acheter autrement : un enjeu public et privé Jean-Jacques.Rivy@dr5.cnrs.fr Pépinière Acheteurs publics 21 avril 2006 Atelier : «Conduite du changement» Acheter autrement : un enjeu public et privé Jean-Jacques.Rivy@dr5.cnrs.fr Atelier «Conduite du changement» Plan de l intervention

Plus en détail

Cahier des charges d achat de formation. Habilitation électrique pour personnel électricien

Cahier des charges d achat de formation. Habilitation électrique pour personnel électricien MAISON DE L EMPLOI DE LA METROPOLE NANTAISE Cahier des charges d achat de formation Habilitation électrique pour personnel électricien Suivant NF C13-370 Achat d une prestation en vertu de l ordonnance

Plus en détail

NOTICE TELESERVICES : Déclarer la liasse IS

NOTICE TELESERVICES : Déclarer la liasse IS NOTICE TELESERVICES : Déclarer la liasse IS Sommaire Sommaire... 1 Objet de la notice... 2 A qui s adresse cette notice?... 2 Pré-requis... 2 Le guide pas à pas pour saisir et transmettre une déclaration

Plus en détail

AVIS DE PUBLICITE NON EUROPEEN

AVIS DE PUBLICITE NON EUROPEEN AVIS DE PUBLICITE NON EUROPEEN Prestations d assistance à la supervision des projets de la Direction du Déploiement du Schéma Directeur Informatique Date limite de déclaration d intérêt sur l espace fournisseur

Plus en détail

CYCLISE LOGICIEL DE GESTION DE PARCOURS DES ÉCOLES DE LA DEUXIÈME CHANCE

CYCLISE LOGICIEL DE GESTION DE PARCOURS DES ÉCOLES DE LA DEUXIÈME CHANCE CYCLISE LOGICIEL DE GESTION DE PARCOURS DES ÉCOLES DE LA DEUXIÈME CHANCE HISTORIQUE Le logiciel Cyclise est issu de l expérience acquise depuis 10 ans par l École de la 2ème Chance en Champagne-Ardenne,

Plus en détail

Votre expert en flux documentaires et logistiques. Prestations audit/conseils

Votre expert en flux documentaires et logistiques. Prestations audit/conseils Votre expert en flux documentaires et logistiques Prestations audit/conseils 1. ConseiL optimisation d exploitation courrier 2. Conseil Aménagements 3. Conseil en procédures de gestion courrier 4. Accompagnement

Plus en détail

Retour d expérience pour la mise en œuvre d un projet BPM. Emmanuel CARBENAY François VANDAELE

Retour d expérience pour la mise en œuvre d un projet BPM. Emmanuel CARBENAY François VANDAELE Retour d expérience pour la mise en œuvre d un projet BPM Emmanuel CARBENAY François VANDAELE Sommaire Description du projet Objectifs du projet Démarche suivie Solution mise en œuvre Résultats obtenus

Plus en détail

FICHE METIER Responsable de service

FICHE METIER Responsable de service DOCUMENT DE TRAVAIL FICHE METIER Responsable de service METIER RESPONSABLE DE SERVICE Date de création/modification Janvier 2011 Définition du métier En relation et en cohérence avec les objectifs de la

Plus en détail

AGEFOS PME Ile-de-France. Appel d offres PLATE-FORME FORMATION INFORMATION. La GPEC au cœur des entreprises du Parc de Courtaboeuf.

AGEFOS PME Ile-de-France. Appel d offres PLATE-FORME FORMATION INFORMATION. La GPEC au cœur des entreprises du Parc de Courtaboeuf. AGEFOS PME Ile-de-France Appel d offres PLATE-FORME FORMATION INFORMATION La GPEC au cœur des entreprises du Parc de Courtaboeuf 17 décembre 2009 Contact : Christelle Soury AGEFOS PME IDF Délégation Sud

Plus en détail

La présentation qui suit respecte la charte graphique de l entreprise GMF

La présentation qui suit respecte la charte graphique de l entreprise GMF La présentation qui suit respecte la charte graphique de l entreprise GMF Approche du Groupe GMF Besoins d archivage de la messagerie d entreprise Introduction Présentation du Groupe GMF Secteur : assurance

Plus en détail

Olivier Gavois Lyonnaise des Eaux

Olivier Gavois Lyonnaise des Eaux Olivier Gavois Lyonnaise des Eaux Agenda Les missions de Lyonnaise des Eaux Rappel du besoin Description de la solution Avantages de la solution Evolutions futures Missions Filiale de SUEZ, Lyonnaise des

Plus en détail

MARCHE RELATIF A L ACQUISITION D UNE SOLUTION D ARCHIVAGE DEMATERIALISE DE DOCUMENTS

MARCHE RELATIF A L ACQUISITION D UNE SOLUTION D ARCHIVAGE DEMATERIALISE DE DOCUMENTS MARCHE RELATIF A L ACQUISITION D UNE SOLUTION D ARCHIVAGE DEMATERIALISE DE DOCUMENTS QUESTIONNAIRE DE LA CONSULTATION MEMOIRE TECHNIQUE Par la signature finale de ce document par une personne habilitée

Plus en détail

L achat de formation en 3 étapes :

L achat de formation en 3 étapes : L achat de formation en 3 étapes : 1- La définition du besoin de formation L origine du besoin en formation peut avoir 4 sources : Une évolution des choix stratégiques de l entreprise (nouveau métier,

Plus en détail

Description de l offre de services

Description de l offre de services Description de l offre de services Prestations en Webconférence... 2 Les prestations :... 3 Etude d éligibilité Microsoft Office 365... 3 Forfait de Mise en service... 4 Migration 5 utilisateurs... 5 Formation

Plus en détail

Directeur Secteur Applicatif : Philippe ARNAULT Chef de Projet : Ceydrick GENDRE

Directeur Secteur Applicatif : Philippe ARNAULT Chef de Projet : Ceydrick GENDRE Directeur Secteur Applicatif : Philippe ARNAULT Chef de Projet : Ceydrick GENDRE La dématérialisation c est quoi??? «C est la transformation de supports papiers entrants ou sortants en des fichiers informatiques

Plus en détail

DEMANDE D INFORMATION RFI (Request for information)

DEMANDE D INFORMATION RFI (Request for information) DIRECTION DE LA COMPTABILITE RFI Demande d information Dématérialisation des factures fournisseurs Réf. : RFI2011_DEMAFAC_V1.3_2011-05-04.docx Page 1/6 DEMANDE D INFORMATION RFI (Request for information)

Plus en détail

PROCÉDURE. Gestion des réclamations. DATE DE MISE À JOUR Avril 2014. Procédure de gestion des réclamations Avril 2014 1

PROCÉDURE. Gestion des réclamations. DATE DE MISE À JOUR Avril 2014. Procédure de gestion des réclamations Avril 2014 1 PROCÉDURE Gestion des réclamations DATE DE MISE À JOUR Avril 2014 Procédure de gestion des réclamations Avril 2014 1 Procédure de gestion des réclamations SOMMAIRE SOMMAIRE 2 1. OBJET 3 2. INTERVENANTS

Plus en détail

Gestion Electronique d'informations et de Documents pour l'entreprise

Gestion Electronique d'informations et de Documents pour l'entreprise Gestion Electronique d'informations et de Documents pour l'entreprise DocuWare en quelques mots Une remarquable success story 24 ans d existence Plus de 10 000 clients 500 intégrateurs certifiés Utilisé

Plus en détail

Du paiement à la facture : la fluidification de la chaine financière avec Chorus

Du paiement à la facture : la fluidification de la chaine financière avec Chorus Du paiement à la facture : la fluidification de la chaine financière avec Chorus Emmanuel SPINAT Délégué de la directrice à la Maintenance et Supervision Opérationnelle (DMSO) de l Agence pour l Informatique

Plus en détail

MAITRISE DES DOCUMENTS QUALITE

MAITRISE DES DOCUMENTS QUALITE MAITRISE DES DOCUMENTS QUALITE Procédure Historique Version Date Nature de la modification 01 07/02/02 Création 02 03/02/03 03 19/11/03 04 20/06/05 1. Changement de codification de la présente procédure

Plus en détail

Gestion des approvisionnements avec SAP Business One Optimisation des approvisionnements grâce à l intégration de la logistique et de la comptabilité

Gestion des approvisionnements avec SAP Business One Optimisation des approvisionnements grâce à l intégration de la logistique et de la comptabilité distributeur des solutions FICHE TECHNIQUE Module : Gestion des achats Gestion des approvisionnements avec SAP Business One Optimisation des approvisionnements grâce à l intégration de la logistique et

Plus en détail

Cahier des charges de formation

Cahier des charges de formation Cahier des charges de formation 1 Intitulé de l action de formation «Espaces collaboratifs Silverpeas» 2 Contexte et enjeux L Inra est un établissement public de recherche qui compte 18 centres de recherche

Plus en détail

BUSINESS. / solution de gestion au cœur de votre entreprise RC SOFT RC SOFT

BUSINESS. / solution de gestion au cœur de votre entreprise RC SOFT RC SOFT / solution de gestion au cœur de votre entreprise RC SOFT Créée en 2002, RC SOFT a développé différents types de logiciels avant de se concentrer très tôt sur les différents modules de la solution. En

Plus en détail

GDD GESTION DOCUMENTAIRE DEPARTEMENTALE

GDD GESTION DOCUMENTAIRE DEPARTEMENTALE Gestion Documentaire Départementale Matinée Cercle de L Adminisration Numérique Janvier 2012 Organiser et partager l information Gérer le cycle de vie des documents Renforcer la sécurité des acteurs du

Plus en détail

LES ACHATS PUBLICS DE FORMATION. Rappel de la réglementation applicable & Présentation de la plateforme d achat de formations

LES ACHATS PUBLICS DE FORMATION. Rappel de la réglementation applicable & Présentation de la plateforme d achat de formations LES ACHATS PUBLICS DE FORMATION Rappel de la réglementation applicable & Présentation de la plateforme d achat de formations SOMMAIRE SOMMAIRE 01 ACHATS PUBLICS: TEXTE DE REFERENCE 02 SEUILS & PROCEDURES

Plus en détail

Réclamations de la Clientèle

Réclamations de la Clientèle Réclamations de la Clientèle Fiche processus: Traitement des réclamations de la clientèle Vue d'ensemble Domaine Gestion de fortune et gestion de la société Nom du processus Traitement des réclamations

Plus en détail

Manuel utilisateur de l outil DIPISI ; Projets Système d Information. Phase d instruction du dossier hôpital numérique : p2 à p16

Manuel utilisateur de l outil DIPISI ; Projets Système d Information. Phase d instruction du dossier hôpital numérique : p2 à p16 Manuel utilisateur de l outil DIPISI ; Projets Système d Information Phase d instruction du dossier hôpital numérique : p2 à p16 Phase de suivi du dossier hôpital numérique : p17 à p26 1/26 Phase Instruction

Plus en détail

Ordonnance sur la gestion électronique des affaires dans l administration fédérale

Ordonnance sur la gestion électronique des affaires dans l administration fédérale Ordonnance sur la gestion électronique des affaires dans l administration fédérale (Ordonnance GEVER) 172.010.441 du 30 novembre 2012 (Etat le 1 er juillet 2014) Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 57h,

Plus en détail

1 OBJET DE LA CONSULTATION

1 OBJET DE LA CONSULTATION CONSULTATION DANS LE CADRE DE L ACQUISITION D UNE BADGEUSE ET D UNE SOLUTION DE GESTION DES CONGES AU CTIG (INRA DE JOUY EN JOSAS) 1 OBJET DE LA CONSULTATION 1.1 Configuration initiale / contexte Le CTIG

Plus en détail

Règlement de la Consultation

Règlement de la Consultation MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES Direction des Services Techniques Service des marchés publics 83316 GRIMAUD Tél: 0494556913 ASSISTANCE JURIDIQUE EN URBANISME, FONCIER, DROIT DE LA

Plus en détail

Livre Blanc. Optimiser la gestion et le pilotage des opérations. Août 2010

Livre Blanc. Optimiser la gestion et le pilotage des opérations. Août 2010 Livre Blanc Optimiser la gestion et le pilotage des opérations Août 2010 Un livre blanc édité par : NQI - Network Quality Intelligence Tél. : +33 4 92 96 24 90 E-mail : info@nqicorp.com Web : http://www.nqicorp.com

Plus en détail

Domiphone, la télégestion pour une meilleure gestion des services à domicile

Domiphone, la télégestion pour une meilleure gestion des services à domicile Domiphone, la télégestion pour une meilleure gestion des services à domicile Accor Services - Domiphone 72, Rue Gabrièl Péri 92120 Montrouge www.domiphone.fr Sandrine Waget Responsable Commerciale 01 57

Plus en détail

UE 5 Management des systèmes d informations. Le programme

UE 5 Management des systèmes d informations. Le programme UE 5 Management des systèmes d informations Le programme Légende : Modifications de l arrêté du 8 mars 2010 Suppressions de l arrêté du 8 mars 2010 Partie inchangée par rapport au programme antérieur 1.

Plus en détail

Gestion Budgétaire et Comptable Publique (GBCP) Séminaire «Organismes hors comptabilité budgétaire» Jeudi 29 octobre 2015

Gestion Budgétaire et Comptable Publique (GBCP) Séminaire «Organismes hors comptabilité budgétaire» Jeudi 29 octobre 2015 Gestion Budgétaire et Comptable Publique (GBCP) Séminaire «Organismes hors comptabilité budgétaire» Jeudi 29 octobre 2015 Sommaire 2 10h00 10h10 : Introduction 10h10 10h45 : Le cadre budgétaire des organismes

Plus en détail

Action de soutien à la mobilité

Action de soutien à la mobilité UNION EUROPÉENNE Fonds social européen Investit pour votre avenir PROGRAMME DEPARTEMENTAL D INSERTION 2012-2016 APPEL A PROJETS 2015 Action de soutien à la mobilité Date de lancement de l appel à projets

Plus en détail

Bien comprendre les fonctionnalités d'une GED

Bien comprendre les fonctionnalités d'une GED Bien comprendre les fonctionnalités d'une GED StarXpert 2011 STARXPERT - Siège social : 100 rue des Fougères 69009 LYON SAS au capital de 40 000 - Siret : 449 436 732 00035 - NAF : 723Z Table des matières

Plus en détail

Banque européenne d investissement. Charte de l Audit interne

Banque européenne d investissement. Charte de l Audit interne Charte de l Audit interne Juin 2013 Juin 2013 page 1 / 6 Juin 2013 page 2 / 6 1. Politique L Audit interne est une fonction essentielle dans la gestion de la Banque. Il aide la Banque en produisant des

Plus en détail

Une initiative de l Ordre des experts-comptables région Paris Ile-de-France. au Registre du Commerce et des Sociétés sur www.i-greffes.

Une initiative de l Ordre des experts-comptables région Paris Ile-de-France. au Registre du Commerce et des Sociétés sur www.i-greffes. Une initiative de l Ordre des experts-comptables région Paris Ile-de-France Les formalités s dématd matérialisées au Registre du Commerce et des Sociétés sur www.i-greffes.fr Sommaire I- Introduction :

Plus en détail

Newsletter Label Promotelec Performance

Newsletter Label Promotelec Performance NOVEMBRE 2011 Suivi en ligne de vos demandes de 1. Pourquoi privilégier le mode de dépôt par Internet? Car l enregistrement en ligne des demandes de Label permet par la suite d accéder aux dossiers rapidement,

Plus en détail

Ils ont vocation, sous l autorité fonctionnelle d'un ou plusieurs médecins de prévention coordonnateurs régionaux (MPCR) à :

Ils ont vocation, sous l autorité fonctionnelle d'un ou plusieurs médecins de prévention coordonnateurs régionaux (MPCR) à : INTRODUCTION La présente doctrine d emploi a pour objet de préciser les missions et le positionnement des assistants régionaux à la médecine de prévention (ARMP). Les ARMP participent à l'amélioration

Plus en détail

4 ADJOINTS ADMINISTRATIFS ET 4 ADJOINTS DE DIRECTION POSTES PERMANENTS À TEMPS PLEIN TORONTO (ONTARIO)

4 ADJOINTS ADMINISTRATIFS ET 4 ADJOINTS DE DIRECTION POSTES PERMANENTS À TEMPS PLEIN TORONTO (ONTARIO) L Ordre des métiers de l Ontario est une organisation gérée par l industrie, qui a pour mission de protéger l intérêt public en réglementant et en promouvant les métiers spécialisés. Premier organisme

Plus en détail

NOVAXEL ET P9. Bonnes pratiques et modes opératoires

NOVAXEL ET P9. Bonnes pratiques et modes opératoires NOVAXEL ET P9 Bonnes pratiques et modes opératoires 1 Préambule 2 Avant de démarrer L objet de ce guide est de vous aider à démarrer dans l utilisation de votre GED Novaxel. Il est destiné à vous transmettre

Plus en détail

Règles et procédures de modifications de projet et de révision des décisions de financement

Règles et procédures de modifications de projet et de révision des décisions de financement Règles et procédures de modifications de projet et de révision des décisions de financement Guide Utilisateur pour compléter le Formulaire de Modification Investir dans notre futur commun Guide Utilisateur

Plus en détail