La responsabilité professionnelle des médecins obstétriciens / gynécologues au Canada

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La responsabilité professionnelle des médecins obstétriciens / gynécologues au Canada"

Transcription

1 Association canadienne de protection médicale Service de gestion des risques La responsabilité professionnelle des médecins obstétriciens / gynécologues au Canada Dr Robert Sabbah, FRCSC président de l AOGQ membre du conseil de l ACPM Nice, France 16 septembre, 2010

2 Conflit d intérêt Je reconnais n avoir aucune affiliation financière ou professionnelle avec un organisme quelconque qui puisse être perçue comme étant un conflit d intérêt dans le contexte de cette présentation. Tous droits réservés Cette présentation ne peut être distribuée ou diffusée sans la permission écrite de l ACPM Le contenu est présenté dans un but éducatif seulement, et ne représente aucunement des conseils d ordre médical ou légal. Le contenu ne constitue pas une «norme de pratique»

3 Objectifs d apprentissage: Au terme de cette séance, le participant pourra 1. expliquer le rôle de l Association Canadienne de Protection Médicale en matière de responsabilité professionnelle médicale 2. élaborer sur trois services offerts aux membres de l ACPM 3. cerner deux risques médico-légaux associés aux soins d obstétrique et gynécologie au Canada

4 Présentation de l ACPM 1. Organisation à but non lucratif et à caractère mutuel vouée à la défense des médecins et NON une compagnie d assurance 2. La protection est fondée sur la «survenance de l événement» et non sur les «réclamations»

5 Présentation de l ACPM (suite) 3. La plus grande organisation de protection médicale au Canada comptant plus de 78,000 membres et offrant des services bilingues 4. Subvention gouvernementale partielle mais variable des frais d adhésion dans les 10 provinces et trois territoires

6 Subventions gouvernementales par province / territoire La tarification régionale de l ACPM les cotisations des membres diffèrent - selon la région - selon le genre de travail exercé Barème des cotisations de 2010 (Obs/gyn) et remboursement provincial partiel Québec ,08 (87%) Ontario ,00 (89%) Reste du Canada ,00 (66%-100%)

7 Présentation de l ACPM (suite) 5. Les principes fondateurs sont de : a. défendre énergiquement ce qui est défendable b. négocier un règlement équitable si un préjudice est causé par une faute professionnelle d un membre

8 Présentation de l ACPM (suite) 6. L assistance inclut : a. la formation en matière de gestion des risques b. des conseils généraux donnés par des collègues expérimentés c. un soutien juridique lors d actions en justice au civil ou au criminel découlant de l exercice de la médecine d. paiement de règlements lorsqu une faute professionnelle est prouvée

9 Présentation de l ACPM (suite) 6. L assistance inclut : e. plaintes auprès du Collège / litiges en lien avec la facturation f. plaintes intrahospitalières / perte de privilèges g. procédures en lien avec les droits de la personne / la vie privée h. enquêtes du coroner

10 Année 2009 activité médico-légale Statistiques nationales Statistiques régionales : Québec nouveaux dossiers ouverts actions en justice entamées actions en justice devant les tribunaux jugement en faveur du demandeur jugement en faveur du médecin règlements hors cour menaces de poursuites réglées 44 16

11 Année 2009 activité médico-légale Actions en justice conclues 2009 Abandon Jugement en faveur du MD Règlement hors cour 38% Jugement en faveur du demandeur 55% 16% 3% 2% 9% 43% 34% Québec (N = 232) Canada (N = 942)

12 Nombre de membres, d actions en justice et de plaintes au Collège signalées par le membre* de Nombre de membres et d'actions en justice de 2000 à Membres (en milliers) Actions en justice par membres Plaintes au Collège * par membres

13 Actions en justice entamées selon le genre de pratique Actions en justice entamées selon le genre de pratique Résidents Obstétrique Spécialties médicales Médecin familiale Spécialties chirurgicales Spécialité obstétrique

14 Coûts totaux de compensations financières payées dans les cas conclus en millions de dollars Nombre de membres et d'actions en justice de 2000 à

15 Coûts médians des compensations financières pour les cas conclus en millions de dollars Coûts médians des compensations Québec Reste du Canada Ontario Région Québec

16 Responsabilité professionnelle des Obstétriciens et Gynécologues 2005 et 2009

17 Étendue de l analyse Responsabilité imputée aux membres Du 1er janvier 2005 au 31 décembre 2009 Tous les contacts avec l'association impliquant des Obstétriciens et Gynécologues 2,355 problèmes médico-légaux / 1,513 situations cliniques

18 Types de dossiers ouverts entre 2005 et 2009 Responsabilité imputée aux membres Obs / gyn Menace 10% Collège 29% N= Conseils 25% Hôpital 13% Autre 1% Action en justice 22%

19 Types de dossiers ouverts - comparaison Dossiers d actions en justice ouverts entre 2005 et 2009 pour des membres tenus responsables Obs / gyn Pourcentage de types de dossiers Obs et Gyné (N= 2355) ACPM (N = ) 0 Conseils Action en Collège Menace Hôpital Autre justice

20 Incidence annuelle des actions en justice Membres nommés Obs /gyn 250 Nombre d'actions en justice 107 nouvelles actions en justice en

21 Risque d'une action en justice - comparaison 140 Membres nommés Obs / gyn Nombre d'actions en justice par membres Obs-Gyn 2% des membres de l ACPM Obs et Gyné (N = 1 451) ACPM (N = ) / /

22 Incidence annuelle des actions en justice Responsabilité imputée aux membres Obs / gyn Nombre d'actions en justice 70 nouvelles actions en justice en

23 Actions en justice Actions en justice conclues Obs / gyn Du 1er janvier 2005 au 31 décembre actions en justice

24 Responsabilité selon le genre de travail 651 actions en justice conclues entre 2005 et 2009 Obs / gyn Obs 85% Autre 5% OmniO 2% Gyn 6% Résidents 2% 82% des cas impliquaient ACPM seulement un Obstétricien et Gynécologue

25 Résultats des actions en justice - comparaison Actions en justice conclues entre 2005 et 2009 Obs / gyn Abandon Jugement en faveur du MD Règlement hors cour 52% Jugement en faveur du demandeur 57% 3% 2% 10% 35% 8% 33% Obstétriciens et Gynécologues (N = 651) ACPM (N = 5 347)

26 Résultat selon le genre d'incidents critiques 651 actions en justice conclues entre 2005 et Exécution Nombre de patients Communication Diagnostic Administration Médication Conduite Dommage viscéral suite à une (36 %) lacération perforation ligature autre blessure subie pendant une intervention

27 Résultat selon le genre d'incidents critiques actions en justice conclues entre 2005 et 2009 Exécution Nombre de patients Communication Diagnostic Administration Médication Conduite problème de diagnostic pour le MD en lien avec les soins prodigués à la mère (27 %) anamnèse / évaluation générale incomplète (21%) défaut de faire un test ou une intervention de diagnostic spécifique (15%)

28 Résultat selon le genre d'incidents critiques 651 actions en justice conclues entre 2005 et Nombre de patients Problème de consentement (54 %) 0 Exécution Communication Diagnostic Administration Médication Conduite

29 Résultat selon le genre d'incidents critiques 651 actions en justice conclues entre 2005 et Nombre de patients Dossiers ambigus, incomplets ou inadéquats (79 %) Exécution Communication Diagnostic Administration Médication Conduite

30 Résultat selon le genre d'incidents critiques 651 actions en justice conclues entre 2005 et Exécution Nombre de patients Communication Diagnostic Administration Médication Conduite Problème de médication pour le MD en lien avec les soins prodigués à la mère (39 %) type de médicament, indication, dosage, durée de la prescription etc

31 Incapacité physique des patients Obs / gyn Actions en justice conclues entre 2005 et 2009 Pourcentage des patients 80 Obs et Gyné (N = 874*) 70 ACPM (N = 5 506*) % Aucune Mineure Majeure Catastrophe Décès ACPM * Nombre de patients

32 Lieux des incidents Obs / gyn Actions en justice conclues entre 2005 et Pourcentage des patients Obs et Gyné (N = 874*) ACPM (N = 5 506*) SO Salle d'acc. Cabinet Étage ID Soins critiques Autre ACPM * Nombre de patients

33 Répartition des dossiers par groupe clinique Actions en justice conclues entre 2005 et 2009 Gynécologie 55% Obstétrique 45%

34 Répartition des coûts par groupe clinique Actions en justice conclues entre 2005 et 2009 Obstétrique 84% Gynécologie 16%

35 Cas d obstétrique en revue au Canada Actions en justice conclues en obstétrique 1er janvier 2005 au 31 décembre cas

36 Résultats des actions en justice - comparaison 293 actions en justice conclues 2005 et 2009 Obstétrique Abandon Jugement en faveur du MD Règlement hors cour 50% Jugement en faveur du demandeur 57% 3% 2% 12% 35% 8% 33% Obstétriciens et Gynécologues (N = 293) ACPM (N = 5 347)

37 Incapacité physique des patients Obstétrique 293 actions en justice conclues entre 2005 et 2009 Pourcentage des patients 80 Obstétrique (N = 514*) 70 ACPM (N = 5 506*) % Aucune Mineure Majeure Catastrophe Décès ACPM * Nombre de patients

38 Situations cliniques obstétricales mère / bébé 293 actions en justice conclues Mère et bébé 59% Mère seulement 28% Bébé seulement 13%

39 Situations cliniques obstétricales mère (28%) 293 actions en justice conclues Trauma 25% Mineur 3% Compl. Sérieuse 32% Maladies maternelles: diabète gestationnel, HTA de la grossesse AutreOBS 35% Corps étranger 3% Décès 1% Diagnostic 1% Hémorragie, compl. anesth., infections, neuropathie etc

40 Cas d obstétrique: le bébé étant affecté de façon principale Actions en justice conclues 1er janvier 2005 au 31 décembre cas

41 Situations cliniques obstétricales bébé 198 actions en justice conclues Décès périnatal 17% N = 207 patients Dommage cérébral permanent 55% Trauma 16% Dommage cérébral permanent avec décès périnatal 10% Congénital/ Chromosomique 2% Prématurité 1%

42 Coûts par problème clinique relié au bébé 198 actions en justice conclues Dommage cérébral permanent 90% Décès périnatal 4% Trauma 3% Dommage cérébral permanent avec décès périnatal 2% Congénital Chromosomique 1% N = 207 patients

43 Mode de l accouchement 198 actions en justice conclues Nombre de cas C/S Accouchement vaginal Ventouse Forceps moyen Forceps bas Accouchement de siège Ventouse et forceps Autre instrumentation

44 Résultats de l action en justice par incident critique Obstétrique 198 actions en justice conclues Nombre de cass Retard du diagnostic Accouchement causant un dommage au bébé Retard d'accouchement Favorable Autre Non favorable Intervention contre-indiquée Instrumentation inappropriée

45 Cas de gynécologie en revue au Canada Actions en justice conclues en gynécologie 1er janvier 2005 au 31 décembre cas

46 Résultat d actions en justice comparaison 364 actions en justice conclues Favorable Non favorable 63% 65% 37% 35% Gynécologie (N = 364) ACPM (N = 5,347)

47 Résultat selon le genre d'incidents critiques - Gyn 364 actions en justice conclues entre 2005 et 2009 Nombre de patients Exécution Communication Diagnostic Administration Médication Conduite

48 Incapacité physique des patients Gynécologie 364 actions en justice conclues Pourcentage des patients Gynécologie (N =370*) ACPM (N = 5,506*) % Aucune Mineure Majeure Catastrophe Décès

49 Complications cliniques - chirurgie gynécologique 364 actions en justice conclues trauma urinaire 19% 39% des coûts trauma intestinal 15% complications mineures 21% complications majeures 13% diagnostic 8% autre 8% avortements 3% corps étrangers 5% stérilisation 8%

50 En résumé L ACPM est un organisme Canadien de défense mutuelle qui offre plusieurs type de services en responsabilité professionnelle médicale Le nombre d actions en justice est à la baisse pour l ensemble des médecins obstétriciens gynécologues du Canada L ACPM offre des services en gestion des risques en collaboration avec les sociétés médicales canadiennes et provinciales

51 Gestion des risques ACPM Discussion / Questions

Modification 72 à l Accord-cadre

Modification 72 à l Accord-cadre 024 À l intention des médecins spécialistes 29 avril Modification 72 à l Accord-cadre Assurance responsabilité professionnelle Les représentants du ministère de la Santé et des Services sociaux et de votre

Plus en détail

Historique de l Enquête sur les avortements thérapeutiques

Historique de l Enquête sur les avortements thérapeutiques Historique de l Enquête sur les avortements thérapeutiques Avant 1969 Le Bureau fédéral de la statistique 1 (appelé aujourd hui Statistique Canada) recueillait des données sur les avortements en provenance

Plus en détail

Les médias sociaux une nouvelle réalité?

Les médias sociaux une nouvelle réalité? Les médias sociaux une nouvelle réalité? René Soucy MD CCFP Médecin-conseil, ACPM Montebello, QC Le 31 janvier 2014 Enseignant : Employé(e) de : Divulgation de l enseignant / du présentateur Dr René Soucy

Plus en détail

DEMANDE DE PROTECTION RÉTROACTIVE QU EST-CE QUE LA PROTECTION RÉTROACTIVE? ÊTES-VOUS ADMISSIBLE À LA PROTECTION RÉTROACTIVE?

DEMANDE DE PROTECTION RÉTROACTIVE QU EST-CE QUE LA PROTECTION RÉTROACTIVE? ÊTES-VOUS ADMISSIBLE À LA PROTECTION RÉTROACTIVE? DEMANDE DE PROTECTION RÉTROACTIVE Tous les médecins devraient bénéficier d une protection adéquate contre les problèmes médico-légaux pouvant survenir dans l exercice de leur profession. La protection

Plus en détail

Suivi de la grossesse et orientation des femmes enceintes en fonction des situations à risque identifiées

Suivi de la grossesse et orientation des femmes enceintes en fonction des situations à risque identifiées Suivi de la grossesse et orientation des femmes enceintes en fonction des situations à risque identifiées Grossesse a priori «normale» Quelle prise en charge? Sécurité médicale RPC EBM Opinion des usagers

Plus en détail

2.0 Total des dépenses de santé par source de financement

2.0 Total des dépenses de santé par source de financement 2.0 Total des dépenses de santé par source de financement Points saillants du chapitre La répartition des dépenses de santé entre les secteurs privés et publics est stable depuis plus de 10 ans En 2012,

Plus en détail

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS Ministère de la Santé et des Soins de longue durée La présente feuille de renseignements fournit de l information de base aux fournisseurs de services de santé ainsi qu au grand

Plus en détail

Genres d assurances :

Genres d assurances : Genres d assurances : Assurance-vie Assurance invalidité Assurance médicaments - maladie Assurance frais de bureau Assurance responsabilité professionnelle Assurance-vie Garantie la couverture des besoins

Plus en détail

Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle

Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle 197 À l intention des médecins omnipraticiens 27 novembre 2014 Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle Amendement n o 139 La Régie vous présente les

Plus en détail

Guide de l assurance voyage pour les professionnels. Guide d introduction à l assurance voyage

Guide de l assurance voyage pour les professionnels. Guide d introduction à l assurance voyage Guide de l assurance voyage pour les professionnels Guide d introduction à l assurance voyage INTRO Bienvenue au guide de l assurance voyage de votre association. Le but de ce guide est de vous offrir

Plus en détail

La première consultation de grossesse: Intérêts du Dossier Périnatal Informatisé de Bourgogne

La première consultation de grossesse: Intérêts du Dossier Périnatal Informatisé de Bourgogne La première consultation de grossesse: Intérêts du Dossier Périnatal Informatisé de Bourgogne Thomas Desplanches Sage-femme (Maïeuticien) Cellule d évaluation du réseau périnatal de Bourgogne C.H.U Dijon.

Plus en détail

Le guide de l assurance responsabilité

Le guide de l assurance responsabilité Le guide de l assurance responsabilité Questions, réponses et comparatifs, statistiques des plaintes et poursuites, remboursement de la quote-part et liste des primes IL VOUS est obligatoire de souscrire

Plus en détail

Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle

Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle 088 À l intention des médecins omnipraticiens 15 juillet 2013 Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle La Régie vous présente les modifications apportées

Plus en détail

CHAPITRE 1 : CHAMP D APPLICATION ET DEFINITIONS

CHAPITRE 1 : CHAMP D APPLICATION ET DEFINITIONS REGLEMENT PROVINCIAL RELATIF A LA PROMOTION DU VOLONTARIAT PAR L OCTROI D UNE COUVERTURE D ASSURANCE SUBSIDIEE ASSURANCE VOLONTARIAT Article 1 Dans les limites du subside accordé par la Loterie nationale

Plus en détail

L ANALYSE DES PRATIQUES PROFESSIONNELLES. Le point de vue de l assureur

L ANALYSE DES PRATIQUES PROFESSIONNELLES. Le point de vue de l assureur 43ÈMES JOURNÉES DE LA SFMP L ANALYSE DES PRATIQUES PROFESSIONNELLES Le point de vue de l assureur 15 novembre 2013, Monaco Marianne Henry-Blanc, Consultante Pôle services Présentation de notre société

Plus en détail

Assurance annulation de voyage

Assurance annulation de voyage Assurance annulation de voyage Assurance Collective FAITES VOS RÉSERVATIONS DE VOYAGE EN TOUTE CONFIANCE Que le but de votre voyage soit l aventure ou la détente, des situations imprévues peuvent nuire

Plus en détail

Assurance-vie et assurance invalidité totale et permanente

Assurance-vie et assurance invalidité totale et permanente Garantie optionnelle Assurance-vie et assurance invalidité totale et permanente Renseignements importants concernant votre assurance Demande de renseignements auprès du service à la clientèle - Veuillez

Plus en détail

Responsabilité professionnelle des médecins. Plenary meeting CEOM 1

Responsabilité professionnelle des médecins. Plenary meeting CEOM 1 Responsabilité professionnelle des médecins 1 Le risque juridique du médecin revêt 3 aspects - Pénal : dont le but est de punir l auteur d une infraction ne peut être couvert par un contrat d assurance

Plus en détail

REGLEMENT PROVINCIAL RELATIF A LA PROMOTION DU VOLONTARIAT PAR L OCTROI D UNE COUVERTURE D ASSURANCE SUBSIDIEE ASSURANCE VOLONTARIAT

REGLEMENT PROVINCIAL RELATIF A LA PROMOTION DU VOLONTARIAT PAR L OCTROI D UNE COUVERTURE D ASSURANCE SUBSIDIEE ASSURANCE VOLONTARIAT BRABANT WALLON DIRECTION D ADMINISTRATION DES FINANCES SERVICE DU PATRIMOINE IMMOBILIER ET DES ASSURANCES Parc des Collines - bâtiment Archimède Avenue Einstein 2 1300 Wavre Téléphones : 010/23 63 35 &

Plus en détail

LE COMPTE À REBOURS A COMMENCÉ. Si vous avez suivi votre formation à l extérieur de l Ontario, consultez la section Déménager en Ontario.

LE COMPTE À REBOURS A COMMENCÉ. Si vous avez suivi votre formation à l extérieur de l Ontario, consultez la section Déménager en Ontario. LE COMPTE À REBOURS a COMMENCÉ LE COMPTE À REBOURS A COMMENCÉ Après de nombreuses années de formation, le moment est enfin venu de planifier votre avenir. Mais avant de commencer à exercer, vous aurez

Plus en détail

Assurance voyage BMO. Protection médicale en voyage unique et annuelle Protection voyage unique

Assurance voyage BMO. Protection médicale en voyage unique et annuelle Protection voyage unique Assurance voyage BMO Protection médicale en voyage unique et annuelle Protection voyage unique Vous pouvez voyager sans tracas Lorsque vous voyagez, vous ne vous attendez pas à perdre vos bagages, à ce

Plus en détail

Les médicaments génériques

Les médicaments génériques ASSURANCE COLLECTIVE Les médicaments génériques Leurs effets bénéfiques sur votre portefeuille Qu est-ce qu un médicament générique? Un médicament générique est l équivalent d une marque maison dans le

Plus en détail

NORME 12 TABLEAU DE NOTATION DES ÉLÉMENTS et FORMULAIRES D ÉVALUATION DES ÉLÉMENTS

NORME 12 TABLEAU DE NOTATION DES ÉLÉMENTS et FORMULAIRES D ÉVALUATION DES ÉLÉMENTS NORME 12 TABLEAU DE DES ÉLÉMENTS et FORMULAIRES D ÉVALUATION DES ÉLÉMENTS NORME 12 : SERVICES DE SANTÉ, DE CONSEILS PERSONNALISÉS ET D AIDE FINANCIÈRE À L INTENTION DES ÉTUDIANTS EN MÉDECINE Une faculté

Plus en détail

Avis importants sur la portée des données

Avis importants sur la portée des données Avis importants sur la portée des données L ICIS saisit les données administratives, cliniques et démographiques sur les avortements provoqués effectués dans les unités de soins de courte durée et de chirurgie

Plus en détail

Guide. du Correspondant Mutualiste

Guide. du Correspondant Mutualiste Guide du Correspondant Mutualiste Version 2 - Janvier 2011 La Mutuelle Nationale Territoriale - Mutuelle soumise aux dispositions du Code de la Mutualité - RNM 775 678 587 - Document non contractuel -

Plus en détail

Citation : B. G. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2015 TSSDA 831 B. G. Commission de l assurance-emploi du Canada

Citation : B. G. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2015 TSSDA 831 B. G. Commission de l assurance-emploi du Canada [TRADUCTION] Citation : B. G. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2015 TSSDA 831 Date : Le 30 juin 2015 Numéro de dossier : AD-15-164 DIVISION D APPEL Entre: B. G. Demandeur et Commission de

Plus en détail

RECUEIL DES POLITIQUES EED01-DA ÉDUCATION DE L ENFANCE EN DIFFICULTÉ Protocole de collaboration pour la prestation de services auprès des élèves

RECUEIL DES POLITIQUES EED01-DA ÉDUCATION DE L ENFANCE EN DIFFICULTÉ Protocole de collaboration pour la prestation de services auprès des élèves RÉSOLUTION : 245-10 Date d adoption : 23 novembre 2010 En vigueur : 23 novembre 2010 À réviser avant : Directives administratives et date d entrée en vigueur : EED-DA1 23 novembre 2010 RECUEIL DES POLITIQUES

Plus en détail

Dt14,5_4V_2x2_0906 RÉVISION DES DÉCISIONS CRITÈRES D EXCLUSION. Dt 14,5 x 8. 4 volets. Volet 1 recto

Dt14,5_4V_2x2_0906 RÉVISION DES DÉCISIONS CRITÈRES D EXCLUSION. Dt 14,5 x 8. 4 volets. Volet 1 recto CRITÈRES D EXCLUSION RÉVISION DES DÉCISIONS Est exclue de l application du régime la personne qui : Toute décision rendue peut être contestée en révision ou en reconsidération administrative. La demande

Plus en détail

CONVENTION D HONORAIRES

CONVENTION D HONORAIRES CONVENTION D HONORAIRES Le, à Evere, au cabinet de l avocat Olivier DUPONT, sis rue Frans Pepermans, n 14, Entre Et ci-après dénommés conjointement «le client», Maître Olivier DUPONT, dont le cabinet est

Plus en détail

Éléments de données du SNISA pour 2014-2015

Éléments de données du SNISA pour 2014-2015 Éléments données du SNISA pour 04-05 Le présent tableau contient une liste comparative s éléments données obligatoires et facultatifs du SNISA pour toutes les options soumission données ainsi qu une brève

Plus en détail

Demande de règlement au titre de l assurance contre les maladies graves pour marge de crédit Assurance-crédit Contrat n o 57904

Demande de règlement au titre de l assurance contre les maladies graves pour marge de crédit Assurance-crédit Contrat n o 57904 Représentant de BMO Banque de Montréal : Demande de règlement au titre de l assurance contre les maladies graves pour marge de crédit Assurance-crédit Contrat n o 57904 Prénom Nom de famille Timbre de

Plus en détail

Aviva Senséo Prévoyance Médical. Une solution de prévoyance à la hauteur de vos besoins. Professionnel, comme vous.

Aviva Senséo Prévoyance Médical. Une solution de prévoyance à la hauteur de vos besoins. Professionnel, comme vous. Professions médicales aviva.fr/pro Aviva Senséo Prévoyance Médical Une solution de prévoyance à la hauteur de vos besoins Professionnel, comme vous. Aviva Senséo Prévoyance Médical, un contrat de prévoyance

Plus en détail

L accouchement d un siège a-til encore sa place en 2010 au Québec?

L accouchement d un siège a-til encore sa place en 2010 au Québec? L accouchement d un siège a-til encore sa place en 2010 au Québec? D RE C O R I N N E L E C L E R C Q, M D, F R C S C G Y N A Z U R S E P T E M B R E 2010 Objectifs: 1-Connaître l historique des dernières

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES PRESTATIONS DE SERVICES

CONDITIONS GENERALES PRESTATIONS DE SERVICES http://www.droitbelge.net infos@droitbelge.net CONDITIONS GENERALES PRESTATIONS DE SERVICES Auteur: Me Marie Dupont, avocat AVERTISSEMENT Ce document est une version d évaluation du contrat. Il a pour

Plus en détail

Site Web sur la PSS (régions et établissements) : indicateurs

Site Web sur la PSS (régions et établissements) : indicateurs Mai 2014 Site Web sur la PSS (régions et établissements) : indicateurs Comme nous l avons annoncé dans notre bulletin du 15 avril, l ICIS prévoit lancer son nouveau site Web interactif sur les données

Plus en détail

POLITIQUE DE DÉPANNAGE FINANCIER CONCERNANT LES DONS ET LES PRÊTS AFIN DE RÉPONDRE À CERTAINS BESOINS ESSENTIELS DES PERSONNES VIVANT AVEC LE VIH/SIDA

POLITIQUE DE DÉPANNAGE FINANCIER CONCERNANT LES DONS ET LES PRÊTS AFIN DE RÉPONDRE À CERTAINS BESOINS ESSENTIELS DES PERSONNES VIVANT AVEC LE VIH/SIDA BUREAU LOCAL D INTERVENTION TRAITANT DU SIDA POLITIQUE DE DÉPANNAGE FINANCIER CONCERNANT LES DONS ET LES PRÊTS AFIN DE RÉPONDRE À CERTAINS BESOINS ESSENTIELS DES PERSONNES VIVANT AVEC LE VIH/SIDA Adoptée

Plus en détail

Expertise Médicale en Maladies Infectieuses

Expertise Médicale en Maladies Infectieuses Expertise Médicale en Maladies Infectieuses Dr Stéphane CHADAPAUD SNMInf Centre Hospitalier de Hyères 1 ers EGI - 14/01/2011 - PARIS Différentes juridictions françaises Ordre administratif Traite les problèmes

Plus en détail

SST2011-10 Émis le 16 décembre 2011 À LA DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES AU RESPONSABLE DE LA SANTÉ ET DE LA SÉCURITÉ DU TRAVAIL

SST2011-10 Émis le 16 décembre 2011 À LA DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES AU RESPONSABLE DE LA SANTÉ ET DE LA SÉCURITÉ DU TRAVAIL SST2011-10 Émis le 16 décembre 2011 À LA DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES AU RESPONSABLE DE LA SANTÉ ET DE LA SÉCURITÉ DU TRAVAIL Objet : Un certificat d arrêt de travail émis par une infirmière praticienne

Plus en détail

Service d orientation anticipée. Déclaration du salarié

Service d orientation anticipée. Déclaration du salarié Service d orientation anticipée Déclaration du salarié Service d orientation anticipée Déclaration du salarié Les formulaires ci-après doivent être présentés dans les dix jours ouvrables suivant le début

Plus en détail

EKSM L INSTALLATION EN LIBERAL LES BESOINS EN ASSURANCE 2 JUIN 2014

EKSM L INSTALLATION EN LIBERAL LES BESOINS EN ASSURANCE 2 JUIN 2014 EKSM L INSTALLATION EN LIBERAL LES BESOINS EN ASSURANCE 2 JUIN 2014 INTRODUCTION REPONDRE A 3 QUESTIONS IMPORTANTES POUR VOTRE ATIVITE : QUE SE PASSE-T-IL EN CAS 1) DE MISE EN CAUSE DE VOTRE REPONSABILITE

Plus en détail

Impact du médico-légal sur les pratiques et les praticiens (appliqué à la pratique obstétricale )

Impact du médico-légal sur les pratiques et les praticiens (appliqué à la pratique obstétricale ) Impact du médico-légal sur les pratiques et les praticiens (appliqué à la pratique obstétricale ) Dr Jean Thévenot Toulouse Grenoble, 20 Juin 2013 «Le principe de précaution» Conflits d intérêt. Gynécologue

Plus en détail

Evènements indésirables graves en maternité.

Evènements indésirables graves en maternité. Evènements indésirables graves en maternité. Bilan de 4 années de recueil prospectif au CHU de Toulouse. Pr. O. Parant, M.Herman, E.Delon, C fleury CHU Toulouse Introduction (1) Améliorer la qualité en

Plus en détail

LA FAUTE MEDICALE : L assurance de responsabilité civile UIA SOFIA 2014

LA FAUTE MEDICALE : L assurance de responsabilité civile UIA SOFIA 2014 LA FAUTE MEDICALE : L assurance de responsabilité civile UIA SOFIA 2014 Assurance des praticiens Un praticien peut être amené à répondre de ses actes (ou omissions) à un triple niveau selon l objectif

Plus en détail

D une étape à l autre Parcours assurance santé MD prend le relais

D une étape à l autre Parcours assurance santé MD prend le relais D une étape à l autre Parcours assurance santé MD prend le relais LA VIE VOUS MÈNE AILLEURS, MAIS PARCOURS ASSURANCE SANTÉ VOUS SUIT PARTOUT AUCUNE PREUVE D ASSURABILITÉ N EST EXIGÉE! 2 Parcours assurance

Plus en détail

INFORMATIONS POUR LES GENS DE MER. En quête d un avocat

INFORMATIONS POUR LES GENS DE MER. En quête d un avocat INFORMATIONS POUR LES GENS DE MER En quête d un avocat Les gens de mer sont parfois amenés à consulter un avocat dans un cadre professionnel, s ils ont un problème juridique. Les problèmes juridiques qui

Plus en détail

L expérience à votre service. Architectes et ingénieurs Petites entreprises. Assurance de la responsabilité professionnelle

L expérience à votre service. Architectes et ingénieurs Petites entreprises. Assurance de la responsabilité professionnelle L expérience à votre service Architectes et ingénieurs Petites entreprises Assurance de la responsabilité professionnelle Architectes et ingénieurs Petites entreprises L importance de l assurance responsabilité

Plus en détail

Information sur l Assurance. SCOOTER 50 cm 3

Information sur l Assurance. SCOOTER 50 cm 3 group Information sur l Assurance SCOOTER 50 cm 3 Avec AssurOne Group, l assurance Scooter devient simple. Notre rôle est de vous proposer un contrat avec toutes les garanties dont vous avez besoin pour

Plus en détail

PROJECTIONS SUR LES PRIMES ASSURANCES ET PERSPECTIVES POUR LE FINANCEMENT DES RISQUES, UN AN APRES LE RETRAIT DES COMPAGNIES

PROJECTIONS SUR LES PRIMES ASSURANCES ET PERSPECTIVES POUR LE FINANCEMENT DES RISQUES, UN AN APRES LE RETRAIT DES COMPAGNIES PROJECTIONS SUR LES PRIMES ASSURANCES ET PERSPECTIVES POUR LE FINANCEMENT DES RISQUES, UN AN APRES LE RETRAIT DES COMPAGNIES Dr Benoît GUIMBAUD Secrétaire général - SHAM Mai Été 2002 2003, ANNÉES DE CRISE

Plus en détail

STAGES OBLIGATOIRES REALISES HORS DU TERRITOIRE NATIONAL. Principes juridiques

STAGES OBLIGATOIRES REALISES HORS DU TERRITOIRE NATIONAL. Principes juridiques STAGES OBLIGATOIRES REALISES HORS DU TERRITOIRE NATIONAL Principes juridiques STAGES OBLIGATOIRES HORS DU TERRITOIRE NATIONAL Formalisme et durée des conventions de stage : -Emargement obligatoire par

Plus en détail

19 e CONFÉRENCE RÉGIONALE DU QUÉBEC INSTITUT CANADIEN DE LA RETRAITE ET DES AVANTAGES SOCIAUX

19 e CONFÉRENCE RÉGIONALE DU QUÉBEC INSTITUT CANADIEN DE LA RETRAITE ET DES AVANTAGES SOCIAUX 19 e CONFÉRENCE RÉGIONALE DU QUÉBEC INSTITUT CANADIEN DE LA RETRAITE ET DES AVANTAGES SOCIAUX La mutualisation, la solution miracle? Séance présentée par Jacques Hébert Ordre du jour La mutualisation des

Plus en détail

C.E.R.N.A. ACCIDENTS CORPORELS DU SKIEUR ET ASSURANCE

C.E.R.N.A. ACCIDENTS CORPORELS DU SKIEUR ET ASSURANCE Partenaire de C.E.R.N.A. 14 ème journée juridique Vendredi 18 novembre 2005 ACCIDENTS CORPORELS DU SKIEUR ET ASSURANCE I - Quelques statistiques II - Quelles garanties pour les dommages corporels III -

Plus en détail

HOSPIMUT Des assurances hospitalisation à la mesure de vos besoins!

HOSPIMUT Des assurances hospitalisation à la mesure de vos besoins! HOSPIMUT Des assurances hospitalisation à la mesure de vos besoins! PROTÉGEZ-VOUS CONTRE LES FRAIS D HOSPITALISATION ÉLEVÉS! Une hospitalisation peut coûter cher et l intervention de l assurance maladie

Plus en détail

Paiement préautorisé ou chèque en blanc? S O M M A I R E E X É C U T I F. par

Paiement préautorisé ou chèque en blanc? S O M M A I R E E X É C U T I F. par ? S O M M A I R E E X É C U T I F par avril 2005 LES PAIEMENTS PAR DÉBIT PRÉAUTORISÉS Le nombre de paiements par débit préautorisé (DPA) effectués dans les comptes des consommateurs a connu depuis plusieurs

Plus en détail

Être bien assuré pour partir en camp

Être bien assuré pour partir en camp Être bien assuré pour partir en camp Plusieurs volets d assurance La responsabilité civile La garantie individuelle accident La garantie dommages aux biens L assistance rapatriement La responsabilité civile

Plus en détail

Avantages collectifs. Guide des soins d urgence à l étranger

Avantages collectifs. Guide des soins d urgence à l étranger Avantages collectifs Guide des soins d urgence à l étranger MD MD Conservez la présente brochure et une copie de votre carte d assistance en cas d urgence médicale en voyage avec votre passeport. Ainsi,

Plus en détail

LIGNE DIRECTRICE POUR LES PAIEMENTS STPGV MAL ACHEMINÉS

LIGNE DIRECTRICE POUR LES PAIEMENTS STPGV MAL ACHEMINÉS Canadian Payments Association Association canadienne des paiements 1212-50 O Connor Ottawa, Ontario K1P 6L2 (613) 238-4173 Fax: (613) 233-3385 LIGNE DIRECTRICE POUR LES PAIEMENTS STPGV le 5 octobre 2000

Plus en détail

INVALIDITÉ de longue durée

INVALIDITÉ de longue durée INVALIDITÉ de longue durée Comment présenter une demande d assurance Remplissez en entier une demande, en ayant soin de la dater et de la signer. Envoyez votre demande à: Association médicale du du Québec

Plus en détail

EGK-Voyage Votre protection d assurance globale pour les voyages et les vacances

EGK-Voyage Votre protection d assurance globale pour les voyages et les vacances EGK-Voyage Votre protection d assurance globale pour les voyages et les vacances +41 44 283 33 93 www.egk.ch EGK-Voyage: frais de guérison Prestations Frais de guérison non couverts à l étranger en complément

Plus en détail

DEMANDE DE RÈGLEMENT POUR MALADIE GRAVE

DEMANDE DE RÈGLEMENT POUR MALADIE GRAVE DEMANDE DE RÈGLEMENT POUR MALADIE GRAVE Demande de règlement pour maladie grave - Directives Preneur (employeur ou administrateur du régime) Veuillez remplir la Déclaration du preneur, en prenant soin

Plus en détail

LA SECURITE SOCIALE EN BELGIQUE. CONTEXTE : La Belgique en général. CONTEXTE : La Belgique en général. CONTEXTE : La Belgique en général

LA SECURITE SOCIALE EN BELGIQUE. CONTEXTE : La Belgique en général. CONTEXTE : La Belgique en général. CONTEXTE : La Belgique en général Superficie : 30 528 km 2 1 LA SECURITE SOCIALE EN BELGIQUE Pays limitrophes : Pays-Bas, Allemagne, Gd Duché de Luxembourg, France Frontière naturelle : Mer du Nord Population : 10 584 534 habitants (2007)

Plus en détail

DIRECTIVE D APPLICATION DE L AUTORITÉ DES MARCHÉS FINANCIERS EN REGARD DE LA DÉFINITION D EXPERT EN SINISTRE ET DES ACTIVITÉS QUI LUI SONT EXCLUSIVES

DIRECTIVE D APPLICATION DE L AUTORITÉ DES MARCHÉS FINANCIERS EN REGARD DE LA DÉFINITION D EXPERT EN SINISTRE ET DES ACTIVITÉS QUI LUI SONT EXCLUSIVES DIRECTIVE D APPLICATION DE L AUTORITÉ DES MARCHÉS FINANCIERS EN REGARD DE LA DÉFINITION D EXPERT EN SINISTRE ET DES ACTIVITÉS QUI LUI SONT EXCLUSIVES La présente directive remplace la directive publiée

Plus en détail

Assurance protection juridique

Assurance protection juridique Assurance protection juridique Assurance protection juridique Depuis plus de 20 ans, nous aidons nos clients à protéger et à défendre ce qui est essentiel grâce à ce produit unique dans le marché! Offerte

Plus en détail

LE CENTRE VIRTUEL DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX (CvSSS)

LE CENTRE VIRTUEL DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX (CvSSS) LE CENTRE VIRTUEL DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX (CvSSS) LA TÉLÉSANTÉ SIMPLIFIÉE! Interdisciplinarité: défi dans le partage des champs de pratique professionnelle Mme Danielle Boué, présidente Ordre des

Plus en détail

hôpital handicap Santé mutuelle aide médicale d urgence médecin de garde carte SIS maison médicale pharmacie planning familial

hôpital handicap Santé mutuelle aide médicale d urgence médecin de garde carte SIS maison médicale pharmacie planning familial carte SIS mutuelle aide médicale d urgence handicap planning familial maison médicale hôpital pharmacie médecin de garde Santé Je vis en Belgique. Ai-je droit aux soins de santé? En Belgique, tout le monde

Plus en détail

Droits des patients et indemnisation des accidents médicaux

Droits des patients et indemnisation des accidents médicaux Droits des patients et indemnisation des accidents médicaux Etablissement public sous la tutelle du Ministère chargé de la santé Les recours possibles pour les patients OBTENIR DES EXPLICATIONS Si un patient

Plus en détail

Droits des patients et indemnisation des accidents médicaux

Droits des patients et indemnisation des accidents médicaux Droits des patients et indemnisation des accidents médicaux Etablissement public sous la tutelle du Ministère chargé de la santé Lorsqu il estime avoir été victime, de la part d un établissement ou d un

Plus en détail

FABRICATION ET VENTE DE PRODUITS

FABRICATION ET VENTE DE PRODUITS Fabrication et vente de produits 49 FABRICATION ET VENTE DE PRODUITS Règlements et normes de produits La Loi canadienne sur la sécurité des produits de consommation est entrée en vigueur en 2011. Cette

Plus en détail

POLITIQUE DU SEM RELATIVE AUX SERVICES AUX MEMBRES EN MATIÈRE DE SANTÉ ET DE SÉCURITÉ DU TRAVAIL

POLITIQUE DU SEM RELATIVE AUX SERVICES AUX MEMBRES EN MATIÈRE DE SANTÉ ET DE SÉCURITÉ DU TRAVAIL POLITIQUE DU SEM RELATIVE AUX SERVICES AUX MEMBRES EN MATIÈRE DE SANTÉ ET DE SÉCURITÉ DU TRAVAIL 1. NATURE ET TYPE DE SERVICES OFFERTS En matière de santé et de sécurité du travail, le SEM offre à ses

Plus en détail

Conférence de Presse 11/09/2013. «Système de Surveillance de la Santé Périnatale au Luxembourg»

Conférence de Presse 11/09/2013. «Système de Surveillance de la Santé Périnatale au Luxembourg» Conférence de Presse 11/09/2013 «Système de Surveillance de la Santé Périnatale au Luxembourg» La Santé Périnatale au Luxembourg Etat des lieux Présentation de deux rapports : Surveillance de la Santé

Plus en détail

ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE MEDICALE QUESTIONNAIRE GENERAL

ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE MEDICALE QUESTIONNAIRE GENERAL ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE MEDICALE QUESTIONNAIRE GENERAL A compléter du questionnaire spécifique correspondant à votre spécialité, joint en annexe Contrat en cours : / - date de fin du contrat :

Plus en détail

Guide des. procédures. à la Cour de. la famille. 1 Renseignements utiles avant d introduire une cause de droit de la famille

Guide des. procédures. à la Cour de. la famille. 1 Renseignements utiles avant d introduire une cause de droit de la famille Dans ce guide 1 Renseignements utiles avant d introduire une cause de droit de la famille 2 Introduire une cause de droit de la famille Requête générale Requête individuelle pour divorce seulement Requête

Plus en détail

Demande de règlement assurance vie - Directives

Demande de règlement assurance vie - Directives Demande de règlement assurance vie - Directives **Afin d éviter des retards inutiles dans le traitement de cette demande, veuillez lire attentivement les directives. Pour une réclamation d assurance-vie

Plus en détail

Demande de règlement au titre de l assurance-vie hypothécaire Assurance-crédit Contrat n o 51007

Demande de règlement au titre de l assurance-vie hypothécaire Assurance-crédit Contrat n o 51007 Assurance-crédit Contrat n o 51007 Représentant de BMO Banque de Montréal Nom de famille (en caractères d imprimerie) Prénom (en caractères d imprimerie) Timbre de la succursale domiciliataire Signature

Plus en détail

Rapport de formation (cours interentreprises) Evaluation du niveau de formation de:

Rapport de formation (cours interentreprises) Evaluation du niveau de formation de: Rapport de formation (cours interentreprises) Evaluation du niveau de formation de: Domaine Aide à la consultation 1.1. Relation avec le propriétaire de l animal et administration/connaissances informatiques

Plus en détail

PRESENTATION DE L ASSURANCE VOLONTAIRE à L URPS INFIRMIERS LIBERAUX

PRESENTATION DE L ASSURANCE VOLONTAIRE à L URPS INFIRMIERS LIBERAUX PRESENTATION DE L ASSURANCE VOLONTAIRE à L URPS INFIRMIERS LIBERAUX CPAM DE LA MARNE / DIRECTION DU SERVICE POLE ASD 1 Toute personne, qui du fait de son activité professionnelle n a pas accès à la protection

Plus en détail

Assurance annulation de voyage. Assurance collective

Assurance annulation de voyage. Assurance collective Assurance annulation de voyage Assurance collective FAITES VOS RÉSERVATIONS DE VOYAGE en toute confiance Que le but de votre voyage soit l aventure ou la détente, des situations imprévues pourraient nuire

Plus en détail

Conseil canadien d orthoptique

Conseil canadien d orthoptique Conseil canadien d orthoptique Environnements de travail des orthoptistes canadiens L orthoptiste est un professionnel des soins des yeux et de la santé spécialisé dans les sciences de la vision, particulièrement

Plus en détail

DEMANDE DE RÈGLEMENT ASSURANCE VIE

DEMANDE DE RÈGLEMENT ASSURANCE VIE DEMANDE DE RÈGLEMENT ASSURANCE VIE Demande de règlement assurance vie - Directives 1. Pour une demande d assurance vie : Le bénéficiaire (demandeur) doit remplir le formulaire Déclaration du bénéficiaire

Plus en détail

ASSURANCE GROUPEMENTS SPORTIFS

ASSURANCE GROUPEMENTS SPORTIFS Exemplaire destiné à l assuré Sport(s) pratiqué(s) par l assuré Exemplaire destiné à la société Sport(s) pratiqué(s) par l assuré Exemplaire destiné à l intermédiaire Sport(s) pratiqué(s) par l assuré

Plus en détail

Vos droits dans les cliniques et hôpitaux privés

Vos droits dans les cliniques et hôpitaux privés Vos droits dans les cliniques et hôpitaux privés Cliniques et hôpitaux privés, on peut tous y aller! Accessibles à tous Les cliniques et hôpitaux privés accueillent tous les patients y compris ceux qui

Plus en détail

Chapitre 5. Déontologie des représentants en assurance de dommages

Chapitre 5. Déontologie des représentants en assurance de dommages Chapitre 5 Déontologie des représentants en assurance de dommages 5.1 Le maintien de la discipline C est la Chambre d assurance de dommages (Chad) qui est chargée de faire respecter la discipline. Une

Plus en détail

ASSURANCE «ACCIDENTS SPORTIFS»

ASSURANCE «ACCIDENTS SPORTIFS» Ligue Francophone de Squash ASSURANCE «ACCIDENTS SPORTIFS» à partir du 1 er novembre 2014 Contrat n 45.019.118 PRODUIT Vous êtes responsable d un club sportif? Des dommages peuvent survenir lors de vos

Plus en détail

Demande de règlement au titre de l assurance-vie pour marge de crédit ou prêt personnel Assurance-crédit Contrats n os 51007 et/ou 21559

Demande de règlement au titre de l assurance-vie pour marge de crédit ou prêt personnel Assurance-crédit Contrats n os 51007 et/ou 21559 Demande de règlement au titre de l assurance-vie Représentant de BMO Banque de Montréal : (en caractères d imprimerie) Prénom (en caractères d imprimerie) Timbre de la succursale domiciliataire Signature

Plus en détail

Règlement sur la protection juridique professionnelle. (art. 34 des statuts)

Règlement sur la protection juridique professionnelle. (art. 34 des statuts) sur la protection juridique professionnelle (art. 34 des statuts) Page 2 de 8 Contenu Art. 1 But... 4 Art. 2 Ayants droit... 4 Art. 3 Assistance... 4 Art. 4 Domaine d application... 4 Art. 5 Demande, traitement

Plus en détail

Il arrive que des situations courantes L ASSURANCE DE PROTECTION JURIDIQUE. Pour favoriser l accès au droit et à la justice

Il arrive que des situations courantes L ASSURANCE DE PROTECTION JURIDIQUE. Pour favoriser l accès au droit et à la justice L ASSURANCE DE PROTECTION JURIDIQUE Pour favoriser l accès au droit et à la justice Pour favoriser l accès au droit et à la justice Il arrive que des situations courantes de votre vie quotidienne provoquent

Plus en détail

LE SYSTÈME CANADIEN PEUT-IL ÊTRE UN MODÈLE POUR LA MÉDIATION?

LE SYSTÈME CANADIEN PEUT-IL ÊTRE UN MODÈLE POUR LA MÉDIATION? LE SYSTÈME CANADIEN PEUT-IL ÊTRE UN MODÈLE POUR LA MÉDIATION? Professeur Jean-François Roberge Ph.D. Directeur des programmes de PRD Faculté de droit Université de Sherbrooke (Québec, Canada) Tous droits

Plus en détail

TRAUMATOLOGIE CLINIQUE: SOINS ET RECHERCHE. Ronald R Lett MD MSc. FCS(ECSA) FRCSC RCCI &Injury Control Center, Ouganda

TRAUMATOLOGIE CLINIQUE: SOINS ET RECHERCHE. Ronald R Lett MD MSc. FCS(ECSA) FRCSC RCCI &Injury Control Center, Ouganda TRAUMATOLOGIE CLINIQUE: SOINS ET RECHERCHE Ronald R Lett MD MSc. FCS(ECSA) FRCSC RCCI &Injury Control Center, Ouganda OBJECTIFS 1. Comprendre les protocoles de soins des blessures 2. Définir et comprendre

Plus en détail

LES RESSOURCES HUMAINES DE LA SANTÉ

LES RESSOURCES HUMAINES DE LA SANTÉ LES RESSOURCES HUMAINES DE LA SANTÉ Mémoire présenté au Comité permanent de la santé de la Chambre des communes Kaaren Neufeld, présidente de l Association des infirmières et infirmiers du Canada Ottawa

Plus en détail

ÉTUDE JLR 20 AVRIL 2015. Les hypothèques légales. www.jlr.ca

ÉTUDE JLR 20 AVRIL 2015. Les hypothèques légales. www.jlr.ca ÉTUDE JLR 20 AVRIL 2015 Les hypothèques légales www.jlr.ca LES HYPOTHÈQUES LÉGALES Afin d observer les variations dans les mauvaises créances immobilières, les préavis d exercice et les délaissements sont

Plus en détail

CONVENTION dans le cadre d une médiation amiable

CONVENTION dans le cadre d une médiation amiable Téléphone : 019/58 85 63 Fax : 019/69 73 57 E-mail : info@srmd.be Adresse : rue de l Eglise, 5 à 4317 FAIMES C.P.A.S. associés : Burdinne, Crisnée, Donceel, Faimes, Fexhe-le le-haut Haut-Cloche Clocher,

Plus en détail

Bonus Bon Client 10 % Pack Modulis Dentiste

Bonus Bon Client 10 % Pack Modulis Dentiste Bonus Bon Client 10 % Pack Modulis Dentiste Modulis, Pour une vision globale et une gestion simplifiée de vos assurances! Prodiguer les meilleurs soins dentaires, c est votre métier. Pour vos assurances

Plus en détail

Nouvel élu? Solidaris vous informe

Nouvel élu? Solidaris vous informe Nouvel élu? Solidaris vous informe Mandataires politiques locaux et ASSURANCE MALADIE INVALIDITÉ Outre leur mandat politique, bon nombre de mandataires locaux exercent une autre activité comme travailleur

Plus en détail

Réparation du Préjudice Corporel. Présenté par Mr LATTER CAAR

Réparation du Préjudice Corporel. Présenté par Mr LATTER CAAR Réparation du Préjudice Corporel Présenté par Mr LATTER CAAR - La Procédure d indemnisation à l amiable. a pour but de réduire les délais d indemnisation et de garantir une réparation suffisante et équitable.

Plus en détail

Au Canada, la loi protège les droits des

Au Canada, la loi protège les droits des Guide des droits des travailleuses enceintes au Canada Au Canada, la loi protège les droits des travailleuses qui sont enceintes ou qui ont, ou prévoient avoir, des enfants. Dans toutes les provinces et

Plus en détail

Argumentaire économique pour un régime public universel d assurance médicaments

Argumentaire économique pour un régime public universel d assurance médicaments Argumentaire économique pour un régime public universel d assurance médicaments Journée d étude de l Union des consommateurs sur le contrôle du coût des médicaments, UQAM, 21 octobre 2010. Par Marc-André

Plus en détail

L adaptation aux risques météorologiques et l assurance de dommages

L adaptation aux risques météorologiques et l assurance de dommages L adaptation aux risques météorologiques et l assurance de dommages Pierre Babinsky Directeur des communications et des affaires publiques École d été de l UQÀM 2015 La réduction des impacts et la communication

Plus en détail

PROTECTION JURIDIQUE GENERALE CONDITIONS PARTICULIERES

PROTECTION JURIDIQUE GENERALE CONDITIONS PARTICULIERES PROTECTION JURIDIQUE GENERALE CONDITIONS PARTICULIERES ASSURANCES : - PREVENTION ET INFORMATION JURIDIQUES - DEFENSE AMIABLE DES INTERETS - DEFENSE JUDICIAIRE DES INTERETS Les présentes conditions particulières

Plus en détail

Demande de résumés! 71 e conférence clinique et scientifique annuelle Du 9 au 12 juin 2015 Québec (Québec) Centre des congrès de Québec

Demande de résumés! 71 e conférence clinique et scientifique annuelle Du 9 au 12 juin 2015 Québec (Québec) Centre des congrès de Québec Demande de résumés! 71 e conférence clinique et scientifique annuelle Du 9 au 12 juin 2015 Québec (Québec) Centre des congrès de Québec La Société des obstétriciens et gynécologues du Canada (SOGC), l

Plus en détail

Garde des enfants et droit de visite

Garde des enfants et droit de visite Garde des enfants et droit de visite Lorsque vous ne vivez plus ensemble en famille Conna tre vos droits et vos responsabilités concernant votre enfant Begin a better ending Commencer une meilleure fin

Plus en détail

A NOTER. - Le dossier ne sera accepté que si il est complet. Pour tous documents ou infomations manquants le dossier se verra refusé.

A NOTER. - Le dossier ne sera accepté que si il est complet. Pour tous documents ou infomations manquants le dossier se verra refusé. A NOTER - Le dossier ne sera accepté que si il est complet. Pour tous documents ou infomations manquants le dossier se verra refusé. - Toute correspondance avec le club se fera via internet:. www.taekwondo-bourges.com.

Plus en détail