Eté 2015 : Les artisans au coeur des évènements. Côtes d Armor - Finistère - Ille-et-Vilaine - Morbihan. lllllll DOSSIER

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Eté 2015 : Les artisans au coeur des évènements. Côtes d Armor - Finistère - Ille-et-Vilaine - Morbihan. lllllll DOSSIER"

Transcription

1 Côtes d Armor - Finistère - Ille-et-Vilaine - Morbihan N 13 Juillet 2015 lllllll DOSSIER Eté 2015 : Les artisans au coeur des évènements Quand saisonnalité rime avec pic d activité p 11 Apprentissage : coup de pouce aux TPE P 15

2

3 lllllll SOMMAIRE ACTUALITÉS CHARTE D ACCUEIL EN DÉCHÈTERIES - NOUVELLE SECRÉTAIRE D ÉTAT DOSSIER LES ARTISANS AU CŒUR DES ÉVÈNEMENTS DE L ÉTÉ ÉCONOMIE QUAND SAISONNALITÉ RIME AVEC PIC D ACTIVITÉ FORMATION COUP DE POUCE AUX TPE - APPRENTIS EN HAUT DE L AFFICHE PLEINS FEUX 18 - MOF, SYMBOLE DE L EXCELLENCE PROFESSIONNELLE Directeur de la publication : Ange Brière Responsable de la rédaction : Pierre de Cordoue Comité de rédaction : Marine Redon CRMAB, Michelle Etienne CMA 22, Nathalie Jan CMA 29, Christelle Le Fort CMA 35, Isabelle Cado CMA 56. Administration/coordination : Marine Redon, Responsable communication Chambre Régionale de Métiers et de l Artisanat de Bretagne - Contour Antoine de Saint-Exupéry - Campus de Ker Lann - CS Bruz Cedex, Crédits photos : A.S.O/X. Bourgeois, A.S.O/B. Bade, CMA, Guillaume Ayer, Renac, M.LANGLE OT Pontivy Communauté, Denoual Coatleven, Mathieu Ezan, Thinkstock. Photo de couverture : Renac. Conception et réalisation : Précontact Impression : Presses de Bretagne Tirage : exemplaires N d ISSN DITO llllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllll PAR LES PRÉSIDENTS DES CHAMBRES DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT Michel Guéguen (29), Louis Noël (22), Olivier Le Couviour (56), Ange Brière (35 et région). Tout pour l emploi La situation de nos entreprises est toujours particulièrement difficile. Les carnets de commandes peinent à se remplir, la visibilité à court et moyen terme reste faible. Aussi, les mesures d accompagnement des entreprises prévues par le Gouvernement peuvent être accueillies avec intérêt, si leur mise en application est très rapide et si la simplicité des procédures est préservée. Le Premier ministre a regroupé ces propositions sous le titre «tout pour l emploi dans les PME et les TPE». C est un concept que nous faisons nôtre. Aide à la première embauche ; garantie de pratiques concurrentielles loyales et lutte contre la fraude au détachement ; développement de l entreprenariat ; accompagnement et simplification de la transmission des entreprises, sont parmi les 18 mesures présentées le 9 juin dernier. Elles constituent de premiers pas dans la bonne direction. Dans le même temps, le président de la République choisit la Bretagne pour annoncer la mise en place d une aide particulière à l accès des jeunes mineurs en première année d apprentissage dans les petites entreprises, grâce à une exonération de salaires et de charges. C est une mesure simple que nous saluons. Il en va de l avenir de l apprentissage, qui doit rester la priorité du mode de formation des jeunes désireux de travailler dans l une de nos entreprises artisanales, ou dans celles qu ils souhaiteront créer. Formons le vœu que ces premiers rayons de soleil nous fassent bien démarrer l été et nous redonnent de l énergie après un temps de repos bien mérité. CONTACTS CRMA Bretagne CMA des Côtes d Armor CMA du Finistère CMA d Ille-et-Vilaine CMA du Morbihan L ArtiMag / 3

4 lllllll ACTUALITÉS CHARTE D ACCUEIL EN DÉCHÈTERIES Premières conventions signées La Charte régionale pour l accueil des entreprises artisanales dans les déchèteries gérées par les Etablissements Publics de Coopération Intercommunale (EPCI) a été élaborée par la Chambre Régionale de Métiers et de l Artisanat de Bretagne (CRMA) et ses partenaires*. Cette démarche vise à optimiser la gestion des déchets sur les territoires et à harmoniser les conditions d accès des artisans en déchèteries. Le 1 er juin dernier, la Communauté de Communes Blavet Bellevue Océan (CCBBO, 56) a signé la première convention d engagement à la charte. Deux nouvelles conventions vont être signées avec la Communauté de CFA DU FINISTÈRE Une inauguration ministérielle François Rebsamen, ministre du Travail, a inauguré, le 30 avril dernier, le Centre de Formation d Apprentis de Cuzon, à Quimper. C est avec fierté que Michel Guéguen, Président de la CMA 29, lui a fait découvrir l établissement, entièrement rénové. Le programme aura coûté 20 millions d euros (70 % provenant de la région Signature de la convention CCBBO (56). Communes Côte de Penthièvre (22) et le SMICTOM du Pays de Vilaine (35). *Le Conseil régional, les Conseils départementaux et l ADEME. Interview d Edith Bourgoin, technicienne au service Déchets de la CC BBO en page 12, Economie. Bretagne, 17 % des fonds propres de la CMA et 13 % du Conseil départemental, de Quimper Communauté et des Communautés de Communes de Cornouaille). Lors de sa visite, François Rebsamen a salué tous ceux qui œuvrent au quotidien pour l apprentissage :«c est une voie d excellence et de réussite ; 75 % des jeunes apprentis trouvent un travail à la fin de leur contrat d apprentissage».? L ARTIQUIZZ Temps forts estivaux en Bretagne 1. Année du dernier assec du Lac de Guerlédan? 2. Nombre de villes étapes du Tour de France en Bretagne en 2015? 3. Date de création du Festival des Vieilles Charrues? 4. Nombre de bénévoles au Festival Interceltique de Lorient? CÔTES D ARMOR La carte du «Local & Fait-Maison» Pour les artisans de l alimentaire, la capacité à travailler avec des producteurs de proximité, la personnalisation des fabrications et la qualité du savoir-faire sont des points forts à faire valoir auprès des consommateurs. C est pourquoi, dans le cadre du dispositif européen DEAL (Développement Economique par l Alimentation Locale), la CMA 22 et la Cité du Goût et des Saveurs ont pris l initiative d accompagner et d aider les artisans boulangers et charcutiers-traiteurs qui le souhaitent à valoriser le local et le fait-maison auprès de leurs clients. Le coup d envoi a été donné fin mai et près de 60 entreprises artisanales costarmoricaines adhèrent déjà à cette opération. Pour se démarquer et afficher leur engagement, chacune dispose d outils de communication distinctifs : vitrophanie, affiches, cartes produits, présentoirs, tabliers et également de fiches recette. Pour en savoir plus : Cité du Goût et des Saveurs, Loïc Sorin au L ArtiMag JUILLET 2015 / 4

5 lllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllll AGENDA TRANSMISSION D ENTREPRISE Les CMA proposent plusieurs RDV d information et s entourent de nombreux experts (RSI, banques, experts-comptables). 22 PETITS DÉJEUNERS DE LA TRANSMISSION D ENTREPRISES - Comment préparer son départ à la retraite, la cession de l entreprise? - Quelles sont les démarches à engager? - Sur quel accompagnement compter? Quatre petits déjeuners d infos (8h30-10h), ouverts aux artisans de plus de 55 ans, en septembre : jeudi 17 à Ploufragan ; mardi 22 à Dinan ; jeudi 24 à Lannion ; mardi 29 à Guingamp. Contact : J.P. Jéhan au , 29 ATELIERS TRANSMISSION Bénéficiez d un accompagnement personnalisé : mardi 13 octobre à Quimper ; lundi 16 novembre à Brest ; jeudi 19 novembre à Morlaix. Contact : Service économique au COMITÉS TRANSMISSION Profitez de conseils lors d un unique RDV : mardi 22 septembre à Rennes, mardi 13 octobre à Saint-Malo et vendredi 20 novembre à Rennes. Contact : Marie-France Courcaud au , 29 JOURNÉE DE L ÉCO HABITAT Les 26 et 27 septembre, à Pouldergat. Au programme : rencontre avec les professionnels, démonstrations et conférences. La CMA 29 et Douarnenez Communauté proposent aux futurs exposants une formation : «Réussir son salon professionnel» pour optimiser l animation de son stand (présentation des produits, prise de contacts ) et son agencement. Contact : Nathalie Péron au ou 35 LA PLUIE ET LE BEAU TEMPS : L ÉVÈNEMENT CLIMAT DU GRAND OUEST Les 25, 26 et 27 septembre, esplanade Charles de Gaulle, à Rennes. Un village : pour échanger et découvrir les solutions proposées par les associations, les collectivités et les entreprises. Des festivités : concerts, arts de rue, démonstrations sportives, marché, ferme, village des enfants. Un colloque : «Inventer une société bas carbone, avec la participation de tous». L évènement est organisé par Ille-et-Vilaine Nature Environnement avec le soutien de très nombreux partenaires dont la CRMA de Bretagne. 56 ATELIER CRÉA FLASH BOOSTER SON ENTREPRISE GRÂCE À INTERNET Le 21 septembre, à Vannes, de 9h à 12h. Comment promouvoir votre entreprise sur internet, avec ou sans site web? Des méthodes et des astuces simples pour muscler sa notoriété sur le net. Public : chefs d entreprise installés depuis moins de 3 ans et porteurs de projet. LA BRETAGNE AU GRAND PAVOIS Les entreprises artisanales du nautisme s exposent du 16 au 21 septembre 2015, à La Rochelle sur deux espaces : à flot (ponton Bretagne) et à terre (stand Bretagne). Cette mobilisation bretonne est animée par la CRMA, Nautisme en Finistère, les départements 22 et 56 et la région Bretagne. 56 RENDEZ VOUS TRANSMISSION Ateliers individuels de 45 minutes lundis 26 octobre à Pontivy et 30 novembre à Vannes. Chemins de la transmission : 2 heures d information sur «l évaluation de l entreprise» ; lundi 5 octobre à Lorient. Contact : Yann Delafoulhouze ou David Rolland au EN BREF ARTISANAT Une nouvelle secrétaire d État Martine Pinville a été nommée, le 17 juin dernier, Secrétaire d État chargée du Commerce, de l Artisanat, de la Consommation et de l Économie sociale et solidaire. Elle remplace Carole Delga. Martine Pinville a 56 ans et est députée de Charente. L ArtiMag JUILLET 2015 / 5

6 lllllll ACTUALITÉS JURIDIQUES RAPPEL AGENDA D ACCESSIBILITÉ PROGRAMMÉE AD AP L obligation de mise en accessibilité de tous les établissements recevant du public (ERP) est maintenue. Ceux qui n ont pas encore respecté ces obligations d accessibilité doivent déposer pour le 27 septembre 2015 un Agenda d Accessibilité Programmée (Ad AP) qui précise les travaux à réaliser et le calendrier envisagé. Plus d infos sur : ou auprès de votre CMA. INVESTISSEMENT DÉDUCTION EXCEPTIONNELLE Afin de soutenir l investissement productif, les entreprises, soumises à l impôt sur les sociétés ou l impôt sur le revenu, peuvent déduire de leur résultat imposable 40 % de la valeur d origine des outils de production achetés, fabriqués, ou loués avec option d achat (ou crédit-bail) entre le 15 avril 2015 et le 14 avril DROIT DE RÉTRACTATION INFORMATION DU CONSOMMATEUR Depuis le 1 er mars 2015, les exposants qui vendent des produits ou des services, dans le cadre d une foire, d un salon ou d une manifestation commerciale doivent informer les consommateurs qu ils ne bénéficient pas du droit de rétractation. L information doit être affichée de manière visible selon le décret d application de la Loi Hamon du 2 décembre ALLERGÈNES OBLIGATION D INFORMATION DE VOS CLIENTS Depuis le 1 er juillet 2015, une liste de 14 allergènes dit «à déclaration obligatoire» a été définie, y compris pour les denrées alimentaires non pré-emballées : céréales contenant du gluten, œufs, lait, arachide, fruits à coque, soja, sésame, lupin, sulfites, moutarde, céleri, mollusques, crustacés, poisson. Le consommateur doit être en mesure d accéder librement et directement à cette information écrite. Plus d infos sur la fiche technique «Etiquetage» sur : MENTION FAIT MAISON REDÉFINITION DES CONDITIONS D UTILISATION Le décret n du 6 mai 2015 a redéfini les conditions d utilisation de la mention «Fait Maison» dans les établissements de restauration commerciale ou de vente à emporter de plats préparés. Les plats «faits maison» sont élaborés sur place, à partir de produits bruts, c est-à-dire crus et sans assemblage SOUS TRAITANCE RESPECT DES OBLIGATIONS SOCIALES L entreprise donneur d ordre doit s assurer du respect par le sous-traitant de ses obligations sociales (déclaration d activité et d emploi salarié, paiement des cotisations et contributions sociales), en lui demandant une «attestation de vigilance» Urssaf, délivrée en ligne et valable 6 mois. Depuis le 1 er avril, cette attestation est obligatoire pour tout contrat de sous-traitance d un montant supérieur de HT. Sans cette attestation, le donneur d ordre peut être sanctionné pour complicité de travail dissimulé et devra régler les cotisations sociales du sous-traitant. Plus d infos sur : https://mon.urssaf.fr/ avec d autres produits alimentaires. Il existe quelques exceptions de produits «non bruts» pouvant entrer dans la composition d un plat «fait maison» (exemple : salaisons, fromages ). Plus d infos sur : L ArtiMag JUILLET 2015 / 6

7 lllllll DOSSIER LE TOURISME EN BRETAGNE : emplois touristiques salariés 4,8 % de l emploi salarié régional (1) Source : 1 Comité Régional Tourisme Bretagne / Chiffres clés 2014 Eté 2015 : les artisans au cœur des évènements La Bretagne a attiré 9 millions de touristes en et se classe 4 e au rang des régions touristiques françaises. Une attractivité portée par la diversité et la richesse de nos paysages et de notre patrimoine, mais aussi par un foisonnement d évènements culturels et sportifs. Littorale ou intérieure, la Bretagne vaut le détour et la campagne de promotion «Viens en Bretagne», lancée par le Comité régional du tourisme, le fait savoir et invite à la découverte. Pendant la saison estivale, l affluence touristique particulièrement dense génère de l emploi, impacte les chiffres d affaires et contribue significativement au dynamisme de l économie bretonne. Les entreprises artisanales y prennent toutes leur part. Pour en témoigner, L ArtiMag vous propose le regard d artisans bretons sur quatre rendez-vous phares de l été 2015 : l assec du lac de Guerlédan, le passage du Tour de France, les Vieilles Charrues de Carhaix et le Festival Interceltique de Lorient. L ArtiMag JUILLET 2015 / 7

8 lllllll DOSSIER La Bretagne a le vent en poupe! Un récent sondage la place en tête des destinations de l été pour 20,4 % des Français 2. Il faut dire que notre région fait tout pour susciter l intérêt et l envie, notamment en proposant un large éventail de manifestations. Pour capter ce marché, les artisans s adaptent et s organisent Guerlédan déjà des retombées 30 ans qu il n y avait pas eu d examen technique complet du barrage et de vidange du lac. L évènement est exceptionnel et le paysage à découvrir l est tout autant. Depuis avril les visiteurs sont au rendez-vous. «Avec les différentes autorités locales et départementales, on a essayé de tout organiser au mieux pour faciliter leur accueil», précise Hervé Le Lu, maire de Mûr-de-Bretagne et vice-président de Pontivy Communauté, en charge du tourisme «sur les premiers week-ends de mai, on enregistrait déjà 420 véhicules/heure sur la route du lac. Ce n est pas sans impacter l activité des artisans et commerçants du territoire». Les artisans des métiers de bouche le ressentent tout particulièrement. Bruno Cardon, charcutier-traiteur, O Trait Heure Mûrois à Mûr-de-Bretagne confirme : «Pour répondre à l affluence, nous sommes passés en horaires d été avec 4 mois d avance et nous avons embauché deux salariés supplémentaires. Ça va encore monter en puissance au cours de l été et ça nous motive». Même discours du côté des deux boulangers où là aussi, le chiffre d affaires est à la hausse. «Dans une période un peu morose, cet évènement engendre un regain d activité. Dès avril, nous avons engagé une vendeuse saisonnière», confirme Stéphanie Fayer, boulangerie La Ronde des Pains. Pour Yoann Frette, Le Fournil de Guerlédan : «Depuis Pâques, on ressent une demande plus forte et le rythme s est accéléré notamment au fournil. Il faut pouvoir approvisionner nos dépôts, fournir les restaurateurs». A côté de l office du tourisme, la fleuriste Delphine Launay, Fleurs de l Argoat, est aussi en bonne place pour constater cet afflux de visiteurs «pour les activités comme la mienne, les retombées sont moins importantes mais je profite du passage très dense. Pour ceux qui viennent de loin, c est l occasion de se poser et de découvrir toute notre région». Et tout l enjeu est là. Cet été et jusqu en octobre, l assec du plus grand lac de Bretagne offre un moment rare et constitue une réelle opportunité touristique et économique pour les Côtes d Armor, le nord du Morbihan et pour tout le territoire du Centre et Centre Ouest Bretagne. Et chacun s attache à valoriser l évènement. Nul doute que les images de l assec seront aussi mises en avant lors de la retransmission des étapes du Tour de France en Bretagne. En savoir plus : UNE IDÉE À REVENDRE... Profitant de l assec du lac, Mickaël Le Picaut, boulanger sur la commune de Melrand (56) a créé et déposé sa marque de biscuits «les galettes de Guerlédan», vendues dans plusieurs points de vente sur un rayon de 50 km autour du lac. Sources : 2 Sondage Internet Clévacances 3 Chiffres Fédération française du cyclisme 4 Association des Vieilles Charrues 5 Festival Interceltique de Lorient. L ArtiMag JUILLET 2015 / 8

9 AN ERER KOZH WIZZ! Tour de France 2015 : 3 étapes au cœur de la Bretagne «La Grande Boucle» fait étape cet été dans notre région et s arrête dans 5 villes : Fougères, Rennes, Mûr-de-Bretagne, Vannes et Plumelec. Terre traditionnelle de vélo, la Bretagne compte environ licenciés et plus de 200 clubs 3. En plus de ces sportifs, le vélo fait de nombreux adeptes le week-end, pendant les vacances, mais aussi au quotidien, comme moyen de transport. Alors ce passage du Tour de France en Bretagne, c est forcément un évènement. Alexandre Hinault, 34 ans, jeune chef de l entreprise Alex Hinault Saint-Malo Cycles, installé depuis mars 2014 à St-Malo et fils du célèbre champion cycliste Bernard Hinault ne le nie pas. «Le Tour de France en Bretagne? Cela donnera peut-être envie aux gens de faire du vélo ; on verra si cela produit un effet à retardement. Bien entendu, je communique sur l évènement et je mettrai la télévision dans le magasin». Avec au-dessus de l atelier des photos de son père, quintuple vainqueur de la célèbre Grande Boucle! S il a baigné depuis l enfance dans le milieu cycliste, Alexandre ne s y est mis qu à 24 ans. Bien entendu, il joue de l atout de son nom de famille même si son magasin est bien son projet personnel. Une idée mûrie pendant deux ans pour choisir sa ville d implantation et trouver l emplacement idéal de sa surface de vente d aujourd hui 500 m 2. «Je vise une clientèle grand public, vététiste et route. Je développe également le vélo électrique aujourd hui en expansion et en complément je souhaite m adresser aux femmes en leur proposant une partie textile». L impact du passage du Tour de France en Bretagne pourra se mesurer dans Alexandre Hinault, dirigeant de l entreprise Alex Hinault Saint-Malo Cycles. quelques mois, mais les nombreuses courses organisées dans notre région chaque année, comme le Tour de Bretagne ou le Grand Prix de Plouay, participent aussi à l engouement des Bretons pour la petite reine pour le bonheur des artisans du cycle. NOTER : Plus de 220 artisans sont spécialisés dans la réparation et vente de cycles en Bretagne. Les festivals donnent le «LA» JUILLET 2015 CARHAIX Depuis sa création en 1992, le festival des Vieilles Charrues est monté en puissance. Grâce à sa programmation diversifiée et intergénérationnelle, il s impose aujourd hui comme un événement rassembleur et incontournable. En 2014, plus de festivaliers 4, venus de toute la France, ont pendant 4 jours «adopté» Carhaix et consommé dans les commerces locaux (lire témoignage p.10). En coulisses, les «Vieilles Charrues» travaillent en circuit-court et privilégient les fournisseurs issus de son territoire. De quoi apporter du travail et des ressources supplémentaires aux artisans locaux et contribuer plus largement à dynamiser toute l économie locale. Du boulanger au vendeur de cordes pour guitares, 80 % de ses fournisseurs, sont basés dans la région et pour un quart d entre eux, en Centre Bretagne. De son côté, depuis 45 ans, le Festival Interceltique de Lorient (FIL) rassemble chaque année plus de personnes 5. Classé depuis 1996 parmi les festivals les plus importants d Europe, le FIL est aujourd hui un acteur incontournable des cultures bretonne et celtique. Pendant 10 jours et 10 nuits, le FIL est une véritable aventure humaine et conviviale qui mêle musique, danse, artisanat. Le tout orchestré par bénévoles venus de tous horizons. Le FIL, c est aussi des lieux dédiés, comme l Espace Solidaire, qui informe les festivaliers sur des initiatives éthiques et responsables, ou encore des expositions d artisans d arts et de luthiers au Jardin des Arts et des Luthiers. Ces deux festivals, comme plusieurs autres proposés en Bretagne, ont également en commun d avoir développé une stratégie durable et solidaire axée sur la mobilisation et la mise en synergie de toutes les forces vives du pays. Festival des Vieilles Charrues du 16 au 19 juillet. Festival Interceltique de Lorient du 7 au 16 août. L ArtiMag JUILLET 2015 / 9 5

10 lllllll DOSSIER TÉMOIGNAGES Ils font leur festival... Hervieux et Glet, facteurs d instruments à vent Tudual Hervieux. Gilbert et Olivier Glet, fabricant de binious et bombardes Rieux (56) Installé à Rieux, l atelier Hervieux et Glet est l un des 6 fabricants professionnels de binious et bombardes en Bretagne. Chaque année ils jouent et exposent au Festival Interceltique. C est en 1982, que Gilbert Hervieux et Olivier Glet, 2 sonneurs passionnés, créent leur entreprise. En 2009, Tudual, fils de Gilbert rejoint l entreprise, avec la même passion. «Tous nos instruments sont entièrement fabriqués selon les méthodes traditionnelles. Il nous faut 5 à 6 mois pour finaliser une bombarde ou un biniou». Parmi leurs clients, de nombreux bagadoù, des musiciens professionnels ou amateurs avertis. Un marché situé à 95 % en Bretagne, mais aussi en Allemagne, aux Etats-Unis, en Italie et en Espagne. Chaque année, le Festival Interceltique de Lorient est un évènement important pour l entreprise. «Pendant 5 jours, nous sommes présents au Jardin des Arts et des Luthiers. Un cadre magnifique, au cœur de Lorient. Cet espace est un véritable pôle d excellence et de culture au sein du festival». «Pour nous, le Festival est un incontournable. Tout le milieu des sonneurs, bagadoù, de la musique traditionnelle bretonne et des musiques du monde est là. C est une opportunité unique pour échanger, montrer nos produits, faire essayer nos instruments. Tous les ans, on essaie d y présenter une nouvelle création, un nouvel instrument. L impact est hyper important, pas vraiment pour des ventes directes, mais pour prendre des contacts et aussi pour sentir de nouveaux besoins, de nouvelles attentes». Michel Collobert, un boulanger très sollicité Les boulangeries TI FORN de Carhaix et Huelgoat, respectivement reprises en 2002 et 2008 par Michel Collobert, sont fournisseurs aux Vieilles Charrues. Avec une équipe de 10 personnes sur chacun des 2 lieux de vente, elles assurent un chiffre d affaires en progression de 2 à 3 % par an. «Pendant le Festival, nous acheminons baguettes sur site. Nous livrons également l espace restauration des artistes, en pains, viennoiseries, gâteaux ou toute demande spécifique. Nous avons établi un partenariat très privilégié avec le Festival et nous sommes mécènes depuis 15 ans. L impact au niveau des boutiques est plus faible. Nous gagnons la clientèle du Festival et comme nous sommes situés en zone touristique nous captons aussi ceux qui en profitent pour visiter le secteur. En revanche, les locaux font plutôt leurs réserves la semaine précédente. Enfin, le Festival nous a permis de gagner en notoriété ce qui nous aide à développer notre activité. Il est important de préciser que les organisateurs font travailler les locaux. Même si les festivaliers sont de plus en plus attentifs à leurs dépenses et sortent peu du site de Kerampuilh, Boulangeries TI FORN Michel Collobert Carhaix (29) et Huelgoat (29) ça met du beurre dans les épinards. C est bon pour Carhaix et c est bon pour nous!». L ArtiMag JUILLET 2015 / 10

11 lllllll ÉCONOMIE Pour Michel Quinio, plombier-chauffagiste à Etables-sur-Mer (à gauche) et pour Christina et Didier Lequertier, paysagistes et pisciniers à Saint-Jouan-des-Guérets (à droite), les vacances sont un moment propice pour remplir le carnet de commandes.. Quand saisonnalité rime avec pic d activité L été ce n est pas que les festivals, c est aussi l occasion pour certains artisans de remplir leurs carnets de commandes ou d avoir un surcroît d activité. De nouvelles données comme l augmentation des résidences secondaires, des piscines, la vogue des aménagements paysagers, rythment l activité avec un tempo spécifique (saison estivale, vacances ou longs week-ends). Explications avec Michel Quinio, entreprise Quinio-Carriou à Etables-sur-Mer (22) et Didier et Christina Lequertier, entreprise «Mon jardin, Ma piscine» à Saint-Jouan-des-Guérets (35). É té comme hiver, à chaque période de vacances ou de grands week-ends, les résidences secondaires reprennent vie et pour Michel Quinio, c est bon signe. Installé depuis 2003, en plomberiechauffage-sanitaire sur la commune littorale d Etables-sur-Mer, l arrivée de ces propriétaires est pour lui un moment propice pour remplir le carnet de rendez-vous et le carnet de commandes. «Je travaille essentiellement en rénovation et j interviens sur une zone géographique qui va de Saint-Brieuc à Plouha mais par la côte. Ces maisons de vacances sont surtout concentrées sur Etables, Saint-Quay- Portrieux, Tréveneuc. Le volume de travaux réalisé sur ce marché n est pas négligeable. Même s il peut être variable selon les années, c est à peu près 35 à 40 % de mon chiffre d affaires.». Un marché qui demande une approche relationnelle particulière et une organisation sans faille pour pouvoir répondre aux attentes de chacun et aux délais imposés. «Généralement, en été, on signe pour des travaux à terminer pour la Toussaint ou Noël et aux vacances de Pâques, pour des chantiers à faire avant l été suivant. J arrive à tenir ce rythme en organisant un roulement avec les quatre salariés». Et avec des clients qu il faut savoir rassurer. L ArtiMag JUILLET 2015 / 11

12 lllllll ÉCONOMIE «Ils nous confient leurs clés, ils ont donc besoin d être en confiance et, comme ils ne sont pas sur place, de pouvoir davantage échanger sur le chantier en cours. Le téléphone et les mails permettent d apporter ce suivi et de réduire la distance.» Le couple Lequertier, paysagiste et piscinier, installé depuis juin 2010, connaît une surcharge d activité dès le printemps. «A partir de mars avril, nous avons un pic d activité car nous avons une forte demande de notre clientèle pour que leur jardin, leur terrasse soient prêts pour l été. Quant à leur piscine, on n imagine même pas qu elle ne soit pas finie». Pour répondre à cette hausse d activité, tenir la cadence et le délai de livraison, Christina et Didier Lequertier embauchent des saisonniers, ouvriers qualifiés. Ils passent ainsi de 8 salariés dans l entreprise à une équipe de 13 personnes aux compétences diverses, du paysagiste au plombier-électricien, qu il s agit «de former et manager pour que l entreprise tourne», explique Christina Lequertier. En avril 2012, avec l ouverture d un magasin tenu par Christina, l activité piscine prend de l ampleur et représente aujourd hui environ 40 % du chiffre d affaires. «Nous travaillons essentiellement avec des particuliers, dont 15 % possédant une résidence secondaire, et quelques campings durant la période estivale.» Concernant la clientèle, les deux entreprises font le même constat : «c est une clientèle exigeante qu il faut savoir conquérir et fidéliser en apportant une écoute attentive, des conseils judicieux et en livrant, dans les délais, un travail de qualité. Pas de droit à l erreur, il faut être au millimètre», souligne Michel Quinio. CHARTE D ACCUEIL EN DÉCHÈTERIE Point de vue d une collectivité engagée Le 1 er juin dernier, la Communauté de Communes Blavet Bellevue Océan (56) a signé la première convention d engagement à la charte. Rencontre avec Edith Bourgoin, technicienne au service Déchets (voir également Actualités p.4). Pourquoi votre collectivité s est-elle engagée dans ce partenariat? Depuis 2011, nous travaillons avec la CMA 56 qui avait alors engagé un diagnostic territorial sur la gestion des déchets des entreprises artisanales. En 2014, 5 garages ont été labellisés «Garage Propre» et une entreprise du nautisme «Vague Bleue». Lorsque la CMA nous a présenté la charte d accueil en janvier dernier, nous étions en réflexion sur la réhabilitation de la déchèterie de Merlevenez et nos élus ont choisi de s engager dans une démarche globale. Nous sommes les premiers à signer la convention mais l intérêt c est bien que toutes les collectivités suivent. Concrètement, qu est-ce que cette convention va apporter aux artisans? Pour l artisan, c est l assurance de déposer ses déchets dans de bonnes conditions. Il pourra s organiser et planifier ses dépôts en fonction des conditions d accueil. C est un engagement mutuel pour améliorer la prévention, la gestion et la valorisation des déchets des artisans. Le plan d actions comporte plusieurs volets d intervention : - Déploiement des marques Garage Propre et Vague Bleue. - Participation à l opération de collecte des déchets dangereux en septembre Travail sur les conditions d accès des artisans mené dans le cadre de la réhabilitation de la déchèterie. Ces nouvelles conditions effectives pour 2016 seront communiquées à l ensemble des artisans du territoire. La déchèterie de Merlevenez. - Prévention et réduction des déchets verts des paysagistes. - Promotion de l opération Répar Acteurs. Signer cette convention, c est s engager à effectuer un travail de fond sur la gestion des déchets des artisans et à harmoniser leurs conditions d accueil en déchèteries. Notre objectif : pouvoir les accompagner au mieux pour qu il n y ait plus de dépôts illicites ou faits dans de mauvaises conditions. Les règles du jeu sont claires et identiques pour tout le monde. L ArtiMag JUILLET 2015 / 12

13 lllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllll MÉDIATION SOCIALE Médiation sociale Une solution pour les entreprises en difficulté Mise en œuvre depuis septembre 2014 par le RSI et l Urssaf de façon expérimentale en Bretagne, la médiation sociale est une offre complémentaire au service commun de gestion des travailleurs indépendants (commerçant, artisan, professionnel libéral). Sans se substituer aux procédures de réclamations ou de recours classiques, cette offre propose aux entreprises de faire appel à un médiateur social pour les aider à trouver une issue à une situation devenue inextricable. UN INTERLOCUTEUR NEUTRE Ils sont 8 médiateurs en Bretagne, 2 par département, choisis pour leur connaissance du monde économique et de l entreprise. Le médiateur intervient à titre bénévole. Il agit en tant qu intervenant impartial et indépendant afin d aider le RSI, l Urssaf et leurs ressortissants à trouver une solution acceptable pour chaque partie. UN INTÉRÊT DÉMONTRÉ Le bilan présenté à Thierry Mandon, secrétaire d Etat à la Réforme de l Etat et à la Simplification, le 18 mai dernier, démontre l intérêt du dispositif. La médiation sociale répond parfaitement à des situations complexes. Elle humanise les relations et permet d aller au-delà des procédures automatisées. Depuis son lancement, une centaine de dossiers a été traitée : - Pour près de 2/3 d entre eux sur des problèmes de paiement de cotisations. - Pour 1/3 sur des incompréhensions, des résolutions de difficultés dans la gestion des dossiers. DANS QUEL CAS UTILISER UN MÉDIATEUR SOCIAL? Le médiateur intervient à la demande de toute entreprise, quels que soient sa taille ou son secteur d activité. Il ne peut cependant pas être saisi si la situation de l entreprise fait déjà l objet d un recours ou d une procédure. Urssaf 8, square Marc Sangnier Brest Brest RSI 1, rue de Belle-Île-en-Mer Quimper COMMENT SAISIR LE MÉDIATEUR SOCIAL? Rendez-vous sur le site : à la rubrique «Saisir la Médiation». Si votre dossier entre dans le champ de compétences du médiateur, un rendez-vous vous est proposé dans un délai d un mois. Les rendez-vous proposés sur la région Quimper Urssaf 4, rue Villiers de l Isle d Adam Plérin Plérin Vannes Urssaf Zone d activité de Laroiseau 2 rue Anita Conti Vannes Urssaf Quartier Beauregard 6, rue d Arbrissel Rennes RSI 1 allée Adolphe Bobière Rennes Rennes FLASH Programme RSI Prévention Pro Le programme de prévention des risques professionnels proposé par le RSI aux boulangers, pâtissiers et à certains artisans du bâtiment * s étend, depuis mai 2015, aux électriciens et métalliers serruriers. A la clé, une consultation médicale de prévention gratuite. Pour en bénéficier, prendre rendez-vous avec son médecin-traitant ; prise en charge assurée par le RSI. Contact : * plombiers chauffagistes, maçons carreleurs, menuisiers, métiers du plâtre et de l isolation, couvreurs charpentiers, peintres et poseurs de revêtement. L ArtiMag JUILLET 2015 / 13

14

15 lllllll FORMATION APPRENTISSAGE Coup de pouce aux TPE Pour inciter les entreprises à embaucher des apprentis, différentes mesures ont été lancées par les pouvoirs publics. Une nouvelle aide (1) pour les entreprises de moins de 11 salariés pour la première année du contrat d apprentissage des mineurs. Cette mesure a été annoncée par le Chef de l Etat lors de son déplacement à Brest, le 30 avril dernier. Elle s intègre dans le plan de mobilisation pour l apprentissage, dont l objectif est d atteindre le cap des apprentis en 2017, contre aujourd hui. Elle s ajoute aux autres aides existantes : prime apprentissage de ; aide au recrutement de pour tout apprenti supplémentaire pour les entreprises de moins de 11 salariés ; crédit d impôt de pour la première année de formation. Procédure simplifiée pour les travaux dangereux. Depuis le 2 mai, l obligation de demander l autorisation de l Inspection du Travail pour l utilisation de machines potentiellement dangereuses par des mineurs est remplacée par une déclaration auprès de la même Inspection du Travail. (1) À l heure où nous publions, le décret concernant cette aide n est pas paru. Promotion de l apprentissage et des métiers L APPRENTISSAGE : C EST VOTRE AVENIR Les spots de cette campagne, diffusés en avril sur les chaînes grand public nationales et régionales, restent accessibles sur Internet. En complément, le Ministère du Travail, de l Emploi et de la Formation professionnelle met aussi à disposition un kit de communication et répond aux questions que peuvent se poser les chefs d entreprises sur l apprentissage. Pour en savoir plus : apprentissage/formationprofessionnelle LA FAMILLE MILLEVOIES, À CHACUN SON MÉTIER Cette campagne sur les métiers de l artisanat a plus particulièrement ciblé les jeunes et les familles. 50 programmes courts ont été réalisés et lancés en mars, par le Fonds National de Promotion et de Communication de l Artisanat (FNPCA). Diffusés jusqu en juin, ils seront repris en septembre sur l ensemble des 6 chaînes de France Télévisions. Ils sont aussi disponibles en replay sur Internet : sites France 2, YouTube... L ArtiMag JUILLET 2015 / 15

16 lllllll FORMATION Ça bouge dans les CFA bretons CMA 22 Ouverture d un CQP Démonteur automobile spécialiste. Aujourd hui, il n existe qu une seule formation de ce type en France et c est à Troyes dans l Aube. Pour permettre aux entreprises de l Ouest de la France de former leurs collaborateurs, la CMA 22 met en place, dès octobre prochain, ce Certificat de Qualification Professionnelle (CQP). Il est proposé à l Institut Supérieur des Technologies Automobiles à Ploufragan, sur une durée de 10 mois. CMA 29 Un nouveau CFA. Le 30 avril le tout nouveau CFA de la CMA 29 a été inauguré par François Rebsamen, ministre du Travail (voir page 4). CMA 35 Un Brevet Professionnel en esthétique à la Faculté des Métiers. Ce BP en apprentissage ouvre en septembre Dispensé à Saint-Malo, sur un plateau technique de qualité, récent et équipé des matériels de nouvelle technologie, cette nouvelle formation s adresse aux titulaires d un CAP esthétique. CMA 56 Des locaux modernisés. Le 22 juin, le CFA de la CMA 56 a inauguré ses nouveaux locaux d enseignement général et de cadre de vie des apprentis : 21 salles de cours, internat, foyer, centre de ressources un ensemble totalement réhabilité, grâce au soutien de l Etat, du Conseil régional de Bretagne, du Conseil départemental du Morbihan, de Vannes Agglo. Actuellement, c est la rénovation du pôle automobile qui est en cours. Au global, 9M d auront été investis en 5 ans pour réhabiliter l ensemble du CFA. Le nouveau CFA de la CMA 56 APPRENTIS EN HAUT DE L AFFICHE 5 Meilleurs Apprentis de Bretagne au National Cuisine froide Anthony LOPEZ 18 ans. CAP cuisine au CFA de Ploufragan et chez Jean-Yves Jaguin, la Ville Blanche à Rospez. Maintenance automobile Melvin LE HEN 19 ans. Bac Pro maintenance automobile au CFA de Vannes et dans le garage Mira Motors Clinic à Lorient. Plâtrerie plaque Julien HAMEL 19 ans. CAP plâtrier plaquiste à la Faculté des Métiers à Fougères et chez Gérard Chevallier à Saint-Georgesde-Reintembault. Maël Monnier (35), Meilleur Apprenti de France charcutier Maël Monnier, apprenti à la Faculté des Métiers à Bruz, est le lauréat du concours national charcuterie des Meilleurs Apprentis de France. A 20 ans, Maël poursuit sa formation en CAP charcutier 1 an chez Arnaud Berhault à Melesse. Pour réussir ce parcours sans faute du départemental au national, il a été soutenu par son employeur et Vincent Debains, enseignant en charcuterie traiteur. Charpente Jérémy POULAIN 19 ans. CAP charpentier à la Faculté des Métiers à Fougères et chez Cédric Fouilleul à Saint-Hilaire-du-Harcouêt. Esthétique Julia LEFEUVRE (à droite) 19 ans. Bac pro esthétique à la Faculté des Métiers à Saint-Malo et chez Estética à Bréal-sous-Monfort. L ArtiMag JUILLET 2015 / 16

17 lllllll FORMATION CONTINUE Les stages de la rentrée Les CMA vous ont préparé un nouveau programme de formation pour la rentrée. Inscrivez-vous vite! En avant première, quelques-uns des stages proposés : EN CÔTES-D ARMOR Devis et Factures : réduire le risque d impayés 14 septembre, à Ploufragan. Se faire connaître à moindre coût 25 septembre et 9 octobre, à Aucaleuc. Sauvegarder ses données informatiques 27 octobre, à Lannion. EN FINISTÈRE Réussir son salon professionnel 8 et 26 septembre, à Douarnenez. Réaliser ses supports de communication sur informatique 7 et 14 décembre, à Quimper. Réaliser sa comptabilité avec Quadratus 30 novembre et 1 er décembre, à Quimper. EN ILLE-ET-VILAINE Réaliser et gérer facilement son site Internet sur Wordpress 14, 21, 28 septembre, 5 et 12 octobre, à Rennes. Métiers d art : mieux vendre ses créations sur un salon ou une expo 25 septembre et 2 octobre, à Rennes. Etablir ses devis et factures sur EBP. 18 et 25 septembre, à Rennes. EN MORBIHAN EEA - Encadrant d Entreprise Artisanale Module «Gestion des Ressources humaines et Formation de l apprenant». A partir du 31 août 2015, à Vannes. Comptabilité au réel - 1 er niveau 25 septembre et 2, 9 et 16 octobre, à Vannes. Publicité efficace à moindre coût 21 et 28 septembre, à Pontivy et 5 et 12 octobre, à Vannes. LES FORMATIONS TECHNIQUES Bâtiment : concevoir, mettre en valeur et présenter un projet de décoration intérieure 12 jours (4 x 3) - 12 au 14 octobre - 2 au 4 novembre - 23 au 25 novembre - 7 au 9 décembre, à Vannes. Sandrine Soulard, tél Services : bouquets et compositions «tendance recyclage» 28 septembre 2015, à Rennes. Edith Gatel, tél Alimentaire : les entrées de fin d année 8 octobre, à Auray. Claire Bidault, tél Alerte arnaque Artisans de l alimentaire, des organismes peuvent vous contacter pour des formations Hygiène en affirmant qu elles sont gratuites et en vous demandant de vous engager immédiatement. Avant toute inscription, contactez votre CMA! EN BREF Olympiades des métiers : l équipe de France en Côtes d Armor L équipe nationale des métiers de la peinture automobile s est entraînée, du 8 au 12 juin, au CFA de la CMA 22 à Aucaleuc. Une préparation intensive pour le médaillé d or Charles Lesclaux, originaire de Dordogne, qui représentera la France aux épreuves internationales du 11 au 16 août, à Sao Paulo. ADEA Pour monter en compétences Formation diplômante de niveau IV (niveau bac), l ADEA (Assistant de Dirigeant d Entreprise Artisanale) s adresse au conjoint du chef d entreprise artisanale ou au collaborateur. Objectif : développer les compétences nécessaires pour assumer les tâches administratives, commerciales et de gestion de l entreprise artisanale. Etalée sur 2 ans et demi, à raison d une journée par semaine, cette formation s organise en quatre modules indépendants. Plusieurs modules démarrent en septembre prochain : 1. Communication et relations humaines, à Ploufragan et Brest 2. Gestion de l entreprise, à Ploufragan et Rennes 3. Secrétariat bureautique, à Lannion 4. Stratégies et techniques commerciales, à Lorient et Quimper Pour vous inscrire, contactez votre CMA (voir page 2). L ArtiMag JUILLET 2015 / 17 / 5

18 lllllll PLEINS FEUX MOF, symbole de l excellence professionnelle Créé en 1935, le titre de «Un des Meilleurs Ouvriers de France» (MOF) est devenu, 80 ans plus tard, un véritable label de qualité française reconnu dans l Hexagone comme à l étranger. Organisé tous les 3 ans dans plus de 200 métiers, la sélection extrêmement rigoureuse demande un savoirfaire traditionnel, une connaissance des techniques modernes, créativité et sens de l esthétique. Retour sur une préparation intensive avec Arnaud Aussant, MOF maçon Après 2 ans de préparation et de travail acharné, Arnaud Aussant est devenu Meilleur Ouvrier de France maçon. A 28 ans, Arnaud est un des plus jeunes à porter ce titre tant convoité. Ancien apprenti à la Faculté des Métiers à Fougères, Arnaud avait déjà la fibre des concours. 2 e meilleur apprenti d Ille-et-Vilaine en 2003, 2 e aux Olympiades des métiers de Bretagne en 2005 et 2007, la volonté de réussir ne l a pas quitté depuis. Désormais MOF et diplômé Bac+ 2 par l Education nationale, il espère davantage travailler sur des chantiers de création, avec de la maçonnerie sur mesure et de haute gamme. SEPTEMBRE CLÔTURE DES INSCRIPTIONS 10 candidats maçons déposent un dossier de candidature. Arnaud Aussant, Meilleur Ouvrier de France maçon MARS EPREUVES DE QUALIFICATION À LILLE Chaque candidat doit réaliser une pointe de pignon style Roubaix en briques. Sujet connu depuis plusieurs mois par les candidats, la particularité de cette épreuve est surtout de rivaliser de vitesse car ils n ont que 8 heures devant eux. «But, assembler le maximum et le mieux possible la pièce», explique Arnaud. Sur les 10 inscrits, 7 ont participé à cette épreuve éliminatoire. Seuls trois franchissent la barre. FÉVRIER EPREUVES FINALES À PARIS Fin février, Arnaud apporte son œuvre et son dossier technique examinés anonymement par un jury. Huit mois à se donner à fond, plus de 450 heures de travail pour réaliser un élément décoratif inspiré de la cathédrale de Bourges. «Pour réussir cette épreuve extrêmement technique et d un niveau très élevé, - en dehors du fait d être tenace - il faut savoir bien s entourer». raconte Arnaud. Pari réussi : sculpteur sur pierre, tailleur de pierre, menuisier, marbrier, ingénieur béton, artiste verrier, ancien enseignant, Arnaud a fait appel à de multiples compétences pour réussir sa pièce où tout se joue au demi-millimètre près, avec des figures et des coffrages de béton très complexes. MARS RÉSULTATS «On guette le facteur» raconte Arnaud car le verdict rendu près de 3 semaines plus tard arrive par courrier. «J ai sauté de joie en lisant le courrier. Pour autant après il m a fallu un moment avant d y croire. Je remercie tous ceux qui m ont soutenu et accompagné». La remise de la médaille mi-avril à La Sorbonne concrétise le rêve de ce jeune maçon, installé à son compte depuis Cet été, c est l Elysée qui l attend. En savoir plus : Le dernier concours 2013/2015 a couronné 225 nouveaux MOF en France, dont 9 bretons : FINISTÈRE : - Karine DORVAL, broderie main, à Quimper. - Eric FOURNIER, archèterie, à Quimper. - Gwénaëlle FUSTE, gouvernante des services hôteliers, à Plonéïs. ILLE-ET-VILAINE - Arnaud AUSSANT, maçonnerie, à Fougères. - Ludovic MARSILLE, métallerie serrurerie, à Paimpont. - Joël MALGORN, technico-commercial en solutions d efficacité énergétique, à Combourg. MORBIHAN - Cédric BLANC, plâtrerie-gypserie, à Plaudren. - Mickael GAGNIÈRE, art des jardins paysagers, à Saint-Caradec Tregomel. - Thomas GABELLEC, technico-commercial en solutions sanitaires, à Lorient. L ArtiMag JUILLET 2015 / 18

19

20

PAR THEMATIQUE. N THEME Présentation

PAR THEMATIQUE. N THEME Présentation PAR THEMATIQUE N THEME Présentation A B C D Apprentissage/alternance Formation continue Développement/ investissement Hygiène, sécurité, accessibilité Les conseillères du Service Apprentissage ont pour

Plus en détail

ÊTRE ARTISAN. Pourquoi pas Moi?

ÊTRE ARTISAN. Pourquoi pas Moi? ÊTRE ARTISAN Pourquoi pas Moi? l rtisanat, c est quoi? Des Métiers créatifs qui permettent de s exprimer et d évoluer Des Métiers ouverts qui concernent les secteurs les plus divers Des Métiers porteurs

Plus en détail

DOSSIER PRESSE JOURNÈE PORTES OUVERTES DES CENTRES DE FORMATION SAMEDI 26 MARS 2011 9H - 17H

DOSSIER PRESSE JOURNÈE PORTES OUVERTES DES CENTRES DE FORMATION SAMEDI 26 MARS 2011 9H - 17H DOSSIER PRESSE JOURNÈE PORTES OUVERTES DES CENTRES DE FORMATION SAMEDI 26 MARS 2011 9H - 17H Coordonnées des centres de formation : Centre de Formation Chambre de Métiers et de l Artisanat impasse Morère

Plus en détail

Évolution du tissu artisanal en Bretagne

Évolution du tissu artisanal en Bretagne du tissu artisanal en Bretagne Alors que le nombre d entreprises artisanales bretonnes a baissé depuis 1990, 28 000 emplois salariés supplémentaires ont été créés dans le secteur en 14 ans. La taille des

Plus en détail

Les solutions pour amorcer et héberger son entreprise

Les solutions pour amorcer et héberger son entreprise Les solutions pour amorcer et héberger son entreprise Animé par: Malo BOUESSEL DU BOURG - PRODUIT EN BRETAGNE Christine LEGAUD - CCI RENNES Annie LAUNAY - AD MISSIONS Différentes solutions pour accueillir

Plus en détail

http://greta-bretagne.ac-rennes.fr septembre 2011 dans les domaines du Commerce - Informatique Hôtellerie-restauration Transport logistique

http://greta-bretagne.ac-rennes.fr septembre 2011 dans les domaines du Commerce - Informatique Hôtellerie-restauration Transport logistique GRETA DES CÔTES-D ARMOR GRETA DE BRETAGNE Offre de formation OCCIDENTALE GRETA EST-BRETAGNE GRETA DE BRETAGNE dans les domaines du Bâtiment Commerce - Informatique Sanitaire et social Hôtellerie-restauration

Plus en détail

Bâtiment second œuvre

Bâtiment second œuvre Campagnes 2008-2009 et 2009-2010 Les ruptures d apprentissage du Bâtiment second œuvre 2 980 établissements employeurs 4 570 d apprentissage 4 250 apprentis Principales activités du secteur Travaux de

Plus en détail

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France Les dossiers de l enseignement scolaire 2010 l Éducation nationale et la formation professionnelle en France ministère éducation nationale L Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Plus en détail

LE SECTEUR DU BATIMENT

LE SECTEUR DU BATIMENT LE SECTEUR DU BATIMENT INTERVENANTS 1 - CAPEB 2 Compagnons du Devoir 3 BTP CFA de l Aude Les métiers du bâtiment et les perspectives d évolution professionnelles L Artisanat du bâtiment dans l économie

Plus en détail

Que faire après la 3 ème SEGPA ou ULIS?

Que faire après la 3 ème SEGPA ou ULIS? Que faire après la 3 ème SEGPA ou ULIS? Qu est ce qu un CAP? Où peut-on préparer un CAP? Quelles sont les spécialités de CAP? Comment obtenir une place en CAP? CAP Certificat d Aptitude Professionnelle

Plus en détail

LA FILIERE CAP-BREVET PROFESSIONNEL EN APPRENTISSAGE : Un modèle de formation adapté aux exigences des métiers du Bâtiment

LA FILIERE CAP-BREVET PROFESSIONNEL EN APPRENTISSAGE : Un modèle de formation adapté aux exigences des métiers du Bâtiment DOSSIER DE PRESSE LA FILIERE CAP-BREVET PROFESSIONNEL EN APPRENTISSAGE : Un modèle de formation adapté aux exigences des métiers du Bâtiment Dans son parcours scolaire, l élève en fin de 3 ème a trois

Plus en détail

ALIMENTATION BOUCHER / BOUCHERE

ALIMENTATION BOUCHER / BOUCHERE ALIMENTATION BOUCHER / BOUCHERE Type et durée du contrat : CDI EMPLOI D'AVENIR Nombre d'heures hébdomadaires : 39 Lieu de travail : JUAN LES PINS Jours travaillés : DU MARDI AU DIMANCHE Horaires : Pour

Plus en détail

LOGO MINI VOLLEYADES. ICI!!! Votre Logo sur les autres plaquettes (dossier et revue de presse, dossier d organisation pour les délégations )!!!

LOGO MINI VOLLEYADES. ICI!!! Votre Logo sur les autres plaquettes (dossier et revue de presse, dossier d organisation pour les délégations )!!! LOGO MINI VOLLEYADES ORGANISE PAR LE COMITE DEPARTEMENTAL 35 DE VOLLEY BALL ICI!!! Votre Logo sur les autres plaquettes (dossier et revue de presse, dossier d organisation pour les délégations )!!! LE

Plus en détail

PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers

PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers Rendez-vous le 11 octobre 2012 pour visiter le chantier GROUPE SCOLAIRE ILOT DE

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse : Haute Bretagne Evénements Olivier WATINE : 02 99 78 50 35 contact@haute-bretagne-evenements.

DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse : Haute Bretagne Evénements Olivier WATINE : 02 99 78 50 35 contact@haute-bretagne-evenements. DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE COMUNIQUÉ... page 1 LE MEET PRO un nouveau salon pour le tourisme d Affaires en Bretagne... page 2 UNE ORGANISATION Haute Bretagne Evénement... page 3 UN PROGRAMME dédié aux

Plus en détail

PORTES OUVERTES DES CFA

PORTES OUVERTES DES CFA PORTES OUVERTES DES CFA NOMS DES ETABLISSEMENTS VILLE DATE FORMATIONS CFA DINAH DERYCKE 365 rue Jules Guesde 59650 VILLENEUVE D ASCQ Tél : 03 20 19 66 81 22 mars 2013 23 mars 2013 CAP employé de vente

Plus en détail

sur le territoire de Saint-Malo Agglomération

sur le territoire de Saint-Malo Agglomération ...... LA... LA......... 1 Les effectifs scolaires du 1 er et 2 nd degré sur le territoire de Agglomération a Les établissements scolaires, maternelles et primaires Établissements maternelles publics et

Plus en détail

Dossier de presse. La campagne d information sur les métiers de l artisanat, du bâtiment et les métiers de bouche. Synthèse page 2

Dossier de presse. La campagne d information sur les métiers de l artisanat, du bâtiment et les métiers de bouche. Synthèse page 2 Dossier de presse La campagne d information sur les métiers de l artisanat, du bâtiment et les métiers de bouche Synthèse page 2 Le contexte de la campagne page 5 Le déroulement de la campagne page 7 Faits

Plus en détail

Bac BEP CAP. Certification. Tertiaire. Sanitaire et social alidation. Parti. Parcours. Réussite VAE. Titre professionnel. Diplôme. Durée parco BEP CAP

Bac BEP CAP. Certification. Tertiaire. Sanitaire et social alidation. Parti. Parcours. Réussite VAE. Titre professionnel. Diplôme. Durée parco BEP CAP ac Parcours Sanitaire et social alidation des personnes ayant passé un jury au cours de l année 2009 en Bretagne MARS 2012 Certification Bac Réussite Sanitaire et social Validation Parcours Certification

Plus en détail

Vous voulez devenir apprenti(e)?

Vous voulez devenir apprenti(e)? Vous voulez devenir apprenti(e)? Plan 1. Comment fonctionne l apprentissage 2. Les CFA à Montpellier et environs 3. Les métiers porteurs 4. Les effectifs d apprentis 5. Et si vous ne trouvez pas d employeur?

Plus en détail

PORTES OUVERTES DES CFA

PORTES OUVERTES DES CFA PORTES OUVERTES DES CFA NOMS DES ETABLISSEMENTS CFA DINAH DERYCKE VILLE DATE FORMATIONS 365 rue Jules Guesde 59650 VILLENEUVE Tél : 03 20 19 66 62 / 03 20 19 66 61 / 03 20 19 66 67 ufa.derycke@ac-lille.fr

Plus en détail

L ARTISANAT 1 ère entreprise de France. L apprentissage : Passeport pour l emploi

L ARTISANAT 1 ère entreprise de France. L apprentissage : Passeport pour l emploi L ARTISANAT 1 ère entreprise de France L apprentissage : Passeport pour l emploi le cad de la chambre de Métiers et de l artisanat des conseillers spécialistes de l apprentissage et de l emploi l apprentissage

Plus en détail

Livret destiné aux collégiens

Livret destiné aux collégiens PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BTP» Livret destiné aux collégiens Rendez-vous les Visite du chantier de Sommaire 1. Qu est-ce que le batiment?... 3 Qu entend-on concrètement par «bâtiment»?... 3

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATION 2015

CATALOGUE DE FORMATION 2015 CATALOGUE DE FORMATION 2015 ARTISANS CONJOINTS COLLABORATEURS SALARIÉS COMPTABILITÉ ET GESTION INFORMATIQUE ET BUREAUTIQUE DÉVELOPPEMENT DE L ENTREPRISE PUBLICITÉ ET TRAITEMENT DE L IMAGE INTERNET COMMUNICATION

Plus en détail

Comité Départemental du Tourisme Haute Bretagne Ille-et-Vilaine 1

Comité Départemental du Tourisme Haute Bretagne Ille-et-Vilaine 1 1 Présentation de la destination La variété des sites de la Haute-Bretagne reflète la palette des paysages bretons. Côtes sauvages et déchiquetées, longues plages de sable fin, landes mystérieuses, forêt

Plus en détail

LISTE DES ENTREPRISES ARTISANALES A REPRENDRE EN CREUSE.

LISTE DES ENTREPRISES ARTISANALES A REPRENDRE EN CREUSE. LISTE DES ENTREPRISES ARTISANALES A REPRENDRE EN CREUSE. (Avec accord de diffusion sur le site de la CMA23) Pour plus de renseignements et connaître l ensemble des opportunités de reprise, votre contact

Plus en détail

Juin 2013. Formations pour les professionnels du tourisme. Calendrier des actions collectives financées par les OPCA en région Bretagne

Juin 2013. Formations pour les professionnels du tourisme. Calendrier des actions collectives financées par les OPCA en région Bretagne Document confidentiel Contrat d objectifs emploi- tourisme s pour les professionnels du tourisme Calendrier des actions collectives financées par les OPCA en région Bretagne Septembre à décembre 2013 Accueil

Plus en détail

Dossier de presse. 5 commerçants du Vignoble nantais sélectionnés pour la 1 ère étape du concours «Mon commerce a des idées»

Dossier de presse. 5 commerçants du Vignoble nantais sélectionnés pour la 1 ère étape du concours «Mon commerce a des idées» Dossier de presse Nantes, le 17/07/2014 5 commerçants du Vignoble nantais sélectionnés pour la 1 ère étape du concours «Mon commerce a des idées» SOMMAIRE Communiqué de presse p. 2 Les membres du jury

Plus en détail

1 Travailler dans le secteur social

1 Travailler dans le secteur social 1 Travailler dans le secteur social Proposer des formations aux métiers de la solidarité. Accéder à un emploi dans un secteur porteur. Parmi les acteurs : AskOria, les métiers des solidarités Cet organisme

Plus en détail

Améliorer l organisation et la communication interne à l office de tourisme

Améliorer l organisation et la communication interne à l office de tourisme Les engagements La qualité est devenue une priorité de l'ensemble des acteurs du tourisme ainsi que de l Etat qui s engagent dans différents processus de qualité pour améliorer l'image de la France auprès

Plus en détail

BAC PRO de spécialités identiques

BAC PRO de spécialités identiques Rectorat de Grenoble - SAIA 04/07/2013 CAP de spécialités identiques 221 CAP Agent polyvalent de restauration CAP Cuisine Agro-alimentaire, alimentation, cuisine CAP Charcutier traiteur CAP Boucher CAP

Plus en détail

VACANCES VERTES EN LOIR ET CHER

VACANCES VERTES EN LOIR ET CHER VACANCES VERTES EN LOIR ET CHER Nous vous remercions de l intérêt que vous portez au label Gîtes de France Nous avons le plaisir de vous adresser les informations utiles pour vous accompagner dans votre

Plus en détail

Michaël VIDEMENT m.videment@cma84.fr Tél : 04 90 80 65 43 35 rue Joseph Vernet BP 40208-84009 Avignon Cedex 1

Michaël VIDEMENT m.videment@cma84.fr Tél : 04 90 80 65 43 35 rue Joseph Vernet BP 40208-84009 Avignon Cedex 1 La Chambre de Métiers et de l Artisanat de Vaucluse (CMA 84) et le réseau des Chambres de Métiers de la Région Provence-Alpes-Côte d Azur se mobilisent en 2013. Afin de promouvoir, auprès des jeunes de

Plus en détail

LISTE DES BAC PRO ET NIVEAU V EN COHÉRENCE

LISTE DES BAC PRO ET NIVEAU V EN COHÉRENCE Service Académique de l Inspection de l Apprentissage BAC PRO PRÉPARÉ BAC PRO Aéronautique - Option Mécanicien, Systèmes-Cellule BAC PRO Aéronautique - Option Mécanicien, Systèmes avionique BAC PRO Agroéquipement

Plus en détail

Avis et communications

Avis et communications Avis et communications AVIS DE CONCOURS ET DE VACANCE D EMPLOIS MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE Avis relatif au calendrier prévisionnel complémentaire des recrutements pour 2006 (fonction publique de

Plus en détail

L aide au maintien et au développement des manifestations festives françaises

L aide au maintien et au développement des manifestations festives françaises e s s e e Pr d r e i oss D L aide au maintien et au développement des manifestations festives françaises CONTEXTE I./ L organisation des manifestations festives et culturelles en France Des manifestations

Plus en détail

Comité syndical 29 avril 2015 à Janzé

Comité syndical 29 avril 2015 à Janzé Comité syndical 29 avril 2015 à Janzé Les missions du Pays touristique (inscrites dans les statuts du Syndicat Mixte). 1. Élaborer et participer à la mise en œuvre d un projet de développement touristique

Plus en détail

Guide du Partenaire OFFICE DE TOURISME de LANGEAIS & CASTELVALÉRIE

Guide du Partenaire OFFICE DE TOURISME de LANGEAIS & CASTELVALÉRIE Nos valeurs Nos services Devenir partenaire Guide du Partenaire OFFICE DE TOURISME de LANGEAIS & CASTELVALÉRIE année 2015 2 SOMMAIRE Nos valeurs... Nos missions p. 3-4 L équipe associative L équipe salariée

Plus en détail

à l'usage des Artisans de l'alimentaire

à l'usage des Artisans de l'alimentaire à l'usage des Artisans de l'alimentaire Se faire connaître Séduire Susciter l achat Fidéliser le client Mangez-mo ORIGINE DE L'ACTION Les recommandations présentées dans ce document sont issues de l étude

Plus en détail

Mots-clés : denrée, préemballé, étiquetage, ingrédient, information, consommateur, allergène, boulanger, pain

Mots-clés : denrée, préemballé, étiquetage, ingrédient, information, consommateur, allergène, boulanger, pain Circulaire n 6252 2 Février 2015 Gestion de l entreprise Fabrication Réglementation hygiénique et sanitaire 7 0 5 Dossier suivi par : Flavie SOUPLY Rédactrice : Flavie SOUPLY Ligne directe : 01.43.59.45.08

Plus en détail

du 11 mars au 17 avril EURATECHNOLOGIES HAUTE BORNE PLAINE IMAGES EURASANTÉ MAISONS DE L EMPLOI PÔLE EMPLOI ENTREPRISES ET CITES

du 11 mars au 17 avril EURATECHNOLOGIES HAUTE BORNE PLAINE IMAGES EURASANTÉ MAISONS DE L EMPLOI PÔLE EMPLOI ENTREPRISES ET CITES Les rencontres emploi du numérique métropole 2014 du 11 mars au 17 avril 2014 EURATECHNOLOGIES HAUTE BORNE PLAINE IMAGES EURASANTÉ MAISONS DE L EMPLOI PÔLE EMPLOI ENTREPRISES ET CITES JOBS DATING VISITES

Plus en détail

Intervention de Marisol Touraine. Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes

Intervention de Marisol Touraine. Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes 1 Intervention de Marisol Touraine Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Conseil d administration du régime social des indépendants Jeudi 25 juin 2015 Monsieur le Ministre,

Plus en détail

" Tout seul on va plus vite, Ensemble on va plus loin!"

 Tout seul on va plus vite, Ensemble on va plus loin! Neyron Tramoyes Beynost Saint Maurice de Beynost Miribel Thil Aimer sa ville, c est la faire vivre! Moi, j adhère! " Tout seul on va plus vite, Ensemble on va plus loin!" A l'ère de la mondialisation,

Plus en détail

Retour sur le Concours «Un des Meilleurs Apprentis de France», catégorie Coiffure, à la Faculté des Métiers de l Essonne

Retour sur le Concours «Un des Meilleurs Apprentis de France», catégorie Coiffure, à la Faculté des Métiers de l Essonne Retour sur le Concours «Un des Meilleurs Apprentis de France», catégorie Coiffure, à la Faculté des Métiers de l Essonne 2009 9 avril 2009 : concours MAF Départemental et Régional, au CFA de Versailles

Plus en détail

QuickTime et un décompresseur sont requis pour visionner cette image. ETUDE DE CLIENTELE TOURISTIQUE DU LIMOUSIN. 7 avril 2009

QuickTime et un décompresseur sont requis pour visionner cette image. ETUDE DE CLIENTELE TOURISTIQUE DU LIMOUSIN. 7 avril 2009 ETUDE DE CLIENTELE TOURISTIQUE DU LIMOUSIN 7 avril 2009 Objectifs de l enquête Définir les caractéristiques des clientèles touristiques du Limousin : motivations, profils et comportements Mesurer leur

Plus en détail

Le guide de l apprentissage 2014-2015. Page 1

Le guide de l apprentissage 2014-2015. Page 1 Le guide de l apprentissage 2014-2015 Page 1 Bienvenue au CFA Sport et Animation Rhône-Alpes Le CFA* Sport et Animation Rhône-Alpes est, depuis 1996, l acteur régional unique de la formation par l apprentissage

Plus en détail

bretagne Les rencontres emploi du maritime - Mardi 10 mai 2011- Palais des congrès de Lorient (56) Dossier de presse

bretagne Les rencontres emploi du maritime - Mardi 10 mai 2011- Palais des congrès de Lorient (56) Dossier de presse en partenariat avec Dossier de presse Les rencontres emploi du maritime bretagne 1 er salon du recrutement maritime en région - Mardi 10 mai 2011- Palais des congrès de Lorient (56) Contact presse : Alexandra

Plus en détail

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Thème : Commercialiser la campagne : les questions de base posées aux territoires

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT EN HAUTE-NORMANDIE SOMMAIRE. Décembre 2014 - N 6

NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT EN HAUTE-NORMANDIE SOMMAIRE. Décembre 2014 - N 6 NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT EN HAUTE-NORMANDIE Décembre 2014 - N 6 ENQUETE DU 2 nd SEMESTRE 2014 SOMMAIRE Tendance générale Tendance par département Tendance par grand secteur Focus sur les conjoints

Plus en détail

EOVI ENTREPRISES TOUT POUR ORCHESTRER

EOVI ENTREPRISES TOUT POUR ORCHESTRER EOVI ENTREPRISES TOUT POUR ORCHESTRER LA PROTECTION sociale de vos salariés SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE la qui renouvelle la mutuelle EOVI MUTUELLE, UN EXPERT DE CONFIANCE Des chiffres et des Hommes

Plus en détail

L équipe de direction et l ensemble des personnels se tiennent à votre disposition pour tout renseignement relatif aux métiers et aux modalités de

L équipe de direction et l ensemble des personnels se tiennent à votre disposition pour tout renseignement relatif aux métiers et aux modalités de L équipe de direction et l ensemble des personnels se tiennent à votre disposition pour tout renseignement relatif aux métiers et aux modalités de déroulement de la formation. UN CONTRAT DE TRAVAIL UN

Plus en détail

ÉDUCATION Côtes d Armor. Collèges publics. Charte de la restauration collective DIRECTION JEUNESSE PATRIMOINE IMMOBILIER

ÉDUCATION Côtes d Armor. Collèges publics. Charte de la restauration collective DIRECTION JEUNESSE PATRIMOINE IMMOBILIER ÉDUCATION Côtes d Armor Collèges publics DIRECTION ÉDUCATION JEUNESSE PATRIMOINE IMMOBILIER Charte de la restauration collective Préambule Dans le cadre de l article 82 de la loi du 13 août 2004, le Département

Plus en détail

ASSEMBLEE GENERALE de PRINTEMPS Lundi 22 juin 2009 Rapport Moral du Président GAUTHIER

ASSEMBLEE GENERALE de PRINTEMPS Lundi 22 juin 2009 Rapport Moral du Président GAUTHIER ASSEMBLEE GENERALE de PRINTEMPS Lundi 22 juin 2009 Rapport Moral du Président GAUTHIER Mesdames, Messieurs, Avant d introduire mon rapport moral, je tiens à renouveler mes remerciements à l ensemble des

Plus en détail

L Environnement dans l rtisanat

L Environnement dans l rtisanat L Environnement dans l rtisanat n 10 / septembre 2014 DANS CE NUMERO : LE MOT DU PRÉSIDENT 2 «Valoriser votre engagement» AU SERVICE DES ARTISANS 3 Colorado Imprimerie ZOOM SUR... 4 Les labels environnement

Plus en détail

Votre Contact presse Marie Charlotte MAUGAIN 02 96 75 11 54 // marie charlotte.maugain@cotesdarmor.cci.fr

Votre Contact presse Marie Charlotte MAUGAIN 02 96 75 11 54 // marie charlotte.maugain@cotesdarmor.cci.fr L événement web de l année! Attirer, séduire, fidéliser Ce vieux concept marketing, s il reste toujours d actualité, est bouleversé par les nouveaux usages web de vos clients. Pendant longtemps, le e commerce

Plus en détail

Bilan de saison 2014 et propositions d actions 2015 Finistère > Ouest Cornouaille. Bilan de saison 2014 Agence Ouest Cornouaille Développement

Bilan de saison 2014 et propositions d actions 2015 Finistère > Ouest Cornouaille. Bilan de saison 2014 Agence Ouest Cornouaille Développement Bilan de saison 2014 et propositions d actions 2015 Finistère > Ouest Cornouaille L Agence Ouest Cornouaille Développement, en quelques mots L AOCD, en quelques mots www.pro-aocd.fr => Financée en majeure

Plus en détail

ORIENTATION APRES LA S.E.G.P.A. Document élaboré par J.PEILLEX, Directrice SEGPA Collège Marlioz AIX-LES-BAINS. Mai 2013

ORIENTATION APRES LA S.E.G.P.A. Document élaboré par J.PEILLEX, Directrice SEGPA Collège Marlioz AIX-LES-BAINS. Mai 2013 ORIENTATION APRES LA S.E.G.P.A. Document élaboré par J.PEILLEX, Directrice SEGPA Collège Marlioz AIX-LES-BAINS Mai 2013 ORIENTATION APRÈS LA 3 ème SEGPA Préparer un C.A.P. Plusieurs possibilités en LYCÉE

Plus en détail

Les diplômes. Session 2012

Les diplômes. Session 2012 note d information 13.05 AVRIL À la session 2012, 557 600 diplômes de l enseignement des niveaux IV et V ont été délivrés en France, dont 90 % par le ministère de l éducation nationale. 40 % de ces diplômes

Plus en détail

Bâtiment PLÂTRIER- PLAQUISTE

Bâtiment PLÂTRIER- PLAQUISTE Bâtiment PLÂTRIER- PLAQUISTE PLÂTRIER- PLAQUISTE Le plâtrier-plaquiste réalise plafonds, plafonds suspendus et cloisons. Il assure également l isolation thermique et acoustique et la protection contre

Plus en détail

Bâtiment et développement durable

Bâtiment et développement durable Bâtiment MAÇON MAÇON Le maçon construit le gros œuvre des bâtiments. Il met en place les fondations puis monte les structures porteuses : murs, poutrelles et planchers. Métier Le maçon réalise des travaux

Plus en détail

EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS

EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE la qui renouvelle la mutuelle Dirigeants et salariés de petites structures... Vous êtes déjà nombreux à nous

Plus en détail

Le guide des formalités

Le guide des formalités Le guide des formalités Tout au long la de votre vie, CMA 30 est là... Sommaire Quelques rappels importants permettant de faciliter la réalisation des formalités auprès du Service Formalités des Entreprises

Plus en détail

CRT Picardie. Enquête auprès des acteurs du tourisme

CRT Picardie. Enquête auprès des acteurs du tourisme CRT Picardie Enquête auprès des acteurs du tourisme 1 Votre entreprise ou structure / organisme institutionnel Votre nom : Votre titre : Votre e-mail : (pour pourvoir vous envoyer le résultat de l enquête)

Plus en détail

HÔTELS - CAFÉS RESTAURANTS

HÔTELS - CAFÉS RESTAURANTS HÔTELS - CAFÉS RESTAURANTS Édition 2014 L essentiel de la réglementation du travail Informations générales Page 3 Durée et aménagement du temps de travail Page 6 Repos hebdomadaire Page 13 Salaires Page

Plus en détail

Les dispositifs d aides du Conseil général aux hébergements touristiques

Les dispositifs d aides du Conseil général aux hébergements touristiques Les dispositifs d aides du Conseil général aux hébergements touristiques Juin 2014 Édito Adopté en séance plénière de janvier 2014 suite à une large concertation avec les acteurs privés et publics de

Plus en détail

FORUM des FORMATIONS et des METIERS

FORUM des FORMATIONS et des METIERS BASSIN D EDUCATION ET DE FORMATION DE TOULON FORUM des FORMATIONS et des METIERS Samedi 7 février 2015 de 8 heures à 12 heures 30 au Lycée Dumont d Urville 212, Avenue Amiral Jaujard 83000 TOULON Tel :

Plus en détail

REPRISE - CREATION D ENTREPRISE

REPRISE - CREATION D ENTREPRISE REPRISE - CREATION D ENTREPRISE Stage de préparation à l installation Une équipe de chargés de développement économique à votre écoute Vous souhaitez devenir chef d entreprise, la Chambre de Métiers et

Plus en détail

Accompagnement et financements solidaires : quels organismes?

Accompagnement et financements solidaires : quels organismes? Accompagnement et financements solidaires : quels organismes? Animé par : ADIE Association des CIGALES de Bretagne BCS BGE Ille & Vilaine Bretagne Active Les CAE d Ille & Vilaine PRESOL Huit acteurs de

Plus en détail

ARTISANAT. 1 Résumé de l étude Insee sur les marges de progression pour l artisanat en Nord-Pas-de-Calais

ARTISANAT. 1 Résumé de l étude Insee sur les marges de progression pour l artisanat en Nord-Pas-de-Calais CPRDFP Document d orientation État 1/5 ARTISANAT 1 Résumé de l étude Insee sur les marges de progression pour l artisanat en Nord-Pas-de-Calais 1.1 Panorama des métiers de l artisanat Les coiffeurs, les

Plus en détail

DORDOGNE-PERIGORD. Le label d excellence

DORDOGNE-PERIGORD. Le label d excellence DORDOGNE-PERIGORD Le label d excellence Les Gîtes de France, c est la force d un réseau bien établi et bien structure, qui oeuvre depuis 55 ans au service des propriétaires et des clients : Premier réseau

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. FESTIBAT 2010 22 Octobre 2010 10h00 à minuit Cité des Sciences & l Industrie à La Villette

DOSSIER DE PRESSE. FESTIBAT 2010 22 Octobre 2010 10h00 à minuit Cité des Sciences & l Industrie à La Villette DOSSIER DE PRESSE FESTIBAT 2010 22 Octobre 2010 10h00 à minuit Cité des Sciences & l Industrie à La Villette Contact Presse MNRA : Elisabeth MARZAT Tél. : 01 53 21 12 44 06 65 59 61 69 Mail : emarzat@mnra.fr

Plus en détail

Le Groupement d Employeurs, ce n est pas :

Le Groupement d Employeurs, ce n est pas : Le Groupement d Employeurs, ce n est pas : - De l intérim ; - Du consulting ; - Une société de portage-salariale ; - Du multi salariat ; Alors le GE, c est quoi au juste? Alors le GE, c est quoi au juste?

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

Un programme de rendez-vous pour vous accompagner sur le web 2014/2015 SAISON 2 LA BAULE I PRESQU ÎLE DE GUÉRANDE LES TRANSATS NUMÉRIQUES

Un programme de rendez-vous pour vous accompagner sur le web 2014/2015 SAISON 2 LA BAULE I PRESQU ÎLE DE GUÉRANDE LES TRANSATS NUMÉRIQUES Un programme de rendez-vous pour vous accompagner sur le web 2014/2015 SAISON 2 LA BAULE I PRESQU ÎLE DE GUÉRANDE LES TRANSATS NUMÉRIQUES LES TRANSATS NUMÉRIQUES Vous exercez une activité touristique sur

Plus en détail

Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE. Les clés pour réussir votre mission

Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE. Les clés pour réussir votre mission Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE Les clés pour réussir votre mission 2 L APPRENTISSAGE, UN PARCOURS «GAGNANT - GAGNANT» Côté entreprise : C est

Plus en détail

Lancement du site internet

Lancement du site internet PAY S DE SAI NT MALO Dossier de presse Jeudi 12 juillet 2012 Sommaire : Communiqué de presse Partenaires En présence des principaux acteurs et partenaires, Monsieur René COUANAU, maire de Saint-Malo et

Plus en détail

Les diplômes. Session 2008

Les diplômes. Session 2008 note d informationdécembre 09.28 À la session 2008, 444 0 diplômes de l enseignement professionnel des niveaux IV et V ont été délivrés en France par le ministère de l Éducation nationale. Ce nombre atteint

Plus en détail

DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT DE LA HAUTE-MARNE 9, - CS 12053-52902 CHAUMONT CEDEX

DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT DE LA HAUTE-MARNE 9, - CS 12053-52902 CHAUMONT CEDEX L apprentissage est une forme d éducation alternée. Il a pour but de donner à des jeunes travailleurs ayant satisfait à l obligation scolaire une formation générale, théorique et pratique, en vue de l

Plus en détail

PERCY, CAPITALE DE LA NORMANDIE PENDANT 3 JOURS FESTIFS TOUS ENSEMBLE, UNIS POUR FAIRE RAYONNER PERCY

PERCY, CAPITALE DE LA NORMANDIE PENDANT 3 JOURS FESTIFS TOUS ENSEMBLE, UNIS POUR FAIRE RAYONNER PERCY Sommaire PERCY, CAPITALE DE LA NORMANDIE PENDANT 3 JOURS FESTIFS ÉDITO DU MAIRE...PAGE 3 LE PROGRAMME DES 3 JOURS DE FÊTE...PAGES 4 & 5 TOUS ENSEMBLE, UNIS POUR FAIRE RAYONNER PERCY LE MOT DES PARTENAIRES...PAGE

Plus en détail

Vos rendez-vous experts 2015

Vos rendez-vous experts 2015 Vos rendez-vous experts 2015 Accessibilité handicapes - ce qui change en 2015 Lundi 19 janvier à 15h00 Thur Doller Lundi 26 janvier à 15h00 Saint-Louis Trois Frontières Lundi 02 février à 15h00 Sundgau

Plus en détail

Coupe du Monde de Cascade de Glace. Vendredi 31 Janvier et Samedi 01 Février 2014 Champagny-en-Vanoise (73) Dossier de partenariat

Coupe du Monde de Cascade de Glace. Vendredi 31 Janvier et Samedi 01 Février 2014 Champagny-en-Vanoise (73) Dossier de partenariat Coupe du Monde de Cascade de Glace Vendredi 31 Janvier et Samedi 01 Février 2014 Champagny-en-Vanoise (73) Dossier de partenariat Bonjour et bienvenue! Un accueil chaleureux qui brise la glace Suite à

Plus en détail

Le Flash Infos de la FNHPA

Le Flash Infos de la FNHPA Le Flash Infos de la FNHPA 31 décembre 2013 numéro 19 En bref 1/ Bonnes Fêtes - Les prochaines Journées Nationales TOU- RISME et HANDICAP auront lieu les samedi 5 et dimanche 6 avril 2014 - Camping, un

Plus en détail

Newsletter n 3 du 24/10/2014 www.capemploi54.fr. Votre partenaire privilégié pour l'emploi des travailleurs handicapés

Newsletter n 3 du 24/10/2014 www.capemploi54.fr. Votre partenaire privilégié pour l'emploi des travailleurs handicapés Newsletter n 3 du 24/10/2014 www.capemploi54.fr Votre partenaire privilégié pour l'emploi des travailleurs handicapés Le mot du Directeur L Edito du Directeur Cette 18e édition de la Semaine pour l emploi

Plus en détail

LE CONGÉ SOLIDAIRE DEUX SEMAINES POUR AGIR AU SERVICE DE LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE

LE CONGÉ SOLIDAIRE DEUX SEMAINES POUR AGIR AU SERVICE DE LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE LE CONGÉ SOLIDAIRE DEUX SEMAINES POUR AGIR AU SERVICE DE LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE Renforcer l'autonomie des populations et la protection de leur environnement le partenariat continu pour apporter un

Plus en détail

Crédit photo : Troyes Expo Cube

Crédit photo : Troyes Expo Cube DOSSIER DE PRESSE Crédit photo : Troyes Expo Cube Le Salon DES ARTISANS D ART vous ouvre ses portes du 22 au 25 janvier 2015 pour sa 30 ème édition Pour la 30ème année consécutive, le salon des ARTISANS

Plus en détail

REGLEMENT GENERAL DU CONCOURS. Session 2015

REGLEMENT GENERAL DU CONCOURS. Session 2015 REGLEMENT GENERAL DU CONCOURS «Un des Meilleurs Apprentis de France» Session 2015 I Préambule Chaque année, la Société des Meilleurs Ouvriers de France organise, le concours : «UN DES MEILLEURS APPRENTIS

Plus en détail

CALENDRIER DES FORMATIONS

CALENDRIER DES FORMATIONS PROGRAMME DE QUALIFICATION DES ACTIFS 2015 CALENDRIER DES FORMATIONS PARCOURS DE QUALIFICATION DES ARTISANS ET DES CONJOINTS COLLABORATEURS ENTREPRENEURIALE & MANAGERIALE Licence Professionnelle - Management

Plus en détail

Les excursions numériques

Les excursions numériques Les excursions numériques Pays touristique de Vannes Lanvaux Vannes Questembert Landes de Lanvaux Rochefort-en-Terre E-tourisme Golfe du morbihan 2012-2013 L e-tourisme, c est quoi? Pourquoi ce programme

Plus en détail

RECENSEMENT DES BESOINS PREVISIONNELS EN EXAMENS PROFESSIONNELS ANNEES 2016-2017

RECENSEMENT DES BESOINS PREVISIONNELS EN EXAMENS PROFESSIONNELS ANNEES 2016-2017 CENTRE DEPARTEMENTAL DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DE LA CORSE DU SUD 18 cours Napoléon -BP 60321 20178 AJACCIO Cedex 1 : 04.95.51.07.26 : 04.95.21.60.75 RECENSEMENT DES BESOINS PREVISIONNELS

Plus en détail

Un grand évènement citoyen pour le climat

Un grand évènement citoyen pour le climat Kit d accueil Bénévoles Le Village des Alternatives Un grand évènement citoyen pour le climat 26 et 27 sept. 2015, place de la République à Paris alternatiba.eu/paris La dynamique Alternatiba Le 6 octobre

Plus en détail

Les formations agroalimentaires dans la Loire

Les formations agroalimentaires dans la Loire Les formations agroalimentaires dans la Loire INFOS PRATIQUES FORMATIONS CENTRES DE FORMATION petit mémorendum des métiers d avenir édition 2010 production, fabrication, conditionnement, maintenance, vente,

Plus en détail

ACTUALITE Semaine du 07 au 10 Avril 2015

ACTUALITE Semaine du 07 au 10 Avril 2015 ACTUALITE Semaine du 07 au 10 Avril 2015 ALTERNANCE FORMATION Domaine : «Atelier de recherches d emploi» H F Nombre de Postes : Toute personne souhaitant s orienter vers les métiers de la vente et du commerce

Plus en détail

DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3

DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3 2009 DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3 NEGOCIA et PROCOS se sont engagés avec succès, depuis 9 ans, dans la formation de «Développeur d enseigne». Les chiffres parlent d eux-mêmes :

Plus en détail

Dossier de presse. Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales. Du 18 au 25 novembre 2011

Dossier de presse. Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales. Du 18 au 25 novembre 2011 Dossier de presse Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales Du 18 au 25 novembre 2011 2 Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales - 18 au 25 novembre 2011

Plus en détail

AVEC LAMBALLE CO. Pourquoi rénover? BIEN. Comment acheter? LOGER. Quelles aides? habitat - énergie

AVEC LAMBALLE CO. Pourquoi rénover? BIEN. Comment acheter? LOGER. Quelles aides? habitat - énergie AVEC LAMBALLE CO BIEN Pourquoi rénover? SE Comment acheter? LOGER Quelles aides? habitat - énergie Le Programme Local de l Habitat, un dispositif pour bien construire votre projet logement. Accueillir

Plus en détail

LES RENDEZ-VOUS E-TOURISME 2014

LES RENDEZ-VOUS E-TOURISME 2014 1 ER SEMESTRE LES RENDEZ-VOUS E-TOURISME 2014 Conquérir, vendre et fidéliser grâce à Internet Conférences et ateliers 100% pratiques pour les acteurs touristiques de Cornouaille UNE INITIATIVE... Quimper

Plus en détail

MERCREDI 16 NOVEMBRE 2011 à 19H

MERCREDI 16 NOVEMBRE 2011 à 19H 1 MERCREDI 16 NOVEMBRE 2011 à 19H Palais Royal Place de L Amirande - AVIGNON LES CONTACTS PRESSE Contacts Presse Banque Populaire Provençale et Corse : - Frédéric DELATTRE - Tel : 04 91 17 66 36 frederic.delattre@bppc.fr

Plus en détail

Bâtiment SERRURIER- MÉTALLIER

Bâtiment SERRURIER- MÉTALLIER Bâtiment SERRURIER- MÉTALLIER SERRURIER- MÉTALLIER Le serrurier-métallier travaille tout type de construction métallique : serrurerie, rampe d escalier, porte, fenêtre, véranda, pont, passerelle, pylône...

Plus en détail

Les 9, 10 et 11 octobre 2014

Les 9, 10 et 11 octobre 2014 Les 9, 10 et 11 octobre 2014 PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Sommaire 1. QU EST CE QUE LE BATIMENT?... 3 Qu entend on concrètement par «Bâtiment»? Erreur! Signet non défini. Bâtiment ou

Plus en détail

Mise en Accessibilité des Commerces et Locaux d Artisans - ERP de 5 e catégorie -

Mise en Accessibilité des Commerces et Locaux d Artisans - ERP de 5 e catégorie - Mise en Accessibilité des Commerces et Locaux d Artisans - ERP de 5 e catégorie - Personnes à mobilité réduite : «Toutes les personnes ayant des difficultés pour utiliser les transports publics, telles

Plus en détail