Z A G U D E N N E E P O R U E E M M A L F A L N IO T IA C O S S A

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Z A G U D E N N E E P O R U E E M M A L F A L N IO T IA C O S S A"

Transcription

1 ASSOCIATION LA FLAMME EUROPEENNE DU GAZ Gazette NÄ30

2 Sommaire Gazette #30 Page Editorial..3 La vie des gaziers il y a 40 ans..4 Les jeunes flammes: 10 ans dåjç...5 Un siécle d'åvolutions du bec de gaz.8 Carnet de notes d'un voyage en Picardie...12 Monument au Fort de Loncin 14 JournÅes du patrimoine..15 Expo Fiat Lux..16 AFEGAZ dåmånage ses collections...16 AssemblÅe gånårale d'afegaz Coline en RÅ 20 Notre couverture: Les FranÄais abonnås au gaz et Ç l'ålectricitå avaient l'habitude de recevoir une facture de leur agence mixte EDF-GDF, tout du moins ceux qui Åtaient approvisionnås par les deux grandes maisons distributrices d'ånergie et non pas par une des non nationalisåes ayant ÅchappÅ Ç l'unification nationale d'aprés-guerre. Nous commenäons Ç recevoir des factures såparåes qui annoncent une ouverture du marchå conformåment Ç la Directive EuropÅenne. C'est la fin d'un mariage entre deux compagnies dont les statuts Åtaient bien distincts depuis belle lurette, mais qui continuaient Ç afficher une alliance limitåe Ç des raisons pratiques de relation avec la clientéle. Cette applique mixte gaz / ÅlectricitÅ date du tournant du 19 e au 20 e siécle. Qu'elle serve ici de clin d'œil Ç cette Åpoque dåsormais råvolue. Our cover-page: French customers of gas and electricity were used to receive common invoices for both supplies, even though the supply companies were separate units. Recently, the first distinct invoices arrived in our mail-boxes, announcing the end of this era, the European Directives asking for a total liberalization of the common market. Our electricgas combination bracket is shown here as a farewell to the practical coexistence of Gaz de France and ElectricitÅ de France on the level of customer-relationships. Coll. Ara Kebapcioglu, LumiÉre de l'œil, Paris 2

3 3

4 4

5 LES JEUNES FLAMMES dix ans, déjà Par Ara Kebapcioglu avec de larges extraits du dossier de presse de Gaz de France. En cette saison , le concours "Les Jeunes Flammes" de Gaz de France fätait ses dix ans. Le thåme choisi pour cette 10 e Çdition Çtait "LES ESPACES VERTS DE PROXIMITÉ URBAN OASIS". Pourquoi ce thåme... L'accroissement de la densitç urbaine, le besoin de retour É des valeurs fondamentales, la nçcessitç de se ressourcer, le souci croissant des collectivitçs territoriales pour la qualitç de leurs espaces placent la question des espaces urbains au cœur des dçbats et des recherches actuelles. Par ailleurs, depuis la nuit des temps, l'homme a agrçmentç son logement avec la prçsence de plantes É l'intçrieur de son habitat. Ces vçgçtaux ont un röle psychologique indçniable, de multiples Çtudes ont mis en Çvidence l'aspect rassurant, calmant et positif qui influence l'çtat d'esprit des femmes et des hommes qui vivent dans leur voisinage....et quel en est l'objectif? Le thåme "Les Espaces Verts de proximitç / Urban Oasis" a pour objectif d'inciter les Çtudiants É rçflçchir sur le mode d'intçgration des espaces verts dans les univers urbains, qu'ils soient privçs ou collectifs, extçrieurs ou intçrieurs, tout en utilisant le gaz naturel. En effet, l'entretien des espaces verts peut nçcessiter le recours É une Çnergie; que ce soit dans les appartements, pour l'installation et la gestion quotidienne; ou en extçrieur, pour crçer des cadres tempçrçs et ÇclairÇs aux plantes et Çventuellement aux visiteurs. En cas de besoin d'çnergie, pour alimenter un Çquipement de chauffe, de climatisation ou d'çclairage, Gaz de France recommande le recours É l'çnergie gaz naturel, sachant que le gaz naturel permet la production d'çlectricitç. Définition du sujet: II a ÇtÇ demandç aux Çtudiants de se placer dans le contexte des mçtropoles actuelles dans lesquelles, trop souvent, seuls les lieux rçsiduels peuvent Ätre affectçs aux espaces verts. Il permet Çgalement de s'intçresser É l'appropriation des espaces verts É l'intçrieur des habitats, en intervenant sur le mode de prçsence des vçgçtaux. Dans leur rçflexion, les Çquipes participantes devaient intçgrer les consçquences de l'apport des composants vçgçtaux dans l'environnement de l'homme tant É l'extçrieur qu'é l'intçrieur de son habitat. La soirçe de distribution des prix fut des plus conviviales. Des centaines de jeunes avaient rçpondu É l'invitation, et dans une ambiance riche en "son et lumiåre", les membres du jury ont prçsentç les laurçats en expliquant les raisons de ces choix. M. Patrick Magd, Directeur de la Communication de Gaz de France, Co-PrÇsident du Jury et initiateur de ce concours, fut É l'honneur et reüut de la part de ses collågues un cadeau. Les lauréats: 1er prix ápark É Pluieà de Frank Grosnickel ÄCOLE D'ARCHITECTURE DE STRASBOURG Ce projet a ÇtÇ choisi É l'unanimitç par le jury, qui a ÇtÇ trås sensible É la pertinence de cette proposition en matiåre de dçveloppement durable. Le á Park É pluie à a pour idçe majeure la rçcupçration de l'eau de pluie, en la filtrant au travers de surfaces vçgçtalisçes, installçes sur les bâtiments des villes. Ces eaux filtrçes seraient ensuite orientçes dans des bassins de rçtention plantçs ou des micro-ravines. Ainsi les á Parks É pluie à permettent de capter, retenir et filtrer les eaux de ruissellement, et les rçutiliser par un mode naturel. Le traitement du sujet, reflçtant la conscience d'une nçcessitç de recyclage naturel dans nos villes a ÇtÇ un ÇlÇment dçterminant pour le jury. 5

6 2e prix «Respiration - breathe» Sylvain Brossard CRÄAPÅLE, PARIS Le jury a été attentif à la valeur esthétique du projet qui permet de faire le lien entre l'intérieur et l'extérieur grâce à un «mur végétal». Ce projet propose une ouverture végétale aux appartements de ville, sous forme d'un module qui vient se greffer à la place des fenêtres existantes des immeubles. Ce «poumon de l'habitat» constitue une véritable pièce supplémentaire agrémentée de plantes et d'arbustes, modifie la perception des immeubles d'habitation et crée des jardins avec vue sur l'extérieur. Déjà nourri d'un vrai travail ergonomique, subtil et simple, ce projet pourrait trouver des applications immédiates. 3e prix ex æquo «Les Racines dans l'eau» Laurent Adam ÄCOLE D'ARCHITECTURE DE PARIS -VAL DE SEINE Cette réponse par une extension des rivages urbains a attiré le jury qui a aimé son audace et son originalité. L'installation de surfaces flottantes sur les cours d'eau des métropoles, avec jardin et coin détente, est l'idée forte des «racines dans l'eau». En s'appropriant ainsi ces surfaces, le projet crée une proximité avec l'eau, et permet une appropriation du rivage. La faisabilité de ce projet et le succès qu'il aurait auprès des riverains ont permis à ce projet de figurer parmi les lauréats. 3e prix ex æquo «Urban Oasis» Antoine Brochard, Jean-Marc Pitet, Jérémy Debois ÄCOLE D'ARCHITECTURE DE PARIS BELLEVILLE En parallèle au 3e prix «Les Racines dans l'eau», le jury a trouvé l'idée des rues transformées en parcs de verdure assez radicale, mais intéressante au titre du rêve. Dans ce projet, les rues de la ville sont aménagées en lieux de promenades, de loisirs. C'est un vrai parc linéaire, qui pourrait prendre forme dans les rues piétonnes ; on pourrait donc remplacer le pavé par du gazon et des arbres. Chacun rêve de voir un jardin en sortant de chez soi, de se promener sous les arbres et de marcher sur l'herbe. La représentation d'un rêve de campagne dans la ville a séduit le jury. 6

7 Mentions späciales du jury: La Mention coup de cœur «Un, Deux, Trois Soleil» Jean-Marc Bullet, Jeanne André, Kyung-Suk Lee ÄCOLE NATIONALE SUPÄRIEURE DES ARTS DECORATIFS, STRASBOURG Une idée originale qui a attiré le jury par sa finesse, sa poésie, et la beauté du texte de présentation. C'est un projet à la fois «fou» et réaliste. Des bacs mobiles remplis de fleurs et d'arbustes, sont dotés de roues de bicyclette et animent une place de centre-ville en se déplaçant tout au long de la journée suivant un circuit bien défini. La Mention Graine de folie «Paintoa» Quentin Marmier ECOLE DE L'IMAGE-LES GOBELINS, PARIS Jean-Sébastien Pagnon ENSAAMA, Paris Marie de Lignerolles ENSCI Les Ateliers. Le jury a été séduit par l'humour et la qualité marketing de la présentation de ce projet. Ce projet présente une bombe pour taguer tout type de surface en vert, du mur extérieur de la ville au cadre de la porte chez soi. La bombe est remplie de graines de gazon qui pourront adhérer et pousser sur toutes surfaces. Notre coup de cœur AFEGAZ: «La vi(ll)e en vert» Charles-Louis ALIBERT-SENS Gaëlle WATANABE Nicolas LEDUC ECOLE D'ARCHITECTURE DE PARIS-MALAQUAIS Une vitrine garnie de plantes vertes et munie d'un éclairage d'ambiance intégré permet de voir à travers sa transparence un paysage urbain transposé de cette manière dans une jungle plus conviviale. La vitrine peut faire partie d'un bâtiment ou se situer de façon autonome sur une voie publique ou privée. Ce projet est un des seuls, peut-être le seul à intégrer des éléments d'éclairage au gaz, utilisation pourtant suggérée dans le cahier des charges. Il est amusant de noter que le texte du cahier des charges s'empresse de préciser que "le gaz permet de générer de l'électricité" comme s'il serait incongru d'imaginer des éclairages utilisant le gaz comme source directe d'énergie. Ces candidats ont bien précisé qu'ils préconisaient éclairage et chauffage au gaz pour un élément pouvant s'apparenter à une petite serre, ce qui nous rappelle les expériences menées dans les années 1970 par Auer (Berlin) avec la conception d'un appareil d'éclairage pour serres produisant simultanément la lumière, la chaleur, la vapeur d'eau et le gaz carbonique nécessaires à la photosynthèse. De surcroît, les manchons à incandescence, grâce à un additif (potassium? néodyme?) produisaient une lumière légèrement violacée dont la longueur d'ondes est favorable à la croissance des plantes. Les candidats présentant ce projet se doutaient-ils de l'existence de tels antécédents? Ara Kebapcioglu pour AFEGAZ. Plus de renseignements sur Under the title "Urban Oasis", Gaz de France organized this year for the tenth time a design-competition opened to young design students. Full press-book available on the web-site mentioned above. 7

8 Un siècle d'évolutions du BEC DE GAZ par Ara Kebapcioglu Au fil des ans, nos collections se sont ÇtoffÇes, et depuis notre dernier article consacrç aux becs de gaz, nous avons trouvç ou photographiç de nombreux nouveaux modåles. Il est donc utile de faire un rçcapitulatif avec petite description et une image des becs de gaz courants ou rares que nous avons pu recenser dans nos collections. Cette liste se limitera aux sources lumineuses sans tenir compte des nombreux accessoires et verreries dçcoratives. Elle ne pourra Ätre exhaustive, car nous aurons särement oubliç certains modåles, sans parler de ceux qui ne manqueront pas d'apparaãtre juste aprås le bouclage de ce numçro. L'Çvolution que nous souhaitons retracer ici couvre le 19 e siåcle et les premiåres annçes du 20 e. Deux grandes familles de becs se sont succçdç: les becs É flamme lumineuse (incandescence interne des particules de carbone) et les becs appelçs communçment "becs É incandescence" (É flamme bleue avec incandescence externe: cylindre de chaux, manchon en magnçsie ou mçlange Auer). Les pçriodes d'utilisation se chevauchent. Le chalumeau oxhydrique de Drummond, premier appareil É incandescence, arrive trås töt alors que les becs papillons resteront en fonctionnement dans certains immeubles jusque dans les annçes 1950 et plus tard. Nous retiendrons donc les dates approximatives de conception de chaque type de bräleur sans que cela corresponde É la pçriode É laquelle ils ont ÇtÇ le plus rçpandus. Aussi pourrons nous montrer un appareil plus rçcent mais de conception plus ancienne, comme un bec Argand en stçatite pour reprçsenter ce type de bec fabriquç d'abord en fer. La plupart des becs prçsentçs ont ÇtÇ conüus pour le gaz de houille, mais certains ont pu Ätre conüus pour des gaz pauvres ou pour l'acçtylåne. Nous le prçciserons le cas ÇchÇant. Pardonnez-nous de ne pas pouvoir reproduire par de simples images l'effet si vivant d'une vraie flamme Nous vous souhaitons nçanmoins bon voyage É travers cet univers si riche et si particulier des becs de gaz. The Gas-Burner, a century of constant progress by Ara Kebapcioglu Since our last article on burners made for gas-lighting, numerous new rarities were added to our collections. It is impossible to name or show here all of the burners we acquired or simply met and took the picture of. We might also have forgotten some, and some others may have turned up after we finished typing this article. We simply want to show in a few illustrations the rich diversity of burners made for lighting, with no regard for glass parts or accessories like ignition devices or fancy shapes. This evolution spreads over more than a century, from early 19 th century through well after the first half of the 20 th. Some types of burners were largely developed, especially incandescent burners. Upright burners like the Welsbach-type or inverted burners were patented and actually made by hundreds of versions. Only some examples shall illustrate each family. We wish to mention some dates, but they would be for the period where the idea of a given burner was patented, and not the date when the shown burner was made. Let's also keep in mind the fact that some primitive burners survived for technical or commercial reasons well after more efficient, more economic or more practical competitors came on the market. Some of the burners shown here were especially made for acetylene or poor water-gas, but most of them were used on town-gas (coalgas). It is not easy to render on images the live effect of a functioning burner with its flame but nevertheless, we wish you a nice journey through the age of gas-lighting. We also apologize among our English-language readers for the lack of English legends to the illustrations: we don't have enough space. 8

9 Bec jet ou queue-de-rat. Début 19 e. Brûleurs à simple jet utilisés dans les éclairages de fête dessinant des silhouettes sur fond de ciel nocturne. Début 19 e. Becs de type "Manchester" dont la flamme plate se forme dans le plan médian de deux jets se heurtant à 90. Début 19 e. Becs à plusieurs flammes probablement utilisés pour attirer le regard sans souci de rendement technique. Becs É acñtylöne basñs sur le müme principe que les becs "Manchester". A droite, un Schaeffer duplex. Fin 19 e. Bec papillon à flamme plate. Début 19 e. Becs intensifs à plusieurs flammes papillon destinés à contrer la concurrence de l'éclairage à arc électrique. Troisième quart du 19 e. Bec à l'albo-carbon utilisant la vapeur de naphtaline pour augmenter le pouvoir éclairant d'un gaz pauvre. Années

10 Becs à flamme tubulaire de type Argand ou à double courant d'air. De gauche à droite, deux becs Albert dont un à disque déflecteur, un bec Bengel à disque et un bec Sugg. Principe appliqué dès le début du 19 e. Bec Sugg de type Argand à deux flammes concentriques. Bec Chaussenot à récupération. Brevet de Bec Lacarrière à régulateur incorporé. Milieu 19 e. Bec Argand de type Monnier: le panier en cristal fait moins d'ombre. Bec Drummond composé d'un chalumeau oxhydrique chauffant à blanc un cylindre de chaux. Inventé en 1824 pour les mesures géodésiques, il servit à l'éclairage des théâtres et dans les appareils de projection à partir de Bec Clamond utilisant des manchons en magnésie peu stables. Début des années Bec Auer composé d'un brûleur Bunsen dont la flamme, coiffée d'un manchon spécial développé par Auer, la porte à incandescence. Milieu des années Becs de type Auer. A gauche, deux modèles des années 1890, à droite un modèle du début du 20 e, et ci-dessus, le bec Flora utilisant un injecteur à trois fentes radiales d'après Krieger (1900). Les premiers becs Auer avaient un panier à fond ouvert, utilisant un verre droit ou légèrement incurvé. Au début du 20 e siècle, des galeries à fond fermé et des verres à trous furent introduits. 10

11 A gauche, le bec Kern breveté en Une grille à l'intérieur du tube Bunsen assure un mélange gaz/air homogène. A droite, un bec droit avec verre extérieur appliquant le principe de récupération. Une infinie variété et de tailles de becs droits à incandescence furent développés. Il nous est impossible ici de vous les montrer tous. Des becs renversés ne faisant pas d'ombre furent introduits à partir de Les becs Farkas et Graetzin (à gauche et ci-contre) en sont les plus connus. A droite, un bec Pintsch à volets d'air facilitant l'allumage. Bec Galilé utilisant une petite pastille incandescente. Elle servait de veilleuse. Première moitié 20 e. Le principe du manchon renversé fut appliqué à des becs multiples. De gauche à droite, un bec C.E.Z. américain, un bibec français, et un brûleur à quatre manchons dans un réverbère allemand. Tous datent du 20 e siècle. Le bec Bré fonctionnant au propane/butane fut commercialisé jusqu'à la fin du 20 e siècle et sert dans les habitations dépourvues de raccordement au réseau d'électricité. Bec américain fabriqué par la société Welsbach et imitant la forme d'une douille électrique à interrupteur. Début 20 e. Bec Denayrouze fonctionnant sans verre (ci-dessus et à droite). Vers Bec Graetzin à plusieurs manchons pour éclairage intensif des ateliers et autres grands volumes. Après

12 Carnet de notes d'un voyage en Picardie. par Ara Kebapcioglu Ceux de nos adhçrents qui ont assistç É l'assemblçe gçnçrale en novembre 2003 se souviendront de quelques photos qui nous furent prçsentçes par nos amis belges. Il s'agissait de luminaires É gaz photographiçs dans une Çglise en Picardie, paroisse du Marquenterre, avec pour seule indication les coordonnçes de l'abbç en charge de la paroisse. Ce dernier, contactç par un de nos amis, n'avait pu confirmer ni l'emplacement, ni mäme l'existence de ces becs de gaz. Le "pont" du 14 juillet 2004 nous fournit l'occasion de dçcouvrir ce charmant pays et aussi de partir É la recherche de l'çglise qui devait se trouver dans une ville d'une importance justifiant l'existence d'une usine É gaz. A Rue, nous avons pu visiter trois Çglises qui, hçlas! ne purent satisfaire notre curiositç certes spçciale. Le Crotoy, en revanche, nous accueillit dçjé avec une ancienne gare d'oç partent des balades en train É vapeur. Les lampes É pçtrole, le bureau du chef de gare, tout est en place. Le dçjeuner fut pris dans un restaurant de grande qualitç. Son dçcor un peu dçsuet, malgrç des rçnovations successives, a su garder des ÇlÇments du 19 e dont une cheminçe monumentale surmontçe d'un tableau aux dimensions importantes. Mais quelle ne fut notre surprise quand nous dçcouvrãmes sur cette mäme cheminçe une paire de lampes É huile type "solaire" portant la marque de Cornelius & Baker, fabricants amçricains de luminaires rçputçs. Ces lampes auraient appartenu É l'arriåre-grand-måre de l'actuelle propriçtaire, et survçcu quasi intactes É 150 annçes ponctuçes de guerres et peut-ätre de disputes et autres bouleversements. Elles datent särement des annçes 1850 Une promenade digestive nous a mençs vers l'çglise Saint-Pierre, et lé, nos becs de gaz nous attendaient. Il s'agit de quatre appliques richement dçcorçes É trois branches chacune, et d'une applique plus simple prås de l'entrçe de l'çglise. Les becs Auer sont loin d'ätre complets: verres, galeries, rçflecteurs en opaline manquent É de rares exceptions prås, mais l'essentiel est lé et constitue un patrimoine assez rare. Ailleurs, ces luminaires furent gçnçralement dçmontçs pour cçder la place É des modåles Çlectriques qui n'ont pas toujours le mäme charme ni les mämes qualitçs esthçtiques. Ces miraculçs vont-ils un jour faire l'objet d'un sauvetage qu'ils mçritent? La Baie de Somme a donc comblç avec ses trçsors lumineux les passionnçs d'çclairages anciens que nous sommes, mais aussi avec ses bonnes tables (Mado au Crotoy, le Coq en Pâte É Argoules), les chambres d'hötes et les jardins de l'abbaye de Valloires, son Parc Ornithologique et pour finir, le château de Rambures, oç, dçcidçment, nous devions rencontrer encore des lampes hors du commun: plusieurs lampes É pçtrole et un Çtonnant lustre de billard dont les lampes É huile sont portçes par une traverse composçe de deux petits canons. C'est promis, nous y reviendrons! An enlightened weekend in Picardy: By Ara Kebapcioglu During our general annual meeting in November 2003, some Belgian friends showed us pictures of gas lamps in a church, said to be in the parish of Marquenterre in Picardy about 200 km north of Paris. Nobody could determine in which city or town the church was located. During this summer of 2004, my wife and I decided to spend some days off in this region and found more than just gas-lamps. A pair of solar-lamps made by Cornelius & Baker was waiting for us in a fish-restaurant in le Crotoy, an old-timer railway station boasted with three old kerosene-lamps for the office, we saw in a château an unusual colza-oil billiard pendant made of two canons, and finally, the gas-lamps seen on the pictures turned-up in Le Crotoy's Saint Pierre-church. In addition to fine food, nice landscapes, accommodation in an abbey with full view on rose-gardens, these lamps invite us to come back and spend more time in beautiful Picardy. 12

13 Chez "Mado" au Crotoy, ces lampes solaires de Cornelius & Baker mènent une vie tranquille depuis 150 bonnes années. A droite, le chef de gare est parti depuis longtemps, mais son bureau reste intact. L'église Saint Pierre du Crotoy n'a rien perdu de son charme grâce aux becs de gaz encore en place. Le lustre de billard du Château de Rambures est vraiment "canon": les lampes à huiles sont bien suspendues à une traverse composée de deux canons anciens. 13

14 Monument au fort de Loncin Au mois d'aoät 2004 Çtait inaugurç au Fort de Loncin en Belgique un monument commçmoratif pour le 90 iåme anniversaire de l'explosion du fort de Loncin qui perdit pratiquement l'entiåretç de sa garnison le 15 aoät Loncin fait partie des 12 forts constituant la ceinture fortifiçe de LiÅge. EngagÇ dås le 7 aoät 1914, devenu QG du gçnçral Leman, gouverneur de la place forte de LiÅge, le fort va subir pendant 8 jours une pluie d obus (15.000) et devient la bäte noire des troupes allemandes. La machine de guerre allemande pour en venir É bout, va mettre en œuvre un armement inconnu É l Çpoque, un obusier de 420mm ála grosse Bertha à capable de tirer des obus de +/- 900 Kg. Le 15 aoät 1914 vers 17h20 le 25e obus de 420mm dçfonce la voäte de la poudriåre droite, contenant encore Kg de poudre, et provoque l explosion du fort, entraãnant dans la mort 350 hommes. Ces 350 hçros reposent toujours dans les ruines glorieuses du fort de Loncin devenues leur tombeau. Ce monument a ÇtÇ crçç et offert par JosÇ Lhoest directeur fondateur de la fonderie de bronze d'art du mäme nom, situçe É Herstal. Le flambeau en bronze a ÇtÇ tournç hors Çbauche de fonderie, dans l'atelier de Paul-AndrÇ Tenaerts, par Serge Legros, professeur de mçcanique retraitç et membre assidu de la "joyeuse confrçrie des amis du mardi de la mçcanique". Le bräleur et l'çquipement gaz qui fonctionnent au propane sont rçalisçs en acier inoxydable. Ce dispositif, fruit de la fertile imagination de Paul-AndrÇ, a ÇtÇ testç pour une rçsistance au vent latçral et ne comporte pas de dispositif de contröle de prçsence de flamme. Informations fournies par le site web consacrç au Fort de Loncin, URL: et par Paul-AndrÇ Tenaerts, AFEGAZ et ProLumine. 14

15 15

16 16

17 17

18 18

19 19

20 association non lucrative loi de 1901, dont l'objet est de recueillir des fonds destinäs Å l'association d'intärçt public la ChaÉne de l'espoir. Gazette n'a pas l'habitude de traiter de sujets extñrieurs au domaine du gaz ou de l'ñclairage, mais il y a des circonstances et des causes qui mñritent une exception. L association Coline en RÄ a ÑtÑ crññe dñbut juillet 2003 É l initiative de quelques amis. C est une association loi de 1901 au sens strict du terme : elle n a aucun but lucratif ou commercial, elle est animñe seulement par des bñnñvoles et sa nature est totalement dñsintñressñe. CrÑer des manifestations diverses, notamment musicales, permettant de collecter des fonds destinñs É Ütre versñs É l association d intñrüt public la Chaàne de l Espoir. La ChaÉne de l Espoir Nous sommes en Le professeur Alain Deloche, chef de service de chirurgie cardio-vasculaire de l hâpital EuropÑen Georges Pompidou, crñe une association humanitaire se donnant pour mission d opñrer, en France, des enfants malades et condamnñs É court terme en raison de l extrüme pauvretñ de leur famille et de l indigence technique et financiöre de leur pays. Coline en RÑ, bien entendu, n opñrera aucun enfant et ne recrutera aucune famille d accueil. Les cotisations et la recette des concerts organisñs aident É collecter les fonds nñcessaires aux soins qui seront portñs aux enfants malades. Aider É remplir une salle de concert en faisant acheter des billets autour de soi, c est prñcieux. Quatre concerts par an, plus d'autres manifestations É venir. Billets É des tarifs raisonnables allant de 10 É 30. Toutes les bonnes volontñs sont les bienvenues pour mener É bien ce programme. Jean-FranÄois Galliot, PrÅsident FranÄoise Caillet et Marielle Lemoux, membres fondateurs Ara Kebapcioglu, adhårent Adresse: 33 av. Mirebeau, Bourg-la-Reine TÄlÄphone: Courriel: Site web: 20

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships A project under the Intelligent Energy Europe programme Contract Number: IEE/10/130 Deliverable Reference: W.P.2.1.3

Plus en détail

90558-CDT-06-L3French page 1 of 10. 90558: Listen to and understand complex spoken French in less familiar contexts

90558-CDT-06-L3French page 1 of 10. 90558: Listen to and understand complex spoken French in less familiar contexts 90558-CDT-06-L3French page 1 of 10 NCEA LEVEL 3: FRENCH CD TRANSCRIPT 2006 90558: Listen to and understand complex spoken French in less familiar contexts New Zealand Qualifications Authority: NCEA French

Plus en détail

Le passé composé. C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past!

Le passé composé. C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past! > Le passé composé le passé composé C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past! «Je suis vieux maintenant, et ma femme est vieille aussi. Nous n'avons pas eu d'enfants.

Plus en détail

LA PERSONNE SPÉCIALE

LA PERSONNE SPÉCIALE LA PERSONNE SPÉCIALE These first questions give us some basic information about you. They set the stage and help us to begin to get to know you. 1. Comment tu t appelles? What is your name? Je m appelle

Plus en détail

masc sing fem sing masc pl fem pl petit petite petits petites

masc sing fem sing masc pl fem pl petit petite petits petites Adjectives French adjectives agree in gender and number with the noun they describe. This means that the exact shape of the adjective will change, depending on whether the noun is masculine or feminine

Plus en détail

Photo Manipulations in the 2011 CES

Photo Manipulations in the 2011 CES Canadian Election Study Methodological Briefs Methodological Brief #2013-A Photo Manipulations in the 2011 CES Patrick Fournier, Université de Montréal Stuart Soroka, McGill University Fred Cutler, University

Plus en détail

Confort. Argenteuil (95) Allégoria. La symphonie du bien-être pour tous... Vie de quartier Calme

Confort. Argenteuil (95) Allégoria. La symphonie du bien-être pour tous... Vie de quartier Calme Allégoria Argenteuil (95) La symphonie du bien-être pour tous... Nature Environnement Confort Vie de quartier Calme Faites le choix d un logement respectueux de l environnement (1) N 12 SARTROUVILLE HOUILLES

Plus en détail

LES MACHINES DE L ILE -NANTES-

LES MACHINES DE L ILE -NANTES- CONCEPTION FRANÇOIS DELAROZIERE & PIERRE OREFICE LES MACHINES DE L ILE -NANTES- L ARBRE AUX HÉRONS I maginé en 2002, l Arbre aux Hérons est l élément majeur du projet des Machines de l île. Il devrait

Plus en détail

The Skill of Reading French

The Skill of Reading French The Skill of Reading French By the end of this session... ALL of you will be able to recognise words A LOT of you will be able to recognise simple phrases SOME of you will be able to translate a longer

Plus en détail

Choix de textes. English text disponible ci-bas. Note : Ces textes peuvent être modifiés à votre convenance.

Choix de textes. English text disponible ci-bas. Note : Ces textes peuvent être modifiés à votre convenance. Choix de textes English text disponible ci-bas Note : Ces textes peuvent être modifiés à votre convenance. 1 Nous profitons de cette période de réjouissance pour vous dire merci et vous offrir nos meilleurs

Plus en détail

Deuxième rencontre de l Atelier 2 «La diversité des techniques et des agencements humains»

Deuxième rencontre de l Atelier 2 «La diversité des techniques et des agencements humains» Deuxième rencontre de l Atelier 2 «La diversité des techniques et des agencements humains» PV de la réunion du 28 juillet 2011 (Ancienne librairie UOPC : 216, chaussée de Wavre 1050 Ixelles) Responsable

Plus en détail

LE CITIZEN HOTEL DU CANAL SAINT MARTIN

LE CITIZEN HOTEL DU CANAL SAINT MARTIN LE CITIZEN HOTEL DU CANAL SAINT MARTIN www.lecitizenhotel.com 96, Quai de Jemmapes 75010 Paris contact@lecitizenhotel.com 01.83.62.55.50 «Ce petit hôtel a installé ses douze chambres tout près du mythique

Plus en détail

MODULE 5 5 ASTUCES _

MODULE 5 5 ASTUCES _ MODULE 5 5 ASTUCES Préambule Ce document reprend un ensemble d astuces que j ai développé au cours de ma pratique photographique. Ces astuces concernent de nombreux aspects allant de la gestion de la lumière

Plus en détail

Explorer l Histoire de France

Explorer l Histoire de France Dossier de presse saison 2015 1 er mai au 2 novembre Explorer l Histoire de France Enquêtes et énigmes dans le plus grand labyrinthe de buis d Europe Sommaire Le Château et le jardin de buis de Merville,

Plus en détail

(Programme de formation pour les parents ~ Training program for parents)

(Programme de formation pour les parents ~ Training program for parents) PODUM-INFO-ACTION (PIA) La «carte routière» pour les parents, sur l éducation en langue française en Ontario A «road map» for parents, on French-language education in Ontario (Programme de formation pour

Plus en détail

Concours SLAM POÉSIE de l AAFQ Slam poetry Contest. À Vous La Parole! Let s hear it from you!

Concours SLAM POÉSIE de l AAFQ Slam poetry Contest. À Vous La Parole! Let s hear it from you! Concours SLAM POÉSIE de l AAFQ Slam poetry Contest À Vous La Parole! Let s hear it from you! Concours SLAM POÉSIE de l AAFQ À vous la parole! L Association d Anémie Falciforme du Québec lance son premier

Plus en détail

UFR Langues et Civilisations Pays anglophones Année Universitaire 2011-2012

UFR Langues et Civilisations Pays anglophones Année Universitaire 2011-2012 2 ème année de Licence d Anglais UFR Langues et Civilisations UE L4IAU2 Corrigé du devoir N 2 Nom du correcteur : Hélène Margerie Nature du devoir : Analyse linguistique Nombre de devoirs corrigés : 8

Plus en détail

DIPLOME NATIONAL DU BREVET TOUTES SERIES

DIPLOME NATIONAL DU BREVET TOUTES SERIES DIPLOME NATIONAL DU BREVET SESSION : 2011 Feuille 1 / 6 SUJET DIPLOME NATIONAL DU BREVET TOUTES SERIES Epreuve de Langue Vivante Etrangère : ANGLAIS SESSION 2011 Durée : 1 h 30 Coefficient : 1 Ce sujet

Plus en détail

ICC International Court of Arbitration Bulletin. Cour internationale d arbitrage de la CCI

ICC International Court of Arbitration Bulletin. Cour internationale d arbitrage de la CCI ICC International Court of Arbitration Bulletin Cour internationale d arbitrage de la CCI Extract for restricted use Extrait à tirage limité International Court of Arbitration 38, Cours Albert 1er, 75008

Plus en détail

Tarif adulte : 22 Tarif enfant : 18

Tarif adulte : 22 Tarif enfant : 18 plus de secret Partez à la découverte du Cognac d une manière insolite, lors d une randonnée à la journée, entre vignes et bois, en compagnie d un âne et d une guide spécialisée. Au côté de Vanessa Dejarnac,

Plus en détail

HISTOIRE CHAUFFAGE. Louis COLLARD. 6ème année Année scolaire : 2011-2012

HISTOIRE CHAUFFAGE. Louis COLLARD. 6ème année Année scolaire : 2011-2012 HISTOIRE DU CHAUFFAGE Louis COLLARD 6ème année Année scolaire : 2011-2012 Evolution du chauffage. 1. Au temps des hommes préhistoriques. A cette époque, il y a environ 500 000 ans, nos ancêtres ont simplement

Plus en détail

l hôtel à découvrir is all you need * informations et réservations sur www.all-seasons-hotels.com

l hôtel à découvrir is all you need * informations et réservations sur www.all-seasons-hotels.com informations et réservations sur www.all-seasons-hotels.com SMI SA - RCS Evry 402 082 366 000 20 - photographies non contractuelles Crédits photos : Les Anamorphées, C. Malissen, Stéphanie Tétu, Jacques

Plus en détail

AMENDMENT TO BILL 32 AMENDEMENT AU PROJET DE LOI 32

AMENDMENT TO BILL 32 AMENDEMENT AU PROJET DE LOI 32 THAT the proposed clause 6(1), as set out in Clause 6(1) of the Bill, be replaced with the following: Trustee to respond promptly 6(1) A trustee shall respond to a request as promptly as required in the

Plus en détail

Bilan du stage d'arts-plastiques au lavoir St-Martin, du 20 au 24 juillet 2015

Bilan du stage d'arts-plastiques au lavoir St-Martin, du 20 au 24 juillet 2015 Association La pince 6, rue Monseigneur Graveran 900 Brest 0 56 31 66 19 contact@lapince.org www.lapince.org Bilan du stage d'arts-plastiques au lavoir St-Martin, du 0 au juillet 015 s du PL Guérin et

Plus en détail

L intégration socioscolaire des jeunes Québécois d origine chinoise : le rôle des écoles ethniques complémentaires

L intégration socioscolaire des jeunes Québécois d origine chinoise : le rôle des écoles ethniques complémentaires L intégration socioscolaire des jeunes Québécois d origine chinoise : le rôle des écoles ethniques complémentaires Ming Sun Université de Montréal Haï Thach École Chinoise (Mandarin) de Montréal Introduction

Plus en détail

OPEN INTERNATIONAL AUBAGNE

OPEN INTERNATIONAL AUBAGNE OPEN INTERNATIONAL AUBAGNE OPEN GYMNASTIQUE RYTMIQUE AUBAGNE 2 édition OPEN GYMNASTIQUE RYTMIC GYMNASTIC AUBAGNE 2 edition Avec notre équipe, nous avons le plaisir de vous inviter au troisième OPEN INTERNATIONAL,

Plus en détail

LOUNGE BASTILLE. à Paris XI ème. Branchez-vous au cœur de la capitale!

LOUNGE BASTILLE. à Paris XI ème. Branchez-vous au cœur de la capitale! LOUNGE BASTILLE à Paris XI ème Branchez-vous au cœur de la capitale! La place de la Bastille Bienvenue à Paris XI ème! Discret le jour et animé la nuit, à la fois populaire et branché, le XI ème arrondissement

Plus en détail

WEDNESDAY, 11 MAY 1.30 PM 2.30 PM. Date of birth Day Month Year Scottish candidate number

WEDNESDAY, 11 MAY 1.30 PM 2.30 PM. Date of birth Day Month Year Scottish candidate number FOR OFFICIAL USE C Total 000/403 NATIONAL QUALIFICATIONS 0 WEDNESDAY, MAY.30 PM.30 PM FRENCH STANDARD GRADE Credit Level Reading Fill in these boxes and read what is printed below. Full name of centre

Plus en détail

Entreprendre ici est une chance

Entreprendre ici est une chance Entreprendre ici est une chance Je me sens bien dans cette ambiance cosmopolite Environnement exceptionnel Pierre est chargé de clientèle pour l Europe «Anglais, allemand, italien, chinois, russe Quand

Plus en détail

Système de distribution du gaz naturel dans un bâtiment

Système de distribution du gaz naturel dans un bâtiment Système de distribution du gaz naturel dans un bâtiment Présentation basé sur le Guide d intégration du gaz naturel à un bâtiment Par Serge Rivard, Formateur, École des Technologies Gazières 11 novembre

Plus en détail

Mesure Measurement Réf 322 033 Etiquettes Terre, Jupiter, Mars, Français p 1 Lune pour dynamomètre 10 N English p 4 Earth, Jupiter, Mars, Moon,

Mesure Measurement Réf 322 033 Etiquettes Terre, Jupiter, Mars, Français p 1 Lune pour dynamomètre 10 N English p 4 Earth, Jupiter, Mars, Moon, Mesure Measurement Français p 1 English p 4 Version : 8006 Etiquettes Terre, Jupiter, Mars, Lune pour dynamomètre 10 N Earth, Jupiter, Mars, Moon, labels for 10 N dynamometer Mesure Etiquettes Terre, Jupiter,

Plus en détail

Intervention du SDCEA en Eclairage Public

Intervention du SDCEA en Eclairage Public Intervention du SDCEA en Eclairage Public Introduction... Le Syndicat apporte à ses collectivités adhérentes, une prestation qui couvre toute la compétence relative à l éclairage public: l investissement

Plus en détail

Résidence. Gauthier de Lille. Ronchin Nord-Pas-de-Calais

Résidence. Gauthier de Lille. Ronchin Nord-Pas-de-Calais Résidence Gauthier de Lille Ronchin Nord-Pas-de-Calais Le Nord-Pas-de-Calais Un subtil mélange entre dynamisme et bien-vivre Bercé par les flots de la Côte d Opale, le Nord-Pas-de-Calais s est construit

Plus en détail

C est quoi, Facebook?

C est quoi, Facebook? C est quoi, Facebook? aujourd hui l un des sites Internet les plus visités au monde. Si tu as plus de 13 ans, tu fais peut-être partie des 750 millions de personnes dans le monde qui ont une page Facebook?

Plus en détail

PONT DES CATALANS SPEED MANAGEMENT PROJECT

PONT DES CATALANS SPEED MANAGEMENT PROJECT Toulouse, 31.05.2011 PONT DES CATALANS SPEED MANAGEMENT PROJECT MID-TERM TERM EVALUATION VISIT Presentation of the team Names : Arnaud Arsuffi Audrey Traisnel City : Toulouse University : INSA Toulouse

Plus en détail

Jeudi 29 septembre. Thursday, September 29 th. 8h45am : first reception by Gisèle. 8h45 : premier accueil par Gisèle

Jeudi 29 septembre. Thursday, September 29 th. 8h45am : first reception by Gisèle. 8h45 : premier accueil par Gisèle Etude de cas / Study case - Wintzenheim EPIDORGE Déroulement de la première étude de cas : Wintzenheim, 29 et 30 septembre 2005, accueil organisé par Gisèle Miltzine, équipe composée de Gérard Pinot et

Plus en détail

Au printemps, les activités fleurissent au château du Haut-Kœnigsbourg!

Au printemps, les activités fleurissent au château du Haut-Kœnigsbourg! Communiqué de presse Printemps 2015 Au printemps, les activités fleurissent au château du Haut-Kœnigsbourg! En cette saison printanière, accompagnés par une douce chaleur et de légères brises, les visiteurs

Plus en détail

Voici quelques petites astuces à mettre en place afin de vous faire économiser

Voici quelques petites astuces à mettre en place afin de vous faire économiser Voici quelques petites astuces à mettre en place afin de vous faire économiser Éclairage L'éclairage représente en moyenne 15% d'une facture d'électricité. Pour en diminuer sa charge profitez au maximum

Plus en détail

Languages Final Examination 2013. ML01 French Preparatory

Languages Final Examination 2013. ML01 French Preparatory Languages Final Examination 2013 ML01 French Preparatory Candidate Number: Group reference: Centre for Co-Curricular Studies Languages Programme Time allowed: 2 hours Weighting within the Course: 35% Question

Plus en détail

Seul le discours prononcé fait foi

Seul le discours prononcé fait foi NOTES POUR UNE ALLOCUTION DU MAIRE DE MONTRÉAL MONSIEUR GÉRALD TREMBLAY GALA BÉNÉFICE DU CENTRE CANADIEN D ARCHITECTURE CCA MAISON SHAUGHNESSY 11 JUIN 2009 Seul le discours prononcé fait foi 1 Depuis 20

Plus en détail

www.yescourses.com 09 75 17 89 90

www.yescourses.com 09 75 17 89 90 Junior English Program in Bournemouth Nos Junior Vacation Programs sont spécialement conçus pour des jeunes entre 11 et 17 ans et des départs sont possibles toute l année. Les candidats pourront profiter

Plus en détail

Avignon le Guide. Partez à la découverte de la Cité des Papes. www.infotourisme.net. Monuments et musées. Balades dans la ville.

Avignon le Guide. Partez à la découverte de la Cité des Papes. www.infotourisme.net. Monuments et musées. Balades dans la ville. Avignon le Guide Partez à la découverte de la Cité des Papes Monuments et musées Balades dans la ville Hébergements Restaurants www.infotourisme.net Monuments et musées Avignon propose un grand nombre

Plus en détail

COMPTE RENDU ÉCRIT DU DOSSIER SUR L AGRICULTURE URBAINE

COMPTE RENDU ÉCRIT DU DOSSIER SUR L AGRICULTURE URBAINE RIHET Natacha LE GUENNAN Eugénie COMPTE RENDU ÉCRIT DU DOSSIER SUR L AGRICULTURE URBAINE SUJET : L AGRICULTURE URBAINE ET LES POLLUTIONS Site visité : Les murs à pêches de Montreuil I- Méthodes de travail

Plus en détail

MAT 2377 Solutions to the Mi-term

MAT 2377 Solutions to the Mi-term MAT 2377 Solutions to the Mi-term Tuesday June 16 15 Time: 70 minutes Student Number: Name: Professor M. Alvo This is an open book exam. Standard calculators are permitted. Answer all questions. Place

Plus en détail

Application Form/ Formulaire de demande

Application Form/ Formulaire de demande Application Form/ Formulaire de demande Ecosystem Approaches to Health: Summer Workshop and Field school Approches écosystémiques de la santé: Atelier intensif et stage d été Please submit your application

Plus en détail

FICHE DE RÉVISION DU BAC

FICHE DE RÉVISION DU BAC Introduction Cette fiche de cours vous rappelle comment utiliser les prépositions (temps et lieu). Plan du cours 1. Les prépositions de temps 2. Les prépositions de lieu 1 : Les prépositions de temps a)

Plus en détail

Illumination du Jet d'eau, des fontaines, des églises, rue de la Corraterie

Illumination du Jet d'eau, des fontaines, des églises, rue de la Corraterie pour mieux vivre Eclairage public : garantir une mobilité et une sécurité optimales pour les piétons et les usagers de la route. Eclairage des voies publiques et signalisation routière. Lieux publics :

Plus en détail

Sujets. - Recyclage - Compostage - Empreinte écologique. Comprendra l effet bénéfique du recyclage et du compostage sur notre planète;

Sujets. - Recyclage - Compostage - Empreinte écologique. Comprendra l effet bénéfique du recyclage et du compostage sur notre planète; Fiche pédagogique La chasse aux ordures Dans le cadre des activités proposées, l élève en apprendra davantage sur le recyclage et sur le compostage, testera ses connaissances et fera une expérience sur

Plus en détail

www.machpro.fr : Machines Production a créé dès 1995, le site internet

www.machpro.fr : Machines Production a créé dès 1995, le site internet www.machpro.fr : www.machpro.fr Machines Production a créé dès 1995, le site internet www.machpro.fr destiné à fournir aux lecteurs de la revue et aux mécanautes un complément d'information utile et régulièrement

Plus en détail

Belgique. Domaine de Nivezé. Séjour tout public

Belgique. Domaine de Nivezé. Séjour tout public spa Domaine de Nivezé Le Domaine de Nivezé est un centre de la Mutualité chrétienne. Il est construit dans un parc de 7 ha, agrémenté d un étang, d un mini-golf, de deux pistes de pétanque et d'un parc

Plus en détail

Les enquêtes sur le chauffage soulèvent la problématique plus générale de l énergie. Elles renvoient aux trois piliers du développement durable.

Les enquêtes sur le chauffage soulèvent la problématique plus générale de l énergie. Elles renvoient aux trois piliers du développement durable. Les enquêtes de noel d EDD Education au Développement Durable Le chauffage Eléments de réponse et compléments D i r e c t i o n d e s S e r v i c e s D é p a r t e m e n t a u x d e l E d u c a t i o n

Plus en détail

IT S BIG UN ÉVÉNEMENT GRANDIOSE

IT S BIG UN ÉVÉNEMENT GRANDIOSE 14 days 40 skill categories 44 countries 800 competitors 3,000 volunteers 36,000 hotel room nights 200,000 student and public spectators 1,000,000 square feet of Competition space IT S BIG UN ÉVÉNEMENT

Plus en détail

Photo: Sgt Serge Gouin, Rideau Hall Her Majesty The Queen in Right of Canada represented by the Office of the Secretary to the Governor General

Photo: Sgt Serge Gouin, Rideau Hall Her Majesty The Queen in Right of Canada represented by the Office of the Secretary to the Governor General As the father of five children and the grandfather of ten grandchildren, family is especially important to me. I am therefore very pleased to mark National Foster Family Week. Families, whatever their

Plus en détail

When you are told to do so, open your paper and write your answers in English in the spaces provided.

When you are told to do so, open your paper and write your answers in English in the spaces provided. FOR OFFICIAL USE C 000/403 NATIONAL QUALIFICATIONS 008 TUESDAY, 3 MAY.0 AM.0 PM Total FRENCH STANDARD GRADE Credit Level Reading Fill in these boxes and read what is printed below. Full name of centre

Plus en détail

XSORIES WEYE FEYE FAQ

XSORIES WEYE FEYE FAQ XSORIES WEYE FEYE FAQ ENGLISH FRANCAIS WEYE FEYE FAQ ENGLISH 1. COMPATIBILITY Weye Feye is compatible with the following cameras: CANON EOS 5DmII EOS 5DmIII EOS 6D EOS 7D EOS 40D EOS 50D EOS 60D EOS 70D

Plus en détail

aire de séjour extérieure

aire de séjour extérieure Créez votre aire de séjour extérieure à l aide du gaz naturel Jouissez du confort qu offrent les pièces intérieures dans votre arrière-cour ou sur votre terrasse en créant une superbe aire de séjour extérieure.

Plus en détail

Historical village, modern life

Historical village, modern life Historical village, modern life Mougins Village, located 5 minutes away from Cannes and his famous Festival and beaches, has been given during the 11th century by the Count of Antibes to the Lerins Islands

Plus en détail

Propriétaire à Saint-Nazaire face à la mer... +ekodesign +ekologique +ekonomique +ekopratique... Souriez vous êtes propriétaire

Propriétaire à Saint-Nazaire face à la mer... +ekodesign +ekologique +ekonomique +ekopratique... Souriez vous êtes propriétaire Propriétaire à Saint-Nazaire face à la mer... +ekodesign +ekologique +ekonomique +ekopratique... Souriez vous êtes propriétaire +ekodesign eko, le logement d aujourd hui aussi beau que fonctionnel. Combinant

Plus en détail

FRENCH COURSES FOR ADULTS OPEN TO ALL

FRENCH COURSES FOR ADULTS OPEN TO ALL 21 SEPTEMBER 2015 TO 23 JUNE 2016 Campus de la Grande Boissière Route de Chêne 62 1208 Geneva Ecole Internationale de Genève International School of Geneva WELCOME campus offers different levels of French

Plus en détail

CHALET DES CHARMES MEGèVE, FRANCE

CHALET DES CHARMES MEGèVE, FRANCE PRESENTATION CHALET DES CHARMES MEGèVE, FRANCE Capacité: 10-16 Tarif: A partir de: 26.000 EUR Chambres: 6 SERVICES INCLUS 7 nuits dans une villa/chalet de luxe Lits fait à l'arrivée et linge de maison.

Plus en détail

1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns.

1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns. 1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns.! Marie t invite au théâtre?!! Oui, elle m invite au théâtre.! Elle te parle au téléphone?!! Oui, elle me parle au téléphone.! Le prof vous regarde?!!!

Plus en détail

BRIMBELLES agenda. Dossier de présentation réservé à la presse. BRIMBELLES agenda universel

BRIMBELLES agenda. Dossier de présentation réservé à la presse. BRIMBELLES agenda universel agenda. Dossier de présentation réservé à la presse. 10 septembre 2009 PRÉSENTATION Brimbelles est un agenda en ligne à la présentation extrêmement soignée. Brimbelles est destiné à tous les utilisateurs,

Plus en détail

ÉCROUS ET VIS ANTIVOL DE ROUES Aluminium et acier / Aluminium alloy and steel

ÉCROUS ET VIS ANTIVOL DE ROUES Aluminium et acier / Aluminium alloy and steel Aluminium et acier / Aluminium alloy and steel Cette gamme d écrous et de vis antivol de roues s adapte sur plus de 80% du parc automobile. This range of anti-theft weel locks can be used on 80% of car

Plus en détail

who, which et where sont des pronoms relatifs. who et which ont la fonction de sujet du verbe de la subordonnée. who, which => qui

who, which et where sont des pronoms relatifs. who et which ont la fonction de sujet du verbe de la subordonnée. who, which => qui Chapter 3, lesson 1 Has Claire switched off the lights? Yes, she has. She has already switched off the lights. Have Clark and Joe made reservation at a hotel? No, they haven t. They haven t made reservation

Plus en détail

Réunion publique du 14 Juin 2011. Équo-quartier de la Remise présentation des rendus de l appel à idées

Réunion publique du 14 Juin 2011. Équo-quartier de la Remise présentation des rendus de l appel à idées Réunion publique du 14 Juin 2011 Équoquartier de la Remise présentation des rendus de l appel à idées Les temps du projet de la Remise CONCERTATION pendant toute la phase d élaboration du projet Les temps

Plus en détail

Le Modul Hab Schneider une unité de vie légère, modulaire et portable

Le Modul Hab Schneider une unité de vie légère, modulaire et portable Le Modul Hab Schneider une unité de vie légère, modulaire et portable Dossier de presse Octobre 2012 nicolas schneider + 33 4 78 47 69 67 + 33 6 29 17 03 07 160 zac de crouloup route de quincieux 69380

Plus en détail

COM&CAP MarInA-Med. Welcome!

COM&CAP MarInA-Med. Welcome! COM&CAP MarInA-Med COMmunication and CAPitalization of Maritime Integrated Approach in the Mediterranean Area Launch Event Med Maritime Projects COM&CAP MarInA-Med Kick-off meeting Welcome! The Kick Off

Plus en détail

Dossier de presse. Printemps/Eté 2014. Contact presse : Nathalie JALLERAT/Emma Ferrand 02.37.18.15.15

Dossier de presse. Printemps/Eté 2014. Contact presse : Nathalie JALLERAT/Emma Ferrand 02.37.18.15.15 Dossier de presse Printemps/Eté 2014 Contact presse : Nathalie JALLERAT/Emma Ferrand 02.37.18.15.15 22 place des Epars 28000 Chartres www.monarque.fr Le Grand Monarque Hotel & Spa : une échappée belle

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Jeudi 19 juin 2014 à 14h30. Contact presse Isabelle POUGEADE

DOSSIER DE PRESSE. Jeudi 19 juin 2014 à 14h30. Contact presse Isabelle POUGEADE Service départemental de communication interministérielle de la Corrèze Tulle, 19 juin 2014 DOSSIER DE PRESSE «Les petits artistes de la mémoire» La grande guerre vue par les enfants Concours du centenaire

Plus en détail

SCHOTT et l architecture

SCHOTT et l architecture SCHOTT et l architecture Verres antireflets SCHOTT Des solutions inédites en verre pour l architecture et le design Verres de décoration Eclairage par fibres optiques SCHOTT, groupe technologique international,

Plus en détail

Monochrome. Mono signifie un ou une

Monochrome. Mono signifie un ou une Monochrome Mono signifie un ou une 8020 8017 8013 Une seule famille de couleurs est tout ce qui est nécessaire pour créer une atmosphère d élégance modeste qui ne concurrence pas l escalier de passage

Plus en détail

Règlement local De Publicité

Règlement local De Publicité Règlement local De Publicité Vu pour être annexé à l arrêté de Monsieur le Maire de Villers-Cotterêts, en date du : 14 janvier 2009 SOMMAIRE TITRE 1 : DISPOSITIONS GÉNÉRALES APPLICABLES DANS TOUTES LES

Plus en détail

P r o g r a m m e. 1/ Amiens + Baie de Somme + colloque + Nantes + Paris = 8 jours du samedi 19 au dimanche 27 mars 2005.

P r o g r a m m e. 1/ Amiens + Baie de Somme + colloque + Nantes + Paris = 8 jours du samedi 19 au dimanche 27 mars 2005. English version to the end of this page P r o g r a m m e Trois formules sont proposées : 1/ Amiens + Baie de Somme + colloque + Nantes + Paris = 8 jours du samedi 19 au dimanche 27 mars 2005 2/ Amiens

Plus en détail

Communications de TUOI Sondage 2014

Communications de TUOI Sondage 2014 SONDAGE AUPRÈS DES FAMILLES SONDAGE AUPRÈS DE LA COMMUNAUTÉ Commentaires : Commentaires : Suite à la page suivante Avec qui partagez-vous l Écho? - La famille qui veulent voir les photos de mes enfants

Plus en détail

French / English bilingual and bicultural section

French / English bilingual and bicultural section Section bilingue et biculturelle français / anglais (6 ème / 5 ème / 2 nde ) French / English bilingual and bicultural section Deux langues et deux cultures Two languages and two cultures La section bilingue

Plus en détail

LE VÉGÉTAL C EST LA VIE...

LE VÉGÉTAL C EST LA VIE... JUIN 2014 LES PRIX FONDATION GEORGES TRUFFAUT 2014 TROIS ASSOCIATIONS EXEMPLAIRES RÉCOMPENSÉES LE VÉGÉTAL C EST LA VIE... Partout en France, des jardins pédagogiques, thérapeutiques ou d insertion voient

Plus en détail

STATUTES OF CANADA 2010 LOIS DU CANADA (2010) CHAPITRE 9 CHAPTER 9 ASSENTED TO SANCTIONNÉE. An Act to amend the Employment Insurance Act

STATUTES OF CANADA 2010 LOIS DU CANADA (2010) CHAPITRE 9 CHAPTER 9 ASSENTED TO SANCTIONNÉE. An Act to amend the Employment Insurance Act Third Session, Fortieth Parliament, 59 Elizabeth II, 2010 Troisième session, quarantième législature, 59 Elizabeth II, 2010 STATUTES OF CANADA 2010 LOIS DU CANADA (2010) CHAPTER 9 CHAPITRE 9 An Act to

Plus en détail

RAPPORT D'INVESTIGATION

RAPPORT D'INVESTIGATION RAPPORT D'INVESTIGATION Dossier: 120112X REQUÉRANT CPE Château des Bambins représenté par Carmen Campagne 421 Spruce Châteaugay, Qc Objet: 421 Spruce Châteaugay, Qc Sujet: Condensation dans les fenêtres.

Plus en détail

Modern Foreign Languages (MFL) Alive 2015 MLFAlive15 - PDST

Modern Foreign Languages (MFL) Alive 2015 MLFAlive15 - PDST Modern Foreign Languages (MFL) Alive 2015 MLFAlive15 - PDST Maynooth University, samedi 7 novembre 2015 «In conversation with... the French Embassy» The French Embassy has a number of actions aiming at

Plus en détail

CHAPITRE 1 NOM DATE 1 UNE AMIE ET UN AMI. 1 - Mélanie Boucher Here is a picture of Mélanie Boucher. Write a story about her.

CHAPITRE 1 NOM DATE 1 UNE AMIE ET UN AMI. 1 - Mélanie Boucher Here is a picture of Mélanie Boucher. Write a story about her. CHAPITRE 1 NOM DATE 1 UNE AMIE ET UN AMI VOCABULAIRE Mots 1 1 - Mélanie Boucher Here is a picture of Mélanie Boucher. Write a story about her. You may want to use some of the following words Paris petite

Plus en détail

PRIX ENTREPRISE & CONVIVIALITE 2011

PRIX ENTREPRISE & CONVIVIALITE 2011 PRIX ENTREPRISE & CONVIVIALITE 2011 14e Convention du 16 juin 2011 Catégorie 1. Activité conviviale LIPDUB du service Télévente du groupe Descriptif : Réalisation d un clip musical mettant en scène les

Plus en détail

BY-LAW NO. 52-5 ARRÊTÉ N O 52-5. 1. Section 1(9) is amended to read: 1. L article 1(9) est modifié afin de se lire :

BY-LAW NO. 52-5 ARRÊTÉ N O 52-5. 1. Section 1(9) is amended to read: 1. L article 1(9) est modifié afin de se lire : BY-LAW NO. 52-5 ARRÊTÉ N O 52-5 A BY-LAW TO AMEND BY-LAW NO. 52, A BY-LAW OF THE CITY OF MIRAMICHI RESPECTING WATER AND SEWERAGE SYSTEMS AND RATES The Council of the City of Miramichi, under authority

Plus en détail

Cailloux-sur-Fontaines (69) Intime au Grand Lyon

Cailloux-sur-Fontaines (69) Intime au Grand Lyon Cailloux-sur-Fontaines (69) Intime au Grand Lyon CAILLOUX-SUR-FONTAINES Laissez-vous émerveiller par la simplicité d un quotidien nouveau et profitez du luxe de la tranquillité. UNE PIERRE PRÉCIEUSE SUR

Plus en détail

Comfort. - Terminaux à air

Comfort. - Terminaux à air lindab comfort Comfort - Terminaux à air Un climat optimal pour s évader lindab comfort L homme n est pas fait pour vivre enfermé en lieu clos, mais pour respirer de l air pur. Nous savons tous que cette

Plus en détail

Rapport de fin de séjour. Stage Bournemouth

Rapport de fin de séjour. Stage Bournemouth Charlène Reynaud Licence IUP Université jean Monnet Rapport de fin de séjour Stage Bournemouth A. Vie pratique Mon séjour s est déroulé à Bournemouth, ville de 163900 située à 2h00 de Londres. Bournemouth

Plus en détail

Une architecture unique, élégante et innovante. La résidence PLAYTIME s élève à l entrée de l écoquartier

Une architecture unique, élégante et innovante. La résidence PLAYTIME s élève à l entrée de l écoquartier BLAGNAC Une architecture unique, élégante et innovante signée Bernard BÜHLER La résidence PLAYTIME s élève à l entrée de l écoquartier Andromède. Résolument moderne et lumineux, PLAYTIME vous offre une

Plus en détail

2ième et 3ième année. Ann RainBoth

2ième et 3ième année. Ann RainBoth 2ième et 3ième année Ann RainBoth This material is covered by copyright and may not be used for commercial purposes. The author of this material has provided it for use by students and teachers in instructional

Plus en détail

Module Title: FRENCH 6

Module Title: FRENCH 6 CORK INSTITUTE OF TECHNOLOGY INSTITIÚID TEICNEOLAÍOCHTA CHORCAÍ Semester 2 Examinations 2010 Module Title: FRENCH 6 Module Code: LANG 7001 School: Business Programme Title: Bachelor of Business Studies

Plus en détail

SunSeek. La tourne-serre. Par Cyprien Deryng, Ariel Martín Pérez et Axel Vendeuvre

SunSeek. La tourne-serre. Par Cyprien Deryng, Ariel Martín Pérez et Axel Vendeuvre La tourne-serre Par Cyprien Deryng, Ariel Martín Pérez et Axel Vendeuvre USAGE Inspirée par les tournesols, est une serre solaire capable de s orienter en fonction du soleil pour optimiser l énergie reçue

Plus en détail

13+ SCHOLARSHIP EXAMINATION IN FRENCH READING AND WRITING

13+ SCHOLARSHIP EXAMINATION IN FRENCH READING AND WRITING ST GEORGE S COLLEGE LANGUAGES DEPARTMENT 13+ SCHOLARSHIP EXAMINATION IN FRENCH READING AND WRITING The examination is separated into two sections. You have this answer booklet with the questions for the

Plus en détail

LA GARE DEMAIN EXTENSION DE CÔTÉ BELCIER. Dossier de presse. SNCF-AREP/Illustrateur : J. Castellanos

LA GARE DEMAIN EXTENSION DE CÔTÉ BELCIER. Dossier de presse. SNCF-AREP/Illustrateur : J. Castellanos Gare de Bordeaux Saint-Jean SNCF-AREP/Illustrateur : J. Castellanos EXTENSION DE LA GARE SAINt-jean, CÔTÉ BELCIER Dossier de presse LA GARE DEMAIN P.3 POUR PRÉPARER L AVENIR, LA GARE DE BORDEAUX-SAINT

Plus en détail

REGLEMENT CAMPAGNE DEPARTEMENTALE DE FLEURISSEMENT 2016

REGLEMENT CAMPAGNE DEPARTEMENTALE DE FLEURISSEMENT 2016 1 REGLEMENT CAMPAGNE DEPARTEMENTALE DE FLEURISSEMENT 2016 Le fleurissement constitue un enjeu d embellissement du cadre de vie pour tous les alsaciens, de développement économique pour les entreprises

Plus en détail

4. The adult fare on Edmonton Transit (bus or LRT) is $3.20 per trip.

4. The adult fare on Edmonton Transit (bus or LRT) is $3.20 per trip. TRAVEL TIPS Use your ETS pass (good from May 29 through June 1) in your registration package. Important Addresses: Edmonton City Hall Edmonton Clinic Health Academy Metterra Hotel Varscona Hotel 1 Sir

Plus en détail

Résumé. Création d un fichier d aide pour Système de supervision automatisé

Résumé. Création d un fichier d aide pour Système de supervision automatisé Résumé Création d un fichier d aide pour Système de supervision automatisé Tuteur entreprise Rosaire LAVOIE Tuteur École Bertrand BOYER Nicolas FYOT Spécialité Génie électrique Résumé Summary Soprema est

Plus en détail

CINÉMA FRANCAIS SUR LPB

CINÉMA FRANCAIS SUR LPB JE RENTRE A LA MAISON Study guide n 11 lpb.org/cinema CINÉMA FRANCAIS SUR LPB Réalisateur: Manoel de Oliveira Avec : Michel Piccoli, Catherine Deneuve, John Malkovich, Antoine Chappey Tourné en : France

Plus en détail

Paper Reference. Paper Reference(s) 4365/01 London Examinations IGCSE French Paper 1: Listening

Paper Reference. Paper Reference(s) 4365/01 London Examinations IGCSE French Paper 1: Listening Centre No. Candidate No. Surname Signature Paper Reference(s) 4365/01 London Examinations IGCSE French Paper 1: Listening Monday 8 November 2010 Afternoon Time: 30 minutes (+5 minutes reading time) Materials

Plus en détail

2 players Ages 8+ Note: Please keep these instructions for future reference. WARNING. CHOKING HAZARD. Small parts. Not for children under 3 years.

2 players Ages 8+ Note: Please keep these instructions for future reference. WARNING. CHOKING HAZARD. Small parts. Not for children under 3 years. Linja Game Rules 2 players Ages 8+ Published under license from FoxMind Games NV, by: FoxMind Games BV Stadhouderskade 125hs Amsterdam, The Netherlands Distribution in North America: FoxMind USA 2710 Thomes

Plus en détail

1er réseau mondial de restauration rapide sur- mesure

1er réseau mondial de restauration rapide sur- mesure 1er réseau mondial de restauration rapide sur- mesure DOSSIER DE PRESSE Janvier 2013 2 SOMMAIRE Green is better : Un concept innovant La genèse L innovation Green is better Les valeurs Green is better

Plus en détail

Le choix de vivre mieux. Nantes Erdria. Au cœur du quartier aux sept jardins. une société de Rabo Real Estate Group

Le choix de vivre mieux. Nantes Erdria. Au cœur du quartier aux sept jardins. une société de Rabo Real Estate Group Le choix de vivre mieux Nantes Erdria Au cœur du quartier aux sept jardins une société de Rabo Real Estate Group NANTES ERDRIA Nantes, de l industrie à la haute technologie Loin de l image industrielle

Plus en détail

Choosing Your System Not sure where to start? There are six factors to consider when choosing your floor heating system:

Choosing Your System Not sure where to start? There are six factors to consider when choosing your floor heating system: Choosing Your System Not sure where to start? There are six factors to consider when choosing your floor heating system: 1.Which to choose: the cable or the mat? True Comfort offers two types of floor

Plus en détail