Extension SSO Java. Cette note technique décrit la configuration et la mise en œuvre du filtre de custom SSO Java.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Extension SSO Java. Cette note technique décrit la configuration et la mise en œuvre du filtre de custom SSO Java."

Transcription

1 Note technique W4 Engine Extension SSO Java Cette note technique décrit la configuration et la mise en œuvre du filtre de custom SSO Java. 1 Présentation 3 2 Custom SSO Java 4 3 Bilan 10 Sommaire Référence : W4TN_JAVA_SSO_002_FR

2 Note technique W4 Engine W4. Tous droits réservés. L'acquisition du présent document confère un droit d'utilisation incessible, non exclusif et personnel et non un droit de propriété. L'utilisation, la copie, la reproduction et la distribution du présent document sont permises à condition : 1. que la mention de droits d'auteur ci-dessus figure sur toutes les copies et que cette mention de droits d'auteur et la présente mention d'autorisation apparaissent conjointement ; 2. que le présent document ne soit utilisé qu'à des fins d'information et non commerciales ; 3. que le présent document ne soit modifié de quelque manière que ce soit. Tous les produits et marques cités sont la propriété de leurs titulaires respectifs. Les informations contenues dans ce document pourront faire l objet de modifications sans préavis.

3 1 Présentation La servlet W4 offre un mécanisme d authentification SSO basé sur une architecture incluant un reverse proxy. En effet, la servlet W4 tire les informations nécessaires à l authentification au moteur W4 Engine de l en-tête http de la requête. Afin d offrir la même souplesse et les mêmes fonctionnalités que celles présentées dans le mode Custom SSO.NET, un mode SSO adaptable a été également développé en Java. Il a été basé sur les filtres J2EE avec pour objectif de respecter les normes en vigueur et d exploiter toutes les possibilités offertes par les serveurs d application J2EE. 3 NOTE TECHNIQUE Présentation

4 2 Custom SSO Java 2.1 Quels besoins? La fonction première d un mode SSO adaptable est de permettre de gérer une authentification contre un type de base utilisateur non géré nativement par W4 Engine. Par exemple contre un SGBD ou un type d annuaire non standard. En effet l appel à une fonction «métier» permet à un développeur de choisir sa manière de fournir à W4 Engine un nom d utilisateur valide. L utilisation d un filtre J2EE permet également à l administrateur ne disposant pas de reverse proxy, mais seulement d un serveur d application compatible J2EE de tirer parti du mode SSO de la servlet W Le filtre TWFcustomSSOFilter La norme J2EE propose une fonctionnalité intéressante dans ce cas : les filtres. Il s agit de classes Java appelées automatiquement par le serveur d application lorsque se produisent les actions définies par l administrateur. Typiquement, il est possible d imposer à chaque requête destinée à une servlet Java le passage par un filtre destiné à la contrôler ou à l enrichir. C est le procédé employé ici par W4. Ainsi l API Java W4, en plus de contenir la servlet Java W4, offre également une base de filtre nommée TWFcustomSSOFilter. Il s agit d un filtre conçu pour travailler sur des requêtes destinées à la servlet W4, pour les comprendre et les simplifier, avant finalement de les soumettre à une classe «métier» aisée à développer permettant d effectuer tout traitement jugé adéquat. Le filtre gère toutes les requêtes destinées à la servlet W4, qu elles soient cryptées ou non. Ce filtre permet de spécifier à la servlet W4 un nom d acteur W4 qui sera employé lors de l authentification SSO. Il doit donc s agir d un utilisateur valide dans la base utilisateur de W4 Engine. Une fonctionnalité optionnelle a en outre été ajoutée : la gestion transparente des expirations de session. Une fois activées, toutes les requêtes destinées à la servlet W4 seront enrichies afin de ré-authentifier automatiquement l acteur spécifié en cas d expiration de session. Une fois toutes les modifications nécessaires apportées à la requête, cette dernière poursuit son chemin jusqu à la servlet W4 pour traitement. Le filtre TWFcustomSSOFilter gère parfaitement le chaînage de filtres. W4 BPM Suite NOTE TECHNIQUE 4

5 2.3 Mise en œuvre : configuration Paramètres Il n est pas nécessaire de déployer une autre librairie afin de profiter des fonctionnalités du filtre TWFcustomSSOFilter ; il est inclus dans la librairie Java W4. Afin d être activée, une section doit déclarer l utilisation de ce filtre et son champ d action dans le fichier web.xml de l application souhaitant l activer : <!-- ===== W4 Custom SSO Filter --> <filter> <filter-name>custom SSO Filter</filter-name> <filter-class> fr.w4.http.twfcustomssofilter </filter-class> <!-- Name of the custom class implementing TWFcustomSSOFilterAction --> <! interface --> <init-param> <param-name>twfcustomssofilter.class.name</param-name> <param-value>mycustomsso</param-value> </init-param> <!-- Activates the auto-login facility (session never expires) for all --> <! request --> <init-param> <param-name>twfcustomssofilter.auto.login<</param-name> <param-value>true</param-value> </init-param> </filter> <!-- Enable SSO mode for W4Servlet and W4 custom SSO filter --> < init-param > <param-name>sso.enabled</param-name> <param-value>true</param-value> </init-param > <!-- Name of the header field containing the W4 actor name for SSO --> <!-- authentication. Used by W4Servlet and W4 custom SSO filter --> < init-param > <param-name>sso.httpfieldname</param-name> <param-value>ssologin</param-value> </init-param > </filter> <!-- W4 Custom SSO Filter mapping --> <filter-mapping> <filter-name>custom SSO Filter</filter-name> <servlet-name>fr.w4.http.w4servlet</servlet-name> </filter-mapping> 5 NOTE TECHNIQUE Custom SSO Java

6 La section <filter> déclare le filtre et positionne les paramètres suivants : TWFcustomSSOFilter.class.name qui représente le nom complet de la classe Java à laquelle le filtre délèguera l interprétation des données de la requête et l application des règles nécessaires au choix d un acteur W4. Il s agit là typiquement d une classe développée sur mesure pour le client. TWFcustomSSOFilter.auto.login qui permet d activer ou non un mode de reconnexion automatique à chaque requête, et ce de manière transparente même en cas d expiration de session. En pratique, cela consiste en l ajout à chaque requête d un paramètre inv1=session.login et au décalage de toutes les invocations en conséquence. SSO.enabled qui active le mode SSO W4. * SSO.httpFieldName qui définit le nom du champ header de l en-tête http. * La section <filter-mapping> définit le champ d action du filtre. Ici, il sera appelé lors de chaque appel de la servlet W4. Une fois ces deux sections positionnées, toutes les requêtes à destination de la servlet W4 passeront par le filtre. Paramètres obligatoires : TWFcustomSSOFilter.class.name SSO.enabled SSO.httpFieldName Paramètres optionnels : TWFcustomSSOFilter.auto.login Attention! * Ce paramètre est reconnu et utilisé à la fois par la servlet W4 et par le filtre custom SSO Java. Hiérarchie des paramètres Une hiérarchie dans la récupération des paramètres présentés ci-dessus est gérée par la servlet W4 et par le filtre custom SSO. Il est en effet possible d avoir 3 types de définition d un paramètre : 1. Au niveau «racine» du fichier web.xml sous la forme suivante <web-app> <context-param> <param-name>sso.httpfieldname</param-name> <param-value>ssologin</param-value> </context-param> </web-app> W4 BPM Suite NOTE TECHNIQUE 6

7 2. Au niveau de la définition des paramètres propres à une servlet <web-app> <servlet> <servlet-name>fr.w4.http.w4servlet</servlet-name> <servlet-class>fr.w4.http.w4servlet</servlet-class> <init-param> <param-name>sso.httpfieldname</param-name> <param-value>ssologin</param-value> </init-param> </servlet> </web-app> 3. Au niveau de la définition des paramètres propres à un filtre <web-app> <filter> <filter-name>custom SSO Filter</filter-name> <filter-class> fr.w4.http.twfcustomssofilter </filter-class> <init-param> <param-name>sso.httpfieldname</param-name> <param-value>ssologin</param-value> </init-param> </filter> </web-app> 7 NOTE TECHNIQUE Custom SSO Java

8 Ainsi, la recherche d un paramètre pour un filtre W4 se fera d abord dans les paramètres propres à ce filtre (cas 3), puis, si rien n y est trouvé, dans les paramètres du niveau «racine» (cas 1). De la même manière, la recherche d un paramètre pour une servlet W4 se fera d abord dans les paramètres propres à cette servlet (cas 2), puis, si rien n y est trouvé, dans les paramètres du niveau «racine» (cas 1). Conseil Lors de l utilisation du filtre custom SSO W4, il est préférable de placer la configuration des paramètres communs (SSO.enabled et SSO.httpFieldName) au niveau «racine» (cas 1) uniquement afin de les centraliser. 2.4 Conception de la classe de contrôle Comme expliqué ci-dessus, le filtre TWFcustomSSOFilter est un socle, qui délègue le travail d application de règles à la requête afin de fournir un nom d acteur W4 valide, à une classe de contrôle conçue sur mesure. Il s agit là d une simple classe Java qui doit répondre à l exigence d implémenter l interface TWFcustomSSOFilterAction. Ceci contraint à l écriture d une unique méthode : getactorname(). Cette méthode retourne une chaîne. Cette chaîne sera considérée comme un nom d acteur W4 valide et insérée dans la requête sous forme de header http afin d être récupérée et utilisée par la servlet W4. Cette méthode reçoit en outre en paramètre un certain nombre d informations permettant d identifier précisément les ordres destinés à être exécutés par la servlet W4. Il est enfin possible d ajouter des paramètres ou des ordres W4 à la requête. Classe MyCustomSSO, exemple de classe de contrôle import javax.servlet.*; import fr.w4.http.*; import fr.w4.marshal.*; import fr.w4.session.*; import fr.w4.utils.log.*; import fr.w4.buildtime.dynamic.*; import fr.w4.buildtime.ref.*; public class MyCustomSSO implements TWFcustomSSOFilterAction public String getactorname(twfservletrequest wfrequest, TWFsessionContext sessioncontext, ServletRequest request, ServletResponse response, FilterConfig filterconfig, FilterChain chain) throws TWFbypassFilterException String actorname; TWFlog.log("Running custom rule."); W4 BPM Suite NOTE TECHNIQUE 8

9 // Open W4Engine connection using context contained in the http request TWFsession w4session = null; try w4session = TWFsessionFactory.createSession(sessionContext); w4session.openconnection(); // Get here some data from W4Engine if needed catch(numberformatexception e) TWFlog.log("No session found. First call to servlet?"); catch(exception e) TWFlog.log(e); finally if (w4session!= null) try w4session.closeconnection(); catch (Exception e) TWFlog.log(e); // Get here some data from external user database if needed // Return a valid W4 actor actorname="w4fr1"; return actorname; 9 NOTE TECHNIQUE Custom SSO Java

10 3 Bilan Avec le filtre custom SSO, il est dorénavant possible de profiter des fonctionnalités d authentification trustée de la servlet W4 sans posséder d infrastructure de type reverse proxy. Le concept de classe de contrôle permet en outre d être capable de gérer une authentification contre n importe quel type de base utilisateur pour peu qu elle soit interrogeable via Java ou l un de ses innombrables modules. W4 BPM Suite NOTE TECHNIQUE 10

11 Note technique W4 Engine Pour toute remarque ou suggestion concernant ce document, vous pouvez contacter le support technique W4, en précisant la référence W4TN_JAVA_SSO_002_FR : par le service de traitement des dossiers Supportflow sur MyW4.com, à l adresse suivante : par courrier électronique : par téléphone : 33 (0)

Bypass et filtre sur les requêtes destinées à la servlet W4

Bypass et filtre sur les requêtes destinées à la servlet W4 Note technique W4 Engine Bypass et filtre sur les requêtes destinées à la servlet W4 Cette note technique décrit le filtre de contrôle du bypass de la servlet W4. Versions de W4 Engine concernées : 5.0

Plus en détail

Authentifications à W4 Engine en.net (SSO)

Authentifications à W4 Engine en.net (SSO) Note technique W4 Engine Authentifications à W4 Engine en.net (SSO) Cette note technique a pour but d expliquer le mécanisme de fonctionnement de la connexion des utilisateurs à W4 Engine, notamment lorsque

Plus en détail

Tâche d'alarme répétitive

Tâche d'alarme répétitive Note technique W4 Studio Tâche d'alarme répétitive Cette note technique décrit comment modéliser une alarme répétitive sur une étape avec envoi de mail à l acteur concerné, en ASP et JSP. Sommaire 1 Présentation

Plus en détail

W4 EXTENSION BUS TUTORIEL - DEVELOPPEMENT DE CONNECTEURS. Référence: W4XT_TUTORIAL_020_FR

W4 EXTENSION BUS TUTORIEL - DEVELOPPEMENT DE CONNECTEURS. Référence: W4XT_TUTORIAL_020_FR W4 EXTENSION BUS TUTORIEL - DEVELOPPEMENT DE CONNECTEURS Référence: W4XT_TUTORIAL_020_FR Les prochaines mises à jour de ce document seront disponibles sur www.myw4.com W4 EXTENSION BUS TUTORIEL - DEVELOPPEMENT

Plus en détail

MANUEL DU KIT DE DEVELOPPEMENT DE CONNECTEURS Référence: W4JC_DEVKIT_020_FR

MANUEL DU KIT DE DEVELOPPEMENT DE CONNECTEURS Référence: W4JC_DEVKIT_020_FR W4 CONNECTORS FOR JAVA MANUEL DU KIT DE DEVELOPPEMENT DE CONNECTEURS Référence: W4JC_DEVKIT_020_FR Les prochaines mises à jour de ce document seront disponibles sur www.myw4.com W4 CONNECTORS FOR JAVA

Plus en détail

TD4 : Wikis, Servlets & Projet

TD4 : Wikis, Servlets & Projet Université Bordeaux 1 T.D. License 3 Informatique 2007 2008 TD4 : Wikis, Servlets & Projet L objet de cette séance est de vous familiariser avec les sockets et les servlets, et d introduire le projet.

Plus en détail

pac4j : la librairie de sécurité pour Java par Jérôme LELEU

pac4j : la librairie de sécurité pour Java par Jérôme LELEU pac4j : la librairie de sécurité pour Java par Jérôme LELEU www.parisjug.org Copyright @ 2014 ParisJug. Licence CC - Creatve Commons 2.0 France Paternité - Pas d'utlisaton Commerciale - Partage des Conditons

Plus en détail

Extensions à OpenSSO :

Extensions à OpenSSO : Extensions à : compatibilité et gestion des autorisations Philippe BEUTIN DSI Grenoble-Universit Universités Thierry AGUEDA Univ.. Pierre-Mend Mendès-France Gérard FORESTIER Univ.. Joseph-Fourier Le-Quyen

Plus en détail

SQLI. Solution Santé. IdeoSSO - Intégration d'un client IdeoSSO 22/10/2007. Confidentiel SQLI Solution Santé 28/03/2008 P 1/35

SQLI. Solution Santé. IdeoSSO - Intégration d'un client IdeoSSO 22/10/2007. Confidentiel SQLI Solution Santé 28/03/2008 P 1/35 SQLI Solution Santé IdeoSSO - Intégration d'un client IdeoSSO 22/10/2007 Confidentiel SQLI Solution Santé 28/03/2008 P 1/35 Historique Historique des versions du document Version / Date Auteur Commentaire

Plus en détail

TP 5 Serveur REST, tests et premier client REST

TP 5 Serveur REST, tests et premier client REST TP 5 Serveur REST, tests et premier client REST Xavier de Rochefort xderoche@labri.fr - labri.fr/~xderoche 13 mai 2014 Résumé Les derniers TP vous ont guidé dans ➊ la mise en place d un serveur REST avec

Plus en détail

Plugin Payment-OnLine

Plugin Payment-OnLine Plugin Payment-OnLine Le plugin "Payment-Online" est un plugin technique dont l'objectif est de faciliter l'utilisation du paiement en ligne dans des applications Lutèce. Il se compose d'une librairie

Plus en détail

PRONOTE 2010. utilisation de PRONOTEcas INDEX-EDUCATION.COM. PRONOTEcas sert à interfacer PRONOTE.net. à un ENT utilisant l authentification avec CAS.

PRONOTE 2010. utilisation de PRONOTEcas INDEX-EDUCATION.COM. PRONOTEcas sert à interfacer PRONOTE.net. à un ENT utilisant l authentification avec CAS. PRONOTE 200 utilisation de PRONOTEcas PRONOTEcas sert à interfacer PRONOTE.net à un ENT utilisant l authentification avec CAS. Ce manuel est destiné au gestionnaire de l ENT. Aucune assistance n est assurée

Plus en détail

file:///d:/wd/ens/in413/0708/les_tp/tp6_reseau/index.html TP6 Thèmes du TP : Serveurs de type "sessions"

file:///d:/wd/ens/in413/0708/les_tp/tp6_reseau/index.html TP6 Thèmes du TP : Serveurs de type sessions 1 sur 8 12/10/2007 15:50 TP6 Thèmes du TP : Serveurs de type "sessions" Architecture web et déploiement : une introduction httpunit : première utilisation Préambule : Les classes de tests unitaires présentes

Plus en détail

Applications Web et servlets Java

Applications Web et servlets Java Département de génie logiciel et des TI LOG660 - Base de données haute performance Applications Web et servlets Java Application Web Une application Web répartie sur trois couches (three-tier Web application)

Plus en détail

arcopole Studio Annexe 4 Intégration LDAP et processus d authentification Site du programme arcopole : www.arcopole.fr

arcopole Studio Annexe 4 Intégration LDAP et processus d authentification Site du programme arcopole : www.arcopole.fr arcopole Studio Annexe 4 Intégration LDAP et processus d authentification Site du programme arcopole : www.arcopole.fr Auteur du document : ESRI France Version de la documentation : 1.2.0.0 Date de dernière

Plus en détail

Kit d'intégration FAS+

Kit d'intégration FAS+ Guide d'intégration de l'application IAM - Annexe Kit d'intégration FAS+ Date 24/08/2012 Version 3.0 TABLE DES MATIÈRES 1 Introduction...3 2 Kit d'intégration FAS+...3 2.1 Pages JSP...4 2.2 Classes Java...7

Plus en détail

TP JEE Développement Web en Java. Dans ce TP nous commencerons la programmation JEE par le premier niveau d une application JEE : l application web.

TP JEE Développement Web en Java. Dans ce TP nous commencerons la programmation JEE par le premier niveau d une application JEE : l application web. ASTRIUM - Toulouse JEE Formation 2013 TP JEE Développement Web en Java Dans ce TP nous commencerons la programmation JEE par le premier niveau d une application JEE : l application web. Figure 1 Architecture

Plus en détail

HYPERPLANNING EST UN LOGICIEL INDEX EDUCATION

HYPERPLANNING EST UN LOGICIEL INDEX EDUCATION YPERPLANNING 2011 Cette notice est destinée aux personnes gérant l ENT. HYPERPLANNING cas Ce module est mis en œuvre à l attention des ENT. Aucune assistance n est assurée pour l installation de ce module

Plus en détail

TME 1 JAVASCRIPT (2 SEANCES)

TME 1 JAVASCRIPT (2 SEANCES) TME 1 JAVASCRIPT (2 SEANCES) 1. EXERCICES DE BASE Créez des fonctions javascript pour : - faire un jeu «plus petit plus grand» qui tire un nombre au hasard que l utilisateur doit trouver en entrant des

Plus en détail

Partie 2.2: Servlet et Tomcat

Partie 2.2: Servlet et Tomcat Partie 2.2: Servlet et Tomcat 1 Plan du cours Servlets Présentation Exemple 2 Plan du cours Tomcat Des servlets à Tomcat: pourquoi Tomcat? Architecture Tomcat Installation et configuration de Tomcat Configuration

Plus en détail

Applications Web (Java)

Applications Web (Java) Applications Web (Java) Mohamed Quafafou 4A Polytech'Marseille mohamed.quafafou@univ-amu.fr 1 Servlets [Bases Exemples] 2 Java Servlets Java Servlet est une extension générique de serveur qui signifie

Plus en détail

Programmation servlet

Programmation servlet Programmation servlet Olivier Aubert 1/23 Références http://developer.java.sun.com/developer/onlinetraining/servlets/fundamenta http://www.servlets.com http://java.sun.com/products/jsp/index.html http://www.servletcentral.com/

Plus en détail

Projet Java EE Approfondi

Projet Java EE Approfondi EISTI Projet Java EE Approfondi Manuel d installation du framework Stripes Amaury Languillat, Yann Gonzalez, Arnaud Recher, Vincent Laronde, Anys Mechkar 10 Manuel d installation Téléchargement On part

Plus en détail

Applications Web. Cours 2: Introduction J2EE Servlets et JSP. Khaled Khelif

Applications Web. Cours 2: Introduction J2EE Servlets et JSP. Khaled Khelif Applications Web Cours 2: Introduction J2EE Servlets et JSP Khaled Khelif 1 Rappel Web statique vs. Web dynamique Principe des applications web Protocole HTTP : requêtes en mode texte Développement d applications

Plus en détail

TP2. Mail et servlet. Quel port utilise smtp? A quoi servent les commandes HELO, MAIL FROM:, RCPT TO:, DATA?

TP2. Mail et servlet. Quel port utilise smtp? A quoi servent les commandes HELO, MAIL FROM:, RCPT TO:, DATA? Université Paris 7 M2 II Protocole Internet 1 Protocole SMTP TP2 Mail et servlet 1. Le protocole SMTP est définit dans la RFC 821 (mise à jour dans la RFC 2821). Le format des messages est spécifié dans

Plus en détail

Introduction aux «Services Web»

Introduction aux «Services Web» Introduction aux «Services Web» Sana Sellami sana.sellami@univ-amu.fr 2014-2015 Modalité de contrôle de connaissances Note de contrôle de continu Note projet Evaluation du projet la semaine du 17 novembre

Plus en détail

W4 ADMIN FOR JAVA MANUEL D UTILISATION Référence: W4NG_W4ADMIN_020_FR

W4 ADMIN FOR JAVA MANUEL D UTILISATION Référence: W4NG_W4ADMIN_020_FR W4 ADMIN FOR JAVA MANUEL D UTILISATION Référence: W4NG_W4ADMIN_020_FR Les prochaines mises à jour de ce document seront disponibles sur www.myw4.com W4 ADMIN FOR JAVA MANUEL D UTILISATION Référence: W4NG_W4ADMIN_020_FR

Plus en détail

Guide Share France. Web Single Sign On. Panorama des solutions SSO

Guide Share France. Web Single Sign On. Panorama des solutions SSO Web Single Sign On Panorama des solutions SSO Agenda Concepts généraux Quelques solutions de Web SSO Questions & Réponses Définition Qu est-ce que le Single Sign-On? Solution visant à minimiser le nombre

Plus en détail

LES SCRIPTS CGI. Présentation Mise en œuvre La programmation Les variables d environnement

LES SCRIPTS CGI. Présentation Mise en œuvre La programmation Les variables d environnement LES SCRIPTS CGI Présentation Mise en œuvre La programmation Les variables d environnement LES SCRIPTS CGI Présentation Mise en œuvre La programmation Les variables d environnement OBJECTIFS Historiquement,

Plus en détail

Plan Rappels sur les patrons de conception Contexte Annuaire JNDI Conception d Applications Hétérogènes Distribuées

Plan Rappels sur les patrons de conception Contexte Annuaire JNDI Conception d Applications Hétérogènes Distribuées Conception d Applications Hétérogènes Distribuées Master 2 Traitement de l Information Lionel Médini Septembre-novembre 2015 du cours Outils de programmation avancés Retour sur les patrons de conception

Plus en détail

NFS Maestro 8.0. Nouvelles fonctionnalités

NFS Maestro 8.0. Nouvelles fonctionnalités NFS Maestro 8.0 Nouvelles fonctionnalités Copyright Hummingbird 2002 Page 1 of 10 Sommaire Sommaire... 2 Généralités... 3 Conformité à la section 508 de la Rehabilitation Act des Etats-Unis... 3 Certification

Plus en détail

Apache Tomcat 8 Guide d'administration du serveur Java EE 7 sous Windows et Linux

Apache Tomcat 8 Guide d'administration du serveur Java EE 7 sous Windows et Linux Avant-propos 1. À qui s adresse ce livre? 11 2. Les pré-requis 12 Préambule 1. Rappel sur les architectures Internet/Intranet/Extranet 13 1.1 Le protocole HTTP 14 1.1.1 Les méthodes HTTP 16 1.1.2 Les codes

Plus en détail

Java EE Approfondi - Cours 2. Cours de 2 e année ingénieur Spécialisation «Génie Informatique»

Java EE Approfondi - Cours 2. Cours de 2 e année ingénieur Spécialisation «Génie Informatique» Java EE Approfondi - Cours 2 Cours de 2 e année ingénieur Spécialisation «Génie Informatique» Présentation Lier l'orienté objet et la base de données relationnelle peut être lourd et consommateur en temps.

Plus en détail

Institut Supérieur de Gestion. Cours pour 3 ème LFIG. Java Enterprise Edition Introduction Bayoudhi Chaouki

Institut Supérieur de Gestion. Cours pour 3 ème LFIG. Java Enterprise Edition Introduction Bayoudhi Chaouki Institut Supérieur de Gestion Cours pour 3 ème LFIG Java Enterprise Edition Introduction Bayoudhi Chaouki 1 Java EE - Objectifs Faciliter le développement de nouvelles applications à base de composants

Plus en détail

OCS. Installation d' OCS. Sécuriser MySQL et XAMPP

OCS. Installation d' OCS. Sécuriser MySQL et XAMPP OCS Installation d' OCS Prendre le fichier et l'exécuter. Répondre Y (yes) à l'inviter de commande. Décocher ''Review XAMPP Security'' Sécuriser MySQL et XAMPP Pour cela, se rendre sur l adresse http://localhost/security/

Plus en détail

Modèle client-serveur

Modèle client-serveur Modèle client-serveur Daniel Hagimont IRIT/ENSEEIHT 2 rue Charles Camichel - BP 7122 31071 TOULOUSE CEDEX 7 Daniel.Hagimont@enseeiht.fr http://hagimont.perso.enseeiht.fr 1 Plan Principes généraux Modèle

Plus en détail

La suite logicielle Lin ID. Paris Capitale du Libre 25 septembre 2008

La suite logicielle Lin ID. Paris Capitale du Libre 25 septembre 2008 La suite logicielle Lin ID Paris Capitale du Libre 25 septembre 2008 Pourquoi Lin ID? Le domaine de la gestion des identités est vaste et complexe L'offre logicielle est réduite, dominée par quelques grands

Plus en détail

Single Sign On. Nicolas Dewaele. Single Sign On. Page 1. et Web SSO

Single Sign On. Nicolas Dewaele. Single Sign On. Page 1. et Web SSO Page 1 Introduction Sommaire I- Présentation de la technologie II- Architectures classiques et étude du marché III- Implémentation en entreprise IV- Présentation de systèmes SSO Annexes Page 2 Introduction

Plus en détail

Java et Objet. Amélie Lambert 2014-2015. Amélie Lambert 2014-2015 1 / 42

Java et Objet. Amélie Lambert 2014-2015. Amélie Lambert 2014-2015 1 / 42 Java et Objet Amélie Lambert 2014-2015 Amélie Lambert 2014-2015 1 / 42 Chapitre 8 Développement d applications Web Amélie Lambert 2014-2015 2 / 42 Plan du cours Typologie des applications Web Architecture

Plus en détail

TX A081025: Délégation de l authentification pour les Services Web

TX A081025: Délégation de l authentification pour les Services Web TX A081025: Délégation de l authentification pour les Services Web Jérémy Vauchelle Enseignant: Aurélien Bénel Intervenants: Chao Zhou Arnaud Pagnier Plan 1. Présentation du sujet 2. Présentation du protocole

Plus en détail

Intégration d un poste Linux dans un domaine W2K

Intégration d un poste Linux dans un domaine W2K Intégration d un poste Linux dans un domaine W2K Pascal Gachet EIVD pascal.gachet@eivd.ch mai 2003 Intégration d un poste Linux dans un domaine W2K 2 Table des matières Introduction... 2 Terminologie...

Plus en détail

Application des Spécifications détaillées pour la Retraite, architecture portail à portail

Application des Spécifications détaillées pour la Retraite, architecture portail à portail Pour Application des Spécifications détaillées pour la Retraite, architecture portail à portail Version 1.0 ON-X S.A. est une société du Groupe ON-X 15, quai Dion Bouton 92816 PUTEAUX cedex. Tél : 01 40

Plus en détail

TP6 EJB : Création d'un EJB3 Entité

TP6 EJB : Création d'un EJB3 Entité TP6 EJB : Création d'un EJB3 Entité Objis : nous allons vous faire aimer JAVA - www.objis.com 1 Table des matières Formation EJB - TP 'Développement EJB3 entity avec Eclipse' Propriété du document...3

Plus en détail

Application de lecture de carte SESAM-Vitale Jeebop

Application de lecture de carte SESAM-Vitale Jeebop Application de lecture de carte SESAM-Vitale Jeebop Présentation Le module de lecture de carte SESAM-Vitale Jeebop est une application Java Web Start, c'est à dire une application Java qui se télécharge

Plus en détail

Programmation Réseau RMI. Jean-Baptiste.Yunes@univ-paris-diderot.fr armand@informatique.univ-paris-diderot.fr. ! UFR Informatique

Programmation Réseau RMI. Jean-Baptiste.Yunes@univ-paris-diderot.fr armand@informatique.univ-paris-diderot.fr. ! UFR Informatique Programmation Réseau RMI Jean-Baptiste.Yunes@univ-paris-diderot.fr armand@informatique.univ-paris-diderot.fr UFR Informatique 2014 Les RMI de Java Les applications RMI sont des applications bâties sur

Plus en détail

Java EE Applications web

Java EE Applications web Java EE Applications web Applications web Deux types d applications web: Applications orientées présentation Contenu statique: Html,xml, XVG Contenu dynamique: jsp, jsf, servlets Applications orientées

Plus en détail

Annuaire : Active Directory

Annuaire : Active Directory Annuaire : Active Directory Un annuaire est une structure hiérarchique qui stocke des informations sur les objets du réseau. Un service d'annuaire, tel qu'active Directory, fournit des méthodes de stockage

Plus en détail

Messagerie asynchrone et Services Web

Messagerie asynchrone et Services Web Article Messagerie asynchrone et Services Web 1 / 10 Messagerie asynchrone et Services Web SOAP, WSDL SONT DES STANDARDS EMERGEANT DES SERVICES WEB, LES IMPLEMENTATIONS DE CEUX-CI SONT ENCORE EN COURS

Plus en détail

Chapitre 4 Les Servlets. 1. Qu'est-ce qu'une Servlet? 1.1 Présentation. 1.2 Requêtes HTTP

Chapitre 4 Les Servlets. 1. Qu'est-ce qu'une Servlet? 1.1 Présentation. 1.2 Requêtes HTTP 210 Les Servlets 1. Qu'est-ce qu'une Servlet? 1.1 Présentation Les Servlets sont la base de la programmation Java EE. La conception d'un site Web dynamique en Java repose sur ces éléments. Une Servlet

Plus en détail

Module Client Serveur Web 2006 Cours, TD et TP sur PHP et Tomcat

Module Client Serveur Web 2006 Cours, TD et TP sur PHP et Tomcat Prénom : Module Client Serveur Web 2006 Cours, TD et TP sur PHP et Tomcat Nom : Merci de répondre aux questions fermées directement sur la présente feuille et aux questions ouvertes sur une feuille indépendante

Plus en détail

Cours Serveurs d application. et Java avancé. Introduction au cours Serveurs d application. et Java avancé. Prérequis / Objectifs.

Cours Serveurs d application. et Java avancé. Introduction au cours Serveurs d application. et Java avancé. Prérequis / Objectifs. Cours Serveurs d application et Java avancé Introduction au cours Serveurs d application et Java avancé ITU Université de Nice Richard Grin Version O 1.0.1 12/4/14 20 h de cours et TPs Richard Grin, université

Plus en détail

TP 2 : programmation côté serveur À rendre pour le mardi 6 mai 2008

TP 2 : programmation côté serveur À rendre pour le mardi 6 mai 2008 Université Claude Bernard Lyon 1 UFR d informatique avril 2006 MIAG soir Systèmes d Information Méthodes Avancées TP 2 : programmation côté serveur À rendre pour le mardi 6 mai 2008 Introduction Dans ce

Plus en détail

Architecture Orientée Service, JSON et API REST

Architecture Orientée Service, JSON et API REST UPMC 3 février 2015 Précedemment, en LI328 Architecture générale du projet Programmation serveur Servlet/TOMCAT Aujourd hui Quelques mots sur les SOA API - REST Le format JSON API - REST et Servlet API

Plus en détail

Présentation générale des Web Services

Présentation générale des Web Services Présentation générale des Web Services Vue Globale Type d'architecture reposant sur les standards de l'internet Alternative aux architectures classiques : Client/serveur n/tiers Orientée services permettant

Plus en détail

Manuel d intégration du service AByster

Manuel d intégration du service AByster Manuel d intégration du service AByster PHP API Version 1.0 11 février 2013 www.abyster.com 1 Table des matières 01. Objet... 3 02. Définitions... 3 03. Introduction... 4 04. Le Core... 5 04.1 Organisation

Plus en détail

CONCOURS DE L AGRÉGATION INTERNE «ÉCONOMIE ET GESTION» SESSION 2015 SECONDE ÉPREUVE

CONCOURS DE L AGRÉGATION INTERNE «ÉCONOMIE ET GESTION» SESSION 2015 SECONDE ÉPREUVE CONCOURS DE L AGRÉGATION INTERNE «ÉCONOMIE ET GESTION» SESSION 2015 SECONDE ÉPREUVE Épreuve de cas pratique dans la spécialité correspondant à l'option choisie par le candidat Option D Durée de préparation

Plus en détail

Exceed 8.0. Nouvelles fonctionnalités

Exceed 8.0. Nouvelles fonctionnalités Exceed 8.0 Nouvelles fonctionnalités Copyright Hummingbird 2002 Page 1 of 9 Sommaire Sommaire... 2 Généralités... 3 Conformité à la section 508 de la Rehabilitation Act des Etats-Unis... 3 Certification

Plus en détail

Tp2 Emacs Développement Web

Tp2 Emacs Développement Web Tp2 Emacs Développement Web Les indications ci-dessous donnent les grandes lignes du développement. 1/ Evenement Ajax Jquery: Le code javascript jquery suivant permet d afficher un message dans un span

Plus en détail

T.P. 3 Base de données, JDBC et Mapping Objet-relationnel

T.P. 3 Base de données, JDBC et Mapping Objet-relationnel EPITA Ala Eddine BEN SALEM App-Ing2 J2EE T.P. 3 Base de données, JDBC et Mapping Objet-relationnel L'objectif de ce TP est de vous faire pratiquer l'api JDBC qui permet d'accéder à une base de données

Plus en détail

Web Tier : déploiement de servlets

Web Tier : déploiement de servlets Web Tier : déploiement de servlets 1 / 35 Plan 1 Introduction 2 Servlet : Principe de fonctionnement 3 Création et développement sur un serveur JEE 4 Quelques méthodes de l API des servlets 5 Utilisation

Plus en détail

Utilisation de JAVA coté Application serveur couplé avec Oracle Forms Hafed Benteftifa www.degenio.com Novembre 2008

Utilisation de JAVA coté Application serveur couplé avec Oracle Forms Hafed Benteftifa www.degenio.com Novembre 2008 Introduction Utilisation de JAVA coté Application serveur couplé avec Oracle Forms Hafed Benteftifa www.degenio.com Novembre 2008 Forms 10g permet l utilisation du JAVA côté client et côté application

Plus en détail

DUT Informatique Module JAVA Apprentis Département Informatique 2008 / 2009. Travaux Pratiques n o 7 : RMI

DUT Informatique Module JAVA Apprentis Département Informatique 2008 / 2009. Travaux Pratiques n o 7 : RMI iut ORSAY DUT Informatique Département Informatique 2008 / 2009 Travaux Pratiques n o 7 : RMI Nom(s) : Groupe : Date : Objectifs : savoir créer des applications client-serveur mettant en jeu des machines

Plus en détail

GUIDE UTILISATEUR NQI ORCHESTRA V.2.9.5 BIRT V.2.2.2

GUIDE UTILISATEUR NQI ORCHESTRA V.2.9.5 BIRT V.2.2.2 GUIDE UTILISATEUR NQI ORCHESTRA V.2.9.5 BIRT V.2.2.2 Table des Matières 1. INTRODUCTION...3 1.1 SUJET...3 1.2 OBJECTIFS...3 1.3 DÉFINITION DE TERMES, ACRONYMES...3 1.4 RÉFÉRENCE...3 2. CONFIGURATION...4

Plus en détail

Environnements de Développement

Environnements de Développement Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Mahdia Unité d Enseignement: Environnements de Développement BEN ABDELJELIL HASSINE Mouna m.bnaj@yahoo.fr Développement des systèmes d Information Syllabus

Plus en détail

Spécification Technique Frameworks core

Spécification Technique Frameworks core Espace Numérique de Travail Spécification technique Frameworks core support d une solution open source d ENT pour les EPLE de la région Île-de-France Spécification Technique Frameworks core Auteur Version

Plus en détail

Alfresco. Point Produit. Michael Harlaut Romain Guinot. Ingénieurs Solutions

Alfresco. Point Produit. Michael Harlaut Romain Guinot. Ingénieurs Solutions Alfresco Point Produit Michael Harlaut Romain Guinot Ingénieurs Solutions Agenda Retour sur l année 2014 + Alfresco One 4.2 + Records Management 2.x Les nouveautés Alfresco One 5.0 + Intégration bureautique

Plus en détail

LOT03P6 - Domino 8.5 : XPages dans Domino Designer 8.5 - Partie 6

LOT03P6 - Domino 8.5 : XPages dans Domino Designer 8.5 - Partie 6 LOT03P6 - Domino 8.5 : XPages dans Domino Designer 8.5 - Partie 6 Objectifs du développement en 8.5 Fournir un outil de développement moderne Faire pour les développeurs ce que Notes 8 a fait pour l'utilisateur

Plus en détail

Méta-annuaire LDAP/NIS/Active Directory

Méta-annuaire LDAP/NIS/Active Directory Méta-annuaire LDAP/NIS/Active Directory 1 Méta-annuaire LDAP/NIS/Active Directory Dissémination des informations administratives sur les personnels 2 Organisation initiale Mouvements de personnels fréquents

Plus en détail

Introduction pratique au Développement orienté Modèle Pierre Parrend, Mars 2005

Introduction pratique au Développement orienté Modèle Pierre Parrend, Mars 2005 MDA : Un Tutoriel Introduction pratique au Développement orienté Modèle Pierre Parrend, Mars 2005 1 Sommaire Table des matières 1 Sommaire 1 2 Introduction 2 2.1 A qui s adresse ce tutoriel......................

Plus en détail

Interfaçage de programmation. c Olivier Caron

Interfaçage de programmation. c Olivier Caron Interfaçage de programmation 1 Le SGBD est-il suffisant? (1/2) Les pour : La puissance du langage de requêtes. 1 Le SGBD est-il suffisant? (1/2) Les pour : La puissance du langage de requêtes. L aspect

Plus en détail

Descripteur de déploiement

Descripteur de déploiement Chapitres traités Application Web Descripteur de déploiement Lorsque nous avons étudiés les servlets, nous avons déjà rencontrés et utilisés les descripteurs de déploiement. Dans ce chapitre, nous allons

Plus en détail

Programmation orientée objet en langage JAVA

Programmation orientée objet en langage JAVA Programmation orientée objet en langage JAVA Connexion à une base de données avec JDBC Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences et Techniques 25 rue Philippe Lebon - BP 540 76058 LE HAVRE CEDEX

Plus en détail

RPC Remote Procedure Call. Benmoussa Yahia Université M hamed Bougara de Boumerdès yahia.benm@gmail.com

RPC Remote Procedure Call. Benmoussa Yahia Université M hamed Bougara de Boumerdès yahia.benm@gmail.com RPC Remote Procedure Call Benmoussa Yahia Université M hamed Bougara de Boumerdès yahia.benm@gmail.com Objectifs Le rôle de RPC comme middleware Positionner RPC dans le modèle OSI Développement d application

Plus en détail

Fonctionnement du serveur Z39.50

Fonctionnement du serveur Z39.50 Fonctionnement du serveur Z39.50 Table des matières 1 Configuration du serveur...2 1.1 Comportement du serveur...2 1.2 Configuration de la traduction z39.50 -> base de données...2 1.3 Configuration du

Plus en détail

WEBSERVICES. Michael Fortier. Master Informatique 2ème année. fortier@lipn.univ-paris13.fr A308, Université de Paris 13

WEBSERVICES. Michael Fortier. Master Informatique 2ème année. fortier@lipn.univ-paris13.fr A308, Université de Paris 13 WEBSERVICES Michael Fortier Master Informatique 2ème année fortier@lipn.univ-paris13.fr A308, Université de Paris 13 https ://lipn.univ-paris13.fr/ fortier/enseignement/webservices/ Sommaire 1 Rappels

Plus en détail

Créer le modèle multidimensionnel

Créer le modèle multidimensionnel 231 Chapitre 6 Créer le modèle multidimensionnel 1. Présentation de SSAS multidimensionnel Créer le modèle multidimensionnel SSAS (SQL Server Analysis Services) multidimensionnel est un serveur de bases

Plus en détail

TP3. Mail. Attention aux fausses manoeuvres lors de ce TP vous pouvez endommager votre mail sur ouindose.

TP3. Mail. Attention aux fausses manoeuvres lors de ce TP vous pouvez endommager votre mail sur ouindose. Université Paris 7 M2 II Protocole Internet TP3 Mail Attention aux fausses manoeuvres lors de ce TP vous pouvez endommager votre mail sur ouindose. 1 Protocole SMTP 1. Le protocole SMTP est définit dans

Plus en détail

Introduction. aux architectures web. de Single Sign-On

Introduction. aux architectures web. de Single Sign-On Introduction aux architectures web de Single Sign-On Single Sign-on Authentifier 1 seule fois un utilisateur pour accéder à un ensemble d applications contexte web Nombre croissant d applications ayant

Plus en détail

Plan. La plate-forme J2EE. Plan J2SE. Standard Edition. Master Informatique 2ème année. Olivier Flauzac. olivier.flauzac@univ-reims.

Plan. La plate-forme J2EE. Plan J2SE. Standard Edition. Master Informatique 2ème année. Olivier Flauzac. olivier.flauzac@univ-reims. Plan La plate-forme J2EE Master Informatique 2ème année Olivier Flauzac olivier.flauzac@univ-reims.fr Olivier Flauzac (URCA) La plate-forme J2EE olivier.flauzac@univ-reims.fr 1 / 64 Olivier Flauzac (URCA)

Plus en détail

JDBC. Daniel Tschirhart : Programmation Java V1.35 1.1

JDBC. Daniel Tschirhart : Programmation Java V1.35 1.1 JDBC Daniel Tschirhart : Programmation Java V1.35 1.1 JDBC JDBC est l'acronyme de Java DataBase Connectivity et désigne une API définie par Sun pour permettre un accès aux bases de données avec Java Accès

Plus en détail

Guide de l utilisateur WebSeekurity

Guide de l utilisateur WebSeekurity SCRT Information Security Julia Benz Guide de l utilisateur WebSeekurity Version 1.0 Mars 2012 Table des matières Table des matières i 1 Introduction 1 1.1 Contributions.............................. 1

Plus en détail

Application des Spécifications détaillées pour le RNIAM, architecture portail à portail

Application des Spécifications détaillées pour le RNIAM, architecture portail à portail Pour Application des Spécifications détaillées pour le RNIAM, architecture portail à portail Version 1.0 ON-X S.A. est une société du Groupe ON-X 15, quai Dion Bouton 92816 PUTEAUX cedex. Tél : 01 40 99

Plus en détail

La fédération d identités, pourquoi et comment? Olivier Salaün, RENATER ANF Mathrice 2014

La fédération d identités, pourquoi et comment? Olivier Salaün, RENATER ANF Mathrice 2014 La fédération d identités, pourquoi et comment? Olivier Salaün, RENATER ANF Mathrice 2014 25/09/2014 1 RENATER Opérateur du réseau enseignement et recherche Sécurité Le CERT RENATER Animation réseau des

Plus en détail

Implementing a simple RMI Application over the. Internet. (using. and

Implementing a simple RMI Application over the. Internet. (using. and Implementing a simple RMI Application over the (using and Internet and comparing HTTP tunneling,, RMI Proxy) Plan de l exposé Introduction Problématique HTTP tunneling Comment RMI «tunnelle» des messages

Plus en détail

Explication des statistiques

Explication des statistiques Explication des statistiques Sources : http://www.eolas.fr/8-conseil/65-interpreter-vos-statistiques-webalizer.htm http://support.sherweb.com/faqdetails.php?idarticle=68 Un site web est un ensemble de

Plus en détail

Environnements de développement (intégrés)

Environnements de développement (intégrés) Environnements de développement (intégrés) Développement de greffons Patrick Labatut labatut@di.ens.fr http://www.di.ens.fr/~labatut/ Département d informatique École normale supérieure Centre d enseignement

Plus en détail

Application web de gestion de comptes en banques

Application web de gestion de comptes en banques Application web de gestion de comptes en banques Objectif Réaliser une application Web permettant à un client de gérer ses comptes en banque Diagramme de cas d'utilisation 1 Les cas d'utilisation Connexion

Plus en détail

Authentification et contrôle d'accès dans les applications web

Authentification et contrôle d'accès dans les applications web Authentification et contrôle d'accès dans les applications web Quelques Rappels Objectifs : contrôler que seulement Certains utilisateurs Exécutent certaines opérations Sur certains objets Trois entités

Plus en détail

Modèle client-serveur

Modèle client-serveur Modèle client-serveur Daniel Hagimont IRIT/ENSEEIHT 2 rue Charles Camichel - BP 7122 31071 TOULOUSE CEDEX 7 Daniel.Hagimont@enseeiht.fr http://hagimont.perso.enseeiht.fr Remerciements Michel Riveill 1

Plus en détail

Optimisation des performances

Optimisation des performances Note technique W4 Engine Optimisation des performances Cette note technique décrit les principales possibilités offertes par W4 BPM Suite pour optimiser les performances des applications s'appuyant sur

Plus en détail

Web services en Java (services Web) Jean-marc Farinone

Web services en Java (services Web) Jean-marc Farinone Web services en Java (services Web) Jean-marc Farinone Web services (services web) : qu'est ce? Une architecture orientée objet et distribuée où les messages sont en syntaxe XML. Une définition : Les Services

Plus en détail

PortWise Access Management Suite

PortWise Access Management Suite Créez un bureau virtuel pour vos employés, partenaires ou prestataires depuis n importe quel endroit et n importe quel appareil avec Portwise Access Manager et Authentication Server. Fournir des accès

Plus en détail

Bénéfices de Citrix NetScaler pour les architectures Citrix

Bénéfices de Citrix NetScaler pour les architectures Citrix Bénéfices de Citrix NetScaler pour les architectures Citrix 15 novembre 2007 Auteurs: Mahmoud EL GHOMARI E-mail: mahmoud.elghomari@eu.citrix.com Stéphane CAUNES E-mail: stephane.caunes@eu.citrix.com Riad

Plus en détail

NFP111 Systèmes et Applications Réparties

NFP111 Systèmes et Applications Réparties NFP111 Systèmes et Applications Réparties 1 de 38 NFP111 Systèmes et Applications Réparties Cours 11 - Les Enterprise Java Beans (Introduction aux Enterprise Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences

Plus en détail

FICHE NAPI DE L APPLICATION "ECOLE OUVERTE"

FICHE NAPI DE L APPLICATION ECOLE OUVERTE FICHE NAPI DE L APPLICATION "ECOLE OUVERTE" NAPI_Ecole_Ouverte.doc Page 1 sur 11 1 DESCRIPTION FONCTIONNELLE "Ecole Ouverte" est une application à destination : du rectorat et des établissements scolaires

Plus en détail

Servlets, beans, base de données

Servlets, beans, base de données Institut Galilée E-services Année 2014-2015 Master 2 T.P. 2 Servlets, beans, base de données L objectif de ce TP est de mettre en place un site web pour l administration et la commande de pizzas : une

Plus en détail

Apache Tomcat 8. Guide d administration du serveur Java EE 7 sous Windows et Linux. Apache Tomcat 8. Apache Tomcat 8

Apache Tomcat 8. Guide d administration du serveur Java EE 7 sous Windows et Linux. Apache Tomcat 8. Apache Tomcat 8 Avant-propos Préambule La plate-forme Java EE Installation et configuration Administration du serveur Déploiement et gestion des applications La sécurité du serveur et des applications Analyse et supervision

Plus en détail

RTE Technologies. RTE Geoloc. Configuration avec Proxy ou Firewall

RTE Technologies. RTE Geoloc. Configuration avec Proxy ou Firewall RTE Technologies RTE Geoloc Configuration avec Proxy ou Firewall 2 Septembre 2010 Table des matières Introduction... 3 Présentation de RTE Geoloc... 3 Configuration des paramètres de sécurité... 3 Configuration

Plus en détail

Implémentée sous forme de JavaBean ou EJB, c est dans cette couche que l on retrouve l ensemble des traitements d une application.

Implémentée sous forme de JavaBean ou EJB, c est dans cette couche que l on retrouve l ensemble des traitements d une application. Introduction Nous allons parler, dans ce document consacré aux architectures multi-tiers en environnement J2EE, de 3 des cinq couches les plus représentatives. Faisons tout d'abord un petit rappel sur

Plus en détail