UNAFTC. Union Nationale des Associations de Familles de Traumatisés Crâniens. Association Loi 1901 reconnue d intérêt général

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "UNAFTC. Union Nationale des Associations de Familles de Traumatisés Crâniens. Association Loi 1901 reconnue d intérêt général"

Transcription

1 UNAFTC Union Nationale des Associations de Familles de Traumatisés Crâniens Association Loi 1901 reconnue d intérêt général 32 rue de la Colonie Paris Tél. : UNAFTC Présentation Générale 09/

2 «Le traumatisme crânio-cérébral représente un des grands fléaux de santé publique, de par le nombre, la jeunesse des blessés, le handicap, intellectuel et comportemental.» Extrait de la Circulaire du 18 juin 2004 relative à la filière de prise en charge sanitaire, médicale et médico-sociale des traumatisés crânio-cérébraux et des traumatisés médullaires UNAFTC Présentation Générale 09/

3 UN PROBLEME MAJEUR DE SANTE PUBLIQUE personnes par an (250 cas pour habitants) Dont : conservent des séquelles invalidantes restent dépendantes AGES * SEXES * ORIGINES * 70% de 15 à 39 ans 70% Hommes 70% Accidents de la voie publique 15% Accidents domestiques 15% AVC, tumeur, maladie * Enquête 2006 AFTC IdF/Paris UNAFTC Présentation Générale 09/

4 UN HANDICAP SINGULIER. Des atteintes physiques et sensorielles majeures - Troubles de l équilibre et de la coordination - Paralysie (hémiplégie, aphasie) - Troubles de la perception (déficit visuel, auditif ) - Crises d épilepsie Des séquelles cognitives - Troubles de la mémoire, de l attention et de la concentration - des fonctions exécutives (conceptualisation, organisation, décision, adaptation) - de la communication - de l orientation spatiale et temporelle - Lenteur, fatigabilité UNAFTC Présentation Générale 09/

5 UN HANDICAP SINGULIER. Des modifications du caractère et du comportement - Inhibition : apragmatisme, repli sur soi, manque d initiative - Désinhibition : impulsivité, intolérance, agressivité, violence verbale ou physique, gestes ou paroles déplacées - Troubles affectifs : indifférence, insensibilité aux émotions - Anxiété, dépression, troubles de l identité - Anosognosie Ni tout à fait le même, ni tout à fait un autre Un handicap souvent invisible UNAFTC Présentation Générale 09/

6 AFTC et UNAFTC BUTS ET ACTIONS DES AFTC ORGANISER les conditions d un soutien mutuel des familles : - accueillir, écouter, informer, conseiller blessés et familles - animer des groupes de soutien psychologique pour les familles et de parole pour les blessés - réaliser des sorties et des activités pour les blessés CONTRIBUER à la mise en œuvre de solutions permettant l amélioration de leur vie : - participer avec les professionnels à la création et au fonctionnement de structures adaptées UNAFTC Présentation Générale 09/

7 AFTC et UNAFTC BUTS ET ACTIONS DES AFTC REPRESENTER les blessés et leurs familles et défendre leurs intérêts et leurs droits : - intervenir auprès des instances décisionnelles (MDPH ) PARTICIPER aux politiques départementales et régionales en faveur des personnes cérébro-lésées SENSIBILISER et informer sur les conséquences des lésions cérébrales acquises (traumatisme crânien, accident cérébral) : - proposer une documentation sur les spécificités de la pathologie - participer aux actions de prévention des accidents de la route UNAFTC Présentation Générale 09/

8 Buts et Actions des AFTC et de l UNAFTC UNAFTC Fédérer les AFTC, les Etablissements et Services, soutenir leur développement, favoriser le partage des expériences et des connaissances Participer à l élaboration des textes législatifs et des décrets concernant les personnes handicapées. Obtenir une politique générale spécifique en faveur des cérébro-lésés et les moyens nécessaires à sa mise en œuvre Veiller à la juste réparation des dommages subis par les victimes Contribuer à des actions de formation et d information (colloques, DIU, médias ) Soutenir la mise en place de filières de soins et de réseaux pour un meilleur suivi et accompagnement des blessés sur le long terme UNAFTC Présentation Générale 09/

9 Buts et Actions des AFTC et de l UNAFTC UNAFTC Développer relations et partenariats avec les associations, les institutions, les professionnels, les fondations Impulser et coordonner des actions au niveau régional, national et international : - Représenter les 50 associations de TC à plusieurs organismes (CNCPH, Comité de pilotage national Traumatisme Crânien au Ministère de la Santé, CNSR ) - Membre fondateur de la BIF- EC (Brain Injured and Families European Confederation) qui regroupe 15 pays européens UNAFTC Présentation Générale 09/

10 L ASSOCIATION Une Union Nationale rassemblant 50 associations départementales ou régionales et 40 établissements ou services Deux collèges - AFTC départementales ou régionales - Etablissements et Services dédiés aux personnes cérébro-lésées après traumatisme crânien ou autre cause Un Conseil d Administration de 23 membres et un Bureau de 12 membres 16 Pôles de Compétence Relations extérieures / Relations juridiques / MDPH / Communication Un Réseau de médecins experts et d avocats spécialisés dans le dommage corporel Une Animation entièrement assurée par des bénévoles et une personne salariée UNAFTC Présentation Générale 09/

11 COMMUNICATION Revue nationale semestrielle : Résurgences Destinée aux familles, établissements et professionnels. Tirage 5000 exemplaires. Bulletin trimestriel interne : Traits d Union Organe de liaison et d échanges entre les AFTC et les Etablissements et Services Site INTERNET: Informations sur l UNAFTC. La partie Intranet, réservée aux adhérents, facilite la communication interne. FORUM de discussion pour échanges et soutien mutuel : Accessible 24h/24h UNAFTC Présentation Générale 09/

12 PARTENARIATS - CONVENTIONS - FRANCE TRAUMATISME CRANIEN - FONDATION CAISSES D EPARGNE POUR LA SOLIDARITE - MAAF ASSURANCE - MMA - MUTUELLE INTEGRANCE - APF (Association des Paralysés de France) - L ADAPT - ADEF RESIDENCES - PACT ARIM - DSCR (Direction de la Sécurité et de la Circulation Routière) - IRME (Institut de Recherche de la Moelle épinière et l Encéphale) - HANDEO - Enseigne de services à la personne (personnes handicapées) UNAFTC Présentation Générale 09/

Fiche technique 2014

Fiche technique 2014 UNAFTC UNION NATIONALE DES ASSOCIATIONS DE FAMILLES DE TRAUMATISÉS CRÂNIENS ET DE CÉRÉBRO-LÉSÉS Fiche technique 2014 1. Présentation Générale pages 2 à 7 2. Bilan de l année 2013 pages 8 à 15 3. Principaux

Plus en détail

R ôle des représentants du personnel dans l emploi des travailleurs handicapés.

R ôle des représentants du personnel dans l emploi des travailleurs handicapés. R ôle des représentants du personnel dans l emploi des travailleurs handicapés. QUI EST OETH? L association OETH a pour objectif la mise en œuvre de l Accord de Branche 2006-2010 relatif à l Obligation

Plus en détail

Prise en charge à long terme en centre de jour et en foyer d hébergement. Analyse comparative de l expérience menée par ADEF Résidences et par La

Prise en charge à long terme en centre de jour et en foyer d hébergement. Analyse comparative de l expérience menée par ADEF Résidences et par La Prise en charge à long terme en centre de jour et en foyer d hébergement. Analyse comparative de l expérience menée par ADEF Résidences et par La Braise. Michel Onillon- Directeur de La Maison du Sophora

Plus en détail

M.A.S. Maison d Accueil Spécialisée (Structure médico-sociale)

M.A.S. Maison d Accueil Spécialisée (Structure médico-sociale) DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION M.A.S Maison d Accueil Spécialisée (Structure médico-sociale) Cadre de santé : 01.30.46.18.13 Educatrice spécialisée : 01.30.46.98.83 Fax : 01.30.46.98.25 mas@hopitalhoudan.fr

Plus en détail

ASSOCIATION LA CHRYSALIDE ARLES & SON ARRONDISSEMENT PROJET ASSOCIATIF HISTORIQUE DE L ASSOCIATION

ASSOCIATION LA CHRYSALIDE ARLES & SON ARRONDISSEMENT PROJET ASSOCIATIF HISTORIQUE DE L ASSOCIATION ASSOCIATION LA CHRYSALIDE ARLES & SON ARRONDISSEMENT PROJET ASSOCIATIF HISTORIQUE DE L ASSOCIATION 1961 : Naissance de La Chrysalide Arles, section dépendante de La Chrysalide de Marseille affiliée à l

Plus en détail

1. Qu est-ce que l UEROS?

1. Qu est-ce que l UEROS? Réorientation socioprofessionnelle après lésions cérébrales : Rôle du neuropsychologue en. 5, rue du Docteur Charcot 59000 Lille neuropsy@ueros.fr Laurence Danjou, neuropsychologue 1. Qu est-ce que l?

Plus en détail

Syndrome du bébé secoué, quelle(s) prévention(s) possibles (s) Ministère de la santé 11 octobre 2013

Syndrome du bébé secoué, quelle(s) prévention(s) possibles (s) Ministère de la santé 11 octobre 2013 Syndrome du bébé secoué, quelle(s) prévention(s) possibles (s) Ministère de la santé 11 octobre 2013 Présentation de la journée Dr Anne Laurent-Vannier. Médecin de Médecine Physique et de Réadaptation/

Plus en détail

R ôle des représentants du personnel dans l emploi des travailleurs handicapés

R ôle des représentants du personnel dans l emploi des travailleurs handicapés R ôle des représentants du personnel dans l emploi des travailleurs handicapés QUI EST OETH? L association OETH a pour objectif la mise en œuvre de l Accord de branche relatif à l Obligation d Emploi des

Plus en détail

Vous êtes cordialement invités à assister à l'ouverture officielle de cette journée d'étude et aux débats qui suivront.

Vous êtes cordialement invités à assister à l'ouverture officielle de cette journée d'étude et aux débats qui suivront. COMMUNIQUE DE PRESSE Charles Buttner, Président du Conseil Général du Haut-Rhin, fera l'ouverture du colloque consacré à l'évaluation et la réparation du préjudice corporel, vendredi 6 février à 9 h au

Plus en détail

Association nationale des victimes de l insécurité routière www.victimes.org AIDE AUX VICTIMES D UN ACCIDENT DE LA ROUTE

Association nationale des victimes de l insécurité routière www.victimes.org AIDE AUX VICTIMES D UN ACCIDENT DE LA ROUTE Association nationale des victimes de l insécurité routière www.victimes.org AIDE AUX VICTIMES D UN ACCIDENT DE LA ROUTE L accueil est assuré 24 h sur 24 au 0 820 30 3000 * ou 06.86.55.24.01 Victimes &

Plus en détail

AG du 5 juin 2015 Rapport moral

AG du 5 juin 2015 Rapport moral AG du 5 juin 2015 Rapport moral Bonjour à tous, Merci d être là, pour certains, fidèles depuis des années à notre rendez-vous annuel, pour d autres qui viennent pour la 1 ère fois. Merci à nos soutiens,

Plus en détail

Formation initiale des bénévoles

Formation initiale des bénévoles Formation initiale des bénévoles Le vieillissement normal et pathologique Les bénévoles vont découvrir / renforcer leurs connaissances liées au vieillissement des personnes en situation normale (manifestations

Plus en détail

Cahier des charges APPEL À PROJETS 2015 ACTIONS DE SOUTIEN À DESTINATION DE PERSONNES DÉFICIENTES AUDITIVES

Cahier des charges APPEL À PROJETS 2015 ACTIONS DE SOUTIEN À DESTINATION DE PERSONNES DÉFICIENTES AUDITIVES APPEL À PROJETS 2015 Cahier des charges ACTIONS DE SOUTIEN À DESTINATION DE PERSONNES DÉFICIENTES AUDITIVES Fondation Harmonie Solidarités, 143 rue Blomet - 75015 Paris - Autorisation administrative de

Plus en détail

Le télé AVC Aspects règlementaires. COLMU-18 juin 2013- Dr Arielle Brunner

Le télé AVC Aspects règlementaires. COLMU-18 juin 2013- Dr Arielle Brunner Le télé AVC Aspects règlementaires Rappels: L AVC est un déficit brutal d une fonction cérébrale sans autre cause apparente qu une cause vasculaire Tout AVC comporte : - une lésion cérébrale responsable

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES INFIRMIER-ÈRE DIPLÔMÉ-E

CAHIER DES CHARGES INFIRMIER-ÈRE DIPLÔMÉ-E Madame/Monsieur 1. DÉFINITION DE LA FONCTION Au service du projet institutionnel, la titulaire du poste : Exerce dans un cadre législatif et un contexte sanitaire connus (loi sur l exercice professionnel,

Plus en détail

SAMSAH NOM PRENOM. Service d Accompagnement Médico-Social pour Adultes Handicapés

SAMSAH NOM PRENOM. Service d Accompagnement Médico-Social pour Adultes Handicapés SAMSAH Service d Accompagnement Médico-Social pour Adultes Handicapés 81, rue Irène et Frédéric Joliot-Curie 93 170 BAGNOLET Tél. : 01 48 51 18 40 Fax : 01 48 51 18 49 E-mail : secretariat@samsahcos93.fr

Plus en détail

L ESAT l Orange Épicée

L ESAT l Orange Épicée L ESAT l Orange Épicée Goûtez la différence Séminaire CRFTC : «Travail et cérébrolésion» Le 15 novembre 2012 La mission L ESAT (Établissement et Service d Aide par le Travail) est une structure médicosociale

Plus en détail

L expertise ergothérapique photographie du quotidien

L expertise ergothérapique photographie du quotidien L expertise ergothérapique photographie du quotidien Florence Collard Ergothérapeute D.I.U. Victimologie - Lyon D.I.U. Expertise Judiciaire - Nancy D.I.U. Psychopathologie et affections neurologiques -

Plus en détail

Première édition du Prix Chorum «MUSIQUE ET HANDICAP»

Première édition du Prix Chorum «MUSIQUE ET HANDICAP» Appel à prix - Dépôt des candidatures jusqu au 25 février 2011 «Développer et favoriser des initiatives en vue de faciliter l ouverture des pratiques musicales aux personnes en situation de handicap» «Toute

Plus en détail

Comment identifier une association handicap dans ma région?

Comment identifier une association handicap dans ma région? Comment identifier une association handicap dans ma région? 1. Le rôle de l association : L association handicap de l équipe aura été choisie par les étudiants en fonction de l innovation technologique

Plus en détail

Cahier des charges APPEL À PROJETS 2014 ACTIONS DE SOUTIEN À DESTINATION DE PERSONNES DÉFICIENTES VISUELLES. Région Pays de la Loire

Cahier des charges APPEL À PROJETS 2014 ACTIONS DE SOUTIEN À DESTINATION DE PERSONNES DÉFICIENTES VISUELLES. Région Pays de la Loire APPEL À PROJETS 2014 Cahier des charges ACTIONS DE SOUTIEN À DESTINATION DE PERSONNES DÉFICIENTES VISUELLES Région Pays de la Loire Fondation Harmonie Solidarités, 143 rue Blomet - 75015 Paris - Autorisation

Plus en détail

Déficience motrice. Mon élève :...

Déficience motrice. Mon élève :... Déficience motrice Mon élève :.. Les caractéristiques des déficiences motrices Informations extraites du guide Handiscol «Guide pour les enseignants qui accueillent un élève présentant une déficience motrice»

Plus en détail

Fondation Pro Familia

Fondation Pro Familia Centre Polyvalent pour Enfants Services pour femmes et leurs enfants en détresse Centre de Consultation et de Médiation Familiale Centre de Formation Psycho-Familiale www.profamilia.lu Contact Fondation

Plus en détail

NOM et Prénom du responsable 2 de l élève : Adresse :.. Téléphone : Mobile : Mail : @...

NOM et Prénom du responsable 2 de l élève : Adresse :.. Téléphone : Mobile : Mail : @... Sco Scolarisation Maison Départementale des Personnes Handicapées 16 Rue Albert Einstein BP 10635 53000 LAVAL Éléments relatifs à un parcours de scolarisation et/ou de formation : support de recueil d

Plus en détail

La Ville de Mulhouse s engage et mobilise les Mulhousiens tout au long de l année sur les problématiques de santé. «Le Mois du Cerveau» est organisé chaque année par un collectif d associations sous l

Plus en détail

EHPAD LES SIGNOLLES D AJAIN SERVICE DE SOINS A DOMICILE 1,rue du Séminaire 23380 AJAIN 05 55 80 95 00 05 55 81 89 97 06 73 30 97 14 chajain@sil.

EHPAD LES SIGNOLLES D AJAIN SERVICE DE SOINS A DOMICILE 1,rue du Séminaire 23380 AJAIN 05 55 80 95 00 05 55 81 89 97 06 73 30 97 14 chajain@sil. EHPAD LES SIGNOLLES D AJAIN SERVICE DE SOINS A DOMICILE 1,rue du Séminaire 23380 AJAIN 05 55 80 95 00 05 55 81 89 97 06 73 30 97 14 chajain@sil.fr REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DU SERVICE DE SOINS INFIRMIERS

Plus en détail

Epilepsies : Parents, enseignants, comment accompagner l enfant pour éviter l échec scolaire?

Epilepsies : Parents, enseignants, comment accompagner l enfant pour éviter l échec scolaire? Epilepsies : Parents, enseignants, comment accompagner l enfant pour éviter l échec scolaire? L épilepsie concerne plus de 500 000 personnes en France, dont la moitié sont des enfants ou des adolescents.

Plus en détail

L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants

L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants DOSSIER DE PRESSE L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants PARIS Mercredi 29 février 2012 Communiqué de presse p.2 L Association Française des AIDANTS

Plus en détail

L OCIRP. Des garanties qui assurent l avenir

L OCIRP. Des garanties qui assurent l avenir L OCIRP Des garanties qui assurent l avenir L OCIRP est l Organisme commun des institutions de rente et de prévoyance, à gestion paritaire. L OCIRP tient un rôle central et unique auprès des entreprises

Plus en détail

CHARTE DU CORRESPONDANT RÉGIONAL CONSEILS PRATIQUES À DESTINATION DES CORRESPONDANTS RÉGIONAUX

CHARTE DU CORRESPONDANT RÉGIONAL CONSEILS PRATIQUES À DESTINATION DES CORRESPONDANTS RÉGIONAUX CHARTE DU CORRESPONDANT RÉGIONAL CONSEILS PRATIQUES À DESTINATION DES CORRESPONDANTS RÉGIONAUX 2 CHARTE DU CORRESPONDANT RÉGIONAL (Correg) Prader-Willi France est une association nationale animée par des

Plus en détail

Maladie de Parkinson. et prise en charge. La prise en charge à 100 %

Maladie de Parkinson. et prise en charge. La prise en charge à 100 % Actuellement, vous êtes près de 6,5 millions dans le monde et 150 000 en France à être atteints par la maladie de Parkinson. Vous pourrez avoir besoin d informations administratives, pratiques... ou tout

Plus en détail

PLAN A. INTRODUCTION... 2 B. CLASSEMENT DES DEMENCES... 2 C. EVOLUTION DES DEMENCES... 5 D. CONCLUSION... 5

PLAN A. INTRODUCTION... 2 B. CLASSEMENT DES DEMENCES... 2 C. EVOLUTION DES DEMENCES... 5 D. CONCLUSION... 5 1 DEMENCES DES PERSONNES AGEES PLAN A. INTRODUCTION... 2 I. Historique... 2 II. Les démences :... 2 a) Définition... 2 b) Epidémiologie... 2 B. CLASSEMENT DES DEMENCES... 2 I. Les démences dégénératives...

Plus en détail

CONFERENCE ALZHEIMER VENDREDI 24 OCTOBRE 2008

CONFERENCE ALZHEIMER VENDREDI 24 OCTOBRE 2008 CONFERENCE ALZHEIMER VENDREDI 24 OCTOBRE 2008 DONNEES DEPARTEMENT DES HAUTS-DE-SEINE Echantillon de 1 145 personnes entre le 1 er janvier et le 30 avril 2007 sur le département des Hauts-de- Seine Profil

Plus en détail

sociale DSS La Direction de la sécurité Un système de protection sociale générale fondé sur le principe de la solidarité

sociale DSS La Direction de la sécurité Un système de protection sociale générale fondé sur le principe de la solidarité La Direction de la sécurité sociale DSS Un système de protection sociale générale fondé sur le principe de la solidarité 1, Place de Fontenoy 75350 Paris cedex Tél : 01 40 56 60 00 Fax : 01 40 56 72 88

Plus en détail

PRIX CNSA LIEUX DE VIE COLLECTIFS & AUTONOMIE EDITION 2010

PRIX CNSA LIEUX DE VIE COLLECTIFS & AUTONOMIE EDITION 2010 PRIX CNSA LIEUX DE VIE COLLECTIFS & AUTONOMIE EDITION 2010 7 octobre 2009 Avec le soutien de Communiqué de presse 3 Les nouveautés 2010 4 Les prix personnes âgées 5 Les prix personnes handicapées 6 Le

Plus en détail

SITES DE LUTTE CONTRE L ALCOOLISME

SITES DE LUTTE CONTRE L ALCOOLISME I. ANPAA : Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie. SITES DE LUTTE CONTRE L ALCOOLISME I. ANPAA : ASSOCIATION NATIONALE DE PREVENTION EN ALCOOLOGIE ET ADDICTOLOGIE. Coordonnées

Plus en détail

GROUPEMENT FRANÇAIS DES PERSONNES HANDICAPEES

GROUPEMENT FRANÇAIS DES PERSONNES HANDICAPEES 1/7 GROUPEMENT FRANÇAIS DES PERSONNES HANDICAPEES PROMOUVOIR LE PARTAGE D'EXPERIENCES POSITIVES ET LA PARTICIPATION CITOYENNE La Pairémulation Une forme de soutien mutuel pour stimuler et soutenir l accès

Plus en détail

II.1 - LES AIDES A DOMICILE (Fiche 1)

II.1 - LES AIDES A DOMICILE (Fiche 1) II.1 - LES AIDES A DOMICILE () EVALUATION DES BESOINS Selon le degré de dépendance et les besoins de la personne handicapée, différents services peuvent être mis en place : - Les aides ménagères vont assurer

Plus en détail

Comment mieux ouvrir la fonction publique aux personnes handicapées?

Comment mieux ouvrir la fonction publique aux personnes handicapées? Comment mieux ouvrir la fonction publique aux personnes handicapées? Conférence-débat n 2 Bernadette MOREAU, Directrice de la Compensation à la CNSA ; Professeur Alain DOMONT, Professeur à l Hôpital Corentin

Plus en détail

Calendrier des formations INTER en 2011

Calendrier des formations INTER en 2011 Calendrier des formations INTER en 2011 THEMES Liste des formations INTER MOTIVEZ ET DYNAMISEZ VOS EQUIPES 98 % de participants satisfaits et se sentant reconnus à la sortie de nos formations! L environnement

Plus en détail

OBSERVATOIRE. en partenariat avec l ADAPT

OBSERVATOIRE. en partenariat avec l ADAPT OBSERVATOIRE prospectif des métiers et des qualifications de la branche de la fabrication et du commerce des produits à usage PHARMACEUTIQUE, PARAPHARMACEUTIQUE et VÉTÉRINAIRE en partenariat avec l ADAPT

Plus en détail

Comprendre le handicap Pour mieux accompagner

Comprendre le handicap Pour mieux accompagner 1 re enseigne de services à la personne pour toutes les situations de handicap Comprendre le handicap Pour mieux accompagner Petit précis des attitudes et comportements à adopter face aux personnes en

Plus en détail

Janvier 2015 POLITIQUE D ACCESSIBILITÉ

Janvier 2015 POLITIQUE D ACCESSIBILITÉ POLITIQUE D ACCESSIBILITÉ 1 LES TERMES «VISION7 INTERNATIONAL», «V7I» ET «ENTREPRISE» DÉSIGNENT VISION7 INTERNATIONAL ET SES FILIALES ET UNITÉS COMMERCIALES. 1. OBJECTIF ET PORTÉE La Loi de 2005 sur l

Plus en détail

ACCORD PROFESSIONNEL DU 12 OCTOBRE 2007

ACCORD PROFESSIONNEL DU 12 OCTOBRE 2007 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel SERVICES À LA PERSONNE ACCORD PROFESSIONNEL DU 12 OCTOBRE 2007 RELATIF AU CHAMP D APPLICATION

Plus en détail

La souffrance psychique des jeunes: le mal-être des étudiants

La souffrance psychique des jeunes: le mal-être des étudiants La souffrance psychique des jeunes: le mal-être des étudiants Laurent Michel Délégué Général de l USEM Marie Portal Etudiante en Master 2 Promotion de la santé, ISPED Stagiaire à l USEM L USEM et les SMERS

Plus en détail

Enquête sur la pratique de la conduite automobile des personnes âgées vulnérables sur le territoire de DIEPPE

Enquête sur la pratique de la conduite automobile des personnes âgées vulnérables sur le territoire de DIEPPE Enquête sur la pratique de la conduite automobile des personnes âgées vulnérables sur le territoire de DIEPPE Dr I.DEVOUEIZE, EMG CH DIEPPE Dr I.DEVOUEIZE, EMG CH DIEPPE Mme M. LASTECOUERES, coord. Réseau

Plus en détail

I. MESURES EN FAVEUR DES PERSONNELS 324. 1 - L assistance morale et psychologique 2 - L assistance matérielle 3 - L assistance juridique

I. MESURES EN FAVEUR DES PERSONNELS 324. 1 - L assistance morale et psychologique 2 - L assistance matérielle 3 - L assistance juridique F I C H E 4 1 AIDE AUX VICTIMES I. MESURES EN FAVEUR DES PERSONNELS 324 1 - L assistance morale et psychologique 2 - L assistance matérielle 3 - L assistance juridique II. MESURES EN FAVEUR DES VICTIMES

Plus en détail

Action sociale. Nos actions dans le domaine du handicap. L Action sociale vous accompagne dans les moments importants de votre vie

Action sociale. Nos actions dans le domaine du handicap. L Action sociale vous accompagne dans les moments importants de votre vie Action sociale Nos actions dans le domaine du handicap L Action sociale vous accompagne dans les moments importants de votre vie Assumer au quotidien une situation de handicap est difficile pour une famille

Plus en détail

PROJET ASSOCIATIF 2012

PROJET ASSOCIATIF 2012 AFTC de Franche Comté Association des Familles de Traumatisés crâniens et Cérébro-lésés PROJET ASSOCIATIF 2012 AFTC de Franche-Comté 17, rue Pergaud 25 000 Besançon Sommaire Préambule... 3 Spécificités

Plus en détail

HES Travail social, HES Santé, Maturité Santé-Social, apprentissage ASE

HES Travail social, HES Santé, Maturité Santé-Social, apprentissage ASE INSTITUTION ET COORDONNEES (Y.C. SITE INTERNET + CONTACT) DIRECTION DU FOYER ECOLES CONCERNEES PRATICIENNES FORMATRICES ACCUEIL DE STAGIAIRES FRANCOPHONES ET ALEMANIQUES Formatrice en entreprise MODALITES

Plus en détail

Les conséquences sociales de l accident de la route : résultats de la cohorte ESPARR. M. Hours, UMRESTTE, IFSTTAR UCBL, Lyon

Les conséquences sociales de l accident de la route : résultats de la cohorte ESPARR. M. Hours, UMRESTTE, IFSTTAR UCBL, Lyon Les conséquences sociales de l accident de la route : résultats de la cohorte ESPARR M. Hours, UMRESTTE, IFSTTAR UCBL, Lyon La cohorte ESPARR Représentative des victimes d accidents de la circulation du

Plus en détail

Présentation MFAM 2013

Présentation MFAM 2013 Présentation MFAM 2013 1 Présentation générale 2 Qui sommes nous? une entreprise de droit privé un organisme mutualiste à but non lucratif implanté en Maine et Loire et en Mayenne siège à Angers / délégation

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Décret n o 2013-727 du 12 août 2013 portant création, organisation et attributions d un secrétariat général

Plus en détail

Défendre et représenter les intérêts des entreprises de Services à la Personne

Défendre et représenter les intérêts des entreprises de Services à la Personne Défendre et représenter les intérêts des entreprises de Services à la Personne Rejoignez la 1 ère fédération de proximité d entreprises de Services à la Personne Dans les pas de Richard Binier qui a su

Plus en détail

AG2R PREVOYANCE ACTION SOCIALE

AG2R PREVOYANCE ACTION SOCIALE AG2R PREVOYANCE ACTION SOCIALE pour accompagner les entreprises et aider les salariés Depuis sa création en 1977, AG2R Prévoyance a développé une action sociale qui apporte des réponses aux besoins spécifiques

Plus en détail

17, bd Poissonnière. 75002 Paris Tél. 01 70 64 93 00. Site : www.isast.fr Mel : contact@isast.fr

17, bd Poissonnière. 75002 Paris Tél. 01 70 64 93 00. Site : www.isast.fr Mel : contact@isast.fr & 17, bd Poissonnière. 75002 Paris Tél. 01 70 64 93 00 Site : www.isast.fr Mel : contact@isast.fr 1 Prévenir les risques psychosociaux : le rôle des représentants du personnel Risques psychosociaux : de

Plus en détail

L INSERTION PROFESSIONNELLE

L INSERTION PROFESSIONNELLE L INSERTION PROFESSIONNELLE 22/10/2013 MDPH 59 1 mdph59 Le Référent Insertion Professionnelle LES MISSIONS Interface entre la MDPH et le SPE (Service Public de l Emploi) Rôle d expertise en matière d évaluation

Plus en détail

Fédération multisports délégataire de publics spécifiques (Arrêté du 20 Mai 2009) les personnes atteintes d un Handicap mental et /ou de troubles

Fédération multisports délégataire de publics spécifiques (Arrêté du 20 Mai 2009) les personnes atteintes d un Handicap mental et /ou de troubles Présentation: Docteur Catherine FAYOLLET Responsable de la Commission Handicap Psychique et Membre du Comité Directeur FFSA Christian RICHARD Conseiller Technique National FFSA PARIS Le 6 Novembre 2009

Plus en détail

Charte de la personne âgée dépendante Fondation Nationale de Gérontologie, ministère du Travail et des Affaires Sociales, 1996.

Charte de la personne âgée dépendante Fondation Nationale de Gérontologie, ministère du Travail et des Affaires Sociales, 1996. Charte de la personne âgée dépendante Fondation Nationale de Gérontologie, ministère du Travail et des Affaires Sociales, 1996. Choix de vie Toute personne âgée dépendante garde la liberté de choisir son

Plus en détail

PROFIL DE POSTE DU PSYCHOLOGUE EN EHPAD

PROFIL DE POSTE DU PSYCHOLOGUE EN EHPAD PROFIL DE POSTE DU PSYCHOLOGUE EN EHPAD élaboré par un groupe de psychologues travaillant en EHPAD dans le Val-de-Marne Janvier 2010, réactualisé en janvier 2013 par l APG94. PROFIL DE POSTE DU PSYCHOLOGUE

Plus en détail

Les Actions Vie Associative. Un programme de rencontres et de soutien pour les familles

Les Actions Vie Associative. Un programme de rencontres et de soutien pour les familles Les Actions Vie Associative Un programme de rencontres et de soutien pour les familles L Adapei-Aria de Vendée engage son action et ses activités au service de personnes qui de par leur handicap présentent

Plus en détail

MAISONS DES ADOLESCENTS : PROGRAMME 2005-2009 1

MAISONS DES ADOLESCENTS : PROGRAMME 2005-2009 1 MAISONS DES ADOLESCENTS : PROGRAMME 2005-2009 1 Région Franche-Comté Département Doubs La maison des adolescents: Date d ouverture : 13 Mars 2006 Nom : Maison de l Adolescent de Besançon Nom du responsable

Plus en détail

La place de l usager dans le projet de santé de territoire du sud ouest mayennais

La place de l usager dans le projet de santé de territoire du sud ouest mayennais santé de territoire du sud ouest BRIGITTE DALIBON, REPRÉSENTANTE DES USAGERS JULIE GIRARD, ANIMATRICE DU CONTRAT LOCAL DE SANTÉ Page 2 DES ACTEURS FÉDÉRÉS AUTOUR D UN PROJET DE SANTÉ DE TERRITOIRE DU PAYS

Plus en détail

PROJET ASSOCIATIF. Approuvé par l Assemblée Générale du 28 octobre 2008

PROJET ASSOCIATIF. Approuvé par l Assemblée Générale du 28 octobre 2008 PROJET ASSOCIATIF Approuvé par l Assemblée Générale du 28 octobre 2008 NOTRE HISTOIRE L ENTRAIDE DES BOUCHES DU RHONE association régie par la loi du 1 er juillet 1901 est fondée en 1949, dans la perspective

Plus en détail

Avec la Mutualité Française, la santé avance. Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui

Avec la Mutualité Française, la santé avance. Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui Avec la Mutualité Française, la santé avance Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui ACCOMPAGNER LES FAMILLES D AUJOURD HUI L engagement de la Mutualité en matière

Plus en détail

Comment la MNT s engage dans la réduction des risques professionnels avec les employeurs publics?

Comment la MNT s engage dans la réduction des risques professionnels avec les employeurs publics? Comment la MNT s engage dans la réduction des risques professionnels avec les employeurs publics? Julie BURSON-Pôle Prévention et Action Sociale LA MNT 1ère mutuelle de la fonction publique territoriale

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL. Maison d Accueil Spécialisée. (Mise à jour de Février 2013)

LIVRET D ACCUEIL. Maison d Accueil Spécialisée. (Mise à jour de Février 2013) LIVRET D ACCUEIL Maison d Accueil Spécialisée (Mise à jour de Février 2013) Un lieu de vie où l on valorise le bien être de la personne, et son évolution permanente dans un site reposant où l on pratique

Plus en détail

LES AIDES DU FONDS POUR L INSERTION DES PERSONNES HANDICAPEES DANS LA FONCTION PUBLIQUE (FIPHFP)

LES AIDES DU FONDS POUR L INSERTION DES PERSONNES HANDICAPEES DANS LA FONCTION PUBLIQUE (FIPHFP) LES AIDES DU FONDS POUR L INSERTION DES PERSONNES HANDICAPEES DANS LA FONCTION PUBLIQUE (FIPHFP) Colloque sur la prévention des risques professionnels Mardi 9 décembre 2014 LE CADRE REGLEMENTAIRE LE STATUT

Plus en détail

Le Code de la Mutualité. Jean-Philippe HUCHET, Secrétaire Général de la Mutualité Française, Octobre 2010

Le Code de la Mutualité. Jean-Philippe HUCHET, Secrétaire Général de la Mutualité Française, Octobre 2010 Le Code de la Mutualité Jean-Philippe HUCHET, Secrétaire Général de la Mutualité Française, Octobre 2010 Un cadre légal propre aux mutualistes : le code de la Mutualité Une refonte importante du code de

Plus en détail

Présentation de la MDA d EURE ET LOIR

Présentation de la MDA d EURE ET LOIR Présentation de la MDA d EURE ET LOIR 1 MDA d EURE et LOIR Date de création : Décembre 2007 Date d ouverture au public : 21 juin 2010 2 MDA d EURE et LOIR Structure juridique porteur : Centre Hospitalier

Plus en détail

POLE GERONTOLOGIQUE DU RIOU BLANC LIVRET D ACCUEIL EHPAD PUBLIC AUTONOME

POLE GERONTOLOGIQUE DU RIOU BLANC LIVRET D ACCUEIL EHPAD PUBLIC AUTONOME POLE GERONTOLOGIQUE DU RIOU BLANC + LIVRET D ACCUEIL EHPAD PUBLIC AUTONOME Les Résidences Un Pôle Gérontologique proposant une prise en charge adaptée aux différentes pathologies 2 Le Pôle gérontologique

Plus en détail

MUTUELLES DE SANTE JOURNEE D'INFORMATION SOLVABILITE II

MUTUELLES DE SANTE JOURNEE D'INFORMATION SOLVABILITE II MUTUELLES DE SANTE JOURNEE D'INFORMATION SOLVABILITE II JEUDI 20 MARS 2014 Les défis du Pilier 2 : Contrôle Interne et ORSA Manifestation organisée par en partenariat avec Le déblocage du processus européen

Plus en détail

Mutualité Française Picardie

Mutualité Française Picardie Mutualité Française Picardie 3, boulevard Léon Blum 02100 Saint-Quentin Tél : 03 23 62 33 11 Fax : 03 23 67 14 36 contact@mutualite-picardie.fr Retrouvez l ensemble des différents services et activités

Plus en détail

Hébergement des Malades Jeunes - solution 18 - Florence Pasquier, Bruno Dubois, Didier Hannequin

Hébergement des Malades Jeunes - solution 18 - Florence Pasquier, Bruno Dubois, Didier Hannequin Hébergement des Malades Jeunes - solution 18 - Florence Pasquier, Bruno Dubois, Didier Hannequin 1 Hébergement des malades jeunes Evaluer les besoins en hébergement quantitatifs et qualitatifs - si des

Plus en détail

Fiche d information sur les droits des victimes des actes de terrorisme survenus le 13 novembre 2015

Fiche d information sur les droits des victimes des actes de terrorisme survenus le 13 novembre 2015 Fiche d information sur les droits des victimes des actes de terrorisme survenus le 13 novembre 2015 Vous ou l un de vos proches avez été victime des actes de terrorismes survenus le vendredi 13 novembre2015.

Plus en détail

BILAN D ACTIVITE DU PÔLE DE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE Année 2010

BILAN D ACTIVITE DU PÔLE DE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE Année 2010 Formation préventive et accompagnement psychologique des agents 51 11 46 / 01 53 33 11 46 victimologie@sncf.fr BILAN D ACTIVITE DU PÔLE DE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE Année 2010 Permanence Téléphonique Prise

Plus en détail

http://www.animetcom.fr/

http://www.animetcom.fr/ http://www.animetcom.fr/ NOS DOMAINES DE FORMATION Education Populaire Sports Loisirs... 3 Petite Enfance Enfance Adolescence... 4 Social et Médico-Social... 5 Commercial et Centre de Profits... 6 Communication

Plus en détail

ATELIER LA PRÉVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX

ATELIER LA PRÉVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX ATELIER LA PRÉVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX Centre de gestion 85 17, 26, 30 septembre 2014 Performance des organisations Santé au travail Déroulement de l atelier RPS : Comprendre et agir Les RPS,

Plus en détail

tières Services infirmiers Services médicaux Services aux enfants, aux parents et aux familles Services aux jeunes Services aux aînés

tières Services infirmiers Services médicaux Services aux enfants, aux parents et aux familles Services aux jeunes Services aux aînés Table des matières Services infirmiers 2 Services médicaux 4 Services aux enfants, aux parents et aux familles 5 Services aux jeunes 7 Services aux aînés 8 Services de soutien à domicile 9 Services pour

Plus en détail

Prix AGIRC et ARRCO Faciliter l accès aux soins des personnes handicapées vieillissantes pour favoriser l autonomie

Prix AGIRC et ARRCO Faciliter l accès aux soins des personnes handicapées vieillissantes pour favoriser l autonomie APPEL À PROJETS Prix AGIRC et ARRCO Faciliter l accès aux soins des personnes handicapées vieillissantes pour favoriser l autonomie en partenariat avec le Comité national Coordination Action Handicap (CCAH)

Plus en détail

LES DROITS DE L ENFANT

LES DROITS DE L ENFANT LES DROITS DE L ENFANT Maître Viviane SCHMITZBERGER HOFFER Avocat, Ancien Bâtonnier du Barreau de METZ Colloque du 11 octobre 2013 Syndrome du bébé secoué au Ministère de la Santé Mise en garde Article

Plus en détail

Maître Laetitia CANTOIS AVOCAT au Barreau de Caen 6 rue Samuel Bochard 14000 CAEN Tel : 02,31,23,96,26 Port : 06,87,193,293 Fax : 02,31,23,96,26 Site

Maître Laetitia CANTOIS AVOCAT au Barreau de Caen 6 rue Samuel Bochard 14000 CAEN Tel : 02,31,23,96,26 Port : 06,87,193,293 Fax : 02,31,23,96,26 Site Maître Laetitia CANTOIS AVOCAT au Barreau de Caen 6 rue Samuel Bochard 14000 CAEN Tel : 02,31,23,96,26 Port : 06,87,193,293 Fax : 02,31,23,96,26 Site internet: www,avocat-cantois,fr Mail : avocat_cantois@yahoo.fr

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DE L ASH

GUIDE PRATIQUE DE L ASH GUIDE PRATIQUE DE L ASH ADAPTATION SCOLAIRE ET SCOLARISATION DES ELEVES HANDICAPES La loi du 11 février 2005 a fixé les obligations nationales en faveur des personnes handicapées. Trois grands principes

Plus en détail

LE SALARIE DESIGNE. «Quelles compétences dans quel contexte?» Matinées de la Prévention. Février 2013. Salarié Désigné.

LE SALARIE DESIGNE. «Quelles compétences dans quel contexte?» Matinées de la Prévention. Février 2013. Salarié Désigné. LE SALARIE DESIGNE «Quelles compétences dans quel contexte?» Matinées de la Prévention 1 Le salarié désigné Le contexte La compétence Le choix 2 Extraits de la directive 89/391/CEE Le salarié désigné :

Plus en détail

Normes de la LAPHO pour les services à la clientèle. Énoncé de politique

Normes de la LAPHO pour les services à la clientèle. Énoncé de politique Normes de la LAPHO pour les services à la clientèle Énoncé de politique Objectif : L objectif de cette politique est de mettre en place les directives pour la prestation de services aux personnes handicapées

Plus en détail

LA PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX

LA PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX LA PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX Présentation des différents RPS et de leurs mécanismes La prévention collective des RPS: étapes, objectifs, ressources Sur le plan physique Migraines, maux d'estomac,

Plus en détail

FICHE N 23 : QU EST-CE QUE LE DEFENSEUR DES DROITS? QUELLES SONT SES MISSIONS?

FICHE N 23 : QU EST-CE QUE LE DEFENSEUR DES DROITS? QUELLES SONT SES MISSIONS? FICHE N 23 : QU EST-CE QUE LE DEFENSEUR DES DROITS? QUELLES SONT SES MISSIONS? Le Défenseur des droits est une autorité constitutionnelle indépendante, instituée par la loi du 29 mars 2011. Cette institution

Plus en détail

Rôle des représentants du personnel. dans l emploi des travailleurs handicapés

Rôle des représentants du personnel. dans l emploi des travailleurs handicapés Rôle des représentants du personnel dans l emploi des travailleurs handicapés Qu est-ce que OETH? L association OETH a pour objectif la mise en œuvre de l Accord de branche 2011-2015 relatif à l Obligation

Plus en détail

Cahier des charges pour l animation de formations pour EVOLIA93

Cahier des charges pour l animation de formations pour EVOLIA93 Cahier des charges pour l animation de formations pour EVOLIA93 Contexte Evolia93, plateforme des services à la personne en Seine-Saint-Denis a pour mission la structuration et la professionnalisation

Plus en détail

Ressources .. SOMMAIRE EDITO...4. Loire atlantique...5 MAINE ET LOIRE...14 MAYENNE...19 SARTHE...24 VENDÉE...28

Ressources .. SOMMAIRE EDITO...4. Loire atlantique...5 MAINE ET LOIRE...14 MAYENNE...19 SARTHE...24 VENDÉE...28 .. SOMMAIRE EDITO...4 Loire atlantique...5 MAINE ET LOIRE...14 MAYENNE...19 SARTHE...24 ACCIDENTÉS le GUIDE Ressources des Pays de La loire Prévention Promotion Santé VENDÉE...28 Cette icône que vous retrouvez

Plus en détail

tières Services infirmiers Services médicaux Services aux enfants, aux parents et aux familles Services aux jeunes Services aux aînés

tières Services infirmiers Services médicaux Services aux enfants, aux parents et aux familles Services aux jeunes Services aux aînés Table des matières Services infirmiers 2 Services médicaux 4 Services aux enfants, aux parents et aux familles 5 Services aux jeunes 7 Services aux aînés 8 Services de soutien à domicile 9 Services pour

Plus en détail

Salon Préventica Lille 2013

Salon Préventica Lille 2013 Centre de gestion de la Fonction Publique Territoriale du Nord www.cdg59.fr Risques psychosociaux : méthodologie d intervention pluridisciplinaire du pôle prévention du CDG 59 Salon Préventica Lille 2013

Plus en détail

FORMATION DOULEURS ET DEMENCES

FORMATION DOULEURS ET DEMENCES L EXPERIENCE DU TERRAIN 2011 AU SERVICE DE VOS EXIGENCES 2012 FORMATION DOULEURS ET DEMENCES Le F : Centre de Liaison d Etude et de Formation 1 SOMMAIRE Présentation de la Société p.3 à 5 Concept de la

Plus en détail

PROTOCOLE DE PREVENTION ET DE LUTTE CONTRE LES AGRESSIONS ENTRE LE SERVICE DEPARTEMENTAL D INCENDIE ET DE SECOURS,

PROTOCOLE DE PREVENTION ET DE LUTTE CONTRE LES AGRESSIONS ENTRE LE SERVICE DEPARTEMENTAL D INCENDIE ET DE SECOURS, PROTOCOLE DE PREVENTION ET DE LUTTE CONTRE LES AGRESSIONS ENTRE LE SERVICE DEPARTEMENTAL D INCENDIE ET DE SECOURS, LA DIRECTION DEPARTEMENTALE DE LA SECURITE PUBLIQUE ET LE GROUPEMENT DE GENDARMERIE DEPARTEMENTALE

Plus en détail

Dossier médico-social en ligne

Dossier médico-social en ligne Réseau d Aide au diagnostic, à la Prise en charge des Détériorations cognitives et de Maladies neurologiques chroniques en Franche-Comté et au niveau National Dossier médico-social en ligne Une équité

Plus en détail

COMMENT COUVRIR LE RISQUE DÉPENDANCE?

COMMENT COUVRIR LE RISQUE DÉPENDANCE? COMMENT COUVRIR LE RISQUE DÉPENDANCE? LE RÔLE DES CONTRATS COLLECTIFS D ENTREPRISE La dépendance se caractérise par des restrictions dans la réalisation des activités de la vie quotidienne et sociale.

Plus en détail

L'ASSISTANCE DES VICTIMES DE DOMMAGE CORPOREL. Maitre Candide POTTIER. Avocat spécialisé. Membre de l'anadavi. 24 rue de la Paix 74000 ANNECY

L'ASSISTANCE DES VICTIMES DE DOMMAGE CORPOREL. Maitre Candide POTTIER. Avocat spécialisé. Membre de l'anadavi. 24 rue de la Paix 74000 ANNECY L'ASSISTANCE DES VICTIMES DE DOMMAGE CORPOREL Maitre Candide POTTIER Avocat spécialisé Membre de l'anadavi 24 rue de la Paix 74000 ANNECY Dr Christophe TARDY Médecin conseil de blessés Spécialiste en médecine

Plus en détail

ÉTHIQUE ET PROTECTION DE L ENFANCE :

ÉTHIQUE ET PROTECTION DE L ENFANCE : JOURNÉES INTERNATIONALES D ÉTUDES D ENFANCE ET PARTAGE Les 20 et 21 novembre 2007 UNESCO, Paris ÉTHIQUE ET PROTECTION DE L ENFANCE : UN ENGAGEMENT COLLECTIF Plus d informations sur : www.colloque.enfance-et-partage.org

Plus en détail

COMITE NATIONAL DE CONCERTATION DU SERVICE DU CONTROLE MEDICAL REUNION DU 23 JUIN 2015

COMITE NATIONAL DE CONCERTATION DU SERVICE DU CONTROLE MEDICAL REUNION DU 23 JUIN 2015 COMITE NATIONAL DE CONCERTATION DU SERVICE DU CONTROLE MEDICAL REUNION DU 23 JUIN 2015 Point 9. Présentation du projet d organisation du programme PRADO Le contexte : la contribution de PRADO au plan ONDAM

Plus en détail

Le service social hospitalier. Le financement des soins. L accueil des personnes âgées en résidence d hébergement. L accueil des personnes handicapées

Le service social hospitalier. Le financement des soins. L accueil des personnes âgées en résidence d hébergement. L accueil des personnes handicapées Le service social hospitalier Le financement des soins L accueil des personnes âgées en résidence d hébergement. L accueil des personnes handicapées Intervention IFAS 10/09/2015 MP Hervé 1. Le service

Plus en détail