Mobiliser les remises de fonds des migrants au service du développement local au Sénégal (Se-039)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mobiliser les remises de fonds des migrants au service du développement local au Sénégal (Se-039)"

Transcription

1 Mobiliser les remises de fonds des migrants au service du développement local au Sénégal (Se-039)

2 OBJECTIF GENERAL DU PROJET Canaliser les remises de fonds des migrants au service du développement économique et social au Sénégal

3 RESULTATS ATTENDUS Résultat 1 : Créer un produit d investissement solidaire en France à destination des migrants Résultat 2 : Canaliser ces fonds dans un réseau de microfinance au Sénégal sous forme de fonds de crédit Résultat 3 : Renforcer les capacités de formation et d accompagnement de l UMECAS Résultat 4 : Renforcer les capacités des porteurs de projets bénéficiaires de microcrédits Résultat 5 : Financer les projets économiques individuels et collectifs dans les zones d intervention de l UMECAS

4 REALISATIONS Résultat 1 : Créer un produit d investissement solidaire en France à destination des migrants Organisation d un atelier à Villeurbanne (ECIDEC, Nef, UMECAS): définition du produit à mettre en place et les modalités de partenariat entre les trois acteurs Création d une plaquette spécifique aux produits financiers Création d un portail sur le produit financier sur le site d Ecidec Création d un communiqué de presse et d un dossier presse sur le projet Rédaction d articles sur le projet dans la revue interne de la Nef, le journal «Vif Argent», diffusé à exemplaires auprès des sociétaires de La NEF La création d une page sur le projet sur le portail «envoidargent.org» mise en place par l Agence Française de Développement (AFD) et destiné à améliorer la visibilité sur les coûts des transferts d argent vers les pays du Sud. Définition du taux de rémunération des dépôts (2% annuel) souscrits en France

5 REALISATIONS (Suite) Résultat 2 : Canaliser ces fonds dans un réseau de microfinance au Sénégal sous forme de fonds de crédit Définition des modalités de transfert des fonds au Sénégal Mobilisation de pour un premier prêt. Le second ( ) devrait être effectif avant la fin de l année 2011 Résultat 3 : Renforcer les capacités de formation et d accompagnement de l UMECAS Formation de dix (10) agents de l UMECAS en techniques de formation d adultes et sur les modules de gestion d entreprise (Analyse de projet, Comptabilité simplifiée, gestion des stocks, marketing)

6 REALISATIONS (Fin) Résultat 4 : Renforcer les capacités des porteurs de projets bénéficiaires de microcrédits Formation de 25 bénéficiaires en gestion d entreprise (Comptabilité simplifiée, gestion des stocks, marketing) Résultat 5 : Financer les projets économiques individuels et collectifs dans les zones d intervention de l UMECAS Elaboration des fiches de produits Financement de 25 promoteurs dans la région de Matam

7 Difficultés rencontrées Faible mobilisation des ressources : Les principales raisons sont les suivantes : Les difficultés rencontrées par la caisse de Louga. Finalement, la solution retenue est de démarrer avec la caisse de Matam, en lieu et place de l union, dans l attente de la finalisation de la mission d audit externe L absence de culture d investissement, dans un fonds de développement, de la part des migrants sénégalais. Le projet se focalise prioritairement sur cette cible, qui effectue des envois de fonds essentiellement pour les besoins de consommation et d investissement sociaux (maisons à usage d habitation) Le retard dans la mise en œuvre des activités (mobilisation et transfert de fonds, formation des bénéficiaires) Difficultés à mobiliser la communauté des migrants sénégalais autour du projet, surtout au démarrage de la campagne de sensibilisation en France La sensibilisation des bénéficiaires. Il n y a pas de budget pour la communication au plan national auprès des bénéficiaires

8 MERCI DE VOTRE ATTENTION

contact@e-mfp.eu www.e-mfp.eu

contact@e-mfp.eu www.e-mfp.eu Microfinance institutions linking remittances to development: les institutions de microfinance permettant aux transferts d être un levier de développement Présentation de l'umpamecas Date de création :

Plus en détail

6 mars 2015 GROUPE CREDIT COOPERATIF Activité soutenue et résultat net en hausse

6 mars 2015 GROUPE CREDIT COOPERATIF Activité soutenue et résultat net en hausse Communiqué de presse 6 mars 2015 GROUPE CREDIT COOPERATIF Activité soutenue et résultat net en hausse Le Groupe Crédit Coopératif a connu en 2014 une activité commerciale de bon niveau qui a permis d obtenir

Plus en détail

Atelier sur l investissement des migrants en milieu rural au Sénégal

Atelier sur l investissement des migrants en milieu rural au Sénégal Atelier sur l investissement des migrants en milieu rural au Sénégal Session plénière : Séance introductive De l'importance de l'investissement productif des migrants en milieu rural Stéphane Gallet (Ministère

Plus en détail

Réduire les coûts des transferts d argent des migrants et optimiser leur impact sur le développement :

Réduire les coûts des transferts d argent des migrants et optimiser leur impact sur le développement : Réduire les coûts des transferts d argent des migrants et optimiser leur impact sur le développement : Outils et produits financiers pour le Maghreb et la Zone franc RÉSUMÉ EXÉCUTIF Naceur Bourenane Saïd

Plus en détail

Le CMS : Acteur majeur de soutien & d accompagnement des Microentrepreneurs. www.cm6-microfinance.ma

Le CMS : Acteur majeur de soutien & d accompagnement des Microentrepreneurs. www.cm6-microfinance.ma Le CMS : Acteur majeur de soutien & d accompagnement des Microentrepreneurs au Maroc www.cm6-microfinance.ma Plan de l intervention Deux grands axes : Axe 1 : Vue d ensemble sur l offre actuelle des produits

Plus en détail

Centre d Appui à la Microfinance et au Développement. Du micro-crédit au meso-crédit

Centre d Appui à la Microfinance et au Développement. Du micro-crédit au meso-crédit Centre d Appui à la Microfinance et au Développement Du micro-crédit au meso-crédit Contexte Région de Kayes: Population de 1,6M d habitants 7 cercles, 129 communes regroupant 1564 villages Villages bien

Plus en détail

Mobiliser les banques pour l Inclusion Financière en Afrique. La démarche de l AFD

Mobiliser les banques pour l Inclusion Financière en Afrique. La démarche de l AFD Mobiliser les banques pour l Inclusion Financière en Afrique La démarche de l AFD Positionnement AFD et Proparco Rôle moteur des politiques publiques Sensibilisation + R&D Démonstration Industrialisation

Plus en détail

MICROFINANCE ET ENTREPRENARIAT JEUNES

MICROFINANCE ET ENTREPRENARIAT JEUNES MICROFINANCE ET ENTREPRENARIAT JEUNES Etat des lieux et mesures pour renforcer l'accès durable des jeunes à des services financiers adaptés Proposition d un modèle de financement adapté Absa KANE WANE,

Plus en détail

L Ingénieur Projets Européens (IPE)

L Ingénieur Projets Européens (IPE) L Ingénieur Projets Européens (IPE) Vos soutiens au CNRS Stratégie Coordination DERCI Europe de la recherche Stratégie Coordination Délégations Régionales SPV Cellules contrat INSTITUTS CAC Gestion & Suivi

Plus en détail

Formation à la microfinance

Formation à la microfinance Formation à la microfinance Contexte de la formation : L'année internationale de la micro finance a été lancée en Mars 2005 et aujourd'hui le monde entier est tourné vers cet outil afin de réduire de manière

Plus en détail

Programme Crédit de Solidarité pour les femmes membres de l ADEF

Programme Crédit de Solidarité pour les femmes membres de l ADEF Programme Crédit de Solidarité pour les Femmes Programme Crédit de Solidarité pour les femmes membres de l ADEF Compte rendu du Programme Crédit Solidaire de ADEF pour la période allant de février à mai

Plus en détail

Accompagnement amont court en parallèle de l étude du dossier. Proposer une solution d assurance adaptée aux besoins du chef d entreprise financé

Accompagnement amont court en parallèle de l étude du dossier. Proposer une solution d assurance adaptée aux besoins du chef d entreprise financé Adie et vous. Nos Missions: Des missions qui traduisent les valeurs de l ADIE fondées sur la confiance dans les capacités de chacun et le droit fondamental d entreprendre Financer les créateurs d entreprise

Plus en détail

«Les aides financières à la création et au développement d entreprises»

«Les aides financières à la création et au développement d entreprises» «Les aides financières à la création et au développement d entreprises» par Dominique DETHY Responsable PME-Service Union des Classes Moyennes 1 Les aides financières à la préparation du projet Les aides

Plus en détail

ÉCIDEC RAPPORT D ACTIVITE. Ecidec 58 rue Raulin, 69007 Lyon 04 78 85 21 37 www. ecidec.org

ÉCIDEC RAPPORT D ACTIVITE. Ecidec 58 rue Raulin, 69007 Lyon 04 78 85 21 37 www. ecidec.org ÉCIDEC RAPPORT D ACTIVITE 2010 1 I. Les programmes au Bénin Ce qu il faut retenir en 2010: 1 166 bénéficiares formés, 2 746 bénéficiaires actifs L ouverture d une nouvelle zone d intervention à Missérété

Plus en détail

ATELIER REGIONAL DEVELOPPEMENT DURABLE EN AFRIQUE CENTRALE. Yaoundé - CAMEROUN 22-24 Juillet 2014!

ATELIER REGIONAL DEVELOPPEMENT DURABLE EN AFRIQUE CENTRALE. Yaoundé - CAMEROUN 22-24 Juillet 2014! ATELIER REGIONAL DEVELOPPEMENT DURABLE EN AFRIQUE CENTRALE Yaoundé - CAMEROUN 22-24 Juillet 2014 Session 3.2 : Les financements CLIMATIQUES Lier l atténuation des effets des Changements Climatiques à la

Plus en détail

ANGERS Le 12 novembre 2009. L'économie et les finances solidaires. - le réseau des CIGALES - les finances solidaires - à quoi sert mon épargne?

ANGERS Le 12 novembre 2009. L'économie et les finances solidaires. - le réseau des CIGALES - les finances solidaires - à quoi sert mon épargne? ANGERS Le 12 novembre 2009 L'économie et - le réseau des CIGALES - - à quoi sert mon épargne? - Aujourd'hui, est-ce que je sais à quoi sert mon épargne? Me produire des intérêts (réponse factuelle) Financer

Plus en détail

LA MOBILISATION DE L EPARGNE PAR LES IMF : QUAND? COMMENT? COUTS ET AVANTAGES. Makarimi A. ADECHOUBOU 28 mai 2002

LA MOBILISATION DE L EPARGNE PAR LES IMF : QUAND? COMMENT? COUTS ET AVANTAGES. Makarimi A. ADECHOUBOU 28 mai 2002 LA MOBILISATION DE L EPARGNE PAR LES IMF : QUAND? COMMENT? COUTS ET AVANTAGES Makarimi A. ADECHOUBOU 28 mai 2002 IMPORTANCE DE LA MOBILISATION DE L EPARGNE DES ETUDES ET RECHERCHES ONT ETABLI QUE : LES

Plus en détail

Activités de PlaNet Guarantee au Burkina Faso. 10 mars 2013

Activités de PlaNet Guarantee au Burkina Faso. 10 mars 2013 1 Activités de PlaNet Guarantee au Burkina Faso 10 mars 2013 Présentation de PlaNet Guarantee Courtier en Microassurance PlaNet Guarantee est une société du Groupe PlaNet Finance, consacrée à la promotion

Plus en détail

Promoteur de l Education Financière des Micro-entrepreneurs au Maroc

Promoteur de l Education Financière des Micro-entrepreneurs au Maroc Promoteur de l Education Financière des Micro-entrepreneurs au Maroc L Education Financière représente un enjeu de toute première importance pour le renforcement des capacités des microentrepreneurs, jeunes

Plus en détail

Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN

Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN AXE 4 du PON FSE ASSISTANCE TECHNIQUE Objectif spécifique 1 :

Plus en détail

«TRANSMÉA», UN FONDS UNIQUE DE CAPITAL INVESTISSEMENT DÉDIÉ AUX RES ORGANISÉS EN SCOP

«TRANSMÉA», UN FONDS UNIQUE DE CAPITAL INVESTISSEMENT DÉDIÉ AUX RES ORGANISÉS EN SCOP «TRANSMÉA», UN FONDS UNIQUE DE CAPITAL INVESTISSEMENT DÉDIÉ AUX RES ORGANISÉS EN SCOP I. Présentation de l action La Région Rhône-Alpes a lancé en 2007, en partenariat avec l Union régionale des Scop (Urscop),

Plus en détail

TERANGA CAPITAL. Véhicule d investissement dédié aux TPE-PME du Sénégal. Présentation à l Atelier FIDA. 5 Décembre 2014.

TERANGA CAPITAL. Véhicule d investissement dédié aux TPE-PME du Sénégal. Présentation à l Atelier FIDA. 5 Décembre 2014. TERANGA CAPITAL Véhicule d investissement dédié aux TPE-PME du Sénégal Présentation à l Atelier FIDA 5 Décembre 2014 Olivier Furdelle VISION, MISSION ET OBJECTIFS La vision de TERANGA CAPITAL est de soutenir

Plus en détail

Vous avez pas ou peu d argent : les solutions pour créer votre entreprise. Animé par : Marc DEMAISON

Vous avez pas ou peu d argent : les solutions pour créer votre entreprise. Animé par : Marc DEMAISON Vous avez pas ou peu d argent : les solutions pour créer votre entreprise Animé par : Marc DEMAISON En France, la création d entreprise se caractérise avant tout par un «entrepreneuriat populaire» - Des

Plus en détail

PLANET GUARANTEE MALI. One World to protect

PLANET GUARANTEE MALI. One World to protect PLANET GUARANTEE MALI One World to protect Sommaire Sommaire I. Présentation de PlaNet Guarantee II. Présentation de PlaNet Guarantee Mali I. Assurance Récolte Sahel II. Santé pour tous III. Lakana 2 3

Plus en détail

Gestion des unités de transformation : outils de gestion. Guide des apprenants sur la gestion des unités de transformation : outils de gestion

Gestion des unités de transformation : outils de gestion. Guide des apprenants sur la gestion des unités de transformation : outils de gestion Gestion des unités de transformation : outils de gestion Guide des apprenants 1 Ce module a été conçu avec l appui financier de la Commission de l Union Européenne Guide des apprenants sur la gestion des

Plus en détail

EST-CE QUE LA MICROFINANCE REPOND AUX BESOINS DES. Mamy RAJOHANESA PCA de FIFATA MADAGASCAR

EST-CE QUE LA MICROFINANCE REPOND AUX BESOINS DES. Mamy RAJOHANESA PCA de FIFATA MADAGASCAR EST-CE QUE LA MICROFINANCE REPOND AUX BESOINS DES AGRICULTEURS MALGACHES? Mamy RAJOHANESA PCA de FIFATA MADAGASCAR Madagascar en chiffres 19 millions d habitants 587 000 km2 Un PIB de 250 $ US par habitant

Plus en détail

PRESENTATION DU FONDS CEDEAO-ESPAGNE. Par M. Ismaila Dangou Coordonnateur du Fonds CEDEAO/ESPAGNE sur la Migration et le Développement Abuja

PRESENTATION DU FONDS CEDEAO-ESPAGNE. Par M. Ismaila Dangou Coordonnateur du Fonds CEDEAO/ESPAGNE sur la Migration et le Développement Abuja PRESENTATION DU FONDS CEDEAO-ESPAGNE Par M. Ismaila Dangou Coordonnateur du Fonds CEDEAO/ESPAGNE sur la Migration et le Développement Abuja INTRODUCTION Le Fonds CEDEAO/Espagne sur la Migration et le Développement

Plus en détail

Les options de coûts simplifiés

Les options de coûts simplifiés Les options de coûts simplifiés Elsa Kmiecik, DG Emploi, Affaires sociales et Inclusion, unité de coordination FSE Elsa.Kmiecik@ec.europa.eu 1 Pourquoi utiliser les coûts simplifiés? Taux d'erreur Réalisations

Plus en détail

Grâce à son dynamisme et à sa solidité, La Banque Postale conforte son développement et sa profitabilité

Grâce à son dynamisme et à sa solidité, La Banque Postale conforte son développement et sa profitabilité COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 9 septembre 2010 Grâce à son dynamisme et à sa solidité, La Banque Postale conforte son développement et sa profitabilité Au 30 juin 2010 : PNB consolidé : 2 640 millions

Plus en détail

EVALUATION FINALE AFR/017. Promotion de Secteurs financiers inclusifs dans la zone UEMOA

EVALUATION FINALE AFR/017. Promotion de Secteurs financiers inclusifs dans la zone UEMOA EVALUATION FINALE AFR/017 Promotion de Secteurs financiers inclusifs dans la Zone UEMOA FICHE SYNTHETIQUE Pays Titre long du projet Titre court du projet Code LuxDev Union Economique et Monétaire Ouest

Plus en détail

MISELINI FINANCEMENT DE LA GOMME ARABIQUE. Bamako, du 11 au 13 mai 2010. Boubacar DIAKITE

MISELINI FINANCEMENT DE LA GOMME ARABIQUE. Bamako, du 11 au 13 mai 2010. Boubacar DIAKITE MISELINI FINANCEMENT DE LA GOMME ARABIQUE. Bamako, du 11 au 13 mai 2010 Boubacar DIAKITE Contexte de création des IMFs. Extrême pauvreté de certaines couches de la population active, Banque: une activité

Plus en détail

Le Crédit Coopératif, un banquier expert de l économie sociale et solidaire, au service des acteurs de la microfinance

Le Crédit Coopératif, un banquier expert de l économie sociale et solidaire, au service des acteurs de la microfinance Dossier de presse Septembre 2013 Le Crédit Coopératif, un banquier expert de l économie sociale et solidaire, au service des acteurs de la microfinance Contacts presse Crédit Coopératif Claude Sevaistre

Plus en détail

«Un projet, un réseaux, trois solutions de financement participatif»

«Un projet, un réseaux, trois solutions de financement participatif» 11h00-12h00 : Financement participatif «Un projet, un réseaux, trois solutions de financement participatif» Intervenants Pierre-Henri SOLER, Unilend Jean-Christophe LEONARD, My Galoo Michelle SALLERIN,

Plus en détail

Vous avez peu ou pas d argent : les solutions pour créer votre entreprise

Vous avez peu ou pas d argent : les solutions pour créer votre entreprise Vous avez peu ou pas d argent : les solutions pour créer votre entreprise Animé par : Animé par : Fabienne KERZERHO, Directrice Régionale Adie Marc DEMAISON, Responsable Adie Conseil - Adie En France,

Plus en détail

BTS BANQUE. L épargne solidaire. 1. Qu est-ce que l épargne solidaire? Document 1 :

BTS BANQUE. L épargne solidaire. 1. Qu est-ce que l épargne solidaire? Document 1 : BTS BANQUE L épargne solidaire 1. Qu est-ce que l épargne solidaire? Document 1 : Fondée sur un principe de responsabilité et de fraternité, l épargne solidaire se caractérise par le choix de l épargnant

Plus en détail

Le projet «Lutter contre l abandon scolaire des jeunes filles à Kédougou»

Le projet «Lutter contre l abandon scolaire des jeunes filles à Kédougou» Le projet «Lutter contre l abandon scolaire des jeunes filles à Kédougou» Résumé du projet L action vise principalement à lutter contre l abandon scolaire et renforcer l accès à l éducation des jeunes

Plus en détail

Module 2 : Principes directeurs de la Microfinance: Structures Institutionnelles et Méthodologies

Module 2 : Principes directeurs de la Microfinance: Structures Institutionnelles et Méthodologies Module 2 : Principes directeurs de la Microfinance: Structures Institutionnelles et Méthodologies Cours de microfinance pour les non-spécialistes Laurence Hart, CEFEB & Said Bourjij, ESF Le 17 mai 2002

Plus en détail

LA FISCALITE DES SYSTEMES FINANCIERS DECENTRALISES

LA FISCALITE DES SYSTEMES FINANCIERS DECENTRALISES LA FISCALITE DES SYSTEMES FINANCIERS DECENTRALISES Abdou FALL Ancien Conseiller Technique n 1du Ministre de la Microfinance et de l Entreprenariat féminin Conseiller à la Direction générale des Finances/

Plus en détail

Bien financer sa petite entreprise

Bien financer sa petite entreprise Bien financer sa petite entreprise 1 Créer sa boîte, pourquoi pas vous? Quelques chiffres sur la création d entreprise en France 2/3 des entreprises crées entre janvier et avril 2014 sont des entreprises

Plus en détail

Le Crédit Coopératif, un banquier expert de la microfinance, au service des acteurs de l économie sociale et solidaire

Le Crédit Coopératif, un banquier expert de la microfinance, au service des acteurs de l économie sociale et solidaire Dossier de presse Septembre 2012 Le Crédit Coopératif, un banquier expert de la microfinance, au service des acteurs de l économie sociale et solidaire Contacts presse Crédit Coopératif Claude Sevaistre

Plus en détail

Les aides pour la création et reprise d entreprise

Les aides pour la création et reprise d entreprise Les aides pour la création et reprise d entreprise Pour créer sa boite, mieux vaut être accompagné Pourquoi SE FAIRE ACCOMPAGNER lors du lancement? Pour gagner du temps en ayant accès à des informations

Plus en détail

Présenté par DJELOU Kobla AFHON-Togo

Présenté par DJELOU Kobla AFHON-Togo Plaidoyer pour la prise en compte des changements climatiques dans les plans de développement communaux: initiative pilote dans la région des plateaux au Togo. Présenté par DJELOU Kobla AFHON-Togo PLAN

Plus en détail

PRECISIONS SUR LES ACTIONS PROPOSEES

PRECISIONS SUR LES ACTIONS PROPOSEES PRECISIONS SUR LES ACTIONS PROPOSEES Groupe TMS (G - 3.1)------------------------------------------------------------- 2 «Créer un kit de sensibilisation aux TMS à destination des acteurs de prévention

Plus en détail

MODULE DE FORMATION SUR LA GESTION FINANCIERE & GESTION DES CREDITS

MODULE DE FORMATION SUR LA GESTION FINANCIERE & GESTION DES CREDITS UGAMA/Centre de Services aux Coopératives Tél : (00250)562096/562097 Fax : (00250)562251 E-mail :ugamacsc@rwanda1.com MODULE DE FORMATION SUR LA GESTION FINANCIERE & GESTION DES CREDITS Projet commun CSC/UGAMA-WBI-UNDP

Plus en détail

PRÉSENTATION DOCUMENT DE TRAVAIL DU SÉMINAIRE TECHNIQUE SUR LA MISE EN PLACE AGENCE FINANCIÈRE POUR LE DÉVELOPPEMENT D EMPLOIS DÉCENTS

PRÉSENTATION DOCUMENT DE TRAVAIL DU SÉMINAIRE TECHNIQUE SUR LA MISE EN PLACE AGENCE FINANCIÈRE POUR LE DÉVELOPPEMENT D EMPLOIS DÉCENTS PRÉSENTATION DOCUMENT DE TRAVAIL DU SÉMINAIRE TECHNIQUE SUR LA MISE EN PLACE AGENCE FINANCIÈRE POUR LE DÉVELOPPEMENT D EMPLOIS DÉCENTS Présenté par Dr Alpha AYANDE Tél. +41 79 358 26 12 Email: syfodip@gmail.com

Plus en détail

Le financement des PME en Tunisie

Le financement des PME en Tunisie République Tunisienne Ministère de l industrie, de l énergie et des PME Le financement des PME en Tunisie Mohamed AGREBI Directeur Général de la Promotion des PME 1 Introduction 1. Objectifs qualitatifs

Plus en détail

Conseil d Orientation et de Surveillance (COS) Directoire. Didier Patault. Pascal Chabot. Victor Hamon. Martine Poignonnec.

Conseil d Orientation et de Surveillance (COS) Directoire. Didier Patault. Pascal Chabot. Victor Hamon. Martine Poignonnec. CAISSE D EPARGNE : banque régionale qui finance l économie locale LA BANQUE. NOUVELLE DÉFINITION. LE MESSAGE DES PRÉSIDENTS En 2011, la Caisse d Epargne Bretagne Pays de Loire, malgré un contexte de tension

Plus en détail

Nous donnons les moyens d entreprendre à ceux qui n ont pas les moyens

Nous donnons les moyens d entreprendre à ceux qui n ont pas les moyens Nous donnons les moyens d entreprendre à ceux qui n ont pas les moyens Le micro-crédit ou la finance autrement : de M. YUNUS à M. N0WAK La naissance du micro-crédit : des pays émergents vers les pays développés

Plus en détail

PROMOTION, FINANCEMENT ET ACCOMPAGNEMENT DE L AUTO ENTREPREUNARIAT DES JEUNES A YAOUNDE, PAR LA CREATION D UNE PEPINIERE D ENTREPRISES

PROMOTION, FINANCEMENT ET ACCOMPAGNEMENT DE L AUTO ENTREPREUNARIAT DES JEUNES A YAOUNDE, PAR LA CREATION D UNE PEPINIERE D ENTREPRISES PROMOTION, FINANCEMENT ET ACCOMPAGNEMENT DE L AUTO ENTREPREUNARIAT DES JEUNES A YAOUNDE, PAR LA CREATION D UNE PEPINIERE D ENTREPRISES 1 Financement EUROPAID 21.03.01 282 Durée : 3 ans Début du projet

Plus en détail

PREMIERE ETAPE : CREATION DE COMPTE

PREMIERE ETAPE : CREATION DE COMPTE QUESTIONNAIRE D INSCRIPTION AU PROGRAMME ECO-ECOLE AVRIL / MAI 2013 PREMIERE ETAPE : CREATION DE COMPTE 1/ IDENTIFICATION DE L ETABLISSEMENT SCOLAIRE 1.1 -Votre établissement scolaire est : Une école élémentaire

Plus en détail

Journal d apprentissage. Centre de recherche médecine, sciences, santé et société (CERMES)

Journal d apprentissage. Centre de recherche médecine, sciences, santé et société (CERMES) Journal d apprentissage Centre de recherche médecine, sciences, santé et société (CERMES) Faisabilité de la mobilisation de ressources des diasporas pour développer la micro-assurance de santé dans les

Plus en détail

DÉFINITION D UNE STRATÉGIE MARKETING DE L ESS SUR LE TERRITOIRE LOIRE SUD

DÉFINITION D UNE STRATÉGIE MARKETING DE L ESS SUR LE TERRITOIRE LOIRE SUD COMMUNAUTE D AGGLOMERATION SAINT-ETIENNE METROPOLE Argo&Siloe DÉFINITION D UNE STRATÉGIE MARKETING DE L ESS SUR LE TERRITOIRE LOIRE SUD Restitution 4 juillet 2013 Définition 9 rue des d une Tuiliers stratégie

Plus en détail

DIRECTEUR DE LA FORMATION KAFO JIGINEW BP :47-KOUTIALA M.KOITA DJIBRIL

DIRECTEUR DE LA FORMATION KAFO JIGINEW BP :47-KOUTIALA M.KOITA DJIBRIL COMMUNICATION SUR LES PRODUITS DE KAFO JIGINEW AU SEMINAIRE SUR LE FINANCEMENT DE L AGRICULTURE FAMILIALE DANS UN CONTEXTE DE LIBERALISATION : QUELLE CONTRIBUTION DE LA MICROFINANCE? A DAKAR DU 21 AU 24

Plus en détail

Chap 2 : Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement. I. Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement d exploitation

Chap 2 : Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement. I. Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement d exploitation Chap 2 : Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement I. Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement d exploitation A. Le cycle d exploitation L activité de l unité commerciale

Plus en détail

Codéveloppement rapport E Besson F. Delalande, 21 octobre 2008

Codéveloppement rapport E Besson F. Delalande, 21 octobre 2008 Codéveloppement rapport E Besson F. Delalande, 21 octobre 2008 Note sur le rapport d Eric BESSON, secrétaire d Etat chargé de la prospective, de l évaluation des politiques publiques et du développement

Plus en détail

Economie autrement quinzaine du Narthex 19-11-2014

Economie autrement quinzaine du Narthex 19-11-2014 Economie autrement quinzaine du Narthex 19-11-2014 2 LE CREDIT COOPERATIF Ø banque à part entière, Ø banque coopérative actrice d une finance patiente, Ø banque engagée, Ø banque de l économie sociale

Plus en détail

Créez. cadre d accompagnement. Reprenez. Vous. Vous. Les experts-comptables vous accompagnent pour vous aider à bien démarrer!

Créez. cadre d accompagnement. Reprenez. Vous. Vous. Les experts-comptables vous accompagnent pour vous aider à bien démarrer! Vous Créez Vous Reprenez Les experts-comptables vous accompagnent pour vous aider à bien démarrer! Offre spécifique auto-entrepreneur Consultation GRATUITE «valider votre statut» nombreux avantages partenaires

Plus en détail

Ameth Saloum NDIAYE. Colloque régional UEMOA-CRDI 2009 1

Ameth Saloum NDIAYE. Colloque régional UEMOA-CRDI 2009 1 Ameth Saloum NDIAYE CEPOD, Ministère de l Economie et des Finances, Sénégal Colloque régional UEMOA-CRDI, Ouagadougou, Burkina Faso, 8-10 décembre 2009 1 Problématique et justification Objectifs du papier

Plus en détail

Rapatriement et valorisation de l épargne des Marocains Résidant à l Etranger. Expérience du Groupe Banque Populaire

Rapatriement et valorisation de l épargne des Marocains Résidant à l Etranger. Expérience du Groupe Banque Populaire Rapatriement et valorisation de l épargne des Marocains Résidant à l Etranger Expérience du Groupe Banque Populaire Neuvième édition du Forum pour le développement de l Afrique les Marocains Du Monde en

Plus en détail

4. Réalisation du suivi et de l évaluation de la performance

4. Réalisation du suivi et de l évaluation de la performance 4. Réalisation du suivi et de l évaluation de la performance OUTILS DÉCISIONNELS DU FIDA EN MATIÈRE DE FINANCE RURALE 4. Réalisation du suivi et de l évaluation de la performance Action: Mener à bien le

Plus en détail

Règlement intérieur de l association CatchU

Règlement intérieur de l association CatchU Règlement intérieur de l association CatchU Table des matières Règlement intérieur de l association CatchU... 1 1. Préambule... 1 2. Types de projets accompagnés... 1 3. Porteur de projet... 2 4. Contributeur

Plus en détail

La FONGS : 30 ans d expériences paysannes

La FONGS : 30 ans d expériences paysannes Fédération des ONG du Sénégal FONGS Action Paysanne Quel rôle des organisations professionnelles agricoles dans la finance rurale : Expérience de la FONGS Paris, 05 décembre 2007 Nadjirou SALL (Secrétaire

Plus en détail

Choisissez la filière de l excellence. Vers les métiers de l expertise comptable du conseil et de l audit

Choisissez la filière de l excellence. Vers les métiers de l expertise comptable du conseil et de l audit Choisissez la filière de l excellence Vers les métiers de l expertise comptable du conseil et de l audit L expertise comptable : un large éventail de possibilités La profession libérale L expertise comptable

Plus en détail

ATOUT FRANCE AGENCE DE DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE DE LA FRANCE

ATOUT FRANCE AGENCE DE DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE DE LA FRANCE ATOUT FRANCE AGENCE DE DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE DE LA FRANCE PRESENTATION DE LA STRATEGIE DE COMMUNICATION DE LA MARQUE QUALITE TOURISME RAPPEL DU CONTEXTE Souhait de prise de parole sur la Marque Qualité

Plus en détail

Quelle microfinance pour l agriculture des pays en développement Réflexion de l Arménie

Quelle microfinance pour l agriculture des pays en développement Réflexion de l Arménie 2007 Ensemble Vers laprospérité Ensemble Vers la Prospérité Quelle microfinance pour l agriculture des L Arménie, ancienne république socialiste soviétique, a accédé à l indépendance en 1990. Dès 1991,

Plus en détail

Observatoire de l opinion des Français sur la microfinance 3ème vague Une enquête Ipsos/Logica Business Consulting Mars 2012

Observatoire de l opinion des Français sur la microfinance 3ème vague Une enquête Ipsos/Logica Business Consulting Mars 2012 Observatoire de l opinion des Français sur la microfinance 3ème vague Une enquête Ipsos/Logica Business Consulting 2012 Ipsos. Fiche technique Sondage effectué pour : Convergences 2015 Échantillon : 1006

Plus en détail

Etablir son plan de financement

Etablir son plan de financement OCTOBRE 2015 ENTREPRENEURS N 9 lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent FINANCEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES & aveclespme.fr Le nouveau site pratique de la Fédération Bancaire

Plus en détail

Etablir son plan de financement

Etablir son plan de financement OCTOBRE 2015 ENTREPRENEURS N 9 FINANCEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES Etablir son plan de financement 2 Ce mini-guide vous est offert par : Pour toute information complémentaire, nous contacter : info@lesclesdelabanque.com

Plus en détail

Le financement de la microfinance à travers les fonds solidaires. Forum des Innovations Financières pour le Développement 4 mars 2010

Le financement de la microfinance à travers les fonds solidaires. Forum des Innovations Financières pour le Développement 4 mars 2010 Le financement de la microfinance à travers les fonds solidaires Forum des Innovations Financières pour le Développement 4 mars 2010 Sommaire 1. Définition des «fonds solidaires» et des entreprises solidaires

Plus en détail

MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE AMELIORATION DES CAPACITE DES RESSOURCES HUMAINES MEC FADEC

MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE AMELIORATION DES CAPACITE DES RESSOURCES HUMAINES MEC FADEC SELECTION DE CONSULTANT DOSSIER DE DEMANDE DE PROPOSITIONS MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE AMELIORATION DES CAPACITE DES RESSOURCES HUMAINES MEC FADEC SENEGAL AVRIL 2015 Avec l appui financier de DDP N :

Plus en détail

www.entrepreneurs en afrique.com Entrepreneurs en Afrique

www.entrepreneurs en afrique.com Entrepreneurs en Afrique Entrepreneurs en Afrique Une idée Contribuer à l émergence de PME/PMI technologiques en Afrique grâce à la collaboration entre des entrepreneurs africains et des Ecoles d Ingénieurs françaises (Réseau

Plus en détail

By : Aichatou Sarr, President, Senegalese Migrants Association Stretta di Mano, Italy, partner of F4A Senegal

By : Aichatou Sarr, President, Senegalese Migrants Association Stretta di Mano, Italy, partner of F4A Senegal CONTRIBUTION AT THE SEMINAR : MIGRATION AND DEVELOPMENT: CAN DIASPORA CONTRIBUTE TO EFFECTIVE DEVELOPMENT OF THE COUNTRY OF ORIGIN?, ORGANISED BY FONDAZIONI4AFRICA, BRUSSELS, 31 MAY 2010 By : Aichatou

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE des opérateurs privés. Edition 2014 BANQUE OUEST AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT

GUIDE PRATIQUE des opérateurs privés. Edition 2014 BANQUE OUEST AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT GUIDE PRATIQUE des opérateurs privés Edition 2014 BANQUE OUEST AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT BOAD - Guide pratique GUIDE PRATIQUE DESTINE AUX OPERATEURS ECONOMIQUES PRIVES 1. PRESENTATION La Banque Ouest

Plus en détail

SOMMAIRE. Brève présentation de l ANACAPH Les caisses populaires et le développement durable ANACAPH et le développement durable des territoires

SOMMAIRE. Brève présentation de l ANACAPH Les caisses populaires et le développement durable ANACAPH et le développement durable des territoires SOMMAIRE Brève présentation de l ANACAPH Les caisses populaires et le développement durable ANACAPH et le développement durable des territoires Brève présentation de l ANACAPH Stratégies d intervention

Plus en détail

CONVENTION DE MISE EN PLACE D UNE MINI-ENTREPRISE EPA ANNEE SCOLAIRE 2014-2015 LYCEES CFA - MFR

CONVENTION DE MISE EN PLACE D UNE MINI-ENTREPRISE EPA ANNEE SCOLAIRE 2014-2015 LYCEES CFA - MFR CONVENTION DE MISE EN PLACE D UNE MINI-ENTREPRISE EPA ANNEE SCOLAIRE 2014-2015 LYCEES CFA - MFR Entre : L association ENTREPRENDRE POUR APPRENDRE Rhône-Alpes représentée par son Président Monsieur Pascal

Plus en détail

Rôle des stratégies nationales de financement du développement durable

Rôle des stratégies nationales de financement du développement durable REPUBLIQUE DU SENEGAL UN PEUPLE - UN BUT - UNE FOI ****** MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DU PLAN PROCESSUS PREPARATOIRE DE LA TROISIEME CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LE FINANCEMENT DU DEVELOPPEMENT

Plus en détail

Créez. cadre d accompagnement. Reprenez. Vous. Vous. Les experts-comptables vous accompagnent pour vous aider à bien démarrer!

Créez. cadre d accompagnement. Reprenez. Vous. Vous. Les experts-comptables vous accompagnent pour vous aider à bien démarrer! Vous Créez Vous Reprenez Les experts-comptables vous accompagnent pour vous aider à bien démarrer! Détails des offres et liste des Experts-Comptables participants sur : www.creer-accompagner.fr ourquoi

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE Mission n 14INI118

TERMES DE REFERENCE Mission n 14INI118 TERMES DE REFERENCE Mission n 14INI118 I. Informations générales Intitulé de la mission Composante Thématique(s) Bénéficiaire(s) Subventions FM concernées Appui au démarrage des activités de distribution

Plus en détail

Le crowdfunding pour développer ses projets LE GUIDE DE MOBILISATION

Le crowdfunding pour développer ses projets LE GUIDE DE MOBILISATION Le crowdfunding pour développer ses projets LE GUIDE DE MOBILISATION Internet a bouleversé notre quotidien La finance participative au cœur des nouveaux usages de consommation collaborative. Ouverture

Plus en détail

Appel à projets Soutien à la dynamique des Centres d affaires de quartiers (CAQ) DOSSIER DE CANDIDATURE

Appel à projets Soutien à la dynamique des Centres d affaires de quartiers (CAQ) DOSSIER DE CANDIDATURE Appel à projets Soutien à la dynamique des Centres d affaires de quartiers (CAQ) DOSSIER DE CANDIDATURE A transmettre par mail à : Date-limite de réception impérative des candidatures : 12 juin 2014 Nom

Plus en détail

Le Petit Prince se bat Pour les enfants autistes

Le Petit Prince se bat Pour les enfants autistes Acheter d authentiques lithographies du Petit Prince, c est donner 50 euros à Autisme France, association reconnue d utilité publique. Lithographie du Petit Prince : 100 revient à 67 (après crédit d impôts)

Plus en détail

AXE 6 PROMOUVOIR L EMPLOI FICHE THEMATIQUE 6-1 : CREATION REPRISE PAR LA CREATION D ACTIVITES D ENTREPRISES. Version adoptée au CPR du 12/12/14 1

AXE 6 PROMOUVOIR L EMPLOI FICHE THEMATIQUE 6-1 : CREATION REPRISE PAR LA CREATION D ACTIVITES D ENTREPRISES. Version adoptée au CPR du 12/12/14 1 AXE 6 PROMOUVOIR L EMPLOI PAR LA CREATION D ACTIVITES FICHE THEMATIQUE 6-1 : CREATION REPRISE D ENTREPRISES Version adoptée au CPR du 12/12/14 1 Priorité d investissement 8.3 : promotion d emplois pérennes

Plus en détail

Guide d animation. Comment réussir le CRED ART dans votre institution. Sommaire. du film didactique sur le CRED ART

Guide d animation. Comment réussir le CRED ART dans votre institution. Sommaire. du film didactique sur le CRED ART Formation des acteurs d offre du Crédit aux jeunes Artisans (CRED ART) Sommaire Guide d animation du film didactique sur le CRED ART Comment réussir le CRED ART dans votre institution Guide d animation

Plus en détail

perspectives Dispositif de la co-construction en Tunisie: Acquis, entraves et

perspectives Dispositif de la co-construction en Tunisie: Acquis, entraves et Forum de la co-construction des parcours de formation : Rapprochement université-entreprise Vendredi 6 Décembre 2013 NOVOTEL, Avenue Mohamed V, Tunis Dispositif de la co-construction en Tunisie: Acquis,

Plus en détail

PRESENTATION DU CREDIT RURAL DE GUINEE à la

PRESENTATION DU CREDIT RURAL DE GUINEE à la PRESENTATION DU CREDIT RURAL DE GUINEE à la CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LA FINANCE SOCIALE & SOLIDAIRE LIMA 13 & 14 MAI 2015 BREVE PRESENTATION DE LA GUINEE Contexte Socio-économique de la Guinée: La

Plus en détail

Un concours d envergure nationale

Un concours d envergure nationale Mission Développer la culture entrepreneuriale au Québec par le déploiement et la reconnaissance de nouvelles entreprises et de projets entrepreneuriaux en milieu scolaire. Un concours d envergure nationale

Plus en détail

Compte-rendu de la conférence débat du 7 octobre 2004 à L ENA : «Espoirs et limites de la microfinance en Afrique»

Compte-rendu de la conférence débat du 7 octobre 2004 à L ENA : «Espoirs et limites de la microfinance en Afrique» Justine BERTHEAU Compte-rendu de la conférence débat du 7 octobre 2004 à L ENA : «Espoirs et limites de la microfinance en Afrique» Intervenants : - Yann Gauthier, directeur du Centre International du

Plus en détail

L ADIE: LE MICROCRÉDIT POUR CRÉER VOTRE EMPLOI!

L ADIE: LE MICROCRÉDIT POUR CRÉER VOTRE EMPLOI! L ADIE: LE MICROCRÉDIT POUR CRÉER VOTRE EMPLOI! L ADIE ET LE MICROCRÉDIT L Adie est une institution de microfinance (IMF) qui utilise un outil financier, le crédit, pour lutter contre l exclusion. QuickTime

Plus en détail

1 er Forum rhônalpin. «La microfinance : un outil au service du développement local» Vendredi 28 novembre 2008 - Hôtel de ville de Lyon

1 er Forum rhônalpin. «La microfinance : un outil au service du développement local» Vendredi 28 novembre 2008 - Hôtel de ville de Lyon 1 er Forum rhônalpin 1 er Forum rhônalpin «La microfinance : un outil au service du développement local» Organisé par Ecidec et Horizons Partagés, en partenariat avec la Ville de Lyon et avec l appui de

Plus en détail

A P P E L À P R O J E T S. C r é a t i o n - r e p r i s e d e n t r e p r i s e s. Fonds Social Européen 2016

A P P E L À P R O J E T S. C r é a t i o n - r e p r i s e d e n t r e p r i s e s. Fonds Social Européen 2016 A P P E L À P R O J E T S C r é a t i o n - r e p r i s e d e n t r e p r i s e s Fonds Social Européen 2016 La Région Auvergne est autorité de gestion du FSE pour la période de programmation européenne

Plus en détail

Étude du portefeuille de crédit des

Étude du portefeuille de crédit des Étude du portefeuille de crédit des caisses du réseau ANACAPH PROJET : «RENFORCEMENT DU RESEAU DE L ANACAPH DANS L ACCOMPAGNEMENT DU CREDIT ORIENTE VERS LES MPE» Mai 2009 Dorlus Jackson MBA, Comptable

Plus en détail

FORMATION. IFOMAS offre CINQ (5) programmes de formations ouvertes à l emploi direct, à savoir :

FORMATION. IFOMAS offre CINQ (5) programmes de formations ouvertes à l emploi direct, à savoir : FORMATION IFOMAS offre CINQ (5) programmes de formations ouvertes à l emploi direct, à savoir : 1. Le programme de Formation des Cadres (Directeurs, Gestionnaires, Contrôleurs) des structures de Micro

Plus en détail

V ème Forum. 11 avril 2013 à Lyon. La microfinance reste t elle un outil efficace de lutte contre les inégalités? www.ecidec.org

V ème Forum. 11 avril 2013 à Lyon. La microfinance reste t elle un outil efficace de lutte contre les inégalités? www.ecidec.org V ème Forum Rhônalpin de la microfinance 11 avril 2013 à Lyon La microfinance reste t elle un outil efficace de lutte contre les inégalités? 11 avril 2013 de 8h30 à 17h Lieu: Grand Lyon, Hôtel de Communauté

Plus en détail

SELECTION D UN CONSULTANT CHARGE DE LA MISE EN PLACE DES REFERENTIELS DE CONTROLE INTERNE ET DE LA MISE A JOUR DES MANUELS DE PROCEDURES DU GIM-UEMOA

SELECTION D UN CONSULTANT CHARGE DE LA MISE EN PLACE DES REFERENTIELS DE CONTROLE INTERNE ET DE LA MISE A JOUR DES MANUELS DE PROCEDURES DU GIM-UEMOA TERMES DE REFERENCE SELECTION D UN CONSULTANT CHARGE DE LA MISE EN PLACE DES REFERENTIELS DE CONTROLE INTERNE ET DE LA MISE A JOUR DES MANUELS DE PROCEDURES DU GIM-UEMOA TDR : REFERENTIELS ET PROCEDURES

Plus en détail

Les Associations de Cautionnement Mutuel en Guinée. Expérience du PASAL avec les institutions de micro finance

Les Associations de Cautionnement Mutuel en Guinée. Expérience du PASAL avec les institutions de micro finance Le financement de l agriculture familiale dans le contexte de libéralisation : quelle contribution de la microfinance?/ Séminaire de Dakar, 21-24 janvier 2002 / Contribution MINISTERE DE L AGRICULTURE

Plus en détail

VOUS CHERCHEZ L ACTIVITE QUI VOUS CORRESPOND?

VOUS CHERCHEZ L ACTIVITE QUI VOUS CORRESPOND? VOUS CHERCHEZ L ACTIVITE QUI VOUS CORRESPOND? ? Vous aimeriez gérer votre journée de travail en toute LIBERTÉ et AUTONOMIE, travailler peut-être à temps partiel ou avoir une activité complémentaire? Si

Plus en détail

& Election du. Dossier de candidature

& Election du. Dossier de candidature PALMES DU TRANSPORT & Election du TRANSPORTEUR DE L ANNEE 2015 Dossier de candidature Raison sociale : Adresse : Code postal : Ville : Tél. : Fax : E-mail : Site Internet : Nom du dirigeant : Activités

Plus en détail

GUIDE DE RÉDACTION DU PLAN D AFFAIRES POUR LES ENTREPRISES EN ÉCONOMIE SOCIALE

GUIDE DE RÉDACTION DU PLAN D AFFAIRES POUR LES ENTREPRISES EN ÉCONOMIE SOCIALE GUIDE DE RÉDACTION DU PLAN D AFFAIRES POUR LES ENTREPRISES EN ÉCONOMIE SOCIALE Octobre 2007 Table des matières Préambule 4 Sommaire exécutif 5 1. La présentation de l organisme 6 1.1 L historique de l

Plus en détail