Observer les circuits courts à l'échelle d'un Pays Cas du Pays de Rennes Sophie Lorant Duault Blaise Berger FR CIVAM Bretagne

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Observer les circuits courts à l'échelle d'un Pays Cas du Pays de Rennes Sophie Lorant Duault Blaise Berger FR CIVAM Bretagne"

Transcription

1 Observer les circuits courts à l'échelle d'un Pays Cas du Pays de Rennes Sophie Lorant Duault Blaise Berger FR CIVAM Bretagne 1 1

2 Point de vente collectif Une démarche systémique Vente organisée à l'avance Des produits de qualité portant l empreinte du paysan local Convivialité du lieu d achat Consumérisme politique Goût Fraîcheur Relation Toutes mes courses au village en bas de chez moi Marché plein air Le soutien aux bonnes pratiques de paysans voisins Vie locale Voisinage Relations complexes de coopération et compétition 2 2

3 Différentes dimensions Quels effets économiques évaluation des ventes emploi Quels effets environnementaux? directs liés au mode de commercialisation indirect par influence sur le mode de production ou les habitudes alimentaires Quels effets sociaux et culturels? régime alimentaire et santé relations entre groupes sociaux accès à l alimentation 3 3

4 Exemple d'observatoire dynamique agricole FRAB 4 4

5 Exemple d'observatoire dynamique territoriale FR CIVAM Bretagne 5 5

6 Dynamique Bretagne Prédominance des marchés de plein vent 2 catégories de producteurs en circuit court Au moins 3 modalités / producteurs Modalités collectives : x 5 en 4 ans Forte présence de l'agriculture biologique 30 % sur certains territoires +14 % d'installation en cc en bio 6 6

7 Méthode SALT Un territoire cohérent avec les habitudes d'achat Enquête par modalité Cumul obtenu de chaque modalité Collecte au niveau des dispositifs => pas de double compte Données comptabilisées ou évaluation argumentée 7 7

8 4 étapes Étape 1 Diagnostic alimentaire -Recherche bibliographique -Connaissance alimentaire du territoire -Définition de bassin alimentaire 1,5 à 2 mois Note contexte alimentaire du territoire Carte des bassins alimentaires du territoire Étape 2 Recensement -Recensement des dispositifs sur la ou les zones d'études 2 à 3 mois Liste des dispositifs par modalités Carte des dispositifs sur le territoire Étape 3 État des lieux -Qualification des modalités identifiées 1,5 à 2 mois Évaluation des modalités socio-économique Étape 4 Observatoire -Indicateurs de suivi -Organisation de l'information -Gouvernance de l'observatoire 1 à 2 mois Cahier des charges d'un observatoire 8

9 Un exemple :Rennes Metropole 9 9

10 Modalité Marchés de plein vent Un exemple : Rennes Métropole Valeur des ventes en millions d uros Part dans les ventes en circuits courts Nombre d emplois 4,1 à 8,9 39 % à 51 % 103 à 224 Vente collective 2,2 13 % à 21 % 55 Vente à la ferme 1,1 à 1,5 9 % à 11 % 15 à 30 Vente organisée à l'avance Restauration (collective) Autres formes (redressement) 0,32 2 % à 3 % 8 0,14 Environ 1 % 5 2,6 à 4,4 25 % (par construction) Total 10,3 à 17,3 248 à à

11 Le poids économique Consommation Rennes : 944 millions d euros Éléments d évaluation du poids des circuits courts de Rennes Métropole Environ 1.5% de la consommation alimentaire Marchés = 39 à 51 % des circuits courts Au moins 248 emplois induits estimés Peu développé comparé à Haute Pyrénées ou Rhône (3 %) 11 11

12 12 12

13 Vers un observatoire territorial Constat Des données existantes mais dispersion Manque d'exhaustivité Difficulté d'harmonisation Gouvernance Un projet partenarial : richesse et difficultés Intégration des méthodes dont SALT mutualisées aux pratiques Frab/ Chambres Expérimentation sur un territoire pilote, Pays de Rennes Reproductibilité sur les autres Pays bretons13 13

14 Objectifs de l'observatoire Donner de la visibilité aux circuits courts Evaluer l'impact économique et social Mutualiser des pratiques, définir des méthodes communes Articuler l information et les méthodes existantes Formaliser des partenariats 14 14

15 Indicateurs Caractériser les acteurs Age des producteurs Installation Localisation Evaluer et caractériser la part des CC dans l'économie du territoire Chiffres d'affaires, nombre d'emploi Part des CC dans l'économie alimentaire Nombre de dispositifs et de producteurs Caractériser la production Type de production Volume, surface par type de production Signe de qualité Système de production Séminaire observer les circuits courts à l'échelle des territoires RRF - 5 octobre Paris 15 15

16 Point de vigilance Choix du mode organisationnel et du fonctionnement de l observatoire. Choix des indicateurs (ex: la qualité) Accès aux données existantes Outil technique? Transcender les clivages 16

17 Conclusion Les finalités de l'observatoire Evolution des pratiques agricoles Transparence de l'information sur les modes de production Rôle des circuits courts sur le développement des territoires Dynamique de concertation entre acteurs agricoles et non agricoles 17 17

18 Publication «Les circuits courts alimentaires, bien manger dans les territoires» aux éditions Educagri Connaître pour agir «Les circuits courts en Bretagne» Connaître pour agir «circuits courts alimentaires et territoires» Site :

19 Merci de votre attention 19

SALT : Systèmes ALimentaires Territorialisés

SALT : Systèmes ALimentaires Territorialisés SALT : Systèmes ALimentaires Territorialisés Approche économique et territoriale des circuits courts Aurélie Cardona Frédéric Denéchère Xavier Moisière Benjamin Perez Zapico Objectifs du projet Vers un

Plus en détail

Observatoire régional des Circuits courts en PACA

Observatoire régional des Circuits courts en PACA Comité Régionale de l Alimentation 08 juillet 2015 Observatoire régional des Circuits courts en PACA Groupe «Restauration Hors Domicile de proximité» Historique Constats partagés autour de la thématique

Plus en détail

Plan d actions développement durable filière des vins de Bourgogne. BIVB / Pôle Technique et Qualité

Plan d actions développement durable filière des vins de Bourgogne. BIVB / Pôle Technique et Qualité Plan d actions développement durable filière des vins de Bourgogne BIVB / Pôle Technique et Qualité Plan d actions développement durable Plan Amplitude 2015 : Etre la référence mondiale des grands vins

Plus en détail

Les impacts socio économiques des circuits courts à l échelle des territoires

Les impacts socio économiques des circuits courts à l échelle des territoires Les impacts socio économiques des circuits courts à l échelle des territoires Résultat des projets de recherche action SALT et SOLALTER Langoat - rencontre alimentation locale -T3D 27 février 2015 Déroulement

Plus en détail

Programme Observatoire ESSpace

Programme Observatoire ESSpace Programme Observatoire ESSpace Observatoire ESSpace est un projet interrégional conduit par les 4 Chambres régionales de l économie sociale et solidaire (ESS) des régions de Franche-Comté et Rhône-Alpes

Plus en détail

Témoignage 1 Réaliser une cartographie des parties prenantes locales

Témoignage 1 Réaliser une cartographie des parties prenantes locales Témoignage 1 Réaliser une cartographie des parties prenantes locales Quelle méthodologie? Quelles sont les erreurs à éviter, les choses à savoir? Pour quels résultats? Claude Chardonnet - C&S Conseils

Plus en détail

L Observatoire du Développement Rural: intérêt et limites de sources de données administratives pour des projets de recherche

L Observatoire du Développement Rural: intérêt et limites de sources de données administratives pour des projets de recherche Séminaire Open Data en Agriculture : état des lieux et perspectives 12 novembre 2013 - Paris L Observatoire du Développement Rural: intérêt et limites de sources de données administratives pour des projets

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 22 DECEMBRE 2011 DELIBERATION N CR-11/08.824 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET DE L'EMPLOI Stratégie régionale AGIR pour les filières AGIR pour

Plus en détail

Les leviers régionaux de soutien de la structuration de l offre en produits alimentaires de proximité

Les leviers régionaux de soutien de la structuration de l offre en produits alimentaires de proximité Les leviers régionaux de soutien de la structuration de l offre en produits alimentaires de proximité Lycée agricole Edgar Pisani, Montreuil-Bellay (49) 11 octobre 2012 1. La PRI Jules Rieffel 1.1 Les

Plus en détail

Réalisation 1. Réalisation 2. Réalisation 3. Réalisation 4. 3 formations internes. visites chez les locataires

Réalisation 1. Réalisation 2. Réalisation 3. Réalisation 4. 3 formations internes. visites chez les locataires L évaluation des actions Agenda 21 Mardi 22 mai 2012 Définition des indicateurs d évaluation «Indicateur de suivi» - «Indicateur de Réalisation» : vérifier si les actions sont réalisées, et dans quelle

Plus en détail

Approvisionner la restauration collective avec des produits agricoles locaux : Modalités d accès en fonction des systèmes d achat.

Approvisionner la restauration collective avec des produits agricoles locaux : Modalités d accès en fonction des systèmes d achat. Approvisionner la restauration collective avec des produits agricoles locaux : Modalités d accès en fonction des systèmes d achat. Claire Faraco Sous la direction de Marie-Pierre Couallier et Anne-Marie

Plus en détail

Les Parcs naturels régionaux

Les Parcs naturels régionaux Les Parcs naturels régionaux Des collectivités territoriales engagées pour la préservation de la biodiversité Thierry MOUGEY - Fédération des PNR de France DÉFINITION D UN PARC NATUREL RÉGIONAL Peut être

Plus en détail

Cap France et le label Chouette Nature. Le label, une solution au développement durable du tourisme?

Cap France et le label Chouette Nature. Le label, une solution au développement durable du tourisme? Cap France et le label Chouette Nature Le label, une solution au développement durable du tourisme? Historique de Cap France En 1949, naît la Fédération des Maisons Familiales regroupant des structures

Plus en détail

L Economie Sociale et Solidaire (ESS) Bertrand LANGEVIN, Chargé de mission CEAS 72

L Economie Sociale et Solidaire (ESS) Bertrand LANGEVIN, Chargé de mission CEAS 72 L Economie Sociale et Solidaire (ESS) Bertrand LANGEVIN, Chargé de mission CEAS 72 LE CEAS : Centre d étude et d action sociale de la Sarthe Association créée en 1937, secrétariat social, la première étude

Plus en détail

QUALITE ET PROXIMITE EN RESTAURATION COLLECTIVE. Projet mené par le Civam Bio 53 en partenariat avec les territoires mayennais

QUALITE ET PROXIMITE EN RESTAURATION COLLECTIVE. Projet mené par le Civam Bio 53 en partenariat avec les territoires mayennais QUALITE ET PROXIMITE EN RESTAURATION COLLECTIVE Projet mené par le Civam Bio 53 en partenariat avec les territoires mayennais UNE DYNAMIQUE INITIEE PAR LE DIAGNOSTIC «FILIERES COURTES» SUR LES TERRITOIRES

Plus en détail

Vers une Stratégie globale pour la Biodiversité en PACA

Vers une Stratégie globale pour la Biodiversité en PACA 20 juin 2011 Vers une Stratégie globale pour la Biodiversité en PACA Annabelle Jaeger, Conseillère régionale déléguée à la Biodiversité 24 novembre 2011 Eléments de contexte Le constat : au rythme actuel,

Plus en détail

Marchés publics, restauration collective et circuits courts

Marchés publics, restauration collective et circuits courts Marchés publics, restauration collective et circuits courts Réponse à l appel à propositions d actions de transfert des projets financés dans le cadre du Réseau rural français Intitulé du projet Marchés

Plus en détail

Syndicat Mixte du Pays Midi Quercy. Les circuits courts de commercialisation en Pays Midi Quercy

Syndicat Mixte du Pays Midi Quercy. Les circuits courts de commercialisation en Pays Midi Quercy Les circuits courts de commercialisation en Pays Midi Quercy Rappel de la commande Objet de l étude: Connaître les circuits courts de commercialisation en Pays Midi Quercy pour identifier des actions susceptibles

Plus en détail

SCHEMA DEPARTEMENTAL DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES VOSGES. ATELIER n 5 : «QUEL PLAN MARKETING POUR 2013-2017?» Epinal, le 21 novembre 2012

SCHEMA DEPARTEMENTAL DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES VOSGES. ATELIER n 5 : «QUEL PLAN MARKETING POUR 2013-2017?» Epinal, le 21 novembre 2012 SCHEMA DEPARTEMENTAL DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES VOSGES ATELIER n 5 : «QUEL PLAN MARKETING POUR 2013-2017?» Epinal, le 21 novembre 2012 Une règle de base au bon déroulé de l atelier : Toutes les idées

Plus en détail

Uniterres. Rapprocher l aide alimentaire et les producteurs locaux

Uniterres. Rapprocher l aide alimentaire et les producteurs locaux Le réseau des épiceries solidaires A.N.D.E.S. Uniterres Assurer la sécurité alimentaire des plus démunis et soutenir une agriculture durable et locale Rapprocher l aide alimentaire et les producteurs locaux

Plus en détail

Enquête nationale de recensement des constructions bois 2èmes Rencontres Bois Construction du Limousin 26 novembre 2012

Enquête nationale de recensement des constructions bois 2èmes Rencontres Bois Construction du Limousin 26 novembre 2012 Enquête nationale de recensement des constructions bois 2èmes Rencontres Bois Construction du Limousin 26 novembre 2012 Dont : Objectif et méthode Objectif de cette étude : - connaître la part de la construction

Plus en détail

MOTIVATION DE L ACTION

MOTIVATION DE L ACTION Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel_ Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Agir pour l organisation des territoires FICHE ACTION N 17-3

Plus en détail

Développement rural territorial et sécurité alimentaire

Développement rural territorial et sécurité alimentaire Cette présentation revient sur les expériences de de la la FAO en en matière de de développement local, identifie les conditions pour promouvoir une approche territoriale du développement rural, fait des

Plus en détail

MANGER BIO LIMOUSIN Du bio et local en restauration collective

MANGER BIO LIMOUSIN Du bio et local en restauration collective MANGER BIO LIMOUSIN Du bio et local en restauration collective Un projet régional Plateforme régionale d approvisionnement de produits bio locaux en restauration collective Centralise commande, logistique

Plus en détail

Pour qui? 30 établissements de santé accompagnés par l ANAP et les ARS. Activités réalisées jusqu à fin 2010

Pour qui? 30 établissements de santé accompagnés par l ANAP et les ARS. Activités réalisées jusqu à fin 2010 2010 11 projets de l ANAP Dans le cadre de son programme de travail 2010, l ANAP a lancé onze projets. Cette brochure présente un point d étape sur ces projets à fin 2010. METTRE EN ŒUVRE DES PROJETS PERFORMANCE

Plus en détail

Gestion intégrée de l eau et interactions entre sciences et action publique

Gestion intégrée de l eau et interactions entre sciences et action publique Gilles PINAY Président du CRESEB Gestion intégrée de l eau et interactions entre sciences et action publique Retours d expériences Contact : Laurent Grimault laurent.grimault@region-bretagne.fr 02.22.93.98.04

Plus en détail

La diversification agricole en Camargue

La diversification agricole en Camargue La diversification agricole en Camargue Agritourisme, circuits-courts et démarche qualité Capucine SER, chargée de mission tourisme durable au Parc naturel régional de Camargue Contexte, définition et

Plus en détail

Mme Catherine Malki - enseignante STMS - Lycée J Jaurès- Châtenay-Malabry

Mme Catherine Malki - enseignante STMS - Lycée J Jaurès- Châtenay-Malabry PRE-REQUIS DES BACHELIERS ST2S Pôle méthodologie : Comment les organisations sanitaires et sociales mettent en place un plan d action pour améliorer la santé ou le bien être social des populations? Notion

Plus en détail

Sensibiliser les ménages aux impacts de leurs choix résidentiels

Sensibiliser les ménages aux impacts de leurs choix résidentiels Sensibiliser les ménages aux impacts de leurs choix résidentiels Séminaire Déplacements Urbanisme Environnement CERTU 7/11/2013 Sarah MARQUET - ADEME Sommaire Les impacts des choix résidentiels Les outils

Plus en détail

Illustrer l innovation sociale

Illustrer l innovation sociale Les mercredi de l INET 22 mai 2013 Illustrer l innovation sociale Phrase obligatoire mentions date etc Une définition «L innovation sociale consiste à élaborer des réponses nouvelles à des besoins sociaux

Plus en détail

QUALITE ET PROXIMITE EN RESTAURATION COLLECTIVE. Projet mené par le Civam Bio 53 en partenariat avec le Pays de Haute-Mayenne

QUALITE ET PROXIMITE EN RESTAURATION COLLECTIVE. Projet mené par le Civam Bio 53 en partenariat avec le Pays de Haute-Mayenne QUALITE ET PROXIMITE EN RESTAURATION COLLECTIVE Projet mené par le Civam Bio 53 en partenariat avec le Pays de Haute-Mayenne UNE DYNAMIQUE INITIEE PAR LE DIAGNOSTIC «FILIERES COURTES» SUR LE PAYS DE HAUTE-MAYENNE

Plus en détail

Le numérique : une opportunité pour dépasser durablement les clivages zones denses/zones non denses. et pour ouvrir le champ à toutes les initiatives!

Le numérique : une opportunité pour dépasser durablement les clivages zones denses/zones non denses. et pour ouvrir le champ à toutes les initiatives! Le numérique : une opportunité pour dépasser durablement les clivages zones denses/zones non denses et pour ouvrir le champ à toutes les initiatives! Conseil régional d'auvergne / Mission Développement

Plus en détail

Vers une gestion durable des ressources en eau

Vers une gestion durable des ressources en eau Vers une gestion durable des ressources en eau Carrefours de l innovation agronomique Productions végétales et sécheresse Toulouse - 6 juin 2008 Nelly LE CORRE-GABENS Responsable du Service Agronomie-Environnement

Plus en détail

CYCLE MANAGEMENT DE L INET

CYCLE MANAGEMENT DE L INET CYCLE MANAGEMENT DE L INET Conseiller formation : Anne GERARD Contact inscription : Delphine Marcangeli 03 83 19 22 05 Delphine.marcangeli@cnfpt.fr 1 CYCLE MANAGEMENT DE L INET OBJECTIFS DU CYCLE Ce cycle

Plus en détail

Enquête ADF ELIOR La restauration scolaire au sein des collèges

Enquête ADF ELIOR La restauration scolaire au sein des collèges Enquête ADF ELIOR La restauration scolaire au sein des collèges Enquête ADF ELIOR La restauration des collèges Contexte de l étude Une étude réalisée par l Assemblée des Départements de France, accompagnée

Plus en détail

Références technico économiques sur les points de vente collectifs. INRA Paris, 24 septembre 2009

Références technico économiques sur les points de vente collectifs. INRA Paris, 24 septembre 2009 Références technico économiques sur les points de vente collectifs INRA Paris, 24 septembre 2009 1. Contexte et objectifs CONTEXTE OBJECTIFS Aucune référence existante sur les PVC Une concurrence accrue

Plus en détail

Les Points de vente collectifs de PACA Etat des lieux et dynamiques

Les Points de vente collectifs de PACA Etat des lieux et dynamiques Les Points de vente collectifs de PACA Etat des lieux et dynamiques 1. Contexte et enjeux de l enquête L état des lieux des collectifs d agriculteurs en PACA (Trame / FRGEDA PACA - 2010) Intérêt grandissant

Plus en détail

Les politiques de développement durable dans les collectivités : Agenda 21

Les politiques de développement durable dans les collectivités : Agenda 21 Les politiques de développement durable dans les collectivités : Agenda 21 Master 1 Science du Management «Gestion des Ressources Humaines» Exposé Management des organisations publiques 23 juin 2014 Groupe

Plus en détail

CHARTE POUR UN APPROVISIONNEMENT DURABLE DE LA RESTAURATION COLLECTIVE JURASSIENNE

CHARTE POUR UN APPROVISIONNEMENT DURABLE DE LA RESTAURATION COLLECTIVE JURASSIENNE CHARTE POUR UN APPROVISIONNEMENT DURABLE DE LA RESTAURATION COLLECTIVE JURASSIENNE "APPROVISIONNEMENT DE LA RESTAURATION COLLECTIVE DANS LE JURA PAR DES PRODUITS AGRICOLES ET AGROALIMENTAIRES LOCAUX" PREAMBULE

Plus en détail

- VISION DE LA CEDEAO -

- VISION DE LA CEDEAO - STOCK REGIONAL DE SECURITE ALIMENTAIRE - VISION DE LA CEDEAO - Dakar, 3-5 octobre 2011 Dr. Rui Silva Plan de Presentation Instruments Objectifs Articulation avec ECOWAP Approche de la CEDEAO Principes

Plus en détail

Charte du site Internet régional sur l agriculture et l alimentation locale en Languedoc Roussillon

Charte du site Internet régional sur l agriculture et l alimentation locale en Languedoc Roussillon Charte du site Internet régional sur l agriculture et l alimentation locale en Languedoc Roussillon Pourquoi? POURQUOI UNE CHARTE? La présente charte a pour objectifs de fixer les contours et l éthique

Plus en détail

Banques coopératives et territoires : quelles capacités d innovations?

Banques coopératives et territoires : quelles capacités d innovations? Banques coopératives et territoires : quelles capacités d innovations? Nadine Richez-Battesti LEST-CNRS et Université de la Méditerranée Paris- 23 Novembre 2007 Données de Cadrage Quelle contribution des

Plus en détail

La dynamique forêt filière bois au sein des Territoires Alpins

La dynamique forêt filière bois au sein des Territoires Alpins La dynamique forêt filière bois au sein des Territoires Alpins Retour sur les projets financés dans le cadre de la CIMA et du POIA 2007-2013 Réseau alpin de la forêt de montagne Sommaire 22 millions d

Plus en détail

Montréal, 1-5 juin 2011

Montréal, 1-5 juin 2011 Ministère de l écologie, du développement durable des transports et du logement (MEDDTL) Commissariat général au développement durable Direction de la recherche et de l innovation (DRI) / Service de la

Plus en détail

Territoire, Bien-Etre et Inclusion Sociale Liège, le 20 octobre 2005

Territoire, Bien-Etre et Inclusion Sociale Liège, le 20 octobre 2005 Territoire, Bien-Etre et Inclusion Sociale Liège, le 20 octobre 2005 Les territoires opérationnels : «Intercommunalité et Partenariat» Christiane Rulot Somme Leuze Marche en Famenne Durbuy Hotton Erezée

Plus en détail

La politique de développement durable d Aéroports de Paris. Marjolaine GRISARD Petit déjeuner Advancity 27 octobre 2010

La politique de développement durable d Aéroports de Paris. Marjolaine GRISARD Petit déjeuner Advancity 27 octobre 2010 La politique de développement durable d Aéroports de Paris Marjolaine GRISARD Petit déjeuner Advancity 27 octobre 2010 SOMMAIRE 1. Développement durable et aéroports 2. La stratégie développement durable

Plus en détail

Association Planète Chanvre

Association Planète Chanvre Fiche de capitalisation d expérience «des projets, des acteurs, un réseau» Association Planète Chanvre Partie 1 : Présentation synthétique du projet Thématiques : Production agricole innovante, organisation

Plus en détail

LA (LES) LOGISTIQUE (S) Qu'est-ce que c'est? Que peuvent faire les pouvoirs publics? Michel VIARDOT WP 24 CEE/ONU 17-18 mars 2008 1

LA (LES) LOGISTIQUE (S) Qu'est-ce que c'est? Que peuvent faire les pouvoirs publics? Michel VIARDOT WP 24 CEE/ONU 17-18 mars 2008 1 LA (LES) LOGISTIQUE (S) Qu'est-ce que c'est? Que peuvent faire les pouvoirs publics? Michel VIARDOT WP 24 CEE/ONU 17-18 mars 2008 1 Quatre volets - Description et périmètre de la logistique - La logistique

Plus en détail

N et nom du dispositif 2.3. : Construire une filière biologique

N et nom du dispositif 2.3. : Construire une filière biologique N et nom du dispositif 2.3. : Construire une filière biologique PDRH Mesure 121 : «Modernisation des exploitations agricoles» C. Dispositifs régionaux complémentaires d aides à la modernisation 121 C4.

Plus en détail

Cahier des Charges de l étude de définition de l observatoire de l eau de la Martinique

Cahier des Charges de l étude de définition de l observatoire de l eau de la Martinique Cahier des Charges de l étude de définition de l observatoire de l eau de la Martinique I. Présentation générale du contexte : Afin de faciliter aux aménageurs, aux décideurs et au grand public l accès

Plus en détail

Les grands axes du Programme National pour l Alimentation

Les grands axes du Programme National pour l Alimentation Les grands axes du Programme National pour l Alimentation Une politique publique de l'alimentation Art.L.230-1. du code rural : La politique publique de l'alimentation vise à assurer à la population l'accès,

Plus en détail

Etats des lieux des solidarités alimentaires territorialisées en Bretagne

Etats des lieux des solidarités alimentaires territorialisées en Bretagne Etats des lieux des solidarités alimentaires territorialisées en Bretagne Séminaire final SOLALTER Rennes - Agrocampus Ouest, 20 janvier 2015 http://www.projet-solalter.org Déroulement Le contexte du projet

Plus en détail

Conseiller en insertion professionnelle

Conseiller en insertion professionnelle Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 05/01/2016. Fiche formation Conseiller en insertion professionnelle - N : 0076831 - Mise à jour : 07/12/2015 Conseiller en insertion

Plus en détail

Soutenir une agriculture locale de qualité. Mettre en œuvre des points de vente pour les producteurs locaux et développer les circuits courts

Soutenir une agriculture locale de qualité. Mettre en œuvre des points de vente pour les producteurs locaux et développer les circuits courts Soutenir une agriculture locale de qualité Mettre en œuvre des points de vente pour les producteurs locaux et développer les circuits courts Plan 1- Présentation du Pays «Une autre Provence» 2- La problématique

Plus en détail

L'introduction de produits bio en restauration collective. Enjeux et impacts d'un projet de restauration collective bio

L'introduction de produits bio en restauration collective. Enjeux et impacts d'un projet de restauration collective bio L'introduction de produits bio en restauration collective Enjeux et impacts d'un projet de restauration collective bio Avant propos Produits bio et/ou locaux? - En cas d offre de produits bio insuffisante

Plus en détail

Groupe de travail Indicateurs logistiques

Groupe de travail Indicateurs logistiques Groupe de travail Indicateurs logistiques 1 Groupe de travail Indicateurs logistiques - Objectif : mise en place d'un dispositif pérenne basé sur le suivi d'indicateurs permettant de caractériser et d'anticiper

Plus en détail

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L économie sociale et solidaire désigne une manière d entreprendre qui place l être Humain au cœur de la démarche économique - Elle regroupe des milliers d initiatives pour

Plus en détail

La loi Grenelle - plan d actions national et grille de détermination des installations à risque

La loi Grenelle - plan d actions national et grille de détermination des installations à risque Les rencontres de l'eau en Loire Bretagne Assainissement Non Collectif : Enjeux et perspectives en Loire Bretagne 12 avril 2011 La loi Grenelle - plan d actions national et grille de détermination des

Plus en détail

Le rôle du conseil agronomique dans la compétitivité du secteur agricole. L exemple de la filière du plant de pomme de terre en Europe

Le rôle du conseil agronomique dans la compétitivité du secteur agricole. L exemple de la filière du plant de pomme de terre en Europe Le rôle du conseil agronomique dans la compétitivité du secteur agricole. L exemple de la filière du plant de pomme de terre en Europe Hana Dhiab, Pierre Labarthe, Catherine Laurent Carrefour Innoplant,

Plus en détail

Pour en savoir plus marchés publics et développement durable (liste non exhaustive)

Pour en savoir plus marchés publics et développement durable (liste non exhaustive) 1/2 Pour en savoir plus marchés publics et développement durable (liste non exhaustive) Divers ouvrages: Guide GPRL pour des achats durables, abcvert, mars 2009 : notions clés (normes, labels, etc.) ;

Plus en détail

Séminaire REALISAB ACHAT RESPONSABLE ANIMATION NICOLE LE BRUN CHAMBRE D AGRICULTURE DE MEURTHE-ET-MOSELLE. Jeudi 18 septembre 2014, Lyon

Séminaire REALISAB ACHAT RESPONSABLE ANIMATION NICOLE LE BRUN CHAMBRE D AGRICULTURE DE MEURTHE-ET-MOSELLE. Jeudi 18 septembre 2014, Lyon Séminaire REALISAB ACHAT RESPONSABLE ANIMATION NICOLE LE BRUN CHAMBRE D AGRICULTURE DE MEURTHE-ET-MOSELLE Jeudi 18 septembre 2014, Lyon ACHAT RESPONSABLE EN RESTAURATION COLLECTIVE Gestion concédée : Ville

Plus en détail

Colloque Bio Transfo : Dynamique de développement des filières bio aujourd hui en France et en Rhône- Alpes

Colloque Bio Transfo : Dynamique de développement des filières bio aujourd hui en France et en Rhône- Alpes Colloque Bio Transfo : Dynamique de développement des filières bio aujourd hui en France et en Rhône- Alpes 1 FIN 2009 : 16 446 exploitations bio, 677 513 ha + 24% d exploitations / 2008 +16% surface bio

Plus en détail

APPEL A IDEES / APPEL A PROJETS «RESTAURATION ECOLOGIQUE DES PETITS FONDS CÔTIERS MEDITERRANEENS»

APPEL A IDEES / APPEL A PROJETS «RESTAURATION ECOLOGIQUE DES PETITS FONDS CÔTIERS MEDITERRANEENS» APPEL A IDEES / APPEL A PROJETS «RESTAURATION ECOLOGIQUE DES PETITS FONDS CÔTIERS MEDITERRANEENS» Territoire littoral et marin du Var Journée de lancement 31 janvier 2013 1 Contexte L AGENCE DE L EAU RHÔNE

Plus en détail

Politiques achats responsables «Comprendre les principes et les étapes de mise en œuvre»

Politiques achats responsables «Comprendre les principes et les étapes de mise en œuvre» Politiques achats responsables «Comprendre les principes et les étapes de mise en œuvre» Dominique Veuillet Service Consommation et Prévention Web-conférence «Achats et restaurations responsables dans

Plus en détail

Communication stratégique

Communication stratégique Programme de formation pour les étudiants de DEESCOM de l IEC Pau Communication stratégique Objectif pédagogique : Acquérir une démarche stratégique et rigoureuse en vue d occuper un poste à responsabilité

Plus en détail

Retour questionnaire État des lieux et besoins d appui. Constat quantitatif. Le contenu du questionnaire

Retour questionnaire État des lieux et besoins d appui. Constat quantitatif. Le contenu du questionnaire Retour questionnaire État des lieux et besoins d appui ATELIERS REGIONAUX DE L ORIENTATION Atelier 6 : Diagnostic et GPEC sur l espace territorial 23 NOVEMBRE 2010 Constat quantitatif 10 réponses sur 42

Plus en détail

Etude préalable en vue du soutien et du développement des circuits courts de proximité

Etude préalable en vue du soutien et du développement des circuits courts de proximité Auteurs : Antoine JAN Blezat Consulting Florence GALLOIS BRIDE OC2 Consultants Février 2014 Etude préalable en vue du soutien et du développement des circuits courts de proximité Synthèse Coordination

Plus en détail

L approvisionnement De la restauration hors domicile Acte 3

L approvisionnement De la restauration hors domicile Acte 3 L approvisionnement De la restauration hors domicile Acte 3 Une 1ère expérimentation locale Dynamique engagée par l antenne de la Chambre d agriculture en Périgord Noir avec la communauté de communes de

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. le 24 Juin 2014 www.cducentre.com. www.cducentre.com

DOSSIER DE PRESSE. le 24 Juin 2014 www.cducentre.com. www.cducentre.com DOSSIER DE PRESSE LANCEMENT OFFICIEL DU SITE INTERNET LANCEMENT OFFICIEL DU SITE INTERNET le 24 Juin 2014 www.cducentre.com www.cducentre.com Dossier de presse lancement site internet - Signature régionale

Plus en détail

Pour un aménagement de votre territoire cohérent, durable et concerté

Pour un aménagement de votre territoire cohérent, durable et concerté Élus locaux Pour un aménagement de votre territoire cohérent, durable et concerté La Safer vous accompagne dans la mise en œuvre de vos projets Constat Besoins alimentaires et énergétiques croissants Altération

Plus en détail

AGENCE NATIONALE POUR LA PROMOTION DE L EMPLOI CONTRIBUTION DE L ANPE A L ATELIER DE CONSULTATION TRIPARTITE SUR LA MESURE DU TRAVAIL DECENT AU NIGER

AGENCE NATIONALE POUR LA PROMOTION DE L EMPLOI CONTRIBUTION DE L ANPE A L ATELIER DE CONSULTATION TRIPARTITE SUR LA MESURE DU TRAVAIL DECENT AU NIGER AGENCE NATIONALE POUR LA PROMOTION DE L EMPLOI CONTRIBUTION DE L ANPE A L ATELIER DE CONSULTATION TRIPARTITE SUR LA MESURE DU TRAVAIL DECENT AU NIGER 09-11 AOUT 2011 27/10/2011 1 27/10/2011 2 Introduction

Plus en détail

Dossier de presse. La Ville de Paris lance. un programme d actions pour prévenir et prendre en charge l obésité dès le plus jeune âge

Dossier de presse. La Ville de Paris lance. un programme d actions pour prévenir et prendre en charge l obésité dès le plus jeune âge 1 er février 2010 Dossier de presse La Ville de Paris lance un programme d actions pour prévenir et prendre en charge l obésité dès le plus jeune âge Contact presse Nathalie Royer : 01 42 76 49 61 - service.presse@paris.fr

Plus en détail

Le réseau régional des acteurs du paysage

Le réseau régional des acteurs du paysage Le réseau régional des acteurs du paysage Adrien COUTANCEAU / Geoffrey QUIGNON Service Nature Eau et Paysage Le 4 décembre 2014 www.picardie.developpementdurable.gouv.fr Déroulement Définitions Pourquoi

Plus en détail

Agriculture biologique et qualité de l eau Une question d intérêt général

Agriculture biologique et qualité de l eau Une question d intérêt général Agriculture biologique et qualité de l eau Une question d intérêt général 10 propositions du réseau FNAB pour une nouvelle politique de l eau (2013-2018) Cahier propositionnel du réseau FNAB dans le cadre

Plus en détail

Séminaire OPEN DATA de l AFIA et du RMT Modelia du 7 janvier 2015 Paris

Séminaire OPEN DATA de l AFIA et du RMT Modelia du 7 janvier 2015 Paris Diagnostic en santé végétale : Comment optimiser la collecte et le traitement de l information technique et scientifique? Action du Réseau Mixte Technologique «Diagnostic en santé végétale» VEGDIAG Labellisé

Plus en détail

L Economie Sociale et Solidaire en Pays Sud Bourgogne. Chiffres-clés

L Economie Sociale et Solidaire en Pays Sud Bourgogne. Chiffres-clés L Economie Sociale et Solidaire Chiffres-clés Préambule : l'economie Sociale et Solidaire et la Chambre Régionale de l'economie Sociale et Solidaire L'Economie Sociale et Solidaire L Economie Sociale et

Plus en détail

CHARTE COMMUNAUTAIRE POUR L ENVIRONNEMENT ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE 2006-2011. VARENIO Céline mardi 11 septembre 2007

CHARTE COMMUNAUTAIRE POUR L ENVIRONNEMENT ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE 2006-2011. VARENIO Céline mardi 11 septembre 2007 La charte pour l environnement au niveau local : enjeux et rôles des actions de communication et de sensibilisation CHARTE COMMUNAUTAIRE POUR L ENVIRONNEMENT ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE 2006-2011 VARENIO

Plus en détail

MANGER BIO LIMOUSIN. Du bio et local en restauration collective

MANGER BIO LIMOUSIN. Du bio et local en restauration collective MANGER BIO LIMOUSIN Du bio et local en restauration collective Manger Bio Limousin : historique En 2001 : opérations ponctuelles de repas bio organisés par Gablim, à la demande d établissements scolaires

Plus en détail

COPIL rythmes scolaires Mercredi 16 avril 2014

COPIL rythmes scolaires Mercredi 16 avril 2014 COPIL rythmes scolaires Mercredi 16 avril 2014 Ville de La Charité-sur-Loire Centre Social Municipal Une volonté politique éducative et sociale forte pour un projet éducatif de territoire de qualité La

Plus en détail

Be circular be.brussels

Be circular be.brussels Be circular be.brussels Caroline Valluis Directrice adjointe Un point de vue de voisinage Symposium Economie Circulaire 29 mai 2015 - Bruxelles Quelle approche de l économie circulaire pour RBC? Une définition

Plus en détail

Marché de restauration collective. Vandoeuvre les Nancy

Marché de restauration collective. Vandoeuvre les Nancy Marché de restauration collective Vandoeuvre les Nancy Mise en place du nouveau marché Public concerné par le marché Cantines Scolaires Foyer des Personnes Agées Portage à domicile Choix politique des

Plus en détail

LA BASE DE DONNEES ESPON UNE BASE DE DONNEES SPATIO-TEMPORELLE ET MULTI-THEMATIQUE

LA BASE DE DONNEES ESPON UNE BASE DE DONNEES SPATIO-TEMPORELLE ET MULTI-THEMATIQUE QUELS DEFIS POUR LES TERRITOIRES FRANCAIS ET EUROPEENS? L ECLAIRAGE SCIENTIFIQUE ET OPERATIONNEL DU PROGRAMME ESPON 2013 LA BASE DE DONNEES ESPON UNE BASE DE DONNEES SPATIO-TEMPORELLE ET MULTI-THEMATIQUE

Plus en détail

GESTION DURABLE DE L ESPACE. Comité technique du 25 juin 2010 Réseau Rural Régional de Franche-Comté

GESTION DURABLE DE L ESPACE. Comité technique du 25 juin 2010 Réseau Rural Régional de Franche-Comté GESTION DURABLE DE L ESPACE Comité technique du 25 juin 2010 Réseau Rural Régional de Franche-Comté PLAN I. Présentation du projet II. Méthodologie III. Premiers résultats IV. Actions à venir PRÉSENTATION

Plus en détail

Développer les systèmes d information sur l eau et l assainissement

Développer les systèmes d information sur l eau et l assainissement Développer les systèmes d information sur l eau et l assainissement Ran Eau et le Système d Information sur l Eau de l Office de l Eau de la réunion, deux expériences de mise en réseau des informations

Plus en détail

«Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» Démarche GPEC

«Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» Démarche GPEC «Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» «La sécurité, c est la capacité de réagir à toute éventualité» Horemis Paris : 19 rue du Général Foy 75008 Paris - Tel: 33 (1) 55 06 01 51

Plus en détail

Décembre 2014 Observatoire Régional du Tourisme

Décembre 2014 Observatoire Régional du Tourisme Objectifs et principes méthodologiques de l étude 3 L offre d hébergements 5 La fréquentation des hébergements 6 La consommation touristique 7 La production des entreprises touristiques 8 L emploi lié

Plus en détail

La modélisation urbaine : Enjeux et action de l ADEME

La modélisation urbaine : Enjeux et action de l ADEME La modélisation urbaine : Enjeux et action de l ADEME JOURNÉE PROSPECTIVE ET D'ÉMERGENCE DE PROJETS SUR LA MODÉLISATION URBAINE ADVANCITY - 23 SEPTEMBRE 2015 THÈME 3 : COMMENT DÉPLOYER LES APPROCHES DE

Plus en détail

18/02/2015. Projet éolien «Loire et Vignoble» Etude de faisabilité SOMMAIRE. EOLE-RES, partenaire des régions pour la transition Énergétique

18/02/2015. Projet éolien «Loire et Vignoble» Etude de faisabilité SOMMAIRE. EOLE-RES, partenaire des régions pour la transition Énergétique Projet éolien «Loire et Vignoble» Etude de faisabilité Réunion publique d information Le 17 février 2015, salle des fêtes de Suilly-la-Tour la Sophie BALLADUR Chef de Projets Vincent SORDEL Ingénieur Projets

Plus en détail

MARKETING SOCIAL. Organisé par Réso solidaire

MARKETING SOCIAL. Organisé par Réso solidaire MARKETING SOCIAL Organisé par Réso solidaire pôle de développement de l économie sociale et solidaire du pays de Rennes www.resosolidaire.org 02 99 26 34 60 1 COMMENT FAIRE DE NOS VALEURS DES ARGUMENTS?

Plus en détail

Optimiser le dispositif des AMM

Optimiser le dispositif des AMM Avril 2010 RECONNAISSANCE MUTUELLE EUROPEENNE Optimiser le dispositif des AMM Légumes de France Légumes de France : Syndicat national majoritaire des producteurs de Légumes de France. Représente l ensemble

Plus en détail

Programme d économies d eau 2009-2012

Programme d économies d eau 2009-2012 Programme d économies d eau 2009-2012 Ville de Rennes L eau potable sur le bassin rennais Le Syndicat Mixte de Production d eau potable du Bassin Rennais (SMPBR) a les compétences suivantes : Production

Plus en détail

Tableau de Bord du Réseau Graine Midi Pyrénées

Tableau de Bord du Réseau Graine Midi Pyrénées Tableau de Bord du Réseau Graine Midi Pyrénées Un outil de connaissance et de suivi du réseau EE de Midi Pyrénées Contexte / Enjeux : Le contexte actuel, dans lequel, l environnement prend une place de

Plus en détail

N.E.A. 2 NAUTISME ESPACE ATLANTIQUE 2 LE PLAN D ACTION

N.E.A. 2 NAUTISME ESPACE ATLANTIQUE 2 LE PLAN D ACTION N.E.A. 2 NAUTISME ESPACE ATLANTIQUE 2 LE PLAN D ACTION 1 1 La coordination NEA2 Coordination «Economie» Coordination «Environnement» Coordination «Social» Chef de file Coordination technique transnationale

Plus en détail

Livre bleu. Vers une politique maritime nationale intégrée

Livre bleu. Vers une politique maritime nationale intégrée Livre bleu Vers une politique maritime nationale intégrée Rouen, 30 mars 2010 France et politique maritime Jusqu en 2009, pas de véritable politique maritime en France superposition de politiques sectorielles,

Plus en détail

L ACHAT DE PRODUITS LOCAUX EN CIRCUITS COURTS DE PROXIMITÉ : POUR DE NOUVELLES PRATIQUES DES CONSOMMATEURS?

L ACHAT DE PRODUITS LOCAUX EN CIRCUITS COURTS DE PROXIMITÉ : POUR DE NOUVELLES PRATIQUES DES CONSOMMATEURS? L ACHAT DE PRODUITS LOCAUX EN CIRCUITS COURTS DE PROXIMITÉ : POUR DE NOUVELLES PRATIQUES DES CONSOMMATEURS? 1 SOMMAIRE * * * * INTRODUCTION QUELLE CONCEPTION SE FAIT LE CONSOMMATEUR DE L ALIMENTATION DURABLE?...p4

Plus en détail

Stéphanie HUDIN - Fédération des Conservatoires d espaces naturels ; Lucien MAMAN Agence de l eau Loire- Bretagne ; Roland MATRAT DREAL Pays de la

Stéphanie HUDIN - Fédération des Conservatoires d espaces naturels ; Lucien MAMAN Agence de l eau Loire- Bretagne ; Roland MATRAT DREAL Pays de la Exemple de stratégie territoriale et d organisation locale en métropole le cas du bassin Loire-Bretagne Coordinateur : Stéphanie HUDIN - Fédération des Conservatoires d espaces naturels ; Lucien MAMAN

Plus en détail

Nom de la session / l atelier. École 21. Philippe Lorenzo Ireps Picardie. Votre logo

Nom de la session / l atelier. École 21. Philippe Lorenzo Ireps Picardie. Votre logo Nom de la session / l atelier École 21 Philippe Lorenzo Ireps Picardie Votre logo École 21 : Principe Développer dans l école et son environnement des actions faisant appel à la fois et en même temps à

Plus en détail

Espace-test maraichage bio Les Prés d'amont (41)

Espace-test maraichage bio Les Prés d'amont (41) Thème Territoire Fiche-bonne pratique Sol Blois Référence : 41_S_01 Date : janvier 2013 Espace-test maraichage bio Les Prés d'amont (41) http://www.centre.developpement-durable.gouv.fr/ 1 Historique/Contexte

Plus en détail

3 ème année. Cet appel à proposition s inscrit dans la continuité du travail engagé en année 1 et 2.

3 ème année. Cet appel à proposition s inscrit dans la continuité du travail engagé en année 1 et 2. Appel à proposition Projet Alimen terre Un système d'alimentation local sur le Pays de Vannes 3 ème année Avec près de 60 % de surfaces agricoles, l agriculture demeure prépondérante sur notre territoire.

Plus en détail

Exemples de démarches d évaluation de l utilité sociale

Exemples de démarches d évaluation de l utilité sociale Exemples de démarches d évaluation de l utilité sociale Hélène Duclos Trans-Formation 1 er février 2013 - Brest Auto-évaluation de l utilité sociale d une structure Auto-évaluation dans le cadre d un accompagnement

Plus en détail