TP 6: Effet Doppler - Correction

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TP 6: Effet Doppler - Correction"

Transcription

1 TP 6: Effet Doppler - Corretion Objetifs : Mettre en œuvre une démarhe expérimentale pour mesurer une vitesse en utilisant l'effet Doppler Exploiter l'expression du déalage Doppler de la fréquene dans le as de faibles vitesses Utiliser des données spetrales et un logiiel pour illustrer l'effet Doppler en astrophysique I ) Mise en évidene de l'effet Doppler Il est ourant de onstater une variation du son lorsqu'une soure sonore se rapprohe ou s'éloigne d'un observateur Cette effet est appelé effet Doppler déourt par Christian Doppler en 184 Ce phénomène affete tous les phénomènes ondulatoires : ondes sonores, lumineuses, ondes à la surfae de l'eau 1 ) Regarder et éouter la vidéo diffusée Dérire préisément e que vous entendez Nous entendons que le son de la voiture est plus aigu quand elle se rapprohe alors que quand elle s'éloigne il est plus gra Voii le lien pour voir la vidéo La variation de fréquene due à l'effet Doppler est donnée par les relations i-dessous : fr fe + si la soure d'onde s'éloigne - si la soure d'onde se rapprohe 1± Remarque : est la élérité des ondes et la vitesse de l'émetteur fr est la fréquene reçue et fe la fréquene émise Ces formules ne sont valables que si le déplaement est dans la diretion du réepteur ) Cette formule vérifie-elle vos observations préédentes? 1er as: la soure se rapprohe Oui, en effet dans les onditions de l'expériene < (la voiture ne dépasse la vitesse du son) dans e as nous avons soit enore v < 1 et don aussi 1 e < 1 e qui permet d'érire 1 1 >1 fe > f e et don f r > f e Le son perçu est plus aigu 1 ième as: la soure s'éloigne Inrsement en utilisant l'autre relation nous trouvons que f r < f e et don le son perçu est plus gra 3 ) Que se passe-t-il si? Comment s'appelle e phénomène? Et bien dans e as nous avons v f 1 et don 1 e 1 et don f ra e, 'est le phénomène 1 du mur du son (Bang supersonique) Voii quelques liens où l'on peut voir e phénomène spetaulaire a quelques avions

2 II ) Mesure direte de la vitesse d'une voiture - Obserr la vidéo : Voiture Doppler On souhaite déterminer la vitesse de e véhiule pour savoir s'il est en exès de vitesse On ne onnaît pas la fréquene d émission fe de son klaxon (fréquene au repos) - Pour répondre aux questions suivantes, vous az à votre disposition le logiiel Winosillo qui peut faire une analyse spetrale du son émis par le klaxon (Voir mode d'emploi) 1 ) Proposer un protoole pour déterminer la vitesse de e véhiule Le mettre en œuvre après vérifiation par le professeur Donnée : 340 ms-1 (élérité du son) On doit utiliser les relations Doppler mais le problème 'est que l'on ne onnaît pas la fréquene d'émission fe du klaxon Pour éviter e problème nous allons mesurer la fréquene du klaxon de la voiture quand elle s'approhe et quand elle s'éloigne, ainsi nous pourrons supprimer fe des relations : Notons fra la fréquene à l'approhe et fré la fréquene à l'éloignement Nous avons f ra ( ) fe v soit enore f e f ra 1 e v 1 e pour l'approhe ( ) ( ) ( ) De même f e f ré 1+ Don nous avons f ra 1 pour l'éloignement v f ré 1+ e Ce qui donne après avoir regroupé la vitesse et après quelques petits aluls v e f ra f ré Δf Ce qui s'érit enore v e f ra + f ré f ra + f ré ) Le onduteur ommet-il un exès de vitesse sur ette route qui est limité à 50 mph? Donnée : 1 mph 1 mile per hour ; 1 mile 1609 m Voii une apture d'éran lorsque la voiture arri, on mesure la fréquene d'un des harmoniques, on trou fra 1661 Hz

3 Pour l'éloignement, nous avons fré 1450 Hz (Il faut garder le même harmonique) Il suffit d'appliquer la formule v e f ra f ré ,1 ms f ra + f ré Pour savoir si le onduteur à fait un exès de vitesse, il faut faire la onrsion en mph v e3,1 ms 1 3, ,7 mph Le onduteur est légèrement au dessus de la vitesse autorisée 1609 La vidéo sur Youtube indique que la vitesse du véhiule était approximatiment de mph 3 ) Quelle approximation avons nous faite pour l utilisation de la formule? La plus grosse inertitude vient dans le pointé de l'harmonique dans le logiiel Mais aussi des onditions d'appliation des formules Doppler En effet le spetateur de la sène ne se trou pas dans l'axe de la voiture Or pour pouvoir appliquer les relations, il faut être dans la même diretion que l'émetteur Si e n'est pas le as les formules deviennent légèrement différentes On souhaite vérifier la valeur de ette vitesse part un autre moyen Pour ela on utilise la distane entre les poteaux életriques Voii un doument en anglais donnant quelques informations dessus Utility Pole, Desription The standard utility pole in the United States is about 40 ft (1 m) long and is buried about 6 ft ( m) in the ground[3] Hower, poles an reah heights of 10 ft (37 m) or more to satisfy learane requirements They are typially spaed about 15 ft (38 m) apart in urban areas, or about 300 ft (91 m) in rural areas, but distanes vary widely based on terrain Joint use poles are usually owned by one utility, whih leases spae on it for other ables In the United States, the National Eletrial Code, published by the Institute of Eletrial and Eletronis Engineers (IEEE), sets the standards for onstrution and maintenane of utility poles and their equipment Standards for wood preservati materials and wood preservation proesses, along with test riteria, are in ANSI, ASTM, and AWPA speifiations, and in GR-60, Generi Requirements for Wooden Utility Poles Artile internet 4 ) Grâe au doument préèdent, et en utilisant le logiiel VirtualDub (pour lire le temps éoulé), aluler la vitesse de la voiture (apparemment elle sort d''une zone urbaine) Cette valeur est-elle onordante a elle réalisée a l'effet Doppler? On voit que la voiture dépasse le premier poteau au alentours de t1 4,933 s et le deuxième poteau à t 6,467 s Don la durée de parourt de ette distane est Δt 6,467 4,933 1,534 s La distane entre les poteaux d'après le doument vaut d 38 m (onsidéré omme en sortie de zone urbaine)

4 Et don sa vitesse si elle est onstante vaut v e d 38 5 ms 1, e qui est prohe de la valeur Δ t 1,534 trouvée préédemment III ) Mesure a des ultrasons Dans ette partie vous allez mesurer la vitesse d'un réepteur ultrasonore que vous bougerez à la main La vitesse mise en jeu est alors faible (quelques dizaines de ms-1), la différene de fréquene engendrée par l'effet Doppler est don elle aussi faible, e qui n'est pas faile à mesurer diretement Pour palier e problème on ombine [on additionne (vitesse faible) ou on multiplie (vitesse élevée) les signaux entre eux (prinipe du Radar)] - Réaliser le montage suivant : +15V Nous allons additionner les signaux de la voie 1 et de l'osillosope Pourquoi faire ela? Voii un doument traitant de la somme de signaux sinusoïdaux de fréquenes voisines Sommation de sinusoïdes de même amplitude et de fréquene voisines Soit un signal omposé de la somme de deux sinusoïdes S1 et S de fréquene respeti : f1 et f S (t) S 1 (t)+s (t) Aos ( π f 1 t)+ Aos ( π f t) On sait (voir Trigonométrie) que os (a )+os (b) os ( a+b ) os( a b ) et don si on applique ette relation à notre somme initiale, nous avons S (t) A os [ π ( f 1 f ) t ] os [ π ( f 1+ f ) t ] Si les fréquenes f1 et f ne sont pas trop différentes alors on voit apparaître graphiquement un phénomène de battements : S1(t) S(t) S1(t) + S(t) S(t) Somme Phénomène de battements Clairement on voit apparaître périodes sur e graphique : T Batt 1 1 Δf f 1 f

5 1 ) Expliquez grâe à e que vous nez de lire omment vous pouz aéder à la vitesse de votre réepteur ultrasonore a le matériel présent sur la paillasse La vitesse de votre main est plutôt faible quelques m par seonde Nous allons additionner grâe à l'osillosope les signaux reçus par les émetteurs ultrasonores Le réepteur qui reste fixe reçoit le signal de l'émetteur à la même fréquene 40,0 khz Par ontre l'émetteur qui bouge voit une fréquene différente à ause de l'effet Doppler Ainsi l'addition de es signaux permettra de voir le phénomène de battement puisque leurs fréquenes est différentes Il nous suffira ensuite de mesurer ette période et d'en déduire la fréquene reçue par le mobile Ensuite on pourra utiliser le formule Doppler pour en déduire la vitesse du mobile Dans notre as pour le battement, f1 et la fréquene du mobile qui se rapprohe de l'émetteur et f est la fréquene de l'émetteur (elle reçu par le mobile qui ne bouge pas (lol)) ) Réaliser votre expériene et en déduire la vitesse de déplaement de votre réepteur (à la main) Conseil : utiliser une base de temps d'environ 10 ms/div Le montage est lassique : Réepteur immobile Perçoit le fréquene f C'est don la fréquene reçue fr Réepteur mobile Reçoit le fréquene f1 C'est don la fréquene émise fe Voii e que l'on obtient sur l'éran de l'osillosope : TBatt On lit sur l'osillosope que la période des battements vaut TBatt 16,80 ms (On peut aussi utiliser la base de temps ) On applique alors la formule donnée par l'énoné : T Batt 1 f 1 f Ce qui s'érit aussi f 1 f 1 T Batt 59,5 Hz On voit que le mobile perçoit une différene de fréquene par rapport à l'émetteur de seulement 59,5 Hz e qui n'est pas faile de mesurer

6 Ii dans notre as, le mobile se rapprohait de l'émetteur et don nous avons : f f r f e+ Δ f Ensuite en utilisant la formule Doppler f r fe f e + Δ f nous avons alors après aluls : 1 v e Δf f e +Δ f Appliation numérique : Δf 59, ,505 ms 1 3 f e +Δ f 40, ,5 Don notre main parourt 50,5 m en 1 seonde 3 ) Vérifier ette valeur par une autre manière Vous az à votre disposition un hronomètre et un mètre ruban Comme pour la voiture dans la vidéo préédente, on peut réaliser une mesure direte, on hronomètre le temps que met la main à parourir une ertaine distane d On trou quelle parourt la distane d 0,50 m en une durée Δt 1,1 s e qui lui onfère une vitesse d 0,50 v e 0,45 ms 1 Ce qui en bon aord a la mesure préédente Δ t 1,1 4 ) Pourquoi sur l'osillosope la somme des signaux ne ressemble pas tout à fait elui du doument? En effet il y a une légère différene entre les signaux i-dessous : La différene vient du fait que le signal fait 40 khz, autrement dit il se répète énormément en 1 seonde e qui onfère l'aspet noir dans les battements Il y a le fait aussi que l'on peut voir ei On voit que les battement sont toujours présents mais qu'ils sont moins marqués Cei est due simplement à l'effet d'éloignement du mobile par rapport à l'autre réepteur L'amplitude du son diminue a la distane et don l'osillosope additionne des signaux dont les fréquenes est légèrement différentes mais dont les amplitudes le son également d où l'aspet différent IV ) L'effet Doppler en astronomie a ) Théorie 1 ) Quelle relation lie la fréquene f, la élérité de l'onde et sa longueur d'onde λ? Nous avons vu que λ T f, e qui peut aussi s'érire f λ

7 ) Réérire alors la relation du début a les longueurs d'onde λr et λe Annoter alors l'image i-dessous que l'on renontre sount dans les expliations sur l'effet Doppler λr Star in moment λr L'effet Doppler est utilisé en astrophysique pour déterminer la vitesse éloignement des galaxies (expansion de l'unirs), la vitesse de rotation des astres ou enore la détetion d'exoplanètes Pour ela il suffit de repérer les raies d'absorption ou d'émission sur le spetre de l'objet lumineux que l'on étudie et de les omparer aux spetres de référene que nous onnaissons sur Terre 3 ) Si l'objet s'éloigne, les raies d'absorption se déalent rs quelle ouleur? Justifier Même question si l'objet se rapprohe Justifier fe λe Nous avons f r et don En simplifiant par et en faisant passer tout au λr 1± 1± ( ) numérateur, nous obtenons : λ r λe 1± Dans le as de l'approhe nous avons Pour l'éloignement λ r < λ e, les raies sont don déalées rs le bleu (Blushift) λ r > λ e, les raies sont don déalées rs le rouge (Redshift) Ainsi nous pouvons aussi bien travailler a les fréquenes (effet Doppler sonore) qu'a les longueurs d'onde 4 ) De la formule préédente, en déduire une relation permettant de mesurer la vitesse de l'émetteur en fontion du déalage spetral Δλ λr λe et de la fréquene λe

8 ( ) Nous avons λ r λe 1± don on a λ ra λ e ± λ e ±v e e qui s'érit après réarrangements λe λ ra Δ λ λe λe Don le déalage dans les raies d'absorption ou d'émission permet de remonter à la vitesse de l'objet b ) Redshift et distane du quasar 3C73 Un quasar (quasi stellar objet), est une galaxie très lumineuse a sûrement un trou noir plaé en son entre qui dévore des étoiles qui passe dans son environnement En 1963, des astronomes ont publié un artile dans la revue Nature expliquant que 3C 73 était un objet extrêmement lointain, a un déalage rs le rouge le plaçant à plusieurs milliards d'années-lumière Dans la suite vous allez, déterminer la vitesse de réession de e quasar et en déduire sa distane grâe à la loi de Hubble On donne i-dessous, le spetre de et objet ainsi que elui du spetre de l'atome d'hydrogène obtenu sur Terre Certaine raies d'émission de l'atome d'hydrogène possèdent des noms partiulier : Hα, Hβ Éhelle : 5,3 m 170, nm Δλ 1 ) Quel est l'utilité du spetre de l'atome d'hydrogène? Déalage spetral Hα C'est le spetre de référene de l élément onerné mais au repos ) Les anglais appellent le déalage de raies pour e quasar redshift, expliquer pourquoi? La soure lumineuse se rapprohe-t-elle ou s'éloigne-t-elle? On voit que les raies d'émission de l'hydrogène sont déalées rs les grandes longueurs d'ondes autrement dit elles sont déalées rs le rouge, 'est don un Redshift Il s'agit don d'un éloignement 3 ) Mesurer la longueur d'onde λr de la raie déalée de Hα et en déduire le déalage spetral Δλ λr λe Voir l'image préédente Il faut onnaître l'éhelle du doument Il y a 5,3 m qui représente 170, nm et on mesure une longueur de 8,4 m par rapport à la raie à 486,1 nm 8,4 170, 755,8 nm et don le déalage spetral vaut Don la raie Hα observée vaut λ r 486,1+ 5,3 Δλ λr λe 755,8 656,3 99,5 nm

9 3 ) En déduire alors la valeur d'éloignement de e quasar Donnée : élérité de la lumière 3, kms 1 On applique la formule trouvée préédemment : v e λe λ ra λe 99,5 Δ λ 3, , kms 1 λe 656,3 z Δλλ Caluler le redshift pour e quasar e 4 ) Le redshift noté z est défini par 99,5 0,151 Nous avons alors z Δ λ λ e 656,3 L'astronome amériain Edwin Powell Hubble, a montré en 199 que la vitesse d'éloignement des galaxies est proportionnelle à leur distane d D où la relation élèbre : H d a H onstante de Hubble 5 ) Évaluer la distane du quasar préédent en Mp (Méga parses) puis en année lumière (voir remarques) Donnée : H 70 kms-1mp-1 Nous avons don d v e 4, ,4 10 Mp soit enore une distane : H 70 d 6,4 10 3,6 106,1 109 al Ce quasar est plus de milliards d'année lumière! Ce qui en fait un objet très lointain Remarque 1: 1 p 1 parse parallaxe 1 '' la distane à laquelle on obserrait le rayon Terre Soleil sous un angle de 1'' d'ar (1 seonde d'ar) Après alul trigonométrique simple on trou que ette distane vaut 3,6 al (année lumière) '' Remarque : la onstante de Hubble évalue l'expansion de l'unirs, 'est à dire le grossissement de l'espae H 70 kms-1mp-1 signifie qu'un ube de 1 Mp de oté grandie de 70 km par seonde (ou enore qu'un ube de 1 km de oté grandit de 7 nm par an) 7 ) Évaluer l'inertitude sur la longueur d'onde reçue U(λr) 1 graduation Données: U simple leture et U double leture U doubleleture 1 Ii il faut onnaître que vaut la graduation Cela a été mesuré a la règle préise au mm Don la graduation vaut 1 mm mais il faut onnaître sont équivalent a l'éhelle du doument On avait une éhelle de 5,3m 170, nm don 1 mm 0,1 m est équivalent à Don 1 graduiation3 nm et don U ( λ r ) 8 ) En déduire l'inertitude sur la vitesse U() sahant que (L'inertitude sur λe est négligeable) 0,1 170, 3 nm 5,3 1 graduation ± 3 nm (arrondi au supérieur) 1 U v e U r r e

10 Nous avons U (v e ) v e U (λ r ) 3 4,5 104 ± 103 kms 1 (Arrondi au supérieur) λr λ e 99,5 9 ) En déduire l'inertitude sur la distane U(d) sahant que U v e U d U H d H Donnée : U H ± 3 kms 1 Mp 1 Nous avons don U (d ) d ( ) ( ) U (v e ) U (H ) + H 9,1 10 ( , ) ( ) ± 10 al 10 ) La plus grosse impréision dans le alul de la distane provient de quel paramètre? La préision sur la distane vaut forement très préis Les impréisions viennent de U (d ) d ( 103 4,5 104 ΔH 3 4% H 70 et de ) ( ) ± 10 6 % e qui n'est pas Δv e 103 4% 4,5 104 L'inertitude sur la vitesse et sur la onstante de Hubble interviennent dans les mêmes proportions dans l'inertitude sur la distane Pour améliorer e résultat il faudra onnaître la onstante de Hubble plus préisément par exemple

11 Matériel néessaire -Vidéo voiture Doppler - eneintes (pour faire éouter le phénomène de battements) - PC équipé des logiiels Winosillo + VirtualDub - émetteur et réepteurs ultrasonore - Osillosope - Des fils de onnexions

TS 7 De la rotation de Saturne à la structure de ses anneaux

TS 7 De la rotation de Saturne à la structure de ses anneaux FICHE Fihe à destination des enseignants Type d'atiité TS 7 De la rotation de Saturne à la struture de ses anneaux Atiité expérimentale Notions et ontenus du programme de Terminale S Effet Doppler. Compétenes

Plus en détail

1 Introduction à l effet Doppler.

1 Introduction à l effet Doppler. Introdution à l effet Doppler Ph. Ribière ribierep@orange.fr Merredi 9 Novembre 2011 1 Introdution à l effet Doppler. Vous avez tous fait l expériene de l effet Doppler dans la rue, lorsqu une ambulane,

Plus en détail

10. Trigonométrie. - 1 - Trigonométrie du triangle quelconque. 10.1 La mesure de l angle

10. Trigonométrie. - 1 - Trigonométrie du triangle quelconque. 10.1 La mesure de l angle - 1 - Trigonométrie du triangle quelonque 10.1 La mesure de l angle 10. Trigonométrie Les quatre unités prinipales de mesure d'un angle géométrique sont le degré, le radian, le grade et le tour. Le degré

Plus en détail

VOYAGE AUX CONFINS DE L UNIVERSL

VOYAGE AUX CONFINS DE L UNIVERSL VOYAGE AUX CONFINS DE L UNIVERSL Fête de la Science 2005 Suzy Collin-Zahn LUTH, Observatoire de Paris-Meudon DECOUVRONS D ABORDD LES DISTANCES DANS L UNIVERS Quand on sort du systeme solaire, les distances

Plus en détail

Si la source se rapproche alors v<0 Donc λ- λo <0. La longueur d onde perçue est donc plus petite que si la source était immobile

Si la source se rapproche alors v<0 Donc λ- λo <0. La longueur d onde perçue est donc plus petite que si la source était immobile Red shift or blue shift, that is the question. a) Quand une source d onde se rapproche d un observateur immobile, la longueur d onde λ perçue par l observateur est-elle plus grande ou plus petite que λo

Plus en détail

Exercice 1: Câble coaxial et Théorème d'ampère

Exercice 1: Câble coaxial et Théorème d'ampère UTBM PS1 / Examen Final P8 Pour tenir ompte de la longueur de l'énoné, le total des points possibles est 33, mais la note finale sera ramenée à une note sur points Exerie 1: Câble oaxial et Théorème d'ampère

Plus en détail

TP 03 B : Mesure d une vitesse par effet Doppler

TP 03 B : Mesure d une vitesse par effet Doppler TP 03 B : Mesure d une vitesse par effet Doppler Compétences exigibles : - Mettre en œuvre une démarche expérimentale pour mesurer une vitesse en utilisant l effet Doppler. - Exploiter l expression du

Plus en détail

Activité n 3 chapitre IV: Découverte de l effet Doppler. THEME : Observer ondes et matière. Activité n 3 observer ondes et matière chapitre IV

Activité n 3 chapitre IV: Découverte de l effet Doppler. THEME : Observer ondes et matière. Activité n 3 observer ondes et matière chapitre IV THEME : Observer ondes et matière Activité n 3 observer ondes et matière chapitre IV Activité n 3 chapitre IV: Découverte de l effet Doppler I Présentation de l effet Doppler Ecouter les fichiers Audio

Plus en détail

Corrigé bac blanc Mars lycée JP2. Ce corrigé peut encore être amélioré. N hésitez pas à nous faire part de vos remarques (erreurs, questions )

Corrigé bac blanc Mars lycée JP2. Ce corrigé peut encore être amélioré. N hésitez pas à nous faire part de vos remarques (erreurs, questions ) orrigé ba blan Mars 01- lyée JP e orrigé peut enore être amélioré. N hésitez pas à nous faire part de vos remarques (erreurs, questions ) Exerie I : Déouverte d une exo-planète habitable Première partie

Plus en détail

3. Mesure de la variation d'un son lorsque le récepteur se déplace. => Voir D.E et Manip 4. Bilan.

3. Mesure de la variation d'un son lorsque le récepteur se déplace. => Voir D.E et Manip 4. Bilan. Effet Doppler Notions et ontenus : Effet Doppler. Compétenes attendues : Mettre en œuvre une démarhe expérimentale pour mesurer une vitesse en utilisant l effet Doppler. Introdution: L'effet Doppler fut

Plus en détail

Effet Doppler Acoustique

Effet Doppler Acoustique OPo Effet Doppler Aoustique Résumé Soit une soure d ondes périodiques de fréquene ν en mouvement par rapport à un observateur. Ce dernier perçoit une fréquene ν différente de ν et qui dépend de sa vitesse

Plus en détail

Mesures du coefficient adiabatique γ de l air

Mesures du coefficient adiabatique γ de l air Mesures du oeffiient adiabatique γ de l air Introdution : γ est le rapport des apaités alorifiques massiques d un gaz : γ = p v Le gaz étudié est l air. La mesure de la haleur massique à pression onstante

Plus en détail

Chapitre 3 Les propriétés des ondes

Chapitre 3 Les propriétés des ondes ENIÈE IMPESSION LE 1 er août 2013 à 16:36 Chapitre 3 Les propriétés des ondes Table des matières 1 La diffration des ondes 2 2 Les interférenes 3 3 Effet oppler 4 PAUL MILAN 1 PHYSIQUE-CHIMIE. TEMINALE

Plus en détail

MACROS MINITAB POUR LE CALCUL DES COURBES D'EFFICACITÉ DES CARTES DE CONTRÔLE DE SHEWHART R. PALM * 1. Introduction

MACROS MINITAB POUR LE CALCUL DES COURBES D'EFFICACITÉ DES CARTES DE CONTRÔLE DE SHEWHART R. PALM * 1. Introduction Statistique Informatique Mathématique appliquées Novembre 3 MACROS MINITAB POUR LE CALCUL DES COURBES D'EFFICACITÉ DES CARTES DE CONTRÔLE DE SHEWHART R. PALM * 1. Introdution Les artes de ontrôle sont

Plus en détail

De la gendarmerie, à l astrophysique.., mesurer une vitesse à partir de l effet Doppler

De la gendarmerie, à l astrophysique.., mesurer une vitesse à partir de l effet Doppler Terminale S Propriétés des ondes TP De la gendarmerie, à l astrophysique.., mesurer une vitesse à partir de l effet Doppler Objectifs : Mettre en oeuvre une démarche expérimentale pour mesurer une vitesse

Plus en détail

Ondes. y t 1. y t >t. x 2

Ondes. y t 1. y t >t. x 2 Ondes (Préparation Olympiades de Physique 2006) 1 Ondes I Ondes progressives 1/ Desription Dans un milieu à une dimension (orde, ressort), on peut observer une onde se propager selon la diretion Ox du

Plus en détail

Chapitre 3 / TP 3 : L'effet Doppler

Chapitre 3 / TP 3 : L'effet Doppler Chapitre 3 / TP 3 : L'effet Doppler En 1842, l Autrichien Christian Doppler publie un article présantant l'effet Doppler : "Sur la lumière colorée des étoiles doubles et de quelques autres astres du ciel".

Plus en détail

Chapitre 3 : (Cours) Ondes sonores : analyse spectrale et effet Doppler

Chapitre 3 : (Cours) Ondes sonores : analyse spectrale et effet Doppler Chapitre 3 : (Cours) Ondes sonores : analyse spectrale et effet Doppler Les ondes sonores (sons musicaux, ondes sismiques, ) et les ondes électromagnétiques (lumière visible et invisible) ont pour propriété

Plus en détail

DIFFRACTion des ondes

DIFFRACTion des ondes DIFFRACTion des ondes I DIFFRACTION DES ONDES PAR LA CUVE À ONDES Lorsqu'une onde plane traverse un trou, elle se transforme en onde circulaire. On dit que l'onde plane est diffractée par le trou. Ce phénomène

Plus en détail

Comment dit-on qu'une étoile est plus vieille qu'une autre ou plus jeune qu'une autre?

Comment dit-on qu'une étoile est plus vieille qu'une autre ou plus jeune qu'une autre? Comment dit-on qu'une étoile est plus vieille qu'une autre ou plus jeune qu'une autre? Comment peut-on donner un âge à l'univers? Dans l'univers, il y a beaucoup de choses : des étoiles, comme le Soleil...

Plus en détail

TP 11. Application de l effet Doppler à l astrophysique : De la rotation de Saturne à la structure de ses anneaux

TP 11. Application de l effet Doppler à l astrophysique : De la rotation de Saturne à la structure de ses anneaux TP 11 Appliation de l effet Doppler à l astrophysique : De la rotation de Saturne à la struture de ses anneaux Partie 1 Expression du déalage en longueur d onde Vous faites partie d une équipe d astrophysiiens

Plus en détail

BAILLY-GRANDVAUX Mathieu ZANIOLO Guillaume Professeur : Mrs Portehault

BAILLY-GRANDVAUX Mathieu ZANIOLO Guillaume Professeur : Mrs Portehault BAILLY-GRANDVAUX Mathieu ZANIOLO Guillaume Professeur : Mrs Portehault 1 I. Introdution...3 II. Généralités...3 Caratéristiques ommunes aux deux phénomènes...3 La différene entre la phosphoresene et la

Plus en détail

Document professeur. The blue sticker. Un autocollant, placé sur le pare-chocs arrière d'un véhicule, évoque l'effet Doppler.

Document professeur. The blue sticker. Un autocollant, placé sur le pare-chocs arrière d'un véhicule, évoque l'effet Doppler. Doument professeur The blue stiker Niveau : terminale S Compétenes mises en œuvre : S approprier. Analyser. Communiquer. Prinipe de l ativité : Un autoollant, plaé sur le pare-hos arrière d'un véhiule,

Plus en détail

UNIVERSITE D ANGERS FACULTE DES SCIENCES PROJET DE FIN D ANNEE

UNIVERSITE D ANGERS FACULTE DES SCIENCES PROJET DE FIN D ANNEE ANGERS UNIVERSITE D ANGERS FACULTE DES SCIENCES PROJET DE FIN D ANNEE Liene de physique et Appliations Laurent DE RYCK Loï LE GUYADER Anémométrie Laser Doppler Soutenu le 2 juillet 2001 Responsable de

Plus en détail

TP2. Détermination de la vitesse du son

TP2. Détermination de la vitesse du son TP2 Détermination de la vitesse du son Objectifs : ˆ Observer la double périodicité d'une onde progressive sinusoïdale. ˆ Mesurer la longueur d'onde, la période et la célérité d'une onde sinusoïdale. Matériel

Plus en détail

Comment évaluer la qualité d un résultat? Plan

Comment évaluer la qualité d un résultat? Plan Comment évaluer la qualité d un résultat? En sienes expérimentales, il n existe pas de mesures parfaites. Celles-i ne peuvent être qu entahées d erreurs plus ou moins importantes selon le protoole hoisi,

Plus en détail

TP 1 : Détecteurs d'ondes et de particules - Correction

TP 1 : Détecteurs d'ondes et de particules - Correction TP : étecteurs d'ondes et de particules - Correction Objectifs : Extraire et exploiter des informations sur des sources d'ondes et de particules et sur un dispositif de détection. Pratiquer une démarche

Plus en détail

Chapitre IV- Induction électromagnétique

Chapitre IV- Induction électromagnétique 37 Chapitre IV- Indution életromagnétique IV.- Les lois de l indution IV..- L approhe de Faraday Jusqu à maintenant, nous nous sommes intéressés essentiellement à la réation d un hamp magnétique à partir

Plus en détail

EPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES

EPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES EPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES Exercice 1 : Question de cours. Q1 : Que faut-il pour que la troisième loi de Newton s applique à deux corps A et B en interaction? Q2 : Qu observe t-on lorsque l on réalise

Plus en détail

Détection de planètes extrasolaires : méthode des vitesses radiales

Détection de planètes extrasolaires : méthode des vitesses radiales Détection de planètes extrasolaires : méthode des vitesses radiales Cet exercice a été préparé à l origine par Roger Ferlet (Institut d astrophysique de Paris) et Michel et Suzanne Faye, qui l ont testé

Plus en détail

L'apport de la physique au diagnostic médical

L'apport de la physique au diagnostic médical L'apport de la physique au diagnostic médical L'application des découvertes de la physique à l'exploration du corps humain fournit aux médecins des informations essentielles pour leurs diagnostics. Ils

Plus en détail

Assistance à la navigation automobile par temps de brouillard

Assistance à la navigation automobile par temps de brouillard Assistane à la navigation automobile par temps de brouillard Niolas Hautière Rahid Belaroussi Jean-Philippe Tarel Laboratoire Exploitation Pereption Simulateurs et Simulations Université Paris-Est, INRETS-LCPC

Plus en détail

Chapitre 3 / TP 3 : L'effet Doppler (Correction)

Chapitre 3 / TP 3 : L'effet Doppler (Correction) Chapitre 3 / TP 3 : L'effet Doppler (Correction) Travail anticipé : Lire le TP I-1)et 2) (Vidéo et animation sur le site) En 1842, l Autrichien Christian Doppler publie un article présantant l'effet Doppler

Plus en détail

THÈME : LA SANTÉ LE DIAGNOSTIC MÉDICAL ONDES ULTRASONORES PRINCIPE DE L'ECHOGRAPHIE

THÈME : LA SANTÉ LE DIAGNOSTIC MÉDICAL ONDES ULTRASONORES PRINCIPE DE L'ECHOGRAPHIE T.P PHYSIQUE SECONDE. THÈME : LA SANTÉ LE DIAGNOSTIC MÉDICAL ONDES ULTRASONORES PRINCIPE DE L'ECHOGRAPHIE TP P5 F.MISTRAL 2010 NOM :... PRÉNOM :... CLASSE :... DATE :... I. INTRODUCTION a) L échographie

Plus en détail

Activité Documentaire A01 Les rayonnements de l univers

Activité Documentaire A01 Les rayonnements de l univers Activité Documentaire A01 Les rayonnements de l univers Document 1: L'astronomie de l'invisible Les astronomes s'intéressent beaucoup aux rayonnements électromagnétiques appartenant aux domaines non visibles.

Plus en détail

Pour commencer : Qu'est-ce que la diffraction? p : 76 n 6 : Connaître le phénomène de diffraction

Pour commencer : Qu'est-ce que la diffraction? p : 76 n 6 : Connaître le phénomène de diffraction Compétences exigibles au baccalauréat Savoir que l'importance du phénomène de diffraction est liée au rapport de la longueur d'onde aux dimensions de l'ouverture ou de l'obstacle. Exercice 19 p : 78 Connaître

Plus en détail

Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière

Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière Seconde / P4 Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière 1/ EXPLORATION DE L UNIVERS Dans notre environnement quotidien, les dimensions, les distances sont à l échelle humaine : quelques mètres,

Plus en détail

Propagation d un signal

Propagation d un signal Propagation d un signal Eerie 1 : Relation entre fréquene et longueur d onde 1) Caluler la longueur d onde de l onde életromagnétique qui eiste dans un four miro- onde sahant que sa fréquene est 𝑓 2,45

Plus en détail

Les objets très lointains

Les objets très lointains Les objets très lointains Lorsque les étoiles sont proches il est possible de mesurer la distance qui nous en sépare par une méthode dite abusivement directe, la trigonométrie, qui permet de déduire les

Plus en détail

La relativité du temps

La relativité du temps Méanique Atiité La relatiité du temps En 687, Isaa NEWTON publia les Prinipes mathématiques de la philosophie naturelle, ourage majeur dans lequel il exposait sa théorie de la méanique. La méanique de

Plus en détail

Nécessité de prendre en compte des termes d ordre G 3 pour mesurer γ à 10 8 près

Nécessité de prendre en compte des termes d ordre G 3 pour mesurer γ à 10 8 près Néessité de prendre en ompte des termes d ordre G 3 pour mesurer γ à 10 8 P. Teyssandier Observatoire de Paris Dépt SYRTE/CNRS-UMR 8630UPMC P. Teyssandier ( Observatoire de Paris Dépt SYRTE/CNRS-UMR Néessité

Plus en détail

Pour faire le point voici les corrections des activités sur la relativité faites en cours :

Pour faire le point voici les corrections des activités sur la relativité faites en cours : Pour faire le point oii les orretions des atiités sur la relatiité faites en ours : Atiité 1 : (a) On onsidère un TGV qui aane à une itesse = 300 km h 1 = 83,3 m s 1 par rapport au sol. Le passager est

Plus en détail

L EFFET DOPPLER. Lycée Saint-Exupéry de Mantes-la-Jolie. 23 octobre 2012

L EFFET DOPPLER. Lycée Saint-Exupéry de Mantes-la-Jolie. 23 octobre 2012 L EFFET DOPPLER Lycée Saint-Exupéry de Mantes-la-Jolie 23 octobre 2012 Sommaire I. Un peu d histoire des sciences 2 II. Différents cas 3 2.1 Source et observateur immobiles.....................................

Plus en détail

CORRECTION : Chapitre 3 / TP 3 : L'effet Doppler

CORRECTION : Chapitre 3 / TP 3 : L'effet Doppler CORRECTION : Chapitre 3 / TP 3 : L'effet Doppler En 1842, l Autrichien Christian Doppler publie un article présantant l'effet Doppler : "Sur la lumière colorée des étoiles doubles et de quelques autres

Plus en détail

Géométrie dans l Espace Courbes de niveau

Géométrie dans l Espace Courbes de niveau Géométrie dans l Espae Courbes de niveau Christophe ROSSIGNOL Année solaire 008/009 Table des matières 1 Quelques rappels 1.1 Coordonnées d un point, d un veteur................................. 1. Colinéarité

Plus en détail

TP 03 A : Analyse spectrale de sons musicaux

TP 03 A : Analyse spectrale de sons musicaux TP 03 A : Analyse spectrale de sons musicaux Compétences exigibles : - Réaliser l analyse spectrale d un son musical et l exploiter pour en caractériser la hauteur et le timbre. Objectifs : - Enregistrer

Plus en détail

Principe du vélocimètre sanguin à effet Doppler Réflexion des ultrasons et effet Doppler

Principe du vélocimètre sanguin à effet Doppler Réflexion des ultrasons et effet Doppler Nº 761 BULLETIN DE L UNION DES PHYSICIENS 325 Principe du vélocimètre sanguin à effet Doppler Réflexion des ultrasons et effet Doppler par R. MÉLIN Lycée Ernest Bichat - 54301 Luneville Les appareils médicaux

Plus en détail

Partie 6 : Les fluctuations économiques à court-terme

Partie 6 : Les fluctuations économiques à court-terme Enseignant A. Direr Liene 2, 1er semestre 2008-9 Cours de maroéonomie suite Partie 6 : Les flutuations éonomiques à ourt-terme Observons le graphique montrant la prodution industrielle des EU entre 1960

Plus en détail

LUMIERE BLANCHE - LUMIERE MONOCHROMATIQUE

LUMIERE BLANCHE - LUMIERE MONOCHROMATIQUE LUMIERE BLANCHE - LUMIERE MONOCHROMATIQUE I LE PHENOMENE DE DISPERSION 1 Expérience 2 Observation La lumière émise par la source traverse le prisme, on observe sur l'écran le spectre de la lumière blanche.

Plus en détail

Coordination : Jean-Denis Poignet, responsable de formation

Coordination : Jean-Denis Poignet, responsable de formation athématiques 6 e Livret de orrigés Rédation : laudine lbin-vuarand Niole antelou arie-jo Quéffele arie-frane Lefèvre ar Le rozler oordination : Jean-enis Poignet, responsable de formation e ours est la

Plus en détail

Exercice 1. AUTOUR DE LA VOITURE (7 points) http://labolycee.org. Partie A : Le stationnement «ultra-simple» avec les ultrasons

Exercice 1. AUTOUR DE LA VOITURE (7 points) http://labolycee.org. Partie A : Le stationnement «ultra-simple» avec les ultrasons Afrique 2008 Les parties A et B sont indépendantes. Exercice 1. AUTOUR DE LA VOITURE (7 points) http://labolycee.org Partie A : Le stationnement «ultra-simple» avec les ultrasons Les ultrasons sont des

Plus en détail

Observer TP Ondes CELERITE DES ONDES SONORES

Observer TP Ondes CELERITE DES ONDES SONORES OBJECTIFS CELERITE DES ONDES SONORES Mesurer la célérité des ondes sonores dans l'air, à température ambiante. Utilisation d un oscilloscope en mode numérique Exploitation de l acquisition par régressif.

Plus en détail

Devoir de physique-chimie n 4 (2H) Nom:... Documents de l'exercice A

Devoir de physique-chimie n 4 (2H) Nom:... Documents de l'exercice A TS Jan2015 Devoir de physique-chimie n 4 (2H) Nom:....... LES EXERIES SNT INDEPENDANTS ALULATRIE INTERDITE PHYSIQUE HIMIE : LES NDES /40 Exercice A : La RMN en archéologie (1h conseillée) /17 Dans une

Plus en détail

Bureau d études techniques by Hiscox Questionnaire préalable d assurance

Bureau d études techniques by Hiscox Questionnaire préalable d assurance Bureau d études tehniques by Hisox Questionnaire préalable d assurane Bureau d études tehniques by Hisox Questionnaire préalable d assurane Identifiation du proposant Raison soiale Adresse de la soiété

Plus en détail

Exercices, dioptres sphériques et lentilles

Exercices, dioptres sphériques et lentilles 1 exercices, dioptres sphériques et lentilles Exercices, dioptres sphériques et lentilles 1 Lentille demi-boule Considérons une lentille demi-boule de centre O, de sommet S, de rayon R = OS = 5cm, et d'indice

Plus en détail

Mines Ponts, Physique 1 MP

Mines Ponts, Physique 1 MP Mines Ponts, Physique 1 MP Satellites de téléommuniation Conours 7 1 Satellites sur orbite irulaire 1. La relation fondamentale de la dynamique en mouvement uniforme sur une orbite irulaire impose G M

Plus en détail

Chapitre 2 : La couleur des objets (p. 29)

Chapitre 2 : La couleur des objets (p. 29) PRTIE 1 - OSERVER : OULEURS ET IMGES hapitre 2 : La couleur des objets (p. 29) onnaissances : Phénomènes d absorption, de diffusion et de transmission. Savoir-faire : Utiliser les notions de couleur blanche

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE

DOSSIER DE CANDIDATURE www.suplog.fr Tél. 01 43 13 53 34 ontat@supdelog.fr DOSSIER DE CANDIDATURE ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR Collez votre photo NE PAS REMPLIR CE CADRE RÉSERVÉ AU SERVICE DES ADMISSIONS Date de réeption dossier :

Plus en détail

Revue des Sciences et de la Technologie - RST- Volume 5 N 1 / janvier 2014

Revue des Sciences et de la Technologie - RST- Volume 5 N 1 / janvier 2014 Revue des Sienes et de la Tehnologie - RST- Volume 5 N 1 / janvier 214 L impat d une Charge Fortement Capaitive Sur la Qualité du Filtrage d un FAP Contrôlé Par un Filtre Multi-Variable Hautement Séletif

Plus en détail

Problème 4 : étude de solutions tampon de ph

Problème 4 : étude de solutions tampon de ph ème OI Épreuve de séletion 5 PRÉ : étude de solutions tampon de ph I. Préparation. L aide éthanoï que est noté OH. À la température onsidérée, le pk du ouple OH/O est égal à,7. On prépare une solution

Plus en détail

Groupe international d astrophysique Hands-On-Universe 1

Groupe international d astrophysique Hands-On-Universe 1 Groupe international d astrophysique Hands-On-Universe 1 Contact : Suzanne FAYE, professeur de Physique en PC* au lycée Chaptal, Paris mfaye@club-internet.fr Bételgeuse, géante rouge Constellation d Orion

Plus en détail

Expression de la Concession et de l Opposition in. La lumière Par Emile BIÉMONT (Puf, 1996)

Expression de la Concession et de l Opposition in. La lumière Par Emile BIÉMONT (Puf, 1996) Expression de la Conession et de l Opposition in La lumière Par Emile BIÉMONT (Puf, 996) Conession / Opposition : 5/6/5 Fisia semestre - /3 Conession / Opposition : 3 La Lumière, Emile BIÉMONT (PUF, 996)

Plus en détail

La vie des étoiles. La vie des étoiles. Mardi 7 août

La vie des étoiles. La vie des étoiles. Mardi 7 août La vie des étoiles La vie des étoiles Mardi 7 août A l échelle d une ou plusieurs vies humaines, les étoiles, que l on retrouve toujours à la même place dans le ciel, au fil des saisons ; nous paraissent

Plus en détail

Domaine d'étude 2: Emetteur et récepteur

Domaine d'étude 2: Emetteur et récepteur Etude du niveau sonore Domaine d'étude 2: Emetteur et récepteur Mots clés : Enceintes acoustiques, auditorium, Sommaiire Principe : --------------------------------------------------------------1 1. Atténuation

Plus en détail

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices :

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices : Chapitre 02 La lumière des étoiles. I- Lumière monochromatique et lumière polychromatique. )- Expérience de Newton (642 727). 2)- Expérience avec la lumière émise par un Laser. 3)- Radiation et longueur

Plus en détail

Caractéristiques des ondes

Caractéristiques des ondes Caractéristiques des ondes Chapitre Activités 1 Ondes progressives à une dimension (p 38) A Analyse qualitative d une onde b Fin de la Début de la 1 L onde est progressive puisque la perturbation se déplace

Plus en détail

Quelles différences y a-t-il entre coqs d origine et coqs introduits par la suite?

Quelles différences y a-t-il entre coqs d origine et coqs introduits par la suite? Quelles différenes y a-t-il entre oqs d origine et oqs introduits par la suite? Le prolème Pour l élevage-souhe, les reproduteurs de poulet à hair ont fait l ojet d une séletion intensive onernant la vitesse

Plus en détail

EFFET DOPPLER EXOPLANETES ET SMARTPHONES.

EFFET DOPPLER EXOPLANETES ET SMARTPHONES. EFFET DOPPLER EXOPLANETES ET SMARTPHONES. I. APPLICATIONS UTILISEES POUR CETTE ACTIVITE : Sauf indication les applications sont gratuites. 1.Pour connaître les exoplanetes : Exoplanet (android et IOS)

Plus en détail

P2 - CORRECTİON DES EXERCİCES

P2 - CORRECTİON DES EXERCİCES P2 - CORRECTİON DES EXERCİCES Exercice 5 page 58 1. Les directions de la propagation de l onde et du mouvement d un point de la corde sont perpendiculaires. On parle de ce fait d onde transversale. 2.

Plus en détail

VII- Applications, bijections, bijection réciproque

VII- Applications, bijections, bijection réciproque ) Définitions VII- Appliations, bijetions, bijetion réiproque des un Une appliation d un ensemble (de départ) E dans un ensemble (d arrivée) F fait orrespondre à haque élément de E un élément unique (appelé

Plus en détail

SIGNAUX PERIODIQUES (activités de découvertes et acquis du collège)

SIGNAUX PERIODIQUES (activités de découvertes et acquis du collège) Thème SANTE SIGNAUX PERIODIQUES (activités de découvertes et acquis du collège) Acquis du collège : une tension alternative périodique (comme celle du secteur) est une tension qui se répète à l'identique

Plus en détail

Projet INF242. Stéphane Devismes & Benjamin Wack. Pour ce projet les étudiants doivent former des groupes de 3 ou 4 étudiants.

Projet INF242. Stéphane Devismes & Benjamin Wack. Pour ce projet les étudiants doivent former des groupes de 3 ou 4 étudiants. Projet INF242 Stéphane Devismes & Benjamin Wak Pour e projet les étudiants doivent former des groupes de 3 ou 4 étudiants. 1 Planning Distribution du projet au premier ours. À la fin de la deuxième semaine

Plus en détail

Examen de maturité Session de juin 2006. Option complémentaire: Physique

Examen de maturité Session de juin 2006. Option complémentaire: Physique Lycée Denis-de-Rougemont Neuchâtel et Fleurier Nom, prénom: Classe: Examen de maturité Session de juin 2006 Option complémentaire: Physique Pour obtenir la note maximale, il faut résoudre complètement

Plus en détail

Mesurer l âge de l univers

Mesurer l âge de l univers Mesurer l âge de l univers Objectif : Mesurer l âge de l univers à partir de la vitesse d expansion des galaxies Méthode : A partir d un échantillon réel de galaxies, évaluer par l effet Doppler la vitesse

Plus en détail

Chapitre 6 La lumière des étoiles Physique

Chapitre 6 La lumière des étoiles Physique Chapitre 6 La lumière des étoiles Physique Introduction : On ne peut ni aller sur les étoiles, ni envoyer directement des sondes pour les analyser, en revanche on les voit, ce qui signifie qu'on reçoit

Plus en détail

COMMENT OBTENIR UN SPECTRE SATISFAISANT D UN SIGNAL ENREGISTRE PAR ORDINATEUR?

COMMENT OBTENIR UN SPECTRE SATISFAISANT D UN SIGNAL ENREGISTRE PAR ORDINATEUR? NOM: Coéquipier : COMMENT OBTENIR UN SPECTRE SATISFAISANT D UN SIGNAL ENREGISTRE PAR ORDINATEUR? Soit une fonction G(t) périodique, de fréquence f. D'après Fourier, cette fonction peut se décomposer en

Plus en détail

TP spécialité N 3 La Lunette Astronomique 1 / 7

TP spécialité N 3 La Lunette Astronomique 1 / 7 TP spécialité N 3 La Lunette Astronomique / 7 I- Matériel disponible. - Un banc d optique avec accessoires : Une lanterne avec la lettre «F», deux supports pour lentille, un porte écran, un miroir plan,

Plus en détail

Chapitre 5 Effet Doppler Ondes sphériques

Chapitre 5 Effet Doppler Ondes sphériques Chapitre 5 Effet oppler Ondes sphériques 5-1 Effet oppler Comment mesurer la itesse d une oiture? La gendarmerie utilise lassiquement des radars (9.41 GHz ou 10.565 GHz) dont le prinipe est basé sur l

Plus en détail

OPTIQUE GEOMETRIQUE II.- THEORIE. Définition : L indice de réfraction n caractérise le milieu dans lequel se propage la lumière.

OPTIQUE GEOMETRIQUE II.- THEORIE. Définition : L indice de réfraction n caractérise le milieu dans lequel se propage la lumière. 31 O1 OPTIQUE GEOMETRIQUE I.- INTRODUCTION L optique est une partie de la physique qui étudie la propagation de la lumière. La lumière visible est une onde électromagnétique (EM) dans le domaine de longueur

Plus en détail

TEMPÉRATURE DE SURFACE D'UNE ÉTOILE

TEMPÉRATURE DE SURFACE D'UNE ÉTOILE TEMPÉRATURE DE SURFACE D'UNE ÉTOILE Compétences mises en jeu durant l'activité : Compétences générales : Etre autonome S'impliquer Elaborer et réaliser un protocole expérimental en toute sécurité Compétence(s)

Plus en détail

EXAMEN PROBATOIRE D ADMISSION DANS LES ECOLES D OFFICIERS

EXAMEN PROBATOIRE D ADMISSION DANS LES ECOLES D OFFICIERS ANNÉE 2013 EXAMEN PROBATOIRE D ADMISSION DANS LES ECOLES D OFFICIERS CSEA 2013 ÉPREUVE DE PHYSIQUE Durée : 4 heures Coefficient : 1 - L usage de la calculatrice est autorisé ; - Les exercices sont indépendants

Plus en détail

Fiche à destination des enseignants TS 2 CD ou DVD?

Fiche à destination des enseignants TS 2 CD ou DVD? Fiche à destination des enseignants TS 2 CD ou DVD? Type d'activité Activité expérimentale ou évaluation expérimentale, type ECE Objectifs Pré-requis Conditions de mise en œuvre Liste du matériel, par

Plus en détail

Polarisation Polarization (Adj polarized) le 20/04/2008

Polarisation Polarization (Adj polarized) le 20/04/2008 Polarisation Polarization (Adj polarized) le 20/04/2008 Lumière non polarisée : La polarisation est un phénomène provenant du caractère ondulatoire de la lumière. La lumière est une onde, c'est à dire

Plus en détail

Activité 1 : Rayonnements et absorption par l'atmosphère - Correction

Activité 1 : Rayonnements et absorption par l'atmosphère - Correction Activité 1 : Rayonnements et absorption par l'atmosphère - Correction Objectifs : Extraire et exploiter des informations sur l'absorption des rayonnements par l'atmosphère terrestre. Connaitre des sources

Plus en détail

Atelier : L énergie nucléaire en Astrophysique Correction. Elisabeth Vangioni. Institut d Astrophysique de Paris Fleurance, 8 Août 2005

Atelier : L énergie nucléaire en Astrophysique Correction. Elisabeth Vangioni. Institut d Astrophysique de Paris Fleurance, 8 Août 2005 Atelier : L énergie nucléaire en Astrophysique Correction Elisabeth Vangioni Institut d Astrophysique de Paris Fleurance, 8 Août 2005 I. La source d énergie du Soleil : calcul de son temps de vie. Question

Plus en détail

MTH 2301 Méthodes statistiques en ingénierie

MTH 2301 Méthodes statistiques en ingénierie Chapitre 7 - ests d hypothèses Lexique anglais - français Constats - terminologie - onepts de base tests ests onernant une moyenne - variane onnue - variane inonnue - ourbe aratéristique - n =? est de

Plus en détail

Estimation Temps Réel des Etats Dynamiques d un Véhicule Automobile

Estimation Temps Réel des Etats Dynamiques d un Véhicule Automobile stimation emps éel des tats Dynamiques d un Véhiule Automobile Sébastien Plane o ite this version: Sébastien Plane. stimation emps éel des tats Dynamiques d un Véhiule Automobile. Automatique obotique.

Plus en détail

Chapitre 8 : Relativité restreinte

Chapitre 8 : Relativité restreinte 1 re B et C 8 Relatiité restreinte 9 Chapitre 8 : Relatiité restreinte "Je n'ai auun talent partiulier. Je suis simplement urieux." (Albert Einstein) 1. Les postulats d Einstein «En 1905, Albert Einstein

Plus en détail

TP N 7 Amplificateur symétrique classe A

TP N 7 Amplificateur symétrique classe A Polyteh'Nie, Département d'eletronique 4 e année TP Eletronique TP N 7 Amplifiateur symétrique lasse A 1 Prinipe On onsidère un montage amplifiateur (figure 1) onçu en vue d'une appliation en audiofréquene

Plus en détail

ECE : Détermination de l indice de réfraction de l eau

ECE : Détermination de l indice de réfraction de l eau Thème : Univers Seconde ECE : Détermination de l indice de réfraction de l eau Objectifs : Déterminer l indice de l eau Compétences travaillées (capacités et attitudes) : ANA : proposer une stratégie (protocole

Plus en détail

Utilisation de la calculatrice Fiche 1. Prise en main de la calculatrice

Utilisation de la calculatrice Fiche 1. Prise en main de la calculatrice Utilisation de la calculatrice Fiche 1 Prise en main de la calculatrice Première étape : Maîtriser l affichage des nombres : Avec la TI Entrer dans les réglages par la touche MODE L écran suivant apparaît

Plus en détail

L observation du Soleil Classe de 4 ème 5, professeur M. Debackère 19/04/2001

L observation du Soleil Classe de 4 ème 5, professeur M. Debackère 19/04/2001 L observation du Soleil Classe de 4 ème 5, professeur M. Debackère 19/04/2001 LES TACHES SOLAIRES En 1611, GALILEE et trois autres observateurs redécouvrent les taches solaires grâce à la lunette (elles

Plus en détail

Chapitre «Couleur des objets»

Chapitre «Couleur des objets» Lycée Joliot Curie à 7 PHYSIQUE - Chapitre II Classe de 1 ère S Chapitre «Couleur des objets» La sensation de couleur que nous avons en regardant un objet dépend de nombreux paramètres. Elle dépend, entre

Plus en détail

Signal et propagation

Signal et propagation SP1 Signal et propagation Exercice 1 Communication à distance Identifier des types de signaux et les grandeurs physiques correspondantes Déterminer comment changer la nature d un signal On considère deux

Plus en détail

Acoustique : Propagation et célérité des ondes

Acoustique : Propagation et célérité des ondes Acoustique 1 Acoustique : Propagation et célérité des ondes Pour ce TP une feuille de réponse est fournie lors de la séance. Les questions en caractères gras sont à préparer à l'avance. Principe Le son

Plus en détail

Examen de la maturita bilingue de physique. Corrigé officiel

Examen de la maturita bilingue de physique. Corrigé officiel Examen de la maturita bilingue de physique Session de mai 2013 Corrigé officiel Questions de cours Mécanique I. 1a) Référentiel le cadre par rapport auquel on étudie le mouvement. 1b) Réf. terrestre est

Plus en détail

Projet Calcul. Étude d'un système: Essuie-glace Renault Scénic

Projet Calcul. Étude d'un système: Essuie-glace Renault Scénic Gaillard Olivier Projet Calcul Semestre 5 Morisse Quentin Projet Calcul Étude d'un système: Essuie-glace Renault Scénic Table des matières I. Rappels sur le système étudié... 3 A. Présentation du système...

Plus en détail

Table des matières. Inteférences non localisées de deux ondes totalement cohérentes. S.Boukaddid Optique MP2

Table des matières. Inteférences non localisées de deux ondes totalement cohérentes. S.Boukaddid Optique MP2 .Boukai Optique P Inteférenes non loalisées e eux ones totalement ohérentes Table es matières 1 Interférene entre eux ones lumineuses 1.1 éfinition....................................... 1. uperposition

Plus en détail

LE PENETROMETRE STATIQUE Essais CPT & CPTU

LE PENETROMETRE STATIQUE Essais CPT & CPTU LE PENETROMETRE STATIQUE Essais CPT & CPTU Mesures Interprétations - Appliations Doument rédigé par des ingénieurs géotehniiens de GINGER CEBTP sous la diretion de : Mihel KHATIB Comité de releture : Claude-Jaques

Plus en détail

1. Si l on pouvait voir à 40 000 km, on serait gêné par des obstacles par Thomas et

1. Si l on pouvait voir à 40 000 km, on serait gêné par des obstacles par Thomas et QU EN PENSES-TU? Par les CM1 CM2 de l école de LONGECHENAL 1. Si l on pouvait voir à 40 000 km, on serait gêné par des obstacles par Thomas et Valentin Si l on pouvait voir à 40 000 km, ON SERAIT GENE

Plus en détail