Pascal Contremoulins. Pascal Contremoulins Colloque «Le transport interurbain et la sécurité routière» 22/06/2015

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Pascal Contremoulins. Pascal Contremoulins Colloque «Le transport interurbain et la sécurité routière» 22/06/2015"

Transcription

1 22/06/2015

2 LE RESEAU CONCEDE Colloque «Le transport interurbain et la sécurité routière» 22/06/2015 2

3 LE TRAFIC Répartition du trafic VL et PL (y compris les bus) sur les autoroutes concédées en 2014: Sur la période , la répartition du trafic reste identique d une année sur l autre, à hauteur de 86%pour les VL et 14%pour les PL (y compris les bus). 22/06/2015 3

4 ACCIDENTS CORPORELS Répartition des véhicules impliqués dans les accidents corporels en 2014 % véhicules Véhicules légers 79.8 Poids lourds 16.7 Dont bus 0.3 Motos 3.5 Total 100 La présence des PL dans les accidents corporels est légèrement supérieure à leur présence dans le trafic (14%). 22/06/2015 4

5 ACCIDENTS CORPORELS Répartition des véhicules seuls impliqués dans les accidents corporels en 2014 % véhicules Véhicules légers 86.7 Poids lourds 8.6 Dont bus 0.3 Motos 4.4 Total 100 Les PL à l origine d accidents corporels sont sous-représentés par rapport à leur présence dans le trafic (14%). 22/06/2015 5

6 ACCIDENTS MORTELS Répartition des véhicules impliqués dans les accidents mortels entre 2010 et 2014 % véhicules Véhicules légers 69.8 Poids lourds 25.3 Dont bus 1.2 Motos 4.9 Total 100 La présence des PL dans les accidents mortels est supérieure à leur présence dans le trafic (14%). 22/06/2015 6

7 ACCIDENTS MORTELS Répartition des véhicules à l origine des accidents mortels entre 2010 et 2014 % véhicules Véhicules légers 70.4 Poids lourds 21.5 Dont bus 1.6 Motos 8.0 Total 100 Les PL à l origine d accidents mortels sont surreprésentés par rapport à leur présence dans le trafic (14%). 22/06/2015 7

8 ACCIDENTS MORTELS Sur l autoroute A1 du groupe sanef où les PL représentent 25% du trafic. Les PL sont impliqués dans 35% des accidents mortels Rappel : les PL représentent 14% du trafic sur le réseau autoroutier concédé et l implication dans les accidents mortels est de 25%. 22/06/2015 8

9 ACCIDENTS MORTELS Risque d accidents mortels des VL et des PL selon le trafic et les conditions de luminosité entre 2010 et 2014 De nuit, le risque d avoir un accident mortel est près de trois fois plus grand pourlesvlquepourlespl. 22/06/2015 9

10 ACCIDENTS MORTELS les principaux facteurs d accidents entre 2010 et 2014 des PL à l origine des accidents Somnolence et fatigue 18% Inattention 19% Vitesse excessive ou inadaptée 17% Problème de pneumatique 11% - On retrouve la somnolence et l inattention dans près de 40 % des accidents mortels où les PL sont à l origine de l accident. 22/06/

11 POUR EVITER ÇA 22/06/

12 UN DES ÉLÉMENTS DE SÉCURITÉ Pour lutter contre la somnolence, les sociétés d autoroutes agissent notamment en renforçant les équipements en «marquage sonore». Ce marquage qui délimite la bande d urgence alerte le conducteur inattentif ou somnolent. Plusde80%duréseauestdéjàéquipé 22/06/

13 DES PROGRES POUR LA SECURITE Lorsqu une aire est saturée Les PL ne savent pas s ils trouveront une place ailleurs, Ils peuvent se garer n importe où (sur les places VL, sur les bretelles d accès ) ; Ces situations sont dangereuses pour tous 22/06/

14 DES PROGRES POUR LA SECURITE Informer les chauffeurs PL de la disponibilité des places de stationnement : meilleure occupation et répartition des PL sur les aires; limitation du stationnement sauvage pour une meilleure sécurité de l ensemble des usagers et du personnel sanef; nouveau service aux PL sur une autoroute à fort trafic PL(A1). 22/06/

15 Principes de fonctionnement L arrivée d un PL sur le capteur modifie le champs magnétique Le capteur le détecte et transmet par onde radio l information à un concentrateur L information est envoyée vers un système central qui l envoie sur un panneau à message variable 22/06/

16 PMV installé entre 1 et 3 Km avant l aire indique l état des 4 aires suivantes Indique la mention LIBRE, COMPLET ou FERMEE Colloque «Le transport interurbain et la sécurité routière» 22/06/

17 LES PARKINGS SÉCURISÉS PL 13 parkings sécurisés places disponibles LES SERVICES Des systèmes d alarme et de vidéosurveillance. Un accueil en plusieurs langues Des services de restauration et des espaces de repos, détente (accès TV..) Cabines de Douches Des espaces de communication : Internet, téléphone, télécopie RAPPEL: 367 aires de services 626 aires de repos 22/06/

18 AMELIORATION CONTINUE DE LA SECURITE 22/06/

19 AMELIORATION CONTINUE DE LA SECURITE 22/06/

20 AMELIORATION CONTINUE DE LA SECURITE La sécurité sur autoroute s est améliorée grâce aux progrès réalisés sur nos infrastructures, aux évolutions et à un meilleur respect de la réglementation au développement de nos moyens d information, à la meilleure sécurité tant passive qu active des véhicules. mais un travail de long terme reste à accomplir pour améliorer les comportements 22/06/

21 NOS PREOCUPATIONS Une part importante des accidents est attribuée à l inattention, dans cette généralité se cache des taches annexes à la conduite. Téléphoner, Regarder la télévision, Lire, 22/06/

22 LES INTER-DISTANCES A l aide de l observatoire des comportements sanef réalisé l an dernier, nous avons pu constater que 16% des poids lourds ne respectent pas l inter-distance minimale. Les conséquences peuvent être graves. Pour information une enquête nationale rapporte que les PL sont impliqués dans 43% des heurts de FLR sur les 2x2 voies et plus. Les accidents sont souvent dus à un masquage par le PL qui précède. 22/06/

23 LES ZONES DE TRAVAUX L observatoire des comportements sanef en zone de chantier réalisé cette année nous en apprend beaucoup sur : Les changements de voie : 2 conducteurs poids-lourds sur 3 changent de voie à moins de 200 m du balisage. 1 PL sur 4 le fait à moins de 100 m. Les inter-distances : 30 % des PL ne respectent pas les distances de sécurité en zone de travaux contre 16 % en temps normal. Les changements de voies tardifs et le non respect des distances de sécurité constituent un réel danger pour le personnel en intervention. 22/06/

24 UNE EXPERIMENTATION 22/06/

25 Merci de votre attention Et soyez prudents! 22/06/2015

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE 5 janvier 2005 Original : FRANÇAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS Groupe de travail sécurité et circulation

Plus en détail

DIAGNOSTIC GLOBAL DE SECURITE ROUTIERE. Présenté par : Mawoutoe FATONZOUN Directeur Général des Transports du TOGO

DIAGNOSTIC GLOBAL DE SECURITE ROUTIERE. Présenté par : Mawoutoe FATONZOUN Directeur Général des Transports du TOGO DIAGNOSTIC GLOBAL DE SECURITE ROUTIERE Présenté par : Mawoutoe FATONZOUN Directeur Général des Transports du TOGO DIAGNOSTIC GLOBAL DE SECURITE ROUTIERE INTRODUCTION Les accidents de la circulation sont

Plus en détail

Dossier de presse. Création de l observatoire sanef 1 ère étude scientifique des comportements au volant sur autoroute JUILLET 2012

Dossier de presse. Création de l observatoire sanef 1 ère étude scientifique des comportements au volant sur autoroute JUILLET 2012 Dossier de presse SOMMAIRE Présentation...3 Une étude scientifique pour dresser un état des lieux des comportements sur autoroute...4 L occupation des voies : des résultats venant confirmer l importance

Plus en détail

Interaction véhicule-infrastructure intelligente

Interaction véhicule-infrastructure intelligente XIXème FORUM Systèmes et Logiciels pour les NTIC dans le transport Interaction véhicule-infrastructure intelligente Jean-Hubert WILBROD Interaction véhicule-infrastructure intelligente Sommaire Du contact

Plus en détail

Conférence de presse. du 22 avril 2014

Conférence de presse. du 22 avril 2014 Conférence de presse du 22 avril 2014 Programme 1. Bilan des accidents de la route 2013 2. Lancement de la campagne de sensibilisation «Levez le pied!» 3. Présentation du guide «Passages pour piétons en

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LES RADARS EN FRANCE. Présenté par Transpoco

TOUT SAVOIR SUR LES RADARS EN FRANCE. Présenté par Transpoco TOUT SAVOIR SUR LES RADARS EN FRANCE Présenté par Transpoco Historique 1946 : Le premier radar français appelé «Mesta 100». 1974 à 1988 : le Mestra 206 est commercialisé jusqu en 1988 mais utilisé jusqu

Plus en détail

Sécurité routière et Usager

Sécurité routière et Usager Session Sécurité routière et Usager Président : Michel LABROUSSE MEDDE DIT Modérateur : Julien VICK SER Communication entre Infrastructure et véhicule pour l amélioration de la sécurité Intervenants :

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE DOSSIER DE PRESSE

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE DOSSIER DE PRESSE MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE DOSSIER DE PRESSE Campagne de sensibilisation sur la sécurité des personnels aux abords des chantiers routiers Du 18 au 22 juin 2012 DIR

Plus en détail

L accidentalité dans l Orne en 2013

L accidentalité dans l Orne en 2013 08 juillet 2014 2009 2010 2011 2012 2013 provisoire Accidents 185 148 178 131 129 37 25 22 26 26 Blessés 228 186 272 180 152 L insécurité routière recule légèrement en 2013. Le nombre d accidents corporels

Plus en détail

Intégration de la Sécurité Routière dans les champs de compétence des communes

Intégration de la Sécurité Routière dans les champs de compétence des communes Pôle d Appui Sécurité Pôle Routière d Appui Poitou-Charentes Sécurité Routière Poitou-Charentes Octobre 2014 1 Intégration de la Sécurité Routière dans les champs de compétence des communes Pôle d Appui

Plus en détail

Situation de la congestion et de l accidentologie sur la vallée du Rhône et l arc languedocien. Débat Public VRAL Visite presse ASF

Situation de la congestion et de l accidentologie sur la vallée du Rhône et l arc languedocien. Débat Public VRAL Visite presse ASF Situation de la congestion et de l accidentologie sur la vallée du Rhône et l arc languedocien Débat Public VRAL Visite presse ASF Vedène - 17/05/2006 L A7 et l A9 en quelques chiffres Un des axes de liaison

Plus en détail

BILAN ROUTIER UNE RESPONSABILITÉ PARTAGÉE! 7 principales causes de collisions à Montréal. Portrait de la sécurité routière et de la circulation

BILAN ROUTIER UNE RESPONSABILITÉ PARTAGÉE! 7 principales causes de collisions à Montréal. Portrait de la sécurité routière et de la circulation BILAN ROUTIER Portrait de la sécurité routière et de la circulation 2010 UNE RESPONSABILITÉ PARTAGÉE! Le partage de la route en milieu urbain est l enjeu qui pose le plus grand défi autant aux usagers

Plus en détail

Observatoire national interministériel de la sécurité routière

Observatoire national interministériel de la sécurité routière Observatoire national interministériel de la sécurité routière Observatoire des vitesses : résultats de l année 2011 Extrait de «la sécurité routière en France Bilan de l année 2011» La vitesse pratiquée

Plus en détail

Journées francophones de sécurité routière 22-23 novembre 2010 Lyon

Journées francophones de sécurité routière 22-23 novembre 2010 Lyon Journées francophones de sécurité routière 22-23 novembre 2010 Lyon Comment agir pour que les changements nécessaires s inscrivent dans la durée? 23 e Entretiens du Centre Jacques Cartier Au Québec: jeunes

Plus en détail

G- Annexe. du plan. départemental. de contrôles routiers

G- Annexe. du plan. départemental. de contrôles routiers G- Annexe du plan départemental de contrôles routiers 2013 Annexe 1 : répartition des accidents mortels en Morbihan en 2012 Annexe 2 : répartition des accidents mortels en Morbihan sur la période 2008-2012

Plus en détail

Se concentrer sur la route

Se concentrer sur la route Se concentrer sur la route Dangers des distractions au volant Conseils pour éviter les distractions courantes Coûts et conséquences Se concentrer sur la route Au volant d un véhicule, la chose la plus

Plus en détail

La régulation d accès en Ile-de-France

La régulation d accès en Ile-de-France CoTITA - Ouest 13 octobre 2014 La régulation d accès en Ile-de-France E Landureau Département Exploitation et Technologies Ministère de l'écologie, du Développement durable et de l Energie DRIEA IF Direction

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE le 7 mars 2013 à 11 h 00 Préfecture de l Hérault

DOSSIER DE PRESSE le 7 mars 2013 à 11 h 00 Préfecture de l Hérault PREFET DE L HERAULT DOSSIER DE PRESSE le 7 mars 2013 à 11 h 00 Préfecture de l Hérault SOMMAIRE 2012 : rappel de quelques chiffres clés 3 L accidentalité dans l Hérault depuis le 1 er janvier 2013 5 Plan

Plus en détail

RENCONTRES - RISQUES ROUTIERS

RENCONTRES - RISQUES ROUTIERS RENCONTRES - RISQUES ROUTIERS En partenariat avec l Automobile Club et l Automobile Club Prévention Mardi 28 septembre et jeudi 30 septembre Mardi 5 octobre et jeudi 7 octobre LES RISQUES ROUTIERS Santé

Plus en détail

2. LES TYPES DE DISTRACTION 3. PERCEPTION DU RISQUE 4. ACTIONS ET CONCLUSION

2. LES TYPES DE DISTRACTION 3. PERCEPTION DU RISQUE 4. ACTIONS ET CONCLUSION 1. QUE DIT LA LOI? 2. LES TYPES DE DISTRACTION 3. PERCEPTION DU RISQUE 4. ACTIONS ET CONCLUSION 2 0 : Petite définition: La distraction suppose un détournement de l attention accordée à la conduite, parce

Plus en détail

Mieux sécuriser les passages à niveau : les mesures concrètes de Frédéric Cuvillier. Dossier de presse 24 septembre 2013

Mieux sécuriser les passages à niveau : les mesures concrètes de Frédéric Cuvillier. Dossier de presse 24 septembre 2013 Mieux sécuriser les passages à niveau : les mesures concrètes de Frédéric Cuvillier Dossier de presse 24 septembre 2013 1 Quelques chiffres - On dénombre 15 000 passages à niveau sur des lignes ouvertes

Plus en détail

Toute intervention sur route présente des risques contre lesquels il est indispensable de se protéger.

Toute intervention sur route présente des risques contre lesquels il est indispensable de se protéger. GUIDE INTER- SERVICES 2012 MÉTHODOLOGIE DE PROTECTION LORS D INTERVENTION SUR ROUTES Toute intervention sur route présente des risques contre lesquels il est indispensable de se protéger. Ce document est

Plus en détail

État des lieux et perspectives sur les risques de la circulation

État des lieux et perspectives sur les risques de la circulation État des lieux et perspectives sur les risques de la circulation Jean-Yves Salaün - Délégué général de l Association Prévention Routière - JOURNÉES D ÉTUDES IARD 20&21 MARS 2014 SMACL, Rue Euclide, NIORT

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Améliorer les conditions de circulation sur l A31

DOSSIER DE PRESSE. Améliorer les conditions de circulation sur l A31 1 DOSSIER DE PRESSE Améliorer les conditions de circulation sur l A31 SOMMAIRE Communiqué de synthèse 1. 2. 3. 4. L adaptation des vitesses, c est quoi? L activation du dispositif de régulation du trafic

Plus en détail

Marion Maestracci Alain Boulanger

Marion Maestracci Alain Boulanger Marion Maestracci Alain Boulanger La marche des seniors en milieu urbain dense : le cas de Paris Les éléments à connaître afin de promouvoir et sécuriser la marche Direction de la Voirie et des Déplacements

Plus en détail

La sécurité. priorité permanente 22,4 millions d euros. Sécurité

La sécurité. priorité permanente 22,4 millions d euros. Sécurité Sécurité Un audit permanent des politiques de sécurité des Tunnels du Mont Blanc et du Vuache est réalisé par un expert indépendant, conformément à la directive européenne d avril 2004. Elio Marlier, responsable

Plus en détail

Sommaire. Jean-Luc Millard

Sommaire. Jean-Luc Millard Deuxième tirage 2005 Vous préparez votre permis de conduire et vous avez choisi cette nouvelle édition du Code de la route Codoroute : je vous en remercie. Né en 1961, ce Code a développé au fil des ans

Plus en détail

Questions de sécurité routière? Mon élu référent a les réponses! La vitesse

Questions de sécurité routière? Mon élu référent a les réponses! La vitesse Questions de sécurité routière? Mon élu référent a les réponses! La vitesse Concours Gastounet Morbihan 2007 1 La vitesse : 1 er facteur d accident et de gravité? la preuve : Evolution en France de 1970

Plus en détail

Manuel de sécurité pour les chantiers routiers.

Manuel de sécurité pour les chantiers routiers. Manuel de sécurité pour les chantiers routiers. René Steveny Conseiller en prévention. 1 Table des matières. 1. Prescriptions légales ou réglementaires en matière de signalisation des chantiers et des

Plus en détail

Lutter contre les contresens sur autoroutes

Lutter contre les contresens sur autoroutes Les prises à contre-sens sur routes à chaussées séparées Lutter contre les contresens sur autoroutes Pascal CONTREMOULINS Sanef 1 Les mesures prises Les dispositifs préventifs ou curatifs viennent évidemment

Plus en détail

La sécurité et la prévention LES CHANTIERS DE VOIRIE

La sécurité et la prévention LES CHANTIERS DE VOIRIE La sécurité et la prévention LES CHANTIERS DE VOIRIE Sommaire Aspect réglementaire Précaution pour un balisage efficace Les différentes catégories de signalisation Les précautions en tant que conducteur

Plus en détail

Campagne motards 2015 Les chiffres

Campagne motards 2015 Les chiffres Campagne motards 2015 Les chiffres Le printemps est synonyme du retour de nombreux motards sur nos routes. Le mois d avril marque également le début de la période la plus meurtrière pour les motards. Même

Plus en détail

Bienvenue au rendez-vous de l économie Infrastructures routières : sortir enfin des bouchons!

Bienvenue au rendez-vous de l économie Infrastructures routières : sortir enfin des bouchons! #RdvEco Bienvenue au rendez-vous de l économie Infrastructures routières : sortir enfin des bouchons! 26 novembre 2015 SwissTech Convention Center #RdvEco Infrastructures routières : sortir enfin des bouchons!

Plus en détail

MOTAC : Motorcycle accident causation, Belgique

MOTAC : Motorcycle accident causation, Belgique MOTAC : Motorcycle accident causation, Belgique Mathieu ROYNARD, IBSR Journées Scientifiques "Deux-roues motorisés" 15 et 16 octobre 2013, Lyon-Bron Groupe d Échanges et de Recherche de l'ifsttar (GERI)

Plus en détail

Dossier de presse. Régénération de la chaussée de l A35 entre l échangeur de la Croix de la Hardt et l échangeur de Rixheim

Dossier de presse. Régénération de la chaussée de l A35 entre l échangeur de la Croix de la Hardt et l échangeur de Rixheim Dossier de presse Régénération de la chaussée de l A35 entre l échangeur de la Croix de la Hardt et l échangeur de Rixheim S O M M A I R E Communiqué «Les travaux sur l A35 entre l échangeur de la Croix

Plus en détail

Centre de Formation pour Conducteurs S.A. 20 ans d expérience en formation post-permis au Grand-Duché de Luxembourg

Centre de Formation pour Conducteurs S.A. 20 ans d expérience en formation post-permis au Grand-Duché de Luxembourg Centre de Formation pour Conducteurs S.A 20 ans d expérience en formation post-permis au Grand-Duché de Luxembourg 26 Novembre 2015 Marc Pannacci Agenda 1. Le Grand-Duché de Luxembourg 2. Statistiques

Plus en détail

Règles de circulation à Vélo

Règles de circulation à Vélo Règles de circulation à Vélo circulation sur les trottoirs : les véhicules doivent, sauf en cas de nécessité absolue, circuler sur la chaussée ; toutefois, ils peuvent franchir un trottoir, à partir de

Plus en détail

Sensibilisation à la Sécurité Routière

Sensibilisation à la Sécurité Routière 2 Sensibilisation à la Sécurité Routière 3 Historique Historique 1960-1972 : phase de détérioration (17.000 tués en 1972) 1979-1989 : phase de stabilisation (11.000 tués en 1989) 1989-2004 : de nombreuses

Plus en détail

Recommandation de synthèse du CNSR au ministre de l Intérieur

Recommandation de synthèse du CNSR au ministre de l Intérieur Recommandation de synthèse du CNSR au ministre de l Intérieur Le ministre a saisi le CNSR afin de recueillir son avis sur les mesures visant à réduire la mortalité routière de moitié entre 2010 et 2020.

Plus en détail

ASR 08 SENSIBILISATION SUR LE TRANSPORT DE MATIERES DANGEREUSES (TMD)

ASR 08 SENSIBILISATION SUR LE TRANSPORT DE MATIERES DANGEREUSES (TMD) ASR 08 SENSIBILISATION SUR LE TRANSPORT DE MATIERES DANGEREUSES (TMD) 1 PLAN DE LA SEANCE 1 - LE TRANSPORT DE MATIERES DANGEREUSES 2 - LES RISQUES LIES AUX TMD 3 - CLASSIFICATION ET IDENTIFICATION DES

Plus en détail

La Sécurité Routière dans l'aisne Tableau de bord mensuel

La Sécurité Routière dans l'aisne Tableau de bord mensuel La Sécurité Routière dans l'aisne Tableau de bord mensuel AOÛT 2015 Données de l'observatoire départemental 2015 2014 Variation 2014/2015 Aisne National 19 15 +4 +26,7% +3,4% Tués 5 5 0 0,0% +9,5% Blessés

Plus en détail

CHARTE DE L AUTOMOBILISTE

CHARTE DE L AUTOMOBILISTE CHARTE DE L AUTOMOBILISTE CHARTE DE L AUTOMOBILISTE A travers cette charte, nous voulons rappeler le bon comportement de l automobiliste pour permettre le mieux vivre des gens et la sécurité de tous. Nous

Plus en détail

Observatoire des Français et de la conduite responsable Etude Ipsos / Fondation VINCI Autoroutes pour une conduite responsable Vague 2 - Février 2012

Observatoire des Français et de la conduite responsable Etude Ipsos / Fondation VINCI Autoroutes pour une conduite responsable Vague 2 - Février 2012 Observatoire des Français et de la conduite responsable Etude Ipsos / Fondation VINCI Autoroutes pour une conduite responsable Vague 2 - Février 2012 2012 Ipsos FICHE TECHNIQUE SONDAGE EFFECTUE POUR :

Plus en détail

Les nouveaux panneaux : principes d application

Les nouveaux panneaux : principes d application Les nouveaux panneaux : principes d application Définition d un panneau Un panneau de signalisation routière délivre une information aux usagers. Il peut s agir d une direction donnée à l usager, d une

Plus en détail

Systèmes d alerte & Plans d intervention d urgence. Plan d alarme & d intervention contre les crues. Protection contre les crues des cours d eau

Systèmes d alerte & Plans d intervention d urgence. Plan d alarme & d intervention contre les crues. Protection contre les crues des cours d eau Protection contre les crues des cours d eau 14/11/2008 Systèmes d alerte & Plans d intervention d urgence ou Plan d alarme & d intervention contre les crues Prise en compte des cartes de dangers et de

Plus en détail

Bilan des actions août 2015

Bilan des actions août 2015 Ministère de l Intérieur Le 13 août 2015 Sécurité routière : 26 mesures pour une nouvelle mobilisation Présentées le 26 janvier 2015 par Bernard CAZENEUVE, ministre de l Intérieur. Bilan des actions août

Plus en détail

ecall 2018 : vers le SOS automatique et la voiture connectée pour tous Niort L Acclameur 27 mars 2015

ecall 2018 : vers le SOS automatique et la voiture connectée pour tous Niort L Acclameur 27 mars 2015 ecall 2018 : vers le SOS automatique et la voiture connectée pour tous Niort L Acclameur 27 mars 2015 Sommaire IMA en un coup d œil Un appel d urgence «ecall» européen Vers une mobilité intelligente et

Plus en détail

CONDUCTEURS. de véhicules lourds. Connaissez-vous vos OBLIGATIONS?

CONDUCTEURS. de véhicules lourds. Connaissez-vous vos OBLIGATIONS? CONDUCTEURS de véhicules lourds Connaissez-vous vos OBLIGATIONS? 01 Lisez bien ce qui suit si >vous prenez la route avec: Un véhicule routier dont la masse nette est de plus de 3 000 kg : >> un autobus;

Plus en détail

Les «radars mobiles de nouvelle génération»

Les «radars mobiles de nouvelle génération» Les «radars mobiles de nouvelle génération» Pourquoi il est nécessaire de lutter contre les excès de L excès de provoque et aggrave les accidents. La excessive est une cause majeure de la mortalité routière,

Plus en détail

SOLUTION INNOVANTE DE GUIDAGE ET COMPTAGE DE VEHICULES PAR CAMERA LC SYSTEM 900. Photos non contractuelles

SOLUTION INNOVANTE DE GUIDAGE ET COMPTAGE DE VEHICULES PAR CAMERA LC SYSTEM 900. Photos non contractuelles SOLUTION INNOVANTE DE GUIDAGE ET COMPTAGE DE VEHICULES PAR CAMERA LC SYSTEM 900 Photos non contractuelles Présentation du système.. Avantages.. Synoptique d installation Les 4 grandes fonctions du système.

Plus en détail

Dossier de presse. Signature du plan départemental de sécurité routière de l Oise. Mardi 20 octobre

Dossier de presse. Signature du plan départemental de sécurité routière de l Oise. Mardi 20 octobre Dossier de presse Signature du plan départemental de sécurité routière de l Oise Mardi 20 octobre Sommaire Bilan et analyse des accidents au 18 octobre 2015 3 Statistiques de l accidentologie dans l Oise

Plus en détail

UN VOYAGE AVEC TER, LA SÉCURITÉ À TOUTE SA PLACE

UN VOYAGE AVEC TER, LA SÉCURITÉ À TOUTE SA PLACE UN VOYAGE À TOUTE Conception : 90C /..etcompagnie - RC Lyon B 421 203 555 - pour SNCF / TER Communication - HD/IP/MM/VF - Juillet 2013 - Photos: Fotolia - Document non contractuel. UN VOYAGE À TOUTE TRAVERSÉE

Plus en détail

bilan routier 2012 Département de police de laval

bilan routier 2012 Département de police de laval bilan routier 2012 Département de police de laval 1 2 2012 : UN BILAN ROUTIER STABLE Le volume de la circulation routière est en constante croissance à Laval. Le Département de police de Laval est soucieux

Plus en détail

Système intelligent du BRT de Urumqi

Système intelligent du BRT de Urumqi Système intelligent du BRT de Urumqi SUN Lian, Centre de recherche des projets de trafic de la municipalité d Ürümqi Le système de BRT à Ürümqi Ürümqi est situé au nord de la région autonome Ouïgoure du

Plus en détail

La Sécurité Routière dans l'aisne Tableau de bord mensuel

La Sécurité Routière dans l'aisne Tableau de bord mensuel La Sécurité Routière dans l'aisne Tableau de bord mensuel FEVRIER 211 7/3/11 Données de l'observatoire départemental 211 21 Variation 21/211 Aisne National 23 3-7 -23,3% +1,6% Tués 3 4-1 -25,% +7,5% Blessés

Plus en détail

Atelier 3 : Information de sécurité embarquée ; Systèmes coopératifs. Introduction

Atelier 3 : Information de sécurité embarquée ; Systèmes coopératifs. Introduction Atelier 3 : Information de sécurité embarquée ; Systèmes coopératifs Introduction Contexte Directive ITS (2010/40) : spécifications de l action c Priorisation et spécifications des systèmes coopératifs

Plus en détail

RCEA en Saône-et-Loire. Programme 2015 des travaux d entretien et de sécurisation

RCEA en Saône-et-Loire. Programme 2015 des travaux d entretien et de sécurisation RCEA en Saône-et-Loire Programme 2015 des travaux d entretien et de sécurisation DOSSIER DE PRESSE 3 juin 2015 Communiqué de presse Mâcon, le 3 juin 2015 Travaux d entretien et de sécurisation de la RCEA

Plus en détail

Prévention du risque routier

Prévention du risque routier Prévention du risque routier Edition du 4 janvier 2013. Approche pédagogique Les formations sont consolidées par des mises en situation et des études de cas pratiques. Lors des sessions «intra-entreprises»,

Plus en détail

Parlons-en! Parlons-en!

Parlons-en! Parlons-en! Parlons-en! 20 novembre 2014 1 Parlons-en! 1. DDTM et accidentologie en Ille & Vilaine [Préfecture] 2. Les enjeux du risque routier [CARSAT] 3. Les actions de la Sécurité Routière [SRE 35/DDTM] 4. Les

Plus en détail

SIGNALISATION AUTOMATIQUE DES QUEUES DE FILES

SIGNALISATION AUTOMATIQUE DES QUEUES DE FILES 1 SIGNALISATION AUTOMATIQUE DES QUEUES DE FILES ir. Vincent HELMUS Service Public de Wallonie Direction de la Gestion du trafic routier Résumé Samenvatting Les files autoroutières, survenant particulièrement

Plus en détail

La sécurité dans l exploitation des tunnels routiers et le «serious game» Simviz

La sécurité dans l exploitation des tunnels routiers et le «serious game» Simviz XV FORUM Systèmes & Logiciels pour les NTIC dans le transport Telecom ParisTech, le 25 mars 2010 La sécurité dans l exploitation des tunnels routiers et le «serious game» Simviz Présenté par Jean-Paul

Plus en détail

La Signalisation de chantier. Ing Lionel Voos

La Signalisation de chantier. Ing Lionel Voos La Signalisation de chantier Ing Lionel Voos Qualiroutes Généralités, Qualiroutes : le Chapitre L. Qualiroutes : les choix stratégiques. Qualiroutes : les configurations Les inspections de chantiers. Qualiroutes

Plus en détail

Application WebVia dans le cadre du suivi du chantier Pont de l Europe

Application WebVia dans le cadre du suivi du chantier Pont de l Europe Application WebVia dans le cadre du suivi du chantier Pont de l Europe Direction des Interventions et d la Sécurité Routière - Service Sécurité des Déplacements et de la Circulation juin 2013 1 Sommaire

Plus en détail

Sécurité des usagers vulnérables et assistance à la conduite des camions en milieu urbain

Sécurité des usagers vulnérables et assistance à la conduite des camions en milieu urbain Sécurité des usagers vulnérables et assistance à la conduite des camions en milieu urbain Projet VIVRE2 AIPCR 3 Décembre 2013 Poids Lourds et Véhicules utilitaires légers en agglomération CYCLE POIDS-LOURDS

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Résultats de l Observatoire sanef des comportements

DOSSIER DE PRESSE. Résultats de l Observatoire sanef des comportements DOSSIER DE PRESSE Résultats de l Observatoire sanef des comportements Quatrième édition - Juillet 2015 SOMMAIRE p3 Présentation p4 QUELLE ÉVOLUTION DES COMPORTEMENTS SUR AUTOROUTE? Amélioration de la sécurité

Plus en détail

Découverte de l accident. Découverte de l accident

Découverte de l accident. Découverte de l accident Découverte de l accident 1 Découverte de l accident Découverte de l accident Pour vous, un accident de la route, c'est quoi? 2 Découverte de l accident Pour certain un accident c est : Un fait divers dans

Plus en détail

SECURITE ROUTIERE CONFERENCE DE PRESSE CONJOINTE ETAT /GOUVERNEMENT - JEUDI 23 DECEMBRE 2010 -

SECURITE ROUTIERE CONFERENCE DE PRESSE CONJOINTE ETAT /GOUVERNEMENT - JEUDI 23 DECEMBRE 2010 - SECURITE ROUTIERE CONFERENCE DE PRESSE CONJOINTE ETAT /GOUVERNEMENT - JEUDI 23 DECEMBRE 2010 - DOSSIER DE PRESSE Les actions de la Nouvelle-Calédonie pour lutter contre l insécurité routière La lutte contre

Plus en détail

Présentation - formation coordinateurs Cité de l Energie - 12.11.2013

Présentation - formation coordinateurs Cité de l Energie - 12.11.2013 Présentation - formation coordinateurs Cité de l Energie - 12.11.2013 Mobile en ville! Faire le bon pas! Aujourd hui 2020: Convention des Maires 2050: société à 2000W 1 Mobile en ville! Le casse-tête des

Plus en détail

CEPS La formation des EPI, spécificités pour les PMR Le vendredi 26 mars 2010 Patrick De Huisser Conseiller technique (ceps) S/Off (SRI de Nivelles)

CEPS La formation des EPI, spécificités pour les PMR Le vendredi 26 mars 2010 Patrick De Huisser Conseiller technique (ceps) S/Off (SRI de Nivelles) CEPS La formation des EPI, spécificités pour les PMR Le vendredi 26 mars 2010 Patrick De Huisser Conseiller technique (ceps) S/Off (SRI de Nivelles) Qui sont les PMR? - Personnes handicapées physiques

Plus en détail

Rapport de Diagnostic du PDU SOMMAIRE. Plan de Déplacements Urbains Rapport de Diagnostic Juin 2008. Page 1 / 199

Rapport de Diagnostic du PDU SOMMAIRE. Plan de Déplacements Urbains Rapport de Diagnostic Juin 2008. Page 1 / 199 Rapport de Diagnostic du PDU SOMMAIRE Page 1 / 199 SOMMAIRE 1. La démarche d élaboration d un... page 5 1.1. Le cadre réglementaire... 6 Les grandes lois... 6 Les objectifs assignés par la loi au PDU...

Plus en détail

QUI VA PAYER L ADDITION CE W-E?

QUI VA PAYER L ADDITION CE W-E? QUI VA PAYER L ADDITION CE W-E? CAMPAGNE DE SÉCURITÉ ROUTIÈRE EN WALLONIE Durant 4 mois de mai à août 2013, la Wallonie sensibilisera les conducteurs aux risques d accidents le week-end à travers la nouvelle

Plus en détail

Bilan Circulation. Conférence de presse Bilan 2010 et objectifs 2011. Bilan 2010 Ordre public et circulation

Bilan Circulation. Conférence de presse Bilan 2010 et objectifs 2011. Bilan 2010 Ordre public et circulation Bilan Circulation Conférence de presse Bilan et objectifs 2011 Centre de la Blécherette, lundi 14 mars Bilan Ordre public et circulation 1 Intervenants Madame Jacqueline de Quattro Cheffe du département

Plus en détail

Pourquoi les zones 30?

Pourquoi les zones 30? Introduction de la Sommaire Pourquoi les zones 30? 3 Distance de freinage réduite 4 Réduction du bruit 5 Perte de temps minimale 5 Prescriptions du Ministère du Développement durable et des Infrastructures

Plus en détail

Dossier de presse Une voie dédiée aux bus et aux taxis sur l autoroute A1

Dossier de presse Une voie dédiée aux bus et aux taxis sur l autoroute A1 SENS ROISSY > PARIS Dossier de presse Une voie dédiée aux bus et aux taxis sur l autoroute A1 Avril 2015 Contact presse : Mission communication de la DiRIF Robin LEROY : 01 46 76 87 80 MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE,

Plus en détail

Prévenir les risques liés à l'utilisation des Véhicules Utilitaires Légers. Les aides financières de la CRAM

Prévenir les risques liés à l'utilisation des Véhicules Utilitaires Légers. Les aides financières de la CRAM Prévenir les risques liés à l'utilisation des Véhicules Utilitaires Légers. Les aides financières de la CRAM Patrick RIPPLINGER - Contrôleur de Sécurité Rappel Statistiques Toutes Activités (2009) Au travail

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT Arrêté du 2 mai 2011 relatif aux modalités de mise en œuvre de la formation

Plus en détail

Dossier de presse. Régénération de la chaussée de l A35 entre l échangeur de la Croix de la Hardt et l échangeur de Rixheim

Dossier de presse. Régénération de la chaussée de l A35 entre l échangeur de la Croix de la Hardt et l échangeur de Rixheim Dossier de presse Régénération de la chaussée de l A35 entre l échangeur de la Croix de la Hardt et l échangeur de Rixheim S O M M A I R E Communiqué «L A35 en travaux entre l échangeur de la Croix de

Plus en détail

Les engagements verts du groupe sanef... 3. Investir pour relancer l économie des territoires... 3. Une grande variété de projets...

Les engagements verts du groupe sanef... 3. Investir pour relancer l économie des territoires... 3. Une grande variété de projets... 2 Sommaire Les engagements verts du groupe sanef... 3 Investir pour relancer l économie des territoires... 3 Une grande variété de projets... 3 Le covoiturage au cœur des engagements verts du groupe sanef...

Plus en détail

Communiqué de Presse

Communiqué de Presse Communiqué de Presse Senlis, le 9 mars 2016 Autoroute A29 Pour garantir confort et sécurité à ses clients, sanef rénove la chaussée des échangeurs autoroutiers A29/A1 A29/A26 et des diffuseurs de Gare

Plus en détail

La sécurité routière en France Bilan de l année 2007

La sécurité routière en France Bilan de l année 2007 La sécurité routière en France Bilan de l année 2007 Hôtel de Roquelaure 18 juin 2008 Jean CHAPELON Secrétaire général de l Observatoire national interministériel de sécurité routière (ONISR) La sécurité

Plus en détail

Nouveaux systèmes d information au service des usagers

Nouveaux systèmes d information au service des usagers Nouveaux systèmes d information au service des usagers Ergonomie des systèmes d information dans le transport routier Annie Pauzié INRETS/LESCOT pauzie@inrets.fr fr 2003, CNAM Les systèmes, les fonctions

Plus en détail

SECURITE ROUTIERE. Sommaire

SECURITE ROUTIERE. Sommaire SECURITE ROUTIERE Sommaire 1 BILAN DE L ACCIDENTOLOGIE 2 - ENGAGEMENT DES FORCES DE L ORDRE 3 LA PREVENTION ACCIDENTOLOGIE 30 tués (+2 par rapport à 2013) 119 accidents corporels 177 blessés dont 134 hospitalisés

Plus en détail

La Politique de Stationnement au service de la Mobilité

La Politique de Stationnement au service de la Mobilité La Politique de Stationnement au service de la Mobilité FLAMECOURT André Conseiller en Mobilité Chef de Division des Cellules Mobilité, Stationnement, Jeunesse et Extra scolaire 1 Introduction Le stationnement

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT SUR LE THEME DE LA «SÉCURITÉ ROUTIERE»

CONVENTION DE PARTENARIAT SUR LE THEME DE LA «SÉCURITÉ ROUTIERE» CONVENTION DE PARTENARIAT SUR LE THEME DE LA «SÉCURITÉ ROUTIERE» Entre la Préfecture des Pyrénées Orientales, Sise 24, Quai Sadi Carnot à Perpignan, représentée par le Préfet Hugues BOUSIGES d une part

Plus en détail

Bienvenue 23/10/2014. Réseau wifi ouvert: t Godshuis

Bienvenue 23/10/2014. Réseau wifi ouvert: t Godshuis Bienvenue 23/10/2014 Réseau wifi ouvert: t Godshuis Tony De Mesel Sécurité et systèmes d aide à la conduite Senior editor technique automobile chez Fleet & Business et VAB Magazine Quels sont les systèmes

Plus en détail

Présentation Web. Mise à jour au 4/02/2013

Présentation Web. Mise à jour au 4/02/2013 Présentation Web Mise à jour au 4/02/2013 5 domaines d activité Signalisation lumineuse Signalisation tricolore et contrôle d accès Recueil de données de trafic Sûreté périphérique et périmétrique Contrôle

Plus en détail

Le stationnement dynamique pour une mobilité urbaine intelligente

Le stationnement dynamique pour une mobilité urbaine intelligente Le stationnement dynamique pour une mobilité urbaine intelligente Moov&Park En moyenne, un automobiliste passe 5 à 10% de son temps à chercher une place de stationnement, ce qui augmente la congestion

Plus en détail

L accidentalité routière en 2012 Bilan sommaire (en estimations provisoires)

L accidentalité routière en 2012 Bilan sommaire (en estimations provisoires) janvier 2013 L accidentalité routière en 2012 Bilan sommaire (en estimations provisoires) Sommaire 1. Les résultats provisoires de 2012 2. Perspectives longues 3. L image globale de l année 2012 4. L année

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL CHAUFFEURS

LIVRET D ACCUEIL CHAUFFEURS CARROSSIER SPÉCIALISTE DES VÉHICULES FRIGORIFIQUES LIVRET D ACCUEIL CHAUFFEURS bienvenue... BIENVENUE AU SIÈGE ET USINE PRINCIPALE DU GROUPE! L entrée dans l établissement se fait directement au poste

Plus en détail

Alerte à la fatigue, à la somnolence et à l endormissement au volant

Alerte à la fatigue, à la somnolence et à l endormissement au volant Alerte à la fatigue, à la somnolence et à l endormissement au volant Fatigué? Pourquoi se préoccuper de la fatigue au volant? Tous les usagers de la route 6 % d entre eux se sont déjà endormis au volant.

Plus en détail

TOTAL est un Acteur Majeur en Afrique*

TOTAL est un Acteur Majeur en Afrique* LA STRATÉGIE DE SÉCURITÉ ROUTIÈRE DE TOTAL EN AFRIQUE DÉFIS ET OPPORTUNITÉS POUR LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE TOTAL est un Acteur Majeur en Afrique* 7.000 employés environ 17.8 Mt de produits pétroliers raffinés

Plus en détail

Les accidents corporels impliquant des jeunes conducteurs de voiture. Casteels Yvan Responsable de l Observatoire de la Sécurité routière

Les accidents corporels impliquant des jeunes conducteurs de voiture. Casteels Yvan Responsable de l Observatoire de la Sécurité routière Les accidents corporels impliquant des jeunes conducteurs de voiture Casteels Yvan Responsable de l Observatoire de la Sécurité routière Plan 1.Ampleur du problème 1.Nature du problème 2.1.Pourquoi les

Plus en détail

LE RISQUE ROUTIER Carcassonne, le 14 mai 2013

LE RISQUE ROUTIER Carcassonne, le 14 mai 2013 LE RISQUE ROUTIER Carcassonne, le 14 mai 2013 Accidents du travail Le risque routier, en milieu professionnel, pris en compte dans les accidents du travail L accident de trajet (70%) L accident de mission

Plus en détail

OPTIMISATION DE LA GESTION DES ÉQUIPEMENTS ÉLECTROMÉCANIQUES

OPTIMISATION DE LA GESTION DES ÉQUIPEMENTS ÉLECTROMÉCANIQUES OPTIMISATION DE LA GESTION DES ÉQUIPEMENTS ÉLECTROMÉCANIQUES Denis Cornet - SPW Date 1. Introduction Déterminer et mettre en œuvre les modalités contractuelles appropriées Pour atteindre les objectifs

Plus en détail

1 400 m 2 à votre disposition

1 400 m 2 à votre disposition 1 400 m 2 à votre disposition Nos salles climatisées accueillent tous types d évènements professionnels ou privés. Des programmes clefs en main ou sur mesure. Local stockage sécurisé Surfaces des salles

Plus en détail

Baromètre mensuel avril 2015

Baromètre mensuel avril 2015 SECURITE ROUTIERE TOUS RESPONSABLES Meurthe-et-Moselle Observatoire Départemental de la Sécurité Routière Baromètre mensuel avril 2015 www.meurthe-et-moselle.gouv.fr DONNÉES DÉPARTEMENTALES Bilan de l

Plus en détail

L organisation de manifestations sur le territoire de la commune. Le festival Bandas en Malepère : 10 années de prévention. - Commune de Montréal -

L organisation de manifestations sur le territoire de la commune. Le festival Bandas en Malepère : 10 années de prévention. - Commune de Montréal - L organisation de manifestations sur le territoire de la commune Carcassonne 15 mars 2013 Le festival Bandas en Malepère : 10 années de prévention - Commune de Montréal - Mairie de Montréal Christian REBELLE

Plus en détail

PLAN D ACTION 2014-2017. en matière de sécurité sur les sites de travaux routiers

PLAN D ACTION 2014-2017. en matière de sécurité sur les sites de travaux routiers PLAN D ACTION 2014-2017 en matière de sécurité sur les sites de travaux routiers PLAN D ACTION 2014-2017 en matière de sécurité sur les sites de travaux routiers Cette publication a été réalisée par la

Plus en détail

Exposition «Agriculture et sécurité routière : partageons la route»

Exposition «Agriculture et sécurité routière : partageons la route» Exposition «Agriculture et sécurité routière : partageons la route» Partageons la route La route est un espace emprunté par différent type de véhicules, avec des besoins, des dimensions, des vitesses et

Plus en détail

Développer le vélo à Toulouse

Développer le vélo à Toulouse Développer le vélo à Toulouse INFRASTRUCTURES & SERVICES Arnaud TURLAN Service Circulation & Transports Polis Annual Conference Toulouse 15-16 March 2007 TOULOUSE Toulouse 935.000 habitants en 2004 + 15.000

Plus en détail