Z A G U D E N N E E P O R U E E M M A L F A L N IO T IA C O S S A

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Z A G U D E N N E E P O R U E E M M A L F A L N IO T IA C O S S A"

Transcription

1 ASSOCIATION LA FLAMME EUROPEENNE DU GAZ Gazette NÄ30

2 Sommaire Gazette #30 Page Editorial..3 La vie des gaziers il y a 40 ans..4 Les jeunes flammes: 10 ans dåjç...5 Un siécle d'åvolutions du bec de gaz.8 Carnet de notes d'un voyage en Picardie...12 Monument au Fort de Loncin 14 JournÅes du patrimoine..15 Expo Fiat Lux..16 AFEGAZ dåmånage ses collections...16 AssemblÅe gånårale d'afegaz Coline en RÅ 20 Notre couverture: Les FranÄais abonnås au gaz et Ç l'ålectricitå avaient l'habitude de recevoir une facture de leur agence mixte EDF-GDF, tout du moins ceux qui Åtaient approvisionnås par les deux grandes maisons distributrices d'ånergie et non pas par une des non nationalisåes ayant ÅchappÅ Ç l'unification nationale d'aprés-guerre. Nous commenäons Ç recevoir des factures såparåes qui annoncent une ouverture du marchå conformåment Ç la Directive EuropÅenne. C'est la fin d'un mariage entre deux compagnies dont les statuts Åtaient bien distincts depuis belle lurette, mais qui continuaient Ç afficher une alliance limitåe Ç des raisons pratiques de relation avec la clientéle. Cette applique mixte gaz / ÅlectricitÅ date du tournant du 19 e au 20 e siécle. Qu'elle serve ici de clin d'œil Ç cette Åpoque dåsormais råvolue. Our cover-page: French customers of gas and electricity were used to receive common invoices for both supplies, even though the supply companies were separate units. Recently, the first distinct invoices arrived in our mail-boxes, announcing the end of this era, the European Directives asking for a total liberalization of the common market. Our electricgas combination bracket is shown here as a farewell to the practical coexistence of Gaz de France and ElectricitÅ de France on the level of customer-relationships. Coll. Ara Kebapcioglu, LumiÉre de l'œil, Paris 2

3 3

4 4

5 LES JEUNES FLAMMES dix ans, déjà Par Ara Kebapcioglu avec de larges extraits du dossier de presse de Gaz de France. En cette saison , le concours "Les Jeunes Flammes" de Gaz de France fätait ses dix ans. Le thåme choisi pour cette 10 e Çdition Çtait "LES ESPACES VERTS DE PROXIMITÉ URBAN OASIS". Pourquoi ce thåme... L'accroissement de la densitç urbaine, le besoin de retour É des valeurs fondamentales, la nçcessitç de se ressourcer, le souci croissant des collectivitçs territoriales pour la qualitç de leurs espaces placent la question des espaces urbains au cœur des dçbats et des recherches actuelles. Par ailleurs, depuis la nuit des temps, l'homme a agrçmentç son logement avec la prçsence de plantes É l'intçrieur de son habitat. Ces vçgçtaux ont un röle psychologique indçniable, de multiples Çtudes ont mis en Çvidence l'aspect rassurant, calmant et positif qui influence l'çtat d'esprit des femmes et des hommes qui vivent dans leur voisinage....et quel en est l'objectif? Le thåme "Les Espaces Verts de proximitç / Urban Oasis" a pour objectif d'inciter les Çtudiants É rçflçchir sur le mode d'intçgration des espaces verts dans les univers urbains, qu'ils soient privçs ou collectifs, extçrieurs ou intçrieurs, tout en utilisant le gaz naturel. En effet, l'entretien des espaces verts peut nçcessiter le recours É une Çnergie; que ce soit dans les appartements, pour l'installation et la gestion quotidienne; ou en extçrieur, pour crçer des cadres tempçrçs et ÇclairÇs aux plantes et Çventuellement aux visiteurs. En cas de besoin d'çnergie, pour alimenter un Çquipement de chauffe, de climatisation ou d'çclairage, Gaz de France recommande le recours É l'çnergie gaz naturel, sachant que le gaz naturel permet la production d'çlectricitç. Définition du sujet: II a ÇtÇ demandç aux Çtudiants de se placer dans le contexte des mçtropoles actuelles dans lesquelles, trop souvent, seuls les lieux rçsiduels peuvent Ätre affectçs aux espaces verts. Il permet Çgalement de s'intçresser É l'appropriation des espaces verts É l'intçrieur des habitats, en intervenant sur le mode de prçsence des vçgçtaux. Dans leur rçflexion, les Çquipes participantes devaient intçgrer les consçquences de l'apport des composants vçgçtaux dans l'environnement de l'homme tant É l'extçrieur qu'é l'intçrieur de son habitat. La soirçe de distribution des prix fut des plus conviviales. Des centaines de jeunes avaient rçpondu É l'invitation, et dans une ambiance riche en "son et lumiåre", les membres du jury ont prçsentç les laurçats en expliquant les raisons de ces choix. M. Patrick Magd, Directeur de la Communication de Gaz de France, Co-PrÇsident du Jury et initiateur de ce concours, fut É l'honneur et reüut de la part de ses collågues un cadeau. Les lauréats: 1er prix ápark É Pluieà de Frank Grosnickel ÄCOLE D'ARCHITECTURE DE STRASBOURG Ce projet a ÇtÇ choisi É l'unanimitç par le jury, qui a ÇtÇ trås sensible É la pertinence de cette proposition en matiåre de dçveloppement durable. Le á Park É pluie à a pour idçe majeure la rçcupçration de l'eau de pluie, en la filtrant au travers de surfaces vçgçtalisçes, installçes sur les bâtiments des villes. Ces eaux filtrçes seraient ensuite orientçes dans des bassins de rçtention plantçs ou des micro-ravines. Ainsi les á Parks É pluie à permettent de capter, retenir et filtrer les eaux de ruissellement, et les rçutiliser par un mode naturel. Le traitement du sujet, reflçtant la conscience d'une nçcessitç de recyclage naturel dans nos villes a ÇtÇ un ÇlÇment dçterminant pour le jury. 5

6 2e prix «Respiration - breathe» Sylvain Brossard CRÄAPÅLE, PARIS Le jury a été attentif à la valeur esthétique du projet qui permet de faire le lien entre l'intérieur et l'extérieur grâce à un «mur végétal». Ce projet propose une ouverture végétale aux appartements de ville, sous forme d'un module qui vient se greffer à la place des fenêtres existantes des immeubles. Ce «poumon de l'habitat» constitue une véritable pièce supplémentaire agrémentée de plantes et d'arbustes, modifie la perception des immeubles d'habitation et crée des jardins avec vue sur l'extérieur. Déjà nourri d'un vrai travail ergonomique, subtil et simple, ce projet pourrait trouver des applications immédiates. 3e prix ex æquo «Les Racines dans l'eau» Laurent Adam ÄCOLE D'ARCHITECTURE DE PARIS -VAL DE SEINE Cette réponse par une extension des rivages urbains a attiré le jury qui a aimé son audace et son originalité. L'installation de surfaces flottantes sur les cours d'eau des métropoles, avec jardin et coin détente, est l'idée forte des «racines dans l'eau». En s'appropriant ainsi ces surfaces, le projet crée une proximité avec l'eau, et permet une appropriation du rivage. La faisabilité de ce projet et le succès qu'il aurait auprès des riverains ont permis à ce projet de figurer parmi les lauréats. 3e prix ex æquo «Urban Oasis» Antoine Brochard, Jean-Marc Pitet, Jérémy Debois ÄCOLE D'ARCHITECTURE DE PARIS BELLEVILLE En parallèle au 3e prix «Les Racines dans l'eau», le jury a trouvé l'idée des rues transformées en parcs de verdure assez radicale, mais intéressante au titre du rêve. Dans ce projet, les rues de la ville sont aménagées en lieux de promenades, de loisirs. C'est un vrai parc linéaire, qui pourrait prendre forme dans les rues piétonnes ; on pourrait donc remplacer le pavé par du gazon et des arbres. Chacun rêve de voir un jardin en sortant de chez soi, de se promener sous les arbres et de marcher sur l'herbe. La représentation d'un rêve de campagne dans la ville a séduit le jury. 6

7 Mentions späciales du jury: La Mention coup de cœur «Un, Deux, Trois Soleil» Jean-Marc Bullet, Jeanne André, Kyung-Suk Lee ÄCOLE NATIONALE SUPÄRIEURE DES ARTS DECORATIFS, STRASBOURG Une idée originale qui a attiré le jury par sa finesse, sa poésie, et la beauté du texte de présentation. C'est un projet à la fois «fou» et réaliste. Des bacs mobiles remplis de fleurs et d'arbustes, sont dotés de roues de bicyclette et animent une place de centre-ville en se déplaçant tout au long de la journée suivant un circuit bien défini. La Mention Graine de folie «Paintoa» Quentin Marmier ECOLE DE L'IMAGE-LES GOBELINS, PARIS Jean-Sébastien Pagnon ENSAAMA, Paris Marie de Lignerolles ENSCI Les Ateliers. Le jury a été séduit par l'humour et la qualité marketing de la présentation de ce projet. Ce projet présente une bombe pour taguer tout type de surface en vert, du mur extérieur de la ville au cadre de la porte chez soi. La bombe est remplie de graines de gazon qui pourront adhérer et pousser sur toutes surfaces. Notre coup de cœur AFEGAZ: «La vi(ll)e en vert» Charles-Louis ALIBERT-SENS Gaëlle WATANABE Nicolas LEDUC ECOLE D'ARCHITECTURE DE PARIS-MALAQUAIS Une vitrine garnie de plantes vertes et munie d'un éclairage d'ambiance intégré permet de voir à travers sa transparence un paysage urbain transposé de cette manière dans une jungle plus conviviale. La vitrine peut faire partie d'un bâtiment ou se situer de façon autonome sur une voie publique ou privée. Ce projet est un des seuls, peut-être le seul à intégrer des éléments d'éclairage au gaz, utilisation pourtant suggérée dans le cahier des charges. Il est amusant de noter que le texte du cahier des charges s'empresse de préciser que "le gaz permet de générer de l'électricité" comme s'il serait incongru d'imaginer des éclairages utilisant le gaz comme source directe d'énergie. Ces candidats ont bien précisé qu'ils préconisaient éclairage et chauffage au gaz pour un élément pouvant s'apparenter à une petite serre, ce qui nous rappelle les expériences menées dans les années 1970 par Auer (Berlin) avec la conception d'un appareil d'éclairage pour serres produisant simultanément la lumière, la chaleur, la vapeur d'eau et le gaz carbonique nécessaires à la photosynthèse. De surcroît, les manchons à incandescence, grâce à un additif (potassium? néodyme?) produisaient une lumière légèrement violacée dont la longueur d'ondes est favorable à la croissance des plantes. Les candidats présentant ce projet se doutaient-ils de l'existence de tels antécédents? Ara Kebapcioglu pour AFEGAZ. Plus de renseignements sur Under the title "Urban Oasis", Gaz de France organized this year for the tenth time a design-competition opened to young design students. Full press-book available on the web-site mentioned above. 7

8 Un siècle d'évolutions du BEC DE GAZ par Ara Kebapcioglu Au fil des ans, nos collections se sont ÇtoffÇes, et depuis notre dernier article consacrç aux becs de gaz, nous avons trouvç ou photographiç de nombreux nouveaux modåles. Il est donc utile de faire un rçcapitulatif avec petite description et une image des becs de gaz courants ou rares que nous avons pu recenser dans nos collections. Cette liste se limitera aux sources lumineuses sans tenir compte des nombreux accessoires et verreries dçcoratives. Elle ne pourra Ätre exhaustive, car nous aurons särement oubliç certains modåles, sans parler de ceux qui ne manqueront pas d'apparaãtre juste aprås le bouclage de ce numçro. L'Çvolution que nous souhaitons retracer ici couvre le 19 e siåcle et les premiåres annçes du 20 e. Deux grandes familles de becs se sont succçdç: les becs É flamme lumineuse (incandescence interne des particules de carbone) et les becs appelçs communçment "becs É incandescence" (É flamme bleue avec incandescence externe: cylindre de chaux, manchon en magnçsie ou mçlange Auer). Les pçriodes d'utilisation se chevauchent. Le chalumeau oxhydrique de Drummond, premier appareil É incandescence, arrive trås töt alors que les becs papillons resteront en fonctionnement dans certains immeubles jusque dans les annçes 1950 et plus tard. Nous retiendrons donc les dates approximatives de conception de chaque type de bräleur sans que cela corresponde É la pçriode É laquelle ils ont ÇtÇ le plus rçpandus. Aussi pourrons nous montrer un appareil plus rçcent mais de conception plus ancienne, comme un bec Argand en stçatite pour reprçsenter ce type de bec fabriquç d'abord en fer. La plupart des becs prçsentçs ont ÇtÇ conüus pour le gaz de houille, mais certains ont pu Ätre conüus pour des gaz pauvres ou pour l'acçtylåne. Nous le prçciserons le cas ÇchÇant. Pardonnez-nous de ne pas pouvoir reproduire par de simples images l'effet si vivant d'une vraie flamme Nous vous souhaitons nçanmoins bon voyage É travers cet univers si riche et si particulier des becs de gaz. The Gas-Burner, a century of constant progress by Ara Kebapcioglu Since our last article on burners made for gas-lighting, numerous new rarities were added to our collections. It is impossible to name or show here all of the burners we acquired or simply met and took the picture of. We might also have forgotten some, and some others may have turned up after we finished typing this article. We simply want to show in a few illustrations the rich diversity of burners made for lighting, with no regard for glass parts or accessories like ignition devices or fancy shapes. This evolution spreads over more than a century, from early 19 th century through well after the first half of the 20 th. Some types of burners were largely developed, especially incandescent burners. Upright burners like the Welsbach-type or inverted burners were patented and actually made by hundreds of versions. Only some examples shall illustrate each family. We wish to mention some dates, but they would be for the period where the idea of a given burner was patented, and not the date when the shown burner was made. Let's also keep in mind the fact that some primitive burners survived for technical or commercial reasons well after more efficient, more economic or more practical competitors came on the market. Some of the burners shown here were especially made for acetylene or poor water-gas, but most of them were used on town-gas (coalgas). It is not easy to render on images the live effect of a functioning burner with its flame but nevertheless, we wish you a nice journey through the age of gas-lighting. We also apologize among our English-language readers for the lack of English legends to the illustrations: we don't have enough space. 8

9 Bec jet ou queue-de-rat. Début 19 e. Brûleurs à simple jet utilisés dans les éclairages de fête dessinant des silhouettes sur fond de ciel nocturne. Début 19 e. Becs de type "Manchester" dont la flamme plate se forme dans le plan médian de deux jets se heurtant à 90. Début 19 e. Becs à plusieurs flammes probablement utilisés pour attirer le regard sans souci de rendement technique. Becs É acñtylöne basñs sur le müme principe que les becs "Manchester". A droite, un Schaeffer duplex. Fin 19 e. Bec papillon à flamme plate. Début 19 e. Becs intensifs à plusieurs flammes papillon destinés à contrer la concurrence de l'éclairage à arc électrique. Troisième quart du 19 e. Bec à l'albo-carbon utilisant la vapeur de naphtaline pour augmenter le pouvoir éclairant d'un gaz pauvre. Années

10 Becs à flamme tubulaire de type Argand ou à double courant d'air. De gauche à droite, deux becs Albert dont un à disque déflecteur, un bec Bengel à disque et un bec Sugg. Principe appliqué dès le début du 19 e. Bec Sugg de type Argand à deux flammes concentriques. Bec Chaussenot à récupération. Brevet de Bec Lacarrière à régulateur incorporé. Milieu 19 e. Bec Argand de type Monnier: le panier en cristal fait moins d'ombre. Bec Drummond composé d'un chalumeau oxhydrique chauffant à blanc un cylindre de chaux. Inventé en 1824 pour les mesures géodésiques, il servit à l'éclairage des théâtres et dans les appareils de projection à partir de Bec Clamond utilisant des manchons en magnésie peu stables. Début des années Bec Auer composé d'un brûleur Bunsen dont la flamme, coiffée d'un manchon spécial développé par Auer, la porte à incandescence. Milieu des années Becs de type Auer. A gauche, deux modèles des années 1890, à droite un modèle du début du 20 e, et ci-dessus, le bec Flora utilisant un injecteur à trois fentes radiales d'après Krieger (1900). Les premiers becs Auer avaient un panier à fond ouvert, utilisant un verre droit ou légèrement incurvé. Au début du 20 e siècle, des galeries à fond fermé et des verres à trous furent introduits. 10

11 A gauche, le bec Kern breveté en Une grille à l'intérieur du tube Bunsen assure un mélange gaz/air homogène. A droite, un bec droit avec verre extérieur appliquant le principe de récupération. Une infinie variété et de tailles de becs droits à incandescence furent développés. Il nous est impossible ici de vous les montrer tous. Des becs renversés ne faisant pas d'ombre furent introduits à partir de Les becs Farkas et Graetzin (à gauche et ci-contre) en sont les plus connus. A droite, un bec Pintsch à volets d'air facilitant l'allumage. Bec Galilé utilisant une petite pastille incandescente. Elle servait de veilleuse. Première moitié 20 e. Le principe du manchon renversé fut appliqué à des becs multiples. De gauche à droite, un bec C.E.Z. américain, un bibec français, et un brûleur à quatre manchons dans un réverbère allemand. Tous datent du 20 e siècle. Le bec Bré fonctionnant au propane/butane fut commercialisé jusqu'à la fin du 20 e siècle et sert dans les habitations dépourvues de raccordement au réseau d'électricité. Bec américain fabriqué par la société Welsbach et imitant la forme d'une douille électrique à interrupteur. Début 20 e. Bec Denayrouze fonctionnant sans verre (ci-dessus et à droite). Vers Bec Graetzin à plusieurs manchons pour éclairage intensif des ateliers et autres grands volumes. Après

12 Carnet de notes d'un voyage en Picardie. par Ara Kebapcioglu Ceux de nos adhçrents qui ont assistç É l'assemblçe gçnçrale en novembre 2003 se souviendront de quelques photos qui nous furent prçsentçes par nos amis belges. Il s'agissait de luminaires É gaz photographiçs dans une Çglise en Picardie, paroisse du Marquenterre, avec pour seule indication les coordonnçes de l'abbç en charge de la paroisse. Ce dernier, contactç par un de nos amis, n'avait pu confirmer ni l'emplacement, ni mäme l'existence de ces becs de gaz. Le "pont" du 14 juillet 2004 nous fournit l'occasion de dçcouvrir ce charmant pays et aussi de partir É la recherche de l'çglise qui devait se trouver dans une ville d'une importance justifiant l'existence d'une usine É gaz. A Rue, nous avons pu visiter trois Çglises qui, hçlas! ne purent satisfaire notre curiositç certes spçciale. Le Crotoy, en revanche, nous accueillit dçjé avec une ancienne gare d'oç partent des balades en train É vapeur. Les lampes É pçtrole, le bureau du chef de gare, tout est en place. Le dçjeuner fut pris dans un restaurant de grande qualitç. Son dçcor un peu dçsuet, malgrç des rçnovations successives, a su garder des ÇlÇments du 19 e dont une cheminçe monumentale surmontçe d'un tableau aux dimensions importantes. Mais quelle ne fut notre surprise quand nous dçcouvrãmes sur cette mäme cheminçe une paire de lampes É huile type "solaire" portant la marque de Cornelius & Baker, fabricants amçricains de luminaires rçputçs. Ces lampes auraient appartenu É l'arriåre-grand-måre de l'actuelle propriçtaire, et survçcu quasi intactes É 150 annçes ponctuçes de guerres et peut-ätre de disputes et autres bouleversements. Elles datent särement des annçes 1850 Une promenade digestive nous a mençs vers l'çglise Saint-Pierre, et lé, nos becs de gaz nous attendaient. Il s'agit de quatre appliques richement dçcorçes É trois branches chacune, et d'une applique plus simple prås de l'entrçe de l'çglise. Les becs Auer sont loin d'ätre complets: verres, galeries, rçflecteurs en opaline manquent É de rares exceptions prås, mais l'essentiel est lé et constitue un patrimoine assez rare. Ailleurs, ces luminaires furent gçnçralement dçmontçs pour cçder la place É des modåles Çlectriques qui n'ont pas toujours le mäme charme ni les mämes qualitçs esthçtiques. Ces miraculçs vont-ils un jour faire l'objet d'un sauvetage qu'ils mçritent? La Baie de Somme a donc comblç avec ses trçsors lumineux les passionnçs d'çclairages anciens que nous sommes, mais aussi avec ses bonnes tables (Mado au Crotoy, le Coq en Pâte É Argoules), les chambres d'hötes et les jardins de l'abbaye de Valloires, son Parc Ornithologique et pour finir, le château de Rambures, oç, dçcidçment, nous devions rencontrer encore des lampes hors du commun: plusieurs lampes É pçtrole et un Çtonnant lustre de billard dont les lampes É huile sont portçes par une traverse composçe de deux petits canons. C'est promis, nous y reviendrons! An enlightened weekend in Picardy: By Ara Kebapcioglu During our general annual meeting in November 2003, some Belgian friends showed us pictures of gas lamps in a church, said to be in the parish of Marquenterre in Picardy about 200 km north of Paris. Nobody could determine in which city or town the church was located. During this summer of 2004, my wife and I decided to spend some days off in this region and found more than just gas-lamps. A pair of solar-lamps made by Cornelius & Baker was waiting for us in a fish-restaurant in le Crotoy, an old-timer railway station boasted with three old kerosene-lamps for the office, we saw in a château an unusual colza-oil billiard pendant made of two canons, and finally, the gas-lamps seen on the pictures turned-up in Le Crotoy's Saint Pierre-church. In addition to fine food, nice landscapes, accommodation in an abbey with full view on rose-gardens, these lamps invite us to come back and spend more time in beautiful Picardy. 12

13 Chez "Mado" au Crotoy, ces lampes solaires de Cornelius & Baker mènent une vie tranquille depuis 150 bonnes années. A droite, le chef de gare est parti depuis longtemps, mais son bureau reste intact. L'église Saint Pierre du Crotoy n'a rien perdu de son charme grâce aux becs de gaz encore en place. Le lustre de billard du Château de Rambures est vraiment "canon": les lampes à huiles sont bien suspendues à une traverse composée de deux canons anciens. 13

14 Monument au fort de Loncin Au mois d'aoät 2004 Çtait inaugurç au Fort de Loncin en Belgique un monument commçmoratif pour le 90 iåme anniversaire de l'explosion du fort de Loncin qui perdit pratiquement l'entiåretç de sa garnison le 15 aoät Loncin fait partie des 12 forts constituant la ceinture fortifiçe de LiÅge. EngagÇ dås le 7 aoät 1914, devenu QG du gçnçral Leman, gouverneur de la place forte de LiÅge, le fort va subir pendant 8 jours une pluie d obus (15.000) et devient la bäte noire des troupes allemandes. La machine de guerre allemande pour en venir É bout, va mettre en œuvre un armement inconnu É l Çpoque, un obusier de 420mm ála grosse Bertha à capable de tirer des obus de +/- 900 Kg. Le 15 aoät 1914 vers 17h20 le 25e obus de 420mm dçfonce la voäte de la poudriåre droite, contenant encore Kg de poudre, et provoque l explosion du fort, entraãnant dans la mort 350 hommes. Ces 350 hçros reposent toujours dans les ruines glorieuses du fort de Loncin devenues leur tombeau. Ce monument a ÇtÇ crçç et offert par JosÇ Lhoest directeur fondateur de la fonderie de bronze d'art du mäme nom, situçe É Herstal. Le flambeau en bronze a ÇtÇ tournç hors Çbauche de fonderie, dans l'atelier de Paul-AndrÇ Tenaerts, par Serge Legros, professeur de mçcanique retraitç et membre assidu de la "joyeuse confrçrie des amis du mardi de la mçcanique". Le bräleur et l'çquipement gaz qui fonctionnent au propane sont rçalisçs en acier inoxydable. Ce dispositif, fruit de la fertile imagination de Paul-AndrÇ, a ÇtÇ testç pour une rçsistance au vent latçral et ne comporte pas de dispositif de contröle de prçsence de flamme. Informations fournies par le site web consacrç au Fort de Loncin, URL: et par Paul-AndrÇ Tenaerts, AFEGAZ et ProLumine. 14

15 15

16 16

17 17

18 18

19 19

20 association non lucrative loi de 1901, dont l'objet est de recueillir des fonds destinäs Å l'association d'intärçt public la ChaÉne de l'espoir. Gazette n'a pas l'habitude de traiter de sujets extñrieurs au domaine du gaz ou de l'ñclairage, mais il y a des circonstances et des causes qui mñritent une exception. L association Coline en RÄ a ÑtÑ crññe dñbut juillet 2003 É l initiative de quelques amis. C est une association loi de 1901 au sens strict du terme : elle n a aucun but lucratif ou commercial, elle est animñe seulement par des bñnñvoles et sa nature est totalement dñsintñressñe. CrÑer des manifestations diverses, notamment musicales, permettant de collecter des fonds destinñs É Ütre versñs É l association d intñrüt public la Chaàne de l Espoir. La ChaÉne de l Espoir Nous sommes en Le professeur Alain Deloche, chef de service de chirurgie cardio-vasculaire de l hâpital EuropÑen Georges Pompidou, crñe une association humanitaire se donnant pour mission d opñrer, en France, des enfants malades et condamnñs É court terme en raison de l extrüme pauvretñ de leur famille et de l indigence technique et financiöre de leur pays. Coline en RÑ, bien entendu, n opñrera aucun enfant et ne recrutera aucune famille d accueil. Les cotisations et la recette des concerts organisñs aident É collecter les fonds nñcessaires aux soins qui seront portñs aux enfants malades. Aider É remplir une salle de concert en faisant acheter des billets autour de soi, c est prñcieux. Quatre concerts par an, plus d'autres manifestations É venir. Billets É des tarifs raisonnables allant de 10 É 30. Toutes les bonnes volontñs sont les bienvenues pour mener É bien ce programme. Jean-FranÄois Galliot, PrÅsident FranÄoise Caillet et Marielle Lemoux, membres fondateurs Ara Kebapcioglu, adhårent Adresse: 33 av. Mirebeau, Bourg-la-Reine TÄlÄphone: Courriel: Site web: 20

Le passé composé. C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past!

Le passé composé. C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past! > Le passé composé le passé composé C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past! «Je suis vieux maintenant, et ma femme est vieille aussi. Nous n'avons pas eu d'enfants.

Plus en détail

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships A project under the Intelligent Energy Europe programme Contract Number: IEE/10/130 Deliverable Reference: W.P.2.1.3

Plus en détail

90558-CDT-06-L3French page 1 of 10. 90558: Listen to and understand complex spoken French in less familiar contexts

90558-CDT-06-L3French page 1 of 10. 90558: Listen to and understand complex spoken French in less familiar contexts 90558-CDT-06-L3French page 1 of 10 NCEA LEVEL 3: FRENCH CD TRANSCRIPT 2006 90558: Listen to and understand complex spoken French in less familiar contexts New Zealand Qualifications Authority: NCEA French

Plus en détail

L intégration socioscolaire des jeunes Québécois d origine chinoise : le rôle des écoles ethniques complémentaires

L intégration socioscolaire des jeunes Québécois d origine chinoise : le rôle des écoles ethniques complémentaires L intégration socioscolaire des jeunes Québécois d origine chinoise : le rôle des écoles ethniques complémentaires Ming Sun Université de Montréal Haï Thach École Chinoise (Mandarin) de Montréal Introduction

Plus en détail

Application Form/ Formulaire de demande

Application Form/ Formulaire de demande Application Form/ Formulaire de demande Ecosystem Approaches to Health: Summer Workshop and Field school Approches écosystémiques de la santé: Atelier intensif et stage d été Please submit your application

Plus en détail

CHALET DES CHARMES MEGèVE, FRANCE

CHALET DES CHARMES MEGèVE, FRANCE PRESENTATION CHALET DES CHARMES MEGèVE, FRANCE Capacité: 10-16 Tarif: A partir de: 26.000 EUR Chambres: 6 SERVICES INCLUS 7 nuits dans une villa/chalet de luxe Lits fait à l'arrivée et linge de maison.

Plus en détail

Photo Manipulations in the 2011 CES

Photo Manipulations in the 2011 CES Canadian Election Study Methodological Briefs Methodological Brief #2013-A Photo Manipulations in the 2011 CES Patrick Fournier, Université de Montréal Stuart Soroka, McGill University Fred Cutler, University

Plus en détail

Chauffage et Climatisation Heating and Air conditioning

Chauffage et Climatisation Heating and Air conditioning Chauffage et Climatisation Heating and Air conditioning Le partenaire de vos exigences The partner of your requirements Spécialiste reconnu de la robinetterie industrielle, SLIMRED est devenu un partenaire

Plus en détail

ICC International Court of Arbitration Bulletin. Cour internationale d arbitrage de la CCI

ICC International Court of Arbitration Bulletin. Cour internationale d arbitrage de la CCI ICC International Court of Arbitration Bulletin Cour internationale d arbitrage de la CCI Extract for restricted use Extrait à tirage limité International Court of Arbitration 38, Cours Albert 1er, 75008

Plus en détail

13+ SCHOLARSHIP EXAMINATION IN FRENCH READING AND WRITING

13+ SCHOLARSHIP EXAMINATION IN FRENCH READING AND WRITING ST GEORGE S COLLEGE LANGUAGES DEPARTMENT 13+ SCHOLARSHIP EXAMINATION IN FRENCH READING AND WRITING The examination is separated into two sections. You have this answer booklet with the questions for the

Plus en détail

C est quoi, Facebook?

C est quoi, Facebook? C est quoi, Facebook? aujourd hui l un des sites Internet les plus visités au monde. Si tu as plus de 13 ans, tu fais peut-être partie des 750 millions de personnes dans le monde qui ont une page Facebook?

Plus en détail

Prénom : Admission en 9 VSG ANGLAIS. 120 minutes Pour l expression écrite uniquement : dictionnaire bilingue

Prénom : Admission en 9 VSG ANGLAIS. 120 minutes Pour l expression écrite uniquement : dictionnaire bilingue Admission en 9 VSG ANGLAIS Durée Matériel à disposition 120 minutes Pour l expression écrite uniquement : dictionnaire bilingue Rappel des objectifs fondamentaux en 8 VSG I. Compréhension écrite II. Expression

Plus en détail

When you are told to do so, open your paper and write your answers in English in the spaces provided.

When you are told to do so, open your paper and write your answers in English in the spaces provided. FOR OFFICIAL USE C 000/403 NATIONAL QUALIFICATIONS 008 TUESDAY, 3 MAY.0 AM.0 PM Total FRENCH STANDARD GRADE Credit Level Reading Fill in these boxes and read what is printed below. Full name of centre

Plus en détail

1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns.

1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns. 1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns.! Marie t invite au théâtre?!! Oui, elle m invite au théâtre.! Elle te parle au téléphone?!! Oui, elle me parle au téléphone.! Le prof vous regarde?!!!

Plus en détail

2 players Ages 8+ Note: Please keep these instructions for future reference. WARNING. CHOKING HAZARD. Small parts. Not for children under 3 years.

2 players Ages 8+ Note: Please keep these instructions for future reference. WARNING. CHOKING HAZARD. Small parts. Not for children under 3 years. Linja Game Rules 2 players Ages 8+ Published under license from FoxMind Games NV, by: FoxMind Games BV Stadhouderskade 125hs Amsterdam, The Netherlands Distribution in North America: FoxMind USA 2710 Thomes

Plus en détail

MAT 2377 Solutions to the Mi-term

MAT 2377 Solutions to the Mi-term MAT 2377 Solutions to the Mi-term Tuesday June 16 15 Time: 70 minutes Student Number: Name: Professor M. Alvo This is an open book exam. Standard calculators are permitted. Answer all questions. Place

Plus en détail

Fiche d Inscription / Entry Form

Fiche d Inscription / Entry Form Fiche d Inscription / Entry Form (A renvoyer avant le 15 octobre 2014 Deadline octobrer 15th 2014) Film Institutionnel / Corporate Film Film Marketing Produit / Marketing Product film Film Communication

Plus en détail

XSORIES WEYE FEYE FAQ

XSORIES WEYE FEYE FAQ XSORIES WEYE FEYE FAQ ENGLISH FRANCAIS WEYE FEYE FAQ ENGLISH 1. COMPATIBILITY Weye Feye is compatible with the following cameras: CANON EOS 5DmII EOS 5DmIII EOS 6D EOS 7D EOS 40D EOS 50D EOS 60D EOS 70D

Plus en détail

Languages Final Examination 2013. ML01 French Preparatory

Languages Final Examination 2013. ML01 French Preparatory Languages Final Examination 2013 ML01 French Preparatory Candidate Number: Group reference: Centre for Co-Curricular Studies Languages Programme Time allowed: 2 hours Weighting within the Course: 35% Question

Plus en détail

6. Les désastres environnementaux sont plus fréquents. 7. On ne recycle pas ses déchets ménagers. 8. Il faut prendre une douche au lieu d un bain.

6. Les désastres environnementaux sont plus fréquents. 7. On ne recycle pas ses déchets ménagers. 8. Il faut prendre une douche au lieu d un bain. 1. Notre planète est menacée! 2. Il faut faire quelque chose! 3. On devrait faire quelque chose. 4. Il y a trop de circulation en ville. 5. L air est pollué. 6. Les désastres environnementaux sont plus

Plus en détail

2016-2017 ADMISSIONS Inscriptions 2016-2017

2016-2017 ADMISSIONS Inscriptions 2016-2017 2016-2017 ADMISSIONS Inscriptions 2016-2017 ADMISSION S TO REMEMBER Nursery, Pre-Kindergarten and Kindergarten Application deadlines September through November 2015 December 1, 2015 December 8-18, 2015

Plus en détail

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Ce manuel est écrit pour les utilisateurs qui font déjà configurer un compte de courrier électronique dans Mozilla Thunderbird et

Plus en détail

Informations principales / Main information

Informations principales / Main information Fiche d Inscription Entry Form À renvoyer avant le 15 Octobre 2015 Deadline October 15th 2015 Dans quelle catégorie participez-vous? In what category do you participate? Institutionnel / Corporate Marketing

Plus en détail

COM&CAP MarInA-Med. Welcome!

COM&CAP MarInA-Med. Welcome! COM&CAP MarInA-Med COMmunication and CAPitalization of Maritime Integrated Approach in the Mediterranean Area Launch Event Med Maritime Projects COM&CAP MarInA-Med Kick-off meeting Welcome! The Kick Off

Plus en détail

LE CITIZEN HOTEL DU CANAL SAINT MARTIN

LE CITIZEN HOTEL DU CANAL SAINT MARTIN LE CITIZEN HOTEL DU CANAL SAINT MARTIN www.lecitizenhotel.com 96, Quai de Jemmapes 75010 Paris contact@lecitizenhotel.com 01.83.62.55.50 «Ce petit hôtel a installé ses douze chambres tout près du mythique

Plus en détail

IT S BIG UN ÉVÉNEMENT GRANDIOSE

IT S BIG UN ÉVÉNEMENT GRANDIOSE 14 days 40 skill categories 44 countries 800 competitors 3,000 volunteers 36,000 hotel room nights 200,000 student and public spectators 1,000,000 square feet of Competition space IT S BIG UN ÉVÉNEMENT

Plus en détail

Fiche d Inscription / Entry Form

Fiche d Inscription / Entry Form Fiche d Inscription / Entry Form Catégories - Category Film Institutionnel / Corporate Film Film Marketing Produit / Marketing Product film Film Communication Interne / Internal Communication film Film

Plus en détail

Manuel d'utilisation de la maquette CHAUFFE-EAU SOLAIRE. Enseignement primaire et collège

Manuel d'utilisation de la maquette CHAUFFE-EAU SOLAIRE. Enseignement primaire et collège Manuel d'utilisation de la maquette CHAUFFE-EAU SOLAIRE Enseignement primaire et collège Articles Code Chauffe-eau solaire 870M0003 Document non contractuel Généralités sur l'énergie solaire L'énergie

Plus en détail

Tex: The book of which I'm the author is an historical novel.

Tex: The book of which I'm the author is an historical novel. page: pror3 1. dont, où, lequel 2. ce dont, ce + preposition + quoi A relative pronoun introduces a clause that explains or describes a previously mentioned noun. In instances where the relative pronoun

Plus en détail

Historical village, modern life

Historical village, modern life Historical village, modern life Mougins Village, located 5 minutes away from Cannes and his famous Festival and beaches, has been given during the 11th century by the Count of Antibes to the Lerins Islands

Plus en détail

(Programme de formation pour les parents ~ Training program for parents)

(Programme de formation pour les parents ~ Training program for parents) PODUM-INFO-ACTION (PIA) La «carte routière» pour les parents, sur l éducation en langue française en Ontario A «road map» for parents, on French-language education in Ontario (Programme de formation pour

Plus en détail

Report to the Executive Committee

Report to the Executive Committee Report to the Executive Committee Seniors Project Toronto-Paris (May and October 2009) Forty four low income seniors will participate in this project in 2009. Twenty two Toronto seniors will go to Paris

Plus en détail

National Health Survey. Le Luxembourg dans le contexte international

National Health Survey. Le Luxembourg dans le contexte international National Health Survey Le Luxembourg dans le contexte international Ministère de la Santé conférence de presse du 25 février 9 Présentation de l étude 2 Fiche technique Un échantillon de 484 personnes

Plus en détail

Florida International University. Department of Modern Languages. FRENCH I Summer A Term 2014 FRE 1130 - U01A

Florida International University. Department of Modern Languages. FRENCH I Summer A Term 2014 FRE 1130 - U01A Florida International University Department of Modern Languages FRENCH I Summer A Term 2014 FRE 1130 - U01A Class time: Monday, Tuesday, Wednesday, Thursday; 6:20 P.M. - 9:00 P.M. Instructors: Prof. Jean-Robert

Plus en détail

APPENDIX 6 BONUS RING FORMAT

APPENDIX 6 BONUS RING FORMAT #4 EN FRANÇAIS CI-DESSOUS Preamble and Justification This motion is being presented to the membership as an alternative format for clubs to use to encourage increased entries, both in areas where the exhibitor

Plus en détail

REFLEXION SUR LA POSSIBILITE DE LA RENOVATION DE LA CHAUFFERIE DE LA RESIDENCE PLAISANCE

REFLEXION SUR LA POSSIBILITE DE LA RENOVATION DE LA CHAUFFERIE DE LA RESIDENCE PLAISANCE REFLEXION SUR LA POSSIBILITE DE LA RENOVATION DE LA CHAUFFERIE DE LA RESIDENCE PLAISANCE Nos chaudiäres Å gaz classique installçes dans les annçes 1973, d un rendement faible, le prix de l Çnergie ayant

Plus en détail

Voici quelques petites astuces à mettre en place afin de vous faire économiser

Voici quelques petites astuces à mettre en place afin de vous faire économiser Voici quelques petites astuces à mettre en place afin de vous faire économiser Éclairage L'éclairage représente en moyenne 15% d'une facture d'électricité. Pour en diminuer sa charge profitez au maximum

Plus en détail

FRENCH COURSES FOR ADULTS OPEN TO ALL

FRENCH COURSES FOR ADULTS OPEN TO ALL 21 SEPTEMBER 2015 TO 23 JUNE 2016 Campus de la Grande Boissière Route de Chêne 62 1208 Geneva Ecole Internationale de Genève International School of Geneva WELCOME campus offers different levels of French

Plus en détail

Official Documents for 2015 Marathon des Sables

Official Documents for 2015 Marathon des Sables Official Documents for 2015 Marathon des Sables Please take care when completing these documents they may be rejected if incorrect. They must be printed in colour and completed by hand. They must be posted

Plus en détail

C est quoi, Facebook?

C est quoi, Facebook? C est quoi, Facebook? Si tu as plus de 13 ans, tu fais peut-être partie des 750 millions de personnes dans le monde qui ont un compte Facebook? Et si tu es plus jeune, tu as dû entendre parler autour de

Plus en détail

Jeudi 29 septembre. Thursday, September 29 th. 8h45am : first reception by Gisèle. 8h45 : premier accueil par Gisèle

Jeudi 29 septembre. Thursday, September 29 th. 8h45am : first reception by Gisèle. 8h45 : premier accueil par Gisèle Etude de cas / Study case - Wintzenheim EPIDORGE Déroulement de la première étude de cas : Wintzenheim, 29 et 30 septembre 2005, accueil organisé par Gisèle Miltzine, équipe composée de Gérard Pinot et

Plus en détail

Résumé. Création d un fichier d aide pour Système de supervision automatisé

Résumé. Création d un fichier d aide pour Système de supervision automatisé Résumé Création d un fichier d aide pour Système de supervision automatisé Tuteur entreprise Rosaire LAVOIE Tuteur École Bertrand BOYER Nicolas FYOT Spécialité Génie électrique Résumé Summary Soprema est

Plus en détail

who, which et where sont des pronoms relatifs. who et which ont la fonction de sujet du verbe de la subordonnée. who, which => qui

who, which et where sont des pronoms relatifs. who et which ont la fonction de sujet du verbe de la subordonnée. who, which => qui Chapter 3, lesson 1 Has Claire switched off the lights? Yes, she has. She has already switched off the lights. Have Clark and Joe made reservation at a hotel? No, they haven t. They haven t made reservation

Plus en détail

Dans une agence de location immobilière...

Dans une agence de location immobilière... > Dans une agence de location immobilière... In a property rental agency... dans, pour et depuis vocabulaire: «une location» et «une situation» Si vous voulez séjourner à Lyon, vous pouvez louer un appartement.

Plus en détail

CHAPITRE 3 Nom Date 1 PENDANT ET APRES LES COURS. 1 Légendes Complete the captions for each of the following illustrations.

CHAPITRE 3 Nom Date 1 PENDANT ET APRES LES COURS. 1 Légendes Complete the captions for each of the following illustrations. CHAPITRE 3 Nom Date 1 Vocabulaire Mots 1 PENDANT ET APRES LES COURS 1 Légendes Complete the captions for each of the following illustrations. 1 Patrick arrive à l école à huit heures. 2 Il passe la journée

Plus en détail

French / English bilingual and bicultural section

French / English bilingual and bicultural section Section bilingue et biculturelle français / anglais (6 ème / 5 ème / 2 nde ) French / English bilingual and bicultural section Deux langues et deux cultures Two languages and two cultures La section bilingue

Plus en détail

ENGLISH WEDNESDAY SCHOOL ENTRY TEST ENROLMENT FORM 2015-2016

ENGLISH WEDNESDAY SCHOOL ENTRY TEST ENROLMENT FORM 2015-2016 CHECKLIST FOR APPLICATIONS Please read the following instructions carefully as we will not be able to deal with incomplete applications. Please check that you have included all items. You need to send

Plus en détail

Haslingden High School French Y8 Block C Set 1 HOMEWORK BOOKLET

Haslingden High School French Y8 Block C Set 1 HOMEWORK BOOKLET Haslingden High School French Y8 Block C Set 1 HOMEWORK BOOKLET Name: Form: Subject Teacher: Date Given: Date to Hand in: Level: Effort: House Points: Comment: Target: Parent / Guardian Comment: Complete

Plus en détail

Choosing Your System Not sure where to start? There are six factors to consider when choosing your floor heating system:

Choosing Your System Not sure where to start? There are six factors to consider when choosing your floor heating system: Choosing Your System Not sure where to start? There are six factors to consider when choosing your floor heating system: 1.Which to choose: the cable or the mat? True Comfort offers two types of floor

Plus en détail

Seul le discours prononcé fait foi

Seul le discours prononcé fait foi NOTES POUR UNE ALLOCUTION DU MAIRE DE MONTRÉAL MONSIEUR GÉRALD TREMBLAY GALA BÉNÉFICE DU CENTRE CANADIEN D ARCHITECTURE CCA MAISON SHAUGHNESSY 11 JUIN 2009 Seul le discours prononcé fait foi 1 Depuis 20

Plus en détail

companies FEDERAL BILINGUAL VET DIPLOMA IN COMMERCE May 30th, 2013 Département de la solidarité et de l'emploi

companies FEDERAL BILINGUAL VET DIPLOMA IN COMMERCE May 30th, 2013 Département de la solidarité et de l'emploi FEDERAL BILINGUAL VET DIPLOMA IN COMMERCE A new offer adapted to English speaking companies May 30th, 2013 19.06.2013 - Page 1 SWISS PILOT PROJECT DEVELOPED IN GENEVE Project from the Swiss Confederation

Plus en détail

FEDERATION INTERNATIONALE DE L AUTOMOBILE. Norme 8861-2000

FEDERATION INTERNATIONALE DE L AUTOMOBILE. Norme 8861-2000 FEDERATION INTERNATIONALE DE L AUTOMOBILE Norme 8861-2000 NORME FIA CONCERNANT LA PERFORMANCE DES DISPOSITIFS D'ABSORPTION D'ÉNERGIE À L'INTÉRIEUR DES BARRIÈRES DE PNEUS DE FORMULE UN Ce cahier des charges

Plus en détail

TRIP SUMMARY AND RECEIPT Confirmation number:4ydnmg E-ticket issue date:26sep Issued by:null

TRIP SUMMARY AND RECEIPT Confirmation number:4ydnmg E-ticket issue date:26sep Issued by:null TRIP SUMMARY AND RECEIPT Confirmation number:4ydnmg E-ticket issue date:26sep Issued by:null Be sure to take this Trip Summary And Receipt with you. Some immigration authorities require this document in

Plus en détail

Module Title: French 4

Module Title: French 4 CORK INSTITUTE OF TECHNOLOGY INSTITIÚID TEICNEOLAÍOCHTA CHORCAÍ Semester 2 Examinations 2010 Module Title: French 4 Module Code: LANG 6020 School: Business Programme Title: Bachelor of Business Stage 2

Plus en détail

Mesure Measurement Réf 322 033 Etiquettes Terre, Jupiter, Mars, Français p 1 Lune pour dynamomètre 10 N English p 4 Earth, Jupiter, Mars, Moon,

Mesure Measurement Réf 322 033 Etiquettes Terre, Jupiter, Mars, Français p 1 Lune pour dynamomètre 10 N English p 4 Earth, Jupiter, Mars, Moon, Mesure Measurement Français p 1 English p 4 Version : 8006 Etiquettes Terre, Jupiter, Mars, Lune pour dynamomètre 10 N Earth, Jupiter, Mars, Moon, labels for 10 N dynamometer Mesure Etiquettes Terre, Jupiter,

Plus en détail

AMENDMENT TO BILL 32 AMENDEMENT AU PROJET DE LOI 32

AMENDMENT TO BILL 32 AMENDEMENT AU PROJET DE LOI 32 THAT the proposed clause 6(1), as set out in Clause 6(1) of the Bill, be replaced with the following: Trustee to respond promptly 6(1) A trustee shall respond to a request as promptly as required in the

Plus en détail

Module Title: FRENCH 6

Module Title: FRENCH 6 CORK INSTITUTE OF TECHNOLOGY INSTITIÚID TEICNEOLAÍOCHTA CHORCAÍ Semester 2 Examinations 2010 Module Title: FRENCH 6 Module Code: LANG 7001 School: Business Programme Title: Bachelor of Business Studies

Plus en détail

Introduction Watch the introductory video to Français Interactif. Where are the UT students?

Introduction Watch the introductory video to Français Interactif. Where are the UT students? Introduction Watch the introductory video to Français Interactif. Where are the UT students? As you can see from this video, Français Interactif will help you explore the French language and culture by

Plus en détail

The new consumables catalogue from Medisoft is now updated. Please discover this full overview of all our consumables available to you.

The new consumables catalogue from Medisoft is now updated. Please discover this full overview of all our consumables available to you. General information 120426_CCD_EN_FR Dear Partner, The new consumables catalogue from Medisoft is now updated. Please discover this full overview of all our consumables available to you. To assist navigation

Plus en détail

LONDON NOTICE No. 3565

LONDON NOTICE No. 3565 EURONEXT DERIVATIVES MARKETS LONDON NOTICE No. 3565 ISSUE DATE: 15 February 2012 EFFECTIVE DATE: 12 March 2012 FTSE 100 INDEX FUTURES CONTRACT THREE MONTH EURO (EURIBOR) INTEREST RATE FUTURES CONTRACT

Plus en détail

BULLETIN DE NOUVELLES ÉCOLE DES DEUX-RIVES Janvier Février 2012

BULLETIN DE NOUVELLES ÉCOLE DES DEUX-RIVES Janvier Février 2012 BULLETIN DE NOUVELLES ÉCOLE DES DEUX-RIVES Janvier Février 2012 Mot de la direction Chères familles des Deux-Rives Le congé de printemps est très proche et nous sommes satisfaits des résultats de vos enfants.

Plus en détail

TUESDAY, 17 MAY 9.00 AM 10.10 AM. Date of birth Day Month Year Scottish candidate number

TUESDAY, 17 MAY 9.00 AM 10.10 AM. Date of birth Day Month Year Scottish candidate number FOR OFFICIAL USE Mark X059/0 NATIONAL QUALIFICATIONS 0 TUESDAY, 7 MAY 9.00 AM 0.0 AM FRENCH INTERMEDIATE Reading Fill in these boxes and read what is printed below. Full name of centre Town Forename(s)

Plus en détail

Photo: Sgt Serge Gouin, Rideau Hall Her Majesty The Queen in Right of Canada represented by the Office of the Secretary to the Governor General

Photo: Sgt Serge Gouin, Rideau Hall Her Majesty The Queen in Right of Canada represented by the Office of the Secretary to the Governor General As the father of five children and the grandfather of ten grandchildren, family is especially important to me. I am therefore very pleased to mark National Foster Family Week. Families, whatever their

Plus en détail

AMESD-Puma2010-EFTS- Configuration-update-TEN (en-fr)

AMESD-Puma2010-EFTS- Configuration-update-TEN (en-fr) AMESD-Puma2010-EFTS- Configuration-update-TEN (en-fr) Doc.No. : EUM/OPS/TEN/13/706466 Issue : v3 Date : 7 May 2014 WBS : EUMETSAT Eumetsat-Allee 1, D-64295 Darmstadt, Germany Tel: +49 6151 807-7 Fax: +49

Plus en détail

French 2208A. French for Healthcare Le français de la santé

French 2208A. French for Healthcare Le français de la santé French 2208A French for Healthcare Le français de la santé Professeur : Heures de bureau : Iryna Punko disponible tous les jours par courriel, sauf le week-end. Préalable - Fr 1900 E ou Fr 1910, ou permission

Plus en détail

ILLETTRISME : DU REPERAGE AU PARCOURS PERSONNALISE

ILLETTRISME : DU REPERAGE AU PARCOURS PERSONNALISE ATELIER GRUNDTVIG ILLETTRISME : DU REPERAGE AU PARCOURS PERSONNALISE Contenu de l'atelier Thème - Comment passer du repérage à une entrée en formation? Mesure de l'illettrisme, contexte, statistiques et

Plus en détail

Nouvelles Technologies pour l Apprentissage

Nouvelles Technologies pour l Apprentissage Nouvelles Technologies pour l Apprentissage Newsletter n 5 Janvier-Juin / January-June 2014» Dans ce numéro / In this issue : Edito Le semestre qui vient de s achever aura été riche en actions avec la

Plus en détail

A COURT CASE HAS BEEN STARTED AGAINST YOU IN THIS COURT. THE DETAILS ARE SET OUT ON THE ATTACHED PAGES.

A COURT CASE HAS BEEN STARTED AGAINST YOU IN THIS COURT. THE DETAILS ARE SET OUT ON THE ATTACHED PAGES. ONTARIO Court File Number SEAL at (Name of court) Court office address Form 34N: Application to Change or Terminate Openness Order Applicant(s) Full legal name & address for service street & number, municipality,

Plus en détail

UN NOUVEAU CADRE DE VIE...

UN NOUVEAU CADRE DE VIE... UN NOUVEAU CADRE DE VIE... Résider sur la rive d un parc Située au cœur du nouveau quartier résidentiel Rives de Seine, la résidence Rive de Parc est une réalisation exceptionnelle à plusieurs titres.

Plus en détail

CHAPITRE 1 NOM DATE 1 UNE AMIE ET UN AMI. 1 - Mélanie Boucher Here is a picture of Mélanie Boucher. Write a story about her.

CHAPITRE 1 NOM DATE 1 UNE AMIE ET UN AMI. 1 - Mélanie Boucher Here is a picture of Mélanie Boucher. Write a story about her. CHAPITRE 1 NOM DATE 1 UNE AMIE ET UN AMI VOCABULAIRE Mots 1 1 - Mélanie Boucher Here is a picture of Mélanie Boucher. Write a story about her. You may want to use some of the following words Paris petite

Plus en détail

In this issue: Newsletter archive. How to reach us. Le français suit.

In this issue: Newsletter archive. How to reach us. Le français suit. Le français suit. The Ombudsman for Banking Services and Investments (OBSI) today released its complaint statistics for the first quarter of its 2011 fiscal year (November 1, 2010 to January 31, 2011).

Plus en détail

Level 1 French, 2005

Level 1 French, 2005 1 9 0 0 8 4 L P Level 1 French, 2005 90084 Listen to and understand spoken language in French in familiar contexts Credits: Six 2.00 pm Thursday 24 November 2005 INSTRUCTIONS FOR THE SUPERVISOR AND THE

Plus en détail

MELTING POTES, LA SECTION INTERNATIONALE DU BELLASSO (Association étudiante de lʼensaparis-belleville) PRESENTE :

MELTING POTES, LA SECTION INTERNATIONALE DU BELLASSO (Association étudiante de lʼensaparis-belleville) PRESENTE : MELTING POTES, LA SECTION INTERNATIONALE DU BELLASSO (Association étudiante de lʼensaparis-belleville) PRESENTE : Housing system est un service gratuit, qui vous propose de vous mettre en relation avec

Plus en détail

FICHE DE RÉVISION DU BAC

FICHE DE RÉVISION DU BAC Introduction Cette fiche de cours vous rappelle comment utiliser les prépositions (temps et lieu). Plan du cours 1. Les prépositions de temps 2. Les prépositions de lieu 1 : Les prépositions de temps a)

Plus en détail

Tarif adulte : 22 Tarif enfant : 18

Tarif adulte : 22 Tarif enfant : 18 plus de secret Partez à la découverte du Cognac d une manière insolite, lors d une randonnée à la journée, entre vignes et bois, en compagnie d un âne et d une guide spécialisée. Au côté de Vanessa Dejarnac,

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE. Borne solaire design TPE 2010-2011. '' Comment concevoir une borne solaire à l'aide d'une imprimante 3D ''

DOSSIER TECHNIQUE. Borne solaire design TPE 2010-2011. '' Comment concevoir une borne solaire à l'aide d'une imprimante 3D '' DOSSIER TECHNIQUE Borne solaire design TPE 2010-2011 '' Comment concevoir une borne solaire à l'aide d'une imprimante 3D '' Thème : Modèles et Modélisation Lycée Pablo-Picasso Groupe 4 1 S1 Jordan ROSAS

Plus en détail

RULE 5 - SERVICE OF DOCUMENTS RÈGLE 5 SIGNIFICATION DE DOCUMENTS. Rule 5 / Règle 5

RULE 5 - SERVICE OF DOCUMENTS RÈGLE 5 SIGNIFICATION DE DOCUMENTS. Rule 5 / Règle 5 RULE 5 - SERVICE OF DOCUMENTS General Rules for Manner of Service Notices of Application and Other Documents 5.01 (1) A notice of application or other document may be served personally, or by an alternative

Plus en détail

DOCUMENT DE SYNTHESE

DOCUMENT DE SYNTHESE A M E L I O R A T I O N DU S Y S T E M E DE M A N A G E M E N T Q U A L I T E E X I S T A N T ET P R E P A R A T I O N A LA C E R T I F I C A T I O N I S O 9 0 0 1 Société d accueil : Maison Parisot PFE

Plus en détail

DynDNS. Qu est-ce que le DynDNS?

DynDNS. Qu est-ce que le DynDNS? DynDNS. Qu est-ce que le DynDNS? Le DynDNS (Dynamic Domain Name Server) sert à attribuer un nom de domaine à une adresse ip dynamique. Chaque ordinateur utilise une adresse ip pour communiquer sur le réseau.

Plus en détail

Utiliser une WebCam. Micro-ordinateurs, informations, idées, trucs et astuces

Utiliser une WebCam. Micro-ordinateurs, informations, idées, trucs et astuces Micro-ordinateurs, informations, idées, trucs et astuces Utiliser une WebCam Auteur : François CHAUSSON Date : 8 février 2008 Référence : utiliser une WebCam.doc Préambule Voici quelques informations utiles

Plus en détail

that the child(ren) was/were in need of protection under Part III of the Child and Family Services Act, and the court made an order on

that the child(ren) was/were in need of protection under Part III of the Child and Family Services Act, and the court made an order on ONTARIO Court File Number at (Name of court) Court office address Applicant(s) (In most cases, the applicant will be a children s aid society.) Full legal name & address for service street & number, municipality,

Plus en détail

40 ECO-CONSEILS 7 fiches pour une consommation annuelle d énergie plus légère.

40 ECO-CONSEILS 7 fiches pour une consommation annuelle d énergie plus légère. «Consommer moins en consommant mieux» 40 ECO-CONSEILS 7 fiches pour une consommation annuelle d énergie plus légère. Maîtriser notre consommation en électricité, c est nous engager à adopter des gestes

Plus en détail

aire de séjour extérieure

aire de séjour extérieure Créez votre aire de séjour extérieure à l aide du gaz naturel Jouissez du confort qu offrent les pièces intérieures dans votre arrière-cour ou sur votre terrasse en créant une superbe aire de séjour extérieure.

Plus en détail

Filed October 3, 2006

Filed October 3, 2006 NEW BRUNSWICK REGULATION 2006-81 under the HARMONIZED SALES TAX ACT (O.C. 2006-370) Regulation Outline Filed October 3, 2006 Citation................................................ 1 Definitions.............................................

Plus en détail

DIPLOME NATIONAL DU BREVET TOUTES SERIES

DIPLOME NATIONAL DU BREVET TOUTES SERIES DIPLOME NATIONAL DU BREVET SESSION : 2015 Feuille 1/7 SUJET DIPLOME NATIONAL DU BREVET TOUTES SERIES Epreuve de Langue Vivante Etrangère : ANGLAIS SESSION 2015 Durée : 1 h 30 Coefficient : 1 Ce sujet comporte

Plus en détail

Judge Group: P Title: Quel est meilleur: le compost ou le fertilisant chimique? Student(s): Emma O'Shea Grade: 6

Judge Group: P Title: Quel est meilleur: le compost ou le fertilisant chimique? Student(s): Emma O'Shea Grade: 6 Project No.1114 Title: Quel est meilleur: le compost ou le fertilisant chimique? Level: Student(s): Emma O'Shea Grade: 6 This progect compares the results of compost, chemical fertilizer and normal earth

Plus en détail

In this issue: Newsletter archive. How to reach us. Le français suit.

In this issue: Newsletter archive. How to reach us. Le français suit. Le français suit. The Ombudsman for Banking Services and Investments (OBSI) today released its complaint statistics for the fourth quarter of its 2010 fiscal year (August 1, 2010 to October 31, 2010).

Plus en détail

Press Release ZEADES boutique in Tel-Aviv, IL 20 th of april, 2011

Press Release ZEADES boutique in Tel-Aviv, IL 20 th of april, 2011 Press Release ZEADES boutique in Tel-Aviv, IL 20 th of april, 2011 ZEADES Monte Carlo - 2011 - all rights reserved ZEADES Monte Carlo - 2011 - all rights reserved ZEADES Opens in Tel Aviv ZEADES, the creator

Plus en détail

DAYTECH SOLAR BLUETOOTH SPEAKER INSTRUCTIONS

DAYTECH SOLAR BLUETOOTH SPEAKER INSTRUCTIONS DAYTECH SOLAR BLUETOOTH SPEAKER INSTRUCTIONS 1) Push down the black power button to turn on the DAYTECH Solar 2) Push down the black power button to turn off the DAYTECH Solar 3) Once the DAYTECH Solar

Plus en détail

Gemflam. Poêles à bois. www.geminox.fr CRÉDIT D IMPÔT 25 OU 40 % * ÉNERGIES RENOUVELABLES

Gemflam. Poêles à bois. www.geminox.fr CRÉDIT D IMPÔT 25 OU 40 % * ÉNERGIES RENOUVELABLES Gemflam Poêles à bois www.geminox.fr CRÉDIT D IMPÔT 25 OU 40 % * ÉNERGIES RENOUVELABLES * Sur le prix des poêles à bois posés par un professionnel hors main-d œuvre et selon les conditions d application

Plus en détail

Culture en lumière artificielle pour nos bonsaïs (Tiré du site Bonsaï Création)

Culture en lumière artificielle pour nos bonsaïs (Tiré du site Bonsaï Création) Culture en lumière artificielle pour nos bonsaïs (Tiré du site Bonsaï Création) Les conditions de nos appartements ne permettent pas toujours aux amateurs de bonsaïs d offrir à leurs protégés l humidité

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE - PRESS RELEASE. editions2, Paris. micro-maison d édition micro-publishing house

DOSSIER DE PRESSE - PRESS RELEASE. editions2, Paris. micro-maison d édition micro-publishing house DOSSIER DE PRESSE - PRESS RELEASE editions2, Paris micro-maison d édition micro-publishing house Mai 2013 - May 2013 REF. E2-001 - CUISINE GRAPHIQUE / GRAPHIC COOKING - ALICE BARROIS / BERNARD VIRET sujet

Plus en détail

ASSEMBLY INSTRUCTIONS DIRECTIVES POUR L'ASSEMBLAGE luster chandelier lamp chandelier à trois branches en verre lustré

ASSEMBLY INSTRUCTIONS DIRECTIVES POUR L'ASSEMBLAGE luster chandelier lamp chandelier à trois branches en verre lustré ASSEMBLY INSTRUCTIONS DIRECTIVES POUR L'ASSEMBLAGE luster chandelier lamp chandelier à trois branches en verre lustré SKU 2711592 INSTRUCTIONAL MANUAL MANUEL D'INSTRUCTIONS 270/2707 COMPONENT LIST LISTE

Plus en détail

AMESD-Puma2010-EFTS- Configuration-update-TEN (en-fr)

AMESD-Puma2010-EFTS- Configuration-update-TEN (en-fr) AMESD-Puma2010-EFTS- Configuration-update-TEN (en-fr) Doc.No. : EUM/OPS/TEN/13/706466 Issue : v2 Date : 23 July 2013 WBS : EUMETSAT Eumetsat-Allee 1, D-64295 Darmstadt, Germany Tel: +49 6151 807-7 Fax:

Plus en détail

Instructions for Completing Allergan s Natrelle Silicone-Filled Breast Implant Device Registration Form

Instructions for Completing Allergan s Natrelle Silicone-Filled Breast Implant Device Registration Form Instructions for Completing s Natrelle Silicone-Filled Breast Implant Device Registration Form Please read the instructions below and complete ONE of the attached forms in either English or French. IMPORTANT:

Plus en détail

CODIFICATION ADMINISTRATIVE DU RÈGLEMENT RELATIF AU CERTIFICAT D'ARRIÉRÉS D'IMPÔTS R.R.T.N.-O. 1990, ch. P-4

CODIFICATION ADMINISTRATIVE DU RÈGLEMENT RELATIF AU CERTIFICAT D'ARRIÉRÉS D'IMPÔTS R.R.T.N.-O. 1990, ch. P-4 PROPERTY ASSESSMENT AND TAXATION ACT CONSOLIDATION OF CERTIFICATE OF TAX ARREARS REGULATIONS R.R.N.W.T. 1990,c.P-4 LOI SUR L'ÉVALUATION ET L'IMPÔT FONCIERS CODIFICATION ADMINISTRATIVE DU RÈGLEMENT RELATIF

Plus en détail

Presses de l université Paris-Sorbonne Maison de la Recherche 28, rue Serpente 75006 Paris

Presses de l université Paris-Sorbonne Maison de la Recherche 28, rue Serpente 75006 Paris FRANCE-JAPON, REGARDS CROISÉS FRANCE AND JAPAN, A CROSS-ANALYSIS MÉLANGES EN MÉMOIRE DE TERUSHI HARA Dominique BARJOT et Patrick FRIDENSON (dir.) ISBN : 978-2-84050-999-8 Date de publication : 25/06/2015

Plus en détail

Once the installation is complete, you can delete the temporary Zip files..

Once the installation is complete, you can delete the temporary Zip files.. Sommaire Installation... 2 After the download... 2 From a CD... 2 Access codes... 2 DirectX Compatibility... 2 Using the program... 2 Structure... 4 Lier une structure à une autre... 4 Personnaliser une

Plus en détail

RFP 1000162739 and 1000163364 QUESTIONS AND ANSWERS

RFP 1000162739 and 1000163364 QUESTIONS AND ANSWERS RFP 1000162739 and 1000163364 QUESTIONS AND ANSWERS Question 10: The following mandatory and point rated criteria require evidence of work experience within the Canadian Public Sector: M3.1.1.C / M3.1.2.C

Plus en détail

Courriel envoyé par RNB à TOUS les Membres de la SOGHU LE 10 décembre 2012/ E-mail sent by RNB to ALL SOGHU Members Decembrer 10, 2012

Courriel envoyé par RNB à TOUS les Membres de la SOGHU LE 10 décembre 2012/ E-mail sent by RNB to ALL SOGHU Members Decembrer 10, 2012 Nathalie Télénis De: Diane Caron Envoyé: 18 février 2014 15:12 À: Nathalie Télénis Objet: TR: RNB Used Oil and Glycol Recycling Program Registration Pièces jointes: RNB - UOG Program Registration letter

Plus en détail