Divorce et séparation

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Divorce et séparation"

Transcription

1 Coup d oeil sur Divorce et séparatio Être attetif aux besois de votre efat

2 Divorce et séparatio «Les premiers mois suivat u divorce ou ue séparatio sot très stressats. Votre patiece, votre cohérece et vos habitudes sot susceptibles d e souffrir. Ces chagemets peuvet affecter votre efat.» Que savos-ous? U divorce et ue séparatio peuvet déclecher des émotios égatives iteses chez votre efat. Il peut ressetir de la tristesse, de la colère, de la culpabilité et de la cofusio. Votre efat peut se demader ce qui adviedra de lui. Toutefois, de ombreux efats e parlet pas de ces setimets et iquiétudes avec leurs parets. Les premiers mois suivat u divorce ou ue séparatio sot très stressats. Votre patiece, votre cohérece et vos habitudes sot susceptibles d e souffrir. Ces chagemets peuvet affecter votre efat. La plupart des efats de parets divorcés ou séparés réagisset bie aux ouvelles situatios et e subisset pas de graves coséqueces égatives à log terme, même si le divorce ou la séparatio s avère u évéemet stressat pour tous à court terme. Toutefois, les efats de parets divorcés ou séparés sot plus susceptibles d éprouver des problèmes à l école, de maquer de cofiace e eux et d avoir de la difficulté à s adapter e gééral. À log terme, ils sot plus susceptibles de cosommer des drogues, d avoir des problèmes avec la justice, d avoir des efats à u plus jeue âge, de coaître des problèmes d arget et de saté et de recotrer des difficultés émotioelles et relatioelles à l âge adulte. Certais facteurs peuvet aggraver les répercussios à log terme qu u divorce ou ue séparatio peut avoir, otammet, des coflits paretaux, u maque de supervisio, des problèmes d arget et u maque de stabilité à la maiso. Le temps que les deux parets passet avec leur efat ifluece pas so développemet à log terme. Ce qui importe, c est qu ils aimet tous les deux leur efat, qu ils uisset leurs efforts à titre de parets et, das la mesure du possible, qu ils participet à l éducatio, aux jeux, à la disciplie et aux sois de leur efat. Certais programmes aidet les efats et leurs parets à faire face à u divorce ou à ue séparatio. Les programmes pour les efats aidet ces deriers à gérer le stress et à exprimer leurs setimets, tadis que les programmes pour les parets facilitet la collaboratio paretale, les aidet à maîtriser leurs émotios, à établir ue boe relatio avec leur efat et à le disciplier CEDJE / RSC-DJE

3 Être attetif aux besois de votre efat Être attetif aux besois de votre efat selo so âge.... à la faço dot vous commuiquez avec votre efat.... à la maière dot votre ex-cojoit et vous pouvez collaborer pour élever votre efat.... à l élaboratio d u pla de paretage.... à votre propre bie-être. Que peut-o faire? De 0 à 3 as, votre efat bééficiera de voir ses deux parets et de recevoir des sois réguliers et adaptés à ses besois. Les cotacts fréquets, même si de courtes durées, sot préférables aux visites qui icluet les uits. Dès l âge de quatre as, votre efat peut reforcer le lie qu il etretiet avec ses parets s il passe les uits chez chacu d eux. Profitez des routies quotidiees (par exemple, l heure du repas) pour prêter ue oreille attetive aux setimets de votre efat. Soyez sesibles, surtout pedat les trasitios d ue maiso à l autre. Doez souvet des câlis à votre efat et dites-lui que vous l aimez. Iscrivez votre efat à u programme qui lui permettra d appredre commet gérer le stress et exprimer ses émotios. Évitez de modifier la routie de votre efat. Appreez à gérer les coflits. Istaurez des règlemets, expliquez-les et appliquez-les. Participez à u programme paretal pour e appredre davatage sur le coparetage, sur le cotrôle des émotios et sur la disciplie des efats. Priorisez les besois de votre efat et modifiez le pla au fur et à mesure que votre efat gradit. Si possible, offrez ue stabilité à votre efat et permettez-lui de fréqueter ses deux parets et d etreteir des lies étroits avec ses frères, ses sœurs et les membres de la famille élargie. Élaborez, si cela est possible, u pla de paretage par la médiatio plutôt que devat le tribual. Trouvez des moyes sais de gérer et d évacuer le stress. Preez soi de vous, afi d être u paret efficace. Attedez avat de vous ivestir auprès d u ouveau parteaire. Demadez l aide d u professioel quad vous vous setez dépassé par les évéemets. Tissez u réseau de soutie composé d amis et de membres de la famille CEDJE / RSC-DJE

4 Iformatios Ce Message-clé est ue publicatio du Cetre d excellece pour le développemet des jeues efats (CEDJE) et du Réseau stratégique de coaissaces sur le développemet des jeues efats (RSC-DJE). Ces deux orgaismes idetifiet et sythétiset les meilleurs travaux scietifiques portat sur le développemet des jeues efats. Ils diffuset ces coaissaces à des publics variés das des formats et u lagage adaptés à leurs besois. Pour ue compréhesio plus approfodie du sujet Divorce et séparatio, cosultez otre sythèse et os textes d experts sur ce thème das l Ecyclopédie sur le développemet des jeues efats, accessible gratuitemet au : Le CEDJE et le RSC-DJE sot fiacés par diverses sources, dot le Coseil de recherches e scieces humaies du Caada, l Uiversité Laval et quelques fodatios privées. Les vues exprimées ici e représetet pas écessairemet les positios officielles de ces orgaismes. Remerciemets particuliers à The Lawso Foudatio pour sa cotributio fiacière à la productio de ce Message-clé. Coordoatrice : Claire Gasco Giard Collaborateurs : Dr. Robert E. Emery Marie-Pierre Gosseli Réviseures : Valérie Bell Laa Crossma Kristell Le Martret Graphisme : DesJardis Coceptio Graphique ic. Cetre d excellece pour le développemet des jeues efats Réseau stratégique de coaissaces sur le développemet des jeues efats GRIP-Uiversité de Motréal C.P. 6128, succursale Cetre-ville Motréal (Québec) H3C 3J7 Téléphoe : , poste 2541 Télécopieur : Courriel : Sites Iteret : et Das ce documet, le gere masculi est utilisé das le seul but de faciliter la lecture du texte.

Pour l inclusion : Appuyer les comportements positifs dans les classes du Manitoba

Pour l inclusion : Appuyer les comportements positifs dans les classes du Manitoba Pour l iclusio : Appuyer les comportemets positifs das les classes du Maitoba P o u r l i c l u s i o : A P P u y e r l e s c o m P o r t e m e t s P o s i t i f s d A s l e s c l A s s e s d u m A i t

Plus en détail

Guide du suivi et de l évaluation axés sur les résultats P ROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LE DÉVELOPPEMENT B U R E AU DE L É VA L UATION

Guide du suivi et de l évaluation axés sur les résultats P ROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LE DÉVELOPPEMENT B U R E AU DE L É VA L UATION Guide du suivi et de l évaluatio axés sur les résultats P ROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LE DÉVELOPPEMENT B U R E AU DE L É VA L UATION P ROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LE DÉVELOPPEMENT B U R E AU DE

Plus en détail

mômes en santé la santé en collectivité pour les enfants de 3 à 18 ans édition 2012 avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles

mômes en santé la santé en collectivité pour les enfants de 3 à 18 ans édition 2012 avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles mômes e saté la saté e collectivité pour les efats de 3 à 18 as éditio 2012 avec le soutie de la Fédératio Walloie-Bruxelles préface O ffrir u cadre sai et sécurisat, favorable à la saté et à l épaouissemet

Plus en détail

Coup d oeil sur. Le sommeil Bien dormir pour bien grandir

Coup d oeil sur. Le sommeil Bien dormir pour bien grandir Coup d oeil sur Le sommeil Bien dormir pour bien grandir Le sommeil «Un bon dormeur se démarque d un mauvais dormeur par la facilité avec laquelle il se rendort.» Que savons-nous? n Le sommeil du bébé

Plus en détail

Coup d oeil sur. Le jeu. Une façon naturelle d apprendre

Coup d oeil sur. Le jeu. Une façon naturelle d apprendre Coup d oeil sur Le jeu Une façon naturelle d apprendre Le Jeu «Le jeu est une activité qui devrait faire partie de la vie de tous les enfants.» Que savons-nous? n Le jeu est : une forme d apprentissage;

Plus en détail

comment faire face? définition du responsable

comment faire face? définition du responsable des bosses et bobos aux premiers secours commet faire face? Bie heureusemet, les activités proposées aux efats e collectivité se déroulet la plupart du temps sas accroc i accidet. Efats comme resposables

Plus en détail

La maladie rénale chronique

La maladie rénale chronique La maladie réale chroique Qu est-ce que cela veut dire pour moi? Natioal Kidey Disease Educatio Program La maladie réale chroique: l essetiel Vous avez été iformé(e) que vous êtes atteit(e) de la maladie

Plus en détail

La population jeune en Afrique sera le moteur

La population jeune en Afrique sera le moteur P O P U L A T I O N R E F E R E N C E B U R E A U La populatio jeue e Afrique : risque ou opportuité? Par Lori S. Ashford Figure 1 La populatio jeue e Afrique sera le moteur de la prospérité écoomique

Plus en détail

Dares Analyses. Plus d un tiers des CDI sont rompus avant un an

Dares Analyses. Plus d un tiers des CDI sont rompus avant un an Dares Aalyses javier 2015 N 005 publicatio de la directio de l'aimatio de la recherche, des études et des statistiques Plus d u tiers des CDI sot rompus avat u a Le cotrat de travail à durée idétermiée

Plus en détail

Coup d oeil sur. Les services de garde de qualité : Un milieu stimulant et chaleureux pour l enfant

Coup d oeil sur. Les services de garde de qualité : Un milieu stimulant et chaleureux pour l enfant Coup d oeil sur Les services de garde de qualité : Un milieu stimulant et chaleureux pour l enfant Les services de garde de qualité : Que savons-nous? «Il doit aussi favoriser la coopération, le respect

Plus en détail

Chapitre 2 SONDAGE ALEATOIRE SIMPLE OU A PROBABILITES EGALES. 2.1 DEFINITIONS 2.2 SONDAGE ALEATOIRE SIMPLE SANS REMISE (PESR) 2.2.

Chapitre 2 SONDAGE ALEATOIRE SIMPLE OU A PROBABILITES EGALES. 2.1 DEFINITIONS 2.2 SONDAGE ALEATOIRE SIMPLE SANS REMISE (PESR) 2.2. Chapitre 2 SONDAGE ALEATOIRE SIMPLE OU A PROBABILITES EGALES PLAN DU CHAPITRE 2 2.1 DEFINITIONS 2.2 SONDAGE ALEATOIRE SIMPLE SANS REMISE (PESR) 2.2.1 Pla de sodage 2.2.2 Probabilités d iclusio 2.3 SONDAGE

Plus en détail

Faire des plans. Guide sur les arrangements parentaux après la séparation ou le divorce Comment penser à votre enfant d abord

Faire des plans. Guide sur les arrangements parentaux après la séparation ou le divorce Comment penser à votre enfant d abord a u s e r v i c e d e s c a n a d i e n s Faire des plans Guide sur les arrangements parentaux après la séparation ou le divorce Comment penser à votre enfant d abord 1 Also available in English under

Plus en détail

LES ÉCLIPSES. Éclipser signifie «cacher». Vus depuis la Terre, deux corps célestes peuvent être éclipsés : la Lune et le Soleil.

LES ÉCLIPSES. Éclipser signifie «cacher». Vus depuis la Terre, deux corps célestes peuvent être éclipsés : la Lune et le Soleil. Qu appelle-t-o éclipse? Éclipser sigifie «cacher». Vus depuis la Terre, deu corps célestes peuvet être éclipsés : la Lue et le Soleil. LES ÉCLIPSES Pour qu il ait éclipse, les cetres de la Terre, de la

Plus en détail

Terminale S. Terminale S 1 F. Laroche

Terminale S. Terminale S 1 F. Laroche Termiale S Exercices. Rappels et exercices de base 3.. QCM (P. Egel) 3.. QCM, Atilles 005 4. 3. QCM, Liba 009, 3 poits 4. 4. QCM, C. étragers 007. 5. QCM, Frace 007 5 6. 6. QCM, N. Calédoie 007 7. 7. QCM

Plus en détail

On ne joue pas avec les droits. Trousse éducative en droits humains pour les enfants

On ne joue pas avec les droits. Trousse éducative en droits humains pour les enfants On ne joue pas avec les droits Trousse éducative en droits humains pour les enfants Equitas Centre international d éducation aux droits humains 666, rue Sherbrooke Ouest Bureau 1100 Montréal (Québec) Canada

Plus en détail

Qu est-ce qu une fugue?

Qu est-ce qu une fugue? Qu est-ce qu une fugue? Qu est-ce qu une fugue? Après une sortie, votre adolescent ne revient pas à la maison, dans la famille ou au centre d accueil où il habite. Comme bien des parents aux prises avec

Plus en détail

7528%/(23326,7,211(/$9(&

7528%/(23326,7,211(/$9(& 7528%/(23326,7,211(/$9(& 35292&$7,21 TABLE DES MATIÈRES Trouble oppositionnel avec provocation...120 Caractéristiques...121 Causes...122 Facteurs génétiques...123 Milieu et tempérament...123 Traitements

Plus en détail

Petit recueil d'énigmes

Petit recueil d'énigmes Petit recueil d'éigmes Patxi RITTER (*) facile (**) mois facile (***) pas facile (****) il faudra de l aide Solutios e rouge. 1) Cryptarithme (**) Trouvez la valeur de A, B et C satisfaisat l équatio suivate.

Plus en détail

Quand le cancer touche les parents

Quand le cancer touche les parents Quand le cancer touche les parents En parler aux enfants Conseils de la Ligue contre le cancer à l intention des familles touchées Impressum _Editeur Ligue suisse contre le cancer Effingerstrasse 40 case

Plus en détail

LE SENS DES SOUS POUR RÉSOUDRE LA PAUVRETÉ

LE SENS DES SOUS POUR RÉSOUDRE LA PAUVRETÉ Rapports du conseil national du bien-être social LE SENS DES SOUS POUR RÉSOUDRE LA PAUVRETÉ AUTOMNE 2011 VOLUME N o 130 On peut obtenir des exemplaires du présent rapport au : Conseil national du bien

Plus en détail

Les polymères. I) Historique

Les polymères. I) Historique Les polymères I) Historique a) La sciece des polymères Le mot polymère viet du grec «polus» plusieurs, et «meros» partie. U polymère est ue macromolécule, orgaique ou iorgaique, costituée de l'echaîemet

Plus en détail

Tests non paramétriques de spécification pour densité conditionnelle : application à des modèles de choix discret

Tests non paramétriques de spécification pour densité conditionnelle : application à des modèles de choix discret Tests o paramétriques de spécificatio pour desité coditioelle : applicatio à des modèles de choix discret Mémoire Koami Dzigbodi AMEGBLE Maîtrise e écoomique Maître ès arts (M.A.) Québec, Caada Koami Dzigbodi

Plus en détail

MIEUX-ÊTRE COMMUNAUTAIRE

MIEUX-ÊTRE COMMUNAUTAIRE 2 0 0 9 STRATÉGIE DU MIEUX-ÊTRE COMMUNAUTAIRE EN FRANÇAIS AU NOUVEAU-BRUNSWICK Réseau-action Communautaire de la Société Santé et Mieux-être en français du Nouveau-Brunswick STRATÉGIE DU MIEUX-ÊTRE COMMUNAUTAIRE

Plus en détail

Se rétablir en travaillant : Guide du leader

Se rétablir en travaillant : Guide du leader Se rétablir en travaillant : Guide du leader mooddisorders.on.ca mentalhealthworks.ca TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 1 Orienter les personnes vers la ressource Se rétablir en travaillant... 2 Éducation

Plus en détail

Faire face au cancer

Faire face au cancer Faire face au cancer Un guide à l intention des personnes atteintes de cancer et de leurs aidants Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca Photos : Getty Images First Light Matériel autorisé

Plus en détail

LA SAISON DE LA GRIPPE ET LES PERSONNES LES PLUS VULNÉRABLES

LA SAISON DE LA GRIPPE ET LES PERSONNES LES PLUS VULNÉRABLES LA SAISON DE LA GRIPPE ET LES PERSONNES LES PLUS VULNÉRABLES Guide de prévention pour votre organisme, votre personnel, vos bénévoles et votre clientèle en prévision de la grippe saisonnière ou pandémique

Plus en détail

Votre enfant est différent

Votre enfant est différent Votre enfant est différent Informations et conseils pratiques pour les parents d enfants ayant une déficience intellectuelle 0-6 ANS Ce livret a été réalisé avec le soutien de la SOCIÉTÉ GÉNÉRALE Ce livret

Plus en détail

GUIDE SOUTENIR LE RETOUR AU TRAVAIL ET FAVORISER LE MAINTIEN EN EMPLOI UNE DÉMARCHE FACILE À SUIVRE. DES CAPSULES ViDÉO INFORMATIVES

GUIDE SOUTENIR LE RETOUR AU TRAVAIL ET FAVORISER LE MAINTIEN EN EMPLOI UNE DÉMARCHE FACILE À SUIVRE. DES CAPSULES ViDÉO INFORMATIVES LOUISE ST-ARNAUD et MARIÈVE PELLETIER Université Laval GUIDE SOUTENIR LE RETOUR AU TRAVAIL ET FAVORISER LE MAINTIEN EN EMPLOI Faciliter le retour au travail d un employé à la suite d une absence liée à

Plus en détail

Il suffit de demander! Guide pour le recrutement de nouveaux membres pour les clubs

Il suffit de demander! Guide pour le recrutement de nouveaux membres pour les clubs Il suffit de demander! Guide pour le recrutement de nouveaux membres pour les clubs Il suffit de demander! Guide pour le recrutement de nouveaux membres pour les clubs INTRODUCTION Il suffit de demander!

Plus en détail