TITRES THEMES NOTIONS DOCUMENTS VISITES L expansion industrielle L exploitation du charbon

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TITRES THEMES NOTIONS DOCUMENTS VISITES L expansion industrielle L exploitation du charbon"

Transcription

1 CE2 LE XIXe siècle TITRES THEMES NOTIONS DOCUMENTS VISITES L expansion industrielle L exploitation du charbon L essor des transports Usines et ateliers Le chemin de fer La navigation maritime - métallurgie - sidérurgie - industrie textile - charbon - mine - atelier - usine - machine - le train - réseau ferré - gare - bateau à vapeur - transport de voyageurs - transport de marchandises - mine de houille de Blanzy. - descente d un cheval dans la mine du Creusot. - marteau pilon au Creusot. - le tour de la France par deux enfants : l usine du Creusot. - le tour de la France par deux enfants : la fonderie. - le tour de la France par deux enfants : les forges, les marteaux-pilons. - intérieur un atelier de Canut de la montée des Epis. - gare et usines à Saint-Denis - l usine du Creusot. - le tisserand - Intérieur d une filature de Ganges (Hérault) - le tour de la France par deux enfants : l usine du Creusot. - le premier chemin de fer parisien. - gare du chemin de fer du Nord. - les premiers chemins de fer. - le pont de chemin de fer à Argenteuil. - chemin de fer de Versailles à Paris. - la gare Saint-Lazare. - projet d un chemin de fer de Paris à St-Germain-en-Laye. - la construction du réseau ferré français de 1837 à Compagnie Générale Transatlantique. France. - le Clermont de Robert Fulton. - Bateau à vapeur sur la Thielle. - musée des arts et métiers. - Entrepôts et Magasins Généraux de Paris. (Aubervilliers) - l ancienne manufacture d allumettes à Aubervilliers. - musée du Rail (Rosny-sous-Bois) - gares parisiennes (Saint-Lazare, du Nord ). - la canal de l Ourcq. - musée d Orsay. - le musée de l art et de l espace. - musée nationale de la marine L automobile L aviation - rue de Nice. - une des premières automobiles Mors (1897). - les Dames Godlsmith sur une voiturette Peugeot. - Eole. Premier avion de Clément Ader. - Pemier vol motorisé des frères Wright. La société au XIXe siècle Ouvriers Bourgeois - conditions de vie - conditions de travail - syndicat - capital - épargne - banque - ouvrier. Mine de houille de Blanzy. - en grève (intérieur ouvrier) - la grève au Creusot - grève au Creusot. - une famille ouvrière allemande vers la société au XIXe siècle. - le Familistère de Guise. - réduisons les heures de travail. - état physique et moral des ouvriers. - livret ouvrier. Loi du 22 juillet la famille Bellelli - l Empereur et l Impératrice reçus chez le sénateur comte Mimerel à Roubaix. - Thérèse Degas. - le Salon de la princesse Mathilde, rue de Courcelles. - le Chalet du cycle au bois de Boulogne. - le Bal du Moulin de la Galette. - la chocolaterie Menier (Noisiel) - banque de France à Pantin. - musée Nissim de Camondo

2 L urbanisation : l exemple parisien Les grands travaux L aménagement urbain - exode rural - urbanisation - Tour Eiffel - boulevard - avenue - métropolitain - fontaine - égout - banlieue - Percement du boulevard Saint-Germain. - dégagement de l Opéra de Paris. - un balcon, boulevard Hausman. - la construction de la tour Eiffel. - la gare Saint-Lazare. - poterne des Peupliers : zoniers. - Paris en 1871 : les opérations de voierie. - la colonne Morris. - rue Guérin-Boisseau. - passants s abreuvant à la fontaine. - égout collecteur construit sur le boulevard Sébastopol. - le bois de Boulogne. - le métropolitain. - la Tour Eiffel. - grandes avenues et boulevards parisiens (avenue de l Opéra, boulevard Hausman ). - les égouts de Paris. Progrès techniques et scientifiques Inventions Science et médecine - la machine à vapeur - l électricité - le cinéma - la photographie - téléphone - vaccin - Louis Pasteur - Marie Curie - voiture à vapeur. - vélocipède de la Compagnie parisienne. - portrait d Honoré de Balzac. - le cinématographe Lumière. - le téléphone. - la pile Volta. - les progrès du siècle. - portrait de Louis Pasteur. - Louis Pasteur inoculant un vaccin contre la rage. - Marie Curie. - Pierre et Marie Curie. - musés des arts et métiers (Paris). - la Cinémathèque française. - l Institut Pasteur. - la cité des sciences et de l industrie. - le Palais de la découverte.

3 L expansion industrielle * L exploitation du charbon Mine de houille de Blanzy. Groupe de Theuré-Montmaillot. François Ignace BONHOMMÉ Le Monde souterrain. Descente d un cheval dans la mine. Le Creusot. François Ignace BONHOMMÉ image.org/photo/zoom/pon3_bonhomme_001f.jpg Marteau Pilon au Creusot.

4 XLVIII. La plus grande usine de l'europe : le Creusot. Les hauts fourneaux pour fondre le fer. Le lendemain avant le jour nos trois amis étaient debout ; on se diligenta si bel et si bien que les affaires furent faites de bonne heure, et on se dirigea vers l'usine. Julien, que son frère tenait par la main, était tout fier d'être de la partie. Il y a trois grandes usines distinctes dans l'établissement du Creusot, dit le patron qui le connaissait de longue date : fonderie, ateliers de construction et mines ; mais voyez, ajouta-t-il en montrant des voies ferrées sur lesquelles passaient des locomotives et des wagons pleins de houille, chacune des parties de l'usine est reliée à l'autre par des chemins de fer ; c'est un va-et-vient perpétuel. Mais, dit Julien, c'est comme une ville, cette usine-là. Quel grand bruit cela fait! et puis tous ces mille feux qui passent devant les yeux, cela éblouit. Un peu plus, on aurait grand'peur. A présent que nous entrons, dit André, ne me lâche pas la main, Julien, de crainte de te faire blesser. Oh! je n'ai garde, dit le petit garçon ; il y a trop de machines qui se remuent autour de nous et au-dessous de nous. Il me semble que nous allons être broyés làdedans. UN HAUT FOURNEAU. Les hauts fourneaux sont des espèces de tours solides qu'on remplit par en haut de minerai de fer. Une fois que le haut fourneau est allumé, on le remplit jour et nuit sans interruption pour avoir la plus grande chaleur possible jusqu'à ce que les murs usés se fendent et éclatent. A mesure que le fer se fond, il tombe en dessous, dans un réservoir. Non, petit Julien ; vois, il y a là des enfants qui ne sont pas beaucoup plus âgés que toi et qui travaillent de tout leur coeur ; mais ils sont obligés de faire attention. C'est vrai, dit le petit garçon en se redressant et en dominant son émotion. Comme ils sont courageux ; Monsieur Gertal, je ne vais plus penser à avoir peur, mais je vais vous écouter et bien regarder pour comprendre. Eh bien, examine d'abord, en face de toi, ces hautes tours de quinze à vingt mètres : ce sont les hauts fourneaux que nous voyions briller la nuit comme des brasiers. Il y en a une quinzaine au Creusot. Une fois allumés, on y entretient jour et nuit sans discontinuer un feu d'enfer. Mais pourquoi a-t-on besoin d'un si ardent brasier? C'est pour fondre le minerai de fer. Quand le fer vient d'être retiré de la terre par les mineurs, il renferme de la rouille et une foule de choses, de la pierre, de la terre ; pour séparer tout cela et avoir le fer plus pur, il faut bien faire fondre le minerai. Mais songe quelle chaleur il faut pour le fondre et le rendre fluide comme de l'huile! A cette chaleur énorme, le fer et les pierres deviennent liquides, mais le fer, qui est plus lourd, se sépare des pierres et tombe dans un réservoir situé au bas du haut fourneau. Les hauts fourneaux du Creusot produisent ainsi chaque jour plus de kilogrammes de fer ou de fonte. «Le tour de la France par deux enfants» G. BRUNO (1877)

5 XLIX. La fonderie, la fonte et les objets en fonte. N'ignorons pas l'origine et l'histoire des objets dont nous nous servons. Regarde! regarde! s'écria André : on ouvre en ce moment le réservoir du haut fourneau. Voilà le fer fondu qui coule dans des rigoles pratiquées sur le sol. Oh! fit Julien en frappant dans ses mains d'admiration, on dirait un ruisseau de feu qui coule. Oh! oh! comme il y en a! Quel brasier! Quand je pense que c'est là du fer! Ce n'est pas du fer pur, Julien, dit M. Gertal ; c'est du fer encore mêlé de charbon et qu'on appelle la fonte. Tu en as vu bien souvent : rappelle-toi les poêles de fonte et les marmites. Qui se brisent quand on les laisse tomber, interrompit le petit Julien ; je ne le sais que trop! C'est là justement le défaut de la fonte : elle se brise trop aisément et n'a pas la solidité du fer pur. Pour changer cette fonte que tu vois en un fer pur, il faudra la remettre dans d'autres fourneaux, puis la marteler. Mais on peut employer de la fonte, telle que tu la vois ici, à la fabrication d'une foule d'objets pour lesquels elle suffit. Nos trois amis continuèrent leur promenade à travers la fonderie. Partout la fonte en fusion coulait dans les rigoles ou tombait dans de grands vases, et des ouvriers la versaient ensuite dans les moules : en se refroidissant, elle prenait la forme qu'on voulait lui donner : ici, on fondait des marmites, des chenets, des plaques pour l'âtre des cheminées ; là, des corps de pompe, ailleurs des balustrades et des grilles. OUVRIERS COULANT LA FONTE DANS UN MOULE. Cet énorme vase en tôle qui est suspendu à une grue, et que manient à grand'peine deux ouvriers, peut contenir des milliers de kilogrammes de métal fondu. On verse le métal dans une ouverture qui communique avec un moule creux placé sous la terre. Ainsi se fondent les cloches, les canons et tous les gros objets en fer ou en fonte. C'est d'une façon semblable, dit M. Gertal, mais avec un mélange ou alliage de plusieurs métaux qu'on fond les canons, les cloches d'airain, les statues de bronze. Que je suis content, dit Julien, de savoir comment se fabriquent toutes ces choses et d'en avoir vu faire sous mes yeux! Mais, ajouta-t-il en soupirant, que de peine tout cela coûte! quel mal pour avoir seulement un pauvre morceau de fer! Quand je pense que les petits clous qui sont sous la semelle de mes souliers ont été tirés d'abord de la terre, puis fondus dans les hauts fourneaux, puis martelés et façonnés! Que c'est étonnant tout de même, monsieur Gertal! Oui, Julien, répondit le patron. On ne se figure pas combien les moindre objets dont nous nous servons ont coûté de travail et même de science, car les ingénieurs qui dirigent les ouvriers dans ces usines ont dû faire de longues et pénibles études, pour savoir se reconnaître au milieu de toutes ces inventions et de ces machines si compliquées. Que serait la force de l'homme sans la science? «Le tour de la France par deux enfants» G. BRUNO (1877) XLIX_.html

6 L. Les forges du Creusot. Les grands marteaux-pilons à vapeur. Une surprise fait à Julien. Les mines du Creusot ; la ville souterraine. Quelle sympathie nous devons à tant d'ouvriers courageux qui se livrent aux plus durs et aux plus pénibles travaux! Quand on eut bien admiré la fonderie, on passa dans les grandes forges. Là, Julien et André furent de nouveau bien étonnés. La plupart des ouvriers qui allaient et venaient avaient la figure garnie d'un masque en treillis métallique ; de grandes bottes leur montaient jusqu'au genou ; leur poitrine et leurs bras étaient garnis d'une sorte de cuirasse de tôle ; ils étaient armés comme pour un combat ; et, en effet, c'est une véritable lutte que ces robustes et courageux ouvriers ont à soutenir contre le feu qui jaillit de toutes parts, contre les éclaboussures et les étincelles du fer rouge. Saisissant de longues tenailles, ils retiraient des fours les masses de fer rouge ; puis, les plaçant dans des chariots qu'ils poussaient devant eux, ils les amenaient en face d'énormes enclumes pour être frappées par le marteau. LE MARTEAU-PILON À VAPEUR. On emploie maintenant, pour la construction des ponts en fer ou des grandes machines, des pièces de métal tellement grosses, qu'aucun marteau mû par une main d'homme ne pourrait les façonner. Pour les forger, on a inventé l'énorme marteau-pilon, que la vapeur met en mouvement et qui peut frapper depuis deux cents jusqu'à cinq cents coups par minute. Mais ce marteau ne ressemblait en rien aux marteaux ordinaires que manient les serruriers ou les forgerons des villages ; c'était un lourd bloc de fer qui, soulevé par la vapeur entre deux colonnes, montait jusqu'au plafond, puis retombait droit de tous son poids sur l'enclume. Regarde bien, Julien, dit M. Gertal : voici une des merveilles de l'industrie. C'est ce qu'on appelle le marteau-pilon à vapeur, qui a été fabriqué et employé pour la première fois dans l'usine du Creusot où nous sommes. Ce marteau pèse de à kilogrammes : tu te figures la violence des coups qu'il peut donner. Au même moment, comme poussée par une force invisible, l'énorme masse se souleva ; l'ouvrier venait de placer sur l'enclume un bloc de fer rouge : il fit un signe, et le marteau-pilon, s'abaissant tout à coup, aplatit le fer en en faisant jaillir une nuée d'étincelles si éblouissantes que Julien, tout éloigné qu'il était, fut obligé de fermer les yeux. Vous voyez, dit M. Gertal, quelle est la force de ce marteau ; eh bien, ce qu'il y a de plus merveilleux encore, c'est la précision et la délicatesse avec laquelle il peut frapper. Cette même masse que vous venez de voir broyer un bloc de fer peut donner des coups aussi faibles qu'on le veut : elle peut casser la coque d'une noix sans toucher à la noix même. Est-ce possible, monsieur Gertal? Mais oui, dit un ouvrier qui connaissait M. Gertal et qui regardait avec plaisir la gentille figure de Julien. Tenez, petit, j'ai fini mon travail, et je vais vous faire voir quelque chose de curieux.

7 L'ouvrier prit dans un coin sa bouteille de vin, plaça dessus le bouchon sans l'enfoncer, mit la bouteille sur l'enclume, et dit deux mots à celui qui faisait manoeuvrer le marteau. La lourde masse se dressa, et Julien croyait que la bouteille allait être brisée en mille morceaux ; mais le marteau s'abaissa doucement, vint toucher le bouchon et l'enfonça délicatement au ras du goulot. Julien battit des mains. Bien d'autres choses émerveillèrent encore nos jeunes amis. Là, le fer rouge passait entre des rouleaux et sortait aplati en lames semblables à de longues bandes de feu ; ailleurs, des ciseaux d'acier, mis en mouvement par la vapeur, tranchaient des barres de fer comme si c'eût été du carton ; plus loin, des rabots d'acier, mus encore par la vapeur, rabotaient le fer comme du bois et en arrachaient de vrais copeaux. Julien ne se laissait pas de regarder ces grands travaux accomplis si rapidement par la vapeur, et qui le faisaient songer aux fées de la mère Gertrude. On parcourut les ateliers de construction où se font chaque année, plus de cent locomotives, des quantités considérables de rails, des coques de bateaux à vapeur, des ponts de fer, des engins de toute sorte pour les frégates et les vaisseaux de ligne. Voyons maintenant les mines de houille, dit M. Gertal. Des mines? dit Julien. Il y a des mines aussi! Oui, mon enfant ; tout le bruit, tout le mouvement que tu vois ici est l'image du bruit et du mouvement qui se font également sous nos pieds dans la vaste mine de houille. Sous la terre où nous marchons, sous cette ville de travail où nous sommes, il y en a une autre non moins active, mais sombre comme la nuit. On y descend par dix puits différents. Viens, nous allons voir l'entrée d'un de ces puits. Quand André et Julien arrivèrent, c'était le moment où des ouvriers, munis de leurs lampes, allaient descendre dans le souterrain. Julien les vit s'installer dans la cage, au-dessus du grand trou noir, que le jeune garçon regardait avec épouvante. Puis on donna le signal de la descente, une machine à vapeur siffla, et la cage s'enfonça dans le trou avec les mineurs qu'elle portait. Est-ce que ce puits est bien profond? demanda Julien. Tout le long du puits on rencontre des galeries sur lesquelles il donne accès. Cette ville souterraine renferme des rues, des places, des rails où roulent des chariots de charbon que les mineurs ont arraché à coups de pic et de pioche. C'est ce charbon qui alimentera les grands fourneaux que tu as vus, c'est lui qui mettra en mouvement ces machines qui sifflent, tournent et travaillent sans repos. Puis, quand à l'aide ce charbon on aura fabriqué toutes les choses que tu as vues, on les expédiera par le canal du Centre sur tous les points de la France. Oh, monsieur Gertal, s'écria le petit Julien, je vois que la Bourgogne travaille fameusement, elle aussi! et je réfléchis en moi-même que, si la France est une grande nation, c'est que dans toutes ses provinces on se donne bien du mal ; c'est à qui fera le plus de besogne. Oui, petit Julien, l'honneur de la France, c'est le travail et l'économie. C'est parce que le peuple français est économe et laborieux qu'il résiste aux plus dures épreuves, et qu'en ce moment même il répare rapidement ses désastres. Ne l'oublions jamais, mes enfants, et faisons-nous gloire, nous aussi, d'être toujours laborieux et économes. «Le tour de la France par deux enfants» G. BRUNO (1877) L_.html

8 * Les usines et ateliers Intérieur d un atelier de canut de la montée des Epies. ALEXIS Gare et usines à Saint-Denis. Maurice FALLIES 47 L usine du Creusot. (1847) TREMEAUX Le Tisserand. Paul SERUSIER Intérieur d une filature de Ganges (Hérault) Musée des Vallées cévenoles image.org/pleincadre/index.php?m=le%20tisserand&d=1&i=594 image.org/pleincadre/index.php?m=atelier%20de%20tissage&d=1&i=490&id_sel=810

9 XLVIII. La plus grande usine de l'europe : le Creusot. Les hauts fourneaux pour fondre le fer. La puissance de l'industrie et de ses machines est si grande qu'elle effraie au premier abord ; mais c'est une puissance bienfaisante qui travaille pour l'humanité. Après une longue journée de marche, la nuit était venue, et déjà depuis quelque temps on avait allumé les lanternes de la voiture ; malgré cela il faisait si noir qu'à peine y voyait-on à quelques pas devant soi. Tout à coup le petit Julien tendit les bras en avant : Oh! voyez, monsieur Gertal ; regarde, André ; là-bas, on dirait un grand incendie ; qu'est-ce qu'il y donc? En effet, dit André, c'est comme une immense fournaise. M. Gertal arrêta Pierrot : Prêtez l'oreille, dit-il aux enfants ; nous sommes assez près pour l'entendre. Tous écoutèrent immobiles. Dans le grand silence de la nuit on entendait comme des sifflements, des plaintes haletantes, des grondements formidables. Julien était de plus en plus inquiet : Qu'y a-t-il donc ici?monsieur Gertal? Bien sûr, il arrive là de grands malheurs. Non, petit Julien. Seulement nous sommes en face du Creusot, la plus grande usine de France et peut-être d'europe. Il y a ici quantité de machines et de fourneaux, et plus de seize mille ouvriers qui travaillent nuit et jour pour donner à la France une partie du fer qu'elle emploie. C'est de ces machines et de ces énormes fourneaux chauffés à blanc continuellement que partent les lueurs et les grondements qui nous arrivent. Quel grand travail, dit Julien! Oh! monsieur Gertal, s'écria André, si vous voulez me permettre demain d'aller un peu voir cette usine, je serai bien content. Vous ne savez pas comme cela m'intéresserait de voir préparer ce fer que nous autres serruriers nous façonnons. LE CREUSOT est ainsi appelé parce qu'il est situé dans le creux d'une vallée. Là, s'est établie une des plus grandes usines de l'europe dont on voit dans la gravure les cheminées fumer. Autour de l'usine s'est bientôt groupée toute une population d'ouvrier ; une ville s'est ainsi formée, qui compte maintenant habitants et s'accroît sans cesse. «Le tour de la France par deux enfants» G. BRUNO (1877)

10 L essor des transports Le chemin de fer Le premier chemin de fer parisien. Eugène COURBOIN image.org/pleincadre/index.php?m=le%20premier%20chemin%20de%20fer %20parisien.%20Eug%C3%A8ne%20COURBOIN%20&d=1&i=724 Gare du chemin de fer du Nord. Charles RIVIÈRE image.org/pleincadre/index.php?m=le%20premier%20chemin%20de%20fer%20p arisien.%20eug%c3%a8ne%20courboin%20&d=1&i=724&id_sel=1268 Les premiers chemins de fer. Jean- Louis BEUZON image.org/pleincadre/index.php?m=les%20premiers%20chemins%20de%20fer.%20jean - Louis%20BEUZON%20&d=1&i=723 Le pont de chemin de fer à Argenteuil. Claude MONET image.org/pleincadre/index.php?m=pont%20de%20chemin%20de%20fer&d= 11&i=116 Chemin de fer. De Versailles à Paris. Fabrique de Dembour. et- histoire.com/seguin/ch1pvr.jpg La gare Saint- Lazare. Claude Monet. (1877) Knf3o8xLyWM/UNsjocg8wWI/AAAAAAAACmU/t018CiJ4EfU/s1600/Claude_Monet _004.jpg

11 Projet d un chemin de fer de Paris à Saint- Germain- en- Laye. Enquête préalable.

12 La construction du réseau ferré français de 1837 à P_8061_CDF_France.jpg

13 La navigation maritime Compagnie générale Transatlantique "France". Albert SEBILLE satlantique&d=1&i=902 Le Clermont de Robert Fulton. stration_- _Robert_Fulton_- _Project_Gutenberg_eText_15161.jpg Bateau à vapeur sur la Thielle Gabriel Haberjahn bailly.com/image/2000/2000/0/501/gabriel- haberjahn- bateau- a- vapeur- sur- la- thielle%20.jpg L automobile Rue de Nice. Tramway. Jean GILETTA 0de%20Nice.%20Tramway.&d=1&i=433 Une des premières automobiles Mors, ANONYME mobile&d=1&i=638 Les Dames Goldsmith au bois de Boulogne en 1897 sur une voiturette Peugeot. Julius Leblanc STEWART

14 L aviation Eole. Premier avion de Clément Ader. Premier vol motorisé des frères Wright.

15 En grève. Paul GONDREXON Les ouvriers ; conditions de vie, conditions de travail r%c3%a8ve.&d=1&i=541 La société au XIXe siècle La grève au Creusot (1899). Jules ADLER 8ve%20au%20Creusot%20(1899).&d=1&i=469 u de Creusot. houille (Le de Blanzy. Monde Groupe illustré 7 octobre 1899) euré- Montmaillot. ME ois Ignace BONHOMMÉ w.histoire- pleincadre/index.php?m=gr%c3%a8ve%20du%20 histoireimage.org/pleincadre/index.php?m= =1&i=397&id_sel=644 20de%20houille%20de%20Blanzy.%20&d=1 &id_sel=1024 Une famille ouvrière allemande vers La société au XIXe siècle. noir.net/la_societe/bourgeois_et_ouvriers.jpg

16 listère de Guise. Cour du Pavillon al. *Photographie G. Fessy t/uploads/2011/01/1.courpavilloncentralfjpg.jpg Réduisons les heures de travail. iii- theme- 1- l- age- industriel_ L.jpg Livret ouvrier. Loi du 22 juin Etat physique et moral des ouvriers. Villermé. urce=web&cd=2&ved=0cdoqfjab&url=http%3a%2f%2fclassiques.uqac.ca%2fclas siques%2fvillerme_louis_rene%2ftableau_etat_physique_moral%2fvillerme_table au_ouvriers.rtf&ei=d73_uodjeqwm0qwqjicidq&usg=afqjcngafm1l- - ooistguyuatu- CxfIlKw

17 famille Bellelli. gar DEGAS La bourgeoisie p://www.histoire- image.org/pleincadre/img/p.gif L Empereur et l Impératrice reçus chez le sénateur- comte Mimerel à Roubaix, le 29 août image.org/photo/portfolio/gal13_jacquand_001i.jpg Thérèse Degas. Edgar DEGAS image.org/pleincadre/img/p.gif n de la princesse Mathilde, rue de Courcelles. s GIRAUD w.histoire- g/pleincadre/index.php?m=le%20salon%20de%20la%20princesse ilde&d=1&i=693 Le Chalet du cycle au bois de Boulogne. Jean BERAUD image.org/pleincadre/index.php?m=le%20chalet%20du%20cycle%2 0au%20bois%20de%20Boulogne&d=1&i=690&id_sel=1200 Le Bal du Moulin de la Galette. Pierre Auguste RENOIR image.org/pleincadre/index.php?m=le%20bal%20du% 20Moulin%20de%20la%20Galette&d=1&i=359

18 rands travaux de Paris. Percement du boulevard - Germain yme Les grands travaux L urbanisation : l exemple parisien nstruction de la tour Eiffel (2 avril 1889). phile FEAU org/pleincadre/index.php?m=la%20construction%20de%2 tour%20eiffel%20&d=1&i=688&id_sel=1196 La gare Saint- Lazare. Dégagement de l'opéra de Paris. Démolition Poterne de la butte des Peupliers des : zoniers. Un balcon, boulevard Haussmann. Claude MONET Moulins. Anonyme Eugène ATGET Gustave CAILLEBOTTE image.org/pleincadre/index.php?m=la%20gare%20sain image.org/pleincadre/index.php?m=poterne%20des%20 image.org/pleincadre/index.php?m=balcon&d=1&i=100 t- Lazare&d=1&i=4 Peupliers%20:%20zoniers.&d=1&i=838&id_sel=1514

19 .«Paris en Les opérations de voirie exécutées entre 1854 et 1871 sont indiquées par des teintes jaunes et rouges» cours.univ- paris1.fr/modules/uoh/paris- banlieues/intro/res/intro_1.png

20 colonne Morris. an BERAUD L aménagement urbain Rue Guérin- Boisseau. Eugène ATGET Passants s abreuvant à la fontaine. Crédit photo Maurice- Louis Branger / Roger- Viollet tp://www.histoire- age.org/pleincadre/index.php?m=la 0colonne%20Morris.&d=1&i=687 image.org/pleincadre/index.php?m=rue%20gu%c3 %A9rin- Boisseau&d=1&i=102&id_sel=208 friendly/wp- content/uploads/2012/10/passants- abreuvant- fontaine- wallace- paris- gavarni.jpg Le métropolitain. Le bois de Boulogne, le rendez- vous des élégantes. noir.net/pages/images/paris_espaces_verts0.jpg noir.net/pages/images/metro_parisien0.jpg

21 Progrès techniques et scientifiques Les inventions iture à vapeur et chemin de fer. Vélocipède de la Compagnie parisienne. he, ONYME l'invention d'antonio Meucci, et à droite, le premier Charles BARENNE La pile de Volta. p://www.histoire- éléphonique de Graham Bell entre New York et Chicago, ctobre ge.org/pleincadre/index.php?m=voiture%20%c3%a0%20va r%20et%20chemin%20de%20fer.&d=1&i=723&id_sel=1266 chives.universcience.fr/francais/ala_cite/expositions/observatoire- ns/definition- innovation/images/invention_tel.jpg Portrait d Honoré de Balzac. Le cinématographe Lumière. Louis- Auguste BISSON Marcelin AUZOLLE Les progrès du siècle. image.org/pleincadre/index.php?m=portrait%20 image.org/pleincadre/index.php?m=v%c3%a9locip%c3%a8 image.org/pleincadre/index.php?m=le%2 d%e2%80%99honor%c3%a9%20de%20balzac&d de%20de%20la%20compagnie%20parisienne&d=1&i=1162 content/uploads/2012/07/pile_de_volta- 300x298.jpg 0cin%C3%A9matographe%20Lumi%C3%A ownloaditem&g2_itemid=7011&g2_serialnumber=3 =1&i=651 8re&d=1&i=378

22 rtrait de Louis Pasteur. lbert EDELFEST Science et médecine tp://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/f/f Tableau_Louis_Pasteur.jpg Louis Pasteur inoculant un vaccin contre la rage au jeune Alsacien Joseph Meister en juillet sciences.com/uploads/tx_oxcsfutura/pasteur- and- joseph- meister.jpg Marie Curie /Marie_Curie_c1920.png/400px- Marie_Curie_c1920.png his- day/on-

Le Creusot. Une ville construite par et pour la famille Schneider. Département de la Saône-et-Loire au sud de la Bourgogne

Le Creusot. Une ville construite par et pour la famille Schneider. Département de la Saône-et-Loire au sud de la Bourgogne Tél portable des professeurs : 06 33 03 92 28 Le Creusot - 1 Le Creusot Une ville construite par et pour la famille Schneider Département de la Saône-et-Loire au sud de la Bourgogne Lycée Van Dongen Lagny-sur-Marne

Plus en détail

Le conte du Petit Chaperon rouge

Le conte du Petit Chaperon rouge Le conte du Petit Chaperon rouge d après les frères Grimm Il était une fois une petite fille que tout le monde aimait et sa grand-mère encore plus. Elle ne savait que faire pour lui faire plaisir. Un jour,

Plus en détail

Petit Hector et la triche

Petit Hector et la triche Petit Hector et la triche En plus de la vie avec ses parents, Petit Hector en avait au moins trois autres : deux vies à l école, avec les maîtres et avec les copains, et puis la vie des vacances, où il

Plus en détail

Le train à vapeur : Les premières lignes de chemin de fer françaises sont construites dans les années 1830.

Le train à vapeur : Les premières lignes de chemin de fer françaises sont construites dans les années 1830. Quels progrès techniques voit-on apparaitre au XIXème siècle? Une première phase de la Révolution Industrielle. 1769 : James Watt invente la machine à vapeur. La machine à vapeur est l une des plus importantes

Plus en détail

Leçon 15. Le Creusot, une ville industrielle au XIX s.

Leçon 15. Le Creusot, une ville industrielle au XIX s. Leçon 15. Le Creusot, une ville industrielle au XIX s. Question: Comment une entreprise industrielle transforme- t- elle une ville au XIX s? pages 112-113. Le Creusot est une ville industrielle comme le

Plus en détail

Un songe de William Miller

Un songe de William Miller Un songe de William Miller J ai rêvé que Dieu, par une main invisible, m avait envoyé un bel écrin ciselé, d ébène et de perles curieusement incrustées, d environ vingtcinq centimètres sur quinze. Une

Plus en détail

LE VOL DU P.C. FEUILLES DE PASSATION DDN : DATE DE L EXAMEN : AGE :

LE VOL DU P.C. FEUILLES DE PASSATION DDN : DATE DE L EXAMEN : AGE : LE VOL DU P.C. FEUILLES DE PASSATION NOM : PRENOM : DDN : DATE DE L EXAMEN : AGE : Observations : Attention : toutes les consignes peuvent être adaptées dans leur formulation, pour permettre au sujet qui

Plus en détail

Aimer Elle avait laissé sa phrase en suspens. Je rouvris les yeux, pour voir qu elle me regardait. Elle m observait. Elle allait dire quelque chose, et guettait ma réaction. Je n avais aucune idée de ce

Plus en détail

«Amis pour la vie» Une comédie de la vie.

«Amis pour la vie» Une comédie de la vie. 1 «Amis pour la vie» Une comédie de la vie. Célia Sam Alexia Amandine Élisa Simon Maureen Distribution modulable Scène I Deux enfants chargés de grands sacs à dos traversent la salle en chantant. Célia,

Plus en détail

HISTOIRE : les progrès au XIX e siècle

HISTOIRE : les progrès au XIX e siècle cherche recherche recherche recherche recherche recherche recherche recherche recherche recherche recherche recherche recherche recherche recherche recherche HISTOIRE : les progrès au XIX e siècle DOC

Plus en détail

Lève-toi et marche...

Lève-toi et marche... Lève-toi et marche... Salut! Te voilà EN ROUTE AVEC Avec qui? Avec l Esprit Saint, car tu l as reçu pour apprendre à devenir davantage l ami e de Jésus. Plus tu accueilles l Esprit Saint, plus il t aide

Plus en détail

LE CHAT BOTTÉ. Charles PERRAULT

LE CHAT BOTTÉ. Charles PERRAULT LE CHAT BOTTÉ Charles PERRAULT Un meunier avait trois fils. Il leur laissa son moulin, son âne, et son chat. Le fils aîné eut le moulin. Le second fils eut l'âne. Le plus jeune n'eut que le chat. Le pauvre

Plus en détail

French Beginners (Section I Listening)

French Beginners (Section I Listening) 2008 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE SPECIMEN EXAMINATION French Beginners (Section I Listening) Transcript Question 1 Les jeunes d aujourd hui deviennent de plus en plus obèses. Lorsqu ils rentrent chez eux

Plus en détail

Le Petit Chaperon rouge Conte de Grimm

Le Petit Chaperon rouge Conte de Grimm Lecture suivie n 6 - Période 3 : Janvier - Février page n : rouge Conte de Grimm Il était une fois une charmante petite fille que tout le monde aimait au premier regard. Sa grand-mère qui l adorait plus

Plus en détail

Le Cauchemar révélateur

Le Cauchemar révélateur Le Cauchemar révélateur Hier c était le départ de ma mère. On l emmena à l aéroport. Elle devait partir pour son travail. Quand l avion dans lequel elle était décolla, il passa au-dessus de nos têtes.

Plus en détail

Hansel et Gretel. Le plus loin qu ils courraient, le plus loin qu'ils étaient de leur maison. Bientôt, Gretel avait peur.

Hansel et Gretel. Le plus loin qu ils courraient, le plus loin qu'ils étaient de leur maison. Bientôt, Gretel avait peur. Hansel et Gretel Première scène Il était une fois, dans un petit village, un bûcheron et ses deux enfants, Hansel et Gretel. Un jour, il n'y avait plus de manger dans la maison alors le bûcheron demandait

Plus en détail

Les trois petits cochons

Les trois petits cochons Les trois petits cochons Les trois petits cochons Une histoire illustrée par Leonard Leslie Brooke Deux illustrations sont d Arthur Rackam Adaptation réalisée par Marie-Laure Besson pour Le Cartable Fantastique

Plus en détail

Le songe de la statue. du roi Nebucadonosor

Le songe de la statue. du roi Nebucadonosor Le songe de la statue du roi Nebucadonosor http://www.bibleetnombres.online.fr/nabuchod.htm (1 sur 6)2011-02-04 18:36:03 " [...] La seconde année du règne de Nebucadonosor, Nebucadonosor eut des songes.

Plus en détail

La France au 19 ème siècle

La France au 19 ème siècle CM2 La France au 19 ème siècle Histoire L Epoque contemporaine Objectifs notionnels : - Mesurer le décalage brutal dans l offre de transports entre les siècles précédents et le XIXe siècle. - Apprécier

Plus en détail

Le Portable. Xavier Boissaye

Le Portable. Xavier Boissaye Le Portable Xavier Boissaye L acteur entre en scène s appuyant sur une béquille, la jambe plâtrée. «Quand je pense qu il y en a.» (bruit de portable) L acteur prend son appareil dans sa poche et se tourne

Plus en détail

Niveau 5 e HABITAT et OUVRAGES Page 1 / 6

Niveau 5 e HABITAT et OUVRAGES Page 1 / 6 Niveau 5 e HABITAT et OUVRAGES Page 1 / 6 Depuis la création de la Fonderie Royale en 1782 jusqu'à nos jours, de nombreux bâtiments industriels ont été construits au Creusot. Nous allons étudier leur évolution.

Plus en détail

«Laisse partir mon peuple» - le rêve de la libération. Appelé pour conduire à la liberté Exode 2 : 11 à 4 : 17, Moïse, sa fuite et sa vocation

«Laisse partir mon peuple» - le rêve de la libération. Appelé pour conduire à la liberté Exode 2 : 11 à 4 : 17, Moïse, sa fuite et sa vocation «Laisse partir mon peuple» - le rêve de la libération Appelé pour conduire à la liberté Exode 2 : 11 à 4 : 17, Moïse, sa fuite et sa vocation Narration en cercle, animée au moyen d objets symboliques Matériel

Plus en détail

UN GENTLEMAN. Édition du groupe «Ebooks libres et gratuits» Maurice Leblanc. Contes du soleil et de la pluie

UN GENTLEMAN. Édition du groupe «Ebooks libres et gratuits» Maurice Leblanc. Contes du soleil et de la pluie Édition du groupe «Ebooks libres et gratuits» Maurice Leblanc UN GENTLEMAN Contes du soleil et de la pluie Journal L Auto 25 juin 1903 Recueil Gueule-Rouge. 80 chevaux Ollendorf, 1904 Table des matières

Plus en détail

Le loup et les sept chevreaux. Il était une fois une chèvre qui avait sept chevreaux, qu'elle aimait très fort. Un jour,

Le loup et les sept chevreaux. Il était une fois une chèvre qui avait sept chevreaux, qu'elle aimait très fort. Un jour, Le loup et les sept chevreaux Il était une fois une chèvre qui avait sept chevreaux, qu'elle aimait très fort. Un jour, comme elle voulait aller chercher de quoi manger dans la forêt, elle les appela tous

Plus en détail

Etude du passé éloigné «Au temps des premiers chemins de fer» (séquence de découverte du monde)

Etude du passé éloigné «Au temps des premiers chemins de fer» (séquence de découverte du monde) Etude du passé éloigné «Au temps des premiers chemins de fer» (séquence de découverte du monde) 1. Place dans le programme de découverte du monde du cycle 2 : CE1 : Les élèves prennent conscience de l

Plus en détail

Françoise Tchou. une bouche d égout. un terre - plein. un nid de poule. une piste cyclable

Françoise Tchou. une bouche d égout. un terre - plein. un nid de poule. une piste cyclable C a h i e r d e v o c a b u l a i r e Françoise Tchou une bouche d égout un terre - plein un nid de poule une piste cyclable sommaire 1 La voirie 4 2 Le paysage urbain 10 3 Les véhicules 16 4 Le chantier

Plus en détail

Olaf était face à l océan.

Olaf était face à l océan. Olaf était face à l océan. Rêvasser, c était tellement plus amusant qu apprendre à déchiffrer les runes. Cette écriture bizarre ne lui servirait pas à grand-chose quand il prendrait la mer. Trouver son

Plus en détail

Le petit bonhomme en pain d épices

Le petit bonhomme en pain d épices Le petit bonhomme en pain d épices Robert Gaston Herbert Le petit bonhomme en pain d épices Conte anglais Adaptation réalisée par Marie-Laure Besson pour «Le Cartable Fantastique» Robert Gaston Herbert

Plus en détail

Séance construction 04/11/04/Armelle

Séance construction 04/11/04/Armelle Séance construction 04/11/04/Armel consigne 1. P Vous alr jouer avec jeu de construction petit ingénieur mais cette fois-ci on va compliquer un petit peu s choses, Johanna, vous me regardez là, A. on va

Plus en détail

1- EN SORTANT DU LOCAL DE LA GONETTE

1- EN SORTANT DU LOCAL DE LA GONETTE Patrimoine du XIX e siècle, une histoire d avenir D hier à aujourd hui et jusqu à demain, Lyon écrit l histoire de la monnaie 1- EN SORTANT DU LOCAL DE LA GONETTE Tourne à gauche en restant sur le trottoir

Plus en détail

S il te plaît! je dois rendre ce devoir demain matin. Salut fréro, j ai besoin de toi... tu peux m aider sur un exposé?

S il te plaît! je dois rendre ce devoir demain matin. Salut fréro, j ai besoin de toi... tu peux m aider sur un exposé? Salut fréro, j ai besoin de toi... tu peux m aider sur un exposé? S il te plaît! je dois rendre ce devoir demain matin Non!!!! lâche moi! débrouille toi toute seule, je suis en train de gagner ma partie!

Plus en détail

Le Parc de la poudrerie nationale de Sevran Livry.

Le Parc de la poudrerie nationale de Sevran Livry. Le Parc de la poudrerie nationale de Sevran Livry. La Poudrerie de Sevran-Livry a fonctionné pendant tout juste un siècle, de 1873 à 1973. Aujourd'hui c est un parc traversé par le canal de l'ourcq. Il

Plus en détail

Christina 1994 - Quelqu'un m'attendait quelque part...

Christina 1994 - Quelqu'un m'attendait quelque part... Christina 1994 - Quelqu'un m'attendait quelque part... - Collection Littérature humoristique - Retrouvez cette oeuvre et beaucoup d'autres sur http://www.atramenta.net 1994 - Quelqu'un m'attendait quelque

Plus en détail

contes licencieux des provinces de france

contes licencieux des provinces de france Jean Quatorze-Coups Tout près d ici, vivait il y a déjà longtemps une veuve dont le fils était chasse-marée, autrement dit, domestique dans un moulin. Jean c était le nom du jeune homme avait vingt-quatre

Plus en détail

LA BARBE BLEUE. Charles PERRAULT

LA BARBE BLEUE. Charles PERRAULT LA BARBE BLEUE Charles PERRAULT Il y avait autrefois un homme qui était très riche. Il avait des maisons magnifiquement meublées à la ville et à la campagne, sa table était toujours couverte de vaisselle

Plus en détail

Et pourtant, pourtant quelle puissance vit en moi, quelle puissance tu as pour moi!

Et pourtant, pourtant quelle puissance vit en moi, quelle puissance tu as pour moi! 1 Lecture : Ephésiens 4 : 17-32 N attristez pas le St Esprit. Bonjour Cher Saint Esprit J ai décidé de prendre ma plus belle plume, plus exactement le clavier de mon ordinateur, pour t écrire une lettre,

Plus en détail

Rédaction : Johannes Beck & Sandrine Blanchard

Rédaction : Johannes Beck & Sandrine Blanchard Learning by Ear changement climatique Épisode 04 Texte : Victoria Averill Rédaction : Johannes Beck & Sandrine Blanchard Traduction : Anne Le Touzé & Julien Méchaussie PERSONNAGES: Scène 1 : JOSHUA (15

Plus en détail

Marie-P te propose une mission!

Marie-P te propose une mission! Marie-P te propose une mission! D éveloppe tes qualités d observation pour devenir détective, comme Marie-P! Six lettres mystérieuses se sont glissées dans certaines illustrations du roman marquées par

Plus en détail

Jembo et le choix des étoiles

Jembo et le choix des étoiles Jembo et le choix des étoiles II était une fois un lionceau qui habitait une contrée lointaine située au caeur de la savane africaine. Dans cette région coulait une rivière, la végétation était abondante.

Plus en détail

bouilloire. Il avoue que s'il n'avait pas acheté une torche électrique pour souder quelques temps auparavant, il n'aurait pas pu réaliser cet ouvrage.

bouilloire. Il avoue que s'il n'avait pas acheté une torche électrique pour souder quelques temps auparavant, il n'aurait pas pu réaliser cet ouvrage. Le ferrage des chevaux Une importante partie du travail du forgeron consiste à ferrer les chevaux. On dit d'ailleurs d'un bon forgeron qu'il peut ferrer de seize à dix-sept chevaux par jour. Pour ferrer

Plus en détail

L artisanat de tranchée.

L artisanat de tranchée. L artisanat de tranchée. L artisanat de tranchée est une forme d art théoriquement spécifique aux tranchées, mais qui rapidement s industrialisera : ce seront des «souvenirs de guerre»,qu il était de bon

Plus en détail

MARIE-AGNÈS GAUDRAT DAVID PARKINS. Le petit ogre veut voir le monde

MARIE-AGNÈS GAUDRAT DAVID PARKINS. Le petit ogre veut voir le monde MARIE-AGNÈS GAUDRAT DAVID PARKINS Le petit ogre veut voir le monde texte 1 Il était une fois un petit ogre qui rêvait de voir le monde. Mais le petit ogre n avait jamais quitté sa maison car ses parents

Plus en détail

LE CHAT BOTTÉ. Charles PERRAULT

LE CHAT BOTTÉ. Charles PERRAULT LE CHAT BOTTÉ Charles PERRAULT Un meunier ne laissa pour tous biens à trois enfants qu'il avait, que son moulin, son âne et son chat. Les partages furent bientôt faits, ni le notaire, ni le procureur n'y

Plus en détail

Aumônerie israélite des armées Septembre 2012/ Elloul 5772

Aumônerie israélite des armées Septembre 2012/ Elloul 5772 23 Les armes dans la bible Haïm Harboun La Bible explique que la paix constitue la profession de foi du peuple d Israël. Plus encore, la paix est, par excellence, la bénédiction des bénédictions, récurrente,

Plus en détail

Laurence Beynié. 7 kg d amour pour ton anorexie

Laurence Beynié. 7 kg d amour pour ton anorexie Laurence Beynié 7 kg d amour pour ton anorexie 2 2 Samedi 26 mai 2012 : Tout a commencé ce samedi 26 mai. Jamais je n oublierai ce jour-là, où j ai dû, une fois de plus, t amener à l hôpital pour un contrôle

Plus en détail

Canicule chez les grenouilles

Canicule chez les grenouilles Canicule chez les grenouilles Canicule chez les grenouilles Distribution 5 personnages : Toutancuisse, le père grenouille Toutancuisse, la mère grenouille Toutancuisse, le 1 er enfant têtard Toutancuisse,

Plus en détail

Vers toi Tim Project 2007

Vers toi Tim Project 2007 Vers toi Tu me sondes et me connaît, Tu sais tout de moi, non rien ne t est caché Chaque jour tu éclaires ma vie Tu gardes mes pas, tu me conduis Je veux te louer C est vers toi que je me tourne, Tu m

Plus en détail

Le Maître Chat de Benjamin LACOMBE, d après un conte de Charles Perrault. Le Maître Chat de Benjamin LACOMBE, d après un conte de Charles Perrault

Le Maître Chat de Benjamin LACOMBE, d après un conte de Charles Perrault. Le Maître Chat de Benjamin LACOMBE, d après un conte de Charles Perrault TEXTE 1 Le Maître Chat de Benjamin LACOMBE, d après un conte de Charles Perrault À l heure de sa mort, un meunier ne laissa à ses trois enfants que son moulin, son âne et son chat. Le partage fut bientôt

Plus en détail

CE1. Et il se mit le doigt dans le nez.

CE1. Et il se mit le doigt dans le nez. TEXTE 1 Jules et Julie étaient voisins. Chaque matin, ils traversaient la forêt pour aller à l école. ça rassurait leurs parents de les savoir ensemble. Mais jamais Julie n adressait la parole à Jules

Plus en détail

Trois cheveux pour épouser Philomène

Trois cheveux pour épouser Philomène Trois cheveux pour épouser Philomène Autrefois, il y avait un homme qui était Chef. Etant Chef, il avait mis au monde une fille. Cette fille était vraiment très belle. La fille avait grandi et on l avait

Plus en détail

LEARNING BY EAR EPISODE

LEARNING BY EAR EPISODE LEARNING BY EAR Filles 10ème épisode Beauté Texte : Zainab Aziz Rédaction : Andrea Schmidt/Christine Harjes/Guy Degen Adaptation : Aude Gensbittel Personnages : Présentateur pour Intro/Outro Bibiy : personnage

Plus en détail

Les chaises. - Les enfants, elle nous a dit, dans la nuit, une canalisation d'eau a gele et a creve, ce qui

Les chaises. - Les enfants, elle nous a dit, dans la nuit, une canalisation d'eau a gele et a creve, ce qui Les chaises.' Ca a ete terrible, a l'ecole, aujourd'hui! Nous sommes arrives ce matin, comme d'habitude, et quand Ie Bouillon (c'est notre surveillant) a sonne la cloche, nous sommes alles nous mettre

Plus en détail

68 : CIRCUIT AUTOUR DE LA MÉDITERRANÉE OCCIDENTALE

68 : CIRCUIT AUTOUR DE LA MÉDITERRANÉE OCCIDENTALE 68 : CIRCUIT AUTOUR DE LA MÉDITERRANÉE OCCIDENTALE Pêcheurs arabes dans leur petit voilier 378 La France allait être libérée ; je venais de me marier, à la date prévue depuis longtemps, et qui se trouva

Plus en détail

L histoire du petit indien

L histoire du petit indien Compréhension de lecture Andrée Otte L histoire du petit indien CH.Zolotow, Le petit indien, Ed. des deux coqs d or Voici l histoire de toute une famille d Indiens : le père, la mère, le grand frère, la

Plus en détail

Lili et le nouveau cirque

Lili et le nouveau cirque PROGRAMNR 51458/ra5 Lili et le nouveau cirque Programlängd : 14 30 Producent : Anna Trenning-Himmelsbach Sändningsdatum : 2006-02-14 - T'as déjà été au cirque? - Oui - Et c'était quoi le cirque? - Ben

Plus en détail

Leçon : «L âge industriel» AP : fiche d activité 1 : produire une trace écrite répondant à une problématique suite à plusieurs études de documents

Leçon : «L âge industriel» AP : fiche d activité 1 : produire une trace écrite répondant à une problématique suite à plusieurs études de documents Leçon : «L âge industriel» AP : fiche d activité 1 : produire une trace écrite répondant à une problématique suite à plusieurs études de documents Problématique : «En quoi la ville du Creusot est-elle

Plus en détail

Chapitre 3-1 - L ÂGE INDUSTRIEL

Chapitre 3-1 - L ÂGE INDUSTRIEL Chapitre 3-1 - L ÂGE INDUSTRIEL CONNAISSANCES L industrialisation qui se développe au cours du XIXe siècle en Europe et en Amérique du Nord entraîne des bouleversements économiques, sociaux religieux et

Plus en détail

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. ( Section I Listening) Transcript

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. ( Section I Listening) Transcript 2015 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Beginners ( Section I Listening) Transcript Familiarisation Text FE Chouette j ai anglais maintenant et après la récréation mes matières favorites. Vraiment

Plus en détail

LES PASSAGERS DU GRAND PARIS EXPRESS

LES PASSAGERS DU GRAND PARIS EXPRESS LIVRET DE JEUX LES PASSAGERS DU GRAND PARIS EXPRESS L exposition sur le métro du Grand Paris et ses territoires Je m appelle J ai ans En partenariat avec : 1 3 2 1 1 2 3 Espace public Maquettes Portraits

Plus en détail

Le premier hiver de Max

Le premier hiver de Max Une histoire sur la prématurité Le premier hiver de Max Sylvie Louis Illustrations de Romi Caron Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives Canada Louis, Sylvie Le premier hiver de Max

Plus en détail

Madame le maire décide de faire des OUI sur le carrefour pour les parachutistes de l'aéroport de Tours

Madame le maire décide de faire des OUI sur le carrefour pour les parachutistes de l'aéroport de Tours Hypothèse de Lucas C'est Johann le Bel qui a écrit tous ces oui. Un jour,johann le Bel était si content de fêter ses 100 ans, qu'à chaque fois qu'on lui posait une question,il écrivait sur le carrefour

Plus en détail

Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre

Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre Dernier temps fort de notre année autour de : Une Eglise qui prie et qui célèbre.nous vous proposons de

Plus en détail

Pascal Garnier. L Année sabbatique. Nouvelles. P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e

Pascal Garnier. L Année sabbatique. Nouvelles. P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e Pascal Garnier L Année sabbatique Nouvelles P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e L ANNÉE SABBATIQUE Ils n avaient nulle part où aller, alors, ils y allèrent. Ils partirent le 28 février vers 9

Plus en détail

Loulou et ses héros «Equipage de remorqueur»

Loulou et ses héros «Equipage de remorqueur» Loulou et ses héros «Equipage de remorqueur» Christian RAITEUX 1 Loulou est un petit garçon qui parfois s interroge sur ce que peut être un héros. Il y a bien tous les personnages des contes et des légendes

Plus en détail

LEÇON 10 - LES TRANSPORTS

LEÇON 10 - LES TRANSPORTS LEÇON 10 - LES TRANSPORTS Vocabulaire à retenir ou à réviser : En train, en voiture, en avion, en vélo, en bateau, à pied. Les vêtements. Un kilomètre. 1 - SALUTATIONS HABITUELLES Demandez aux enfants

Plus en détail

Pourquoi le Chien. chasse le Chat

Pourquoi le Chien. chasse le Chat Pourquoi le Chien chasse le Chat 1 Pourquoi le Chien chasse le Chat Par Liz Hutchison À Madame Yannick Post, mon premier professeur de français. Ce livre est un don à l organisme non gouvernemental Seeds

Plus en détail

LE DESTIN DES MAREC Mon Petit Éditeur

LE DESTIN DES MAREC Mon Petit Éditeur Jean Le Cam LE DESTIN DES MAREC Mon Petit Éditeur Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur : http://www.monpetitediteur.com Ce texte publié par Mon Petit Éditeur est protégé par les lois

Plus en détail

Le père de Stephen Bon!Nous allons ouvrir les cadeaux! François Et les packs de bières

Le père de Stephen Bon!Nous allons ouvrir les cadeaux! François Et les packs de bières S1 Voix OFF Moi, c'est *, née le 26 décembre 1972, à Saint-Caly- En-Saonois**, dans une famille composé d'astro physiciens, professeur de mathématiques, de physique chimie et même des boulanger ***(je

Plus en détail

Discours d'adieu prononcé par M. K.-O. Steffe à l'occasion de la réception donnée par M. Formentini au Personnel de la Banque, le 29. juin 1970.

Discours d'adieu prononcé par M. K.-O. Steffe à l'occasion de la réception donnée par M. Formentini au Personnel de la Banque, le 29. juin 1970. Discours d'adieu prononcé par M. K.-O. Steffe à l'occasion de la réception donnée par M. Formentini au Personnel de la Banque, le 29. juin 1970. Madame Formentini, Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs,

Plus en détail

Voyages, voyages LEÇON. Découvrez

Voyages, voyages LEÇON. Découvrez LEÇON Voyages, voyages 11 Bien, alors, le premier jour, vous arrivez à l aéroport de Saint-Denis, à la Réunion Et là, vous prenez un bus jusqu à Saint-Paul, à l ouest de l île. Vous êtes à l hôtel Neptune.

Plus en détail

Le chef de gare entre en scène : Considérations cinématographiques

Le chef de gare entre en scène : Considérations cinématographiques Séquence 18 - Sketch 1/5 Les points d interrogation, points, sketches à imprimer, sketchs à imprimer, sketch à imprimer, sketches gratuits, sketchs gratuits, sketch métier, sketch à jouer, sketch fle,

Plus en détail

PARCOURS INTER MUSEES! L énergie NOM : """"""""""""""""""""""""" Prénom : """"""""""#""""""""""""#

PARCOURS INTER MUSEES! L énergie NOM :  Prénom : ## PARCOURS INTER MUSEES L énergie NOM : Prénom : ## Bienvenue au musée des arts et métiers As-tu réussi à trouver mon nom au Palais de la découverte? Les gens du musée ont été gentils avec moi, ils ont fait

Plus en détail

1 ère étape : nous avons regardé un reportage sur la construction des ponts.

1 ère étape : nous avons regardé un reportage sur la construction des ponts. Ecole Du Planet 73130 Saint François Lonchamp Classe cycle 1 et 2 : 1PS-3MS-5GS-2CP-7CE1 73 1 ère étape : nous avons regardé un reportage sur la construction des ponts. 2 ème étape: nous avons cherché

Plus en détail

Alain et la lampe de poche merveilleuse

Alain et la lampe de poche merveilleuse 1 Personnages Alain Chantal Daniel Le génie de la lampe Mère d'alain Alain et la lampe de poche merveilleuse par Luc Boulanger Décor : un fond de scène avec des affiches publicitaires de marques connues

Plus en détail

Un soir, le magicien Amstardam apparaît au seuil de la maison de Léo et frappe à l entrée de leur demeure.

Un soir, le magicien Amstardam apparaît au seuil de la maison de Léo et frappe à l entrée de leur demeure. Tout débuta ainsi Frank le Guerrier, le meilleur combattant du seigneur d Artatia nommé Sengalos, partit en aventure pour sauver Artatia des mains de leur ennemi Lorslavas le Terrible. Il emmena avec lui

Plus en détail

I. Introduction II. Avancer III. Un héritage

I. Introduction II. Avancer III. Un héritage Remarques de S.E. Kaoru Ishikawa Gala / Assemblée générale annuelle de la Croix-Rouge canadienne Loews Le Concorde Hotel, Québec Le 18 juin 2011 19 h Dîner Gala I. Introduction II. Avancer III. Un héritage

Plus en détail

6 4 scénarios à jouer. Attribuer un scénario par groupe. ider les enfants à préparer leur scénario (recherches, écritures de dialogue, costumes ).

6 4 scénarios à jouer. Attribuer un scénario par groupe. ider les enfants à préparer leur scénario (recherches, écritures de dialogue, costumes ). La voiture, au fil du temps A 6 4 scénarios à jouer vit cti é consignes Répartir les enfants en 4 groupes. o u til 1 Attribuer un scénario par groupe. A ider les enfants à préparer leur scénario (recherches,

Plus en détail

Versailles : arme du pouvoir (1)

Versailles : arme du pouvoir (1) Versailles : arme du pouvoir (1) 1 2 Versailles en 1668. La galerie des glaces. 3 4 Le pavillon de chasse de Louis XIII dessiné par J.C Le Guillou. Edition Deux Coqs d or. La chambre du roi 5 Le réseau

Plus en détail

Carte orange 3V uitwerkingen spreekoefeningen unités 1-3

Carte orange 3V uitwerkingen spreekoefeningen unités 1-3 Carte orange 3V uitwerkingen spreekoefeningen unités 1-3 Unité 1 exercice 19 Comment tu t'appelles? Je m appelle Tu as quel âge? J'ai eu ans le mois dernier. Quelle est ton adresse? J habite Tu es dans

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com 1 AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

M elle O.K., ne m a jamais fait d approche autre que professionnelle. Ses amies passent au marché, comme des papillons.

M elle O.K., ne m a jamais fait d approche autre que professionnelle. Ses amies passent au marché, comme des papillons. Comme promis, je vins le samedi suivant et les autres. J ai gagné 1 900 francs le premier mois, 1450 francs le second. La dingue n est pas réapparue mais nous n allons plus manger dans le troquet de l

Plus en détail

Louise, elle est folle

Louise, elle est folle Leslie Kaplan Louise, elle est folle suivi de Renversement contre une civilisation du cliché la ligne Copi-Buñuel-Beckett P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6 e pour Élise et Fred tu m as trahie

Plus en détail

Une histoire de Letizia Lambert

Une histoire de Letizia Lambert Une histoire de Letizia Lambert Voix off : Aujourd hui c est dimanche. Bonne nouvelle, c est le jour du cinéma. Voix off : Gabriel aime ce moment car... Voix off :...c est très ennuyeux l hôpital. Voix

Plus en détail

Petit parcours visant à développer l intériorité dans la classe.

Petit parcours visant à développer l intériorité dans la classe. Petit parcours visant à développer l intériorité dans la classe. Qu est ce que l intériorité? Avant d aborder une quelconque activité, il est nécessaire de définir ce que nous entendons par "intériorité".

Plus en détail

ISBN 979-10-91524-03-2

ISBN 979-10-91524-03-2 ISBN 979-10-91524-03-2 Quelques mots de l'auteur Gourmand le petit ours est une petite pièce de théâtre pour enfants. *** Gourmand le petit ours ne veut pas aller à l'école. Mais lorsque Poilmou veut le

Plus en détail

Le don de l inconnu. Par Chantal Pinel

Le don de l inconnu. Par Chantal Pinel Le don de l inconnu Par Chantal Pinel Chapitre 1 La décision Ça fait quelque temps que je pense à être agent pour le gouvernement, mais j hésite, je réfléchis depuis six mois. J ai 21ans et il faut que

Plus en détail

Figure de style : la comparaison

Figure de style : la comparaison 1. Paul discutait toujours comme une pie. 2. Son visage était rouge comme une tomate. 3. Les arbres en fleurs étaient pareils à d immenses bouquets. 4. Les melons me paraissent moins mûrs que les pêches.

Plus en détail

Les voitures de Jibril (1)

Les voitures de Jibril (1) Les voitures de Jibril (1) Jibril est un berger qui garde un dromadaire et trois petites chèvres. Tous les jours, il les emmène paître. Il sait où trouver les herbes tendres et les points d eau pour les

Plus en détail

Accueillir, faire connaissance

Accueillir, faire connaissance Formation/action de l Institut Catholique de Paris Recension de méthodes et techniques d animation Accueillir, faire connaissance 1. Constitution du groupe 1.1 Jeu «Aveugle et son guide» Des binômes constitués

Plus en détail

Denis Cyr : la trajectoire d un homme heureux

Denis Cyr : la trajectoire d un homme heureux Denis Cyr : la trajectoire d un homme heureux Entre un Denis Savard qui avait certaines ambitions et un Denis Tremblay qui n a pas eu beaucoup de chance, Denis Cyr n avait pas, contrairement à ses deux

Plus en détail

Un jeu pour 2 à 4 joueurs à partir de 10 ans. Au cœur de la mine, revivez l épopée de la première révolution industrielle

Un jeu pour 2 à 4 joueurs à partir de 10 ans. Au cœur de la mine, revivez l épopée de la première révolution industrielle Un jeu pour 2 à 4 joueurs à partir de 10 ans Au cœur de la mine, revivez l épopée de la première révolution industrielle à l aube du XXème siècle : le charbon est devenu indispensable à toute l Europe

Plus en détail

Bienvenue à toi qui lis ces lignes. Tu commences une

Bienvenue à toi qui lis ces lignes. Tu commences une Bienvenue à toi qui lis ces lignes. Tu commences une aventure intérieure imaginaire qui a le pouvoir de changer ta vie. Dans ce parchemin, tu trouveras des préceptes de sagesse ancestrale. Malheureusement

Plus en détail

HISTOIRES DROLES. 1. l athée et l ours

HISTOIRES DROLES. 1. l athée et l ours HISTOIRES DROLES 1. l athée et l ours Un athée se promenait dans les bois tout en s'extasiant devant la nature : «Quels arbres majestueux, quelle puissante rivière, quels beaux animaux!» Se disait-il.

Plus en détail

Programme "initiation au cinéma pour le primaire" ACTIVITÉ «L ACTEUR VIRTUEL : SPÉCIAL YVES SANSFAÇONS»

Programme initiation au cinéma pour le primaire ACTIVITÉ «L ACTEUR VIRTUEL : SPÉCIAL YVES SANSFAÇONS» Programme "initiation au cinéma pour le primaire" ACTIVITÉ «L ACTEUR VIRTUEL : SPÉCIAL» Situation #1 : en vacances Ah bien, si c est pas mon élève préféré! C est quoi ton nom déjà? ÉLÈVE (3 secondes) Est-ce

Plus en détail

Les trois brigands partie1. Les trois brigands partie1

Les trois brigands partie1. Les trois brigands partie1 Les trois brigands partie1 Il était une fois trois vilains brigands, avec de grands manteaux noirs et de hauts chapeaux noirs. Le premier avait un tromblon, le deuxième un soufflet qui lançait du poivre,

Plus en détail

Cauchemar. Première vision

Cauchemar. Première vision Première vision Cauchemar Je prenais mon déjeuner lorsque j entendis ma mère s exclamer : «Dépêche-toi, on va être en retard, chéri! -J arrive, je finis de préparer la valise! cria mon père.» Moi, je me

Plus en détail

Les trois brigands Episode 2. Les trois brigands Episode 2

Les trois brigands Episode 2. Les trois brigands Episode 2 Episode 1 Il était une fois trois vilains brigands, avec de grands manteaux noirs et de hauts chapeaux noirs. Les trois brigands Episode 1 Il était une fois trois vilains brigands, avec de grands manteaux

Plus en détail

1955-1958. chimie manutention 1957 Transport de fûts de savon, de graisse - fuite au niveau des fûts 1958-1959

1955-1958. chimie manutention 1957 Transport de fûts de savon, de graisse - fuite au niveau des fûts 1958-1959 Répertoire des activités de travail exposant aux cancérogènes GISCOP93 Université Paris 13 (Bobigny) Transport 64 Page 1 sur6 Transportait des colis dans 19481951 les centres de tris. Métier du bois stockage

Plus en détail

Les petits parisiens. Alexandre, Aléxis, Alma, Amaya, Désiré, Gabrielle, Hanna, Kian, Prune, Ruben, Victor, Virgile

Les petits parisiens. Alexandre, Aléxis, Alma, Amaya, Désiré, Gabrielle, Hanna, Kian, Prune, Ruben, Victor, Virgile PARIS Les petits parisiens Alexandre, Aléxis, Alma, Amaya, Désiré, Gabrielle, Hanna, Kian, Prune, Ruben, Victor, Virgile LES FAMILLES La famille de la Tour Eiffel : il y a une Tour Eiffel tordue. Il n

Plus en détail

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque!

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! 4 Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! Objectifs : En cette 4 ème catéchèse, nous voulons faire découvrir que, par le baptême, Jésus nous a rassemblé e s dans la communauté

Plus en détail