Université CLAUDE BERNARD LYON 1 Synthèse des données. Avertissement - Légende des données

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Université CLAUDE BERNARD LYON 1 Synthèse des données. Avertissement - Légende des données"

Transcription

1 des Universités françaises Université CLAUDE BERNARD LYON 1 Synthèse des données Avertissement Légende des données Les données de cette cartographie sont issues d une campagne de collecte. Pour les moyennes régionales et nationales, les calculs sont agrégés à partir des données fournies puis extrapolées. Cette étude n est ni un DPE ni un Bilan Carbone méthode ADEME. Cf. annexe 1 pour plus de détails sur les réserves méthodologiques. Les données du rapport apparaissent de la manière suivante : Données fournies : l Université a répondu à la collecte sur sa consommation d énergie. Données estimées : l Université n a pas répondu à la collecte. Les chiffres sont des estimations à partir d'extrapolations. Données régionales et nationales : il s agit de moyennes pondérées entre données collectées et extrapolations. Etablissement Données générales de l'université Adresse 43 Boulevard du 11 Novembre 1918 SHON m² CP Ville Villeurbanne Cedex Nombre de sites Nombre de bâtiments Interlocuteur de l'enquête Energie CO 2 Nombre de typologies 21 Nom Fonction Téléphone Makhloufi Yacine Cellule Economie d'energie Zone climatique 1 H1c Fax VOUS Moyenne régionale VOUS Légende xx xx Moyenne régionale Moyenne de la zone climatique 1 Moyenne de la zone climatique 1 Moyenne nationale Situation énergétique 2 (kwh.ep/m².an) Nombre d'étudiants Nombre de personnels Moyenne nationale Situation carbone 2 (kg.co 2 /m².an) Données relatives aux consommations annuelles 2 MWh.EP Tonnes de CO 2 Usages par an par an Chauffage ECS 3 Eclairage Usage électrique X X X X Chauffage X X Total Factures énergétiques annuelles (en TTC/an) 2 Usage électrique Chauffage Total cf. annexe 4 2 Moyenne sur les 3 dernières années 3 Eau Chaude Sanitaire Un partenariat avec: Réalisé par:

2 Situation Energie CO 2 par site et par bâtiment Les formulaires 2 et 3 de la collecte portaient respectivement sur les sites (groupes de bâtiments) et les bâtiments unitaires. Les responsables immobiliers peuvent avoir transmis, selon ce dont ils disposaient, les données pour un ou plusieurs sites, et un ou plusieurs bâtiments. Les tableaux cidessous ne sont donc pas exhaustifs du patrimoine de l université, mais retranscrivent les données fournies. Situation Energie CO 2 par site 4 Site Site de la Buire Site Rockefeller la DOUA et IUT A Site de l'observatoire Site Lyon du Sud Gerland SHON (m²) Consommation totale d'énergie (MWh.EP/an) Ratio Energie (kwh.ep /m².an) Emission totale de CO 2 (tonnes/an) Ratio CO 2 (kg/m².an) Tendance sur 3 ans 5 Situation Energie CO 2 par bâtiment 4 Consommation Emission totale Année de Bâtiment Typologie 6 Usage principal 7 Ratio Energie Ratio CO 2 totale d'énergie de CO construction (kwh/m².an) 2 (kg/m².an) (MWh.EP/an) (tonnes/an) LA SERRE 1970 Typologie N Vestiaire Science 1968 Typologie A Loge Typologie A Maison d'hôte 1970 Typologie A LWOFF 1967 Typologie P Bât Typologie P Maison DOMUS 1975 Typologie H Bât Typologie P Bât. D 1965 Typologie P RYO 1970 Typologie G Bât. Recherche 2000 Typologie B Bât. Enseignement 2000 Typologie B ARIANE 1983 Typologie K Amphithéatre 1972 Typologie A Bât. B 1977 Typologie F Bât. A 1977 Typologie F Bât. Dubois 1970 Typologie P Loge 27/ Typologie A VAN DE GRAFF 1970 Typologie G MPU 1960 Typologie A RAULIN 1965 Typologie P DIRAC 1970 Typologie M Médiathèque 1993 Typologie B BRACONNIER 1965 Typologie P Présidence 1964 Typologie G Brillouin 1967 Typologie P BERTHOLET 1962 Typologie P PATIO 1ER CYCLE 1965 Typologie G /12

3 Situation Energie CO 2 par bâtiment 4 (suite 2) Consommation Emission totale Année de Bâtiment Typologie 6 Usage principal 7 Ratio Energie Ratio CO 2 totale d'énergie de CO construction (kwh/m².an) 2 (kg/m².an) (MWh.EP/an) (tonnes/an) ISTIL 1998 Typologie H GEODE 1970 Typologie P ASTREE 1964 Typologie C CHEVREUL 1965 Typologie P Odontology 1969 Typologie F Bât Typologie P UFRAPS A, B,C 1970 Typologie C DOME 1970 Typologie A HERBIER 1965 Typologie G Amphi Lavoisier 1995 Typologie B Netien 1960 Typologie P AMPHI 1ER CYCLE 1985 Typologie B Mendel Typologie H GRIGNARD 1965 Typologie P GYMNASE B INSA 1967 Typologie A Ulysse 2001 Typologie J DARWIN ABC 1965 Typologie P HAEFLELEY 1970 Typologie G Bacteriologie 1972 Typologie A Bâtiment Principal 1970 Typologie A CARBONE Typologie A Espace vie étudiante 2003 Typologie U FOREL 1965 Typologie P OMEGA 1962 Typologie G PAGODE 1970 Typologie A Condorcet 1995 Typologie H QUAI Typologie D Préfa de tp biologie 1985 Typologie E Préfa TP Physique 1985 Typologie E Rockefeller 1932 Typologie O AMPHI MARIE CURIE 1983 Typologie B PREFA TD Typologie E PREFA TD Typologie E KASTLER 1967 Typologie P THEMIS 1965 Typologie A Gymnase STAPS 1970 Typologie A NAUTIBUS 1970 Typologie P Logement B Typologie O Amphithéatre B Typologie O ,2 4 Amphitéatre B Typologie O ,2 4 Génie Chimique B Typologie O Valbex B Typologie O /12

4 Situation Energie CO 2 par bâtiment 4 (suite 3) Bâtiment Services Techniques B12 Année de construction Consommation Typologie 6 Usage principal 7 Ratio Energie totale d'énergie (kwh/m².an) (MWh.EP/an) Emission totale de CO 2 (tonnes/an) Ratio CO 2 (kg/m².an) 1969 Typologie O Informatique B Typologie F Chimie B Typologie O Logement B Typoogie O ,2 4 Bât. 1/2 Grand B Typologie O ANIMALERIE B Typologie F ,0 4 Préfabriqués B Typologie O ,5 4 Administration B Typologie O Genie Civil B7B Typologie F Biologie B Typologie F Bâtiment Piscine 1967 typologie A Maison de l'université 1968 Typlogie G Bâtiment Typologie A Gymnase A et Colette Besson 1968 Typologie A Gymnase Science 1968 typologie A BU Science 1965 Typologie L ORION 1970 Typologie J ,7 2 4 Vous pouvez comparer la performance de vos bâtiments et sites grâce à la moyenne nationale par usage (cf. annexe 5 & 6). 5 La tendance présentée est assujettie à la rigueur climatique (cf. annexe 4). 6 cf. annexe 7 7 cf. annexe 8 4/12

5 Premières pistes d'amélioration Lors de toute rénovation de bâtiment, l'amélioration énergétique se fait en plusieurs étapes successives. La première porte sur la gestion du bâtiment. Ces modifications sont de faibles coûts, rapides à mettre en place dans le temps et n'entraînent pas, ou peu, de travaux. Une bonne gestion doit être appliquée durant touteladuréedeviedubâtiment.ladeuxièmeétapeportesurl'enveloppedubâtiment. Elleconsisteàdiminuer lesbesoins enénergiedecedernier.latroisièmeet dernière étape porte sur les installations de production et de distribution d'énergie. C'est seulement lors de cette étape que l'utilisation d'énergie renouvelable pourra être étudiée. Pour en savoir plus Logiciel de simulation : Pourquoi et comment l'utiliser? Lelogicieldesimulationvousservira,au niveaudel'élaborationdesschémasdirecteursimmobiliersoudepréprogrammes,àétablirdessimulations d'enveloppes d'investissementssurunbâtimentdontvousenvisagezla"rénovationlourde".cessimulationsvouspermettrontd'estimerinstantanémentquelsserontles impacts de ces investissements sur votre consommation, votre facture énergétique et sur la performance du bâtiment. Il s'agit d'un logiciel très simple d'utilisation. Vous n'aurezqu'àentrerdesdonnées"debase"dubâtimentconcerné(typologie,shon,usages,énergiesutilisées,etc.)etlelogicielcalculeraensuiteautomatiquement 3 scénarios d'investissements suivant 3 objectifs différents : un scénario "réglementaire", un scénario performant et un dernier très performant énergétiquement. ❶ SAISIE DES PARAMETRES 1.1 Données de site : (03) Allier Localisation du bâtiment : Réseau de chaleur : Oui Si oui, distance du réseau de chaleur au bâtiment (ml) : 10 Moins de 400 mètres Altitude : Existance d'une filière bois dans le département Oui 1.2 Données Bâtiment Généralités : Usage majoritaire du bâtiment : Salle de cours / Bureau / Administratif / Amphithéatre =>Si Logement Nombres de chambres : => Si Restaurant Nombres de repas annuel : Construction ou dernière rénovation : de 2002 à 2006 Surface SHON : m² Toiture terrasse ombragée : Oui (pour eau chaude solaire) Nbre de niveaux en superstructure : 3 Hauteur moyenne d'étage : 3,0 mètres Linéaire de facades : 350 mètres ❸ SYNTHESE DES RESULTATS Scénario: Base (regl.) Performant Très performant Travaux Investissement ( h.t) : 770 k h.t k h.t k h.t TRI investissement 48 Années 65 Années 53 Années Coût des consommations sur 20 ans : 481 k h.t 418 k h.t 266 k h.t Energie et CO 2 % de réduction d économie ENR : 40% 48% 67% % de production d'energie renouvelable : 43% 41% 77% % de réduction GES : 59% 68% 94% Cout Energétique annuel : 24 k h.t 21 k h.t 13 k h.t Linéiaire de murs mitoyens : 0 mètres 1.3 Données Bâtiment Typologie : ENVELOPPE : ENERGIE: Typologie contructive : Energie de chauffage : Classique en béton Terminaux chauffage : Energie ECS : : Chauffage central gaz condensation Radiateur avec robinet thermostatique Ballon électrique vertical + 5 à 15 ans VRV Surface climatisée (m²) : 78 Dispositifs incitatifs Volume gisement des CEE : 2 Gwhcumac 7 Gwhcumac 11 Gwhcumac Valorisation financiere des CEE : 8 K h.t 26 K h.t 37 K h.t Projection future Taxe GES annuelle : 2 K h.t 1 K h.t 0 K h.t Décomposition des couts energétiques (%) : Ventilation : VMC classique non modulée Isolation Toiture/Terrasse : Isolation 15 cm isolant performant (λ = 0,035) Eclairage : Isolation Murs/Façades : Isolation intérieure 12 cm performant (λ = 0,035) Technologie majoritaire : Isolation Planchers : Isolation extérieure 20 cm isolant moyen ou classique Mode de commande majoritaire : Fluorescent ou fluocompact interrupteur classique Chauffage ECS Eclairage Usage spéc. Élec. (Activités des occupants) Type de menuiserie : Simple vitrage alu sans rupteur pont thermique 1.4 Données Bâtiment Etat, pérennité et pathologie (Facultatif) : ENVELOPPE PRODUCTION ENERGIE EQUIPEMENT Remplacement (5 à 10 ans) à moyen Prod. Chauffage terme Isolation Toiture/Terrasse : : Remplacement (5 à 10 ans) à Radiateur moyen terme : Etat neuf Consommations énergétiques : Emissions de gaz à effet de serre (GES) : Remplacement (5 à 10 ans) à moyen Prod. ECS terme : Isolation Murs/Façades : Remplacement (5 à 10 ans) à Eclairage moyen terme : Remplacement (5 à 10 ans) à moyen terme Isolation Planchers Remplacement (5 à 10 ans) à moyen Prod. froid terme : Menuiseries ext. : Remplacement (5 à 10 ans) à moyen terme 1.5 Données Economiques (facultatif) Remplacement (5 à 10 ans) à moyen terme 50 kwh A kwh B kwh C kwh D TP P B 5 kg A 615 kg 1630 kg 3160 kg B C D B TP P ELECTRICITE Tarif Jaune GAZ B2I AUTRES kwh E Existant kg E tarif bleu 0,1040 ht/kwh B2I 0,0390 ht/kwh PCS Chauffage urbain 0,037 ht/kwh tarif jaune UM 0,0900 ht/kwh B2S 0,0347 ht/kwh PCS Réseau de froid 0,07 ht/kwh tarif vert UC 0,0650 ht/kwh STS 0,0312 ht/kwh PCS Fioul lourd 0,044 ht/kwh PCI Bois (plaquette) 0,013 ht/kwh PCI kwh > 750 kwh FF G kg > 145 kg F G Existant Valeur future taxe G.E.S: 20 /T éq.co2 Valeur C.E.E (K.W.H cumac) 0,35 cents d' A CLIQUER EN FIN DE SAISIE Vous pouvez accéder directement à l'outil de simulation et son guide d'utilisation en cliquant ici : OUTIL DE SIMULATION GUIDE D'UTILISATION 5/12

6 Annexes Annexe 1: Réserves méthodologiques Cette étude n'est ni un DPE, ni un Bilan Carbone méthode ADEME. Le travail effectué a été réalisé sur la base de données collectées déclaratives. Les données non fournies ont été estimées, lorsque cela était possible, sur la base de ratios obtenus à partir des données collectées des autres universités. Le terme "chauffage" comprend toutes les énergies, autres que l'électricité, dont l'usage est de chauffer. Le terme "usage électrique" comprend à la fois les usages du bâtiment et les usages spécifiques. Les usages du bâtiment peuvent être: l'éclairage, la production d'eau chaude sanitaire, le chauffage des locaux... Les usages spécifiques peuvent être: l'alimentation électrique de l'ordinateur, de la cafetière, de la photocopieuse, de la sorbonne... L'ensemble des valeurs énergétiques de cette étude sont présentées en énergie primaire (EP). La transformation de l'énergie électrique finale en énergie primaire est obtenue en appliquant un facteur de 2,58. Ce facteur prend en compte les pertes de production, transformation et distribution de l'électricité. Pour toutes les autres énergies, ce facteur est égal à 1. Deux unités sont utilisées pour quantifier l'énergie thermique : le kwh PCI (Pouvoir Calorifique Inférieur) et le kwh PCS (Pouvoir Calorifique Supérieur). L'énergie exprimée en kwh PCS correspond aux énergies sensibles et latentes récupérées dans les fumées. L'énergie exprimée en kwh PCI corrrespond seulement à l'énergie sensible. 6/12

7 Annexe 2: Etiquettes DPE de référence pour bâtiments publics (bureaux, services administratifs, enseignement) Annexe 3: Les coefficients d'équivalence Energie Unité de base Conversion en kwh PCS Conversion de kwh PCS en kwh PCI Electricité kwh x 1 / 1 Gaz naturel kwh x 1 / 1,11 Fioul L x 10,675 / 1,07 Réseau de chaleur kwh x 1 / 1 Charbon kg x 9,245 / 1,04 Conversion de kwh PCI en Energie Primaire x 2,58 Conversion en CO 2 (g / kwh PCI) 84 x x 1 x 1 x dépend du réseau 384 Granulés bois kg x 5,106 / 1,11 x 1 13 Annexe 4: Zones climatiques Chacune des huit zones est caractéristique d'un climat spécifique (montagnard, méditérranéen, continental, etc.) ainsi que d'un ensoleillement particulier, et influe de manière différente sur la consommation énergétique d'un bâtiment. 7/12

8 Annexe 5: Ratios nationaux de consommations par usage des bâtiments universitaires kwh.ep/m².an Chauffage Usage électrique kg.co 2 /m².an Annexe 6: Ratios nationaux de consommations par usage des bâtiments CROUS kwh.ep/m².an Chauffage Usage électrique kg.co 2 /m².an /12

9 Annexe 7: Typologies présentes dans l'université Typologie A Entre 1950 et 1975 Classique en Béton Typologie B Entre 1975 et 2002 Classique en Béton Typologie C Typologie D Entre 1950 et 1975 Entre 1975 et 2002 Classique en Béton Classique en Béton Typologie E Typologie F Entre 1950 et 1975 Entre 1950 et 1975 Bungalow ou préfabriqué Préfabriqué lourd Typologie G Typologie H Entre 1950 et 1975 Entre 1950 et 1975 Structure poteauxpoutres et façade légère avec de nombreuses ouvertures Structure poteauxpoutres et façade légère avec de nombreuses ouvertures /12

10 Annexe 7 (suite): Typologies présentes dans l'université Typologie I Typologie J Entre 1975 et 2002 Entre 1950 et 1975 Structure poteauxpoutres et façade légère avec de nombreuses ouvertures Classique en béton avec isolation Typologie K Typologie L 1950 et 1975 Entre 1950 et 1975 Classique en béton avec isolation Typologie M Typologie N Entre 1950 et 1975 Entre 1950 et 1975 Moins de 3ans Structure poteauxpoutres et façade légère avec de nombreuses ouvertures Structure béton avec 2 façades en verre Typologie O Typologie P Entre 1920 et 1950 Entre 1920 et 1950 Classique en béton Structure poteauxpoutres et façade légère avec de nombreuses ouvertures /12

11 Annexe 7 (suite 2): Typologies présentes dans l'université Typologie Q Entre 2002 et 2006 Typologie R Entre 1975 et 2002 Permis de construire déposé après le 1er juin 2001 Permis de construire déposé après le 1er juin Typologie S Typologie T Avant 1920 Entre 1950 et 1975 Entre 3 et 10 ans Pierre de taille et menuiserie bois Structure poteauxpoutres et façade légère avec de nombreuses ouvertures Typologie U Entre 1950 et 1975 Préfabriqué lourd /12

12 Annexe 8: Définition des usages de bâtiments Usage 1: Laboratoires avec sorbonnes Usage 2: Laboratoires avec équipements spécifiques Usage 3: Laboratoires/bureaux/salles de cours Usage 4: Amphithéatres Usage 5: Bibliothèque Usage 6: Hopital Usage 7: Restaurant/cafétéria Usage 8: Gymnase Usage 9: Hébergement Usage 10: Piscine Usage 11: Serre Usage 12: Animalerie Usage 13: Mixte ou autre 12/12

Avertissement - Légende des données

Avertissement - Légende des données Cartographie Energie - CO 2 des Universités françaises Université du SUD TOULON ET DU VAR Synthèse des données Avertissement - Légende des données Les données de cette cartographie sont issues d une campagne

Plus en détail

Avertissement - Légende des données

Avertissement - Légende des données Cartographie Energie CO 2 des Universités françaises ECOLE NATIONALE SUPERIEURE DES ARTS ET METIERS PARISTECH METZ Synthèse des données Avertissement Légende des données Les données de cette cartographie

Plus en détail

Avertissement - Légende des données

Avertissement - Légende des données Cartographie Energie - CO 2 des Universités françaises Université de BRETAGNE OCCIDENTALE BREST Synthèse des données Les données de cette cartographie sont issues d une campagne de collecte. Pour les moyennes

Plus en détail

Université MICHEL MONTAIGNE BORDEAUX III Synthèse des données. Avertissement - Légende des données

Université MICHEL MONTAIGNE BORDEAUX III Synthèse des données. Avertissement - Légende des données Cartographie Energie CO 2 des Universités françaises Université MICHEL MONTAIGNE BORDEAUX III Synthèse des données Avertissement Légende des données Les données de cette cartographie sont issues d une

Plus en détail

CROUS DE LIMOGES Synthèse des données. Avertissement - Légende des données

CROUS DE LIMOGES Synthèse des données. Avertissement - Légende des données Cartographie Energie - CO 2 des Universités françaises CROUS DE LIMOGES Synthèse des données Avertissement - Légende des données Les données de cette cartographie sont issues d une campagne de collecte.

Plus en détail

Université d'avignon ET DES PAYS DU VAUCLUSE Synthèse des données. Avertissement - Légende des données

Université d'avignon ET DES PAYS DU VAUCLUSE Synthèse des données. Avertissement - Légende des données Cartographie Energie CO 2 des Universités françaises Université d'avignon ET DES PAYS DU VAUCLUSE Synthèse des données Avertissement Légende des données Les données de cette cartographie sont issues d

Plus en détail

CROUS DE LILLE Synthèse des données. Avertissement - Légende des données

CROUS DE LILLE Synthèse des données. Avertissement - Légende des données Cartographie Energie - CO 2 des Universités françaises CROUS DE LILLE Synthèse des données Avertissement - Légende des données Les données de cette cartographie sont issues d une campagne de collecte.

Plus en détail

Avertissement - Légende des données

Avertissement - Légende des données Cartographie Energie - CO 2 des Universités françaises Université du MAINE - LE MANS Synthèse des données Avertissement - Légende des données Les données de cette cartographie sont issues d une campagne

Plus en détail

ECOLE NORMALE SUPERIEURE DE LYON Synthèse des données. Avertissement - Légende des données

ECOLE NORMALE SUPERIEURE DE LYON Synthèse des données. Avertissement - Légende des données des Universités françaises ECOLE NORMALE SUPERIEURE DE LYON Synthèse des données Avertissement - Légende des données Les données de cette cartographie sont issues d une campagne de collecte. Pour les moyennes

Plus en détail

Avertissement - Légende des données

Avertissement - Légende des données Cartographie Energie - CO 2 des Universités françaises Université NANCY II Synthèse des données Avertissement - Légende des données Les données de cette cartographie sont issues d une campagne de collecte.

Plus en détail

Avertissement - Légende des données

Avertissement - Légende des données Cartographie Energie - CO 2 des Universités françaises Université de JOSEPH FOURIER - GRENOBLE I Synthèse des données Avertissement - Légende des données Les données de cette cartographie sont issues d

Plus en détail

Avertissement - Légende des données

Avertissement - Légende des données Cartographie Energie - CO 2 des Universités françaises Université de Reims Champagne-Ardenne Synthèse des données Avertissement - Légende des données Les données de cette cartographie sont issues d une

Plus en détail

Avertissement - Légende des données

Avertissement - Légende des données Cartographie Energie - CO 2 des Universités françaises Université de HAUTE ALSACE MULHOUSE Synthèse des données Avertissement - Légende des données Les données de cette cartographie sont issues d une campagne

Plus en détail

Avertissement - Légende des données

Avertissement - Légende des données Cartographie Energie - CO 2 des Universités françaises Université de PARIS I - PANTHEON SORBONNE Synthèse des données Etablissement Données générales de l'université Adresse 12 place du Panthéon SHON 110

Plus en détail

Université de VERSAILLES SAINT-QUENTIN-EN-YVELINES Synthèse des données. Avertissement - Légende des données

Université de VERSAILLES SAINT-QUENTIN-EN-YVELINES Synthèse des données. Avertissement - Légende des données des Universités françaises Université de VERSAILLES SAINTQUENTINENYVELINES Synthèse des données Avertissement Légende des données Les données de cette cartographie sont issues d une campagne de collecte.

Plus en détail

TP N 14 : RÉDUCTION DE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE D UN BÂTIMENT ETT 1.2.3

TP N 14 : RÉDUCTION DE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE D UN BÂTIMENT ETT 1.2.3 Centres d'intérêt abordés Niveau d analyse Objectifs pédagogiques Connaissances Activités (3 H) Ressources matérielles Énergie Comportemental 1.2.3 Utilisation raisonnée des ressources Efficacité Réduction

Plus en détail

CARACTERISTIQUES du BATIMENT

CARACTERISTIQUES du BATIMENT CARACTERISTIQUES du BATIMENT Type de bâtiment : Maison individuelle Année de construction : Entre 1948 et 1974 Forme du bâtiment : Avec décrochement Longueur : 1 m Largeur : 1 m Surface Shon : 202,40 m²

Plus en détail

BILAN THERMIQUE SIMPLIFIE Rapport DIALOGIE

BILAN THERMIQUE SIMPLIFIE Rapport DIALOGIE BILAN THERMIQUE SIMPLIFIE Rapport DIALOGIE Ce Bilan thermique simplifié a été réalisé à l aide du logiciel DIALOGIE Il a permis d estimer, à partir des informations recueillies lors d une visite d un technicien

Plus en détail

AUDIT ÉNERGÉTIQUE RÉSIDENCE DES ORMES À MONTREUIL

AUDIT ÉNERGÉTIQUE RÉSIDENCE DES ORMES À MONTREUIL Montreuil, le 10 mars 2014 AUDIT ÉNERGÉTIQUE RÉSIDENCE DES ORMES À MONTREUIL Réunion Intermédiaire Florent LOUSSOUARN DES TEXTES RÉGLEMENTAIRES Bâtiments avant 1974 1 er choc pétrolier RT 74 Décret affichage

Plus en détail

CARACTERISTIQUES du BATIMENT. ENVELOPPE et BATI

CARACTERISTIQUES du BATIMENT. ENVELOPPE et BATI CARACTERISTIQUES du BATIMENT Type de bâtiment : Maison individuelle Année de construction : Entre 1948 et 1974 Forme du bâtiment : Longueur : 12,10 m Largeur : 6,10 m Surface Shon : 109,00 m² Surface hab.

Plus en détail

Précisions sur les arrêtés relatifs au Diagnostic de Performance Energétique

Précisions sur les arrêtés relatifs au Diagnostic de Performance Energétique Précisions sur les arrêtés relatifs au Diagnostic de Performance Energétique Textes réglementaires concernés : Arrêté du 15 septembre 2006 relatif au diagnostic de performance énergétique pour les bâtiments

Plus en détail

Conseil en Orientation Énergétique du Patrimoine de Rians

Conseil en Orientation Énergétique du Patrimoine de Rians Conseil en Orientation Énergétique du Patrimoine de Rians Restitution Finale 12 février 2013 ADEV Énergie, 2 rue Jules Ferry -36300 Le Blanc Tél: 02 54 37 19 68 Fax: 02 54 37 99 27 Port: 06.67.29.44.35

Plus en détail

PRESENTATION AUDIT ENERGÉTIQUE CONFORME AU CAHIER DES CHARGES DE L ADEME

PRESENTATION AUDIT ENERGÉTIQUE CONFORME AU CAHIER DES CHARGES DE L ADEME Conseils - Formation Etudes - Expertises Assistance à Maitrise d ouvrage Dossier : LB OR- 45000 N. Référence : OR.201114 Votre Interlocuteur : R.DJERIDI (06 52 98 56 93) Le Cannet, le 25/06/2015 PRESENTATION

Plus en détail

PROJET. SCI LA PLUME ROUGE 538 rue Raymond Tellier 45200 AMILLY. - Page 1/9 - Damien LECLERC 1 rue du courtil cabot 45700 VILLEMANDEUR

PROJET. SCI LA PLUME ROUGE 538 rue Raymond Tellier 45200 AMILLY. - Page 1/9 - Damien LECLERC 1 rue du courtil cabot 45700 VILLEMANDEUR Logiciel référencé par la marque PROJET SCI LA PLUME ROUGE 538 rue Raymond Tellier 45200 AMILLY Date de l'étude : ARTISAN 05.01.2011 CLIENT SARL LECLERC Désiré SCI LA PLUME ROUGE Damien LECLERC 1 rue du

Plus en détail

Données énergétiques sur des projets relatifs à des travaux sur bâtiments ANCIENS

Données énergétiques sur des projets relatifs à des travaux sur bâtiments ANCIENS Données énergétiques sur des projets relatifs à des travaux sur bâtiments ANCIENS La Région a fait de l'excellence environnementale sa priorité. Elle se traduit concrètement au travers du Plan Initiatives

Plus en détail

«Les exigences techniques et réglementaires d un bâtiment basse consommation»

«Les exigences techniques et réglementaires d un bâtiment basse consommation» Mercredi de l info du 22 février 2012 Conseil et Réseaux Bureau d études Bâtiment et Process «Les exigences techniques et réglementaires d un bâtiment basse consommation» Vincent DUBAR Chef de projets

Plus en détail

Maison Modèle BIG BOX Altersmith

Maison Modèle BIG BOX Altersmith Maison Modèle BIG BOX Altersmith SOLUTIONS D ENVELOPPE & DE SYSTÈMES PERFORMANCES RT 2005 & LABELS I. Présentation de la maison BIG BOX - T3...2 II. Enveloppes...3 1. Présentation de l enveloppe...3 2.

Plus en détail

La BAO PROMODUL version Pro Expert MI

La BAO PROMODUL version Pro Expert MI La BAO PROMODUL version Pro Expert MI Logiciel de diagnostic et de simulation pour l amélioration de la performance énergétique et du confort thermique dans la maison individuelle La BAO PROMODUL version

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE SARL Marc LAROCHE Géomètre Expert Foncier 3 RUE LABOURET 92707 COLOMBES Cedex Tél : 01 41 11 25 47 - Fax: 01 56 04 18 30 Courriel : laroche1@club-internet.fr membre du groupe Règlement de copropriété Modificatif

Plus en détail

AUDIT ENERGETIQUE. Immeuble logement collectif - Copropriété. Notre démarche Notre étude Notre rapport. Vos Bâtiments Vos Besoins Vos Objectifs

AUDIT ENERGETIQUE. Immeuble logement collectif - Copropriété. Notre démarche Notre étude Notre rapport. Vos Bâtiments Vos Besoins Vos Objectifs AUDIT ENERGETIQUE Immeuble logement collectif - Copropriété Vos Bâtiments Vos Besoins Vos Objectifs Notre démarche Notre étude Notre rapport ECIC : depuis 1991 2 agences : ITTEVILLE (91) & BORDEAUX (33)

Plus en détail

Bilan Thermique Simplifié DIALOGIE. 1) Données Générales. Date de la visite Conseiller. Mme et M. ROUBERTIES 7 traverse Hélène 13400 Aubagne

Bilan Thermique Simplifié DIALOGIE. 1) Données Générales. Date de la visite Conseiller. Mme et M. ROUBERTIES 7 traverse Hélène 13400 Aubagne Bilan Thermique Simplifié DIALOGIE 1) Données Générales Identité Date de la visite Conseiller 21/06/2011 Marc GLASS Nom de l'usager : Adresse : Mme et M. ROUBERTIES 7 traverse Hélène 13400 Aubagne Logement

Plus en détail

Bilan thermique et social simplifié

Bilan thermique et social simplifié Bilan thermique et social simplifié Fiche descriptive logement 34 Maître d Ouvrage d Insertion : Pact Métropole Nord 25 rue de Lille 59 057 Roubaix Adresse logement : 32 quai de Rouen 59 100 ROUBAIX Informations

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique tertiaire (6.3)

Diagnostic de performance énergétique tertiaire (6.3) Diagnostic de performance énergétique tertiaire (6.3) N : 105.867.371 Valable jusqu au : 20/05/2021 Type de bâtiment : Bâtiment Type d activités: Autres Année de construction : 1989-2000 Surface utile

Plus en détail

La pierre massive : nouvelles exigences, nouveaux outils - 27 juin 2013. concevoir autrement! Nantes/ Paris 01 42 59 53 64 www.pouget-consultants.

La pierre massive : nouvelles exigences, nouveaux outils - 27 juin 2013. concevoir autrement! Nantes/ Paris 01 42 59 53 64 www.pouget-consultants. RT2012 concevoir autrement! Nantes/ Paris 01 42 59 53 64 www.pouget-consultants.fr Sommaire RT2012, informations essentielles «On vient d où?» Visualisation bilan énergétique, rappels RT RT 2012 «C est

Plus en détail

SYNTHESE DE L AUDIT DE VOTRE HABITATION Bilan de l'existant

SYNTHESE DE L AUDIT DE VOTRE HABITATION Bilan de l'existant N/Ref Audit : Date de l audit : SYNTHESE DE L AUDIT DE VOTRE HABITATION Bilan de l'existant Bilan économique de l'existant Facture "eau énergie" actuelle 1 : 2 669 2 500 Budget par ressources 2 000 1 500

Plus en détail

Synthèse de l'étude de diagnostic énergétique: immeubles. Propositions de la commission. AG spéciales des immeubles

Synthèse de l'étude de diagnostic énergétique: immeubles. Propositions de la commission. AG spéciales des immeubles Synthèse de l'étude de diagnostic énergétique: immeubles. Propositions de la commission AG spéciales des immeubles Rappel des objectifs et méthodes Pour les immeubles Faire un point du potentiel des techniques

Plus en détail

L IMMOBILIER DURABLE en tertiaire neuf et dans l existant Quelles solutions? Quels coûts?

L IMMOBILIER DURABLE en tertiaire neuf et dans l existant Quelles solutions? Quels coûts? L IMMOBILIER DURABLE en tertiaire neuf et dans l existant Quelles solutions? Quels coûts? Colloque Sorbonne Immo-RICS 23 juin 2010 23/06/2010 1 SOMMAIRE 1. 1. L Immobilier Durable Quelles définitions?

Plus en détail

SOFIA 2 juillet 2008 Le bâti ancien face au défi énergétique Analyse de la performance thermique des bâtiments du centre historique de Bayonne

SOFIA 2 juillet 2008 Le bâti ancien face au défi énergétique Analyse de la performance thermique des bâtiments du centre historique de Bayonne SOFIA 2 juillet 2008 Le bâti ancien face au défi énergétique Analyse de la performance thermique des bâtiments du centre historique de Bayonne Le bâtiment : un secteur énergivore Energie consommée (Mtep)

Plus en détail

Les labels énergétiques des bâtiments

Les labels énergétiques des bâtiments Document n 2010-06-25, BBC Les labels énergétiques des bâtiments 1 Sommaire Introduction Rappels Les critères évalués Les repères énergétiques Exemple de réalisation RT 2005 Les exigences De la RT 2005

Plus en détail

PLAN ISOLATION DES BATIMENTS PUBLICS

PLAN ISOLATION DES BATIMENTS PUBLICS PLAN ISOLATION DES BATIMENTS PUBLICS DEMANDE DE SUBVENTION REGIONALE DANS LE CADRE DU CONTRAT DE PAYS DE BOURGES IDENTIFICATION DE L OPERATION DANS LE CONTRAT REGIONAL DE PAYS Opération identifiée : oui/non*

Plus en détail

Ateliers techniques de l ALE - Gestion de l énergie du patrimoine bâti des collectivités

Ateliers techniques de l ALE - Gestion de l énergie du patrimoine bâti des collectivités Direction des bâtiments 24 mars 2009 Ateliers techniques de l ALE - Gestion de l énergie du patrimoine bâti des collectivités Présentation de l'analyse énergétique du patrimoine de la Ville de Villeurbanne

Plus en détail

FICHE CALCULS THERMIQUES "AVANT ET APRES TRAVAUX" INFORMATIONS GENERALES SOCIETE AGENCE CODE CITE ADRESSE CITE

FICHE CALCULS THERMIQUES AVANT ET APRES TRAVAUX INFORMATIONS GENERALES SOCIETE AGENCE CODE CITE ADRESSE CITE FICHE CALCULS THERMIQUES "AVANT ET APRES TRAVAUX" INFORMATIONS GENERALES SOCIETE AGENCE CODE CITE ADRESSE CITE TYPE DE LOGEMENT (collectif/individuel) MODE DE CHAUFFAGE (collectif/individuel) ENERGIE DE

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2) Diagnostic de performance énergétique logement (6.2) N : M121426 Réf. Ademe : Valable jusqu au : 14/07/2023 Type de bâtiment : Maison Année de construction : 1960 Surface habitable : 120 m² environ Adresse

Plus en détail

Le Diagnostic de Performance Energétique (DPE) Depuis le 1 er juillet 2007 la remise du DPE est obligatoire lors de la signature de tout nouveau bail.

Le Diagnostic de Performance Energétique (DPE) Depuis le 1 er juillet 2007 la remise du DPE est obligatoire lors de la signature de tout nouveau bail. www.nlazur-hlm.fr Le Diagnostic de Performance Energétique (DPE) Depuis le 1 er juillet 2007 la remise du DPE est obligatoire lors de la signature de tout nouveau bail. 1 - Objectif du DPE Ce document

Plus en détail

Bilan thermique et social simplifié

Bilan thermique et social simplifié Bilan thermique et social simplifié Fiche descriptive logement Maître d Ouvrage d Insertion : Pact Métropole Nord 25 rue de Lille 59 057 Roubaix Adresse logement : 72 rue de Rome 59 100 Roubaix Informations

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1) N : Valable jusqu au : Type de bâtiment : Année de construction : Surface habitable : Adresse :

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1) N : Valable jusqu au : Type de bâtiment : Année de construction : Surface habitable : Adresse : Diagnostic pour les logements à chauffage individuel ------------------------------------------------------------------------------ Les consommations sont établies à partir d un calcul conventionnel Diagnostic

Plus en détail

StratEnergieCO². Outil de Planification Stratégique Energie & Carbone. Réalisation du schéma directeur immobilier universitaire

StratEnergieCO². Outil de Planification Stratégique Energie & Carbone. Réalisation du schéma directeur immobilier universitaire Réalisation du schéma directeur immobilier universitaire StratEnergieCO² Outil de Planification Stratégique Energie & Carbone GUIDE DE PRESENTATION ET D UTILISATION DE L OUTIL Mise à jour Ŕ avril 2011

Plus en détail

Annexe 2 : Plan d'occupation des locaux 2009-2010

Annexe 2 : Plan d'occupation des locaux 2009-2010 Annexe 2 : Plan d'occupation des locaux 2009-2010 08h. 12h. 13h. 17h. 18h. 22h. lundi mardi mercredi jeudi vendredi samedi dimanche École École École École École Clubs Manifestation École École Clubs École

Plus en détail

Evaluation énergétique de 32 bâtiments de logements sociaux récents Atelier de ALE 69 20 Mars 2012

Evaluation énergétique de 32 bâtiments de logements sociaux récents Atelier de ALE 69 20 Mars 2012 Evaluation énergétique de 32 bâtiments de logements sociaux récents Atelier de ALE 69 20 Mars 2012 4 rue Voltaire, 38000 Grenoble 04 76 00 19 09 www.alec-grenoble.org Postulat Volonté des organismes sociaux

Plus en détail

TRAVAUX DE RÉNOVATION ENERGÉTIQUE DE LA RESIDENCE VIADUC

TRAVAUX DE RÉNOVATION ENERGÉTIQUE DE LA RESIDENCE VIADUC 24 Juin 2015 TRAVAUX DE RÉNOVATION ENERGÉTIQUE DE LA RESIDENCE VIADUC Afin de répondre aux attentes des locataires et aux enjeux de l environnement, en collaboration avec les membres du Conseil de Concertation

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE DIAG AZUR PERICHAULT 6 impasse Lou Pénéqué 13950 CADOLIVE Tél : 04 42 32 46 39 Cel : 06 20 76 89 36 EMAIL : jean-louis.perichaut@wanadoo.fr DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Décret n 2006-1147 du 14

Plus en détail

Réglementation thermique RT 2005. TOULOUSE le 10 mai 2007

Réglementation thermique RT 2005. TOULOUSE le 10 mai 2007 Réglementation thermique RT 200 TOULOUSE le 10 mai 2007 Le contexte, les enjeux 20 Les ressources naturelles s épuisent Réserves en années consommation 2001 200 10 100 0 0 Charbon (sauf lignite) Pétrole

Plus en détail

Les Bâtiments Basse Consommation Energétique. Evolution réglementaire (RT 2012) CETE Apave Nord-Ouest

Les Bâtiments Basse Consommation Energétique. Evolution réglementaire (RT 2012) CETE Apave Nord-Ouest Les Bâtiments Basse Consommation Energétique Evolution réglementaire (RT 2012) CETE Apave Nord-Ouest Ph BONNE Responsable Département Energie RT 2000 RT 2005 RT 2012 2020 Historique de la réglementation

Plus en détail

11_ Coût global. Cette analyse présente un retour sur les simulations du coût global des maisons de Hunspach et de Ludwigswinkel.

11_ Coût global. Cette analyse présente un retour sur les simulations du coût global des maisons de Hunspach et de Ludwigswinkel. 11_ Coût global Cette analyse présente un retour sur les simulations du coût global des maisons de Hunspach et de Ludwigswinkel. P A N O P T I Q U E P o r t e r u n r e g a r d g l o b a l s u r l E d

Plus en détail

Opération : PNE Réhabilitation des entrepôts Macdonald Activités / Pépinière d entreprises PARIS (75)

Opération : PNE Réhabilitation des entrepôts Macdonald Activités / Pépinière d entreprises PARIS (75) Opération : PNE Réhabilitation des entrepôts Macdonald Activités / Pépinière d entreprises PARIS (75) Phase PRO-DCE : Mise à jour du calcul phase APD des émissions de CO 2 SO 2 déchets BET HQE : SEQUOIA

Plus en détail

AUDIT ENERGETIQUE. AUDIT Gymnase de Frouzins

AUDIT ENERGETIQUE. AUDIT Gymnase de Frouzins AUDIT ENERGETIQUE AUDIT Gymnase de Frouzins Date Indice Modifications Rédacteur Vérifié par 25.02.2011 A Première diffusion BEHI JL BEHI GD BEHI SA - Parc Technologique du Canal 26bis, rue Hermès - 31520

Plus en détail

Sommaire. Qu est-ce que la RT 2012... 3. Consommation énergétique... 4. Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8. Les avantages de la RT 2012...

Sommaire. Qu est-ce que la RT 2012... 3. Consommation énergétique... 4. Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8. Les avantages de la RT 2012... Sommaire Qu est-ce que la RT 2012... 3 Consommation énergétique... 4 Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8 Les avantages de la RT 2012... 9 En résumé... 10 En Résumé Qu est-ce que la RT 2012? Cette

Plus en détail

Chauffez votre maison pour 14 par mois sans réchauffer le climat

Chauffez votre maison pour 14 par mois sans réchauffer le climat Maison Basse mmation Chauffez votre maison pour 14 par mois sans réchauffer le climat Constructeur responsable et engagé dans la préservation de l environnement, Maisons Ericlor s est depuis longtemps

Plus en détail

Reproduction interdite. Propriété de BBC-EXPERTISE. Rénovation BBC Immeuble 10 lots 38 E [BBC-EXPERTISE] Labellisation BBC Effinergie

Reproduction interdite. Propriété de BBC-EXPERTISE. Rénovation BBC Immeuble 10 lots 38 E [BBC-EXPERTISE] Labellisation BBC Effinergie [BBC-EXPERTISE] Labellisation BBC Effinergie Rénovation BBC Immeuble 10 lots 38 E BBC-EXPERTISE Expert en Rénovation Enérgétique Certifié 1 Présentation Prestations [BBC-EXPERTISE] CHANGEMENT DE DESTINATION

Plus en détail

Présentation du Groupe Logement Français. Politique construction neuve. Politique patrimoine existant. Exemple de réhabilitation énergétique

Présentation du Groupe Logement Français. Politique construction neuve. Politique patrimoine existant. Exemple de réhabilitation énergétique ! " "# #$ Présentation du Groupe Logement Français Bilan énergétique Politique construction neuve Politique patrimoine existant Exemple de réhabilitation énergétique *+(,,-./+.*%/,&+,( 80 572 logements

Plus en détail

Programme d estimation gratuite des consommations énergétiques et des économies d énergie réalisables

Programme d estimation gratuite des consommations énergétiques et des économies d énergie réalisables Programme d estimation gratuite des consommations énergétiques et des économies d énergie réalisables Pour participer à l opération merci de remplir le questionnaire ci-dessous de la façon la plus complète

Plus en détail

DIAGNOSTIC THERMIQUE ET ENERGETIQUE. Le République. Présentation faite le 15 Novembre 2010

DIAGNOSTIC THERMIQUE ET ENERGETIQUE. Le République. Présentation faite le 15 Novembre 2010 DIAGNOSTIC THERMIQUE ET ENERGETIQUE Le République Présentation faite le 15 Novembre 2010 SOMMAIRE Description du bâti Descriptif des installations thermiques Analyse des consommations Etiquette énergétique

Plus en détail

Nom du diagnostiqueur : Olivier Sauner N de certification : CPDI1623 Délivré par : ICERT Signature :

Nom du diagnostiqueur : Olivier Sauner N de certification : CPDI1623 Délivré par : ICERT Signature : DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Décret n 2006-1147 du 14 septembre 2006 et arrêté du 15 septembre 2006 relatif au diagnostic de performance énergétique pour les bâtiments à usage principal d habitation

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE SARL 12 Lot le Vignaud 1 30980 LANGLADE Tel/Fax : 04 66 01 18 19 Mobile : 06 84 66 90 70 Email : g-diatic@orange.fr D P E DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Décret n 2006-1147 du 14 septembre 2006 et

Plus en détail

Mon auto-bilan. Sommaire. Rapport de synthèse des consommations énergétiques. Code postal 83300 Code NAF de l établissement 1039B

Mon auto-bilan. Sommaire. Rapport de synthèse des consommations énergétiques. Code postal 83300 Code NAF de l établissement 1039B Mon auto-bilan Rapport de synthèse des consommations énergétiques Entreprise Confitures du Var Code postal 83300 Code NAF de l établissement 1039B Contrats analysés Contrat élec: Jaune Base Contrat Gaz:

Plus en détail

Diagnostic Performance Energétique Page : 2/5

Diagnostic Performance Energétique Page : 2/5 19, avenue du Maréchal Foch BP 200 77508 Chelles CEDEX : 06 35 50 23 93 : njcdiagimmo@hotmail.fr Dossier N 1411111638NOULETMILOUDI- DPEELECERNT Date 14/11/2011 Page 1/5 RAPPORT DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE

Plus en détail

DPE v/s règles Th et audit

DPE v/s règles Th et audit DPE v/s règles Th et audit DPE Règles Th (Th-C-E en neuf ; Th-C-E ex en existant) Audit énergétique 1 - chauffage 2 - refroidissement 3 - ECS 4 - auxiliaires 5 - éclairage contenu + bureautique ascenseurs,

Plus en détail

Maisons Individuelles THPE et BBC. Les solutions avec les produits manufacturés en béton.

Maisons Individuelles THPE et BBC. Les solutions avec les produits manufacturés en béton. Maisons Individuelles THPE et BBC Les solutions avec les produits manufacturés en béton. Principes des solutions étudiées dans le cadre de la Réglementation Thermique concernant les prestations courantes

Plus en détail

ADExpertises 67 Avenue de la Paix 28300 LEVES Téléphone : 02 37 36 00 76 Télécopie : 02 37 21 45 77 Email : adexpertise@wanadoo.fr

ADExpertises 67 Avenue de la Paix 28300 LEVES Téléphone : 02 37 36 00 76 Télécopie : 02 37 21 45 77 Email : adexpertise@wanadoo.fr ADExpertises 67 Avenue de la Paix 28300 LEVES Téléphone : 02 37 36 00 76 Télécopie : 02 37 21 45 77 Email : adexpertise@wanadoo.fr DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Décret n 2006-1147 du 14 septembre

Plus en détail

Dispositifs financiers et fiscaux d'incitation à l'amélioration de la performance thermique des bâtiments. Introduction CAHORS. 21 janvier 2010 DDT 46

Dispositifs financiers et fiscaux d'incitation à l'amélioration de la performance thermique des bâtiments. Introduction CAHORS. 21 janvier 2010 DDT 46 CAHORS 21 janvier 2010 DDT 46 Dispositifs financiers et fiscaux d'incitation à l'amélioration de la performance thermique des bâtiments Introduction Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement

Plus en détail

DR1 Fiche introduction Comment améliorer son habitat? ACTIVITE DECOUVRIR ET ANALYSER : Le rôle clé du secteur du bâtiment

DR1 Fiche introduction Comment améliorer son habitat? ACTIVITE DECOUVRIR ET ANALYSER : Le rôle clé du secteur du bâtiment DR1 Fiche introduction Comment améliorer son habitat? ACTIVITE DECOUVRIR ET ANALYSER : Le rôle clé du secteur du bâtiment Objectif : Découvrir les enjeux sociaux liés à l amélioration de l habitat 1. Questionnaire

Plus en détail

4 RUE PASLETTE 35 000 RENNES Dossier n :1447

4 RUE PASLETTE 35 000 RENNES Dossier n :1447 Rennes : 02 janvier 2008 4 RUE PASLETTE 35 000 RENNES Dossier n :1447 APPARTEMENT T2 Dans la cour sur la gauche 1er ETAGE 1447_ARPA_DPE21 1 / 6 N : 1447 Valable jusqu au : 01/01/2018 Type de bâtiment :

Plus en détail

ETUDE ET DIAGNOSTIC THERMIQUE TECHNOLOGIE DOREAN

ETUDE ET DIAGNOSTIC THERMIQUE TECHNOLOGIE DOREAN ETUDE ET DIAGNOSTIC THERMIQUE TECHNOLOGIE DOREAN Bureau d Etudes Thermiques SCHLIENGER 45, rue de Mulhouse 68210 BALSCHWILLER Tél. 03.89.25.91.95 Fax 03.89.25.91.95 E-mail : sschlienger@free.fr SOMMAIRE

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique tertiaire (6.3)

Diagnostic de performance énergétique tertiaire (6.3) N : 20111012-01 / DPE Valable jusqu au : 11/10/2021 Type de bâtiment : Bureaux Type d activités: Bureaux Année de construction : Partiellement < 1948 et > 1975 Surface utile : 1755 m² Adresse : 73 chemin

Plus en détail

Rénovation thermique de votre logement

Rénovation thermique de votre logement Audits et conseils énergétiques Rénovation thermique de votre logement Réalisé par : Guy LAMOUR Pour : Mr et Mme LEFRANC à LANDAS Le : 19/03/2015 Guy Lamour : conseiller indépendant en rénovation thermique

Plus en détail

La Réglementation Thermique 2012. Espace INFO ÉNERGIE nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87

La Réglementation Thermique 2012. Espace INFO ÉNERGIE nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87 La Réglementation Thermique 2012 Espace INFO ÉNERGIE nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87 1 Introduction Depuis le 1 er janvier 2013, une nouvelle réglementation thermique s applique à

Plus en détail

Typologie Nombre Surface U T 3 5 71 T 4 30 86 T 5 35 100. T 4.4 Lgt moyen 91.5

Typologie Nombre Surface U T 3 5 71 T 4 30 86 T 5 35 100. T 4.4 Lgt moyen 91.5 Typologie Nombre Surface U T 3 5 71 T 4 30 86 T 5 35 100 T 4.4 Lgt moyen 91.5 Analyse du bâti Tests de perméabilité à l'air Mesures de thermographie infrarouge Analyse du coût énergétique des logements

Plus en détail

Copropriétés des économies à tous les étages

Copropriétés des économies à tous les étages Copropriétés des économies à tous les étages Gaël BOGOTTO EIE Marseille Provence Programme Introduction Les avancés du Grenelle II de l Environnement Les économies d énergie en copropriété Solutions Démarche

Plus en détail

Retour d expérience sur les «50 Chantiers pionniers» Arnaud Meyer sous la conduite de Florent Gontard et Sabine Mirtain

Retour d expérience sur les «50 Chantiers pionniers» Arnaud Meyer sous la conduite de Florent Gontard et Sabine Mirtain Retour d expérience sur les «50 Chantiers pionniers» Arnaud Meyer sous la conduite de Florent Gontard et Sabine Mirtain Sommaire 2. La démarche du 3. Présentation des résultats L appel à projets «50 Chantiers

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2) Valable jusqu au : 27/01/2026 Type de bâtiment : Appartement Année de construction : Non renseignée Surface habitable : 49 m 2 Adresse : 58 CHEMIN DE GIBBES Propriétaire : Nom : DIR REG FIP PACA ET BOUCHES

Plus en détail

Estimation des émissions :

Estimation des émissions : Diagnostic de performance énergétique logement (6.A) N : 13815DPE loc (#ADEME 1377L1000313J) Valable jusqu au : 06/08/2023 Type de bâtiment : Logement collectif Année de construction : 2011 Surface habitable

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Décret n 2006-1147 du 14 septembre 2006 et arrêté du 15 septembre 2006 relatif au diagnostic de performance énergétique pour les bâtiments à usage principal d habitation

Plus en détail

BILAN ENERGIE FONCIA

BILAN ENERGIE FONCIA BILAN ENERGIE FONCIA (Immeuble collectif) Ce document vous présente le résultat du bilan énergie réalisé sur votre immeuble. Il a pour objectif de vous faire connaître simplement le comportement énergétique

Plus en détail

Eco-prêt à taux zéro

Eco-prêt à taux zéro Eco-prêt à taux zéro L'éco-prêt à taux zéro vous permet de financer la rénovation énergétique de votre logement et ainsi de réduire vos consommations d'énergie et vos émissions de gaz à effet de serre.

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.A) N : Valable jusqu au : Type de bâtiment : Année de construction : Surface habitable : Adresse :

Diagnostic de performance énergétique logement (6.A) N : Valable jusqu au : Type de bâtiment : Année de construction : Surface habitable : Adresse : Diagnostic pour les logements à chauffage individuel ------------------------------------------------------------------------------ Les consommations sont établies à partir d un calcul conventionnel Diagnostic

Plus en détail

LES PROBLEMES ÉNERGETIQUES DE NOTRE IMMEUBLE. (Synthèse de l audit énergétique)

LES PROBLEMES ÉNERGETIQUES DE NOTRE IMMEUBLE. (Synthèse de l audit énergétique) LES PROBLEMES ÉNERGETIQUES DE NOTRE IMMEUBLE (Synthèse de l audit énergétique) 1 Un constat alarmant Une consommation en augmentation légère mais régulière 195 190 185 180 175 170 165 160 Consommation

Plus en détail

ETUDE DE FAISABILITE D UNE CHAUFFERIE BOIS

ETUDE DE FAISABILITE D UNE CHAUFFERIE BOIS ETUDE DE FAISABILITE D UNE CHAUFFERIE BOIS Bâtiments communaux de la commune d ALLAIRE 56 350 ALLAIRE Ref : 12-012_ND 12/03/2013 1/18 Mise à Jour du 12/03/2013 Prise en compte d un nouveau bâtiment «Pôle

Plus en détail

Exercices et corrections

Exercices et corrections Exercices et corrections Apprenez avec vos élèves à réaliser un Diagnostic de Performance Energétique. A utiliser avec les exemples d'ecoville ou avec un cas réel. Exercices L'énergie primaire est une

Plus en détail

DOSSIER THÉMATIQUE TEMPÉRATURE DE CONSIGNE SUPÉRIEURE À LA TEMPÉRATURE CONVENTIONNELLE :

DOSSIER THÉMATIQUE TEMPÉRATURE DE CONSIGNE SUPÉRIEURE À LA TEMPÉRATURE CONVENTIONNELLE : DOSSIER THÉMATIQUE Mars 2015 TEMPÉRATURE DE CONSIGNE SUPÉRIEURE À LA TEMPÉRATURE CONVENTIONNELLE : Quelles conséquences sur les consommations énergétiques et les caractéristiques bioclimatiques? Le renforcement

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1.neuf)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1.neuf) Diagnostic de performance énergétique logement (6.1.neuf) N : 1725791/E301 Valable jusqu au : 19/01/2022 Type de bâtiment : Appartement Année de construction : à partir de 2000 surface habitable : 45,5

Plus en détail

RT 2012 et Construction à Ossature Bois GIPEBLOR Nancy 19 novembre 2012

RT 2012 et Construction à Ossature Bois GIPEBLOR Nancy 19 novembre 2012 RT 2012 et Construction à Ossature Bois GIPEBLOR Nancy 19 novembre 2012 Institut technologique FCBA : Forêt, Cellulose, Bois - construction, Ameublement Cadre réglementaire Rappel : délai d application

Plus en détail

Quels travaux? à quel coût? et pour quelle rentabilité? Le simulateur qui vous dit tout

Quels travaux? à quel coût? et pour quelle rentabilité? Le simulateur qui vous dit tout Quels travaux? à quel coût? et pour quelle rentabilité? Le simulateur qui vous dit tout Séminaire : Rénovation énergétique pour ménages à bas revenus 8 octobre 2010 Brussels Table des matières Quelques

Plus en détail

Etude de rénovation et d'amélioration des performances énergétiques. Copropriété du SENS UNIQUE. Exploitation Télégestion

Etude de rénovation et d'amélioration des performances énergétiques. Copropriété du SENS UNIQUE. Exploitation Télégestion Etude de rénovation et d'amélioration des performances énergétiques Copropriété du SENS UNIQUE Maintenance Exploitation Télégestion Etat des lieux : LE SENS UNIQUE 10 bâtiments - 137 logements Années de

Plus en détail

Les réglementations thermiques dans les existants. Jacques Faucher - DREAL Limousin

Les réglementations thermiques dans les existants. Jacques Faucher - DREAL Limousin Les réglementations thermiques dans les existants Jacques Faucher - DREAL Limousin 1 RÉGLEMENTER SENSIBILISER INCITER RT existants : les grands principes À quel moment de la vie d un bâtiment? À l occasion

Plus en détail

RT BATIMENTS EXISTANTS. Labels et RGE. «Reconnu Grenelle Environnement»

RT BATIMENTS EXISTANTS. Labels et RGE. «Reconnu Grenelle Environnement» RT BATIMENTS EXISTANTS Labels et RGE «Reconnu Grenelle Environnement» RT BATIMENTS EXISTANTS RT Bâtiments existants S APPLIQUENT AUX BÂTIMENTS RÉSIDENTIELS ET TERTIAIRES EXISTANTS À L OCCASION DE TRAVAUX

Plus en détail

L application de la réglementation thermique RT 2012

L application de la réglementation thermique RT 2012 L application de la réglementation thermique RT 2012 Présentation du 30 mai 2013 à l ASDER Alain GUILLOT Service Habitat et Construction de la DDT Savoie 1 La réglementation RT 2012 à compter du 1 er janvier

Plus en détail

PRÉSENTATION DE LA RT 2012

PRÉSENTATION DE LA RT 2012 PRÉSENTATION DE LA RT 2012 La nouvelle réglementation thermique 2012 (dite «RT 2012») pose des objectifs ambitieux en matière d efficacité énergétique avec un maximum d énergie consommée fixé à 50 kwhep/(m².an)

Plus en détail

THERMIQUE RÉGLEMENTATION RÉDUIRE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE LA RT 2005

THERMIQUE RÉGLEMENTATION RÉDUIRE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE LA RT 2005 THERMIQUE RÉDUIRE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE Construire une maison bien isolée et faiblement consommatrice d énergie est devenu une priorité. Les systèmes constructifs en béton sont d ores et déjà prêts

Plus en détail

La Réglementation Thermique 2012

La Réglementation Thermique 2012 La Réglementation Thermique 2012 La réglementation thermique 2012 ou RT 2012 est le fruit d une réflexion de deux ans des acteurs des différents secteurs du bâtiment, faisant suite au dernier Grenelle

Plus en détail