Entre VIVARTE. Représenté par : Monsieur Roland DEBBASCH Directeur général de l enseignement scolaire VIVARTE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Entre VIVARTE. Représenté par : Monsieur Roland DEBBASCH Directeur général de l enseignement scolaire VIVARTE"

Transcription

1 CONVENTION DE PARTENARIAT AU TITRE DE LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE Loi de Modernisation Sociale n du 17 janvier 2002 Entre LE MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE Et VIVARTE Entre d une part : Le ministère de l Education nationale, de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Direction générale de l enseignement scolaire Représenté par : Monsieur Roland DEBBASCH Directeur général de l enseignement scolaire Et d autre part : Représentée par : VIVARTE 28, avenue de Flandre PARIS CEDEX 19 Madame Ghuyslaine LEMARCHAND Directrice du développement des ressources humaines

2 ARTICLE 1 : EXPOSÉ DES MOTIFS VIVARTE entend favoriser la montée en qualification de ses salariés en leur facilitant l accès à l acquisition de diplômes professionnels de l Education nationale, par la voie de la validation des acquis de l expérience (VAE). Le ministère de l Education nationale, de l Enseignement supérieur et de la Recherche, convaincu de l'importance des dispositions législatives et réglementaires en matière de validation des acquis de l expérience, poursuit sa politique de développement de dispositifs de validation et de formation qui favorisent l accès des salariés à des qualifications reconnues par l obtention de diplômes de l Education nationale. Dans cette perspective, le ministère de l Education nationale, de l Enseignement supérieur et de la Recherche et VIVARTE conviennent d'organiser leurs échanges, d'associer leurs initiatives et leurs moyens pour favoriser le développement de la validation des acquis de l expérience. Ils déclarent leur volonté de donner un cadre de référence à leurs relations de partenariat dans le souci d'en garantir la cohérence, la qualité et le suivi pédagogique et technique, de développer l ingénierie de projet en certification et une dynamique de travail en recherchant la complémentarité de leurs compétences pour favoriser la montée en qualification des salariés de l entreprise. Le présent partenariat a pour objet de préciser les modalités de mise en œuvre de différentes actions de collaboration au niveau national et régional entre d une part, les dispositifs académiques de validation des acquis (DAVA) et, d autre part, VIVARTE. ARTICLE 2 : OBJET DE LA CONVENTION Le ministère de l Education nationale, de l Enseignement supérieur et de la Recherche, représenté par la direction générale de l enseignement scolaire (DGESCO) et la direction des ressources humaines de VIVARTE souhaitent organiser leur partenariat afin de permettre le développement de l accès des salariés de VIVARTE à des diplômes (du CAP au BTS) par la voie de la validation des acquis de l expérience (VAE) ainsi que d une action de type ingénierie conseil et projet en matière de validation des acquis de l expérience. Les différentes actions d ingénierie conseil et de développement de la VAE sont conduites à l attention des personnes qui encadrent les groupes de candidats à la VAE, responsables des ressources humaines. ARTICLE 3 : L OBJECTIF ET LES ENGAGEMENTS DE VIVARTE En investissant au-delà de la simple obligation d information des salariés, VIVARTE souhaite encourager ses collaborateurs à s engager dans une démarche de validation des acquis de l expérience. Il accompagnera ces derniers dans toute la phase préparatoire du processus VAE, les conseillera, les aidera si nécessaire dans le choix des formations complémentaires à l issue des travaux des jurys de VAE. Les engagements de VIVARTE: - établir un plan de communication sur le développement de la VAE au niveau des régions : Paris-Ile-de-France, Centre, Rhône Alpes, à l attention des responsables de magasins préalablement identifiés par la direction des ressources humaines de VIVARTE ; - participer à la co-animation des réunions d information des responsables de magasin et collaborateurs salariés ; - mobiliser un représentant de la Direction des ressources humaines de VIVARTE afin de participer aux diverses actions collectives et/ou ateliers méthodologiques permettant, notamment, l aide au processus d analyse de l expérience professionnelle des collaborateurs. Page 2 sur 6

3 ARTICLE 4 : L OBJECTIF ET LES ENGAGEMENTS DE L EDUCATION NATIONALE Le ministère de l Education nationale, de l Enseignement supérieur et de la Recherche, DGESCO, s engage à : - veiller au respect de l égalité de traitement des candidats à l obtention de diplômes par la voie de la validation des acquis de l expérience ; - réguler les éventuelles différences constatées entre les académies mobilisées dans cette action de partenariat, en cas de besoin ; - s assurer de la qualité globale de l action, de l harmonisation des prestations, de la durée, et des coûts des prestations ; - animer et favoriser les échanges entre le DAVA (dispositif académique de validation) de l académie de PARIS, en charge du projet VIVARTE-VAE, et les DAVA des académies concernées ; - communiquer au partenaire national toute information nécessaire au pilotage du dispositif. ARTICLE 5 : LES AXES DU PARTENARIAT Les dispositifs académiques de validation des acquis (DAVA) informeront et conseilleront les salariés sur le choix des diplômes et les procédures de VAE : référentiel des diplômes, critères de recevabilité des demandes, modalités de mise en œuvre (dossiers à remplir, démarches à accomplir, délais d instruction et de traitement des dossiers, ). Ils porteront une attention particulière au conseil relatif à l adéquation entre le diplôme visé et l expérience professionnelle et/ou bénévole du salarié. Pour se rendre candidat à l obtention d un diplôme par la voie de la VAE, le salarié VIVARTE doit, comme tout candidat, constituer un dossier composé de deux ensembles d éléments. Le premier ensemble (livret 1 votre demande ) comporte, conformément aux termes du décret n du 26 avril 2002 relatif à la validation des acquis de l expérience, les pièces justificatives de la durée d activité (certificats de travail, attestations d activités, fiches de salaires, tout document fiscal ou social justifiant de la durée et de la nature de l activité), ainsi que la présentation générale des activités et des emplois qui permettront de vérifier la recevabilité de la demande. Le second ensemble (livret 2 vos activités ) complète les éléments du livret 1 afin de permettre au jury d évaluer l étendue de la validation. ARTICLE 5.1 : MISE EN ŒUVRE DE L ACCOMPAGNEMENT L accompagnement se situe entre la décision de recevabilité et le passage du demandeur devant le jury du diplôme. Cette étape, du fait de la spécificité de l évaluation des acquis de l expérience d un individu au regard du référentiel du diplôme postulé, conditionne bien souvent les probabilités d obtention de ce dernier. Pour renseigner le livret 2, le candidat bénéficie d un accompagnement réalisé par une équipe de conseillers et de formateurs habilités par le recteur de l académie. L accompagnement, d une durée maximum de 24 heures, comporte une aide individuelle pour la rédaction du livret 2, des apports d informations, une participation à des ateliers méthodologiques, ainsi qu une préparation à l entretien avec le jury. Deux prestations sont proposées dans le cadre du partenariat et font l objet d une prise en charge de leur coût respectif par VIVARTE. A Accompagnement individuel Il correspond à des demandes individuelles de salariés. Page 3 sur 6

4 Les prestations réalisées, comprenant au minimum un entretien conseil individuel, deux ateliers méthodologiques, une préparation à l entretien avec le jury, seront modulés en fonction des demandeurs et tout état de cause leur coût sera plafonné à 800 Euros TTC B Accompagnement d un groupe de salariés Pour des groupes compris entre 6 et 10 personnes, la prestation comprend : des entretiens individuels, des ateliers méthodologiques, une préparation à l entretien avec le jury. Ces prestations sont réalisées pour un tarif forfaitaire de 800 Euros TTC. ARTICLE 5.2 : LES FORMATIONS COMPLEMENTAIRES APRES VALIDATION PARTIELLE PAR LES JURYS En cas de validation partielle du diplôme effectuée par le jury, les demandeurs peuvent accéder aux prestations offertes par les GRETA (Groupements d Etablissements) référents. Ces prestations sont fixées pour l année 2007 à : FORMATIONS PROFESSIONNELLES FORMATIONS GENERALES NIVEAUX 5 ET 4 12 Euros stagiaire/heure 10 Euros stagiaire/heure NIVEAU 3 15 Euros stagiaire/heure 11 Euros stagiaire/heure ARTICLE 5.3 : ENGAGEMENT QUALITE Les documents et les procédures relatifs à la VAE sont normés dans un cadre réglementaire défini par le ministère de l Education nationale, de l Enseignement supérieur et de la Recherche (circulaire n du 1 er août 2003). L accompagnement VAE doit être réalisé par des équipes dûment habilitées par le recteur de chaque académie Les prestations de formation offertes par l Education nationale sont en conformité avec la norme qualité Education national en formation d adultes GretaPlus ou ISO ARTICLE 6 : DECLINAISONS DE LA CONVENTION Le présent document constitue le cadre de référence dans lequel s inscrivent les actions menées en partenariat par VIVARTE et la direction générale de l enseignement scolaire du ministère de l Education nationale, de l Enseignement supérieur et de la Recherche. ARTICLE 7 : L OBJECTIF ET L ENGAGEMENT DES ACADEMIES CONCERNEES Chaque académie concernée assure la responsabilité des étapes d information et de réalisation des projets VAE pour les publics bénéficiaires de VIVARTE : Les candidats à la VAE et autres collaborateurs salariés de VIVARTE, exerçant leur activité professionnelle au sein des différents magasins cibles implantés dans les régions identifiées ci-dessous : - Région Paris-Ile-de-France - Région Centre - Région Rhône-Alpes, Page 4 sur 6

5 Une convention sera établie entre chaque académie concernée et VIVARTE afin de gérer les crédits et autres subventions définis par convention entre la direction des ressources humaines de VIVARTE et chaque académie à hauteur des prestations réalisées. ARTICLE 8 : L OBJECTIF ET L ENGAGEMENT DE L ACADEMIE DE PARIS Outre la participation de l académie à l accès aux diplômes par la VAE pour les candidats relevant de sa compétence, le DAVA de l académie de PARIS est chargé pour la durée de la présente convention d assurer l ingénierie de conseil et de projet en matière de développement de la VAE dans le cadre du partenariat avec VIVARTE et cela auprès du ministère de l Education nationale, de l Enseignement supérieur et de la Recherche (direction générale de l enseignement scolaire). A cet effet l académie de PARIS: - développera des actions spécifiques dans le domaine de l ingénierie de conseil et de projet en matière de VAE, en concertation avec les responsables de la direction des ressources humaines de VIVARTE et les responsables VAE des différents dispositifs académiques de validation des acquis (DAVA) des académies concernées, en fonction de l identification des magasins cibles, du nombre de candidats par magasin et des diplômes visés ; - mettra en œuvre les actions de professionnalisation à l attention des personnes encadrant les groupes de candidats à la VAE travaillant dans les magasins de VIVARTE implantés dans les régions identifiées à l article 7 ; - organisera des séances d échanges et de concertation entre les académies concernées sous la responsabilité du ministère de l Education nationale, de l Enseignement supérieur et de la Recherche (direction générale de l enseignement scolaire) et en liaison avec la direction des ressources humaines de VIVARTE. ARTICLE 9 : CONDITIONS ADMINISTRATIVES ET FINANCIERES Chaque académie concernée désignera l interlocuteur chargé d assurer la gestion des crédits et autres subventions contractualisés avec VIVARTE relatifs aux prestations réalisées. La convention passée avec chaque académie précisera notamment : - le ou les magasin(s) cible(s) identifié(s) par VIVARTE ; - le nombre de candidats, le niveau de qualification et les diplômes visés ; - la durée globale de la prestation conseil d accompagnement en VAE ; - les modalités d organisation pédagogique et technique définies en concertation avec le DAVA ; - les calendriers de réalisation, la date de dépôt au plus tard des livrets n 2 dans chaque académie ; - les conditions administratives et financières liées au paiement des prestations de service ; - les modalités de remboursement des frais de déplacements et de séjours des responsables des DAVA concernés. Le GIP FCIP de l académie de PARIS, organisme gestionnaire du DAVA de l académie de PARIS pour le compte du Recteur, établira avec la direction des ressources humaines de VIVARTE les conventions nécessaires afin d assurer la gestion des crédits correspondants aux prestations relatives aux candidats du ressort de l académie de PARIS et pour les prestations réalisées en matière d ingénierie conseil et projet. Une copie de chaque convention signée sera adressée à la direction générale de l enseignement scolaire (mission de la validation des acquis de l expérience) du ministère, ainsi qu à la direction des ressources humaines de VIVARTE. ARTICLE 10 : SUIVI DE LA CONVENTION Un groupe de pilotage constitué des représentants du ministère de l Education nationale, de l Enseignement supérieur et de la Recherche (direction générale de l enseignement scolaire), des représentants de la direction des ressources humaines de VIVARTE, des représentants de l académie de PARIS et des académies concernées se réunira au moins deux fois par an, afin d assurer le suivi qualitatif, le développement et la conformité des actions définies dans la présente convention. Page 5 sur 6

6 D autres personnes et institutions qualifiées pourront être conviées à certaines de ces réunions, d un commun accord entre les signataires de la présente convention. ARTICLE 11 : DUREE DE LA CONVENTION La présente convention prend effet le 1 er janvier 2007, elle est conclue pour une durée de deux ans, renouvelable par tacite reconduction. Au cours de la période de validité, elle peut être modifiée par avenant, à la demande de l une ou l autre des parties. Paris le Pour le Ministre de l Education nationale de l Enseignement supérieur et de la Recherche Pour le Ministre et par délégation Pour le directeur général de l enseignement scolaire La sous-directrice des formations professionnelles Pour VIVARTE La directrice du développement des ressources humaines Elisabeth ARNOLD Ghuyslaine LEMARCHAND Page 6 sur 6

CONVENTION DE PARTENARIAT AU TITRE DE LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE Loi de Modernisation Sociale n 2002-73 du 17 janvier 2002

CONVENTION DE PARTENARIAT AU TITRE DE LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE Loi de Modernisation Sociale n 2002-73 du 17 janvier 2002 CONVENTION DE PARTENARIAT AU TITRE DE LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE Loi de Modernisation Sociale n 2002-73 du 17 janvier 2002 Entre LE MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR

Plus en détail

Entre. Entre d une part : Le ministère de l Education nationale,

Entre. Entre d une part : Le ministère de l Education nationale, CONVENTION DE PARTENARIAT AU TITRE DE LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE Loi de Modernisation Sociale n 2002-73 du 17 janvier 2002 Entre LE MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE, Et CARREFOUR HYPERMARCHES

Plus en détail

PROCEDURE DE REALISATION DE LA VAE «Manager du déploiement opérationnel du Développement Durable»

PROCEDURE DE REALISATION DE LA VAE «Manager du déploiement opérationnel du Développement Durable» PROCEDURE DE REALISATION DE LA VAE «Manager du déploiement opérationnel du Développement Durable» Objet : Ce document a pour objectif de fournir au candidat les informations nécessaires pour réaliser une

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DE LA FORMATION OUVERTURE D ACTION. Certificat de Qualification Professionnelle des Services de l Automobile

CAHIER DES CHARGES DE LA FORMATION OUVERTURE D ACTION. Certificat de Qualification Professionnelle des Services de l Automobile CAHIER DES CHARGES DE LA FORMATION OUVERTURE D ACTION Certificat de Qualification Professionnelle des Services de l Automobile A.N.F.A. Département Ingénierie et Compétences Mars 2013 SOMMAIRE INFORMATIONS

Plus en détail

La Validation des Acquis de l Expérience. avec l IFPASS. www.ifpass.fr

La Validation des Acquis de l Expérience. avec l IFPASS. www.ifpass.fr La Validation des Acquis de l Expérience avec l IFPASS www.ifpass.fr Le Pôle Orientation et VAE de l IFPASS Le Pôle Orientation et VAE de l IFPASS est au service des professionnels de l assurance, qu ils

Plus en détail

NOTICE À L ATTENTION DES CANDIDATS À LA VAE

NOTICE À L ATTENTION DES CANDIDATS À LA VAE NOTICE À L ATTENTION DES CANDIDATS À LA VAE ACCOMPAGNEZ L'ÉVOLUTION PROFESSIONNELLE 22 CENTRES DE FORMATION EN FRANCE Aix-en-Provence Angoulême Arras Bordeaux Brest Dijon Grenoble La Réunion Le Mans Lyon

Plus en détail

Diplômes délivrés par l'université/ Service Universitaire de Formation Permanente (SUFP)

Diplômes délivrés par l'université/ Service Universitaire de Formation Permanente (SUFP) (SUFP) Université Diplômes délivrés par l'université/ Service Universitaire de Formation Permanente (SUFP) Ministère de l'enseignement supérieur et de la Recherche CARIF - OREF Réunion Cellule Régionale

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE COMMUNIQUE DE PRESSE Faire certifier ses compétences par un diplôme? C est possible, par la validation des acquis de l'expérience (VAE)! Du CAP au doctorat, tous les diplômes sont concernés! La VAE, un

Plus en détail

Validation des acquis de l expérience. Quelles démarches pour les agents publics? collection. Ressources humaines

Validation des acquis de l expérience. Quelles démarches pour les agents publics? collection. Ressources humaines Validation des acquis de l expérience Quelles démarches pour les agents publics? collection Ressources humaines Le présent document vise à donner les grandes lignes d'une démarche de validation des acquis

Plus en détail

Deux étapes constituent la procédure de validation des acquis de l expérience. Chaque étape se traduit par l examen d un dossier :

Deux étapes constituent la procédure de validation des acquis de l expérience. Chaque étape se traduit par l examen d un dossier : Procédure d obtention du titre de niveau I «Expert en protection des entreprises et en intelligence économique» par la validation des acquis de l expérience (VAE) Deux étapes constituent la procédure de

Plus en détail

dans le cadre de l ordonnance 2005-649

dans le cadre de l ordonnance 2005-649 APPEL A PROPOSITION 2015 dans le cadre de l ordonnance 2005-649 relative aux marchés passés par certaines personnes publiques ou privées non soumises au code des marchés publics FORMATION QUALIFIANTE Assistant(e)

Plus en détail

La Validation des Acquis de l Expérience. avec l IFPASS. www.ifpass.fr

La Validation des Acquis de l Expérience. avec l IFPASS. www.ifpass.fr La Validation des Acquis de l Expérience avec l IFPASS www.ifpass.fr La Validation des Acquis de l Expérience (VAE) permet de faire reconnaître les compétences professionnelles et personnelles construites

Plus en détail

INSTITUT SUPERIEUR DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS. Dossier de demande de. Validation des Acquis de l Expérience (VAE)

INSTITUT SUPERIEUR DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS. Dossier de demande de. Validation des Acquis de l Expérience (VAE) Dossier de demande de Validation des Acquis de l Expérience (VAE) Photo d identité Nom : Prénom : Date dépôt : Certification : Diplôme de l ISBA-TP spécialité : Ouvrages d art (1) Certification : Diplôme

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE. La validation des acquis de l expérience (VAE)

FICHE TECHNIQUE. La validation des acquis de l expérience (VAE) FICHE TECHNIQUE La validation des acquis de l expérience (VAE) Synthèse Reconnue par le Code du travail, la validation des acquis de l expérience (VAE) permet de faire reconnaître son expérience notamment

Plus en détail

Service Formation Permanente 36 avenue Jean Jaurès CS 20001 63407 CHAMALIERES CEDEX

Service Formation Permanente 36 avenue Jean Jaurès CS 20001 63407 CHAMALIERES CEDEX Service Formation Permanente 36 avenue Jean Jaurès CS 20001 63407 CHAMALIERES CEDEX Tél. : 04 73 31 87 51 / 04 73 31 87 54 Mail : vae.vap.sfp@univ-bpclermont.fr SFP-EN70 Date de révision : 01/09/2015 Qu

Plus en détail

VAE (Validation des Acquis de l Expérience) pour la certification au métier de «DIRECTEUR(TRICE) DE LA COLLECTE DE FONDS ET DU MECENAT»

VAE (Validation des Acquis de l Expérience) pour la certification au métier de «DIRECTEUR(TRICE) DE LA COLLECTE DE FONDS ET DU MECENAT» VAE (Validation des Acquis de l Expérience) pour la certification au métier de «DIRECTEUR(TRICE) DE LA COLLECTE DE FONDS ET DU MECENAT» GUIDE PRATIQUE Association Française des Fundraisers 6, rue de Londres

Plus en détail

V.A.E VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE

V.A.E VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE V.A.E VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE Objectifs «Toute personne engagée dans la vie active est en droit de faire valider les acquis de son expérience, notamment professionnelle, en vue de l acquisition

Plus en détail

MINISTERE CHARGÉ DE L EMPLOI

MINISTERE CHARGÉ DE L EMPLOI MINISTERE CHARGÉ DE L EMPLOI Direction régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l Emploi de la région Poitou-Charentes Mission accompagnement des mutations et

Plus en détail

Dossier de Validation des Acquis de l expérience

Dossier de Validation des Acquis de l expérience Dossier de Validation des Acquis de l expérience Etape : 1 Livret de recevabilité (cf. code de l éducation art.r 335-5 a R335-11) Demande concernant le Diplôme de l Ipag Diplôme de Formation Supérieure

Plus en détail

LIVRET DE PRÉSENTATION DE LA PROCÉDURE DE VALIDATION D ACQUIS DE L EXPÉRIENCE POUR L ACCÈS AUX QUALIFICATIONS FÉDÉRALES

LIVRET DE PRÉSENTATION DE LA PROCÉDURE DE VALIDATION D ACQUIS DE L EXPÉRIENCE POUR L ACCÈS AUX QUALIFICATIONS FÉDÉRALES Livret de présentation de la procédure de Validation d Acquis de l Expérience pour l accès aux qualifications fédérales. PARTIE 1 du dossier : RECEVABILITE PARTIE 2 du dossier : ANALYSE DE L EXPERIENCE

Plus en détail

entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est

entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est Convention de Partenariat entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est CONVENTION DE PARTENARIAT Entre les soussignés : L Etat, représenté par le Recteur de l'académie d'aix-marseille, Jean-Paul DE

Plus en détail

LE COMPTE PERSONNEL DE FORMATION RENDRE LE SALARIÉ ACTEUR DE SON PARCOURS PROFESSIONNEL

LE COMPTE PERSONNEL DE FORMATION RENDRE LE SALARIÉ ACTEUR DE SON PARCOURS PROFESSIONNEL LE COMPTE PERSONNEL DE FORMATION RENDRE LE SALARIÉ ACTEUR DE SON PARCOURS PROFESSIONNEL LE CPF EST UN DROIT UNIVERSEL Toute personne dispose d un Compte Personnel de Formation dès son entrée sur le marché

Plus en détail

Convention de formation professionnelle Continue

Convention de formation professionnelle Continue Convention de formation professionnelle Continue DFT FORMATION» 1033 rue UNIVERSITE 62400 BETHUNE TEL 0321652203 MOBILE 0680309764 Courriel francis.tison@wanadoo.fr Déclaration d activités formation en

Plus en détail

ACCORD CADRE DE PARTENARIAT

ACCORD CADRE DE PARTENARIAT ACCORD CADRE DE PARTENARIAT Entre L Association pour la formation professionnelle des adultes ( AFPA) 13 place du Général de Gaulle - 93108 Montreuil Cedex Représentée par : Son directeur général, Philippe

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT

CONVENTION DE PARTENARIAT CONVENTION DE PARTENARIAT Entre les Soussignés : L ACADÉMIE DE RENNES Rectorat 96, rue d Antrain 35705 RENNES représentée par Monsieur Jean-Baptiste CARPENTIER, Recteur, d une part ; et L ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES

Plus en détail

direction régionale des affaires culturelles Champagne-Ardenne Collectivité territoriale demande de subvention 2015

direction régionale des affaires culturelles Champagne-Ardenne Collectivité territoriale demande de subvention 2015 direction régionale des affaires culturelles Champagne-Ardenne Collectivité territoriale demande de subvention 2015 L'exemplaire original est à retourner impérativement avant le 31 janvier 2015 Il doit

Plus en détail

ACADEMIE DE NICE MODELE DE CONVENTION DE PARTENARIAT. Le «Lycée des Métiers» du. L entreprise

ACADEMIE DE NICE MODELE DE CONVENTION DE PARTENARIAT. Le «Lycée des Métiers» du. L entreprise ACADEMIE DE NICE MODELE DE CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE Le «Lycée des Métiers» du.. Et L entreprise. Page 1/6 CONVENTION DE PARTENARIAT VU le code de l éducation, et notamment ses articles D. 335-1

Plus en détail

LA VAE à l ENSA de Cergy. A- Le déroulement et l inscription

LA VAE à l ENSA de Cergy. A- Le déroulement et l inscription LA VAE à l ENSA de Cergy. A- Le déroulement et l inscription Qu est-ce que la VAE? C est un dispositif qui permet l obtention de tout ou partie d une certification (diplôme, titre à finalité professionnelle

Plus en détail

Convention de partenariat

Convention de partenariat Convention de partenariat Entre La Caisse Interfédérale de Crédit Mutuel Et L Académie de Rennes EXPOSÉ DES MOTIFS Considérant, d une part que le Crédit Mutuel de Bretagne : Représente 4 établissements

Plus en détail

La Formation des Personnels à l UM3

La Formation des Personnels à l UM3 La Formation des Personnels à l UM3 Le Plan de formation Le Plan de formation reprend les priorités retenues par l université pour une année. Il tient compte des besoins spécifiques de l établissement,

Plus en détail

LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE (VAE) DEMANDE DE PRISE EN CHARGE WWW.ANFH.FR

LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE (VAE) DEMANDE DE PRISE EN CHARGE WWW.ANFH.FR WWW.ANFH.FR À LIRE AVANT DE REMPLIR LA FINANCEMENT D UNE VAE La demande de prise en charge est constituée de 3 volets : VOT A à remplir et à signer par l agent. Il faut y joindre la notification de recevabilité

Plus en détail

Validation des Acquis de l Expérience (V.A.E.) Guide du candidat

Validation des Acquis de l Expérience (V.A.E.) Guide du candidat Validation des Acquis de l Expérience (V.A.E.) Guide du candidat (document d information non contractuel) La Validation des Acquis de l Expérience est d abord un enjeu social : c est la reconnaissance

Plus en détail

Action tutorale. Validation des Acquis de l Expérience & Compétences Clés. Livret de. suivi

Action tutorale. Validation des Acquis de l Expérience & Compétences Clés. Livret de. suivi Action tutorale Validation des Acquis de l Expérience & Compétences Clés Livret de suivi Candidat : Préambule Ce livret a été élaboré par des tuteurs d organismes de formation dans le cadre d un projet

Plus en détail

BOURSES SCOLAIRES ET PRISE EN CHARGE

BOURSES SCOLAIRES ET PRISE EN CHARGE MARS 2010 BOURSES SCOLAIRES ET PRISE EN CHARGE Juillet 2011 Vous souhaitez faire reconnaître vos compétences professionnelles, accélérer votre évolution professionnelle ou faciliter votre reprise d études?

Plus en détail

Hausse des montants de prise en charge pour l'année 2014!

Hausse des montants de prise en charge pour l'année 2014! Hausse des montants de prise en charge pour l'année 2014! L augmentation au 1 er janvier 2013 du montant de la contribution annuelle à la formation continue, de 53 euros à 91 euros, a permis une véritable

Plus en détail

Validation des Acquis de l Expérience

Validation des Acquis de l Expérience Validation des Acquis de l Expérience Process de validation et d accompagnement VAE 2012 for SUPINFO San Francisco s students A propos de la VAE à SUPINFO : Certification visée : Expert en Informatique

Plus en détail

CHARTE CONTRÔLE & QUALITÉ

CHARTE CONTRÔLE & QUALITÉ CHARTE CONTRÔLE & QUALITÉ X La présente charte est établie par l OPCAIM afin de définir les conditions de son intervention conformément à sa mission, tant vis-à-vis des entreprises adhérentes que des organismes

Plus en détail

CONVENTION MASTERS METIERS DE L ENSEIGNEMENT CO-HABILITES

CONVENTION MASTERS METIERS DE L ENSEIGNEMENT CO-HABILITES CONVENTION MASTERS METIERS DE L ENSEIGNEMENT CO-HABILITES Entre L université,,, d une part,, d une part ( ),, d une part,, d une part ),, d une part,, d une part 1/5 L intégration des IUFM dans les universités

Plus en détail

PARTIE 1 La démarche de VAE pour le DPAS

PARTIE 1 La démarche de VAE pour le DPAS PARTIE 1 La démarche de VAE pour le DPAS 10954_VAE_p011p040_part1_JCL.indd 11 23/05/08 11:05:10 FICHE La VAE : 1 principes et modalités Faire reconnaître vos connaissances, aptitudes et compétences acquises

Plus en détail

Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE. Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés

Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE. Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés Arrêtés du 21 et 22 octobre 2003, JO du 08/11/03 Pour rappel les titres professionnels constituent

Plus en détail

Gestionnaire de paie - Titre professionnel

Gestionnaire de paie - Titre professionnel Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 23/08/2015. Fiche formation Gestionnaire de paie - Titre professionnel - N : 4192 - Mise à jour : 22/07/2015 Gestionnaire de paie - Titre

Plus en détail

PROTOCOLE DE PARTENARIAT. Tremplin pour l emploi des bénéficiaires du RMI

PROTOCOLE DE PARTENARIAT. Tremplin pour l emploi des bénéficiaires du RMI PROTOCOLE DE PARTENARIAT Tremplin pour l emploi des bénéficiaires du RMI ----------------------------------------------------- ENTRE La Région des Pays de la Loire - Hôtel de la Région 1 Rue de la Loire

Plus en détail

PREPARATION A L EXAMEN PROFESSIONNEL DE SECRETAIRE ADMINISTRATIF DE CLASSE SUPERIEURE EPREUVE DU CAS PRATIQUE

PREPARATION A L EXAMEN PROFESSIONNEL DE SECRETAIRE ADMINISTRATIF DE CLASSE SUPERIEURE EPREUVE DU CAS PRATIQUE PREPARATION A L EXAMEN PROFESSIONNEL DE SECRETAIRE ADMINISTRATIF DE CLASSE SUPERIEURE EPREUVE DU CAS PRATIQUE RAPPEL DU SUJET : Secrétaire administratif de classe supérieure, vous êtes gestionnaire du

Plus en détail

Le système français de Validation des Acquis de l Expérience. Glossaire

Le système français de Validation des Acquis de l Expérience. Glossaire Le système français de Validation des Acquis de l Expérience Glossaire ORGANISME CERTIFICATEUR (Ministère, branche professionnelle, organismes de formation privé). Ils évaluent les candidats et délivrent

Plus en détail

Cahier des Charges. Appel d offre restreint

Cahier des Charges. Appel d offre restreint Cahier des Charges Appel d offre restreint Consultation pour une demande de prestations concernant l évaluation externe des établissements médico-sociaux Date limite de candidature : 31/03/2014 Contact

Plus en détail

LE DIPLÔME D IBODE PAR LA PROCEDURE DE LA VAE

LE DIPLÔME D IBODE PAR LA PROCEDURE DE LA VAE LE DIPLÔME D IBODE PAR LA PROCEDURE DE LA VAE 1 2 SOMMAIRE Introduction 5 Fiche 1: Les préalables à la démarche 7 º S informer avant de démarrer º Relayer l information auprès des salariés et de leurs

Plus en détail

Communication. Emetteur : M. VAQUER / C.RICHTER. Commentaire ASF

Communication. Emetteur : M. VAQUER / C.RICHTER. Commentaire ASF Avec «Vigilance Circulaires», vous l auriez déjà! Pour un accès instantané aux circulaires ASF, abonnez-vous dès maintenant (gratuit) Info : circulaires@asf-france.com Communication Numéro : ASF 05.218

Plus en détail

SOUTIEN FINANCIER AUX PROJETS DES ORGANISMES INTERVENANT DANS LE CHAMP DE L AIDE A DOMICILE EN SEINE-SAINT-DENIS

SOUTIEN FINANCIER AUX PROJETS DES ORGANISMES INTERVENANT DANS LE CHAMP DE L AIDE A DOMICILE EN SEINE-SAINT-DENIS SOUTIEN FINANCIER AUX PROJETS DES ORGANISMES INTERVENANT DANS LE CHAMP DE L AIDE A DOMICILE EN SEINE-SAINT-DENIS Dans le cadre de la convention pour la modernisation et la professionnalisation des services

Plus en détail

FEDERATION FRANCAISE DE NATATION LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE

FEDERATION FRANCAISE DE NATATION LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE La validation des acquis de l expérience 1 - LE CADRE REGLEMENTAIRE C est la loi de modernisation sociale du 17 janvier 2002 qui institue et définit la notion de la validation des acquis de l expérience

Plus en détail

DIPLÔME D INGENIERIE SOCIALE (D.E.I.S)

DIPLÔME D INGENIERIE SOCIALE (D.E.I.S) DOSSIER DE CANDIDATURE DIPLÔME D INGENIERIE SOCIALE (D.E.I.S) Option : Master en Ergologie Option Management et gestion des établissements et services sociaux et médico-sociaux. RESPONSABLE DE LA FORMATION

Plus en détail

Réforme de la Formation Professionnelle 2014 Les nouveautés

Réforme de la Formation Professionnelle 2014 Les nouveautés Réforme de la Formation Professionnelle 2014 Les nouveautés 1. Le compte personnel de formation 2. L'entretien professionnel 3. Le nouveau financement de la formation 4. Autres nouveautés 1. Le Compte

Plus en détail

la taille des entreprises

la taille des entreprises 1 Contrat de génération : une mise en œuvre adaptée à la taille des entreprises Si le contrat de génération concerne toutes les entreprises, elles n ont pas toutes les mêmes leviers en matière d emploi,

Plus en détail

Le Syndicat National de la Banque et du crédit. en partenariat avec le. l expérience (VAE) Pour qui? Quand? Quelles démarches?

Le Syndicat National de la Banque et du crédit. en partenariat avec le. l expérience (VAE) Pour qui? Quand? Quelles démarches? Le Syndicat National de la Banque et du crédit en partenariat avec le des acquis Vdealidation l expérience (VAE) Pour qui? Quand? Quelles démarches? Sommaire Sommaire Qu est-ce que la VAE? Qu est-ce que

Plus en détail

L ACCOMPAGNEMENT À LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE (V.A.E.) POUR LES DIPLÔMES

L ACCOMPAGNEMENT À LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE (V.A.E.) POUR LES DIPLÔMES L ACCOMPAGNEMENT À LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE (V.A.E.) POUR LES DIPLÔMES! MONITEUR ÉDUCATEUR (DEME)! ÉDUCATEUR SPÉCIALISÉ (DEES) L accompagnement à la VAE a pour objet d aider le candidat

Plus en détail

Commune de Toufflers Dossier de candidature «Bourse au Permis de conduire»

Commune de Toufflers Dossier de candidature «Bourse au Permis de conduire» santoro PHOTO Commune de Toufflers Dossier de candidature «Bourse au Permis de conduire» Bénéficiaire Nom : Epouse : Prénom : Adresse : Téléphone :.. Date de Naissance :. Lieu de Naissance : Situation

Plus en détail

Validation des Acquis de l Expérience Notice concernant le Livret 2

Validation des Acquis de l Expérience Notice concernant le Livret 2 Validation des Acquis de l Expérience Notice concernant le Livret 2 Après le dépôt d un Livret 1, votre demande de validation a été déclarée recevable par un courrier du Rectorat. À partir de la date du

Plus en détail

Cahier des charges à l'attention des organismes de formation

Cahier des charges à l'attention des organismes de formation PAGE 1/8 Cahier des charges à l'attention des organismes de formation MINISTERE DES SPORTS, DE LA JEUNESSE, DE L EDUCATION POPULAIRE ET DE LA VIE ASSOCIATIVE «Formations collectives de Tuteurs dans le

Plus en détail

ANNEXE 1 A LA DELIBERATION : ETAT RECAPITULATIF

ANNEXE 1 A LA DELIBERATION : ETAT RECAPITULATIF 3 CP 13-247 ANNEXE 1 A LA DELIBERATION : ETAT RECAPITULATIF 4 CP 13-247 5 CP 13-247 ANNEXE 2 A LA DELIBERATION : FICHES PROJETS 6 CP 13-247 FICHE PROJET DU DOSSIER N 13004475 Commission Permanente du 4

Plus en détail

Décret n 2013-756 du 19 août 2013

Décret n 2013-756 du 19 août 2013 DOSSIER DE CANDIDATURE ET DE VALIDATION DES ACQUIS PROFESSIONNELS AU MASTER 2 DE DROIT IMMOBILIER PARCOURS DROIT ET MANAGEMENT DU LOGEMENT ET DE L HABITAT SOCIAL - FORMATION CONTINUE Décret n 2013-756

Plus en détail

P R E - D O S S I E R V A E

P R E - D O S S I E R V A E Arrivé le.. Paiement.. D E M A N D E D E X P E R T I S E P R E - D O S S I E R V A E (V.A.E 2002) A retourner, accompagné du règlement pour participation aux frais d examen de recevabilité (100 euros)

Plus en détail

ANNEXE. DEMANDE DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE Titre de Journaliste Livret de recevabilité de la demande LIVRET 1

ANNEXE. DEMANDE DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE Titre de Journaliste Livret de recevabilité de la demande LIVRET 1 Etablissement d enseignement supérieur privé, fondé en 1899 www.esj-paris.com ANNEXE DEMANDE DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE Titre de Journaliste Livret de recevabilité de la demande LIVRET 1

Plus en détail

L Académie Orléans-Tours Représentée par Marie REYNIER Recteur, Chancelier des universités

L Académie Orléans-Tours Représentée par Marie REYNIER Recteur, Chancelier des universités L Éducation Nationale, partenaire des entreprises de votre région Entre L Académie Orléans-Tours Représentée par Marie REYNIER Recteur, Chancelier des universités Et La Fédération des Entreprises de Propreté

Plus en détail

Avenant créant le Certificat de Qualification Professionnelle «Coordinateur de vie scolaire»

Avenant créant le Certificat de Qualification Professionnelle «Coordinateur de vie scolaire» ACCORD NATIONAL INTERBRANCHES SUR LES OBJECTIFS ET LES MOYENS DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE DANS L ENSEIGNEMENT PRIVE SOUS CONTRAT 277 rue Saint-Jacques - 75240 PARIS Cedex 05 Tél : 01.53.73.74.40

Plus en détail

La Validation des Acquis de l Expérience

La Validation des Acquis de l Expérience La Validation des Acquis de l Expérience Attention : Ces deux dispositifs s adressent uniquement aux salarié(e)s et aux bénévoles du réseau des MJC de Midi Pyrénées. L Institut de Formation à l Animation

Plus en détail

VAE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE

VAE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE LE GUIDE de la VAE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE Dans un contexte économique en perpétuelle mutation, La formation tout au long de la vie n a jamais revêtu autant de sens qu aujourd hui. La possibilité

Plus en détail

Validation des Acquis de l Expérience «Ingénieur diplômé de l Ecole des Métiers de l Environnement»

Validation des Acquis de l Expérience «Ingénieur diplômé de l Ecole des Métiers de l Environnement» Validation des Acquis de l Expérience «Ingénieur diplômé de l Ecole des Métiers de l Environnement» Génie Industriel de l Environnement LIVRET 2 Constitution et présentation du dossier VAE devant le jury

Plus en détail

Pole Formation/ formation des entraîneurs

Pole Formation/ formation des entraîneurs Pole Formation/ formation des entraîneurs LE CQP.TSRBB ET LE STATUT DE L ENTRAINEUR Saisons Saison 2011-12 Saison 2012-13 Saison 2013-14 NF2, NF3 et NM3 Entraîneur ER ou CQP ou BEES1 CQP ou BEES1 CQP ou

Plus en détail

Réussir sa démarche de VAE

Réussir sa démarche de VAE Réussir sa démarche de VAE Définir la VAE Entreprendre une démarche de VAE Faire le point sur son parcours professionnel Réussir la présentation de son dossier Définir la VAE La VAE, c est quoi pour vous?

Plus en détail

LE CENTRE NATIONAL DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE

LE CENTRE NATIONAL DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE CONVENTION-CADRE Entre LE CENTRE NATIONAL DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Dénommé ci-après le CNFPT 10 12 rue d Anjou, 75381 Paris cedex 08 Représenté par son Président Monsieur François DELUGA, D

Plus en détail

L association de gestion de l Institut Michel FANDRE gère 3 Etablissements :

L association de gestion de l Institut Michel FANDRE gère 3 Etablissements : I - Contexte. Ce présent appel d offres est fixé en référence aux Textes règlementaires ci-après : La Loi 2002-2 du 2 Janvier 2002 rénovant l action sociale et médico-sociale. Le Décret n 20106975 du 15

Plus en détail

PLAN DE CONTROLE EXTERNE DU REFERENTIEL AFAQ Service Confiance

PLAN DE CONTROLE EXTERNE DU REFERENTIEL AFAQ Service Confiance PLAN DE CONTROLE EXTERNE DU REFERENTIEL AFAQ Service Confiance REF 13201 Activités d accueil, d information, de conception, de mise en œuvre et de suivi des formations professionnelles agricoles REFERENCE

Plus en détail

Cachet de l organisme certificateur

Cachet de l organisme certificateur Nom : Prénom : Validation des Acquis de l Expérience LIVRET 1 VOTRE DEMANDE Réservé aux organismes certificateurs N de la deman Date de réception Demande recevable Demande non recevable Date Cachet de

Plus en détail

La formation initiale La formation professionnelle continue (FPC)

La formation initiale La formation professionnelle continue (FPC) Partir en formation Partir en formation, tout au long de la vie, est une nécessité en éducation à l environnement : le monde évolue, les enjeux environnementaux aussi, les publics se diversifient, les

Plus en détail

LE COMPTE PERSONNEL DE FORMATION (CPF)

LE COMPTE PERSONNEL DE FORMATION (CPF) Généralités : Le compte personnel de formation (CPF) est applicable depuis le 1er janvier 2015. Créé par la loi n du 5 mars 2014 sur la réforme de la formation professionnelle, il permet aux salariés et

Plus en détail

Guide du candidat. à la Validation des Acquis de l Expérience. Obtenez un diplôme grâce à votre expérience

Guide du candidat. à la Validation des Acquis de l Expérience. Obtenez un diplôme grâce à votre expérience Votre Expérience est une richesse, faites-la reconnaître! Guide du candidat à la Validation des Acquis de l Expérience Obtenez un diplôme grâce à votre expérience sommaire La VAE, mode d'emploi : Qu est-ce

Plus en détail

Cahier des charges à l'attention des organismes de formation

Cahier des charges à l'attention des organismes de formation Cahier des charges à l'attention des organismes de formation Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective dans le secteur de la comptabilité - paie Métier ciblé : gestionnaire de paie Action collective

Plus en détail

1. La formation continue pour les demandeurs d emploi (financée par la Région, Pôle Emploi et l Etat)

1. La formation continue pour les demandeurs d emploi (financée par la Région, Pôle Emploi et l Etat) Identifier les mesures de formation proposées par la Région Rhône-Alpes Décembre 2009 PRINCIPES D ORGANISATION DES MESURES DE FORMATION CONTINUE On distingue deux niveaux dans la formation continue 1.

Plus en détail

DOSSIER SUR LA RÉFORME DE LA FORMATIONmpte Personnel de Formation (CPF)

DOSSIER SUR LA RÉFORME DE LA FORMATIONmpte Personnel de Formation (CPF) DOSSIER SUR LA RÉFORME DE LA FORMATIONmpte Personnel de Formation (CPF) Le CPF est ouvert pour tous les salariés de 16 ans jusqu'à la retraite. Il est entré en vigueur le 1er janvier 2015. Le «Compte Personnel

Plus en détail

VAE DIRECCTE. Picardie PRÉFET DE LA RÉGION PICARDIE

VAE DIRECCTE. Picardie PRÉFET DE LA RÉGION PICARDIE DIrection Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l Emploi DIRECCTE Picardie PRÉFET DE LA RÉGION PICARDIE DIRECTION RÉGIONALE DES ENTREPRISES, DE LA CONCURRENCE

Plus en détail

Programme TAEHIL. Formation contractualisée pour l emploi

Programme TAEHIL. Formation contractualisée pour l emploi Programme TAEHIL Deux Mesures concrètes pour le programme TAEHIL Formation contractualisée pour l emploi Formation qualifiante ou de reconversion Objectif FCE: Formation contractualisée pour l emploi La

Plus en détail

Instruction. relative à la procédure d habilitation des organismes qui procèdent à la qualification des prestataires de services de confiance

Instruction. relative à la procédure d habilitation des organismes qui procèdent à la qualification des prestataires de services de confiance PREMIER MINISTRE Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale Agence nationale de la sécurité des systèmes d information Paris, le 8 avril 2011 N 1001/ANSSI/SR NOR : PRM D 1 2 0 1 2 9

Plus en détail

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX o Les enjeux du système de formation. o Que peut apporter la formation à votre vie professionnelle? o Les formations que vous

Plus en détail

Le Recteur de l Académie de Bordeaux Chancelier des Universités

Le Recteur de l Académie de Bordeaux Chancelier des Universités Le Recteur de l Académie de Bordeaux Chancelier des Universités à Mesdames et Messieurs les inspecteurs d académie, directeurs des services départementaux de l Education Nationale Mesdames et Messieurs,

Plus en détail

RÈGLEMENT GÉNÉRAL DU BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR

RÈGLEMENT GÉNÉRAL DU BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR RÈGLEMENT GÉNÉRAL DU BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR TEXTES OFFICIELS RELATIFS AU B.T.S. Décret n 95-665 du 9 mai 1995 Portant règlement général des B.T.S. B.O. n 23 du 8 juin 1995 Décret n 96-195 du 8

Plus en détail

Informations sur les objectifs et l organisation de la validation des acquis de l expérience à Télécom Bretagne

Informations sur les objectifs et l organisation de la validation des acquis de l expérience à Télécom Bretagne Informations sur les objectifs et l organisation de la validation des acquis de l expérience à Télécom Bretagne Qu est-ce que la VAE? De quoi s agit-il? La Validation des Acquis de l Expérience (VAE) est

Plus en détail

Livret descriptif du CQP Concepteur 3D bijouterie / joaillerie (CAO/DAO) janvier 2015

Livret descriptif du CQP Concepteur 3D bijouterie / joaillerie (CAO/DAO) janvier 2015 Livret descriptif du CQP Concepteur 3D bijouterie / joaillerie (CAO/DAO) janvier 2015 Les C.Q.P. Qu est-ce le C.Q.P.? Le Certificat de Qualification Professionnelle (CQP) est une reconnaissance professionnelle

Plus en détail

CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION

CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION Intégrer de nouveaux salariés en les formant à vos métiers Définir un parcours de formation, interne et/ou externe, adapté aux spécificités de votre ETT Valoriser la transmission des savoir-faire et des

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3275 Convention collective nationale IDCC : 1790. ESPACES DE LOISIRS, D

Plus en détail

PARTIE 1 Le dispositif de validation des acquis de l expérience

PARTIE 1 Le dispositif de validation des acquis de l expérience PARTIE 1 Le dispositif de validation des acquis de l expérience 10952_VAE_p001p005.indd 5 22/05/08 11:47:18 FICHE 1 Le principe et les modalités de la VAE Faire reconnaître vos connaissances, aptitudes

Plus en détail

Organismes de formation : précisions sur les nouvelles modalités de contractualisation

Organismes de formation : précisions sur les nouvelles modalités de contractualisation LETTRE D INFORMATIONS JURIDIQUES N 48 Le 4 juin 2010 REFORME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE Organismes de formation : précisions sur les nouvelles modalités de contractualisation Un décret du 20 mai 2010

Plus en détail

PROTOCOLE D ALLEGEMENTS FORMATION D EDUCATEURS DE JEUNES ENFANTS

PROTOCOLE D ALLEGEMENTS FORMATION D EDUCATEURS DE JEUNES ENFANTS PROTOCOLE D ALLEGEMENTS FORMATION D EDUCATEURS DE JEUNES ENFANTS Le présent protocole est établi en référence au Décret n 2005-1375 du 3 novembre 2005, à l'arrêté du 16 novembre 2005 relatif au diplôme

Plus en détail

Établissement expérimental. Micro-structure Accueil de neuf enfants maximum

Établissement expérimental. Micro-structure Accueil de neuf enfants maximum Établissement expérimental Micro-structure Accueil de neuf enfants maximum Établissements expérimentaux, généralités Article R2324-47 du code de la santé publique (Décret nº 2007-230 du 20 février 2007

Plus en détail

Objet : Archives de l intercommunalité. Modèles de convention P.J. : 3

Objet : Archives de l intercommunalité. Modèles de convention P.J. : 3 Paris, le 21 juillet 2009 Le ministre de la culture et de la communication à Mesdames et Messieurs les préfets de régions Mesdames et Messieurs les préfets de départements Mesdames et Messieurs les présidents

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES PREPARATION OPERATIONNELLE A L EMPLOI COLLECTIVE. Janvier -Mars 2015. Maintenance industrielle nucléaire

CAHIER DES CHARGES PREPARATION OPERATIONNELLE A L EMPLOI COLLECTIVE. Janvier -Mars 2015. Maintenance industrielle nucléaire CAHIER DES CHARGES PREPARATION OPERATIONNELLE A L EMPLOI COLLECTIVE Janvier -Mars 2015 Maintenance industrielle nucléaire Avignon, le 21 novembre 2014 Cahier des charges POEC 2014 «Maintenance industrielle

Plus en détail

1 CONTEXTE ET DEFINITION

1 CONTEXTE ET DEFINITION Consultation des cabinets conseils référencés «Diagnostic RH et Formation PME 2015» en Languedoc Roussillon pour la réalisation de prestations d Evaluation de dispositifs de formation interne Cahier des

Plus en détail

Certificat Informatique et Internet Niveau 2 Enseignant (C2I2e)

Certificat Informatique et Internet Niveau 2 Enseignant (C2I2e) Certificat Informatique et Internet Niveau 2 Enseignant (C2I2e) pour les candidats "libres" Philippe Baron C2I2e pour les candidats "libres" 2/6 Sommaire 1. Présentation...3 1.1Un dispositif de prise en

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3225 Convention collective nationale IDCC : 1266. PERSONNEL DES ENTREPRISES DE

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL Décret n o 2014-1717 du 30 décembre 2014 portant création d un traitement

Plus en détail

GUIDE DE L ADMISSION. PARTICULIèRE. A L UNIVERSITé LILLE 1

GUIDE DE L ADMISSION. PARTICULIèRE. A L UNIVERSITé LILLE 1 GUIDE DE L ADMISSION PARTICULIèRE A L UNIVERSITé LILLE 1 2013/2014 INTRODUCTION 3 Avant de pouvoir procéder à votre inscription administrative à Lille 1 (à partir de juillet 2013), vous devez d abord (entre

Plus en détail

Candidat(e) Préconisation de la commission pédagogique : VAE Partielle VAE Totale

Candidat(e) Préconisation de la commission pédagogique : VAE Partielle VAE Totale Validation des Acquis de l Expérience VAE Dossier de Recevabilité Livret 1 Candidat(e) Prénom : Nom : La demande de VAE porte sur le titre RNCP : Niveau : Date de réception du livret : Dossier VAE suivi

Plus en détail