Traitement antiglaucomateux. grossesse. O. Ouhadj, N. Chouchaoui, M.T. Nouri. C.H.U. Béni-Messous, Alger

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Traitement antiglaucomateux. grossesse. O. Ouhadj, N. Chouchaoui, M.T. Nouri. C.H.U. Béni-Messous, Alger"

Transcription

1 Traitement antiglaucomateux et grossesse O. Ouhadj, N. Chouchaoui, M.T. Nouri C.H.U. Béni-Messous, Alger

2 Introduction Pendant la grossesse : tt médicament administré par voie générale ou topique effet sur la femme enceinte et le fœtus On doit considérer : effets indésirables + potentiel tératogénique Sujet mal documenté, controversé Raisons légales et éthiques : absence d essais cliniques pendant la grossesse.

3 Introduction Glaucome : apanage du sujet âgé Nombre limité de femmes enceintes glaucomateuses Mise au point sur l incidence du traitement anti-glaucomateux chez les femmes enceintes

4 Matériel et méthode Étude rétrospective, monocentrique : 05 patientes enceintes avec un glaucome traité médicalement Examen ophtalmologique complet : tous les trois mois Champ visuel : tous les 06 mois Traitement anti-glaucomateux : traitement topique : bêtabloquants, prostaglandines, inhibiteurs de l anhydrase carbonique

5 Résultats 05 Patientes : 05 yeux : 02 glaucomes du fort myope et 03 glaucomes secondaires à une chirurgie d un DR complexe (vitrectomie + silicone) Âge moyen : 30 ans (28 35 ans) Équilibre du glaucome pendant la grossesse : correct AV et CV : stabilisés Absence d effets secondaires des collyres anti-glaucomateux : déroulement de la grossesse et sur les nouveaux nés

6 Données démographiques de la population étudiée Patientes Age (an) Diagnostic Chirurgie avant la grossesse Acuité visuelle PIO sous traitement Champ visuel 1 32 Glaucome du fort myope OD : trt médical OG : trabeculectomi e 10/10 ème 1/10 ème Stable Stable 2 28 Glaucome du fort myope OD : trt médical OG : trabeculectomi e 10/10 ème 3/10 ème Stable Stable 3 35 Glaucome secondaire OD : RAS OG : I+ V + S 10/10 ème 5/10 ème Stable Stable 4 28 Glaucome secondaire OD : RAS OG : I + V + S 7/10 ème 1/10 ème Stable Stable 5 29 Glaucome secondaire OD : I + V + S 3/10 ème 18 Stable OG : RAS 7/10ème 11 Stable

7 Médicaments utilisés avant, durant et après la grossesse Nombre de femmes utilisant chaque type de médication Médicaments Avant la grossesse Trimestre 1 Trimestre 2 Trimestre 3 Après l accouchement Bêtabloquants : timolol, betaxolol, cartéolol Inhibiteurs de l anhydrase carbonique topique : - Brinzolamide, dorzolamide Analogues des prostaglandine: Latanoprost, travatoprost Inhibiteurs de l anhydrase carbonique : voie orale Autres : cholinergiques

8 Femme enceinte : indemne de pathologie oculaire : diminution PIO pendant la grossesse PIO : bouleversement hormonal : écoulement HA Femme enceinte glaucomateuse : modifications de la PIO variables.

9 Étude américaine : ( 2006 ) 15 patientes : 28 yeux * 57 % des cas : PIO et CV : stables * 43 % des cas : PIO et CV : trt Notre étude : petite série : PIO et CV stables : 100% des cas : même traitement 124: ; Brauner SC. The course of glaucoma during pregnancy. Arch Ophthalmol

10 Étude Anglaise (2007) : difficulté de prise en charge des patientes glaucomateuses enceintes 605 questionnaires envoyés, 282 réponses 26% ophtalmologistes : confrontés à cette situation : 45 % : bêtabloquants 33 % : prostaglandines 2007;21: Vaideanu D, Fraser S. Glaucoma management in pregnancy: A questionnaire survey. Eye

11 Quels sont les traitements anti-glaucomateux possibles pendant la grossesse? Pas de consensus sur la stratégie thérapeutique Classification FDA en 5 catégories des médicaments Traitement anti-glaucomateux : catégorie B et C : rien n est codifié

12 classification de la FDA sur les risques de la prise de médicaments pendant la grossesse Catégorie A Pas de risque démontré pour le fœtus. Catégorie B Études animales négatives, mais pas de données contrôlées disponibles chez la femme. Études animales positives mais non confirmées chez la femme. Catégorie C Études animales positives mais pas de données disponibles dans l espèce humaine, il faut donc évaluer le rapport bénéfice/risque. Catégorie D Risque fœtal évident. Administrer si urgence en l absence d alternative. Catégorie X Contre indication formelle.

13 classification des anti- glaucomateux Catégorie B -brimonidine (Alphagan ) -dipivéphrine (Propine ) Catégorie C - latanoprost (Xalatan ) - apraclonidine (Iopidine ) - acétazolamide (Diamox ) - dorzolamide (Trusopt ) - dorzolamide/timolol (Cosopt ) - timolol (Timoptol ) - carteolol (Carteol ) - levobunolol (Betagan ) - betaxolol (Betoptic ) - métipranolol - pilocarpine

14 Bêtabloquants classe thérapeutique la mieux connue Gynécologie : utilisation des bêtabloquants dans la toxémie gravidique Cette expérience commune pallie au manque de consensus. Arrêt du traitement avant l accouchement : si possible : car bêtabloquants contractions utérines et risque de bradycardie, hypoglycémie : nouveau-né

15 Analogues des prostaglandines risque de fausse couche ou d ACHT prématuré Étude Italienne (2004) : 11 patientes : une fausse couche; pas d anomalie congénitale Dans notre série : grossesse à terme : 100% des cas, pas d anomalie congénitale 2004;138:305-6 De Santis M. Latanoprost exposure in pregnancy. Am J Ophthalmol

16 Inhibiteurs de l anhydrase carbonique A éviter : 1 er trimestre de la grossesse : risque du malformations vertébrales.

17 Les alpha 2 agonistes Peuvent être utilisés quel que soit le terme de la grossesse Pas de risque malformatif Arrêt du traitement avant l ACHT : risques de dépression du SNC + troubles respiratoires chez le nouveau né.

18 La trabéculoplastie : Étape intéressante surtout avant la grossesse. Pendant la grossesse : contre-indication des AINS par voie orale : 3 ème trimestre : constriction du canal artériel + atteinte de la fonction rénale.

19 Chirurgie filtrante : Complications liées à l anesthésie éviter l hypotension et l hypo perfusion placentaire. Anti-mitotiques contre-indiqués.

20 Les principes à respecter 1) Planifier la grossesse; faire chirurgie ou trabéculoplastie avant 2) Si PIO limite : éviter les trts médicaux pendant la période d embryogenèse (3 ème 8 ème semaine) 3) Pression sur les points lacrymaux lors de l instillation : passage systémique des collyres.

21 Conclusion Ne prescrire que si bénéfice > risque (grossesse : risque est double +++). Traitement médical anti-glaucomateux topique : risque faible. Informer : si femme glaucomateuse traitée a mené à terme une grossesse sans incident.

LE GLAUCOME PRIMITIF DU SUJET AGE. Laurent CHIRPAZ Capacité Gériatrie Dijon février 2005

LE GLAUCOME PRIMITIF DU SUJET AGE. Laurent CHIRPAZ Capacité Gériatrie Dijon février 2005 LE GLAUCOME PRIMITIF DU SUJET AGE Laurent CHIRPAZ Capacité Gériatrie Dijon février 2005 LE GLAUCOME PRIMITIF A ANGLE OUVERT RAPPEL : conceptions actuelles du GPAO Neuropathie optique évolutive associant

Plus en détail

Le traitement du glaucome

Le traitement du glaucome Le traitement du glaucome A.M.U.B. 2014 DUFRANE REBECCA SERVICE D OPHTALMOLOGIE Conflits d intérêt en rapport avec la présentation Honoraires de conférence : néant Participation à un «Advisory Board» :

Plus en détail

TRAITEMENT MEDICAL DU GPAO. M. Tiar Z.Merad J.N.Aberkane

TRAITEMENT MEDICAL DU GPAO. M. Tiar Z.Merad J.N.Aberkane 2 ère journée de la société algérienne du glaucome 02 octobre 2010 Hôtel El Riadh, Sidi Fredj, Alger TRAITEMENT MEDICAL DU GPAO M. Tiar Z.Merad J.N.Aberkane CHU BAB EL OUED SERVICE D OPHTALMOLOGIE GPAO

Plus en détail

Résultats fonctionnels après chirurgie filtrante dans le glaucome à angle ouvert à un stade avancé

Résultats fonctionnels après chirurgie filtrante dans le glaucome à angle ouvert à un stade avancé Résultats fonctionnels après chirurgie filtrante dans le glaucome à angle ouvert à un stade avancé Dr S.Khimoud Dr F.Mazari Dr H.Zemour Dr A.Chachoua Dr I.Derder Pr L.Chachoua INTRODUCTION Le glaucome

Plus en détail

PRESSION INTRA-OCULAIRE. Équilibre de pression Structures i.o. / enveloppe PHYSIOLOGIE HUMEUR-AQUEUSE. Sécrétion Circulation Elimination

PRESSION INTRA-OCULAIRE. Équilibre de pression Structures i.o. / enveloppe PHYSIOLOGIE HUMEUR-AQUEUSE. Sécrétion Circulation Elimination Jean- Pierre JEGOU Dipl ECVO 75015 PARIS ACADEMIE VETERINAIRE www. Ophtanimal.fr PARIS Jegoueyeclinic@wanadoo.fr 5 AVRIL 2007 PRESSION INTRA-OCULAIRE Équilibre de pression Structures i.o. / enveloppe PHYSIOLOGIE

Plus en détail

Le glaucome chronique à angle ouvert, encore

Le glaucome chronique à angle ouvert, encore glaucome chronique 240 - GLAUCOME CHRONIQUE Ce qu il faut savoir 1. Connaître la définition, la physiopathologie et l épidémiologie du glaucome chronique. 2. Enumérer les principales causes de glaucome

Plus en détail

Les médicaments en ophtalmologie

Les médicaments en ophtalmologie Annexes : - Paupières : rôle protecteur et humidificateur de la cornée - Conjonctive : muqueuse recouvrant la face postérieure des paupières et la face antérieure de l oeil - Appareil lacrymal : système

Plus en détail

Médicaments grossesse et allaitement. Pharmacologie clinique

Médicaments grossesse et allaitement. Pharmacologie clinique Médicaments grossesse et allaitement Pharmacologie clinique Sommaire Introduction Particularité pharmacocinétique au cours de la grossesse Médicaments tératogènes Médicaments à risque tératogène important

Plus en détail

LASER SLT LORS DES ECHECS SCLERECTOMIE PROFONDE R.GAROUT - F.KARAOUAT

LASER SLT LORS DES ECHECS SCLERECTOMIE PROFONDE R.GAROUT - F.KARAOUAT LASER SLT LORS DES ECHECS SCLERECTOMIE PROFONDE R.GAROUT - F.KARAOUAT HCA Alger service ophtalmologie HCA Alger INTRODUCTION SPNP ou trabéculectomie ab-externo = chirurgie filtrante non perforante décrite

Plus en détail

Neuropathie optique d évolution progressive Excavation papillaire Altération du champ visuel FDR: hypertonie oculaire>21mmhg Glaucome primitif à

Neuropathie optique d évolution progressive Excavation papillaire Altération du champ visuel FDR: hypertonie oculaire>21mmhg Glaucome primitif à GLAUCOME CHRONIQUE Définition Neuropathie optique d évolution progressive Excavation papillaire Altération du champ visuel FDR: hypertonie oculaire>21mmhg Glaucome primitif à angle ouvert (le + fréquent)

Plus en détail

Formation LE GLAUCOME À ANGLE OUVERT N 168. Formation agréée ORDONNANCE AU SOMMAIRE

Formation LE GLAUCOME À ANGLE OUVERT N 168. Formation agréée ORDONNANCE AU SOMMAIRE N 168 Formation Cahier 2 du n 2953 du 20 octobre 2012 - Ne peut être vendu séparément ORDONNANCE LE GLAUCOME À ANGLE OUVERT AU SOMMAIRE DOCSTOCK/KACE/BSIP ANALYSE D ORDONNANCE 2 M. G., diabétique, sous

Plus en détail

Grossesse et HTA. J Potin. Service de Gynécologie-Obstétrique B Centre Olympe de Gouges CHU de Tours

Grossesse et HTA. J Potin. Service de Gynécologie-Obstétrique B Centre Olympe de Gouges CHU de Tours Grossesse et HTA J Potin Service de Gynécologie-Obstétrique B Centre Olympe de Gouges CHU de Tours HTA et grossesse Pathologie fréquente : 2 à 5 % des grossesses (2 à 3 % des multipares, 4 à 8 % des primipares)

Plus en détail

240 - GLAUCOME CHRONIQUE. Ce qu il faut savoir. 2. Enumérer les principales causes de glaucome chronique.

240 - GLAUCOME CHRONIQUE. Ce qu il faut savoir. 2. Enumérer les principales causes de glaucome chronique. glaucome chronique 240 - GLAUCOME CHRONIQUE Ce qu il faut savoir 1. Connaître la définition, la physiopathologie et l épidémiologie du glaucome chronique. 2. Enumérer les principales causes de glaucome

Plus en détail

DIABETE GESTATIONNEL. Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque. Dr. GUENDOUZE MERIEM

DIABETE GESTATIONNEL. Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque. Dr. GUENDOUZE MERIEM DIABETE GESTATIONNEL Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque Dr. GUENDOUZE MERIEM Définition OMS Trouble de la tolérance glucidique de gravité variable Survenant ou diagnostiqué pour la

Plus en détail

Le glaucome du myope. O. Ouhadj. C.H.U. Béni-Messous Alger

Le glaucome du myope. O. Ouhadj. C.H.U. Béni-Messous Alger Le glaucome du myope O. Ouhadj C.H.U. Béni-Messous Alger Introduction Rapports complexes entre myopie et glaucome Myopie faible et moyenne : pas de pb Myopie forte : 6 8 dioptries LA 26 mm Myopie forte

Plus en détail

240 - GLAUCOME CHRONIQUE CE QU IL FAUT SAVOIR

240 - GLAUCOME CHRONIQUE CE QU IL FAUT SAVOIR 240 - GLAUCOME CHRONIQUE CE QU IL FAUT SAVOIR 1. Connaître la définition, la physiopathologie et l épidémiologie du glaucome chronique. 2. Enumérer les principales causes de glaucome chronique. 3. Connaître

Plus en détail

Le laser SLT dans le traitement du glaucome chronique à angle ouvert. Bitout. L,Hartani.D Service d ophtalmologie CHU Mustapha, Alger

Le laser SLT dans le traitement du glaucome chronique à angle ouvert. Bitout. L,Hartani.D Service d ophtalmologie CHU Mustapha, Alger Le laser SLT dans le traitement du glaucome chronique à angle ouvert Bitout. L,Hartani.D Service d ophtalmologie CHU Mustapha, Alger INTRODUCTION La SLT fait actuellement partie intégrante de l arsenal

Plus en détail

Collège des Enseignants d Endocrinologie, Diabète et Maladies Métaboliques. Mise à jour décembre 2004

Collège des Enseignants d Endocrinologie, Diabète et Maladies Métaboliques. Mise à jour décembre 2004 ITEM 17 : DIABETE ET GROSSESSE Objectifs pédagogiques terminaux : «diagnostiquer et reconnaître les principes de prévention et de prise en charge des principales complications de la grossesse : ( ) diabète

Plus en détail

Médicaments et grossesse UE11

Médicaments et grossesse UE11 Médicaments et grossesse UE11 Mardi 07 avril 2015 Pr Dominique Breilh Laboratoire de pharmacocinétique et de pharmacie clinique Groupe PK/PD INSERM U1034 et Pharmacie GHS CHU de Bordeaux HISTOIRE DE LA

Plus en détail

Iris plateau Apport de l UBM. L BITOUT Z BENHAMADA O BOUZIANI D HARTANI CHU MUSTAPHA D BOUKHCHEM (Alger Centre UBM)

Iris plateau Apport de l UBM. L BITOUT Z BENHAMADA O BOUZIANI D HARTANI CHU MUSTAPHA D BOUKHCHEM (Alger Centre UBM) Iris plateau Apport de l UBM L BITOUT Z BENHAMADA O BOUZIANI D HARTANI CHU MUSTAPHA D BOUKHCHEM (Alger Centre UBM) INTRODUCTION (1) L iris plateau a été Chandler décrit il ya 5O ans par C est une anomalie

Plus en détail

INFECTION URINAIRE ET GROSSESSE

INFECTION URINAIRE ET GROSSESSE INFECTION URINAIRE ET GROSSESSE Dr X.LEGROS Maternité CHU Pointe à Pitre Février 2013 INTRODUCTION Fréquence et gravité Options thérapeutiques restreintes du fait tératogénicité de certains antibiotiques

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE

ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE : Administration de médication péri intervention en ophtalmologie. PROFESSIONNELS VISÉS TYPE D ORDONNANCE Infirmières Orthoptiste Ordonnance visant à initier des mesures

Plus en détail

AVIS 17 octobre 2012

AVIS 17 octobre 2012 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 17 octobre 2012 EXOCINE 0,3 %, collyre en solution Flacon de 5 ml (CIP : 34009 331 708 0 6) Laboratoire ALLERGAN FRANCE SAS DCI Code ATC (année) Motif de l examen Liste

Plus en détail

LE GLAUCOME A PRESSION NORMALE

LE GLAUCOME A PRESSION NORMALE 1ÈRE JOURNÉE DE LA SOCIÉTÉ ALGÉRIENNE DU GLAUCOME Jeudi 1 er Octobre 2009 -- Hôtel SHERATON, ALGER LE GLAUCOME A PRESSION NORMALE M.TIAR, Z.MERAD, J.ABERKANE CHU BAB EL OUED DÉFINITION Forme clinique de

Plus en détail

PHARMACOLOGIE DES MEDICAMENTS DE L'ŒIL

PHARMACOLOGIE DES MEDICAMENTS DE L'ŒIL PHARMACOLOGIE DES MEDICAMENTS DE L'ŒIL 1. RAPPEL ANATOMIQUE (Figure 1). Canal de Schlemm Iris Procès ciliaires Muscles ciliaires Chambre postérieure Vitré Rétine Papille (cellules ganglionnaires) Cornée

Plus en détail

APPORT DE L HRT DANS LE DIAGNOSTIC PRÉCOCE DU GPAO

APPORT DE L HRT DANS LE DIAGNOSTIC PRÉCOCE DU GPAO 1 ère journée de la Société Algérienne du Glaucome Hôtel Sheraton - Club des pins - Alger Jeudi 1 er octobre 2009 APPORT DE L HRT DANS LE DIAGNOSTIC PRÉCOCE DU GPAO J.Aberkane, F.Kada, R.Halkoum, H.Lehtihet,

Plus en détail

BALO K.P., TALABE M. Les jeunes glaucomateux togolais. J. Fr. d ophtalmol., 1994 ; 17 : 668-673. BECHETOILLE A. Des origines à demain In BECHETOILLE A. glaucomes, Japperenard, Angers, 1987, 5-38. BECHETOILLE

Plus en détail

DEMANDEZ À VOTRE MÉDECIN COMMENT UNE NOUVELLE TECHNOLOGIE POUR LE TRAITEMENT DU GLAUCOME POURRAIS CHANGER VOTRE VIE. Commercialisé au Canada par

DEMANDEZ À VOTRE MÉDECIN COMMENT UNE NOUVELLE TECHNOLOGIE POUR LE TRAITEMENT DU GLAUCOME POURRAIS CHANGER VOTRE VIE. Commercialisé au Canada par DEMANDEZ À VOTRE MÉDECIN COMMENT UNE NOUVELLE TECHNOLOGIE POUR LE TRAITEMENT DU GLAUCOME POURRAIS CHANGER VOTRE VIE Commercialisé au Canada par LA TECHNOLOGIE La technologie a toujours joué un rôle important

Plus en détail

DIABÈTE GESTATIONNEL. 21 mars 2013 Julie Lemaitre, sage-femme Dr Marc Dauphin, endocrinologue

DIABÈTE GESTATIONNEL. 21 mars 2013 Julie Lemaitre, sage-femme Dr Marc Dauphin, endocrinologue DIABÈTE GESTATIONNEL 21 mars 2013 Julie Lemaitre, sage-femme Dr Marc Dauphin, endocrinologue DIABÈTE GESTATIONNEL EN CHIFFRES 6% des grossesses Problème de santé public croissant avec une augmentation

Plus en détail

DIABETE ET RAMADAN. Dr Farad-Bensenouci Samia Service médecine interne CHU Tours

DIABETE ET RAMADAN. Dr Farad-Bensenouci Samia Service médecine interne CHU Tours DIABETE ET RAMADAN Dr Farad-Bensenouci Samia Service médecine interne CHU Tours INTRODUCTION L un des 5 piliers de l Islam ~ 1,5 milliards de musulmans Ramadan 9ème mois du calendrier lunaire Période de

Plus en détail

Syndromes auto-inflammatoires et Fertilité/Grossesse

Syndromes auto-inflammatoires et Fertilité/Grossesse DU maladies inflammatoires et systémiques Vendredi 29 mars 2013 Syndromes auto-inflammatoires et Fertilité/Grossesse Dr Katia Stankovic Stojanovic Service de Médecine Interne Centre de référence des amyloses

Plus en détail

Le diabète gestationel. Dépistage et prise en charge

Le diabète gestationel. Dépistage et prise en charge Le diabète gestationel Dépistage et prise en charge Définition! trouble de la tolérance glucidique de gravité variable, survenant ou diagnostiqué pour la première fois au cours de la grossesse, quelque

Plus en détail

Coopérations professionnelles. Dépistage rétinopathie diabétique par lecture différée de photographies du fond d oeil

Coopérations professionnelles. Dépistage rétinopathie diabétique par lecture différée de photographies du fond d oeil Coopérations professionnelles Ophtalmologie Dépistage rétinopathie diabétique par lecture différée de photographies du fond d oeil 1 Présentation générale Intitulé du Protocole de coopération (PC) Réalisation

Plus en détail

Fréquence : Le diabète gestationnel est présent chez 3-5% des grossesses alors que le diabète préexistant ne représente 0.5-1%.

Fréquence : Le diabète gestationnel est présent chez 3-5% des grossesses alors que le diabète préexistant ne représente 0.5-1%. N.S DIABETE ET GROSSESSE Introduction : Ce chapitre se consacre à étudier: La grossesse chez une diabétique connue, insulinodépendante (DID) ou non (DNID); Le diabète gestationnel qui apparaît au cours

Plus en détail

La toxoplasmose congénitale. Pr. F.Peyron Hôpital de la Croix Rousse Lyon

La toxoplasmose congénitale. Pr. F.Peyron Hôpital de la Croix Rousse Lyon La toxoplasmose congénitale Pr. F.Peyron Hôpital de la Croix Rousse Lyon La toxoplasmose Protozoose cosmopolite très fréquente (45% population en France) Gravité variable selon le terrain Contamination

Plus en détail

HTA et diabète en cours de grossesse

HTA et diabète en cours de grossesse cardiologie-pratique.com http://www.cardiologie-pratique.com/journal/article/0013642-hta-et-diabete-en-cours-de-grossesse HTA et diabète en cours de grossesse F. LANSE, S. BRUN, H. MADAR, A. NITHART, M.-A.

Plus en détail

IOPIDINE MD à 0.5% Solution ophtalmique de chlorhydrate d'apraclonidine, USP Apraclonidine à 0.5 % (base) Traitement du glaucome

IOPIDINE MD à 0.5% Solution ophtalmique de chlorhydrate d'apraclonidine, USP Apraclonidine à 0.5 % (base) Traitement du glaucome IOPIDINE MD à 1% Solution ophtalmique de chlorhydrate d'apraclonidine, USP Apraclonidine à 1 % (base) Maîtrise de la pression intra-oculaire postopératoire IOPIDINE MD à 0.5% Solution ophtalmique de chlorhydrate

Plus en détail

Le bilan pré opératoire en gynécologie obstétrique

Le bilan pré opératoire en gynécologie obstétrique Le bilan pré opératoire en gynécologie obstétrique JC Mangin Anesthésiste réanimateur Centre Olympe de Gouges CHU Bretonneau Tours mardi_11_juin_2013 Recommandations formalisées d experts SFAR 2012 Le

Plus en détail

La CPTS au laser Diode présente plusieurs avantages comparé aux autres techniques de cyclodestruction.

La CPTS au laser Diode présente plusieurs avantages comparé aux autres techniques de cyclodestruction. Le cycloaffaiblissement par photocoagulation transsclérale au laser diode (CPTS) est l une des principales ressources dont on dispose pour le traitement des formes rebelles de glaucome La CPTS au laser

Plus en détail

La femme enceinte drépanocytaire

La femme enceinte drépanocytaire La femme enceinte drépanocytaire Guide Pratique La drépanocytose : qu est que c est? La drépanocytose est une maladie génétique de l hémoglobine, caractérisée par la présence d une hémoglobine anormale,

Plus en détail

Prise en charge du glaucome primitif à angle ouvert

Prise en charge du glaucome primitif à angle ouvert Prise en charge du glaucome primitif à angle ouvert Rédigé avec l aide de Hélène Bresson-Dumont, Pascale Hamard, Antoine Labbé Introduction Le traitement du glaucome primitif à ange ouvert (GPAO) a pour

Plus en détail

Médication et lentilles cornéennes

Médication et lentilles cornéennes Médication et lentilles cornéennes Dr Langis Michaud O.D. M.Sc. FAAO (Dipl) FSLS FBCLA Professeur titulaire École d optométrie http://www.clspectrum.com/content/archive/2012/november/images/cls_november_a09_fig04.jpg

Plus en détail

LE PREMIER ENFANT : VECU ET RESSENTI DE LA MERE DE LA GROSSESSE AUX 4 PREMIERS MOIS DE SON NOURRISSON

LE PREMIER ENFANT : VECU ET RESSENTI DE LA MERE DE LA GROSSESSE AUX 4 PREMIERS MOIS DE SON NOURRISSON LE PREMIER ENFANT : VECU ET RESSENTI DE LA MERE DE LA GROSSESSE AUX 4 PREMIERS MOIS DE SON NOURRISSON Enquête qualitative par entretiens semi-structurés auprès de 8 femmes primipares F DUMEL, S BILLOT-HADANA

Plus en détail

Il y a deux mois, Mme S. a consulté un ophtalmologiste parce que sa vision de près baissait. Outre une presbytie, les examens ont mis en évidence

Il y a deux mois, Mme S. a consulté un ophtalmologiste parce que sa vision de près baissait. Outre une presbytie, les examens ont mis en évidence Il y a deux mois, Mme S. a consulté un ophtalmologiste parce que sa vision de près baissait. Outre une presbytie, les examens ont mis en évidence plusieurs anomalies dont une trop forte pression dans les

Plus en détail

Dossier. Question 1 Quel est le diagnostic le plus probable? Question 2 Quel bilan clinique effectuez-vous?

Dossier. Question 1 Quel est le diagnostic le plus probable? Question 2 Quel bilan clinique effectuez-vous? Dossier 1 Monsieur P, 40 ans, consulte pour une baisse d acuité visuelle bilatérale, prédominant à gauche. Dans les antécédents médicochirurgicaux du patient, on note une greffe bipulmonaire il y a 2 ans,

Plus en détail

Bureau de la SMG. Président Pr.Khalid ZAGHLOUL. 1 er Vice Président Pr. Karim REDA. Secrétaire Général Dr.SM EZZOUHAIRI

Bureau de la SMG. Président Pr.Khalid ZAGHLOUL. 1 er Vice Président Pr. Karim REDA. Secrétaire Général Dr.SM EZZOUHAIRI Bureau de la SMG Président Pr.Khalid ZAGHLOUL 1 er Vice Président Pr. Karim REDA Secrétaire Général Dr.SM EZZOUHAIRI 2 ème Vice Président Pr. Hicham TAHRI Trésorier Pr.Mohammed BENHARBIT Secrétaire Général

Plus en détail

HYPERTENSION ARTERIELLE ET GROSSESSE MC AUMONT. 1) L HTA représente la première cause de morbidité et de mortalité périnatales.

HYPERTENSION ARTERIELLE ET GROSSESSE MC AUMONT. 1) L HTA représente la première cause de morbidité et de mortalité périnatales. HYPERTENSION ARTERIELLE ET GROSSESSE MC AUMONT POINTS IMPORTANTS. 1) L HTA représente la première cause de morbidité et de mortalité périnatales. 2) Physiologiquement, la pression artérielle baisse au

Plus en détail

Grossesse et biothérapies Quoi de neuf? Thao PHAM Marseille

Grossesse et biothérapies Quoi de neuf? Thao PHAM Marseille Grossesse et biothérapies Quoi de neuf? Thao PHAM Marseille Grossesse et Biothérapies Biothérapies : Révolution de la prise en charge des RI, MICI et psoriasis Efficacité Tolérance Mise en place de registres

Plus en détail

Prise en charge des occlusions veineuses rétiniennes Résultats dans la «vraie vie»

Prise en charge des occlusions veineuses rétiniennes Résultats dans la «vraie vie» Prise en charge des occlusions veineuses rétiniennes Résultats dans la «vraie vie» Sylvia NGHIEM-BUFFET Centre d Imagerie et de Laser, Paris Hôpital Avicenne, Bobigny Sud Rétine, Monaco,14 juin 2013 INTRODUCTION

Plus en détail

: (1) ; PE. (1) ; G. (2) ; S. (3) ; H. (4) ; D. (5) ; P. (6) ; MH. (7) ; H. (8) ; D. (2) ; D. (2) ; D.

: (1) ; PE. (1) ; G. (2) ; S. (3) ; H. (4) ; D. (5) ; P. (6) ; MH. (7) ; H. (8) ; D. (2) ; D. (2) ; D. Evolution maternelle et fœtale des grossesses survenant chez des malades atteintes de thrombose chronique de la veine porte (TVP) : résultats d une étude européenne multicentrique A. Plessier (1) ; PE.

Plus en détail

Le dépistage des risques en cours de la grossesse

Le dépistage des risques en cours de la grossesse Le dépistage des risques en cours de la grossesse DR : BOUCHOUCHA-H Le plan du cours Introduction Les risques à dépistés et les moyens de dépistage L échographie : Conclusion -iso-immunisation : GR-RH

Plus en détail

2-1- Modalités de la trithérapie antirétrovirale chez la femme enceinte

2-1- Modalités de la trithérapie antirétrovirale chez la femme enceinte PRÉVENTION DE LA TRANSMISSION MÈRE-ENFANT 2-1- Modalités de la trithérapie antirétrovirale chez la femme enceinte 2-1-1- Objectif du traitement L objectif du traitement antirétroviral est l obtention d

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 31 mars 2010

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 31 mars 2010 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 31 mars 2010 LUMIGAN 0,1 mg/ml, collyre en solution : Boite de 1 flacon de 3 ml (CIP : 359 852-9) Boite de 3 flacons de 3 ml (CIP : 576 871-1) ALLERGAN FRANCE SAS Bimatoprost

Plus en détail

Ulcère gastroduodénal

Ulcère gastroduodénal Ulcère gastroduodénal Table des matières - Présentation du cas 3 - La patiente 4 - Exercice 5 - Traitement avant hospitalisation 6 - Exercice : Indication et Contre-indication (CI) 7 - Résultat de l'examen

Plus en détail

DIABÈTE ET FEMME ENCEINTE

DIABÈTE ET FEMME ENCEINTE DIABÈTE ET FEMME ENCEINTE Groupe 3: Samira Benchaa/Bouzbiba, Véronique Becue/Martin, Kaouther Ben Amor, Léa Belkhir, Stephane Bernardi IFSI St Joseph Croix-Rouge Promotion 2008-2011 DIABETE ET FEMME ENCEINTE

Plus en détail

SYNDROME PEX ET GLAUCOME PLACE DU LASER SLT

SYNDROME PEX ET GLAUCOME PLACE DU LASER SLT SYNDROME PEX ET GLAUCOME PLACE DU LASER SLT F. Karaouat- R. Garout SERVICE D OPHTALMOLOGIE / HCA INTRODUCTION Sd PEX ou PEC :1917 / LINDBERG Etiopathogenie exacte inconnue Sd PEX: affection de la matrice

Plus en détail

Les médicaments chez la femme enceinte

Les médicaments chez la femme enceinte Les médicaments chez la femme enceinte Médicaments Abciximab Acénocoumarol Acide acétylsalicylique (à faibles doses) Classification (Vaughan- Williams pour les AA) Anticorps monoclonal à effets antithrombotique

Plus en détail

GUIDE D INFORMATION DESTINÉ AUX PROFESSIONNELS DE LA SANTÉ

GUIDE D INFORMATION DESTINÉ AUX PROFESSIONNELS DE LA SANTÉ Les autorités de santé de l Union Européenne ont assorti la mise sur le marché du médicament OPSUMIT de certaines conditions. Le plan obligatoire de minimisation des risques en Belgique, dont cette information

Plus en détail

INVALIDITE. ELSM 93 Docteur RIO Béatrice

INVALIDITE. ELSM 93 Docteur RIO Béatrice INVALIDITE ELSM 93 Docteur RIO Béatrice T1 Grands principes PLAN Conditions médicales Conditions administratives Demande Prestations Catégories Durée Contentieux Exemples T2 GRANDS PRINCIPES DU RISQUE

Plus en détail

Vaccination et Grossesse. Professeur Cheikh A Tidiane CISSE

Vaccination et Grossesse. Professeur Cheikh A Tidiane CISSE Vaccination et Grossesse Professeur Cheikh A Tidiane CISSE Objectifs 1-Enoncer la problématique de la vaccination au cours de la période gravido-puerpérale 2-Citer les 4 groupes de vaccins définis à partir

Plus en détail

RECHERCHE EN GYNÉCOLOGIE ET OBSTÉTRIQUE

RECHERCHE EN GYNÉCOLOGIE ET OBSTÉTRIQUE COLLÈGE NATIONAL DES GYNÉCOLOGUES ET OBSTÉTRICIENS FRANÇAIS & GROUPE DE RECHERCHE EN OBSTÉTRIQUE ET GYNÉCOLOGIE RECHERCHE EN GYNÉCOLOGIE ET OBSTÉTRIQUE SESSION CONJOINTE DES JOURNÉES NATIONALES DU CNGOF

Plus en détail

Prévenir les complications de la grossesse

Prévenir les complications de la grossesse Prévenir les complications de la grossesse S'y préparer De quoi s agit-il? Si on est en bonne santé L idéal est de consulter avant même l arrêt d une contraception, car à ce stade, il est encore temps

Plus en détail

Retina - September 2014 - Volume 34 - Issue 9 - Par Ianis Marcireau Service d ophtalmologie Professeur E.Souied Université Paris Est

Retina - September 2014 - Volume 34 - Issue 9 - Par Ianis Marcireau Service d ophtalmologie Professeur E.Souied Université Paris Est Retina - September 2014 - Volume 34 - Issue 9 - Par Ianis Marcireau Service d ophtalmologie Professeur E.Souied Introduction 2 complications dans l OVCR : OM Ischémique : HIV, GNV Pour définir le risque

Plus en détail

Dossier d information sur les bêtabloquants

Dossier d information sur les bêtabloquants Dossier d information sur les bêtabloquants Septembre 2014 I. Rappel sur les récepteurs bêta-adrénergiques Il y a actuellement 3 sortes de récepteurs bêta-adrénergiques connus: - Les récepteurs 1 qui sont

Plus en détail

Diabète de type 2 Généralités

Diabète de type 2 Généralités Diabète de type 2 Généralités D2 s accroit de façon épidémique dans tout le monde Deux facteurs en cause: diminution de l activité physique augmentation de l obésité 2 500 000 de D2 traités par médicaments

Plus en détail

GLAUCOME CHRONIQUE. Rappels physiopathologiques OBJECTIFS. Item 82

GLAUCOME CHRONIQUE. Rappels physiopathologiques OBJECTIFS. Item 82 Item 82 GLAUCOME CHRONIQUE Anna Francoz, Pr Alain Bron Service d ophtalmologie, CHU de Dijon, France alain.bron@chu-dijon.fr RR OBJECTIFS DIAGNOSTIQUER un glaucome chronique. ARGUMENTER l attitude thérapeutique

Plus en détail

PROTOCOLE DE SURVEILLANCE DE LA GROSSESSE NORMALE (prescriptions d examens et prescriptions thérapeutiques de supplémentation)

PROTOCOLE DE SURVEILLANCE DE LA GROSSESSE NORMALE (prescriptions d examens et prescriptions thérapeutiques de supplémentation) Protocole obstétrical n 7 version 4 Page 1/6 Référence : RSN/PR/REA.O/007/D Date de 1 ère mise en service : 10/05/2000 N version Date de la modification Suivi des modifications Objet de la modification

Plus en détail

La consultation de déclaration de grossesse

La consultation de déclaration de grossesse La consultation de déclaration de grossesse Dr Muriel Doret Maître de conférence universitaire - Praticien hospitalier Gynécologie Obstétrique Hôpital Femme-Mère-Enfant Les Jeudi de l Europe 38ième Forum

Plus en détail

Quand une diplopie s installe en post-opératoire. Christine Costet Nice

Quand une diplopie s installe en post-opératoire. Christine Costet Nice Quand une diplopie s installe en post-opératoire Christine Costet Nice Quand une diplopie s installe en post-opératoire En pratique Les cas évidents post op immédiats Mécaniques? Tous les cas plus «sournois»

Plus en détail

Roaccutane. isotrétinoïne. Guide du pharmacien pour la délivrance de. Roaccutane. info ROACCUTANE RM SM

Roaccutane. isotrétinoïne. Guide du pharmacien pour la délivrance de. Roaccutane. info ROACCUTANE RM SM Roaccutane isotrétinoïne Guide du pharmacien pour la délivrance de Roaccutane info ROACCUTANE RM SM MANAGEMENT Programme de prévention de la grossesse SOMMAIRE 3. INTRODUCTION 3. CONDITIONS DE DELIVRANCE

Plus en détail

Vaccinations et grossesse. C.Chatelet

Vaccinations et grossesse. C.Chatelet Vaccinations et grossesse C.Chatelet L Idéal en préconceptionnel S assurer vaccinations réglementaires. Vacciner patientes à risques hépatites A, B et pneumocoques. Vacciner les «voyageurs potentiels»,

Plus en détail

Actualités sur les conservateurs

Actualités sur les conservateurs 7 ème journée de la Société Algérienne du Glaucome Session: surface oculaire et glaucome 3 octobre 2015 Actualités sur les conservateurs D r Muriel Poli Hôpital Édouard Herriot, Hôpital Lyon Sud LYON Conservateur

Plus en détail

Première partie : Accueillir une femme enceinte

Première partie : Accueillir une femme enceinte ab ledesma tières T a bl e d e s m at i è r e s Première partie : Accueillir une femme enceinte Chapitre 1 : Comment se présente un service de maternité?...3 1. Qu est-ce qu un service de maternité?...

Plus en détail

LUPUS et GROSSESSE. Dr Nadine Champel CH THIERS nov 2012

LUPUS et GROSSESSE. Dr Nadine Champel CH THIERS nov 2012 LUPUS et GROSSESSE Dr Nadine Champel CH THIERS nov 2012 Lupus et grossesse : pathogénie Facteurs immunogénétiques Facteurs environnementaux Facteurs immunohormonaux Ovulations fluctuent avec les poussées

Plus en détail

CONDUITE A TENIR DEVANT UNE SEROCONVERSION TOXOPLASMIQUE PENDANT LA GROSSESSE

CONDUITE A TENIR DEVANT UNE SEROCONVERSION TOXOPLASMIQUE PENDANT LA GROSSESSE Communauté Périnatale de l Agglomération Versaillaise Association Loi 1901 n 0784014641 29 rue de Versailles 78150 Le Chesnay Tel : 01 39 43 12 04 Email : cpav@wanadoo.fr/cpav@medical78.com Web: www.nat78.com

Plus en détail

CAS CLINIQUE STAFF DU 29 JANVIER 2014

CAS CLINIQUE STAFF DU 29 JANVIER 2014 CAS CLINIQUE STAFF DU 29 JANVIER 2014 Interne Kaouter Nagoudi Service d ophtalmologie du Professeur Eric Souied Centre hospitalier intercommunal de Créteil Histoire de la maladie Madame E.K. Agée de 32

Plus en détail

La grossesse chez une femme diabétique: = diabète pré-gestationnel Désordres métaboliques survenant en fin de grossesse: = diabète gestationnel

La grossesse chez une femme diabétique: = diabète pré-gestationnel Désordres métaboliques survenant en fin de grossesse: = diabète gestationnel E. SOBNGWI 1. Il faut distinguer La grossesse chez une femme diabétique: = diabète pré-gestationnel Désordres métaboliques survenant en fin de grossesse: = diabète gestationnel Epidémiologie 5% de toutes

Plus en détail

A la suite de votre appel dans notre établissement, vous trouverez ci- joint notre dossier de pré-admission

A la suite de votre appel dans notre établissement, vous trouverez ci- joint notre dossier de pré-admission A la suite de votre appel dans notre établissement, vous trouverez ci- joint notre dossier de pré-admission Afin que nous puissions étudier votre demande, veuillez nous renvoyer : Notre document intitulé

Plus en détail

Le Glaucome Chronique à Angle Ouvert : définition et pathogénie

Le Glaucome Chronique à Angle Ouvert : définition et pathogénie Le Glaucome Chronique à Angle Ouvert : définition et pathogénie Dr Cédric Lamirel Fondation Ophtalmologique Adolphe de Rothschild Hôpital Bichat Les Glaucomes 6²7 millions!!! Cécité légale irréversible

Plus en détail

L état de santé des bénéficiaires de l AME en contact avec le dispositif de soins

L état de santé des bénéficiaires de l AME en contact avec le dispositif de soins L état de santé des bénéficiaires de l AME en contact avec le dispositif de soins 1 1 - objectifs L Aide médicale de l Etat (AME) permet l accès aux soins des personnes en situation irrégulière. 185 000

Plus en détail

Grossesse, addictions, VIH: projet de soins autour des femmes en grande vulnérabilité : hospitalisation à domicile.

Grossesse, addictions, VIH: projet de soins autour des femmes en grande vulnérabilité : hospitalisation à domicile. Grossesse, addictions, VIH: projet de soins autour des femmes en grande vulnérabilité : hospitalisation à domicile Hélène Heckenroth l'auteur déclare n'avoir aucun conflit d'intérêt avec l'industrie pharmaceutique

Plus en détail

GROSSESSE Ne rien oublier. 2. Suivi de la grossesse: le calendrier

GROSSESSE Ne rien oublier. 2. Suivi de la grossesse: le calendrier GROSSESSE Ne rien oublier 2. Suivi de la grossesse: le calendrier A / LE DEPISTAGE DU RISQUE DE TRISOMIE 21 Introduction: risque de l amniocentese Taux de dépistage Nombre de T21 dépistés Les faux positifs

Plus en détail

Traitement des Amblyopies Strabiques et Nystagmiques

Traitement des Amblyopies Strabiques et Nystagmiques Pas d intérêt financier La Chirurgie Réfractive R dans le Traitement des Amblyopies Strabiques et Nystagmiques Dr L. LESUEUR**, Dr S Moalic*, Pr JL Arné*, B Gambino-Gagean Gagean*, C Duval** Hyères** -

Plus en détail

12/ Infections chez la femme enceinte

12/ Infections chez la femme enceinte SEMESTRE 3 UE 2.5.S3 Processus inflammatoires et infectieux 12/ Infections chez la femme enceinte Mêmes infections que dans population non obstétricale Bactériennes: infections urinaires, syphilis, streptocoque

Plus en détail

Le diabète gestationnel est un trouble de la tolérance glucidique modéré survenant ou diagnostiqué pour la première fois pendant la grossesse

Le diabète gestationnel est un trouble de la tolérance glucidique modéré survenant ou diagnostiqué pour la première fois pendant la grossesse FEDERATION DE GYNECOLOGIE OBSTETRIQUE Protocole n 10 Validation avril 2011 Diabète gestationnel Le diabète gestationnel est un trouble de la tolérance glucidique modéré survenant ou diagnostiqué pour la

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 31 mars 2010

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 31 mars 2010 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 31 mars 2010 Examen du dossier des spécialités inscrites pour une durée de 5 ans par arrêté du 19/04/2005 (JO du 03/05/2005) RHOPHYLAC 200 microgrammes/2 ml, solution

Plus en détail

Placebo controlled trial of amantadine for severe traumatic brain injury

Placebo controlled trial of amantadine for severe traumatic brain injury Placebo controlled trial of amantadine for severe traumatic brain injury Joseph T. Giacino, The New England Journal of Medicine 2012, 366 ; 9 Introduction CHU de Montpellier Bibliographie St Eloi Avril

Plus en détail

Suivi de la grossesse d une femme infectée par le VIH et modalités d accouchement. Dr Nicolas Sananès

Suivi de la grossesse d une femme infectée par le VIH et modalités d accouchement. Dr Nicolas Sananès Suivi de la grossesse d une femme infectée par le VIH et modalités d accouchement Dr Nicolas Sananès 27 novembre 2012 Plan Problématique Dépistage pendant la grossesse Suivi de la grossesse Modalités d

Plus en détail

votre grossesse? Patientes diabétiques Pourquoi et comment programmer Lilly Diabète

votre grossesse? Patientes diabétiques Pourquoi et comment programmer Lilly Diabète Lilly Diabète Pour vous, jour après jour. Patientes diabétiques Pourquoi et comment programmer votre grossesse? Avec la collaboration du Docteur Françoise Lorenzini Diabétologue - Services de diabétologie

Plus en détail

{ Introduction. Proposition GIHP 05/12/2014

{ Introduction. Proposition GIHP 05/12/2014 Etude descriptive des accidents hémorragiques sous Nouveaux Anticoagulants Oraux au Service d Accueil des Urgences du CHU de Besançon entre janvier 2012 et janvier 2014 { Dr Claire KANY SAMU Besançon KEPKA

Plus en détail

Equipe actuellement en charge de l IVG médicamenteuse

Equipe actuellement en charge de l IVG médicamenteuse Equipe actuellement en charge de l IVG médicamenteuse G. BIANCHI CdC A. LOURENCO Ass C. SCHWARZ Ass P. DALLENBACH Ass R. KULIER Ass recherche F. LUDICKE Ass recherche Protocole Mifégyne et Cytotec Mifepristonum

Plus en détail

Glaucome. Glaucome. Définition

Glaucome. Glaucome. Définition Glaucome Glaucome Définition Relativement fréquent, le glaucome est une maladie de l œil caractérisée par une augmentation de la pression à l intérieur de l œil. Cette augmentation de pression est le plus

Plus en détail

Fondation PremUp. Mieux naître pour mieux vivre

Fondation PremUp. Mieux naître pour mieux vivre Fondation PremUp Mieux naître pour mieux vivre Une fondation de coopération scientifique initiée par les pouvoirs publics en 2007 6 membres fondateurs : L Assistance Publique des Hôpitaux de Paris, l Inserm,

Plus en détail

26/06/06C:\Documents and Settings\2208\Mes documents\cours de pharmacie\ifsibetabloquants.doc BETA BLOQUANTS

26/06/06C:\Documents and Settings\2208\Mes documents\cours de pharmacie\ifsibetabloquants.doc BETA BLOQUANTS BETA BLOQUANTS La classe des Béta-bloquants regroupe des médicaments très utilisés en cardiologie ainsi que dans des pathologies diverses. Pour l infirmier l essentiel des connaissances doit porter sur

Plus en détail

La première consultation de grossesse: Intérêts du Dossier Périnatal Informatisé de Bourgogne

La première consultation de grossesse: Intérêts du Dossier Périnatal Informatisé de Bourgogne La première consultation de grossesse: Intérêts du Dossier Périnatal Informatisé de Bourgogne Thomas Desplanches Sage-femme (Maïeuticien) Cellule d évaluation du réseau périnatal de Bourgogne C.H.U Dijon.

Plus en détail

Traitements de l allergie

Traitements de l allergie Définition Traitements de l allergie Dr Bruno RICHARD Service d Hématologie-Oncologie C.H.U. Nîmes Allergie : Réponse immunitaire d hypersensibilité qui fait suite à l introduction de substances antigéniques

Plus en détail

LES GROSSESSES DANS LES ESSAIS BIOMÉDICAUX «2 LADY/MOBIDIP»

LES GROSSESSES DANS LES ESSAIS BIOMÉDICAUX «2 LADY/MOBIDIP» LES GROSSESSES DANS LES ESSAIS BIOMÉDICAUX «2 LADY/MOBIDIP» Alexandra Serris Interne en médecine interne INTRODUCTION : LES ESSAIS BIOMÉDICAUX EN AFRIQUE SUB-SAHARIENNE De plus en plus nombreux La majorité

Plus en détail

Cas clinique. Patiente de 54 ans, origine tunisienne Diabète de type 2 diagnostiqué en 2002 devant un syndrome cardinal ATCD

Cas clinique. Patiente de 54 ans, origine tunisienne Diabète de type 2 diagnostiqué en 2002 devant un syndrome cardinal ATCD François VIDAL Cas clinique Patiente de 54 ans, origine tunisienne Diabète de type 2 diagnostiqué en 2002 devant un syndrome cardinal ATCD Dyslipidémie HTA traitée Gonarthrose bilatérale invalidante Capsulite

Plus en détail

INDICE DE MASSE CORPORELLE AVANT LA GROSSESSE, PRISE DE POIDS PENDANT LA GROSSESSE ET DIABETE GESTATIONNEL

INDICE DE MASSE CORPORELLE AVANT LA GROSSESSE, PRISE DE POIDS PENDANT LA GROSSESSE ET DIABETE GESTATIONNEL INDICE DE MASSE CORPORELLE AVANT LA GROSSESSE, PRISE DE POIDS PENDANT LA GROSSESSE ET DIABETE GESTATIONNEL Nguyen Thi Mai Phuong, Faculté de Médecine de Haiphong Pham Thi Thanh Hien, Université de Médecine

Plus en détail