INVESTISSEMENTS GIRARDIN DOM COM 2015

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "INVESTISSEMENTS GIRARDIN DOM COM 2015"

Transcription

1 INVESTISSEMENTS GIRARDIN DOM COM 2015

2 EDITO Il y a plus de 20 ans, nous avons créé PROFINA,travaillant déjà dans la défiscalisation à l époque «loi Pons» après avoir remarqué que seules les grandes entreprises bénéficiaient des dispositifs mis en place par cette loi. Ayant par formation une culture du financement des PME c est tout naturellement que nous nous sommes tournés vers le financement des PME et TPE des DOM- TOM au moyen de la loi de défiscalisation. Afin de nous faire connaitre par les entreprises de ces départements nous nous sommes appuyés sur des partenaires locaux connaissant bien le tissu économique qui de par leurs activités étaient en contact avec les entreprises. Nous avons par ailleurs développé une nouvelle offre pour les investisseurs basée sur la mutualisation des investissements afin de minimiser le risque global lié à ces opérations. Cette démarche nous a permis de financer dès notre début d activité de nombreux projets d investissement que nous avons placés dans des SNC regroupant plusieurs locataires. La principale contrainte liée à la loi de défiscalisation est la nécessité que les investissements donnés en location aux entreprise locales soient exploités pour une durée de 5 années, cette contrainte implique de suivre précisément les locataires durant les 5 années d exploitation. Conscients de l importance de la gestion des SNC de défiscalisation nous avons créé en 1996 une société autonome, COFAG, dont la principale activité est de gérer les SNC de défiscalisation pour le compte des investisseurs pour toute la durée des opérations indépendamment de PROFINA. Aujourd hui après plus de 20 ans d activité, plus de 3000 SNC créées et plus de locataires suivis, PROFINA et COFAG ont adaptées leurs activités aux nombreuses modifications de la loi de défiscalisation et offrent dans le cadre de cette loi, des solutions pérennes et sécurisées autant aux investisseurs qu aux PME des DOM-COM dont le financement reste compliqué particulièrement en période de crise. Brigitte PERONNIN François PERONNIN 2

3 Profina Présentation de PROFINA Les chiffres clés La société a été créée en 1994 par François PERONNIN, très vite rejoint par Brigitte, son épouse. Ses principaux actionnaires, amis très proches du couple, ont tous une activité entrepreneuriale. En effet, chez PROFINA être actionnaire signifie également conseiller, analyser, améliorer et participer à la vie de la société. Depuis quelques temps, les enfants des dirigeants ont décidé de rejoindre PROFINA pour poursuivre, pérenniser et développer l activité. Les principaux cadres qui ont, pour la plupart, entamé leur vie professionnelle chez PROFINA ou COFAG continuent de contribuer au développement des deux entités. PROFINA est et restera une entreprise familiale fondée sur des valeurs d intégrité et de probité. L activité principale de PROFINA est le montage, la commercialisation et la gestion de dossiers de Girardin industriel dans le cadre des lois de défiscalisation successives (Loi Pons, Loi Paul et Loi Girardin). > LES DATES CLÉS 1996 À la demande d un groupe d investisseurs soucieux d assurer la pérennité du suivi de leurs investissements dans le temps, la Société COFAG est créée. Son activité se concentre sur la gestion des SNC montées et commercialisées par PROFINA. En août 2002 PROFINA acquiert son principal concurrent ATLANTIC GESTION, ce qui lui permet d augmenter sa capacité de gestion des SNC et de démontrer son savoir-faire dans ce domaine. Dès lors, les équipes se renforcent, tant du côté de la gestion des SNC avec plusieurs salariés dans les DOM qu au plan commercial avec l intégration de ses partenaires commerciaux dans les DOM. À Paris, les sociétés PROFINA et COFAG comptent une trentaine de personnes. 21 ans Le Groupe PROFINA vous accompagne depuis plus de 20 ans dans vos investissements DOM- COM 1 Milliard Sur les 10 dernières années d exercice, PROFINA a financé plus d 1 Mrd de matériel industriel assurant ensuite, au travers de COFAG, un suivi très strict des investissements SNC La société COFAG, spécialiste de la gestion des risques, gère plus de 2000 SNC pour le compte d investisseurs ayant souscrit les produits PROFINA. Créée à l initiative des investisseurs, cette filiale assure la pérennité des investissements investisseurs PROFINA travaille en direct avec plus de 4000 clients investisseurs, certains, fidèles depuis plus de 20 ans. Depuis plus de 20 ans PROFINA s est agrandi et a développé des activités complémentaires, toujours axées sur les DOM 3

4 Cofag L histoire de COFAG > ORIGINE DE SA CRÉATION À l écoute des investisseurs des SNC (Sociétés en Nom Collectifs) de défiscalisation et sensibilisée par leur souhait de s assurer d une gestion pérenne de leurs investissements dans le temps, Brigitte PERONNIN décide de répondre à leur besoin. Elle crée en 1996, la société COFAG (Compagnie Financière Antilles Guyane), spécialisée dans la gestion des SNC de défiscalisation. > UNE LÉGITIMITÉ ACCRUE COFAG a débuté son activité et s est développée aux cotés de la société PROFINA, elle consacre sa mission de gestion aux Sociétés crées par PROFINA. En 2002, suite aux difficultés rencontrées par l un de ses principaux concurrents ATLANTIC GESTION et à sa liquidation, la société COFAG se voie confier par le Tribunal de Commerce la gestion de 300 SNC laissées en déshérence elle acquiert ainsi une nouvelle taille et prends plus d autonomie vis-à-vis de PROFINA. COFAG dépasse alors sa mission à dimension interne, elle se restructure, organise ses services, développe l expertise de ses équipes et doit assumer sa mission de gestion pour le compte d autrui et rendre des comptes à ses mandants. COFAG démontre ainsi aux investisseurs, le sérieux de ses équipes et la qualité de sa prestation en préservant leurs investissements et en limitant leurs risques. COFAG est un label de qualité et une assurance pour la bonne gestion des opérations des investisseurs des SNC. COFAG devient une SAS en 2010, elle est présidée par François PERONNIN et Sarah MHIBIK en assure la direction générale. Dans le cadre de son mandat commercial de gestion pour autrui, COFAG est aussi liée juridiquement, elle se doit de préserver les intérêts des investisseurs et de veiller scrupuleusement à la pérennité de leurs investissements. > LA MISSION DE COFAG Durant ses 19 ans d expérience dédiées à la gestion des opérations de défiscalisation, COFAG a eu en gestion 1 Milliard d euros d investissement. A présent COFAG gère 2000 SNC représentant contrats de location de matériels industriel mis à la disposition d entreprises dans les DOM/COM. Les missions de COFAG sont multiples, elles consistent globalement dans la gestion administrative, comptable et juridique de toutes les SNC en portefeuille. L équipe de COFAG > DES SERVICES SPÉCIALISÉS DOTÉS D OUTILS PERFORMANTS Forte de son expérience de 19 ans dans la gestion de SNC de défiscalisation, COFAG a su s adapter aux changements des lois de défiscalisation en s entourant de moyens humains spécialisés dans des domaines prédominants et essentiels à l exercice de son mandat. COFAG assure quatre foncions essentielles dans la gestion des SNC : Comptabilité SNC Gestion des contrats de location Recouvrement des loyers Juridique des SNC Le rôle de COFAG > UN LIEN JURIDIQUE FORT Dès la création juridique des SNC montées par PROFINA, COFAG est nommée en qualité de gérant de celles-ci. Dans le cadre de son mandat social de gérant, COFAG est lié juridiquement aux SNC, elle se doit d être le gardien des SNC et d accomplir sérieusement et honnêtement sa fonction de gérant. > UNE IMPLANTATION LOCALE FORTE La force de COFAG repose également dans sa présence dans les DOM-COM. Nos agences locales sont un atout essentiel pour assurer une bonne gestion des dossiers. Elles nous permettent un ancrage permanent dans l environnement économique et social de nos locataires et de tous les acteurs économiques de notre métier. 4

5 La loi Girardin À PARTIR DE D IMPÔTS Son histoire La loi du 21 juillet 2003 de programme pour l Outremer (codifié à l article 199 undecies B du Code Général des Impô ts) est un dispositif visant à accompagner le développement économique des DOM-COM en facilitant le financement des matériels destinés à l industrie ou à l artisanat grâce à l apport de contribuables français qui bénéficient en contre-partie d une réduction d impô t sur le revenu. Le but poursuivi par le législateur vise notamment à compenser les surcoûts dus à l éloignement géographique et à rétablir une égalité économique avec la métropole. Des dispositions s inscrivent dans le long terme (Bruxelles a validé la reconduction du dispositif français de défiscalisation Outre-mer jusqu en 2017). Depuis 2009, l article 199 undecies C du CGI prévoit que les investissements en Outre-mer dans la construction ou l acquisition de logements neufs ouvrent également droit à une réduction d imp ôt sur le revenu afin de compenser la très forte pénurie de logements sociaux. Accessible dès d impôt Au lieu de vous acquitter de votre impôt sur le revenu en 2015, vous pouvez investir cette année avec Profina, à partir de d impôt, pour bénéficier en toute sécurité d une réduction d imp ôt sur le revenu dès l an prochain (principe du «One Shot»). Le montage Une rentabilité attractive pour un investissement utile La loi Girardin vous offre la possibilité d investir dans des opérations dans les DOM-COM pour bénéficier d une réduction d impôt représentant 110 à 122% de votre apport (suivant la date de souscription), tout en contribuant au développement économique de l Outre-mer. > PRENONS L EXEMPLE SUIVANT de revenus Marié, 2 parts soit environ d impôt Souscription Produit Profina réalisée en début d années avec une rentabilité de 20% : versement de pour bénéficier d une réduction d impôt de GAIN GARANTI DE K 2 K Montant de l impôt à payer sans apport en Girardin ÉCONOMIE D IMPÔT Réduction d impôts INVESTISSEMENT Personne physique ou EURL LE PORTEFEUILLE PROFINA est constitué de SNC et de plusieurs locataires Apports en comptes courants à la SNC SOCIÉTÉ EN NOM COLLECTIF (SNC) 10 K Montant de l apport en Girardin BANQUE Contrat de prêt 35% 55 % INVESTISSEMENTS DÉFISCALISÉS 10 % LOCATAIRE Contrat de location pendant 5 ans GAIN : Cession de créances - délégation de loyers et limitation de recours contre la structure investisseur Exemple chiffré non contractuel 5

6 Cas concret Exemple d un investissement en Girardin avec PROFINA LA SÉCURISATION DE VOTRE INVESTISSEMENT VIA UNE FORTE MUTUALISATION. PROFINA INCARNE LE TRAIT D UNION ENTRE LES INVESTISSEURS QUI CONFIENT LEURS FONDS ET LES ENTREPRISES ULTRAMARINES QUI EN BÉNÉFICIENT. PROFINA INVESTISSEURS SNC1 10 locataires différents Guadeloupe-Guyane-Réunion SNC2 10 locataires différents Nouvelle Calédonie-Martinique-Polynésie Parmi tous les projets montés, les illustrations suivantes sont représentatives : D e la variété des univers au sein desquels PROFINA intervient. Du soutien par PROFINA aux PME et TPE des régions d Outre-mer. De l optimisation des investissements effectués par PROFINA avec les capitaux confiés par les investisseurs. 6

7 Nos garanties 1 Agrément fiscal Tous les investissements réalisés par les SNC qui composent l opération bénéficient de l agrément de plein droit, conformément aux dispositions définies au 3 de l article 217 undecies III du CGI. 2 Garantie financière Afin de limiter la responsabilité financière des associés des SNC, les organismes financiers acceptent de limiter leur recours à la mise en jeu exclusive des garanties fournies par le locataire. La renonciation à recours vis-à-vis des associés de la SNC permet de dégager ceux-ci de leur responsabilité en cas de défaillance d un des locataires de la SNC. 3 Garantie financière PROFINA garantit la réalisation du programme d investissement au 31 décembre de l année en cours. Au cas, exceptionnel, où le programme n aurait pu être réalisé, PROFINA s engage à rembourser les investisseurs du montant de l apport correspondant à l opération défaillante. 4 Garantie de gestion Les besoins de trésorerie nécessaires à la gestion administrative, juridique, comptable et financière des SNC sont provisionnés en année 1 dans chacune des SNC. De ce fait, la société de gestion COFAG, gérante des SNC, peut garantir la pérennité de son action durant la durée légale de 5 années de conservation obligatoire des parts sociales par les associés de la SNC. 5 Risque locatif Le risque majeur dans ce type d investissement à forte rentabilité est la requalification de la réduction d impôt de l investisseur par les services fiscaux ou la réintégration de l investissement par la SNC : La requalification résulte du fait que le bien n est pas exploité pendant la durée du contrat de location ou que le locataire ne respecte pas les obligations de la LO- DEOM. (Voir les textes sur notre site La réintégration résulte du fait d un sinistre total du matériel. Afin de répondre à ces risques, le contrat de location entre la SNC et le locataire prévoit notamment : L obligation du locataire au respect des règles et obligations édictées par l article 199 undecies du CGI. Son non-respect entraîne, pour le locataire, une pénalité de 50 % du montant de l investissement. L obligation d exploitation du matériel. La résiliation anticipée du contrat de location quelle qu en soit la cause a pour conséquence, outre la récupération du matériel pour le relouer, de mettre à la charge du locataire une indemnité égale au montant des loyers restant à échoir majorée d une pénalité égale à 10 %. L obligation pour le locataire de souscrire une assurance tous risques sur tous les matériels ; son non-respect entraîne la résiliation anticipée du contrat de location dans les mêmes conditions définies ci-dessus. La société COFAG assure le suivi de ces obligations et met tout en œuvre pour mener toutes les procédures à l encontre des locataires afin de limiter les risques des investisseurs. La société COFAG ne peut cependant pas être tenue responsable du non-respect par les locataires des règles et obligations qui leur incombent. 6 Mutualisation du risque Le risque fiscal porté par chaque investisseur est mutualisé : Par la répartition des souscriptions des investisseurs dans plusieurs SNC composant l opération, Par la pluralité et la diversité géographique des locataires composant chaque SNC. 7 Garantie de sortie Au terme des 5 années de location des matériels, les SNC sont dissoutes par la société COFAG. 8 Garantie de sortie Les sociétés PROFINA et COFAG sont assurées auprès de la Compagnie COVEA RISKS depuis 2005 pour tous les risques liés à leur responsabilité civile et professionnelle. 7

8 Plafonnement 1/2 Plafonnement 1/2 des niches fiscales Suivant l article A le montant total des réductions d impô t d un contribuable doit respecter les deux plafonds ci-dessous : Depuis 2009, la loi de finance révise tous les ans le plafond global des niches fiscales. Pour 2015, le plafond global limite le montant maximum des réductions d impôt à Néanmoins lors d investissement SOFICA et Girardin, le plafond global est porté à (article A du CGI). Concernant les investissements Girardin, CEUX-CI ENTRENT DANS LE PLAFOND GLOBAL DE À HAUTEUR DE : Type de dossier Réduction d impôt max en 2015 Girardin industriel Article 199 undecies B du CGI Plein droit : 44,00 % Agrément : 34,00 % Le Girardin industriel de plein droit > QU EST-CE QU UN INVESTISSEMENT GIRARDIN INDUSTRIEL DE PLEIN DROIT? Les investissements Girardin industriel appelés de «plein droit» sont des investissements pour lesquels le montant total des matériels financés par la SNC est inférieur à euros et dont l activité n est pas dite «sensible». L engagement de PROFINA pour les dossiers Girardin industriel de plein droit porte sur une mutualisation de l apport de l investisseur sur plusieurs SNC avec un minimum de 10 locataires. > TEXTE DE LOI Les investissements Girardin industriel sont régis par l article 199 undecies B du code général des impôts. 8

9 Plafonnement 2/2 des niches fiscales > Couple A : deux enfants sans réduction d impôt Revenu imposable : IR à payer : Réduction d impôt : 0 > Couple B : deux enfants avec réduction d impôt Revenu imposable : IR à payer : Réduction d impôt : (garde d enfant et employés à domicile) COMPARONS LA REDUCTION D IMPOT Couple A Couple B Impôt sur le revenus Plafond global Réduction impactant le plafond Net disponible pour le Girardin industriel (a) Pourcentage retenu dans le plafond global (b) 44,00% 44.00% Montant maximum de réduction d impôt (a) / (b) Le Girardin industriel avec agrément > QU EST-CE QU UN INVESTISSEMENT GIRARDIN INDUSTRIEL AVEC AGRÉMENT? Les investissements Girardin industriel avec agrément concernent les montages réalisés pour tous les montants d investissement supérieurs à Certains secteurs comme le transport nécessitent un agrément des services fiscaux à partir du 1er euro. > TEXTE DE LOI Les investissements Girardin industriel sont régis par l article 199 undecies B et 217 undecies du CGI > Couple A : deux enfants sans réduction d impôt Revenu imposable : IR à payer : Réduction d impôt : 0 > Couple B : deux enfants avec réduction d impôt Revenu imposable : IR à payer : Réduction d impôt : (garde d enfant et employés à domicile) COMPARONS LA REDUCTION D IMPOT Couple A Couple B Impôt sur le revenus Plafond global Réduction impactant le plafond Net disponible pour le Girardin industriel (a) Pourcentage retenu dans le plafond global (b) 34.00% 34.00% Montant maximum de réduction d impôt (a) / (b)

10 3 exemples d investissements M. Sebastien THOMAS 34 ans Juriste Marié 1 enfant - Propriétaire de sa résidence principale située à Reims - Revenus imposables 2015 : Tranche d imposition : 30 % - Impôt net à payer : Réduction ou crédit d impôt en 2015 ( 1200 pour un employé à domicile, 1697 d intérêt d emprunt pour l acquisition de la résidence principale ) Plafond global disponible pour un investissement Girardin Investissement Girardin possible ( pris en compte pour 44,00% dans le solde du plafond global ) Crédit d impôts souhaité par le client Apport en compte courant à réaliser Impôts restants à payer ( ) GAIN NET Mme. Léa TONGE 25 ans Masseur-Kiné. Célibataire 1 enfant - Locataire de sa résidence principale située à Lille - Propriétaire d un loft de 130 m2 sur Roubaix générant un revenu micro BIC de Revenus imposables 2015 : Tranche d imposition : 30 % - Impôt net à payer : Réduction ou crédit d impôt en 2015 ( pour un employé à domicile, 707 de dons au Secours Populaire ) Plafond global disponible pour un investissement Girardin Investissement Girardin possible ( pris en compte pour 44,00% dans le solde du plafond global ) Crédit d impôts souhaité par le client Apport en compte courant à réaliser Impôts restants à payer ( ) GAIN NET M. Luc MARTIN 59 ans Directeur d une PME Marié 1 enfant - Propriétaire de sa résidence principale située à Vichy - Revenus imposables 2015 : Tranche d imposition : 45 % - Impôt net à payer : Réduction ou crédit d impôt en 2015 ( 61 de frais de scolarisation, 525 de dons à la Croix Rouge, d aide à domicile ) Plafond global disponible pour un investissement Girardin Investissement Girardin possible ( pris en compte pour 44,00% dans le solde du plafond global ) Crédit d impôts souhaité par le client Apport en compte courant à réaliser Impôts restants à payer ( ) GAIN NET

11 Régime social des independants Information sur l affiliation et les cotisations RSI de l investisseur après la réalisation d un investissement Girardin industriel La réalisation d un investissement Girardin confère à l investisseur le statut de commerçant en qualité d associé de SNC. A ce titre, les investisseurs peuvent être appelés à cotiser au Régime Social des Indépendants, plus communément appelé RSI. L investisseur n a aucune démarche d inscription à effectuer, cette inscription est automatique à la mise à jour des statuts de la SNC. Activité principale de l investisseur Salarié retraité Indépendant (hors auto-entrepreneur) Demandeur d emploi bénéficiant de l ARE* Sans activité Montant des cotisations annuelles +/- 140 Exonéré +/ /- 140 * ARE: Aide au Retour à L emploi PROFINA et son équipe du BACK OFFICE restent à la disposition de l investisseur afin de l accompagner dans les relations avec le RSI pendant toute la durée de vie des SNC dans lesquelles il est associé : ** Les personnes salariées qui cotisent au RSI via une SNC, n auront pas la possibilité de changer de statut pour devenir auto-entrepreneur. 11

12 Équipes 1/2 François-Henri PERONNIN Président & fondateur Brigitte PERONNIN Présidente & fondatrice David PERONNIN Responsable du développement Elisabeth PERONNIN Responsable des Ressources Humaines Priscillia BARBAUD Relations investisseurs Véronique DAVIET Responsable fiscalité des investisseurs Franck KRIVSKY Directeur Technico-Commercial investissements Sarah MHIBIK Directrice Générale COFAG Breit MOUTSILA Relations investisseurs Nora SAFSAF Directrice Générale PROFINA Tatiana SAINT CHARLES Responsable Commerciale Antilles Gilberto SARAIVA Contrôleur de gestion Catherine VERNY Attachée commerciale et communication Charles-Emmanuel BERTHOUT Relations investisseurs 12

13 Équipes 2/2 - COFAG & ASSOCIÉS - - COMPTABILITÉ - - GESTION - - BACK OFFICE PROFINA - Nos agences L agence Karukera Guadeloupe L agence Mayouri Guyane L agence Madinina Martinique L agence île Bourbon La Réunion Nouvelle Calédonie Polynésie 13

14 47 avenue de l Opéra PARIS Tél. : (33) Fax. : (33)

Les jeudis du patrimoine

Les jeudis du patrimoine Les jeudis du patrimoine Quelles solutions pouvez-vous envisager pour réduire votre impôt sur le revenu? Le 29 novembre 2012 19h30 07/12/2012 1 Présentation des héros du jour Couple : Sophie et Marc, 2

Plus en détail

LA LOI GIRARDIN POUR LES PARTICULIERS

LA LOI GIRARDIN POUR LES PARTICULIERS LA LOI GIRARDIN POUR LES PARTICULIERS (Article 199 undecies A et B du CGI) D un placement sécurisé à forte rentabilité...... à un investissement patrimonial très avantageux - 1 - La LODEOM (Loi pour le

Plus en détail

GIRARDIN INDUSTRIEL 2010 CARRE OUTREMER

GIRARDIN INDUSTRIEL 2010 CARRE OUTREMER GIRARDIN INDUSTRIEL 2010 CARRE OUTREMER AIDE FISCALE A L INVESTISSEMENT OUTRE-MER Article 199 undecies B du C.G.I. Version du 1 er septembre 2010 Rentabilité : 32 % Dossier de :... Proposé par votre conseiller:

Plus en détail

FIP INTER INVEST ISF 2015. Inter Invest FONDS D INVESTISSEMENT DE PROXIMITE SOCIETE DE GESTION. Document à caractère publicitaire

FIP INTER INVEST ISF 2015. Inter Invest FONDS D INVESTISSEMENT DE PROXIMITE SOCIETE DE GESTION. Document à caractère publicitaire FIP INTER INVEST ISF 2015 FONDS D INVESTISSEMENT DE PROXIMITE Inter Invest Spécialiste en opérations Outre-mer depuis 1991 SOCIETE DE GESTION Document à caractère publicitaire FISCALITÉ DU FIP INTER INVEST

Plus en détail

Plafonnement fiscal des investissements et bouclier fiscal. Du constat au conseil

Plafonnement fiscal des investissements et bouclier fiscal. Du constat au conseil Plafonnement fiscal des investissements et bouclier fiscal Du constat au conseil Intervenants Félix CICERON, Directeur de l ingénierie patrimoniale, Expert& Finance José SOTO, Directeur des partenariats

Plus en détail

COMMENT REDUIRE SON IMPOT SUR LE REVENU?

COMMENT REDUIRE SON IMPOT SUR LE REVENU? COMMENT REDUIRE SON IMPOT SUR LE REVENU? 24 novembre 2009 1 PLAN DE L INTERVENTION Introduction 1 ère partie : La Loi Scellier 2 ème partie : La Loi Girardin Industriel 3 ème partie : La souscription au

Plus en détail

68 rue Duquesne 69006 LYON Tel : 04 78 89 01 49 Fax : 04 72 43 09 76 Mail : contact@fpconseil.fr

68 rue Duquesne 69006 LYON Tel : 04 78 89 01 49 Fax : 04 72 43 09 76 Mail : contact@fpconseil.fr 68 rue Duquesne 69006 LYON Tel : 04 78 89 01 49 Fax : 04 72 43 09 76 Mail : contact@fpconseil.fr 1 REUNION DU 19 NOVEMBRE 2012 SOMMAIRE Loi de Finances rectificative 2012 Loi de Financement de la Sécurité

Plus en détail

1 Les FCPI. 2 Les FIP. 3 Girardin industriel «One-shot» 4 Les SOFICA

1 Les FCPI. 2 Les FIP. 3 Girardin industriel «One-shot» 4 Les SOFICA Quatre placements défiscalisants 1 Les FCPI 2 Les FIP 3 Girardin industriel «One-shot» 4 Les SOFICA juin 2008 Ce document vous est remis à la suite de votre demande expresse. Il a pour unique objet de

Plus en détail

VOULEZ-VOUS VOUS TORTURER UN PEU LES MENINGES? Alors voici quelques exemples d'utilisation de parts de SCPI

VOULEZ-VOUS VOUS TORTURER UN PEU LES MENINGES? Alors voici quelques exemples d'utilisation de parts de SCPI VOULEZ-VOUS VOUS TORTURER UN PEU LES MENINGES? Alors voici quelques exemples d'utilisation de parts de SCPI Hypothèse 1 : J'ai un contrat d'assurance Vie de 100 000 et je veux me constituer des revenus

Plus en détail

Réduire ses impôts en 2013. «De nombreuses stratégies possibles, quelques précautions à prendre»

Réduire ses impôts en 2013. «De nombreuses stratégies possibles, quelques précautions à prendre» Réduire ses impôts en 2013 «De nombreuses stratégies possibles, quelques précautions à prendre» Nos Modalités d Intervention 1 er rendez-vous Présentation du cabinet Découverte de votre patrimoine Détermination

Plus en détail

édition 2009 / 2010 Les essentiels 50 conseils Guide pratique hors-série pour payer moins d impôts UNE RELATION DURABLE, ICI, ça CHANGE LA VIE.

édition 2009 / 2010 Les essentiels 50 conseils Guide pratique hors-série pour payer moins d impôts UNE RELATION DURABLE, ICI, ça CHANGE LA VIE. édition 2009 / 2010 Les essentiels Guide pratique hors-série 50 conseils pour payer moins d impôts UNE RELATION DURABLE, ICI, ça CHANGE LA VIE. Avant-Propos Déductions, réductions et crédits d impôt de

Plus en détail

Les principales dispositions du projet de loi de finances pour 2014 adopté en première lecture à l Assemblée nationale du 19 novembre 2013

Les principales dispositions du projet de loi de finances pour 2014 adopté en première lecture à l Assemblée nationale du 19 novembre 2013 Les principales dispositions du projet de loi de finances pour adopté en première lecture à l Assemblée nationale du 19 novembre 2013 IMPÔT SUR LE REVENU Barème CGI. art.197 Décote CGI. art. 197 Barème

Plus en détail

Les principales dispositions de la loi de finances pour 2014 publiée au Journal officiel le 30 décembre 2013

Les principales dispositions de la loi de finances pour 2014 publiée au Journal officiel le 30 décembre 2013 Les principales dispositions de la loi de finances pour publiée au Journal officiel le 30 décembre 2013 IMPÔT SUR LE REVENU Barème CGI. art.197 Décote CGI. art. 197 Barème non revalorisé en 2012 et 2013

Plus en détail

Pierre Avenir 3 Société Civile de Placement Immobilier

Pierre Avenir 3 Société Civile de Placement Immobilier Pierre Avenir 3 Société Civile de Placement Immobilier Communication à caractère promotionnel BNP Paribas REIM, société de gestion de portefeuille, lance une nouvelle SCPI Scellier, «label BBC» : Pierre

Plus en détail

BANQUE POPULAIRE GESTION PRIVÉE SCPI SCELLIER BBC FRUCTIRESIDENCE BBC. BANQUE & ASSURANCE www.banquepopulaire.fr

BANQUE POPULAIRE GESTION PRIVÉE SCPI SCELLIER BBC FRUCTIRESIDENCE BBC. BANQUE & ASSURANCE www.banquepopulaire.fr BANQUE POPULAIRE GESTION PRIVÉE SCPI SCELLIER BBC FRUCTIRESIDENCE BBC BANQUE & ASSURANCE www.banquepopulaire.fr Avertissement - Facteurs de risques Lorsque vous investissez dans une SCPI de type «Scellier

Plus en détail

L impôt sur le revenu des personnes physiques Calcul Plafonnement des Niches et Actions. Réunion CEGECOBA ASSAPROL 21 mai 2015.

L impôt sur le revenu des personnes physiques Calcul Plafonnement des Niches et Actions. Réunion CEGECOBA ASSAPROL 21 mai 2015. L impôt sur le revenu des personnes physiques Calcul Plafonnement des Niches et Actions Réunion CEGECOBA ASSAPROL 21 mai 2015 intervenante: Karine SALVAT CONSEILLER en INVESTISSEMENT FINANCIER 1 Objectif

Plus en détail

Fippatrimoine.com. Dossier page 2 à 8. Brèves en page 9

Fippatrimoine.com. Dossier page 2 à 8. Brèves en page 9 Newsletter d informations juridiques et fiscales Fippatrimoine.com VOTRE CONSEILLER ÉLÉPHANT PATRIMOINE Gérard CHIQUOT 9 rue de Courtalin - Marne La Vallée 77700 Magny Le Hongre g.chiquot@fippatrimoine.com

Plus en détail

4. Déduction des intérêts d emprunt pour l acquisition de la résidence principale

4. Déduction des intérêts d emprunt pour l acquisition de la résidence principale Lettre d'information - Septembre - Octobre 2007 MESURES FISCALES ET PATRIMONIALES EN FAVEUR DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU POUVOIR D ACHAT ENTREPRISES 1. Défiscalisation des heures supplémentaires 2. Parachutes

Plus en détail

La Lettre COFIGE Patrimoine Octobre 2013 - N 12. Projet de loi de finances 2014 Projet de loi de financement de la Sécurité Sociale 2014

La Lettre COFIGE Patrimoine Octobre 2013 - N 12. Projet de loi de finances 2014 Projet de loi de financement de la Sécurité Sociale 2014 Madame, Monsieur, Le projet de loi de finances pour 2014 a été présenté en Conseil des ministres le 25 septembre. Le projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2014 a été quant à lui rendu

Plus en détail

Newsletter - Mesures fiscales de la loi de Finances pour 2013

Newsletter - Mesures fiscales de la loi de Finances pour 2013 Newsletter - Mesures fiscales de la loi de Finances pour 2013 Octobre 2012 Sommaire 1. IMPOT SUR LE REVENU... 2 2. TAXATION DES REVENUS DU CAPITAL AU BAREME PROGRESSIF... 3 3. TAXATION DES PLUS-VALUES

Plus en détail

FISCALITÉ 2014 LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE 2013 LOI DE FINANCES 2014

FISCALITÉ 2014 LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE 2013 LOI DE FINANCES 2014 1 FISCALITÉ 2014 LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE 2013 LOI DE FINANCES 2014 2 Fiscalité 2014 SOMMAIRE I. Imposition des revenus II. Optimisation de l impôt sur le revenu III. Imposition des plus-values IV.

Plus en détail

Présentation de la loi de finances 2013

Présentation de la loi de finances 2013 Expertise Comptable Audit Social Juridique Notre vocation est de mesurer la valeur Notre ambition, vous aider à la créer Conseils Présentation de la loi de finances 2013 Actualités sociales et fiscales

Plus en détail

Panorama des principaux crédits et réductions d impôt en faveur des particuliers

Panorama des principaux crédits et réductions d impôt en faveur des particuliers SYNTHESE Fiscal Textes et références Article 199 terdecies- 0 A du Article 885-O V bis du Article 200 du Article 199 tervicies du Article 199 sexvicies du Article 199 septvicies du Article 199 sexdecies

Plus en détail

CHEF D ENTREPRISE : Quelle forme juridique pour votre petite entreprise?

CHEF D ENTREPRISE : Quelle forme juridique pour votre petite entreprise? CHEF D ENTREPRISE : Quelle forme juridique pour votre petite entreprise? Quelles conséquences sur le choix de votre statut social : Salarié ou Travailleurs Non salariés? Intervenants René-jacques MALAFOSSE,

Plus en détail

Comment conjuguer préparation de sa retraite et avantage fiscal?

Comment conjuguer préparation de sa retraite et avantage fiscal? Comment conjuguer préparation de sa retraite et avantage fiscal? Joëlle DALBERA & Samuel ELIMBI Département Retraite Patrimoniale Direction du Développement Sommaire 01//LE MARCHE DU PERP 02// LES PRINCIPES

Plus en détail

Présentation de la loi de finances pour 2013 et rappels des dispositifs des lois de finances rectificatives pour 2012

Présentation de la loi de finances pour 2013 et rappels des dispositifs des lois de finances rectificatives pour 2012 Présentation de la loi de finances pour 2013 et rappels des dispositifs des lois de finances rectificatives pour 2012 Présentation par l Ordre des avocats de Narbonne 1 Partie 1 : La fiscalité des particuliers

Plus en détail

FIP PME 974 n 3. FIP éligible à la réduction d ISF* ou IR*

FIP PME 974 n 3. FIP éligible à la réduction d ISF* ou IR* la marque d OTC Asset Management FIP PME 974 n 3 FIP éligible à la réduction d ISF* ou IR* Agrément AMF du 03.10.2014 sous le numéro FNS 20140038 Document non contractuel édité en octobre 2014. Ce document

Plus en détail

Réduire ses impôts en 2014. «De nombreuses stratégies possibles, quelques précautions à prendre»

Réduire ses impôts en 2014. «De nombreuses stratégies possibles, quelques précautions à prendre» Réduire ses impôts en 2014 «De nombreuses stratégies possibles, quelques précautions à prendre» Nos modalités d intervention 1 er rendez-vous Présentation du cabinet Découverte de votre patrimoine Détermination

Plus en détail

Mon expert comptable, je peux compter sur lui! Le fiscal

Mon expert comptable, je peux compter sur lui! Le fiscal Mon expert comptable, je peux compter sur lui! Le fiscal Quelques constats pour commencer La fiscalité est une matière vivante! Il existe des dizaines d exonérations, des dizaines de réductions et de crédits

Plus en détail

Guide LOI PINEL NOUVEAUX AVANTAGES. Réduisez vos impôts

Guide LOI PINEL NOUVEAUX AVANTAGES. Réduisez vos impôts Guide LOI PINEL NOUVEAUX AVANTAGES Réduisez vos impôts ÉDITO La loi Pinel enfin dévoilée! La loi Pinel est un dispositif fiscal en faveur de l investissement locatif. Elle vous permet de réduire vos impôts

Plus en détail

Loi de finances rectificative pour 2010 et Loi de finances pour 2011. Loi de finances pour 2011

Loi de finances rectificative pour 2010 et Loi de finances pour 2011. Loi de finances pour 2011 Loi de finances rectificative pour 2010 et Loi de finances pour 2011 Loi de finances pour 2011 La loi de finances pour 2011 ne bouleverse pas notre fiscalité. Les principales dispositions sont relatives

Plus en détail

Si vous avez réalisé des retraits sur votre PEA «classique», vous pourrez bénéficier d une nouvelle enveloppe fiscale pour de nouveaux versements

Si vous avez réalisé des retraits sur votre PEA «classique», vous pourrez bénéficier d une nouvelle enveloppe fiscale pour de nouveaux versements Le PEA PME-ETI Création d un nouveau PEA-PME permettant d investir dans des PME et des ETI EN BREF Dispositif adopté par le Parlement dans le cadre de la Loi de finances pour 2014, le PEA «PME- ETI» est

Plus en détail

OPTIMISEZ VOTRE INVESTISSEMENT IMMOBILIER

OPTIMISEZ VOTRE INVESTISSEMENT IMMOBILIER PASCAL DÉNOS Diplômé d expertise-comptable DESS en Banques et Finances Commissaire aux Comptes et Professeur de droit fiscal OPTIMISEZ VOTRE INVESTISSEMENT IMMOBILIER www.editions-organisation.com/livres/denos

Plus en détail

Réunions patrimoniales Janvier Février 2013

Réunions patrimoniales Janvier Février 2013 Réunions patrimoniales Janvier Loi de Finances pour 2013 et 3 ème Loi de finances Rectificative pour 2012 Le présent document vous est transmis à titre personnel, il a été réalisé sur la base de l environnement

Plus en détail

L impôt sur le revenu Réduction globale de 10% des réductions et crédits d impôts Modification de la taxation des plus values mobilières Autres

L impôt sur le revenu Réduction globale de 10% des réductions et crédits d impôts Modification de la taxation des plus values mobilières Autres L impôt sur le revenu Réduction globale de 10% des réductions et crédits d impôts Modification de la taxation des plus values mobilières Autres mesures L IMPÔT SUR LE REVENU Nouveau barème applicable :

Plus en détail

Investissez indirectement dans l immobi

Investissez indirectement dans l immobi SCPI PRIMO 1 Investissez indirectement dans l immobi PRIMO 1 a pour objectif de constituer un patrimoine immobilier résidentiel, permettant l accès aux avantages fiscaux du nouveau dispositif Scellier.

Plus en détail

Actualité Juridique & Fiscale

Actualité Juridique & Fiscale Février 2011 2011 Actualité Juridique & Fiscale Sommaire Sommaire I Investissement dans les PME & réduction ISF / IR : l administration durçit sa doctrine II Contrat d assurance vie, acceptation du bénéfice

Plus en détail

Séance du 5 décembre 2014 : avis rendus par le comité de l abus de droit fiscal commentés par l'administration (CADF/AC n 10/2014).

Séance du 5 décembre 2014 : avis rendus par le comité de l abus de droit fiscal commentés par l'administration (CADF/AC n 10/2014). DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES SERVICE JURIDIQUE DE LA FISCALITE Sous-direction du contentieux des impôts des professionnels Bureau JF 2 B 86, allée de Bercy - Teledoc 944 75572 PARIS cedex

Plus en détail

FIP ALLIANCE 2014. Soutenez le développement des PME françaises et diversifiez votre patrimoine financier à long terme.

FIP ALLIANCE 2014. Soutenez le développement des PME françaises et diversifiez votre patrimoine financier à long terme. BANQUE POPULAIRE GESTION PRIVÉE FIP ALLIANCE 2014 Soutenez le développement des PME françaises et diversifiez votre patrimoine financier à long terme. DOCUMENT À CARACTÈRE PROMOTIONNEL SOUTENEZ LE DÉVELOPPEMENT

Plus en détail

Réduction IR au titre des revenus perçus en 2012

Réduction IR au titre des revenus perçus en 2012 Accompagnez le dynamisme des PME européennes en contrepartie d un risque de perte en capital. FCPI Idinvest Patrimoine 2 Réduction IR au titre des revenus perçus en 2012 En contrepartie d une durée de

Plus en détail

OPTIM-IS LA BONNE NOUVELLE FISCALE POUR VOTRE IS 2014

OPTIM-IS LA BONNE NOUVELLE FISCALE POUR VOTRE IS 2014 OPTIM-IS LA BONNE NOUVELLE FISCALE POUR VOTRE IS 2014 La pression fiscale ne cesse de croître et les entreprises sont désormais touchées au même titre que les particuliers. Il y a peu de chance de voir

Plus en détail

Régime social et fiscal Bien choisir votre statut de consultant

Régime social et fiscal Bien choisir votre statut de consultant Régime social et fiscal Bien choisir votre statut de consultant Pierre SAUREL Thémistocle Avocats 1 Les statuts permettant d exercer comme consultant Entrepreneur individuel ou en nom propre Dirigeant

Plus en détail

Les principales dispositions de la loi de finances pour 2013 du 20 décembre 2012

Les principales dispositions de la loi de finances pour 2013 du 20 décembre 2012 Les principales dispositions de la loi de finances pour 2013 du 20 décembre 2012 PLAFONNEMENT GLOBAL (CGI. art. 2000 A) Montant du plafonnement global des niches fiscales CGI. art. 2000 A Le montant du

Plus en détail

22 - Crédits aux particuliers...34 23 - Assurance emprunteur...35 24 - Crédit à la consommation...36 25 - Surendettement...38

22 - Crédits aux particuliers...34 23 - Assurance emprunteur...35 24 - Crédit à la consommation...36 25 - Surendettement...38 Le couple SOMMAIRE 1 - Mariage, Pacs, concubinage : que choisir?... 6 2 - Choix du régime matrimonial... 7 3 - Divorce... 8 4 - Prestation compensatoire... 9 5 - Gestion des biens du mineur...10 6 - Gestion

Plus en détail

L assurance chômage de l entrepreneur et du mandataire social

L assurance chômage de l entrepreneur et du mandataire social L assurance chômage de l entrepreneur et du mandataire social 1 PLAN DE LA PRESENTATION :! Le Régime GSC! Les dirigeants et la perte d emploi! Les solutions proposées! Les conditions requises 2 Le Régime

Plus en détail

FIP ODYSSEE PME CROISSANCE

FIP ODYSSEE PME CROISSANCE STRATEGIE DE GESTION DU FONDS STRATEGIE DE GESTION DU FONDS Privilégier les secteurs en fort développement tels que : CLOUD COMPUTING DEMANTELEMENT NUCLEAIRE E-LEARNINGAUDIOPROTHESE REALITE AUGMENTEE BIG

Plus en détail

LIFE MOBILITY. épargne patrimoniale

LIFE MOBILITY. épargne patrimoniale épargne patrimoniale LIFE MOBILITY evolution UN CONTRAT D ASSURANCE VIE ÉMIS AU GRAND-DUCHÉ DU LUXEMBOURG AU SERVICE DE LA MOBILITÉ PARCE QUE VOUS SOUHAITEZ Un contrat sur-mesure pour une stratégie patrimoniale

Plus en détail

Choix du statut de l entrepreneur individuel

Choix du statut de l entrepreneur individuel Choix du statut de l entrepreneur individuel Groupe Mornay 2010 Panorama des différentes formes juridiques Entreprise individuelle Entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée (EURL) Entrepreneur

Plus en détail

OPTIM-IS ENFIN UNE BONNE NOUVELLE FISCALE POUR VOTRE IS 2013

OPTIM-IS ENFIN UNE BONNE NOUVELLE FISCALE POUR VOTRE IS 2013 OPTIM-IS ENFIN UNE BONNE NOUVELLE FISCALE POUR VOTRE IS 2013 La pression fiscale ne cesse de croître et les entreprises sont désormais touchées au même titre que les particuliers. Il y a peu de chance

Plus en détail

ISATIS Antin FCPI 2014. Fonds Commun de placement dans l innovation Document à caractère promotionnel. Commissaire aux comptes

ISATIS Antin FCPI 2014. Fonds Commun de placement dans l innovation Document à caractère promotionnel. Commissaire aux comptes ISATIS Antin FCPI 2014 Fonds Commun de placement dans l innovation Document à caractère promotionnel Commissaire aux comptes Le capital investissement un enjeu majeur : pour notre économie, l emploi et

Plus en détail

Les marchés financiers offrent des opportunités à long terme pour rechercher un potentiel de valorisation de votre patrimoine.

Les marchés financiers offrent des opportunités à long terme pour rechercher un potentiel de valorisation de votre patrimoine. Les marchés financiers offrent des opportunités à long terme pour rechercher un potentiel de valorisation de votre patrimoine. Afin d en profiter, le Plan d Epargne en Actions (1) (PEA) et le Plan d Epargne

Plus en détail

Actualité Juridique & Fiscale

Actualité Juridique & Fiscale Septembre 2011 2011 Actualité Juridique & Fiscale Sommaire Sommaire I Petits-enfants venant à une succession par suite de la renonciation de leur auteur, enfant unique : impossibilité d appliquer l abattement

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Dispositif d aide à l investissement locatif. Paris, le 30 décembre 2012. Contact

DOSSIER DE PRESSE. Dispositif d aide à l investissement locatif. Paris, le 30 décembre 2012. Contact DOSSIER DE PRESSE Dispositif d aide à l investissement locatif Paris, le 30 décembre 2012 Contact Service de presse du ministère de l Égalité des territoires et du Logement 72, rue de Varenne, 75007 Paris

Plus en détail

Quel statut juridique, social et fiscal, choisir lorsque l on crée son entreprise?

Quel statut juridique, social et fiscal, choisir lorsque l on crée son entreprise? Quel statut juridique, social et fiscal, choisir lorsque l on crée son entreprise? Matinale Entrepreneuriale - Mardi 23 septembre 2014 Jean-Pierre Franiatte jpf@cabinetfraniatte.com 03 87 62 85 25 CABINET

Plus en détail

Membre du INVESTISSEMENT PME FIP FRANCE. Financer les PME. favorise la croissance

Membre du INVESTISSEMENT PME FIP FRANCE. Financer les PME. favorise la croissance Membre du FIP FRANCE INVESTISSEMENT PME Financer les PME favorise la croissance Présentation du FIP FRANCE INVESTISSEMENT PME Dans le contexte économique actuel, nous pensons que les PME françaises ont

Plus en détail

SCPI URBAN PIERRE N 3

SCPI URBAN PIERRE N 3 SCPI URBAN PIERRE N 3 La note d information relative à la première augmentation de capital a reçu de l Autorité des Marchés Financiers le visa SCPI n 15-04 en date du 01/04/2015. Elle peut être obtenue

Plus en détail

Immobilier et Assurance Vie

Immobilier et Assurance Vie Immobilier et Assurance Vie Les plus beaux patrimoines se façonnent dans l exigence Sommaire Le fonctionnement des SCPI au sein de l'assurance Vie...p3 Pourquoi la SCPI Primopierre?...p4 L'enveloppe Assurance

Plus en détail

123CAPITAL PME. Bénéficiez d une double réduction d impôt : ISF + impôt sur le revenu Sous réserve de conserver votre placement 8 ans minimum

123CAPITAL PME. Bénéficiez d une double réduction d impôt : ISF + impôt sur le revenu Sous réserve de conserver votre placement 8 ans minimum FIP / FONDS D INVESTISSEMENT DE PROXIMITÉ 123CAPITAL PME Bénéficiez d une double réduction d impôt : ISF + impôt sur le revenu Sous réserve de conserver votre placement 8 ans minimum QUI EST 123VENTURE?

Plus en détail

SCPI URBAN PIERRE N 3

SCPI URBAN PIERRE N 3 SCPI URBAN PIERRE N 3 La note d information relative à la première augmentation de capital a reçu de l Autorité des Marchés Financiers le visa SCPI n 15-04 en date du 01/04/2015. Elle peut être obtenue

Plus en détail

- Abrogation de la TVA «sociale» : La hausse de 1,6% de la TVA, qui devait entrer en vigueur le 1 er octobre 2012 devrait être abrogée.

- Abrogation de la TVA «sociale» : La hausse de 1,6% de la TVA, qui devait entrer en vigueur le 1 er octobre 2012 devrait être abrogée. - Abrogation de la TVA «sociale» : La hausse de 1,6% de la TVA, qui devait entrer en vigueur le 1 er octobre 2012 devrait être abrogée. - Contribution exceptionnelle sur la fortune : Une contribution exceptionnelle

Plus en détail

Durée de blocage des parts : 6,5 ans jusqu au 01/01/2022 (sans prolongation)

Durée de blocage des parts : 6,5 ans jusqu au 01/01/2022 (sans prolongation) FCPI FCPI NextStage CAP 2021 Code ISIN : FR0012559938 Agrément AMF du 01/04/2015 sous le numéro FCI20150012 Durée de blocage des parts : 6,5 ans jusqu au 01/01/2022 (sans prolongation) FCPI éligible à

Plus en détail

SPECIAL LOI DE FINANCES 2015

SPECIAL LOI DE FINANCES 2015 SUPPLEMENT JANVIER 2015 SPECIAL LOI DE FINANCES 2015 DUO SOLUTIONS A SELECTIONNÉ POUR VOUS DANS LA LOI DE FINANCES POUR 2015 ET DANS LA LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR 2014 LES MESURES QUI VOUS CONCERNENT.

Plus en détail

- Dispositifs de défiscalisation des investissements outre-mer

- Dispositifs de défiscalisation des investissements outre-mer - Dispositifs de défiscalisation des investissements outre-mer L article 21 de la loi de finances pour 2014 réforme le régime de défiscalisation des investissements outre-mer des entreprises. Les conditions

Plus en détail

PARA HÔTELLERIE & LMP/LMNP

PARA HÔTELLERIE & LMP/LMNP BIENVENUE AU DOMAINE DU GRAND TOURTRE UN SÉJOUR DE VACANCES INOUBLIABLE 18 place de l Hôtel de Ville 16 210 CHALAIS Tel: +33(0)5 45 98 31 56 Fax: +33(0)5 45 98 31 55 Email: france@shelbournedevelopment.com

Plus en détail

Latham & Watkins Département Tax. des investisseurs

Latham & Watkins Département Tax. des investisseurs Numéro 360 14 Janvier 2004 Client Alert Latham & Watkins Département Tax La loi de finances pour 2004 ainsi que la loi pour l Initiative Economique votée l été dernier prévoient de nombreuses mesures en

Plus en détail

Valeur Prévoyance Un capital garanti pour assurer votre patrimoine professionnel

Valeur Prévoyance Un capital garanti pour assurer votre patrimoine professionnel LES SOLUTIONS ASSURANCES DES PROFESSIONNELS ASSURANCE DÉCÈS Février 2006 Valeur Prévoyance Un capital garanti pour assurer votre patrimoine professionnel Sachez anticiper pour préserver votre outil de

Plus en détail

FCPI Innovation 13. Fonds Commun de Placement dans l Innovation

FCPI Innovation 13. Fonds Commun de Placement dans l Innovation FCPI Innovation 13 Fonds Commun de Placement dans l Innovation Souscription ouverte jusqu au 21 juin 2012 sous certaines conditions* (pour les parts A1) Souscription ouverte jusqu au au 31 décembre 2012

Plus en détail

Fiche n o 1. Souscrire au capital d une petite et moyenne entreprise

Fiche n o 1. Souscrire au capital d une petite et moyenne entreprise Fiche n o 1. Souscrire au capital d une petite et moyenne entreprise 1 Une réduction d impôt sur le revenu est applicable en cas de souscription, avant le 31 décembre 2012, au capital d une petite et moyenne

Plus en détail

Pourquoi investir dans la pierre? Les principales lois fiscales

Pourquoi investir dans la pierre? Les principales lois fiscales Pourquoi investir dans la pierre? Pour réduire sa fiscalité Pour épargner intelligemment Pour préparer sa retraite Pour protéger ses proches Pour créer des revenus Pour transmettre un patrimoine Les principales

Plus en détail

POLE EPARGNE RETRAITE PREVOYANCE 05.34.31.71.96

POLE EPARGNE RETRAITE PREVOYANCE 05.34.31.71.96 POLE EPARGNE RETRAITE PREVOYANCE 05.34.31.71.96 Loi Duflot La loi Duflot est le nouveau dispositif gouvernemental en faveur de l immobilier locatif applicable dans le cadre de la loi de finances 2013.

Plus en détail

RENTABILITE IMMOBILIERE ET PRESSION FISCALE

RENTABILITE IMMOBILIERE ET PRESSION FISCALE RENTABILITE IMMOBILIERE ET PRESSION FISCALE Conférence de presse 13 mars 2012 SOMMAIRE Introduction p. 3 CALCULS DE RENTABILITE IMMOBILIERE Cinq exemples avec des prélèvements sociaux portés à 15,5 %...p.

Plus en détail

Mon épargne mon patrimoine. Une épargne, des projets

Mon épargne mon patrimoine. Une épargne, des projets Mon épargne mon patrimoine Une épargne, des projets Une épargne, des projets, toutes les solutions sont au Crédit Mutuel Que vous souhaitiez vous constituer une épargne disponible, un capital pour préparer

Plus en détail

Gestion présenté par Catherine Quelven Assurance présenté par Pierre Giffo International présenté par Emmanuelle Carriot

Gestion présenté par Catherine Quelven Assurance présenté par Pierre Giffo International présenté par Emmanuelle Carriot Gestion présenté par Catherine Quelven Assurance présenté par Pierre Giffo International présenté par Emmanuelle Carriot Catherine Quelven Société COGIRHA Conseil en optimisation de Gestion Co-pilote d

Plus en détail

FIP ECUREUIL N 10 IR 2014 ISF 2014 SOUTENEZ LE DÉVELOPPEMENT DES PME FRANÇAISES ET DIVERSIFIEZ VOTRE PATRIMOINE FINANCIER À LONG TERME

FIP ECUREUIL N 10 IR 2014 ISF 2014 SOUTENEZ LE DÉVELOPPEMENT DES PME FRANÇAISES ET DIVERSIFIEZ VOTRE PATRIMOINE FINANCIER À LONG TERME ligible à une réduction ISF 2014 ÉÉligible à une réduction ligible à une réduction IR 2014 ÉÉligible à une réduction FIP ECUREUIL N 10 SOUTENEZ LE DÉVELOPPEMENT DES PME FRANÇAISES ET DIVERSIFIEZ VOTRE

Plus en détail

PROGRAMME INDICATIF et TIMING GENERAL

PROGRAMME INDICATIF et TIMING GENERAL SEMINAIRE PROFESSIONNEL «LA DEFISCALISATION DU LOGEMENT SOCIAL : PRINCIPES, REGLES JURIDIQUES ET FISCALES ET MONTAGE DES OPERATIONS IMMOBILIERES SOCIALES» Jeudi 29 et Vendredi 30 Octobre 2009 NOVOTEL PARIS

Plus en détail

Valeur Prévoyance. Un capital garanti pour assurer votre patrimoine professionnel

Valeur Prévoyance. Un capital garanti pour assurer votre patrimoine professionnel ASSURANCE DÉCÈS PROTEGER SON PATRIMOINE PROFESSIONNEL AVEC UN CAPITAL DECES, C EST UNE PRIORITE Pour préserver votre parimoine professionnel et choisir la solution qui convient à votre situation, rencontrez

Plus en détail

REGIME APPLICABLE AVANT LE 1 ER JANVIER 2008 1

REGIME APPLICABLE AVANT LE 1 ER JANVIER 2008 1 RÉGIME DES PERSONNES IMPATRIÉES REGIME APPLICABLE AVANT LE 1 ER JANVIER 2008... 1 REGIME NOUVEAU... 4 A - Personnes concernées... 5 1 Salariés et mandataires sociaux... 5 2 Personnes non salariées... 6

Plus en détail

Actualité fiscale. Ce document, support d une présentation orale, est indissociable des commentaires qui l accompagnent.

Actualité fiscale. Ce document, support d une présentation orale, est indissociable des commentaires qui l accompagnent. LAZARD FRÈRES GESTION SAS 25, rue de Courcelles 75008 Paris Stéphane JACQUIN Karine LECOCQ Ce document, support d une présentation orale, est indissociable des commentaires qui l accompagnent. Octobre

Plus en détail

révoyance modulaire Le régime de prévoyance adapté aux TPE / PME

révoyance modulaire Le régime de prévoyance adapté aux TPE / PME révoyance modulaire Le régime de prévoyance adapté aux TPE / PME Protégez vos salariés et leur famille Prévoyance Modulaire permet de faire face aux situations difficiles auxquelles tout salarié peut être

Plus en détail

II. - Dispositions du projet de loi

II. - Dispositions du projet de loi Le développement de l économie passe en priorité par la réhabilitation du travail comme moyen de procurer aux salariés un meilleur confort de vie et de relancer la machine économique. Le confort de vie,

Plus en détail

Fiscalité forestière. (Mise à jour janvier 2015, sous réserve des évolutions ultérieures) 1/6

Fiscalité forestière. (Mise à jour janvier 2015, sous réserve des évolutions ultérieures) 1/6 Fiscalité forestière (Mise à jour janvier 2015, sous réserve des évolutions ultérieures) 1/6 Rappel de la fiscalité forestière Présentation simplifiée ACQUISITION ET SOUSCRIPTION Forêt en direct Parts

Plus en détail

«Regroupement de crédits : halte aux idées reçues» C O N F E R E N C E D E P R E S S E, 1 7 d é c e m b r e 2 0 1 3

«Regroupement de crédits : halte aux idées reçues» C O N F E R E N C E D E P R E S S E, 1 7 d é c e m b r e 2 0 1 3 «Regroupement de crédits : halte aux idées reçues» C O N F E R E N C E D E P R E S S E, 1 7 d é c e m b r e 2 0 1 3 INTRODUCTION : RAPPELS SUR LE REGROUPEMENT DE CREDITS 1 LE REGROUPEMENT DE CRÉDITS, QUAND?

Plus en détail

L immobilier en centre ville

L immobilier en centre ville L immobilier en centre ville Les atouts d URBAN PREMIUM : Une équipe de professionnels reconnus dans leurs métiers, Une expérience significative dans la structuration de produits immobiliers, Un solide

Plus en détail

LE PASS-GRL du 1 % Logement

LE PASS-GRL du 1 % Logement LE PASS-GRL du 1 % Logement UN NOUVEL OUTIL POUR FAVORISER L ACCES AU LOGEMENT A l initiative des partenaires sociaux du 1 % Logement, le PASS-GRL est opérationnel depuis le 1er janvier 2007 Nouvel outil

Plus en détail

Lundi 8 octobre 2007. Nancy. Comment optimiser l organisation de votre patrimoine grâce à la loi TEPA et au projet de Loi de Finances 2008?

Lundi 8 octobre 2007. Nancy. Comment optimiser l organisation de votre patrimoine grâce à la loi TEPA et au projet de Loi de Finances 2008? Lundi 8 octobre 2007 Nancy Comment optimiser l organisation de votre patrimoine grâce à la loi TEPA et au projet de Loi de Finances 2008? Frédéric Gros Directeur Nancy Élise Moras Ingénieur patrimonial

Plus en détail

Les Patrimoniales 2013

Les Patrimoniales 2013 Les Patrimoniales 2013 La nouvelle fiscalité dans votre stratégie patrimoniale Nathalie ROUVIERE Crédit Agricole Banque Privée Bruno DUCASTEL Amundi Gestions Spécialisées page 1 La gestion de patrimoine

Plus en détail

FICHE PRATIQUE SCPI QU EST-CE QU UNE SCPI? AVANTAGES DE L INVESTISSEMENT IMMOBILIER CONTRAINTES DE LA GESTION «EN DIRECT» LES ATOUTS DES SCPI

FICHE PRATIQUE SCPI QU EST-CE QU UNE SCPI? AVANTAGES DE L INVESTISSEMENT IMMOBILIER CONTRAINTES DE LA GESTION «EN DIRECT» LES ATOUTS DES SCPI FICHE PRATIQUE SCPI QU EST-CE QU UNE SCPI? La Société Civile de Placement Immobilier est un organisme de placement collectif qui a pour objet l acquisition et la gestion d un patrimoine immobilier locatif

Plus en détail

Barème de l impôt sur le revenu

Barème de l impôt sur le revenu Refonte du barème Barème de l impôt sur le revenu Suppression de la première tranche d imposition au taux de 5,5 % Revalorisation des limites et seuils associés au barème de 0,5 % Barème applicable à l

Plus en détail

Europimmo LFP. SCPI d entreprise, immobilier européen AVERTISSEMENT

Europimmo LFP. SCPI d entreprise, immobilier européen AVERTISSEMENT LFP Europimmo SCPI d entreprise, immobilier européen AVERTISSEMENT Les parts de SCPI sont des supports de placement à long terme et doivent être acquises dans une optique de diversification de votre patrimoine.

Plus en détail

FIP ODYSSEE PME CROISSANCE 2

FIP ODYSSEE PME CROISSANCE 2 STRATEGIE DE GESTION DU FONDS STRATEGIE DE GESTION DU FONDS Privilégier les secteurs en fort développement tels que : CLOUD COMPUTING E-LEARNINGAUDIOPROTHESE REALITE AUGMENTEE BIG DATA MATERIAUX DE CONSTRUCTION

Plus en détail

LE GUIDE LOI PINEL 2015 OU COMMENT SE CONSTITUER UN PATRIMOINE IMMOBILIER À MOINDRE EFFORT

LE GUIDE LOI PINEL 2015 OU COMMENT SE CONSTITUER UN PATRIMOINE IMMOBILIER À MOINDRE EFFORT LE GUIDE LOI PINEL 2015 OU COMMENT SE CONSTITUER UN PATRIMOINE IMMOBILIER À MOINDRE EFFORT L investissement Pinel, un Investissement immobilier Le site est édité par un groupement de conseillers en gestion

Plus en détail

Saint Max. FCPI-FIP : Comment bénéficier de la performance et de la réduction d impôts? Lundi 15 décembre 2008-18h30

Saint Max. FCPI-FIP : Comment bénéficier de la performance et de la réduction d impôts? Lundi 15 décembre 2008-18h30 FCPI-FIP : Comment bénéficier de la performance et de la réduction d impôts? Lundi 15 décembre 2008-18h30 Saint Max Francis VENNER AVENIR CONSEIL PATRIMOINE 6 clos de la tuilerie - 54460 LIVERDUN tél :

Plus en détail

NOTE D INFORMATION. L Assemblée Nationale a adopté en décembre 2013 la loi de finances pour 2014 et la loi de finances rectificative pour 2013.

NOTE D INFORMATION. L Assemblée Nationale a adopté en décembre 2013 la loi de finances pour 2014 et la loi de finances rectificative pour 2013. 36 rue de Monceau 75008 Paris 62 rue de la République 69002 Lyon www.seine-saone.fr NOTE D INFORMATION Date : 20 janvier 2014 Objet : Loi de finances pour 2014 Loi de finances rectificative pour 2013 Madame,

Plus en détail

> Vous avez un projet? Quelques règles à suivre avant d investir. > Une fois la décision prise, comment investir? Page III

> Vous avez un projet? Quelques règles à suivre avant d investir. > Une fois la décision prise, comment investir? Page III > Vous avez un projet? Quelques règles à suivre avant d investir Page II > Une fois la décision prise, comment investir? Page III > Les moyens de financement à votre disposition Pages IV à VI > Quels financements

Plus en détail

Assemblée Générale. Vendredi 10 octobre 2014

Assemblée Générale. Vendredi 10 octobre 2014 Assemblée Générale Vendredi 10 octobre 2014 La réforme de l aide fiscale à l investissement Outre Mer I La «défiscalisation» industrielle conservée II Un nouveau crédit d impôt III Encore quelques zones

Plus en détail

Gestion des appartements

Gestion des appartements DOLE : Place Grévy Gestion des appartements Syndic de copropriété Mandat de gestion Attestation du Gestionnaire Prestations CORNHILL E Syndic de copropriété Il sera confiée à la société : SARL GESTIA domiciliée,

Plus en détail

Assurer un complément de revenu dans un environnement fiscal hostile à l aide de l immobilier

Assurer un complément de revenu dans un environnement fiscal hostile à l aide de l immobilier Assurer un complément de revenu dans un environnement fiscal hostile à l aide de l immobilier Animé par : Franck JOSELIN, rédacteur en chef adjoint - L AGEFI ACTIFS Intervenants : Jean-Louis LE BOULC H

Plus en détail

Nord Cap V. Fonds d Investissement de Proximité

Nord Cap V. Fonds d Investissement de Proximité Nord Cap V Fonds d Investissement de Proximité FIP Nord Cap V Points-Clefs Participer à la vie économique en accompagnant indirectement le développement et la transmission de PME diversifiées du Nord de

Plus en détail

DE ROBIEN RECENTRE. Loyers. Solde = EPARGNE nécessaire à l opération

DE ROBIEN RECENTRE. Loyers. Solde = EPARGNE nécessaire à l opération DE ROBIEN RECENTRE Frais de gestion, charges de copropriété, assurance loyers impayés, taxe foncière Intérêts d emprunt Amortissement de Rob sur prix de vente actes en mains (6% x 7 ans 4% x 2 ans) Frais

Plus en détail

L engagement associatif : tout savoir sur le bénévolat

L engagement associatif : tout savoir sur le bénévolat L engagement associatif : tout savoir sur le bénévolat Les intervenants : Véronique ROSETTI Responsable département association Cabinet Aliantis- Lyon Benoît PARIS Expert Comptable Diplômé Responsable

Plus en détail