CONCEPT GENERAL D EQUILIBRE STATIQUE EQUILIBRE ET PLATEFORMES DE FORCES CONTRÔLE NEUROLOGIQUE DE LA STATION DEBOUT DE LA STATION DEBOUT

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CONCEPT GENERAL D EQUILIBRE STATIQUE EQUILIBRE ET PLATEFORMES DE FORCES CONTRÔLE NEUROLOGIQUE DE LA STATION DEBOUT DE LA STATION DEBOUT"

Transcription

1 EQUILIBRE ET PLATEFORMES DE FORCES Philippe THOUMIE Hôpital Rothschild CONCEPT GENERAL D EQUILIBRE STATIQUE CENTRE DE GRAVITE POLYGONE DE SUSTENTATION MODELE BIOMECANIQUE PENDULE INVERSE (Gurfinkel) MODELE SEGMENTAIRE ETAGE (Massion) CARACTERISTIQUES DE LA POSTURE ORIENTATION et STABILISATION (Amblard) ORGANISATION DU MOUVEMENT CENTRES DE REGULATION Commande du mouvement Mouvement Perturbation de la posture EFECTEURS MOTEURS AFFERENCES PERIPHERIQUES Commande de la Posture Posture Perception de la perturbation Correction de la posture Afférences périphériques ANTICIPATION RETRO-CONTROLE CENTRES IMPLIQUES DANS LE CONTRÔLE NOYAUX DE LA BASE CERVELET AIRE MOTRICE SUPPLEMENTAIRE AIRE PARIETALE DROITE AFFERENCES PERIPHERIQUES IMPLIQUEES AFFERENCES DES FUSEAUX NEURO- MUSCULAIRES AFFERENCES LABYRINTHIQUES AFFERENCES VISUELLES AFFERENCES CUTANEES AFFERENCES ARTICULAIRES

2 AFFERENCES DES FUSEAUX NEURO- MUSCULAIRES Sensibilité Etirement stat/dyn Modalités Contrôle segmentaire Contrôle supra-spinal SENSIBILITE: 1/10 mm AFFERENCES LABYRINTHIQUES Canaux semi-circulaires Utricule-saccule Contrôle Du regard De l équilibre Tête-tronc De l équilibre global SENSIBILITE GRAVITO-INERTIELLE AUTRES AFFERENCES PERIPHERIQUES IMPLIQUEES AFFERENCES VISUELLES AFFERENCES CUTANEES AFFERENCES ARTICULAIRES EFFECTEURS MOTEURS MOTRICITE AXIALE MOTRICITE DES MEMBRES INFERIEURS Extenseurs et fléchisseurs ++ MODALITES D EXPLORATION POSTUROGRAPHIE STATIQUE POSTUROGRAPHIE STATIQUE SENSIBILISEE POSTUROGRAPHIE DYNAMIQUE Plate-formes de forces PLATEFORMES DE FORCES CONCEPTION GENERALE ETUDE DES FORCES DE REACTION AU SOL JAUGES DE CONTRAINTE > QUARTZ FORME: 3 OU 4 APPUIS TAILLE VARIABLE

3 BRUTS ANALYSE LINEAIRE ANALYSE NON LINEAIRE BRUTS (Goldie) Fx, Fy, Fz (N) Mx, My, Mz (Nm) D ANALYSE LINEAIRE DEPLACEMENT DU CENTRE DES PRESSIONS POSITION MOYENNE EN X ET Y VARIANCE SUIVANT X ET Y VITESSE DE DEPLACEMENT/ LONGUEUR PENDANT UN TEMPS DONNE SURFACE DE LA COURBE ANALYSE SPECTRALE INTERCORRELATION PLATEFORMES DE FORCES REPRESENTATIVITE DES ETUDE DU CENTRE DES PRESSIONS CORRELATIONS AU CENTRE DE GRAVITE pour des oscillations de faible fréquence < 0,5 Hz LIMITES DE L EVALUATION ETUDE DU DEPLACEMENT DU CP: REGULATION EQUILIBRE ETUDE DU DEPLACEMENT DU CG: POSTUROLOGIE INTERET DE LA DISSOCIATION CG-CP ROUGIER ET CARON IMMOBILE SUJET NORMAL ANALYSE NON LINEAIRE Collins et Deluca (1993) Analyse des courbes de diffusion surface balayée par le CP intervalle de temps Notion de contrôle en boucle Chaîne ouverte pour intervalle < 1 sec Chaîne fermée pour intervalle > 1 sec Pas de sensibilité aux changements de conditions YO vs YF Dx_ 0,9 It DE BASE ANALYSE LINEAIRE SURFACE 100 mm_ (90-200) POSITION DU CP :ARRIERE ET DROITE FFT: PAS DE PIC FREQUENTIEL INTERCORRELATION: FAIBLE QUOTIENT DU ROMBERG: 1.1 à 6.7 (M = 2.5)

4 ANALYSE SPECTRALE SUJET SAIN REPRODUCTIBILITE DES BRUTS (Goldie) Fx, Fy, Fz Mx, My, Mz ANALYSE LINEAIRE Position moyenne Variance suivant X ou Y Vitesse Surface IMMOBILE EFFETS DU VIEILLISSEMENT Augmentation des oscillations AP ± LAT Augmentation du Coeff. Romberg ans Résultats variables au delà IMMOBILE ANORMALE PATHOLOGIE NEUROLOGIQUE POSITION SURFACE ET DEPLACEMENTS ANALYSE SPECTRALE ATTEINTE VESTIBULAIRE UNILATERALE /BILATERALE: PAS DE MODIFICATION Analyse spectrale Différentiation CG vs CP à 0.5 Hz Profil «spécifique» en neurologie ATAXIE PROPRIOCEPTIVE (1 Hz) Activités rythmiques TREMBLEMENT CEREBELLEUX (3Hz) CLONUS PYRAMIDAL (6Hz) RESPIRATION (0,2 Hz) ANALYSE SPECTRALE ET ATAXIE

5 ANALYSE SPECTRALE ET CONDITIONS D APPUI Atteinte cérébello spasmodique Appui préférentiel droit FFT en Y ANALYSE SPECTRALE ET CONDITIONS D APPUI yeux ouverts SOL DUR Mousse ANALYSE SPECTRALE ET APPAREILLAGE FFT en Y yeux ouverts SOL DUR ANALYSE SPECTRALE ET SEP ORTHESE CHAUSSURES ATAXIQUE CEREBELLEUX PYRAMIDAL IMMOBILE ANORMALE IMMOBILE ANORMALE PATHOLOGIE LOCOMOTRICE INEGALITES DE LONGUEUR DES MI INSTABILITE ARTICULAIRE AMPUTATIONS PATHOLOGIES NON NEURO-ORTHOPEDIQUES PATHOLOGIES DIVERSES RACHIDIENNE/ SCOLIOSE? LOMBALGIE OCCLUSALE EFFETS MEDICAMENTEUX ANXIETE ET FATIGUE SIMULATION

6 LES LIMITES DE LA STATION DEBOUT TEST DYNAMIQUES SUR PLATE FORME STATIQUE APPUI UNIPODAL LIMITES DE BALANCEMENT ANTERIEUR/POSTERIEUR PLATEFORME STATIQUE INSTABLE PLATEFORME DYNAMIQUE UNIPODALE: ANALYSE CLINIQUE: DUREE MAXIMALE EN SECONDES NOMBRE D APPUIS PAR ESSAI ANALYSE SUR PDF: TROPP: DUREE = 60 SEC SURFACE = 268 ± 74 mm_ THOUMIE: DUREE = 20 SEC SURFACE = 411 ± 143 mm_ ETUDE DU DESEQUILIBRE ANTERO POSTERIEUR SCHIEPPATI MESURE DU CP DANS TROIS CONDITIONS (REPOS, ANT, POST) CORRELATION CP ET EMG SOLEUS/TIBIALIS EFFETS DU VIEILLISSEMENT ET PARKINSON ASAI MESURE DU SEUIL DE DESEQUILIBRE ETUDE DU RÔLE DES AFFERENCES PLANTAIRES PLATEFORME STATIQUE INSTABLE CARACTERISTIQUES MECANIQUES DEPLACEMENT ANALYSE SPECTRALE PRINCIPES POSTUROGRAPHIE DYNAMIQUE METHODOLOGIE PLATEAU DYNAMIQUE MOTORISE CAPTEURS DU MOUVEMENT CAPTEURS DE FORCE ELECTROMYOGRAPHIE ACCELEROMETRES SYSTEMES OPTOELECTRONIQUES STABILOMETRIE DYNAMIQUE

7 POSTUROGRAPHIE DYNAMIQUE RESULTATS EMG COUPLES DE FORCES SHORT/ MEDIUM/ LONG LATENCIES EQUITEST INTERPRETATION

Rééducation de l équilibre et de la marche et neuropathies. Centre de référence des maladies neuromusculaires

Rééducation de l équilibre et de la marche et neuropathies. Centre de référence des maladies neuromusculaires Rééducation de l équilibre et de la marche et neuropathies Philippe THOUMIE Centre de référence des maladies neuromusculaires Hôpital Rothschild Troubles de l équilibre et neuropathies Ce dont se plaint

Plus en détail

Yasmina GIEROK-BAHI Kinésithérapeute CHRU Lille Hôpital Gériatrique Les Bateliers

Yasmina GIEROK-BAHI Kinésithérapeute CHRU Lille Hôpital Gériatrique Les Bateliers Kinésithérapie en Gériatrie Yasmina GIEROK-BAHI Kinésithérapeute CHRU Lille Hôpital Gériatrique Les Bateliers Pathologies fréquentes en rééducation Chutes ( traumatismes,fractures,régression psychomotrice)

Plus en détail

Conduite à tenir devant des Troubles de l équilibre

Conduite à tenir devant des Troubles de l équilibre Conduite à tenir devant des Troubles de l équilibre Pr. Kissani, Dr. Lohab Faculté de médecine,université Cadi Ayyad; Marrakech. Vous donner le vertige 1 Définition Le vertige est une sensation de déplacement

Plus en détail

ANALYSE SPATIALE ET TEMPORELLE DE LA POSTURE CHEZ L ENFANT STRABIQUE

ANALYSE SPATIALE ET TEMPORELLE DE LA POSTURE CHEZ L ENFANT STRABIQUE ANALYSE SPATIALE ET TEMPORELLE DE LA POSTURE CHEZ L ENFANT STRABIQUE Cynthia Lions 1, Marie Désirée Ezane 1 Milleret 3, Maria Pia Bucci 1 Emmanuel Bui-Quoc 2, Chantal 1 UMR 676, Hôpital Robert Debré, 75019,

Plus en détail

L ÉQUILIBRE. Bases physiopathologiques Évaluation clinique et instrumentale en pathologie neurologique et gériatrique

L ÉQUILIBRE. Bases physiopathologiques Évaluation clinique et instrumentale en pathologie neurologique et gériatrique L ÉQUILIBRE Bases physiopathologiques Évaluation clinique et instrumentale en pathologie neurologique et gériatrique A. YAHIA, MH ELLEUCH Service de Médecine Physique Hôpital Habib Bourguiba SFAX Cours

Plus en détail

RACHIS et MALADIE de PARKINSON Dr Christine Guillet Consultation Rachis Service de Rééducation Hôpital Le Vésinet RACHIS et MALADIE de PARKINSON Glossaire Rachis : colonne vertébrale Extrapyramidal : système

Plus en détail

Biomécanique et Analyse du mouvement. Master 1 Sc2 (CM; TD et TP)

Biomécanique et Analyse du mouvement. Master 1 Sc2 (CM; TD et TP) ufrstaps TOULOUSE Biomécanique et Analyse du mouvement Master 1 Sc2 (CM; TD et TP) Rappel sur les mémoires (Salle 301 et 302) Les mémoires en Analyse du Mouvement (APA ou PPEP) - David AMARANTINI nom@cict.fr

Plus en détail

Analyse du stabilogramme par Décomposition Modale Empirique

Analyse du stabilogramme par Décomposition Modale Empirique UNIVERSITE P A R I S X I I V A L d e M A R N E LERISS Univ ersité Paris Val-de-Mar ne LERISS bâtime nt P - ème étage 6 avenue du Général de Gaulle,94 Créteil cedex Équilibre & Aides aux Diagnostics Analyse

Plus en détail

Motricité globale DÉVELOPPEMENT PSYCHOMOTEUR DE L ENFANT: LA MOTRICITÉ GLOBALE LE DÉVELOPPEMENT PROGRESSIF DES HABILETÉS MOTRICES DES ENFANTS

Motricité globale DÉVELOPPEMENT PSYCHOMOTEUR DE L ENFANT: LA MOTRICITÉ GLOBALE LE DÉVELOPPEMENT PROGRESSIF DES HABILETÉS MOTRICES DES ENFANTS DÉVELOPPEMENT PSYCHOMOTEUR DE L ENFANT: LA MOTRICITÉ GLOBALE Rigal Robert Motricité globale Activités motrices sollicitant plusieurs ou l ensemble des parties du corps (marche, course, sauts, lancer, natation,

Plus en détail

Proprioception. Définition :

Proprioception. Définition : Proprioception Définition : La proprioception est la perception du corps et des membres, de leur position (1) et de leur mouvement(2) dans l'espace, sans que l'individu ait besoin de les vérifier avec

Plus en détail

Conduite à tenir devant un trouble de la marche aigu. Module Urgences Pédiatriques 9 novembre 2006

Conduite à tenir devant un trouble de la marche aigu. Module Urgences Pédiatriques 9 novembre 2006 Conduite à tenir devant un trouble de la marche aigu Module Urgences Pédiatriques 9 novembre 2006 La marche Elément sémiologique essentiel de l examen neurologique +++ et de l appareil locomoteur 60 %

Plus en détail

Marche normale et marche pathologique

Marche normale et marche pathologique Marche normale et marche pathologique Pr. JM Viton, Dr. L. Bensoussan, Dr. V. de Bovis Milhe, Dr. H. Collado, Pr. A. Delarque Faculté de Médecine, Université de la Méditerranée, Fédération de Médecine

Plus en détail

Syndrome de Déficience Posturale. Docteurs Jean BALAGUIER et Francis MIR Ophtalmologistes

Syndrome de Déficience Posturale. Docteurs Jean BALAGUIER et Francis MIR Ophtalmologistes Syndrome de Déficience Posturale Docteurs Jean BALAGUIER et Francis MIR Ophtalmologistes Définitions : Posture : position particulière du corps et son maintien (se tenir debout par exemple). Proprioception

Plus en détail

Pour une évaluation posturométrique après chirurgie du LCAE :

Pour une évaluation posturométrique après chirurgie du LCAE : Pour une évaluation posturométrique après chirurgie du LCAE : Les lésions du Ligament Croisé Antéro Externe (LCAE) sont de plus en plus nombreuses chez les sportifs pratiquant des sports de type pivot-contact

Plus en détail

Neurophysiologie. Dr P Sauleau. I. Somesthésie et nociception. II. Système nerveux périphérique. III. Réflexes médullaires

Neurophysiologie. Dr P Sauleau. I. Somesthésie et nociception. II. Système nerveux périphérique. III. Réflexes médullaires Neurophysiologie Dr P Sauleau I. Somesthésie et nociception II. Système nerveux périphérique III. Réflexes médullaires IV. Cortex moteur et voies motrices V. Noyaux gris centraux et cervelet VI. Audition

Plus en détail

Orientation diagnostique devant un trouble de la marche et de l équilibre (340) Docteur Valérie FRAIX Novembre 2005

Orientation diagnostique devant un trouble de la marche et de l équilibre (340) Docteur Valérie FRAIX Novembre 2005 Orientation diagnostique devant un trouble de la marche et de l équilibre (340) Docteur Valérie FRAIX Novembre 2005 Pré-requis : Organisation anatomo-fonctionnelle des systèmes moteurs et sensitifs du

Plus en détail

Exemple 1: Entorse cheville. ÉVALUATION INITIALE: entorse cheville

Exemple 1: Entorse cheville. ÉVALUATION INITIALE: entorse cheville DPPS 4.0 RAPPORT EXEMPLES Les rapports que vous trouvez ci-joints ont étés élaborés en utilisant certains protocoles d exemple que vous trouvez dans le dossier C:\Delos\User\Trials\Dossier Général. On

Plus en détail

Troubles de l él. équilibre et de la marche et neuropathies périphériques. Centre de référence des maladies neuromusculaires Paris Est

Troubles de l él. équilibre et de la marche et neuropathies périphériques. Centre de référence des maladies neuromusculaires Paris Est Troubles de l él équilibre et de la marche et neuropathies périphériques Philippe THOUMIE Hôpital Rothschild Centre de référence des maladies neuromusculaires Paris Est PLAN DU COURS SEMIOLOGIE ET EVALUATION

Plus en détail

Prise en charge médico-technique d une hémiparesie spastique: Evaluation clinique et instrumentale

Prise en charge médico-technique d une hémiparesie spastique: Evaluation clinique et instrumentale Prise en charge médico-technique d une hémiparesie spastique: Evaluation clinique et instrumentale Ould Ouali.A, Amari.A, Lyazidi.O, Benbetka.L, Lakrouf.F, Rachedi.M MPR-HMUS-Staoueli 3eme congrès de la

Plus en détail

Exploration de la posture

Exploration de la posture Exploration de la posture Maurice Ouaknine Site Web :htp://lapc.free.fr Laboratoire d Audio-Phonologie Clinique Université de la Méditerranée. CHU Timone. Marseille Tenir debout par Karl Vierordt (1877)

Plus en détail

Comment évaluer et traiter les patients atteints d un syndrome cérébelleux? CORINNE GAL A.D.A.P.E.I mas de Canta Galet 06000 NICE

Comment évaluer et traiter les patients atteints d un syndrome cérébelleux? CORINNE GAL A.D.A.P.E.I mas de Canta Galet 06000 NICE Comment évaluer et traiter les patients atteints d un syndrome cérébelleux? CORINNE GAL A.D.A.P.E.I mas de Canta Galet 06000 NICE PREMIÈRE PARTIE Le syndrome cérébelleux: Définition Fréquence Étiologies

Plus en détail

Effet des saccades oculaires sur le contrôle postural chez l enfant strabique

Effet des saccades oculaires sur le contrôle postural chez l enfant strabique Effet des saccades oculaires sur le contrôle postural chez l enfant strabique Cynthia LIONS 1, Emmanuel Bui-Quoc 2, Maria Pia Bucci 1 1 UMR 676, Hôpital Robert Debré, 75019, Paris, France. 2 Service d'ophtalmologie,

Plus en détail

Les troubles de la marche

Les troubles de la marche Les troubles de la marche Professeur Emmanuel Broussolle Service de Neurologie D Hôpital Neurologique Pierre Wertheimer Université Claude Bernard Lyon I France Définition La marche est une activité rythmique

Plus en détail

Orthèse lombaire et abdominale

Orthèse lombaire et abdominale Orthèse lombaire et abdominale Mother-to-be (Medicus) Prévention Soutient courbe lombaire Supporte poids du ventre Ajustable Soulage les maux de dos en position debout (Beaty et al. 1999) Ceinture Home

Plus en détail

Ceinture Home Dépôt. Orthèse lombaire et abdominale. Mother-to-be (Medicus)

Ceinture Home Dépôt. Orthèse lombaire et abdominale. Mother-to-be (Medicus) Orthèse lombaire et abdominale Mother-to-be (Medicus) Prévention Soutient courbe lombaire Supporte poids du ventre Ajustable Soulage les maux de dos en position debout (Beaty et al. 1999) Ceinture Home

Plus en détail

Etude des modifications structurelles du cerveau dans le tremblement essentiel et du tremblement orthostatique. Etude annexe.

Etude des modifications structurelles du cerveau dans le tremblement essentiel et du tremblement orthostatique. Etude annexe. Thérapeutique expérimentale du tremblement essentiel et du tremblement orthostatique par la stimulation magnétique transcrânienne répétée à basse fréquence (rtms) du cervelet. Etude pilote (CERTRE) Etude

Plus en détail

SERIE MVIS. Entraînement : - par vis à billes Étanchéité optimisée Guidage par deux patins à billes. patins lisses

SERIE MVIS. Entraînement : - par vis à billes Étanchéité optimisée Guidage par deux patins à billes. patins lisses SERIE Entraînement : - par vis à billes Étanchéité optimisée Guidage par deux patins à billes Guidage par deux patins lisses Accessoires Motorisation Asservissement Solutions Etanchéité longitudinale encastrée

Plus en détail

[ 1 ] ASYMETRIE POSTURALE [ 2 ] INSTABILITE POSTURALE [ 3 ] DEFICIT DE CONTROLE MOTEUR [ 4 ] MOBILITE REDUITE [ 5 ] TROUBLES EN SITUATION YEUX FERMES

[ 1 ] ASYMETRIE POSTURALE [ 2 ] INSTABILITE POSTURALE [ 3 ] DEFICIT DE CONTROLE MOTEUR [ 4 ] MOBILITE REDUITE [ 5 ] TROUBLES EN SITUATION YEUX FERMES Remarque Ces protocoles et conseils d utilisation sont donnés à titre indicatif et ne remplacent pas l expertise du praticien médical dans la connaissance et l application des méthodes de rééducations

Plus en détail

ETUDE DU RETENTISSEMENT DES INEGALITES DE LONGUEUR DES MEMBRES INFERIEURS SUR TROIS PATIENTS (N=3)

ETUDE DU RETENTISSEMENT DES INEGALITES DE LONGUEUR DES MEMBRES INFERIEURS SUR TROIS PATIENTS (N=3) . ETUDE DU RETENTISSEMENT DES INEGALITES DE LONGUEUR DES MEMBRES INFERIEURS SUR TROIS PATIENTS (N=3) 1. POPULATION (Tableau I) L'étude a été réalisée sur une population de trois sujets, une femme et deux

Plus en détail

décompensation des mécanismes d équilibration désordres posturo-cinétiques peur de tomber

décompensation des mécanismes d équilibration désordres posturo-cinétiques peur de tomber Syndrome post-chute Syndrome (Murphy 1982) décompensation des mécanismes d équilibration désordres posturo-cinétiques peur de tomber associant versant moteur troubles de l équilibre et de la posture déséquilibre

Plus en détail

Posture et équilibre. De la recherche à la pratique clinique Philippe Thoumie et Michel Lacour, eds. Solal, éditeur, Marseille P133 à 140.

Posture et équilibre. De la recherche à la pratique clinique Philippe Thoumie et Michel Lacour, eds. Solal, éditeur, Marseille P133 à 140. Nouveaux paramètres stabilométriques distinguant les patients aréflexiques vestibulaires unilatéraux des sujets sains. Christophe Manceau. Masseur-kinésithérapeute. 37, rue du port 72000 Le Mans c.manceau@orange.fr

Plus en détail

SFEHRE - REIMS - 26 mai 2009

SFEHRE - REIMS - 26 mai 2009 SFEHRE - REIMS - 26 mai 2009 La stimulation électrique fonctionnelle chez l enfant marchant atteint de paralysie cérébrale: orthèse active ou éveil proprioceptif? Valérie Achache MK / thèse de doctorat

Plus en détail

Pied neurologique central. F. COROIAN, B. COULET, I. LAFFONT Département MPR CHRU MONTPELLIER

Pied neurologique central. F. COROIAN, B. COULET, I. LAFFONT Département MPR CHRU MONTPELLIER Pied neurologique central F. COROIAN, B. COULET, I. LAFFONT Département MPR CHRU MONTPELLIER Montpellier, 12/06/2013 La marche chez l hémiplégique 94% marchent au terme du séjour en centre spécialisé -73%

Plus en détail

Posturologie clinique

Posturologie clinique Objectifs : Posturologie clinique Vous apporter un outil diagnostic complémentaire pour permettre une évaluation objective des troubles postuaux à partir de tests fiables, mesurés et quantifiés. Vos moyens

Plus en détail

Évaluation de l'équilibre statique et dynamique lors de la marche

Évaluation de l'équilibre statique et dynamique lors de la marche CHUTES Évaluation de l'équilibre statique et dynamique lors de la marche ÉPREUVES DE ROMBERG, FUKUDA, STATION UNIPODALE, TINETTI L'homme debout au repos n'est jamais parfaitement immobile. Il oscille en

Plus en détail

Docteur, tout tourne.

Docteur, tout tourne. Docteur, tout tourne. Dr V Wiener Service ORL - Novembre 08 Introduction vertige = illusion de déplacement ou de mouvements dans l un des 3 plans de l espace à l origine de sensations rotatoires Signe

Plus en détail

Perception. Bases neurophysiologiques de la vision

Perception. Bases neurophysiologiques de la vision Perception Bases neurophysiologiques de la vision Anatomie de l œil Vaisseaux sanguins rétinaux Paupière Cornée Nerf optique Muscles extraocculaires Rétine Anatomie de l œil cornée Pupille Liquide aqueux

Plus en détail

Mesure de la marche et du mouvement

Mesure de la marche et du mouvement Mesure de la marche et du mouvement Olivier Rémy-Néris Mathieu Lempereur Sylvain Brochard CHRU de Brest INSERM U650 olivier.remyneris@chu-brest.fr Synopsis Connaitre les différents moyens d analyse quantifiée

Plus en détail

CONTRÔLE DE L EQUILIBRE L MOUVEMENT : PATIENTS GONARTHROSIQUES AVANT ET APRES ARTHROPLASTIE TOTALE DE GENOU

CONTRÔLE DE L EQUILIBRE L MOUVEMENT : PATIENTS GONARTHROSIQUES AVANT ET APRES ARTHROPLASTIE TOTALE DE GENOU CONTRÔLE DE L EQUILIBRE L ET DU MOUVEMENT : PATIENTS GONARTHROSIQUES AVANT ET APRES ARTHROPLASTIE TOTALE DE GENOU Introduction Réalisation d une tâche motrice impliquant les membres inférieurs : - Système

Plus en détail

ECN 62. Troubles de l équilibre, de la marche et chutes du sujet âgé. Troubles de l équilibre. Schéma général de l équilibration

ECN 62. Troubles de l équilibre, de la marche et chutes du sujet âgé. Troubles de l équilibre. Schéma général de l équilibration ECN 62 Troubles de l équilibre, de la marche et chutes du sujet âgé Troubles de l équilibre A. di Castri CHU Nîmes Vieillissement normal et équilibre Schéma général de l équilibration La fonction posturale

Plus en détail

Troubles de l équilibre

Troubles de l équilibre Troubles de l équilibre Définition & symptomatologie Responsable de chutes, problème majeur chez le sujet âgé Troubles de l équilibre: impossibilité à maintenir son centre de gravité dans son polygone

Plus en détail

La motricité. Plan du cours. 1. Vue d ensemble. 2. La voie finale de la motricité. 3. Les neurones des circuits locaux. 4. Les systèmes descendants

La motricité. Plan du cours. 1. Vue d ensemble. 2. La voie finale de la motricité. 3. Les neurones des circuits locaux. 4. Les systèmes descendants La motricité Plan du cours 1. Vue d ensemble 2. La voie finale de la motricité 3. Les neurones des circuits locaux 4. Les systèmes descendants 5. Le cervelet et les ganglions de la base 1. Vue d ensemble

Plus en détail

NOTION DE BIOMECANIQUE

NOTION DE BIOMECANIQUE NOTION DE BIOMECANIQUE Jambe Attraction Terrestre g d1 = 0.04m d2 = 0.4m R= 100N A F d1 d2 10kg g = 9.81 N (10) R = g x m (masse) R = 10 x 10 R = 100 N (Newton) R M = Moment M = F x d Pour qu ils soient

Plus en détail

Type TLX MODULES LINEAIRES - LINEAR MODULES

Type TLX MODULES LINEAIRES - LINEAR MODULES Type TLX A été conçu pour offrir une solution pouvant répondre à la plupart des applications courantes ayant des performances élevées. Le module TLX se caractérise par un profilé en aluminium anodisé extrudé

Plus en détail

Université Claude Bernard Lyon 1 MEMOIRE. DIPLOME D UNIVERSITE (DU) 2009-2010 Exploration et rééducation des troubles de l équilibre

Université Claude Bernard Lyon 1 MEMOIRE. DIPLOME D UNIVERSITE (DU) 2009-2010 Exploration et rééducation des troubles de l équilibre Université Claude Bernard Lyon 1 MEMOIRE DIPLOME D UNIVERSITE (DU) 2009-2010 Exploration et rééducation des troubles de l équilibre Présenté par Philippe GORKE Masseur-kinésithérapeute APPROCHE DES VALEURS

Plus en détail

Prise en charge rééducative du sportif lombalgique. Luc Sénégas Décembre 05

Prise en charge rééducative du sportif lombalgique. Luc Sénégas Décembre 05 Prise en charge rééducative du sportif lombalgique Luc Sénégas Décembre 05 Les pathologies lombaires se développent le plus souvent chez les personnes non adaptées physiquement Actif Sédentaire Exemple

Plus en détail

Le stretching. 3 Le stretching. 1. Définition. 2. Répertoire gestuel. Etirements de la chaîne postérieure au sol

Le stretching. 3 Le stretching. 1. Définition. 2. Répertoire gestuel. Etirements de la chaîne postérieure au sol 3 Le stretching 1. Définition Le stretching, traduction anglaise pour étirement est une technique de préparation du corps, de maintien ou de remise en forme basée sur l amélioration des amplitudes articulaires

Plus en détail

Thème 3-B Neurone et fibre musculaire : la communication nerveuse Chapitre 1 : Le réflexe myotatique, un exemple de commande réflexe du muscle

Thème 3-B Neurone et fibre musculaire : la communication nerveuse Chapitre 1 : Le réflexe myotatique, un exemple de commande réflexe du muscle Thème 3-B Neurone et fibre musculaire : la communication nerveuse Chapitre 1 : Le réflexe myotatique, un exemple de commande réflexe du muscle La posture, ou position de notre corps dans l espace, est

Plus en détail

EXAMEN NEUROLOGIQUE SÉMIOLOGIE : Reconnaissance des symptômes et des signes cliniques, radiologiques, électrophysiologies OBJECTIFS :

EXAMEN NEUROLOGIQUE SÉMIOLOGIE : Reconnaissance des symptômes et des signes cliniques, radiologiques, électrophysiologies OBJECTIFS : EXAMEN NEUROLOGIQUE SÉMIOLOGIE : Reconnaissance des symptômes et des signes cliniques, radiologiques, électrophysiologies OBJECTIFS : - reconnaître une TOPOGRAPHIE lésionnelle (étape clinique qui oriente

Plus en détail

VALEURS NORMATIVES CHEZ L ADULTE NORMATIVE DATA IN ADULTS

VALEURS NORMATIVES CHEZ L ADULTE NORMATIVE DATA IN ADULTS MULTITEST EQUILIBRE Framiral, Cannes, France BALANCE QUEST Micromedical Technologies Chatham, USA VALEURS NORMATIVES CHEZ L ADULTE NORMATIVE DATA IN ADULTS Résultats préliminaires (2005) Docteur Jean-Marie

Plus en détail

Mesure des efforts d un compacteur en vibration. Intervenant : Pierre-Olivier Vandanjon Date : 20 février 2005

Mesure des efforts d un compacteur en vibration. Intervenant : Pierre-Olivier Vandanjon Date : 20 février 2005 Mesure des efforts d un compacteur en vibration Intervenant : Pierre-Olivier Vandanjon Date : 20 février 2005 Mesure des efforts d un compacteur en vibration Intervenant : Pierre-Olivier Vandanjon Date

Plus en détail

Activité Clinique faire l état des lieux de la fonction motrice l évolution d interventions thérapeutiques l ensemble des effecteurs moteurs

Activité Clinique faire l état des lieux de la fonction motrice l évolution d interventions thérapeutiques l ensemble des effecteurs moteurs Activité Clinique Mouvenent et Handicap a pour objectif d offrir aux praticiens des outils et des compétences leur offrant l accès à des informations objectives et quantitatives sur les mouvements pathologiques

Plus en détail

Lombalgie, si on cambrait?! Xavier Dufour 20 juin 2013! SNMKR!

Lombalgie, si on cambrait?! Xavier Dufour 20 juin 2013! SNMKR! Lombalgie, si on cambrait?! Xavier Dufour 20 juin 2013! SNMKR! Qui semble avoir mal?! Que feriez-vous pour être sûr de vous faire mal au dos?! Effort de port de charge! En flexion! Avec rotation associée!

Plus en détail

Présentation de PosturoPro Version 5.0

Présentation de PosturoPro Version 5.0 Présentation de PosturoPro Version 5.0 Révision du document : 5.5 SARL FRAMIRAL 50, rue d'antibes, 06400 Cannes Tél: 04 93 68 67 62 ; Fax : 04 92 98 03 30 www.framiral.com Intérêts du Logiciel ''PosturoPro''

Plus en détail

Arrêtons de soigner la lombalgie : les différentes formes cliniques et leurs diagnostics. Xavier Dufour 13 octobre 2012

Arrêtons de soigner la lombalgie : les différentes formes cliniques et leurs diagnostics. Xavier Dufour 13 octobre 2012 Arrêtons de soigner la lombalgie : les différentes formes cliniques et leurs diagnostics Xavier Dufour 13 octobre 2012 Lombalgie Douleur des lombes Sciatalgie ou cruralgie associée Symptôme Intérêt de

Plus en détail

Reprogrammation Motrice et reprise du sport après Plastie du LCA

Reprogrammation Motrice et reprise du sport après Plastie du LCA Reprogrammation Motrice et reprise du sport après Plastie du LCA DIU de pathologie locomotrice liée à la pratique du sport 16 Décembre 2011 Perivolas Rémi Boissonnier Emmanuel Revol-Buisson Edith ReprogrammationMotrice

Plus en détail

Titre : Le K-Taping en podologie : une approche globale. Auteur(s) : Mr Franck-Jourdan FERRARI. Catégorie : Traumatologie du Sport

Titre : Le K-Taping en podologie : une approche globale. Auteur(s) : Mr Franck-Jourdan FERRARI. Catégorie : Traumatologie du Sport Titre : Le K-Taping en podologie : une approche globale Auteur(s) : Mr Franck-Jourdan FERRARI Catégorie : Traumatologie du Sport Date : Novembre 2012 17 ème Congrès IRBMS Le K-Taping en podologie: Une

Plus en détail

CAT DEVANT UNE ATAXIE AIGUE

CAT DEVANT UNE ATAXIE AIGUE CAT DEVANT UNE ATAXIE AIGUE I-DISTINGUER VERTIGE ET ATAXIE Définition de l ataxie= trouble de la coordination qui affecte le mouvement volontaire et perturbe les contractions musculaires nécessaires aux

Plus en détail

Prise en charge médicale des ataxies et des paraparésies spastiques d origine génétique

Prise en charge médicale des ataxies et des paraparésies spastiques d origine génétique Prise en charge médicale des ataxies et des paraparésies spastiques d origine génétique vue sous l angle de la M.P.R. Dominique Mazevet, Unité de prise en charge de la spasticité, service de MPR Groupe

Plus en détail

CHAPITRE XI : TROUBLES DE LA MARCHE ET DE L EQUILIBRE. CHUTES CHEZ LE SUJET AGE

CHAPITRE XI : TROUBLES DE LA MARCHE ET DE L EQUILIBRE. CHUTES CHEZ LE SUJET AGE CHAPITRE XI : TROUBLES DE LA MARCHE ET DE L EQUILIBRE. CHUTES CHEZ LE SUJET AGE I- Sémiologie des troubles de la marche A- Anamnèse B- Analyse catégorielle C- Analyse sémiologique II- Epidémiologie des

Plus en détail

La thématique. Modélisation des systèmes bilogiques complexes

La thématique. Modélisation des systèmes bilogiques complexes La thématique Thierry Pozzo INSERM ERM 207 Motricité Plasticité Performance, Dysfonctionnement, Vieillissement et Technologies d'optimisation 21 EC (10 PU, 11 MCU) 1 CR 2 PH 2 IATOS 15 doctorants (7 boursiers)

Plus en détail

effets de vibrations transmises aux mains-bras

effets de vibrations transmises aux mains-bras Unité d Ergonomie Faculté de Médecine Pitié-Salpêtrière 91, bd de l Hôpital 75 634 Paris cedex 13 www.ergonomie.chups.jussieu.fr DIPLÔME D ERGONOMIE ET DE PHYSIOLOGIE DU TRAVAIL option 2 Ergonomie de l

Plus en détail

Qu arrive-t-il quand nos récepteurs sensoriels dysfonctionnent?

Qu arrive-t-il quand nos récepteurs sensoriels dysfonctionnent? Introduction Qu arrive-t-il quand nos récepteurs sensoriels dysfonctionnent? Paris-Rio 1er juin 2009 sonde Pitot Le labyrinthe En pratique un incident peut arriver à différents niveaux... Bases physiopathologiques

Plus en détail

II. Les Réflexes Spinaux. A. Le Réflexe Myotatique

II. Les Réflexes Spinaux. A. Le Réflexe Myotatique II. Les Réflexes Spinaux Les réflexes spinaux sont des mouvements consécutifs mis en oeuvre indépendamment de la volonté et qui constituent une réaction rapide, et pré-déterminée, à l apparition d un stimulus

Plus en détail

Ecrire sur le pied dans une

Ecrire sur le pied dans une DOSSIER : ŒIL, PROPRIOCEPTION ET POSTURE (II) Traitement postural et stimulations podales Ecrire sur le pied dans une revue d ophtalmologie, même dans une thématique sur la posturologie, est inhabituel,

Plus en détail

Taille de particule max. 5 µm. Matériaux :

Taille de particule max. 5 µm. Matériaux : Vérins sans tige Vérins sans tige Ø 16-80 mm Orifices: M7 - G 3/8 À double effet Avec magnétique Guidage intégré Basic 1 Pression de service mini/maxi 2 bar / 8 bar Températures ambiantes min. / max. -10

Plus en détail

Le Spécialiste de l évaluation fonctionnelle

Le Spécialiste de l évaluation fonctionnelle Le Spécialiste de l évaluation fonctionnelle BALANCE MASTER Description matérielle Dispositif d Analyse de l Equilibre et de la Posture Logo fournisseur BALANCE MASTER Le système BALANCE MASTER propose

Plus en détail

Principe de la préparation physique en jeune dans le Rhône Alpes

Principe de la préparation physique en jeune dans le Rhône Alpes Principe de la préparation physique en jeune dans le Rhône Alpes Au travers de ce document, nous essayerons de présenter la méthode de travail en CRE et en pôle Espoirs masculin, pour les catégories minime,

Plus en détail

Tapis dédié à l analyse de la course : ADAL3DC

Tapis dédié à l analyse de la course : ADAL3DC Page 1 sur 8 Site Internet : www.medical-developpement.com Tapis dédié à l analyse de la course : ADAL3DC Tapis instrumenté pour la mesure en continu et séparée (jambe droite et gauche) des 3 composantes

Plus en détail

EQUILIBRE ET MOUVEMENT LA FORCE INTEGRALE

EQUILIBRE ET MOUVEMENT LA FORCE INTEGRALE EQUILIBRE ET MOUVEMENT LA FORCE INTEGRALE Si nous parlons à nos clients de forme physique, d entraînement, de performance, d habitudes alimentaires, proposons leur une solution complète de mise en forme

Plus en détail

TRAITEMENT DE L INFORMATION SENSORIELLE : PRINCIPES GENERAUX. Plan du cours I ORGANISATION GENERALE DU SYSTEME NERVEUX CENTRAL

TRAITEMENT DE L INFORMATION SENSORIELLE : PRINCIPES GENERAUX. Plan du cours I ORGANISATION GENERALE DU SYSTEME NERVEUX CENTRAL TRAITEMENT DE L INFORMATION SENSORIELLE : PRINCIPES GENERAUX Plan du cours I ORGANISATION GENERALE DU SYSTEME NERVEUX CENTRAL 1. Principe général du fonctionnement cérébral 2. Notions de base en physiologie

Plus en détail

Luxation de hanche sur infirmité motrice cérébrale

Luxation de hanche sur infirmité motrice cérébrale Luxation de hanche sur infirmité motrice cérébrale Z.OUMLERGUEB L.SEKHRI ZEGGAR A.SEBIA. K.DJERIDA. HOPITAL MILITAIRE REGIONAL UNIVERSITAIRE DE CONSTANTINE 19éme Congrès de la SACOT Oran 2012. Définition:

Plus en détail

Trouble de la marche et de l équilibre

Trouble de la marche et de l équilibre 6 Item 340 Trouble de la marche et de l équilibre I. SÉMIOLOGIE ANALYTIQUE II. ORIENTATION DU DIAGNOSTIC III. ANNEXE: PHYSIOLOGIE DE LA MARCHE ET DE L ÉQUILIBRE Objectifs pédagogiques Nationaux Argumenter

Plus en détail

Généralités sur le pied Eléments bio-mécanique et implications posturales

Généralités sur le pied Eléments bio-mécanique et implications posturales PIED OSTEOPATHIE POSTURE Alain FAUGOUIN Lausanne 2007 Généralités sur le pied Eléments bio-mécanique et implications posturales Pied : support - équilibration BESSOU " Le pied, interface privilégiée de

Plus en détail

& BONNES POSTURES TMS TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES. Le guide. Guide offert par la MNT

& BONNES POSTURES TMS TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES. Le guide. Guide offert par la MNT A5-MNTrefonte.indd 1 28/07/2011 08:28:01 & BONNES S TMS TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES Le guide Guide offert par la MNT A5-MNTrefonte.indd 2 28/07/2011 08:28:02 SOULEVER UN OBJET LOURD OU UNE PERSONNE

Plus en détail

ANALYSE DE LA POSTURE STATIQUE ET/OU DYNAMIQUE

ANALYSE DE LA POSTURE STATIQUE ET/OU DYNAMIQUE ANALYSE DE LA POSTURE STATIQUE ET/OU DYNAMIQUE SUR PLATE-FORME DE FORCE (POSTUROGRAPHIE) STATOKINÉSIGRAPHIE INFORMATISÉE Classement CCAM : 03.01.01.06 code : CEQP005 JUIN 2007 Service évaluation des actes

Plus en détail

experts informations et repères internes sont réactualisées en particulier par des informations proprioceptives

experts informations et repères internes sont réactualisées en particulier par des informations proprioceptives La proprioception A l exception des personnes dont la sensibilité est altérée (personnes handicapées, personnes atteintes de troubles neurologiques ou psychiatriques ), il est possible de se représenter

Plus en détail

Peut-on perdre l équilibre en forçant sur sa voix?

Peut-on perdre l équilibre en forçant sur sa voix? Peut-on perdre l équilibre en forçant sur sa voix? 64 ème congrès de la Société Française de phoniatrie Paris-14 octobre2008 Mémoire présenté pour l obtention du Certificat de Capacité d orthophonie en

Plus en détail

Année de campagne : 2015 N appel à candidatures : 1520 Publication : Publication prévue le : 21/04/2015

Année de campagne : 2015 N appel à candidatures : 1520 Publication : Publication prévue le : 21/04/2015 Appel à candidatures : Année de campagne : 2015 N appel à candidatures : 1520 Publication : Publication prévue le : 21/04/2015 Etablissement : UNIVERSITE DE PAU Lieu d'exercice des fonctions : Tarbes Section1

Plus en détail

Perdre l équilibre = chuter

Perdre l équilibre = chuter Les chutes Perdre l équilibre = chuter Conséquences : - 2 millions de chutes par an - 1/3 des + de 65 ans concernés chaque année - 30% des chutes entrainent une hospitalisation - 40% entrainent une fracture

Plus en détail

Exercices de rééducation vestibulaire à domicile

Exercices de rééducation vestibulaire à domicile Exercices de rééducation vestibulaire à domicile Proposés par Mr A.GRIMBERT et Dr M. MORADKHANI Voici quelques exercices simples que chacun peut réaliser à son domicile pour vaincre ses troubles de l équilibre

Plus en détail

SDLL108 - "Table à café" de NEUBERT

SDLL108 - Table à café de NEUBERT Titre : SDLL108 - "Table à café" de NEUBERT Date : 03/08/2011 Page : 1/12 SDLL108 - "Table à café" de NEUBERT Résumé Ce problème multidirectionnel consiste à effectuer une analyse sismique spectrale d'une

Plus en détail

J4 RTS EN IT DE FR. Notice installateur. Installationsanleitung. Guida d installazione. Installer Guide. Ref. 5072038A

J4 RTS EN IT DE FR. Notice installateur. Installationsanleitung. Guida d installazione. Installer Guide. Ref. 5072038A J4 RTS Notice installateur Installationsanleitung Guida d installazione Installer Guide EN IT DE Ref. 0038 SOMMIRE. Introduction. Sécurité 3.. Sécurité et responsabilité 3 3. Montage 4 3.. Caisson 8 x

Plus en détail

DOCTORAT AUTOMATIQUE ET INFORMATIQUE DES SYSTEMES INDUSTRIELS ET HUMAINS. Mention Automatique

DOCTORAT AUTOMATIQUE ET INFORMATIQUE DES SYSTEMES INDUSTRIELS ET HUMAINS. Mention Automatique Université de Valenciennes et du Hainaut Cambrésis Thèse Numéro d ordre : 03-4 Présentée à L UNIVERSITE DE VALENCIENNES ET DU HAINAUT CAMBRESIS Pour l obtention du DOCTORAT Spécialité AUTOMATIQUE ET INFORMATIQUE

Plus en détail

Docteur, mon enfant marche mal. Mousny M, Docquier PL Orthopédie pédiatrique Cliniques Universitaires Saint-Luc

Docteur, mon enfant marche mal. Mousny M, Docquier PL Orthopédie pédiatrique Cliniques Universitaires Saint-Luc Docteur, mon enfant marche mal Mousny M, Docquier PL Orthopédie pédiatrique Cliniques Universitaires Saint-Luc Docteur, mon enfant marche mal Motif fréquent de consultation «il a les pieds qui tournent»,

Plus en détail

Le contrôle moteur: mieux comprendre les contributions musculosquelettique et neurologique pour améliorer nos programmes de rééducation motrice.

Le contrôle moteur: mieux comprendre les contributions musculosquelettique et neurologique pour améliorer nos programmes de rééducation motrice. Le contrôle moteur: mieux comprendre les contributions musculosquelettique et neurologique pour améliorer nos programmes de rééducation motrice. Laurent Bouyer, Ph.D. Professeur agrégé département de réadaptation

Plus en détail

sommaire mémoire dej-p Bernatets D.U de Posturologie (2001) INFLUENCE DE L ORTHOPRACTIE SUR LES MESURES STABILOMETRIQUES

sommaire mémoire dej-p Bernatets D.U de Posturologie (2001) INFLUENCE DE L ORTHOPRACTIE SUR LES MESURES STABILOMETRIQUES sommaire mémoire dej-p Bernatets D.U de Posturologie (2001) INFLUENCE DE L ORTHOPRACTIE SUR LES MESURES STABILOMETRIQUES I. But Le but de cette étude est de montrer par l intermédiaire d une plate-forme

Plus en détail

S entraîner efficacement. Fred Grappe

S entraîner efficacement. Fred Grappe S entraîner efficacement Fred Grappe Programme d entraînement Gestion optimale des charges d entraînement Entraînement Compétitions Performance Caractéristiques de la charge d entraînement Elle est constituée

Plus en détail

Introduction aux vibrations

Introduction aux vibrations Introduction aux vibrations Human Induced Vibration of Steel Structures 11/4/28 RFS2-CT-27-33 Vue d ensemble Vue d ensemble Les bases Equation du mouvement Fréquence propre Masse modale Amortissement Vibrations

Plus en détail

Projet pédagogique Escalade Ecole Primaire

Projet pédagogique Escalade Ecole Primaire Projet pédagogique Escalade Ecole Primaire Analyse de l activité selon quatre poles : L activité Escalade : Logique interne C est une activité de déplacement quadrupédique dans un espace plus ou moins

Plus en détail

«Examiner un vertigineux en dix points»

«Examiner un vertigineux en dix points» JNMG 2016 «Examiner un vertigineux en dix points» Didier Bouccara Service d ORL GH Pitié Salpêtrière, AP-HP 54, rue Vasco de Gama, Paris 75015 Tous droits réservés - D.Bouccara Quelques mots de physiologie

Plus en détail

COMPÉTENCES CLINIQUES NEUROLOGIE

COMPÉTENCES CLINIQUES NEUROLOGIE COMPÉTENCES CLINIQUES NEUROLOGIE 1. Motricité et réflexes a. Examen musculaire Inspection Taille, symétrie (amyotrophie, hypertrophie) Fasciculations Crampes Percussion Myotonie (persistance d'une forte

Plus en détail

Le travail isocinétique

Le travail isocinétique Le travail isocinétique Les principes L évaluation Le renforcement La rééducation GN PICHARD IFMK REIMS 2009 1 GN PICHARD IFMK REIMS 2009 2 généralités Définition: travail basé sur la résistance maximale

Plus en détail

EVALUATION DE LA CAPACITE FONCTIONNELLE AU TRAVAIL ET PODOLOGIE

EVALUATION DE LA CAPACITE FONCTIONNELLE AU TRAVAIL ET PODOLOGIE EVALUATION DE LA CAPACITE FONCTIONNELLE AU TRAVAIL ET PODOLOGIE Docteur Agnès ROULET CCPP MONTPELLIER DU Podologie Janvier 2014 POURQUOI EVALUER LA CAPACITE FONCTIONNELLE LORS D UNE ATTEINTE DU PIED? Proposer

Plus en détail

Physiologie de l équilibre Synthèse

Physiologie de l équilibre Synthèse Physiologie de l équilibre Synthèse Pourquoi faire? 1. Maintenir un équilibre en tenant compte de la gravité 2. Pouvoir générer des réponses en anticipant des mouvements tendus vers un but 3. Etre adaptatif

Plus en détail

Item 60. Déficit neuro sensoriel chez le sujet âgé : surdité et vertige. Objectifs pédagogiques

Item 60. Déficit neuro sensoriel chez le sujet âgé : surdité et vertige. Objectifs pédagogiques Item 60. Déficit neuro sensoriel chez le sujet âgé : surdité et vertige I. Les surdités du sujet âgé II. Vertiges et troubles de l équilibre du sujet âgé Objectifs pédagogiques -- Les objectifs nationaux

Plus en détail

L écriture chez l enfant ; développement et pathologies

L écriture chez l enfant ; développement et pathologies 1 Université de Bourgogne Option L3 Psychologie L écriture chez l enfant ; développement et pathologies Annie VINTER, LEAD-CNRS 5022, UB Plan de cours Acte élémentaire, acte finalisé Les niveaux de description

Plus en détail

MEMOIRE. Pour l obtention du DIPLOME UNIVERSITAIRE EXPLORATIONS ET REEDUCATION EN OTONEUROLOGIE. Université Claude Bernard LYON 1

MEMOIRE. Pour l obtention du DIPLOME UNIVERSITAIRE EXPLORATIONS ET REEDUCATION EN OTONEUROLOGIE. Université Claude Bernard LYON 1 CORRELATION EQUITEST-MULTITEST MEMOIRE Pour l obtention du DIPLOME UNIVERSITAIRE EXPLORATIONS ET REEDUCATION EN OTONEUROLOGIE Université Claude Bernard LYON 1 Yves SORNAY MKDE 190 avenue Maréchal Foch

Plus en détail

H KSENTINI, S JERIBI, A MALLEK, A YAHIA, S GHROUBI, MH ELLEUCH

H KSENTINI, S JERIBI, A MALLEK, A YAHIA, S GHROUBI, MH ELLEUCH Etude des corrélations entre les forces musculaires isocinétiques du genou et les paramètres posturaux et fonctionnels chez les patients gonarthrosiques H KSENTINI, S JERIBI, A MALLEK, A YAHIA, S GHROUBI,

Plus en détail