rtisans Les valeurs de l artisanat en vedette P. 6 Nord - Pas-de-Calais Le monde sylvia pinel fait sa rentrée à l urma de tourcoing-le-virolois p.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "rtisans Les valeurs de l artisanat en vedette P. 6 Nord - Pas-de-Calais Le monde sylvia pinel fait sa rentrée à l urma de tourcoing-le-virolois p."

Transcription

1 Le monde DES Retrouvez dans ce numéro toute l'information de votre CMA rtisans édition Nord - Pas-de-Calais Les valeurs de l artisanat en vedette P. 6 Bimestriel n 90 septembre-octobre sylvia pinel fait sa rentrée à l urma de tourcoing-le-virolois p. 4 la vae fête ses 10 ans p. 14 L offre globale de services Région Nord - Pas-de-Calais

2 MAAF PRO S ENGAGE Vous conseiller pour mieux vous accompagner et vous protéger Vous donner accès aux services MAAF à tout moment Vous écouter toujours plus pour mieux vous satisfaire Reconnaître votre confiance et votre fidélité Vous simplifier les démarches au quotidien En tant que client MAAF, vous pouvez bénéficier, en fonction du ou des contrat(s) MAAF souscrit(s), de tout ou partie des engagements présentés au titre du Pacte, selon les modalités correspondant au service présenté ou selon les conditions du ou des contrat(s) concerné(s) pour les garanties présentées. Pour connaître les modalités d accès et les conditions de chaque engagement, vous pouvez les consulter sur POUR EN SAVOIR PLUS Contactez votre Conseiller MAAF PRO au du lundi au vendredi de 8h30 à 18h30 et le samedi de 9h à 12h (appel non surtaxé + coût selon opérateur) Connectez-vous sur MAAF ASSURANCES SA - RCS NIORT /12 - Crédits photos : Shutterstock - Création :

3 P anorama Le choix du jour de la rentrée scolaire ne devait rien au hasard pour attirer l attention sur la formation par apprentissage avec la réception de Sylvia Pinel, ministre de l Artisanat, du Commerce et du Tourisme, dans les locaux de l antenne de l URMA de Tourcoing le Virolois, le 4 septembre dernier. P 4 événement 4 Visite ministérielle : formation des futurs artisans : dupliquer les recettes qui marchent ACTUALITÉS 6 Nuit de l Artisanat : personnes, les mêmes valeurs 7 Salon Créer : on y vient pour travailler 8 Des demandeurs d emploi devenus chefs d entreprise 9 Le Conseil général du Nord et la CMAR renouvellent leur collaboration 10 Le pôle automobile a accueilli 800 agents Renault en formation! 12 Le développement économique passe par la promotion du territoire S tratégies Les promoteurs de la future antenne de l URMA de Bruay-sur-Escaut ont présenté à la presse un état de l avancement du projet. P 13 apprentissage 12 Un «job dating» géant dans les antennes de l URMA 13 Le projet d antenne de l URMA de Bruay-sur-Escaut se concrétise éclairage 14 Happy birthday to you la VAE! 17 apprentissage : dénicher la perle rare 19 bien accueillir votre apprenti 20 accompagner l évolution de votre apprenti 1 jour avec 24 un serrurier-cordonnier : l artisan multicartes Cas d'entreprise 26 stratégie commerciale : des animations et des dégustations affûtées D ossier eirl : un statut qui vous protège Créé début 2011, l EIRL fait office de révolution juridique. Il permet aux artisans de séparer le patrimoine personnel de leur patrimoine professionnel tout en leur permettant de se constituer une réserve d autofinancement. P. 29 P ratique Du 9 au 11 novembre prochain, des particuliers ont accepté d ouvrir leurs maisons aux professionnels pour visiter des chantiers aboutis de maisons passives ou BBC. P. 37 pratique 34 Dispositif Gestion + : gérer pour mieux se développer 35 Dispositif RH + : 30 ans d existence, 3 magasins et toujours des projets 36 Les métiers du bois s unissent pour optimiser leurs achats 37 Maisons passives, menuisiers actifs météo 38 brèves et tableau de bord R egards prestige 40 xavier torre, précurseur du parfum 100 % naturel initiatives 42 Artisans en Or : une démarche délicieusement contagieuse 44 Éco-Solar : au rendez-vous des grands matchs 45 Dévelop Élec : le courant continue de passer! Écolopo : la seconde peau des bâtiments 46 Vos réponses nous intéressent Lauréate des Tremplins MNRA, invitée aux Artisanales de Chartres Ce numéro comprend des pages spécifiques entre les pages 1 à 16 et 33 à 48 pour les abonnés du Nord - Pas-de-Calais. é dito Alain Griset Président de la Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas-de-Calais «Présents avec vous» La Chambre de métiers et de l artisanat accompagne les entreprises artisanales dès leur création et les appuie tout au long de leur développement. Trois mots clés caractérisent son action : présence, capacité, efficacité. Présence. Sur l ensemble du territoire régional, nos antennes économiques et les antennes de l Université régionale des métiers se tiennent à la disposition des chefs d entreprises artisanales pour les conseiller et les informer. D autre part, notre site Internet propose en permanence un contenu à jour et renouvelé. Dans trois mois, notre présence auprès de vous sera encore renforcée grâce à un investissement important dans une plateforme de réception d accueil téléphonique baptisée «Pôle relations clients». Une équipe de seize conseillers vous accueillera et pourra répondre quasi immédiatement à la plupart de vos questions. Pour celles plus techniques ou plus complexes, des conseillers de permanence en «back office» prendront le relais. Capacité. Dans le cours de l exploitation de l entreprise, le chef d entreprise doit multiplier les compétences et faire face à de nombreuses situations. Acquérir de nouveaux clients, conforter ses marges, analyser ses coûts, recruter, analyser et interpréter son bilan, mettre au point de nouveaux produits et services, exporter peut-être, connaître la réglementation environnementale, etc. Pour chaque thématique ci-dessus, et bien d autres encore, la CMA de région 59/62 propose un service adapté en vue de donner au chef d entreprise les moyens de progresser. Alliés à une formation ciblée, ces services sont des leviers de performance d une redoutable efficacité. Le catalogue de notre Offre de services est en ligne sur n hésitez pas à le consulter et à prendre contact avec votre conseiller habituel. Efficacité. La CMA est la spécialiste incontestée de l entreprise artisanale et de la très petite entreprise. Sa connaissance du secteur, son mode de gouvernance même, puisqu elle est gérée par des chefs d entreprises, ses relations avec les organisations professionnelles en font un partenaire de choix des entreprises dont elle connaît les contraintes spécifiques. Mettez tous les atouts de votre côté et profitez de nos services en permanence à votre disposition. Le Monde des artisans n 90 septembre-octobre 2012 Édition de région Nord - Pas-de-Calais Président du comité de rédaction des pages locales : Alain Griset Avec le concours rédactionnel de la chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas-de-Calais, Éric Deschamps et Philippe Deconinck. Crédits photo : CMA de région Nord - Pas-de-Calais Éditeur délégué : Stéphane Schmitt Rédaction : ATC, rédactrice en chef : Charlotte de Saintignon, Tél , port , Ont collaboré à ce numéro : Delphine Payan, Emmanuel Daniel, Guillaume Geneste, François Sabarly Secrétariat de rédaction : M. Anthony, J. Clessienne, J. Neisse Publicité : ATC, 137 quai de Valmy, Paris Chef de publicité : Philippe Saint-Étienne, Tél , groupe-atc.com Publicité nationale : Directeur commercial Mathieu Tournier, Tél , fax , Publicités départementales sud-ouest : Thierry (Tél ) et Cédric Jonquières (Tél ), fax , Publicités départementales nord et est : François Bederstorfer, Tél , fax , Photographies : Laurent Theeten, responsable image Promotion diffusion : Shirley Elter, Tél. : Tarif d abonnement 1 an. France : 6 euros. Tarif au numéro : 1 euro. à l étranger : nous consulter Conception éditoriale et graphique : TEMA presse, Tél Fabrication : Pixel image, I. Marlin, J.-M. Tappert, Tél Éditeur : ATC, 23 rue Dupont des Loges, METZ, Tél , fax Directeur de la publication : François Grandidier N commission paritaire : 0316 T ISSN : Dépôt légal : septembre 2012 Impression : Groupe Socosprint, 36 route d Archettes Épinal. Le monde des artisans septembre-octobre

4 vénement Nord - Pas-de-Calais Le choix du jour de la rentrée scolaire ne devait rien au hasard pour attirer l attention sur la formation par apprentissage avec la réception de Sylvia Pinel, ministre de l Artisanat, du Commerce et du Tourisme, dans les locaux de l antenne de l Université des métiers et de l artisanat de Tourcoing le Virolois, le 4 septembre dernier. Visite ministérielle Formation des futurs artis dupliquer les recettes qui La ministre était venue «s y ressourcer et s informer sur les méthodes qui font le succès de l établissement afin de les transposer dans d autres régions». De fait, Sylvia Pinel a pu découvrir une technologie de pointe en se faisant expliquer par les apprentis en prothèse dentaire leur nouvel outil de conception assistée par ordinateur ou constater l énergie des futurs fleuristes en les écoutant lui présenter des prototypes de compositions florales monumentales prévues pour la Nuit de l Artisanat. Optique, coiffure, esthétique, photographie l accueil fut simple et chaleureux dans chaque section. Lors des échanges avec les jeunes et les personnalités présentes, Sylvia Pinel a insisté sur sa volonté de valoriser les métiers de l artisanat et d adapter en permanence l offre de formation aux besoins des entreprises, «c est pourquoi nous devons organiser l apprentissage de la manière la plus efficace qui soit», a-t-elle précisé. Cette efficacité devrait remédier à un paradoxe entre des entreprises qui cherchent des collaborateurs qualifiés et ont bien du mal à recruter et des jeunes qui ne savent pas toujours vers quelle formation se tourner. «J ai vu ici le dynamisme de la jeunesse et des réponses concrètes à ses besoins de formation», affirme la ministre. Lors de son point presse, elle a également fait part de sa préoccupation sur la transmission d entreprise, «un gros chantier à ouvrir», selon elle. D ailleurs, «la formation joue un rôle déterminant en préparant au mieux la relève des générations», a-t-elle conclu avant de quitter Tourcoing. 4 Le monde des artisans septembre-octobre 2012

5 Agenda Journées des métiers d art 2013 Les représentants de l artisanat présents lors de la visite, de g. à d. : Antonio Da Silva, Laurent Rigaud, Bernard Legarand, Alain Griset, Édith Yvorra, Sylvia Pinel (ministre de l Artisanat), Gabriel Hollander, Jean-Luc Marcotte et Patricia Fournier. ans : marchent De gauche à droite et de haut en bas : Une arrivée souriante sous le soleil tourquennois. Passage chez les fleuristes en pleine préparation de la Nuit de l Artisanat. Dialogue avec une future finaliste des Olympiades des métiers en coiffure. Découverte de la section optique lunetterie. Moment zen en esthétique. Les prothésistes dentaires n ont pas manqué l occasion d évoquer la concurrence déloyale de certains pays. Photos : CMAR Ces journées sont programmées les 5, 6 et 7 avril 2013 et tous les artisans d art sont invités à y participer. Un accent particulier sera porté lors de cette édition sur les métiers du spectacle. Avec le slogan «Les métiers d art se mettent en scène», l INMA (Institut national des métiers d art) souhaite mettre en valeur les métiers liés à la scène : décorateurs, costumiers, créateurs de mode, art floral, perruquier posticheur, plumassier et tous métiers associés. Une autre façon de s associer à ce thème est de mettre en scène ses réalisations. Place à l imagination! Contact Pour vous inscrire et réserver Rvotre participation : Maryline Garbez au ou Artisanale fête son quart de siècle Il y a très peu de salons capables d afficher 25 éditions. L association ARTisanale va pourtant marquer l actualité valenciennoise en décembre en organisant son 25 e Salon des métiers d art à l Hôtel de Ville de Valenciennes. Durant deux week-ends (7, 8, 9 décembre et 14, 15, 16 décembre), dans le grand hall de la mairie, le chiffre 25 sera à l honneur : 25 artisans d art exposeront des objets de décoration, des créations et des accessoires vestimentaires. Les exposants sont également invités à créer des pièces de prestige avec pour seule contrainte de faire appel au chiffre 25 Contact et renseignements J.-Claude Dabonneville, Président : R Françoise Lesaint, Présidente d honneur, fondatrice : Les 17 et 18 novembre, avec le club Soroptimist de Béthune : 4 e édition du «Salon de la Création Féminine» C est Judith Debruyn, artiste verrier, qui sera la marraine de ce rendez-vous dédié à la création féminine et qui rassemblera une centaine d exposants de la région dans de nombreux métiers de l artisanat : verrier, bijoutier, souffleur de verre, céramiste, restauration et décoration de meubles, fabrication de meubles en bois, fleuriste Cette «exposition-vente» se tiendra à la salle Olof-Palme (1 er étage de la Rotonde) et les bénéfices serviront à soutenir des associations humanitaires locales et nationales. Contact et renseignements : Club Soroptimist de Béthune : RJoëlle Leclercq au ou Le monde des artisans septembre-octobre

6 ctualités Nord - Pas-de-Calais Nuit de l Artisanat personnes pour partager les mêmes valeurs Lors de chaque édition du salon Créer (lire page suivante), une soirée officielle est consacrée à un thème précis. L artisanat avait l honneur d être en vedette Ce lundi 10 septembre, la Nuit de l Artisanat a attiré personnes dans un amphi plein à craquer à Lille Grand Palais. Cette soirée, animée par Jérôme Bonaldi, efficacement secondé dans son rôle d animateur par Daniel Costantini, entraîneur de l équipe de France de l époque des «Barjots», a été menée sur un rythme alerte. Le président Alain Griset a accueilli les invités en rappelant les objectifs ambitieux de l artisanat en matière de développement, de créations d entreprises et de formation d apprentis, objectifs réaffirmés par Pierre de Saintignon, 1 er Vice-président du Conseil régional. Neuf artisans sont ensuite venus illustrer différentes valeurs de l artisanat à partir de leurs parcours personnels tandis que des inserts télés permettaient régulièrement de se rendre compte de l avancement du défi qui était proposé à plus de 100 apprentis, en direct. Jean-Paul Delevoye, président du Conseil économique, social et environnemental, a conclu cette soirée en invitant À l accueil, une jeune apprentie habillée d une robe en chocolat. De g. à d. : Alain Griset, Président de la Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord Pas-de-Calais, Pierre de Saintignon, 1 er Vice-président du Conseil régional, Daniel Costantini, ex-entraîneur de l équipe de France de handball, et Jérôme Bonaldi, animateur. les artisans «à avoir confiance en soi et contribuer à réinventer l avenir». Oser prendre des risques, être conscient de sa valeur, construire l avenir : autant de mots d ordre dans lesquels les artisans se sont reconnus. Défi en direct et démonstration d efficacité des apprentis Les apprentis de l Université régionale des métiers de l artisanat ont marqué les esprits des invités en relevant en direct un défi. En deux heures chrono, plus de 100 apprentis et leurs formateurs ont préparé la salle pour la réception qui a suivi la Nuit de l Artisanat. Nappage, dressage, décoration florale, stands événementiels : tout était prêt à l heure H. Pas de panique lorsque les invités ont pris possession des lieux mais une logistique bien huilée. Tout avait été imaginé, anticipé, cuisiné le plus en amont possible et chacun connaissait sa partition. Alors que les conversations allaient bon train, des animations visant à montrer le professionnalisme des apprentis étaient proposées : sculpture sur glace, modelage esthétique, studio photo ou encore robe en chocolat. La sculpture sur glace : un art éphémère toujours spectaculaire. Les artisans invités sur le plateau ont incarné les valeurs de l artisanat personnes ont assisté à la Nuit de l artisanat. 6 Immortalisée par les apprentis photographes, retrouvez les clichés de cette soirée sur Le monde des artisans septembre-octobre 2012 Professionnalisme et organisation au cordeau ont permis de servir invités rapidement. Un moment de détente qui a dû ravir les plus stressés.

7 Salon Créer On y vient pour travailler Le salon Créer a pris toute sa place dans le paysage économique de la région. Avec un visitorat stable (autour de visiteurs), les exposants, dont la CMA de région 59/62, ont tous remarqué que «c est un salon où l on travaille». Preuve en est la fréquentation du site Internet du salon qui a plus que doublé par rapport à l année dernière. Les visiteurs préparent leur parcours et viennent sur place avec des projets globalement plus aboutis et plus avancés dans la réflexion. Cette année, quatre types de publics ont fait l objet de toutes les attentions : les jeunes, les femmes, les demandeurs d emploi et les cédants d entreprises. La Chambre de métiers et de l artisanat a mis en avant son offre de services en création et reprise d entreprises. Les conseillers d entreprises ont également assuré la promotion des programmes de + Info développement proposés à tous les artisans : développement commercial, ressources humaines, formation continue, etc. Un stand était dédié exclusivement à la transmission et à la reprise. Les dates de l édition 2013 sont d ores et déjà annoncées : 16, 17 et 18 septembre. Une place marchande pour se lancer Neuf artisans imprimeurs indépendants emmenés par Bernard Blas sous la bannière Printilio proposaient aux créateurs d entreprises un kit graphique de démarrage : création d un logo, impression de papier à en-tête, de cartes de visite et de flyers à un prix très étudié. Lors du Salon, un kit était offert chaque jour par tirage au sort. Ces dynamiques imprimeurs sont tous certifiés Imprim Vert et calculent leur bilan carbone. RContact Les projets présentés par les visiteurs sont de plus en plus aboutis Foire expo de Cambrai des annonces en faveur des artisans Les artisans cambrésiens ont su se mobiliser autour d Isabelle Beauvois pour animer le stand. La Foire-exposition de Cambrai a mis l artisanat à l honneur pendant une semaine en septembre à l invitation de la municipalité qui a offert à la CMA une grande surface d exposition. Cela a permis de montrer le savoir-faire des artisans cambrésiens qui ont exposé leurs produits ou réalisé des démonstrations en public. Lors de l inauguration, des annonces importantes pour l artisanat ont été faites. Alain Griset, président de la Chambre de métiers et de l artisanat de région 59/62, a confirmé que l antenne de Caudry de l Université régionale de métiers et de l artisanat serait livrée en avril 2013 et que la première rentrée des apprentis aurait lieu en septembre. François Xavier Villain, maire de Cambrai, a rappelé que près de logements seraient à rénover à court terme dans le Cambrésis, auxquels il convient d ajouter des travaux spécifiques d isolation acoustique pour les logements à proximité des grandes voies urbaines. De quoi intéresser les artisans du bâtiment! Le groupe des artisans imprimeurs, réunis sous la marque Printilio, présentait un package communication dédié aux très jeunes entreprises. Le monde des artisans septembre-octobre

8 ctualités Nord - Pas-de-Calais Partenariat Pôle Emploi/CMAR Des demandeurs d emploi devenus chefs d entreprise Pôle Emploi et la Chambre de Métiers et de l Artisanat de Région se mobilisent ensemble et accompagnent les porteurs de projet dans leur parcours de création d entreprise artisanale. Dans l Avesnois, à 30 ans, création en six mois dans le bâtiment Le référent création de Pôle Emploi Avesnes relate la situation de François D., 30 ans, inscrit à Pôle Emploi en début d année 2012 suite à une fin de contrat. François D. est chef d équipe expérimenté (six ans d expérience) et est titulaire d un CAP. Dès son entretien d inscription, il évoque son projet de création avec son conseiller Pôle Emploi : s installer dans le bâtiment. Son conseiller lui propose le «parcours créateur d entreprise» de Pôle Emploi, parcours spécifique qui permet au futur créateur de se consacrer pleinement à ses démarches de création, puis l oriente vers la CMA. Ces conseils sont formalisés dans le dossier d inscription du demandeur. Des pistes de mises en relation sur des emplois salariés sont évoquées en mars et avril mais la priorité de François D. reste la création d entreprise «à son compte» et il continue ses démarches de création avec la CMA. Il crée sa structure et sollicite Pôle Emploi pour l ARCE : cette Aide à la reprise ou création d entreprise est versée par Pôle Emploi aux demandeurs d emploi créateurs indemnisés et ayant obtenu l ACCRE (Aide au chômeur créant ou reprenant une entreprise). C est une aide financière concrète qui leur permet de bénéficier d un capital dès le début de l activité. Elle est individuelle puisque fonction du montant d indemnisation du demandeur. Ici, François D. obtient euros au titre de l ARCE le 1 er juin. La moitié lui est versée à la création, l autre moitié six mois après. À Lomme, un projet «artisan plombier» abouti Après une expérience professionnelle de 17 ans en bureau d études en qualité d automaticien, Henri D., 38 ans, est licencié économique en Inscrit au Pôle Emploi de Lomme, il est indemnisé au titre de l Allocation retour à l emploi et évoque avec son conseiller la piste de la création d entreprise. Le parcours créateur d entreprise proposé par Pôle Emploi aux demandeurs d emploi souhaitant créer, débute. Henri D. souhaiterait s installer à son compte comme artisan plombier mais ne possède pas le diplôme requis (Installateur sanitaire chauffage et installation thermique). Afin de l aider à valider son projet, son conseiller Pôle Emploi l oriente, fin 2011, vers une prestation d orientation afin de vérifier s il possède les prérequis lui permettant d accéder et de suivre la formation. Sa démarche est positive mais son parcours est loin d être achevé car il reste beaucoup de questions en suspens : quel statut juridique pour mon entreprise? Quelles démarches encore à faire? Qui payera la formation? Son conseiller Pôle Emploi rappelle à Henri D. qu en tant qu exsalarié, il peut bénéficier de la portabilité de son DIF (Droit individuel à la formation de 120 heures maxi) durant 24 mois après son licenciement. Il contacte son organisme paritaire collecteur agréé (en l occurrence, celui de la Branche Bureaux d Études Techniques, Cabinets d Ingénieurs-Conseils et Sociétés de Conseils, le FAFIEC), y dépose un dossier de prise en charge du coût de la formation d une durée de 76 heures. En parallèle, il lui est proposé de rencontrer la CMA et un accompagnement à la création est déclenché. La CMA émet à son tour un avis favorable pour la formation qui reste cependant à financer. La demande est acceptée par l OPCA. Henri D. suit la formation en mars 2012, crée son entreprise en avril 2012 et sollicite Pôle Emploi pour bénéficier de l ARCE (Aide à la reprise ou création d entreprise) pour lancer son activité : c est une aide versée dès le début qui correspond à 45 % du reliquat des allocations d assurance chômage. + Info L union fait la force Pôle Emploi et la CMA de région 59/62 unissent leurs efforts pour faciliter le retour à l emploi. Cette collaboration peut prendre la forme d un parcours individualisé d accompagnement à la création d entreprise avec un financement éventuel d une formation par Pôle Emploi et le versement d un capital au lancement de l entreprise dont le montant est fonction de la situation personnelle du demandeur d emploi. L autre volet de cette politique est d orienter les demandeurs d emploi vers les métiers de l artisanat et de mettre en relation les artisans ayant des projets de recrutement avec les demandeurs d emploi dont le profil correspond. Des collaborateurs de la CMA et de Pôle Emploi ont été nommément identifiés pour mettre en œuvre au quotidien cette démarche et se rencontrent régulièrement pour échanger leurs informations. Contacts - Espace employeurs, les conseils de Pôle Remploi pour déposer vos offres d emploi, être informés sur les mesures, obtenir des informations sur les fonctionnalités du site web Pôle emploi ou contacter directement un conseiller. Votre antenne habituelle de la CMA Page réalisée en partenariat avec Pôle Emploi 8 Le monde des artisans septembre-octobre 2012

9 Partenariat Le Conseil général du Nord et la CMA de région renouvellent leur collaboration Le Conseil général du Nord et la Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord Pas-de-Calais ont chacun déterminé des projets de mandature. Or, les deux institutions se rejoignent sur un certain nombre d entre eux : la formation de la jeunesse, l emploi et la qualification, le logement, la construction selon la norme HQE, l hébergement d entreprises, les métiers d art et l excellence artisanale (dans le cadre de la politique culture et tourisme) et l accessibilité des locaux aux personnes à mobilité réduite. Forts de ce constat, les deux partenaires viennent donc de conclure un accord par lequel le département cofinancera un certain nombre d actions menées par la CMA. Deux axes de travail sont particulièrement mis en avant : mieux informer les jeunes nordistes (collégiens et jeunes des missions locales) sur les possibilités offertes par les métiers de l artisanat ; inscrire l artisanat comme facteur de développement de l emploi et de l activité dans les territoires. L information des jeunes sur les métiers est primordiale dans un département où le taux de chômage est plus élevé que la moyenne nationale et où 19 % des demandeurs d emploi ont moins de 25 ans. De même, le nombre de jeunes en décrochage du système scolaire sans qualification atteint un niveau trop haut. Il s agit d orienter les jeunes les plus motivés et intéressés par une formation en apprentissage, vers les métiers de l artisanat et ainsi former les futurs artisans. Participations à des forums, réunions d informations dans les collèges et les missions locales, visites d antennes de l Université des métiers de l artisanat (URMA), stages en immersion dans les entreprises, etc., tout sera mis en œuvre pour aller à la rencontre des jeunes. Ces actions sont traduites en objectifs chiffrés et des points d avancement sont régulièrement effectués par un comité de pilotage. Le second volet de l accord de partenariat porte plus sur l activité dans les territoires. Dans un premier temps, la CMA proposera des études extrêmement fouillées sur la situation de l artisanat dans quatre territoires : Cambrésis, Avesnois, Flandre Intérieure et Lille Métropole. Ces études alimenteront la réflexion des élus en matière d aménagement du territoire. Deux réunions de réflexion sont d ailleurs prévues à Saint- Pol-sur-Mer et Hazebrouck d ici fin Enfin, le Conseil général a manifesté un grand intérêt pour les villages d artisans et compte accompagner leur création. Pour les années 2013 et 2014, deux pistes supplémentaires de partenariat pourraient bien voir le jour : l accompagnement des artisans en difficulté et la mobilité des apprentis (transports en commun). Boulangerie Le champion français est à Prouvy! Dylan Parent (à droite sur la photo), apprenti à l antenne URMA de Prouvy-Rouvignies Valenciennes, a remporté le concours international de boulangerie «IBA Cup» organisé dans le cadre du Salon professionnel IBA à Munich* du 16 au 19 septembre dernier. En tandem avec Maximilien Tétard, il a devancé le Luxembourg et les Pays-Bas dans une compétition qui alignait douze pays au départ. Le thème était la musique et l épreuve a duré 7 heures. Dylan Parent s était déjà distingué l année dernière en remportant le concours régional du Meilleur Jeune boulanger, puis en arrivant troisième au niveau national. Ce parcours lui avait valu d être retenu pour cette compétition internationale pour laquelle il a été encadré et accompagné par Alexandre Lecuyer, son formateur. Le salon IBA (Internationale Bäcker Ausstellung) est le plus grand salon au monde dédié aux professionnels de la boulangerie et de la pâtisserie. Il a rassemblé exposants venus de 177 pays et visiteurs. Biennale du portrait de Bourbon Lancy 300 photographes professionnels exposant 1500 photos dans une galerie d art à ciel ouvert longue de 5 km : vous êtes à Bourbon Lancy, qui s affirme en Bourgogne année après année comme «LE» rendez-vous immanquable des pros du portrait. Cette manifestation est organisée par le GNPP (Groupement national des photographes professionnels). Jacques Grossemy, photographe portraitiste installé à Roncq, y a de nouveau participé. Il y a deux ans, ses portraits de musiciens de jazz avaient impressionné le jury qui l a donc réinvité cette année. Jacques Grossemy collectionne les trophées : portraitiste de France et Portraitiste de France d honneur 2002! Étaient également présents à cette manifestation Christophe Jumez, photographe à Béthune et Bernard Dollet qui exerce à Beuvry et qui est également membre du bureau de la CMAR RContact Jacques Grossemy a exposé trois portraits dans les rues de Bourbon Lancy, transformées en galerie d art à ciel ouvert. Le monde des artisans septembre-octobre

10 ctualités Nord - Pas-de-Calais Pensez-y Les Halles couvertes de Liévin vous ouvrent les bras Les artisans des métiers de bouche intéressés par une installation sous la halle couverte de Liévin peuvent prendre contact avec la ville dès maintenant pour monter un dossier (voir contact ci-dessous). Deux cellules viennent de s y libérer. La première est une surface de 20 m² avec un linéaire de 4,8 mètres pour un loyer de 267 TTC par mois et la seconde présente une surface de 17 m² et un linéaire de 6,9 mètres pour un loyer de 227 par mois. Pour Françoise Bénézit, adjointe au commerce de la ville de Liévin, «l idéal serait d y installer un torréfacteur mais, bien sûr, tous les métiers de bouche sont bienvenus et nous étudierons tous les dossiers». Contact Nathalie Hay Rau ou Les halles couvertes de Liévin, une opportunité à étudier pour les artisans des métiers de bouche. insolite Le pôle automobile a accueilli 800 agents Renault en formation! L antenne URMA d Arras a été retenue par la marque au losange. Que ce soit pour la «ZOE», le modèle électrique Franck Deruy, directeur régional de la formation au sein du réseau Renault, connaissait, et surtout appréciait, les installations proposées par le pôle automobile de l antenne URMA d Arras. Il a donc pris contact avec Jean-Pierre Roch, responsable du pôle, par le biais de Vincent Leroux, délégué régional de l ANFA (Association nationale pour la formation automobile), partenaire important de la Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas-de-Calais, pour connaître les modalités de disponibilité. «Et pour l antenne, cela nous donne l occasion de faire découvrir l outil de formation et de le développer», explique pour sa part Jean-Pierre Roch. «Auparavant, ce type de formation s était déroulé dans des endroits comme la Chartreuse de Gosnay ou l École Centrale de Lille, explique F. Deruy. Il nous fallait trouver un site au moins équivalent et, de ce point de vue, nous sommes comblés, tant par la mise à disposition des plateaux techniques et la logistique que par le très bon accueil du personnel.» Car du 10 au 14 septembre dernier, ce ne sont pas moins de 800 agents Renault qui ont suivi une formation dans les locaux de la rue Copernic, dispensée par une dizaine de formateurs. Agents, commerciaux, chefs de vente, tous ont parcouru les huit ateliers répartis en ou pour la nouvelle Clio, les agents Renault ont bénéficié des installations du pôle automobile de l antenne URMA d Arras. deux domaines distincts : d une part des formations dites «statiques» axées sur la découverte théorique des véhicules (caractéristiques techniques, design, genèse du concept-car) et, d autre part, des formations dites «dynamiques», composées essentiellement d essais sur route. L objectif était de former les agents du réseau le mieux possible aux nouveautés des véhicules avant leur présentation car les clients sont en effet de mieux en mieux informés. Trois produits ont donc été présentés : «la Nouvelle Clio», 4 e génération du modèle ; le système embarqué R-Link Mediawave inspiré des tablettes tactiles ; enfin, et quel symbole sur un site où sont dispensées à la fois des formations aux métiers de l automobile et aux nouvelles énergies, la «ZOE», le modèle électrique de la gamme, une cinq places qui proposera une autonomie de 210 km et une vitesse pouvant atteindre 135 km/h. Si l antenne URMA d Arras se trouvait en quelque sorte sous pression en inaugurant cette gigantesque session de formation, elle s en est très bien sortie aux dires des responsables Renault. Une satisfaction pour l ensemble de l équipe pédagogique comme pour le personnel 10 Le monde des artisans septembre-octobre 2012

11 Ternois Expansion Le développement économique passe par la promotion du territoire La Chambre de métiers et de l artisanat de région 59/62 a signé la charte d engagement de «Ternois Expansion». C est dans la continuité de son engagement au sein du PLDE du Ternois (Programme local de développement économique) que la Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord Pasde-Calais a validé sa participation à «Ternois Expansion». Ce dispositif, qui a officiellement vu le jour le 2 juillet par la signature d une charte d engagement des structures concernées*, doit permettre aux acteurs locaux compétents de travailler ensemble sur les projets de développement et de promotion économique du territoire, en l occurrence le Pays du Ternois (cinq communautés de communes : Saint-Polois, Auxilois, Pays d Heuchin, Pernois, Frévent). Trois axes principaux de développement constituent le socle de ce projet : renforcer l attractivité du territoire, soutenir le développement et la création sur le Ternois, renforcer l emploi, la formation continue, l apprentissage Ces domaines sont particulièrement du ressort de la CMA qui est d ailleurs présente et active depuis de nombreuses années sur le territoire. Comme le rappela ainsi Jean-Claude Levis, président de la commission territoriale Arras/ Saint-Pol-sur-Ternoise, «sur le Ternois, C est Jean-Claude Levis qui représentait la CMA de région lors de la signature de la charte d engagement de «Ternois Expansion». la CMA s est engagée sur les dispositifs Dev Com +, qui porte sur le développement commercial des entreprises artisanales, et RH +, qui concerne la gestion des ressources humaines, deux actions qui apportent leur contribution aux objectifs fixés dans le cadre du PRDA (programme régional de développement de l artisanat)». Si le dispositif «Ternois Expansion», dont le portage juridique et financier a été confié à Ader Initiative, s appuiera évidemment sur les domaines de compétences et d intervention des différents partenaires, il vise surtout à optimiser les sites d implantation pour faciliter l installation des porteurs de projet. En effet, chaque communauté de communes accueille une zone d activités (ZAL, ZAE, ZAC) ainsi que des locaux à l image de la pépinière d entreprises de Frévent qui fonctionne depuis plusieurs années déjà. Des structures idéales pour accueillir les entreprises artisanales, rouages essentiels du maillage territorial et du développement économique en secteur rural * Pays du Ternois, CMA de région Nord Pas-de-Calais, CCI Grand Lille, Conseil régional, ADER Initiatives Mélanie Doublet, meilleure Chocolatière-Confiseuse La 6 e Coupe de France des Jeunes Chocolatiers Confiseurs s est déroulée à Paris, en mai 2012, dans les locaux de l AG2R La Mondiale, en jumelage avec la séance publique de l Académie Française du Chocolat et de la Confiserie, organisatrice de l événement. Dix-sept jeunes chocolatiers, de moins de vingt-trois ans, se sont affrontés pour conquérir la Coupe de France des Jeunes Chocolatiers Confiseurs. Il leur était demandé de réaliser une pièce artistique sur le thème «l enfance», des bonbons de chocolat enrobés manuellement avec un intérieur café et des bonbons candis à deux composants : pâte d amandes plus fruit(s) dans toutes ses déclinaisons. Il leur fallait répondre à un questionnaire portant sur le métier, écrire une lettre de motivation donnant les raisons de leur participation au concours et rédiger un exposé sur la technologie employée pour la fabrication des bonbons de chocolat et des bonbons candis. Mélanie Doublet (de Comines), apprentie à l antenne URMA de Tourcoing (CEFMA), a triomphé lors de cette épreuve en remportant la médaille d or. Son entreprise d accueil est la Toque gourmande à Pérenchies chez Sandrine et Jean-François Charles. Le monde des artisans septembre-octobre

12 A pprentissage Nord - Pas-de-Calais Le lundi 2 juillet dernier, la Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord Pas-de-Calais a organisé un «job dating» géant dans les antennes de l URMA d Arras, Béthune, Calais, Saint-Martin Boulogne, Capelle La Grande, Prouvy Rouvignies et Tourcoing (CEFMA et le Virolois). Mise en relations apprentis-maîtres d apprentissage Un «job dating» géant dans les antennes de l URMA À l occasion de ce job dating, des dizaines de métiers proposaient formations et contrats dans les secteurs de l alimentation, la production, le bâtiment et les services. L objectif était de faire se rencontrer maîtres d apprentissage et candidats, afin de conclure la signature d un contrat d apprentissage dans le secteur de l artisanat. Cette période constituait en effet le moment idéal pour trouver un maître d apprentissage ou un apprenti pour le chef d entreprise. Pour y parvenir avec le maximum d efficacité, un dispositif avait été spécialement mis en place. Tout d abord des chefs d entreprise, contactés au préalable, étaient présents pour recevoir en direct les candidats potentiels tandis que les ateliers conseils animés par les équipes pédagogiques ont permis de renseigner les jeunes sur les formations, sur les caractéristiques et spécificités de la formation par alternance mais aussi les aider à rédiger un CV et une lettre de motivation. Parallèlement, des séances de coaching «recrutement» ont permis aux candidats d appréhender les ressorts d un entretien, une étape indispensable et cruciale dans la conclusion d un contrat d apprentissage. Pour cette deuxième édition, une cinquantaine d entreprises étaient présentes sur l ensemble des antennes URMA concernées qui ont reçu quelque 450 jeunes. Outre les mises en relations avec les entreprises présentes (187) et celles réalisées sur les autres offres (576 emplois étaient proposés), le nombre de contrats signés s est élevé à 67. Pour rappel, lors de l année scolaire , apprentis étaient inscrits dans les dix antennes de l URMA tandis que plus de contrats ont été signés dans les entreprises artisanales. RContact Cécile Petit au L apprentissage : outil de recrutement des collaborateurs Si l en est un qui a compris tout ce que pouvait lui apporter la formation d apprentis dans son entreprise, c est bien Frédéric Cergnul, dirigeant de Cergnul Construction, entreprise de maçonnerie et de carrelage basée à Somain. Frédéric Cergnul a créé son entreprise en 1990 à l âge de 26 ans. De trois salariés au départ, il est passé à 40 aujourd hui en embauchant quasi systématiquement des apprentis, dont 10 sont en formation dans l entreprise cette année. Apprenti lui-même, il considère que c est la meilleure voie de formation possible et l érige en principe de gestion des ressources humaines. Il fait passer systématiquement deux CAP (maçon et carreleur) et deux BP (maçon et carreleur) à ses apprentis, qui restent donc cinq ans en moyenne dans l entreprise, de quoi avoir le temps de les former à ses méthodes et de bien les connaître. Très impliqué dans leur formation, Frédéric Cergnul se fait présenter personnellement les carnets de correspondance et les signe lui-même et entretient d excellentes relations avec le CFA. Hormis la maçonnerie et le carrelage, d autres apprentis sont en formation chez Cergnul Construction : secrétariat/assistant de direction en BTS, métreur en BTS et conducteur de travaux en licence professionnelle. Cette politique «est un excellent moyen de motiver les maîtres d apprentissage et de préparer la relève des salariés qui vont bientôt partir à la retraite», conclut Frédéric Cergnul. 12 Le monde des artisans septembre-octobre 2012

13 Les promoteurs de la future antenne de l Université régionale des métiers et de l artisanat de Bruay-sur-Escaut ont présenté à la presse un état de l avancement du projet le 24 septembre dernier. Calendrier prévisionnel Fin 2012 : lancement du concours d architectes 2013 : études de faisabilité 2014/2015 : construction Septembre 2015 : première rentrée Marc Pillot, Directeur régional adjoint de la Direccte, Philippe Kemel, Vice-président du Conseil régional en charge de l Apprentissage, Jacques Marissiaux, maire de Bruay-sur-Escaut, Valérie Létard, présidente de la communauté d agglomération Valenciennes Métropole, et Alain Griset, Président de la CMA de région 59/62. Université régionale des métiers et de l artisanat Le projet d antenne de Bruaysur-Escaut se concrétise Ce projet est l une des réalisations issues du Contrat d objectifs et de moyens financé à parité par l État et le Conseil régional Nord Pas-de-Calais et doté de 300 M sur cinq ans. Il remplacera les installations actuelles de Prouvy Rouvignies qui ne correspondent plus exactement aux standards de qualité nécessaires. «C est un dossier dont on parle depuis 10 ans déjà, rappelait Philippe Kemel, Vice-président du Conseil régional en charge de l Apprentissage, lors de ce point presse, et qui affirme la volonté de la région d être en pointe sur la formation par apprentissage. Notre objectif est de passer à apprentis, soit le double d aujourd hui.» Alain Griset, pour sa part, rappelait la place toute particulière de l apprentissage dans la culture de l artisanat puisqu un chef d entreprise artisanale sur deux a été luimême apprenti. Plus largement, cette antenne accueillera aussi des chefs d entreprises en formation continue, des salariés, des demandeurs d emploi et des adultes en reconversion. Dans la philosophie de l Université régionale des métiers et de l artisanat (URMA), des formations supérieures seront proposées afin d accompagner la montée en compétences des chefs d entreprises. Concernant les métiers enseignés, les apprentis y retrouveront l ensemble des métiers présents aujourd hui à Prouvy Rouvignies : boucherie, boulangerie, pâtisserie, coiffure, cuisine, service en restauration, vente alimentaire. Une création de section en esthétique complétera cette offre. La section mécanique auto restera à Rouvignies et rejoindra + Info Vue d architecte du projet dans sa version finale. les locaux du GNFA (Groupement national de formation automobile), plus adaptés aux besoins de la profession. Le projet représente un investissement de 24,5 M et sera construit sur un terrain mis à disposition par la Communauté d agglomération de Valenciennes Métropole. L ensemble sera desservi par le tramway, des navettes électriques et sera raccordé au réseau routier du contournement nord de Valenciennes. Des nouvelles de Caudry La construction de l antenne caudrésienne de l Université régionale des métiers et de l artisanat est entrée dans une phase très active. Rappelons que les métiers enseignés seront la boulangerie, la pâtisserie, la fleuristerie, la coiffure, la maçonnerie, la peinture et la construction béton armé. Le centre pourra accueillir 416 apprentis. Le budget de l opération s élève à 23,9 M (19,12 M État/Région à parité dans le cadre du contrat d objectifs et de moyens et 4,78 M de la CMA de région). La ville de Caudry a rétrocédé le terrain de 4 ha sur lequel est implanté le projet et le Conseil général du Nord et la Communauté de communes du Caudrésis Catésis réalisent les voies d accès. Le monde des artisans septembre-octobre

14 É clairage Nord - Pas-de-Calais La VAE (Validation des acquis de l expérience) fête ses dix ans cette année. Lentement mais sûrement, cette reconnaissance des compétences a tracé son chemin dans les parcours professionnels. Le principe de la VAE repose sur la prise en compte d un niveau atteint de connaissances et de compétences pour obtenir un diplôme ou un titre. Les diplômes et titres obtenus ont rigoureusement la même valeur que ceux obtenus par la voie classique. Validation des acquis de l expérience Happy birthday to you la VAE! Présenter une VAE demande un réel engagement du candidat car il faut monter un «dossier de preuves» qui sera ensuite défendu devant un jury composé de professionnels. Les motivations pour passer un diplôme par la VAE sont de plusieurs ordres : la satisfaction personnelle de valider un niveau de connaissances et de le faire savoir auprès de son entourage, une étape obligatoire pour obtenir une qualification indispensable pour se mettre à son compte, ou bien encore viser des niveaux supérieurs. Pour les chefs d entreprises, la proposer à ses collaborateurs est un moyen de les motiver et de les fidéliser dans le cadre d un parcours professionnel. La CMAR est totalement impliquée dans la promotion de ce dispositif et accompagne les candidats dans les métiers de l artisanat. Méthodologie, information et conseils, financement de la démarche, préparation au passage devant le jury : tout est mis en œuvre pour votre réussite. N hésitez pas à nous contacter. Contacts Nord : Virginie Limonier à Rartisanat-nordpasdecalais.fr Pas-de-Calais : Bérangère Tlili à Christine Cadix : «Indispensable pour créer mon entreprise» Sans l obtention de ses diplômes par la VAE, la carrière professionnelle de Christine Cadix aurait pu prendre une tout autre tournure. Elle dirige aujourd hui le salon Christine Coiffure, installé à Fenain, en succession du Salon Françoise, celui de son ex-patronne. Après avoir passé son CAP coiffure par la VAE, Christine Cadix enchaîne avec un BP coiffure. Insatisfaite de l organisme qui l accompagne dans sa démarche, elle abandonne. Mise en contact avec la CMA de région 59/62, elle se relance pour repasser son BP. Repartie sur de bonnes bases, avec un accompagnement efficace (12 heures) de septembre 2010 à février 2011, Christine Cadix obtient son BP. Le coût de revient à sa charge n est que de 15 au lieu de 800 grâce au montage financier que lui propose la Chambre de métiers et de l artisanat, par l intermédiaire de sa conseillère, Virginie Limonier. Elle se tourne alors vers l antenne économique de Douai de la Chambre consulaire et fait part de son intention de reprendre un salon. C est là que le destin intervient puisque sa propre patronne fait des démarches de son côté pour céder son salon. Évidemment, la mise en relation est facile et l affaire se conclut rapidement! Les clientes sont rassurées par cette continuité et Christine Cadix a pu ouvrir le Salon Christine le 1 er septembre dernier. 14 Le monde des artisans septembre-octobre 2012

15 Laurence Quélen (2 e en partant de la gauche) entourée de son équipe : «L accompagnement permet d avancer efficacement.» Laurence Quélen : «Nous devons constamment nous remettre en question» Son problème, c est le talent! Laurence Quélen a exercé avec un égal bonheur et compétence plusieurs métiers : professeur de français, restauratrice de meubles laqués, second de cuisine et boulangère pâtissière Artisan en Or, métier dans lequel elle s épanouit aujourd hui à Roubaix. À moins que À l aube des années 2000, Laurence Quélen a pour projet d ouvrir un restaurant ou une table d hôte. Elle se forme donc en conséquence et passe un premier CAP de pâtisserie à l antenne URMA de Tourcoing en 2002, puis un CAP de boulangerie à Aurillac en Elle pratique la cuisine à titre personnel et se fait embaucher à la Condition Publique à Roubaix en tant que second de cuisine, spécialisée dans les entrées et les desserts. Laurence Quélen franchit le pas de création en février 2008 en reprenant une boulangerie à Roubaix. Elle y propose une gamme de recettes de pains du monde entier : italien, russe, américain, scandinave et bien sûr, les pains traditionnels régionaux pour ne pas casser les habitudes de la clientèle. «Je fabrique aussi du pain au levain, cela a du mal à décoller mais j y crois!», précise-t-elle. Les débuts ont été difficiles mais, à force de travail, Laurence a quasiment doublé son chiffre d affaires et embauché des apprentis de son ancien centre de formation à Tourcoing. Forte de ses deux CAP dans le métier, Laurence Quélen ne compte pas en rester là et prépare un Brevet professionnel boulangerie par la voie de la VAE. «Nous devons constamment nous remettre en question. Notre métier est traditionnel mais en constante évolution : modes de fabrication, fluctuation des prix des matières premières, nouveaux goûts de la clientèle : rien n est jamais acquis.» Avec l accompagnement de la Chambre de métiers et de l artisanat, Laurence Quélen doit remettre son «dossier de preuves» avant le 15 novembre pour un passage devant le jury en février Pas de problème a priori en ce qui concerne le contenu du dossier, en revanche, un souci côté emploi du temps «car conduire une entreprise est très prenant, l intérêt des rendez-vous réguliers avec ma conseillère est de me forcer à avancer!» Et Laurence a déjà en ligne de mire le Brevet de maîtrise, toujours par la VAE. Véronique Marzat : «Accéder à un niveau supérieur pour transmettre son savoir-faire» La réforme du Brevet de Maîtrise en 2008 a doublement motivé Véronique Marzat, salariée à Lillers au salon «Pause Coiffure», à s engager dans la démarche VAE. D une part, cela lui a permis de devenir titulaire d un titre plus qualifié (montée du diplôme de niveau IV à niveau III) et, d autre part, envisager maintenant de devenir formatrice et ainsi transmettre son savoir-faire acquis depuis 23 ans. Une première moitié de pari réussi pour cette pétillante quadragénaire qui a décroché son BM avec les félicitations du jury présidé par M me Pecqueur et a depuis corrigé des contrôles d acquis à l antenne URMA de Béthune. C est presque un retour aux sources puisque c est dans ce même CFA que Véronique Marzat a effectué son apprentissage, dès la sortie du collège, pour embrasser ce qu elle définit comme «une vocation». Elle y décroche son CAP en 1987 (en alternance dans un salon à Allouagne) puis son BP deux ans plus tard (en alternance chez VOG à Arras). Elle rejoint cette enseigne en septembre 1989, mais à Lillers cette fois-ci, pour travailler aux côtés de Marie-José Poznanski et obtient son Brevet de Maîtrise (niveau IV) en 1992 au CFA d Arras. Accueil, brushing, mèches, chignons, permanentes, encadrement d apprentis, Véronique balaie toutes les ficelles du métier, y compris à partir de mars 2009, année où ce salon mixte devenu «Pause Coiffure» est repris par Charlotte Fremaux, l actuelle gérante. Mais la perspective de ne plus être titulaire d un Brevet de Maîtrise valide à partir de 2013, et voir ainsi son désir d enseigner annihilé, la pousse à contacter à l été 2010 la responsable de l antenne URMA de Béthune, Sylvie Lezala qui la dirige vers Bérangère Tlili, en charge du dispositif VAE à la CMA de région. Sa réussite lors de l obtention de son BM niveau IV lui permet cependant de conserver le bénéfice de plusieurs modules : fonction entrepreneuriale, fonction commerciale, fonction économique et financière d une entreprise artisanale, fonction formation et accompagnement de l apprenant. Véronique Marzat se concentre donc sur les modules «domaines de compétences professionnelles» et «fonction communiquer à l international», autrement dit une langue étrangère, en l occurrence l anglais qu elle n a plus pratiqué depuis le collège. Elle s y remet de façon intense et le travail porte ses fruits puisqu elle décroche un 14/20 sur une explication de texte consacrée à la pousse des cheveux, «avec de nombreux termes techniques», précise-t-elle. Quant au dossier dit «pratique», réalisé avec Bérangère Tlili et Christine Silinski, professeur expert à l antenne URMA de Béthune, il a été préparé sur la base de différentes coupes (permanente, mise en plis, chignon, brushing, mise en boucle, défrisage, brosse) avec, à chaque fois, un modèle différent dont Céline, sa collègue, ravie de sa réussite. Tout comme sa «patronne», M me Frémaux, mais aussi ses fidèles clientes et le jury Le monde des artisans septembre-octobre

16 PROFESSIONS LIBÉRALES, COMMERÇANTS, ARTISANS, PETITES ENTREPRISES > > CRÉDIT EXPRESS PRO 48 H : VOUS AUREZ DU MAL À TROUVER PLUS RAPIDE. Vous souhaitez financer sans attendre l achat d un véhicule ou d un matériel, des travaux d équipement? Parlez-en vite à nos Chargés d Affaires Professionnels. Appelez gratuitement le ou contactez-nous par mail (2) (1) (3) Caisse d Epargne et de Prévoyance Nord France Europe, Banque Coopérative régie par les articles L et suivants du Code monétaire et financier, Société anonyme à Directoire et à Conseil d Orientation et de Surveillance Capital social de euros Siège social : 135 Pont de Flandres EURALILLE Code APE 6419Z RCS LILLE Intermédiaire d assurance, immatriculée à l ORIAS sous le n Titulaire de la carte professionnelle Transaction sur immeuble et fonds de commerce sans perception de fonds, effets ou valeurs n 1607 T délivrée par la Préfecture du Nord, garantie par la CEGC, 128 rue de la Boétie, Paris Cedex 08. (1) Offre soumise à condition. Heures ouvrées. Après étude et acceptation de votre dossier. (2) Appel gratuit depuis un poste fixe en France métropolitaine, hors surcoût éventuel selon votre opérateur. (3) Coût de connexion selon votre fournisseur d accès. / Photo: Getty images.

17 Conception Atelier PAO - Document non contractuel - Crédit photo : thinkstock - Août EN CAS DE PÉPIN, JE PEUX COMPTER SUR MA BANQUE. UNE BANQUE QUI complète mes INdEmNItés journalières EN cas d Arrêt de travail, ÇA change tout. Pour en savoir plus, appelez le ou connectez-vous sur Caisse Fédérale du Crédit Mutuel Nord Europe, SA coopérative de crédit à capital variable - 4, Place Richebé Lille - RCS Lille x130-Monde des Artisans Marne.indd 1 27/07/12 16:16 Pour passer votre publicité dans Le monde DES artisans, contactez : le monde des rtisans Créer, entreprendre et réussir dans les métiers le monde Bimestriel n 88 mai-juin Assises de l artisanat Gilles Drut a créé la millionième entreprise artisanale P. 4-5 PrésiDentielles le programme Des candidats P. 6 le monde Des rtisans des rtisans Créer, entreprendre et réussir dans les métiers Créer, entreprendre et réussir Dans les métiers Thierry jonquières Directeur de publicité Té l : Bimestriel n 87 mars-avril dossier Hausse de la TVA et baisse des charges Qu en pensent les artisans? P. 4 savoir Vendre P. 17 opinion OliVier TOrrès, spécialiste de la santé des dirigeants d entreprise P. 46 LMA87_NL.indb 1 22/02/12 14:26:27 Bimestriel n 89 juillet-août Dossier LMA88_NL.indb 1 18/04/12 16:05:47 Ils travaillent dans des lieux insolites P.14 ce que pensent les artisans de l élection de FraNçoIS HollaNde P. 4 Serge NIcole, président de l UNIoN Nat IoNale des métiers d art P. 46 LMA89_NL.indb 1 6/06/12 16:28:02 Accessibilité P. 29 cédric jonquières c h e f d e publicité Té l :

18 P ratique Nord - Pas-de-Calais Dispositif Gestion + Gérer pour mieux se développer Marc Accary, tapissier d ameublement à Le Portel, a suivi le dispositif «Gestion +». Lentement mais sûrement, Marc Accary, 45 ans, fils et petit-fils de tapissier, a tissé sa toile. Mais s il a franchi un cap en s installant il y a quelques années dans un bâtiment plus spacieux, il a également dû faire face à des contraintes nouvelles qui l ont conduit à intégrer «Gestion +», un dispositif animé par la CMA de région Nord Pasde-Calais. Marc Accary décroche son CAP à l issue de sa formation au lycée de l ameublement de Genech avant de débuter comme salarié dès 1987 dans l atelier familial de Boulogne-sur-Mer, aux côtés de son père. Mais le décès prématuré de ce dernier, trois ans plus tard, accélère son installation dans un petit atelier au cœur de la ville portuaire, qu il va acquérir en L année 2007 marque un changement d échelle. Notre artisan déménage en effet à Le Portel pour investir un bâtiment de 600 m², qu il rachète deux ans plus tard. Derrière cette enseigne, on trouve des bureaux et un espace showroom pour y exposer les rideaux, voilages, stores, moquettes et autres tissus d ameublement. Mais aussi 350 m² d atelier dans lequel est effectué le travail sur les rideaux, les sièges, la literie ainsi Marc Accary attend beaucoup de Gestion + pour que son activité de tapissier donne sa pleine mesure. que la restauration de pièces, anciennes comme contemporaines. C est là qu œuvre notamment Robert Guyot, un salarié expérimenté présent depuis plus de 20 ans. En 2007, Marc Accary a également embauché une apprentie pour la former. Elle est d ailleurs toujours présente à ce jour au sein de l entreprise. Du personnel, des objectifs à remplir forcément plus élevés, cela n a donc pas été sans effet sur les finances de l entreprise. C est ce qu a ainsi mis en exergue le «Bilan Conseil», conseillé et pris en charge par la banque de M. Accary et qu a effectué Jacques Senellart, agent d accompagnement des entreprises à la direction économique de la CMA de région Nord Pas-de-Calais. À l issue de cet audit et de l analyse des bilans, ce dernier a invité l artisan à s engager dans le dispositif «Gestion +». Marc Accary a été accompagné sur les niveaux 1 et 2 et a travaillé principalement sur ses tarifs, ses marges, son seuil de rentabilité. «Il fallait notamment que j applique un taux horaire en adéquation avec la masse salariale», explique M. Accary qui utilisait déjà un logiciel de gestion. «Même si en montant en gamme, il fallait de toute façon que j aille de l avant», poursuit-il. S il travaille essentiellement avec une clientèle de particuliers, Marc Accary réalise aussi parfois des prestations en sous-traitance pour des restaurants, des hôtels. Il a également diversifié son activité en ouvrant un espace literie et un espace papiers peints. Avec la mise en place d un prévisionnel sur trois ans, «Gestion +» s est traduit par une hausse du chiffre d affaires de l entreprise. Le développement commercial constituera peut-être l un des prochains objectifs de Marc Accary CONTACT votre antenne de la Chambre Rde métiers et de l artisanat (coordonnées sur le site Le dispositif «GESTION +» À partir d un diagnostic individuel, un conseiller de la CMA de région et parfois un consultant spécialiste en gestion aident le chef d entreprise à établir un plan d actions pour tirer le meilleur parti de son activité, à mettre en place des outils et un suivi de la progression des résultats de l entreprise. Trois niveaux sont proposés. NIVEAU 1 Point sur la gestion de l entreprise Analyser les pratiques de gestion du chef d entreprise, les outils dont il dispose ; déterminer ceux qui sont les plus performants, ceux à améliorer. Apprendre au chef d entreprise à mieux suivre son activité, connaître les prestations ou les produits les plus rentables, avoir une vision de l entreprise. Durée : 1 journée Coût réel : euros Participation de l entreprise après prise en charge : gratuit NIVEAU 2 Optimiser la rentabilité de l entreprise, mettre en place et utiliser des outils de gestion adaptés à l activité. Utiliser des outils fiables pour disposer d un tableau de bord permanent et efficace sur le fonctionnement de l entreprise et calculer ses prix de revient et ses taux horaires. Prendre les bonnes décisions, repérer des axes d amélioration, contrôler les résultats de ses plans d actions. Aider à être en conformité avec la législation. Durée : 4,5 jours Coût réel : euros Participation de l entreprise après prise en charge : 340 euros NIVEAU 3 Donner à l entreprise des objectifs et les moyens de les atteindre et lui permettre de développer la gestion prévisionnelle de son entreprise. Bâtir une stratégie : plans d actions et budgets prévisionnels deviennent des démarches maîtrisées. Améliorer la situation financière et envisager des projets à long terme (préparer une démarche de qualité, par exemple). Durée : 7 jours d accompagnement Coût réel : euros Participation de l entreprise après prise en charge : euros 34 Le monde des artisans septembre-octobre 2012

19 P ratique Nord - Pas-de-Calais Dispositif RH + Trente ans d existence, trois magasins et toujours des projets La boulangerie-pâtisserie Caradeuc à Carvin suit le dispositif RH +. Depuis sa création en 1980 par les parents d Éric Caradeuc, l actuel dirigeant de cette SARL, la boulangerie-pâtisserie, située sur la place principale de Carvin ( habitants), n a cessé de se développer avec comme conséquence logique une hausse exponentielle de l effectif et un recours au dispositif RH +. Éric Caradeuc s est impliqué très tôt dans l entreprise d autant qu en 1991, un second magasin, «L Épi d Or», voit le jour, toujours à Carvin, avant d emménager dans des locaux plus vastes en Parallèlement, entre 1995 et 2008, le laboratoire de fabrication s agrandit et se modernise avec des ateliers aux normes et adaptés à chaque production (boulangerie, pâtisserie, traiteur) pour passer de 50 à quelque 300 m²! Et, en 2009, année au cours de laquelle Éric Caradeuc prend seul les commandes de l entreprise, un troisième point de vente ouvre dans la commune, «L Épinoise». C est après une visite de l Inspection du Travail que le chef d entreprise apprend qu il doit mettre en place les élections des délégués du personnel ; avec une vingtaine de salariés (dont trois apprentis), le seuil légal de 11 salariés est en effet largement dépassé. C est dans ce contexte qu Éric Caradeuc est contacté par Pierre Strzelecki, agent à la Direction du Développement économique à l antenne d Arras de la CMA, pour intégrer le dispositif RH +, ayant auparavant déjà suivi le niveau 1 de «Gestion +». En compagnie de Sabine, son épouse, le dirigeant, qui a toujours gardé le contact avec le fournil, s investit dans de nombreux axes de travail : élections des délégués du personnel donc, création d un règlement intérieur et d un livret d accueil et de vie, mise en place des entretiens professionnels pour faire le point et détecter les besoins en formation, révision du système de création des plannings, organisation de soirées d informations à destination du personnel. Éric et Sabine Caradeuc sont épaulés par Stéphanie, leur principale collaboratrice. Pour mener à bien ce «chantier», le couple est soutenu par Stéphanie, leur collaboratrice la plus proche qui travaillait avant dans la grande distribution et qui a notamment suivi des formations en ressources humaines et en management. Il s agit en effet de placer les salariés dans les meilleures conditions et les accompagner dans cette phase de changement avec, en ligne de mire, un objectif : augmenter la rentabilité de l entreprise en s appuyant notamment sur ses points forts (qualité et variété des produits, savoir-faire, valorisation des points de vente). Une stratégie qui semble porter ses fruits car, si l entreprise artisanale des débuts a changé de catégorie, l esprit familial perdure et tous s impliquent dans les projets collectifs. En effet, si les prestations traditionnelles continuent de «régaler» les habitués («Même si la clientèle est différente dans les trois enseignes», souligne M me Caradeuc), l entreprise a su faire preuve d innovation. Ainsi, à la gamme de pains (48 sortes!), à la quinzaine de pâtisseries proposées quotidiennement ou encore à l activité «traiteur» (sandwiches, pizzas mais aussi navettes, verrines et pains-surprise pour les cérémonies), Éric Caradeuc et son équipe y ont ajouté des nouveautés en forme d événements. Ils ont notamment mis en place une loterie lors de la «Fête du Pain» avec un stand de «barbe à papa», offert des dégustations à la fête des pères et même organisé des ateliers culinaires dans les «labos» à l occasion de la «Semaine du Goût» au cours desquels les «apprentis pâtissiers» sont repartis avec leur fabrication. Et, depuis trois ans, cet «Artisan en Or» de la première heure a alourdi un mois de décembre traditionnellement bien chargé en expédiant aux quatre coins de France des «coquilles» aux «Ch tis» expatriés! CONTACT votre antenne de la Chambre Rde métiers et de l artisanat (coordonnées sur le site La gestion des ressources humaines, c est aussi une affaire de rigueur. Le monde des artisans septembre-octobre

20 P ratique Nord - Pas-de-Calais formation Stagiaire en formation, qui es-tu? Le bilan annuel du fonds de financement de la formation des artisans pour 2011 a été publié et livre des enseignements intéressants. C est ainsi que l on peut réaliser le portrait-robot du stagiaire en formation : c est un homme, très majoritairement issu de la famille de la production et des services, dans la tranche d âge 26/45 ans, en formation technique pour une durée moyenne de 17 heures par stage. Cher lecteur, si vous ne vous reconnaissez pas dans ce portrait, c est que vous n avez pas assez profité (voire pas du tout) de la formation! Contact Pour vous renseigner Rsur l offre de formation de la CMA de région 59/62 : Valérie Letellier au ou Fotolia.com Un grand nombre de références est disponible immédiatement. Coopération inter entreprises Les métiers du bois s unissent pour optimiser leurs achats L ONU Organisation des Nations Unies a déclaré 2012 «Année internationale des coopératives». L occasion d illustrer par l exemple ce type d entreprise dont le statut gagne à être connu en rencontrant Joël Leroy et Philippe Wascheul, respectivement président et directeur de la coopérative LARI : Les Artisans Réunis Indépendants. Cette coopérative d achat basée à Houdain (62) a été créée en décembre 2007 et se compose de 67 adhérents à ce jour. Son métier consiste à acheter du bois sous toutes ses formes pour le compte de ses coopérateurs. Elle s adresse donc à toutes les entreprises artisanales dont les métiers sont liés au bois : charpentier, menuisier, agenceur, couvreur, maisons à ossature bois, quelques entreprises générales de bâtiment. Hormis le bois, la coopérative fournit également des tuiles et des produits d isolation. La coopérative fonctionne sur quelques principes simples et efficaces. Pour devenir coopérateur, il faut acquérir 16 parts sociales de 200 chacune, lors des votes : une entreprise compte pour une voix et la transparence est de mise. Tous les produits du catalogue sont proposés au même prix à tous les coopérateurs, quelle que soit la taille de l entreprise La coopérative est pilotée par un conseil d administration qui se réunit tous les mois. et une gestion des stocks rigoureuse en temps réel permet à chaque adhérent de s assurer sur le site Internet de la coopérative de la disponibilité de ce qu il envisage de commander. Pour l entreprise adhérente, les avantages apparaissent très vite : gain sur les prix d achat grâce aux volumes, gains de temps en recherches fournisseurs, en demandes de prix (tarifs nets et stocks réels sur Internet), en contrôle de factures d achats (un fournisseur principal ou unique qu est la coopérative, pas ou peu d avoir), pas de frais annexes ou de livraison, tout est compris dans le prix affiché. Il n y a pas d obligation d acheter à la coopérative mais les statuts précisent de lui accorder une préférence. Les adhérents peuvent proposer d ajouter de nouvelles références au catalogue. Une «Commission produits» se réunit alors et étudie la demande. Avec le temps et la meilleure connaissance entre coopérateurs, d autres intérêts sont apparus. Les coopérateurs se confient des chantiers en soustraitance interne permettant ainsi de lisser une surcharge de travail, se prêtent des salariés, établissent des devis en commun pour des chantiers importants et organisent entre eux un marché de revente de matériel d occasion. Pour croître de façon maîtrisée, la coopérative souhaite recruter de 12 à 15 nouveaux coopérateurs par an. Bientôt, elle mettra à disposition du Centre national de développement du bois une dalle de «practice» pour organiser des formations techniques à la construction de maisons en bois, une occasion de se faire connaître. Contacts Pour adhérer : RLARI 59/62 au ou 36 Le monde des artisans septembre-octobre 2012

Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas de Calais. L artisanat de la région. Nord - Pas de Calais

Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas de Calais. L artisanat de la région. Nord - Pas de Calais Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas de Calais L artisanat de la région Nord - Pas de Calais Éditorial...5 I. État et évolution de l artisanat du Nord-Pas de Calais... 7 1. 46 341

Plus en détail

L OFFRE EN FORMATION CONTINUE DE LA CMA DE GUADELOUPE. LA PROFESSIONALISATION une démarche indispensable pour le développement de votre activité

L OFFRE EN FORMATION CONTINUE DE LA CMA DE GUADELOUPE. LA PROFESSIONALISATION une démarche indispensable pour le développement de votre activité L OFFRE EN FORMATION CONTINUE DE LA CMA DE GUADELOUPE LA PROFESSIONALISATION une démarche indispensable pour le développement de votre activité Je éq La formation, un outil de développement de vos compétences.

Plus en détail

PORTES OUVERTES DES CFA

PORTES OUVERTES DES CFA PORTES OUVERTES DES CFA NOMS DES ETABLISSEMENTS CFA DINAH DERYCKE VILLE DATE FORMATIONS 365 rue Jules Guesde 59650 VILLENEUVE Tél : 03 20 19 66 62 / 03 20 19 66 61 / 03 20 19 66 67 ufa.derycke@ac-lille.fr

Plus en détail

Michaël VIDEMENT m.videment@cma84.fr Tél : 04 90 80 65 43 35 rue Joseph Vernet BP 40208-84009 Avignon Cedex 1

Michaël VIDEMENT m.videment@cma84.fr Tél : 04 90 80 65 43 35 rue Joseph Vernet BP 40208-84009 Avignon Cedex 1 La Chambre de Métiers et de l Artisanat de Vaucluse (CMA 84) et le réseau des Chambres de Métiers de la Région Provence-Alpes-Côte d Azur se mobilisent en 2013. Afin de promouvoir, auprès des jeunes de

Plus en détail

PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers

PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers Rendez-vous le 11 octobre 2012 pour visiter le chantier GROUPE SCOLAIRE ILOT DE

Plus en détail

PAR THEMATIQUE. N THEME Présentation

PAR THEMATIQUE. N THEME Présentation PAR THEMATIQUE N THEME Présentation A B C D Apprentissage/alternance Formation continue Développement/ investissement Hygiène, sécurité, accessibilité Les conseillères du Service Apprentissage ont pour

Plus en détail

DOSSIER PRESSE JOURNÈE PORTES OUVERTES DES CENTRES DE FORMATION SAMEDI 26 MARS 2011 9H - 17H

DOSSIER PRESSE JOURNÈE PORTES OUVERTES DES CENTRES DE FORMATION SAMEDI 26 MARS 2011 9H - 17H DOSSIER PRESSE JOURNÈE PORTES OUVERTES DES CENTRES DE FORMATION SAMEDI 26 MARS 2011 9H - 17H Coordonnées des centres de formation : Centre de Formation Chambre de Métiers et de l Artisanat impasse Morère

Plus en détail

PORTES OUVERTES DES CFA

PORTES OUVERTES DES CFA PORTES OUVERTES DES CFA NOMS DES ETABLISSEMENTS VILLE DATE FORMATIONS CFA DINAH DERYCKE 365 rue Jules Guesde 59650 VILLENEUVE D ASCQ Tél : 03 20 19 66 81 22 mars 2013 23 mars 2013 CAP employé de vente

Plus en détail

PETITE ENFANCE SERVICES À LA PERSONNE SANTÉ UNE MÉTHODE UNIQUE 100% À DISTANCE POUR APPRENDRE UN NOUVEAU MÉTIER. www.ecolems.com

PETITE ENFANCE SERVICES À LA PERSONNE SANTÉ UNE MÉTHODE UNIQUE 100% À DISTANCE POUR APPRENDRE UN NOUVEAU MÉTIER. www.ecolems.com PETITE ENFANCE SERVICES À LA PERSONNE UNE FORMATION, UN MÉTIER SANTÉ UNE MÉTHODE UNIQUE 100% À DISTANCE POUR APPRENDRE UN NOUVEAU MÉTIER www.ecolems.com Apprenez un métier et boostez votre carrière! ECOLEMS,

Plus en détail

FORMATION ET EMPLOI DOSSIER DE PRESSE

FORMATION ET EMPLOI DOSSIER DE PRESSE PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE FORMATION ET EMPLOI DOSSIER DE PRESSE Bobigny Mardi 1 er mars 2011 1 SOMMAIRE INTRODUCTION. p. 3 1. L EMPLOI DES JEUNES.. p. 4 Développer l alternance Financer l augmentation

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME

FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME ENTREPRISES, INVESTISSEZ DANS VOTRE AVENIR AVEC LA FORMATION PROFESSIONNELLE. FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME 1 SOMMAIRE INTRODUCTION

Plus en détail

Les diplômes. Session 2008

Les diplômes. Session 2008 note d informationdécembre 09.28 À la session 2008, 444 0 diplômes de l enseignement professionnel des niveaux IV et V ont été délivrés en France par le ministère de l Éducation nationale. Ce nombre atteint

Plus en détail

Le guide des formalités

Le guide des formalités Le guide des formalités Tout au long la de votre vie, CMA 30 est là... Sommaire Quelques rappels importants permettant de faciliter la réalisation des formalités auprès du Service Formalités des Entreprises

Plus en détail

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France Les dossiers de l enseignement scolaire 2010 l Éducation nationale et la formation professionnelle en France ministère éducation nationale L Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Plus en détail

Dossier de presse. La campagne d information sur les métiers de l artisanat, du bâtiment et les métiers de bouche. Synthèse page 2

Dossier de presse. La campagne d information sur les métiers de l artisanat, du bâtiment et les métiers de bouche. Synthèse page 2 Dossier de presse La campagne d information sur les métiers de l artisanat, du bâtiment et les métiers de bouche Synthèse page 2 Le contexte de la campagne page 5 Le déroulement de la campagne page 7 Faits

Plus en détail

Les diplômes. Session 2012

Les diplômes. Session 2012 note d information 13.05 AVRIL À la session 2012, 557 600 diplômes de l enseignement des niveaux IV et V ont été délivrés en France, dont 90 % par le ministère de l éducation nationale. 40 % de ces diplômes

Plus en détail

Crédit photo : Troyes Expo Cube

Crédit photo : Troyes Expo Cube DOSSIER DE PRESSE Crédit photo : Troyes Expo Cube Le Salon DES ARTISANS D ART vous ouvre ses portes du 22 au 25 janvier 2015 pour sa 30 ème édition Pour la 30ème année consécutive, le salon des ARTISANS

Plus en détail

Livret destiné aux collégiens

Livret destiné aux collégiens PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BTP» Livret destiné aux collégiens Rendez-vous les Visite du chantier de Sommaire 1. Qu est-ce que le batiment?... 3 Qu entend-on concrètement par «bâtiment»?... 3

Plus en détail

I. Marché du travail et emploi salarié privé. Evolution du nombre de demandeurs d emploi (cat ABC) à fin octobre 2012. Oct. 2011 Oct.

I. Marché du travail et emploi salarié privé. Evolution du nombre de demandeurs d emploi (cat ABC) à fin octobre 2012. Oct. 2011 Oct. M a i s o n d e l E m p l o i L es Cahier s J a n v i e r 2 0 1 3 - N u m é r o 1 9 Avec la participation de : Ce cahier construit par et pour les acteurs de l Emploi, de la Formation et du Développement

Plus en détail

EOVI ENTREPRISES TOUT POUR ORCHESTRER

EOVI ENTREPRISES TOUT POUR ORCHESTRER EOVI ENTREPRISES TOUT POUR ORCHESTRER LA PROTECTION sociale de vos salariés SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE la qui renouvelle la mutuelle EOVI MUTUELLE, UN EXPERT DE CONFIANCE Des chiffres et des Hommes

Plus en détail

La Préparation Opérationnelle à l Emploi Collective

La Préparation Opérationnelle à l Emploi Collective Un appui au recrutement de vos futurs salariés intérimaires La Préparation L essentiel de la POEC A la différence de la POE Individuelle, la POE n est pas conditionnée au dépôt préalable d une offre d

Plus en détail

Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres. 18 septembre 2012

Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres. 18 septembre 2012 Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres 18 septembre 2012 Sommaire Communiqué de synthèse P. 1 Le projet de regroupement des fonctions support : un projet stratégique P.

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Vendredi 24 juillet 2015. Le Grand Narbonne présente les 6 premiers mois d activités d IN ESS

DOSSIER DE PRESSE. Vendredi 24 juillet 2015. Le Grand Narbonne présente les 6 premiers mois d activités d IN ESS DOSSIER DE PRESSE Vendredi 24 juillet 2015 Le Grand Narbonne présente les 6 premiers mois d activités d IN ESS Le Grand Narbonne a fait du développement économique et de l emploi la priorité N 1 de ses

Plus en détail

Prestation proposée : Au cours d une séance individuelle de 2h00 :

Prestation proposée : Au cours d une séance individuelle de 2h00 : AVEC LE LOGICIEL «TRANSFERENCE» IDENTIFIER VOS COMPETENCES TRANSFERABLES Pour mieux vous connaître, découvrir les métiers, évoluer ou envisager une reconversion professionnelle Prestation proposée : Au

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Les Trophées de l alternance au féminin 2012. Jeudi 13 décembre 2012 à 16h30 Préfecture du Territoire de Belfort Salle Bartholdi

DOSSIER DE PRESSE. Les Trophées de l alternance au féminin 2012. Jeudi 13 décembre 2012 à 16h30 Préfecture du Territoire de Belfort Salle Bartholdi DOSSIER DE PRESSE Les Trophées de l alternance au féminin 2012 Jeudi 13 décembre 2012 à 16h30 Préfecture du Territoire de Belfort Salle Bartholdi Trophées de l alternance au féminin Jeudi 13 décembre 2012

Plus en détail

Stratégie Régionale. envers les Jeunes. l Artisanat

Stratégie Régionale. envers les Jeunes. l Artisanat Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes La Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes (S.R.A.J.) constitue une offre globale

Plus en détail

JUSQU AU 31 DéCEMBRE 2014 PRêT étudiant DES MéTIERS : UNE OFFRE à NE MANQUER SOUS AUCUN PRETEXTE

JUSQU AU 31 DéCEMBRE 2014 PRêT étudiant DES MéTIERS : UNE OFFRE à NE MANQUER SOUS AUCUN PRETEXTE Nos offres réservées aux Etudiants des Métiers * pour mieux vivre leur apprentissage * Nouvelle appellation d Apprenti 0,90 % (1) TAEG FIXE JUSQU AU 31 DéCEMBRE 2014 PRêT étudiant DES MéTIERS : UNE OFFRE

Plus en détail

CFA création et innovation industrielle

CFA création et innovation industrielle CFA création et innovation industrielle Inauguration à l Ecole de design Nantes Atlantique Atlanpole La Chantrerie Mardi 28 novembre 2006 à 10h45 Communiqué de synthèse p 2 Région des Pays de la Loire

Plus en détail

CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Le partage de solutions

CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Le partage de solutions CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Le partage de solutions RH Partageons nos solutions RH... Dans chaque collectivité, la collaboration active entre élus et personnels est la clé de

Plus en détail

DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3

DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3 2009 DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3 NEGOCIA et PROCOS se sont engagés avec succès, depuis 9 ans, dans la formation de «Développeur d enseigne». Les chiffres parlent d eux-mêmes :

Plus en détail

Management de la distribution

Management de la distribution NOUVELLE FORMATION RENTRÉE 2013 Master 2 Alternance Contrat PRO À LYON Management de la distribution C est quoi l IMMD? 30 130 ans d existence enseignants professionnels 4SITES à Roubaix, Lille, Paris,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. FESTIBAT 2010 22 Octobre 2010 10h00 à minuit Cité des Sciences & l Industrie à La Villette

DOSSIER DE PRESSE. FESTIBAT 2010 22 Octobre 2010 10h00 à minuit Cité des Sciences & l Industrie à La Villette DOSSIER DE PRESSE FESTIBAT 2010 22 Octobre 2010 10h00 à minuit Cité des Sciences & l Industrie à La Villette Contact Presse MNRA : Elisabeth MARZAT Tél. : 01 53 21 12 44 06 65 59 61 69 Mail : emarzat@mnra.fr

Plus en détail

L incubateur des métiers de création PROGRAMME DES FORMATIONS

L incubateur des métiers de création PROGRAMME DES FORMATIONS L incubateur des métiers de création PROGRAMME DES FORMATIONS SEPTEMBRE-DÉCEMBRE 2011 L ACCUEIL AUX ATELIERS DE PARIS Les Ateliers de Paris, un service de la ville de Paris dédié aux porteurs de projet

Plus en détail

Objet : Renforcement de l'accès à l'apprentissage dans les métiers de l'industrie, partenariat avec l'ecole de Production de l'icam

Objet : Renforcement de l'accès à l'apprentissage dans les métiers de l'industrie, partenariat avec l'ecole de Production de l'icam REGION NORD - PAS DE CALAIS COMMISSION PERMANENTE DU CONSEIL REGIONAL Délibération n 20122337 Réunion du 15 octobre 2012 Exercice Budgétaire : 2012 Programme : 12 Apprentissage Imputation Autorisation

Plus en détail

Remise du Prix Pierre BEREGOVOY 2010

Remise du Prix Pierre BEREGOVOY 2010 Remise du Prix Pierre BEREGOVOY 2010 Samedi 1 er à 11 h 00 Conseil Général de la Nièvre - Cabinet du Président Tel : DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE Communiqué de presse......p. 3 Le prix départemental Pierre

Plus en détail

Dossier de presse. 5 commerçants du Vignoble nantais sélectionnés pour la 1 ère étape du concours «Mon commerce a des idées»

Dossier de presse. 5 commerçants du Vignoble nantais sélectionnés pour la 1 ère étape du concours «Mon commerce a des idées» Dossier de presse Nantes, le 17/07/2014 5 commerçants du Vignoble nantais sélectionnés pour la 1 ère étape du concours «Mon commerce a des idées» SOMMAIRE Communiqué de presse p. 2 Les membres du jury

Plus en détail

EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS

EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE la qui renouvelle la mutuelle Dirigeants et salariés de petites structures... Vous êtes déjà nombreux à nous

Plus en détail

Bâtiment ÉLECTRICIEN

Bâtiment ÉLECTRICIEN Bâtiment ÉLECTRICIEN ÉLECTRICIEN L électricien effectue tous les travaux d installations électriques et de raccordement d appareils électriques dans diverses spécialités : éclairage, confort thermique,

Plus en détail

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs élections municipales 23 et 30 mars 2014 Avec vous, pour vous pour Vienne Chapitre 01 Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive avec Thierry Kovacs Édito Chère Madame, Cher

Plus en détail

www.cma13.fr b[i iebkj_edi 9C7 ')

www.cma13.fr b[i iebkj_edi 9C7 ') www.cma13.fr b[i iebkj_edi 9C7 ') Permettre à des jeunes de devenir apprentis, c est leur offrir une vraie chance de réussite professionnelle et c est apporter de la richesse à votre entreprise. La Chambre

Plus en détail

LE MÉTIER D INFIRMIER

LE MÉTIER D INFIRMIER LE MÉTIER D INFIRMIER L infirmier est un maillon essentiel de l équipe médicale, au sein de l hôpital. Il doit être capable d apporter son concours à l élaboration d un diagnostic et procéder aux soins

Plus en détail

MERCREDI 16 NOVEMBRE 2011 à 19H

MERCREDI 16 NOVEMBRE 2011 à 19H 1 MERCREDI 16 NOVEMBRE 2011 à 19H Palais Royal Place de L Amirande - AVIGNON LES CONTACTS PRESSE Contacts Presse Banque Populaire Provençale et Corse : - Frédéric DELATTRE - Tel : 04 91 17 66 36 frederic.delattre@bppc.fr

Plus en détail

Le contrat de professionnalisation à l Université Paul Sabatier GUIDE DES STAGIAIRES DE LA FORMATION CONTINUE MISSION FORMATION «POLE ALTERNANCE»

Le contrat de professionnalisation à l Université Paul Sabatier GUIDE DES STAGIAIRES DE LA FORMATION CONTINUE MISSION FORMATION «POLE ALTERNANCE» GUIDE DES STAGIAIRES DE LA FORMATION CONTINUE Le contrat de professionnalisation à l Université Paul Sabatier MISSION FORMATION CONTINUE ET APPRENTISSAGE «POLE ALTERNANCE» LE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

L ARTISANAT 1 ère entreprise de France. L apprentissage : Passeport pour l emploi

L ARTISANAT 1 ère entreprise de France. L apprentissage : Passeport pour l emploi L ARTISANAT 1 ère entreprise de France L apprentissage : Passeport pour l emploi le cad de la chambre de Métiers et de l artisanat des conseillers spécialistes de l apprentissage et de l emploi l apprentissage

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire)

CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire) CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire) Sommaire Journée Créer, reprendre une entreprise en Normandie Une journée consacrée à la création, à la reprise

Plus en détail

La réforme : une opportunité pour la fonction formation

La réforme : une opportunité pour la fonction formation Nombreux sont les articles concernant la réforme de la formation professionnelle. Grâce à ses experts qui récoltent l information législative et réglementaire à sa source, Demos fait un tour d horizon

Plus en détail

1.1 - Favoriser l accueil et le développement des. entreprises

1.1 - Favoriser l accueil et le développement des. entreprises Module 1 : Formation, développement et innovation économique 1.1 - Favoriser l accueil et le développement des réservée : 560 000 OBJECTIFS STRATÉGIQUES - Encourager les modes de production responsables

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATION 2015

CATALOGUE DE FORMATION 2015 CATALOGUE DE FORMATION 2015 ARTISANS CONJOINTS COLLABORATEURS SALARIÉS COMPTABILITÉ ET GESTION INFORMATIQUE ET BUREAUTIQUE DÉVELOPPEMENT DE L ENTREPRISE PUBLICITÉ ET TRAITEMENT DE L IMAGE INTERNET COMMUNICATION

Plus en détail

EOVI ENTREPRENEUR Des solutions pour ne plus jouer

EOVI ENTREPRENEUR Des solutions pour ne plus jouer EOVI ENTREPRENEUR Des solutions pour ne plus jouer en SOLO SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE dépendance la qui renouvelle la mutuelle ARTISANS, COMMerçANTS, professions LIBÉRAles, INDÉPENDANTS... Vous

Plus en détail

Orne Success pour construire son avenir dans l Orne

Orne Success pour construire son avenir dans l Orne Orne Success pour construire son avenir dans l Orne Le Bureau Information Jeunesse de l Orne et la Cité des Métiers de l Orne s unissent pour organiser la 2 e édition d Orne Success le jeudi 20 mars 2014

Plus en détail

Que faire après la 3 ème SEGPA ou ULIS?

Que faire après la 3 ème SEGPA ou ULIS? Que faire après la 3 ème SEGPA ou ULIS? Qu est ce qu un CAP? Où peut-on préparer un CAP? Quelles sont les spécialités de CAP? Comment obtenir une place en CAP? CAP Certificat d Aptitude Professionnelle

Plus en détail

AUTO ENTREPRENEURS NOUVEAUTES 2015

AUTO ENTREPRENEURS NOUVEAUTES 2015 AUTO ENTREPRENEURS NOUVEAUTES 2015 Introduction A compter du 1 er janvier 2015, certaines conditions de l auto entreprise changent : un seul statut unique immatriculation obligatoire aux chambres consulaires

Plus en détail

L auto-entrepreneur : trois ans déjà!

L auto-entrepreneur : trois ans déjà! PROFIL DE L'AUTO-ENTREPRENEUR N 108 août 2012 L auto-entrepreneur : trois ans déjà! L introduction du régime de l auto-entrepreneur au 1 er janvier 2009 a bouleversé le rythme des créations en France comme

Plus en détail

La plateforme de propositions de la FNASEPH. Mercredi 25 janvier 2012 Université de Paris Dauphine

La plateforme de propositions de la FNASEPH. Mercredi 25 janvier 2012 Université de Paris Dauphine La plateforme de propositions de la FNASEPH Le Grenelle de la formation et de l accès à la vie sociale des Jeunes Handicapés Mercredi 25 janvier 2012 Université de Paris Dauphine De la scolarisation aux

Plus en détail

APPEL A PROJETS SERVICE REGIONALE DE L APPRENTISSAGE

APPEL A PROJETS SERVICE REGIONALE DE L APPRENTISSAGE APPEL A PROJETS SERVICE REGIONALE DE L APPRENTISSAGE L apprentissage dans l enseignement supérieur a pour mission de faciliter l accès à des formations de haut niveau et de permettre à des étudiants de

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE VOYAGE DANS LA LÉGENDE

DOSSIER DE PRESSE VOYAGE DANS LA LÉGENDE DOSSIER DE PRESSE VOYAGE DANS LA LÉGENDE Sommaire La légende ASSE Page 3 Le Musée en chiffres Page 4 Le Musée en bref Page 4 7 salles d exposition Pages 5 et 6 Conseil général de la Loire Page 7 Saint-Étienne

Plus en détail

DUNKERQUE CAPPELLE-LA-GRANDE HAZEBROUCK BÉTHUNE CALAIS TOURCOING LENS LILLE SAINT-OMER WATTIGNIES BOULOGNE-SUR-MER ARRAS

DUNKERQUE CAPPELLE-LA-GRANDE HAZEBROUCK BÉTHUNE CALAIS TOURCOING LENS LILLE SAINT-OMER WATTIGNIES BOULOGNE-SUR-MER ARRAS DUNKERQUE CAPPELLE-LA-GRANDE HAZEBROUCK BÉTHUNE CALAIS TOURCOING LENS LILLE SAINT-OMER WATTIGNIES BOULOGNE-SUR-MER ARRAS DOUAI SAINT-POL/TERNOISE VALENCIENNES PROUVY-ROUVIGNIES CAMBRAI FEIGNIES AVESNES-SUR-HELPE

Plus en détail

Le contrat d apprentissage

Le contrat d apprentissage Mai 2009 contrats et mesures Le contrat d apprentissage Vous recrutez un jeune tout en bénéficiant d avantages financiers. Vous le préparez à un métier de votre entreprise et à une qualification professionnelle

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Ingénierie de projets culturels et interculturels

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Ingénierie de projets culturels et interculturels www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Ingénierie de projets culturels et interculturels Le master Ingénierie de Projets culturels et interculturels (IPCI), conçu en partenariat avec Sciences-Po Bordeaux,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE : TROPHÉES DE L ARTISANAT Jeudi 24 Juin 2010 à 19H30 La Coursive A La Rochelle

DOSSIER DE PRESSE : TROPHÉES DE L ARTISANAT Jeudi 24 Juin 2010 à 19H30 La Coursive A La Rochelle DOSSIER DE PRESSE : TROPHÉES DE L ARTISANAT Jeudi 24 Juin 2010 à 19H30 La Coursive A La Rochelle La Chambre de Métiers et de l Artisanat de Charente-Maritime déroule le tapis rouge aux artisans pour une

Plus en détail

PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE

PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE Version du 23 avril 2008 1 Sommaire 1. RAPPEL DU CONTEXTE_ 3 2. PILOTAGE ET PERIMETRE DU PLAN

Plus en détail

Portes Ouvertes chez votre assistant maternel

Portes Ouvertes chez votre assistant maternel Coordonnées utiles www.cg59.fr de Métropole Lille 108/112, rue Pierre Legrand CS 70511-59022 LILLE Cedex Tél. : 03 59 73 92 70 de Métropole Roubaix Tourcoing 12, Boulevard de l Egalité 59200 TOURCOING

Plus en détail

REPRISE - CREATION D ENTREPRISE

REPRISE - CREATION D ENTREPRISE REPRISE - CREATION D ENTREPRISE Stage de préparation à l installation Une équipe de chargés de développement économique à votre écoute Vous souhaitez devenir chef d entreprise, la Chambre de Métiers et

Plus en détail

CONTRAT D APPRENTISSAGE LIVRET APPRENTI

CONTRAT D APPRENTISSAGE LIVRET APPRENTI CONTRAT D APPRENTISSAGE LIVRET APPRENTI D.E.F.A Section Apprentissage : 03.60.127.131 03.60.127.129 apprentissage@cma80.fr Chambre de Métiers et de l Artisanat de la Somme Cité des Métiers et de l Artisanat

Plus en détail

BIEN ACHETER DE LA FORMATION

BIEN ACHETER DE LA FORMATION professionnalisation compétences FORMATION entreprise solutions BIEN ACHETER DE LA FORMATION GUIDE PRATIQUE AGEFOS PME LANGUEDOC-ROUSSILLON Toutes les réponses à vos questions Sommaire 2... Mes objectifs

Plus en détail

La Validation des Acquis de l Expérience. avec l IFPASS. www.ifpass.fr

La Validation des Acquis de l Expérience. avec l IFPASS. www.ifpass.fr La Validation des Acquis de l Expérience avec l IFPASS www.ifpass.fr Le Pôle Orientation et VAE de l IFPASS Le Pôle Orientation et VAE de l IFPASS est au service des professionnels de l assurance, qu ils

Plus en détail

Cahier des charges. Décembre 2012 MAPA 2013-001. Parc naturel régional du Haut-Jura. Maison du Parc du Haut-Jura. 29, le village 39 310 LAJOUX

Cahier des charges. Décembre 2012 MAPA 2013-001. Parc naturel régional du Haut-Jura. Maison du Parc du Haut-Jura. 29, le village 39 310 LAJOUX Accompagnement dans l élaboration de la stratégie de communication du Parc naturel régional du Haut-Jura Marché de Prestation de Service Marché A Procédure Adaptée MAPA 2013-001 Cahier des charges Décembre

Plus en détail

APPRENTISSAGE ÔTELLERIE RESTAURATION SANTÉ MANAGEMENT COMMERCE COMPTABILITÉ AGROALIMENTAIR. Notre mission : vous apprendre un métier

APPRENTISSAGE ÔTELLERIE RESTAURATION SANTÉ MANAGEMENT COMMERCE COMPTABILITÉ AGROALIMENTAIR. Notre mission : vous apprendre un métier PPR P APPRENTISSAGE ÔTELLERIE RESTAURATION SANTÉ MANAGEMENT COMMERCE COMPTABILITÉ AGROALIMENTAIR Notre mission : vous apprendre un métier Le Centre de Formation des Apprentis Régional de la Chambre de

Plus en détail

MASTER. marketing, vente* mention. parcours. cadre réservé à l administration. photo à agrafer. n de dossier (cadre réservé à l administration)

MASTER. marketing, vente* mention. parcours. cadre réservé à l administration. photo à agrafer. n de dossier (cadre réservé à l administration) D E M A N A G E M E N T UNIVERSITAIRE ECOLE LILLE n de dossier (cadre réservé à l administration) DOSSIER DE CANDIDATURE LILLE ECOLE UNIVERSITAIRE D E M A N A G E M E N T photo à agrafer Notez ici votre

Plus en détail

Les rencontres sénatoriales de l apprentissage

Les rencontres sénatoriales de l apprentissage Les rencontres sénatoriales de l apprentissage 21 mai 2008 au Sénat «Tous les chemins mènent à l apprentissage» 1 COMMUNIQUE DE PRESSE Rencontres sénatoriales de l apprentissage 2008 : «Parcours d apprentis»

Plus en détail

L équipe de direction et l ensemble des personnels se tiennent à votre disposition pour tout renseignement relatif aux métiers et aux modalités de

L équipe de direction et l ensemble des personnels se tiennent à votre disposition pour tout renseignement relatif aux métiers et aux modalités de L équipe de direction et l ensemble des personnels se tiennent à votre disposition pour tout renseignement relatif aux métiers et aux modalités de déroulement de la formation. UN CONTRAT DE TRAVAIL UN

Plus en détail

11 e Forum de la Création & Reprise d entreprise

11 e Forum de la Création & Reprise d entreprise 11 e Forum de la Création & Reprise d entreprise en Loir-et-Cher Vendredi 5 octobre 2012 de 9h à 18h Maison des Entreprises 16 rue de la Vallée Maillard à Blois Une opération organisée conjointement par

Plus en détail

Document élaboré et édité par le CIO d'epinal - mai 2013. Source : Le guide de l'apprentissage - rentrée 2013 - ONISEP Alsace

Document élaboré et édité par le CIO d'epinal - mai 2013. Source : Le guide de l'apprentissage - rentrée 2013 - ONISEP Alsace Document élaboré et édité par le CIO d'epinal - mai 2013. Source : Le guide de l'apprentissage - rentrée 2013 - ONISEP Alsace Pourquoi choisir de se former en apprentissage? UN GRAND CHOIX DE MÉTIERS

Plus en détail

LES PREMIÈRES ÉTAPES DU PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ EN SEINE-SAINT-DENIS

LES PREMIÈRES ÉTAPES DU PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ EN SEINE-SAINT-DENIS LES PREMIÈRES ÉTAPES DU PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ EN SEINE-SAINT-DENIS Edition 2014 SOMMAIRE Editorial de Monsieur le préfet. 1 Le pacte est au service des entreprises et des ménages 2-3

Plus en détail

Formation. continue diplômante. Diplômes Bac à Bac +3/4 E-learning Formation mixte Validation des acquis de l expérience (VAE)

Formation. continue diplômante. Diplômes Bac à Bac +3/4 E-learning Formation mixte Validation des acquis de l expérience (VAE) Formation continue diplômante Diplômes Bac à Bac +3/4 E-learning Formation mixte Validation des acquis de l expérience (VAE) www.ifpass.fr www.formations-assurance.fr www.emploi-assurance.com L environnement

Plus en détail

du 11 mars au 17 avril EURATECHNOLOGIES HAUTE BORNE PLAINE IMAGES EURASANTÉ MAISONS DE L EMPLOI PÔLE EMPLOI ENTREPRISES ET CITES

du 11 mars au 17 avril EURATECHNOLOGIES HAUTE BORNE PLAINE IMAGES EURASANTÉ MAISONS DE L EMPLOI PÔLE EMPLOI ENTREPRISES ET CITES Les rencontres emploi du numérique métropole 2014 du 11 mars au 17 avril 2014 EURATECHNOLOGIES HAUTE BORNE PLAINE IMAGES EURASANTÉ MAISONS DE L EMPLOI PÔLE EMPLOI ENTREPRISES ET CITES JOBS DATING VISITES

Plus en détail

Manager dans la distribution. par alternance. Apprentissage Contrat PRO

Manager dans la distribution. par alternance. Apprentissage Contrat PRO Manager dans la distribution par alternance Apprentissage Contrat PRO La clé du succès de l IMMD? Une formation dynamique et innovante, au plus près des réalités du terrain, grâce à la collaboration étroite

Plus en détail

Formation au métier de Conseiller(ère) en communication et image

Formation au métier de Conseiller(ère) en communication et image Formation au métier de Conseiller(ère) en communication et image Certification Professionnelle d état RNCP - Niveau IV Centre de formation LYON Tél : 06 68 39 13 08 Email : contact@a-part-etre.com Déclaration

Plus en détail

FORUM des FORMATIONS et des METIERS

FORUM des FORMATIONS et des METIERS BASSIN D EDUCATION ET DE FORMATION DE TOULON FORUM des FORMATIONS et des METIERS Samedi 7 février 2015 de 8 heures à 12 heures 30 au Lycée Dumont d Urville 212, Avenue Amiral Jaujard 83000 TOULON Tel :

Plus en détail

La protection sociale qui comprend les indépendants, je suis pour!

La protection sociale qui comprend les indépendants, je suis pour! SOLUTIONS ENTREPRENEUR La protection sociale qui comprend les indépendants, je suis pour! Sophie B. Commerçante prévoyance épargne retraite ARTISANS, COMMERÇANTS, PROFESSIONS LIBÉRALES, INDÉPENDANTS......

Plus en détail

START UP. Challenge DOSSIER PARTENAIRE

START UP. Challenge DOSSIER PARTENAIRE START UP Challenge DOSSIER PARTENAIRE Sommaire MBway Start Up Challenge L édition 2015 en chiffres Devenir partenaire Vos contacts MBway Eduservices Fiche Partenaire PAGE 4 PAGE 5 PAGE 8 PAGE 9 PAGE 11

Plus en détail

Appel d offre - Année 2015 - FORCO OPCA du Commerce et de la Distribution Partenaires des Formations & Inscriptions en Ligne FORCO - FIL

Appel d offre - Année 2015 - FORCO OPCA du Commerce et de la Distribution Partenaires des Formations & Inscriptions en Ligne FORCO - FIL Appel d offre - Année 2015 - FORCO OPCA du Commerce et de la Distribution Partenaires des Formations & Inscriptions en Ligne FORCO - FIL SOMMAIRE OBJET DE L APPEL D OFFRE P. 3 LE CONTEXTE DE L APPEL D

Plus en détail

La politique marseillaise en faveur des Seniors

La politique marseillaise en faveur des Seniors La politique marseillaise en faveur des Seniors Le Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Marseille est un établissement public administratif communal. Il oriente ses actions en faveur des personnes

Plus en détail

CRÉATION PARIS CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DE PARIS La lettre d information des métiers de l artisanat parisien de création.

CRÉATION PARIS CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DE PARIS La lettre d information des métiers de l artisanat parisien de création. SERVICES DE LA FORMATION Prospecter et fidéliser grâce aux réseaux sociaux- Facebook 29 et 30 juin 2015 Aujourd hui, les réseaux sociaux font partie de notre quotidien pour un usage privé ou professionnel.

Plus en détail

organisé par le Comité Equestre de Saumur DOSSIER MÉCÉNAT

organisé par le Comité Equestre de Saumur DOSSIER MÉCÉNAT 1 organisé par le Comité Equestre de Saumur DOSSIER MECENAT DOSSIER MÉCÉNAT Sommaire Saumur, capitale de l équitation p. 3 Le Comité Equestre de Saumur p. 3, Salon international de Saumur p. 4 Les enjeux

Plus en détail

ARTISANAT. 1 Résumé de l étude Insee sur les marges de progression pour l artisanat en Nord-Pas-de-Calais

ARTISANAT. 1 Résumé de l étude Insee sur les marges de progression pour l artisanat en Nord-Pas-de-Calais CPRDFP Document d orientation État 1/5 ARTISANAT 1 Résumé de l étude Insee sur les marges de progression pour l artisanat en Nord-Pas-de-Calais 1.1 Panorama des métiers de l artisanat Les coiffeurs, les

Plus en détail

Les temps forts de l année 2000. Les grandes masses budgétaires 1995-2000. Les résultats de la politique financière. La dette régionale et le bilan

Les temps forts de l année 2000. Les grandes masses budgétaires 1995-2000. Les résultats de la politique financière. La dette régionale et le bilan S O M M A I R E Les temps forts de l année 2000 Les grandes masses budgétaires 1995-2000 L équilibre financier 2000 et les dépenses par secteurs d intervention Les résultats de la politique financière

Plus en détail

Insertion des personnes handicapées : La réponse novatrice et responsable des assureurs mutualistes

Insertion des personnes handicapées : La réponse novatrice et responsable des assureurs mutualistes Insertion des personnes handicapées : La réponse novatrice et responsable des assureurs mutualistes Une approche volontariste et ambitieuse Favoriser l intégration des personnes handicapées demandeuses

Plus en détail

NOTICE DÉCLARATION DE DÉBUT D ACTIVITÉ

NOTICE DÉCLARATION DE DÉBUT D ACTIVITÉ P0 Auto-entrepreneur NOTICE DÉCLARATION DE DÉBUT D ACTIVITÉ N 19#0 PERSONNE PHYSIQUE ACTIVITÉ COMMERCIALE, ARTISANALE, LIBÉRALE Merci de bien vouloir fournir les renseignements demandés qui ont un caractère

Plus en détail

www.rhonealpes.fr PLAN RÉGIONAL EN FAVEUR DES JEUNES POUR LE RACCROCHAGE EN FORMATION ET POUR L EMPLOI

www.rhonealpes.fr PLAN RÉGIONAL EN FAVEUR DES JEUNES POUR LE RACCROCHAGE EN FORMATION ET POUR L EMPLOI www.rhonealpes.fr PLAN RÉGIONAL EN FAVEUR DES JEUNES POUR LE RACCROCHAGE EN FORMATION ET POUR L EMPLOI PLAN REGIONAL EN FAVEUR DES JEUNES POUR LE RACCROCHAGE EN FORMATION ET POUR L EMPLOI Lors de son assemblée

Plus en détail

Les éléments constitutifs d une grille d évaluation

Les éléments constitutifs d une grille d évaluation Compte rendu du l atelier «évaluation et performance» Le 12 septembre 2011 Etaient présents Marie France PUCHE, directrice de l emploi au Cdg59 Matyas GRAUX, chargé de prospective emploi au Cdg59 Arnaud

Plus en détail

GUIDE POUR AGIR. Comment identifier ses. SAVOIR-FAIRE et. ses QUALITÉS J ORGANISE MA RECHERCHE. Avec le soutien du Fonds social européen

GUIDE POUR AGIR. Comment identifier ses. SAVOIR-FAIRE et. ses QUALITÉS J ORGANISE MA RECHERCHE. Avec le soutien du Fonds social européen GUIDE POUR AGIR Comment identifier ses SAVOIR-FAIRE et ses QUALITÉS J ORGANISE MA RECHERCHE Avec le soutien du Fonds social européen Identifier ses savoir-faire et ses qualités, pour quoi faire? Vous ne

Plus en détail

CONSEIL DES MINISTRES

CONSEIL DES MINISTRES CONSEIL DES MINISTRES LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE A REUNI LE CONSEIL DES MINISTRES AU PALAIS DE L ÉLYSEE LE MERCREDI 1 ER AVRIL 2015 À L ISSUE DU CONSEIL, LE SERVICE DE PRESSE DE LA PRESIDENCE DE LA

Plus en détail

«Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience

«Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience «Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience UNIVERSITE PARIS 8 ENTREPRISE FNAIM Monter les salariés

Plus en détail

2012-2015. Formation I Déclic création d entreprise. Pour les demandeurs d emploi porteur d un projet de création d entreprise. Objectifs pédagogiques

2012-2015. Formation I Déclic création d entreprise. Pour les demandeurs d emploi porteur d un projet de création d entreprise. Objectifs pédagogiques 2012-2015 Formation I Déclic création d entreprise Pour les demandeurs d emploi porteur d un projet de création d entreprise Objectifs pédagogiques Acquérir le socle de connaissances et d outils nécessaires

Plus en détail

I- Les dispositifs sans critères géographiques

I- Les dispositifs sans critères géographiques LE MEMENTO DES AIDES A LA CRÉATION ET A LA REPRISE D ENTREPRISE Plusieurs dispositifs ont été mis en place par les Pouvoirs Publics et les Collectivités Territoriales pour faciliter la création et la reprise

Plus en détail

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS LE DEVENIR DES DIPLOMÉS Master Aménagement urbanisme développement et prospective Finalité : Professionnelle Situation professionnelle deux ans après l obtention d un master 2 Les enquêtes sur le devenir

Plus en détail

e in Toutes les aides du ra r Conseil Régional de Lorraine Lo n jeune e : être -) ;-I :-D ;-)

e in Toutes les aides du ra r Conseil Régional de Lorraine Lo n jeune e : être -) ;-I :-D ;-) ne i u d ra s e Lor d ai de s le al es gion t u é To il R e s n Co u en j e r t ê e ;I :-D ;) e n e in a r r Lo :-) :-O Édito Des projets plein la tête? Des coups de pouce pour étudier? Des envies de vous

Plus en détail

Bac après Bac Alternance ou statut étudiant

Bac après Bac Alternance ou statut étudiant Guide des formations Bac après Bac Alternance ou statut étudiant EDITO Formations CCI, Bac à Bac + 5 L énergie de la réussite C est une réalité. Avec un diplôme de valeur en poche et reconnu, les jeunes

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Forum de l emploi solidaire -

DOSSIER DE PRESSE Forum de l emploi solidaire - DOSSIER DE PRESSE Relations Presse : Abrasive Karine Michaud Tel : 04 26 00 25 16 E-mail : contact@abrasive.fr Communiqué de presse 17 octobre 2014 Forum de l emploi solidaire : une journée pour découvrir

Plus en détail