INVESTISSEMENTS GIRARDIN DOM COM 2015

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "INVESTISSEMENTS GIRARDIN DOM COM 2015"

Transcription

1 INVESTISSEMENTS GIRARDIN DOM COM 2015

2 EDITO Il y a plus de 20 ans, nous avons créé PROFINA,travaillant déjà dans la défiscalisation à l époque «loi Pons» après avoir remarqué que seules les grandes entreprises bénéficiaient des dispositifs mis en place par cette loi. Ayant par formation une culture du financement des PME c est tout naturellement que nous nous sommes tournés vers le financement des PME et TPE des DOM- TOM au moyen de la loi de défiscalisation. Afin de nous faire connaitre par les entreprises de ces départements nous nous sommes appuyés sur des partenaires locaux connaissant bien le tissu économique qui de par leurs activités étaient en contact avec les entreprises. Nous avons par ailleurs développé une nouvelle offre pour les investisseurs basée sur la mutualisation des investissements afin de minimiser le risque global lié à ces opérations. Cette démarche nous a permis de financer dès notre début d activité de nombreux projets d investissement que nous avons placés dans des SNC regroupant plusieurs locataires. La principale contrainte liée à la loi de défiscalisation est la nécessité que les investissements donnés en location aux entreprise locales soient exploités pour une durée de 5 années, cette contrainte implique de suivre précisément les locataires durant les 5 années d exploitation. Conscients de l importance de la gestion des SNC de défiscalisation nous avons créé en 1996 une société autonome, COFAG, dont la principale activité est de gérer les SNC de défiscalisation pour le compte des investisseurs pour toute la durée des opérations indépendamment de PROFINA. Aujourd hui après plus de 20 ans d activité, plus de 3000 SNC créées et plus de locataires suivis, PROFINA et COFAG ont adaptées leurs activités aux nombreuses modifications de la loi de défiscalisation et offrent dans le cadre de cette loi, des solutions pérennes et sécurisées autant aux investisseurs qu aux PME des DOM-COM dont le financement reste compliqué particulièrement en période de crise. Brigitte PERONNIN François PERONNIN 2

3 Profina Présentation de PROFINA Les chiffres clés La société a été créée en 1994 par François PERONNIN, très vite rejoint par Brigitte, son épouse. Ses principaux actionnaires, amis très proches du couple, ont tous une activité entrepreneuriale. En effet, chez PROFINA être actionnaire signifie également conseiller, analyser, améliorer et participer à la vie de la société. Depuis quelques temps, les enfants des dirigeants ont décidé de rejoindre PROFINA pour poursuivre, pérenniser et développer l activité. Les principaux cadres qui ont, pour la plupart, entamé leur vie professionnelle chez PROFINA ou COFAG continuent de contribuer au développement des deux entités. PROFINA est et restera une entreprise familiale fondée sur des valeurs d intégrité et de probité. L activité principale de PROFINA est le montage, la commercialisation et la gestion de dossiers de Girardin industriel dans le cadre des lois de défiscalisation successives (Loi Pons, Loi Paul et Loi Girardin). > LES DATES CLÉS 1996 À la demande d un groupe d investisseurs soucieux d assurer la pérennité du suivi de leurs investissements dans le temps, la Société COFAG est créée. Son activité se concentre sur la gestion des SNC montées et commercialisées par PROFINA. En août 2002 PROFINA acquiert son principal concurrent ATLANTIC GESTION, ce qui lui permet d augmenter sa capacité de gestion des SNC et de démontrer son savoir-faire dans ce domaine. Dès lors, les équipes se renforcent, tant du côté de la gestion des SNC avec plusieurs salariés dans les DOM qu au plan commercial avec l intégration de ses partenaires commerciaux dans les DOM. À Paris, les sociétés PROFINA et COFAG comptent une trentaine de personnes. 21 ans Le Groupe PROFINA vous accompagne depuis plus de 20 ans dans vos investissements DOM- COM 1 Milliard Sur les 10 dernières années d exercice, PROFINA a financé plus d 1 Mrd de matériel industriel assurant ensuite, au travers de COFAG, un suivi très strict des investissements SNC La société COFAG, spécialiste de la gestion des risques, gère plus de 2000 SNC pour le compte d investisseurs ayant souscrit les produits PROFINA. Créée à l initiative des investisseurs, cette filiale assure la pérennité des investissements investisseurs PROFINA travaille en direct avec plus de 4000 clients investisseurs, certains, fidèles depuis plus de 20 ans. Depuis plus de 20 ans PROFINA s est agrandi et a développé des activités complémentaires, toujours axées sur les DOM 3

4 Cofag L histoire de COFAG > ORIGINE DE SA CRÉATION À l écoute des investisseurs des SNC (Sociétés en Nom Collectifs) de défiscalisation et sensibilisée par leur souhait de s assurer d une gestion pérenne de leurs investissements dans le temps, Brigitte PERONNIN décide de répondre à leur besoin. Elle crée en 1996, la société COFAG (Compagnie Financière Antilles Guyane), spécialisée dans la gestion des SNC de défiscalisation. > UNE LÉGITIMITÉ ACCRUE COFAG a débuté son activité et s est développée aux cotés de la société PROFINA, elle consacre sa mission de gestion aux Sociétés crées par PROFINA. En 2002, suite aux difficultés rencontrées par l un de ses principaux concurrents ATLANTIC GESTION et à sa liquidation, la société COFAG se voie confier par le Tribunal de Commerce la gestion de 300 SNC laissées en déshérence elle acquiert ainsi une nouvelle taille et prends plus d autonomie vis-à-vis de PROFINA. COFAG dépasse alors sa mission à dimension interne, elle se restructure, organise ses services, développe l expertise de ses équipes et doit assumer sa mission de gestion pour le compte d autrui et rendre des comptes à ses mandants. COFAG démontre ainsi aux investisseurs, le sérieux de ses équipes et la qualité de sa prestation en préservant leurs investissements et en limitant leurs risques. COFAG est un label de qualité et une assurance pour la bonne gestion des opérations des investisseurs des SNC. COFAG devient une SAS en 2010, elle est présidée par François PERONNIN et Sarah MHIBIK en assure la direction générale. Dans le cadre de son mandat commercial de gestion pour autrui, COFAG est aussi liée juridiquement, elle se doit de préserver les intérêts des investisseurs et de veiller scrupuleusement à la pérennité de leurs investissements. > LA MISSION DE COFAG Durant ses 19 ans d expérience dédiées à la gestion des opérations de défiscalisation, COFAG a eu en gestion 1 Milliard d euros d investissement. A présent COFAG gère 2000 SNC représentant contrats de location de matériels industriel mis à la disposition d entreprises dans les DOM/COM. Les missions de COFAG sont multiples, elles consistent globalement dans la gestion administrative, comptable et juridique de toutes les SNC en portefeuille. L équipe de COFAG > DES SERVICES SPÉCIALISÉS DOTÉS D OUTILS PERFORMANTS Forte de son expérience de 19 ans dans la gestion de SNC de défiscalisation, COFAG a su s adapter aux changements des lois de défiscalisation en s entourant de moyens humains spécialisés dans des domaines prédominants et essentiels à l exercice de son mandat. COFAG assure quatre foncions essentielles dans la gestion des SNC : Comptabilité SNC Gestion des contrats de location Recouvrement des loyers Juridique des SNC Le rôle de COFAG > UN LIEN JURIDIQUE FORT Dès la création juridique des SNC montées par PROFINA, COFAG est nommée en qualité de gérant de celles-ci. Dans le cadre de son mandat social de gérant, COFAG est lié juridiquement aux SNC, elle se doit d être le gardien des SNC et d accomplir sérieusement et honnêtement sa fonction de gérant. > UNE IMPLANTATION LOCALE FORTE La force de COFAG repose également dans sa présence dans les DOM-COM. Nos agences locales sont un atout essentiel pour assurer une bonne gestion des dossiers. Elles nous permettent un ancrage permanent dans l environnement économique et social de nos locataires et de tous les acteurs économiques de notre métier. 4

5 La loi Girardin À PARTIR DE D IMPÔTS Son histoire La loi du 21 juillet 2003 de programme pour l Outremer (codifié à l article 199 undecies B du Code Général des Impô ts) est un dispositif visant à accompagner le développement économique des DOM-COM en facilitant le financement des matériels destinés à l industrie ou à l artisanat grâce à l apport de contribuables français qui bénéficient en contre-partie d une réduction d impô t sur le revenu. Le but poursuivi par le législateur vise notamment à compenser les surcoûts dus à l éloignement géographique et à rétablir une égalité économique avec la métropole. Des dispositions s inscrivent dans le long terme (Bruxelles a validé la reconduction du dispositif français de défiscalisation Outre-mer jusqu en 2017). Depuis 2009, l article 199 undecies C du CGI prévoit que les investissements en Outre-mer dans la construction ou l acquisition de logements neufs ouvrent également droit à une réduction d imp ôt sur le revenu afin de compenser la très forte pénurie de logements sociaux. Accessible dès d impôt Au lieu de vous acquitter de votre impôt sur le revenu en 2015, vous pouvez investir cette année avec Profina, à partir de d impôt, pour bénéficier en toute sécurité d une réduction d imp ôt sur le revenu dès l an prochain (principe du «One Shot»). Le montage Une rentabilité attractive pour un investissement utile La loi Girardin vous offre la possibilité d investir dans des opérations dans les DOM-COM pour bénéficier d une réduction d impôt représentant 110 à 122% de votre apport (suivant la date de souscription), tout en contribuant au développement économique de l Outre-mer. > PRENONS L EXEMPLE SUIVANT de revenus Marié, 2 parts soit environ d impôt Souscription Produit Profina réalisée en début d années avec une rentabilité de 20% : versement de pour bénéficier d une réduction d impôt de GAIN GARANTI DE K 2 K Montant de l impôt à payer sans apport en Girardin ÉCONOMIE D IMPÔT Réduction d impôts INVESTISSEMENT Personne physique ou EURL LE PORTEFEUILLE PROFINA est constitué de SNC et de plusieurs locataires Apports en comptes courants à la SNC SOCIÉTÉ EN NOM COLLECTIF (SNC) 10 K Montant de l apport en Girardin BANQUE Contrat de prêt 35% 55 % INVESTISSEMENTS DÉFISCALISÉS 10 % LOCATAIRE Contrat de location pendant 5 ans GAIN : Cession de créances - délégation de loyers et limitation de recours contre la structure investisseur Exemple chiffré non contractuel 5

6 Cas concret Exemple d un investissement en Girardin avec PROFINA LA SÉCURISATION DE VOTRE INVESTISSEMENT VIA UNE FORTE MUTUALISATION. PROFINA INCARNE LE TRAIT D UNION ENTRE LES INVESTISSEURS QUI CONFIENT LEURS FONDS ET LES ENTREPRISES ULTRAMARINES QUI EN BÉNÉFICIENT. PROFINA INVESTISSEURS SNC1 10 locataires différents Guadeloupe-Guyane-Réunion SNC2 10 locataires différents Nouvelle Calédonie-Martinique-Polynésie Parmi tous les projets montés, les illustrations suivantes sont représentatives : D e la variété des univers au sein desquels PROFINA intervient. Du soutien par PROFINA aux PME et TPE des régions d Outre-mer. De l optimisation des investissements effectués par PROFINA avec les capitaux confiés par les investisseurs. 6

7 Nos garanties 1 Agrément fiscal Tous les investissements réalisés par les SNC qui composent l opération bénéficient de l agrément de plein droit, conformément aux dispositions définies au 3 de l article 217 undecies III du CGI. 2 Garantie financière Afin de limiter la responsabilité financière des associés des SNC, les organismes financiers acceptent de limiter leur recours à la mise en jeu exclusive des garanties fournies par le locataire. La renonciation à recours vis-à-vis des associés de la SNC permet de dégager ceux-ci de leur responsabilité en cas de défaillance d un des locataires de la SNC. 3 Garantie financière PROFINA garantit la réalisation du programme d investissement au 31 décembre de l année en cours. Au cas, exceptionnel, où le programme n aurait pu être réalisé, PROFINA s engage à rembourser les investisseurs du montant de l apport correspondant à l opération défaillante. 4 Garantie de gestion Les besoins de trésorerie nécessaires à la gestion administrative, juridique, comptable et financière des SNC sont provisionnés en année 1 dans chacune des SNC. De ce fait, la société de gestion COFAG, gérante des SNC, peut garantir la pérennité de son action durant la durée légale de 5 années de conservation obligatoire des parts sociales par les associés de la SNC. 5 Risque locatif Le risque majeur dans ce type d investissement à forte rentabilité est la requalification de la réduction d impôt de l investisseur par les services fiscaux ou la réintégration de l investissement par la SNC : La requalification résulte du fait que le bien n est pas exploité pendant la durée du contrat de location ou que le locataire ne respecte pas les obligations de la LO- DEOM. (Voir les textes sur notre site La réintégration résulte du fait d un sinistre total du matériel. Afin de répondre à ces risques, le contrat de location entre la SNC et le locataire prévoit notamment : L obligation du locataire au respect des règles et obligations édictées par l article 199 undecies du CGI. Son non-respect entraîne, pour le locataire, une pénalité de 50 % du montant de l investissement. L obligation d exploitation du matériel. La résiliation anticipée du contrat de location quelle qu en soit la cause a pour conséquence, outre la récupération du matériel pour le relouer, de mettre à la charge du locataire une indemnité égale au montant des loyers restant à échoir majorée d une pénalité égale à 10 %. L obligation pour le locataire de souscrire une assurance tous risques sur tous les matériels ; son non-respect entraîne la résiliation anticipée du contrat de location dans les mêmes conditions définies ci-dessus. La société COFAG assure le suivi de ces obligations et met tout en œuvre pour mener toutes les procédures à l encontre des locataires afin de limiter les risques des investisseurs. La société COFAG ne peut cependant pas être tenue responsable du non-respect par les locataires des règles et obligations qui leur incombent. 6 Mutualisation du risque Le risque fiscal porté par chaque investisseur est mutualisé : Par la répartition des souscriptions des investisseurs dans plusieurs SNC composant l opération, Par la pluralité et la diversité géographique des locataires composant chaque SNC. 7 Garantie de sortie Au terme des 5 années de location des matériels, les SNC sont dissoutes par la société COFAG. 8 Garantie de sortie Les sociétés PROFINA et COFAG sont assurées auprès de la Compagnie COVEA RISKS depuis 2005 pour tous les risques liés à leur responsabilité civile et professionnelle. 7

8 Plafonnement 1/2 Plafonnement 1/2 des niches fiscales Suivant l article A le montant total des réductions d impô t d un contribuable doit respecter les deux plafonds ci-dessous : Depuis 2009, la loi de finance révise tous les ans le plafond global des niches fiscales. Pour 2015, le plafond global limite le montant maximum des réductions d impôt à Néanmoins lors d investissement SOFICA et Girardin, le plafond global est porté à (article A du CGI). Concernant les investissements Girardin, CEUX-CI ENTRENT DANS LE PLAFOND GLOBAL DE À HAUTEUR DE : Type de dossier Réduction d impôt max en 2015 Girardin industriel Article 199 undecies B du CGI Plein droit : 44,00 % Agrément : 34,00 % Le Girardin industriel de plein droit > QU EST-CE QU UN INVESTISSEMENT GIRARDIN INDUSTRIEL DE PLEIN DROIT? Les investissements Girardin industriel appelés de «plein droit» sont des investissements pour lesquels le montant total des matériels financés par la SNC est inférieur à euros et dont l activité n est pas dite «sensible». L engagement de PROFINA pour les dossiers Girardin industriel de plein droit porte sur une mutualisation de l apport de l investisseur sur plusieurs SNC avec un minimum de 10 locataires. > TEXTE DE LOI Les investissements Girardin industriel sont régis par l article 199 undecies B du code général des impôts. 8

9 Plafonnement 2/2 des niches fiscales > Couple A : deux enfants sans réduction d impôt Revenu imposable : IR à payer : Réduction d impôt : 0 > Couple B : deux enfants avec réduction d impôt Revenu imposable : IR à payer : Réduction d impôt : (garde d enfant et employés à domicile) COMPARONS LA REDUCTION D IMPOT Couple A Couple B Impôt sur le revenus Plafond global Réduction impactant le plafond Net disponible pour le Girardin industriel (a) Pourcentage retenu dans le plafond global (b) 44,00% 44.00% Montant maximum de réduction d impôt (a) / (b) Le Girardin industriel avec agrément > QU EST-CE QU UN INVESTISSEMENT GIRARDIN INDUSTRIEL AVEC AGRÉMENT? Les investissements Girardin industriel avec agrément concernent les montages réalisés pour tous les montants d investissement supérieurs à Certains secteurs comme le transport nécessitent un agrément des services fiscaux à partir du 1er euro. > TEXTE DE LOI Les investissements Girardin industriel sont régis par l article 199 undecies B et 217 undecies du CGI > Couple A : deux enfants sans réduction d impôt Revenu imposable : IR à payer : Réduction d impôt : 0 > Couple B : deux enfants avec réduction d impôt Revenu imposable : IR à payer : Réduction d impôt : (garde d enfant et employés à domicile) COMPARONS LA REDUCTION D IMPOT Couple A Couple B Impôt sur le revenus Plafond global Réduction impactant le plafond Net disponible pour le Girardin industriel (a) Pourcentage retenu dans le plafond global (b) 34.00% 34.00% Montant maximum de réduction d impôt (a) / (b)

10 3 exemples d investissements M. Sebastien THOMAS 34 ans Juriste Marié 1 enfant - Propriétaire de sa résidence principale située à Reims - Revenus imposables 2015 : Tranche d imposition : 30 % - Impôt net à payer : Réduction ou crédit d impôt en 2015 ( 1200 pour un employé à domicile, 1697 d intérêt d emprunt pour l acquisition de la résidence principale ) Plafond global disponible pour un investissement Girardin Investissement Girardin possible ( pris en compte pour 44,00% dans le solde du plafond global ) Crédit d impôts souhaité par le client Apport en compte courant à réaliser Impôts restants à payer ( ) GAIN NET Mme. Léa TONGE 25 ans Masseur-Kiné. Célibataire 1 enfant - Locataire de sa résidence principale située à Lille - Propriétaire d un loft de 130 m2 sur Roubaix générant un revenu micro BIC de Revenus imposables 2015 : Tranche d imposition : 30 % - Impôt net à payer : Réduction ou crédit d impôt en 2015 ( pour un employé à domicile, 707 de dons au Secours Populaire ) Plafond global disponible pour un investissement Girardin Investissement Girardin possible ( pris en compte pour 44,00% dans le solde du plafond global ) Crédit d impôts souhaité par le client Apport en compte courant à réaliser Impôts restants à payer ( ) GAIN NET M. Luc MARTIN 59 ans Directeur d une PME Marié 1 enfant - Propriétaire de sa résidence principale située à Vichy - Revenus imposables 2015 : Tranche d imposition : 45 % - Impôt net à payer : Réduction ou crédit d impôt en 2015 ( 61 de frais de scolarisation, 525 de dons à la Croix Rouge, d aide à domicile ) Plafond global disponible pour un investissement Girardin Investissement Girardin possible ( pris en compte pour 44,00% dans le solde du plafond global ) Crédit d impôts souhaité par le client Apport en compte courant à réaliser Impôts restants à payer ( ) GAIN NET

11 Régime social des independants Information sur l affiliation et les cotisations RSI de l investisseur après la réalisation d un investissement Girardin industriel La réalisation d un investissement Girardin confère à l investisseur le statut de commerçant en qualité d associé de SNC. A ce titre, les investisseurs peuvent être appelés à cotiser au Régime Social des Indépendants, plus communément appelé RSI. L investisseur n a aucune démarche d inscription à effectuer, cette inscription est automatique à la mise à jour des statuts de la SNC. Activité principale de l investisseur Salarié retraité Indépendant (hors auto-entrepreneur) Demandeur d emploi bénéficiant de l ARE* Sans activité Montant des cotisations annuelles +/- 140 Exonéré +/ /- 140 * ARE: Aide au Retour à L emploi PROFINA et son équipe du BACK OFFICE restent à la disposition de l investisseur afin de l accompagner dans les relations avec le RSI pendant toute la durée de vie des SNC dans lesquelles il est associé : ** Les personnes salariées qui cotisent au RSI via une SNC, n auront pas la possibilité de changer de statut pour devenir auto-entrepreneur. 11

12 Équipes 1/2 François-Henri PERONNIN Président & fondateur Brigitte PERONNIN Présidente & fondatrice David PERONNIN Responsable du développement Elisabeth PERONNIN Responsable des Ressources Humaines Priscillia BARBAUD Relations investisseurs Véronique DAVIET Responsable fiscalité des investisseurs Franck KRIVSKY Directeur Technico-Commercial investissements Sarah MHIBIK Directrice Générale COFAG Breit MOUTSILA Relations investisseurs Nora SAFSAF Directrice Générale PROFINA Tatiana SAINT CHARLES Responsable Commerciale Antilles Gilberto SARAIVA Contrôleur de gestion Catherine VERNY Attachée commerciale et communication Charles-Emmanuel BERTHOUT Relations investisseurs 12

13 Équipes 2/2 - COFAG & ASSOCIÉS - - COMPTABILITÉ - - GESTION - - BACK OFFICE PROFINA - Nos agences L agence Karukera Guadeloupe L agence Mayouri Guyane L agence Madinina Martinique L agence île Bourbon La Réunion Nouvelle Calédonie Polynésie 13

14 47 avenue de l Opéra PARIS Tél. : (33) Fax. : (33)

L INVESTISSEMENT DOM-COM EN TOUTE SÉCURITÉ SOUSCRIPTION. Inter Invest. en opérations Outre-mer depuis 1991

L INVESTISSEMENT DOM-COM EN TOUTE SÉCURITÉ SOUSCRIPTION. Inter Invest. en opérations Outre-mer depuis 1991 L INVESTISSEMENT DOM-COM EN TOUTE SÉCURITÉ SOUSCRIPTION 2013 I Spécialiste Inter Invest en opérations Outre-mer depuis 1991 Inter Invest & le groupe Inter Action Le Groupe Inter Action, spécialisé dans

Plus en détail

SOUSCRIPTION L INVESTISSEMENT. Outre-mer en toute sécurité. www.inter-invest.fr. Inter Invest

SOUSCRIPTION L INVESTISSEMENT. Outre-mer en toute sécurité. www.inter-invest.fr. Inter Invest SOUSCRIPTION 2014 L INVESTISSEMENT Outre-mer en toute sécurité www.inter-invest.fr I Inter Invest SOMMAIRE 01 INTER INVEST Spécialiste en opérations Outre-mer depuis 1991 Inter Invest & le Groupe Inter

Plus en détail

PORTEFEUILLE MUTUAL IR - DOSSIER DE PRÉSENTATION

PORTEFEUILLE MUTUAL IR - DOSSIER DE PRÉSENTATION PORTEFEUILLE MUTUAL IR - DOSSIER DE PRÉSENTATION FINANCEMENT EN DÉFISCALISATION GIRARDIN INDUSTRIELLE D INVESTISSEMENTS PRODUCTIFS DANS LES DÉPARTEMENTS ET COLLECTIVITÉS D OUTRE-MER Article 199 undecies

Plus en détail

PORTEFEUILLE MUTUAL IS - DOSSIER DE PRÉSENTATION

PORTEFEUILLE MUTUAL IS - DOSSIER DE PRÉSENTATION PORTEFEUILLE MUTUAL IS - DOSSIER DE PRÉSENTATION FINANCEMENT EN DÉFISCALISATION GIRARDIN INDUSTRIELLE D INVESTISSEMENTS PRODUCTIFS DANS LES DÉPARTEMENTS ET COLLECTIVITÉS D OUTRE-MER Article 217 undecies

Plus en détail

Les jeudis du patrimoine

Les jeudis du patrimoine Les jeudis du patrimoine Quelles solutions pouvez-vous envisager pour réduire votre impôt sur le revenu? Le 29 novembre 2012 19h30 07/12/2012 1 Présentation des héros du jour Couple : Sophie et Marc, 2

Plus en détail

Principe général. Participer au financement de matériel industriel dans les DOM TOM.

Principe général. Participer au financement de matériel industriel dans les DOM TOM. NOTE EXPLICATIVE Principe général Participer au financement de matériel industriel dans les DOM TOM. L état Français, au lieu d allouer une subvention aux entreprises locales a décidé pour plus de réactivité

Plus en détail

Principe général. Participer au financement de matériel industriel dans les DOM TOM.

Principe général. Participer au financement de matériel industriel dans les DOM TOM. NOTE EXPLICATIVE Principe général Participer au financement de matériel industriel dans les DOM TOM. L état Français, au lieu d allouer une subvention aux entreprises locales a décidé pour plus de réactivité

Plus en détail

Une renaissance de la loi Girardin

Une renaissance de la loi Girardin AVOCATS RECHTSANWÄLTE LAWYERS 29, RUE DU FAUBOURG SAINT-HONORÉ, 75008 PARIS EMAIL bmh@ bm ha voca ts. com TÉLÉPHONE (33)(0)1 42 66 63 19 FAX (33)(0)1 42 66 64 81 Olivier Hoebanx Associé Une renaissance

Plus en détail

Le financement de l Él. Économie dans les DOM et les COM. Fort de France, le 7 octobre 2009

Le financement de l Él. Économie dans les DOM et les COM. Fort de France, le 7 octobre 2009 Le financement de l Él Économie dans les DOM et les COM Fort de France, le 7 octobre 2009 SOMMAIRE Le financement des Investissements Outre-Mer - Les territoires ultra marins de la France (DOM et COM)

Plus en détail

DEFISCALISATION LOI GIRARDIN ENTREPRISE

DEFISCALISATION LOI GIRARDIN ENTREPRISE DEFISCALISATION LOI GIRARDIN ENTREPRISE Les entreprises peuvent, elles aussi, bénéficier du dispositif de défiscalisation Girardin en respectant certaines conditions, tout comme les particuliers contribuables.

Plus en détail

Dossier page 2 à 5. Brèves en page 6. Investir en Girardin pour réduire son impôt sur les sociétés

Dossier page 2 à 5. Brèves en page 6. Investir en Girardin pour réduire son impôt sur les sociétés VOTRE CONSEILLER Newsletter d informations juridiques et fiscales Fippatrimoine.com ÉLÉPHANT PATRIMOINE Gérard CHIQUOT 9 rue de Courtalin - Marne La Vallée 77700 Magny Le Hongre g.chiquot@fippatrimoine.com

Plus en détail

Girardin Industriel «Portefeuille Industrie des Tropiques» Un produit sécurité de défiscalisation haut de gamme.

Girardin Industriel «Portefeuille Industrie des Tropiques» Un produit sécurité de défiscalisation haut de gamme. Girardin Industriel «Portefeuille Industrie des Tropiques» Un produit sécurité de défiscalisation haut de gamme. Sommaire Page (s) Qui sommes nous? 3 La loi Girardin Industriel 4 Notre produit : Portefeuille

Plus en détail

LA LOI GIRARDIN POUR LES PARTICULIERS

LA LOI GIRARDIN POUR LES PARTICULIERS LA LOI GIRARDIN POUR LES PARTICULIERS (Article 199 undecies A et B du CGI) D un placement sécurisé à forte rentabilité...... à un investissement patrimonial très avantageux - 1 - La LODEOM (Loi pour le

Plus en détail

Le mot du Président. ECOFIP, Ingénierie et Financement Outre-Mer

Le mot du Président. ECOFIP, Ingénierie et Financement Outre-Mer www.ecofip.com Le mot du Président ECOFIP, Ingénierie et Financement Outre-Mer Chers partenaires, Avec plus de 1.300 entreprises financées en 2010, pour un volume de 120 millions d euros d opérations réparties

Plus en détail

L outre mer, territoires d investissements et opportunités fiscales

L outre mer, territoires d investissements et opportunités fiscales L outre mer, territoires d investissements et opportunités fiscales Intervenants Abdoullah Lala Expert-comptable, Pdt CRO La Réunion Rémy Amato Expert-comptable Marcelino Burel Expert-comptable Michel

Plus en détail

Investir en immobilier à la Réunion dans le cadre du Dispositif GIRARDIN (art.217 Undecies du CGI) Et payer moins d impôt sur les sociétés

Investir en immobilier à la Réunion dans le cadre du Dispositif GIRARDIN (art.217 Undecies du CGI) Et payer moins d impôt sur les sociétés Investir en immobilier à la Réunion dans le cadre du Dispositif GIRARDIN (art.217 Undecies du CGI) Et payer moins d impôt sur les sociétés 2 Comment effectuer un investissement immobilier à la Réunion

Plus en détail

COMMENT REDUIRE SON IMPOT SUR LE REVENU?

COMMENT REDUIRE SON IMPOT SUR LE REVENU? COMMENT REDUIRE SON IMPOT SUR LE REVENU? 24 novembre 2009 1 PLAN DE L INTERVENTION Introduction 1 ère partie : La Loi Scellier 2 ème partie : La Loi Girardin Industriel 3 ème partie : La souscription au

Plus en détail

GIRARDIN INDUSTRIEL 2010 CARRE OUTREMER

GIRARDIN INDUSTRIEL 2010 CARRE OUTREMER GIRARDIN INDUSTRIEL 2010 CARRE OUTREMER AIDE FISCALE A L INVESTISSEMENT OUTRE-MER Article 199 undecies B du C.G.I. Version du 1 er septembre 2010 Rentabilité : 32 % Dossier de :... Proposé par votre conseiller:

Plus en détail

déduction fiscale Monument historique Immeubles classés ou inscrits à l Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques (ISMH).

déduction fiscale Monument historique Immeubles classés ou inscrits à l Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques (ISMH). déduction fiscale Monument historique Immeubles classés ou inscrits à l Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques (ISMH). Réhabiliter et préserver le patrimoine architectural français. Les dépenses

Plus en détail

BANQUE POPULAIRE GESTION PRIVÉE SCPI SCELLIER BBC FRUCTIRESIDENCE BBC. BANQUE & ASSURANCE www.banquepopulaire.fr

BANQUE POPULAIRE GESTION PRIVÉE SCPI SCELLIER BBC FRUCTIRESIDENCE BBC. BANQUE & ASSURANCE www.banquepopulaire.fr BANQUE POPULAIRE GESTION PRIVÉE SCPI SCELLIER BBC FRUCTIRESIDENCE BBC BANQUE & ASSURANCE www.banquepopulaire.fr Avertissement - Facteurs de risques Lorsque vous investissez dans une SCPI de type «Scellier

Plus en détail

Loi Girardin (investissement locatif)

Loi Girardin (investissement locatif) Loi Girardin (investissement locatif) Afin de promouvoir le développement économique des territoires d'outre-mer, l investissement dans l immobilier pour les particuliers est encouragé par l'état français

Plus en détail

édition 2009 / 2010 Les essentiels 50 conseils Guide pratique hors-série pour payer moins d impôts UNE RELATION DURABLE, ICI, ça CHANGE LA VIE.

édition 2009 / 2010 Les essentiels 50 conseils Guide pratique hors-série pour payer moins d impôts UNE RELATION DURABLE, ICI, ça CHANGE LA VIE. édition 2009 / 2010 Les essentiels Guide pratique hors-série 50 conseils pour payer moins d impôts UNE RELATION DURABLE, ICI, ça CHANGE LA VIE. Avant-Propos Déductions, réductions et crédits d impôt de

Plus en détail

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 18 MAI 2010 3 G-1-10

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 18 MAI 2010 3 G-1-10 DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 18 MAI 2010 3 G-1-10 TAXE SUR LA VALEUR AJOUTEE NON PERCUE RECUPERABLE (TVA NPR) APPLICABLE DANS LES DOM (C.G.I., art. 295 A ) NOR : ECE L 10 30014J

Plus en détail

Plafonnement fiscal des investissements et bouclier fiscal. Du constat au conseil

Plafonnement fiscal des investissements et bouclier fiscal. Du constat au conseil Plafonnement fiscal des investissements et bouclier fiscal Du constat au conseil Intervenants Félix CICERON, Directeur de l ingénierie patrimoniale, Expert& Finance José SOTO, Directeur des partenariats

Plus en détail

FIP INTER INVEST ISF 2015. Inter Invest FONDS D INVESTISSEMENT DE PROXIMITE SOCIETE DE GESTION. Document à caractère publicitaire

FIP INTER INVEST ISF 2015. Inter Invest FONDS D INVESTISSEMENT DE PROXIMITE SOCIETE DE GESTION. Document à caractère publicitaire FIP INTER INVEST ISF 2015 FONDS D INVESTISSEMENT DE PROXIMITE Inter Invest Spécialiste en opérations Outre-mer depuis 1991 SOCIETE DE GESTION Document à caractère publicitaire FISCALITÉ DU FIP INTER INVEST

Plus en détail

INVESTIR EN 2013 DANS LA GIRARDIN SOCIALE (Art. 199 Undecies C du CGI)

INVESTIR EN 2013 DANS LA GIRARDIN SOCIALE (Art. 199 Undecies C du CGI) INVESTIR EN 201 DANS LA GIRARDIN SOCIALE (Art. 199 Undecies C du CGI) LA LOI GIRARDIN SOCIALE Investir dans le logement social outre-mer procure une réduction d'impôt de 50% au particulier. Même s'il doit

Plus en détail

Arrérages : Sommes d argent versées périodiquement à une personne au titre d une rente ou d une pension.

Arrérages : Sommes d argent versées périodiquement à une personne au titre d une rente ou d une pension. GLOSSAIRE DES PRINCIPAUX TERMES UTILISÉS 1 EN MATIÈRE DE PRODUITS FINANCIERS Action : Titre représentant une part du capital d une société (cotée ou non cotée en Bourse). Il s agit d un titre de propriété

Plus en détail

Attention, l offre se termine au plus tard le 31 août 2009! Avertissement à l investisseur

Attention, l offre se termine au plus tard le 31 août 2009! Avertissement à l investisseur SCPI Sema 2i Profitez des avantages fiscaux de la Loi Girardin en contrepartie d une conservation des parts pendant au moins 6 ans à compter de la date d achèvement du dernier logement (prévue en 2011).

Plus en détail

68 rue Duquesne 69006 LYON Tel : 04 78 89 01 49 Fax : 04 72 43 09 76 Mail : contact@fpconseil.fr

68 rue Duquesne 69006 LYON Tel : 04 78 89 01 49 Fax : 04 72 43 09 76 Mail : contact@fpconseil.fr 68 rue Duquesne 69006 LYON Tel : 04 78 89 01 49 Fax : 04 72 43 09 76 Mail : contact@fpconseil.fr 1 REUNION DU 19 NOVEMBRE 2012 SOMMAIRE Loi de Finances rectificative 2012 Loi de Financement de la Sécurité

Plus en détail

7 SOLUTIONS OPTIMISATION FISCALE Comment alléger le poids de ses impôts?

7 SOLUTIONS OPTIMISATION FISCALE Comment alléger le poids de ses impôts? 7 SOLUTIONS OPTIMISATION FISCALE Comment alléger le poids de ses impôts? P.S. Des solutions sortant des sentiers battus! 7 SOLUTIONS OPTIMISATION FISCALE De vraies optimisations fiscales facilement applicables!

Plus en détail

Pierre Avenir 2 Société Civile de Placement Immobilier

Pierre Avenir 2 Société Civile de Placement Immobilier Pierre Avenir 2 Société Civile de Placement Immobilier Communication à caractère promotionnel Fotolia : Auris Avertissement Lorsque vous investissez dans une SCPI éligible au dispositif Scellier, vous

Plus en détail

Les principales dispositions de la loi de finances pour 2014 publiée au Journal officiel le 30 décembre 2013

Les principales dispositions de la loi de finances pour 2014 publiée au Journal officiel le 30 décembre 2013 Les principales dispositions de la loi de finances pour publiée au Journal officiel le 30 décembre 2013 IMPÔT SUR LE REVENU Barème CGI. art.197 Décote CGI. art. 197 Barème non revalorisé en 2012 et 2013

Plus en détail

Présentation du dispositif fiscal : Article 217 undecies du CGI

Présentation du dispositif fiscal : Article 217 undecies du CGI Présentation du dispositif fiscal : Article 217 undecies du CGI Pour les entreprises soumises à l Impôt sur les Sociétés, le dispositif Girardin Société 100 % permet de déduire du résultat imposable la

Plus en détail

VOULEZ-VOUS VOUS TORTURER UN PEU LES MENINGES? Alors voici quelques exemples d'utilisation de parts de SCPI

VOULEZ-VOUS VOUS TORTURER UN PEU LES MENINGES? Alors voici quelques exemples d'utilisation de parts de SCPI VOULEZ-VOUS VOUS TORTURER UN PEU LES MENINGES? Alors voici quelques exemples d'utilisation de parts de SCPI Hypothèse 1 : J'ai un contrat d'assurance Vie de 100 000 et je veux me constituer des revenus

Plus en détail

Les principales dispositions du projet de loi de finances pour 2014 adopté en première lecture à l Assemblée nationale du 19 novembre 2013

Les principales dispositions du projet de loi de finances pour 2014 adopté en première lecture à l Assemblée nationale du 19 novembre 2013 Les principales dispositions du projet de loi de finances pour adopté en première lecture à l Assemblée nationale du 19 novembre 2013 IMPÔT SUR LE REVENU Barème CGI. art.197 Décote CGI. art. 197 Barème

Plus en détail

L impôt sur le revenu des personnes physiques Calcul Plafonnement des Niches et Actions. Réunion CEGECOBA ASSAPROL 21 mai 2015.

L impôt sur le revenu des personnes physiques Calcul Plafonnement des Niches et Actions. Réunion CEGECOBA ASSAPROL 21 mai 2015. L impôt sur le revenu des personnes physiques Calcul Plafonnement des Niches et Actions Réunion CEGECOBA ASSAPROL 21 mai 2015 intervenante: Karine SALVAT CONSEILLER en INVESTISSEMENT FINANCIER 1 Objectif

Plus en détail

Elysées Finance. Comment transformer l Impôt sur les Sociétés en Dividendes... (ou en Fonds Propres pour l Entreprise).

Elysées Finance. Comment transformer l Impôt sur les Sociétés en Dividendes... (ou en Fonds Propres pour l Entreprise). ElyséesFinance Girardin I.S. Article 217 undecies du C.G.I. La phrase «magique» Comment transformer l Impôt sur les Sociétés en Dividendes... (ou en Fonds Propres pour l Entreprise). Principe Comptable

Plus en détail

INVESTMENT MANAGEMENT PIERRE AVENIR. Société Civile de Placement Immobilier. Communication à caractère promotionnel

INVESTMENT MANAGEMENT PIERRE AVENIR. Société Civile de Placement Immobilier. Communication à caractère promotionnel INVESTMENT MANAGEMENT PIERRE AVENIR Société Civile de Placement Immobilier Communication à caractère promotionnel Avertissement Lorsque vous investissez dans une SCPI de type «Scellier», vous devez tenir

Plus en détail

Formation ESSEC Gestion de patrimoine

Formation ESSEC Gestion de patrimoine Formation ESSEC Gestion de patrimoine Séminaire «L investissement immobilier» Le loueur en meublé professionnel (LMP) François Longin 1 www.longin.fr Plan (1) Le statut LMP Juridique (location meublée)

Plus en détail

Optimisation de l impôt sur les sociétés. 18, boulevard Montmartre 75009 Paris

Optimisation de l impôt sur les sociétés. 18, boulevard Montmartre 75009 Paris INVESTIS Optimisation de l impôt sur les sociétés 18, boulevard Montmartre 75009 Paris INVEST IS - Page 0 tél : 01 43 29 02 02 - fax : 01 43 29 02 12 - e-mail : info@fineiffel.com - www.fineiffel.com FINEIFFEL

Plus en détail

DÉCOUVREZ L INNOVATION DU VIAGER MUTUALISÉ

DÉCOUVREZ L INNOVATION DU VIAGER MUTUALISÉ DÉCOUVREZ L INNOVATION DU VIAGER MUTUALISÉ PRÉSENTATION Société en Commandite par Actions, la SCA FRANCE INVEST VIAGER propose un fonds d investissement strictement orienté vers le secteur immobilier ancien,

Plus en détail

Comment conjuguer préparation de sa retraite et avantage fiscal?

Comment conjuguer préparation de sa retraite et avantage fiscal? Comment conjuguer préparation de sa retraite et avantage fiscal? Joëlle DALBERA & Samuel ELIMBI Département Retraite Patrimoniale Direction du Développement Sommaire 01//LE MARCHE DU PERP 02// LES PRINCIPES

Plus en détail

Loi de finances rectificative pour 2010 et Loi de finances pour 2011. Loi de finances pour 2011

Loi de finances rectificative pour 2010 et Loi de finances pour 2011. Loi de finances pour 2011 Loi de finances rectificative pour 2010 et Loi de finances pour 2011 Loi de finances pour 2011 La loi de finances pour 2011 ne bouleverse pas notre fiscalité. Les principales dispositions sont relatives

Plus en détail

4.2.3. Optimisation de la rémunération du dirigeant de société soumise à l IS

4.2.3. Optimisation de la rémunération du dirigeant de société soumise à l IS 4 4.2.3. Optimisation de la rémunération du dirigeant de société soumise à l IS Le dirigeant d une entreprise soumise à l IS dispose d une grande liberté pour construire sa rémunération, puisqu elle peut

Plus en détail

Investissez indirectement dans l immobi

Investissez indirectement dans l immobi SCPI PRIMO 1 Investissez indirectement dans l immobi PRIMO 1 a pour objectif de constituer un patrimoine immobilier résidentiel, permettant l accès aux avantages fiscaux du nouveau dispositif Scellier.

Plus en détail

bien investir dans l immobilier en 2014 Mise à jour SEPTEMBRE 2014

bien investir dans l immobilier en 2014 Mise à jour SEPTEMBRE 2014 w.immobilier-defisc.fr - www.immobilier-defisc.fr - www.immobilier-defisc.fr - www.immobilier-defisc.fr - www.immobilier-defisc.fr bien investir dans l immobilier en 2014 Mise à jour SEPTEMBRE 2014 Sommaire

Plus en détail

LE DISPOSITIF «PINEL» LOGEMENTS NEUFS OU EN VEFA EN METROPOLE

LE DISPOSITIF «PINEL» LOGEMENTS NEUFS OU EN VEFA EN METROPOLE LE DISPOSITIF «PINEL» LOGEMENTS NEUFS OU EN VEFA EN METROPOLE La loi de finances pour 2015, qui a rebaptisé le dispositif «Duflot» en dispositif «Pinel», a apporté des améliorations au dispositif d investissement

Plus en détail

Programme ESSEC Gestion de patrimoine

Programme ESSEC Gestion de patrimoine Programme ESSEC Gestion de patrimoine Séminaire «L investissement immobilier» Les dispositifs fiscaux François Longin 1 www.longin.fr Les mesures de défiscalisation Raisons économiques sous jacentes aux

Plus en détail

LOI DE FINANCE 2013 22/01/2013. Aella Conseil 76 boulevard Exelmans 75016 Paris. Tél : 01 44 14 04 04 contact@aellaconseil.com

LOI DE FINANCE 2013 22/01/2013. Aella Conseil 76 boulevard Exelmans 75016 Paris. Tél : 01 44 14 04 04 contact@aellaconseil.com LOI DE FINANCE 2013 La loi de Finance 2013 apporte son lot de nouveautés. Nombre de régimes tant pour les entreprises que pour les particuliers sont impactés en profondeur. Ci-après la revue des principaux

Plus en détail

123CAPITAL PME II. Fonds d Investissement de Proximité

123CAPITAL PME II. Fonds d Investissement de Proximité Fonds d Investissement de Proximité 123CAPITAL PME II 123CAPITAL PME II Bénéficiez d une double réduction d impôt : ISF + impôt sur le revenu Sous réserve d une durée de placement comprise entre 8 et 10

Plus en détail

4. Déduction des intérêts d emprunt pour l acquisition de la résidence principale

4. Déduction des intérêts d emprunt pour l acquisition de la résidence principale Lettre d'information - Septembre - Octobre 2007 MESURES FISCALES ET PATRIMONIALES EN FAVEUR DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU POUVOIR D ACHAT ENTREPRISES 1. Défiscalisation des heures supplémentaires 2. Parachutes

Plus en détail

1 Les FCPI. 2 Les FIP. 3 Girardin industriel «One-shot» 4 Les SOFICA

1 Les FCPI. 2 Les FIP. 3 Girardin industriel «One-shot» 4 Les SOFICA Quatre placements défiscalisants 1 Les FCPI 2 Les FIP 3 Girardin industriel «One-shot» 4 Les SOFICA juin 2008 Ce document vous est remis à la suite de votre demande expresse. Il a pour unique objet de

Plus en détail

INVESTISSEMENT AVEC LEVIER FISCAL POUR LES SOCIÉTÉS À L IS : LE MÉCANISME GIRARDIN IS

INVESTISSEMENT AVEC LEVIER FISCAL POUR LES SOCIÉTÉS À L IS : LE MÉCANISME GIRARDIN IS Diane Patrimoine INVESTISSEMENT AVEC LEVIER FISCAL POUR LES SOCIÉTÉS À L IS : LE MÉCANISME GIRARDIN IS Pourquoi une Girardin à l IS Un avantage fiscal non soumis au plafonnement des niches fiscales Une

Plus en détail

LES LOIS DE DEFISCALISATIONS DONNANT DROIT À DES RÉDUCTIONS D IMPOTS

LES LOIS DE DEFISCALISATIONS DONNANT DROIT À DES RÉDUCTIONS D IMPOTS Les Niches Fiscales Sommaire INTRODUCTION LES LOIS DE DEFISCALISATIONS DONNANT DROIT À DES RÉDUCTIONS D IMPOTS 1. La Loi Scellier 2. La Loi Girardin 3. La Location Meublée Professionnelle (LMP) 4. Le Loueur

Plus en détail

(ou : Comment transformer l Impôt sur les Sociétés en Dividendes...)

(ou : Comment transformer l Impôt sur les Sociétés en Dividendes...) ElyséesFinance «Démystification» GIS 33 «Girardin I.S.» (ou : Comment transformer l Impôt sur les Sociétés en Dividendes...) Principe Comptable «Classique» R.C.A.I : 450.000 Résultat Fiscal : 450.000 I.S.

Plus en détail

Les statuts de loueur en meublé (LMP et LMNP)

Les statuts de loueur en meublé (LMP et LMNP) Les statuts de loueur en meublé (LMP et LMNP) Je vous propose un feuilleton 2007 sur les thèmes relatifs à l investissement immobilier ; pour ce premier volet, je vous emmène ce trimestre, à la découverte

Plus en détail

Pôle les Missions de Demain. Nouvelles pistes d optimisation fiscale en Outre mer après la LODEOM

Pôle les Missions de Demain. Nouvelles pistes d optimisation fiscale en Outre mer après la LODEOM Pôle les Missions de Demain Nouvelles pistes d optimisation fiscale Intervenants Vincent Lacoste Expert comptable OEC Martinique Olivier Serva Vice président OEC Guadeloupe Corinne de Severac Présidente

Plus en détail

Le PEA : pour épargner dans un cadre fiscal avantageux (1)

Le PEA : pour épargner dans un cadre fiscal avantageux (1) Page 1 sur 5 Le PEA : pour épargner dans un cadre fiscal avantageux (1) Le Plan d Epargne en Actions (PEA) est une enveloppe fiscale destinée à recevoir des placements en actions européennes. Il n impose

Plus en détail

Newsletter - Mesures fiscales de la loi de Finances pour 2013

Newsletter - Mesures fiscales de la loi de Finances pour 2013 Newsletter - Mesures fiscales de la loi de Finances pour 2013 Octobre 2012 Sommaire 1. IMPOT SUR LE REVENU... 2 2. TAXATION DES REVENUS DU CAPITAL AU BAREME PROGRESSIF... 3 3. TAXATION DES PLUS-VALUES

Plus en détail

FISCALITE ET PATRIMOINE Que faire en 2012-2013? Le 24 octobre 2012

FISCALITE ET PATRIMOINE Que faire en 2012-2013? Le 24 octobre 2012 FISCALITE ET PATRIMOINE Que faire en 2012-2013? Le 24 octobre 2012 Vos experts Valérie Pruvost vient de la Banque Privée, elle était gérant privé chez Financière de l Echiquier et Carmignac Gestion. En

Plus en détail

- Loi de finances pour 2016. - Loi de finances rectificative pour 2015

- Loi de finances pour 2016. - Loi de finances rectificative pour 2015 Nouvelles mesures Plus d informations sur www.apce.com Loi de finances pour 2016 Loi n 20151785 du 29 décembre 2015, Journal officiel du 30 décembre 2015 Loi de finances rectificative pour 2015 Loi n 20151786

Plus en détail

OPTIMISEZ VOTRE INVESTISSEMENT IMMOBILIER

OPTIMISEZ VOTRE INVESTISSEMENT IMMOBILIER PASCAL DÉNOS Diplômé d expertise-comptable DESS en Banques et Finances Commissaire aux Comptes et Professeur de droit fiscal OPTIMISEZ VOTRE INVESTISSEMENT IMMOBILIER www.editions-organisation.com/livres/denos

Plus en détail

Panorama des principaux crédits et réductions d impôt en faveur des particuliers

Panorama des principaux crédits et réductions d impôt en faveur des particuliers SYNTHESE Fiscal Textes et références Article 199 terdecies- 0 A du Article 885-O V bis du Article 200 du Article 199 tervicies du Article 199 sexvicies du Article 199 septvicies du Article 199 sexdecies

Plus en détail

Evaluation de la défiscalisation outre-mer. Instance de concertation 2 ème réunion 28 mai 2013

Evaluation de la défiscalisation outre-mer. Instance de concertation 2 ème réunion 28 mai 2013 Evaluation de la défiscalisation outre-mer Instance de concertation 2 ème réunion 28 mai 2013 Ordre du jour 1. Rappel du contexte 2. Calendrier 3. Présentation des diagnostics 4. Présentation des propositions

Plus en détail

Présentation de la loi de finances 2013

Présentation de la loi de finances 2013 Expertise Comptable Audit Social Juridique Notre vocation est de mesurer la valeur Notre ambition, vous aider à la créer Conseils Présentation de la loi de finances 2013 Actualités sociales et fiscales

Plus en détail

Durée d investissement recommandée de 8 ans. SCPI à capital variable.

Durée d investissement recommandée de 8 ans. SCPI à capital variable. SCPI Rivoli Avenir Patrimoine Valorisez votre patrimoine en investissant indirectement dans de l immobilier d entreprise, avec la SCPI Rivoli Avenir Patrimoine Durée d investissement recommandée de 8 ans.

Plus en détail

Près de 50 %* des entreprises du secteur des Hôtels, Cafés, Restaurants sont exploitées sous forme de SARL

Près de 50 %* des entreprises du secteur des Hôtels, Cafés, Restaurants sont exploitées sous forme de SARL Près de 50 %* des entreprises du secteur des Hôtels, Cafés, Restaurants sont exploitées sous forme de SARL 33 %* sont exploitées en nom propre (entreprise individuelle ou personnelle) Structures juridiques

Plus en détail

CONSTITUER UNE SCI POUR MIEUX GÉRER SON PATRIMOINE IMMOBILIER

CONSTITUER UNE SCI POUR MIEUX GÉRER SON PATRIMOINE IMMOBILIER 1 CONSTITUER UNE SCI POUR MIEUX GÉRER SON PATRIMOINE IMMOBILIER 1. La SCI en bref L essentiel sur la société civile immobilière (SCI) Une SCI est une société civile qui gère un patrimoine Immobilier. La

Plus en détail

Immobilier et Assurance Vie

Immobilier et Assurance Vie Immobilier et Assurance Vie Les plus beaux patrimoines se façonnent dans l exigence Sommaire Le fonctionnement des SCPI au sein de l'assurance Vie...p3 Pourquoi la SCPI Primopierre?...p4 L'enveloppe Assurance

Plus en détail

Mon expert comptable, je peux compter sur lui! Le fiscal

Mon expert comptable, je peux compter sur lui! Le fiscal Mon expert comptable, je peux compter sur lui! Le fiscal Quelques constats pour commencer La fiscalité est une matière vivante! Il existe des dizaines d exonérations, des dizaines de réductions et de crédits

Plus en détail

PARA HÔTELLERIE & LMP/LMNP

PARA HÔTELLERIE & LMP/LMNP BIENVENUE AU DOMAINE DU GRAND TOURTRE UN SÉJOUR DE VACANCES INOUBLIABLE 18 place de l Hôtel de Ville 16 210 CHALAIS Tel: +33(0)5 45 98 31 56 Fax: +33(0)5 45 98 31 55 Email: france@shelbournedevelopment.com

Plus en détail

Le vieillissement de la population: une évolution génératrice d opportunités d investissement!

Le vieillissement de la population: une évolution génératrice d opportunités d investissement! LA SILVER ECONOMY UNE OPPORTUNITE DE MARCHE Les retraités de demain seront de plus en plus nombreux à rechercher des logements adaptés au vieillissement: des résidences services séniors Le vieillissement

Plus en détail

Présentation de la loi de finances pour 2013 et rappels des dispositifs des lois de finances rectificatives pour 2012

Présentation de la loi de finances pour 2013 et rappels des dispositifs des lois de finances rectificatives pour 2012 Présentation de la loi de finances pour 2013 et rappels des dispositifs des lois de finances rectificatives pour 2012 Présentation par l Ordre des avocats de Narbonne 1 Partie 1 : La fiscalité des particuliers

Plus en détail

Union des Métiers et des Industries de l'hôtellerie LOI DE FINANCES POUR 2011

Union des Métiers et des Industries de l'hôtellerie LOI DE FINANCES POUR 2011 Union des Métiers et des Industries de l'hôtellerie FISCAL Date : 21/01/2011 N : 01.11 LOI DE FINANCES POUR 2011 La loi de Finances pour 2011 a été définitivement adoptée le 15 décembre 2010 et publiée

Plus en détail

FIP FONCIEREMENT PME. www.sigmagestion.com

FIP FONCIEREMENT PME. www.sigmagestion.com FIP FONCIEREMENT PME www.sigmagestion.com 11 ème FIP géré par Sigma Gestion, FONCIEREMENT PME vise une allocation entre des PME françaises en croissance (minimum 60%) et des sociétés intervenant dans le

Plus en détail

GUIDE LOI GIRARDIN I.S

GUIDE LOI GIRARDIN I.S GUIDE LOI GIRARDIN I.S PRINCIPES ET EXPLICATIONS DU MECANISME EXEMPLES D INVESTISSEMENTS CONSEILS PRATIQUES GROUPE FIGA 21, Grande Rue - 92310 SÈVRES Tél. : 01 45 34 89 66 email : assistante@groupe-figa.fr

Plus en détail

Bienvenue à la soirée «Fiscalité et social 2013 : Ce qui va changer»

Bienvenue à la soirée «Fiscalité et social 2013 : Ce qui va changer» Bienvenue à la soirée «Fiscalité et social 2013 : Ce qui va changer» Bienvenue à la soirée «fiscalité et social 2013 : Ce qui va changer Avec le soutien de LOI DE FINANCES 2013 Revue des principales mesures

Plus en détail

Le Bâtiment Basse Consommation «BBC»

Le Bâtiment Basse Consommation «BBC» L investissement Scellier BBC via une SCPI SCPI Corum Patrimoine Ile-de- France Lyon Marseille Nantes SCPI Corum Patrimoine La SCPI : un placement immobilier La Société Civile de Placement Immobilier a

Plus en détail

Présentation. Notre vocation. Nos Engagements. Notre Philosophie. Partenaires

Présentation. Notre vocation. Nos Engagements. Notre Philosophie. Partenaires Présentation Notre vocation Nos Engagements Notre Philosophie Partenaires GROUPE MIP SIÈGE SOCIAL ET BUREAUX 515 AVENUE DE LA TRAMONTANE - FORUM B ZI ATHELIA IV - 13600 LA CIOTAT tel : 04 42 98 05 70 fax

Plus en détail

Le Bâtiment Basse Consommation «BBC»

Le Bâtiment Basse Consommation «BBC» L investissement Scellier BBC via une SCPI en contrepartie d'une durée de blocage des parts de 14 ans et d'un risque de perte en capital SCPI Corum Patrimoine Ile-de- France Lyon Marseille Nantes SCPI

Plus en détail

Réduire ses impôts en 2013. «De nombreuses stratégies possibles, quelques précautions à prendre»

Réduire ses impôts en 2013. «De nombreuses stratégies possibles, quelques précautions à prendre» Réduire ses impôts en 2013 «De nombreuses stratégies possibles, quelques précautions à prendre» Nos Modalités d Intervention 1 er rendez-vous Présentation du cabinet Découverte de votre patrimoine Détermination

Plus en détail

Barème de l impôt sur le revenu

Barème de l impôt sur le revenu Refonte du barème Barème de l impôt sur le revenu Suppression de la première tranche d imposition au taux de 5,5 % Revalorisation des limites et seuils associés au barème de 0,5 % Barème applicable à l

Plus en détail

Association Française des Conseils en Gestion de Patrimoine Certifiés CGPC

Association Française des Conseils en Gestion de Patrimoine Certifiés CGPC Association Française des Conseils en Gestion de Patrimoine Certifiés CGPC Membre du Financial Planning Standards Board (FPSB) Association déclarée loi du 1 er juillet 1901 (et textes subséquents) EXAMEN

Plus en détail

Pierre Avenir 3 Société Civile de Placement Immobilier

Pierre Avenir 3 Société Civile de Placement Immobilier Pierre Avenir 3 Société Civile de Placement Immobilier Communication à caractère promotionnel BNP Paribas REIM, société de gestion de portefeuille, lance une nouvelle SCPI Scellier, «label BBC» : Pierre

Plus en détail

SCPI Rivoli Avenir Patrimoine

SCPI Rivoli Avenir Patrimoine SCPI Rivoli Avenir Patrimoine Valorisez votre patrimoine en investissant indirectement dans de l immobilier d entreprise, avec la SCPI Rivoli Avenir Patrimoine Durée d investissement recommandée de 8 ans.

Plus en détail

FISCALITÉ 2014 LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE 2013 LOI DE FINANCES 2014

FISCALITÉ 2014 LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE 2013 LOI DE FINANCES 2014 1 FISCALITÉ 2014 LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE 2013 LOI DE FINANCES 2014 2 Fiscalité 2014 SOMMAIRE I. Imposition des revenus II. Optimisation de l impôt sur le revenu III. Imposition des plus-values IV.

Plus en détail

défi sca tion réduisez vos impôts 50 Conseils indispensables UNE RELATION DURABLE, ICI, ça CHANGE LA VIE.

défi sca tion réduisez vos impôts 50 Conseils indispensables UNE RELATION DURABLE, ICI, ça CHANGE LA VIE. défi sca tion li 20 09 sa Guide 009 pratique n 2 réduisez vos impôts 50 Conseils indispensables UNE RELATION DURABLE, ICI, ça CHANGE LA VIE. édito Avant-Propos Déductions, abattements, exonérations Vous

Plus en détail

Assurez votre avenir et celui de vos proches! SwissLife Référence Retraite

Assurez votre avenir et celui de vos proches! SwissLife Référence Retraite Assurez votre avenir et celui de vos proches! SwissLife Référence Retraite Assurance Retraite Multisupport des Particuliers SwissLife Référence Retraite Préparez votre retraite La retraite se prépare tôt

Plus en détail

ISATIS Antin FCPI 2014. Fonds Commun de placement dans l innovation Document à caractère promotionnel. Commissaire aux comptes

ISATIS Antin FCPI 2014. Fonds Commun de placement dans l innovation Document à caractère promotionnel. Commissaire aux comptes ISATIS Antin FCPI 2014 Fonds Commun de placement dans l innovation Document à caractère promotionnel Commissaire aux comptes Le capital investissement un enjeu majeur : pour notre économie, l emploi et

Plus en détail

FIP PME 974 n 3. FIP éligible à la réduction d ISF* ou IR*

FIP PME 974 n 3. FIP éligible à la réduction d ISF* ou IR* la marque d OTC Asset Management FIP PME 974 n 3 FIP éligible à la réduction d ISF* ou IR* Agrément AMF du 03.10.2014 sous le numéro FNS 20140038 Document non contractuel édité en octobre 2014. Ce document

Plus en détail

L immobilier en centre ville

L immobilier en centre ville La note d information relative à la première augmentation de capital a reçu de l Autorité des Marchés Financiers le visa SCPI n 14-12 en date du 22/07/2014. La note d information relative à la seconde

Plus en détail

NextStage FIP. FIP NextStage Rendement 2021. Code ISIN : FR0011780691. Agrément AMF du 28 mars 2014 sous le numéro FNS20140017

NextStage FIP. FIP NextStage Rendement 2021. Code ISIN : FR0011780691. Agrément AMF du 28 mars 2014 sous le numéro FNS20140017 FIP NextStage FIP NextStage Rendement 2021 Code ISIN : FR0011780691 Agrément AMF du 28 mars 2014 sous le numéro FNS20140017 FIP éligible à la réduction d ISF* ou IR* NextStage soutient Document non contractuel

Plus en détail

Le nom de la société ne préjuge pas de l absence de fragilité de l investissement proposé

Le nom de la société ne préjuge pas de l absence de fragilité de l investissement proposé Et l entreprenariat bien soutenu devient anti-fragile. Le nom de la société ne préjuge pas de l absence de fragilité de l investissement proposé au public. L autorité des marchés financiers a apposé le

Plus en détail

SCPI de type MALRAUX *

SCPI de type MALRAUX * SCPI de type MALRAUX * Souscriptions ouvertes jusqu au 20 décembre 2012 *Le dispositif fiscal Malraux offre au souscripteur une réduction d impôt immédiate, en contrepartie d une durée de conservation

Plus en détail

Du Scellier au Duflot

Du Scellier au Duflot 12 décembre 2012 DAEJ/CAB/2012/67 Du au Duflot 1- De nombreux dispositifs d aide à l investissement locatif dans le logement neuf se sont succédés depuis 1986 Depuis 1986, six dispositifs fiscaux de soutien

Plus en détail

GIRARDIN IS FORMATION. Victoria PATRIMOINE

GIRARDIN IS FORMATION. Victoria PATRIMOINE GIRARDIN IS FORMATION Victoria PATRIMOINE LA LOI Publiée au journal officiel du 22 juillet 2003 transposée en particulier au sein de l article 217 Undecies du Code Général des impôts, la loi Girardin société

Plus en détail

Pourquoi investir dans la pierre? Les principales lois fiscales

Pourquoi investir dans la pierre? Les principales lois fiscales Pourquoi investir dans la pierre? Pour réduire sa fiscalité Pour épargner intelligemment Pour préparer sa retraite Pour protéger ses proches Pour créer des revenus Pour transmettre un patrimoine Les principales

Plus en détail